Auteur Sujet: Des chiffres sur le fixe, le mobile & autres  (Lu 692835 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

eruditus

  • Client Orange adsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 10 109

Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 711
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile
« Réponse #2641 le: 23 mai 2019 à 12:01:22 »
Soit 5,40€ par mois ? An ?

En France à fin 2018 (selon les derniers chiffres de l'ARCEP



Et à terme, de possibles migrations en 5G ?

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 9 413
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile
« Réponse #2642 le: 23 mai 2019 à 12:09:11 »
Soit 5,40€ par mois ? An ?

A priori par an :

"that will cost an enterprise $6 a year per device". Donc 0.5 $/mois ?

eruditus

  • Client Orange adsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 10 109
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile
« Réponse #2643 le: 23 mai 2019 à 15:56:39 »
Soit 5,40€ par mois ? An ?

En France à fin 2018 (selon les derniers chiffres de l'ARCEP



Et à terme, de possibles migrations en 5G ?

A terme...mmmmmhhh
La 5G vantait l'Internet des objets comme un de ses piliers.
Beaucoup a déja été fait en 4G avec le cat-M et nb-iot.

Pour l'instant, me concernant, je dirais joker.

Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 711
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile
« Réponse #2644 le: 28 mai 2019 à 06:33:38 »
Il y a quelques semaines, l'Arcep a publié son rapport trimestriel : "Marché des communications électroniques en France T4 2018". L’occasion de ressortir quelques données. 

Revenus des opérateurs
Malgré la montée en charge du très haut débit, les revenus (HT) sur le fixe continu de décroitre de 3,2% sur un an, ce qui n’avait plus été vu depuis près de 5 ans. Plus précisèment ce sont les communications téléphoniques qui plombent les revenus du fixe et dans un moindre mesure ceux liés aux revenus liés aux communications vendus aux entreprises. Du fait des promotions, les revenus liés au très haut débit baissent de 2,4% sur un an.
Les revenus annexes (qui comportent les abonnements à un service de télévision, aux services de téléchargements de musique, de vidéo à la demande ou de presse en ligne, mais aussi les recettes liées à la vente et location de terminaux de téléphonie) baissent de 3,2% à 1,390 milliard. Pour les revenus (HT) des opérateurs sur le mobile (hors m2m), c’est une baisse de 0,1% sur l’année.



Pour rappel, le récapitulatif du chiffre d’affaires par opérateur à fin décembre 2018.


La facture moyenne mensuelle par client



C'est en baisse sur l’année de 3,9% sur la facture moyenne (HT) sur le fixe, à fin 2017, c’était une baisse de 0,3% et une hausse de 1,2% à fin 2016. La guerre des promotions permet de faire baisse la facture. 
C’est également en baisse de 2,0% pour le mobile sur 12 mois, après une baisse de 2,5% à fin 2017 et une hausse de 0,6% à fin 2016.

Pour rappel, le récapitulatif de l’Arpu à fin décembre 2018.

Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 711
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile
« Réponse #2645 le: 29 mai 2019 à 06:38:57 »
Après la publication des résultats à fin mars 2019, voici un récapitulatif sur quelques données générales publiées par Bouygues Telecom et Free. Quel est le troisième opérateur ? Bouygues Telecom a repris des couleurs tant commercialement que financièrement, alors que Free tire la langue tant commercialement que financièrement.



Mobile & Fixe
Sur le mobile, Bouygues est devant pour 3,418  millions de clients et son écart s’accroit tranquillement avec le m2m, Free est encore devant sur le seul segment Grand Public, sur le fixe, trimestre après trimestre, Bouygues réduit son écart.

Finance
Sur le chiffre d’affaires, la guerre commerciale ayant diminuée d’intensité, les deux opérateurs se refont une petite santé. Sur les critères financiers, Bouygues a repris la main.

Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 711
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile
« Réponse #2646 le: 30 mai 2019 à 09:28:39 »
Quelques chiffres et statistiques (hors résultats financiers) suite à la publication des résultats d'Orange au 31 mars. Ces chiffres portent sur l’activité fixe et sur l’activité mobile.

Comme depuis de nombreux trimestres, Orange s’appuie sur le ftth, le m2m et les offres convergentes pour présenter de solides résultats commerciaux et financiers.
Le recrutement sur le ftth est toujours sur une bonne dynamique et la priorité semble être le développement des offres convergences Open. Hors Sosh (et encore), les offres mobiles sont toujours les parents pauvres du recrutement.

