La Fibre

Télécom => Télécom => télécom Chiffres sur les FAI => Discussion démarrée par: Hammett le 28 février 2014 à 16:13:33

Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile
Posté par: Hammett le 28 février 2014 à 16:13:33
Tentative d'état des lieux des parts de marché de nos opérateurs et FAI sur le haut et très haut débit et sur le mobile. La méthode est de reprendre les chiffres publiés par la presse ou par nos opérateurs et FAI et de les comparer sur la durée.

Avant la publication des chiffres du quatrième trimestre 2013, un rappel sur les chiffres arrêtés au 30 septembre 2013.

Première partie : haut et très haut débit

1 - Calendrier de publication des résultats du quatrième trimestre 2013
SFR, le 25 février (avant bourse).
Bouygues Télécom, le 26 février (avant bourse).
Orange, le 6 mars (avant bourse).
ARCEP, le 6 mars.
Iliad (Free et Alice), le 10 mars (avant bourse).
Numericable, le 12 mars.

2 - Nombre d’abonnements haut et très haut débit (chiffres ARCEP)
(https://lafibre.info/images/barometre/201312_recap-arcep-t3-2013_1.gif)

Le nombre de clients sur le très haut débit (hors Ftth) est de 1,380 000 clients dont 334 000 clients pour Bouygues et 1,019 000 pour Numéricâble, soit une part de marché de 73,8%. Il y a 27 000 clients soit 1,9% qui sont sur des réseaux locaux.

Sur le FTTH, au 30 septembre, Orange annonçait avoir atteint 273 000 clients sur un total de 465 000 clients comptés par l’ARCEP, soit une part de marché de 58,7 sur ce segment  (57,6% pour le T2 et 56,4% sur le T1 et 56,0% au T4 2012. Pour SFR l’estimation est de 140 000 clients, soit une part de marché de 30,1%.

Globalement, cela avance doucement, mais surement. Pour rester optimiste, il semble que tout soit en place pour un décollage. A noter qu'Orange a réalisé près de 100 000 nouveaux abonnements en 9 mois.   
 
En défalquant Orange et SFR des clients FTTH recensés par l’ARCEP, il reste 52 000 clients, soit une part de marché de 11,2%. A se partager donc entre les autres opérateurs. Pour rappel, Free ne donnent pas de chiffres sur la fibre optique.

Récapitulatif sur le Fibre Optique 
- Numericable, 1,019 000 millions de clients soit 55,2% du total (56,8% au T2), 
- Bouygues Telecom, 334 000 clients soit 18,1% (18,1% au T2),
- Orange, 273 000 clients soit 14,8% (13,5% au T2),
- SFR, 140 000 clients soit 7,6% (7,1% au T2),
- Autres (dont Free) 79 000 clients soit 4,3% (4,5% au T2).
Total : 1,845 000 millions de clients.

Source : observatoire (http://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/hd-thd-detail/t3-2013/obs-hd-thd-t3-2013-detail-281113.pdf) de l’ARCEP arrêté à fin septembre 2013.

3  - Récapitulatif calculé à partir des communiqués des FAI
La ligne "autres" est calculée en prenant la différence entre le nombre d’abonnements calculé par l’ARCEP et le nombre total publié par les FAI. Pour les autres FAI, les chiffres sont ceux publiés annoncés lors de la présentation des résultats trimestriels.

(https://lafibre.info/images/barometre/201312_recap-arcep-t3-2013_2.gif)

4  - Parts de conquête
Quelques statistiques sur les parts de conquête. Cela indique le gain (ou la perte) de nouveaux clients en ADSL et Fibre Optique.

Gain de nouveaux clients sur le troisième trimestre 2013
Orange : 71 000, soit 32,4% en part de conquête.
Iliad  62 000 soit 28,3%
SFR : 45 000, soit 20,5%.
Bouygues : 41 000 soit 18,7%.
Total 219 000

Gain de nouveaux clients sur le second trimestre 2013
Iliad  62 000 (Free + 84 000, Alice -22 000),  soit 42,5% en part de conquête.
Orange : 41 000, soit 28,1%.
SFR : 33 000, soit 22,6%.
Bouygues : 10 000 soit 6,8%.
Total 146 000

Gain de nouveaux clients sur le premier trimestre 2013
Iliad 92 000 (Free 134 000, Alice -39 000), soit 39,3% en part de conquête,
SFR 56 000, soit  23,9%
Bouygues Telecom 45000 (Bouygues 68 000 et Darty -23 000), soit 19,2%,
Orange 41 000, soit 17,5%, 
Total 234 000

Gain de nouveaux clients sur l’année 2012
Iliad 515 000 (Free 712 000, Alice -197 000), soit 44,1% en part de conquête,
Bouygues Telecom 324 000, soit 27,7%,
Orange 296 000, soit 25,3%,
SFR 33 000, soit 2,8%.     
Total 1,168 000

5 - Accès à la télévision (chiffres ARCEP)
(https://lafibre.info/images/barometre/201312_recap-arcep-t3-2013_3.gif)
Spécifiquement, Orange revendique 5,465 000 clients avec un accès actif à la TV. Les autres FAI ne communiquent pas de chiffres.

6 - Bas débit (chiffres ARCEP)
(https://lafibre.info/images/barometre/201312_recap-arcep-t3-2013_4.gif)
Sur 165 000 clients, Orange en revendique 91 000. Les autres FAI ne communiquent pas de chiffres.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 28 février 2014 à 16:14:04
Avant la publication des chiffres du quatrième trimestre, un rappel sur les chiffres arrêtés au 30 septembre 2013.

Deuxième partie : la téléphonie mobile

1 - Nombre de clients à un service mobile (ARCEP)
(https://lafibre.info/images/barometre/201312_recap-arcep-t3-2013_5.gif)

2 - Récapitulatif calculé à partir des communiqués des Opérateurs
Les Mvno sont indiqués à part. 

Parce que seul Orange publie des résultats détaillés concernant les Mvno hébergés sur son réseau. Depuis l’arrivée de Free, SFR et Bouygues ne publient plus les résultats de leurs Mvno. SFR ne donne que ses résultats propres et Bouygues additionne ses résultats avec ceux de ses Mvno.

Les chiffres des Mvno sont ceux donnés par l’ARCEP (http://www.arcep.fr/index.php?id=11962) lors de son récapitulatif trimestriel. Le nombre de clients de Bouygues est recalculé en fonction du nombre total hors Mvno défalqué des chiffres d’Orange, SFR et Free.

(https://lafibre.info/images/barometre/201312_recap-arcep-t3-2013_6.gif)

Les résultats sont exprimés en milliers de clients et basés sur les communiqués des opérateurs.

Pour L’ARCEP, 64, 251 000 millions clients ont souscrit à un service mobile auprès de l’un des quatre opérateurs de réseaux mobiles métropolitains (Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange France et SFR), soit une augmentation de 950 000 (1,5%) sur le trimestre au lieu de +489 000 (+0,8%) sur le T1 2013 et de 695 000 (1,2%) au T2 2012.

Pour rappel, les quelques chiffres connus sur les Mvno :   
Virgin 1,690 000 millions de clients, NRJ +/- 1,2 million, LycaMobile +/- 1million, La Poste 1,000 000, Ortel 250 000,  Prixtel 120 000,  Zéro Forfait 90 000, Numericable 120 000, Budget Telecom 25 000.

65,921 000 millions de clients ont souscrit à un service mobile (tableau 2.1) auprès de l’un des quatre opérateurs de réseaux mobiles métropolitains (Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange France et SFR), soit une augmentation de 989 000 (1,5%) au lieu de 681 000 (1,1%) au T3 2013, de 950 000 (1,5%) pour le T2 et +489 000 (+0,8%) sur le T1 2013.

3 – Numéros mobiles portés (ARCEP)
44% des abonnements sont désormais libres d'engagement, contre 41% au T3, 39% au T2 2013, 36% au T1 2013 et 29% au T2 2012. En douze mois, le nombre de personnes sans engagement est ainsi de 17,7 millions à 26,2 millions. Free Mobile, mais aussi Sosh, B&You et Red sont passés par là.

Le nombre de numéros mobiles portés est de 1,547 000 (Tableau 2.2) au lieu de 1,320 000  au T3, 1,405 000 au T2 2013, 1,851 000 pour le T1 et de 1,293 000 au T3 2012. C’est du même niveau qu’avant l’arrivée de Free Mobile. Cela représente 2,6% des forfaits contre 2,3% en décembre 2011 et 5,7% en mars 2012. Sur 2013, ce taux était de 3,9% à fin décembre 2012. 

Le taux de résiliation pour les forfaits est en baisse et retrouve son niveau moyen de 2011. Il est de 4,7% contre 4,1% au T3 2013, 4,5% au T2 2013, de 5,3% au T1 2013 et de 4,7% au T3 2012. Par contre, pour ce qui concerne le prépayé, ce taux est de 20,8%, de 17,4% au T2, de 18,1% au T1 2013 et 15,5% au T3 2012.

4 – Situation des opérateurs historiques suite à l’arrivée de FreeMobile
(https://lafibre.info/images/barometre/201312_recap-arcep-t3-2013_7.gif)

*F = forfait/postpayés et P = prépayé. Les résultats sont en milliers et basés sur les communiqués des opérateurs.

5 – B&You, Red et Sosh
Sosh comptait 1,800 000 clients au 15 décembre.
Red comptait 2,000 000 clients (chiffres fin décembre).
B&You comptait 1,601 000 clients au 30 septembre.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 28 février 2014 à 16:15:11
SFR vient de présenter (http://www.vivendi.com/wp-content/uploads/2014/02/140225_VIV_Pres_FY_2013_FR_FINAL.pdf) ses résultats pour le quatrième trimestre 2013.
Sauf erreurs, les recrutements sont à 0 sur le fixe (ADSL et Fibre Optique) et assez proche de 0 sur le mobile. Mais comme la présentation des résultats a changé (dans l'optique de la vente ?) il est quasiment impossible de comparer par rapport aux trimestres précédents. Sur un an, le chiffre d‘affaire s’établit à 10 199 millions d’euros, en diminution de 9,6 %.

Haut débit
Il y a 5,209 000 (ADSL et Fibre Optique), soit +170 000 (+3,4%) sur un an et nul sur le dernier trimestre. L’offre 4P « Multi-Packs » représente près de 2,355 000 clients, soit +155 000 clients sur le trimestre précédent. Il y a 197 000 clients fibre contre 126 000 il y un an.
Un autre chiffre sur le fixe est avancé par SFR mais uniquement dans son communiqué de presse. Il comptabilise les clients à La Réunion et les clients du secteur Entreprise. Au total SFR annonce 5,257 000 clients, soit un gain de 48 000 (+0,92%) sur le trimestre et toujours de 170 000 sur l'année (+3,4%).
Le chiffre de 5,209 000 ne comptabilise que les clients résidentiels en France.
En vérifiant par rapport aux présentations précédentes, c'était bien le total (5,237 000) qui était pris en compte.
Afin de rester cohérent par rapport aux chiffres précédent, c'est ce total qui sera pris en compte pour SFR.

Mais SFR gagnerait à faire des présentations cohérentes.
 
Mobile
SFR a changé sa présentation.  Au lieu d’additionner le segment entreprise, les clients Réunion et autres, SFR  présente des chiffres sur sa marque propre et en France Métropolitaine. Sur ce seul segment, les forfaits augmentent de 279 000 sur un an pour un total de 11,381 000 clients et un parc total de 14,555 000 clients , en baisse de de 409 000 clients sur un an. Sur les 12 derniers mois, SFR a perdu 688 000 clients prépayés et gagnés  279 000 abonnés. 
RED est à 1,700 000 clients contre 2,000 000 millions annoncés il y a quelques semaines.  Le parc total de clients s’élève à 21,354 000 clients, soit un gain de 17 000(+0,07%) clients par rapport au trimestre précédent et un gain de 756 000 clients sur un an(+2,7%).

Le projet de rachat de Numericable est selon le quotidien Les Echos à l'état d'étude avancée et pourrait être finalisé à la fin du mois de mars. SFR n'est pas dans le meilleur état possible, les résultats de ce trimestre sont assez parlants.

Pour rappel,
Les chiffres au 30 septembre 2013
Haut débit
Il y a 5,209 000 (ADSL et Fibre Optique), soit +169 000 (+3,4%) sur un an et + 45 000 (+0,9%) sur le dernier trimestre. L’offre 4P « Multi-Packs » représente près de 2,200 000 clients, soit +100 000 sur le trimestre précédent.
 
Mobile
Sur les forfaits, SFR a gagné 360 000 clients sur le trimestre (+2,0%) soit un total de 17,732 000 clients, sur un an le gain est de 1,278 000 (7,8%).
En prépayé SFR a perdu 72 000(-2,0%) clients sur le trimestre, soit un total de 3,505 000, sur un an le perte est de 917 000(-20,73%) clients.
Le parc total (avec le prépayé) s’élève à 21,337 000 clients, soit un gain de 288 000(+1,4%) clients par rapport au trimestre précédent.
Encore une fois, pas de chiffres sur Red et Joe Mobile. En un an, la part de marché estimée par SFR est passée de 29% à 28,1%.

Les chiffres au 31 décembre 2012
Haut débit
Il y a 5,075 000 clients (ADSL et Fibre Optique), soit +33 000 (+0,7%) sur un an et + 35 000 (+0,7%) sur le dernier trimestre. L’offre 4P « Multi-Packs » représente 1,800 000 clients, soit +100 000 sur le trimestre précédent.
En un an, la part de marché estimée par SFR est passée de 23,5% à 22,5%.

Mobile
SFR a gagné 109 000 abonnés à 16,563 000. Le parc total s’élève à 20,690 000 soit une diminution de 186 000 clients par rapport au trimestre précédent. En un an, SFR a perdu 773 000 clients, dont 3000 clients abonnés.   
Pas de chiffres sur Red et Joe Mobile. En un an, la part de marché estimée par SFR est passée de 31,3% à 28,3%.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 28 février 2014 à 16:15:29
Bouygues Telecom vient de présenter (http://www.bouygues.com/wp-content/uploads/2014/02/Copie-de-bouygues_quarterly_historic_data-q4-2013.xls) ses résultats pour le quatrième  trimestre 2013. C’est bon sur le fixe et moyen « plus » sur le mobile et même B&You progresse moins vite que d'habitude. Le lancement de la 4G a été bénéfique pour Bouygues Telecom, mais à quel prix ?

Sur l’année, financièrement, ce n’est pas la grosse forme «Le chiffre d’affaires s’établit à 4,7 milliards d’euros en 2013, en baisse de 11% par rapport à 2012 ». Bouygues a réalisé 590 millions d’économies, ce qui est supérieur aux attentes. Par contre le trimestre est négatif avec une perte de 35 millions, contre 86 millions il y a un an. Sur l’ensemble de l’année les bénéfices part du groupe ne sont que de 13 millions d’euros contre 125 millions en 2012.
 
Malgré ses efforts commerciaux et ses économies, Bouygues est en train d’y laisser sa chemise. L’annonce d’une baisse de 150€/an sur le fixe ne devrait pas aider Bouygues à redresser ses comptes à court terme.   

Haut débit
Au total, il y a  2,013 000 millions de clients (ADSL et Fibre Optique), soit +167 000 (9,0%) sur un an et +72 000 (3,1%) sur le dernier trimestre.

Mobile
Coté mobile, les résultats sont plutôt corrects. C’est un gain de 49 000 clients, soit +148 000 (+1,5%) sur les forfaits et une perte de 99 000 (-7,44%) sur le prépayé. Le nombre total de clients est 11,143 000 contre 11,251 000 soit une perte de 108 000 (-1,6%) clients. Les clients avec un forfait augmentent de 482 000 (+5,1%) et ceux en prépayé baissent de 590 000 (-32,4%).   

B&You cartonne un peu moins avec 1,750 000 million contre 1,634 000 soit un gain de 116 000 clients en trois mois (+33 000 sur le T3, +188 000 sur le T2, +335 000 sur le T1 2013). Cela représente 15,7% du total de sa clientèle et 17,7% de ses forfaits.

Pour rappel,
Les chiffres au 30 septembre 2013
b]Haut débit[/b]
Au total avec Darty, il y a  1,941 000 clients (ADSL et Fibre Optique), soit +425 000 (28,8,%) sur un an et +40 000 (2,1%) sur le dernier trimestre. Il y a 334 000 clients sur le réseau Numéricable. L’intégration de Darty ne permet pas de gains significatifs. Il reste encore 152 000 clients chez Darty.

Mobile
Coté mobile, les résultats sont pas bons. C’est une perte de 192 000 clients. 45 000 sur les forfaits et 147 000 sur le prépayés. Sur un an, le nombre total de clients est 11,094 000 contre 11,032 000 soit un gain de 62 000 (+0,6%) clients. 

B&You cartonne un peu moins avec 1,634 000 soit un gain de 33 000 clients en trois mois (+188 000 pour le deuxième trimestre, +335 000 lors du premier trimestre 2013). Cela représente 14,7% du total de sa clientèle et 16,7% de ses forfaits. Pour rappel, B&You comptait 452 000 clients au 30 juin 2012.

Les chiffres au 31 décembre 2012
Haut débit
Il y a 1,586 000 clients (ADSL et Fibre Optique), soit +345 000 (27,89%) sur un an et +110 000 (7,4%) sur le dernier trimestre. En intégrant les clients de Darty, Bouygues atteint 1,846 000 clients en augmentation de +88 000 (+5,0%). Darty serait à 260 000 clients contre 282 000 le trimestre précédent, soit une perte de 22 000 (-7,8%)

Mobile
Coté mobile, les résultats sont moyens. Le total est de 219 000 Dans le détail, c’est un gain coté forfait avec +285 000 clients et une perte coté prépayé de 66 000. Le nombre total de clients est 11,251 000 contre 11,032 000 soit +2% sur le trimestre et une perte de 53 000 (-0,5%) sur l’année. Le tout en incluant  Darty Mobile (64 000) et Simyo (103 000).
B&You cartonne avec 1,078 000 clients soit un gain de 453 000 clients en trois mois. Cela représente  9,6% du total de sa clientèle (hors Darty et Simyo). Pour rappel, B&You comptait 625 000 clients au 15/09 et 452 000 au 30 juin.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Nico le 01 mars 2014 à 10:35:06
Sur le FTTH, au 30 septembre, Orange annonçait avoir atteint 273 000 clients sur un total de 465 000 clients comptés par l’ARCEP, soit une part de marché de 58,7 sur ce segment  (57,6% pour le T2 et 56,4% sur le T1 et 56,0% au T4 2012. Pour SFR l’estimation est de 140 000 clients, soit une part de marché de 30,1%.

Globalement, cela avance doucement, mais surement. Pour rester optimiste, il semble que tout soit en place pour un décollage. A noter qu'Orange a réalisé près de 100 000 nouveaux abonnements en 9 mois.
Le 25, lors de la présentation des résultats SFR, Ariase a indiqué (https://twitter.com/ariase_com/status/438230256517136384) le chiffre de 197k abonnés fin 2013. Les 273k clients d'Orange c'était quand ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Nico le 01 mars 2014 à 10:39:29
Sauf erreurs, les recrutements sont à 0 sur le fixe (ADSL et Fibre Optique) et assez proche de 0 sur le mobile. Mais comme la présentation des résultats a changé (dans l'optique de la vente ?) il est quasiment impossible de comparer par rapport aux trimestres précédents. Sur un an, le chiffre d‘affaire s’établit à 10 199 millions d’euros, en diminution de 9,6 %.
Idem ici, Ariase indique (https://twitter.com/Ariase_com/status/438228091132186624) +48k au T4 sur le fixe.

Bref, je ne sais pas d'où viennent leurs infos mais à voir qui dit vrai.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: JulFX le 01 mars 2014 à 13:30:28
Récapitulatif sur le Fibre Optique 
- Numericable
Ca serait plutôt THD > 30mbps
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 01 mars 2014 à 17:13:56
@Nico,
- Pour SFR, c'est +48 000 sur le trimestre en incluant la Réunion et les Professionnels. Sur le seul segment résidentiel, c'est 0. Les deux chiffrent disent "vrai", mais SFR n'est pas hyper clair sur sa présentation.

- Les 273 000 clients Fibre d'Orange, c'était lors de la publication des résultats le 30 septembre.

@JulFX
- On est d'accord, mais pour Numericable, c'est par souci de simplification et de ne pas alourdir la présentation.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Nico le 02 mars 2014 à 10:05:11
- Pour SFR, c'est +48 000 sur le trimestre en incluant la Réunion et les Professionnels. Sur le seul segment résidentiel, c'est 0. Les deux chiffrent disent "vrai", mais SFR n'est pas hyper clair sur sa présentation.
OK c'est plus clair ;).

Citer
- Les 273 000 clients Fibre d'Orange, c'était lors de la publication des résultats le 30 septembre.
Et le 140k date de quand ? Parce que je doute que SFR était à 140k au 30 septembre et 197k fin d'année.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 02 mars 2014 à 11:27:58
Pour SFR c'était 125 000 au 30 juin (communiqué par SFR), et 140 000 était une estimation en reprenant sa part de marché théorique appliquée aux chiffres de l'ARCEP au 30 septembre. A priori, 140 000 était même un peu en dessous de la réalité.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Nico le 02 mars 2014 à 12:53:27
Selon Ariase, on était à 126k fin 2012. Tu aurais le communiqué concernant le chiffre au 30 juin ? Je vois un communiqué d'Orange à cette date.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 02 mars 2014 à 13:24:51
Le communiqué du 4 juin.
http://web-sfr.adequatesystems.com/pub/attachment/1930/02514823229391370336909649-sfr.com/20130604_CP_SFR_Fibre300.pdf?id=13430 (http://web-sfr.adequatesystems.com/pub/attachment/1930/02514823229391370336909649-sfr.com/20130604_CP_SFR_Fibre300.pdf?id=13430)

SFR annonce plus de 120 000... Pour 125 000, j'ai du le lire, mais pas possible de retrouver quelque chose.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Nico le 02 mars 2014 à 13:40:42
Merci pour le lien, y a un truc bizarre donc.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Shinochaz le 02 mars 2014 à 19:30:06
Ce qui me fait le plus halluciner avec ces chiffres, c'est qu'il y a toujours 165.000 abonnés bas débit, si bien entendu on parle de RTC 56k pour définir le "bas débit".
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 04 mars 2014 à 08:18:05
Orange par la voix de  Delphine Ernotte-Cunci dans une interview au parisien Economie d'hier a annoncé qu'Orange comptait au 31/12, 320 000 clients sur le segment de la Fibre Optique, contre 273 000 à fin septembre. Fin 2012, Orange comptait 176 000 clients abonnés. 
Résultats officiels annoncés jeudi pour la publication au T4.     
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Dunli le 04 mars 2014 à 09:12:33
15000 abonnés FTTH/Mois pour Orange
Ca semble peu mais ca fait quand meme 750 installations chez l'abonné par jour ... (pas chez le meme abonné hein  :P)

A l'époque du pic de raccordement ADSL, c'etait combien d'installation par mois ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 04 mars 2014 à 09:40:52
La meilleure année reste l'année 2006 avec 3,075 000 millions de clients raccordés en ADSL dont 1,459 000 pour Orange, soit 256250/121600 clients mois et 8425/3997 clients jours. 
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Nico le 04 mars 2014 à 16:05:36
A l'époque du pic de raccordement ADSL, c'etait combien d'installation par mois ?
Je ne pense pas qu'on puisse comparer vraiment. Là en FTTH il faut à chaque fois envoyer du monde pour poser le boîtier (PTO) et tout. Pour l'ADSL c'était moins lourd je pense.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Dunli le 04 mars 2014 à 16:13:19
Je ne pense pas qu'on puisse comparer vraiment. Là en FTTH il faut à chaque fois envoyer du monde pour poser le boîtier (PTO) et tout. Pour l'ADSL c'était moins lourd je pense.

Je pense aussi que l'ADSL était moins lourd à déployer.
Donc je trouve que faire en FTTH 20% du chiffre de l'ADSL, c'est un bon résultat pour Orange.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 05 mars 2014 à 08:26:22
Oddo (http://www.tradingsat.com/iliad-FR0004035913/actualites/iliad-resultats-2013-le-10-mars-des-chiffres-a-donner-le-tournis-509647.html), vient de donner ses prévisions sur les résultats de Free pour le quatrième trimestre.
Free pourrait avoir recruté 620 000 abonnés dans le mobile et 61 000 dans le fixe (chiffre identique à ceux du T3 et du T2). Au total Free pourrait compter 8,055 000 millions de clients dans le mobile. Avec 620 000 recrutements, ce serait le plus "petit" trimestre pour Free depuis deux ans (800 000 au T4 2012, 870 000 au T1 2013, 720 000 au T2, 640 000 au T3). 

Selon les estimations de François04, sur le fixe (Adsl et FTTH) Iliad (avec Free et Alice) aurait conquis 76 000 nouveaux clients sur le T4, contre 62 000 pour le T3 et le T2 et 92 000 pour le T1. 


SFR a officiellement recruté 48 000 clients sur le fixe et 17 000 sur le mobile. Bouygues a recruté 72 000 clients sur le fixe et 49 000 clients sur le mobile.
Orange a annoncé avoir recruté 47 000 clients sur la fibre. De fait et selon les derniers chiffres de l’ARCEP, sur le mobile Orange pourrait avoir recruté environ 303 000 nouveaux clients sur le T4.

Sur le fixe, un pronostic :
1 – Bouygues,
2 – Orange,
3 – Free,
4 – SFR.
 
A confirmer donc. Orange donne ses résultats demain, Free le 10 mars et Numericable le 12 mars.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 06 mars 2014 à 09:19:32
Orange vient de présenter ses résultats au 31 décembre 2013. C’est plutôt correct sur le fixe grâce à la Fibre Optique et plus que médiocre sur l’ADSL. Dans le mobile, c’est plutôt bon sur les forfaits, mais catastrophique sur le prépayé

Le chiffre d’affaires  à 20,018 milliards d’euros en 2013) est en diminution de -6,6%. Au 31 décembre 2013, 85% de la base-clients des forfaits grand public ont migré sur ces nouvelles offres (Open , Sosh, Origami) L

La Fibre Optique est en augmentation de 46 000 clients sur le trimestre, après +33 000 au trimestre précédent. En téléphonie mobile, il y a un gain grâce aux forfaits, alors que le prépayé poursuit sa chute. 

Haut débit
Il y a 10,108 000 clients haut débit (ADSL + Fibre Optique + Satellite), soit +215 000 sur un an (2,2%) et +62 000 sur le dernier trimestre (+0,61%). L’estimation est de 40,6% en part de marché et de 24,0% en part de ADSL conquête sur le trimestre.

Open a atteint 4,780 000 (+512 000) sur le dernier trimestre et +1,742 000 sur un an (+57,34%). En ADSL, il y a 9,749 000, soit +64 000 (0,66%) sur un an et +14 000 sur le dernier trimestre (+0,14%). En Fibre Optique, il y a 319 000 clients contre 273 000 le trimestre précédent.

Téléphonie Mobile
Sur le trimestre, Orange a gagné 246 000 clients, soit +414 000 forfait et – 169 000 en prépayés. Sur un an, c'est une perte de 176 000 clients  (+0,48%), dont un gain de 1,157 000 million en forfaits (+5,9%) et -1,333 000 en prépayés (-17,8%).
Sosh a atteint 1,854 000 (+237 000) sur le dernier trimestre.
Idem pour les Mnvo hébergés chez Orange qui perdent encore des clients par rapport au trimestre précédent à 1,561 000 contre 1,634 000 pour le T3, 1,658 0000 pour le T2 et 1,849 000 pour le T1 et 2,612 000 il y a un an.

Lors des trimestres précédents Orange avait:
Gagne au T3 58 000 clients, 414 000 forfaits et -356 000 en prépayés
Perdu au T2 119 000 clients, +244 000 avec un forfait et -363 000 en prépayés.
Perdu au T1 361 000 clients, +85 000 avec un forfait et -446 000 en prépayés.
Gagne au T4 552 000 clients, 232 000 clients avec un forfait et 320 000 en prépayés.
Gagné au T3 317 000 clients, 320 000 clients avec un forfait et -3 000 en prépayés. 
Perdu : au T2, 155 000 clients (1,751 000 nouveaux clients et 1,907 000 résiliations) contre 615 000 clients au T1 (1,697 000 nouveaux clients et 2,312 000 résiliations), mais gagné 86 000 forfaits (-387 000 clients sur le T1) et regagné 27 000 clients en juin. 
 
Source : Communiqué (http://www.orange.com/fr/content/download/21584/415138/version/2/file/Book+KPIs+Q4+2013+VDEF.pdf) de presse Orange.

Pour rappel,
Les chiffres au 30 septembre 2013
Il y a 10,046 000 clients haut débit (ADSL + Fibre Optique + Satellite), soit +215 000 sur un an (2,2%) et +71 000 sur le dernier trimestre (+0,71%). L’estimation est de 40,8% en part de marché et de 27,6% en part de ADSL conquête sur le trimestre.

Open a atteint 4,268 000 (+447 000) sur le dernier trimestre et +1,731 000 sur un an (+68,23%). En ADSL, il y a 9,737 000 clients, soit +85 000 (0,88%) sur un an et +37 000 sur le dernier trimestre (+0,38%). En Fibre Optique, il y a 273 000 clients contre 239 000 le trimestre précédent.

Téléphonie Mobile
Sur le trimestre, Orange a gagné 58 000 clients, soit +414 000 forfait et – 356 000 en prépayés. Sur un an, c'est un gain de 130  000 nouveaux clients (+0,48%), dont 975 000 en forfaits (+5,0%) et -845 000 en prépayés (-11,8%).
Sosh a atteint 1,617 000 (+253 000) sur le dernier trimestre.
Idem pour les Mnvo hébergés chez Orange qui perdent encore des clients par rapport au trimestre précédent à 1,634 000 contre 1,658 0000 pour le T2 et 1,849 000 pour le T1 et 2,612 000 il y a un an.

Les chiffres au 31 décembre 2012
Haut débit
Il y a 9,893 000 clients haut débit (ADSL + Fibre Optique + Satellite), soit +295 000 sur un an (3,07%) et +66 000 sur le dernier trimestre (+0,67%). L’estimation est de 41,3% en part de marché et entre 20,4% en part de ADSL conquête sur le trimestre.

Open a atteint 3,038 000 (+501 000) sur le dernier trimestre et +1,842 000 (+154%) sur un an. En ADSL, il y a 9,652 000 clients, soit +210 000 (2,21%) sur un an et +33 000 sur le dernier trimestre (+0,34%). En Fibre Optique, il y a 176 000 clients contre 144 000 le trimestre précédent.

Téléphonie Mobile
Orange a gagné 552 000 nouveaux clients, soit +232 000 forfait et + 320 000 en prépayés. Orange retrouvé son niveau de décembre 2011 au niveau des forfaits avec un léger gain de 251 000 nouveaux clients (+1,28%), et -151 000 en prépayés (-1,97%). C’est une petite croissance de 0,4% sur 2012. Idem pour les Mnvo hébergés chez Orange qui perdent encore des clients par rapport au trimestre précédent à 2,288 000 contre 2,612 000 et 3,351 000 il y a un an.
Sur un an les forfaits sont en hausse de +1,3% tandis que les offres prépayées sont en recul de -2,0.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 06 mars 2014 à 10:22:19
En fonction des résultats d'Orange et selon les chiffre de l'ARCEP, Free Mobile pourrait avoir recruté 677 000 clients.
Avec une part de conquête estimée à 24%, cela pourrait donner 76 000 nouveaux clients sur le fixe. L'estimation de François04 serait la bonne.
A confirmer lundi avec la publication des résultats de Free.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 06 mars 2014 à 19:08:16
L’ARCEP (le régulateur du secteur des télécoms) vient de publier (http://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/hd-thd-detail/t4-2013/obs-hd-thd-DETAIL-t4_2013-060314.pdf) ses chiffres provisoires concernant le haut et très haut débit. Ils sont arrêtés à fin décembre  2013.

L’ARCEP estime à 258 000 nouveaux abonnements sur le trimestre. Dont 57 000 en ADSL et 201 000 en Fibre Optique. En tenant compte des résultats déjà publiés (Bouygues, Orange et SFR), Free, Numericable et les autres opérateurs devraient se partager 76 000 nouveaux clients sur le T4.
Alors, combien pour Free ? Combien pour Numericable ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Nico le 06 mars 2014 à 19:31:54
J'ai un gros doute sur ton calcul là. Les 201k c'est du THD, pas de la fibre.

Dedans il y a +73k en FTTH, +39k en FTTLA (100M, 200M) et +89k en HFC (30m) ou VDSL2 (si >30M).
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 06 mars 2014 à 19:42:58
Pour la fibre, je synthétise. Globalement le client se moque de la techno. Je garde donc le nom le plus connu.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Nico le 06 mars 2014 à 19:45:49
T'as été un peu loin dans la synthèse quand même avec le HFC et le VDSL2 !

Et on avait le nombre de clients ByTel, Orange et SFR en VDSL2 >30M dans leurs résultats ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 06 mars 2014 à 20:38:49
Non, il n'y a pas de détails. C'est fibre ou ADSL. C'est ce qui est connu du commun des mortels;)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Shinochaz le 06 mars 2014 à 20:49:16
Ca serait peut-être plus juste de parler de Très Haut Débit alors, d'autant plus si le client se moque de la techno...

Après Numéricable et Bouygues ne simplifient pas les choses avec leurs offres commerciales....
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: NBQG1304 le 06 mars 2014 à 21:52:11
Très haut débit à 30M, quelle belle connerie aussi  :-X . Au départ c'était 100M, puis 50M, puis maintenant 30M... bientôt l'ADSL2+ sera du THD ^^

Pour l'augmentation des 89K dans la fourchette "THD" - (>30/<100), on voit clairement que c'est quasi exclusivement du VDSL2  (ouvert en octobre 2013 pour la plupart des opérateurs).
"*y compris les abonnements en VDSL2 dont le débit est >= 30 Mbits/s" => Je demande à voir comment l'Arcep arrive à distinguer que tel client est sur une offre VDSL2 d'au moins 30M d'un client avec moins de 30M, surtout qu'il n'existe pas de profil 30M dans le VDSL2... L'arcep aurait dû rajouter une ligne pour le VDSL2 dans le "THD", mélanger des technos c'est pas très parlant.

À noter pour Orange, qu'ils ont annoncé avoir diminué les dividendes pour l'année 2014, de 0.80€, on passe à 0.60€/action. Il n'y aura plus les 10%de rémunération (à part bien sûr si le cours passe sous la barre des 6€). Mais si BT arrive à racheter SFR, m'étonnerait qu'elle passe sous les 6€ cette année...  ;D
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 06 mars 2014 à 21:59:03
L'estimation de François04 serait la bonne.

Avec le temps, et surtout depuis que Free active par défaut la réponse au ping de ses Freebox des nouveaux abonnés/renouvellements (lancement de la v6, un peu plus tard sur les v5) il est devenu extrêmement précis  à grande échelle. Pas à l'échelle d'un petit NRA, et encore, mais sur un grand nombre de clients il marque à la culotte les chiffres de Free depuis 2 ou 3 ans en gros.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 10 mars 2014 à 08:09:41
Iliad vient de publier (http://iliad.fr/finances/2014/CP_100314.pdf) ses résultats pour le quatrième trimestre 2013. Les résultats sont bons, mais en baisse relative par rapport aux précédents trimestres. 
Concernant le mobile, il conviendrait de connaitre la structure des abonnements pour se faire une idée plus précise. Free ne dit rien là-dessus.
Sur le fixe, c’est Bouygues qui arrive en tête et Free troisième, après une deuxième place au second trimestre. Un début d’essoufflement ?
A noter que Free ne donne pas d’indications sur Alice. Les chiffres du consensus et de François 04 étaient au-dessus. Free vise 25% de parts de marché sur le fixe et le mobile.

Haut débit
Il y a 5,640 000, soit +276 000 (5,1%) sur un an et +60 000 (1,1%) sur le dernier trimestre. C’est un peu moins que le trimestre dernier. Free ne donne pas de détails sur la répartition entre Free et Alice. Free ne donne pas  de répartition entre l’ADSL et la Fibre, et ne donne enfin une chiffre sur la V6 : après trois ans, elle est entre les mains de 50%.   
Il y a 94,8% de clients dégroupés, soit 5,346 000 clients et donc 294 000 non dégroupés.

Mobile
Il y a 8,040 000, soit +605 000 clients (8,1%) sur le trimestre, ce qui est en proportion le plus petit  trimestre depuis 2 ans. Free ne donne pas de détails sur la répartition de ses forfaits, à part celle d’une "Confirmation de l’attractivité de l’offre à 2€/mois". Iliad annonce une part de marché à 12%.

Pour rappel,
Les chiffres au 30 septembre 2013
Haut débit
Il y a 5,580 000 soit +323 000 (6,1%) sur un an et +62 000 (1,1%) sur le dernier trimestre. C’est le même résultat que le trimestre dernier. Free ne donne pas de détails sur la répartition entre Free et Alice. Free ne donne pas  de répartition entre l’ADSL et la Fibre, et ne donne pas de chiffres sur la V6. 
Il y a 94,6% de clients dégroupés, soit 5,278 000 clients et donc 302 000 non dégroupés.

Mobile
Il y a 7,435 000 soit +640 000 clients (9,4%) sur le trimestre, ce qui est en proportion un petit trimestre pour Free. Free ne donne pas de détails sur la répartition de ses forfaits. Iliad annonce une part de marché à 11%.

Les chiffres au 31 décembre 2012
Haut débit
Il y a 5,364 000 clients soit +515 000 (10,6%) sur un an et +107 000 (2,0%) sur le dernier trimestre. Dans le détail : +146 000 pour Free soit 5,173 000 et -39 000 pour Alice soit 191 000. Free annonce que sur 515 000 recrutements, 140 000 proviennent d’Alice, soit 27,2%. En 2011 seul 85 000 ‘’Aliciens’ étaient passés chez Free, ce qui représentait 17,2% des 492 000 recrutements. 

29% des Aliciens (57 000 sur 197 000 départs) ont préféré rejoindre la concurrence plutôt que Fre. En 2011, ce chiffre était de 52% (92 000 sur 177 000 départs).   

Il y a 94,1% de clients dégroupés, soit 5,047 000 clients et donc 317 000 non dégroupés. Depuis son rachat par Free, Alice a perdu 659 000 clients.
Free ne donne pas  de répartition entre l’ADSL et la Fibre, ni sur la V6.

Mobile
Il y a 5,205 000, soit +800 000 (18,1%) sur le trimestre. Malheureusement Free ne donne pas de détails sur la répartition de ses forfaits, le seul indicateur est : "Une base d’abonnés globalement équilibrée entre les deux forfaits, entre les Freenautes et les nouveaux venus ainsi qu’entre abonnements avec portabilité et abonnements avec attribution du numéro, gage de la solidité de la croissance des activités mobiles du Groupe
Le chiffre d’affaire est de 844 millions sur les 12 premiers mois, ce qui donne sommairement de chez sommairement (on divise le CA / clients / mois) 13,5€ par mois et client. Ce montant était de 14€ le trimestre précédent.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 10 mars 2014 à 13:27:07
Au niveau du chiffre d'affaire, Free  en est en train de rattraper Bouygues Telecom. Sur les 12 derniers mois, la différence est passée de 2,073 milliards à 917 millions d’euros. L’année 2014, sera-t-elle celle du dépassement ? 

Au niveau du recrutement, le deuxième semestre est moins bon que le premier. Sur le T4 et sur le fixe :
1 - Bouygues +72 000,
2 - Orange +62 000,
3 - Free +60 000,
4 - SFR +48 000,

Lors du T3 :
1 - Orange,
2 - Free,
3 - SFR,
4 - Bouygues

Sur le mobile : 
+ 800 000 au T4 2012, 
+ 870 000 au T1 2013,
+ 720 000 au T2 2013,
+ 640 000 au T3 2013,
+ 605 000 au T4 2013, +288 000 pour SFR, +245 000 pour Orange, +49 000 pour Bouygues.

Mercredi, seront publiés les résultats de Numericable. En fonction de l'estimation de l'ARCEP sur le gain 258 000 nouveaux clients sur le quatrième trimestre, Numericable devrait faire au plus 16 000 nouveaux clients, ce qui serait en ligne avec les trimestres précédents.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 12 mars 2014 à 09:02:49
Numericable vient de présenter (http://www.numericable.com/images/investors/financial/Full_results_2013/FY-2013-Results-Presentation.pdf) ses résultats du quatrième trimestre  2013. Ils sont dans la moyenne des résultats précédents.

Haut et très haut débit
Il y a 1,041 000 au 31 décembre, soit +22 000 (+2,2%) sur le dernier trimestre et 69 000 (7,1%) sur un an 
Il y a 300 000 clients avec sa nouvelle box contre 257 000 au 30 septembre, 216 000 au 30 juin, 177 000 clients au 31 mars, 121 000 à fin décembre 2012 et 85 000 au 30 septembre 2012.

Téléphonie mobile
Il y a 186 000 clients sur le mobile contre 167 000 le trimestre précédent. Au 31 décembre 2012, il y avait 120 000 clients.

Marque blanche
Les clients (Bouygues) en marque blanche sont de 363 000 contre 334 000 au 30 septembre, 320 000 au 30 juin, 313 000 au 31 mars, 297 000 au 31 décembre 2012 et 264 000 au 30 septembre 2012 et 246.000 au 30 juin. Au 31 décembre 2011, il y avait 206 000 clients et 103 000 au 31/12/2010.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 13 mars 2014 à 08:04:33
Quelques statistiques sur les parts de conquête sur le quatrième trimestre. Elles sont calculées à partir des communiqués publiés par les opérateurs Cela indique le gain (ou la perte) de nouveaux clients en ADSL et sur le très haut débit.
Globalement, c’est un encore un petit trimestre en termes de nouveaux clients et l’année se termine avec seulement 910 000 nouveaux clients pour les gros FAI, soit une baisse de 24% par rapport à 2012. Sauf en très haut débit, le gain de nouveaux client va devenir anecdotique et de plus en plus cher à obtenir. 2014, sera certainement l’année ou le recrutement net en très haut débit sera supérieur à celui du haut débit.

Free termine troisième du trimestre et confirme sa baisse, mais termine premier de l’année 2013, mais en nette baisse par rapport à 2012. L’essoufflement est là. Si Free n’embraye par sur le très haut débit, cela va se compliquer un peu.  Iliad n’a pas donné de détails sur la répartition entre Free et Alice et ce que représentait la migration des Aliciens vers Free. Iliad ne donne pas de chiffres sur le très haut débit. 

Orange termine deuxième sur ce trimestre et deuxième sur l’année quoiqu’en légère baisse par rapport à 2012. Ce résultat est obtenu avec le développement des recrutements en FTTH. Il y a 319 000 clients sur le très haut débit, soit 3,2% de ses clients, contre 1,8% à fin 2012. Orange a recruté 143 000 nouveaux clients en très haut débit et 72 000 sur le haut débit.     

SFR termine quatrième sur le trimestre et troisième du classement annuel. Il gagne deux places en 1 an. Faut dire que 2012 avait été catastrophique. Reste à préparer son rachat. Il y a 197 000 clients sur le très haut débit, soit 3,7% de ses clients, contre 2,5% à fin 2012. SFR a recruté 71 000 nouveaux clients en très haut débit sur 111 000 en haut débit.   

Bouygues ne sauve pas son année malgré son bon quatrième trimestre. Il termine quatrième du classement annuel alors qu’il était deuxième il y a un an. C’est une lente mais régulière glissade.  Il y a 363 000 clients sur le très haut débit, soit 18,3% de ses clients, contre 16,1% à fin 2012.   Bouygues a recruté au maximum 66 000 clients en très haut débit et 101 000 en haut débit.   

Numericable pas grand-chose à dire, sauf qu’il fait une relative bonne année pour lui. Son réseau est largement sous-exploité. 

En ce qui est des offres en Quadruple Play. Orange revendique 4,780 000 clients Open, SFR avec son offre multi-packs 2,355 000 clients et Bouygues est dans l’inconnu, l’opérateur ne  donnant plus le détail des chiffres de Darty, mais il doit être au-delà de 1,800 000 clients. Free ne donne pas de chiffres, mais cela doit être important également et doit tourner autour de 50% de ses clients mobiles soit 2,820 000.

Gain de nouveaux clients sur l’année 2013
Iliad : 276 000, soit 30,3% en part de conquête.
Orange : 215 000, soit 23,6%.
SFR : 182 000, soit 20%.     
Bouygues Telecom : 168 000, soit 18,5%.
Numericable : 69 000, soit 7,6%.
Total 910 000

Gain de nouveaux clients sur le quatrième trimestre 2013
Bouygues : 72 000 soit 27,3% en part de conquête.
Orange : 62 000, soit 23,5.
Iliad : 60 000 soit 22,7%.
SFR : 48 000, soit 18,2%.
Numericable : 22 000 soit 8,3%.
Total 264 000

Gain de nouveaux clients sur le troisième trimestre 2013
Orange : 71 000, soit 30,1% en part de conquête.
Iliad  62 000 soit 26,3%
SFR : 45 000, soit 19,1%.
Bouygues : 41 000 soit 17,4%.
Numericable : 17 000 soit 7,2%,
Total 236 000

Gain de nouveaux clients sur le second trimestre 2013
Iliad : 62 000 (Free + 84 000, Alice -22 000),  soit 40,0% en part de conquête.
Orange : 41 000, soit 26,4%.
SFR : 33 000, soit 21,3%.
Bouygues : 10 000 soit 6,4%.
Numericable : 9 000 soit 5,8%.
Total 155 000

Gain de nouveaux clients sur le premier trimestre 2013
Iliad : 92 000 (Free 134 000, Alice -39 000), soit 36,1% en part de conquête,
SFR : 56 000, soit  24,0%
Bouygues Telecom : 45000 (Bouygues 68 000 et Darty -23 000), soit 17,6%,
Orange : 41 000, soit 16,1%, 
Numericable : 21 000 soit 8,2%.
Total 255 000

Gain de nouveaux clients sur l’année 2012
Iliad : 515 000 (Free 712 000, Alice -197 000), soit 42,8% en part de conquête.
Bouygues Telecom : 324 000, soit 27,0%
Orange : 296 000, soit 24,6%.
Numericable : 34 000, soit 2,8%.
SFR : 33 000, soit 2,7%.     
Total 1,202 000
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 14 mars 2014 à 08:13:52
Après la publication des résultats à fin décembre 2013, voici le tableau récapitulatif des parts de marché dans le haut et très haut débit.

Pour la rubrique « Autres », ce sont aussi les résultats à fin décembre 2013 des  statistiques trimestrielles de l’ARCEP en ôtant les chiffres publiés par les opérateurs à fin décembre.
Les chiffres de Bouygues, Free, Numericable Orange et SFR sont ceux des communiqués de presse publiés.
A noter que c'est une année qui se termine avec moins de 1 million de nouveaux clients, dont 496 000 en ADSL et 444 000 en très haut débit. 2014, devrait donc voir la courbe s'inverser.

(https://lafibre.info/images/adsl/201403_recap-fixe-t4-2013.gif)

Bouygues est toujours en relative petite forme et a du mal à trouver un second souffle après avoir cartonné avec son offre 4P, Idéo. Le seuil des 2 millions de clients est enfin dépassé et le rachat de Darty a permis de cacher un peu ce ralentissement des recrutements. Depuis son lancement, c’est sa plus mauvaise année. Si Bouygues n’arrive pas à racheter SFR, il va vraiment se sentir seul. 

Free poursuit son ascension, mais avec des chiffres moins importants. C’est le signe d’une décollération entre son offre mobile et son offre fixe. Les chiffres publiés par François04 ne devrait pas donner un bon premier trimestre. Free ne donne plus de chiffres sur Alice et ne donne toujours pas de chiffres sur ses abonnés très haut débit. Les dirigeants de Free ont indiqué vouloir atteindre 25% du marché, il va y avoir du boulot quand même…

Numericable Bis repetita. La progression est là, mais encore une fois, cela ne bouge pas beaucoup en regard du potentiel. Numericable est seul ou presque sur son réseau et Bouygues recrute y autant, voire plus. Si Numericable n’arrive pas à racheter SFR, il va vraiment se sentir seul de chez seul. 
 
Orange. La Fibre Optique monte en régime et donne des couleurs à Orange. Orange n'a pas donné de chiffres sur la Livebox Play. Orange a encore perdu des parts de marché en 2013 et glisse doucement sous la barre des 40%. C’est quand qu’on freine ?   

SFR fait un peu mieux que Bouygues, mais cela reste assez calme. Le coté positif est que SFR "engrange" sans faire trop de bruit. C’est mou. Reste à savoir avec qui SFR va se marier. Avec Bouygues et ou Numericable, il pique la deuxième place à Free.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 17 mars 2014 à 08:02:16
Après la publication des résultats à fin décembre 2013, voici le tableau récapitulatif des parts de marché dans la téléphonie mobile.

Les Mvno sont indiqués à part. Parce que seul Orange publie des résultats détaillés concernant les Mvno hébergés sur son réseau. Depuis l’arrivée de Free, SFR et Bouygues ne publient plus les résultats de leurs Mvno. SFR ne donne que ses résultats propres et Bouygues additionne ses résultats avec ceux de ses Mvno.
 
Les chiffres des Mvno sont ceux donnés par L’ARCEP (http://www.arcep.fr/index.php?id=12084) lors de son récapitulatif trimestriel (Tableau II.2). Le nombre de clients de Bouygues est recalculé en fonction du nombre total hors Mvno défalqué des chiffres d’Orange, SFR et Free.

(https://lafibre.info/images/adsl/201403_recap-mobile-t4-2013.gif)

Opérateurs

Bouygues stoppe l’hémorragie sur le dernier trimestre , mais reste l'opérateur qui a le plus souffert cette année. Il est passé sous la barre des 13% et voit arriver de plus en plus rapidement Free dans son dos. Le lancement de la 4G lui a redonné quelques couleurs mais certainement pas autant qu’escompté. A ce rythme, en nombre de clients mobiles, Free lui passe devant avant fin septembre. 

Free s’approche des 11% du marché. En 24 mois, c'est énorme, même si cela s'explique en grosse partie par le succès de son forfait à 0/2€. Pour atteindre l'objectif affiché de 15% et même 25% du marché, il va falloir à Free d'autres leviers de croissance. 

Orange comme sur des trimestres précédent, il engrange des recrutements de clients sur les forfaits, mais cela pas la perte de  clients sur le prépayé et cela ne suffit donc pas à enrayer ses pertes en part de marché. L’objectif affiché par  l'opérateur était d’être à 35% à fin 2013, c’est gagné, mais la ponction est sévère depuis 1 an. 

SFR arrive à stabiliser sa part de marché au-delà de 29% et sans faire trop de bruit. En l’état actuel et avant la vente, c’est plutôt pas mal. Le rachat par Numericable ne devrait pas modifier le segment mobile.
 
Les Mvno voient leurs parts de marché stagner trimestre après trimestre. Principaux pourvoyeurs d'offres prépayés, ils sont les victimes principales des offres sans engagement. Le nombre total de clients des Mvno est devrait être dépassé par Free lors du prochain trimestre.

Offres sans engagement
B&You compte 1,750 000 clients soit 18,4% de sa base clientèle et 20,6% de ses clients avec un forfait. 
Red compte 1,700 000 clients soit 8% de sa base clientèle et 10,1% de ses clients avec un forfait. .
Sosh compte 1,854 000 clients, soit 8,9% de sa base clientèle et 6,9% de ses clients avec un forfait. Il y a un an c’était respectivement 2,9% et 2,0%.

Mvno
Orange héberge 1,561 000 pour le compte de Mvno, contre 1,634 000 au 30 septembre, 1,658 000 au 30 juin, 1,849 000 au 31 mars, 2,288 000 au 31 décembre 2012 et 3,062 000 au 31 mars 2013. C’est le seul opérateur qui donne des chiffres sur ses clients Mvno. Bouygues Telecom et SFR ne donnent pas de chiffres. Free n’en a pas.
Pour rappel, les quelques chiffres connus sur les Mvno :   
Virgin 1,690 000 millions de clients, NRJ +/- 1,2 million, LycaMobile +/- 1million, La Poste 1,000 000, Ortel 250 000,  Prixtel 120 000,  Zéro Forfait 90 000, Numericable 186 000, Budget Telecom 25 000.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 18 mars 2014 à 08:12:34
L’ARCEP (le régulateur du secteur des télécoms) vient de publier (http://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/hd-thd-detail/t4-2013/obs-hd-thd-DETAIL-t4_2013-060314.pdf) ses chiffres provisoires concernant le haut et très haut débit. Ils sont arrêtés à fin décembre  2013.

(https://lafibre.info/images/adsl/201403_arcep-t4.gif)

Question méthodologie, L’ARCEP prend en compte le nombre d'abonnements haut et très haut débit sur réseaux fixes et cumule les abonnements xDSL, câble, fibre optique, BLR, satellite et wifi. A la fois la clientèle "grand public" et "entreprise" et couvre la métropole et les DOM.
"Les chiffres sont établis à partir des données transmises par les principaux fournisseurs d'accès, complétées le cas échéant par l'estimation des non-réponses. Les données publiées sont arrondies. Les évolutions commentées tiennent naturellement compte du degré de précision des données."

Globalement, sur les 12 derniers mois le marché poursuit sa croissance avec un taux de 4,0%, mais ce taux est en déclin depuis de nombreux trimestres. Il était de 5,4%   il y a un an. Toutefois, un secteur qui dégage encore 4% de croissance annuelle (en volume) ce n'est pas si mal...
A noter que c'est une année qui se termine avec moins de 1 million de nouveaux clients, dont 486 000 en haut débit et 444 000 en très haut débit. Sur le dernier trimestre, l'ARCEP calcule 258 000 nouveaux clients dont 57 000 en haut débit et 201 000 en très haut débit, soit 78% des recrutements.
L'année 2014, devrait donc voir la courbe de recrutements s'inverser et voir le très haut débit passer devant le haut débit.
Demain, un point sur le très haut débit.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 19 mars 2014 à 08:01:40
L’ARCEP (le régulateur du secteur des télécoms) vient de publier (http://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/hd-thd-detail/t4-2013/obs-hd-thd-DETAIL-t4_2013-060314.pdf) ses chiffres provisoires concernant très haut débit. Ils sont arrêtés à fin décembre  2013.

(https://lafibre.info/images/adsl/201403_arcep-t4b.gif)

Suite à la publication par l’ARCEP des chiffres provisoires concernant le haut et très haut débit, il est possible de faire le point sur le nombre de clients sur le très haut débit.

Hors FTTH
Hors FTTH, il est de 1,510 000 clients dont 363 000 clients pour Bouygues et 1,041 000 pour Numericable, soit une part de marché de 93%. Par défaut, le VDSL2 pourrait représenter au maximum 106 000 clients. Mais, il n'y a pas de statistiques sur ce segment.

FTTH
Sur le FTTH, au 31 décembre, Orange annonçait avoir atteint 319 000 clients pour  un total de 540 000 clients comptés par l’ARCEP, soit une part de marché de 59,1% sur ce segment  (58,7% pour le T3, 57,6% pour le T2 et 56,4% sur le T1 et 56,0% au T4 2012. SFR compte 197 000 clients , soit une part de marché de 36,5%.

En défalquant Orange et SFR des clients FTTH recensés par l’ARCEP, il reste 24 000 clients, soit une part de marché de 4,4%. A se partager donc entre les autres opérateurs, soit sur cette technologie, essentiellement Free.

Combien pour Free ?
Pour rappel, Free ne donnent pas de chiffres sur le nombre de clients en très haut débit. Ce qui dans la stratégie de communication signifie que ces chiffres ne sont pas assez bons.   

A noter que lors d’une interview au quotidien Les Echos (http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/tech-medias/actu/0203366329366-patrick-drahi-mon-projet-industriel-est-un-projet-patriote-un-vrai-made-in-france-656129.php) (13/03), Patrick Drahi - le pédégé de Numericable - a déclaré : "Free avait promis 4 millions de prises en 2007 à échéance 2012. Nous sommes en 2014 et Free n’en a que quelques milliers", et que lors de la présentation de son projet, le nombre de clients pour Free n’était pas détaillé...   

Récapitulatif sur le très haut débit 
- Numericable, 1,041 000 millions de clients soit 50,8% du total (55,2 au T3, 56,8% au T2), 
- Bouygues Telecom, 363 000 clients soit 17,7%(18,1% au T3, 18,1% au T2),
- Orange, 319 000 clients soit 15,6% (14,8% au T3, 13,5% au T2),
- SFR, 197 000 clients soit 9,6% (7,6%( ?) au T3, 7,1% au T2),
- Autres (dont Free) 130 000 clients soit 6,3% (4,3% au T3, 4,5% au T2).
Total : 2,050 000 millions de clients.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 20 mars 2014 à 07:56:14
Alors que les résultats commerciaux de nos opérateurs ont été publiés, un rapide point sur quelques élèments financiers (il n'est pas interdit de compléter) permettra de se faire une idée un peu plus précise sur la situation des uns et des autres. Les montants sont exprimés en Milliards d’euros.

Ce sont des chiffres sur l’année 2013.

(https://lafibre.info/images/adsl/201403_chiffre-affaire-2013.gif)

Sur l’ensemble de l’année 2012, il y avait eu un recul du chiffre d’affaire de 2,5 milliards d’euros : SFR pour 895M€, Bouygues pour 515M€ et Orange pour 1,129M€, compense par un gain d’un milliard.

Sur l’année 2013, il y avait une baisse du chiffre d’affaire total de 3,0M€, 1,413M€ pour Orange, 562M€ pour Bouygues et 1,089 pour SFR compensé par un gain de 600 millions...
   
A noter que le chiffre d’affaire de l’ensemble SFR, Free et Bouygues pèse moins que le chiffre d’affaire d’Orange. Un éventuel rachat de SFR par Bouygues ne changerait pas la donne.

Autre indicateur, L’EBITDA. C’est un indicateur permettant de comparer les résultats des uns et des autres. Il présente les revenus générés par l’activité indépendamment des conditions de son financement (les charges financières), des contraintes fiscales (impôts et taxes), et du renouvellement de l’outil d’exploitation (amortissements sur le réseau, les licences, l’itinérance, etc.).

Le détail
Bouygues Telecom, le ratio (EBITDA / CA) est de 18,9% contre 17,4% en 2012 et 22,2% en 2011.Le plan d’économies a porté ses fruits. Apres le nombre de forfaits, le chiffre d’affaire est un autre indicateur qui démontre que Free est sur les talons de Bouygues. 

Free, le ratio (EBITDA / CA) est de 32,1% contre 29,2% en 2012 et 39,3%. Sur le mobile, il est de 9% (il était négatif en 2012) et de 43,7% sur le fixe, contre 41,7% en 2012. Free  en est en train de rattraper Bouygues Telecom. Sur les 12 derniers mois, la différence est passée de 2,073 milliards à 917 millions d’euros. L’année 2014, sera-t-elle celle du dépassement ? 

Numericable le ratio (EBITDA / CA)  est monumental : 46,9% contre 47,5% en 2012 et 44,4% en 2011. Les marges sont là, manque plus que les clients.

Orange France, le ratio (EBITDA / CA) est de 35,6% contre 36,6% en 2012 et 38,4% en 2011. Orange campe à peu prés sur ses positions, les économies et l’accord d’itinérance avec Free permettent de garder le cap. . 

SFR, le ratio (EBITDA / CA)  est de 27,1% contre 29,2% en 2012 et 31,2% en 2011. SFR a manger sa marge, mais cela lui a permis de recruter assez fortement dans le mobile. Vivendi considère que SFR n’a plus d’avenir dans les télécoms et pourtant SFR reste solide.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: vivien le 20 mars 2014 à 08:28:23
Merci pour toutes ces informations.

L'Ebitda est effectivement un indicateur clef, et plus il est haut, mieux c'est.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 24 mars 2014 à 07:49:43
Suite à la publication des résultats d’Orange, de Bouygues et de SFR, il est un peu plus simple de se faire une idée de l’effet Free Mobile pour ces trois opérateurs depuis deux ans, les départs ne correspondent automatiquement à une arrivée chez Free, car il y aussi des mouvements entre opérateurs et Mvno.
   
Après deux ans d’exploitation de Free Mobile, il est à noter que la tendance se confirme : Orange, SFR et Bouygues perdent toujours autant de clients en prépayés : c’est quand même un débours de 4 millions de clients perdus !

Sur le T4, les forfaits eux sont dans le vert et même au beau fixe pour Bouygues Orange et SFR. Par contre, c’est une contre-performance pour Bouygues avec une perte de 45 000 forfaits.
Depuis l’arrivée de Free Mobile, c’est un gain de 3,600 000 millions de forfaits, c’est à relativiser, car le marché a fortement augmenté et fortement modifié  avec le développement sans engagement avec B&You, Red et Sosh et à l’essor du M2M.
 
Par rapport à la base clientèle au 31 décembre 2011, Orange a quasiment rattrapé ses pertes, et SFR est légèrement positif. Pour Bouygues il y a encore un peu de pertes. A noter qu’Orange et Bouygues ont replongé un peu par rapport à fin 2012, alors que SFR est repassé dans le vert. Pour l'ensemble des opérateurs,
il y a un gain sur les forfaits et plutôt sur du sans engagement et un perte sur le prépayé.

(https://lafibre.info/images/adsl/201403_pertes-mobiles-historiques.gif)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 31 mars 2014 à 08:00:31
Un tableau qui mesure par opérateur, les gains de nouveaux clients en évolution annuelle  (T4 2013/T42012) à et ce que cela représente en part de conquête. Cela permet de voir un peu plus précisèment les tendances sur le moyen terme.

Ce sont les chiffres exprimes en milliers pour le haut et très haut débit. 

(https://lafibre.info/images/adsl/201403_fixe-evolution-t4.gif)

En glissement annuel, le nombre de nouveaux clients en en nette diminution : -22%.
Free continue de capitaliser grâce à son offre mobile, mais baisse de trimestre en trimestre. C’est un atterrissage en douceur, même si cela reste à un haut niveau. Il termine sur la troisième marche du podium ce trimestre.   
SFR continu de rebondir et se paye le luxe de se  dépasser Bouygyes. C’est un peu la surprise du chef...
Orange se maintient avec ses recrutements sur le très haut débit. Le niveau est moyen, mais constant, ce qui lui permet de rester sur la deuxième marche du podium, ce qui n’est pas si mal pour l’opérateur historique. C'est prudent, trop ?   
Bouygues Telecom qui voit lui ses performances reculer de trimestre en trimestre. Il termine l’année à la dernière place et encore le dernier trimestre lui a permis de se reprendre un peu.

Méthodologie
Comment lire ce tableau ?
Par exemple, entre le T3 2012 et le T3 2013, Orange a gagné 219 000 nouveaux clients, ce qui représente un gain de 2,2% de sa base clientèle sur la période et 24,5% en part de conquête cumulée sur cette même période. Il y a eu un gain de 894 000 nouveaux clients entre le troisième trimestre 2012 et le troisième trimestre 2012.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 01 avril 2014 à 08:03:25
Quelques chiffres et statistiques (hors résultats financiers) suite à la publication des résultats de France Telecom au 31 décembre. Ces chiffres portent sur l’activité Internet et sur l’activité mobile.

Haut et très haut débit
Il faut noter que trimestre après trimestre le nombre de clients sans abonnement téléphonique progresse. Avec près de 64% à fin décembre, soit une progression de 7 points sur les douze derniers mois.  Open est passée par là.   
Le nombre de clients avec une offre Open est de 4,780 000 et en progression de 1,742 000 en douze  mois et de 512 000 sur le trimestre. La progression est toujours forte, et en hausse sur le trimestre précédent.  C’est le toujours le gros "must" et le moteur de croissance d’Orange. Les offres Open représentent 47,3% des clients avec une connexion internet !
   
Le nombre de clients en Fibre Optique est en augmentation constante et commence à avoir un bon rythme de croisière. Orange arrive à convertir de plus en plus de clients à cette technologie. Les recrutement sur ce segment ont représenté 66,5% des 215 000 nouveaux clients en 2013.
Il y a encore 85 000 clients avec une offre en bas débit.

Téléphonie mobile
Orange progresse grâce aux forfaits (+414 000) et réalise son meilleur trimestre depuis 3 ans. Par contre sur le prépayé, la débandade continue (-169 000).
Même chose pour les Mvno du réseau Orange, cela baisse toujours à un bon rythme et retrouve son niveau de 2008. Depuis fin 2011, Orange a perdu 53,4% de ses clients Mvno. Sur ces deux segments, l’effet Free est toujours très fortement vivace.

Sosh représente, 8,9% des clients avec un contrat au forfait et 6,9% de l’ensemble des clients chez Orange. Il y a un an c’était respectivement 2,9% et 2,0%. Sosh représente 57,% des recrutements contre 61% sur le T3 et de 73,5% sur le T1. Sosh tire la croissance mobile chez Orange. 

Source : Orange (http://www.orange.com/fr/content/download/16055/301709/version/4/file/KPIs-bis.pdf)

(https://lafibre.info/images/adsl/201404_recap-t4-orange.gif)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 09 avril 2014 à 07:56:29
Ce tableau récapitule le nombre de clients total (en milliers) par FAI entre 2003 et 2013 avec la part de marché correspondante.

Ainsi en 2013, la base clientèle Orange est de 10,108 000 millions de clients, avec une part de marché de 40,6%. A partir de 2009, le tableau compile les chiffres ADSL, Fibre Optique, Câble et Satellite. La ligne "autres" est calculé en prenant le chiffre total publié par l’ARCEP et en y retranchant les chiffres communiqués par les opérateurs.

D’autre part, le tableau comptabilise sous chaque FAI, les divers rachats effectués : Alice par Free en 2008 et Darty par Bouygues en 2012.

Alice/Free
Concernant l’absorption d'Alice par Free, les derniers chiffres sont datent de fin juin 2013. Il restait 130 000 fidèles chez Alice. Depuis c’est silence radio, mais logiquement, il ne doit plus rester grand monde non plus. 

En 2013 (sur les 6 premiers mois), 61 000 clients d’Alice avaient quitté Alice pour 45 000 migrations vers Free,  soit un taux de 73%, ce qui assuré à Free 29% de ses 154 000 nouveaux clients sur le premier semestre 2013.

En 2012, 197 000 clients avaient quitté Alice pour 140 000 migrations vers Free, soit un taux de 71%. Cela avait assuré 19,7% des 712 000 recrutements de Free sur l’année.


En 2011, 177 000 clients avaient quitté Alice pour 85 000 migrations vers Free, soit un taux de 48%. Cela avait  assuré 17,2% des 492 000 recrutements de Free sur l’année.

SFR/Numericable
Le rachat de SFR par Numericable va donner naissance au deuxième FAI avec une part théorique avant fusion de 25,3% et 6,681 000 clients. La pratique montre que le nouvel ensemble pourrait en perdre également. Le très haut débit de Numericable pourrait aussi être un moyen de montrer qu'un rachat peut être synonyme que 1+1 =2.

C'est au cours de l'année 2012, que Free avait pris la seconde place à SFR. A moins de racheter Free ou SFR, Bouygues va se sentir bien seul et sans possibilité d'atteindre une masse critique par croissance externe.
Il reste encore 4 FAI sur le marché.

(https://lafibre.info/images/adsl/201404_pdm-fixe-1.gif)

(https://lafibre.info/images/adsl/201404_pdm-fixe-2.gif)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 11 avril 2014 à 08:02:24
Ce tableau récapitule le nombre de clients total (en milliers) par les opérateurs entre 2003 et 2013 avec la part de marché correspondante.

Ainsi en 2013, la base clientèle Orange est de 27,014 000 millions de clients, avec une part de marché de 36,5%.

Les Mvno sont indiqués à part. Parce que seul Orange publie des résultats détaillés concernant les Mvno hébergés sur son réseau. Depuis l’arrivée de Free, SFR et Bouygues ne publient plus les résultats de leurs Mvno. SFR ne donne que ses résultats propres et Bouygues additionne ses résultats avec ceux de ses Mvno.
 
Les chiffres des Mvno sont ceux donnés par L’ARCEP (http://www.arcep.fr/index.php?id=12084) lors de son récapitulatif trimestriel (Tableau II.2). Le nombre de clients de Bouygues est recalculé en fonction du nombre total hors Mvno défalqué des chiffres d’Orange, SFR et Free.

Logiquement, en 2014, Free devrait passer devant l'ensemble des Mvno et si le rythme se poursuit devant Bouygues qui deviendrait le quatrième opérateur.   

(https://lafibre.info/images/adsl/201404_pdm-mobile-1.gif)

(https://lafibre.info/images/adsl/201404_pdm-mobile-2.gif)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Nico le 17 avril 2014 à 15:44:16
Je vois deux difficultés :

- Un tel document tout fait n'existe pas il me semble (enfin pas de manière publique).
- Le terme "fibrés" va varier selon l'opérateur dans ses déclarations. La fameuse histoire du raccordable/raccordé et ses autres amis.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Nico le 17 avril 2014 à 16:01:52
Celui dont tu parles, c'est un nombre de clients non ? C'est pas ce que j'avais compris que tu recherchais.

Mais si ce n'est pas le nombre de prises disponibles mais le nombre de clients ça se trouve plus facilement.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 17 avril 2014 à 16:39:04
Bonjour deb0rah38,

J'ai un récapitulatif sur le très haut débit ici (https://lafibre.info/adsl/parts-de-marche-dans-ladsl-la-fibre-optique-et-la-telephonie-mobile/msg127088/#msg127088).
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 18 avril 2014 à 08:06:41
L’ARCEP (le régulateur du secteur des télécoms) vient de publier (http://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/4-2013/obs-march-T4-2013.pdf) ses chiffres définitifs concernant le haut et très haut débit. Ils sont arrêtés à fin décembre 2013. Quelques chiffres sur les revenus des opérateurs, les investissements et l’emploi. 



Revenus mobiles
Pour l’ARCEP : "le revenu (...) baisse de 14% pour les services mobiles par rapport à 2012. Le revenu trimestriel des services fixes est redevenu, pour la première fois depuis le début 2005, supérieur à celui des services mobiles."  Lors de son point précédent au mois de septembre (http://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/3-2013/obs-march-T3-2013.pdf), l’ARCEP indiquait que : "Le revenu des communications téléphoniques mobiles ne cesse de diminuer depuis cinq années et son recul n'est plus compensé, depuis le début de l'année 2011, par la hausse du revenu des services de donnée (SMS, MMS, accès à l'internet)."



En prenant en compte les résultats publiés par Bouygues Télécom, Free, Orange et SFR. Sur l’ensemble de l’année 2012, il y avait eu un recul du chiffre d’affaire de 2,5 milliards d’euros : SFR pour 895 M€, Bouygues pour 515 M€ et Orange pour 1,129 M€, compense par un gain d’un milliard. Sur l’année 2013, il y avait une baisse du chiffre d’affaire total de 3 milliards, soit 1,413 milliards pour Orange, 562 millions pour Bouygues et 1,1 milliard pour SFR et un gain de 600 millions pour Free...

Les comptes seront à faire à la fin de l'année, mais le lancement de la 4G ne permettra pas d’endiguer cette baisse. Au mieux de la stopper un peu. On peut aussi voir le rachat de SFR par Numericable comme une conséquence de cette baisse des revenus, cela oblige le secteur à se restructurer.L'avenir de Bouygues Telecom s'inscrit également dans ce cadre-là.   

Investissements
Concernant les investissements : "Le montant total des investissements réalisés par les opérateurs de communications électroniques au cours de l’année 2013 est estimé à 7,2 milliards d’euros, à comparer aux 7,3 milliards d’euros investis en 2012 (hors achat de fréquences)."


Toutefois l’ARCEP nuance très fortement cette statistique : "L’exercice appelle en outre les précisions suivantes. Tout d’abord, les plans d’investissements des opérateurs répondent à une logique pluriannuelle et tous n’adoptent pas le même rythme d’investissements tout au long de l’année ; par conséquent, les variations trimestrielles sont peu significatives. Ensuite, les investissements réalisés par les opérateurs sont de plus en plus mutualisés : investissements communs au réseau fixe et au réseau mobile d’un opérateur, communs entre les différentes technologies (2G, 3G, 4G, etc.) pour les réseaux mobiles, ou, enfin, co-investissements entre opérateurs dans les boucles locales à très haut débit.".  



Espérons que l’ARCEP respectera son engagement et devrait donc: "Pour toutes ces raisons, s'il sera possible, pour les chiffres annuels, d'indiquer, à partir de 2014, une décomposition entre les grandes catégories d'investissements, les données trimestrielles resteront globales". Pour le moment, c'est toujours pas fait.



Emploi
"En 2012, le nombre de salariés des opérateurs de communications électroniques est resté stable (+0,3% par rapport à 2011). Depuis trois ans, le niveau d’emploi des opérateurs s’est globalement amélioré avec des hausses de 1,2% en 2011 et 1,6% en 2010, et ce, après un peu plus de dix ans de baisse continue. Les opérateurs emploient directement 129 000 personnes en décembre 2012. Les chiffres pour 2013 seront publiés le 28 mai 2014."

L’ARCEP ne tient pas compte de la perte d’emplois dans les centres d’appels et chez Phone House. Enfin ne sont pas pris en compte les emplois indirects dans les entreprises prestataires de services ainsi que les entreprises de l’industrie.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 19 avril 2014 à 12:24:35
Un récapitulatif par opérateur sur le cumul du nombre de clients sur le segment mobile et fixe pour les années 2012 et 2013.
Ne sont pas pris en compte, les Mvno pour le segment mobile et les petits Fai pour le segment fixe.
Au regard du rachat de SFR par Numericable, les  deux opérateurs ont été regroupés.
Le nombre de clients est exprimé en milliers.

A noter qu'en 2013, Free est passé devant Bouygues en nombre total de clients. En parts de marché, Orange a perdu 1,9%, Bouygues de 0,6%  et le total SFR de 0,2%. Grace au mobile, Free de son coté a augmenté sa part de 2,8%.

(https://lafibre.info/images/adsl/201404_nombre-de-clients.gif)

Merci à Peper-eliot (un ancien de CI et un admirateur du coyote) pour sa suggestion concernant la création de ce récapitulatif. ;)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 23 avril 2014 à 08:16:14
Puisque l’on a le nombre total de clients par opérateur et le chiffre il est simple de calculer le chiffre d’affaire mensuel par client.

C’est tout à fait théorique, car il ne faudrait prendre en compte que le chiffre d’affaire du mobile et du fixe de chaque opérateur. Mais ceux-ci ne détaillent pas toujours ces informations  Là, il s’agit du chiffre d’affaire total (toutes opérations), dont la location de réseau par opérateur. Cela permet de donner quelques tendances et d’avoir un comparatif. 
 
Entre 2012 et 2013, tout le monde est en chute ! Le lancement de la 4G ne permettra certainement pas aux opérateurs de se refaire.

Orange est celui qui baisse le moins avec seulement 3,3€ soit une baisse de 6,8%. Sur 2 ans la baisse est de 6,3€ et de 12,3%.
 
Free affiche une perte mensuelle de 2,1€ soit une baisse de 8,4%. Sur deux ans, la baisse est de 15,7€ et 40% ! Le forfait 0/2  €est passé par là...

Bouygues Telecom affiche une perte de 3,9€, soit une baisse de 10,4%. En deux ans, la baisse est de 8,8€ et 20,7%.

Le nouveau couple SFR/Numericable ferme la marche. SFR et accuse une baisse de 4,6€ et 12,6% pour SFR. Sur deux ans, la baisse est de 6,4€ et 16,7%.
Numericable accuse une baisse de 12,6€ et 12,4% pour Numericable. Sur deux ans, la baisse est de 19,7€ et 18,1%.

Selon Bfm (http://www.bfmtv.com/economie/exclu-bfm-business-sfr-va-decliner-jusquen-2015-758167.html) qui publie le plan d’affaire élaboré par Numericable, SFR devrait continuer à baisser en 2014 et 2015. La marge brute d’exploitation pouvant atteindre 23,2% avec un chiffre d’affaire de 9,55 milliards. L’Ebitda était de 27,1% en 2013, 29,2% en 2012 et 31,2% en 2011.   
Le nombre d’abonnés mobiles est estimé à 20,54 millions en 2014, 20,46 millions en 2015 et à 20,48 en 2016.

La guerre des prix fait des ravages et Orange s’en sort le mieux : l’accord d’itinérance et sa position d’opérateur historique lui permettent de limiter les dégâts. Pour SFR, il est clair que sa baisse de performance n’a pas plaidé pour qu’il soit gardé dans le giron de Vivendi. Bouygues y laisse des plumes également, et sa grosse relance commerciale du début d’année ne devrait pas améliorer sa situation. Free est le dernier de la classe, son forfait à 0/2€ cartonne commercialement, mais n’empêche pas la baisse. 
 
Moralité : ceux qui s’en sortent le mieux sont ceux qui possèdent et louent un réseau à savoir Orange et Numericable.     

Le nombre d'abonnés est exprimé en millions.   
(https://lafibre.info/images/adsl/201404_arpu.gif)

Le chiffre d'affaire et l'Ebitda sont exprimés en milliards.
(https://lafibre.info/images/adsl/201404_chiffre-affaire-2013.gif)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: vivien le 24 avril 2014 à 08:35:27
L'EBITDA (Earnings Before Interest, Taxes, Depreciation, and Amortization) est un indicateur clé pour voir la bonne santé financière d'une entreprise. Il désigne communèment les revenus d'une entreprise avant soustraction des intérêts, impôts, dotations aux amortissements et provisions sur immobilisations.  Il correspond ainsi au profit généré par l'activité d'une entreprise et permet de dégager la création de richesse des entreprises, dans l'optique de pouvoir les comparer entre elles sans avoir à tenir compte des différences de traitement comptables.

Dans le tableau de Hammett, on voit qu'il est en forte baisse pour Bouygues Telecom et SFR (environ -30% entre 2011 et 2013).

Orange est en baisse importante (-18% entre 2011 et 1013)

Numericable en petite hausse (+ 8% obtenus uniquement entre en 2011 et 2012 car le chiffre était stable en 2013)

Free est en forte hausse : +44% entre 2011 et 2013.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 25 avril 2014 à 07:55:57
Avant la publication des chiffres du premier trimestre 2014, un rappel sur les chiffres arrêtés au 31 décembre 2013.

Première partie : haut et très haut débit

1 - Calendrier de publication des résultats du premier trimestre 2014
Orange, le 29 avril (avant bourse).
Numericable, le 13 mai.
SFR, le 15 mai (après bourse).
Bouygues Télécom, le 15 mai (après bourse).
ARCEP, le 29 mai.
Iliad (Free et Alice), ? (avant bourse).

2 - Nombre d’abonnements haut et très haut débit (chiffres ARCEP)
(https://lafibre.info/images/adsl/201404_arcep-fixe-t4-2013.gif)

(https://lafibre.info/images/adsl/201404_arcep-fixe-t4-2013-dom.gif)

Sur le très haut débit

Hors FTTH
Hors FTTH, il y a 1,510 000 clients dont 363 000 clients pour Bouygues et donc 1,041 000 pour Numericable, soit une part de marché de 93%. Par défaut, le VDSL2 pourrait représenter au maximum 106 000 clients. Mais, il n'y a pas de statistiques spécifiques sur ce segment.

FTTH
Sur le FTTH, au 31 décembre, Orange annonçait avoir atteint 319 000 clients pour  un total de 540 000 clients comptés par l’ARCEP, soit une part de marché de 59,1% sur ce segment (58,7% pour le T3, 57,6% pour le T2 et 56,4% sur le T1 et 56,0% au T4 2012. SFR compte 197 000 clients (au moins 200 000 clients à ce jour), soit une part de marché de 36,5%.


Récapitulatif sur le très haut débit 
- Numericable, 1,041 000 millions de clients soit 50,8% du total (55,2 au T3, 56,8% au T2), 
- Bouygues Telecom, 363 000 clients soit 17,7%(18,1% au T3, 18,1% au T2),
- Orange, 319 000 clients soit 15,6% (14,8% au T3, 13,5% au T2),
- SFR, 197 000 clients soit 9,6% (7,6%( ?) au T3, 7,1% au T2),
- Autres (dont Free avec 24 000) 130 000 clients soit 6,3% (4,3% au T3, 4,5% au T2).
Total : 2,050 000 millions de clients.

Source : observatoire (http://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/4-2013/obs-march-T4-2013.pdf) de l’ARCEP arrêté à fin décembre 2013.

3  - Récapitulatif calculé à partir des communiqués des FAI
La ligne "autres" est calculée en prenant la différence entre le nombre d’abonnements calculé par l’ARCEP et le nombre total publié par les FAI. Pour les autres FAI, les chiffres sont ceux publiés annoncés lors de la présentation des résultats trimestriels.

(https://lafibre.info/images/adsl/201404_recap-fixe-t4-2013.gif)

4  - Parts de conquête
Quelques statistiques sur les parts de conquête. Cela indique le gain (ou la perte) de nouveaux clients en ADSL et Fibre Optique.

Gain de nouveaux clients sur l’année 2013
Iliad : 276 000, soit 30,3% en part de conquête.
Orange : 215 000, soit 23,6%.
SFR : 182 000, soit 20%.     
Bouygues Telecom : 168 000, soit 18,5%.
Numericable : 69 000, soit 7,6%.
Total 910 000

Gain de nouveaux clients sur le quatrième trimestre 2013
Bouygues : 72 000 soit 27,3% en part de conquête.
Orange : 62 000, soit 23,5.
Iliad : 60 000 soit 22,7%.
SFR : 48 000, soit 18,2%.
Numericable : 22 000 soit 8,3%.
Total 264 000

5 - Accès à la télévision (chiffres ARCEP)
(https://lafibre.info/images/adsl/201404_arcep-tv-t4-2013.gif)
Spécifiquement, Orange revendique 5,832 000 clients avec un accès actif à la TV. Les autres FAI ne communiquent pas de chiffres.

6 - Bas débit (chiffres ARCEP)
(https://lafibre.info/images/adsl/201404_arcep-bas-t4-2013.gif)
Sur 165 000 clients, Orange en revendique 85 000. Les autres FAI ne communiquent pas de chiffres.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 28 avril 2014 à 07:58:01
Avant la publication des chiffres du premier trimestre, un rappel sur les chiffres arrêtés au 31 décembre 2013.

Deuxième partie : la téléphonie mobile

1 - Nombre de clients à un service mobile (ARCEP)
(https://lafibre.info/images/adsl/201404_arcep-mobile-t4-2013.gif)

2 - Récapitulatif calculé à partir des communiqués des Opérateurs
Les Mvno sont indiqués à part.

Parce que seul Orange publie des résultats détaillés concernant les Mvno hébergés sur son réseau. Depuis l’arrivée de Free, SFR et Bouygues ne publient plus les résultats de leurs Mvno. SFR ne donne que ses résultats propres et Bouygues additionne ses résultats avec ceux de ses Mvno.

Les chiffres des Mvno sont ceux donnés par l’ARCEP lors de son récapitulatif trimestriel. Le nombre de clients de Bouygues est recalculé en fonction du nombre total hors Mvno défalqué des chiffres d’Orange, SFR et Free.

(https://lafibre.info/images/adsl/201404_recap-mobile-t4-2013.gif)

Les résultats sont exprimés en milliers de clients et basés sur les communiqués des opérateurs.

Pour rappel, les quelques chiffres connus sur les Mvno :   
Virgin 1,690 000 millions de clients, NRJ +/- 1,2 million, LycaMobile +/- 1million, La Poste 1,000 000, Ortel 250 000,  Prixtel 120 000,  Zéro Forfait 90 000, Numericable 186 000, Budget Telecom 25 000.

Mvno
Orange héberge 1,561 000 pour le compte de Mvno, contre 1,634 000 au 30 septembre, 1,658 000 au 30 juin, 1,849 000 au 31 mars, 2,288 000 au 31 décembre 2012 et 3,062 000 au 31 mars 2013. C’est le seul opérateur qui donne des chiffres sur ses clients Mvno. Bouygues Telecom et SFR ne donnent pas de chiffres. Free n’en a pas.

8,073 000 millions de clients ont souscrit à un service mobile auprès d’un Mvno (tableau 2.2), soit une hausse 202 000 (+5,2), contre une hausse de 15 000 (+0,2%) pour le T3, de 151 000 (1,9%) sur le T2, de 27 000 (+0,4%) au T1 2013 et de 73 000 (0,9%) au T3 2012.
Les Mvno représentent  10,9% du marché total de ce trimestre contre 10,8% du marché total sur le T2,  de 10,9% au T1, et de 10,9% au T4 2012 !   

3 – Numéros mobiles portés (ARCEP)
44% des abonnements sont désormais libres d'engagement, contre 41% au T3, 39% au T2 2013, 36% au T1 2013 et 29% au T2 2012. En douze mois, le nombre de personnes sans engagement est ainsi de 17,7 millions à 26,2 millions. Free Mobile, mais aussi Sosh, B&You et Red sont passés par là.

Le nombre de numéros mobiles portés est de 1,547 000 (Tableau 2.2) au lieu de 1,320 000  au T3, 1,405 000 au T2 2013, 1,851 000 pour le T1 et de 1,293 000 au T3 2012. C’est du même niveau qu’avant l’arrivée de Free Mobile. Cela représente 2,6% des forfaits contre 2,3% en décembre 2011 et 5,7% en mars 2012. Sur 2013, ce taux était de 3,9% à fin décembre 2012. 

Le taux de résiliation pour les forfaits est en baisse et retrouve son niveau moyen de 2011. Il est de 4,7% contre 4,1% au T3 2013, 4,5% au T2 2013, de 5,3% au T1 2013 et de 4,7% au T3 2012. Par contre, pour ce qui concerne le prépayé, ce taux est de 20,8%, de 17,4% au T2, de 18,1% au T1 2013 et 15,5% au T3 2012.

4 – Situation des opérateurs historiques suite à l’arrivée de FreeMobile
(https://lafibre.info/images/adsl/201404_pertes-mobiles-historiques.gif)

*F = forfait/postpayés et P = prépayé. Les résultats sont en milliers et basés sur les communiqués des opérateurs.

5 – B&You, Red et Sosh
B&You compte 1,750 000 clients soit 18,4% de la base clientèle Bouygues Telecom et 20,6% de ses clients avec un forfait. 
Red compte 1,700 000 clients soit 8% de la base clientèle SFR et 10,1% de ses clients avec un forfait. .
Sosh compte 1,854 000 clients, soit 8,9% de la base clientèle d'Orange et 6,9% de ses clients avec un forfait. Il y a un an c’était respectivement 2,9% et 2,0%.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 29 avril 2014 à 08:25:00
Orange vient de présenter ses résultats au 31 mars 2014. C’est plutôt correct sur le fixe avec la montée en puissance du très haut débit fixe qui se substitue à l’ADSL, ou Orange perd des clients.  Dans le mobile, c’est plutôt bon sur les forfaits, mais une nouvelle fois catastrophique sur le prépayé

En France, la baisse du chiffre d’affaires ralentit à  -4,9% après -6,2% au 4ème trimestre 2013 (+1,3 point). L’amélioration concerne à la fois les services mobiles et les services fixes.

La Fibre Optique est en augmentation de 47 000 clients sur le trimestre, après une augmentation de 46 000 au trimestre précédent. En téléphonie mobile, il y a un gain grâce aux forfaits, alors que le prépayé poursuit sa chute. 

Haut débit
Il y a 10,139 000 clients haut débit (ADSL + Fibre Optique + Satellite), soit +205 000 sur un an (2,1%) et +31 000 sur le dernier trimestre (+0,30%). L’estimation est de 40,4% en part de marché. La part de conquête n’est pas donnée. Orange a perdu 20 000 clients en ADSL et en a gagné 47 000 en très haut débit.

Open a atteint 5,163 000 clients soit un gain de 383 000 sur le dernier trimestre et 2,125 000 sur un an (+69,9%). En ADSL, il y a 9,729 000, soit -36 000  (0,4%) sur un an et -20 000 sur le dernier trimestre (-0,2%). En Fibre Optique, il y a 365 000 clients contre 319 000 le trimestre précédent.

Téléphonie Mobile
Sur le trimestre, Orange a gagné 14 000 clients, soit +281 000 forfait (+86 000 hors M2M) et –267 000 en prépayés. Sur un an, c'est une perte de 121 000 clients (-0,5%) soit un total de 26,950 000 millions de clients. Soit un gain de 1,275 000 (dont 795 000 hors M2M) million en forfaits (+6,4%) et -1,154 000 en prépayés (-16,4%).
Sosh a atteint 2,065 000  (+211 000) sur le dernier trimestre et +977 000 sur un an.
Idem pour les Mnvo hébergés chez Orange qui perdent encore des clients par rapport au trimestre précédent à 1,424 000 contre 1,561 000 au T4, 1,634 000 pour le T3, 1,658 0000 pour le T2 et 1,849 000 pour le T1 et 2,612 000 il y a un an.

Lors des trimestres précédents Orange avait:
Gagné au T4 246 000 clients, 414 000 forfaits et -169 000 en prépayés.
Gagné au T3 58 000 clients, 414 000 forfaits et -356 000 en prépayés
Perdu au T2 119 000 clients, +244 000 avec un forfait et -363 000 en prépayés.
Perdu au T1 361 000 clients, +85 000 avec un forfait et -446 000 en prépayés.
 
Source : Communiqué (http://www.orange.com/fr/content/download/22717/471703/version/2/file/Orange+KPI+Book+Q1+2014+vDef.xlsx) de presse Orange.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: NBQG1304 le 29 avril 2014 à 10:29:36
Il ne manque pas un millier d'abonnés Fibre quelque part dans leur communiqué de presse ?
319 000+47 000= 366 000 ?

(https://lafibre.info/images/adsl/201404_vente_fibre.png)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 29 avril 2014 à 10:36:22
Dans le tableau excel diffusé, le total FTTH est de 365 000. Dans le cp le total est le même, soit 365 000. sauf que le point de départ est à 319 000, soit un gain de 46 000 nouveaux clients et non de 47 000.
Problème d'arrondi ?     
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: NBQG1304 le 29 avril 2014 à 11:08:05
Peut-être bien.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 02 mai 2014 à 07:53:14
Ah oui...Quand même !! (N°32)
Un récapitulatif à fin 2013 sur les parts de marché concernant les Smartphones. Le grand vainqueur est Samsung qui fait autant que ses 4 poursuivants. A noter la baisse relative d’Apple. Ses ventes progressent moins vite que celle de ses concurrents. Derrière les deux gros, la place pour la troisième place est loin d’être acquise.
Dommage que ce décompte ne détaille pas la catégorie « autres ». Cela permettrait de voir ou en sont  BlackBerry et Nokia et ZTE.   

(https://lafibre.info/images/adsl/201405_smartphone-2013.gif)

En début d’année 2013 (La Tribune (http://www.latribune.fr/technos-medias/electronique/20130104trib000740640/samsung-va-creuser-l-ecart-avec-apple-cette-annee-dans-les-smartphones-.html), 01/2013), Strategy Analytics - un cabinet de conseils – indiquait que Samsung pourrait vendre 320 millions de Smartphones (215 millions en 2012) contre 159 millions pour Apple (130 millions en 2012). Samsung pourrait atteindre 33% du marché, Apple resterait stable à 20%. LG serait troisième avec 5,6% du marché mondial, devant Huawei.
L'ensemble du marché des Smartphones devait progresser de 27% en 2013 pour atteindre 875 millions d'unités vendues, une croissance moins forte qu'en 2012 (+41%) et qu’en 2011 (+65%).

A fin mars 2014, Les situations ne bougent quasiment pas. Samsung et Apple réunissent 46,5% au lieu de 46,6% au trimestre précédent. Pour le T1, c’est 31,2% pour Samsung et 15,3% pour Apple. Il y a deux ans Samsung était à 28,9% et Apple à 22,8%. Les chinois Huawei, Lenovo et le coréen LG s’installent avec une part de marché d’environ 5% chacun.

Le résultat net de Samsung est 5,2 milliards d’euros pour le trimestre, contre 10,2 milliards d’euros pour Apple. L’Iphone pèse pour 57% dans les résultats d’Apple, c’est-à-dire que sans vente d’iPhone, Apple ferait un bénéfice de 4,4 milliards d’euros, pour Samsung c’est 76%, sans ses Smartphones, il ne resterait que 1,25 milliard.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 07 mai 2014 à 08:12:54
Quelques chiffres et quelques statistiques (hors résultats financiers) suite à la publication des résultats de France Telecom au 31 mars. Ces chiffres portent sur l’activité Internet et sur l’activité mobile). Ce qui marche : très haut débit, Open et Sosh.

Haut et très haut débit
Le fait notable est d’importance : le nombre de clients ADSL baisse. S’agit –il d’un phénomène passager ou Orange va-t-il voir les clients en très haut débit progresser  au détriment des clients en haut débit ? Tendance à confirmer pour le trimestre prochain.
Trimestre après trimestre le nombre de clients sans abonnement téléphonique progresse.
Le nombre de clients avec une offre Open est de 5,163 000 millions. C’est le toujours le moteur de croissance d’Orange. Les offres Open représentent 50,9% des clients avec une connexion internet. 
Le nombre de clients en Fibre Optique est en augmentation constante et commence à avoir un bon rythme de croisière. Orange arrive à convertir de plus en plus de clients à cette technologie. A contrario, combien de temps va mettre Orange à voir disparaître les 80 000 clients en bas débit ?

Téléphonie mobile
Orange progresse grâce aux forfaits (+244 000) et a dépassé le seuil des 21 millions de clients. Par contre sur le prépayé, la baisse s’accélère et Orange semble laisser filer. Préférant se concentrer sur les clients moins «volages» et qui rapportent beaucoup plus. Cela se ressent également pour les Mvno hébergés sur le réseau Orange, cela baisse continuellement, le niveau du premier trimestre 2014 est égal à celui à fin 2007 !

Sosh représente 9,9% des clients avec un forfait contre 8,9% à fin décembre 2013 et 7,7% de l’ensemble des clients chez Orange, contre 6,9% à fin décembre 2013.
A fin décembre 2012, c’était respectivement 2,9% et 2,0%.
Sosh représente 75% des recrutements contre 57% pour le T4 2013, 61% sur le T3 et de 73,5% sur le T1. Sosh tire la croissance mobile chez Orange.   

* = les chiffres sont exprimés en milliers.

(https://lafibre.info/images/adsl/201405_pdm_orange_t1.gif)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 12 mai 2014 à 08:04:48
L’ARCEP (http://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/obs-mobile/2014/SIM_T1_2014.pdf) vient de publier son tableau de bord (données provisoires) sur la téléphonie mobile pour le premier trimestre 2014. Au-delà des chiffres sur la consommation voix et data, cela permet de dégager quelques tendances sur le marché du mobile.

Marché professionnels et particuliers en Métropole et DOM-TOM : généralités
Au niveau national (Métropole + DOM-TOM), il faut noter (tableau 1.1) une augmentation du parc total actif de 746 000 clients (1 client = 1 ligne mobile) sur le trimestre dont 724 000 pour la métropole, ce qui porte le total à 77,580 000 millions. Apres une augmentation de 1,253 000 pour le quatrième trimestre 2013, 726 000 pour le troisième, 975 000 clients sur le deuxième trimestre, 429 000 clients sur le premier trimestre 2013.

Toujours au niveau national, le prépayé est négatif de 343 000 avec 15,324 000 millions de clients alors qu’il avait perdu 265 000 au T4 2013, 741 000 au T3, 680 000 au T2, 925 000 au T1.

Le parc total augmente de 5,3% sur un an, après une augmentation de 5,0% au T4 2013, de 5,1% au T3, 6,2% au T2 et 6,1% au T1.

Professionnels et particuliers en Métropole : généralités
45,5% des abonnements sont désormais libres d'engagement (tableau 2.3), contre 44,0% au T4 2013, 41% au T3, 39% au T2 2013, 36% au T1 2013. En douze mois, le nombre de personnes sans engagement est ainsi passé de 20 millions à 27,7 millions. Free Mobile, mais aussi Sosh, B&You et Red sont passés par là.

Le nombre de numéros mobiles portés est de 1,363 000 million (Tableau 2.3) contre 1,547 000 au T4 2013, 1,320 000 au T3, 1,405 000 au T2 2013, 1,851 000 pour le T1. C’est du même niveau qu’avant l’arrivée de Free Mobile. Cela représente 2,4% des forfaits, contre 2,8% des forfaits à fin 2013, 2,3% en décembre 2011 et 5,7% en mars 2012.

Le taux de résiliation (tableau 2.3) pour les forfaits est en baisse et retrouve son niveau moyen de 2011. Il est de 4,2% contre 4,7% à fin décembre 2013, 4,1% au T3 2013, 4,5% au T2 2013, de 5,3% au T1 2013 et de 4,7% au T3 2012. Par contre, pour ce qui concerne le prépayé, ce taux est de 16,8%, contre 17,9% à fin décembre 2013, 20,8% pour le T3, de 17,4% au T2, de 18,1% au T1 2013.

Professionnels et particuliers en Métropole : les opérateurs
66,356 000 millions de clients ont souscrit à un service mobile (tableau 2.2) auprès de l’un des quatre opérateurs de réseaux mobiles métropolitains (Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange France et SFR), soit une augmentation 386 000 (+1,6%) pour le T1 2014, contre de 1,001 000 (1,5%), de 690 000 (1,1%) au T3 2013, de 950 000 (1,5%) pour le T2 et +489 000 (+0,8%) sur le T1 2013.

Les forfaits représentent 56,659 000 millions de clients (tableau 2.2), soit une augmentation de 911 000 (+1,6%) sur ce trimestre, contre une augmentation de 1,346 000 (+2,5%) pour le T4 2013, 1,357 000 (+2,6%) sur le T3, de 949 000(+1,5%) sur le T2, de +489 000 (+3,0%) sur le T1 2013.

Le prépayé représente 9,697 000 millions de clients soit une baisse de 525 000 (-5,1%) contre 353 000 (3,3%) au T4 2013, 676 000 (-6,0%) au T3, 739 000 (-6,2%) sur le T2, d'une baisse de 837 000 (-6,5%) sur le T1.         

Professionnels et particuliers en Métropole : les Mvno
8,455 000 millions de clients ont souscrit à un service mobile auprès d’un Mvno (tableau 2.2), soit une hausse 338 000 (+4,2%) pour le premier trimestre 2014, contre une hausse de 202 000 (+5,2%) à fin décembre 2013, hausse de 15 000 (+0,2%) pour le T3, de 151 000 (1,9%) sur le T2, de 27 000 (+0,4%) au T1 2013.
Les Mvno représentent  11,3 du marché total de ce trimestre contre 11,0% du marché total sur le T4,  de 10,9% pour le T3, T2 et T1 2013.

Alors ?
Selon l’ARCEP : " La croissance annuelle du nombre de cartes atteint 3,9 millions par rapport à mars 2013 (+5,3% en un an), soit + 3,9 millions pour les forfaits, +2,0 millions pour le M2M, et -2,0 millions pour le prépayé". Au total : "Le nombre de forfaits (hors cartes MtoM) s'élève à 55 millions et représente 71% du nombre de cartes SIM. 7,3 millions sont des cartes MtoM (9% du parc total) et 15,3 millions sont des cartes prépayées (20% du parc total)".

En Métropole : "Parmi les 74,8 millions de cartes en service, 66,4 millions sont souscrites auprès des opérateurs de réseau, et 8,5 millions sont souscrites auprès des opérateurs virtuels (MVNO). La part de marché des MVNO s'établit à 11,3% et gagne ainsi 0,4 point en un an."

Le premier trimestre 2014 reste est un "petit" trimestre, après les fêtes de fin d’année, le premier trimestre 2014 retrouve un rythme de croisière plus classique et confirme les tendances précédentes :
- Développement des forfaits sans engagements, avec une augmentation de 9 points sur an. Le niveau des 50% devrait être dépassé cette année.
- La part des Mvno reste globalement stable, sur la métropole, les opérateurs ont gagné 386 000 lignes supplèmentaires (+911 000 forfaits, -525 000 prépayés) et les Mvno 338 000.
Le prépayé s’effondre et est passé de 20,4% des clients en décembre 2012 à 18,6% en mars 2014. 
- Les offres de Bouygues Télécom (B&You), Free, Orange (Sosh) et SFR (Red, Joe Mobile), le quadruple play et le M2M tirent le marché.
- Les taux de résiliation et le nombre de numéros portés ont globalement retrouvé le rythme d’avant l’arrivée de Free Mobile.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 12 mai 2014 à 13:16:33
Vers un sérieux coup de moins bien pour Bouygues Telecom ?  Le Figaro (http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2014/05/12/01007-20140512ARTFIG00006-severe-cure-d-austerite-chez-bouygues-telecom.php) annonce qu'une source syndicale craint l'annonce d'un plan de licenciement de 2000 postes soit 23% des effectifs. Un CCE est convoqué le 15 mai.   

Plus globalement, BT le groupe "travaillerait enfin à réduire les coûts de fonctionnement et notamment par le biais d’une simplification de sa grille d’offres qui compte actuellement six forfaits, qui se déclinent chacun en offre avec ou sans engagement, auxquels s’ajoutent les quatre tarifs de B & You dans le mobile, les offres pour la box et remises aux clients les plus fidèles."

Alors que les effets du rachat de SFR par Numericable ne se feront sentir qu'en 2015, Bouygues Telecom annonce d'ors et déjà un régime sec ! D'autant que la vente de ses parts dans Alstom Energie pourrait lui rapporter autour de 3 milliards. A priori, il n'y a pas le feu non plus.
Même si il est clair que, c'est Bouygues qui souffre le plus depuis l'arrivée de Free Mobile. Ce dernier pourrait même le dépasser (en nombre de clients mobiles et en chiffre d'affaire) lors du courant de l'année.

S'agit-il d'un ballon d'essai afin de faire pression sur le gouvernement pour  d'obtenir des compensations réglementaires après son échec sur la rachat de SFR ?
Bouygues étudierait l'option de se rapprocher d'Orange (http://www.forum-orange.com/forums/viewtopic.php?pid=699240#p699240), mais pour cela il a d'abord besoin de casser son accord de mutualisation signé en janvier avec SFR.

Pour rappel, Bouygues a déjà réalisé un plan d'économies de 400 millions en 2013  (20 Minutes (http://www.20minutes.fr/ledirect/1155129/20130514-bouygues-rouge-annonce-davantage-economies-chez-tf1), 05/2013) et a supprimé 542 emplois dans le cadre d'un plan de départs volontaires. Martin Bouygues avait annoncé (Le Figaro (http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2013/12/19/01007-20131219ARTFIG00576-martin-bouygues-repond-a-xavier-niel-je-declare-la-guerre-dans-l-internet-fixe.php), 20/12)  vouloir déclaré la guerre à Free. Pour le moment, le seul blessé, c'est Bouygues...
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 13 mai 2014 à 13:04:46
Retour avec quelques chiffres sur la situation financière de Bouygues Telecom.

Les charges du personnel pèse pour 12% dans la structure des coûts de Bouygues (La Tribune (http://www.latribune.fr/technos-medias/20140512trib000829394/pourquoi-bouygues-telecom-prepare-un-lourd-plan-social.html) (12/05). 

Pour résister à l'effet Free, Bouygues avait budgété un plan d'économies de 400 millions en 2013  (20 Minutes (http://www.20minutes.fr/ledirect/1155129/20130514-bouygues-rouge-annonce-davantage-economies-chez-tf1), 05/2013) et a réalisé (http://www.bouygues.com/wp-content/uploads/2014/02/CP_r%C3%A9sultats_annuels_2013_fr1.pdf) (BT 02/2014) 600 millions et a déjà supprimé 542 emplois dans le cadre d'un plan de départs volontaires.
 
Lors de la présentation des résultats du T4 2013, le communiqué - plutôt optimiste - disait : "La structure financière du Groupe est très solide. La capacité d’autofinancement est quasiment stable par rapport à 2012 et s’élève à 2,7 milliards d’euros. Grâce à la maîtrise des investissements d’exploitation nets, en baisse de 188 millions d’euros par rapport à 2012, le cash-flow libre s’améliore de 97 millions d’euros et ressort à 821 millions d’euros en 2013.
L’endettement net est maîtrisé à 4,4 milliards d’euros à fin décembre 2013 (contre 4,2 milliards d’euros à fin décembre 2012). Il ne prend pas encore en compte la cession de la participation de Colas dans Cofiroute pour 780 millions d’euros intervenue le 31 janvier 2014. Le Groupe dispose également d’une bonne liquidité (trésorerie disponible et lignes de crédit confirmées non tirées) de 8,7 milliards d’euros
."

Bouygues pourrait toucher 3 milliards de la vente d'Alstom Energy. La mutualisation avec SFR doit permettre d'économiser 100 millions d'euros à partir de 2017, et l'effet de la fusion SFR/Numericable ne devrait pas se faire sentir avant une bonne année. 
Il y a du mou quand même avant de faire des licenciements...
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 13 mai 2014 à 19:32:27
Une grande partie de l'explication dans l'article de la tribune ?

Citer
Il s'agirait cette fois de licenciements économiques, dans le cadre d'un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) pouvant porter sur 2.000 emplois, soit plus de 20% des effectifs, comme l'a révélé Le Figaro. « Un directeur a évoqué le chiffre de 1.500 dans une réunion de service » indique Azzam Ahdad, délégué syndical CFDT. Le 17 avril dernier, lors d'un comité central d'entreprise (CCE) extraordinaire, la direction de Bouygues Telecom a annoncé le lancement d'un « plan de simplification » des offres commerciales, mais n'a pas voulu se prononcer sur ses conséquences sociales : « si on simplifie le marketing et l'informatique, on simplifie aussi les personnes » observe, fataliste, un représentant syndical. Un comité d'entreprise se tient jeudi en début d'après-midi.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 14 mai 2014 à 07:59:19
Numericable vient de présenter (http://www.numericable.com/images/investors/financial/numericable_group/KPIs_and_Financial_Spreadsheets_Q1_2014.xlsx) ses résultats du premier trimestre 2014. Ils sont dans la moyenne basse des résultats précédents.
Pour le rachat de SFR, Numericable espère obtenir le feu vert de l’Autorité De La Concurrence au cours du troisième ou quatrième trimestre et ainsi boucler l’ensemble de l’opération avant la fin de l’année.   

Haut et très haut débit
Il y a 1,049 000 au 31 décembre, soit +8 000 (+0,8%) sur le dernier trimestre et 56 000 (5,6%) sur un an. Il y a 336 000 clients avec sa nouvelle box contre 300 000 à fin décembre, 257 000 au 30 septembre, 216 000 au 30 juin, 177 000 clients au 31 mars, 121 000 à fin décembre 2012 et 85 000 au 30 septembre 2012.

Numericable annonce 8,561 000 millions de prises connectables au triple-play. Cela donne un taux d’occupation de 12,2% contre 11,8% à la fin du premier trimestre 2013. En comparaison, Orange revendique un taux de 13,3% à la fin du premier trimestre 2014 et 11% à la fin du premier trimestre 2013. SFR ne donne pas chiffres.       

Téléphonie mobile
Il y a 202 000 clients sur le mobile contre 186 000 pour le T4, 167 000 le T3. Au 31 décembre 2012, il y avait 120 000 clients.

Marque blanche
Les clients (Bouygues) en marque blanche sont de 377 000 contre 363 000 au  31 décembre, 334 000 au 30 septembre, 320 000 au 30 juin, 313 000 au 31 mars, 297 000 au 31 décembre 2012.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 14 mai 2014 à 15:08:28
SFR, Free et Bouygues Telecom publient leurs résultats demain soir. Pour Free, les analystes (http://www.boursier.com/actions/actualites/news/iliad-l-operateur-publie-ses-trimestriels-demain-579039.html) s'attendent à un gain de clients sur le mobile compris entre 400 000 et 657 000 (+605 000 le trimestre précédent) et entre 57 000 et 65 000 sur le fixe (+60 000 le trimestre précédent).
 
Sur le fixe, Bouygues pourrait avoir recruté le plus avec son offre à 19,99€. Pour rappel, Orange a recruté 31 000 nouveaux clients sur le fixe (-20 000 en ADSL et +51 000 en FTTH/SAT) et 14 000 sur le mobile (+281 000 forfaits et -267 000 sur le prépayé).
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 15 mai 2014 à 08:40:07
SFR vient de présenter (http://www.vivendi.com/wp-content/uploads/2014/05/20140515_VIV_Pres_Q1_2014_EN.pdf) ses résultats pour le premier trimestre 2014.
Sur le mobile, les signaux sont au rouge. Tout baisse, même les forfaits. Sur le fixe, c’est au vert, même sur l’ADSL. Pour SFR : "Le chiffre d’affaires de SFR s’établit à 2 443 millions d’euros. Le ralentissement de la baisse du chiffre d’affaires se poursuit, avec un recul de 5,8 % au premier trimestre 2014, comparé à une baisse de 7,1 % au dernier trimestre 2013.

Haut débit
Il y a 5,252 000 millions de clients (ADSL et Fibre Optique), soit +160 000 (+3,1%) sur un an et en hausse de 43 000 (+0,8%) sur le dernier trimestre. Le FTTH présente un gain de 24 000 clients à 221 000 et l’ADSL une hausse de 19 000 clients.
L’offre 4P « Multi-Packs » représente près de 2,482 000 millions de clients, soit +155 000 clients sur le trimestre précédent. Il y a 221 000 clients fibre contre 141 000 il y un an.
 
Mobile
Il y a 11,360 000 millions de clients avec un forfait, soit une baisse de 21 000 (-0,2%) sur le trimestre et une hausse de 318 000 (+2,9%) clients sur un an.
Le parc total est de 14,387 000 millions, en baisse de de 297 000 clients (-2,00%) sur un an et de 168 000 (-1,15%) sur le trimestre.
Sur ce trimestre, SFR enregistre donc une baisse de 21 000 clients sur le segment des forfaits et de 147 000 sur le prépayé. Sur les 12 derniers mois, SFR a perdu 615 000 clients prépayés et gagnés 318 000 abonnés. 

Le parc total de clients (Including customers to all SFR group’s brands, in Retail and B2B segments in mainland France and La Reunion Island) s’élève à 21,293 000 millions, soit une baisse de 61 000 clients (-0,3%) clients par rapport au trimestre précédent et un gain de 667 000 clients sur un an (+3,2%).
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 15 mai 2014 à 13:42:13
Faut rappeler que selon Bfm (http://www.bfmtv.com/economie/exclu-bfm-business-sfr-va-decliner-jusquen-2015-758167.html) (22/04) qui a publié le plan d’affaire élaboré par Numericable, SFR devrait continuer à baisser en 2014 et 2015.

La marge brute d’exploitation pouvant atteindre 23,2% avec un chiffre d’affaire de 9,55 milliards. L’Ebitda était de 27,1% en 2013, 29,2% en 2012 et 31,2% en 2011. 
Le nombre total de clients mobile serait 20,540 000 millions à fin 2014, de 20,460 000 millions, à fin 2015 et remonterait à fin 2016 à 20,480 000 millions. A la fin du trimestre, le nombre total est de 21,293 000 millions. Il y a donc encore du mou...
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 15 mai 2014 à 18:22:21
Bouygues Telecom vient de présenter (http://www.bouygues.com/wp-content/uploads/2014/05/Le-communiqué-de-presse.pdf) ses résultats pour le premier trimestre 2014. C’est très bon sur le fixe et moyen sur le mobile. Le lancement de la 4G a été bénéfique pour Bouygues Telecom et des nouvelles offres ont été bénéfiques, mais à quel prix ?

Sur l’année, financièrement, ce n’est pas la grosse forme «Le chiffre d’affaires de Bouygues Telecom est en recul de 5% à 1,1milliard d’euros au premier trimestre 2014 et le chiffre d’affaires réseau de 9% à 1,0 milliard d’euros. L’EBITDA ressort à 163 millions d’euros (-49 millions d’euros par rapport au premier trimestre 2013) en raison principalement de la poursuite du repricing du parc de clients Mobile. Le résultat opérationnel courant est de -19 millions d’euros et le résultat opérationnel ressort à 181 millions d’euros après prise en compte de produits et de charges non courants pour un montant positif de 200 millions d’euros liés notamment au règlement de litiges. »   

Haut débit
Au total, il y a  2,113 000 millions de clients (ADSL et Fibre Optique), soit +222 000 (11,7%) sur un an et +100 000 (5,0%) sur le dernier trimestre.

Mobile
Coté mobile, c’est une perte de 79 000 clients, soit +30 000 (+1,4%) sur les forfaits et une perte de 119 000 (-8,8%) sur le prépayé. Le nombre total de clients est 11,064 000 millions contre 11,143 000 à fin décembre 2013.
B&You compte 1,876 000 clients contre 1,750 000 à fin décembre. C'est une hausse de 126 000 clients (+7,2%). B&You représente 18,9% des forfaits.
Merci Vivien pour B&You ;)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 15 mai 2014 à 18:45:13
Iliad vient de publier ses résultats pour le premier trimestre 2014. Les résultats sont bons.
Concernant le mobile, il conviendrait de connaitre la structure des abonnements pour se faire une idée plus précise. Free ne dit rien là-dessus. Quand même, un bémol, la tendance est à une baisse relative de trimestre en trimestre. Cela reste très haut, mais à ce niveau, cela peut difficilement se prolonger.
Sur le fixe, c’est Bouygues qui arrive en tête et Free deuxième, SFR troisième et Orange quatrième.
A noter que Free ne donne pas d’indications sur Alice.

Haut débit
Il y a 5,711 000 millions de clients soit +275 000 (5%) sur un an et +71 000 (1,3%) sur le dernier trimestre. C’est mieux que le trimestre dernier. Free ne donne pas de détails sur la répartition entre Free et Alice. Free ne donne pas  de répartition entre l’ADSL et la Fibre.
Il y a 94,8% de clients dégroupés, soit 5,442 000 clients et donc 269 000 non dégroupés.

Mobile
Il y a 8,635 000 millions de clients, soit +595 000 clients (7,4%) sur le trimestre, ce qui est en proportion le plus petit  trimestre depuis 2 ans.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 15 mai 2014 à 18:56:26
Sinon, Iliad est à 80 millions du CA de Bouygues. 1,004 milliard contre 1,085 milliard. C'est un événement. J'ai pas vu de chiffres sur B&You.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: vivien le 15 mai 2014 à 18:58:48
Voila les chiffres pour B&You (mobile) :
(https://lafibre.info/images/bbox/201405_resultats_bouygues_telecom_t12014_1.png)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 15 mai 2014 à 19:59:16
Visiblement Free n'a pas trop été impacté par les offres de ByTel sur le fixe : avec des offres qui commencent à se faire bien anciennes, ils gardent un niveau de recrutement net relativement important (top 2 à +70k).
Est-ce Orange qui a été le plus touché ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 15 mai 2014 à 20:49:23
Existence de l'offre et pubs intensives débutent le 26 Février 2014. Pas sur que le T1 soit très représentatif sur les effets de cette nouvelle offre.  :)
En tout cas, l'offre B&you a 16 euros, puis l'offre sensation ont semble-t-ils boostés le recrutement adsl de BT. Second trimestre en tête pour le nombre de recrutement et à un niveau très élevé.

Par contre Free a fait une offre 2 euros, il me semble en Mars qui pourrait aussi expliquer ce recrutement assez important sur ce T1, alors qu'on assistait à un ralentissement sur le T4.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 16 mai 2014 à 08:23:52
Quelques statistiques sur les parts de conquête sur le premier trimestre. Elles sont calculées à partir des communiqués publiés par les opérateurs Cela indique le gain (ou la perte) de nouveaux clients en ADSL et sur le très haut débit.
Globalement, c’est un encore un petit trimestre en termes de nouveaux clients. Sur 253 000 nouveaux clients, au moins 93 000 (hors Free qui reste secret) le sont sur le très haut débit, dont 47 000 pour Orange.   

Gain de nouveaux clients sur le premier trimestre 2014
Bouygues : 100 000 soit 39,5% en part de conquête.
Orange : 31 000, soit 12,2%.
Iliad : 71 000 soit 28,1%.
SFR : 43 000, soit 17,0%.
Numericable : 8 000 soit 3,2%.
Total 253 000

Gain de nouveaux clients sur l’année 2013
Iliad : 276 000, soit 30,3% en part de conquête.
Orange : 215 000, soit 23,6%.
SFR : 182 000, soit 20%.     
Bouygues Telecom : 168 000, soit 18,5%.
Numericable : 69 000, soit 7,6%.
Total 910 000

Gain de nouveaux clients sur le quatrième trimestre 2013
Bouygues : 72 000 soit 27,3% en part de conquête.
Orange : 62 000, soit 23,5.
Iliad : 60 000 soit 22,7%.
SFR : 48 000, soit 18,2%.
Numericable : 22 000 soit 8,3%.
Total 264 000

Bouygues avec ses nouvelles offres à19,99€ écrase la concurrence et retrouve des résultats identiques à ceux récoltés lord du lancement de son offre 4P. Reste à faire aussi bien sur la durée. Il y a 377 000 clients sur le très haut débit, soit 17,8% de ses clients contre 18,3% à fin   2013 et 16,1% à fin 2012. Bouygues a recruté 14 000 clients en très haut débit et 86  000 en haut débit.   

Free termine deuxième du trimestre et fait mieux que lors du deuxième semestre 2013, mais reste encore loin de ses résultats du premier semestre. Là aussi tendance à confirmer. Iliad n’a pas donné de détails sur la répartition entre Free et Alice et ce que représentait la migration des Aliciens vers Free. Iliad ne donne pas de chiffres sur le très haut débit. 

SFR termine troisième sur ce trimestre et reste sur la même ligne que sur l’ensemble de l’année 2013. Il y a 221 000 clients sur le très haut débit, soit 4,2% de ses clients contre 3,7% à fin 2013 et 2,5% à fin 2012. SFR a recruté 24 000 nouveaux clients en très haut débit et 19 000 suer l’ADSL.     

Orange termine quatrième et fait un tout petit trimestre. Mais c’est contrasté. Le bilan est négatif en ADSL avec une perte de 20 000 (une première historique ?) et un gain en très haut débit avec 47 000. nouveaux clients et 4000 sur le segment Sat. Il y a 365 000 clients sur le très haut débit, soit 3,6% de ses clients, contre 3,2% à fin 2013 et 1,8% à fin 2012.

Numericable pas grand-chose à dire, sauf que c’est en dessous de ses maigres résultats de l’année 2013. Son réseau est largement sous-exploité. 

En ce qui est des offres en Quadruple Play. Orange revendique 5,163 000 millions clients Open, soit 50,9%. SFR avec son offre multi-packs 2,482 000 (53,8%) millions de clients soit 53,8%.. Bouygues ne fait plus du quadruple play son fer de lance commercial. Free ne donne pas de chiffres, mais doit tourner autour de 50% de ses clients mobiles soit 4,317 000 millions.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 19 mai 2014 à 08:04:34
Après la publication des résultats à fin mars 2014, voici le tableau récapitulatif des parts de marché dans le haut et très haut débit.

Pour la rubrique « Autres », dans l’attente des statistiques de l’ARCEP à fin mars, ce sont les résultats à fin décembre 2013 des  statistiques trimestrielles de l’ARCEP en ôtant les chiffres publiés par les opérateurs à fin décembre. Les chiffres de Bouygues, Free, Numericable, Orange et SFR sont ceux des communiqués de presse publiés.

Sur le premier trimestre, sur 253 000 nouveaux clients, au moins 93 000 (Free ne donne pas de chiffres) le sont sur le très haut débit, dont 47 000 pour Orange.  L’année 2013 avait vu la croissance de 496 000 nouveaux clients en ADSL et de 444 000 nouveaux clients en très haut débit.
Sur les 12 derniers mois, c'est Bouygues a repassé la barre des 10% d'augmentation  de sa base clientèle, il est passé de 16,1% d'augmentation entre le T1 212 et le T1 2013 à 11,7% entre le T1 2023 et le T1 2014.
Free est passé de 8,1% sur le T1 2013 à 4,7% sur le T1 2014, SFR est entre 2 et 3,5% et Orange entre 2 et 3%, Numericable est entre 5 et 8%.   

Le total SFR + Numericable est à 25,1% du marché. Enfin, alors qu’en décembre 2013, il n’y avait eu que 940 000 nouveaux clients sur un an, la baisse se poursuit avec un total de 897 000 nouveaux clients entre fin mars 2013 et fin mars 2014. 

(https://lafibre.info/images/adsl/201405_recap-haut-debit-t1-2014.gif)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 20 mai 2014 à 08:07:21
Après la publication des résultats à fin mars 2014, voici le tableau récapitulatif des parts de marché dans la téléphonie mobile.

Les Mvno sont indiqués à part. Parce que seul Orange publie des résultats détaillés concernant les Mvno hébergés sur son réseau. Depuis l’arrivée de Free, SFR et Bouygues ne publient plus les résultats de leurs Mvno. SFR ne donne que ses résultats propres et Bouygues additionne ses résultats avec ceux de ses Mvno.
 
Les chiffres des Mvno sont ceux donnés par L’ARCEP (http://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/obs-mobile/2014/SIM_T1_2014.pdf) lors de son récapitulatif trimestriel (Tableau II.2). Le nombre de clients de Bouygues est recalculé en fonction du nombre total hors Mvno défalqué des chiffres d’Orange, SFR et Free.

(https://lafibre.info/images/adsl/201405_recap-mobile-t1-2014.gif)

Operateurs

Bouygues continue sur sa lancée de 2013 et ne s’en sort qu’avec ses forfaits B&You et un peu de la 4G. Mais cela ne suffit plus. La réorganisation de la marque autour de B&You permettra-t-il d’inverser la tendance ? Free est vraiment à deux longueurs. A ce rythme, en nombre de clients mobiles, Free lui passe devant avant fin septembre. 

Free a dépassé les 11% du marché et est passé devant l’ensemble des Mvno. De ce coté, il ne sera plus rattrapé, Virgin Mobile devant tomber dans le giron de Numericable/SFR. Pour atteindre l'objectif affiché de 25% du marché, il va falloir à Free d'autres leviers de croissance que son forfait à 0/2€. Pour 15%, c’est bien parti. 

Orange est le seul des trois historiques à faire un trimestre positif. C’est le troisième de suite. Sur le prépayé c’est toujours la catastrophe.

SFR décroche, pour Numericable cela devrait baisser jusqu’en 2016,  Le nombre total de clients mobile serait 20,540 000 millions à fin 2014, de 20,460 000 millions, à fin 2015 et remonterait à fin 2016 à 20,480 000.
 
Offres sans engagement
B&You compte 1,876 000 clients soit 16,9% de sa base clientèle et 18,9% de ses clients avec un forfait. 
Red (chiffres du 31 décembre) compte 1,700 000 clients soit 8% de sa base clientèle et 10,1% de ses clients avec un forfait. 
Sosh compte 2,065 000 clients, soit 7,7% de sa base clientèle et 9,8% de ses clients avec un forfait. Il y a un an c’était respectivement 2,9% et 2,0%.

Mvno
Les Mvno voient leurs parts de marché stagner trimestre après trimestre. Principaux pourvoyeurs d'offres prépayés, ils sont les victimes principales des offres sans engagement. Le nombre total de clients des Mvno a été dépassé par Free. Virgin Mobile qui est le plus gros Mvno va rejoindre Numericable/SFR, ce qui va faire une perte de 1,690 000 clients sur ce segment et les 202 000 clients de Numericable qui vont être absorbé par le rachat de SFR. Qui sera le prochain sur la liste ?

Orange héberge 1,424 000 clients pour le compte de Mvno, contre 1,561 000 million au 31 décembre, 1,849 000 au 31 mars 2013 et 2,288 000 au 31 décembre 2012. C’est le seul opérateur qui donne des chiffres sur ses clients Mvno. Bouygues Telecom et SFR ne donnent pas de chiffres. Free n’en a pas.

Pour rappel, les quelques chiffres connus sur les Mvno :   
Virgin 1,690 000 millions de clients, NRJ +/- 1,2 million, LycaMobile +/- 1million, La Poste 1,000 000, Ortel 250 000,  Prixtel 120 000,  Zéro Forfait 90 000, Numericable 202 000, Budget Telecom 25 000.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Kaelhan le 20 mai 2014 à 08:50:11
Bonjour,

Par rapport aux chiffres concernant les FAI, y a-t-il des informations sur le parc de migration ADSL vers fibre ? Par exemple, Orange indique-t-il le nombre de ses clients anciennement en ADSL qui seraient passés en FTTH ?
C'est peut-être compliqué à obtenir mais cela pourrait être instructif.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 20 mai 2014 à 11:42:51
Orange ne donne pas de chiffres lors de la publication de ses résultats. Il va peut être y venir quand ce sera significatif et durable.
Ce serait un bon indicateur. 
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 21 mai 2014 à 07:58:23
Alors que les résultats commerciaux des opérateurs ont été publiés, un rapide point sur quelques élèments financiers permettra de se faire une idée un peu plus précise sur la situation des uns et des autres. Les montants sont exprimés en Milliards d’euros. Orange et Free ne publiant pas l’Ebitda lors de trimestres intermédiaires, ce sera juste un récapitulatif sur l’évolution du chiffre d’affaire.

(https://lafibre.info/images/adsl/201405_recap-ca-t1-2014.gif)

Sur l’année 2012, il y avait eu un recul du chiffre d’affaire de 2,539 milliards d’euros : SFR pour 895M€, Bouygues pour 515M€ et Orange pour 1,129M€, compense par un gain d’un 1,031 milliard pour Free et de 14 millions pour Numericable. Le delta était une perte de 1,494 milliard.

Sur l’année 2013, il y avait une baisse du chiffre d’affaire total de 3,064M€, 1,413M€ pour Orange, 562M€ pour Bouygues et 1,089M€ pour SFR compensé par un gain de 594 millions pour Free et de 12 millions pour Numericable. Le delta était une perte de 2,458 milliards.

Sur le premier trimestre 2014, la perte de CA est de 469 millions. 255 millions pour Orange, 151 millions pour SFR et 63 millions pour Bouygues. C’est pas compense par Free avec un gain de 98 millions et Numericable pour 3 millions. Le delta est une perte de 368 millions.
   
A noter que le chiffre d’affaire de l’ensemble SFR, Free et Bouygues pèse moins que le chiffre d’affaire d’Orange et tout juste dépassé avec celui de Numericable.

Le détail
Bouygues Telecom, voit sur chiffre d’affaire baisser de 5,5% entre le premier trimestre 2014 et le premier trimestre 2013. A noter que Free est seulement à 80 millions derrière lui. Une paille, Les efforts commerciaux de sont en train de lui couter cher. La réorganisation de la marque ne devrait pas améliorer la tendance. Bouygues peut regagner des clients, mais l’impact sera forcèment négatif sur le CA. 
Bouygues représente 11,2% en termes de parts de marché sur le CA, contre 11,7% à fin 2013 et 12,3% à fin 2012.

Free, le CA augmente de 10,8% sur un an et Free devrait bientôt dépasser Bouygues, ce qui serait un autre indicateur démontrant que Free est en train de devenir le troisième opérateur. Seul souci, l’augmentation du CA est loin de suivre la courbe de l’augmentation de ses clients. C’est certainement l’effet du forfait à 0/2€. Pour l’instant cela marche, mais quand le flux diminuera, Free devra passer à autre chose.
Free représente 10,4% en termes de parts de marché sur le CA, contre 9,4% à fin 2013 et 7,9% à fin 2012.

Numericable, le CA augmente de 0,9%. Au moins il ne baisse pas/plus. L’encéphalogramme est plat, alors que NC est seul sur son marché. 
Numericable représente 3,4% en termes de parts de marché sur le CA, contre 3,3% à fin 2013 et 3,1% à fin 2012. 

Orange France, le CA baisse de 5%, c’est un peu mieux par rapport aux périodes précédentes, mais c’est encore négatif. L’itinérance avec Free, permet à Orange de passer le cap, en cas de mutualisation avec Bouygues, cela devrait lui permettre de limiter un peu plus la casse. Au mieux la 4G stabilisera les résultats.
Orange représente 49,7% en termes de parts de marché sur le CA, contre 53,7% à fin 2013 et 50,5% à fin 2012.

SFR, le CA baisse de 5,8% et selon le business plan de Numericable cela devrait se poursuivre jusqu’en 2015 et commencer à remonter à partir de 2016 à 9,610 000 milliards.
SFR représente 25,3% en termes de parts de marché sur le CA, contre 28,3% à fin 2013 et 26,6% à fin 2012.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 23 mai 2014 à 07:52:34
Suite à la publication des résultats d’Orange, de Bouygues et de SFR, il est un peu plus simple de se faire une idée de l’effet Free Mobile pour ces trois opérateurs. Les départs ne correspondent automatiquement à une arrivée chez Free, car il y aussi des mouvements entre opérateurs et Mvno.
   
Après un peu plus de deux ans d’exploitation de Free Mobile, il est à noter que la tendance se confirme de trimestre en trimestre : Orange, SFR et Bouygues perdent toujours autant de clients en prépayés, sur la période, c’est quand même un débours de 4,5 millions de clients !

Pour ce premier trimestre, les solde des forfaits est toujours dans le vert et même au beau fixe pour Orange. C’est tout juste pour Bouygues et dans le rouge pour SFR. Sur le trimestre le solde est positif, après avoir été négatif lors du semestre précédent. Malgré le lancement la 4G, la situation est loin d’être solide.
Globalement, c’est toujours un solde négatif qui s‘affiche malgré un gain de près de 4 millions de forfaits. Les historiques profitent du développement du marché avec les offres sans engagement avec B&You, Red et Sosh et à l’essor du M2M.
 
Par rapport à la base clientèle au 31 décembre 2011, Bouygues, Orange et SFR ont quasiment rattrapé leurs pertes, même si ce mois-ci le mauvais élève SFR refait un peu plonger le total général par rapport au mois précédent.   

(https://lafibre.info/images/adsl/201405_forfaits_mobile.gif)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 26 mai 2014 à 08:33:55
Suite au rachat de Virgin Mobile par Numericable, le nouvel ensemble - une fois le rachat de SFR terminé  - pourrait peser (avec les chiffres au 31 mars) environ 31,4% du marché du mobile (28,5% pour SFR, 2,6% pour Virgin et 0,3% pour Numericable). A titre de comparaison, Orange détient 36% du marché.
Cela permettra-t-il de relancer le match pour la première place ?   
Sachant que l’avenir des Mvno n’est pas reluisant, Si le mouvement de concentration se poursuit, La Poste Mobile (qui est hébergé par SFR) et son million de clients pourrait également être une cible pour le nouvel SFR. 

Virgin Mobile pour quoi faire ?
Selon les premières rumeurs Virgin Mobile pourrait devenir la marque low-cost et sans engagement de la nouvelle entité, resterait à savoir ce que deviendrait Red et Joe Mobile. Le premier revendique 1,700 000 clients au 31 décembre et vient d’être relancé par SFR. L’opérateur au carré rouge n’a jamais donné de chiffres concernant Joe Mobile.
Sur ce créneau du sans engagement, au 31 mars, Sosh compte 2,065 000 clients, soit 7,7% de sa base clientèle et 9,8% de ses clients avec un forfait. Il y a un an c’était respectivement 2,9% et 2,0%. B&You compte 1,876 000 clients soit 16,9% de sa base clientèle et 18,9% de ses clients avec un forfait. Red (chiffres du 31 décembre) compte 1,700 000 clients soit 8% de sa base clientèle et 10,1% de ses clients avec un forfait.

Numericable et Bouygues
Alors que Bouygues semble vouloir se séparer du nouvel ensemble,  Numericable a annoncé (Le Figaro (http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2014/05/20/97002-20140520FILWWW00258-numericable-ne-veut-pas-de-bouygues-telecom.php), 20/05) qui ne rachèterait pas Bouygues Telecom : "Aujourd'hui, nous nous consacrons aux accords conclus récemment, cela me semble largement suffisant à ce stade".
Numericable souhaite garder les liens commerciaux avec Bouygues, car les partenariats existants sont nombreux : la mutualisation du réseau mobile signée entre Bouygues et SFR, pour Numericable le contrat de MVNO 3G avec Bouygues (facilement remplaçable quand même), pour Bouygues la location du réseau de Numericable pour les offres très haut débit.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 27 mai 2014 à 08:36:41
Ce tableau mesure par opérateur, les gains de nouveaux clients en évolution annuelle (T1 2014/T1 2012) et ce que cela représente en part de conquête. Cela permet de voir un peu plus précisèment les tendances sur le moyen terme.

Ce sont les chiffres exprimes en milliers pour le haut et très haut débit. 

(https://lafibre.info/images/adsl/2014005_recap_annuel.gif)

Bouygues Telecom retrouve des couleurs et prend la deuxième place en part de conquête sur les douze derniers mois. Résultats à confirmer. 

Free continue de capitaliser grâce à son offre mobile, mais baisse de trimestre en trimestre. C’est un atterrissage en douceur, même si cela reste à un bon niveau, la tendance est claire. Free a perdu 10 points en un an. Bouygues est juste derrière.
   
Orange se maintient dans sa moyenne basse et n’arrive pas à décoller, malgré de bons recrutement en très haut débit, ceux sur le haut débit sont en berne.

SFR retrouve sa dernière place après un timide rebond.

Méthodologie
Comment lire ce tableau ?
Par exemple, entre le T1 2014 et le T1 2013, Orange a gagné 205 000 nouveaux clients, ce qui représente un gain de 2,1% de sa base clientèle sur la période et représente 24,0% en part de conquête cumulée sur cette même période. Pour les quatre FAI, il y a eu un gain de 853 000 nouveaux clients entre le premier trimestre 2013 et le premier trimestre 2014.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 27 mai 2014 à 10:05:27
En regardant dans mes archives et dans le rétroviseur (03/2012):

L'Idate vient de faire paraitre un rapport sur le haut débit et le très haut débit en France et qui donne des points de comparaisons avec d'autres pays (Allemagne, Australie, Corée du Sud, Etats-Unis, Royaume-Uni, Japon, Suède).

Parmi beaucoup d'élèments, le rapport ddonne une situation en nombre d'abonnés de la Fibre en France à juin 2011. Pour complèment, à fin 2011, Orange avait 95 000 clients en Ftth. Pour SFR et Free, cela reste des estimations, car les deux opérateurs ne donne pas de chiffres (et c'est bien dommage). 

(https://lafibre.info/images/adsl/201405_chiffres_idate.gif)

Le reste est à lire ici (http://www.strategie.gouv.fr/content/etude-lacces-au-tres-haut-debit), Pcinpact (https://www.nextinpact.com/news/69838-tres-haut-debit-abonnes-orange-sfr-free.htm) en fait un résumé également. Globalement, comme on le sait, le bilan n'est pas glorieux.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Kaelhan le 28 mai 2014 à 12:54:45
En regardant dans mes archives et dans le rétroviseur (03/2012):

L'Idate vient de faire paraitre un rapport sur le haut débit et le très haut débit en France et qui donne des points de comparaisons avec d'autres pays (Allemagne, Australie, Corée du Sud, Etats-Unis, Royaume-Uni, Japon, Suède).

Parmi beaucoup d'élèments, le rapport ddonne une situation en nombre d'abonnés de la Fibre en France à juin 2011. Pour complèment, à fin 2011, Orange avait 95 000 clients en Ftth. Pour SFR et Free, cela reste des estimations, car les deux opérateurs ne donne pas de chiffres (et c'est bien dommage). 

(https://lafibre.info/images/adsl/201405_chiffres_idate.gif)


Le reste est à lire ici (http://www.strategie.gouv.fr/content/etude-lacces-au-tres-haut-debit), Pcinpact (https://www.nextinpact.com/news/69838-tres-haut-debit-abonnes-orange-sfr-free.htm) en fait un résumé également. Globalement, comme on le sait, le bilan n'est pas glorieux.

La pénétration était en effet très faible (8,77% pour NC, 8,9% pour Orange avec moins de lignes), les opérateurs devraient peut-être s'interroger sur la stratégie de déploiement qu'ils emploient pour faire en sorte que la fibre soit non seulement accessible mais aussi accédée dans les foyers français, car avoir un si faible taux de pénétration doit bien s'expliquer et il serait étonnant que les opérateurs n'aient pas interrogé leurs "prises" pour comprendre leur refus (prix, intérêt, volonté de ne pas changer, peur des travaux ....) .

Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Shinochaz le 28 mai 2014 à 16:35:53
La pénétration était en effet très faible (8,77% pour NC, 8,9% pour Orange avec moins de lignes), les opérateurs devraient peut-être s'interroger sur la stratégie de déploiement qu'ils emploient pour faire en sorte que la fibre soit non seulement accessible mais aussi accédée dans les foyers français, car avoir un si faible taux de pénétration doit bien s'expliquer et il serait étonnant que les opérateurs n'aient pas interrogé leurs "prises" pour comprendre leur refus (prix, intérêt, volonté de ne pas changer, peur des travaux ....) .

Chez moi dans mon immeuble (une trentaine d'apparts) c'est très simple. Mis à part quelques irréductibles à Free et SFR (ADSL) la plupart des gens sont passés chez Numéricable qui propose du THD 100 megas pour le même prix qu'Orange ADSL avec TV officiellement disponible seulement depuis un an et demi environ (2 megas de débit moyen en down...).

Paradoxalement, beaucoup de mes voisins ont non seulement un parc informatique vieillissant mais utilisent souvent par défaut le Wifi asthmatique du Netgear 834, dépassant rarement les 10 megas de download.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 29 mai 2014 à 08:08:49
L’ARCEP (le régulateur du secteur des télécoms) vient de publier (http://arcep.fr/index.php?id=12383) ses chiffres provisoires concernant le très haut débit. Ils sont arrêtés à fin mars 2014.
Pour l’ARCEP : "Ils sont établis à partir des données transmises par les principaux fournisseurs d’accès complétées le cas échéant par l’estimation des non-réponses".

(https://lafibre.info/images/adsl/201405_recap-arcep-t1-2014.gif)

Hors FTTH
Hors FTTH, le nombre total d’abonnements est de 1,580 000 abonnements dont 377 000 pour Bouygues et 1,049 000 pour Numericable, soit une part de marché de 90,2%. Par défaut, le VDSL2 pourrait représenter au maximum 154 000 abonnements. Mais, il n'y a pas de statistiques sur ce segment.

FTTH
Orange annonçait avoir atteint 365 000 clients pour un total de 640 000 abonnements comptés par l’ARCEP, soit une part de marché de 57% (59,1% pour le T4, 58,7% pour le T3, 57,6% pour le T2 et 56,4% sur le T1 et 56,0% au T4 2012. SFR compte 221 000 clients, soit une part de marché de 34,5% (36,5% pour le T4).

En défalquant Orange et SFR des abonnements FTTH recensés par l’ARCEP, il reste 54 000 abonnements, soit une part de marché de 8,4%. A se partager donc entre les autres opérateurs, soit sur cette technologie, essentiellement Free et de petits opérateurs locaux.

Lors du trimestre précédent, les chiffres provisoires étaient de 24 000 abonnements, soit une part de marché de 4,4%. L’ARCEP a révisé ses chiffres et le total est passé de 540 000 à 558 000.
Cela n’affecte que le delta « autres » qui était donc à 42 000 et non 24 000. Cela ne bouleverse pas globalement les équilibres : Orange est à 57,1%, SFR 35,3% et donc les autres opérateurs 7,5%.

Récapitulatif sur le très haut débit 
- Numericable, 1,049 000 million d’abonnements soit 47,2% du total (50,3% au T4, 55,2 au T3, 56,8% au T2), 
- Bouygues Telecom, 377 000 soit 17,0%(17,6% au T4, 18,1% au T3, 18,1% au T2),
- Orange, 365 000 soit 16,4%(15,4% au T4, 14,8% au T3, 13,5% au T2),
- SFR, 221 000 soit 9,9% (9,5 % au T4, 7,6% au T3, 7,1% au T2),
- Autres (dont Free) 208 000 soit 9,4% (7,1% au T4, 4,3% au T3, 4,5% au T2).
Total : 2,220 000 millions d’abonnements.

A noter, la montée en charge de SFR, le tassement de Bouygues Telecom. Orange gagne régulièrement des parts de marché et devrait passer assez rapidement devant Bouygues. Numericable est en chute libre alors qu’il est quasiment seul sur son réseau. Il devrait souffrir lorsque son réseau sera dégroupé.

Au total, sur les 12 derniers mois, l’augmentation est 506 000 clients (Vdsl2 estimé au maximum à 154 000) soit une augmentation annuelle de 29,5% pour 245 000 abonnements hors FTTH.
Pour le FTTH, c’est une augmentation annuelle de 261 000 abonnements, soit 68,8%. Sur ce total,  Orange représente 159 000 abonnements, soit une part de conquête de 60,9%.

Demain, un point sur le haut débit.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 30 mai 2014 à 08:22:20
L’ARCEP (le régulateur du secteur des télécoms) vient de publier (http://arcep.fr/index.php?id=12383) ses chiffres provisoires concernant le haut et le très haut débit. Ils sont arrêtés à fin mars 2014.

Méthodologie
L’ARCEP prend en compte le nombre d'abonnements haut et très haut débit sur réseaux fixes et cumule les abonnements xDSL, câble, fibre optique, BLR, satellite et wifi. A la fois la clientèle "grand public" et "entreprise" et couvre la métropole et les DOM.
"Les chiffres sont établis à partir des données transmises par les principaux fournisseurs d'accès, complétées le cas échéant par l'estimation des non-réponses. Les données publiées sont arrondies. Les évolutions commentées tiennent naturellement compte du degré de précision des données."

(https://lafibre.info/images/adsl/201405_recap-arcep-t1-2014.gif)

Le récapitulatif calculé avec les chiffres publiés par les opérateurs.  La catégorie « autres » est calculé en prenant le total ARCEP défalqué des totaux publiés par les  opérateurs : Orange, Free, SFR, Bouygues et Numericable.
On y trouve donc par exemple les opérateurs DCOM comme SRR, les opérateurs professionnels et les  opérateurs locaux. 

(https://lafibre.info/images/adsl/201405_recap-op-t1-2014.gif)

Evolutions
Globalement, sur les 12 derniers mois le marché poursuit sa croissance avec un taux de 4,0%, mais ce taux est en déclin depuis de nombreux trimestres. Il était de 5,1% il y a un an. Toutefois, un secteur qui dégage encore 4% de croissance annuelle (en volume), ce n'est pas si mal...

A noter que la croissance sur les douze derniers mois est encore en dessous du million avec 980 000 nouveaux abonnements dont 476 000 en haut débit et 506 000 en très haut débit.
Sur le dernier trimestre, l'ARCEP calcule 294 000 nouveaux clients dont 140 000 en haut débit et 154 000 en très haut débit, soit 52,3% des recrutements contre 78% pour le trimestre précédent. C’est donc un relatif petit trimestre en ce qui concerne le très haut débit.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 06 juin 2014 à 07:50:35
L’ARCEP vient de publier (http://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/indice-prix-mobiles/2010-2013/indice-prix-mobile-2010-2013-mai2014.pdf) un rapport sur l’évolution des prix des services mobiles. En moyenne, les consommateurs ont bénéficié d'une baisse de 27,2% en 2013, après une baisse de 11,4% en moyenne en 2012, du fait de la pression concurrentielle du quatrième opérateur. Depuis la mi-2013, la baisse s’est fortement ralentit.

La baisse a été plus marquée pour les utilisateurs de cartes prépayées (-33%), que pour les abonnés à des forfaits (-25,5% après -12,6% en 2012 après -1,8% en 2011). Pour les offres sans engagement, la baisse des prix a été particulièrement spectaculaire, atteignant 28,1% contre 28,4% en 2012 et -7% en 2011.

Pour l’’ARCEP : «Le recul des prix est légèrement plus marqué aux extrêmes : les prix diminuent de 26,6 % pour les gros consommateurs et 28,3 % pour les petits consommateurs de services vocaux tandis qu’ils baissent de 21,2 % pour les consommateurs moyens.»

Cette diminution des prix ne s'est accompagnée d'une augmentation moyenne de la consommation voix. Alors que cet usage était plutôt en baisse depuis quelques années. La moyenne est de 3h15 par mois. Avec 28 minutes pour les petits forfaits et 7h29 pour les gros forfaits.

Pour les SMS, comme en 2012, la moyenne est de 331 par mois. Ce sont les offres prépayés qui èmettent le moins avec 83 sms par mois, alors que la moyenne pour les gros forfaits tournent à 404.

Pour ce qui est de l’internet mobile avec une consommation moyenne des données en hausse à 220 Mo contre 122 en 2012. Le profil du gros surfeur est à 418 Mo par mois.