Par contre, pas de chiffres sur le bas débit (il en reste 2k à fin 2017), rien sur la tv payante (bouquets, offres canal+) et rien sur OCSTV.


* en milliers

Très haut débit
Le très haut débit tire encore la croissance d’Orange. Sur ce trimestre, c’est un gain de 169 000 clients, ce qui signe un des meilleurs trimestres d’Orange. Pour Orange, 71 000 clients sont des acquisitions nettes de nouveaux clients.

Les clients FTTH représentent 23,6% de sa base clientèle contre 22,2% à fin 2018, 17,4% à fin 2017, 13,0% à fin 2016, 8,9% à fin 2015, 5,4% à fin 2014, 3,2% à fin 2013 et 1,8% à fin 2012.
Le parc de clients en ftth poursuit son augmentation, mais Orange ne recrute pas aussi vite qu’il déploie. Depuis 1 an, le nombre clients avec un accès ffth par rapport aux lignes déployées tourne autour de 22%.

Le nombre de clients avec une offre Open est de 9,365 millions et représente 48,7% des clients du fixe, en baisse de 0,8% sur ce trimestre. De son coté, Orange calcule le nombre de ses clients convergents (ligne fixe + forfait mobile) à 5,698 millions, soit 48,5% des clients sur le fixe contre 47,8% à fin 2017

Téléphonie mobile
Sur les forfaits, Orange progresse de 529 000 nouveaux clients (447 000 sur le T4, 450 000 sur le T3, 536 000 sur le T2, 363 000 sur le T1). Sosh représente 19,9% des forfaits mobiles Grand Public contre 19,9% à fin 2018, 19,2% à fin 2017 et 18,1% à fin 2016.
Sur le prépayé, c’est encore et toujours la chute, mais si elle est moins importante que lors des trimestres précédents, pour les mvno c’est un trimestre de hausse.

Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 711
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile
« Réponse #2647 le: 31 mai 2019 à 08:09:48 »
Orange, lors de la présentation de ses résultats à fin mars a publié quelques données annexes sur son activité fixe et mobile.

Mobile & Fixe
Le taux de churn sur le mobile a baissé par rapport au trimestre précédent 12,0% vs 13,0% au T1 2018 et nettement en baisse par rapport à celui de décembre 2018 : 13,8% (13,7% décembre 2017, 15,3% en décembre 2016). Pour rappel, cet indicateur n’est pas donné pour les autres opérateurs, il est difficile donc de faire des comparaisons.

A noter une baisse des offres convergentes (fixe + mobile) avec 59,4% contre 60% à fin décembre 2018 et 59,7% à fin mars 2017 des clients haut débit fixe grand public (59% à fin décembre 2017 et 57% à fin décembre 2016) .
Sur le mobile seul, la 4G progresse normalement, mais sur un marché grand Public tiré seulement par Sosh.

Sur un an, le chiffre d'affaire d'Orange France est en baisse de 1,8% après une hausse de 0,9% sur le T4. Pour Orange : «la Croissance de la convergence et du wholesale. Un chiffre d’affaires total impacté par l’effet défavorable de l’ePresse/Livres Audio et par les ventes d’équipements.». 
La rentabilité s’améliore et sur 12 mois, l’ARPO s’améliore légèrement avec la montée en charge du Ftth et des offres convergentes. Mais sur 1an, c’est assez étal et à la baisse sur le seul haut débit fixe.

Les tableaux sont des documents publiés par Orange.





Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 711
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile
« Réponse #2648 le: 04 juin 2019 à 06:33:26 »
Ce tableau récapitule - à fin mars 2019 - le nombre de clients pour Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR pour le mobile (y compris mvno) et pour le fixe avec la part de marché (pdm) correspondante.



Malgré ses efforts commerciaux sur le Grand Public, SFR poursuit ses pertes à cause du m2m, la perte reste énorme depuis le rachat par Altice. Bouygues poursuit sa forte progression et est repassé devant Free qui lui avait pris la troisième place en 2012 ! Free paye au prix fort ses baisses sur le fixe et le mobile en reculant à son niveau de 2014/2015. Orange de son coté se laisse vivre et voit son niveau se maintenir au dessus des 40% de parts de marché.