2014, va-t-il voir la baisse des prix se poursuivre et si oui de combien ? Les prix ont-ils atteints un prix plancher pour plusieurs années ? A ce jour, la 4G n’a aucun impact sur les prix. Alors que les prix ont explosé en deux ans, Il faut constater que ce n’est pas le cas des usages. La consommation reste modeste par rapport aux contenus des forfaits.

Méthodologie
C’est une étude menée auprès de clients des quatre opérateurs de réseaux mobiles Orange France, SFR, Bouygues Telecom et Free Mobile et des deux plus importants opérateurs mobiles virtuels NRJ Mobile et Virgin Mobile.
Le calcul est fondé sur la dépense minimale. La dépense minimale est la facture minimale théorique en euros courants TTC d'un consommateur informé, libre et rationnel qui " optimise " sa dépense en fonction de sa consommation tout au long de la période. C'est celle utilisée par l'INSEE pour calculer son indice des prix à la consommation.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 26 juin 2014 à 08:03:38
L’ARCEP vient de publier (http://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/marc-an2013/obs-annuel-2013-prov-280514.pdf) son document annuel des investissements et de l'emploi en 2013 des opérateurs de communications électroniques.
C’est l’occasion de faire un rapide bilan sur les grandes masses des investissements de Bouygues Telecom, Free, Numericable, Orange et SFR pour les années 2012 et 2013.
Il faudrait pouvoir affiner sur quels postes sont réalisés ses investissements, mais ces chiffres ne sont pas publiés. Secret industriel oblige.

Les chiffres de l’ARCEP
Ces chiffres sont globaux et détaillent seulement les évolutions liées aux achats de fréquences. Difficile ensuite d’y voir une signification particulière.
 
(https://lafibre.info/images/adsl/201406_arcep_investissements_1.gif)

(https://lafibre.info/images/adsl/201406_arcep_investissements_2.gif)

Alors que les investissements avaient augmentés sur les années 2011 et 2012, ils semblent être stoppés en 2013. L’ARCEP ne donne pas de détails, il est donc difficile d’y voir des raisons particulières. Mais, l’ARCEP semble dire que c’est un relatif bon niveau.

Les chiffres des opérateurs
Le total déclaré dans les résultats des cinq principaux opérateurs s’élève à 6,383 milliards contre 6,530 milliards en 2012. C’est une baisse de 147 millions et de 2,3%.
Il y a donc une différence d’environ 1 milliard avec les chiffres de l’ARCEP, mais cela s’explique car l’ARCEP : «interroge, pour ses observatoires, tous les opérateurs entrant dans le champ de la régulation. L’évolution du cadre réglementaire en 2004 a élargi le périmètre d’enquête, en couvrant également tous les fournisseurs d’accès à internet et les transporteurs de données.»
Là aussi ce sont des chiffres bruts qui ne donnent qu’une indication globale. Il faudrait en savoir un peu plus sur les afin de rendre les analyses un peu plus fines. 

Orange est le seul à avoir augmenté ses investissements en volume entre 2012 et 2013. Ceci dit, c’est Orange qui y consacre la plus petite part de son chiffre d’affaire. Après les besoins et les contraintes ne sont pas les mêmes pour l’opérateur historique qui part de moins loin sur certaines infrastructures. .

SFR a réduit la voilure et son déploiement médiocre dans la 4G en est un signe, sans compter que c’est en 2013 que Vivendi a décidé que SFR ne serait plus dans le périmètre du groupe. Cela n’aide pas à être dynamique concernant les investissements. En pourcentage, cela a quand même augmenté d’un point. 

Bouygues, c’est la soupe à la grimace, c’est une volonté de redresser des comptes dans le rouge en 2012 et donc les investissements est un poste ou il est rapidement possible de faire des économies. C’est une baisse en pourcentage, mais avec une part supérieure à celle d’Orange et égale à celle de SFR.

Free est en baisse. On sait que les investissements dans le très haut débit ont été stoppés et que ceux dans la téléphonie mobile sont souvent dénoncés comme n’étant pas assez dynamique. L’ARCEP vient de déclencher une enquête sur le sujet. En pourcentage cela reste un bon élève du secteur. Faut dire que son réseau mobile est à construire et qu’il ne doit pas mollir. 
 
Numericable a également réduit la voilure, mais reste à un niveau correct. Le rachat de SFR devrait réorienter les investissements du nouveau groupe et notamment là où il y aura des doublons d’investissements entre le câble de Numericable et la FTTH de SFR. 
   
(https://lafibre.info/images/adsl/201406_arcep_investissements_3.gif)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 27 juin 2014 à 08:17:48
Grosse actualité pour l'ARCEP cette semaine. C’est l’heure des examens et des bulletins de notes et l’ARCEP vient de publier (http://www.arcep.fr/uploads/tx_gspublication/rapport-QS-mobile-2014-230614.pdf) des statistiques sur la qualité des services mobiles en France Métropolitaine.

Au vu des résultats, pour Orange, c’est un passage avec mention bien, pour Bouygues, c’est le redoublement, pour SFR c’est le triplement. Free devrait être viré et ne plus approcher une antenne à moins de 200 mètres.

Pour visualiser son baromètre, l’ARCEP publie un tableau avec le nombre de critères qui sont jugés au-dessus de la moyenne.       

(https://lafibre.info/images/barometre/201406_arcep_qos_mobile_2104_01.png)

C'est ridicule pour Free, mais ce n’est pas une surprise, vu les tarifs, faut pas s'attendre à du premium non plus... L’ARCEP vient d’ouvrir une enquête concernant le déploiement du réseau mobile 3G de Free : "L'Autorité a décidé l'ouverture d'une enquête afin de s'assurer que Free Mobile met en œuvre tous les moyens nécessaires à l'atteinte de son obligation et d'évaluer la réalité d'éventuels obstacles au déploiement". Pas sur que cela débouche sur grand-chose. Free joue sur son image et peut encore se permettre d’avoir une qualité médiocre, voire parfois quasi nulle.   

Pour Bouygues et SFR, cela devrait être nettement mieux au regard des tarifs et de l’ancienneté dans le métier...En tant que plus petit opérateur Bouygues s’en sort le mieux, mais que dire de SFR ? De son coté Orange est dans les clous au vu des tarifs et de son ancienneté, c’est plutôt logique.

L’étude de l’ARCEP le montre : plus on investit, plus le réseau est de qualité. Malgré les jérémiades diverses et habituelles des recalés, c'est quand même la première des réalités ! Cette étude devrait être l'objet de campagnes de communication de la part de nos opérateurs et de classements divers et variés pour les associations de consommateurs, mais cela aura-t-il un impact sur le marché du mobile ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: vivien le 28 juin 2014 à 10:54:45
(https://lafibre.info/images/adsl/201406_acquisition_clients_haut_debit_france.jpg)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 28 juin 2014 à 11:05:32
Interessant. Belle synthèse.  :)

Il manque un lien ou un peu de texte  ;)

Les deux plus gros succès de recrutements dans le fixe depuis 2009/2010 : le lancement de la 4P de Bouygues et le lancement de Free Mobile. Globalement, le lancement d'une nouvelle version d'une box, ne permet pas de faire des écarts importants. Cela booste, mais ce n'est pas décisif.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 28 juin 2014 à 12:21:36
Free est en baisse. On sait que les investissements dans le très haut débit ont été stoppés
Tu veux dire qu'ils ont été repris à la fin 2013 plutôt ? (reprise des adductions d'immeubles pour être en position pour répliquer à ByTel FTTH). Les investissements FTTH sur 2013 ne sont pas nuls.
La voilure a été réduite mais ils n'ont pas stoppé; et de toute façon ils ont eu à financer le coinvestissement Orange qui est un décaissement progressif d'un pourcentage de l'investissement d'Orange dans les villes cibles (donc Orange déploie => Free investit un peu).

Citer
Numericable a également réduit la voilure, mais reste à un niveau correct. Le rachat de SFR devrait réorienter les investissements du nouveau groupe et notamment là où il y aura des doublons d’investissements entre le câble de Numericable et la FTTH de SFR. 
Il faut dire qu'ils sont en pleine rénovation/upgrade du réseau câblé.

Cela booste, mais ce n'est pas décisif.
La Freebox V6 a eu un impact bien plus important sur ce point, et Free Mobile est venu soutenir cette dynamique.

Elle a connu un accueil beaucoup plus favorable que toutes les autres pour la partie multimédia, à une exception près, celle de Numéricable :
- La Neufbox Evolution a été mal accueillie à cause d'une fiche technique peu ambitieuse côté décodeur, de nombreux bugs et une vraie lenteur à l'usage. L'offre n'a pas apporté de rupture décisive, et ils ont été forcés de suivre Free (mobile inclus...).
- La Freebox a créé un certain "effet Waouh" tant à cause de ses features que de son offre à l'époque (mobile inclus), sans compter une campagne de com' réussie. Ca s'est tassé et les bugs ont entâché ça, mais le succès n'a rien à voir avec celui de la NB6 (pour avoir vu le taux d'adoption quand j'étais chez eux, c'était très, très au-dessus de ce que SFR publiait), les clients plébiscitant vraiment l'usage et l'offre.
- La Bbox Sensation et la Livebox Play ont toutes les 2 subi un crash au lancement à cause d'une expérience utilisateur minable alors que les concurrents étaient parvenus à stabiliser leurs box, sans apporter d'atout majeur sur le marché, et elles s'en relèvent à peine.
- Numéricable a foiré violemment son lancement médiatique (la veille du lancement de Free Mobile, personne ne parlait d'eux et le mois suivant on n'a parlé quasiment que de Free, de ses prix, de son réseau balbutiant, etc.). Coup de bol, ils n'étaient pas prêts du tout, ont livré quelques box en fin d'hiver (l'offre était déjà dispo mais pas livrable), les ont rappelées (!) et finalement ont livré en avril 2012 des box pas finies, mais à une frange de clients (l'offre était à 60€/mois à l'époque), l'impact a été limité... et quand ils l'ont rendu accessible, c'était devenu l'une des, sinon la meilleure box en termes de fonctionnalités, qualité TV, débit, etc. (et ils ont fait de jolis coups de com' avec Twitter intégré au live TV par exemple).
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 28 juin 2014 à 14:05:54
Les récapitulatifs sur les investissements sont arrêtés à fin 2013, pour ceux de 2014, il faut attendre encore un peu....pour ceux de Free ont attendra donc encore un peu avant de faire sonner cloches et tambours.

Sur les box, chacun ses problèmes de mise au point, de date de sortie et de positionnement, se com' mais sur la longue durée, cela ne change pas tant l'avantage concurrentiel que cela. Impossible avec 4 opérateurs et un changement de génération chaque 24/36 mois.

Tes retours sur les box sont à mon avis trop "forums-dépendants", la perception moyenne est souvent un peu moins surinterpretée.

Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 28 juin 2014 à 14:20:27
=
Tes retours sur les box sont à mon avis trop "forums-dépendantes", la perception moyenne est souvent un peu moins surinterpretée.

Ca l'est volontairement (surinterprété), mais les différences de pénétration/renouvellement des anciens abonnés n'en sont pas moins flagrantes.
La Box de NC (seule pour laquelle il y a des chiffres officiels) et la Freebox v6 sont de vrais succès commerciaux et l'ARPU des 2 FAI en témoigne (encore plus que les chiffres officiels ou officieux). Pour la Bbox Sensation, ses meilleurs détracteurs sont ses vendeurs  ;D
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 28 juin 2014 à 15:13:15
La V6 sans Free Mobile aurait juste permis à Free de rattraper son retard sur la concurrence ( au niveau des recrutements), le vrai booster, c'est l'offre mobile. La vitrine, c'est important - je te l'accorde - mais les services utiles dedans/avec c'est primordial.
Combien de freenautes qui ne connaissent pas ou peu les possibilités de la V6 ? C'est souvent pareil ailleurs également.

L'ARPU est encore un autre problème. Free à surtout et aussi fait la révolution sur ce sujet avec la V6.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 28 juin 2014 à 15:18:46
Combien de freenautes qui ne connaissent pas ou peu les possibilités de la V6 ? C'est souvent pareil ailleurs également.
Tout à fait. C'est peut-être encore plus vrai chez Free, et la Bbox à 20€ attaque précisèment ce marché-là en faisant se poser la question aux gens de pourquoi payer plus cher.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 06 juillet 2014 à 22:05:29
Merci pour tes encouragements.  ;)

Un point, avec les chiffres provisoires de l'ARCEP
https://lafibre.info/adsl/parts-de-marche-dans-ladsl-la-fibre-optique-et-la-telephonie-mobile/msg142428/#msg142428
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 07 juillet 2014 à 07:57:40
L’ARCEP (le régulateur du secteur des télécoms) vient de publier (http://arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/1-2014/obs-marches-t1-2014.pdf) ses chiffres définitifs concernant le haut et très haut débit. Ils sont arrêtés à fin mars 2014. Ces statistiques permettent de faire le point sur les revenus des opérateurs.

Au premier trimestre 2014, sur le marché de détail, les services mobiles hors taxes et hors ventes de téléphones ont pesé 3,41 milliards d'euros, en baisse de 13,4% sur un an, (après une baisse de 14% entre fin 2012 et fin 2013) contre 3,69 milliards pour les services fixes (-1,9%). Le croisement des deux courbes s'est opéré fin 2013 et s'est amplifié.

(https://lafibre.info/images/adsl/201407_arcep_marche_clients_finals.gif)

La téléphonie mobile avait dépassé le fixe (téléphonie et Internet) pour la première fois au premier trimestre 2005. Ce que notait l’ARCEP lors de sa dernière publication : "le revenu (...) baisse de 14% pour les services mobiles par rapport à 2012. Le revenu trimestriel des services fixes est redevenu, pour la première fois depuis le début 2005, supérieur à celui des services mobiles.".

Le revenu des services mobiles est en recul depuis le deuxième trimestre 2011. Est-ce la revanche du fixe ou plus simplement une victoire par défaut ?

Pour rappel, en prenant en compte les résultats publiés par Bouygues Télécom, Free, Orange et SFR. Sur l’ensemble de l’année 2012, il y avait eu un recul du chiffre d’affaire de 2,5 milliards d’euros : SFR pour 895 M€, Bouygues pour 515 M€ et Orange pour 1,129 M€, compense par un gain d’un milliard.
Sur l’année 2013, il y avait une baisse du chiffre d’affaire total de 3 milliards, soit 1,413 milliards pour Orange, 562 millions pour Bouygues et 1,1 milliard pour SFR et un gain de 600 millions pour Free...La tendance pourrait s'amplifier en 2014, avec la "guerre" des prix lancée par Bouygues Telecom. Une des conséquences est la restructuration en profondeur du secteur.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 09 juillet 2014 à 08:29:48
L’ARCEP (le régulateur du secteur des télécoms) vient de publier (http://arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/1-2014/obs-marches-t1-2014.pdf) ses chiffres définitifs concernant le haut et très haut débit. Ils sont arrêtés à fin mars 2014. Ces statistiques permettent de faire le point sur la facture moyenne mensuelle par client.

La facture moyenne (hors taxes):
(https://lafibre.info/images/adsl/201407_arcep_facture_mensuelle_moyenne.gif)

L’historique de l’évolution de la facture moyenne mensuelle sur le fixe et le mobile.
(https://lafibre.info/images/adsl/201407_arcep_facture_mensuelle_moyenne_2.gif)

Le lancement de la 4G n’a pas permis d’endiguer cette baisse. Elle est juste moins pire. Pour les revenus du fixe, La récente « guerre » déclenchée par Bouygues va-t-elle avoir une incidence notable ? Réponse dans quelques mois.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 14 juillet 2014 à 08:21:14
Ah oui...Quand même !! (N°33)

Récapitulatif du marché des tablettes
Comme sur le marché des Smartphones, il y a Apple et Samsung et le reste du monde. Sur la tablette, c’est toujours Apple qui domine le marché, mais il perd du terrain. Le marché est lui en forte croissance.

(https://lafibre.info/images/adsl/201407_marche_tablettes.gif)

Sur le premier trimestre, la progression n’est plus que de 3,9% en un an, alors qu’elle était de 28,2% au quatrième trimestre 2013, selon une estimation d’IDC. L’essor des smartphones à grand écran et un moindre renouvellement pourraient expliquer ce ralentissement.

Au total 50,4 millions de tablettes ont été écoulées dans le monde au cours des trois premiers mois de l'année.
Le groupe américain Apple conserve la première place avec 16,4 millions d'iPad vendus, soit 32,5% du marché. Sa part de marché est toutefois en baisse comparé à début 2013, où il affichait encore une part de 40,2%, de même que par rapport au dernier trimestre 2013 où il représentait 33,8% du marché.

Le numéro deux du marché, le sud-coréen Samsung, pointe à 22,3% avec 11,2 millions de tablettes vendues. C'est en recul sur un an (32%) mais mieux qu'au trimestre précédent (18,8%).
Le distributeur en ligne Amazon, dont le Kindle Fire avait enregistré de bonnes ventes de Noël, est retombé de la troisième à la cinquième place, avec seulement 1 million d'unités vendues au premier trimestre contre 5,8 millions sur les trois mois précédents, et une part de marché ramenée de 7,6% à 1,9%. Il a été dépassé par les groupes taïwanais Asus et le chinois Lenovo, qui s'adjugent respectivement au premier trimestre 5% et 4,1% du marché mondial.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 25 juillet 2014 à 08:41:41
Avant la publication des chiffres du deuxième trimestre 2014, un rappel sur les chiffres arrêtés au 31 mars 2014.

Première partie : haut et très haut débit

1 - Calendrier de publication des résultats du deuxième trimestre 2014
Orange, le 29 juillet (avant bourse).
Numericable, le 5 août (avant bourse).
SFR, le 28 août (avant bourse).
Bouygues Télécom, le 28 août (avant bourse).
ARCEP, le 4 septembre.
Free, ? (avant bourse).

2 - Nombre d’abonnements haut et très haut débit (chiffres ARCEP)
(https://lafibre.info/images/adsl/201407_recap-haut-debit-arcep.gif)

(https://lafibre.info/images/adsl/201407_recap-haut-debit-arcep-dom-t1.gif)

Sur le très haut débit

Hors FTTH
Hors FTTH, il y a 1,510 000 clients dont 377 000 clients pour Bouygues et donc 1,049 000 pour Numericable, soit une part de marché de 90,4%. Par défaut, le VDSL2 pourrait représenter au maximum 152 000 contre 106 000 clients pour le T1. Mais, il n'y a pas de statistiques spécifiques sur ce segment.

FTTH
Orange annonçait avoir atteint 365 000 clients pour un total de 638 000 abonnements comptés par l’ARCEP, soit une part de marché de 57,2% (59,1% pour le T4, 58,7% pour le T3, 57,6% pour le T2 et 56,4% sur le T1 et 56,0% au T4 2012.
SFR compte 221 000 clients, soit une part de marché de 34,6% (36,5% pour le T4).


En défalquant Orange et SFR des abonnements FTTH recensés par l’ARCEP, il reste 52 000 abonnements, soit une part de marché de 8,2% à se partager donc entre les autres opérateurs, soit sur cette technologie, essentiellement Free et de petits opérateurs locaux.



Récapitulatif sur le très haut débit 
- Numericable, 1,049 000 million d’abonnements soit 47,3% du total (50,3% au T4, 55,2 au T3, 56,8% au T2),  

- Bouygues Telecom, 377 000 soit 17,0%(17,6% au T4, 18,1% au T3, 18,1% au T2),

- Orange, 365 000 soit 16,5%(15,4% au T4, 14,8% au T3, 13,5% au T2),

- SFR, 221 000 soit 9,9% (9,5 % au T4, 7,6% au T3, 7,1% au T2), 

- Autres (dont Free) 204 000 soit 9,2% (7,1% au T4, 4,3% au T3, 4,5% au T2).

Total : 2,216 000 millions d’abonnements.

Source : observatoire (http://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/1-2014/obs-marches-t1-2014.pdf) de l’ARCEP arrêté à fin décembre 2013.

3  - Récapitulatif calculé à partir des communiqués des FAI
La ligne "autres" est calculée en prenant la différence entre le nombre d’abonnements calculé par l’ARCEP et le nombre total publié par les FAI. Pour les autres FAI, les chiffres sont ceux publiés annoncés lors de la présentation des résultats trimestriels.

(https://lafibre.info/images/adsl/201407_recap-op-t1-2014.gif)

4  - Parts de conquête
Quelques statistiques sur les parts de conquête. Cela indique le gain (ou la perte) de nouveaux clients en ADSL et Fibre Optique.

Gain de nouveaux clients sur le premier trimestre 2014
Bouygues : 100 000 soit 39,5% en part de conquête.
Orange : 31 000, soit 12,2%.
Iliad : 71 000 soit 28,1%.
SFR : 43 000, soit 17,0%.
Numericable : 8 000 soit 3,2%.
Total 253 000


Gain de nouveaux clients sur l’année 2013
Iliad : 276 000, soit 30,3% en part de conquête.
Orange : 215 000, soit 23,6%.
SFR : 182 000, soit 20%.     
Bouygues Telecom : 168 000, soit 18,5%.
Numericable : 69 000, soit 7,6%.
Total 910 000

Gain de nouveaux clients sur le quatrième trimestre 2013
Bouygues : 72 000 soit 27,3% en part de conquête.
Orange : 62 000, soit 23,5.
Iliad : 60 000 soit 22,7%.
SFR : 48 000, soit 18,2%.
Numericable : 22 000 soit 8,3%.
Total 264 000

5 - Accès à la télévision (chiffres ARCEP)
Spécifiquement, Orange revendique 5,708 000 clients avec un accès actif à la TV. Les autres FAI ne communiquent pas de chiffres.

6 - Bas débit (chiffres ARCEP)
(https://lafibre.info/images/adsl/201407_bas-debit-arcep-t1.gif)
Sur 141 000 clients, Orange en revendique 80 000. Les autres FAI ne communiquent pas de chiffres.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 28 juillet 2014 à 07:35:12
Avant la publication des chiffres du deuxième trimestre, un rappel sur les chiffres arrêtés au 31 mars 2014.

Deuxième partie : la téléphonie mobile

1 - Nombre de clients à un service mobile (ARCEP)
(https://lafibre.info/images/adsl/201407_recap-mobile-arcep-t1.gif)

2 - Récapitulatif calculé à partir des communiqués des Opérateurs
Les Mvno sont indiqués à part.

Parce que seul Orange publie des résultats détaillés concernant les Mvno hébergés sur son réseau. Depuis l’arrivée de Free, SFR et Bouygues ne publient plus les résultats de leurs Mvno. SFR ne donne que ses résultats propres et Bouygues additionne ses résultats avec ceux de ses Mvno.

Les chiffres des Mvno sont ceux donnés par l’ARCEP lors de son récapitulatif trimestriel. Le nombre de clients de Bouygues est recalculé en fonction du nombre total hors Mvno défalqué des chiffres d’Orange, SFR et Free.

(https://lafibre.info/images/adsl/201407_recap-mobile-t1-2014.gif)

Les résultats sont exprimés en milliers de clients et basés sur les communiqués des opérateurs.

Pour rappel, les quelques chiffres connus sur quelques Mvno :   
Virgin 1,670 000 millions de clients, NRJ +/- 1,4 million, LycaMobile +/- 1million, La Poste 1,000 000, Ortel 250 000,  Prixtel 120 000,  Zéro Forfait 90 000, Numericable 202 000, Budget Telecom 25 000.

Mvno
Orange héberge 1,424 000 clients pour le compte de Mvno contre 1,561 000 au 31 mars, 1,639 000 au 31 décembre, 1,634 000 au 30 septembre, 1,658 000 au 30 juin, 1,849 000 au 31 mars, 2,288 000 au 31 décembre 2012 et 3,062 000 au 31 mars 2013. C’est le seul opérateur qui donne des chiffres sur ses clients Mvno. Bouygues Telecom et SFR ne donnent pas de chiffres. Free n’en a pas.

8,455 000 millions de clients ont souscrit à un service mobile auprès d’un Mvno, soit une hausse 338 000 (+4,2%) pour le premier trimestre 2014, contre une hausse de 202 000 (+5,2%) à fin décembre 2013, hausse de 15 000 (+0,2%) pour le T3, de 151 000 (1,9%) sur le T2, de 27 000 (+0,4%) au T1 2013.
Les Mvno représentent  11,3 du marché total de ce trimestre contre 11,0% du marché total sur le T4,  de 10,9% pour le T3, T2 et T1 2013.

3 – Numéros mobiles portés (ARCEP)
45,5% des abonnements sont désormais libres d'engagement, contre 44% au T4, 41% au T3, 39% au T2 2013, 36% au T1 2013 et 29% au T2 2012. En douze mois, le nombre de personnes sans engagement est ainsi de 17,7 millions à 26,2 millions. Free Mobile, mais aussi Sosh, B&You et Red sont passés par là.

Le nombre de numéros mobiles portés est de 1,363 000 contre 1,547 000 au T4,  1,320 000  au T3, 1,405 000 au T2 2013, 1,851 000 pour le T1 et de 1,293 000 au T3 2012. C’est du même niveau qu’avant l’arrivée de Free Mobile. Cela représente 2,5%, contre 2,9% à fin décembre 2013 et 3,6% à fin mars 2013 3,9% à fin décembre 2012 et 5,7% en mars 2012.

Le taux de résiliation pour les forfaits est en baisse et retrouve son niveau moyen de 2011. Il est de 4,2% contre 4,7% à fin décembre 2013, 4,1% au T3 2013, 4,5% au T2 2013, de 5,3% au T1 2013 et de 4,7% au T3 2012. Par contre, pour ce qui concerne le prépayé, ce taux est de 20,8%, de 17,4% au T2, de 18,1% au T1 2013 et 15,5% au T3 2012.

4 – Situation des opérateurs historiques suite à l’arrivée de FreeMobile

(https://lafibre.info/images/adsl/201407_operateurs_historique_face_free_mobile.gif)

5 – B&You, Red et Sosh
Sosh compte 2,065 000 clients, soit 7,7% de sa base clientèle et 9,8% de ses clients avec un forfait. Il y a un an c’était respectivement 2,9% et 2,0%. B&You compte 1,876 000 clients soit 16,9% de sa base clientèle et 18,9% de ses clients avec un forfait. Red (chiffres du 31 décembre) compte 1,700 000 clients soit 8% de sa base clientèle et 10,1% de ses clients avec un forfait.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 29 juillet 2014 à 08:25:30
Orange vient de présenter ses résultats au 30 juin 2014. C’est dans la lignée du premier trimestre sur le fixe : baisse sur l’ADSL et montée en charge du FTTH. Dans le mobile, c’est plutôt bon sur les forfaits, mais une nouvelle fois catastrophique sur le prépayé

En France, la baisse du chiffre d’affaires ralentit avec -4,6 (-4,9 sur le T1 et -6,2% sur le T4). L’amélioration relative concerne à la fois les services mobiles et les services fixes. Le bénéfice net du groupe baisse de 30%. Le taux de marge, reste identique. 

Les résultats sont exprimés en milliers.

(https://lafibre.info/images/adsl/201407_resultats_orange.gif)

Fixe
La Fibre Optique est en augmentation de 50 000 clients sur le trimestre, après une augmentation de 47 000 sur le T1 et de 46 000 pour le T4. Le nombre de clients ADSL est en baisse de 13 000, après une baisse de 20 000 sur le T1.

Téléphonie mobile
Il y a un petit gain de 6 000 clients  grâce aux forfaits qui gagne 190 000 nouveaux clients (+130 000 M2M et +60 000 pour le reste), alors que le prépayé poursuit sa chute.
Sosh continue de progresser.  Les clients Origami et Open représentent 59% de la base clientèle contrats grand public.
Les Mvno ne représentent plus que 1,311 million, en baisse de 113 000 sur le trimestre (-7,9%). A ce rythme, il passera en dessous du million à la fin de l’année.   

Lors des trimestres précédents Orange avait:
Gagné au T1 14 000 clients, 281 000 forfaits et -267 000 en prépayés
Gagné au T4 246 000 clients, 414 000 forfaits et -169 000 en prépayés.
Gagné au T3 58 000 clients, 414 000 forfaits et -356 000 en prépayés
Perdu au T2 119 000 clients, +244 000 avec un forfait et -363 000 en prépayés.
Perdu au T1 361 000 clients, +85 000 avec un forfait et -446 000 en prépayés.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 30 juillet 2014 à 07:50:45
Orange a présenté ses résultats trimestriels hier, l’occasion pour Stéphane Richard de revenir sur quelques dossiers chauds du moment.

Bouygues Télécom
Par rapport à l’offensive tarifaire de Bouygues, rien ne presse : "Bouygues n'arrivera pas à fixer un nouveau standard de marché.", pour lui, preuve en est que la concurrence n’a même pas répliqué !
On verra donc en fonction des résultats de Bouygues présentés fin août. A moins qu’Orange soit épargné et que Bouygues ne taille des croupières qu’à Free !

Concernant la consolidation (Bfm (http://www.bfmtv.com/economie/richard-orange-a-conquis-650-000-clients-4g-1er-semestre-820461.html) (29/07) : "Il n’y a pas de place pour 4 opérateurs en France de manière durable. Mais quand la concentration se fera, entre quels acteurs, je ne sais pas (…) On est allé assez loin pour jouer la consolidation, on n'y est pas arrivé (…) Les discussions pour une consolidation sont stoppées à l’heure actuelle (…) cela n’est pas dit qu’on y arrive pas plus tard".

Netflix
Netflix doit « débarquer » en France pour la rentrée. Pour raisons fiscales, le service serait domicilié hors de France : dans un premier temps au Luxembourg, puis aux Pays-Bas.
La position d’Orange est connue depuis quelques semaines (mi-mai à un colloque du NPA Conseil) :

Cela a été réitéré par Stéphane Richard sur Bfm Tv (Le Figaro (http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2014/07/29/97002-20140729FILWWW00050-orange-ne-distribuera-pas-netflix-sur-ses-boxes.php) (29/07) : "J'ai décidé que nous n'aurions pas le service Netflix au moment de son lancement", les deux parties n'ayant pas réussi à s'entendre sur les termes d'un accord, Orange "aviserait" par la suite en fonction notamment du résultat des discussions entre Netflix et les autorités françaises.".
Bref, rien d’urgent pour le moment. La concurrence se fera aussi sur la richesse du catalogue et Orange et Canalplay ont aussi des arguments.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 30 juillet 2014 à 11:21:42
A moins qu’Orange soit épargné et que Bouygues ne taille des croupières qu’à Free !
Et à SFR dont l'offre est un peu entre 2 eaux, entre Orange et Free.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 01 août 2014 à 07:04:13
L’ARCEP (http://www.arcep.fr/index.php?id=12471) vient de publier son tableau de bord (données provisoires) sur la téléphonie mobile pour le deuxième trimestre 2014. Au-delà des chiffres sur la consommation voix et data, cela permet de dégager quelques tendances sur le marché du mobile.

Récapitulatif
(https://lafibre.info/images/adsl/201408_recap-arcep-t2.gif)

Marché professionnels et particuliers en Métropole et DOM-TOM : généralités
Au niveau national (Métropole + DOM-TOM), il faut noter (tableau 1.1) une augmentation du parc total actif de 886 000 clients (1 client = 1 ligne mobile) sur le trimestre dont 900 000 pour la métropole, ce qui porte le total à 78,437 000 millions de cartes SIM. Augmentation en légère baisse par rapport au trimestre précédent.
Le parc total augmente de 4,8% sur un an, après 5,2% au T1 2014, 5,0% au T4 2013, de 5,1% au T3, 6,2% au T2 et 6,1% au T1.

Toujours au niveau national, le prépayé est négatif de 130 000 mais en nette décélération par rapport aux trimestres précédents. Le segment aurait-il touché le fond. A confirmer.

Professionnels et particuliers en Métropole : généralités
47,4% des abonnements sont désormais libres d'engagement (tableau 2.3), contre 45,5% au T1 2014, 44,0% au T4 2013, 41% au T3, 39% au T2 2013, 36% au T1 2013. En douze mois, le nombre de personnes sans engagement est ainsi passé de 22,3 millions à 29,3 millions

Le nombre de numéros mobiles portés est de 1,191 000 million (Tableau 2.3) Cela représente 1,9% des forfaits, contre 2,4% à fin mars 2014, 2,8% des forfaits à fin 2013, 2,3% en décembre 2011 et 5,7% en mars 2012.

Le taux de résiliation (tableau 2.3) pour les forfaits est en baisse et retrouve son niveau moyen de 2011. Il est de 3,5% contre 4,2% à fin mars 2014, 4,7% à fin décembre 2013, 4,1% au T3 2013, 4,5% au T2 2013, de 5,3% au T1 2013 et de 4,7% au T3 2012.
Par contre, pour ce qui concerne le prépayé, ce taux est de 17,8%, contre 16,8% à fin mars 2014, 17,9% à fin décembre 2013, 20,8% pour le T3, de 17,4% au T2, de 18,1% au T1 2013.

Professionnels et particuliers en Métropole : les opérateurs
Le nombre de (tableau 2.2) auprès de l’un des quatre opérateurs de réseaux mobiles métropolitains (Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange France et SFR), est en augmentation 560 000 (+1,0%) pour le T2 2014, contre 386 000 (+1,6%) pour le T1 2014, 1,001 000 (1,5%), de 690 000 (1,1%) au T3 2013, de 950 000 (1,5%) pour le T2 et +489 000 (+0,8%) sur le T1 2013.

Les forfaits représentent 57,564 000 millions de clients (tableau 2.2), soit une augmentation de 905 000 (+1,6%) sur ce trimestre, contre une augmentation de 911 000 (1,6%) pour le T1,  1,346 000 (+2,5%) pour le T4 2013, 1,357 000 (+2,6%) sur le T3, de 949 000(+1,5%) sur le T2, de +489 000 (+3,0%) sur le T1 2013.

Le prépayé représente 9,352 000 millions de clients soit une baisse de 345 000 (3,7%), contre une baisse de 345 000 (-5,1%) à fin mars 2014,   une hausse de 353 000 (3,3%) à fin décembre 2013, une baisse de 676 000 (-6,0%) à fin septembre 2013 , une baisse de 739 000 (-6,2%) à fin juin 2013, et une baisse de  837 000 (-6,5%) à fin mars 2013.         

Professionnels et particuliers en Métropole : les Mvno
8,789 000 millions de clients ont souscrit à un service mobile auprès d’un Mvno (tableau 2.2), soit une hausse de 340 000 (4%) sur le T2, contre un hausse de 338 000 (+4,2%) à fin mars 2014, une hausse de 202 000 (+5,2%) à fin décembre 2013, hausse de 15 000 (+0,2%) pour le T3, de 151 000 (1,9%) sur le T2, de 27 000 (+0,4%) au T1 2013.
Les Mvno représentent  11,6% du marché total de ce trimestre contre 11,3% pour le T1, 11,0% du marché total sur le T4, de 10,9% pour le T3, T2 et T1 2013.

Quelques tendances
- Développement des forfaits sans engagements, avec une augmentation de 8 points sur an. Le niveau des 50% du total des forfaits devrait être dépassé cette année. Les taux de résiliation et le nombre de numéros portés ont globalement retrouvé le rythme d’avant l’arrivée de Free Mobile.
- La part des Mvno est en augmentation, sur la métropole, les opérateurs ont gagné 560 000 lignes supplèmentaires et les Mvno 340 000, soit un total de 900 000 nouvelles lignes : 1,008 000 million sur les forfaits et baisse de 108 000 sur le prépayé. Au niveau national, c’est une augmentation de 886 000 nouvelles lignes avec un gain de 1,016 000 sur le forfaits et une baisse de 130 000 sur le prépayé. 
- Au niveau national, sur l'ensemble des forfaits du T2, Orange fait 18,7% de pdm (190 000 sur 1,016 000). Reste 826 000 à se "partager" entre Bouygues, SFR, Free et les Mvno. Pour ces derniers, le total devrait donc être supérieur à celui du T1, vu que la part de marché est en hausse.
- Lors du T1, pour Orange, c'était 26% de pdm (281 000 forfaits sur un total 1,082 000). Restait 801 000 clients, Bouygues avait gagné 30 000 clients, SFR baissé de 21 000, Free gagné 595 000 et les Mvno 197 000.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 05 août 2014 à 18:16:15
Numericable vient de présenter (http://www.numericable.com/images/presse/communiques/CP-Resultats-Q2-2014-VDEF.pdf) ses résultats du second trimestre 2014. Ils sont dans la lignée des résultats précédents.
Pour le rachat de SFR et de Virgin Mobile, le processus se poursuit normalement, Numericable espère boucler l’ensemble de l’opération avant la fin de l’année.   

Récapitulatif
(https://lafibre.info/images/adsl/201408_numericable-t2-2014.gif)
Nombre de prises connectables
Numericable annonce 8,573 000 millions de prises connectables au triple-play. Cela donne un taux d’occupation de de 12,4%, contre 12,2% à la fin du premier trimestre, 11,8% à la fin du premier trimestre 2013. En comparaison, Orange revendique un taux de 13,3% à la fin du premier trimestre 2014 et 11% à la fin du premier trimestre 2013. SFR ne donne pas chiffres.       

Marque blanche
Les clients (Bouygues) en marque blanche sont de 366 000 contre 377 000 au 31 mars,  363 000 au  31 décembre, 334 000 au 30 septembre, 320 000 au 30 juin, 313 000 au 31 mars, 297 000 au 31 décembre 2012. C’est la première fois que ce nombre baisse.
Que cache-t-il ? Il faudra attendre la publication des résultats de Bouygues Telecom.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 07 août 2014 à 08:26:08
Quelques chiffres et statistiques (hors résultats financiers) suite à la publication des résultats d'Orange au 30 juin. Ces chiffres portent sur l’activité Internet et sur l’activité mobile. Ce qui marche : très haut débit, Open et Sosh.

(https://lafibre.info/images/adsl/201408_orange.gif)
* en milliers

Haut et très haut débit
C’est acquis ! Les clients Adsl baissent et migrent vers le très haut débit et permet ainsi de tirer la croissance d’Orange. Ce trimestre, c’est encore un gain de 50 000 nouveaux clients. Sur un an et pour r un total de 176 000 nouveaux clients en FTTH, Orange compte 58 000 clients en provenance de l’Adsl. D’où viennent les 118 000 autres ?   
Trimestre après trimestre le nombre de clients sans abonnement téléphonique progresse, le nombre de clients avec une offre Open est de 5,431 000 millions. Open représente 40% des clients en très haut débit.  C’est le toujours le moteur de croissance d’Orange. Les offres Open représentent 53,4% des clients avec une connexion internet.
Il reste encore 76 000 clients en bas débit. Encore quelques trimestres et les clients (45 000) via une offre satellite seront plus nombreux.   

Téléphonie mobile
Orange grâce aux forfaits progresse de  190 000 nouveaux clients (+244 000 au T1), mais ce sont des forfaits sans engagement : Sosh représente un gain de 113 000 nouveaux clients, c’est 60% du total. Par contre sur le prépayé, c’est toujours la chute, même si elle semble moins importante sur ce trimestre. Cela se ressent également pour les Mvno hébergés sur le réseau Orange, cela baisse continuellement, et le total hébergé sera certainement en dessous du million avant la fin de l’année !

Sosh représente 10,3% des clients avec un forfait contre 9,9% à fin mars 2014, 8,9% à fin décembre 2013 et 8,1% de l’ensemble des clients chez Orange, contre 7,7% à fin mars 2014 et 6,9% à fin décembre 2013. A fin décembre 2012, c’était respectivement 2,9% et 2,0%.
Sosh représente 60% des recrutements nets contre 75% à fin mars 2014, 57% pour le T4 2013, 61% sur le T3 et de 73,5% sur le T1. Sosh tire la croissance mobile chez Orange.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 21 août 2014 à 08:04:09
Ah oui...Quand même !! (N°34)

Le quotidien Le Monde (http://abonnes.lemonde.fr/economie/article/2014/08/06/l-empire-du-milieu-a-la-conquete-des-smartphones_4467327_3234.html) (06/08) a publié un graphique qui montre l’évolution des ventes de Smartphones par marque. 

Les tendances sont assez claires et instructives. Avec le développement des Smartphones d’entrée de gamme, l’ensemble des marques chinoises devraient dépasser Apple assez rapidement. Depuis fin 2013, l'évolution de Samsung marque la pas (avant de descendre ?) passant de 31,3% à fin 2013 à 30,8% à fin juin.

Samsung et Apple ne représentent plus que 46% du marché, le marché du haut de gamme croissant nettement moins vite que celui du bas de gamme, cela favorise donc les marques low-cost chinoises.

Il manque quand même 38% pour compléter ce récapitulatif. Qui sont-ils ? Marques exotiques ? Sous-marques ? Pas que, car il manque quand même Blackberry, Microsoft, LG Electronics (4,8% du marché), Sony, ZTE, HTC, etc...

(https://lafibre.info/images/adsl/201408_smartphones_par_marque.gif)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 25 août 2014 à 08:13:49
SFR et Bouygues Telecom vont publier leurs résultats du deuxième trimestre le 28 août avant bourse. Pour Free ce sera lundi prochain et l'ARCEP le 4 septembre.

Vivendi pourrait faire des annonces concernant la vente de GVT sa filiale brésilienne, alors que la vente de SFR à Numericable poursuit son bonhomme de chemin auprès de l'Autorité de la Concurrence. Les résultats de Bouygues Telecom valideront-ils les derniers changements annoncés pour redresser la barre ? Free devrait annoncer de bons résultats sur le recrutement mobile.

Pour rappel Orange et Numericable ont déjà publié leurs résultats.

Pour Orange, sur le fixe, c'est encore une baisse dans l'ADSL corrélée avec une montée en charge de la Fibre Optique. Sur le mobile, Il y a un petit gain grâce aux forfaits, alors que le prépayé poursuit sa chute.
(https://lafibre.info/images/adsl/201408_chiffres_orange.gif)

Pour Numericable, le trimestre ressemble aux trimestres précédents. Pour la Fibre en marque blanche, c'est une perte de 11 000 clients pour Bouygues Telecom. Certainement un nettoyage de la base client.
(https://lafibre.info/images/adsl/201408_numericable-t2-2014.gif)

L'ARCEP a publié ses statistiques trimestrielles sur le mobile.
En métropole, les 4 opérateurs ont gagné 905 000 nouveaux clients avec un forfait et perdu 345 000 clients en prépayés, soit un solde positif de 560 000 nouveaux clients. Pour les Mvno, ce serait un gain de 340 000 (forfaits et prépayés), soit un solde total de 900 000 nouveaux clients. Avec les Dom, le gain total est 886 000 nouveaux clients (forfaits et prépayés).
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 27 août 2014 à 08:07:34
Bouygues Telecom publie ses résultats demain. Seront-ils à la hauteur de la "guerre" commerciale lancée sur les prix du fixe (ADSL et Ftth) afin de reconquérir des parts de marché et faire mordre la poussière à Free ? Que peut-il espérer en termes de gains de parts de marché ? Sachant que le marché du fixe arrive en douceur à maturation et que la fibre optique commence à se substituer à l’ADSL ?

Un rapide retour en arrière sur les deux derniers "cartons" de recrutements sur le fixe va permettre d’avoir quelques élèments de comparaison. 

Ideo de Bouygues
2009-2011 : Bouygues au plus fort de la période de recrutements avec son offre idéo, Bouygues  a enregistré un gain de 927 000 clients supplèmentaires, soit une moyenne de 78 000 nouveaux clients par trimestre sur la période, cela lui a permis de s’installer dans le paysage. 

la V6 de Free
Il faut distinguer deux périodes, celle avant l’arrivée de Free Mobile (2011) et celle après l’arrivée de Free Mobile.
Sur l'année 2011 et donc sans Free Mobile, C'est 712 000 nouveaux clients, soit 178 000 nouveaux clients par trimestre. Sans les migrations en provenance d’Alice, c’est 567 000 nouveaux clients, soit 142 000 nouveaux clients par trimestre.
 
Sur l’ensemble de la période 2011-2013, Free a enregistré 1,179 000 clients supplèmentaires, soit une moyenne de 98 000 nouveaux clients par trimestre. Sans les migrations en provenance d’Alice, c’est 744 000 nouveaux clients, soit 75 000 nouveaux clients par trimestre.

Pour Free selon le type de décompte, le gain sur 36 mois (2011-2013) se situe  donc entre 75 000 et 98 000 nouveaux clients par trimestre. Pour Bouygues, le gain sur 36 mois (2009/2011) est de 78 000 nouveaux clients par trimestre. 

Quelle part du marché ?
Pour Free selon le type de décompte, le gain sur 36 mois (2011-2013) se situe  donc entre 75 000 et 98 000 nouveaux clients par trimestre. Pour Bouygues, le gain sur 36 mois (2009/2011) est de 78 000 nouveaux clients par trimestre. 

A fin mars, Bouygues est à 8,4% du marché, pour atteindre 10% du marché du fixe, Bouygues doit gagner 417 000 clients sans que la concurrence n’évolue. Pour atteindre 15% du marché du fixe, Bouygues doit gagner 1,671 000 clients sans que la concurrence n’évolue. 

A noter que le rythme de croissance annuelle sur le fixe s'est ralenti. L'année 2013 passant sous la barre du million avec 966 000 nouveaux clients.

Entamer la marge de Free ?
Sur la "guerre" commerciale engagée par Bouygues, pour la Société Générale : "si Free devait s'aligner et abaisser ses tarifs ADSL de 10 euros par mois, l'impact négatif sur son chiffre d'affaires et son résultat opérationnel (Ebitda) pourrait atteindre 340 millions voire 685 millions d'euros si la totalité de ses 5,7 millions clients haut débit basculait sur ce nouveau prix" (La Tribune (http://www.latribune.fr/technos-medias/20140627trib000837371/-un-rachat-de-bouygues-telecom-par-orange-n-a-aucune-logique-industrielle-.html), 27/06).
Si cette hypothèse se vérifie, cela mettrait le taux d’Ebitda de Free 18,3% soit le même que celui de Bouygues. L’Ebitda de Free en 2013 était de 1,204 milliard avec un ratio de 32,1%. Il y a du gras, beaucoup de gras.

Enormes défis
Les défis pour Bouygues sont conséquents. Il doit très rapidement gagner des parts de marché. Problème : si il y a réussite, les effets financiers ne se feront sentir qu’à moyen terme et il lui faudra plusieurs bons trimestres avant de voir des gains significatifs et donc gagner sur la concurrents et de faire baisser les marges de Free.
A Bouygues d'entamer son marathon !
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 28 août 2014 à 08:01:21
Bouygues Telecom vient de présenter ses résultats (http://www.bouygues.com/wp-content/uploads/2014/08/CP_resultats_groupeBouygues_1er_semestre_2014.pdf) à fin juin. Ils sont bons sur le fixe, encore baisse sur le mobile et toujours dans le rouge financièrement. Copie conforme du premier trimestre.

"les résultats financiers du semestre sont affectés par la poursuite du repricing du parc de clients Mobile. Le chiffre d’affaires s’établit à 2,2 milliards d’euros et le chiffre d’affaires réseau à 1,9 milliard d’euros (respectivement -5% et -8% par rapport au premier semestre 2013). L’EBITDA ressort à 332 millions d’euros (-137 millions d’euros par rapport au premier semestre 2013). Le résultat opérationnel courant est de -41 millions d’euros et le résultat opérationnel de 44 millions d’euros après prise en compte de 85 millions d’euros de produits non courants.liés notamment au règlement de litiges compensant les coûtsdu plan d’adaptation.

(https://lafibre.info/images/adsl/201408_resultats_bouygues.gif)

B&you représente 19,6% des forfaits.

Rappel des chiffres du trimestre précédent

Haut débit
Au total, il y a  2,113 000 millions de clients (ADSL et Fibre Optique), soit +222 000 (11,7%) sur un an et +100 000 (5,0%) sur le dernier trimestre.

Mobile
Coté mobile, les résultats sont plutôt corrects. C’est une perte de 79 000 clients, soit +30 000 (+1,4%) sur les forfaits et une perte de 119 000 (-8,8%) sur le prépayé. Le nombre total de clients est 11,064 000 millions contre 11,143 000 à fin décembre 2013.
B&You compte 1,876 000 clients contre 1,750 000 à fin décembre. C'est une hausse de 126 000 clients (+7,2%). B&You représente 18,9% des forfaits.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 28 août 2014 à 08:23:02
SFR présentera ses résultats ce soir après bourse, Iliad le fera demain après bourse. L'ARCEP présentera son récapitulatif trimestriel le 4 septembre.

Concernant la téléphonie mobile : sur l'ensemble du territoire (Métropole et Dom), le gain total mesuré par l'ARCEP est de 886 000 nouveaux clients pour le opérateurs et les Mvno.
Orange et Bouygues ont gagné 239 000 forfaits et ont perdu 273 000 prépayés. Numericable a gagne 18 000 clients.
Le solde est donc de 902 000 nouveaux clients à se partager entre SFR, Free et mes Mvno. On connait le gain des Mvno (340 000 - Numericable = 322 000), le total SFR et Free devrait être d'environ (à la louche) de 580 000 nouveaux clients.   
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: NBQG1304 le 28 août 2014 à 18:05:15
Slides de Présentation des Résultats de SFR en pièce jointe, nombres de clients p38
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 28 août 2014 à 18:23:47
SFR vient de présenter ses résultats. Ils sont pas très bons.

Le chiffre d’affaires de SFR s’établit à 4 909 millions d’euros, en baisse de 4,7 % en base comparable(-3,9 %6 en base réelle) par rapport au premier semestre 2013. Le recul du chiffre d’affaires ralentit : enbase comparable, il s’établit à -3,5 % au deuxième trimestre 2014, contre -5,8 % au premier trimestre.

(https://lafibre.info/images/adsl/201503_recap-sfr-t2-2014.gif)

La ligne téléphonie mobile : Including customers to all SFR group’s brands, in Retail and B2B segments in mainland France and La Reunion Island. La ligne Contrats et prépayés : Retail segment in Mainland France. SFR n'a pas donné de chiffres pour Red, j'ai repris les chiffres du trimestre précédent.

Pour rappel, les chiffres du trimestre précédent

Haut débit
Il y a 5,252 000 millions de clients (ADSL et Fibre Optique), soit +160 000 (+3,1%) sur un an et en hausse de 43 000 (+0,8%) sur le dernier trimestre. Le FTTH présente un gain de 24 000 clients à 221 000 et l’ADSL une hausse de 19 000 clients.
L’offre 4P « Multi-Packs » représente près de 2,482 000 millions de clients, soit +155 000 clients sur le trimestre précédent. Il y a 221 000 clients fibre contre 141 000 il y un an.
 
Mobile
Il y a 11,360 000 millions de clients avec un forfait, soit une baisse de 21 000 (-0,2%) sur le trimestre et une hausse de 318 000 (+2,9%) clients sur un an.
Le parc total est de 14,387 000 millions, en baisse de de 297 000 clients (-2,00%) sur un an et de 168 000 (-1,15%) sur le trimestre.
Sur ce trimestre, SFR enregistre donc une baisse de 21 000 clients sur le segment des forfaits et de 147 000 sur le prépayé. Sur les 12 derniers mois, SFR a perdu 615 000 clients prépayés et gagnés 318 000 abonnés. 

Le parc total de clients (Including customers to all SFR group’s brands, in Retail and B2B segments in mainland France and La Reunion Island) s’élève à 21,293 000 millions, soit une baisse de 61 000 clients (-0,3%) clients par rapport au trimestre précédent et un gain de 667 000 clients sur un an (+3,2%).
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 28 août 2014 à 18:55:39
Au vu du total ARCEP sur l'ensemble du territoire (métropole et Dom), soit +886 000 clients (forfaits et prépayés) sur le T2.
Orange a gagné 6 000 clients, Bouygues perdu 40 000 clients et SFR perdu 86 000, les MVNO ont gagné 340 000 clients en métropole, le total pour Free devrait être (à la louche) de 666 000 nouveaux clients. On verra demain en fonction des résultats de Free qui avait gagné 595 000 clients sur le T1.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 29 août 2014 à 13:06:04
Avant la publication des résultats de Free aujourd'hui (après bourse) , un point sur les autres opérateurs :

Les résultats sur le trimestre sur le fixe (haut & très haut débit) :
Bouygues +102 000 nouveaux clients
Orange +35 000
Numericable +13 000
SFR -4000 

Les résultats sur le trimestre sur le mobile (forfaits et prépayés) : 
SFR +86 000
Numericable +18 000 nouveaux clients
Orange +6000
Bouygues -40 000

Les estimations donnent 53 000 nouveaux clients pour Free sur le fixe et plus de 660 000 sur le mobile.

Edit : +/-580 000 pour le mobile et pour Free.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: BadMax le 29 août 2014 à 16:02:57
Sur le 1er trimestre 2014 et 1er semestre :

Fixe:
Bouygues +100000 +102000 (contradictoire, y'a enfumage ou bien ?!)
Orange +47000 FTTH, (ADSL +2% sur 1an) pas de chiffre ?!?
SFR +43000 (+24000 FTTH, +19000 ADSL)
Iliad +71000

Mobile:
Bouygues -79000 prépayés (?) +30000 forfaits (dont B&You +126000) +74000
Orange +86000 (forfaits ?) +146000 forfaits
SFR -21000 forfaits, -147000 prépayés
Iliad +595000

Sources:
 - Bouygues http://www.frandroid.com/0-android/operateurs/217244_bouygues-telecom-en-difficulte-au-premier-trimestre-2014 (http://www.frandroid.com/0-android/operateurs/217244_bouygues-telecom-en-difficulte-au-premier-trimestre-2014) et http://www.zonebourse.com/BOUYGUES-4620/actualite/BOUYGUES--Resultats-semestriels-2014-18962708/ (http://www.zonebourse.com/BOUYGUES-4620/actualite/BOUYGUES--Resultats-semestriels-2014-18962708/)
 - SFR: http://www.n9ws.com/n9ws-les-re9sultats-de-sfr-pour-le-premier-trimestre-2014-3375.html (http://www.n9ws.com/n9ws-les-re9sultats-de-sfr-pour-le-premier-trimestre-2014-3375.html)
  - Orange http://www.universfreebox.com/article/25624/Orange-chiffre-d-affaires-en-baisse-au-1er-trimestre-mais-nombre-d-abonnes-en-hausse (http://www.universfreebox.com/article/25624/Orange-chiffre-d-affaires-en-baisse-au-1er-trimestre-mais-nombre-d-abonnes-en-hausse) et http://www.orangeinfo.fr/28019-resultats-orange-1-semestre-2014.html (http://www.orangeinfo.fr/28019-resultats-orange-1-semestre-2014.html)
 - Numéricable: pas trouvé les chiffres pour le seul 1er trimestre
 - Iliad : http://www.iliad.fr/finances/2014/CP_150514.pdf (http://www.iliad.fr/finances/2014/CP_150514.pdf)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 29 août 2014 à 16:14:02
En regardant le topic, les chiffres du T1 et du T2 (avec le sources) y sont. Tu peux les trouver en allant à la source aussi, car ils sont disponibles chez les opérateurs.   

Avant la publication des résultats de Free aujourd'hui (après bourse) , un point sur les autres opérateurs :

Les résultats sur le trimestre sur le fixe (haut & très haut débit) :
Bouygues +102 000 nouveaux clients
Orange +35 000
Numericable +13 000
SFR -4000 

Les résultats sur le trimestre sur le mobile (forfaits et prépayés) : 
SFR +86 000
Numericable +18 000 nouveaux clients
Orange +6000
Bouygues -40 000

Les estimations donnent 53 000 nouveaux clients pour Free sur le fixe et plus de 660 000 sur le mobile.

Edit : +/-490 000 pour le mobile et pour Free.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: BadMax le 29 août 2014 à 16:16:06
Je ne trouve pas de résultats pour le 1er semestre de SFR ou alors ce sont ceux annoncés au 1er trimestre ...
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 29 août 2014 à 19:12:03
Iliad vient de publier (http://www.iliad.fr/finances/2014/CP_290814.pdf) ses résultats pour le second trimestre 2014. Médiocre, voir mauvais sur le fixe, et bon sur le mobile, même si c’est en baisse par rapport au trimestre précédent. De ce coté, cela ressemble à un atterrissage, même si il reste de la marge par rapport à la concurrence.

Sur le fixe, c’est Bouygues qui arrive en tête et Orange deuxième, Free troisième et Numéricable quatrième et SFR ferme la marche..
A noter que Free ne donne pas d’indications sur Alice, sur la Fibre ou sur la répartition des forfaits 0/2€ de ceux à 16/20€.

(https://lafibre.info/images/adsl/201409_recap-free-t2-2014.gif)

Pour rappel, les chiffres du premier trimestre.

Haut débit
Il y a 5,711 000 millions de clients soit +275 000 (5%) sur un an et +71 000 (1,3%) sur le dernier trimestre. C’est mieux que le trimestre dernier. Free ne donne pas de détails sur la répartition entre Free et Alice. Free ne donne pas  de répartition entre l’ADSL et la Fibre.
Il y a 94,8% de clients dégroupés, soit 5,442 000 clients et donc 269 000 non dégroupés.

Mobile
Il y a 8,635 000 millions de clients, soit +595 000 clients (7,4%) sur le trimestre et , ce qui est en proportion le plus petit  trimestre depuis 2 ans.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 29 août 2014 à 20:19:39
Sur ce trimestre, le chiffre d'affaire de Free est de 1 015 milliard, en comparaison celui de Bouygues est de 1 092 milliard.  Sur le premier semestre, il est de 2 019 milliards pour Free et de 2 077 milliards pour Bouygues. Une analyse plus précise sera publiée plus tard. ;)

Quelques statistiques sur les parts de conquête sur le second trimestre. Elles sont calculées à partir des communiqués publiés par les opérateurs Cela indique le gain (ou la perte) de nouveaux clients en ADSL et sur le très haut débit.
Globalement, c’est un encore un tout petit trimestre en termes de nouveaux clients. Historiquement certainement le plus bas depuis la montée en charge de l’ADSL. Sur 174 000 nouveaux clients, au moins 69 000 (hors Free qui reste secret) le sont sur le très haut débit, dont 50 000 pour Orange.   

Gain de nouveaux clients sur le deuxième trimestre 2014
Bouygues : 102 000 soit 58,6% en part de conquête.
Orange : 35 000, soit 20,1%.
Iliad : 24 000, soit 13,8%.
Numericable : 13 000, soit 7,5%
SFR : -4 000
Total 174 000

Gain de nouveaux clients sur le premier trimestre 2014
Bouygues : 100 000 soit 39,5% en part de conquête.
Orange : 31 000, soit 12,2%.
Iliad : 71 000 soit 28,1%.
SFR : 43 000, soit 17,0%.
Numericable : 8 000 soit 3,2%.
Total 253 000
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: aRa le 29 août 2014 à 23:41:13
Sur ce trimestre, le chiffre d'affaire de Free est de 1 015 milliard, en comparaison celui de Bouygues est de 1 092 milliard.  Sur le premier semestre, il est de 2 019 milliards pour Free et de 2 077 milliards pour Bouygues. Une analyse plus précise sera publiée plus tard. ;)
Pense à mettre une virgule ou à parler en millions d'euros.  ;)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 30 août 2014 à 08:28:27
Quelques statistiques sur les parts de conquête sur le second trimestre. Elles sont calculées à partir des communiqués publiés par les opérateurs Cela indique le gain (ou la perte) de nouveaux clients en ADSL et sur le très haut débit.

Globalement, c’est un encore un tout petit trimestre en termes de nouveaux clients. Historiquement certainement le plus bas depuis la montée en charge de l’ADSL. 2013 avait vu une augmentation du  nombre de nouveaux clients en dessous du million, 2014 devrait être pire.

Le très haut débit commence à remplacer progressivement l’ADSL. Sur 174 000 nouveaux clients, au moins 69 000 (hors Free qui reste secret) le sont sur le très haut débit, dont 50 000 pour Orange.   

Gain de nouveaux clients sur le deuxième trimestre 2014
Bouygues : 102 000 soit 58,6% en part de conquête.
Orange : 35 000, soit 20,1%.
Iliad : 24 000, soit 13,8%.
Numericable : 13 000, soit 7,5%
SFR : -4 000
Total 174 000

Gain de nouveaux clients sur le premier trimestre 2014
Bouygues : 100 000 soit 39,5% en part de conquête.
Orange : 31 000, soit 12,2%.
Iliad : 71 000 soit 28,1%.
SFR : 43 000, soit 17,0%.
Numericable : 8 000 soit 3,2%.
Total 253 000

Gain de nouveaux clients sur l’année 2013
Iliad : 276 000, soit 30,3% en part de conquête.
Orange : 215 000, soit 23,6%.
SFR : 182 000, soit 20%.     
Bouygues Telecom : 168 000, soit 18,5%.
Numericable : 69 000, soit 7,6%.
Total 910 000

Bouygues avec ses nouvelles offres à19,99€ écrase la concurrence et retrouve des résultats identiques à ceux récoltés lors du lancement de son offre 4P. Reste à faire aussi sur la durée. Seule différence avec l’époque Ideo : vu le faible volume de nouveaux clients, la reconquête va être très longue et couteuse.
Numericable ayant certainement « nettoyé » sa base, il y a une baisse à366 000 clients sur le très haut débit, ce qui représente 16,5% de ses clients contre 17,8% à fin mars, 18,3% à fin 2013 et 16,1% à fin 2012.

Orange termine deuxième et fait un moyen et contrasté. Le bilan est toujours négatif en ADSL avec une perte de 16 000 clients et un gain en très haut débit avec 50 000 ou la machine Orange commence à tourner à plein régime.
Il y a 415 000 clients sur le très haut débit soit 4,1% de ses clients contre 3,6% à fin mars, 3,2% à fin 2013 et 1,8% à fin 2012.

Free termine troisième du trimestre et fait un petit score pour lui par rapport aux chiffres habituels. Est-ce une répétition de sa mauvaise année 2010 ? Tendance à confirmer. Si elle se confirme, le lancement de la V7 permettra t-il de relancer la machine ? Free peut se permettre quelques mauvais trimestres, mais si la machine s’enraye durablement, cela pourrait entamer ses marges et son développement dans le mobile.
Iliad n’a pas donné de détails sur la répartition entre Free et Alice et ce que représentait la migration des Aliciens vers Free et ne donne toujours pas de chiffres sur le très haut débit. 

Numericable pas grand-chose à dire, sauf qu’il passe devant SFR et que cela ronronne gentiment. Il a fait le ménage sur sa marque blanche. Au vu de ses capacités et du manque de concurrence sur son réseau, Numericable devrait faire beaucoup mieux. 

SFR termine dernier sur ce trimestre, mais comme Orange, le très haut débit commence à supplanter l’ADSL. SFR gère les affaires courantes et il ne se passera rien avant le rachat par Numericable
Le très haut débit représente 4,5% de ses clients contre 4,2% à fin mars, 3,7% à fin 2013 et 2,5% à fin 2012.

En ce qui est des offres en Quadruple Play. Orange revendique 5,463 000 millions clients Open, soit 53,4%. SFR avec son offre multi-packs 2,534 000 millions de clients soit 48,3%.. Bouygues ne fait plus du quadruple-play son fer de lance commercial. Free ne donne pas de chiffres, mais doit tourner autour de 50% de ses clients mobiles soit 4,517 000 millions.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 30 août 2014 à 08:41:38
Les résultats sur le trimestre sur le mobile (forfaits et prépayés) : 

Free +460 000 nouveaux clients.
Les Mvno +340 000, dont Numericable +18 000.
SFR (toutes marques) +86 000. SFR France -83 000 (+4000 forfaits et -87 000 prépayés)
Orange +6000 (+190 000 forfaits et -184 000 prépayés)
Bouygues -40 000 (+49 000 forfaits et -89 000 prépayés)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 01 septembre 2014 à 08:14:43
Après la publication des résultats à fin juin 2014, voici le tableau récapitulatif des parts de marché dans le haut et très haut débit.

Pour la rubrique « Autres », dans l’attente des statistiques de l’ARCEP à fin juin, ce sont les résultats à fin mars 2014 des statistiques trimestrielles de l’ARCEP auxquels sont retranchés les chiffres publiés par les opérateurs à fin mars. Les chiffres de Bouygues, Free, Numericable, Orange et SFR sont ceux des communiqués de presse publiés.

Répartition haut et très haut débit
Sur le deuxième trimestre, Sur 174 000 nouveaux clients, au moins 69 000 (hors Free qui reste secret) le sont sur le très haut débit, dont 50 000 pour Orange. Sur le premier trimestre, sur 253 000 nouveaux clients, au moins 93 000 l’étaient sur le très haut débit, dont 47 000 pour Orange. L’année 2013 avait vu la croissance de 496 000 nouveaux clients en ADSL et de 444 000 nouveaux clients en très haut débit.

(https://lafibre.info/images/adsl/201409_resultats_t2_2014.gif)

Orange va tranquillement passer sous la barre des 40% certainement avant la fin de l’année. Les bons chiffres sur le très haut débit ne compensent pas assez la baisse sur l’Adsl. La progression reste toutefois moyenne et ne lui assure pas une position solide sur la durée. Orange se place, mais rien n'est acquis.   

Le total SFR + Numericable est à 24,8 du marché contre 25,1% le trimestre précédent. Dans l’attente du démarrage de la fusion au dernier trimestre, l’encéphalogramme est plat, sauf sur le très haut débit. Mais là, comme pour Orange, cela ne fait que commencer et les positions ne sont pas acquises.     

Free accuse un tassement de ses recrutements. Sera-t-il temporaire ? A noter que c’est son plus mauvais trimestre depuis 2010 juste avant le lancement de la V6. La V7 fera-t-elle des miracles dans un marché saturé ?
Selon le compte twitter friliad (https://twitter.com/friliad/status/506001280477970432), qui cite la communauté Alice, Alice serait à 70 000 clients à fin juin, après avair été à 120 000 clients à fin décembre 2013. Free ne donne plus de chiffres depuis 12 mois. 

Bouygues reprend des couleurs, mais il va lui falloir vraiment un rythme soutenu pendant de nombreux trimestres pour s’approcher des 10% du marché. La longue marche est entamée. IL lui juste du temps et Bouygues Telecom en aura-t-il ? 

La Poste Mobile compte 50 000 clients avec à son offre 4P et sa box SFR.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 02 septembre 2014 à 08:19:08
Après la publication des résultats à fin juin 2014, voici le tableau récapitulatif des parts de marché dans la téléphonie mobile.

Le récapitulatif a évolué. Par opérateur, c’est le nombre total de clients (y compris les Mvno et filiales) qui est pris en compte. Pour avoir un peu plus de détails voir les chiffres de L’ARCEP et ceux publiés par les opérateurs.

(https://lafibre.info/images/adsl/201409_recap-mobile-t2-2014.gif)

Operateurs
Bouygues continue sur sa lancée et ne s’en sort qu’avec ses forfait B&You et un peu de la 4G. Son différentiel avec Free ne tient plus qu’à un fil. Sur les 12 derniers mois l’écart est passé de 6,6 points à 2,8 points. La seule question est de savoir quand Free passera devant Bouygues.Sur les 12 derniers mois, c'est Bouygues qui a perdu le plus de clients.       

Free a dépassé les 13% du marché ne sera plus rattrapé par les Mvno. Pour atteindre l'objectif affiché de 25% du marché, il va falloir à Free d'autres leviers de croissance que son forfait à 0/2€. Par contre pour atteindre 15%, c’est bien parti. A ce rythme, il lui faudra encore quelques trimestres pour passer devant Bouygues Telecom.       

Orange continue de plonger, mais c’est d’abord à cause de ses clients Mvno, ses résultats propres étant plutôt corrects sauf sur le prépayé qui est complétement à l’abandon. C'est le seul opérateur a compenser la perte du prépayé par un gain sur les forfaits. Cela ne l'empêchera pas de passer sous les 40% avant la fin de l'année.

SFR reprend un peu de couleurs mais pas sur sa marque. Pour  Numericable, SFR devrait accuser des pertes jusqu’en 2016,  Le nombre total de clients mobile serait 20,540 000 millions à fin 2014, de 20,460 000 millions, à fin 2015 et remonterait à fin 2016 à 20,480 000. Depuis le T4 2013, SFR donne le % de ses forfaits sur les clients de sa marque, auparavant c'était sur l'ensemble de ses clients.
 
Offres sans engagement
B&You compte 1,966 000 clients soit 17,8% de sa base clientèle et 19,79% de ses clients avec un forfait. 
Red (chiffres du 31 mars) compte 2,065 000 clients soit 14,4% de sa base clientèle et 18,2% de ses clients avec un forfait. 
Sosh représente 10,3% des clients avec un forfait contre 9,9% à fin mars 2014, 8,9% à fin décembre 2013 et 8,1% de l’ensemble des clients chez Orange, contre 7,7% à fin mars 2014 et 6,9% à fin décembre 2013. A fin décembre 2012, c’était respectivement 2,9% et 2,0%.

Mvno
8,789 000 millions de clients ont souscrit à un service mobile auprès d’un Mvno (tableau 2.2), soit une hausse de 340 000 (4%) sur le T2, contre un hausse de 338 000 (+4,2%) à fin mars 2014, une hausse de 202 000 (+5,2%) à fin décembre 2013, hausse de 15 000 (+0,2%) pour le T3, de 151 000 (1,9%) sur le T2, de 27 000 (+0,4%) au T1 2013.
Les Mvno représentent  11,6% du marché total de ce trimestre contre 11,3% pour le T1, 11,0% du marché total sur le T4, de 10,9% pour le T3, T2 et T1 2013.
Virgin Mobile qui est le plus gros Mvno va rejoindre Numericable/SFR, ce qui va faire une perte de 1,690 000 clients sur ce segment et les 202 000 clients de Numericable qui vont être absorbé par le rachat de SFR. Qui sera le prochain sur la liste ?

Orange héberge 1,311 000 clients pour le compte de Mvno, contre 1,424 000 à fin mars, 1,561 000 million au 31 décembre 2013  2,288 000 au 31 décembre 2012. C’est le seul opérateur qui donne des chiffres sur ses clients Mvno. Bouygues Telecom et SFR ne donnent pas de chiffres. Free n’en a pas.

Pour rappel, les quelques chiffres connus sur les Mvno :   
Virgin 1,690 000 millions de clients, NRJ +/- 1,2 million, LycaMobile +/- 1million, La Poste 1,000 000, Ortel 250 000,  Prixtel 120 000,  Zéro Forfait 90 000, Numericable 220 000, Budget Telecom 25 000.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 03 septembre 2014 à 08:04:21
Alors que les résultats commerciaux des opérateurs ont été publiés, un rapide point sur quelques élèments financiers permettra de se faire une idée un peu plus précise sur la situation des uns et des autres. Les montants sont exprimés en Milliards d’euros.

(https://lafibre.info/images/adsl/201409_financiers_t2_2014.gif)

Sur l’année 2012, il y avait eu un recul du chiffre d’affaire de 2,539 milliards d’euros : SFR pour 895M€, Bouygues pour 515M€ et Orange pour 1,129M€, compense par un gain d’un 1,031 milliard pour Free et de 14 millions pour Numericable. Le delta était une perte de 1,494 milliard.

Sur l’année 2013, il y avait une baisse du chiffre d’affaire total de 3,064M€, 1,413M€ pour Orange, 562M€ pour Bouygues et 1,089M€ pour SFR compensé par un gain de 594 millions pour Free et de 12 millions pour Numericable. Le delta était une perte de 2,458 milliards.

Sur le premier semestre 2014, la perte de CA est de 643 millions. 320 millions pour Orange, 199 millions pour SFR, 110 millions pour Bouygues et 14 millions pour Numericable. C’est pas compensé par Free avec un gain de 190 millions et. Le delta est une perte de 453 millions contre 368 millions pour le T1.
   
A noter que pour la première fois, le chiffre d’affaire de l’ensemble SFR, Free, Bouygues et Numericable pèse plus que le chiffre d’affaire d’Orange.

Le détail
Bouygues Telecom, voit sur chiffre d’affaire baisser de 4,1% entre le premier semestre 2014 et le premier semestre 2013. A noter que Free est seulement à 157 millions (contre 80 millions sur le T1) derrière lui. Ses efforts commerciaux de sont en train de lui couter cher.
La rentabilité continue de s’étioler, le ratio (EBITDA / CA) est de 15,3 contre 18,9% à fin 2013, 17,4% en 2012 et 22,2% en 2011. La guerre menée à Free fait d’abord des dégats chez Bouygues.
Bouygues représente 11,2% en termes de parts de marché sur le CA, contre 11,7% à fin 2013 et 12,3% à fin 2012.

Free, le CA augmente de 10,4% sur un an. Seul souci, l’augmentation du CA est loin de suivre la courbe de l’augmentation de ses clients. C’est certainement l’effet du forfait à 0/2€. Pour l’instant cela marche, mais quand le flux diminuera, Free devra passer à autre chose.
La rentabilité s’étiole également mais est deux plus importante que celle de Bouygues. Le ratio (EBITDA / CA) est de 30,9% contre 32,1% à fin 2013, 29,2% en 2012 et 39,3%
Free représente 10,4% en termes de parts de marché sur le CA, contre 9,4% à fin 2013 et 7,9% à fin 2012.

Numericable, le CA baisse de 2,2%. L’encéphalogramme est plat, alors que NC est seul sur son marché. 
Le ratio (EBITDA / CA)  est monumental : 44,3% contre 46,9% à fin 2013, 47,5% en 2012 et 44,4% en 2011. Les marges sont là, manque plus que les clients.
Numericable représente 3,4% en termes de parts de marché sur le CA, contre 3,3% à fin 2013 et 3,1% à fin 2012. 

Orange France, le CA baisse de 4,6%, c’est un peu mieux par rapport aux périodes précédentes, mais c’est encore négatif. L’itinérance avec Free, permet à Orange encore de passer le cap.
Le ratio (EBITDA / CA) est de 37,1% contre 35,6% à fin 2013, 36,6% en 2012 et 38,4% en 2011.
Orange représente 49,7% en termes de parts de marché sur le CA, contre 53,7% à fin 2013 et 50,5% à fin 2012. Orange perds des parts de marché, mais avec la 4G et la Fibre, la rentabilité s’améliore

SFR, le CA baisse de 4,9% et selon le business plan de Numericable cela devrait se poursuivre jusqu’en 2015 et commencer à remonter à partir de 2016.
La rentabilité continue de baisser, le ratio (EBITDA / CA)  est de 24,2% contre 27,1% à fin 2013, 29,2% en 2012 et 31,2% en 2011.
SFR représente 25,3% en termes de parts de marché sur le CA, contre 28,3% à fin 2013 et 26,6% à fin 2012.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 04 septembre 2014 à 08:21:41
Suite à la publication des résultats de Free et de Bouygues Telecom, Martin Bouygues et Maxime Lombardini sont intervenus pour apporter quelques commentaires.

Bouygues Telecom
Martin Bouygues s’est confié au quotidien La Tribune (http://www.latribune.fr/technos-medias/20140828trib000846326/bouygues-telecom-a-toutes-les-chances-de-reussir-en-solo-selon-martin-bouygues.html) (28/08) : "Nous avons souffert" mais Bouygues Telecom "déploie avec succès sa stratégie offensive (et) dispose des atouts nécessaires pour retrouver une compétitivité accrue sur un marché à quatre acteurs (Bouygues aura) la structure la plus compétitive du marché (...) Dans la téléphonie mobile, un opérateur, c'est un réseau et un portefeuille de fréquences. Nous avons l'un et l'autre. Ceux qui n'ont pas voulu investir ne peuvent pas se plaindre".

Concernant un rachat par Orange ou Free : "Nous n'avons pas reçu d'offre, il ne s'est rien passé pendant l'été". Pour lui la quatrième licence accordée à Free est un "immense traquenard (...) A partir du moment où la compétition à quatre se fera de manière équitable, équilibrée, avec les mêmes règles pour tous, Bouygues Telecom aura toutes les chances de réussir (...) Notre business plan n'est pas bâti sur l'hypothèse de l'amélioration des conditions de concurrence, si cela se produit ce sera du bonus"

Faut-il rappeler l’audition du pédégé de Bouygues Telecom par la Commission des Affaires Economiques du Sénat (http://www.senat.fr/compte-rendu-commissions/20140519/eco.html#toc2) (La Tribune (http://www.latribune.fr/technos-medias/20140606trib000833826/bouygues-telecom-exsangue-charge-free-et-la-concurrence-faussee-.html), 06/06) : "Notre objectif est d'économiser un milliard par an d'ici trois ans : c'est énorme, pour un chiffre d'affaires de 4 milliards d'euros (…) pour ce qui concerne Bouygues Telecom, aujourd'hui, nos résultats nous placent au quatrième rang (…) Nous sommes confrontés à un problème de taille critique. Pour faire face à nos coûts fixes, c'est-à-dire à l'extension du réseau, il nous faut plus de clients, d'où notre offre de rachat de SFR, qui a échoué. Les résultats en matière de 4G n'ont pas été à la hauteur de nos espérances (…)  nous avons décidé de nous organiser par nous-mêmes pour survivre avec moins de revenus, en réduisant sensiblement la taille de l'entreprise, ce qui aura donc des conséquences sur l'emploi, hélas.".

Bouygues ne prévoit un retour à la rentabilité significative avant 2016, soit 18 mois. La période de transition risque d’être longue et compliquée. Un marathon est engagé, reste à tenir la distance et le rythme. En attendant, c’est en mode survie que se place Bouygues. A moins que d’ici là, la consolidation du secteur ne soit de nouveau à l’ordre du jour.
Une chose est sure : les récriminations et aigreurs distillées ici et là n'apportent rien au projet. Faut passer à autre chose.   

Free
C’est Maxime Lombardini qui a donné quelques élèments succincts au quotidien Les Echos (http://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/0203735131209-free-mobile-a-depasse-9-millions-dabonnes-1037322.php?zhfxyxQlvZLEYxPy.99) (29/08). Au-delà des résultats, le satisfecit est évident : "On s’achemine avec un an d’avance vers 4 milliards d’euros de chiffre d’affaires".

L’offensive de Bouygues sur le fixe laisse de marbre de le dirigeant de Free : "L’élèment important, c’est que le revenu moyen par utilisateur, l’Arpu fixe, reste stable à 35,80 euros. La guerre des prix ne nous affecte pas.". De plus les marges du mobile ne chutent pas : "L’Arpu n’est pas public, mais il se stabilise grâce aux offres de location". La proportion des forfaits à 0/2€ serait même en train de décroitre.

Pour le directeur financier de Free le rachat de Bouygues Telecom "n’est plus à l’ordre du jour (...) En France, nous sommes désormais concentrés sur une configuration de marché à quatre opérateurs, qui nous convient parfaitement". Xavier Niel avait déclaré début août au Wall Street Journal que Free serait intéressé de racheter des petits bouts de Bouygues si Orange se lançait...

Reste la principale difficulté de Free : continuer à générer du cash en convertissant en masse ses clients mobiles vers les forfaits à 16/20€ et à passer le cap du très haut débit. Sans compter bien sur la mise en place d'un vrai réseau de téléphonie mobile.
Car, il arrivera un moment ou le chiffre d’affaire et les marges ne progresseront plus. Pour le moment, le nombre important de recrutements permet de compenser ce déséquilibre. Mais à moyen terme, il faudra que Free passe à autre chose et certainement en segmentant un peu plus ses offres. En attendant, la grosse affaire va être d'acheter T-Mobile US.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: kgersen le 04 septembre 2014 à 22:15:16
L’offensive de Bouygues sur le fixe laisse de marbre de le dirigeant de Free : "L’élèment important, c’est que le revenu moyen par utilisateur, l’Arpu fixe, reste stable à 35,80 euros. La guerre des prix ne nous affecte pas.". De plus les marges du mobile ne chutent pas : "L’Arpu n’est pas public, mais il se stabilise grâce aux offres de location". La proportion des forfaits à 0/2€ serait même en train de décroitre.

(https://lafibre.info/images/smileys/bullshit-o-metter.gif)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: mattmatt73 le 04 septembre 2014 à 22:17:36
le bull shit de la part de free ou de bouygues?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: kgersen le 04 septembre 2014 à 22:48:47
Free bien sur.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 05 septembre 2014 à 08:03:23
Le match Free vs Bouygues Telecom tourne souvent autour de l’idée de savoir qui est le troisième opérateur ?
 
Plusieurs élèments peuvent être pris en compte, ce tableau récapitulatif arrêté à fin juin permettra de se faire une opinion, mais au vu de ces différents indicateurs, le score penche largement vers Free. Il ne reste à Bouygues que le plus grand nombre de clients mobile comme feu vert, mais au rythme actuel Free devrait pouvoir passer devant dans moins d’un an.

Si le résultat Net de Bouygues est positif, c'est qu'il contient la prise en compte de "85 millions d’euros de produits non courants : 429 millions d’euros de règlement de litiges et divers moins 344 millions de provisions pour coûts d’adaptation et divers". C'est donc un one shot. 

A noter et c'est dommage (excès de pudibonderie ?) que Free ne donne pas son Arpu mobile et que Bouygues Telecom ne détaille pas son chiffre d’affaire entre l'activité mobile et l'activité fixe (un oubli certainement ?). Match "nul" de ce côté.

Autre match "nul" : celui des réseaux. Free pour son réseau mobile "under construction" comme celui de Bouygues pour le fixe.

(https://lafibre.info/images/adsl/201409_match_free_bouygues.gif)

Edit : Bouygues publie son chiffre d'affaire fixe. Reste donc à Free à publier on ARPU mobile.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 08 septembre 2014 à 08:03:36
L’ARCEP (le régulateur du secteur des télécoms) vient de publier (http://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/hd-thd-detail/t2-2014/obs-hd-thd-T2_2014-DETAIL-040914.pdf) ses chiffres provisoires concernant le très haut débit. Ils sont arrêtés à fin juin 2014.
Pour l’ARCEP : "Ils sont établis à partir des données transmises par les principaux fournisseurs d’accès complétées le cas échéant par l’estimation des non-réponses".

(https://lafibre.info/images/adsl/201503_arcep_marche_detail.gif)

Hors FTTH
Hors FTTH et y compris le VDSL2 , le nombre total d’abonnements est de 1,630 000 abonnements dont 368 000 pour Bouygues et 1,062 000 pour Numericable, soit une part de marché de 87,7%.

FTTH
Orange annonçait avoir atteint 415 000 clients pour un total de 715 000 abonnements comptés par l’ARCEP, soit une part de marché de 58,0% (57,1% pour le T1, 59,1% pour le T4, 58,7% pour le T3, 57,6% pour le T2 et 56,4% sur le T1 et 56,0% au T4 2012.
SFR compte 238 000, soit une part de marché de 33,3% (35,3% pour le T1, 36,5% pour le T4). Bouygues annonce 1 000 clients,  soit 0,1%. Soit un total de 91,4%.

En défalquant Orange et SFR et Bouygues es abonnements FTTH recensés par l’ARCEP, il reste 61 000 abonnements, soit une part de marché de 8,6%. A se partager donc entre les autres opérateurs, soit sur cette technologie, essentiellement Free et des opérateurs locaux.

Récapitulatif sur le très haut débit 
(https://lafibre.info/images/adsl/201409_recaptilatif_thd_t2_2014.gif)

A noter, la montée en charge d’Orange qui prend la seconde place, le tassement de SFR, la baisse relative de Bouygues Telecom. Numericable est en chute libre alors qu’il est quasiment seul sur son réseau. Il devrait souffrir lorsque son réseau sera dégroupé et surtout l’explosion du reste .

Au total, sur les 12 derniers mois, l’augmentation (y compris vdsl2 ) est de 568 000 clients soit une augmentation annuelle de 31,4% pour 279 000 abonnements hors FTTH. Pour le FTTH, c’est une augmentation annuelle de 289 000 abonnements, soit 50,9%.
Sur ce total FTTH, Orange représente 176 000 abonnements, soit une part de conquête de 60,9%.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: vivien le 08 septembre 2014 à 08:33:23
Attention, le "dégroupage" du réseau Numericable n'est pas techniquement possible car les ressources (fréquences) sont limitées et mutualisées sur le même câble.

Les clients SFR ADSL vont bientôt se voir proposer une migration sur le réseau Numeircable, cela devrait le remplir.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 08 septembre 2014 à 08:36:42
Oui, c'est impropre, mais dans mon esprit, c'est ce dont profite Bouygues Telecom : un "partage" commercial du réseau.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: mattmatt73 le 08 septembre 2014 à 13:07:52
Attention, le "dégroupage" du réseau Numericable n'est pas techniquement possible car les ressources (fréquences) sont limitées et mutualisées sur le même câble.

Les clients SFR ADSL vont bientôt se voir proposer une migration sur le réseau Numeircable, cela devrait le remplir.

et les clients numericable la où la sfr fibre est dispo ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Nico le 08 septembre 2014 à 13:21:34
Les clients ADSL ou HFC ?

Dans le premier cas la proposition de migration serait logique. Dans le second ça impliquerait des coûts non négligeable.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: K-L le 08 septembre 2014 à 17:03:44
et les clients numericable la où la sfr fibre est dispo ?

Tout dépend si c'est le SFR qui a déployé la fibre dans l'immeuble ou un autre.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 09 septembre 2014 à 07:59:56
Suite à la publication des résultats d’Orange, de Bouygues et de SFR, il est un peu plus simple de se faire une idée de l’effet Free Mobile pour ces trois opérateurs. Les départs ne correspondent automatiquement à une arrivée chez Free, car il y aussi des mouvements entre opérateurs et Mvno. 
   


Après un peu plus de 30 mois d’exploitation de Free Mobile, il est à noter que la tendance se confirme de trimestre en trimestre : Orange, SFR et Bouygues perdent toujours autant de clients en prépayés, sur la période, c’est quand même un débours de 4,9 millions de clients ! 



Pour ce premier trimestre, le solde des forfaits est toujours dans le vert et même au beau fixe pour Orange. C’est tout juste pour Bouygues et à peine positif pour SFR.

Globalement, c’est toujours un solde négatif qui s‘affiche malgré un gain de près de 4,2 millions de forfaits. Les historiques profitent du développement du marché avec les offres sans engagement avec B&You, Red et Sosh et à l’essor du M2M. 

Par rapport à la base clientèle au 31 décembre 2011, Bouygues, Orange et SFR ont quasiment rattrapé leurs pertes, même si la perte est encore de 692 000 clients.

(https://lafibre.info/images/adsl/201409_gains-pertes-t2-2014.gif)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Breizh 29 le 09 septembre 2014 à 09:10:57
"pédégé" tiens un nouveau mots  ::)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 11 septembre 2014 à 08:45:24
Un tableau qui mesure par opérateur, le gain de nouveaux clients en évolution annuelle  (T2 2014/T2 2013) et ce que cela représente en part de conquête. Cela permet de voir un peu plus précisèment les tendances sur le moyen terme. Chiffres exprimés en milliers pour le haut et très haut débit.

(https://lafibre.info/images/adsl/201409_conquete-annuelle-t2-2014.gif)

Orange se maintient avec ses recrutements sur le très haut débit. Le niveau est moyen, mais constant, ce qui lui permet de rester sur la deuxième marche du podium, ce qui n’est pas si mal pour l’opérateur historique. Mais ce n’est pas assez dynamique pour reprendre des parts de marché.

Free termine sur la troisième marche du podium ce trimestre, le tassement pourrait commencer à être sensible et visible assez vite, même si cela reste à un haut niveau.   

Bouygues Telecom caracole en tête sur le trimestre. Il reste encore du chemin pour prendre des parts de marché significatives à ses concurrents.

SFR poursuit sa chute. Il va être temps de rebondir avec la fusion avec Numericable.

Méthodologie
Comment lire ce tableau ?
Par exemple, entre le T1 2014 et le T1 2013, Orange a gagné 205 000 nouveaux clients, ce qui représente un gain de 2,1% de sa base clientèle sur la période et 24,0% en part de conquête cumulée sur cette même période. Pour les quatre FAI, il y a eu un gain de 853 000 nouveaux clients entre le premier trimestre 2013 et le premier trimestre 2014.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 13 septembre 2014 à 09:54:28
Début d'une tendance pour Free dans les grandes villes ?
https://twitter.com/bfibre/status/507783362720067584/photo/1
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 19 septembre 2014 à 07:53:19
L’ARCEP (le régulateur du secteur des télécoms) vient de publier (http://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/hd-thd-detail/t2-2014/obs-hd-thd-T2_2014-DETAIL-040914.pdf) ses chiffres provisoires concernant le haut et le très haut débit. Ils sont arrêtés à fin mars 2014.

Méthodologie
L’ARCEP prend en compte le nombre d'abonnements haut et très haut débit sur réseaux fixes et cumule les abonnements xDSL, câble, fibre optique, BLR, satellite et wifi. A la fois la clientèle "grand public" et "entreprise" et couvre la métropole et les DOM.
"Les chiffres sont établis à partir des données transmises par les principaux fournisseurs d'accès, complétées le cas échéant par l'estimation des non-réponses. Les données publiées sont arrondies. Les évolutions commentées tiennent naturellement compte du degré de précision des données."

(https://lafibre.info/images/adsl/201503_arcep_marche_detail.gif)

Le récapitulatif calculé avec les chiffres publiés par les opérateurs.  La catégorie « autres » est calculé en prenant le total ARCEP défalqué des totaux publiés par les  opérateurs : Orange, Free, SFR, Bouygues et Numericable.
On y trouve donc par exemple les opérateurs DCOM comme SRR, les opérateurs professionnels et les opérateurs locaux. 

(https://lafibre.info/images/adsl/201409_resultats_t2_2014.gif)

Evolutions
Globalement, sur les 12 derniers mois le marché poursuit sa croissance avec un taux de 4,0%, mais ce taux est en déclin depuis de nombreux trimestres. Il était de 4,7% il y a un an.

A noter que la croissance sur les douze derniers mois est encore en dessous du million avec 1,000 000 nouveaux abonnements dont 342 000 en haut débit et 658 000 en très haut débit.
Sur le dernier trimestre, l'ARCEP calcule 174 000 nouveaux clients dont 46 000 en haut débit et 128 000 en très haut débit, soit 73,6% des recrutements contre 52,3% pour le T1 et  78% pour le T4t. C’est donc un bon trimestre en ce qui concerne le très haut débit.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Philoutix le 19 septembre 2014 à 09:50:13
La première semaine de septembre il y a eu 11.000 ventes d'abonnement fibre Orange, un record depuis 2007, date de lancement de la fibre (com interne groupe). Ce qui ne veut pas dire que tout sera installé, le taux d'échec au raccordement de la fibre s'élevant à 30% si mes souvenirs sont corrects mais bon, c'est pas mal pour un truc de geeks. Combien parie-t-on que le jour où un max de chaines sont en 4K sur la fibre les ventes décollent réellement. La 4K semblant être un technologie réservée uniquement à ce type de support.

Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: mattmatt73 le 22 septembre 2014 à 08:41:34
La 4K semblant être un technologie réservée uniquement à ce type de support.

détrompes-toi, UHD en HEVC va naviguer dans les 10/20 Mb, donc ça passera par fibre, cable, satellite, VDSL correct... En gros tout sauf l'adsl
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Philoutix le 22 septembre 2014 à 18:42:43
En effet, mais concernant Orange, tu peut être certain que la 4K sera réservée uniquement à la fibre. Pour rappel, la HD+ n'est pas éligible au VDSL, et c'est un choix ouvertement assuré, chez Orange. Est-ce la cas chez SFR ? Il faut bien différencier les services de la fibre afin de pousser la clientèle à migrer.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 24 septembre 2014 à 07:48:56
Quels étaient les investissements publicitaires des opérateurs en 2013 ?

FrançoisTrente-Trois (‪@fr33mobile‬ sur twitter) donne quelques repères. Orange dépense beaucoup, même beaucoup trop par rapport à ses recrutements, mais reste sage par rapport au nombre de ses clients. A l’inverse Bouygues a fait des folies sur les deux tableaux. Les plus "sobres" sont SFR et Free.

Après, comme toujours depuis des siècles, se pose la question : les campagnes publicitaires sont-elles vraiment utiles ? 

(https://lafibre.info/images/adsl/201409_depenses-publicitaires-2013.gif)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 25 septembre 2014 à 08:01:06
Pour terminer le cycle des récapitulatifs sur les résultats des opérateurs à fin juin, un tableau qui résume le nombre de clients sur le fixe et le mobile ainsi que le nombre total de clients.
Ce récapitulatif porte sur la période 2012 à fin juin 2014 et porte uniquement sur les cinq opérateurs plus importants.
Sur le segment mobile, les clients Mvno sont inclus pour l’ensemble des opérateurs. Numericable est de ce fait traité 2 fois et a été regroupé avec SFR, mais n’affecte que très légèrement la vue globale. 

A noter qu'en 2013, Free est passé devant Bouygues en nombre total de clients. En part de marché, Orange a perdu 3,1% principalement sur le segment mobile avec la perte de clients Mvno et prépayés, Bouygues cède 0,5% et le total SFR/Numericable de 0,7%. Mais devrait voir ce total en hausse avec le rachat de Virgin Mobile. Avec le mobile, Free a de son coté augmenté sa part de marché de 3,9%.

(https://lafibre.info/imges/adsl/201409_clients_fixe_mobile_2012_a_2014.gif)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 30 septembre 2014 à 07:57:19
L’Autorité De La Concurrence a rendu un avis (http://www.autoritedelaconcurrence.fr/pdf/avis/14d10.pdf) négatif concernant la demande d’Orange de suspendre en urgence l’accord de mutualisation (La Tribune (http://www.latribune.fr/technos-medias/20140925trib000850558/orange-echoue-a-bloquer-le-partage-de-reseaux-de-sfr-et-bouygues-telecom.html), 25/09) signé en janvier dernier entre SFR et Bouygues Telecom.

L’Autorité De La Concurrence a jugé : "qu'aucune atteinte grave et immédiate aux intérêts du secteur, des consommateurs ou de l'entreprise plaignante n'était établie".
Orange va faire appel et déclare que l’avis "ne préjuge en rien la décision au fond, l'instruction se poursuit".
 
Pour Orange, le point bloquant est la 4G et le manque d‘égalité entre la couverture de Bouygues et celle de SFR. Car, l'accord avantagerait SFR qui a très peu investit contrairement à Orange. L’ADLC estime elle que l’itinérance "ne devrait concerner qu'environ 20 % de la population (...) pas les zones très denses (...) les principaux marchés sur lesquels la concurrence se développe".

Pour rappel, l’accord de mutualisation entre SFR et Bouygues Telecom doit permettre de faire des économies de 300 millions d’euros. 200 pour SFR et 100 pour Bouygues, mais pas avant 2017, une fois le regroupement effectué. Ce réseau se déploiera sur une zone correspondant à 57 % de la population, "soit l'ensemble du territoire en dehors des 32 plus grosses agglomérations de plus de 200 000 habitants et des zones blanches".

L’accord prévoit le démantèlement de 7000 sites en zones non-denses, si Free n’est pas trop pressé (un peu quand même...) et qu’il y met le prix, il pourrait très bien les récupérer affaire. Sinon il lui restera à lancer un contentieux ou à trouver un accord avec son "allié" naturel : Orange ! Et que celui-ci accepte un nouveau deal en profitant de la jurisprudence liée à cet accord entre Bouygues et SFR...
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Philoutix le 30 septembre 2014 à 09:15:27
Comme si Orange avait besoin de Free  ::)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Nico le 01 octobre 2014 à 07:25:32
4 - Marché des entreprises
C'est ça que je n'ai pas forcement compris : après fusion, l'ensemble restera à moins de la moitié des pdm du premier (presque un tiers) et ça pose un soucis concurrentiel ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 01 octobre 2014 à 07:44:12
A priori oui : c'est la réduction des acteurs qui pose problème. Donc (sur le papier) moins de concurrence.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: vivien le 01 octobre 2014 à 08:52:54
Le fait qu'un opérateur qui possède 4% du marché entreprise disparaisse poserait problème ?

4%, c'est quand même pas grand chose, pas de quoi faire changer la politique d'Orange..

Il y a un vrai problème pour le marché entreprise, mais il est dans le fait de n'avoir que deux acteurs (Orange et SFR). Je ne pense pas que les 4% de completel changent quelque chose. Si il y a une vente d'infrastructure, le 3ème acteur (Bouygues Telecom) pourrait être le seul intéressé, à moins que Free se mette a développer une activité entreprise. Par contre le low-cost n'est pas forcèment la bonne solution pour séduire les entreprises.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Nico le 01 octobre 2014 à 09:04:14
Completel était réputé pour une certaine agressivité sur les prix, là-dessus ça risque de ne pas faire trop de bien.

Sinon je vois plus Colt que ByTel : si leurs 6% représentent bien le marché entreprise fixe+mobile, il y a fort à parier que c'est tiré vers le haut très largement par le mobile. Alors que Colt est plus spécialiste des réseaux fixes.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 02 octobre 2014 à 08:02:33
Alors que l’Autorité De La Concurrence vient de rendre un avis positif sur l’accord de mutualisation entre SFR et Bouygues Telecom, sur le terrain où en est-on ?

Selon Le Figaro (http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2014/09/24/01007-20140924ARTFIG00011-sfr-numericable-premieres-tensions-entre-les-futurs-maries.php) (24/09), tout avance «très lentement», un syndicaliste de chez SFR avançant même que "Bouygues Telecom n'a pas intérêt à mutualiser trop rapidement. Il est devant SFR pour la 4G et veut pouvoir en tirer des avantages".

Autre point, les conditions financières de l’accord qui ne sont pas favorables à Bouygues dans les clés de répartition. Les dernières enquêtes de l’ARCEP ayant montré que le déploiement de SFR était plutôt anémique et deux fois inférieure à celle de Bouygues. Ce point ne pourra pas être réglé tant que SFR n’aura pas été racheté par Numéricable.

La période d’entre-deux chez SFR n’est pas là non plus pour permettre d’accélérer le processus. Il faudra attendre le rachat définitif par Numericable pour se faire une idée sur les intentions réelles du nouveau propriétaire.

L’union est un vrai combat.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 06 octobre 2014 à 07:53:32
Le processus est lancé. Il y a quelques jours François Hollande a annoncé le lancement "dès l'année prochaine" par l'Arcep de la procédure d'attribution aux opérateurs télécoms de la bande 700Mhz.
Cette fréquence appartient à la bande des fréquences basses qui permet de mieux pénétrer les immeubles et de diffuser le signal à une plus grande distance. Autant dire qu'elles sont précieuses pour le très haut débit mobile.

Les enchères pourraient rapporter jusqu’à 3 milliard d’euros à l’Etat. Bien sur, pour les opérateurs  les enchères intervient trop tôt, dans un contexte financier difficile avec des revenus à la baisse avec le développement des offres low-cost.

Il sera hautement intéressant de voir le positionnement de nos opérateurs. A ce sujet Stéphane Richard avait déclaré au Figaro (http://www.lefigaro.fr/societes/2014/09/16/20005-20140916ARTFIG00388-orange-veut-jouer-son-role-de-leader-en-europe.php) (16/09) : "On verra qui a la possibilité d’être candidat, à quel niveau de prix."
Lorsque la question avait été lancée en juin 2013, Orange et Free semblaient partants, le directeur général d'Iliad, la maison-mère de Free, avait parlé d'un "ardent besoin de fréquences", Bouygues beaucoup moins : "On en veut, mais pas tout de suite" avait déclaré Didier Casas, le secrétaire général de Bouygues Telecom (La Tribune (http://www.latribune.fr/technos-medias/telecoms/20130621trib000771698/bataille-des-frequences-telecoms-contre-tv-le-plan-du-gouvernement-pour-faire-passer-la-pilule-.html), 06/2013).

Pour rappel, lors de l’attribution des dernières licences 800 Mhz, SFR avait déboursé 1,065 milliard, Orange 891 millions et Bouygues 683 millions. Free n’avait rien eu. Soit un gain de 2,639 milliards pour 1,800 milliard attendu.
Pour le 2600 Mhz, Orange avait versé 287 millions, Free 271 millions, Bouygues 228 millions et SFR 150 millions, pour un total de 936 millions alors que 700 millions étaient attendus.
Total 2,5 milliards attendus, 3,575 milliards reçus…

La nouvelle saison devrait être longue et à rebondissements. Notamment sur les modalités de paiements, les critères d’attribution, etc… Il va y avoir ceux qui ne se disent pas intéressés afin de ne pas faire trop monter les prix, et pour la même raison, il y aura ceux qui seront intéressés mais qui ne diront rien.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 07 octobre 2014 à 08:06:58
La fusion/rapprochement du CSA et de l'ARCEP est relancée. Le projet d’un rapprochement entre les deux organismes avait été annoncé en juillet 2012 avant d’être abandonné au premier trimestre 2013.

Ce rapprochement dont les contours restent à définir ressort ces jours-ci suite à une intervention de François Hollande devant le CSA :  "Il n’est pas concevable de nier la spécificité de chacun des secteurs ou des différents sujets qui supposent donc des mécanismes spécifiques mais il est aussi temps de faire évoluer notre régulation dans le sens de l’intégration comme cela s’est fait dans d’autres pays européens (...) J’ai demandé aux ministres de la Culture et du numérique de faire rapidement des propositions sur cette mutation de façon à ce que nous puissions être dans un débat (selon lui, il est) indispensable de mieux articuler les règles de la télévision et celles des télécommunications qui ne peuvent plus être pensées différemment".

A l’époque Orange et Free étaient contre ce rapprochement, SFR et Bouygues Telecom étaient pour (La Tribune (http://www.latribune.fr/technos-medias/telecoms/20121001trib000722280/fusion-csaarcep-france-telecom-et-free-sont-contre-bouygues-et-sfr-sont-pour.html), 10/2012). L’ARCEP n’était pas chaud contrairement au CSA et à L’Autorité De La Concurrence qui étaient pour. Pour le CSA et l’ADLC, cela aurait permis de voir un régulateur disparaitre...

Un élèment important est à prendre en compte : le mandat de l’actuel président de l’ARCEP doit prendre fin au début de l’année 2015. Celui-ci s’était souvent heurté à l’ancien Ministre de l’Economie, même si celui-ci comme l’ex ministre de la Culture étaient plutôt contre la fusion, alors que la nouvelle ministre de la Culture y était plutôt favorable. 

Quels vont être les positionnements des uns et des autres ? Vont-ils changer par rapport à la première tentative de rapprochement ? La nouvelle saison devrait être longue et certainement avec de multiples rebondissements.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 08 octobre 2014 à 07:54:09
L’ARCEP (le régulateur du secteur des télécoms) vient de publier (http://www.arcep.fr/index.php?id=12549) ses chiffres définitifs concernant le haut et très haut débit. Ils sont arrêtés à fin juin 2014. Ces statistiques permettent d’avoir une image définitive du nombre de clients sur le haut et très haut débit.Pour ce trimestre, il y a très peu de différences avec les chiffres provisoires publiés début septembre.

Récapitulatif calculé à partir des communiqués des FAI
La ligne "autres" est calculée en prenant la différence entre le nombre d’abonnements calculé par l’ARCEP et le nombre total publié par les FAI. Pour les autres FAI, les chiffres sont ceux publiés annoncés lors de la présentation des résultats trimestriels.

(https://lafibre.info/images/adsl/201410_pdm_2012_a_t2_2014.png)

Nombre d’abonnements haut et très haut débit (chiffres ARCEP)
(https://lafibre.info/images/adsl/201410_arcep_nb_client_hd_thd.gif)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 10 octobre 2014 à 07:51:07
L’ARCEP (le régulateur du secteur des télécoms) vient de publier (http://www.arcep.fr/index.php?id=12549) ses chiffres définitifs concernant le haut et très haut débit. Ils sont arrêtés à fin juin 2014. Ces statistiques permettent de faire le point sur la facture moyenne mensuelle par client.

La facture moyenne (hors taxes):
(https://lafibre.info/images/adsl/201410_arcep_facture_moyenne.png)

L’historique de l’évolution de la facture moyenne mensuelle sur le fixe et le mobile.
(https://lafibre.info/images/adsl/201410_arcep_facture_moyenne_2.png)

Le lancement de la 4G n’a pas permis d’endiguer aux opérateurs cette baisse. Elle est juste moins pire et est en voie de stabilisation. Pour les revenus du fixe, La récente « guerre » déclenchée par Bouygues va-t-elle avoir une incidence notable ? Réponse dans quelques mois.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 13 octobre 2014 à 08:07:40
Lors d’un colloque à l’ARCEP (La Tribune (http://www.latribune.fr/technos-medias/20141010trib555995608/netflix-google-quadruple-play-ce-qu-il-ne-fallait-pas-manquer-au-colloque-de-l-arcep.html), 10/10), Maxime Lombardini est revenu sur les rumeurs sur une possible box Android chez Free. C’est Niet !

"Android sur les box, c'est donner accès à nos box à Google. Demain quand on aura un parc Android sur la France entière, ce sera Google qui depuis Mountain View pourra décider de la VOD qui sera distribuée (...) Nous avons un vrai savoir-faire logiciel en France. Il serait dommage d'ouvrir l'accès à la Box comme cela ; parce qu'Android cela veut dire que, quand vous allumerez votre box, vous commencerez par remplir un formulaire Google dans lequel vous donnez vos coordonnées, cela veut dire que votre abonné disparaît un peu".

Le contrôle de la box (et des clients derrière) est un enjeu capital pour l'ensemble des acteurs des loisirs numériques, et contrairement à SFR ou à Bouygues qui commencent à s'y mettre (d'abord pour faciliter une politique d'économies), Free (mais aussi Orange) veut rester le seul maître à bord. 

En début d'année 2013, un conflit assez violent avait opposé Free et Google. Le premier allant jusqu‘à bloquer la publicité Google (Zdnet (http://www.zdnet.fr/actualites/interconnexion-entre-free-et-youtube-l-arcep-enquete-en-fait-depuis-novembre-39785133.htm#xtor=RSS-1), 01/2013), Suite à une enquête, L’ARCEP (http://www.arcep.fr/index.php?id=8571&tx_gsactualite_pi1%5Buid%5D=1619&tx_gsactualite_pi1%5Bannee%5D=&tx_gsactualite_pi1%5Btheme%5D=&tx_gsactualite_pi1%5Bmotscle%5D=&tx_gsactualite_pi1%5BbackID%5D=26&cHash=3e1f6c03d0b85ed8e34f7b594f46e957) avait conclu que Free dimensionnait mal ses interconnexions avec l'extérieur : "les capacités d'interconnexion et d'acheminement de trafic de données de Free sont congestionnées aux heures de pointe".

Très en forme, il est également revenu sur la disponibilité de Netflix, là-aussi c’est Niet ! "Free a juste décidé ne pas se coucher, de ne pas se coucher tout de suite devant le grand américain qui est arrivé avec un épouvantail (...) reprendre Netflix aux conditions de Netflix comme cela a été fait par les uns et par les autres ça ne nous paraît pas être une bonne idée".

Clairement, Free ne veut pas se voir imposer des choix stratégiques et financiers. Pour Netflix, il a encore un peu de temps afin de voir venir. Pour Android, il lui faudra dans ce cas proposer un box à la hauteur. Le match, voir la guerre idéologique est lancé.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 17 octobre 2014 à 08:15:48
L’ARCEP vient de publier (http://www.arcep.fr/index.php?id=12549) ses chiffres définitifs concernant le haut et très haut débit. Ils sont arrêtés à fin juin 2014. Ces statistiques permettent de faire le point sur les revenus des opérateurs.

Au second trimestre 2014, sur le marché de détail, les services mobiles hors taxes et hors ventes de téléphones ont pesé 3,40 milliards d'euros, en baisse de 10,6% sur un an (après une baisse de 14% entre fin 2012 et fin 2013) contre 3,69 milliards pour les services fixes (-0,3%). Le croisement des deux courbes s'est opéré fin 2013 et s'est amplifié depuis.

(https://lafibre.info/images/adsl/201410_arcep_nb_client_hd_thd_2.gif)

La téléphonie mobile avait dépassé le fixe (téléphonie et Internet) pour la première fois au premier trimestre 2005. Ce que notait l’ARCEP lors de sa dernière publication : "le revenu (...) baisse de 14% pour les services mobiles par rapport à 2012. Le revenu trimestriel des services fixes est redevenu, pour la première fois depuis le début 2005, supérieur à celui des services mobiles.".

Le revenu des services mobiles est en recul depuis le deuxième trimestre 2011. Le pli est pris…

Pour rappel, en prenant en compte les résultats publiés par Bouygues Télécom, Free, Orange et SFR. Sur Pour l’année 2012, il y avait eu un recul du chiffre d’affaire de 2,539 milliards d’euros : SFR pour 895M€, Bouygues pour 515M€ et Orange pour 1,129M€, compense par un gain d’un 1,031 milliard pour Free et de 14 millions pour Numericable. Le delta était une perte de 1,494 milliard.

Sur l’année 2013, il y avait eu une baisse du chiffre d’affaire total de 3,064M€, 1,413M€ pour Orange, 562M€ pour Bouygues et 1,089M€ pour SFR compensé par un gain de 594 millions pour Free et de 12 millions pour Numericable. Le delta était une perte de 2,458 milliards.

Sur le premier semestre 2014, la perte de CA est de 643 millions. 320 millions pour Orange, 199 millions pour SFR, 110 millions pour Bouygues et 14 millions pour Numericable. C’est pas compensé par Free avec un gain de 190 millions
La tendance continue donc mais devrait se tasser. Restera à mesurer si la "guerre" des prix lancée par Bouygues Telecom a des conséquences.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 21 octobre 2014 à 07:55:08
Avant la publication des chiffres du troisième trimestre 2014, un rappel sur les chiffres arrêtés au 30 juin 2014.

Première partie : haut et très haut débit

1 - Calendrier de publication des résultats du deuxième trimestre 2014
Orange, le 23 octobre  (avant bourse).
Numericable, le 12 novembre.
Bouygues Télécom, le 14 novembre  (avant bourse).
SFR, le 14 novembre (après bourse).
ARCEP, le 27 novembre .
Free, ??? (avant bourse).

2 - Nombre d’abonnements haut et très haut débit (chiffres ARCEP)
(https://lafibre.info/images/adsl/201410_arcep_nb_client_hd_thd_3.gif)

3  - Récapitulatif calculé à partir des communiqués des FAI
La ligne "autres" est calculée en prenant la différence entre le nombre d’abonnements calculé par l’ARCEP et le nombre total publié par les FAI. Pour les autres FAI, les chiffres sont ceux publiés annoncés lors de la présentation des résultats trimestriels.

(https://lafibre.info/images/adsl/201410_pdm_2012_a_t2_2014.png)

4- Le très haut débit

Hors FTTH et y compris le VDSL2 , le nombre total d’abonnements est de 1,630 000 abonnements dont 368 000 pour Bouygues et 1,062 000 pour Numericable, soit une part de marché de 87,7%.

FTTH
Orange annonçait avoir atteint 415 000 clients pour un total de 715 000 abonnements comptés par l’ARCEP, soit une part de marché de 58,0% (57,1% pour le T1, 59,1% pour le T4, 58,7% pour le T3, 57,6% pour le T2 et 56,4% sur le T1 et 56,0% au T4 2012.
SFR compte 238 000, soit une part de marché de 33,3% (35,3% pour le T1, 36,5% pour le T4). Bouygues annonce 1 000 clients,  soit 0,1%. Soit un total de 91,4%.

En défalquant Orange et SFR et Bouygues es abonnements FTTH recensés par l’ARCEP, il reste 61 000 abonnements, soit une part de marché de 8,6%. A se partager donc entre les autres opérateurs, soit sur cette technologie, essentiellement Free et des opérateurs locaux.

Récapitulatif sur le très haut débit 
(https://lafibre.info/images/adsl/201409_recaptilatif_thd_t2_2014.gif)


5  - Parts de conquête
Quelques statistiques sur les parts de conquête. Cela indique le gain (ou la perte) de nouveaux clients en ADSL et Fibre Optique.

Gain de nouveaux clients sur le deuxième trimestre 2014
Bouygues : 102 000 soit 58,6% en part de conquête.
Orange : 35 000, soit 20,1%.
Iliad : 24 000, soit 13,8%.
Numericable : 13 000, soit 7,5%
SFR : -4 000
Total 174 000

Gain de nouveaux clients sur le premier trimestre 2014
Bouygues : 100 000 soit 39,5% en part de conquête.
Orange : 31 000, soit 12,2%.
Iliad : 71 000 soit 28,1%.
SFR : 43 000, soit 17,0%.
Numericable : 8 000 soit 3,2%.

Gain de nouveaux clients sur l’année 2013
Iliad : 276 000, soit 30,3% en part de conquête.
Orange : 215 000, soit 23,6%.
SFR : 182 000, soit 20%.     
Bouygues Telecom : 168 000, soit 18,5%.
Numericable : 69 000, soit 7,6%.
Total 910 000

6 - Accès à la télévision (chiffres ARCEP)
(https://lafibre.info/images/adsl/201410_arcep_tv.png)
Sur le total de 14,997 millions, Orange en revendique 5,778 millions, soit 38,5%. Les autres opérateurs ne donnent pas de chiffres. 

7 - Bas débit (chiffres ARCEP)
Oui, il existe encore des clients avec une connexion bas-débit. Orange en compte 76 000 soit 55,9% de ce marché. Les autres opérateurs ne donnent pas de chiffres.   
(https://lafibre.info/images/adsl/201410_arcep_internet_bas_debit.png)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 22 octobre 2014 à 07:56:25
Avant la publication des chiffres du deuxième trimestre, un rappel sur les chiffres arrêtés au 30 juin 2014.

Deuxième partie : la téléphonie mobile

1 - Nombre de clients à un service mobile (ARCEP)
(https://lafibre.info/images/adsl/201409_recap-mobile-arcep-t1.gif)

2 - Récapitulatif calculé à partir des communiqués des Opérateurs
Les Mvno sont indiqués à part.

Parce que seul Orange publie des résultats détaillés concernant les Mvno hébergés sur son réseau. Depuis l’arrivée de Free, SFR et Bouygues ne publient plus les résultats de leurs Mvno. SFR ne donne que ses résultats propres et Bouygues additionne ses résultats avec ceux de ses Mvno.

Les chiffres des Mvno sont ceux donnés par l’ARCEP lors de son récapitulatif trimestriel. Le nombre de clients de Bouygues est recalculé en fonction du nombre total hors Mvno défalqué des chiffres d’Orange, SFR et Free.

(https://lafibre.info/images/adsl/201409_recap-mobile-t2-2014.gif)

Les résultats sont exprimés en milliers de clients et basés sur les communiqués des opérateurs.

3- Mvno
8,789 000 millions de clients ont souscrit à un service mobile auprès d’un Mvno, soit une hausse de 340 000 (4%) sur le T2, contre un hausse de 338 000 (+4,2%) à fin mars 2014, une hausse de 202 000 (+5,2%) à fin décembre 2013, hausse de 15 000 (+0,2%) pour le T3, de 151 000 (1,9%) sur le T2, de 27 000 (+0,4%) au T1 2013.

Les Mvno représentent  11,6% du marché total de ce trimestre contre 11,3% pour le T1, 11,0% du marché total sur le T4 2013, de 10,9% pour le T3, T2 et T1 2013.

Orange héberge 1,311 000 clients pour le compte de Mvno, contre 1,424 000 à fin mars, 1,561 000 million au 31 décembre 2013  2,288 000 au 31 décembre 2012. C’est le seul opérateur qui donne des chiffres sur ses clients Mvno. Bouygues Telecom et SFR ne donnent pas de chiffres. Free n’en a pas.

Pour rappel, les quelques chiffres connus sur les Mvno :   
Virgin 1,690 000 millions de clients, NRJ +/- 1,2 million, LycaMobile +/- 1 million, La Poste 1,000 000, Ortel 250 000, Prixtel 120 000, Zéro Forfait 90 000, Numericable 220 000, Budget Telecom 25 000.

4 – Situation des opérateurs historiques suite à l’arrivée de FreeMobile

(https://lafibre.info/images/adsl/201409_gains-pertes-t2-2014.gif)

5 - Offres sans engagement
B&You compte 1,966 000 clients soit 17,8% de sa base clientèle et 19,79% de ses clients avec un forfait. 
Red (chiffres du 31 mars) compte 2,065 000 clients soit 14,4% de sa base clientèle et 18,2% de ses clients avec un forfait. 
Sosh représente 10,3% des clients avec un forfait contre 9,9% à fin mars 2014, 8,9% à fin décembre 2013 et 8,1% de l’ensemble des clients chez Orange, contre 7,7% à fin mars 2014 et 6,9% à fin décembre 2013. A fin décembre 2012, c’était respectivement 2,9% et 2,0%.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 23 octobre 2014 à 08:16:25
Orange vient de présenter ses résultats au 30 septembre 2014. C’est un bon trimestre commercialement et relativement bon financièrement. Avec une réelle montée en charge du FTTH. Dans le mobile, c’est plutôt bon sur les forfaits, mais une nouvelle fois catastrophique sur le prépayé

En France, la baisse du chiffre d’affaires ralentit avec une baisse de 2,6% (-4,6 sur le T2, -4,9 sur le T1 et -6,2% sur le T4). L’amélioration relative concerne à la fois les services mobiles et les services fixes. Le taux de marge reste identique. La part de conquête sur le fixe est estime à 30,6%

Les résultats sont exprimés en milliers.

(https://lafibre.info/images/adsl/201410_orange_t3_2014.gif)

Fixe
La Fibre Optique est en augmentation de 65 000 clients sur le trimestre, après une augmentation de 50 000 sur le T2 de  47 000 sur le T1 et de 46 000 pour le T4. Le nombre de clients ADSL est en hausse de 18 000 après deux trimestres de baisse.

Téléphonie mobile
Il y a un gain de 196 000 clients grâce aux forfaits qui gagne 325 000 nouveaux clients (+105 000 M2M et +220 000 pour le grand public), alors que le prépayé poursuit sa chute.
Sosh continue de progresser. Les clients Origami et Open représentent 60% de la base clientèle contrats grand public.
Les Mvno ne représentent plus que 1,187 millions contre 1,311 million au T2, en baisse de 124 000 sur le trimestre (-9,5%). A ce rythme, il passera en dessous du million à la fin de l’année.   

Lors des trimestres précédents Orange avait:
Gagné au T2 6 000 clients, 190 000 forfaits et -184 000 en prépayés.
Gagné au T1 14 000 clients, 281 000 forfaits et -267 000 en prépayés
Gagné au T4 246 000 clients, 414 000 forfaits et -169 000 en prépayés.
Gagné au T3 58 000 clients, 414 000 forfaits et -356 000 en prépayés
Perdu au T2 119 000 clients, +244 000 avec un forfait et -363 000 en prépayés.
Perdu au T1 361 000 clients, +85 000 avec un forfait et -446 000 en prépayés.
 
Source : Communiqué (http://www.orange.com/fr/content/download/26591/592570/version/2/file/Q3+2014+Book+KPIs.pdf) de presse Orange.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 23 octobre 2014 à 14:54:03
Parts de conquête (Quarterly Orange DSL net adds divided by the quarterly DSL net adds in the market.) estimée par #Orange à 30,6%, soit 18K pour Orange et un total de 58,800 au minimum (il peut y avoir des chiffres négatifs).
Reste 40 800 pour Bouygues, Free et SFR. Un pronostic ?

Sur le FTTH, sur les 65 000 nouveaux clients, 28 000 sont des migrations de l'ADSL et 37 000 de nouveaux clients. 

(https://lafibre.info/images/orange/201410_evolution_abonnes_orange_t32014.png)

Merci à @infestedgrunt pour l'info. ;)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 23 octobre 2014 à 15:16:20
30.6% de conquête en DSL alors qu'ils ont 31% en HD (qui représente ADSL ET FTTH sur leur slide) ?
D'où vient le chiffre ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 23 octobre 2014 à 15:18:17
HD = Play et Jet.

30,6% de (http://www.orange.com/fr/content/download/26591/592570/version/2/file/Q3+2014+Book+KPIs.pdf).
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 23 octobre 2014 à 16:07:34
Vu. :)

Attention : Play et Jet = Premium (cf la remarque **).
La note du bas semble signifier que HD = DSL, vu les chiffres qui correspondent pile à ceux du DSL dans le tableau détaillé à un arrondi près, et que le FTTH Orange a désormais une importance réelle dans la croissance nette du marché de l'internet fixe (qui doit leur apporter une part de conquête importante). Mais la slide qui dit que le FTTH alimente la croissance du HD est surprenante : ils parlent alors d'un effet type bouche-à-oreille (les abonnés FTTH font de la pub qui leur rapporte des abonnés DSL) ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 23 octobre 2014 à 16:10:39
Mais la slide qui dit que le FTTH alimente la croissance du HD est surprenante : ils parlent alors d'un effet type bouche-à-oreille (les abonnés FTTH font de la pub qui leur rapporte des abonnés DSL) ?

Le bouche-à-oreille, cela me rappelle un autre opérateur ;)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 27 octobre 2014 à 07:53:53
Grosse journée pour Numericable. C'est la publication des résultats du troisième trimestre et l'Autorité De La Concurrence doit rendre son avis sur le rachat de SFR par Numéricable.

Les points qui posent problèmes sont les suivants :

1 - Monopole Outre-Mer
Dans le mobile, le nouvel ensemble devrait peser 70% sur l’Ile de la Réunion et 90 à Mayotte. Il va donc falloir céder un opérateur mobile du nouveau groupe. C’est Outremer Telecom qui pourrait être cédé. L’ADLC se pose la question également sur le fixe.

2 - Régulation du cable
La position monopolistique de Numericable sur le très haut débit serait renforcée, le nouveau groupe serait à 53% de parts de marché (43,6% pour Numericable et 9,6% pour SFR). Sur la câble, dans les zones où il n’y a pas de concurrence L’ADLC pourrait imposer à Numericable des conditions d’accès acceptables pour les opérateurs concurrents.

3- Conflit d’intérêt avec Vivendi
Dans l’accord de vente, Vivendi doit conserver 20% du capital du nouvel ensemble. C’est trop pour l’ADLC qui craint des conflits d’intérêts autour de la télévision payante du groupe Canal+. La solution serait d’encadrer la nomination des administrateurs de Vivendi, à l’image de ce qu’avait proposé l’ADLC pour la nomination des administrateurs de Canal+ au CA d’OCS. 

4 - Marché des entreprises
Là aussi le rachat entraine une moindre concurrence avec la fusion de Completel et de SFR entreprise en compétition avec Orange. Selon les derniers chiffres de l'Institut de l'audiovisuel et des télécoms (Idate) Orange représente 63% du marché des entreprises, SFR business team 21%, Bouygues Télécom 6%, Completel 4% (propriété de Numericable), Colt 3%, le reste 3%. La solution pourrait être de vendre des infrastructures, mais pas Completel.
Qui sera l’acheteur ?

Une réunion a été organisée par l'ADLC le 8 octobre et "Les équipes de Numericable sont très coopératives, elles ont déjà amélioré leurs propositions et peuvent encore le faire", a expliqué une source proche de l’Autorité (Le Monde, 08/10 (http://abonnes.lemonde.fr/entreprises/article/2014/10/08/numericable-sfr-vers-de-solutions-a-l-amiable-pour-respecter-la-concurrence_4502817_1656994.html)), les remèdes proposés par l’ADLC devraient donc être assez souples.

Par ce rachat, Vivendi va : "recevoir 13,5 milliards d’euros à la réalisation de l’opération ainsi qu’un complèment éventuel de prix de 750 millions d’euros, puis de pouvoir céder ultérieurement sa participation de 20 %. L’ensemble devrait représenter une valeur totale supérieure à 17 milliards d’euros." (communiqué (http://www.vivendi.com/presse/communiques-de-presse/vivendi-retient-loffre-dalticenumericable-sur-sfr/), 05/04)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 27 octobre 2014 à 08:13:36
Numericable vient de publier (http://www.numericable.com/images/presse/communiques/CP%20Resultats%20Q3%202014%20VDEF.pdf) ses résultats du troisième trimestre. Commercialement, c'est en ligne avec les trimestres précédents. Les résultats financiers sont impactés par le rachat de SFR.

Récapitulatif
(https://lafibre.info/images/adsl/201410_numericable_t3_2014.gif)

Nombre de prises connectables
Numericable annonce 8,603 000 millions de prises connectables au triple-play. Cela donne un taux d’occupation de 12,6% contre 12,4% au T2, contre 12,2% à la fin du premier trimestre, 11,8% à la fin du premier trimestre 2013.

Marque blanche
Les clients (Bouygues) en marque blanche sont de 362 000 contre 366 000 au T2, 377 000 au 31 mars,  363 000 au  31 décembre, 334 000 au 30 septembre, 320 000 au 30 juin, 313 000 au 31 mars, 297 000 au 31 décembre 2012. C’est la deuxième fois que ce nombre baisse.
Le ménage continue ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 28 octobre 2014 à 07:45:11
Quelques chiffres et statistiques (hors résultats financiers) suite à la publication des résultats d'Orange au 30 septembre. Ces chiffres portent sur l’activité Internet et sur l’activité mobile. Ce qui marche : le FTTH, Open et Sosh.

(https://lafibre.info/images/adsl/201410_orange_t3_2014_2.gif)

* en milliers

Haut et très haut débit
Le très haut débit tire la croissance d’Orange. Sur ce trimestre, c’est encore un gain de 66 000 nouveaux clients, 28 000 sont des migrations de l'ADSL et 37 000 de nouveaux clients.
Trimestre après trimestre le nombre de clients sans abonnement téléphonique progresse, le nombre de clients avec une offre Open est de 5,765 000 millions. Les offres Open représentent 56,2% des clients avec une connexion internet.
Il reste encore 72 000 clients en bas débit. Encore quelques trimestres et les clients (47 000) via une offre satellite seront plus nombreux.   

Téléphonie mobile
Orange grâce aux forfaits progresse de  325 000 nouveaux clients (+190 000 au T2, +244 000 au T1), mais ce sont des forfaits sans engagement : Sosh représente un gain de 114 000 nouveaux clients, c’est 35% du total et de 51,8% en excluant le M2M.
Sur le prépayé, c’est toujours la chute, même si elle semble moins importante sur ce trimestre. Cela se ressent également pour les Mvno hébergés sur le réseau Orange, cela baisse continuellement, et le total hébergé sera certainement en dessous du million avant la fin de l’année !

Sosh représente 10,6% des clients avec un forfait contre 10,3% à fin juin, 9,9% à fin mars 2014, 8,9% à fin décembre 2013 et 8,4% de l’ensemble des clients chez Orange, contre 8,1 à fin juin, 7,7% à fin mars 2014 et 6,9% à fin décembre 2013. A fin décembre 2012, c’était respectivement 2,9% et 2,0%.
Sosh représente 35% des recrutements nets contre 60% à fin juin, 75% à fin mars 2014, 57% pour le T4 2013, 61% sur le T3 et de 73,5% sur le T1.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 29 octobre 2014 à 11:48:13
SFR vient de présenter ses résultats (http://www.vivendi.com/wp-content/uploads/2014/10/20141028_SFR_financial-Aggregates_30Sept2014.pdf) du T3 (non audités).
C'est très mauvais, en France tout baisse. -42 000 en ADSL et -49 000 sur les forfaits.Le FTTH tient un peu et SFR surnage avec l'ensemble de ses marques. 

(https://lafibre.info/images/adsl/201410_sfr_t3_2014.gif)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: vivien le 29 octobre 2014 à 11:54:56
Dans la téléphonie mobile, la première ligne (qui augmente de 35 000), c'est quoi ? C'est les contrats + les prépayés + les offres entreprise + les MVNO + ?

Je dois comprendre que le MVNO Numericable augmente fortement et que c'est lui qui fait que les résultats sont bon ?
Il  me semble que c'est T2 2014 que les clients Numericable sont passés massivement du réseau Bouygeus Telecom au réseau SFR, or c'est ce trimestre où il est le moins bon...
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 29 octobre 2014 à 12:11:08
Oui, pour la première ligne. Tu peux rajouter SRR également.

Sur le trimestre Numericable augmente de 16 000.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 29 octobre 2014 à 13:31:07
Parts de conquête (Quarterly Orange DSL net adds divided by the quarterly DSL net adds in the market.) estimée par Orange à 30,6%, soit 18 000 pour Orange et donc un total de 58,800 nouveaux clients au minimum (il peut y avoir des chiffres négatifs).

Selon les estimations d'Orange, avec les -42 000 de SFR et les +18 000 d'Orange cela donne un reste de 82 000/83 000 nouveaux clients ADSL (hors FTTH et FTTLA)  à se partager entre Bouygues et Free.
Numericable a annoncé -4 000 sur son segment marque blanche (vente à Bouygues Telecom). François04 compte + 87 000 nouveaux clients pour Free (ADSL + FTTH).

Bouygues annonce ses résultats le 14 novembre. Free n'a rien annoncé.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: corrector le 29 octobre 2014 à 15:36:12
Martin Bouygues n’a pas tort sur le manque d’étude d’impact lors du lancement du quatrième opérateur.
Une étude d'impact, pour quoi faire?

La défense est incontestable et juste ! Toutefois, l’ARCEP ne peut pas se défausser sur la situation des télécoms. Il a aussi sa part de responsabilités qu’il ne peut complètement passer sous silence. L’arrivée du quatrième opérateur a mis en difficulté Bouygues Telecom, mais aussi les Mvno, mais aussi de larges secteurs de la sous-traitance. Il y a aussi des conséquences sociales qui sont brutales.
Et alors, qu'est-ce que ça peut faire?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 29 octobre 2014 à 16:59:05
Citer
François04 compte + 87 000 nouveaux clients pour Free (ADSL + FTTH).
Dont +6400 en FTTH.
Les chiffres de BT seront intéressants côté FTTH. Mais les publieront-ils en détail ? :D
(normalement à ce rythme, si les estimations sont bonnes, on devrait avoir les résultats de Free sur le FTTH au T1 2015).

Citer
Free n'a rien annoncé.
Free est quasiment toujours le jour de la date limite de présentation des résultats, vers le 15 je crois.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 29 octobre 2014 à 17:03:57
(normalement à ce rythme, si les estimations sont bonnes, on devrait avoir les résultats de Free sur le FTTH au T1 2015).
C'est à dire ? De Francois04 ou de la part de Free ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 29 octobre 2014 à 17:30:55
Les 100k étant dépassés, on aura au moins la confirmation par les chiffres de l'ARCEP qu'ils ont 100k (et pas au trimestre d'avant).
Si l'accélération se confirme, et qu'ils peuvent publier un chiffre flatteur, on le saura assez vite :)

Et on va se marrer d'ailleurs sur les chiffres de qualité de service FTTH vu les délais de raccordement/SAV constatés.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Philoutix le 29 octobre 2014 à 19:43:31
Dont +6400 en FTTH.


Enorme .... aujourd'hui Orange fait plus en une semaine.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 29 octobre 2014 à 19:49:06
Free accélère doucement aussi.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Optrolight le 29 octobre 2014 à 22:05:13
Free accélère doucement aussi.
Ils sont passés en seconde oui  :D
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Fredwww le 30 octobre 2014 à 18:44:50
+77K recrutement FTTH au T3 2013 pour SFR, ça me parait trop gros pour être vrai.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 30 octobre 2014 à 18:50:58
Où as tu vu/lu ce chiffre ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Fredwww le 30 octobre 2014 à 18:56:09
Où as tu vu/lu ce chiffre ?

Je me suis trompé, autant pour moi. Dans le tableau de Hammet j'ai vu 77k de différenciel entre T3 2013 et T1 2014 mais je n'ai pas pris ne compte le T4.

C'est d'ailleurs un peu trompeur, au début la différence se fait entre chaque trimestre, et sur la dernière case c'est deux trimestres qui sont comptabilisés.
Ce qui nous fait donc 77k pour deux trimestres.


Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 30 octobre 2014 à 19:39:55
+77 000 entre le T3 2013 et le T3 2014. La variation sur 12 mois et les mois en cours de l'année civile.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 03 novembre 2014 à 21:33:53
Selon les milieux autorisés (http://www.tradingsat.com/iliad-FR0004035913/actualites/iliad-le-titre-accelere-sa-hausse-560207.html), Free pourrait faire +431 000 nouveaux abonnés  sur les offres mobiles et +37 000 dans le fixe.

Selon les estimations d'Orange et uniquement sur L'ADSL, il resterait donc +/- 42 000 nouveaux clients pour Bouygues.

Bouygues +42 000 (ADSL + FTTH ?),
Free +37 000 (ADSL+ FTTH ?),
Orange +18 000, 65 000 en FTTH, total 84 000,
SFR -42 000, +11 000 en FTTH, total -31 000.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Fredwww le 03 novembre 2014 à 21:48:55
Selon les milieux autorisés (http://www.tradingsat.com/iliad-FR0004035913/actualites/iliad-le-titre-accelere-sa-hausse-560207.html), Free pourrait faire +431 000 nouveaux abonnés  sur les offres mobiles et +37 000 dans le fixe.

Selon les estimations d'Orange et uniquement sur L'ADSL, il resterait donc +/- 42 000 nouveaux clients pour Bouygues.

Bouygues +42 000 (ADSL + FTTH ?),
Free +37 000 (ADSL+ FTTH ?),
Orange +18 000, 65 000 en FTTH, total 84 000,
SFR -42 000, +11 000 en FTTH, total -31 000.

Citer
Parts de conquête (Quarterly Orange DSL net adds divided by the quarterly DSL net adds in the market.) estimée par Orange à 30,6%

Ca parait peu quand même 55K nouveaux abonnés ADSL tout opérateurs confondus, même en considérant la part de client qui migrent en FTTH.

Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 04 novembre 2014 à 06:28:55

Le chiffre total du marché xDSL est une estimation Orange.
Le chiffre total de conquête xDSL de Free est une estimation des milieux autorisés.

Sinon, si l'on regarde l'historique des chiffres Arcep, il y a déjà eu des trimestres de cet ordre pour la conquête xDSL. Sur le T4 2013, seulement 59 000 nouveaux clients xDSL ont été enregistrés.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 06 novembre 2014 à 06:57:04
LOISIRS NUMERIQUES, QUELQUES CHIFFRES (3) : VIDEO A LA DEMANDE PAYANTE
   
Il y a quelques mois, le CNC[/u] (http://www.cnc.fr/web/fr/ressources?p_p_auth=KbBhy7TU&p_p_id=20&p_p_lifecycle=1&p_p_state=exclusive&p_p_mode=view&p_p_col_id=column-1&p_p_col_pos=1&p_p_col_count=2&_20_struts_action=%2Fdocument_library%2Fget_file&_20_folderId=18623&_20_name=DLFE-8706.pdf) (Centre National du Cinéma) a publié son rapport annuel sur l'activité du cinéma en 2013.

Alors que Netflix est là dans le rôle du grand méchant loup, ce rapport (comme chaque année) donne quelques chiffres sur la vidéo payante à la demande. A noter que la télévision de rattrapage poursuit sa progression, 69% des internautes profiteraient de la Télévision de rattrapage et de façon de plus en plus intensive. Reste que l’amélioration de l’offre de films et de séries doit grandement progresser et donc cela passe aussi par une refonte de la fameuse chronologie des médias, c’est à dire d’une mise à disposition plus rapide qu‘actuellement des films et des séries. 
Il faut également fidéliser : un film gratuit pour un nombre consommé, un film loué = possibilité de faire découvrir le même film gratuitement à un ami

Le Chiffre d’affaire
En 2012, selon une étude de NPA-GfK, le paiement à l’acte était ultra-majoritaire et représentait 89,3 % du chiffre d’affaires total (90,7 % en 2011), contre 10,7 % pour les formules par abonnement (9,3 % en 2011). En 2013, selon le rapport Bonnell (http://www.cnc.fr/web/fr/actualites/-/liste/18/4485755), c’était du même ordre : la SVOD représente 10% du chiffre d'affaires total de la VOD, soit 27 millions d'euros.

Les estimations (Zdnet (http://www.zdnet.fr/actualites/vod-orange-solide-leader-du-marche-39790939.htm#xtor=RSS-1), 1/06) par plate forme sont : "Cependant, nous estimons qu’Orange a réalisé environ 90 millions d’euros de CA en VOD et en SVOD en 2012. myTF1VOD a déclaré récemment dans la presse que la VOD représentait 40% des 100 millions de CA de e-TF1, soit 40 M€. Concernant  les filiales du groupe Vivendi, on peut estimer leur CA entre 50 et 60 millions d’euros en 2012. Enfin, Vidéo Futur a publié un CA 2012 de 7,07 M€. Parmi les autres services, les publications de CA d’Univers Ciné et de Iminéo pour 2011 étaient voisines de 1,5M€, ce qui laisse supposer un CA 2012 inférieur à 2M€."

Le chiffre d’affaire global (à l’acte et par abonnement) a lui baissé entre 2012 et 2013.

(https://lafibre.info/images/adsl/201411_vod-payante-abo-acte-2013.gif)

Les plateformes
C’est Orange qui reste en tête pour la VàD. C’est logique, car c’est l’opérateur avec le plus grand nombre de clients et avec la TViP. TF1 a chipé la deuxième place à CanalPlay. Le total fait plus de 100%, car un consommateur peut faire un achat chez Orange et chez iTunes.

(https://lafibre.info/images/adsl/201411_recap-2013.gif)

(https://lafibre.info/images/adsl/201411_recap1-2013.gif)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 07 novembre 2014 à 07:58:31
L’ARCEP (http://www.arcep.fr/index.php?id=12596&L=0) vient de publier son tableau de bord (données provisoires) sur la téléphonie mobile pour le troisième trimestre 2014. Au-delà des chiffres sur la consommation voix et data, cela permet de dégager quelques tendances sur le marché du mobile.

Récapitulatif
(https://lafibre.info/images/adsl/201411_arcep-t3-2014.png)

Marché professionnels et particuliers en Métropole et DOM-TOM : généralités
Au niveau national (Métropole + DOM-TOM), il faut noter une augmentation du parc total actif de 980 000 clients (1 client = 1 ligne mobile) sur le trimestre dont 959 000 pour la métropole, ce qui porte le total à 79,294 000 millions de cartes SIM. Augmentation en légère hausse par rapport au trimestre précédent.
Le parc total augmente de 4,9 sur un an, après 4,8% au T2, 5,2% au T1 2014, 5,0% au T4 2013, de 5,1% au T3, 6,2% au T2 et 6,1% au T1.

Au niveau national, le prépayé est négatif de 50 000 mais en très nette décélération par rapport aux trimestres précédents. Le segment a presque touché le fond. A confirmer.

Professionnels et particuliers en Métropole : généralités
48,5% des abonnements sont désormais libres d'engagement (tableau 2.3), contre 47,4% au T2 2014, 45,5% au T1, 44,0% au T4 2013, 41% au T3, 39% au T2 2013, 36% au T1 2013. En douze mois, le nombre de personnes sans engagement est ainsi passé de 23,8 millions à 30,4 millions

Le nombre de numéros mobiles portés est de 1,366 000 million. Cela représente 2,9% des forfaits, contre 1,9% à fin juin, 2,4% à fin mars 2014, 2,8% des forfaits à fin 2013, 2,3% en décembre 2011 et 5,7% en mars 2012.

Le taux de résiliation pour les forfaits est en légère hausse. Il est de 3,8% contre 3,5 à fin juin, 4,2% à fin mars 2014, 4,7% à fin décembre 2013, 4,1% au T3 2013, 4,5% au T2 2013, de 5,3% au T1 2013 et de 4,7% au T3 2012.
Par contre, pour ce qui concerne le prépayé, ce taux est de 18,6%, identique à celui à fin juin, contre 16,8% à fin mars 2014, 17,9% à fin décembre 2013, 20,8% pour le T3, de 17,4% au T2, de 18,1% au T1 2013.

Professionnels et particuliers en Métropole : les opérateurs
Le nombre de lignes auprès de l’un des quatre opérateurs de réseaux mobiles métropolitains (Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange France et SFR), est en augmentation 729 000 contre 531 000 (+4,1%) pour le T2 2014, contre 387 000 (+4,8%) pour le T1 2014, 1,001 000 (5,0%), de 690 000 (5,7%) au T3 2013, de 950 000 pour le T2 et +489 000 sur le T1 2013.

Les forfaits représentent 58,488 000 millions de clients, soit une augmentation de 953 000 (+1,7%) sur ce trimestre, contre une augmentation de 905 000 (1,6%)pour le T2, 911 000 (1,6%) pour le T1,  1,346 000 (+2,5%) pour le T4 2013, 1,357 000 (+2,6%) sur le T3, de 949 000(+1,5%) sur le T2, de +489 000 (+3,0%) sur le T1 2013.

Le prépayé représente 9,129 000 millions de clients soit une baisse de 223 000 (3,7%), contre une baisse de 345 000 (-5,1%) à fin juin et mars 2014,  une hausse de 353 000 (3,3%) à fin décembre 2013, une baisse de 676 000 (-6,0%) à fin septembre 2013 , une baisse de 739 000 (-6,2%) à fin juin 2013, et une baisse de 837 000 (-6,5%) à fin mars 2013.         

Professionnels et particuliers en Métropole : les Mvno
8,971 000 millions de clients ont souscrit à un service mobile auprès d’un Mvno, soit une hausse de 267 000 (+13,3%) contre une hausse de 340 000 (4%) sur le T2, contre un hausse de 338 000 (+4,2%) à fin mars 2014, une hausse de 202 000 (+5,2%) à fin décembre 2013, hausse de 15 000 (+0,2%) pour le T3, de 151 000 (1,9%) sur le T2, de 27 000 (+0,4%) au T1 2013.
Les Mvno représentent  11,6% du marché total de ce trimestre contre 11,3% pour le T1, 11,0% du marché total sur le T4, de 10,9% pour le T3, T2 et T1 2013.

Quelques tendances
- Développement des forfaits sans engagements, avec une augmentation de 6 points sur an. Le niveau des 50% du total des forfaits devrait être dépassé cette année. Les taux de résiliation et le nombre de numéros portés ont globalement retrouvé le rythme d’avant l’arrivée de Free Mobile.
- La part des Mvno est en augmentation, sur la métropole, les opérateurs ont gagné 729 000 lignes supplèmentaires et les Mvno 267 000, soit un total de 996 000 nouvelles lignes : 1,013 000 million sur les forfaits et baisse de 17 000 sur le prépayé. Au niveau national, c’est une augmentation de 980 000 nouvelles lignes avec un gain de 1,030 000 sur le forfaits et une baisse de 50 000 sur le prépayé.

Parts de marché
- Au niveau national, sur l'ensemble des forfaits du T3, Orange fait 32,1% de pdm (325 000 sur 1,013 000). SFR perdant 49 000, il reste environ 737 000 nouvelles lignes à se "partager" entre, Free (estimé par les experts à un gain de 431 000 ? ) et les Mvno (10,9% des ventes brutes des forfaits Métropole soit 110 000 ?), resterait 196 000 pour Bouygues. A voir et à confirmer donc..   

- Lors du T2, pour Orange, c'était 18,7% de pdm (190 000 forfaits sur un total 1,016 000). Restait 801 000 clients, Bouygues avait gagné 4,8% (49 000 clients), SFR avait gagné de 0,4% (+4 000), Free gagné 45,3% (460 000) et les Mvno et autres 30,3% (313 000).
- Lors du T1, pour Orange, c'était 26% de pdm (281 000 forfaits sur un total 1,082 000). Restait 801 000 clients, Bouygues avait gagné 30 000 clients, SFR baissé de 21 000, Free gagné 595 000 et les Mvno 197 000.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 10 novembre 2014 à 07:17:06
C’est la semaine de publication des rsultats pour Free (mercredi avant bourse), Bouygues (vendredi avant bourse) et SFR (vendredi après bourse). Pour rappel Orange et Numericable ont déjà publié leurs résultats.

Un point sur la part de conquête sur le fixe. Orange estime sa part de conquête sur l’ADSL à 30,6%, soit 18 000 nouveaux clients pour un total de 59 000 sur le T3.
Le consensus des analystes donne 37 000 nouveaux clients pour Free (avec le FTTH). Selon les estimations d'Orange et uniquement sur L'ADSL, il resterait donc +/- 46 000 nouveaux clients pour Bouygues.

Bouygues +46 000 (ADSL + FTTH ?),
Free +37 000 (ADSL+ FTTH ?),
Orange +18 000, 65 000 en FTTH, total 84 000,
SFR -42 000, +11 000 en FTTH, total -31 000.

Sur le mobile et le segment des forfaits, Orange fait 32,1% de pdm (325 000 nouvelles lignes sur 1,013 000 million), SFR baisse de 49 000. Il reste environ 737 000 nouvelles lignes à répartir entre, Free (estimé par le consensus à un gain de 431 000 nouvelles lignes) et les Mvno (10,9% des ventes brutes des forfaits Métropole soit 110 000 ?), resterait +/-196 000 pour Bouygues.