Précisions
- Les données sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR. 
- Pour SFR, les clients de Virgin Mobile et ceux de Numericable sont inclus à partir de 2012.
- Le(s) Mvno(s) sont inclus chez leur(s) opérateur(s) hébergeur(s).
- Orange compte 46,345 millions de clients, soit 40,9% du total

Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 711
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile
« Réponse #2649 le: 06 juin 2019 à 06:34:34 »
Sur le marché entreprise, seul Orange publie des résultats sur le nombre de cartes sim. Sauf pour le chiffre d’affaires, Bouygues Telecom ne publie pas de données, quant à SFR, c’est également le cas depuis quelques trimestres. Les investissements récents de Bouygues Telecom et Free dans ce secteur vont-ils changer la donne ?
Sur un an, Orange gagne reste étal a près avoir pris quelques dixièmes quelques dixièmes de parts de marché. La part de marché d’Orange sur les cartes Sim du marché entreprise (hors m2m) est le suivant :



Pour le m2m, se référer au récapitulatif suivant :



Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 711
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile
« Réponse #2650 le: 07 juin 2019 à 06:28:38 »
L'Arcep vient de publier son "Observatoire des marchés des communications électroniques en France 1er trimestre 2019 - résultats provisoires - ".

Parts de marché haut & très haut débit


Nombre d’abonnements haut et très haut débit (chiffres ARCEP)


Sur les 12 derniers mois le marché poursuit sa croissance avec un taux de 2,4%, c’est du même niveau que les trimestres précédents. Sur les douze derniers mois la croissance est de 676 000 nouveaux abonnements. Sur le dernier trimestre, l'ARCEP calcule 169 000 nouveaux clients.

Le nombre d'abonnements à haut débit s'élève à 19,734 millions, soit un recul de 1,375 million sur un an et une baisse de 399 000 sur le trimestre. Le rythme s’accélère. Le nombre d'abonnements à très haut débit s'élève à 9,532 millions, soit une hausse de 2,051 millions (dont 1,700 million pour le Ftth) sur un an et une hausse de 567 000 (dont 516 000 pour le Ftth) sur le trimestre. C’est en légère augmentation sur ce trimestre.

Pour l’ARCEP : "… La croissance annuelle du nombre d’accès à très haut débit connaît une progression ininterrompue depuis deux ans. Elle est supérieure à deux millions ce trimestre, portant ainsi le nombre d’abonnements actifs à 9,5 millions fin mars 2019. Ces derniers représentent 46% du nombre total de locaux éligibles au très haut débit, en croissance de 5 points en un an. Au total, un tiers de abonnements internet sont désormais à très haut débit (+6 points en un an).
La croissance trimestrielle du très haut débit provient à plus 90% de l’augmentation du nombre d’accès en fibre optique de bout en bout. Ainsi, 5,3 millions de locaux bénéficient désormais d’un abonnement actif, en croissance de 515 000 en un trimestre et de 1,7 million en un an (+500 000 en un an).
Au 31 mars 2019, le nombre d’accès à haut débit passe sous la barre des 20 millions, en baisse de 400 000 au cours du trimestre. Le recul annuel du nombre de ces accès atteint 1,4 million, contre un million de moins un an auparavant…
".

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 9 413
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile
« Réponse #2651 le: 07 juin 2019 à 08:05:19 »
On remarque que le nombre d'abonnements câble continue de baisser, de ~20.000, de 1,286 millions au T4 2018 à 1,267 millions au T1 2019, malgré une augmentation du nombre de logements éligibles, à cause évidemment de la concurrence du FTTH, qui augmente de ~900.000 logements éligibles en 1 trimestre (de 13,560 millions à 14,450 millions).

Dans le même temps, le nombre de logements éligibles au câble > 100 Mb/s augmente de 63.000, de 9,077 millions à 9,140 millions sur un trimestre, et de manière étonnante celui des logements éligibles à 30 < débit < 100 Mb/s, qui passe de 295.000 à 320.000 du T4 2018 au T1 2019, soit +25.000, et ce malgré le fait qu'Altice ait dit ne plus déployer de câble (mais on peut penser que des réseaux TV ont été upgradés pour fournir de l'Internet).

Il y aurait, d'après les chiffres, environ 2 millions de logements qui ne seraient éligibles qu'au câble et pas au FTTH (16.,680 millions éligibles au FTTH ou câble > 100 Mb/s, contre 14.450 millions éligibles au FTTH).
« Modifié: 07 juin 2019 à 17:55:24 par alain_p »

 

Mobile View