Estimations à confirmer dès mercredi avec les résultats de Free et dès jeudi avec les résultats de Bouygues Telecom.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: NBQG1304 le 12 novembre 2014 à 18:21:05
Chiffres pour Free en P.J. pour le troisième trimestre 2014
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Fredwww le 12 novembre 2014 à 18:26:02
Orange estime sa part de conquête sur l’ADSL à 30,6%, soit 18 000 nouveaux clients pour un total de 59 000 sur le T3.

Bouygues +46 000 (ADSL + FTTH ?),
Free +37 000 (ADSL+ FTTH ?),
Orange +18 000, 65 000 en FTTH, total 84 000,
SFR -42 000, +11 000 en FTTH, total -31 000.


Finalement c'est +70k sur le fixe pour Free (PDM 30% des recrutements).

Les 30 et quelque pourcents de part de recrutement annoncé par Orange comprenait donc bien ADSL+FTTH. Par conséquent les chiffres de Bouygues ne sont pas bon non plus.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 12 novembre 2014 à 18:28:00
liad vient de publier (http://www.iliad.fr/finances/2014/CP_121114.pdf) ses résultats pour le troisième second trimestre 2014. Bon sur le fixe et sur le mobile, même si pour le mobile c’est en baisse par rapport au trimestre précédent. De ce coté, cela ressemble à un atterrissage, même si il reste de la marge par rapport à la concurrence.

A noter que Free ne donne pas d’indications sur Alice, sur la Fibre ou sur la répartition des forfaits 0/2€ de ceux à 16/20€.

Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 12 novembre 2014 à 18:46:39
Il y a 96% de dégroupés, soit 5,573 000 et 232 000 non dégroupés.
Le consensus des analystes qui prévoyait +37 000 sur le fixe et +431 000 sur le mobile. Joli plantage...;)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 12 novembre 2014 à 20:19:08
Pour les pronostics :
Sur le fixe
pour le T3, Free estime sa part de conquête à 30% sur fixe. Orange a fait +84K, Free +70K, Numericable +21k et SFR -31K, Pour Bouygues cela pourrait être +89k voir 110K si Numericable n'est pas pris en compte.
Selon le décompte d'Orange (à prendre avec précaution, car il parle d'ADSL et le chiffre semble dépassé) celui-ci estimait sa part de conquête à 30,6% (Quarterly Orange DSL net adds divided by the quarterly DSL net adds in the market), soit un total de 274k nouveaux clients. Cela pourrait donner +130k clients pour Bouygues. Donc une fourchette entre 89k et 130K.
Le consensus des analystes donnait +37k pour Free et François04 +87k

Sur le mobile
Sur les forfaits, Free +480k, Orange +325k, #SFR -49k, Mvno +110 (?). Reste selon les chiffres de l'ARCEP (1,013k) +/- 147k pour Bouygues. Sur le mobile et en gardant ce rythme, Free devrait atteindre et dépasser les 10 millions de clients pour la fin de l'année. Le consensus des analystes donnait +431k pour Free.

Pour Bouygues, réponse le 14 novembre à la fraiche.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 12 novembre 2014 à 20:45:17
Par conséquent les chiffres de Bouygues ne sont pas bon non plus.
Clairement. C'est très surprenant, ou alors ils ont fait péter les compteurs en FTTH.

Manifestement, cela bloque pas trop les recrutements sur la Fibre et d'un autre coté, la Sensation n'a pas bloqué les recrutements de Bouygues.
Ben un peu quand même, à son lancement les chiffres de By sont tombés au plus bas et ont mis très longtemps à remonter. Et on comprend pourquoi quand on voit que la base (accès à Internet) de la base ne fonctionnait quasiment pas, même lors du lancement de révisions matérielles postérieures (ici par exemple (https://lafibre.info/bbox-fibre-internet/resolu-pertes-de-paquets-probleme-mac-arp/)).
Au lancement, c'était tout aussi affreux.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 14 novembre 2014 à 08:05:35
Bouygues Telecom vient de présenter ses résultats (http://www.bouygues.com/wp-content/uploads/2014/11/CP_resultats_Groupe-Bouygues_9-premiers-mois_2014_fr.pdf) à fin septembre. Ils sont bons sur le fixe, et passables sur le mobile et mauvais financièrement.

" Le chiffre d’affaires s’établit à 3,3 milliards d’euros et le chiffre d’affaires réseau à 2,9 milliards d’euros sur les neuf premiers mois de 2014 (respectivement -5% et -8% par rapport aux neuf premiers mois de l’année 2013). L’EBITDA ressort à 538 millions d’euros (-189 millions d’euros sur un an). Le résultat opérationnel courant est de -26 millions d’euros et le résultat opérationnel de 60 millions d’euros après prise en compte de 86 millions d’euros de produits non courants.

(https://lafibre.info/images/adsl/201410_bytel_t3_2014.gif)

B&you représente 20,4% des forfaits.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Nico le 14 novembre 2014 à 08:11:08
Les données "FTTH" concernant Bouygues Telecom viennent d'où ? Je n'ai pas souvenir de les avoir vu annoncer quoi que ce soit à ce niveau.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: K-L le 14 novembre 2014 à 08:20:27
Je pense qu'il faut lire THD plutôt (FTTH et HFC) car cela correspond bien au  nombre d'abonnés câble.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 14 novembre 2014 à 08:47:58
C'est la marque blanche vendue par Numéricable.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: K-L le 14 novembre 2014 à 09:11:26
Ce n'est donc pas du FTTH mais bien du HFC. ::)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: NBQG1304 le 14 novembre 2014 à 09:14:39
Pour le THD c'est 368 000 pour BT

(http://nsa34.casimages.com/img/2014/11/14/14111409142028564.png)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 14 novembre 2014 à 09:17:52
Merci, je corrige dans une prochaine version.

Parts de conquête sur les forfaits mobiles au T3 :
Free 480 000 nouveaux clients, soit 56,3%,
Orange 325 000, soit 38,1%,
Bouygues 48 000, soit 5,6%
SFR France est négatif -49 000

SFR publie ses chiffres définitifs ce soir. Cela permettra d'avoir une vue d'ensemble plus précise et notamment sur l'ensemble de ses forfaits. Le dernier chiffre publié ne prenant en compte que la France Métropolitaine. Cela permettra d'en déduire le nombre de nouveaux forfaits pour les Mvno en se basant sur le total donné par l'ARCEP.   

Parts de conquête sur fixe (ADSL et très haut débit) sur le T3 :
Bouygues 104 000 nouveaux clients, soit 37,3%,
Orange 84 000, soit 30,1%,
Free 70 000, soit 25,1%,   
Numericable 21 000, soit 7,5%.
SFR est négatif -31 000.   
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: K-L le 14 novembre 2014 à 09:25:24
Pour le THD c'est 368 000 pour BT


Quelle est la part du FTTH dans ces 368 000 ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: NBQG1304 le 14 novembre 2014 à 09:33:07
Aucune idée.
J'essaie d'écouter le webcast (https://event.onlineseminarsolutions.com/eventRegistration/EventLobbyServlet?target=registration.jsp&eventid=876161&sessionid=1&key=F96C7A00F22C9ED2E4CA614A7A2A22BA&sourcepage=register) sur les résultats pour voir s'ils en parlent pas (c'est en anglais avec accent frenchie  ;D )
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Nico le 14 novembre 2014 à 09:41:37
Si je résume :
- Fin septembre, 368k THD (HFC+FTTH)
- T3, 362k HFC

Donc potentiellement, 6k FTTH ?

En marque blanche NC, il y a seulement du ByTel (ou assimilé) ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 14 novembre 2014 à 09:42:52
En marque blanche, il ne reste que Bouygues Telecom.

Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Nico le 14 novembre 2014 à 09:55:03
Et le raisonnement te semble bon côté chiffres ? (je pensais à Dartybox dans les assimilés mais bon c'est ByTel oui)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 14 novembre 2014 à 10:01:04
Pour moi, cela semble être ok. ;)

Tableau récapitulatif de Bouygues corrigé.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Snickerss le 14 novembre 2014 à 13:01:24
Donc potentiellement, 6k FTTH ?


Mdr donc mon immeuble rassemble exactement 0,1% des clients FTTH ByTel :p
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Nico le 14 novembre 2014 à 18:07:44
Après le chiffres reste à confirmer, comme les données viennent de ByTel et de NC. Et en fait je m'aperçois qu'on n'a pas vraiment de donnée pour aller dans un sens ou dans l'autre.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 14 novembre 2014 à 18:13:09
Vivendi vient de publier ses résultats (http://www.vivendi.fr/wp-content/uploads/2014/11/20141114_VIV_CP_Q3-2014-.pdf) pour le troisième trimestre. Pour SFR, ils sont identiques aux résultats provisoires publiés il y a quelques jours. Vivendi annonce que l'opération de rapprochement entre Numericable et SFR sera finalisée le 27 novembre et que la reprise de GVT sera effective pour le T2 2015.

(http://nsa34.casimages.com/img/2014/10/29/14102911461548846.gif) (http://www.casimages.com/i/14102911461548846.gif)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 14 novembre 2014 à 18:30:37
Parts de conquête sur les forfaits mobiles au T3
Free 480 000 nouveaux clients, soit 47,4%,
Orange 325 000, soit 32,1%,
SFR Groupe 112 000, soit 11,1%, SFR France est négatif de 49 000
Bouygues 48 000, soit 4,7%,
Mvno 48 000, soit 4,7%,
Total ARCEP : 1,013 000 million.
Le total Mvno est calculé en défalquant le total publié par les opérateurs de celui donné par l’ARCEP.

Parts de conquête sur fixe (ADSL et très haut débit) sur le T3
Bouygues 104 000 nouveaux clients,
Orange 84 000, soit 30,1%,
Free 70 000, soit 25,1%,   
Numericable 21 000, soit 7,5%.
SFR est négatif -31 000.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 15 novembre 2014 à 08:03:37
Quelques statistiques sur les parts de conquête fixe du troisième trimestre. Elles sont calculées à partir des communiqués publiés par les opérateurs.
Au moins 102 000 clients (hors Free qui reste secret) le sont sur le très haut débit, dont 66 000 pour Orange.   

Gain de nouveaux clients sur le troisième trimestre 2014
Bouygues : 104 000 soit 37,3 % en part de conquête.
Orange : 84 000, soit 30,1%.
Iliad : 70 000, soit 25,1%.
Numericable : 21 000, soit 7,5%.
Total : 279 000
SFR : -31 000
Total 248 000

Gain de nouveaux clients sur le deuxième trimestre 2014
Bouygues : 102 000 soit 58,6% en part de conquête.
Orange : 35 000, soit 20,1%.
Iliad : 24 000, soit 13,8%.
Numericable : 13 000, soit 7,5%
SFR : -4 000.
Total 174 000

Gain de nouveaux clients sur le premier trimestre 2014
Bouygues : 100 000 soit 39,5% en part de conquête.
Orange : 31 000, soit 12,2%.
Iliad : 71 000 soit 28,1%.
SFR : 43 000, soit 17,0%.
Numericable : 8 000 soit 3,2%.
Total 253 000

Gain de nouveaux clients sur l’année 2013
Iliad : 276 000, soit 30,3% en part de conquête.
Orange : 215 000, soit 23,6%.
SFR : 182 000, soit 20%.     
Bouygues Telecom : 168 000, soit 18,5%.
Numericable : 69 000, soit 7,6%.
Total 910 000

Bouygues avec ses nouvelles offres continue le match en tête et termine premier pour le quatrième trimestre consécutif. Toutefois la reconquête va être longue. En un an, Bouygues a comblé l’écart avec Free pour 153 000 clients, c’est 0,6% du nombre total de clients à fin septembre 2014.
Le très haut débit représente 15,9% de ses clients contre 16,5% à fin juin, 17,8% à fin mars, 18,3% à fin 2013 et 16,1% à fin 2012.

Orange termine encore deuxième. Le bilan est juste passable en ADSL et très positif sur le FTTH ou il fait quasiment jeu égal avec l’ensemble ADSL + Ftth de Free.
Le très haut débit représente 4,7% de ses clients contre 4,1% à fin juin, 3,6% à fin mars, 3,2% à fin 2013 et 1,8% à fin 2012.

Free termine troisième et fait un score en partie avec ses offres sur ventes privées. C’est son meilleur trimestre sur 2014.
Iliad n’a pas donné de détails sur la répartition entre Free et Alice et ce que représentait la migration des Aliciens vers Free et ne donne toujours pas de chiffres sur le très haut débit. 

Numericable poursuit sur ses chiffres habituels, sauf qu’une fois de plus il est  devant SFR. Au vu de ses capacités et du manque de concurrence sur son réseau, Numericable devrait faire beaucoup mieux. 

SFR termine encore dernier sur ce trimestre et gère les affaires courantes avant le rachat par Numericable.
Le très haut débit représente 4,8% de ses clients contre 4,5% à fin juin, 4,2% à fin mars, 3,7% à fin 2013 et 2,5% à fin 2012.

En ce qui est des offres en quadruple play. Orange revendique 5,765 000 millions clients Open, soit 56,2% de sa clientèle fixe. SFR avec son offre multi-packs 2,577 000 millions de clients soit 49,4%. Bouygues ne fait plus du quadruple play son fer de lance commercial. Free ne donne pas de chiffres, mais doit tourner autour de 50% de ses clients mobiles soit 4,787 000 millions.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 17 novembre 2014 à 07:14:58
Après la publication des résultats à fin septembre 2014, voici le tableau récapitulatif des parts de marché dans le haut et très haut débit.

Pour la rubrique « Autres », dans l’attente des statistiques de l’ARCEP à fin septembre, ce sont les résultats à fin juin 2014 des statistiques trimestrielles de l’ARCEP auxquels sont retranchés les chiffres publiés par les opérateurs à fin mars. Les chiffres de Bouygues, Free, Numericable, Orange et SFR sont ceux des communiqués de presse publiés.

Les résultats sont exprimés en milliers.

Répartition haut et très haut débit
Sur le troisième trimestre, au moins 102 000 (hors Free qui reste secret) le sont sur le très haut débit, dont 66 000 pour Orange. Sur le second trimestre,  sur 174 000 nouveaux clients, au moins 69 000 (hors Free qui reste secret) l’étaient sur le très haut débit, dont 50 000 pour Orange. Sur le premier trimestre, sur 253 000 nouveaux clients, au moins 93 000 l’étaient sur le très haut débit, dont 47 000 pour Orange. L’année 2013 avait vu la croissance de 496 000 nouveaux clients en ADSL et de 444 000 nouveaux clients en très haut débit.

(http://nsa34.casimages.com/img/2014/11/15/141115074700670165.png) (http://www.casimages.com/img.php?i=141115074700670165.png)

Orange va tranquillement passer sous la barre des 40% avant la fin de l’année. Les bons chiffres sur le très haut débit ne compensent pas assez la stagnation sur l’Adsl. Orange se place sur le Ftth, mais rien n'est acquis.   

Le total SFR + Numericable est à 24,5 du marché. Dans l’attente du démarrage de la fusion au dernier trimestre, l’encéphalogramme est plat et à la baisse pour SFR, sauf sur le très haut débit. La fusion va permettre au nouvel ensemble de passer à la deuxième place avec 500 000 clients d’avance sur Free

Free repart sur ses recrutements, en partie avec ses offres promotionnelles.
Selon le compte twitter friliad (https://twitter.com/friliad/status/506001280477970432), qui cite la communauté Alice, Alice serait à 70 000 clients à fin juin, après avoir été à 120 000 clients à fin décembre 2013. Free ne donne plus de chiffres depuis 12 mois. Rien non plus sur le Ftth. A l’issue de la fusion SFR/Numericable, Free va perdre sa deuxième place du PIF et accuser un retard de 2%.

Bouygues poursuit sa lente remontée, mais il va lui falloir vraiment un rythme soutenu pendant de nombreux trimestres pour s’approcher des 10% du marché. En un an, Bouygues a comblé l’écart avec Free pour 153 000 clients, c’est 0,6% du nombre total de clients à fin septembre 2014.

La Poste Mobile compte 50 000 clients avec à son offre 4P et sa box SFR.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 18 novembre 2014 à 06:30:31
Après la publication des résultats à fin septembre 2014, voici le tableau récapitulatif des parts de marché dans la téléphonie mobile.

Le récapitulatif a évolué. Par opérateur, c’est le nombre total de clients (y compris les Mvno et filiales) qui est pris en compte. Pour avoir un peu plus de détails voir les chiffres de L’ARCEP et ceux publiés par les opérateurs. Les résultats sont exprimés en milliers.

(http://nsa34.casimages.com/img/2014/11/15/141115074421714617.png) (http://www.casimages.com/img.php?i=141115074421714617.png)

Operateurs
Bouygues continue sur sa lancée et ne s’en sort qu’avec ses forfait B&You. Son différentiel avec Free ne tient plus qu’à un fil. Sur les 15 derniers mois l’écart est passé de 6,6 points à 2,1 points. Sur les forfaits, Bouygues a encore une avance de 456 000 clients. Au rythme actuel, Bouygues pourrait être dépassé sur ce segment lors du T4 2014 ou du T1 2015.         

Free approche les 14% du marché. Pour atteindre l'objectif affiché de 25% du marché, il va falloir à Free d'autres leviers de croissance que son forfait à 0/2€. Par contre pour atteindre 15%, c’est bien parti. A ce rythme, il lui faudra encore quelques trimestres pour passer devant Bouygues Telecom.       

Orange continue de plonger, mais c’est d’abord à cause de ses clients Mvno, ses résultats propres étant plutôt bons sauf sur le prépayé qui est complétement à l’abandon. C'est le seul opérateur a compenser la perte du prépayé par un gain sur les forfaits. Arrivera-t-il à rester au-delà de la barre des 40% ?

SFR reprend un peu de couleurs mais pas sur sa marque. Pour Numericable, SFR devrait accuser des pertes jusqu’en 2016. Le nombre total de clients mobile serait 20,540 000 millions à fin 2014, de 20,460 000 millions, à fin 2015 et remonterait à fin 2016 à 20,480 000. A priori SFR devrait faire mieux, d’autant que l’intégration des 236 000 clients mobiles de Numéricable et les 1,690 000 millions de Virgin Mobile devrait permettre au nouvel ensemble d’être à +/- 32,2% du marché.
 
Offres sans engagement
B&You compte 2,044 000 clients soit 18,5% de sa base clientèle et 20,4% de ses clients avec un forfait. 
Red (chiffres du 31 mars) compte 2,065 000 clients soit 14,4% de sa base clientèle et 18,2% de ses clients avec un forfait. 
Sosh compte 2,292 000 millions de clients, ce qui représente 10,6% de ses clients avec un forfait contre 10,3% à fin juin contre 9,9% à fin mars 2014, 8,9% à fin décembre 2013 et 8,4% 8,1% de l’ensemble des clients chez Orange, contre 8,1% à fin juin, 7,7% à fin mars 2014 et 6,9% à fin décembre 2013. A fin décembre 2012, c’était respectivement 2,9% et 2,0%.

Mvno
8,971 000 millions de clients ont souscrit à un service mobile auprès d’un Mvno, soit une hausse de 267 000 (+13,3%) contre une hausse de 340 000 (4%) sur le T2, contre un hausse de 338 000 (+4,2%) à fin mars 2014, une hausse de 202 000 (+5,2%) à fin décembre 2013, hausse de 15 000 (+0,2%) pour le T3, de 151 000 (1,9%) sur le T2, de 27 000 (+0,4%) au T1 2013.
Les Mvno représentent  11,6% du marché total de ce trimestre contre 11,3% pour le T1, 11,0% du marché total sur le T4, de 10,9% pour le T3, T2 et T1 2013.

Virgin Mobile qui est le plus gros Mvno va rejoindre Numericable/SFR, ce qui va faire une perte de 1,690 000 clients sur ce segment et les 202 000 clients de Numericable qui vont être absorbé par le rachat de SFR. Qui sera le prochain sur la liste ?

Orange héberge 1,187 000 clients pour le compte de Mvno, contre 1,311 000 à fin juin, 1,424 000 à fin mars, 1,561 000 million au 31 décembre 2013  2,288 000 au 31 décembre 2012. C’est le seul opérateur qui donne des chiffres sur ses clients Mvno. Bouygues Telecom et SFR ne donnent pas de chiffres. Free n’en a pas.

Pour rappel, les quelques chiffres connus sur les Mvno :   
Virgin 1,690 000 millions de clients, NRJ +/- 1,2 million, LycaMobile +/- 1million, La Poste 1,000 000, Ortel 250 000,  Prixtel 120 000,  Zéro Forfait 90 000, Numericable 220 000, Budget Telecom 25 000.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 19 novembre 2014 à 06:24:07
Le match Free vs Bouygues Telecom tourne aussi souvent autour de l’idée de savoir qui est le troisième opérateur. 

Plusieurs élèments peuvent être pris en compte, ce tableau récapitulatif arrêté à fin septembre permettra de se faire une opinion. Bouygues est encore devant pour le nombre de clients mobiles. Mais sur les seuls forfaits et au rythme actuel, Free pourrait passer devant Bouygues pour le T4 2014 ou le T1 2015. Bouygues maintient son écart sur le chiffre d’affaire.

Free (comme Orange) ne communique pas de chiffres sur l'Editda, ni sur le résultat net, ni sur l'ARPU mobile.
Les chiffres sont cumulés à la fin du T2 et à la fin du T3.

(http://nsa33.casimages.com/img/2014/11/19/141119062314703602.png) (http://www.casimages.com/i/141119062314703602.png)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Fredwww le 19 novembre 2014 à 18:37:00
LesEchos, concernant Free :

La progression est moins forte dans le fixe, activité historique [...] la progression traduit le deuxième meilleur recrutement du marché avec 70.000 nouveaux abonnés


Hammet, je crois qu'ils ont besoin de toi aux Echos ;)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 20 novembre 2014 à 06:32:47
Merci pour tes encouragements ;)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 24 novembre 2014 à 06:18:36
Alors que les résultats commerciaux des opérateurs ont été publiés, un rapide point sur quelques élèments financiers permettra de se faire une idée un peu plus précise sur la situation des uns et des autres. Les montants sont exprimés en Milliards d’euros. Orange et Free ne publiant pas l’Ebitda lors de trimestres intermédiaires, ce sera juste un récapitulatif sur l’évolution du chiffre d’affaire.

(http://nsa34.casimages.com/img/2014/11/15/141115080048880774.png) (http://www.casimages.com/img.php?i=141115080048880774.png)

Sur l’année 2012, il y avait eu un recul du chiffre d’affaire de 2,539 milliards d’euros : SFR pour 895M€, Bouygues pour 515M€ et Orange pour 1,129M€, compense par un gain d’un 1,031 milliard pour Free et de 14 millions pour Numericable. Le delta était une perte de 1,494 milliard.

Sur l’année 2013, il y avait une baisse du chiffre d’affaire total de 3,064M€, 1,413M€ pour Orange, 562M€ pour Bouygues et 1,089M€ pour SFR compensé par un gain de 594 millions pour Free et de 12 millions pour Numericable. Le delta était une perte de 2,458 milliards.

Sur les neufs premiers mois de 2014, la perte de CA est de 1,080 milliard. 624 millions pour Orange, 220 millions pour SFR et 236 millions pour Bouygues. C’est pas compense par Free avec un gain de 300 millions et Numericable pour 316 millions. Le delta est une perte de 464 millions.
   
A noter que le chiffre d’affaire de l’ensemble SFR, Free et Bouygues et Numéricable pèse à peine plus que celui d’Orange.

Le détail
Bouygues Telecom, voit sur chiffre d’affaire baisser de 6,8% entre le troisième  trimestre 2014 et le troisième trimestre 2013. A noter que Free est seulement à 143 millions derrière lui. Une paille, Les efforts commerciaux de sont en train de lui couter cher. La réorganisation de la marque ne devrait pas améliorer la tendance. Bouygues peut regagner des clients, mais l’impact sera forcèment négatif sur le CA. 
Bouygues représente 11,0% en terme de parts de marché sur le CA, contre 11,7% à fin 2013 et 12,3% à fin 2012.

Free, le CA augmente de 10,8% sur un an et Free devrait bientôt dépasser Bouygues, ce qui serait un autre indicateur démontrant que Free est en train de devenir le troisième opérateur. Seul souci, l’augmentation du CA est loin de suivre la courbe de l’augmentation de ses clients. C’est certainement l’effet du forfait à 0/2€. Pour l’instant cela marche, mais quand le flux diminuera, Free devra passer à autre chose.
Free représente 10,6% en terme de parts de marché sur le CA, contre 9,4% à fin 2013 et 7,9% à fin 2012.

Numericable, le CA augmente de 46,5%. Il faudrait creuser un peu plus pour expliquer cette augmentation. 
Numericable représente 3,4% en terme de parts de marché sur le CA, contre 3,3% à fin 2013 et 3,1% à fin 2012. 

Orange France, le CA baisse de 4,1%, c’est un peu mieux par rapport aux périodes précédentes, mais c’est encore négatif. L’itinérance avec Free, permet à Orange de passer le cap,
Orange représente 49,6% en termes de parts de marché sur le CA, contre 53,7% à fin 2013 et 50,5% à fin 2012.

SFR, le CA baisse de 2,9% ce qui est mieux que sur les périodes précédentes.
SFR représente 25,4% en termes de parts de marché sur le CA, contre 28,3% à fin 2013 et 26,6% à fin 2012.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 26 novembre 2014 à 06:36:15
Suite à la publication des résultats d’Orange, de Bouygues et de SFR, il est un peu plus simple de se faire une idée de l’effet Free Mobile pour ces trois opérateurs. A noter que les départs ne correspondent pas automatiquement à une arrivée chez Free, car il y aussi des mouvements entre opérateurs et Mvno. 
   


Après un peu plus de 33 mois d’exploitation de Free Mobile, il est à noter que la tendance se confirme de trimestre en trimestre : Orange, SFR et Bouygues perdent toujours autant de clients en prépayés, sur la période, c’est quand même un débours de 5 millions de clients ! 


Pour ce troisième trimestre, le solde des forfaits est toujours dans le vert et même au beau fixe pour Orange. C’est tout juste pour Bouygues et toujours négatif pour SFR.

Globalement, c’est toujours un solde négatif qui s‘affiche malgré un gain de près de 4,5 millions de forfaits. Les historiques profitent du développement du marché avec les offres sans engagement avec B&You, Red et Sosh et à l’essor du M2M. 
Par rapport à la base clientèle au 31 décembre 2011, Bouygues et SFR ont quasiment rattrapé leurs pertes, Orange lui est tout juste dans le vert. Le solde est encore négatif de 563 000 clients.

(http://nsa33.casimages.com/img/2014/11/26/14112606344698509.png) (http://www.casimages.com/i/14112606344698509.png)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 27 novembre 2014 à 06:32:20
Fin 2015, c’est la date confirmée par le Jean-Ludovic Silicani (président de l’ARCEP) pour une attribution aux opérateurs télécoms des fréquences de la bande 700Mhz, actuellement détenues par l’audiovisuel. Sauf que l’utilisation n’est pas pour tout de suite : "Si l’attribution a lieu fin 2015 ou début 2016, alors les fréquences pourront être utilisées par les télécoms à partir de 2018 ou 2019". Le calendrier précis n’a pas encore été fixé par le gouvernement qui a besoin de l’argent de ses enchères qui pourrait rapporter jusqu’à 3 milliards.

Pour l’ARCEP : le délai entre l’attribution des fréquences aux télécoms et leur utilisation effective "ne doit être ni trop long, ni trop court. Il ne faut pas que le délai soit trop long, car on ne peut pas vendre maintenant aux opérateurs des fréquences qu’ils ne pourront pas utiliser avant longtemps. Mais il ne faut pas que le délai soit trop court, car ces fréquences doivent être dégagées par l’audiovisuel".

Cette fréquence appartient à la bande des fréquences basses qui permet de mieux pénétrer les immeubles et de diffuser le signal à une plus grande distance. Autant dire qu'elles sont précieuses pour le très haut débit mobile.

Il va être particulièrement intéressant de suivre l’attitude des opérateurs.
Stéphane Richard a déclaré au Figaro (http://www.lefigaro.fr/societes/2014/09/16/20005-20140916ARTFIG00388-orange-veut-jouer-son-role-de-leader-en-europe.php) (16/09) : "On verra qui a la possibilité d’être candidat, à quel niveau de prix.", propos réitérés France Info (http://www.franceinfo.fr/emission/l-interview-eco/2014-2015/stephane-richard-orange-ce-n-est-pas-le-moment-de-nous-coller-de-la-fiscalite-en-plus-02-10)  (02/10): "Ca va mettre tout le monde au pied du mur. Il y a aujourd'hui quatre opérateurs. Il va falloir sortir le chéquier. On va voir qui est capable de le faire".

Xavier Niel est revenu lors d’une interview à BfmTv (http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/xavier-niel-deutsche-telekom-ne-nous-a-pas-vendu-a-cause-de-son-ego-844449.html)  (04/11) sur l’attribution des futures fréquences 700Mhz dites « en or » : "la mer va se retirer et on va voir les maillots. On verra qui sont les opérateurs qui investissent"…Les deux pensant fortement à Bouygues Telecom. Ce dernier par la voix Didier Casas avait déclaré en juin 2013 : "On en veut, mais pas tout de suite" (La Tribune (http://www.latribune.fr/technos-medias/telecoms/20130621trib000771698/bataille-des-frequences-telecoms-contre-tv-le-plan-du-gouvernement-pour-faire-passer-la-pilule-.html), 06/2013). Depuis Bouygues s’est lancé dans un autre repositionnement commercial, aura-t-il les moyens financiers pour enchérir sur ces nouvelles fréquences ? SFR/Numericable ne devrait pas avoir trop de problèmes. 

Sauf consolidation en France, ce qui est sur c’est que Free en a vraiment besoin pour muscler son réseau. Orange - via sa directrice exécutive d’Orange- Delphine Ernotte-Cunci – s’est exprimée au sujet des futures enchères sur la bande des 700 MHz et a ménagé la chèvre et le choux (Silicon (http://www.silicon.fr/les-700-mhz-belles-frequences-orange-98663.html), 08/10) : "Les fréquences, c’est le pétrole des télécoms (...) ce sont de belles fréquences", et Orange "déposera un dossier", pour elle, les fréquences 4G, achetées en 2011 :"sont largement suffisantes pour les 10 prochaines années"..

Pour rappel, lors de l’attribution des dernières licences 800 Mhz, SFR avait déboursé 1,065 milliard, Orange 891 millions et Bouygues 683 millions. Free n’avait rien eu. Soit un gain de 2,639 milliards pour 1,800 milliard attendu. Pour le 2600 Mhz, Orange avait versé 287 millions, Free 271 millions, Bouygues 228 millions et SFR 150 millions, pour un total de 936 millions alors que 700 millions étaient attendus. Total 2,5 milliards attendus, 3,575 milliards reçus… 

Une longue partie de poker va commencer.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 28 novembre 2014 à 06:11:27
L’ARCEP (le régulateur du secteur des télécoms) vient de publier (http://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/hd-thd-detail/t3-2014/obs-hdthd-DETAIL-t3_2014.pdf) ses chiffres provisoires concernant le très haut débit. Ils sont arrêtés à fin septembre 2014.
Pour l’ARCEP : "Ils sont établis à partir des données transmises par les principaux fournisseurs d’accès complétées le cas échéant par l’estimation des non-réponses".

(http://nsa33.casimages.com/img/2014/11/27/141127082404802697.png) (http://www.casimages.com/i/141127082404802697.png)

Hors FTTH
Hors FTTH et y compris le VDSL2, le nombre total d’abonnements est de 1,695 000 abonnements dont 362 000 pour Bouygues et 1,083 000 pour Numericable, soit une part de marché de 85,3%.

FTTH
Orange annonçait avoir atteint 481 000 clients pour un total de 800 000 abonnements comptés par l’ARCEP, soit une part de marché de 61,1% (58,0% pour le T2, 57,1% pour le T1, 59,1% pour le T4, 58,7% pour le T3, 57,6% pour le T2 et 56,4% sur le T1 et 56,0% au T4 2012.
SFR compte 249 000, soit une part de marché de 31,1% (33,3% pour le T2, 35,3% pour le T1, 36,5% pour le T4). Bouygues annonce 6 000 clients,  soit 0,8% (0,1% pour le T2). Soit un total de 93,0%.

En défalquant Orange et SFR et Bouygues des abonnements FTTH recensés par l’ARCEP, il reste 64 000 abonnements, soit une part de marché de 8,0%. A se partager donc entre les autres opérateurs, soit sur cette technologie, essentiellement Free et des opérateurs locaux.

Récapitulatif sur le très haut débit 
(http://nsa33.casimages.com/img/2014/11/27/141127091523480804.png) (http://www.casimages.com/i/141127091523480804.png)

A noter, la montée en charge d’Orange, le tassement de SFR, la baisse relative de Bouygues Telecom. Numericable est en chute libre alors qu’il est quasiment seul sur son réseau et pourrait souffrir lorsque son réseau sera ouvert. L’ensemble Numericable+SFR est encore supérieur à 50% du marché.

Au total, sur les 12 derniers mois, l’augmentation (y compris vdsl2) est de 633 000 clients soit une augmentation annuelle de 34% pour 313 000 abonnements hors FTTH. Pour le FTTH, c’est une augmentation annuelle de 320 000 abonnements, soit une proportion de 50,5%.
Sur ce total FTTH, Orange représente 208 000 abonnements, soit une part de conquête de 65%.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 02 décembre 2014 à 06:23:22
L’ARCEP (le régulateur du secteur des télécoms) vient de publier (http://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/hd-thd-detail/t3-2014/obs-hdthd-DETAIL-t3_2014.pdf) ses chiffres provisoires concernant le haut et le très haut débit. Ils sont arrêtés à fin septembre 2014.
L'occasion de faire un point plus précis sur le nombre de clients en croisant les chiffres de l'ARCEP et ceux publiés par les opérateurs.

Méthodologie
L’ARCEP prend en compte le nombre d'abonnements haut et très haut débit sur réseaux fixes et cumule les abonnements xDSL, câble, fibre optique, BLR, satellite et wifi. A la fois la clientèle "grand public" et "entreprise" et couvre la métropole et les DOM.
"Les chiffres sont établis à partir des données transmises par les principaux fournisseurs d'accès, complétées le cas échéant par l'estimation des non-réponses. Les données publiées sont arrondies. Les évolutions commentées tiennent naturellement compte du degré de précision des données."

(http://nsa33.casimages.com/img/2014/11/27/141127082404802697.png) (http://www.casimages.com/i/141127082404802697.png)

Le récapitulatif calculé avec les chiffres publiés par les opérateurs.  La catégorie « autres » est calculé en prenant le total ARCEP défalqué des totaux publiés par les  opérateurs : Orange, Free, SFR, Bouygues et Numericable.
On y trouve donc par exemple les opérateurs DCOM comme SRR, les opérateurs professionnels et les opérateurs locaux. 

(http://nsa34.casimages.com/img/2014/11/27/14112708261138671.png) (http://www.casimages.com/i/14112708261138671.png)

Evolutions
Globalement, sur les 12 derniers mois le marché poursuit sa croissance avec un taux de 4,0%, mais ce taux est en déclin depuis de nombreux trimestres. Il était de 4,3% il y a un an.

A noter que la croissance sur les douze derniers mois est juste au niveau du million avec 1,000 006 nouveaux abonnements dont 373 000 en haut débit et 633 000 en très haut débit.
Sur le dernier trimestre, l'ARCEP calcule 174 000 nouveaux clients dont 116 000 en haut débit et 144 000 en très haut débit, soit 55,4% des recrutements contre 73,6% pour le T2, 52,3% pour le T1 et  78% pour le T4 2013. C’est donc un bon trimestre en ce qui concerne le très haut débit.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 04 décembre 2014 à 06:18:31
Un tableau qui mesure par opérateur, le gain de nouveaux clients en évolution annuelle  (T3 2014/T3 2013) et ce que cela représente en part de conquête. Cela permet de voir un peu plus précisèment les tendances sur le moyen terme. Chiffres exprimés en milliers pour le haut et très haut débit et basés sur les communiqués publiés par les opérateurs.

(http://nsa33.casimages.com/img/2014/11/15/141115065728649590.png) (http://www.casimages.com/img.php?i=141115065728649590.png)

Orange se maintient avec ses recrutements sur le très haut débit. Le niveau est moyen, mais constant, ce qui lui permet de talonner Free, ce qui n’est pas si mal pour l’opérateur historique. Mais ce n’est pas assez dynamique pour reprendre des parts de marché.

Free termine sur la deuxième marche du podium ce trimestre, le tassement commence à être sensible, même si cela reste à un bon niveau.   

Bouygues Telecom caracole en tête sur le trimestre. Il reste encore du chemin pour prendre des parts de marché significatives à ses concurrents. La montée en charge est impressionnante.

SFR poursuit sa chute. Il va être temps de rebondir avec la fusion avec Numericable.

Méthodologie
Comment lire ce tableau ?
Par exemple, entre le T1 2014 et le T1 2013, Orange a gagné 205 000 nouveaux clients, ce qui représente un gain de 2,1% de sa base clientèle sur la période et 24,0% en part de conquête cumulée sur cette même période. Pour les quatre FAI, il y a eu un gain de 853 000 nouveaux clients entre le premier trimestre 2013 et le premier trimestre 2014.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 08 décembre 2014 à 06:21:31
Pour terminer le cycle des récapitulatifs sur les résultats des opérateurs à fin septembre, un tableau qui résume le nombre de clients sur le fixe et le mobile ainsi que le nombre total de clients.

Ce récapitulatif porte sur la période janvier 2012 à fin septembre 2014 et uniquement sur les cinq opérateurs plus importants. Sur le segment mobile, les clients Mvno sont inclus pour l’ensemble des opérateurs. Numericable est de ce fait traité 2 fois et a été regroupé avec SFR, mais n’affecte que très légèrement la vue globale. 

En part de marché, Orange a perdu 2,9 points (3,1 points à fin T2) principalement sur le segment mobile avec la perte de clients Mvno et prépayés, mais arrive à regagner un peu.  Le total SFR/Numericable cède 0,6%, mais regagne 0,1 par rapport à fin T2. Le nouvel ensemble pèsera autant que Bouygues et Free réunit. Bouygues cède 0,5% et se stabilise par rapport à la fin du T2.  Avec le mobile, Free a de son coté augmenté sa part de marché de 4 points. A noter qu'en 2013, Free est passé devant Bouygues en nombre total de clients.

(http://nsa33.casimages.com/img/2014/12/06/141206032202622239.gif) (http://www.casimages.com/i/141206032202622239.gif)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 11 décembre 2014 à 08:12:46
L'ARCEP vient de donner quelques informations sur le VDSL2 (http://www.arcep.fr/fileadmin/uploads/tx_gspublication/bilan-VDSL2-101214.pdf). On y apprend que cela ne représente que 1% des abonnements soit 249 000.

Sur le segment du très haut débit (hors ftth), il y a 1,695 million d'abonnements. Numericable en revendique 1,083 million soit 63,9%, Bouygues Telecom 362 000 soit 21,4% et donc le VDSL2 pour Free, Orange et SFR 249 000 soit 14,7%.Ces derniers ne donnent pas de chiffres sur ce segment.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 11 décembre 2014 à 10:20:05
Le 1% de l'ARCEP.

(http://nsa33.casimages.com/img/2014/12/11/141211101256787368.gif) (http://www.casimages.com/i/141211101256787368.gif)

Le récapitulatif de l'ARCEP à fin septembre, qui sépare le THD en Ftth et hors Ftth. 

(http://nsa33.casimages.com/img/2014/11/27/141127082404802697.png) (http://www.casimages.com/i/141127082404802697.png)

Par contre, c'est 249 000 (Free, Orange et SFR) sur le THD hors FTTH et 256 000 au total en incluant Bouygues Telecom.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: NBQG1304 le 11 décembre 2014 à 10:53:20
J'avais fait une pauvre règle de trois mais les arrondies sont en ma défaveur.

"Ce même trimestre, le VDSL2 ne représentait que 10,1 % des abonnements au très haut débit soit 1 % du total des abonnements haut et très haut débit souscrits sur le territoire."

- Si on prend le 10.1%des abonnements au très haut débit
=> 0.101*2 495 000 = 251 995

- Si on fait comme toi en prenant en compte le nombre d'abonnés de Numéricable + BT en marque blanche, on tombe sur ~250 000

Plus qu'à attendre les chiffres définitifs de l'Arcep pour T3 2014

Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 11 décembre 2014 à 11:38:46
C'est donc du kif kif..
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 11 décembre 2014 à 16:59:39
Notons que c'est arrivé avant l'extension aux lignes "indirectes" fin octobre et la correction du bug des DSLAM Free.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 12 décembre 2014 à 06:14:01
Le nombre de forfaits sans engagement se développe sur le marché hexagonal : pour l’ARCEP, 48,5% des abonnements sont désormais libres d'engagement contre 44,0% à fin décembre 2013, 33% à fin décembre. En douze mois, le nombre de personnes sans engagement est ainsi passé de 23,8 millions à 30,4 millions.

Il est intéressant de voir ce que cela représente pour Sosh et B&You. SFR ne donnant plus de chiffres pour Red depuis fin mars, cela devient compliqué d‘être vraiment complet et de comparer…Mais à cette date Red se situait entre B&You et Sosh.
Pour rappel, Red (chiffres du 31 mars) compte 2,065 000 clients soit 14,4% de sa base clientèle et 18,2% de ses clients avec un forfait. 

B&You
Au 31 septembre, il y avait 2,044 millions de clients soit 18,5% de la  base clientèle totale de Bouygues et 20,4% de ses clients avec un forfait. Au 31 décembre 2013, cela représentait 15,7% du total de sa clientèle et 17,7% de ses forfaits. Au 31 décembre 2012, cela représentait 9,6% du total de sa clientèle et 11,4% de ses forfaits.

En terme de recrutement, sur les 9 premiers mois de l’année Bouygues a gagné 126 000 forfaits et recruté 294 000 clients B&You, et a donc perdu 168 000 forfaits avec engagement. Total B&You de 2,044 millions.
En 2013, Bouygues avait gagné 478 000 forfaits et recruté 672 000 clients B&You et avait donc perdu 194 000 forfaits avec engagement. Total B&You de 1,750 million.
En 2012, Bouygues avait gagné 317 000 forfaits et recruté 948 000 clients B&You et avait donc perdu 631 000 forfaits avec engagement. Total B&You de 1,078 million, contre 130 000 à fin 2011.

Sosh
Au 31 septembre, il y avait 2,292 millions de clients, ce qui représente 8,1% de la base clientèle totale d’Orange et 10,6% de ses clients avec un forfait. Au 31 décembre 2013, cela représentait et 6,9 du total de sa clientèle et 8,9% de ses forfaits. Au 31 décembre 2012, cela représentait 2,0% et 2,9%.

En terme de recrutement, sur les 9 premiers mois de l’année Orange a gagné 796 000 forfaits et recruté 458 000 clients Sosh, soit 57,5% des recrutements. Total Sosh 2,292 millions.
En 2013, Orange avait gagné 1,079 million forfaits et recruté 1,060 million de clients Sosh, soit 98,2% des recrutements. Total Sosh de 1,854 million.
En 2012, Orange avait gagné 251 000 forfaits et recruté 704 000 clients Sosh et avait donc perdu 453 000 sur les forfaits avec engagement. Total Sosh de 794 000 clients, contre 90 000 à fin 2011.

On peut donc constater que B&You est une partie primordiale, voir vital pour Bouygues Telecom, et qu’il est vraiment dépendant de ce segment pour continuer à maintenir des parts de marché. Pour Orange, l’étau se desserre un peu, mais Sosh reste plus que largement nécessaire pour maintenir ses parts de marché.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 22 décembre 2014 à 08:59:18
Le 9 décembre dernier, l’ARCEP et Conseil général de l'économie, de l'industrie, de l'énergie et des technologies (CGE) ont publié une enquête du CREDOC sur la diffusion des technologies de l'information et de la communication dans la société française. L’étude est à lire ici (http://www.arcep.fr/uploads/tx_gspublication/presentation-conf-de-presse-USAGES-091214.pdf).

Beaucoup de données sont publiées, et une porte plus particulièrement sur la diffusion du quadruple-play : 63 % des personnes qui disposent d’un accès internet et d’un téléphone mobile souscrivent leur abonnement auprès du même opérateur (+3% sur un an, +9% sur 2 ans).
Cela permet de réduire leur facture dans 80% des cas, c’est un gain de 6 points sur un an. Sur ces 63%, 50% bénéficient d’une offre groupée (+6 sur un an, +15% sur deux ans), 11% d’une offre différente et 1% ne sait pas.
Avec la simplification et les économies générées, la convergence fixe/mobile est un phénomène en constante augmentation.   

(http://nsa34.casimages.com/img/2014/12/15/141215104441750760.png) (http://www.casimages.com/i/141215104441750760.png)

A partir des chiffres des opérateurs
En reprenant les chiffres donnés par Orange et SFR, ceux estimés pour Bouygues Telecom (Depuis 1an Idéo n’est plus commercialisé. 1,800 million est l’estimation du nombre d’Idéo à fin septembre 2013)
et ceux estimés pour Free (+/- 50% des clients Adsl/Fibre Optique) et Numericable, cela donne le décompte suivant :   
 
Orange 5,765 millions sur 10,258 000 millions, soit 56,2% (42,5% à fin septembre 2013) des clients.
Free 2,902 000 sur 5,805 000 soit 50%.
Bouygues +/- 1,800 000 sur 2,319 000 soit 77,6% (92,7% à fin septembre 2013).
SFR 2,576 000 sur 5,217 000 soit 49,4% (43,5% à fin septembre 2013).
Numericable : 236 000 sur 1,083 000 soit 21,8% (16,4% à fin septembre 2013).

Total 13,279 millions de clients pour un total de 25,665 millions soit  51,7% des clients. En 2013, c’était 11,273 millions pour un total de 23,795 millions de clients, soit 47,4% des clients.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 24 décembre 2014 à 15:36:11
Joyeux Noël à tous (attention sur les routes, tous, toussa...)

(http://nsa33.casimages.com/img/2014/12/24/141224033318661659.png) (http://www.casimages.com/i/141224033318661659.png)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Optrolight le 30 décembre 2014 à 11:44:46

Le calendrier des enchères de la 5G est lancée.

Calendrier des fréquences 700 Mhz est plus juste, car personne ne parle de 5G (neutralité technologique)!!
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 30 décembre 2014 à 12:06:26
Exact, mais ce sera du tout comme par rapport à la situation actuelle non ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Optrolight le 30 décembre 2014 à 12:30:28
Ben je ne pense pas car la 5G n'est pas encore finalisée et je pense que les fréquences seront utilisées pour de la 4G+ avant !!
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 01 janvier 2015 à 09:23:11
Bonne année 2015, santé et joie ;)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 07 janvier 2015 à 06:17:03
Il y a quelques mois, l’ARCEP a publié (http://www.arcep.fr/uploads/tx_gspublication/supplement-rapport-activite-2013.pdf) un supplèment à son rapport d’activité annuel 2013, ce document présente quelques chiffres clés sur la situation du secteur des télécommunications. Présentation en huit parties. Les chiffres 2014 devraient confirmer ces grandes tendances.

1- Les communications électroniques
Pour l’ARCEP : "En 2013, les entreprises produisant des biens et des services dans le secteur des technologies de l'information et de la communication (TIC), regroupant l’informatique, l’internet et les communications électroniques, ont généré en France un chiffre d'affaires de plus de 95 milliards d'euros*. Le présent document se concentre sur le marché de détail des services de communications électroniques, au sens strict, c’est à-dire toutes les prestations permettant l’acheminement (émission, transmission et réception) des informations de toutes natures (signes, textes, images, sons…),par l’ensemble des technologies électromagnétiques(télécommunications fixes ou mobiles, radiodiffusion…).
En France, en 2013, ces services ont généré un chiffre d'affaires de 35,1**milliards d’euros, en baisse de 7,9% à périmètre constant*** par rapport à 2012.
".

Sur les cinq dernières années la croissance des opérateurs est en baisse, alors que le PIB lui augmente. De ce fait la part des revenus rapporté au PIB est en chute brutale. Classiquement, cela entraine donc une consolidation du secteur.

(http://img.imagesia.com/fichiers/lq/arcep-chiffres-cles-1-_imagesia-com_lqq0_large.gif) (http://imagesia.com/arcep-chiffres-cles-1-_lqq0)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 08 janvier 2015 à 07:58:27
#JesuisCharlie

(https://lafibre.info/images/bistro/201501_je_suis_charlie.jpg)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 09 janvier 2015 à 06:13:41
L’ARCEP (le régulateur du secteur des télécoms) vient de publier (http://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/3-2014/obs-marches-t3-2014.pdf) ses chiffres définitifs concernant le haut et très haut débit. Ils sont arrêtés à fin septembre 2014. Ces statistiques permettent d’avoir une image définitive du nombre de clients sur le haut et très haut débit. Pour ce trimestre, il y a très peu de différences avec les chiffres provisoires publiés début septembre.

Récapitulatif calculé à partir des communiqués des FAI
La ligne "autres" est calculée en prenant la différence entre le nombre d’abonnements calculé par l’ARCEP et le nombre total publié par les FAI. Pour les autres FAI, les chiffres sont ceux publiés lors de la présentation des résultats trimestriels de septembre 2014.

(http://nsa33.casimages.com/img/2015/01/08/150108064447689472.png) (http://www.casimages.com/i/150108064447689472.png)

Nombre d’abonnements haut et très haut débit (chiffres ARCEP)

(http://nsa34.casimages.com/img/2015/01/08/150108063222634324.png) (http://www.casimages.com/i/150108063222634324.png)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 12 janvier 2015 à 06:13:16
L’ARCEP (le régulateur du secteur des télécoms) vient de publier (http://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/3-2014/obs-marches-t3-2014.pdf) ses chiffres définitifs concernant le haut et très haut débit. Ils sont arrêtés à fin septembre 2014. Ces statistiques permettent de faire le point sur la facture moyenne mensuelle par client.

La facture moyenne (hors taxes):
(http://nsa34.casimages.com/img/2015/01/09/150109010117421307.gif) (http://www.casimages.com/i/150109010117421307.gif)

L’historique de l’évolution de la facture moyenne mensuelle sur le fixe et le mobile (hors taxes) :
(http://nsa34.casimages.com/img/2015/01/09/150109010144987161.gif) (http://www.casimages.com/i/150109010144987161.gif)

Le lancement de la 4G n’a pas permis d’endiguer aux opérateurs cette baisse. Elle est juste moins pire et est en voie de stabilisation. Pour les revenus du fixe, La «guerre» des prix déclenchée par Bouygues n’a pas d’incidence sur les calculs de l’ARCEP, car cela ne touche qu’une petite partie du parc d’abonnés. A noter que 53% des cartes SIM actives le sont pour la 3G et la 4G, contre 47% il y a un an. La 2G a encore de beaux jours devant elle.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 13 janvier 2015 à 06:09:18
L’ARCEP vient de publier (http://www.arcep.fr/index.php?id=12549) ses chiffres définitifs concernant le haut et très haut débit. Ils sont arrêtés à fin septembre 2014. Ces statistiques permettent de faire le point sur les revenus des opérateurs.

Au troisième trimestre 2014, sur le marché de détail, les services mobiles hors taxes et hors ventes de téléphones ont pesé 3,52 milliards d'euros HT, en baisse de 6,1% sur un an 10,6% sur un an (après une baisse de 14% entre fin 2012 et fin 2013 et de 10,6% entre juin 2013 et juin 2014) contre 3,70 milliards HT pour les services fixes (-0,1%). Le croisement des deux courbes s'est opéré fin 2013 et s'est amplifié depuis. Le revenu des services mobiles est en recul depuis le deuxième trimestre 2011. Le pli est pris…

La baisse totale est de 2%. Globalement, c’est moins pire, mais ce n’est pas encore le retour à la croissance. L’innovation commerciale et technologique avec le lancement de la 4G, du très haut débit combiné au développement de M2M permet de voir la baisse des revenus s’endiguer.

Comme pour Bouygues Telecom, la situation pour certains est quand même plus difficile que pour d’autres. Au rythme actuel (résultats à fin juin), Bouygues pourrait avoir perdu 24 à 25% de son chiffre d’affaire entre fin 2011 et fin 2014, contre une perte de de 19,4% pour SFR de 14,8% pour Orange et un gain de 90% pour Free et de 3% pour Numericable. 

(http://nsa33.casimages.com/img/2015/01/10/150110082830427051.png) (http://www.casimages.com/i/150110082830427051.png)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 18 janvier 2015 à 21:48:24
Retour sur les parts de marché (mobile et fixe) aux Etats-Unis, via une infographie publiée par le quotidien Les Echos du 26/12

(http://nsa33.casimages.com/img/2015/01/02/150102051951423002.png) (http://www.casimages.com/i/150102051951423002.png)

Pour rappel, dans le détail :

Sur le fixe
(http://img.imagesia.com/fichiers/ox/fixe-usa_imagesia-com_oxxd_large.png) (http://imagesia.com/fixe-usa_oxxd)

Time Warner est en cours de rachat par Comcast qui représentera 30%. 1,4M de clients Comcast passera chez Charter et 2,5M de clients migreraient dans une société Charter/Comcast nommée pour l'instant SpinCo.

Sur le mobile
Coté mobile, Verizon (48,8%) et ATT (24,4%) qui détiennent plus de 73% du marché et comptent respectivement 200 et 110 millions d’abonnés. Et deux costauds, Sprint et T-Mobile 50 millions de clients chacun (12,1% chacun).
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 21 janvier 2015 à 06:09:22
Il y a quelques mois, l’ARCEP a publié (http://www.arcep.fr/uploads/tx_gspublication/supplement-rapport-activite-2013.pdf) un supplèment à son rapport d’activité annuel 2013. Ce document présente quelques chiffres clés sur la situation du secteur des télécommunications. Présentation en huit parties. Les chiffres 2014 devraient confirmer ces grandes tendances.

2- Evolution du chiffre d’affaire
Pour l’ARCEP : "Le chiffre d’affaires total de 35,1 milliards d’euros se décompose de la façon suivante : les services fixes haut débit et très haut débit représentant 10,3 milliards d’euros, en croissance de 2,1% par rapport à 2012 ; les services fixes bas débit (services à valeur ajoutée inclus) représentant 5,3 milliards d’euros, en baisse de 13,0% par rapport à 2012 ; les services fixes de capacité (liaisons louées et transport de données) représentant 3,1 milliards d’euros, en baisse de 1,5% à périmètre constant par rapport à 2012 ; les services mobiles (services à valeur ajoutée inclus) représentant 16,4 milliards d’euros, en recul de 12,6% par rapport à 2012.".

(http://img.imagesia.com/fichiers/lq/arcep-chiffres-cles-2-_imagesia-com_lqqn_large.gif) (http://imagesia.com/arcep-chiffres-cles-2-_lqqn)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: mattmatt73 le 21 janvier 2015 à 10:03:03
services fixes bas débit, c'est des lignes analogiques ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 21 janvier 2015 à 12:33:32
Oui.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 30 janvier 2015 à 08:04:56
Il y a quelques mois, l’ARCEP a publié (http://www.arcep.fr/uploads/tx_gspublication/supplement-rapport-activite-2013.pdf) un supplèment à son rapport d’activité annuel 2013, ce document présente quelques chiffres clés sur la situation du secteur des télécommunications. Présentation en huit parties. Les chiffres 2014 devraient confirmer ces grandes tendances.

3- Les investissements
Pour l’ARCEP : "Le secteur des communications électroniques a investi en 2013 7,2 milliards d’euros, soit 1,5% de l’investissement global national (FBCF). Hors achats de fréquences, les investissements ont atteint 7,1 milliards d’euros. L’ensemble des investissements (réseaux, achats de fréquences, etc.) dans le haut débit mobile (3G et 4G) est estimé à environ 1,7 milliard d’euros en 2013".

(http://nsa33.casimages.com/img/2015/01/30/150130080746741186.gif) (http://www.casimages.com/i/150130080746741186.gif)

Dommage qu’il n’y ait pas plus de détails donnés comme la distinction entre investissements sur le fixe et ceux sur le mobile.

Par opérateur, cela donne les résultats suivants :

(http://nsa33.casimages.com/img/2014/06/02/140602015151454787.gif) (http://www.casimages.com/img.php?i=140602015151454787.gif)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 03 février 2015 à 06:12:31
Il y a quelques mois, l’ARCEP a publié (http://www.arcep.fr/uploads/tx_gspublication/supplement-rapport-activite-2013.pdf) un supplèment à son rapport d’activité annuel 2013, ce document présente quelques chiffres clés sur la situation du secteur des télécommunications. Présentation en huit parties. Les chiffres 2014 devraient confirmer ces grandes tendances.

4- Ebida

(http://nsa34.casimages.com/img/2015/02/02/150202085907316059.gif) (http://www.casimages.com/i/150202085907316059.gif)

Les courbes sont parlantes. Sauf pour SFR et Numericable, 2013 est meilleure que 2012. 2014 devrait confirmer ces tendances. Globalement sur fond de chiffre d’affaire en baisse, l’Ebitda remonte car des économies et des restructurations sévères ont été engagées chez les opérateurs. La fusion de SFR et Numericable va aussi apporter son lot de restructurations.       

D’autres chiffres sur l’année 2013
(http://img.imagesia.com/fichiers/h5/chiffre-affaire-2013_imagesia-com_h5cg_large.gif) (http://imagesia.com/chiffre-affaire-2013_h5cg)

Le détail
Bouygues Telecom, le ratio (EBITDA / CA) est de 18,9% contre 17,4% en 2012 et 22,2% en 2011. Le plan d’économies a porté ses fruits. Apres le nombre de forfaits, le chiffre d’affaire est un autre indicateur qui démontre que Free est sur les talons de Bouygues. 
Free, le ratio (EBITDA / CA) est de 32,1% contre 29,2% en 2012 et 39,3%. Sur le mobile, il est de 9% (il était négatif en 2012) et de 43,7% sur le fixe, contre 41,7% en 2012. Free  en est en train de rattraper Bouygues Telecom. Sur les 12 derniers mois, la différence est passée de 2,073 milliards à 917 millions d’euros. L’année 2014, sera-t-elle celle du dépassement ? 
Numericable le ratio (EBITDA / CA)  est monumental : 46,9% contre 47,5% en 2012 et 44,4% en 2011. Les marges sont là, manque plus que les clients.
Orange France, le ratio (EBITDA / CA) est de 35,6% contre 36,6% en 2012 et 38,4% en 2011. Orange campe à peu prés sur ses positions, les économies et l’accord d’itinérance avec Free permettent de garder le cap.   
SFR, le ratio (EBITDA / CA)  est de 27,1% contre 29,2% en 2012 et 31,2% en 2011. SFR a manger sa marge, mais cela lui a permis de recruter assez fortement dans le mobile. Vivendi considère que SFR n’a plus d’avenir dans les télécoms et pourtant SFR reste solide.

Pour 2014, quelles tendances ?
A fin juin, Bouygues était à 15,3%, Free à 30,9%, Numericable à 44,3%, Orange à 37,1% et SFR à 24,2%. Globalement à la baisse, sauf Orange. Suite avec la publication des résultats annuels.
A fin septembre, Bouygues était à 16,3%, SFR à 26,7% et Numericable à 45%. Traditionnellement, Free et Orange ne publient pas cette information.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 06 février 2015 à 07:58:33
L’ARCEP (http://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/obs-mobile/2014/t4-2014/SIM-T4-2014-050215.pdf) vient de publier son tableau de bord sur la téléphonie mobile pour le quatrième trimestre 2014.

Quelques tendances
- Sur ce trimestre, les chiffres ne sont pas forcèment représentatifs, car Numéricable (236 000 clients) et Virgin Mobile (1,690 millions) soit  potentiellement 1,926 millions de clients quittent les MVNO pour rejoindre les opérateurs réseaux et SFR. L’ARCEP, elle compte 1,570 millions
- Développement des forfaits sans engagements, avec une augmentation de 7 points sur an. Le niveau des 50% du total des forfaits est dépassé cette année. Les taux de résiliation et le nombre de numéros portés ont augmenté pour cette fin d’année.
- La part des Mvno est en diminution du fait de l’intégration des clients Virgin Mobile et Numericable au réseau SFR, soit 1,926 millions (selon les derniers chiffres communiqué par ces opérateurs) au 30 septembre. Sur la métropole, les opérateurs ont gagné 664 000 lignes supplèmentaires et les Mvno ont perdu 1,570 millions. C’est une augmentation de 982 000 (dont Virgin et Numericable) au maximum (2,552 – 1,570) sur les forfaits et baisse de 318 000 sur le prépayé. Au niveau national, c’est une augmentation de 663 000 (-1 000 pour l’outremer) nouvelles lignes avec un gain de 1,170 millions sur le forfaits et une baisse de 507 000 sur le prépayé.
- C’est donc globalement un petit trimestre du fait de la forte baisse des prépayés. Les nouveaux clients se font rares. A suivre sur les prochains trimestres.

Récapitulatif
(http://nsa34.casimages.com/img/2015/02/05/150205090349547114.png) (http://www.casimages.com/i/150205090349547114.png)

Marché professionnels et particuliers en Métropole et DOM-TOM : généralités
Au niveau national (Métropole + DOM-TOM), il faut noter une augmentation du parc total actif de 663 000 clients (1 client = 1 ligne mobile) sur le trimestre dont 664 000 pour la métropole, ce qui porte le total à 79,941 millions de cartes SIM. Le parc total augmente de 4,1% sur un an, après 4,9 % au T3, 4,8% au T2, 5,2% au T1 2014, 5,0% au T4 2013.Au niveau national, le prépayé est négatif de 507 000

Professionnels et particuliers en Métropole : généralités
51% des abonnements sont désormais libres d'engagement, contre 48,5% au T3, 47,4% au T2 2014, 45,5% au T1, 44,0% au T4 2013. En douze mois, le nombre d'abonnements sans engagement est ainsi passé de 26,203 à 32,662 millions
Le nombre de numéros mobiles portés est de 1,772 millions. Cela représente 3,5% des forfaits, contre 2,9% au T3,  1,9% au T2, 2,4% au T1, 2,8% des forfaits à fin 2013.
Le taux de résiliation pour les forfaits est en légère hausse. Il est de 4,5% contre 3,8% au T3, 3,5 au T2, 4,2% au T1, 4,7% à fin 2013. Pour ce qui concerne le prépayé, ce taux est de 20,4%, contre 18,6% au T3 et T2, 16,8% à T1 et 17,9% à fin 2013. 

Professionnels et particuliers en Métropole : les opérateurs
Le nombre de lignes auprès de l’un des quatre opérateurs de réseaux mobiles métropolitains (Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange France et SFR), est en augmentation 2,234 millions (avec Numéricable et Virgin Mobile)  (5,9%) avec 69,813 millions de clients contre une augmentation de 729 000 au T3 531 000 (+4,1%) pour le T2, 387 000 (+4,8%) au T1, 1,001 millions (5,0%) au T4 2013.
Les forfaits représentent 61,005 millions de clients, soit une augmentation de 2,552 (+5,9%) millions sur ce trimestre, contre une augmentation de 953 000 au T3, 905 000 (1,6%) au T2, 911 000 (1,6%) au T1, 1,346 millions (+2,5%) au T4 2013.
Le prépayé représente 8,808 millions de clients soit une baisse de 318 000 (3,7%), contre une baisse de 345 000 (-5,1%) au T2 et T1,  une hausse de 353 000 (3,3%) à fin décembre 2013.

Professionnels et particuliers en Métropole : les Mvno
7,423 millions de clients ont souscrit à un service mobile auprès d’un Mvno, soit une baisse de 1,570 millions (+8,6%) contre une hausse de 267 000(+13,3%) au T3, 340 000 (4%) au T2, contre un hausse de 338 000 (+4,2%) au T1, une hausse de 202 000 (+5,2%) au T4 2013.
Les Mvno représentent 11,6% du marché total de ce trimestre contre 11,6% au T3 et le T2, 11,3% au T1, 11,0% au T4 2013.

Parts de marché - Forfaits
- Lors du T3, Free avait gagné 480 000 forfaits (47,4% de parts de marché), Orange 325 000 (32,1%),
SFR Groupe 112 000 (11,1%, SFR France est négatif de 49 000), Bouygues 48 000 (4,7%), Mvno 48 000 (4,7%), pour un total ARCEP de 1,013 millions.
Le total Mvno est calculé en défalquant le total publié par les opérateurs de celui donné par l’ARCEP.

- Lors du T2, Free avait gagné 460 000 forfaits (45,3% de parts de marché), Orange 190 000 (18,7%),
SFR Groupe 4 000 (0,4%), Bouygues 49 000 (4,8%), Mvno 313 000 (30,3%), pour un total ARCEP de 1,016 millions.

- Lors du T1, Free avait gagné 595 000 forfaits (54,0% de parts de marché), Orange 281 000 (25,5%),
SFR Groupe -21 000, Bouygues 30 000 (2,7%), Mvno 197 000 (17,9%), pour un total ARCEP de 1,082 millions. 
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 11 février 2015 à 06:15:04
Selon le site stats-degroupage (http://www.stats-degroupage.fr/), Free aurait dépassé SFR en nombre NRA dégroupés. Soit 6747 contre 6696. Ce n’est pas énorme, mais Free courait derrière SFR depuis 10 ans. Bouygues Telecom est à 884, mais il loue de la capacité à SFR.

La statistique du dégroupage chez Free est assez importante, car cela permet de moins dépendre de l’opérateur historique pour le prix payé par ligne téléphonique. Dans le cas du dégroupage le tarif est moins élevé, c’est donc plus rentable. Par contre, il faut investir. 
Au 30 septembre 2014, Free annonçait 96% de clients dégroupés, soit 5,573 millions de clients et donc 232 000 clients non-dégroupés contre 94,6% pour septembre 2013 et 93,8% pour septembre 2012.  Bouygues Telecom et SFR ne donnent pas de chiffres.

Du coté de l’ARCEP, au 30 septembre 2014, le comptage des lignes dégroupés était le suivant

(http://nsa34.casimages.com/img/2015/01/27/150127021720852649.gif) (http://www.casimages.com/i/150127021720852649.gif)

Ce qui donne un taux global de 42,5% de lignes dégroupés soit 13,649 millions sur 32,079 millions de lignes (toutes lignes confondues) pour stats dégroupage ou 33,654 millions de lignes pour Orange. Il y a 15 578 NRA.

Pour Free comme pour SFR,  le plus important maintenant va être de déployer dans le très haut débit.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 12 février 2015 à 08:00:14
Il y a quelques mois, l’ARCEP a publié (http://www.arcep.fr/uploads/tx_gspublication/supplement-rapport-activite-2013.pdf) un supplèment à son rapport d’activité annuel 2013, ce document présente quelques chiffres clés sur la situation du secteur des télécommunications. Présentation en huit parties.

5- L’emploi
Pour l’ARCEP : «Le secteur des communications électroniques  représente, en France, 125 000 emplois directs. Après une baisse continue depuis le début des années 2000, puis une hausse de 2010 à 2012, les effectifs des opérateurs ont baissé de 3,3%en 2013.».

C’est là que l’outil statistique de l’ARCEP est "léger", car il ne mesure que les emplois directs et oubli complètement la sous-traitance facteur structurant de ce secteur. Cela reste à chiffrer d’autant que l’arrivée de Free mobile a eu des conséquences avec des postes supprimés chez SFR, Bouygues et une non remplacement partiel des départs chez Orange.

(http://nsa33.casimages.com/img/2015/02/12/150212075615349491.gif) (http://www.casimages.com/i/150212075615349491.gif)

(http://nsa34.casimages.com/img/2015/02/12/150212075641387698.gif) (http://www.casimages.com/i/150212075641387698.gif)

(http://nsa33.casimages.com/img/2015/02/12/150212075741784359.gif) (http://www.casimages.com/i/150212075741784359.gif)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 13 février 2015 à 06:36:56
Avant la publication des chiffres du quatrième trimestre 2014, un rappel sur les chiffres arrêtés au 30 septembre 2014.

Première partie : haut et très haut débit

1 - Calendrier de publication des résultats du quatrième trimestre 2014
Orange, le 17 février (avant bourse).
Bouygues Télécom, le 25 février (avant bourse).
Vivendi, le 27 février (après bourse).
Numericable, le 5 mars.
ARCEP, le 5 mars (après bourse).
Free, le 12 mars (avant bourse).

2 - Nombre d’abonnements haut et très haut débit (chiffres ARCEP)
(http://nsa34.casimages.com/img/2015/01/08/150108063222634324.png) (http://www.casimages.com/i/150108063222634324.png)

3  - Récapitulatif calculé à partir des communiqués des FAI
La ligne "autres" est calculée en prenant la différence entre le nombre d’abonnements calculé par l’ARCEP et le nombre total publié par les FAI. Pour les autres FAI, les chiffres sont ceux publiés lors de la présentation des résultats trimestriels de septembre 2014.
On y trouve donc par exemple les opérateurs DCOM comme SRR (54 000 à fin T3 2014), Outremer Telecom (57 000 clients à fin 2012), Zeop (10 000 clients) et  Canal+/Mediaserv (28 000 clients), les opérateurs professionnels et les opérateurs locaux, les FAI alternatifs, mais aussi Virgin Mobile, La Poste Mobile (qui déclarait 50 000 clients à fin juin).

(http://nsa33.casimages.com/img/2015/01/08/150108064447689472.png) (http://www.casimages.com/i/150108064447689472.png)
4- Le très haut débit
Hors FTTH
Hors FTTH et y compris le VDSL2, le nombre total d’abonnements est de 1,695 000 abonnements dont 362 000 pour Bouygues et 1,083 000 pour Numericable, soit une part de marché de 85,3%.

FTTH
Orange annonçait avoir atteint 481 000 clients pour un total de 800 000 abonnements comptés par l’ARCEP, soit une part de marché de 61,1% (58,0% pour le T2, 57,1% pour le T1, 59,1% pour le T4, 58,7% pour le T3, 57,6% pour le T2 et 56,4% sur le T1 et 56,0% au T4 2012.
SFR compte 249 000, soit une part de marché de 31,1% (33,3% pour le T2, 35,3% pour le T1, 36,5% pour le T4). Bouygues annonce 6 000 clients,  soit 0,8% (0,1% pour le T2). Soit un total de 93,0%.

En défalquant Orange et SFR et Bouygues des abonnements FTTH recensés par l’ARCEP, il reste 64 000 abonnements, soit une part de marché de 8,0%. A se partager donc entre les autres opérateurs, soit sur cette technologie, essentiellement Free et des opérateurs locaux.

Récapitulatif sur le très haut débit 
(http://nsa33.casimages.com/img/2014/11/27/141127091523480804.png) (http://www.casimages.com/i/141127091523480804.png)

5  - Parts de conquête
Quelques statistiques sur les parts de conquête. Cela indique le gain (ou la perte) de nouveaux clients en ADSL et Fibre Optique.

Gain de nouveaux clients sur le troisième trimestre 2014
Bouygues : 104 000 soit 37,3 % en part de conquête.
Orange : 84 000, soit 30,1%.
Iliad : 70 000, soit 25,1%.
Numericable : 21 000, soit 7,5%.
Total : 279 000
SFR : -31 000
Total 248 000

Gain de nouveaux clients sur le deuxième trimestre 2014
Bouygues : 102 000 soit 58,6% en part de conquête.
Orange : 35 000, soit 20,1%.
Iliad : 24 000, soit 13,8%.
Numericable : 13 000, soit 7,5%
SFR : -4 000.
Total 174 000

Gain de nouveaux clients sur le premier trimestre 2014
Bouygues : 100 000 soit 39,5% en part de conquête.
Orange : 31 000, soit 12,2%.
Iliad : 71 000 soit 28,1%.
SFR : 43 000, soit 17,0%.
Numericable : 8 000 soit 3,2%.
Total 253 000

Gain de nouveaux clients sur l’année 2013
Iliad : 276 000, soit 30,3% en part de conquête.
Orange : 215 000, soit 23,6%.
SFR : 182 000, soit 20%.     
Bouygues Telecom : 168 000, soit 18,5%.
Numericable : 69 000, soit 7,6%.
Total 910 000

6 - Accès à la télévision (chiffres ARCEP)
(http://nsa34.casimages.com/img/2015/02/03/150203061632392773.png) (http://www.casimages.com/i/150203061632392773.png)

Sur le total de 15,189 millions, Orange en revendique 5,898 millions, soit 38,8%. Les autres opérateurs ne donnent pas de chiffres. 

7 - Bas débit (chiffres ARCEP)
Oui, il existe encore des clients avec une connexion bas-débit. Orange en compte 72 000 soit 57,1% de ce marché. Les autres opérateurs ne donnent pas de chiffres. 
 (http://nsa34.casimages.com/img/2015/02/03/150203061308357721.png) (http://www.casimages.com/i/150203061308357721.png)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: mattmatt73 le 15 février 2015 à 13:33:04

7 - Bas débit (chiffres ARCEP)
Oui, il existe encore des clients avec une connexion bas-débit. Orange en compte 72 000 soit 57,1% de ce marché. Les autres opérateurs ne donnent pas de chiffres. 
 (http://nsa34.casimages.com/img/2015/02/03/150203061308357721.png) (http://www.casimages.com/i/150203061308357721.png)

il reste 150 000 abonnements payants en 56K......

ou alors on a les connexions Numéris dedans qui doivent encore servir sur de vieux système?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Shinochaz le 15 février 2015 à 13:37:32
Oui ça serait intéressant de connaître le profil de ces personnes.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 15 février 2015 à 15:50:31
Des pros ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Shinochaz le 15 février 2015 à 15:52:23
Non de tous ces abonnés bas débits  ;)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 15 février 2015 à 16:00:06
Oui oui. Je me demande si ce ne sont pas des pros : des lignes bas débit pour avoir un telnet en backup sur un site distant par exemple, en cas de fail.
Il peut bien y en avoir quelques milliers pour peu qu'il y ait des grandes boites qui en aient : une assurance ou une banque vers ses agences par exemple.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: seb le 15 février 2015 à 16:14:55
Il doit encore rester pas mal d'équipements informatiques "lourds" dont la maintenance distante est assurée par le biais de connexions bas débit.
Certaines grosses boîtes ne tolèrent simplement pas que des remontées de type "call home" ou - surtout - des connexions en télémaintenance soient effectuées au travers du réseau d'entreprise.

Du coup, on branche un modem au cul de l'équipement, on tire une ligne RTC dédiée, on blinde les règles de pare-feu pour empêcher les intrusions sur le réseau local depuis l'équipement en question, et roule ma poule, le dialogue entre l'équipement et son fabricant/mainteneur se fait en ppp.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Shinochaz le 15 février 2015 à 16:17:52
Je me souviens qu'à l'époque, quand on passait en "accès libre" chez Wanadoo/Orange, on pouvait continuer à aller sur le net en bas-debit via un numéro spécial : on surfait à l'unité et les consos étaient rapportées sur la facture de téléphone fixe...

Je me souviens avoir eu un tel "abonnement" à l'époque ou je suis passé chez Neuf/Cegetel en dégroupage partiel (en 2004...) pour justement pouvoir bénéficier d'une connexion "de secours" au cas ou...

Aujourd'hui si la migration d'un compte en accès libre existe toujours, je ne crois pas qu'ils fournissent encore un numéro de connexion en bas débit. Cependant certains vieux clients qui en ont bénéficier à l'époque peuvent avoir été oubliés des statistiques et toujours considérés comme "abonnés à une offre bas débit".
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: mattmatt73 le 15 février 2015 à 16:21:40
Cependant certains vieux clients qui en ont bénéficier à l'époque peuvent avoir été oubliés des statistiques et toujours considérés comme "abonnés à une offre bas débit".

enfin 150 000 .....
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Nico le 15 février 2015 à 16:24:26
+1 avec tom pouce, je ne serais pas étonné qu'on ai déjà un paquet d'accès OOB à des équipements dans le lot !
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Shinochaz le 15 février 2015 à 16:28:56
@Mattmatt73

Je ne dis pas que c'est la totalité des 150.000 mais si on considère que tous les gens qui se sont fait dégroupés à l'époque  tout en conservant un "accès libre" sont pris en compte dans les "clients bas débit", ça doit quand même faire quelques milliers de personnes...

M'enfin tout ceci n'est que pure spéculation, je dis peut-être de grosses conneries, mais raison de plus d'essayer d'obtenir si c'est possible des détails sur le profil de ces fameux abonnés..
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Shinochaz le 15 février 2015 à 16:36:05
Il doit y avoir aussi quelques "oubliés" de l'ADSL, comme sur ce message pas si ancien : http://www.ariase.com/fr/forum/resiliation-orange-bas-debit-ftopic23611.html
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 15 février 2015 à 16:39:57
C'est 126 000, voir même un peu moins à la fin du T4.   ;)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: petrus le 15 février 2015 à 23:23:59
+1 avec tom pouce, je ne serais pas étonné qu'on ai déjà un paquet d'accès OOB à des équipements dans le lot !

Les accès OOB bas-débit sont en modem-modem direct, donc rien d'autre qu'un abo téléphonique. Pas d'abonnement chez un FAI pour un accès IP.

Il y a encore beaucoup de liaisons IP rtc pour les pros, pour les systèmes automatisés, des remontées d'infos, stats...
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Nico le 15 février 2015 à 23:28:02
Les accès OOB bas-débit sont en modem-modem direct, donc rien d'autre qu'un abo téléphonique. Pas d'abonnement chez un FAI pour un accès IP.
Merci pour l'info :).
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 16 février 2015 à 07:59:04
Avant la publication des chiffres du quatrième trimestre, un rappel sur les chiffres arrêtés au 30 septembre 2014.

Deuxième partie : la téléphonie mobile

1 - Nombre de clients à un service mobile (ARCEP)
(http://nsa34.casimages.com/img/2015/02/03/150203062536633040.png) (http://www.casimages.com/i/150203062536633040.png)

2 - Récapitulatif calculé à partir des communiqués des Opérateurs
Par opérateur, c’est le nombre total de clients (y compris les Mvno et filiales) qui est pris en compte. Pour avoir un peu plus de détails voir les chiffres de L’ARCEP et ceux publiés par les opérateurs. Les résultats sont exprimés en milliers.

(http://nsa34.casimages.com/img/2014/11/15/141115074421714617.png) (http://www.casimages.com/img.php?i=141115074421714617.png)

3- Mvno
8,971 millions de clients ont souscrit à un service mobile auprès d’un Mvno, soit une hausse de 267 000 (+13,3%) contre une hausse de 340 000 (4%) sur le T2, +338 000 (+4,2%) à fin mars 2014, +202 000 (+5,2%) à fin décembre 2013.
Les Mvno représentent  11,6% du marché total de ce trimestre contre 11,3% pour le T1, 11,0% du marché total sur le T4 2013.

Virgin Mobile qui est le plus gros Mvno va rejoindre Numericable/SFR, ce qui va faire une perte de 1,690 millions de clients sur ce segment et les 236 000 clients de Numericable qui vont être absorbé par le rachat de SFR. Qui sera le prochain sur la liste ?

Orange héberge 1,187 millions de clients pour le compte de Mvno, contre 1,311 millions à fin juin, 1,424 millions à fin mars, 1,561 millions au 31 décembre 2013 et 2,288 millions au 31 décembre 2012. C’est le seul opérateur qui donne des chiffres sur ses clients Mvno. Bouygues Telecom et SFR ne donnent pas de chiffres. Free n’en a pas.

Pour rappel, les quelques chiffres connus sur les Mvno :   
Virgin 1,690 millions de clients, NRJ +/- 1,2 million, LycaMobile +/- 1millions, La Poste +/- 1 millions, Ortel 250 000,  Prixtel 120 000,  Zéro Forfait 90 000, Numericable 236 000, Budget Telecom 25 000.

4 – Situation des opérateurs historiques suite à l’arrivée de FreeMobile

(http://nsa33.casimages.com/img/2014/11/26/14112606344698509.png) (http://www.casimages.com/i/14112606344698509.png)

5 - Offres sans engagement
B&You compte 2,044 millions de clients soit 18,5% de sa base clientèle et 20,4% de ses clients avec un forfait. 
Red (chiffres du 31 mars) compte 2,065 millions de clients soit 14,4% de sa base clientèle et 18,2% de ses clients avec un forfait. 
Sosh compte 2,292 millions de clients, ce qui représente 10,6% de ses clients avec un forfait contre 10,3% à fin juin contre 9,9% à fin mars 2014, 8,9% à fin décembre 2013 et 8,4% 8,1% de l’ensemble des clients chez Orange, contre 8,1% à fin juin, 7,7% à fin mars 2014 et 6,9% à fin décembre 2013. A fin décembre 2012, c’était respectivement 2,9% et 2,0%.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 17 février 2015 à 08:07:31
Orange vient de présenter ses résultats au 31 décembre 2014. C’est un bon trimestre commercialement et relativement bon financièrement. Avec une réelle montée en charge du FTTH. Dans le mobile, c’est plutôt bon sur les forfaits, mais une nouvelle fois catastrophique sur le prépayé

En France, la baisse du chiffre d’affaires ralentit avec une baisse de 1,5% (-2,6% sur le T3, -4,6 sur le T2, -4,9 sur le T1 et -6,2% sur le T4). L’amélioration relative concerne à la fois les services mobiles et les services fixes. Le taux de marge est un peu meilleur. La part de conquête sur le fixe est estime à 35%

Les résultats sont exprimés en milliers.

(http://nsa33.casimages.com/img/2015/02/17/15021708052156401.gif) (http://www.casimages.com/i/15021708052156401.gif)

Fixe
La Fibre Optique est en augmentation de 82 000 sur le trimestre, après une augmentation de 65 000 sur le T3, de 50 000 sur le T2, de  47 000 sur le T1 et de 46 000 pour le T4 2013. Le nombre de clients ADSL est en hausse de 12 000.

Téléphonie mobile
Il y a une perte de 65 000 clients. Les forfaits gagnent 418 000 nouveaux clients (+162 000 M2M et +256 000 pour le grand public), alors que le prépayé poursuit sa chute -445 000.
Sosh continue de progresser. Les clients Origami et Open représentent 61% de la base clientèle contrats grand public.
Les Mvno ne représentent plus que 1, 059 millions contre 1,187 millions au T3, 1,311 million au T2, en baisse de 128 000 sur le trimestre (-10,85%).

Lors des trimestres précédents Orange avait:
Gagné au T3 196 000 clients, 325 000 forfaits et -129 000 en prépayés
Gagné au T2 6 000 clients, 190 000 forfaits et -184 000 en prépayés.
Gagné au T1 14 000 clients, 281 000 forfaits et -267 000 en prépayés
Gagné au T4 246 000 clients, 414 000 forfaits et -169 000 en prépayés.
Gagné au T3 58 000 clients, 414 000 forfaits et -356 000 en prépayés
Perdu au T2 119 000 clients, +244 000 avec un forfait et -363 000 en prépayés.
Perdu au T1 361 000 clients, +85 000 avec un forfait et -446 000 en prépayés.
 
Source : Communiqué (http://www.orange.com/fr/content/download/28506/623409/version/2/file/Book+KPIs+Q4+2014+VD.xlsx) de presse Orange.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Optrolight le 17 février 2015 à 13:43:03
Près de 900 clients ftth de plus chaque jour !!! Ca bosse dur ne ce moment mais je pense que cela va encore augmenter !!
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Paul le 17 février 2015 à 16:20:58
Si le taux de pénétration se met à augmenter, il y a un sacré potentiel d'abonnements en plus :)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 17 février 2015 à 18:17:45
On a une idée de la progression de la couverture ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Fredwww le 17 février 2015 à 18:46:19
Q2 2013 : 2,113M, logements éligibles, 239k abonnés, taux d'occupation de 11,3%
Q3 2013 : 2,297M, logements éligibles, 273k abonnés (+34k), taux d'occupation de 11,9%
Q4 2013 : 2,573M, logements éligibles, 319k abonnés (+46k), taux d'occupation de 12,4%
Q1 2014 : 2,744M logements éligibles, 365k abonnés (+46k), taux d'occupation de 13,3%
Q2 2014 : 3,028M logements éligibles, 415k abonnés (+50k), taux d'occupation de 13,7%
Q3 2014 : 3,257M logements éligibles, 481k abonnés (+66k), taux d'occupation de 14,8%
Q4 2014 : 3,642M logements éligibles, 563k abonnés (+82k), taux d'occupation de 15,5%

Sachant que Orange considère un logement éligible si "Fibre déjà présente dans l'immeuble", donc raccordement vertical effectué je suppose.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: mattmatt73 le 17 février 2015 à 21:36:42
Q2 2013 : 2,113M, logements éligibles, 239k abonnés, taux d'occupation de 11,3%
Q3 2013 : 2,297M, logements éligibles, 273k abonnés (+34k), taux d'occupation de 11,9%
Q4 2013 : 2,573M, logements éligibles, 319k abonnés (+46k), taux d'occupation de 12,4%
Q1 2014 : 2,744M logements éligibles, 365k abonnés (+46k), taux d'occupation de 13,3%
Q2 2014 : 3,028M logements éligibles, 415k abonnés (+50k), taux d'occupation de 13,7%
Q3 2014 : 3,257M logements éligibles, 481k abonnés (+66k), taux d'occupation de 14,8%
Q4 2014 : 3,642M logements éligibles, 563k abonnés (+82k), taux d'occupation de 15,5%

Sachant que Orange considère un logement éligible si "Fibre déjà présente dans l'immeuble", donc raccordement vertical effectué je suppose.

avec 1% de progression de taux d’occupation, par trimestre, ça veut dire que dans 10 ans, on aura dépassé les 50% ?

edit, je viens de me rendre compte que le model linéaire ne semble pas approprié, on y arriverait bien plus vite en fait en gardant la même progression Q1 2014 > Q4 2014
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 18 février 2015 à 07:49:38
Quelques chiffres et statistiques (hors résultats financiers) suite à la publication des résultats d'Orange au 31 décembre. Ces chiffres portent sur l’activité Internet et sur l’activité mobile. Ce qui marche encore et toujours : le FTTH, Open et Sosh. Orange a procédé à quelques rectifications de dizaines de milliers sur les chiffres mobiles (forfaits et prépayés), mais globalement cela ne change que très peu le sens général.

Sur l’année 2014 Orange a recruté 246 000 nouveaux clients sur le fixe : 244 000 sur le ftth, 8 000 sur le satellite et autres et perdu 6 000 clients en adsl. Open a gagné 1,320 millions de clients.
Le très haut débit représente 5,4% de ses clients contre 4,7% à fin septembre, 4,1% à fin juin, 3,6% à fin mars, 3,2% à fin 2013 et 1,8% à fin 2012. Entre fin 2013 et fin 2014, le nombre de ligne a augmenté de 41,5% et le nombre de clients de 76,5%.

Sur le mobile, Orange a gagné 151 000 clients : 1,178 millions sur les forfaits (592 000 M2M et 586 000 pour le résidentiel) et perdu 1,027 millions sur le prépayé). Sosh a gagné 605 000 nouveaux clients, ce qui veut dire que le segment traditionnel (Origami et autres) a perdu au minimum 19 000 clients.

(http://nsa33.casimages.com/img/2015/02/17/150217020155716603.gif) (http://www.casimages.com/i/150217020155716603.gif)
* en milliers

Haut et très haut débit
Le très haut débit tire la croissance d’Orange. Sur ce trimestre, c’est encore un gain record de 82000 nouveaux clients, 41 000 sont des nouveaux clients contre 37 000 (sur 67 000) sur le T3.

Trimestre après trimestre le nombre de clients sans abonnement téléphonique progresse, le nombre de clients avec une offre Open est de 6,100 millions. Les offres Open représentent 58,9% des clients avec une connexion internet.
Il reste encore 68 000 clients en bas débit. Encore quelques trimestres et les clients (48 000) via une offre satellite seront plus nombreux.   

Téléphonie mobile
Orange grâce aux forfaits progresse de 418 000 nouveaux clients (+289 000 au T3 +190 000 au T2, +244 000 au T1), mais ce sont des forfaits sans engagement : Sosh représente un gain de 167 000 nouveaux clients, c’est 40% du total (35 sur le T3) et de 65,2% (51,8% sur le T3) en excluant le M2M.
Sur le prépayé, c’est toujours la chute, même si elle semble moins importante sur ce trimestre. Cela se ressent également pour les Mvno hébergés sur le réseau Orange.

Sosh représente 11,2% des clients avec un forfait contre 10,6 % à fin septembre, 10,3% à fin juin, 9,9% à fin mars 2014, 8,9% à fin décembre 2013 et 9,1% de l’ensemble des clients chez Orange, contre 8,4% à fin septembre, 8,1 à fin juin, 7,7% à fin mars 2014 et 6,9% à fin décembre 2013. A fin décembre 2012, c’était respectivement 2,9% et 2,0%.
Sosh représente 40% des recrutements nets contre 35% à fin septembre, 60% à fin juin, 75% à fin mars 2014, 57% pour le T4 2013, 61% sur le T3 et de 73,5% sur le T1.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 23 février 2015 à 08:03:18
Il y a quelques mois, l’ARCEP a publié (http://www.arcep.fr/uploads/tx_gspublication/supplement-rapport-activite-2013.pdf) un supplèment à son rapport d’activité annuel 2013, ce document présente quelques chiffres clés sur la situation du secteur des télécommunications. Présentation en huit parties. Les chiffres 2014 devraient confirmer ces grandes tendances.

6 - Quelques chiffres sur le fixe et le mobile & autres
Pour l’ARCEP : "Il y a, en France, au 31 décembre 2013 :35,7 millions de lignes de service fixe acheminant un service de téléphonie ; 24,9 millions d’abonnements à l’internet haut et très haut débit fixe, dont 2,1 millions d’abonnements à l’internet très haut débit ; 79% de ménages équipés en ordinateurs ; 73,9 millions d'abonnements mobiles actifs, ce qui représente un taux de pénétration de 113% de la population.

Le trafic de données sur les réseaux fixes serait plus de 100 fois supérieur au trafic de données sur les réseaux mobiles.

Fin 2013, 36,5 millions d’abonnés mobiles utilisent les réseaux 3G, soit 48% des clients des opérateurs mobiles (+3 points en un an)
". La fin de la 2G va être longue…

Services fixes
"99,3% des lignes fixes en cuivre sont éligibles à l’internet haut débit ; environ 11 millions de logements sont éligibles à l’internet très haut débit toute technologies confondues".

(http://nsa33.casimages.com/img/2015/02/23/150223075721612508.gif) (http://www.casimages.com/i/150223075721612508.gif)

Services mobiles : au 31 décembre 2013
"2G : Orange France, SFR et Bouygues Telecom couvrent chacun plus de 99% de la population ; 3G : SFR et Orange couvrent environ 99% de la population, Bouygues Telecom 96,5%, et Free Mobile 60% ; 4G : au 31 décembre 2013, Bouygues Telecom, Orange et SFR annonçaient respectivement une couverture d’environ 63%, 50% et 40% de la population en 4G. Free Mobile n’a pas communiqué sur le sujet".

Depuis l’ARCEP a corrigé les chiffres de la 4G. Début juillet, pour Bouygues, c’etait 70%, pour Orange, c’est 66%, pour SFR, c’est 30% et pour Free, c’est 24%. Les chiffres ont forcèment évolué depuis cette date. Par exemple, Orange et Bouygues sont proches des 75%.

Sur les usages : 
(http://nsa33.casimages.com/img/2015/02/23/150223075751852217.gif) (http://www.casimages.com/i/150223075751852217.gif)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 25 février 2015 à 08:17:48
Bouygues Telecom vient de présenter ses résultats (http://www.bouygues.com/wp-content/uploads/2015/02/CP_resultats_groupeBouygues_annuels20141.pdf) à fin décembre. Une fois de plus, ils sont bons sur le fixe, meilleurs que les trimestres précédents sur le mobile et toujours mauvais financièrement.

"Le chiffre d’affaires s’établit à 4,4 milliards d’euros et le chiffre d’affaires réseau à 3,9 milliards d’euros sur l’année 2014 (respectivement -5% et -7% par rapport à 2013). L’EBITDA ressort à 694 millions d’euros (-186 millions d’euros sur un an). Le résultat opérationnel courant est de -65 millions d’euros et le résultat opérationnel de -62 millions d’euros après prise en compte de 400 millions d’euros de produits non courants liés aux règlements de litiges et de 397 millions de charges non courantes liées aux coûts d’adaptation et divers.

Sur l’année 2014, Bouygues Telecom n’a fait qu’un trimestre positif. Le tableau récapitulatif ci-dessous reprend les données de septembre 2014 pour B&You, le nombre de clients ADSL et THD. Ces chiffres devraient être connus un peu plus tard.   

(http://nsa34.casimages.com/img/2015/02/25/150225111051243432.gif) (http://www.casimages.com/i/150225111051243432.gif)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: vivien le 25 février 2015 à 08:51:37
Sur les chiffres du fixe, il semble y avoir une ou deux boulette pour Bouygues Telecom.

Quand on additionne ADSL et très haut débit, on ne trouve pas la 1ère colonne et il me semble que le recrutement n'est pas nul en ADSL.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: alain_p le 25 février 2015 à 09:04:06
C'est ce que j'allais dire : 0% en très haut débit, 0% en ADSL, mais +4.70% au total !
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 25 février 2015 à 09:09:32
Sur les chiffres du fixe, il semble y avoir une ou deux boulette pour Bouygues Telecom.

Quand on additionne ADSL et très haut débit, on ne trouve pas la 1ère colonne et il me semble que le recrutement n'est pas nul en ADSL.

C'est ce que j'ai dit dans ma présentation : il n'y a pas de détails sur l'adsl et le thd. Ils pourraient être annoncés par Bouygues lors de la présentation officielle ce matin.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: alain_p le 25 février 2015 à 09:11:50
Non, tu ne l'as pas dit. J'ai l'impression qu'il manque une fin de phrase.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 25 février 2015 à 09:13:04
"Le tableau récapitulatif ci-dessous reprend les données de septembre 2014 pour B&You, le nombre de clients ADSL et THD. Ces chiffres devraient être connus un peu plus tard. "

Comment être plus clair ? Faut aussi lire... ;) 
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: alain_p le 25 février 2015 à 09:22:20
"Les chiffres devraient être connus un peu plus tard pour le dernier trimestre de 2014" ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: seb le 25 février 2015 à 09:28:17
Hammett, le sens de tes deux phrases est loin d'être clair, en même temps.

C'est ça que tu voulais dire ?
" Le tableau récapitulatif ci-dessous reprend les données de septembre 2014 pour B&You. Le nombre de clients ADSL et THD n'a pas encore été communiqué. Ces chiffres devraient être connus un peu plus tard. "
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: alain_p le 25 février 2015 à 09:32:43
Et dans le tableau, ce serait peut-être mieux de ne pas mettre 0, mais rien, ou '-', pour indiquer qu'il n'y a pas de chiffres ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 25 février 2015 à 09:38:48
Z'êtes mignons parfois... Un rien vous perturbe les gars....  :)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: alain_p le 25 février 2015 à 09:42:09
Bah, quand tu dis "ces chiffres", les seuls chiffres que tu cites sont ceux de Septembre 2014. On doit donc deviner que tu veux parler en fait de ceux du Q4 2014...

Mais bon, c'est un détail pour éclaircir ton post. On te remercie pour tes bilans précis que tu publies tous les jours !
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 25 février 2015 à 09:45:57
Bon, on va peut être arrêter de polluer avec les problèmes de comprenettes personnelles ? Sinon, sur les chiffres de Bouygues ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: alain_p le 25 février 2015 à 09:54:53
Bilan financier pas terrible, mais personnellement j'attends les chiffres de recrutement en ADSL/VDSL pour voir si Bouygues continue à être le premier en recrutement en fixe, avant la sortie de la box miami ce trimestre...
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: K-L le 25 février 2015 à 09:56:47
J'attends moi de voir la part des abonnements THD sur le réseau Numericable.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 25 février 2015 à 10:58:59
Publication avec le détail adsl et THD. Sur ce segment, pas de chiffres entre les clients sur le réseau Numericable et ceux sur le FTTH.
C'est juste une augmentation de 10 000 clients. Pour le calcul, il faudra attendre la publication des résultats de Numericable le 5 mars.
A la fin du T3, sur le ftth c'était 6 000 clients et 362 000 clients sur le réseau de Numericable.   

Rien sur B&You.   

(http://nsa33.casimages.com/img/2015/02/25/150225105525538603.gif) (http://www.casimages.com/i/150225105525538603.gif)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: alain_p le 25 février 2015 à 11:14:27
Oui, je me doutais que le chiffre de 109.000 en fixe devait correspondre principalement à des recrutements sur l'ADSL/VDSL... donc 99.000/109.000...
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 25 février 2015 à 11:22:47
Récapitulatif des résultats publiés : 

Bouygues, fixe +109 000 dont 10 000 en thd. +73 000 sur le mobile (+99 000 sur les forfaits et -26 000 sur le prépayé).   
Orange, fixe +96 000 dont 82 000 sur le thd. -28 000 sur le mobile (+418 000 sur les forfaits et -445 0000 sur le prépayé)

Prochaines publications : NC/SFR le 5 mars et Free le 12 mars.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: alain_p le 25 février 2015 à 11:53:29
Il est clair que chez Orange, c'est la fibre qui tire les recrutements, contrairement aux concurrents.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 25 février 2015 à 13:01:03
Quelles tendances (au doigt mouillé) pour Free et SFR/NC ?

Fixe
Orange estime sa part de conquête à 35% avec 96 000 nouveaux clients. Soit un total de 275 000. Bouygues fait 109 000. 73 000 clients seraient donc à répartir.   

Forfait mobile
l'ARCEP estime à 2,552 millions le nombre de nouveaux clients sur le T4. Il faut y retrancher 1,570 millions maximum de clients Virgin Mobile et de Numericable qui sont passés de Mvno à Opérateur depuis le rachat de SFR.
Reste donc 982 000. Orange a gagné 418 000 et Bouygues 99 000. Reste (au minimum) 465 000 clients pour Free et SFR.

Ce ne sont que des estimations. ;)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: NBQG1304 le 25 février 2015 à 14:43:08
Retranscription de la présentation (http://edge.media-server.com/m/p/6x9yjfca) des résultats de Bouygues Télécom du 25/02/2015 au sujet du nombre d'abonnés dans le fixe :

Martin Bouygues : Je vous donne une information qui n’est pas sur ces slides mais qui est importante. La vérité, c’est que nous avons pris plus d’un million de nouveaux clients dans le fixe sur la seule année 2014. Ce qui représente évidemment, en clients bruts, une performance exceptionnelle, qui, je pense, ne peut que nous réjouir.

Questions/Réponses :
Vincent Maulez du Groupe Oddo :
L’autre question sur les Télécoms. Juste pour comprendre ce qui n’était pas mentionné dans la slide, ce que vous nous avez dit à l’oral sur le « 1 million de clients gross adds dans le fixe »
Martin Bouygues : J’étais sûr que ça vous plairez, c’est pour ça que je l’ai fait, pour ça que je l’ai dit.
VM : Donc du coup, juste pour être concis et être sûr que j’ai bien compris. Si c’est plus d’un million de « gross adds », ça veut dire que le churn est supérieur à 600 000 sur l’année et donc un taux de churn à 30% sur l’année. Et donc du coup est-ce que vous voyez ce taux de churn déjà baisser au T4 et qui pourrait légitimer le fait que vous pourriez avoir un million de clients en […]
MB : Je vais vous dire deux choses :
Tout d'abord, le million de clients, il vient naturellement de la générosité de nos concurrents compte tenu du coût de leurs offres. C’est normal qu’ils contribuent à l’effort.
Je rappelle qu’ils ont des offres fixes qui génèrent des marges d’EBITDA qui sont extraordinairement fortes et donc notre offre est très pertinente de ce point de vue. Et c’est pour ça qu’elle rencontre un gros succès.

Alors, le taux de churn il est dû à plusieurs phénomènes.
D’abord à un phénomène de qualité que nous avons eu du mal à maîtriser en début d’année. Ce que nous reconnaissons volontiers et que nous avons très largement amélioré depuis.
Et deuxièmement, on a aussi à faire à beaucoup d’offres promotionnelles en face de nous. On a beaucoup de concurrents qui remplacent leurs clients à 40€ par des clients à 4€. Évidemment, c’est pas tout à fait la même chose, mais ça fait bouger le marché et c’est très bien.
J’avais dit que nous rendrions 150€ par client, c’est largement fait. Ça fait déjà plusieurs milliards qui vont être rendus au marché dans la téléphonie fixe, ce qui me paraît être une très très bonne chose. Et nous allons poursuivre et intensifier ce mouvement, donc ça, c’est très bien.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: alain_p le 25 février 2015 à 15:45:34
Donc Martin Bouygues, c'est "tout va bien Mme la Marquise". On a un taux de churn de 30%, mais tout va bien. Les concurrents, dont Free avec ses ventes privées à 2 €, nous piquent beaucoup de clients, mais c'est très bien. Nous mêmes, on a énormèment baissé nos tarifs, d'où nos recrutements, mais aussi nos pertes financières, on va continuer, cela fait bouger le marché. On a eu des problèmes de qualité, mais c'est réglé.

Cela ressemble à de la méthode Coué...
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 25 février 2015 à 15:52:19
Pas vraiment. Il suffit de regarder les résultats financiers. Martin Bouygues a annoncé un retour au cash flow positif en 2016 pour la filiale telecom. C'est en train de se réaliser, avec un petit truc inattendu  (la dette passe de 4 à 3 milliards en gros)

Avec un CAC rouge, l'action gagne actuellement 1%.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: alain_p le 25 février 2015 à 15:55:33
Je n'ai pas vu d'annonces sur la dette. Qu'est-ce qui expliquerait cette baisse de 25%, dans le contexte actuel ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 25 février 2015 à 16:00:24
Des bons résultats  ;D
Dans un compte annuel, tu peux aussi ventiler un certain nombre de chose suivant les messages que tu as envie de faire passer au marché, aux concurrents, genre, je vais plutôt bien, le plan de 2 ans se déroule comme prévu, voir mieux que prévu, et ma filiale est en ordre de bataille pour les prochaines enchères sur le 700 Mhz.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 25 février 2015 à 16:37:21
(la dette passe de 4 à 3 milliards en gros)

Tu as le tableau sur ce chiffre ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: NBQG1304 le 25 février 2015 à 16:40:05
Ça, non ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 25 février 2015 à 16:47:12
Muchas gracias.  :)
C'est l'endettement du groupe, mais je pensais à celui de Bouygues Telecom.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 25 février 2015 à 17:04:29
Je rappelle qu’ils ont des offres fixes qui génèrent des marges d’EBITDA qui sont extraordinairement fortes et donc notre offre est très pertinente de ce point de vue. Et c’est pour ça qu’elle rencontre un gros succès.

Alors, le taux de churn il est dû à plusieurs phénomènes.
D’abord à un phénomène de qualité que nous avons eu du mal à maîtriser en début d’année. Ce que nous reconnaissons volontiers et que nous avons très largement amélioré depuis.
Et deuxièmement, on a aussi à faire à beaucoup d’offres promotionnelles en face de nous. On a beaucoup de concurrents qui remplacent leurs clients à 40€ par des clients à 4€. Évidemment, c’est pas tout à fait la même chose, mais ça fait bouger le marché et c’est très bien.
J’avais dit que nous rendrions 150€ par client, c’est largement fait. Ça fait déjà plusieurs milliards qui vont être rendus au marché dans la téléphonie fixe, ce qui me paraît être une très très bonne chose. Et nous allons poursuivre et intensifier ce mouvement, donc ça, c’est très bien.

C'est bizarre, on aurait pu mettre Xavier Niel à la place. :)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: alain_p le 25 février 2015 à 19:31:14
C'est vrai, cela rappelle le discours de Xavier Niel sur les trois gros et les "pigeons", et qu'il allait "redonner du pouvoir d'achat aux français".
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 25 février 2015 à 19:39:22
Et les problèmes de qualité réglés, et le dumping de Martin sur Idéo, et le fait que baisser les prix/agiter le marché ce soit bien...

Leur stratégie est tellement copier-coller d'un point de vue tarifaire, inversant mobile et fixe que c'en est vraiment drôle.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: CariBoo le 25 février 2015 à 22:15:53
Récapitulatif des résultats publiés : 

Bouygues, fixe +109 000 dont 10 000 en thd. +73 000 sur le mobile (+99 000 sur les forfaits et -26 000 sur le prépayé).   
Orange, fixe +96 000 dont 82 000 sur le thd. -28 000 sur le mobile (+418 000 sur les forfaits et -445 0000 sur le prépayé)


Bon au final, c'est tout de même un sacré bouillon et l'officialisation que Bouygues est devenu le 4ième opérateur en France.
C'est impressionnant de constater le déclin de l'entité qui était la pépite du groupe Bouygues.

Sur un an, c'est "Flat" sur le THD (qui est à priori le segment d'avenir pour les opérateurs), très légèrement en hausse sur le mobile mais avec un ARPU qui chute de 7% (avec une certaine accélération au T4, ce qui n'est vraiment pas bon signe pour 2015 :-/ et un constat très mitigé sur le Fixe ou l'opérateur a réussi à recruter 1 million de clients mais n'en n'a gardé que 400000 avec qui plus est une chute de 11% de l'ARPU).

Résultat des courses (ou plutôt des mauvaises nouvelles), l'opérateur fini avec un trou dans la caisse et ne sera certainement pas en position de force pour l'acquisition de nouvelles fréquences (si cela a lieu en 2015). L’investissement dans le déploiement des réseaux s'en ressent, aussi bien sur le mobile où Orange a repris sa position de n°1 que sur l'ADSL ou Bouygues n'a pas tenu ses engagements moraux de déploiement de NRA.

La prophétie de XN s'est réalisée, il avait annoncé en lors de l'arrivé des offres du fixe à 20€ que Bouygues allait cramer le cash qui lui restait pour financer cette offre .. Bingo.

L'année 2015 risque vraiment d'être très dur pour les équipes de BT .. courage à eux en tout cas  :-\
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 25 février 2015 à 22:51:53
Financièrement Bouygues annonce pour 2015 une dépréciation d'actifs de 200 millions. C'est lié à la mutualisation avec SFR.
La guerre déclenchée par Bouygues va d'abord laisser des traces chez Bouygues. 2015 devrait voir Bouygues devenir définitivement le quatrième operateur. Combien de temps, le groupe va-t-il pouvoir le supporter, sachant qu'historiquement c'est la téléphonie mobile qui finançait le groupe.
Difficile de savoir si Bouygues va continuer seul ou être racheté, mais les futures enchères pourraient être l'occasion pour entamer un revirement strategique.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 26 février 2015 à 01:18:48
Laissons ByTel se stabiliser : ils ont déjà tranché sérieusement dans le vif et un plan de départ volontaire de 1400 personnes avec cadeau de départ pour chacun est aussi très coûteux. Réorganiser l'entreprise alors que le tiers des cadres en est sorti ou presque, ça ralentit forcèment les projets en cours, et les chantiers de simplifications tels que la remise à plat du SI sont certes bénéfiques à long terme mais très coûteux à court terme.
Je note que malgré la refonte des offres mi-novembre, ils ont gagné des abonnés au T4 : c'est une belle prouesse, même si quasiment tout le monde y gagne au change, ça donne toujours une occasion de regarder à côté la couleur de l'herbe.

Les résultats ne sont pas catastrophiques, et By a commercialement réussi sa stratégie sur le fixe, même si derrière le profit est assez proche du 2€ de Free...
Ceci dit financièrement ça se passe plutôt mieux que prévu et si By arrive à prendre le dessus sur Free en faisant significativement réduire ses profits, Free finira par devoir réagir. Comment ? Offre tarifaire agressive ? Modification de la stratégie en s'axant enfin sur la qualité de service comme By, sachant qu'ils y ont des atouts en xDSL que les autres n'ont pas ?... Vu que le mobile va finir par coûter moins en itinérance tout en rapportant un peu quand même, et que les coûts de déploiement FTTH vont finir par être "tout le monde dans le même bateau" (Free a fait une bonne partie du boulot coûteux en P2P, et pas sûr qu'ils s'y remettent dans les futures ZTD qu'ils déploieront), on peut penser qu'ils vont pouvoir s'asseoir sur une partie de leur rente du fixe :)

Il faudra voir comment va se partager le gâteau d'une bonne partie des abonnés fixe de SFR face à la stratégie d'inflation de la nouvelle direction : pour l'instant Martin s'offre la part du lion mais il y a encore 1 ou 2 ans de mouvement à venir, et rien n'interdit une ruade commerciale de Free ou d'un autre comme les mobiles inclus en 2011 ou le Maghreb inclus qui ont joliment rebattu les cartes entre ceux qui l'ont et les autres.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 26 février 2015 à 08:22:02
Les résultats ne sont pas catastrophiques, et By a commercialement réussi sa stratégie sur le fixe, même si derrière le profit est assez proche du 2€ de Free...

Ne pas gagner de l'argent en téléphonie mobile, faut quand même le faire. Cela ne lui laisse pas beaucoup de marges pour investir. D'ailleurs comparer la stratégie du fixe de Bouygues à celle de Free et de son forfait 0/2€ n'est effectivement pas bon signe.

Quand même, Free a au moins le rente sur le fixe qui lui permet de se faire du gras, Bouygues de son coté ne peut même plus compter sur  le mobile pour irriguer le fixe. 

Bouygues recrute mais sur un marché mature cela lui coûte cher et globalement cela ne joue que sur une petite masse de clients. Ce sont beaucoup d'efforts pour pas grand chose.

Le juge de paix sera le 700Mhz. Que pourra faire Bouygues ? Sera-t-il obligé de passer des alliances ? We will see...Si en plus, Free passe la deuxième lame, pas sur que Bouygues y résiste. Sans compter l'effet psychologique de passer de la troisième à la quatrième place...   



Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 03 mars 2015 à 07:59:21
Il y a quelques mois, l’ARCEP a publié (http://www.arcep.fr/uploads/tx_gspublication/supplement-rapport-activite-2013.pdf) un supplèment à son rapport d’activité annuel 2013, ce document présente quelques chiffres clés sur la situation du secteur des télécommunications. Présentation en huit parties. Les chiffres 2014 devraient confirmer ces grandes tendances.

7- Quelques comparaisons entre opérateurs européens et américains
Pour l’ARCEP : "Les 4 principaux opérateurs présents au sein de l’Union européenne sont beaucoup mieux implantés au plan mondial, avec plus d’1 milliard de cartes SIM contre 416 millions pour les 4 principaux opérateurs présents aux Etats-Unis. Les 4 principaux opérateurs présents aux Etats-Unis cumulent des parts de marché continentales supérieures aux 4 principaux opérateurs européens : 82% du chiffre d’affaires total du secteur pour les premiers, 58% pour les seconds.".

(http://nsa33.casimages.com/img/2015/03/03/150303075502251418.gif) (http://www.casimages.com/i/150303075502251418.gif)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 05 mars 2015 à 07:58:35
Il y a quelques mois, l’ARCEP a publié (http://www.arcep.fr/uploads/tx_gspublication/supplement-rapport-activite-2013.pdf) un supplèment à son rapport d’activité annuel 2013, ce document présente quelques chiffres clés sur la situation du secteur des télécommunications. Présentation en huit parties. Les chiffres 2014 devraient confirmer ces grandes tendances.

8 (et fin) - Quelques comparaisons avec nos voisins

Equipement
Pour l’ARCEP : "Le taux de pénétration du haut débit est, en France, parmi les plus importants d’Europe. Sur les activités mobiles, le taux d’équipement augmente significativement en 2013 contrairement aux principaux autres pays européens. La consommation des clients est, elle aussi, très dynamique avec des forts taux d’usage aussi bien pour la voix (2h54 par client et par mois en moyenne) que pour les SMS (245 messages par client et par mois en moyenne). Le taux de pénétration de la téléphonie mobile mesure le nombre de cartes SIM rapporté à la population.".

(http://nsa34.casimages.com/img/2015/03/03/150303075133793650.gif) (http://www.casimages.com/i/150303075133793650.gif)

Revenus mobiles
La baisse est générale et simplement plus ou moins prononcé selon les pays. 2014 et surtout 2015 devrait un arrêt de la baisse. Pour l’ARCEP : "D’après les estimations de l’IDATE, le revenu de détail des services (fixes et mobiles) de communications électroniques a baissé en 2013, dans les 5 grands pays européens, en moyenne de 5%. Le recul le plus important a été en Espagne (-10%).".

(http://nsa33.casimages.com/img/2015/02/02/150202090548588288.gif) (http://www.casimages.com/i/150202090548588288.gif)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 05 mars 2015 à 08:23:37
Résultats annuels SFR/NC/Virgin Mobile
http://numericable-sfr.com/sites/default/files/Finance/Publications-resultats/cp_resultats_2014_150305.pdf
Total de 6 577K pour fixe, 1 547k THD, 22 939k pour mobiles et 13 004k pour les forfaits. Baisse du CA proforma de 5% et de l'Ebitda de 11%. Cela semble plutôt bon commercialement.

D'autres chiffres à suivre. 
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: NBQG1304 le 05 mars 2015 à 13:18:44
Les résultats complets sont arrivés pour l'année 2014 pour le Groupe NC-SFR, vous pouvez les retrouver à cette adresse (http://numericable-sfr.com/finance/11212014-1058-publications-de-resultats#sfrintid=G_nav_finance_publication-resultats&sfrclicid=G_nav_finance_publication-resultats).
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 05 mars 2015 à 13:34:12
SFR vient de présenter ses résultats (http://numericable-sfr.com/sites/default/files/Finance/Publications-resultats/nc-sfr-kpis-fy-2014-results-150305.xlsx) au 31 décembre 2014. Ces résultats regroupent ceux de SFR, Numericable et Virgin Mobile.

C’est en baisse sur l’ADSL et en hausse sur le très haut débit. C’est en baisse sur les forfaits et le prépayé. La Téléphonie mobile regroupe les clients du groupe SFR : SFR + Mvno + SRR. Les forfaits et les prépayés ne regroupent que ceux de SFR.   

Il n’y a pas de détails sur le type de très haut débit. Soit Fttb ou Ftth. Le nombre de clients en marque blanche n’est pas donné. Sur le très haut débit, le total SFR+NC des trimestres précédent n’est pas égal au total présenté.
 
(http://nsa33.casimages.com/img/2015/03/05/150305012442790043.gif) (http://www.casimages.com/i/150305012442790043.gif)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 05 mars 2015 à 13:46:20
On les aura peut-être dans la conférence de presse cette après-midi (les résultats marque blanche) ?

Je suis étonné que le VDSL THD ne soit pas mentionné : soit ADSL, soit THD et ça ressemble effectivement à du FTTx.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 05 mars 2015 à 13:57:10
Récapitulatif des résultats publiés : 

Bouygues, fixe +109 000 dont 10 000 en thd. +73 000 sur le mobile (+99 000 sur les forfaits et -26 000 sur le prépayé).   
Orange, fixe +96 000 dont 82 000 sur le thd. -28 000 sur le mobile (+418 000 sur les forfaits et -445 0000 sur le prépayé).
SFR, fixe -25 000 dont +27 000 sur le thd. -194 000 sur le mobile (-71 000 sur les forfaits et -123 000 sur le prépayé).

Quelles tendances (au doigt mouillé) pour Free ?

Fixe
Orange estime sa part de conquête à 35% avec 96 000 nouveaux clients. Soit un total de 275 000. Bouygues fait 109 000, SFR -25 000. 98 000 clients.   

Forfait mobile
l'ARCEP estime à 2,552 millions le nombre de nouveaux clients sur le T4. Il faut y retrancher 1,570 millions maximum de clients Virgin Mobile et de Numericable qui sont passés de Mvno à Opérateur depuis le rachat de SFR.
Reste donc 982 000. Orange a gagné 418 000 et Bouygues 99 000 et SFR perdu 71 000, reste (au minimum) 536 000 clients pour Free.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 05 mars 2015 à 22:14:15
Comment le total THD de SFR+NC du T3 (avant fusion) qui était de 1332k est devenu 1520K après fusion ? 188k de différence ! Le VDSL2 doit être compté, mais pas que cela...
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 05 mars 2015 à 22:17:06
Et la marque blanche aussi ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 05 mars 2015 à 22:32:45
Cela ne fait pas la différence. Le chiffre n'a pas été donné non plus.
D'autre part, les chiffres ARCEP du t4 indiquent une forte hausse sur le THD inférieur à 100Mbit/s. Le segment du VDSL2. C'est +430k et 168k pour le > à 100Mbit/s.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Philoutix le 05 mars 2015 à 22:35:04
La fibre attire plus que l'ADSL en France

AFP : 05/03/2015 à 19:04

Les abonnements à internet via l'ADSL sont en baisse pour la première fois en France, en raison du succès grandissant de la fibre optique qui a vu ses abonnés augmenter de 67% en un an, a indiqué jeudi l'Autorité des télécoms (Arcep).

Au 31 décembre 2014, le nombre d'abonnements à internet via l'ADSL - soit via le réseau traditionnel en cuivre - s'élevait à 22,395 millions, contre 22,723 millions au troisième trimestre 2014, selon l'Observatoire du haut et très haut débit.

De son côté, la fibre optique comptabilise 935.000 abonnements en FTTH (Fiber to the home, soit la fibre jusqu'au domicile), un gain de 135.000 abonnements au cours du dernier trimestre, et de 67% en un an. Ces abonnements à la fibre ont dépassé pour la première fois le nombre d'abonnements (885.000) au câble (via Numericable) proposant un débit supérieur ou égal à 100 Mbits par seconde, qui n'ont progressé que de 16% sur un an.

Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 05 mars 2015 à 22:44:34
Cela ne fait pas la différence. Le chiffre n'a pas été donné non plus.
Ce serait étonnant d'avoir une telle progression sur l'ADSL dans ce cas, si les lignes VDSL2 sont subitement sorties du chiffre d'abonnés xDSL.

Citer
D'autre part, les chiffres ARCEP du t4 indiquent une forte hausse sur le THD inférieur à 100Mbit/s. Le segment du VDSL2. C'est +430k et 168k pour le > à 100Mbit/s.
Et c'est cohérent avec l'ouverture fin octobre du VDSL2 sur les lignes indirectes.

Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 06 mars 2015 à 06:12:58
Oui, c'est la seule explication. Sortie du VDSL2 du haut débit et comptage dans le très haut débit. Le problème de l'ARCEP est de ne pas le l'expliquer.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 06 mars 2015 à 08:12:25
L'ARCEP vient de publier (http://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/hd-thd-detail/t4-2014/obs-hdthd-DETAIL-t4_2014.pdf) ses données provisoires "INTERNET À HAUT ET TRÈS HAUT DÉBIT SUR RÉSEAUX FIXES AU 31 DÉCEMBRE 2014"

(http://nsa34.casimages.com/img/2015/03/06/150306075325988040.gif) (http://www.casimages.com/i/150306075325988040.gif)

Evolutions
Globalement, sur les 12 derniers mois le marché poursuit sa croissance avec un taux de 4,0%. Il est étal depuis 1 an.

A noter que la croissance sur les douze derniers mois est juste au dessus du million avec 1,027 million de nouveaux abonnements dont 1,029 en très haut débit. 

Sur le dernier trimestre, l'ARCEP calcule 305 000 nouveaux clients dont 598 000 en très haut débit et une baisse de 291 000 en haut débit. Cette baisse que rien ne justifie lors que l'on examine le détails donnés par les opérateurs est certainement lié à la sortie d'abonnements VDSL2 du haut débit pour les incorporer dans le très haut débit. C'est d'ailleurs cette catégorie (+430 000) qui augmente le plus selon les comptages de l'ARCEP.

Pour le FFTH, c'est une augmentation de 135 000 et pour les autres abonnements THD c'est 35 000. Orange (c'est le seul qui donne un chiffre précis) avec 82 000 clients FTTH s'adjuge 60,7% des parts de conquête sue ce segment.

En fonction des résultats publiés par Bouygues Telecom, Orange et SFR/NC, dont le nombre total de nouveaux clients est de 180 000, cela laisse 125 000 nouveaux clients pour les petits opérateurs locaux et pour Free. Free publiera ses résultats le 12 mars.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: simonmb le 06 mars 2015 à 12:35:26
Je tiens à relever deux chiffres relativement sympathiques qui établissent un état de fait :

- le nombre de lignes FTTH est de 935 000
- le nombre de ligne FTTB >=100 Mbt/s est de 885 000

Pour la première fois le nombre de lignes FTTH dépasse le nombre de lignes en FTTB >= à 100 Mbt/s.

La fibre de bout en bout commence donc à plus se démocratiser que le câble rénové.

De plus, le nombre d'abonnement haut débit a baissé d'environs 300 000 alors que le très haut débit en a gagné environs 600 000 (430 000 grâce au VDSL2 et au câble <100 Mbt/s). Il reste donc seulement 170 000 prise de plus pour le FTTH (135 000) et le FTTB rénové (35 000).

Pour ma part, en imaginant que le taux de conversion vers le VDSL2 va encore avoir un impact sur les prochains trimestres (tout en s'atténuant) et que la fibre va voir son taux d'abonnement s'accroître, le nombre d'abonnements haut débit devrait stagner pour les trois ou quatre prochains trimestres avant de baisser au profit du FTTH et FTTB.
 
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 06 mars 2015 à 13:21:17
Un point sur les nouveaux clients très haut débit pour le T4.

Orange (FTTH) +82k;
SFR (FTTH+FTTLa) +25k;
Bouygues +10k (+8k FTTH, +2K FTTLa).

Soit au total:
SFR 1,547K (FTTH+FTTLa);
Orange 563k (FTTH);   
Bouygues 378K : (364k FTTLa sur réseau Numéicable, 14k FTTH).
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Nico le 06 mars 2015 à 13:33:49
Bouygues 378K : (364k FTTLa sur réseau Numéicable, 14k FTTH).
Par curiosité, tu as les chiffres du calcul amenant à 14k FTTH ? Ça me semble logique vu le précédent chiffre ceci étant.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 06 mars 2015 à 13:39:34
Oui, c'est le document présenté par SFR dans le conf' call.

En marque blanche, SFR donne 364k sur le T4 et Bouygues donne un total de 378k pour le T4. 
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Nico le 06 mars 2015 à 13:40:39
Merci !
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 06 mars 2015 à 13:46:53
De rien ;)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 06 mars 2015 à 14:01:38
A ce rythme BT devrait dépasser les 100k FTTH en fin d'année, avant si leur process industriel s'étoffe (et que les clients suivent bien sur)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Nico le 06 mars 2015 à 14:03:52
Faut voir quel type de progression tu appliques. On a T3 = 6k et T4 = 14k il me semble. En linéaire c'est pas gagné pour les 100k !
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 06 mars 2015 à 14:04:51
Arghhhh...j'avions pas vu les chiffres du T3    :-[
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 09 mars 2015 à 07:49:24
Suite à la publication des résultats d’Orange, de Bouygues et de SFR, il est un peu plus simple de se faire une idée de l’effet Free Mobile pour ces trois opérateurs depuis trois ans. A noter que les départs ne correspondent pas automatiquement à une arrivée chez Free, car il y aussi des mouvements entre opérateurs et Mvno.

(http://nsa34.casimages.com/img/2015/03/07/150307103957974033.png) (http://www.casimages.com/i/150307103957974033.png)
   
Orange, SFR et Bouygues perdent toujours autant de clients en prépayés : c’est quand même un débours plus de 6 millions de clients perdus ! Alors que le marché s’est développé, ce n’est même compensé par le gain de près de 5 millions de forfaits. Lorsque Free aura publié ses résultats, il sera intéressant de mesurer les parts de conquêtes sur les forfaits depuis trois ans.

Les historiques profitent du développement du marché avec les offres sans engagement avec B&You, Red et Sosh et à l’essor du M2M. Par rapport à la base clientèle au 31 décembre 2011, Bouygues et SFR sont toujours dans le rouge. Orange lui est tout juste dans le vert et se taille la part du lion avec un gain de 52,4% sur les forfaits.

A noter que les résultats 2014 de SFR sont calculés avec l’apport de Virgin Mobile et Numericable. 2012 et 2013 sont calculés avec les résultats publiés par Virgin Mobile et Numericable.

Pour Virgin Mobile, il y a eu perte de 198 000 clients en 2012 (+38 000 forfaits et -236 000 prépayés) et perte en 2013 de 111 000 clients (-67 000 forfaits et -44 000 prépayés), pour un total de 1,689 million de clients à fin 2013. Coté Numericable, 2012 avait vu un gain de 66 000 clients, 2013 un gain de 73 000 et les trois premiers trimestres, un gain de 50 000 clients. Le cumul connu des deux atteint donc une perte de 120 000 clients en deux ans.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 12 mars 2015 à 07:58:17
Iliad vient de publier (http://iliad.fr/finances/2015/CP_120315.pdf) ses résultats pour le quatrième trimestre 2014. Moyen sur le fixe et bon sur le mobile. Sur le fixe, il y a un coup de mou sur ce T4 ou il termine troisième. Sur le mobile, c’est un gros trimestre et Free dépasse maintenant les 10 millions de clients. Sur les forfaits, Free est juste à 25 000 clients de Bouygues Telecom. Sur le CA, l’écart n’est plus que de 270M€ pour Bouygues.
Sur un an la hausse est de 4% sur le fixe et de 25,7% sur le mobile.

(http://nsa33.casimages.com/img/2015/03/12/150312075157282645.gif) (http://www.casimages.com/i/150312075157282645.gif)

A noter que Free ne donne toujours pas de chiffres Alice, sur la Fibre ou sur la répartition des forfaits 0/2€ de ceux à 16/20€.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: CariBoo le 12 mars 2015 à 08:38:50
et petit trou d'air dans l'ARPU ADSL ... (Effet vente privée sans doute)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 12 mars 2015 à 10:49:51
Parts de conquête sur les forfaits mobiles au T4 :
Free 530 000 nouveaux clients, soit 50,3%, 

Orange 418 000, soit 39,7%, 

Bouygues 99 000, soit 9,4%

Autres 6 000, soit 0,7%%

Total 1,053 000

SFR France est négatif -71 000



L’ARCEP compte 2,552 000 nouveaux clients forfaits sur le T4. Auquel il faut retrancher les clients de Virgin Mobile et ceux de Numericable qui intègrent l'ensemble SFR. Pour l’ARCEP, ce total est de 1,570 000 million. Reste donc 982 000 clients, en rajoutant le résultat négatif de SFR,le total de nouveaux clients est de 1,053 million.   

Parts de conquête sur fixe (ADSL et très haut débit) sur le T4 :

Bouygues 109 000 nouveaux clients, soit 40,7%,

Orange 96 000, soit 35,8%,

Free 63 000, soit 23,5%,
Total 268 000  


SFR est négatif -25 000.

L’ARCEP compte 307 000 nouveaux clients sur le T4. En additionnant Bouygues, Orange et Free et en retranchant SFR, le solde est de 243 000 nouveaux clients. Il manque donc 64 000 clients, ou sont-ils ? 
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Philoutix le 12 mars 2015 à 14:03:26
La Poste, etc ... ??
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: vivien le 12 mars 2015 à 14:29:41
K-Net à eu 243 000 nouveaux clients au T4 2014 ?  ;D

Sérieusement, il y qq chose qui doit être faux quelque spart...
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 12 mars 2015 à 14:41:55
La Poste, etc ... ??
Sur ce trimestre, les "petits" FAI feraient autant que Free ? Cela fait beaucoup quand même.
C'est peut être une rectification (un ensemble de retards mis à jour sur le T4 ?) de l'ARCEP. Mais là, cela fait beaucoup quand même. Il va falloir attendre la publication définitive de l'ARCEP.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: kgersen le 12 mars 2015 à 14:51:50
A noter que Free ne donne toujours pas de chiffres Alice, sur la Fibre ou sur la répartition des forfaits 0/2€ de ceux à 16/20€.

Tant qu'on a pas cette répartition leur chiffres en mobile n'ont quasi pas d’intérêt.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Kaelhan le 13 mars 2015 à 07:37:48
Iliad communique sur l'ARPU du fixe (35,10€ en baisse de 90cts)  mais rien sur l'ARPU du mobile.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 13 mars 2015 à 07:48:56
On peut le faire à fin de période en divisant le CA mobile par le nombre de clients. C'est pas précis, mais cela donne une bonne indication.   
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 13 mars 2015 à 07:58:00
Après la publication des résultats à fin décembre 2014, voici le tableau récapitulatif des parts de marché pour le haut et très haut débit.

(http://nsa34.casimages.com/img/2015/03/12/15031209260765027.png) (http://www.casimages.com/i/15031209260765027.png)

Précisions
- Les données (exprimées en milliers) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR. 
- La catégorie « autres » est calculé en prenant le total ARCEP défalqué des totaux publiés par les  opérateurs : Orange, Free, SFR, Bouygues et Numericable.
- On y trouve donc par exemple les opérateurs DCOM comme SRR (54 000 à fin T3 2014), Outremer Telecom (57 000 clients à fin 2012), Zeop (10 000 clients) et  Canal+-Mediaserv (28 000 clients). Il y a également les opérateurs professionnels et les opérateurs locaux, les FAI alternatifs, mais aussi La Poste Mobile (qui déclarait 50 000 clients à fin juin).
- Pour lire le tableau : Orange est à 39,86% de parts de marché avec 10,354 millions de clients et a recruté 246 000 nouveaux clients entre le T4 2013 et le T4 2104.

Bouygues poursuit sa lente remontée et termine super recruteur en 2014 (en y laissant sa chemise), mais que d’efforts pour dépasser la barre des 10%. Il va lui en falloir autant pour arriver à dépasser la barre des 10%. En un an, Bouygues a seulement comblé l’écart avec Free pour 187 000 clients, c’est 5,1%  par rapport à l’écart entre Free et Bouygues dans le fixe à décembre 2013 ! 

Free repart sur ses recrutements, en partie avec ses offres promotionnelles. C’est une "petite" année pour Free qui maintient ses positions mais commence à voir le Ftth à décoller sans lui. Rien de définitif, mais Free ne va plus devoir mollir, et sauf relance d'une guerre sur les prix, la situation sera quasi-identique jusqu'au lancement de la V7. 

Orange est tranquillement passé sous la barre des 40% de pdm. Les bons chiffres sur le très haut débit ne compensent pas assez la stagnation sur l’Adsl. Orange se place sur le Ftth, mais rien n'est acquis, il va lui falloir conquérir beaucoup plus et prendre sur ces concurrents.   

SFR est à 25,3% du marché, mais ne recrute plus. Il va lui falloir repartir rapidement pour que la perte de clients ne devienne pas un petit désastre.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: kgersen le 13 mars 2015 à 12:04:14
On peut le faire à fin de période en divisant le CA mobile par le nombre de clients. C'est pas précis, mais cela donne une bonne indication.

y'a pas le CA de la vente des smartphones dans le CA mobile ? si oui on peut rien tirer comme indication.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 13 mars 2015 à 12:32:51
Un CA par client. C'est déjà cela.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 16 mars 2015 à 07:57:46
Après la publication des résultats à fin décembre 2014, voici le tableau récapitulatif des parts de marché dans la téléphonie mobile.

Le récapitulatif a évolué. Par opérateur, c’est le nombre total de clients (y compris les Mvno et filiales) qui est pris en compte. Pour avoir un peu plus de détails voir les chiffres de L’ARCEP et ceux publiés par les opérateurs. Les résultats sont exprimés en milliers.

(http://nsa33.casimages.com/img/2015/03/12/150312093059796491.png) (http://www.casimages.com/i/150312093059796491.png)

Bouygues continue sur sa lancée et ne s’en sort qu’avec ses forfait B&You. Son différentiel avec Free ne tient plus qu’à un fil. Sur les forfaits, Bouygues a encore une avance de 25 000 clients. A ce jour, Free est certainement passé devant. En comptant le prépayé, et en maintenant ce rythme, Free sera certainement devant à la fin du premier semestre.

Free approche les 14% du marché. Pour atteindre l'objectif affiché de 25% du marché, il va falloir à Free d'autres leviers de croissance que son forfait à 0/2€. Mais lesquels ?

Orange continue de plonger, mais c’est d’abord à cause de la perte de ses clients Mvno, car ses résultats propres sont plutôt bons sauf sur le prépayé qui est complétement à l’abandon. C'est le seul opérateur a compenser la perte du prépayé par un gain significatif sur les forfaits.

SFR plonge. Pour rappel lors de son rachat, P.Drahi avait estimé que  SFR devrait accuser des pertes jusqu’en 2016. Le nombre total de clients mobile serait 20,540 000 millions à fin 2014, de 20,460 000 millions, à fin 2015 et remonterait à fin 2016 à 20,480 000. A ce jour, le troisième est loin et le premier aussi. La reconquête devra être vigoureuse.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Fredwww le 16 mars 2015 à 19:04:19
Orange continue de plonger, mais c’est d’abord à cause de la perte de ses clients Mvno, car ses résultats propres sont plutôt bons sauf sur le prépayé qui est complétement à l’abandon. C'est le seul opérateur a compenser la perte du prépayé par un gain significatif sur les forfaits.

Pourquoi Orange perd tant de clients MVNO ? Est-ce une décisions des MVNO de migrer vers d'autres réseaux mobiles (moins cher ?) ou bien une directive d'Orange de s'alléger de ces MVNO pour préserver la QoS des clients Orange ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Nico le 16 mars 2015 à 19:32:00
Ça peut être lié à Virgin par exemple qui - racheté par NC - a migré pas mal de clients sur le réseau SFR.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 17 mars 2015 à 08:13:43
Après la publication des résultats à fin décembre 2014, voici un tableau récapitulatif sur quelques données générales publiées par Bouygues Telecom et Free. Le match -  la battle - est d’importance, car Free est en train de devenir le troisième opérateur national.
Problème pour Bouygues, la hausse du CA fixe ne compense pas la baisse du CA mobile. Problème pour Free, convertir le 0/2€ vers 16/20€.

Mobile
Bouygues résiste encore sur quelques points, comme le nombre de clients sur le segment mobile. Mais au rythme actuel de recrutement de Free, Bouygues devrait être dépassé fin juin. Bouygues est encore devant sur le chiffre d’affaire du segment mobile.
Sur les forfaits, Free est juste à 25 000 clients de Bouygues Telecom.

Fixe
Sur le fixe, depuis décembre 2013 et malgré ses efforts commerciaux, Bouygues n’a comblé l’écart avec Free que pour 187 000 clients, ce qui représente  5,1% de l’écart entre Free et Bouygues en décembre 2013 ! 
Free revendique 550 000 clients haut débit selon la définition de l'ARCEP, dont 100 000 en ftth et Bouygues revendique 378 000 clients (hors vdsl) THD dont 14 000 sur le Ftth.   

Finance
Sur le CA, l’avance n’est plus que de 270 millions pour Bouygues contre 900 millions à fin 2013.

Le groupe Bouygues est endetté (endettement/Ebitda) à 1,83x (1,14x en 2013) contre 0,84x (0,85x en 2013) pour Free.

Pour Free, le ratio (EBITDA / CA) est de 30,8% contre 30,9% en 2013, 32,1% à fin 2013, 29,2% en 2012 et 39,3% en 2011. Pour Bouygues, le ratio (EBITDA / CA) est de 15,7 contre 18,9% à fin 2013, 17,4% en 2012 et 22,2% en 2011. Free est 2 fois plus rentable que Bouygues !

A noter que Free ne publie par d'ARPU mobile. Il s'agit donc de la division du CA mobile par le nombre de client, lui même divisé par 12. Cela reste imprécis, mais donne une bonne indication.

(http://nsa34.casimages.com/img/2015/03/13/150313124903298893.gif) (http://www.casimages.com/i/150313124903298893.gif)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 18 mars 2015 à 07:48:34
Après la publication des résultats de Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR à fin décembre 2014, voici un tableau récapitulatif des parts de marché pour le très haut débit selon les critères de l’ARCEP (débit >= 30Mbts).

Précisions
- Les données (exprimées en milliers) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR. 
- Pour lire le tableau : SFR est à 43,96% de parts de marché avec 1,547 million de clients.
- Les opérateurs gagneraient à publier des chiffres clairs et à séparer le VDSL du reste du THD. En particulier, Free ne publie rien. SFR, cumule l’ensemble des technologies. Orange ne donne que le FTTH. Bouygues ne semble publier que le THD.
- Les chiffres présentés ne sont pas tous arrêtés à la même date, c’est soit au 31 décembre, soit début mars. 
- Dans ces conditions, tracer un historique est vraiment trop foutraque. 

(http://nsa33.casimages.com/img/2015/03/13/150313113552346241.gif) (http://www.casimages.com/i/150313113552346241.gif)

Bouygues chiffre arrêté au 31 décembre 2014. Ne semble pas contenir le VDSL2. Le THD (378 000 hors vdsl) représente 15,6% de ses clients contre 15,9% à fin septembre, 16,5% à fin juin, 17,8% à fin mars, 18,3% à fin 2013 et 16,1% à fin 2012.

Free chiffre donné par X.Niel lors de la présentation de sa Mini Box début mars. 100 000 clients en Ftth à fin décembre et 450 000 en VDSL2.  Le FTTH (+/- 100 000 clients à fin décembre hors vdsl) représente 1,7% de ses clients. Free gagnerait à être transparent et à publier sur le sujet.

Orange les données sont de début mars. Selon des infos du forum LaFibre.info (https://lafibre.info/ftth-la-fibre-optique-gpon-ou-p2p/part-de-marche-ftth-t4-2014/msg209639/#msg209639), début mars Orange aurait 620 000 (536 000 à fin décembre) clients en ftth et 430 000 en VDSL.
Le FTTH (563 000 clients à fin décembre hors vdsl), représente 5,4% de ses clients, contre 4,7% à fin septembre, 4,1% à fin juin, 3,6% à fin mars, 3,2% à fin 2013 et 1,8% à fin 2012.

SFR/Numericable chiffre arrêté au 31 décembre. Dans la présentation de ses résultats, le détail du VDSL2 n’est pas donné. Avant la fusion SFR revendiquait 249 000 clients THD et Numericable 1,083 millions, soit un total de 1,332 millions.
Le très haut débit (selon les courbes de progression au T3, on peut estimer à 1,377 millions de clients en THD hors vdsl) représente 20,9% de ses clients à fin décembre 2014. 
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Nico le 18 mars 2015 à 07:59:19
J'ai du mal à voir le gain des opérateurs à être plus clairs. J'ai l'impression que ce qui est donné par chacun est ce qui les arrange :

- SFR donne tout parce que ça fait un gros chiffre et permet d'être premier
- Orange donne le FTTH car il est largement leader dessus
- Free donne tout car grosse part de VDSL2 qui vient faire grossir le THD
- ByTel donne le THD car très faible part de FTTH
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: vivien le 18 mars 2015 à 08:11:28
+1 avec Nico

Chaque opérateur présente les chiffres de façon à l’arranger.

Le pire pour faire des stats dans le temps, c'est que cela change selon les époques.

J'aimais bien que Numericable donnait le nombre de client câble en marque blanche, cela permettait d'avoir le nombre de client câble de Bouygues Telecom, seul client en marque blanche, et donc d'en déduire les clients FTTH vu que les clients THD de Bouygues excluent le VDSL.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 18 mars 2015 à 08:16:16
SFR (le nouveau) a donné les chiffres sur le nombre de clients en marque blanche.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 18 mars 2015 à 08:35:10
Avec la course aux chiffres, on peut imaginer que Bouygues et Orange finiront bien par publier des infos sur le nombre de clients en vdsl. L'idéal serait que cela ne soit pas noyé dans un ensemble thd. Au moins, cela permettra d'avoir un point de comparaison avec SFR.

Pour Free, si il faut attendre que Sa Sainteté se manifeste, cela risque très vite de devenir scabreux. 

Plus inquiétant est que le total publié par nos fai's est largement supérieur à celui donné l'ARCEP.
L'ARCEP compte 3,095 millions au total sur le THD et le détail des Fai's donne 3,525 millions et on ne compte même pas les petits opérateurs locaux...
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 18 mars 2015 à 09:28:17
Et le référentiel différent fait que c'est couscous boulettes : l'ARCEP prend les abonnements actifs avec une connexion fonctionnelle, vu la croissance d'Orange (= nombreux abonnés en cours de raccordement et ca s'arrange pas) et le taux d'échec de mise en service de Free il se pourrait bien que ça ne corresponde pas.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 18 mars 2015 à 10:14:27
Free publie quoi ? Ce qui fonctionnel ou ce qui est en cours ?

Sinon, la différence entre le total opérateur (sans les locaux) et celui de l'ARCEP est vraiment important (presque 14%). 
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 18 mars 2015 à 10:18:43
Free publie quoi ? Ce qui fonctionnel ou ce qui est en cours ?
On n'en sait rien hélas.
(pour personne, que je sache).
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 18 mars 2015 à 11:18:12
Cela collait jusqu'au T3.

Le problème est que le chiffre de Free est vraiment trop rond pour être totalement crédible. Orange et Bouygues sont dans les évolutions précédentes.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 18 mars 2015 à 14:24:01
Cela collait jusqu'au T3.
En prenant pour variable d'ajustement le nombre d'abonnés Free (et autres), que l'on ne connaissait pas ;)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 18 mars 2015 à 14:49:57
La non publication de Free n’entraîne pas forcèment un problème pour les autres. Le problème de base est d'abord le "cul pas propre" de Free. Difficile de croiser et de remettre en cause ceux qui au moins publie.
 
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 18 mars 2015 à 15:58:59
Ce n'est pas remettre en cause, c'est juste dire qu'on n'a jamais su si le décalage n'existait pas déjà à l'identique, en fait.
Je le pense, compte tenu de la connaissance (estimable à partir de données publiques mais imprécise, et/ou que je ne peux pas donner) que j'ai des chiffres de Free, que ce n'est pas nouveau.
Hélas, la non-publication n'aide pas ne serait-ce qu'à avoir une vision claire des données des autres, notamment du décalage éventuel ARCEP/leurs données, voire entre référentiels des différents opérateurs.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 18 mars 2015 à 16:26:03
Yes. Mais bon le décalage - si il existe - se répétant dans le temps, il reste explicable et gérable : l'erreur s'explique. De plus la différence entre  un abonné en cours de raccordement et un abonné actif non comptabilisé est-elle si importante pour fausser les chiffres ?

Pour le chiffres en cours, il va être vraiment intéressant de voir les chiffres définitifs de l'ARCEP. Mais en tant qu'institution publique, l'ARCEP pourrait apporter un peu plus d'infos.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 18 mars 2015 à 16:36:21
De plus la différence entre  un abonné en cours de raccordement et un abonné actif non comptabilisé est-elle si importante pour fausser les chiffres ?
Je pense que oui.
Quand Orange n'a "que" 500k abonnés (ou quand il en avait moins) mais en raccorde environ 16k par mois, à peu près 4k par semaine.
Or, si tu regardes les chiffres (http://assistance.orange.fr/indicateurs-de-qualite-de-service-fixe-decision-arcep-n-2008-1362-du-4-decembre-2008-4345.php) au T3 2014 (en amélioration globalement) :
- 50% des demandes d'accès en 13 jours
- 75% de demandes livrées en 20 jours calendaires
- 95% des demandes sous 48 jours
- les 25% de lignes les plus lentes à livrer sont livrées sous 38 jours en moyenne

Ce qui donne des délais de livraison assez longs quand même. Si le délai moyen (sur l'ensemble des lignes) est de 15 ou 20 jours, ça fait quand même plus de 10k abonnés d'écart.
Sur presque 600k abonnés ça commence à devenir plus faible, mais il y a 1 an, ça faisait un gros pourcentage.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 18 mars 2015 à 16:47:36
Cela reste dérisoire quand même. Dans notre cas cet écart ne remet pas en cause les tendances. On reste encore dans de la gestion "bien comprise".
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 20 mars 2015 à 08:01:48
Alors que les résultats commerciaux des opérateurs ont été publiés, un rapide point sur quelques élèments financiers permettra de se faire une idée un peu plus précise sur la situation des uns et des autres. Les montants sont exprimés en Milliards d’euros (Mds) ou millions (M).

Sur l’année 2012, il y avait eu un recul du chiffre d’affaire de 2,539Mds : SFR pour 895Mds, Bouygues pour 515Mds et Orange pour 1,129Mds, compense par un gain d’un 1,031Mds pour Free et de 14M pour Numericable. Le delta était une perte de 1,494Mds.

Sur l’année 2013, il y avait une baisse du chiffre d’affaire total de 3,064Mds, 1,413Mds pour Orange, 562M pour Bouygues et 1,089Mds pour SFR compensé par un gain de 594M pour Free et de 12M pour Numericable. Le delta était une perte de 2,458Mds.

Sur l’année 2014, la perte de CA est de 1,549Mds. 714M pour Orange, 603M pour SFR (ensemble SFR + Numericable + Virgin Mobile), 232M pour Bouygues. Ce n’est pas compensé par Free avec un gain de 421M. Le delta est une perte de 1,128Mds.

C’est moitié moins qu’en 2013. C’est une amélioration, car cela baisse moins. En trois ans, la perte est de 3,256Mds pour Orange, 2,587Mds pour SFR et 1,309Mds pour Bouygues Telecom. Soit un total de 7,152Mds, Free a gagné 2,046Mds. Le delta est une perte de 5,106Mds.     

(http://nsa33.casimages.com/img/2015/03/13/150313031000183529.gif) (http://www.casimages.com/i/150313031000183529.gif)

Le détail
Bouygues Telecom, voit sur chiffre d’affaire baisser de 5,0% sur l’année 2014.
La rentabilité continue de s’étioler, le ratio (EBITDA / CA) est de 15,7% contre 18,9% à fin 2013, 17,4% en 2012 et 22,2% en 2011. La guerre menée à Free fait d’abord des dégâts chez Bouygues.
Bouygues représente 11,3% en termes de parts de marché sur le CA, contre 11,7% à fin 2013 et 12,3% à fin 2012.

Free, le CA augmente de 11,2% sur un an. Seul souci, l’augmentation du CA est loin de suivre la courbe de l’augmentation de ses clients mobiles. C’est certainement l’effet du forfait à 0/2€. Pour l’instant cela marche, mais quand le flux diminuera, Free devra passer à autre chose.
La rentabilité s’étiole également mais est deux plus importante que celle de Bouygues. Le ratio (EBITDA / CA) est de 30,8% contre 32,1% à fin 2013, 29,2% en 2012 et 39,3% en 2011.
Free représente 10,6% en termes de parts de marché sur le CA, contre 9,4% à fin 2013 et 7,9% à fin 2012.

Orange France, le CA baisse de 3,6%, c’est un peu mieux par rapport aux périodes précédentes, mais c’est encore négatif. L’itinérance avec Free, permet à Orange encore de passer le cap.
Le ratio (EBITDA / CA) est de 36,2% contre 35,6% à fin 2013, 36,6% en 2012 et 38,4% en 2011.
Orange représente 49,1% en termes de parts de marché sur le CA, contre 53,7% à fin 2013 et 50,5% à fin 2012. Orange perd des parts de marché, mais avec la 4G et la Fibre, la rentabilité s’améliore

SFR, le CA baisse de 5,0% et selon le business plan de Numericable cela devrait se poursuivre jusqu’en 2015 et commencer à remonter à partir de 2016.
La rentabilité est en baisse, le ratio (EBITDA / CA)  est de 27,1% contre 28,9% à fin 2013.
SFR représente 29,1% en termes de parts de marché sur le CA, contre 28,3% à fin 2013 et 26,6% à fin 2012.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: kevin59 le 20 mars 2015 à 09:16:05
Les chiffres publiés par Numericable-SFR semblent incohérents avec ceux publiés précédemment par les SFR d’une part et Numericable d’autre part.
En effet, le nouveau Groupe indique que le nombre total d’abonnements (haut-débit et très-haut débit) du nouvel ensemble s’élève à 6,577 millions au 31/12/2014 contre 6,603 millions au 30/09/2014.
SFR avait publié 5,271 millions au 30/09/2014 (dont 5,217 résidentiels, les autres étant sans doute des entreprises) alors que Numericable avait publié 1,114 millions au 30/09/2014.
J’en déduis que 5,271 + 1,114 = 6,577. Ca doit faire partie des synergies !
Quelqu'un a-t-il une explication ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 20 mars 2015 à 09:48:05
Cela m'avait sauté aux yeux également. Mais par "pragmatisme", j'ai pris ce qui a été publié.

Pour moi au 30/09, SFR était à 5,217 millions et Numéricable à 1,083 million soit un total de 6,300 millions. là, il faut aussi rajouter les clients ADSL de Virgin Mobile. Et SFR recalcule l'ensemble à 6,602 millions à la fin du T3.

Soit une supplèment de 303 000 clients au maximum. En ajoutant
- Pour SFR, la différence entre 5,217 et 5,271, soit 54 000. 
- Pour Numericable, la différence entre 1,083 et 1,114, soit 31 000 clients.
- Et les clients Virgin. 
On totalise au maximum 100 000 clients. Cela n'explique pas cette différence.   

En reprenant le détail (ADSL et THD), c'est également la bouteille à l'encre. Mais la grosse différence semble provenir du THD.   
Est-ce la méthode de calcul liés aux résiliations et/ou au comptage des nouveaux clients ?
 
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 24 mars 2015 à 07:59:12
Ce tableau récapitule le nombre de clients total (en milliers) par FAI entre 2003 et 2014 avec la part de marché correspondante.

Précisions :
- Les données (exprimées en milliers) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR.
- Exemple de lecture : en 2014, la base clientèle Orange est de 10,354 000 millions de clients, avec une part de marché de 39,9%.
- Pour les années 2004,2005 et 2006 certaine données sont reprises d'estimations publiées dans la presse.   
- A partir de 2009, le tableau compile les chiffres ADSL, Fibre Optique, Câble et Satellite et calcule une ligne autres, en prenant le chiffre total publié par l’ARCEP et en retranchant les chiffres communiqués par les opérateurs.
- Le tableau comptabilise sous chaque FAI, les divers rachats effectués : Alice par Free en 2008 et Darty par Bouygues en 2012.
- Avec le rachat de SFR par Numericable, SFR reprend la deuxième place qu’occupait Free depuis le courant de l’année 2012.

(http://nsa33.casimages.com/img/2015/03/13/150313011805810581.gif) (http://www.casimages.com/i/150313011805810581.gif)

(http://nsa33.casimages.com/img/2015/03/13/150313012304885506.gif) (http://www.casimages.com/i/150313012304885506.gif)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: kgersen le 24 mars 2015 à 12:58:57
Quasiment illisible ce tableau, des courbes valent mieux qu'un pavé de chiffres...
t'as pas ces données en format numérique ou un lien sur leur source ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 24 mars 2015 à 13:30:49
Pour toi, même les courbes seront trop compliquées. Passe ton chemin...  :)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Nico le 24 mars 2015 à 13:49:33
Je vois que tu acceptes toujours aussi bien les critiques... Ça donne un petit côté read-only à ce topic.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 24 mars 2015 à 13:57:21
Flatteur va : c'est UNE critique vraiment débile, pas LES critiques.  :)  Après si cela reste constructif, why not. Mais celle-là, comment dire... :P   
 
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: kgersen le 24 mars 2015 à 14:28:45
Pour toi, même les courbes seront trop compliquées. Passe ton chemin...  :)

j'ai touché un point sensible ?

99% des gens qui lisent de tableau ne peuvent rien en déduire sans y passer un bon 1/4 heure (en plus il est sur 2 lignes...). A qui ce genre de tableau s’adresse alors ?
En 5 secondes, un graphe des mêmes données est de suite parlant pour plein de gens.
Franchement fait le test autour de toi. C'est quand meme le B-A-B de la communication.

C'est une critique constructive pour que ce topic serve au plus grand nombre. Sinon expliques nous l’intérêt et l'objectif de ce topic ?

En plus tu ne cites pas tes sources donc on doit te croire sur parole ?

Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 24 mars 2015 à 14:55:46
Pour tes problèmes de comprenette, personne ne peut rien pour toi, va falloir faire l'effort toi-même.  ;)

Pour les sources, tu vas vers la surchauffe, voir le burn-out (pas de courbes) : tout est là sur 10 ans !   
http://www.bouygues.com/finances-actionnaires/resultats/presentation-des-resultats/
http://numericable-sfr.com/finance#sfrintid=G_nav_finance&sfrclicid=G_nav_finance
http://www.orange.com/fr/investisseurs/investisseurs-et-analystes/tous-les-resultats-consolides
http://www.vivendi.com/analystes-investisseurs/resultats-et-rapports-financiers/resultats-financiers-du-groupe/
http://iliad.fr/
Pour le reste, un bon moteur de recherche à ta convenance et de la patience.  :P

Et à part tes broutilles, rien sur le fond ? 
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 24 mars 2015 à 15:01:27
Je ne la trouve pas débile la critique. C'est quand même plus aisé d'appréhender l'évolution d'une valeur dans le temps avec un graphique. :)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 24 mars 2015 à 15:05:10
Dans ce cas nul doute que tu vas te sortir les doigts et t'y coller... :)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Nico le 24 mars 2015 à 15:08:29
Donc j'imagine que mettre à dispo les données brutes est inimaginable ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Marin le 24 mars 2015 à 15:20:15
Pour toi, même les courbes seront trop compliquées. Passe ton chemin...  :)

Pour tes problèmes de comprenette, personne ne peut rien pour toi, va falloir faire l'effort toi-même.  ;)

Tu ferais un sacré ergonome.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: kgersen le 24 mars 2015 à 15:21:40
Je crois qu'il a pris la critique personnellement alors que ça n'avait rien de personnel. Ce n'est pas la peine d'insister tant qu'il sera dans cet état d'esprit, ça ne fera qu'envenimer les choses. Un bonne nuit de sommeil et de recul s'impose.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 24 mars 2015 à 15:31:36
Voilà, voilà ce superbe sujet est enfin clos.  :P
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 25 mars 2015 à 08:08:55
Ce tableau récapitule le nombre de clients total (en milliers) par opérateur mobile entre 2003 et 2014 avec la part de marché correspondante.

Précisions
- Les données (exprimées en milliers) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR. 
- Pour SFR, les clients de Virgin Mobile et ceux de Numericable sont inclus à partir de 2013.
- Le(s) Mvno(s) sont inclus chez leur(s) opérateur(s).

Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: kgersen le 25 mars 2015 à 14:05:08
Les mêmes données en graphe (click dessus pour la version interactive):
(http://i.imgur.com/FVLD4cN.png?1)
 (https://docs.google.com/spreadsheets/d/13xPU9Y-d1SOkKEfkC9fyqKjGB1OwErZqY30aeD9Z2Mk/pubchart?oid=1799508542&format=interactive)

La meme  en fixe (click dessus pour la version interactive)
(http://i.imgur.com/nJGXV0w.png?1) (https://docs.google.com/spreadsheets/d/13xPU9Y-d1SOkKEfkC9fyqKjGB1OwErZqY30aeD9Z2Mk/pubchart?oid=1015471048&format=interactive)


Les données complètes 2003-2014 fixe et mobile (source= les 'gif' de Hammett postés ici meme, OCRisés) en format tableur pour faire vos propres graphes (https://docs.google.com/spreadsheets/d/13xPU9Y-d1SOkKEfkC9fyqKjGB1OwErZqY30aeD9Z2Mk/pubhtml).
La feuille en Google Docs: https://docs.google.com/spreadsheets/d/13xPU9Y-d1SOkKEfkC9fyqKjGB1OwErZqY30aeD9Z2Mk/edit?usp=sharing

nb: les 'sommes' Mobile pour 2013 et 2014 ne collent pas par rapport a l'original de Hammett. J'ai pas vérifié pour le fixe.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 25 mars 2015 à 15:25:17
Merci !  :)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: octal le 25 mars 2015 à 17:12:46
Question : La fiabilités de ces sources  ??? elles sont toutes des FAI  (donc propriétaires ) tu n'a pas de source indépendantes  :-\
Car je ne crois pas vraiment a la transparence  8)
Merci et BJ
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 25 mars 2015 à 17:20:17
Car je ne crois pas vraiment a la transparence  8)
Nous sommes dans un pays laïc, les croyances, cela se respecte.  :)

Ceci-dit, les comptes sont audités, les sociétés sont côtées, donc globalement, c'est relativement proche (voir très proche) de la réalité. De toute façon, il n'y a pas d'autres sources publiques. Donc faut aussi prendre cela pour donner des ordres de grandeur.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: alain_p le 25 mars 2015 à 21:37:02
Merci kgersen d'avoir pris le temps de faire ces graphiques. C'est effectivement plus facile à visualiser.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 25 mars 2015 à 21:46:20
+1 ! merci :)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: octal le 26 mars 2015 à 01:36:00
Nous sommes dans un pays laïc, les croyances, cela se respecte.  :)

Ceci-dit, les comptes sont audités, les sociétés sont côtées, donc globalement, c'est relativement proche (voir très proche) de la réalité. De toute façon, il n'y a pas d'autres sources publiques. Donc faut aussi prendre cela pour donner des ordres de grandeur.
Faudrait dire que vous avez tout simplement pas la possibilité de vérifier ces informations  :-\
Donc je reste prudent quand a ces données ....c'est mon choix de citoyen  8)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Kaelhan le 26 mars 2015 à 06:23:45
Faudrait dire que vous avez tout simplement pas la possibilité de vérifier ces informations  :-\
Donc je reste prudent quand a ces données ....c'est mon choix de citoyen  8)
Tu dois douter de tout alors  :o
Les recoupements essaient d'être faits avec les chiffres de l'ARCEP et les incohérences notées.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 26 mars 2015 à 06:40:07
Du moment que les chiffres sont honnêtes, publics et stables , ils sont réels. D'autre  part, les opérateurs communiquent ces statistiques à l'ARCEP qui en fait une compilation qui est publiée chaque trimestre. Enfin lors d'enquête; l'ADLC peut aussi demander ces même chiffres.
Ces organismes font plutôt un travail sérieux et n'ont jamais remis en cause publiquement les données publiées. On peut donc aussi penser qu'elles sont honnêtes.  :)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 26 mars 2015 à 07:59:15
En 2009, France Télécom avait été condamnée à 60 millions d'euros (payables à l’Etat) d'amende par l’Autorité De La Concurrence pour "abus de position dominante" en Antilles-Guyane.

Les "victimes", Outremer Telecom (filiale du groupe Altice de Patrick Drahi) et Digicel (ex-Bouygues Telecom Caraïbes) n’avaient rien touché. Pour Outremer, c’est fait et en première instance, le Tribunal a condamné Orange a lui payer 8 millions d’euros alors qu’Outremer Telecom réclamait 75 millions. Orange a la possibilité de faire appel.
La décision pour Digicel - qui demande 594 millions - pourrait intervenir cette année. (Bfmtv (http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/orange-condamne-a-payer-8-millions-d-euros-a-altice-870329.html), 20/03).
Mais ce qui est intéressant, ce sont les quelques chiffres publiés. 

Parts de marché en Guadeloupe, Martinique et Guyane (à mi-2013)
Orange: 48%
Digicel: 36%
Outremer Telecom (Altice): 16%
Source: Altice

Parts de marché sur l'Ile de La Réunion et à Mayotte (à fin 2014)
Pour rappel, avant le rachat d’Outremer Télécom par l’opérateur historique malgache Telma sur l’Ile de La Réunion et à Mayotte, la situation du marché est la suivante (Les Echos édition papier de fin décembre) :

(http://nsa33.casimages.com/img/2014/12/18/141218050548918193.png) (http://www.casimages.com/i/141218050548918193.png)

L'ARCEP publie chaque trimestre une série statistiques générales sur la situation du mobile dans les DCOM, il serait intéressant que les opérateurs fassent de même.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 27 mars 2015 à 08:00:51
Ce tableau récapitule le nombre de clients total pour Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR pour le mobile (prépayé et forfait) et pour le fixe pour les années 2012 à 2014 avec la part de marché (pdm) correspondante. Cela permet de situer les forces en présence.

Précisions
- Les données (exprimées en milliers) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR. 
- Pour SFR, les clients de Virgin Mobile et ceux de Numericable sont inclus à partir de 2012.
- Les Mvno’s sont inclus chez leur(s) opérateur(s).

Orange baisse, mais c’est d‘abord une fuite du prépayé et une baisse des clients hébergés via un Mvno. SFR se maintient avec l’absorption de Virgin Mobile et de Numericable, sans ce regroupement, SFR serait à 28% en 2014 (40,7% pour Orange, 16,9% pour Free et 14,3% pour Bouygues). Bouygues Telecom limite les dégâts avec sa politique tarifaire agressive mais voit quand même Free s'éloigner et qui sans surprise, profite de son offre mobile.

(http://nsa33.casimages.com/img/2015/03/13/150313081343795426.png) (http://www.casimages.com/i/150313081343795426.png)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: vivien le 29 mars 2015 à 11:10:39
Je me demande combien nous avons d'opérateurs avec plus de 50 000 clients ?

Plus de 100 000 clients nous avions 4 opérateurs : Le Groupe Orange, Le Groupe SFR - Numericable, Free et Bouygues Telecom.

Avec plus de 50 000 clients, je ne serais pas étonné de voir de nouveaux opérateurs franchir le seuil. OVH ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 29 mars 2015 à 11:25:32
La Poste Mobile ?

Edit : 65 000 clients avec une box à fin 2014.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 29 mars 2015 à 15:20:22
Intéressant mais vague en l'état.
Free a plus de 50k clients, ils doivent donner les infos relatives à leur parc client. Avec quelle granularité ? C'est là-dessus qu'ils jouent.

Effectivement pas sûr qu'on voie beaucoup d'opérateurs entre 50 et 100k.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 30 mars 2015 à 08:14:06
Ce tableau récapitule les investissements de chaque opérateur et l’effort que cela représente par rapport au chiffre d’affaire. Dans investissements, il faut voir investissements dans le réseau (fixe et/ou mobile), les investissements immobiliers (boutiques) et ceux dans le SI. Ne sont pas pris en compte les coûts d’acquisition des clients.
2015 va être l’année des enchères sur la bande de fréquence du 700MHz, et chacun devra sortir le chéquier afin de se positionner.

Précisions
- Les données (exprimées en millions) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR. 
- Pour SFR, les clients de Virgin Mobile et ceux de Numericable sont inclus à partir de 2013.

(http://nsa33.casimages.com/img/2015/03/14/150314100524873663.png) (http://www.casimages.com/i/150314100524873663.png)

Bouygues, a resserré les boulons et a vu son CA et ses investissement baissés et pour ces derniers au delà de la baisse du CA, malgrè cela il reste à un bon niveau d'investissements pour essayer de se monter un réseau sur le fixe.   
Free qui doit construire un réseau mobile très rapidement, ne consacre pas loin de 25% de son chiffre d’affaire à ses investissements, le montant est en augmentation de 7% sur 2014.
Orange malgré une baisse de son CA y a consacré près de 15% de son CA en progression de 3,1% sur 2014. Le plan Challenges 2020 prévoit 15 milliards d’investissements dans les réseaux, ce qui devrait entraîner une hausse des investissements.
SFR qui vient de passer l’année à être vendu a baissé son niveau et même au delà de la baisse de son CA. C'est le dernier du quator. Le nouveau propriétaire va-t-il relancer la machine ?

Les coûts d'acquisition
Il y a quelques chiffres sur le coût d’acquisition des clients : chez Bouygues, c’est 418 M€ en 2014 contre 524m€ en 2013. Chez SFR, c’était un montant de 498m€ en 2014 contre un total de 579m€ en 2013.

Orange donne un chiffre au niveau groupe et ne rentre pas dans le détail par pays. Toutefois, lors de la présentation de ses comptes, Stéphane Richard a déclarés que : "Les coûts commerciaux sont en forte réduction, notamment les commissions liées à la rationalisation des canaux de distribution".
La réduction des coûts commerciaux rentre dans le cadre des  707 millions ont ainsi été réalisées, cela s’ajoutent aux 929 millions réalisées en 2013. Cela compense la baisse du chiffre d’affaire France pour 82% contre 57% en 2013. C’est même à 97% sur le second semestre 2014 !

Free ne donnent pas de chiffres, mais de ce coté, ces coûts ont toujours été revendiqués comme faibles, mais gros changement : l’année 2014 est celle ou le nombre de promotions via Vente-Privée augmenter très sérieusement.   
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 01 avril 2015 à 08:07:53
La publication des résultats 2014 par Bouygues, Free, Orange et SFR permet de faire le point sur le niveau d’endettement de chacun.

Le premier de la classe (ou le plus pingre, selon son degré d’affinité...) est Free. Au 31 décembre son endettement net était de 1,084 milliard d’euros, soit un ratio d’endettement (endettement/Ebitda) de 0,84x après 0,85x en 2013.  Au plus fort (2012 et 2011), ce taux était de 1,16x.   

Ensuite arrive le groupe Bouygues pour Bouygues Telecom, l’endettement net est de 3,216 milliards, soit un ratio d’endettement de 1,83x contre un ratio de 1,14x en 2013. Le cas de Bouygues est un peu différent de ses compagnons de jeu, car Bouygues ne donne l'information que pour le groupe. 

Le troisième est Orange avec endettement net de  26,090 milliards au 31 décembre 2014, soit un ratio de 2,09x contre 2,37x au 31 décembre 2013. Globalement Orange et Bouygues sont au même niveau. Orange qui doit vendre sa filiale britannique EE va-t-i-l en profiter pour se désendetter également ?  Sachant que l'objectif est de ramener la dette à un ratio de 2x. 

Le dernier est bien sur SFR avec un endettement de 11,352 milliards soit un ratio de 3,7x. Le rachat de SFR par Altice ne permet pas de faire une comparaison sur 2013. L'objectif va être de dégager des marges pour rembourser (dans un premier temps 450 millions d'euros par an pendant 7 ans). Mais c'était déjà le cas avec l'ancien SFR. 
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 03 avril 2015 à 08:22:09
L’ARCEP (le régulateur du secteur des télécoms) vient de publier (http://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/4-2014/obs-marches-T4_2014-020415.pdf) ses chiffres définitifs concernant le haut et très haut débit. Ils sont arrêtés à fin décembre 2014. Ces statistiques permettent d’avoir une image définitive du nombre de clients sur le haut et très haut débit.

Il y a peu de différences avec les chiffres provisoires publiés courant mars. Seul 18 000 clients glissent du haut débit vers le très haut débit. C’est à l’intérieur du très haut débit que cela bouge un peu : +8 000 sur le thd >30 et <100 Mbit/s, + 8 000 sur le segment >100Mbit/s et + 2 000 sur le ftth.

Le total donné par les opérateurs est de 3,459 000 millions en THD et celui de l'ARCEP à 3,113 000. Et on ne compte même pas les petits opérateurs. Il y a donc un décalage inexpliqué. Un problème de comptage à l’ARCEP, un opérateur qui gonfle ses chiffres ? Le plus simple serait que Bouygues, Free, Orange et SFR publient le nombre de clients sur les segments comptabilisés par l’ARCEP, cela permettrait de croiser les données plus finement.

1- Récapitulatif calculé à partir des communiqués des FAI

(http://nsa34.casimages.com/img/2015/03/12/15031209260765027.png) (http://www.casimages.com/i/15031209260765027.png)

Précisions
- Les données (exprimées en milliers) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR. 
- La catégorie « autres » est calculé en prenant le total ARCEP défalqué des totaux publiés par les  opérateurs : Orange, Free, SFR, Bouygues et Numericable.
- On y trouve donc par exemple les opérateurs DCOM comme SRR (54 000 à fin T3 2014), Outremer Telecom (57 000 clients à fin 2012), Zeop (10 000 clients) et  Canal+-Mediaserv (28 000 clients). Il y a également les opérateurs professionnels et les opérateurs locaux, les FAI alternatifs, mais aussi La Poste Mobile (qui déclarait 50 000 clients à fin juin).
- Pour lire le tableau : Orange est à 39,86% de parts de marché avec 10,354 millions de clients et a recruté 246 000 nouveaux clients entre le T4 2013 et le T4 2104.

Bouygues poursuit sa lente remontée et termine super recruteur en 2014 (en y laissant sa chemise), mais que d’efforts pour dépasser la barre des 10%. Il va lui en falloir autant pour arriver à dépasser la barre des 10%. En un an, Bouygues a seulement comblé l’écart avec Free pour 187 000 clients, c’est 5,1%  par rapport à l’écart entre Free et Bouygues dans le fixe à décembre 2013 ! 

Free repart sur ses recrutements, en partie avec ses offres promotionnelles. C’est une "petite" année pour Free qui maintient ses positions mais commence à voir le Ftth à décoller sans lui. Rien de définitif, mais Free ne va plus devoir mollir, et sauf relance d'une guerre sur les prix, la situation sera quasi-identique jusqu'au lancement de la V7. 

Orange est tranquillement passé sous la barre des 40% de pdm. Les bons chiffres sur le très haut débit ne compensent pas assez la stagnation sur l’Adsl. Orange se place sur le Ftth, mais rien n'est acquis, il va lui falloir conquérir beaucoup plus et prendre sur ces concurrents.   

SFR est à 25,3% du marché, mais ne recrute plus. Il va lui falloir repartir rapidement pour que la perte de clients ne devienne pas un petit désastre.

2- Nombre d’abonnements haut et très haut débit (chiffres ARCEP)

(http://nsa34.casimages.com/img/2015/04/02/15040207500277293.png) (http://www.casimages.com/i/15040207500277293.png.html)

Evolutions
Globalement, sur les 12 derniers mois le marché poursuit sa croissance avec un taux de 4,1%. Il est étal depuis 1 an.

A noter que la croissance sur les douze derniers mois est juste au dessus du million avec 1,026 million de nouveaux abonnements dont 1,046 en très haut débit. 

Sur le dernier trimestre, l'ARCEP calcule 315 000 nouveaux clients dont 616 000 en très haut débit et une baisse de 301 000 en haut débit. Cette baisse que rien ne justifie lors que l'on examine le détail donné par les opérateurs est certainement liée à la sortie d'abonnements VDSL2 du haut débit pour les incorporer dans le très haut débit. C'est d'ailleurs cette catégorie (+442 000) qui augmente le plus selon les comptages de l'ARCEP.
Pour le FFTH, c'est une augmentation de 132 000 et pour les autres abonnements THD c'est 42 000. Orange (c'est le seul qui donne un chiffre précis). 
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 08 avril 2015 à 08:04:33
Abonnement téléphonique et/ou dégroupage, quelques chiffres.     

Chez Orange, le nombre de clients payant cet abonnement est de 9,204 millions à fin 2014, contre 10,516 millions à fin 2013, 11,827 millions à fin 2012, 13,681 millions à fin 2011 et 15,773 millions à fin 2010. C’est une baisse de 6,569 millions (41,6%) en cinq ans et de 1,312 millions (12,5%) sur un an. Cela explique aussi une partie de la baisse du chiffre d’affaire pour Orange.

Et la très grande majorité de ces clients sont chez Orange. En effet, au 31 décembre 2014, l’ARCEP compte 710 000 lignes dégroupées avec le maintien de la  ligne Orange contre 793 000 à fin décembre 2013 et 1,194 millions à fin 2010. C’est une baisse de 40,5% en cinq ans et de 10,5% en un an.

Free est le seul opérateur à publier des statistiques sur le nombre de clients dégroupés. A fin 2014, les clients qui payent une facture à Orange (les non-dégroupés) étaient 268 000, soit 3,6% des clients. Contre 293 000 à fin 2013, soit 5,2% des clients. 490 000 à fin 2010, soit 10,8% des clients. Globalement, Free est donc encore un gros pourvoyeur du dégroupage partiel.   

Il serait intéressant de connaitre ces statistiques pour Bouygues Telecom et pour SFR. On sait que Bouygues veut accélérer de ce coté.
Au mois de juin 2014, Bouygues avait promis de dégroupé 1500 NRA soit 6 millions de ligne.  A ce jour, pour Stats-dégroupage (http://www.stats-degroupage.fr/) Bouygues est à 1 016 NRA de dégroupés, SFR à 6 778 et Free à 7 036. Orange de son coté en équipe 8 730 pour proposer son service tv, pour un total de 16 329 NRA.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: obinou le 08 avril 2015 à 08:16:51
les clients qui payent une facture à Orange (les non-dégroupés)

Les dégroupés aussi paient une facture à Orange, non ? Entre les 8€/ligne, la location des emplacement aux NRO, l'utilisation des liens de transport (LFO, dont Free est grand utilisateur) ou GC ....

Alors, oui, c'est plus payé à 30€ du Mbps , certes. Mais quand même, c'est pas négligeable...

Non ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: alain_p le 08 avril 2015 à 08:19:24
Mais ils ne payent pas une facture à Orange...
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 08 avril 2015 à 08:27:07
Un client en DP paye une facture à Orange, mais pas celui en DT.   
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: obinou le 08 avril 2015 à 08:37:37
Un client en DP paye une facture à Orange, mais pas celui en DT.

Même pas les 8€/lignes de cuivre, même pas l'emplacement en NRA +elec (quand ce dernier appartient à Orange) ? Après, oui, la collecte vers le POP peux se passer du LFO sur les gros NRA où les opérateurs ou les RIP sont arrivés en direct. Sinon, c'est LFO, donc facture, non ?

Bref, je vois pas comment "ne rien payer à Orange" est possible sur la boucle locale cuivre (Ou alors, par "Orange" parle pas de la même entités vis à vis des BU)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Philoutix le 08 avril 2015 à 08:41:14
Un opérateur tiers, même en dégroupage totale, paye bien les "8€" à Orange pour la location de la ligne. Je crois même que ce serait plutôt autour de 8.70€. Le seul moyen pour un opérateur tiers de ne rien payer en location à Orange et de fibrer (FTTH ou FTTLA). SFR compte faire migrer un max de ses clients sur le réseau câble de Numéricable pour éviter d'avoir à payer cette location.

D'ailleurs, depuis peu, le montant de cette redevance mensuelle n'est plus soumis à régulation. Orange peut décider d'augmenter d'elle-même le prix de cette location pour peu qu'elle ne soit pas exagérée. Une façon de forcer les opérateurs à fibrer.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: obinou le 08 avril 2015 à 08:56:53
Non mais, on est bien d'accord. ;)
C'est juste qu'il n'y a pas de lien direct entre un client en DT chez xxx et Orange. Et la statistique publiée dans mon post porte sur le nombre de clients avec un abonnement téléphonique chez Orange et concerne donc les clients avec un lien direct.

Ok - donc dans ton post "client" c'est "client final" . Dans ce contexte je comprends mieux, et au passage on constate que la différence entre les 17€/mois (DP) et les 8.70€/mois (DT) soit 8.30€ c'est du bénéfice net.... il n'y a pratiquement aucun coût derrière.

En tous cas merci de la précision (c'est vrai que dans mon esprit, les plus gros "clients" de Orange sont les opérateurs tiers, pas les abonnés finaux)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 08 avril 2015 à 09:11:12
et au passage on constate que la différence entre les 17€/mois (DP) et les 8.70€/mois (DT) soit 8.30€ c'est du bénéfice net.... il n'y a pratiquement aucun coût derrière.

Aucun coût ? Ce serait à vérifier plus finement.
Car (amha) cela doit être aussi un équilibre entre les deux. Même si la notion de bénéfice est de toute façon bien présente. 
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 08 avril 2015 à 09:34:45
Attention, 17€/mois ce n'est pas en dégroupage partiel (option 1 avec abonnement FT) c'est en zone non dégroupée (ADSL Nu d'ailleurs), c'est à dire l'offre DSL Access Only en option 5.
Dégroupage partiel, de mémoire c'est autour de 2€/mois, ça représente en gros 1 million de lignes tous FAIs confondus.

Par ailleurs, il faut se rappeler qu'en 2010 Free était en train de migrer Alice -qui avait 50% de dégroupés. Normalement, le gros des dégroupages (Alice avait 800k abonnés en 2009) a eu lieu vers l'été 2009, période à laquelle ils ont donc eu un grand nombre de non-dégroupés. Je n'ai pas vérifié quel chiffre tu as pris.

Il y a un coût pour Orange, celui du transport des données sur son réseau et des équipements, l'amortissement d'une position sur un DSLAM..., paraît-il très inférieur d'après ceux qui paient. C'est de bonne guerre, mais les non-dégroupés ne représentent de toute façon plus grand-chose aujourd'hui (bientôt moins que de fibrés chez Free ?)...
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 08 avril 2015 à 09:58:41
mais les non-dégroupés ne représentent de toute façon plus grand-chose aujourd'hui (bientôt moins que de fibrés chez Free ?)...

Je me cite : "Free est le seul opérateur à publier des statistiques sur le nombre de clients dégroupés. A fin 2014, les clients qui payent une facture à Orange (les non-dégroupés) étaient 268 000, soit 3,6% des clients. Contre 293 000 à fin 2013, soit 5,2% des clients. 490 000 à fin 2010, soit 10,8% des clients. Globalement, Free est donc encore un gros pourvoyeur du dégroupage partiel."

Free a encore du boulot pour voir les clients FTTH dépassés les clients ND... 
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 08 avril 2015 à 10:08:38
Globalement, Free est donc encore un gros pourvoyeur du dégroupage partiel[/i]."
Pas en dégroupage partiel (on n'a pas de chiffre sur les abonnements de ce type) ;)

Citer
Free a encore du boulot pour voir les clients FTTH dépassés les clients ND...
Oui clairement !
Ceci dit, vu leur rythme de dégroupage assez dèmentiel depuis début 2015 -400 NRA dégroupés depuis début janvier, pas loin de 200 en cours de dégroupage, sachant que l'an dernier était record avec 1200 NRA ouverts- le nombre va continuer à diminuer régulièrement. Certes, pas autant qu'il y a quelques années à nombre de NRA ouverts identiques -les NRA sont petits et beaucoup sont des MeD, qui desservent des clients déjà dégroupés- mais c'est quand même pas mal.
D'ailleurs, ils s'approchent de 50% des NRA dégroupés, ils viennent de franchir les 7000 NRA.

Au rythme -supposé- actuel, le croisement serait pour l'an prochain.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 08 avril 2015 à 11:23:33
Yes, pour les deux.

Confondre DP et ND.   :( 
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 13 avril 2015 à 07:55:08
L’ARCEP (le régulateur du secteur des télécoms) vient de publier (http://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/4-2014/obs-marches-T4_2014-020415.pdf) ses chiffres définitifs concernant le haut et très haut débit. Ils sont arrêtés à fin décembre 2014. Ces statistiques permettent de faire le point sur la facture moyenne mensuelle par client.

La facture moyenne (hors taxes):
(http://nsa34.casimages.com/img/2015/04/05/150405062821207492.png) (http://www.casimages.com/i/150405062821207492.png.html)

L’historique de l’évolution de la facture moyenne mensuelle sur le fixe et le mobile (hors taxes) :
(http://nsa34.casimages.com/img/2015/04/05/150405063008797597.png) (http://www.casimages.com/i/150405063008797597.png.html)

Le développement de la 4G n’a pas permis d’endiguer la baisse des revenus pour les opérateurs. Elle est juste moins pire et est en voie de stabilisation. Pour les revenus du fixe, La «guerre» des prix déclenchée par Bouygues n’a pas d’incidence sur les calculs de l’ARCEP, car cela ne touche qu’une petite partie du parc d’abonnés. A noter que 53,6% des cartes SIM actives le sont pour la 3G et la 4G, contre 47,6% il y a un an. La 2G a encore de beaux jours devant elle.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 15 avril 2015 à 07:52:53
L’ARCEP vient de publier (http://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/4-2014/obs-marches-T4_2014-020415.pdf) ses chiffres définitifs concernant le haut et très haut débit. Ils sont arrêtés à fin décembre 2014. Ces statistiques permettent de faire le point sur les revenus des opérateurs.

Au quatrième trimestre 2014, sur le marché de détail, les services mobiles hors taxes et hors ventes de téléphones ont pesé 3,49 milliards d'euros HT, en baisse de 1,7% sur un an (après une baisse de 14% entre fin 2012 et fin 2013 et de 10,6% entre juin 2013 et juin 2014) contre 3,70 milliards HT pour les services fixes (-0,7%). Le croisement des deux courbes s'est opéré fin 2013 et s'est amplifié depuis. Le revenu des services mobiles est en recul depuis le deuxième trimestre 2011. Le pli est pris…

La baisse totale est de 1,2% contre une baisse de 2% sur le trimestre précédent. Globalement, cela conforte l’idée que la situation des opérateurs est moins pire, mais ce n’est pas encore le retour à la croissance. L’innovation commerciale et technologique avec le lancement de la 4G, du très haut débit combiné au développement de M2M permet de voir la baisse des revenus s’endiguer.

C’est aussi un mouvement de fond au niveau du continent comme le soulignait l’Agefi qui citait une étude réalisée par le Cabinet Nomura et des analyses du Crédit Suisse (Agefi (http://www.agefi.fr/articles/les-telecoms-europeens-recommencent-a-parler-de-croissance-1344225.html) (13/01) : "les revenus des opérateurs historiques européens devraient s'effriter de seulement 0,5% en 2015, en données comparables, avant de croître de 0,3% en 2016 puis de 0,8% l'année suivante". Pour l’activité mobile, c’est encore le marasme : le Crédit Suisse tablait lui sur un repli de 3,2% du CA en 2015 et de 0,7% en 2016. Pour rappel la baisse avait été de 8% en 2013.

(http://nsa34.casimages.com/img/2015/04/05/15040506365850269.png) (http://www.casimages.com/i/15040506365850269.png.html)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 17 avril 2015 à 07:53:28
Quelques chiffres sur les parts de marché du mobile et du fixe dans les départements et collectivités d’outre-mer (DCOM). Les chiffres ne circulent pas beaucoup et les rares qui sont publiés le sont au moment de rachat ou de procès entre opérateurs. Les chiffres présentés ici sont donc à prendre comme des tendances.   

Mobile
A fin décembre 2014, l’ARCEP dénombrait 2,705 millions de cartes SIM dans les DOM. Les forfaits représentent 1,407 million soit 52% du marché et le prépayé 1,298 million soit 48%. Le prépayé est devenu minoritaire depuis le mois de juin 2014. En Métropole, le prépayé ne représente que 17,8% du marché.
Les parts de marché en Guadeloupe, Martinique et Guyane (à mi-2013) sont de 48% pour Orange, 36% pour Digicel et 16% pour Outremer Télécom (Altice).
Dans les obligations de rachat de SFR, Altice a dû vendre Outremer Telecom de l’Ile de la Réunion à Telma (opérateur historique malgache). Les parts de marché à l’Ile de la Réunion (fin 2014) sont les suivantes : 56% pour SFR, 34% Orange et 10% Telma. A Mayotte : 55% SFR, 36% Telma et 10% Orange. 
A fin 2011, Orange Caraïbes comptait de 560 000 à 570 000 clients mobiles. A ce jour, Only (ex Outremer Telecom) et futur SFR compterait 60 000 clients soit 20% du marché en Guyane. 

Fixe
Quelques chiffres déjà un peu anciens.
Sur l’Ile de la Réunion, Orange compterait 75 000 clients, SRR 54 000 clients (à fin T3 2014), Outremer Telecom 57 000 clients (fin 2012), Zeop  10 000 clients et  Canal+/Mediaserv 28 000 clients. Le nouvel ensemble SRR, Outremer Telecom va donc peser plus de 110 000 clients soit pas loin de 50% de parts de marché. Lors de son exemen du rachat de SFR, l'Autorité De La Concurrence n'y a rien trouvé à redire.
En Martinique, Only qui vient de passer sous la marque SFR compterait 25 000 clients. Sur les Antilles et la Guyane, Orange serait à 50% de parts de marché sur le mobile et  le fixe.   
L’ARCEP a publié un récapitulatif à fin 2014. Le nombre de clients avec un accès haut et très haut dédit était de 578 000 à la fin de la période. 

(http://nsa34.casimages.com/img/2015/04/13/150413012249725837.gif) (http://www.casimages.com/i/150413012249725837.gif.html)

A fin 2013, par collectivité et/ou département, la situation était la suivante :
(http://nsa34.casimages.com/img/2015/04/13/150413013529190311.gif) (http://www.casimages.com/i/150413013529190311.gif.html) 
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 20 avril 2015 à 07:55:12
L’ARCEP vient de publier (http://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/4-2014/obs-marches-T4_2014-020415.pdf) ses chiffres définitifs concernant le haut et très haut débit. Ils sont arrêtés et estimés à fin décembre 2014. Ces statistiques permettent de faire le point sur les investissements des opérateurs (Bouygues Telecom, Orange SA, Iliad, Numericable et SFR).
Pour l’ARCEP, il s’agit : "des flux totaux d’investissements (corporel/incorporel/autres) consentis par l’entreprise interrogée (c’est à dire les nouveaux investissements) et qui correspondent au plan comptable pour l'activité de télécommunications durant l’exercice".

C’est en baisse de 258 millions (-3,6%) sur un an et de 417 millions (-5,7%) sur 2 ans.
 
(http://nsa34.casimages.com/img/2015/04/05/150405065042968227.png) (http://www.casimages.com/i/150405065042968227.png.html)

Le détail publié par les opérateurs indiquait déjà une baisse pour Bouygues et SFR, mais donnait un montant en augmentation à 5,794 milliards (+1,5%). Là aussi une différence est constatée entre les données publiées par l’ARCEP et le détail publiés par les opérateurs. Problème de méthode, décalage dans le temps ?
A noter que via son plan "essentriels 2020", Orange a prévu 9 milliards d'euros d'investissements, dont au moins 3 milliards jusqu'en 2018 spécifiquement pour le déploiement du très haut débit. 

(http://nsa33.casimages.com/img/2015/03/14/150314100524873663.png) (http://www.casimages.com/i/150314100524873663.png)

Précisions
- Les données (exprimées en millions) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR. 
- Pour SFR, les clients de Virgin Mobile et ceux de Numericable sont inclus à partir de 2013.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 22 avril 2015 à 07:59:56
Loisirs et industries numériques, quelques chiffres (n°4)
Les chiffres 2014 (Les Echos (http://www.lesechos.fr/tech-medias/medias/0204164018357-la-presse-a-moins-souffert-en-2014-que-lannee-precedente-1093888.php?5MQdlXA2uOcrzhtO.99), 16/02) concernant la presse numérique ont été communiqués. Les progressions des ventes purement numériques sont spectaculaires. Est-ce le début d’une tendance de fond ? 
De 37 % pour Le Monde  (47 179 exemplaires), soit 15,8% de sa diffusion totale ;
De 46 % pour Les Echos (14.990 exemplaires) soit 17% de sa diffusion totale ;
De 70 % pour Le Figaro (20 657 numéros en moyenne par mois) soit 6% de la diffusion totale ;
De 151% pour L’Equipe (11 242), soit 4,9% de sa diffusion totale ; 
Seul Libération est en baisse de 11,997% (9372) soit 9,6% de sa diffusion totale. 

En moyenne, le numérique ne représente que 9% des ventes. A ce jour, seul La Croix et Les Echos vendent plus sur numérique qu’en kiosque. Le Monde pourrait être le prochain à basculer. Derrière, cela ne se développe pas.   

Un graphique permet de voir l’évolution des ventes pour les quotidiens nationaux (ensemble des supports). 
(http://nsa34.casimages.com/img/2015/02/25/150225024144435218.gif) (http://www.casimages.com/i/150225024144435218.gif)

Rappel de quelques chiffres : pour Le Monde, au 31 décembre 2013, il y avait 34 400 ventes numériques quotidiennes (abonnés ou non) contre 25 800 à fin 2012. Pour Les Echos, c'est 15 000 contre 9 800 à fin 2012. Pour Libération, 10 600 contre 8 900 à fin 2012. Pour Le Figaro, 12 000 contre 7 300 à fin 2012 pour Le Figaro et 4 500 pour l’Equipe. 

Pour Les Echos cela représente 16,5% de ses ventes (10,5% à fin décembre 2012), 15,7% pour Le Monde (10,6% à fin décembre 2012), 14,8% pour Libération (10,4% à fin décembre 2012) et 5,26% pour le Figaro (2,8% à fin décembre 2012) et 2,3% pour l’Equipe.

Derrière, ce n’est pas terrible. C’est 1,3% pour Le Parisien avec 3000 exemplaires et 698 exemplaires pour Ouest France le quotidien qui vend 733 000 exemplaires par jour.

Au niveau des magazines, c’est Capital qui s’en sort le mieux avec 6000 diffusions soit 2,4% de ses 250 000 exemplaires vendus, derrière c’est Le Point avec 7000 diffusions soit 2,0% et Elle avec 5200 diffusions soit 1,7%.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 23 avril 2015 à 07:54:29
Avant la publication des chiffres sur le fixe et le mobile du premier trimestre 2015, un rappel sur les chiffres arrêtés au 31 décembre 2014.

Première partie : haut et très haut débit

1 - Calendrier de publication des résultats du premier trimestre 2015
Orange, le 28 avril (avant bourse).
Vivendi, le 12 mai (avant bourse).
SFR/Numericable, le 12 mai (avant bourse).
Bouygues Télécom, le 13 mai (avant bourse).
Free, le 15 mai au plus tard (avant bourse).
ARCEP, services mobiles,  le 7 mai  (après bourse).
ARCEP, services fixe, le 28 mai (après bourse).

2 - Nombre d’abonnements haut et très haut débit (chiffres ARCEP)
(http://nsa34.casimages.com/img/2015/04/10/150410122634608711.gif) (http://www.casimages.com/i/150410122634608711.gif.html)

3  - Récapitulatif calculé à partir des communiqués des FAI
(http://nsa34.casimages.com/img/2015/03/12/15031209260765027.png) (http://www.casimages.com/i/15031209260765027.png)

Précisions
- Les données (exprimées en milliers) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR. 
- La catégorie « autres » est calculé en prenant le total ARCEP défalqué des totaux publiés par les  opérateurs : Orange, Free, SFR, Bouygues et Numericable.
- On y trouve donc par exemple les opérateurs DCOM comme SRR (54 000 à fin T3 2014), Outremer Telecom (57 000 clients à fin 2012), Zeop (10 000 clients) et  Canal+-Mediaserv (28 000 clients). Il y a également les opérateurs professionnels et les opérateurs locaux, les FAI alternatifs, mais aussi La Poste Mobile (qui déclarait 65 000 clients à fin décembre).
- Pour lire le tableau : Orange est à 39,86% de parts de marché avec 10,354 millions de clients et a recruté 246 000 nouveaux clients entre le T4 2013 et le T4 2104.

4- Le très haut débit
(http://nsa33.casimages.com/img/2015/03/13/150313113552346241.gif) (http://www.casimages.com/i/150313113552346241.gif)

Le total donné par les opérateurs est de 3,459 000 millions en THD et celui de l'ARCEP à 3,113 000. Et on ne compte même pas les petits opérateurs. Il y a donc un décalage inexpliqué. Un problème de comptage à l’ARCEP, un opérateur qui gonfle ses chiffres ? Le plus simple serait que Bouygues, Free, Orange et SFR publient le nombre de clients sur les segments comptabilisés par l’ARCEP, cela permettrait de croiser les données plus finement.

5  - Parts de conquête
Quelques statistiques sur les parts de conquête. Cela indique le gain (ou la perte) de nouveaux clients en ADSL et Fibre Optique.

Gain de nouveaux clients sur l’année 2014
Bouygues Telecom : 415 000, soit 45,4%.
Orange : 246 000, soit 26,9%.
Iliad : 228 000, soit 24,9% en part de conquête.
SFR : 25 000, soit 2,7%.     
Total 914 000

6 - Accès à la télévision (chiffres ARCEP)
(http://nsa33.casimages.com/img/2015/04/10/150410123603785487.gif) (http://www.casimages.com/i/150410123603785487.gif.html)

Sur le total de 15,378 millions, Orange en revendique 6,046 millions, soit 39,3%. Les autres opérateurs ne donnent pas de chiffres. 

7 - Bas débit (chiffres ARCEP)
(http://nsa33.casimages.com/img/2015/04/10/15041012410420821.gif) (http://www.casimages.com/i/15041012410420821.gif.html)

Oui, il existe encore des clients avec une connexion bas-débit. Orange en compte 68 000 soit 57,1% de ce marché. Les autres opérateurs ne donnent pas de chiffres. 
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 24 avril 2015 à 07:59:39
Avant la publication des chiffres sur le fixe et le mobile du premier trimestre 2015, un rappel sur les chiffres arrêtés au 31 décembre 2014.

Deuxième partie : la téléphonie mobile

1 - Nombre de clients à un service mobile (ARCEP)
(http://nsa34.casimages.com/img/2015/04/10/150410124409346959.gif) (http://www.casimages.com/i/150410124409346959.gif.html)

2 - Récapitulatif calculé à partir des communiqués des Opérateurs
Par opérateur, c’est le nombre total de clients (y compris les Mvno et filiales) qui est pris en compte. Pour avoir un peu plus de détails voir les chiffres de L’ARCEP et ceux publiés par les opérateurs. Les résultats sont exprimés en milliers.

(http://nsa33.casimages.com/img/2015/03/12/150312093059796491.png) (http://www.casimages.com/i/150312093059796491.png)

3- Mvno
7,423 millions de clients ont souscrit à un service mobile auprès d’un Mvno, soit une baisse de 21,2% (intégration des clients Virgin Mobile et Numéricable chez SFR), contre une hausse de 267 000 (+13,3%) au T3, une hausse de 340 000 (4%) sur le T2, +338 000 (+4,2%) à fin mars 2014, +202 000 (+5,2%) à fin décembre 2013.
Les Mvno représentent  9,1% du marché total contre 11,3% du marché total pour le T3 et 10,7% du marché total sur le T4 2013.

Orange héberge 1,187 millions de clients pour le compte de Mvno, contre 1,561 millions au 31 décembre 2013 et 2,288 millions au 31 décembre 2012. Bouygues est à 2,2 millions contre 1,9 million à fin 2013. Par différence, SFR serait à 4,036 millions environ.   

Pour rappel, les quelques chiffres connus sur les Mvno :   
NRJ +/- 1,2 million, Lebara et LycaMobile +/- 2,2 millions, La Poste 1,150 million, Ortel 250 000,  Prixtel 120 000,  Zéro Forfait 90 000, Budget Telecom 25 000.

4 – Situation des opérateurs historiques suite à l’arrivée de FreeMobile

(http://nsa34.casimages.com/img/2015/03/07/150307103957974033.png) (http://www.casimages.com/i/150307103957974033.png)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 27 avril 2015 à 07:40:58
Avant la publication des résultats à fin mars 2015 (avec Orange dès demain), voici un tableau récapitulatif des parts de marché pour le haut et très haut débit. Un tableau qui mesure par opérateur, le gain de nouveaux clients en évolution annuelle  (T4 2013/T4 2014) et ce que cela représente en part de conquête. Cela permet de voir un peu plus précisèment les tendances sur le moyen terme.

Précisions
- Les données (exprimées en milliers) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR. 
- Pour lire le tableau : entre le T4 2013 et le T4 2014, Orange a gagné 246 000 nouveaux clients, ce qui représente un gain de 2,4% de sa base clientèle et 27,70% en part de conquête. Il y a eu un gain de 889 000 nouveaux clients entre le quatrième trimestre 2013 et le quatrième trimestre 2014.

(http://nsa34.casimages.com/img/2015/03/13/150313125558554219.gif) (http://www.casimages.com/i/150313125558554219.gif)

Bouygues avec ses nouvelles offres continue le match en tête et termine premier pour le cinquième trimestre consécutif et premier sur l’année 2014. La longue marche de rattrapage va se poursuivre.
Free termine troisième du trimestre et de l’année et fait un score honorable en partie avec ses offres sur ventes privées. Relative petite année donc, alors qu'il était en tête en 2013.   
Orange termine encore deuxième du trimestre et de l’année 2014. Le bilan est juste passable en ADSL et très positif sur le FTTH ou il fait quasiment jeu égal avec l’ensemble ADSL + Ftth de Free.
SFR/Numericable termine - comme en 2013 - encore bon dernier et avec des chiffres encore plus mauvais qu’en 2013. Le rachat par Numericable va-t-il changer enfin la donne en 2015 ?

Gain de nouveaux clients sur l’année 2014
Bouygues Telecom : 415 000, soit 45,4%.
Orange : 246 000, soit 26,9%.
Iliad : 228 000, soit 24,9% en part de conquête.
SFR : 25 000, soit 2,7%.     
Total 914 000

Gain de nouveaux clients sur le quatrième trimestre 2014
Bouygues 109 000 nouveaux clients, soit 40,7%,

Orange 96 000, soit 35,8%,

Free 63 000, soit 23,5%,
Total 268 000  


SFR est négatif -25 000. L’ARCEP compte 307 000 nouveaux clients sur le T4. En additionnant Bouygues, Orange et Free et en retranchant SFR, le solde est de 243 000 nouveaux clients. Il manque donc 64 000 clients, ou sont-ils ?

Gain de nouveaux clients sur l’année 2013
Iliad : 276 000, soit 30,3% en part de conquête.
Orange : 215 000, soit 23,6%.
SFR : 182 000, soit 20%.     
Bouygues Telecom : 168 000, soit 18,5%.
Numericable : 69 000, soit 7,6%.
Total 910 000
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 28 avril 2015 à 08:07:23
Orange vient de présenter ses résultats au 31 mars 2015. C’est un bon trimestre commercialement et relativement bon financièrement. C’est toujours bon sur le ftth, Open st Sosh. Dans le mobile, c’est plutôt bon sur les forfaits, mais une nouvelle fois catastrophique sur le prépayé et la baisse se poursuit sur l’ADSL. C'est quasiment la copie conforme du T4.

En France, la baisse du chiffre d’affaires ralentit avec une baisse de 1,6% (-1,5% sur le T4, -2,6% sur le T3, -4,6 sur le T2, -4,9 sur le T1 et -6,2% sur le T4). L’amélioration relative concerne à la fois les services mobiles et les services fixes. Le taux de marge est un peu meilleur. La part de conquête sur le fixe est estime à 25%

Les résultats sont exprimés en milliers.

(http://nsa37.casimages.com/img/2015/04/28/150428080756384969.png) (http://www.casimages.com/i/150428080756384969.png.html)

Fixe
La Fibre Optique est en augmentation de 75 000 clients sur le trimestre, après une augmentation de 82 000 sur le T4, et de 273 000 sur un an. Le nombre de clients ADSL est en baisse de 9 000 sur le T1.

Téléphonie mobile
Il y a un gain de 193 000 clients. Les forfaits gagnent 451 000 nouveaux clients (+164 000 M2M et +287 000 pour le grand public), alors que le prépayé poursuit sa chute -258 000.
Sosh continue de progresser avec 2,611 millions de clients, soit +152 000 sur le trimestre et 546 000 sur un an. Les clients Origami et Open représentent 61,1% de la base clientèle contrats grand public.
Les Mvno ne représentent plus que  978 000 contre 1, 059 millions au T4, 1,187 millions au T3, 1,311 million au T2, en baisse de 128 000 sur le trimestre (-10,85%).

Source : Communiqué (http://www.orange.com/fr/content/download/30283/842657/version/1/file/Book+KPIs+Q1+2015+VD.pdf) de presse Orange.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Optrolight le 28 avril 2015 à 11:41:25

Fixe
La Fibre Optique est en augmentation de 75 000 clients sur le trimestre, après une augmentation de 82 000 sur le T4, et de 273 000 sur un an. Le nombre de clients ADSL est en baisse de 9 000 sur le T1.


Je pense qu'il faudrait regardé pour le même trimestre. Je pense qu'il y a un effet période donc parlé de baisse n'est pas évident!! La période de noël même en fibre doit jouer. Pourrait tu tracer la courbe sur les deux dernières années?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Fredwww le 28 avril 2015 à 11:51:53
Les courbes sont déjà mise à dispo par Vivien ici :

https://lafibre.info/ftth-la-fibre-optique-gpon-ou-p2p/part-de-marche-ftth-t4-2014/

Et d'ailleurs celle du nombre de recrutement par trimestre confirme bien la tendance saisonnière. Il y à un légé tassement des recrutements aux T1 de chaque année. C'est surtout visible en 2012 et 2013.

(https://lafibre.info/images/barometre/201503_gain_nouveaux_clients_ftth.png)

Manque plus qu'à mettre à jour avec le T1 2015  :)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Optrolight le 28 avril 2015 à 12:55:57
Héhé je me rappelais plus que ces courbes montraient cela.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 28 avril 2015 à 17:12:48
Je pense qu'il faudrait regardé pour le même trimestre. Je pense qu'il y a un effet période donc parlé de baisse n'est pas évident!! La période de noël même en fibre doit jouer. Pourrait tu tracer la courbe sur les deux dernières années?

Cela fait baissé également au T4 2013. Orange ne progresse plus sur l'ADSL. Au T4 2013, il y avait 9,749K, à fin T1 2015, c'est juste 9,734K. C'est plus qu'un effet saisonnier. Sur les 5 derniers trimestres, deux sont positifs.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Optrolight le 28 avril 2015 à 19:06:11
Tu parles d'une manière globale. Concentrons nous sur le FTTH :-). Le FTTH est forcèment un mixte entre conversion d'abonné ADSL et nouveau client.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 28 avril 2015 à 19:20:57
Oui, c'est bien cela...le FTTH se substitue à l'ADSL et Orange doit même y regagner des parts de marché encore marginale sur la concurrence. Mais cela dépasse le cadre dit "saisonnier as usual". 
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 28 avril 2015 à 19:26:39
Plus de 362 000 clients FTTH à conquérir en 3 trimestres. Va falloir accélérer un petit peu là, non ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Optrolight le 28 avril 2015 à 21:13:47
Je pense qu'au second trimestre ils dépasseront les 100000 recrutements !
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: CariBoo le 28 avril 2015 à 23:46:17
Je trouve que c'est une très belle performance, 25% de pdm à comparer au T1-2014 ou il y avait 10,4% de pdm.

C'est sans aucun doute le reflet d'une stratégie bien appliquer, on peut penser ce que l'on veut, mais SR tiens sacrement bien la barre du paquebot Orange.
(J'aime beaucoup la note "49 % des acqu. nettes FTTH concernent des nouveaux clients) : en français ça veut dire :  Ne déconnez pas, on n'est pas dominant sur le marché, merci de ne pas le réguler ;-)

Pour ceux qui n'ont pas encore regardés, le doc (http://www.orange.com/fr/content/download/30282/842653/version/2/file/Q1+2015+presentation+FR+sans+script+-+vDEF.pdf) est très intéressant.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: mattmatt73 le 29 avril 2015 à 01:36:20
Je pense qu'au second trimestre ils dépasseront les 100000 recrutements !

ça me fait penser à la reprise en main du marché japonais par NTT lors du déploiement de la fibre, ils n'ont pas éradiquer la concurrence qu'ils avaient sur le cuivre, mais maintenu à pas grand chose.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 29 avril 2015 à 08:15:33
Quelques chiffres et statistiques (hors résultats financiers) suite à la publication des résultats d'Orange au 31 mars. Ces chiffres portent sur l’activité Internet et sur l’activité mobile.
Orange s’appuie sur le FTTH, Open et Sosh pour présenter de solides résultats commerciaux.

(http://nsa37.casimages.com/img/2015/04/28/15042809255555160.png) (http://www.casimages.com/i/15042809255555160.png.html)

* en milliers

Haut et très haut débit
Le très haut débit tire la croissance d’Orange. Sur ce trimestre, c’est encore un gain de 75 000 nouveaux clients, 37 000 sont des nouveaux clients contre 41 000 pour le T4 et 37 000 (sur 67 000) sur le T3. Cela représente 6,1% de ses clients contre 5,4% à fin 2014, 3,2% à fin 2013 et 1,8% à fin 2012. Entre le T1 2014 et le T1 2015, le nombre de ligne a augmenté de 85,7% et le nombre de clients de 74,8%. En contrepartie, l'ADSL continue de baisser.
Le nombre de clients avec une offre Open est de 6,345 millions.
Il reste encore 65 000 clients en bas débit. Encore quelques trimestres et les clients (49 000) via une offre satellite seront plus nombreux.   

Téléphonie mobile
Orange grâce aux forfaits progresse de 451 000 nouveaux clients (+418 000 au T4, +289 000 au T3 +190 000 au T2, +244 000 au T1), mais ce sont des forfaits sans engagement.

Sosh représente un gain de 152 000 nouveaux clients et représente 11,7% des clients avec un forfait contre 11,2% à fin 2014, 8,9% à fin 2013 et 2,9% à fin 2012.  Et 9,6% de l’ensemble des clients chez Orange, contre 9,1% à fin 2014 et 6,9% à fin 2013 et 2,0% à fin 2012. 
Sosh représente 33,7% des recrutements nets contre 40% à fin 2014, 57% à fin 2013.

Sur le prépayé, c’est toujours la chute, même si elle semble moins importante sur ce trimestre. Cela se ressent également pour les Mvno hébergés sur le réseau Orange qui passe sous la barre du million de clients.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 05 mai 2015 à 07:50:25
SFR vient de publier son document de référence pour l’année 2014. C’est l’occasion d’y voir un peu (pas forcèment beaucoup) plus clair sur quelques données chiffrées et notamment sur le très haut débit. 

Lors de la présentation de ses résultats à fin 2014, SFR donnait (avec le regroupement de Numericable) 1,547 million en très haut débit. A fin septembre 2014, et donc avant la fusion SFR revendiquait 249 000 clients THD et Numericable 1,083 million, soit un total de 1,332 million.
Le document de référence donne 1,100 million pour Numericable et 255 pour SFR soit un total de 1,355 million. Ces chiffres sont dans la continuité de ceux publiés avant la fusion.
La différence est de 192 000, ce qui doit correspondre aux clients sur le segment VDSL.

FTTH
Cela permet donc de faire un point sur le FTTH à fin décembre 2014. Le total opérateur étant identique à celui de l’ARCEP : 933 000.

Orange, 563 000 clients (60,3%), SFR 255 000 (27,3%), Free 100 000 (10,7%) et Bouygues 14 000 (1,5%). 

FTTH et autres, sauf VDSL2
Numericable comptait 48 000 clients en ADSL à fin décembre 2014, 24 900 à fin décembre 2013 et 8 300 à fin décembre 2012. Chiffre à défalquer du total de 1,355 million, soit 1,307 million de clients sur le très haut débit.   

Hors VDSL2, le total est donc le suivant SFR/Numericable : 1,307 (55,6%), Orange 563 000 (24,0%), Bouygues Telecom 378 000 (16,1%) et Free 100 000 (4,3%). Total : 2,348 millions.

Le VDSL2 et les autres opérateurs présents sur le très haut débit représentent environ 717 000 clients à fin décembre 2014.   

Total très haut débit
Au total sur l’ensemble des segments (y compris VDS2), voici la synthèse des résultats publiés et annoncés pour les 4 opérateurs principaux.   

(http://nsa33.casimages.com/img/2015/03/13/150313113552346241.gif) (http://www.casimages.com/i/150313113552346241.gif)

Le total donné par les opérateurs est de 3,459 000 millions en THD et celui de l'ARCEP à 3,113 000. Et on ne compte même pas les petits opérateurs. Il y a donc un décalage inexpliqué. Un problème de comptage à l’ARCEP, un opérateur qui gonfle ses chiffres ? Le plus simple serait que Bouygues, Free, Orange et SFR publient le nombre de clients sur les segments comptabilisés par l’ARCEP, cela permettrait de croiser les données plus finement.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: guitri88 le 07 mai 2015 à 13:04:02
Bonjour,

Je vous remercie beaucoup Hammett pour vos différents posts. Ils sont intéressants et très pertinents.
Je me permets juste de vous poser quelques questions :
- "Numericable comptait 48 000 clients en ADSL à fin décembre 2014", où trouvez-vous cette donnée ?
- je croyais que BYT avait un peu moins de 100 000 clients FTTH et pas 14 000 comme vous l'indiquez (source http://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/02150404796-bouygues-telecom-veut-lui-aussi-accelerer-dans-la-fibre-1116988.php), qu'en pensez-vous ?

Pour les totaux, sur le document de l'ARCEP il me semblait avoir vu 3,095 millions d'abonnés au THD (>= 30MB/s) et donc comment avez-vous le total de 3,113 ? Enfin comment arrivez-vous à 717 000 abonnés au VDSL2 ?

Merci d'avance.
Au plaisir d'échanger.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Nico le 07 mai 2015 à 13:13:36
- je croyais que BYT avait un peu moins de 100 000 clients FTTH et pas 14 000 comme vous l'indiquez (source http://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/02150404796-bouygues-telecom-veut-lui-aussi-accelerer-dans-la-fibre-1116988.php), qu'en pensez-vous ?
Que le chiffre de 100k clients FTTH a surement été donné par erreur. Je ne vois que ça.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 07 mai 2015 à 14:05:22
Bonjour,

Merci pour les encouragements.  ;)

- "Numericable comptait 48 000 clients en ADSL à fin décembre 2014", où trouvez-vous cette donnée ?
Dans le document de réferéence 2014, document disponible sur le site de Numericable (rubrique société/finance).


- je croyais que BYT avait un peu moins de 100 000 clients FTTH et pas 14 000 comme vous l'indiquez (source http://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/02150404796-bouygues-telecom-veut-lui-aussi-accelerer-dans-la-fibre-1116988.php), qu'en pensez-vous ?
14 000 est le dernier chiffre connu (au 31/12).
Pour les +/- 100 000 on va attendre la publication officielle de Bouygues. Cela fait quand même beaucoup d'un seul coup, et même autant qu'Orange et sans les capacités de l'opérateur historique. Erreur ou pas ? Chiffre à confirmer donc.

Pour les totaux, sur le document de l'ARCEP il me semblait avoir vu 3,095 millions d'abonnés au THD (>= 30MB/s) et donc comment avez-vous le total de 3,113 ? Enfin comment arrivez-vous à 717 000 abonnés au VDSL2 ?
Pour le VDSL2 et sauf erreurs de ma part : je défalque les chiffres de Numericable (hors ADSL), ceux de SFR, d'Orange, de Bouygues et ceux de Free. Pour l'ARCEP, le document définitif donne 3,113 à fin décembre.

(http://nsa34.casimages.com/img/2015/04/10/150410122634608711.gif) (http://www.casimages.com/i/150410122634608711.gif.html)
Merci d'avance.
Au plaisir d'échanger.

Pareil et pas mieux . ;)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: guitri88 le 07 mai 2015 à 15:43:59
Merci pour ces précisions.

Je viens effectivement de voir que l'ARCEP a publié l'observatoire du marché de détail (en mars) avant l'observatoire du marché des CE (en avril) qui est donc plus à jour et où ils indiquent le chiffre que vous indiquez pour les abonnements THD.
Pourtant mes interrogations demeurent...^^

En reprenant le document de référence de NC-SFR que je viens de découvrir (merci !), on a bien :
nb d'abonnés à internet B2C en câble = 1,122 millions et nb d'abonnés à internet en câble B2B = 377 000
Donc ce qui ferait un total de 1,499 de lignes câblées ayant un abonnnement Internet en service.

Or d'après l'Arcep, il y a (1.287 + 0.893) 2,18 millions d'accès à internet à plus de 30Mbps. Donc si on retranche les câblés, cela ferait 681 000 abonnés à Internet avec du VDSL2.
Est ce que cela se tiendrait ?!

Après vu qu'il y a des différences entre les chiffres ARCEP et opérateurs, c'est normal qu'il y ait une différence entre les 681 000 et les 717 000 abonnés au VDSL2.

Petite parenthèse : pour NC-SFR je ne comprends pas comment dans la présentation des résultats on peut annonce 1,547 millions de clients B2C au câble et qu'après on annonce dans le document de référence le nombre d'abonnés numérique à 1,307 millions quelques mois plus tard ! Et quand on ajoute les analogiques ça fait gère 63 000 de plus, et un total à 1,370 millions !!  :o
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 07 mai 2015 à 16:04:04
Pour le VDSL2, j'ai appliqué cela : SFR/Numericable : 1,307 (NC 1,100 -48 = 1,052 + 255 de FTTH SFR) + Orange 563 000 + Bouygues Telecom 378 000 + Free 100 000. Total : 2,348. millions, ôte de 3,113 = 765 000 et non 717 000 ! Dans mon calcul initial je n'ai pas défalqué 48 000 pour NC. Encore que, il y a peut être des clients en VDSL2 chez NC !

Pour Numericable, je trouve 1,110 clients. avec ce chiffre on arrive avec ton calcul à 703 000 (vs 682 000) VDSL2.  Mais il faut considérer que Numéricable doit avoir des clients sur les deux premières catégories de l'ARCEP. 1,287 est donc peut être un peu haut ?     

Pour Numéricable, c'est moi qui calcule 1,307. Et je ne calcule que ceux avec une connexion internet. Chiffre donné par NC et donc sans prendre en compte les analogiques (qui ne concerne que la TV et pas forcèment avec une connexion internet NC). 

Cela reste un calcul à la louche de toute façon. L'idéal serait que les FAI publient des résultats en fonction des catégories de l'ARCEP.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 07 mai 2015 à 21:47:07
Etrange les chiffres de l'arcep, du ménage a été fait, des cartes SIM fantôme ont subitement disparu de la circulation ? -361 000, c'est loin d'être anodin. :o

Citer
Baisse du nombre de cartes SIM classiques au premier trimestre 2015.

Au 31 mars 2015, le nombre de cartes SIM (hors MtoM) en service en France s'élève à 71,3 millions, en baisse de 361 000 cartes par rapport au 31 décembre 2014. En évolution annuelle, le nombre de cartes augmente néanmoins de 1,1 million, soit un rythme plus faible qu'en 2014 (+1,5% au premier trimestre 2015 contre +3% en moyenne en 2014). Le nombre de cartes actives (68,5 millions) baisse de 85 000 cartes par rapport au précédent trimestre et confirme la progression du taux d'activité (96,1%, soit +0,4 point par rapport à décembre 2014).

http://www.arcep.fr/index.php?id=12806
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 07 mai 2015 à 21:50:33
Hors M2M. La présentation de l'ARCEP a changé. Mais, il y a clairement un tassement. Avec M2M, le solde est de +224 000 sur le T1 et en métropole. Sur l'Outremer cela baisse. Il va y avoir du négatif chez certains.
Je publie un récapitulatif demain.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 07 mai 2015 à 21:58:03
oui, hors m2m. J'avais trouvé les chiffres du t1 un peu léger pour Orange sur le mobile, mais avec ces chiffres globaux, le trimestre d'Orange est en train de se transformer en un très bon trimestre.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 08 mai 2015 à 07:30:19
L’ARCEP (http://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/obs-mobile/2015/t1-2015/SIM-T1-2015.pdf) vient de publier son tableau de bord sur la téléphonie mobile pour le premier trimestre 2015.
L’ARCEP a modifié sa présentation en sortant le segment M2M. Il donc parfois difficile de comparer.

Quelques tendances
- Développement des forfaits sans engagements, avec une augmentation de 8,2 points sur an. Le niveau des 60% du total des forfaits approche. Les taux de résiliation et le nombre de numéros portés ont diminué par rapport à la fin 2014 pour reprendre un cours plus classique.
- En métropole, les opérateurs ont gagné 224 000 lignes supplèmentaires : hausse de 795 000 forfaits (+318 000 grand public et +477 000 M2M) et baisse de 571 000 prépayés. Les Mvno ont perdu 106 000. Au niveau national, c’est une augmentation de 118 000 nouvelles lignes et donc une baisse de 106 000 pour l’outremer.
- Au total et en Métropole et hors M2M, c’est une baisse de 253 000 (+318 000 grand public - 477 000 M2M) pour les opérateurs et de 108 000 (- 108 grand public et +2 000 M2M) pour les mvno’s, soit une perte totale de 361 000. Les opérateurs gagnent 477 000 M2M et les Mvno’s 2 000.
- Sur ces 795 000 forfaits (à confirmer), Orange en annonce 451 000 (287 000/318 00à grand public et 164 000/477 000 M2M). Il devrait y avoir du négatif, oui mais pour qui ?
- C’est donc encore globalement un petit trimestre du fait de la forte baisse des prépayés. Les nouveaux clients se font rares et ils se font sur le M2M principalement. A suivre sur les prochains trimestres.

Récapitulatif
(http://nsa37.casimages.com/img/2015/05/08/150508071215931964.png) (http://www.casimages.com/i/150508071215931964.png.html)

Marché professionnels et particuliers en Métropole et DOM-TOM : généralités
Au niveau national (Métropole + DOM-TOM), il faut noter une augmentation du parc total actif de 118 000 clients (1 client = 1 ligne mobile) sur le trimestre dont 118 000 pour la métropole, ce qui porte le total à 80,047 millions de cartes SIM. En glissement annuel, le parc total augmente de 3,3% après 4,1% au T4, 4,9 % au T3, 4,8% au T2, 5,2% au T1 2014. La chute est significative.

Professionnels et particuliers en Métropole : les opérateurs
Le nombre de lignes auprès de l’un des quatre opérateurs de réseaux mobiles métropolitains (Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange France et SFR), est en augmentation 224 000 (0,3%) avec 70,025 millions de clients contre une augmentation de 5,9% au T4.
Les forfaits représentent 61,788 millions de clients, soit une augmentation de 795 000 (+1,3%) contre une augmentation de 4,2% au T4.
Le prépayé représente 8,237 millions de clients soit une baisse de 541 000 (6,9%) contre une baisse de 3,6% au T4.

Professionnels et particuliers en Métropole : les Mvno
7,317 millions de clients ont souscrit à un service mobile auprès d’un Mvno, soit une baisse 106 000 (-1,5%) contre une baisse de -8,6% au T4 (vidage de Virgin Mobile et Numéricable).
Les Mvno représentent 9,5% du marché total métropole contre 9,6% au T4.

Parts de marché - Forfaits
- Lors du T4 2014, Free avait gagné 530 000 forfaits (50,3% de parts de marché), Orange 418 000 (39,7%), Bouygues 99 000 (9,4%), Mvno 6 000 (0,6%), pour un total ARCEP de 1,053 million. SFR négatif de 71 000,
Le total Mvno est calculé en défalquant le total publié par les opérateurs de celui donné par l’ARCEP.

- Lors du T3, Free avait gagné 480 000 forfaits (47,4% de parts de marché), Orange 325 000 (32,1%),
SFR Groupe 112 000 (11,1%, SFR France est négatif de 49 000), Bouygues 48 000 (4,7%), Mvno 48 000 (4,7%), pour un total ARCEP de 1,013 millions.

- Lors du T2, Free avait gagné 460 000 forfaits (45,3% de parts de marché), Orange 190 000 (18,7%),
SFR Groupe 4 000 (0,4%), Bouygues 49 000 (4,8%), Mvno 313 000 (30,3%), pour un total ARCEP de 1,016 millions.

- Lors du T1, Free avait gagné 595 000 forfaits (54,0% de parts de marché), Orange 281 000 (25,5%),
SFR Groupe -21 000, Bouygues 30 000 (2,7%), Mvno 197 000 (17,9%), pour un total ARCEP de 1,082 millions.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 11 mai 2015 à 07:52:57
En attendant la publication des résultats de SFR/Numericable demain matin, SFR vient de publier son document de référence pour l’année 2014. C’est l’occasion d’y voir un peu plus clair sur quelques données chiffrées.

Voici une vue de SFR avant fusion (au 30 septembre 2014) :
(http://nsa37.casimages.com/img/2015/05/04/150504011656614856.gif) (http://www.casimages.com/i/150504011656614856.gif.html)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 12 mai 2015 à 08:13:49
SFR vient de présenter ses résultats (http://numericable-sfr.com/sites/default/files/20150512_cp_resultats_t1_2015.pdf) au 31 mars 2015. Ces résultats regroupent ceux de SFR, Numericable et Virgin Mobile.

C’est en baisse sur l’ADSL et en hausse sur le très haut débit. Sauf que la baisse est vraiment importante et n’est pas compensée. Le solde sur le fix est en baisse de 57 000. C’est en forte baisse également sur les forfaits et le prépayé. La Téléphonie mobile regroupe les clients du groupe SFR : SFR + Mvno + SRR. Les forfaits et les prépayés ne regroupent que ceux de SFR.   
Bref, commercialement, c’est dans le rouge. 

Il n’y a pas de détails sur le type de très haut débit. Soit Fttb ou Ftth.

Le chiffre d’affaires de 2,74 milliards d’euros en baisse de 4,6% par rapport au 1er trimestre 2014. L’EBITDA ajusté de 930 millions d’euros affiche une hausse de 21% par rapport au 1er trimestre 2014. Cela permet de faire baisse le ratio d’endettement à 3,0x.
 
(http://nsa38.casimages.com/img/2015/05/12/150512021417539963.gif) (http://www.casimages.com/i/150512021417539963.gif.html)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 12 mai 2015 à 08:50:40
Est ce en ligne avec les pertes de clientèles et de CA prévus par la nouvelle direction ? Si je me souviens bien, ils ont prévu une période de pratiquement 2 ans un peu mouvementée (baisse puis remontée au même niveau à fin 2016)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 12 mai 2015 à 09:04:43
Premiers échanges à la bourse de Paris, +7%. Ces pertes de clients et de CA doivent être plus faibles que prévu.
En tout cas, certains investisseurs semblent content.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 12 mai 2015 à 09:15:54
Tant mieux pour eux...La seule chose qui augmente chez SFR/NC c'est l'Ebitda, un indicateur phare pour le cours de boubourse. C'est vrai que SFR/NC doit absolument veiller à ce que son histoire reste crédible de ce coté. 

En avril 2014, BFM avait publié quelques chiffres du Business Plan, mais c'était avant le rachat de Virgin Mobile. La marge brute d’exploitation pouvait atteindre 23,2% avec un chiffre d’affaire de 9,55 milliards. L’Ebitda était de 27,1% en 2013, 29,2% en 2012 et 31,2% en 2011. 
Le nombre total de clients mobile serait 20,540 000 millions à fin 2014, de 20,460 000 millions, à fin 2015 et remonterait à fin 2016 à 20,480 000 millions.
Le nombre de clients mobile est de  22,494 millions. Bref, le Business Plan est une chouille caduque. On peut même se dire qu'il a certainement été mis à jour depuis.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 12 mai 2015 à 09:49:27

Tant mieux pour eux...La seule chose qui augmente chez SFR/NC c'est l'Ebitda, un indicateur phare pour le cours de boubourse.
...

Pas uniquement. L'arpu fixe augmente, l'arpu mobile se stabilise et 400 millions d'investissement sur le premier trimestre, en hausse de plus de 25% par rapport à l'année passée. C'est plutot une bonne nouvelle.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 12 mai 2015 à 10:02:09
Sur le T1 et sur les forfaits mobiles et avec les chiffres de l'ARCEP qui donne un gain de 795 000 nouvelles cartes. Orange qui gagne 451 000, et SFR qui baisse de 144 000. Il reste donc 488 000 à se partager pour Free et Bouygues qui publie ses résultats demain (pour Free, c'est vendredi).

Depuis la fusion SFR/NC, SFR Groupe a perdu 569 000 clients sur le mobile. Pour SFR France,  sur les forfaits c'est une perte de 215 000 clients, de 421 000 sur le prépayé. Sur le fixe c'est une perte de 82 000 clients, malgré un gain de 75 000 sur le très haut débit.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 12 mai 2015 à 23:15:52
La stratégie est claire, plus d'ARPU et perdre les abonnés non-rentables.

Ceci dit, le communiqué se vante d'abonnés recrutés aujourd'hui à l'ARPU significativement supérieur aux anciens... c'est compréhensible vu la mise en avant des chères offres câble. Mais les effets de cette politique datent essentiellement du T2... de même que la hausse des tarifs qui a ouvert droit à 4 mois de résiliation sans frais aux abonnés.

Pour l'instant, on était dans un trimestre de relative stabilité pour les anciens abonnés, avec juste un arrêt des gestes commerciaux systématiques en appelant le service résiliation par exemple. Chez Alice, le premier trimestre après rachat avait aussi été stable (850k -> 836k, puis -30k le second semestre); l'érosion s'était nettement accélérée après, courant 2009. J'ai souvenir d'à peu près la même chose chez CI.

Quand il sera question de migrer les abonnés SFR xDSL sur du câble, les offres changeront, il y aura sans doute de l'insatisfaction liée à des incidents de mise en service, de livraison, technicien indélicat, etc. Bref, le phénomène prendra probablement de l'ampleur, le plus dur est à venir mais le groupe l'a annoncé et le tout est d'arriver à en contrôler les effets.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 13 mai 2015 à 08:04:35
Bouygues Telecom vient de présenter ses résultats (http://www.bouygues.com/wp-content/uploads/2015/05/CP_Groupe_Bouygues_Resultats_T1_2015-.pdf) à fin mars. Une fois de plus, ils sont bons sur le fixe et sur le mobile et toujours aussi mauvais financièrement.

"Le chiffre d’affaires de Bouygues Telecom est en recul de 2% à 1,1 milliard d’euros au premier trimestre 2015 et le chiffre d’affaires réseau de 4% à 932 millions d’euros. L’EBITDA est stable à 118 millions d’euros. Le résultat opérationnel courant ressort à -62 millions d’euros (+2 millions d’euros comparé au premier trimestre 2014). L’évolution du résultat opérationnel (-220 millions d’euros sur un an) reflète la prise en compte de 200 millions d’euros de produits non courants au premier trimestre 2014 contre 22 millions d’euros de charges non courantes liées au démarrage du partage de réseau avec Numericable-SFR au premier trimestre 2015.


Le nombre de clients ADSL et THD devraient être connus un peu plus tard. A la fin du T4, sur le THD, c’était 364 000 sur le réseau Numericable et 14 000 sur le FTTH. En attendant, j’ai repris les chiffres du T4. 

(http://nsa38.casimages.com/img/2015/05/13/15051308024866403.gif) (http://www.casimages.com/i/15051308024866403.gif.html)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 13 mai 2015 à 08:46:50
Annoncé + 96000 sur le fixe non ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 13 mai 2015 à 08:54:49
C'est au bout de la flêche rouge...
 
(http://nsa38.casimages.com/img/2015/05/13/150513085319462354.gif) (http://www.casimages.com/i/150513085319462354.gif.html)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 13 mai 2015 à 08:56:23
Très drole. ;D
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Nico le 13 mai 2015 à 08:58:20
Donc ils ont fait la quasi-totalité de leur recrutement fixe sur le FTTH ? C'est très fort !
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 13 mai 2015 à 09:06:05

Ils ont peut être perdu 100 000 abonnés cable ;D
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 13 mai 2015 à 09:08:58
Résultats de Bouygues Telecom avec le détail ADSL (+82 000) et THD (+14 000). Sur le THD, Bouygues Telecom ne donne pas le détail entre FTTH et FTTla, voir le VDSL2. Il y a juste cette explication : "Arcep definition: subscriptions with peak downstream speed higher or equal to 30 Mb/s"
Le document de Bouygues avec le détail est ici (http://www.bouygues.com/wp-content/uploads/2015/05/Bouygues-presentation-Q1-2015_final.pdf). 
 
(http://nsa38.casimages.com/img/2015/05/13/150513090225454567.gif) (http://www.casimages.com/i/150513090225454567.gif.html)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Nico le 13 mai 2015 à 09:23:31
Ah bah mince, +14k THD ? Où sont les 100k abonnés FTTH ???
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 13 mai 2015 à 09:27:54
Certainement ce jeune journaliste qui n'a rien compris. Le troll fait pschiiiiit  ;)

Bon sinon, Bouygues Telecom annonce que 55% de ses 2,524 millions de clients sont sur son réseau fixe en propre.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 13 mai 2015 à 09:53:00
Certainement ce jeune journaliste qui n'a rien compris. Le troll fait pschiiiiit  ;)
Ou alors ils ont perdu 100k abonnés câble :D
Plus sérieusement, si l'érosion entamée au trimestre dernier se poursuit (-14K ?), ça fait +28k abonnés FTTH, c'est déjà un bon trimestre. Free pointe à +15k d'après les estimations de francois04.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Nico le 13 mai 2015 à 09:54:20
N'oublions pas le VDSL2. Et même avec +28k ça reste loin de ce qui a été annoncé et confirmé par l'opérateur.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 13 mai 2015 à 10:03:01
Celui qui trouve le chiffre ftth du T1 de Bouygues gagne un tour gratuit d'auto-tamponneuse.  ;)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Nico le 13 mai 2015 à 10:04:27
Si NC continue à donner le nombre d'abonnés en marque blanche on devrait pouvoir en déduire FTTH+VDSL2 non ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 13 mai 2015 à 10:11:02
N'oublions pas le VDSL2. Et même avec +28k ça reste loin de ce qui a été annoncé et confirmé par l'opérateur.

Bouygues Telecom n'a jamais dit que c'était proche de 100k au T1. ;)
Pour l'instant, tout est planqué puisque tu ne connais pas le détail FTTH/FTTLa/VDSL, ni le chiffre des recrutements d'Avril à mi mai, ni si ce qui est compté est FTTH en commande ou effectivement actif.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 13 mai 2015 à 10:16:18
Le chiffre de Marque Blanche de SFR est de 394 000 à fin mars. C'est plus + 3 000 sur le trimestre et +17 000 entre le T1 2014 et le T1 2015.

Si le seuil de 100 000 clients Ftth avait été atteint, on peut penser que la communication de Bouygues Telecom aurait été digne de ce résultat. Comme il n'y a rien et que là-dessus ce ne sont pas des branques, forcèment on peut se dire que les 100 000 ne sont pas là à fin mars.

On va reporter nos espoirs sur le T2 et mettre des "si en bouteilles".     
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 13 mai 2015 à 10:22:57
Bouygues Telecom n'a jamais dit que c'était proche de 100k au T1. ;)

https://twitter.com/bouyguestelecom/status/596305919883005953
C'est parler pour ne rien dire du coup :)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 13 mai 2015 à 10:28:32
Récapitulons sur le mobile.  ;)

Orange +193 000 : +451 000 forfaits (avec M2M) et -258 000 sur le prépayé.
SFR -424 000 : -144 000 forfaits (avec M2M) et -280 000 sur le prépayé.
Bouygues +152 000 : +196 000 forfaits (avec M2M) et -44 000 sur le prépayé.

Total ARCEP pour les forfaits (avec M2M) +/- 795 000.

Free +/- 292 000 ? Réponse vendredi matin.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 13 mai 2015 à 10:41:10
https://twitter.com/bouyguestelecom/status/596305919883005953
C'est parler pour ne rien dire du coup :)
Non, le point important c'est que le "chiffre" proche de 100k est à prendre à date de l'article, pas au 31 Mars.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 13 mai 2015 à 13:07:58
Pour la bataille du troisième opérateur entre Bouygues (le Sortant) et Free (le Challenger) le T1 risque d'être chaud.

Le chiffre d'affaire de Bouygues est à 1,063Md€ et celui de Free dont le dernier connu est celui du T4 à 1,093Md€. Free était déjà devant en nombre total de clients (fixe + mobile), là si Free passe devant un indicateur symbolique tomberait.

Avant publication des résultats de Free, il reste à Bouygues une avance de 1,168 million sur les clients mobiles.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: mccob le 13 mai 2015 à 14:51:28
Non, le point important c'est que le "chiffre" proche de 100k est à prendre à date de l'article, pas au 31 Mars.

Même, A part orange, personne ne peut faire >50k FttH en 2 mois actuellement surtout avec le nombre de prises éligibles de BoT
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 13 mai 2015 à 15:19:45
Même, A part orange, personne ne peut faire >50k FttH en 2 mois actuellement surtout avec le nombre de prises éligibles de BoT
Oui et alors ?
1er Janvier, 14k déjà acquis.
75, 80k, 90k c'est proche de 100k ?

Sur 4 mois et demi... prise active, prise de commande ?

Vous vous excitez sur des chiffres invérifiables pour l'instant...
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Optrolight le 13 mai 2015 à 17:21:45
Je crains que pour la première fois le nombre de recrutement de free sur le mobile change de braquait. Toujours premier mais beaucoup moins important que d'ordinaire.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 14 mai 2015 à 08:40:26
Suite à la publication des résultats d’Orange, de Bouygues et de SFR, il est un peu plus simple de se faire une idée de l’effet Free Mobile pour ces trois opérateurs depuis plus de trois ans. A noter que les départs ne correspondent pas automatiquement à une arrivée chez Free, car il y aussi des mouvements entre opérateurs et Mvno.

(http://nsa38.casimages.com/img/2015/05/13/15051310545448081.gif) (http://www.casimages.com/i/15051310545448081.gif.html)
   
Les trimestres se suivent et se rassemblent : Orange, SFR et Bouygues perdent toujours autant de clients en prépayés : c’est quand même un débours de plus de 6,6 millions de clients ! Alors que le marché s’est développé, ce n’est même compensé par le gain de près de 5,5 millions de forfaits. Lorsque Free aura publié ses résultats, il sera intéressant de mesurer les parts de conquêtes sur les forfaits depuis trois ans.

Les historiques profitent du développement du marché du M2M, le parc résidentiel étant quasi stagnant. Par rapport au 31 décembre 2011, Bouygues et SFR sont toujours dans le rouge. Orange lui est légérement dans le vert et des trois, se taille la part du lion avec un gain de 55,9% sur les forfaits. SFR est à 22,8% et Bouygues ferme la marche avec 21,3%. Globalement sur la période, le gros perdant est quand même SFR. 
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: kgersen le 14 mai 2015 à 19:07:51
il est un peu plus simple de se faire une idée de l’effet ...

pas vraiment. Je radote mais tes tableaux de chiffres sont abscons a lire.
On est 2015.

tiens un lien utile: http://www.excel-pratique.com/fr/cours/excel_insertion_graphiques.php

 

Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 14 mai 2015 à 19:35:56
Je radote
Oui et même très lourdingue. Si cela te pique les yeux, passe ton chemin, cela devrait te détendre le bulbe.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Fredwww le 14 mai 2015 à 20:57:44
Oui et même très lourdingue. Si cela te pique les yeux, passe ton chemin, cela devrait te détendre le bulbe.

J'apprécie tes analyses Hammet et  je t'en remercie mais kgersen n'a pas tord. Il faut lire chaque ligne de tes tableaux pour avoir une vague idée des tendances.
Alors qu'un simple graphique donne une idée clair d'un seul coup d'oeil. Surtout que qu'apres avoir compiler toute ses données tu as déjà fait 99% du boulot, il manque tellement peu  pour faire beaucoup mieux  ;)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 14 mai 2015 à 21:20:38
Pareil et pas mieux. :)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 14 mai 2015 à 21:40:01
Désolé les gars. Si cela ne vous plait pas, passez votre chemin. Moi, les courbes cela me gonfle, je trouve cela illisible. Et je n'emmerde personne avec mes problèmes, je prends ce qui vient par celui qui fait. Pareil par certains de vos posts. C'est souvent incompréhensible. Et pour certains, ils postent souvent. Personne ne vous emmerdent, on passe...  :D

C'est marrant, il n'y a que sur ce forum de "geeks" ou il y a ces problèmes de comprenettes. Dans ce cas, prenez 2 minutes supplèmentaires, posez vous et lisez tranquillement. Sinon, allez à la pèche.. ;)

Pas la peine d'y revenir lourdement, c'est niet. Sujet clos.  ;)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: kgersen le 14 mai 2015 à 22:12:34
Désolé les gars. Si cela ne vous plait pas, passez votre chemin. Moi, les courbes cela me gonfle, je trouve cela illisible. Et je n'emmerde personne avec mes problèmes, je prends ce qui vient par celui qui fait. Pareil par certains de vos posts. C'est souvent incompréhensible. Et pour certains, ils postent souvent. Personne ne vous emmerdent, on passe...  :D

C'est marrant, il n'y a que sur ce forum de "geeks" ou il y a ces problèmes de comprenettes. Dans ce cas, prenez 2 minutes supplèmentaires, posez vous et lisez tranquillement. Sinon, allez à la pèche.. ;)

Pas la peine d'y revenir lourdement, c'est niet. Sujet clos.  ;)

Si tu fais référence aux autres forums ou tu postes exactement les mêmes choses (freenews, forum-orange, lesmobiles.com, n9ws.com et peut-etre d'autres qui sont pas indexés par Google), tu ne touches pas la meme population et je ne suis pas certains que tes postes y soit lus avec autant d’intérêts d'ici.

Comme a dit Fredwww, on apprécie et on te remercie de tes efforts mais tu t’arrêtes a 99%, tu fais le plus dur et tu oublies la touche finale qui fait tout la différence. Un peu comme un musicien qui posterait une partition écrite au lieu d'un mp3 (mauvaise analogie j'en conviens car c'est dur de passer d'une partition a un mp3 alors qu'un tableau de chiffres a un graphe ca prend 10 secondes).
Au pire poste les données bruts dans un pastebin (ca prend 3 secondes) et on fera nous même les graphes.
Mais en l'état un 'gif' comme ca n'est pas exploitable, on ne peut rien en faire.

J'ai pas 2 minutes a perdre sur un tableau de chiffres et a me poser tranquillement pour déduire l'impact de Free Mobile depuis 3 ans: ce genre de chose se voit instantanèment avec un graphique et tu le sais pertinemment.

Apres je ne sais pas ce que tu cherches à  faire exactement avec cette 'rubrique',mais si tu veux qu'elle soit utile a d'autres qui n'ont pas tes facultés mentales avec les chiffres (j'ai pourtant un DEA en math et un doctorat en informatique donc niveau chiffres je pense que ca va, mais je préfère 1000x fois voir un graphe qu'un tableau de chiffres... et tout les "geeks" autour de moi pensent de même...) notre conseil est de faire cet effort minimal.

Maintenant si tu n'aimes pas les critiques constructives ou les remarques en général la on peut rien y faire. Si c'est par esprit de contradiction ou par ego la non plus on peut rien y faire. Tu ne seras juste moins lu et ton effort gâché. Ca peut te suffire de te contenter de si peu, c'est juste dommage.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 14 mai 2015 à 22:29:06
Voilà, voilà, c'est dommage.  :D T'as pas de temps à perdre...Moi, c'est pareil, là tu me fais perdre mon temps. Tant pis pour ta comprenette, mais le monde des geeks devrait s'en remettre.

Maintenant si tu pouvais arrêter ta pollution (nocturne et diurne) tu serais un amour. ;)





 
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 14 mai 2015 à 22:40:30
C'est marrant, il n'y a que sur ce forum de "geeks" ou il y a ces problèmes de comprenettes.
Parce qu'il y a moins de monde qui les lit avec attention sur des forums moins spécialisés, genre Freenews où l'essentiel des gens viennent 2 fois dans l'année pour parler de leur petit problème de déconnexions xDSL, ou que l'audience est plus faible (Grenouille qui se meurt, les divers forum Bbox, etc.) ? Parce que les gens sont là ponctuellement et ne sont pas sur ce genre de forum pour s'intéresser à des analyses fines et pertinentes des mouvements à long terme sur le marché des télécoms ? Il y a nettement moins de discussions sur tes fils d'actu ailleurs, or les discussions ici sont quand même à propos de l'actu que tu relates parce que le sujet intéresse, pas pour dire qu'on ne comprend rien.

Ce n'est pas qu'on ne comprend pas, bien au contraire, juste faciliter la compréhension et rendre ces analyses plus accessibles, plus frappantes, là où elles le sont déjà pas mal (un tableau standard ou presque sur les résultats d'un opérateur, c'est quand même bien plus synthétique qu'un CP de 3 pages de blabla).
C'est juste que pour avoir une vue rapide, globale, un graphe, c'est vraiment propre. Prendre plus de temps ne changera rien à l'affaire :)
La critique est vraiment positive Hammett : c'est une reconnaissance de la grande qualité de ton boulot !

Maintenant si tu n'aimes pas les critiques constructives ou les remarques en général la on peut rien y faire. Si c'est par esprit de contradiction ou par ego la non plus on peut rien y faire. Tu ne seras juste moins lu et ton effort gâché. Ca peut te suffire de te contenter de si peu, c'est juste dommage.
+1 et je crois qu'on tient le point. Hammett fait du boulot et la suggestion d'amélioration est toujours difficile même sur des points litigieux, ça se finira souvent sur une attaque personnelle sans finesse envers celui qui a émis la suggestion. Mais je ne suis pas sûr qu'on y change grand chose, ça reviendrait à rendre corrector anti-nucléaire :) après ça ne coûte pas bien cher de faire un Google Doc reprenant les données que Hammett poste, si on veut, comme ça les 2 écoles sont satisfaites.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 14 mai 2015 à 22:55:48
Faut vous le dire comment ? Niet, non, no, ez, nein ? Posez-vous et prenez 5 minutes pour lire, ou sinon passez à autre chose. François04, l'ARCEP et Pcinpact font strictement la même chose dans la présentation. Et les lecteurs prennent le temps et ils ne sont pas emmerdés pour vos problèmes de comprenette à 2 balles.

Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Shinochaz le 14 mai 2015 à 22:59:39
Tu n'es pas obligé d'être si méprisant...
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 14 mai 2015 à 23:18:11
Si tu crois que cela m'amuse à lire les très (trop) longs posts lourdingues et répétitifs de kgersen (pas méprisant lui aussi ? ) ainsi que ceux de tom pouce
Comment leur dire pour qu'ils comprennent ? Une fois ne suffit, deux fois ne suffit pas. Ils t'en font des pages et des pages... En plus, àun moment donné, Ils sont même pas obligés de passer sur le topic.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 14 mai 2015 à 23:23:18
Pour revenir sur du moins glauque : demain résultats de Free.
Une possible baisse du recrutement sur le mobile est possible, par contre, il pourrait passer devant Bouygues sur le chiffre d'affaire. Cela en ferait le troisième opérateur devant Bouygues (c'est déjà le cas en nombre de clients).
Fin du suspense demain.  ;)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 14 mai 2015 à 23:29:56
pour vos problèmes de comprenette à 2 balles.
Tu n'as pas lu ce qu'on a écrit, comme d'habitude quand on te critique.
Oui c'est répétitif, ça s'appelle un dialogue de sourds (enfin nous on n'est pas sourds mais on regrette vivement que tu ne veuilles pas écouter la suggestion).

Francois04, précisèment, a déjà fait des modifications sur son site à ma demande pour clarifier les choses. Il y a du boulot, c'est un site qui date, et tout le monde est conscient de ses limites; et pour autant il contient des graphes qui sont améliorables mais sont apportent une très bonne vision de synthèse, complèmentaire de ses tableaux.

En plus, àun moment donné, Ils sont même pas obligés de passer sur le topic.
C'est triste d'en arriver là tu ne penses pas ?
De se priver de la connaissance, de la rendre élitiste. En tout cas, non, on ne veut pas s'en priver parce que le contenu vaut la peine et mérite qu'on l'améliore, comme beaucoup de choses.
Tu peux prendre le point et refuser l'amélioration en disant qu'elle te prend trop de temps. Ce n'est pas une raison pour insulter ceux qui te proposent une amélioration...

On a parfaitement compris ton point, rassure-toi, mais ça ne nous rendra pas moins attristés.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 14 mai 2015 à 23:30:31
Fin du suspense demain.  ;)
Point bonus : du FTTH ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 15 mai 2015 à 07:46:23
Pour revenir sur du moins glauque : demain résultats de Free.
Une possible baisse du recrutement sur le mobile est possible, par contre, il pourrait passer devant Bouygues sur le chiffre d'affaire. Cela en ferait le troisième opérateur devant Bouygues (c'est déjà le cas en nombre de clients).
Fin du suspense demain.  ;)

Tu as du oublier de compter quelque chose (les MVNOs ? ) pour ton estimation du nombre de clients recrutés au T1.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 15 mai 2015 à 07:52:28
Iliad vient de publier (http://www.iliad.fr/finances/2015/CP_150515.pdf) ses résultats pour le premier trimestre 2015. Relativement bon sur le fixe et finalement sur le mobile.
Sur le fixe, il sera troisième. Sur le mobile, c’est un trimestre historique, car Free dépasse Bouygues sur les forfaits : 10,525 millions contre 10,326 millions. Sur le CA, Free est également devant sur ce T1 : 1,074 milliard pour Free contre 1,063 milliard pour Bouygues.
En un an, le fixe progresse de 234 000 clients, c’est dans la continuité des trimestres précédents. De fait Iliad ne lache pas grand chose à Bouygues. Sur le mobile, cela commence à décélérer sérieusement. Cela doit être le plus petit trimestre Free qui est devancé par Orange sur les forfaits.

(http://nsa38.casimages.com/img/2015/05/15/150515073416927065.png) (http://www.casimages.com/i/150515073416927065.png.html)

A noter que Free ne donne toujours pas de chiffres Alice, sur la Fibre ou sur la répartition des forfaits 0/2€ et de ceux à 16/20€.
Free indique 700 000 clients en THD ARCEP, c’est à dire >30 Mbis/s. Toujours pas de chiffres sur le ftth.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 15 mai 2015 à 09:12:09
Sur le fixe, il sera troisième.

Heu ?
Second derrière ByTel non ?

Citer
Cela doit être le plus petit trimestre Free qui est devancé par Orange sur les forfaits.
C'est, même.

Citer
Free indique 700 000 clients en THD ARCEP, c’est à dire >30 Mbis/s. Toujours pas de chiffres sur le ftth.
Ils en annonçaient 550k au lancement de la Mini : c'est étrange... était-ce au 1/01 ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Stolen le 15 mai 2015 à 09:25:00
Bouygues Telecom :

    Fixe : 2,524 millions (+96 000)
    Mobile : 11,273 millions (+152 000)
    Total : 13,549 millions (+248 000)

Free Mobile :

    Fixe : 5,945 millions (+77 000)
    Mobile : 10,525 millions (+420 000)
    Total : 16,47 millions (+497 000)

Orange :

    Fixe : 10,421 millions (+75 000)
    Mobile : 27,280 millions (+193 000)
    Total : 37,701 millions (+268 000)

Numericable-SFR :

    Fixe : 6,520 millions (- 57 000)
    Mobile : 22,494 millions (- 445 000)
    Total : 29,014 millions (- 502 000)

(NextInpact https://www.nextinpact.com/news/94085-free-497-000-clients-plus-et-chiffre-daffaires-en-hausse.htm)

Free est donc second sur le fixe suivis de très près par Orange et premier sur le mobile.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Optrolight le 15 mai 2015 à 09:28:12
Heu ?
Second derrière ByTel non ?

Heu oui en fixe 2 eme recruteur il me semble.

Bouygues Telecom :

Fixe : 2,524 millions (+96 000)
Mobile : 11,273 millions (+152 000)
Total : 13,549 millions (+248 000)

Free Mobile :

Fixe : 5,945 millions (+77 000)
Mobile : 10,525 millions (+420 000)
Total : 16,47 millions (+497 000)

Orange :

Fixe : 10,421 millions (+75 000)
Mobile : 27,280 millions (+193 000)
Total : 37,701 millions (+268 000)

Numericable-SFR :

Fixe : 6,520 millions (- 57 000)
Mobile : 22,494 millions (- 445 000)
Total : 29,014 millions (- 502 000)

Edit: grillé par Stolen

Sinon pour la répartition fixe THD entre VDSL2 et FTTH on est pas près de l'avoir je pense tant que chacun fait sa petite sauce couscous boulette (à part Orange, mais cela lui permet de justifier ses investissement FTTH).
Vu comment le ton monte avec Numéricbale-SFR au sujet de la dénomination fibre sur le FTTLa bouygues et Free ne vont pas ventiller leur chiffre avant un moment.

La seul chose qu'on saura c'est lorsqu'il auront passé les 100000 clients dans les études de QoS de l'arcep. Pour free à la sortie de la prochaine étude normalement !!!


Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 15 mai 2015 à 09:34:38
A ce moment là, ou quand le nombre d'abonnements FTTH commencera à dépasser le nombre d'abonnements câble, qui a probablement de beaux jours devant lui avec les migrations DSL SFR > THD si la politique actuelle de mise en avant du FTTLa par rapport au FTTH se poursuit.
L'argumentaire de NC/SFR, "premier acteur du THD alors fermez-la parce que sans nous y'a pas de THD" en prendra un coup.

Le déploiement d'Orange et l'augmentation du nombre de prises éligibles améliorera progressivement les choses de toute façon.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 15 mai 2015 à 09:43:43
Tu as du oublier de compter quelque chose (les MVNOs ? ) pour ton estimation du nombre de clients recrutés au T1.

Oui, mais les Mvno's ne sont pas pris en compte justement dans mes calculs. Mais, c'est pas important, j'arrive à +10 000 forfaits sur le T1 et +12 000 avec le M2M, c'est peanuts

Selon chiffres ARCEP pour les forfaits résidentiels (hors entreprise) 

Opérateurs +318 000 à 53,204 millions. 
M2M Operateurs +477 000, M2M Mvno +2 000. Pour un total de 8,715 millions. 8,584 millions pour opérateurs et 131 000 pour Mvno's.
Total opérateurs pour les particuliers (hors entreprise) et avec le M2M et hors Mvno : 795 000 (+318 et +477).

En prenant en compte Orange +451 000 (avec M2M), Free +420 000, Bouygues +196 000 et en ôtant SFR -144 000, le total est de 923 000.
Différence 128 000. A trouver.
Une piste, SFR ne donne pas de détail sur le M2M, qui est mélangé avec le hors résidentiel (mnvo et entreprise). Ou alors il existe de petites différences entre le calculs des opérateurs et celui de l'ARCEP...

Mais si tu peux produire un autre calcul, vas-y fonce. Les chiffres de l'ARCEP te sont ouverts. ;)
 

Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 15 mai 2015 à 09:46:37
Oui, Free deuxième sur le fixe. D'ailleurs avec un faible écart avec Bouygues. Stratégie de contrer Free pas spécialement gagnante à ce jour.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 15 mai 2015 à 09:53:05
Purée... on ne peut rien te dire !  ::)

Sinon, niveau impact de la guerre du fixe, 1.80 de baisse d'arpu sur le fixe depuis le plus haut (de tête 36,5), cela représente sur un an, un manque à gagner de 128 millions d'euros avec le nombre d'abonnés fixe actuel.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 15 mai 2015 à 10:03:51
D'ailleurs avec un faible écart avec Bouygues. Stratégie de contrer Free pas spécialement gagnante à ce jour.

Il faudra voir sur 1 ou 2 trimestres (2 parce que le premier a été celui de l'essuyage de plâtres) si la Mini permet de faire remonter les choses : arrêt des offres promotionnelles, notamment.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Stolen le 15 mai 2015 à 10:14:14
Oui, Free deuxième sur le fixe. D'ailleurs avec un faible écart avec Bouygues. Stratégie de contrer Free pas spécialement gagnante à ce jour.

Les ventes privées à 2e par mois du mois de Janvier n'y sont pas pour rien.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: alain_p le 15 mai 2015 à 10:14:47
Il faudra voir surtout depuis qu'une mise à jour de la Freebox mini 4K a corrigé un grand nombre de bugs, il y a quelques jours. Car tous les articles sur les innombrables bugs de la mini 4K (player), la rendant quasi inutilisable, lui ont fait une très mauvaise publicité.

Mais la mini 4K à 29.99 € risque aussi de faire baisser l'ARPU par rapport à la v6 (38 € avec la TV).
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 15 mai 2015 à 10:15:23
Purée... on ne peut rien te dire !  ::)

Ah si si. Mais bon, si tu penses que les chiffres sont pas bons, c'est que tu as certainement bossé dessus et que tu vas en avancer d'autres. Et comme les statistiques de l'ARCEP sont publiques... :)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 15 mai 2015 à 10:20:36
Mais je ne pense rien, je constate que ton estimation ėtait fausse de pres de plus de 100000 abonnés
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 15 mai 2015 à 10:21:18
Il faudra voir sur 1 ou 2 trimestres (2 parce que le premier a été celui de l'essuyage de plâtres) si la Mini permet de faire remonter les choses : arrêt des offres promotionnelles, notamment.

Chacun fait avec ses armes, seul le résultat compte.
Depuis le début de la "guerre" engagée par Bouygues contre Free (5 trimestres déjà), Bouygues n'a pas repris grand chose à Free. Entre le repricing des uns et les VP des autres, le déplacement est pas énorme quand même. Cela permet à Bouygues d'être encore là et à Free d'attendre le miracle de la V7.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 15 mai 2015 à 10:21:36
Sinon, pour revenir sur les impacts de la guerre du fixe.

Soit j'ai un problème avec mes soustractions, soit il y a un petit truc à analyser/expliquer sur les résultats du T1 2015.

L'impact de l'arpu est lissé sur une année glissante je suppose.
Je me suis donc intéressé au CA trimestriel.

T3 2014, 3074 millions d'euros sur 9 premier mois de l'année
T4 2014, 4168 millions d'euros sur un an

T4 2014, CA trimestriel = 1094 millions d'euro
T1 2015, CA trimestriel = 1075 millions d'euro

-19 millions d'euros de CA avec 77 000 clients fixes et 420 000 clients mobiles supplèmentaires... Une baisse de CA avec près d'un demi-million de client en plus, c'est quand même étrange.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 15 mai 2015 à 10:24:09
Il faudra voir surtout depuis qu'une mise à jour de la Freebox mini 4K a corrigé un grand nombre de bugs, il y a quelques jours. Car tous les articles sur les innombrables bugs de la mini 4K (player), la rendant quasi inutilisable, lui ont fait une très mauvaise publicité.

Vrai, je n'ai pas l'impression que la V6 ait eu autant de retours négatifs malgré des soucis de lancement importants. Peut-être parce que la TV marchait (pas forcèment le téléphone...) quand la télécommande daignait s'associer.

C'est là qu'on voit que l'exigence a changé ! A voir si la box s'est fait une sale réputation, ou pas.

Citer
Mais la mini 4K à 29.99 € risque aussi de faire baisser l'ARPU par rapport à la v6 (38 € avec la TV).
Il faut comparer à la V5, à 31.98 elle : la différence est moindre quand même. A voir si le mix entre les 2 offres va évoluer !

Les ventes privées à 2e par mois du mois de Janvier n'y sont pas pour rien.
Il y a eu des tonnes de VP l'an dernier sans impact particulier sur les chiffres (mais si elles ont lieu en fin de période ça n'a rien de choquant) c'est probablement de ce côté qu'il faut chercher ;)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 15 mai 2015 à 10:29:18
Le CA de Bouygues baisse également entre le T4 2014 et le T1 2015 et pourtant il y a également des clients supplèmentaires. 1,063Md€ (T1 2015) contre 1,138Md€ (T4 2014). Pour Orange, c'est certainement pareil. Ne parlons même pas de SFR...
Quelle est donc cette maladie qui frappe nos opérateurs ? Etrange de chez étrange...
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: mccob le 15 mai 2015 à 10:32:18
Iliad vient de publier (http://www.iliad.fr/finances/2015/CP_150515.pdf) ses résultats pour le premier trimestre 2015. Relativement bon sur le fixe et finalement sur le mobile.
Sur le fixe, il sera troisième. Sur le mobile, c’est un trimestre historique, car Free dépasse Bouygues sur les forfaits : 10,525 millions contre 10,326 millions. Sur le CA, Free est également devant sur ce T1 : 1,074 milliard pour Free contre 1,063 milliard pour Bouygues.
En un an, le fixe progresse de 234 000 clients, c’est dans la continuité des trimestres précédents. De fait Iliad ne lache pas grand chose à Bouygues. Sur le mobile, cela commence à décélérer sérieusement. Cela doit être le plus petit trimestre Free qui est devancé par Orange sur les forfaits.

Question bête : sur quel chiffre forfait d'Orange au T1 tu te bases ?

Merci
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 15 mai 2015 à 10:46:29
Le CA de Bouygues baisse également entre le T4 2014 et le T1 2015 et pourtant il y a également des clients supplèmentaires. 1,063Md€ (T1 2015) contre 1,138Md€ (T4 2014). Pour Orange, c'est certainement pareil. Ne parlons même pas de SFR...
Quelle est donc cette maladie qui frappe nos opérateurs ? Etrange de chez étrange...

Repricing de leurs offres principalement, c'est expliqué par l'opérateur lors de ses résultats.
Ce qui n'est pas le cas chez Iliad. La valeur faciale de leurs offres n'a pas bougé.
D'ailleurs aucun commentaire de leur part pour l'instant sur la baisse de CA entre les 2 pour l'instant.

Cela pourrait être du à une saisonnalité avec Noel (plus de ventes de mobile par exemple)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 15 mai 2015 à 10:49:21
Question bête : sur quel chiffre forfait d'Orange au T1 tu te bases ?

Merci
Le chiffre de conquêtes sur le post-payé.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 15 mai 2015 à 10:49:53
Question bête : sur quel chiffre forfait d'Orange au T1 tu te bases ?

Merci

Oui.

Sur les forfaits résidentiels (164 000) + M2M (287 000).   :)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 15 mai 2015 à 11:04:30
Repricing de leurs offres principalement, c'est expliqué par l'opérateur lors de ses résultats.
Ce qui n'est pas le cas chez Iliad. La valeur faciale de leurs offres n'a pas bougé.
D'ailleurs aucun commentaire de leur part pour l'instant sur la baisse de CA entre les 2 pour l'instant.

Ils expliquent que les VP ont joué dans la baisse de l'ARPU. La proportion est toutefois un peu juste...
De fait, il y a eu 2 VP potentielles en fixe :
- une début novembre 2014
- une début janvier 2015
Dans les 2 cas, Free a rencontré de gros soucis d'approvisionnement en Freebox Crystal, les délais de livraison ont été excessivement longs (>1 mois pour la seconde).

Et il y a aussi eu une VP Mobile en décembre, qui a limité la hausse du CA mobile malgré la hausse faciale du nombre d'abonnés.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: alain_p le 15 mai 2015 à 11:09:02
Rq : il y a eu aussi des démarchages téléphoniques d'anciens abonnés Free pour une offre promotionnelle à 9.99 € pour la v6. D'ailleurs un numéro de téléphone pour en bénéficier a circulé sur certains forums. Donc il n'y a pas que les VPs...
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: mccob le 15 mai 2015 à 11:11:40
Oui.

Sur les forfaits résidentiels (164 000) + M2M (287 000).   :)

Merci.

Le M2M c'est essentiellement 2G non ? ;-)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 15 mai 2015 à 11:13:34
Je viens rapidement de faire l'exercice sur le T3 2014 afin d'éliminer "Noel"
CA de 1055 millilions d'euros. Sur 6 mois, une croissance de 20 millions d'euros du CA pour plus d'un million de client fixe et mobile en plus. Le client supplèmentaire rapporte peu.
L'impact de la guerre tarifaire est très loin d'être negligeable donc, même pour Iliad
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 15 mai 2015 à 11:14:39
Merci.

Le M2M c'est essentiellement 2G non ? ;-)

Oui, mais cela reste un forfait non ? C'est ce qui est calculé.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 15 mai 2015 à 11:16:52
Vu que Free Mobile s'exclut de ce marché, la comparaison avec Orange n'est pas très "fair" si tu élimines les pertes du pré-payé.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 15 mai 2015 à 11:46:48
Vu que Free Mobile s'exclut de ce marché
Ils y répondent par les cartes SIM prépayées dispo dans les bornes : tu peux acheter une SIM chargée et activée pour 1 mois, en offre 2€ ou 20€.
Ce qui est un cas d'usage de prépayé, du coup (pour les étrangers par exemple).
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Optrolight le 15 mai 2015 à 13:22:47
Heu il me semble que c'est un abonnement via la carte bancaire et pas une carte avec tant de consommation possible !!
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 15 mai 2015 à 13:31:07
J'ai reconstitué l'historique depuis l'avènement de Free Mobile pour le CA du fixe et la conquête client.
Les résultats de la guerre du fixe déclarée par Martin Bouygues sont bien visibles quand on regarde à l'aune du trimestre, et pas en tendance annuelle comme dans les communiqués de presse

En rouge le CA trimestriel (en millions d'euros)
En bleu, la conquête client
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: alain_p le 15 mai 2015 à 13:39:56
Il faut comparer à la V5, à 31.98 elle : la différence est moindre quand même. A voir si le mix entre les 2 offres va évoluer !

Là, je ne suis pas d'accord. Free affiché la mini 4K comme la box low cost, la remplaçante de la v5, mais en fait elle peut être une redoutable concurrente de la v6. D'abord, elle est aussi compatible VDSL2 et FTTH. C'est normal, car la partie server est en fait équipée d'une carte de v6 server. Elle a donc aussi Freebox OS. Bien sûr, elle n'a pas de disque dur intégré (NAS), de plugs CPL, ou de lecteur blueray, de WiFi ac, mais on peut brancher un disque dur externe, on peut acheter des CPLs plus pratiques (gigogne..) et plus performants que ceux de Free à pas très cher, le blue ray n'est pas très fiable, et le chipset wifi semble compatible ac donc un upgrade logiciel est possible.

Par contre, la partie player 4K, avec Android TV, peut être considérée, quand ses bugs auront tous été corrigés, comme bien supérieure au player de la v6, avec en plus tous les application du store Android...

A 8 € de moins, elle peut faire très mal à la v6, surtout si la v7 tarde... Donc peser sur l'ARPU...

Et vu la concurrence, Free pourra difficilement placer la v7 plus haut que la v6 en terme de tarif. Quel sera l'avenir de la v6, coincée entre v7 et mini 4K ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 15 mai 2015 à 14:13:52
le chipset wifi semble compatible ac donc un upgrade logiciel est possible.
Non, les Servers Mini sont d'anciennes cartes de v6 "r1" (les premières), incompatibles ac matériellement, reconditionnées (et parfois fort poussiéreuses).

Citer
A 8 € de moins, elle peut faire très mal à la v6, surtout si la v7 tarde... Donc peser sur l'ARPU...
C'est bien ce que je disais : à voir comment le mix va évoluer.
Ce qui sous-entend bien la même chose : je pense effectivement qu'il peut y avoir cannibalisation ;)

@eruditus: merci ! :)
Ceci dit, on voit l'impact court terme (l'effet du lancement de l'offre à bas prix de ByTel); la baisse du CA est réelle mais le contexte un peu particulier, avec une offre d'entrée de gamme peu compétitive (box hors d'âge) dont ils ont cassé les prix.
Je radote : wait&see !
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: mccob le 15 mai 2015 à 14:50:10
Ils y répondent par les cartes SIM prépayées dispo dans les bornes : tu peux acheter une SIM chargée et activée pour 1 mois, en offre 2€ ou 20€.
Ce qui est un cas d'usage de prépayé, du coup (pour les étrangers par exemple).

Je comprends pas bien le rapport entre le M2M et le pré payé ;-)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: alain_p le 15 mai 2015 à 15:47:12
Non, les Servers Mini sont d'anciennes cartes de v6 "r1" (les premières), incompatibles ac matériellement, reconditionnées (et parfois fort poussiéreuses).

Ce n'est pas ce qui est indiqué ici :
"Et Free se garde une marge de manœuvre. Si l’opérateur a annoncé que sa box assurait le support du 802.11n (jusqu’à 450 Mbit/s), la variante ac, plus récente et plus performante, pourrait être activable dans un futur plus ou moins proche. La nouvelle Freebox intègre en effet un chipset Broadcom BCM43570, offrant le support du 802.11ac (jusqu’à 867 Mbit/s). "

http://www.macg.co/ailleurs/2015/03/freebox-mini-4k-un-processeur-arm-et-une-puce-wi-fi-ac-bridee-87850

Se trompent-ils ? Ou y a-t-il plusieurs versions selon que c'est une carte r1 ou plus récente qui est présente dans la 4K ?

Edit : ici également (les numeriques) :
"Côté connectivité, une puce Broadcom supplèmentaire (BCM43570) se charge d'apporter le support du Wi-Fi AC via deux antennes plaquées contre le boîtier."

http://www.lesnumeriques.com/disque-dur-multimedia/free-freebox-mini-4k-p25237/labo-freebox-mini-4k-vue-interieur-n40547.html
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 15 mai 2015 à 15:55:46
Se trompent-ils ? Ou y a-t-il plusieurs versions selon que c'est une carte r1 ou plus récente qui est présente dans la 4K ?
Personne ne se trompe, le Player inclut bien une puce ac mais pas le Server.
Comme la v6 (et les v4 et v5 avant elle), il y aura sans doute une évolution matérielle en cours de carrière.

Plus d'info ici (http://www.clubic.com/diaporama/photo-freebox-mini-4k-on-a-demonte-les-deux-boitiers-79717/).

Je comprends pas bien le rapport entre le M2M et le pré payé ;-)
Ca m'apprendra à lire.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 15 mai 2015 à 17:07:05
C'est bien ce que je disais : à voir comment le mix va évoluer.
Ce qui sous-entend bien la même chose : je pense effectivement qu'il peut y avoir cannibalisation ;)
Cannibalisation peut-être. Mais si Free continue d'engrenger en nombre sur la V6, cela limite l'effet "guerre" des prix de Bouygues.
En 15 mois, Bouygues a seulement comblé l’écart avec Free pour 208 000 clients (et le rythme doit être décroissant). C'est bien, mais fondamentalement, cela ne change pas grand chose. De plus cela lui coute un bras : il passe 4ième opérateur. Il reste peu de marges à Bouygues, il en reste un peu plus à Free. Cette guerre affaiblit aussi et avant tout Bouygues. Il n'y a pas d'effets attendus avant 2016, espérons pour lui que la V7 aura du retard et ne sera pas une réussite.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 15 mai 2015 à 17:13:51
L'objectif premier de Martin Bouygues est de stopper / réduire la machine à cash qui finance le mobile.
Le CA du fixe est stable depuis plus de 12 mois avec un recrutement pourtant largement positif.

Les effets sont donc déjà là. Si Free comptait sur une croissance continue de ses revenus dans le fixe pour financer le développement du mobile, ce n'est plus le cas.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Optrolight le 15 mai 2015 à 17:21:24
Oui mais le mobile finria par ce financer lui même. D’ailleurs il semble que le ratio forfait free / forfait 2€ s'améliore !! 
Ce qui tire le CA vers le haut c'est le mobile. Free a toujours su que pour faire augmenter le CA, il devait aller dans le mobile !!
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 15 mai 2015 à 17:30:10
Certes, mais Free a du mou pour le mobile (2018) et avec les poches pleines des trimestres (années) précédents et avec un endettement moins important que Bouygues Telecom. Bref, des réserves sont là. Et en plus, cela ne fait même pas respirer Bouygues qui est encore négatif et qui devrait l'être une bonne partie de l'année 2015.
Bouygues a tiré une cartouche et le revolver est quasi vide et Free n'a même pas encore répondu ou alors qu'à la marge. Free recrute et les réserves sont loin d'être entamées. Free pioche juste un peu dans la caisse. C'est inhabituel, mais c'est vraiment pas grand chose au bout de 15 mois. Pour entamer sérieusement Free, va falloir vraiment que Bouygues envoie un peu plus.
A ce jour, c'est pas une guerre, ce sont des escarmouches.   
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 15 mai 2015 à 17:52:38
Sur le cas BT, peu importe, c'est le choix du dirigeant du groupe Bouygues.
Le plan de transformation s'étale sur 2 ans et le retour aux bénéfices est supposé être atteint début 2016. Le groupe Bouygues financera sa filiale si nécessaire.

Free a répondu, cela se voit dans ses chiffres sur le fixe. Aucun changement sur le prix public des forfaits, mais en coulisse, la baisse est importante.
J'étais comme toi avant de me livrer à ce petit exercice sur le CA de Free Mobile. J'étais aveuglé par les chiffres de recrutements toujours importants trimestre apres trimestre.
Mais finalement, le coup de revolver a été tiré il y a 15 mois et a déjà atteint son objectif. Le fixe est encore une machine à cash, mais une machine à cash qui ne croit plus depuis 12 mois.

Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: alain_p le 15 mai 2015 à 17:55:57
Personne ne se trompe, le Player inclut bien une puce ac mais pas le Server.
Comme la v6 (et les v4 et v5 avant elle), il y aura sans doute une évolution matérielle en cours de carrière.

Plus d'info ici (http://www.clubic.com/diaporama/photo-freebox-mini-4k-on-a-demonte-les-deux-boitiers-79717/).

Effectivement, j'avais pourtant déjà lu, mais j'avais oublié. On peut penser que quand la partie server aura une puce compatible ac, le wifi ac sera activé entre player 4K et server. Je vois bien après les r1, les r2 être recyclées en mini 4K server, surtout que la base r1 va vite manquer. Et je vois mieux l'avenir de la v6 : comme la v5 pour la crystal, servir de base à une box restylée (au moins pour la partie server), la mini 4K. Mais je ne sais pas du coup ce qu'ils vont faire du player...

Mais donc on est d'accord, la mini 4K à 30 € peut faire beaucoup d'ombre à la v6 à 38 €... C'est certainement une réponse partielle à Bouygues, et à sa box Miami, mais du coup le positionnement entre mini 4K et v6 n'est pas très clair. On verra d'ici la fin de l'année ce que cela donne dans la répartition mini 4K/v6, les deux seules disponibles maintenant en zones dégroupées, une fois donc les bugs de la mini 4K corrigés, et la mauvaise publicité estompée...
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 15 mai 2015 à 18:18:36
Le fixe est encore une machine à cash, mais une machine à cash qui ne croit plus depuis 12 mois.
Tout cela pour ça ?
On sait que Bouygues Telecom est la danseuse de Martin? C'est effectivement son choix de mettre volontairement sa boite dans le rouge pour faire la guerre à un adversaire qui s'en tape un peu. Mais c'est juste pour stopper la machine a cash, Bouygues la joue escarmouche, pas plus.
Par honnêteté intellectuelle, compare les deux CA, regarde la CA mobile de Bouygues qui était une machine à cash pour le fixe. Bouygues est dans le rouge le citron est pressé et il est sec.
D'un coté tu as une boite dans le rouge avec une promesse de retour dans le vert en 2016 (cela n'engage que ceux qui les écoutent) et de l'autre un machine à cash qui continue de tourner, malgré un "guerre" de 15 mois...Quel guerrier ce Martin...De la guerre en dentelle, avec chaise à porteur... :D
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 15 mai 2015 à 18:49:27

Tu as tous les chiffreq Hammett. Tu pourras donc nous faire de jolis graphiques sur la même période pour BT, Orange et SFR. J'ai tenté de le faire à titre de comparaison pour BT, mais je n'ai pas trouvé tous les chiffres via les CP de Bouygues. A l'occasion je retenterai.

En attendant, sur la période T4 2013 à T1 2015, j'ai un ARPU fixe qui baisse de pratiquement 2 euros. Libre à toi de trouver/considérer qu'il n'y a aucun impact. ;D
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 15 mai 2015 à 18:57:04
Et pour Optrolight, j'ai aussi reconstitué l'historique CA Mobile et recrutement sur la période.

Si je ne me suis pas trompé en saisissant les séries de chiffre (si c'est le cas, je compte sur vous pour me le dire), on a donc aussi ce trimestre, une baisse assez violente sur l'arpu mobile (1 euros en un trimestre) et un CA qui baisse pour la première fois de l'histoire Free Mobile alors que les recrutements sont fortement positifs.

Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 15 mai 2015 à 19:02:49
C'est sympa de te voir bosser (cela change...), mais c'est pour quel opérateur tes courbes ? Tu peux pas regrouper pour l'ensemble des opérateurs ? C'est difficilement comparable là. Si il n'y a pas Bouygues, et Orange et SFR, on compare rien du tout et cela vaut pas grand chose. C'est du boulot, encore un effort...Va au bout du bout de ta démonstration... ;D
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 15 mai 2015 à 19:13:50
Je me contente de faire un constat pour l'instant sur les derniers chiffres Iliad. Tes tableaux de chiffres et conclusions résultats après résultats dont tu nous gratifies ne devaient pas être assez parlant pour que je m'aperçoive de certaines choses.

Je me suis dit qu'en les partageant sous une forme graphique, cela permettrait des échanges de point de vue plus aisé :)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 15 mai 2015 à 19:26:08
Non mais c'est vraiment bien de voir que tu peux bosser. Comme quoi tout arrive...;D
Mais si tu veux démontrer quelque chose, faudrait apporter des courbes comparatives avec Bouygues, Free, Orange et SFR. Parce que là, à part nous dire que Free est en petite forme, et que Bouygues est au top cela ne montre pas grand chose. Surtout qu'il n'y a rien sur Bouygues. N'oublie pas Orange et SFR, cela permettra d'élargir.
Mais pas trop d'auto-satisfaction. il te reste du taf pour faire un graphique avec toutes ces données. Les CP sont très facilement disponibles. Après on pourra causer et s'apercevoir de certaines choses que je ne cherche même pas (l'ARPU et Le CA, c'est pas trop mon truc).
Sérieusement fait un graphique avec les mêmes données pour les 4 opérateurs. ARPU Fixe et mobile avec recrutement fixe + mobile + résultat net. Même chose pour mobile seul et fixe seul. L'ensemble depuis 2012.

Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 15 mai 2015 à 19:30:00

Tu délires complètement. Ou ai je dit que Bouygues est en pleine forme ?
Comme tu as toutes ces données, ce serait pas mal que tu les partages sous forme texte, non ?
Je me ferai un plaisir de les mettre en forme et de les partager sous forme graphique.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 15 mai 2015 à 19:37:27
Je n'ai pas les données ARPU, car je ne traite pas l'ARPU. C'est pas mon truc. Et pour le CA, la collecte d'info via les CP ne va pas te prendre trop de temps. De mon coté, j'ai pas trop le temps et je n'ai pas tout.
Va te falloir bosser un peu ;)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 15 mai 2015 à 19:48:38
Euh moi non plus, c'est un simple calcul CA trimestriel nombre de clients. Tu remarqueras que j'ai mis des "" sur le titre du graphe. Free Mobile ne les communique pas sur le mobile et sur le fixe c'est un arpu en moyenne glissante annuelle visiblement.

C'est grâce à ce genre d'artifice dans la communication financière que l'on peut annoncer un chiffre d'affaire en augmentation de 7% (de T1 2014 à T1 2015), alors que dans les faits, il est juste train de baisser malgré un recrutement important (de T4 2014 à T1 2015).
Et j'en reviens à un de mes premiers posts. Cela pourrait tres bien s'expliquer par une saisonnalité (Noel), mais il suffit de regarde le T3 2014 pour se dire que finalement, cela recrute beaucoup, mais cela ne semble pas généré beaucoup de nouveaux revenus.

Et dans tes tableaux, on le voit pas, sinon, tu nous en aurais certainement fait la remarque.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 15 mai 2015 à 19:54:15
On doit comprendre que tu vas rien faire donc ? Trop de taf peut-être ? Rien pour comparer avec Bouygues, Orange et SFR ?
Mais tu peux prendre le temps, c'est pas à la minute. Ce serait bien d'avoir une vue complète et pas un regard partiel et donc forcèment partial.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 15 mai 2015 à 20:00:27
Promis, dès que tu nous fais un export texte de tes données (CA Fixe, nombre de clients, mobile et fixe pour chaque opérateur) je te mets cela en forme avec de jolis graphiques. Si tu ne sais pas comment faire un export texte de tes fichiers excel, je peux te montrer comment faire.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: lotus le 15 mai 2015 à 20:28:10
Sur le cas BT, peu importe, c'est le choix du dirigeant du groupe Bouygues.
Le plan de transformation s'étale sur 2 ans et le retour aux bénéfices est supposé être atteint début 2016. Le groupe Bouygues financera sa filiale si nécessaire.

Le retour aux bénéfices était annoncé en 2014 puis 2015 et maintenant 2016. ;D
Les dirigeants de bouygues devraient balayer devant leurs portes (résultats catastrophiques) avant de faire la morale au monde entier. :o
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 15 mai 2015 à 20:37:34

Les dirigeants de Bouygues font la morale au monde entier ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: lotus le 15 mai 2015 à 20:58:37
Tu as besoin d’investir dans quelque chose d'utile il me semble. :o
https://www.lunettespourtous.com/frontend/www/collection/10/
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 15 mai 2015 à 21:03:07
Tres belle lunette. Sinon, tu as autre chose comme explication à ton post sur le sujet ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: lotus le 15 mai 2015 à 21:19:39
Après un nouveau trimestre de pertes (-62 millions d’euros) pour bouygues , le résultat sur le deuxième trimestre ne va pas s’arranger avec le succès de la Freebox Mini 4K.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 15 mai 2015 à 21:26:42
Et ?
Le plan de restructuration prévoit un retour à un résultat net positif au T1 2016 pour Bouygues Telecom. Sommes nous au T1 2016 ?

Et sinon, niveau morale, les dirigeants de Bouygues Telecom ... un petit lien ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: alain_p le 15 mai 2015 à 21:41:48
lotus,

Tu n'as pas répondu à la question d'eruditus, qui me semble pertinente, et je ne trouve pas très élégante ta modification de son pseudo dans la citation. Tu as un conflit personnel avec eruditus ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 15 mai 2015 à 21:51:17
Non, et je ne vois pas ce que j'ai annoncé.
Je te le répète, Bouygues Telecom a annoncé un retour à l'équilibre début 2016, et je peux te sourcer sans difficulté cette affirmation puisque c'est la communication officielle de l'opérateur.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Optrolight le 15 mai 2015 à 23:52:23
Modération: Message HS supprimer et merci de rester dans le sujet et dans le respect de chacun !! Accepter les avis différents  !!
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: CariBoo le 16 mai 2015 à 08:18:54
En regardant les chiffres du T1 et en constatant que la bataille commerciale, je me demande surtout qui peut maintenant venir concurrencer les 4 acteurs sur leur marché.

D'un point de vue extérieure à l'écosystème et en se basant uniquement sur les résultats financiers, je pense que désormais le marché français est complétement verrouillé. Je ne sais pas combien de temps les alternatifs (K-net et autres) vont pouvoir tenir et avec quel modèle économique.
Pour le mobile, seul des mastodontes type (https://fi.google.com/about/) pourront venir apporter de l'innovation dans les usages .. et encore, je reste septique.

Dernière réflexion que je souhaite partager, je me demande si on assiste pas simplement aux grandes manœuvres entre Sfr-NC et Bouygues .. pour pouvoir s'unir, il fallait que le parc cumulé descende sous les 50% de pdm pour rendre le mariage acceptable et l'air de rien, trimestre après trimestre, on s'en rapproche ...
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 16 mai 2015 à 08:42:56
Quelques données sur les parts de conquête sur les forfaits mobiles (avec le M2M) et sur le fixe (avec le très haut débit) pour les 4 principaux opérateurs. 
A noter que pour la première fois depuis le lancement de Free Mobile, c’est le plus faible trimestre pour le recrutement. Autre première, Orange arrive devant Free. Bien sur en ne prenant que le résidentiel Free est largement devant, mais dans un marché résidentiel en ralentissement et un marché du M2M en augmentation, c’est un signal pour l’ex quatrième opérateur. Bouygues fait un bon trimestre et SFR ne s’en sort pas sur les forfaits.
Sur le fixe, rien d’exceptionnellement notable. Si…Avec le ftth, Orange (+75 000) fait quasiment autant que Free (+77 000) avec l’adsl et le Ftth. Bouygues termine en tête et SFR est négatif.

Parts de conquête sur les forfaits mobiles au T1 :
Orange 451 000 nouveaux clients, soit 42,3% de parts de conquête,
Free 420 000, soit 39,4%, 


Bouygues 196 000, soit 18,4%,

SFR France est négatif -144 000


Total 1,067 000


Parts de conquête sur fixe (ADSL et très haut débit) au T1 :

Bouygues 96 000 nouveaux clients, soit 40% de parts de conquête,
Free 77 000, soit 32,1%,
Orange 67 000, soit 27,9%,
SFR est négatif -57 000.
Total 240 000
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 16 mai 2015 à 09:02:15
Dernière réflexion que je souhaite partager, je me demande si on assiste pas simplement aux grandes manœuvres entre Sfr-NC et Bouygues .. pour pouvoir s'unir, il fallait que le parc cumulé descende sous les 50% de pdm pour rendre le mariage acceptable et l'air de rien, trimestre après trimestre, on s'en rapproche ...

Oui, plus c'est bas et moins les conditions de rachat seraient drastiques. Même si le niveau de pdm ne sera pas le seul critère pour les autorités de régulation, mais sur l'animation du marché également.
Reste une condition : Bouygues doit vendre, ce qu'il ne veut/peut pas faire à ce jour. Afin d'en tirer un bon prix, Bouygues doit d'abord rendre la mariée présentable et surtout profitable. A ce jour, c'est pas trop le cas.   
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: mccob le 16 mai 2015 à 09:28:07
En regardant les chiffres du T1 et en constatant que la bataille commerciale, je me demande surtout qui peut maintenant venir concurrencer les 4 acteurs sur leur marché.

D'un point de vue extérieure à l'écosystème et en se basant uniquement sur les résultats financiers, je pense que désormais le marché français est complétement verrouillé. Je ne sais pas combien de temps les alternatifs (K-net et autres) vont pouvoir tenir et avec quel modèle économique.


Sur le fixe, avec la régulation actuelle sur la fibre décidé par l'ARCEP en zone très dense, on assiste à un verrouillage complet avec la nécessité de faire un trou dans l'immeuble si on veut desservir un client....
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 16 mai 2015 à 09:49:41

Tu peux développer ? Normalement il suffit que l'opérateur se connecte sur le point de mutualisation, non ?
En quoi est ce verrouillé ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: mccob le 16 mai 2015 à 11:22:17
Tu peux développer ? Normalement il suffit que l'opérateur se connecte sur le point de mutualisation, non ?
En quoi est ce verrouillé ?

Oui mais il faut qu'il aille jusqu'à la cave. Si pas de fourreau disponible, il doit faire un trou. Et je suis pas sûr que les co propriétaires acceptent x trous, et les petits opérateurs n'ont pas de capacité financière pour aller jusqu'au point de mutualisation faire un trou. Avec l'ADSL il faut dégrouper le NRA, c'est beaucoup plus simple.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 16 mai 2015 à 11:27:53

La concurrence par les infrastructures en somme, mais je ne vois toujours pas en quoi cela verrouille quoique ce soit en ZTD.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: alain_p le 16 mai 2015 à 11:32:50
Je dirais plutôt que le point de mutualisation d'immeuble, et les fibres qui partent vers les étages (4), sont prévus pour les 4 opérateurs actuels. Si les quatre sont présents dans l'immeuble (Orange, SFR, Free et Bouygues), si un cinquième vient s'implanter, il est obligé de faire pas mal de travaux : rajouter son boitier au point de mutualisation, le raccorder, et tirer de nouvelles fibres vers les étages. C'est vrai que cela me semble dissuasif/pas rentable pour un nouvel entrant.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: mccob le 16 mai 2015 à 15:17:09
La concurrence par les infrastructures en somme, mais je ne vois toujours pas en quoi cela verrouille quoique ce soit en ZTD.

Quel petit opérateur a les moyens pour amener de la fibre jusqu'en bas de chaque immeuble qu'il veut desservir ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Optrolight le 16 mai 2015 à 16:03:04
Je dirais plutôt que le point de mutualisation d'immeuble, et les fibres qui partent vers les étages (4), sont prévus pour les 4 opérateurs actuels. Si les quatre sont présents dans l'immeuble (Orange, SFR, Free et Bouygues), si un cinquième vient s'implanter, il est obligé de faire pas mal de travaux : rajouter son boitier au point de mutualisation, le raccorder, et tirer de nouvelles fibres vers les étages. C'est vrai que cela me semble dissuasif/pas rentable pour un nouvel entrant.

Oui et non car mise à part free, les trois autres se partagent la même fibre en verticale. Bref il y a de la marge !!
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 16 mai 2015 à 16:03:34
Quel petit opérateur a les moyens pour amener de la fibre jusqu'en bas de chaque immeuble qu'il veut desservir ?
Dans ce cas, il y a les offres PMGC, Free ne les réserve pas qu'aux immeubles bifibre si ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 16 mai 2015 à 16:05:40
Quel petit opérateur a les moyens pour amener de la fibre jusqu'en bas de chaque immeuble qu'il veut desservir ?

Celui qui trouvera cela rentable par rapport à l'offre qu'il commercialise.
Tu n'as pas l'impression d'inverser la problématique ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 16 mai 2015 à 16:32:08
Mais c'est quasi-mission impossible d'être rentable sans investissement important initialement.
Et les petits acteurs n'ont pas forcèment le cash nécessaire.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 16 mai 2015 à 16:36:07
Toutes les industries de réseau sont ainsi (eau gaz Telecom etc...) C'est une de leurs caractéristiques, devoir immobiliser d'énormes capitaux pour la construction du réseau.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 16 mai 2015 à 16:43:02
Oui, mais du coup ça revient à ce que l'on disait plus haut : aujourd'hui, à part un grand groupe qui se lancerait sur le marché tel un Virgin ou un Bouygues, il est impossible à un petit acteur type K-Net de venir en ZTD, sauf offre de dégroupage sur un réseau déjà construit comme Free via PMGC. Même avec les offres de coinvestissement d'Orange en ZMD, pas sûr que ça soit facile de se lancer; des opérateurs feront-ils une offre de dégroupage ou de bitstream ? Les autorités ont-elles imposé ce genre de choses ?

Contrairement à l'ADSL où des opérateurs tout petits (FDN...) existent avec les offres d'accès de FT, avec des investissements initiaux sans rapport.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 16 mai 2015 à 16:47:42
En attendant, sur la période T4 2013 à T1 2015, j'ai un ARPU fixe qui baisse de pratiquement 2 euros. Libre à toi de trouver/considérer qu'il n'y a aucun impact. ;D

Perso, je manipulerais ça avec prudence vu le contexte de fin de vie d'une offre qui faisait une petite moitié de leurs ventes (d'ailleurs l'autre moitié s'approche aussi de la fin de vie).
Regarde comment s'est passée l'année 2010... Iliad accusait à l'époque ByTel de faire du dumping avec son offre Ideo, mais n'avait surtout plus rien à proposer d'autre qu'une V5 (déjà) obsolète et sans aucune proposition tarifaire disruptive...

Sinon, je commence à actualiser les précédents graphes de kgersen pour votre plus grand bonheur. Pour l'instant, je l'ai forké, libre à kgersen de compléter s'il veut :)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 16 mai 2015 à 16:51:34
Mais c'est quasi-mission impossible d'être rentable sans investissement important initialement.
Et les petits acteurs n'ont pas forcèment le cash nécessaire.

Rentable en combien de temps ? Sur la Fibre, Orange sera rentable au bout de combien d'années ?
Au nom de quelle théorie économique un acteur devrait-il être rentable sans mise de fonds, alors que la concurrence investit ?
Pour les petits acteurs (sans le sous), il faut investir petitement à la hauteur du cash disponible ou passer des accords avec un autre acteur ou d'autres petits acteurs. Mais rien n'empêche K-Net de se lancer dans des emprunts toxiques pour devenir rapidement très gros. En attendant, Si il n'a pas les épaules solides, il faut juste organiser le marché pour qu'il puisse se développer. Mais faudra quand même mettre du cash comme ses compagnons de jeux. On n'a rien sans rien...

FDN et consorts ce sont des poussières depuis des années. C'est même pas un modèle pour le grand public. Mauvais exemple de modèle alternatif. D'ailleurs le souhaite-t-il ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 16 mai 2015 à 17:05:20
En attendant, Si il n'a pas les épaules solides, il faut juste organiser le marché pour qu'il puisse se développer. Mais faudra quand même mettre du cash comme ses compagnons de jeux. On n'a rien sans rien...
Je ne dis rien d'autre. :)

Citer
FDN et consorts ce sont des poussières depuis des années. C'est même pas un modèle pour le grand public. Mauvais exemple de modèle alternatif. D'ailleurs le souhaite-t-il ?
Je veux juste montrer que ça existe à des tarifs relativement acceptables malgré un nombre d'abonnés ridicule (une cinquantaine ?), après oui, l'objectif n'est pas d'être compétitif commercialement.
A fortiori, un FAI qui vise quelques ordres de grandeur au-dessus peut se lancer sans difficulté.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 16 mai 2015 à 17:07:53
Oui, mais du coup ça revient à ce que l'on disait plus haut : aujourd'hui, à part un grand groupe qui se lancerait sur le marché tel un Virgin ou un Bouygues, il est impossible à un petit acteur type K-Net de venir en ZTD, sauf offre de dégroupage sur un réseau déjà construit comme Free via PMGC. Même avec les offres de coinvestissement d'Orange en ZMD, pas sûr que ça soit facile de se lancer; des opérateurs feront-ils une offre de dégroupage ou de bitstream ? Les autorités ont-elles imposé ce genre de choses ?

Contrairement à l'ADSL où des opérateurs tout petits (FDN...) existent avec les offres d'accès de FT, avec des investissements initiaux sans rapport.

Tu compares 2 choses differentes. Un réseau totalement construit et largement amorti issu d'un monopole d'état avec un réseau en cours de construction.

Encore une fois vous inversez la problématique.
Si les forfaits étaient à 60 euros, de petits acteurs pourraient probablement èmerger en ZTD, et très certainement la couverture des zones AMII seraient plus importantes.
La structure du réseau, les acteurs pouvant investir dans son déploiement, la vitesse de déploiement etc... sont des conséquences directes du prix de commercialisation des offres.

Les revenus que l'on prévoit, c'est ce qui fait qu'un entrepreneur décide ou non d'investir. Le rèseau n'est pas encore construit, ni amorti que vous voulez imposer une offre bitstream, du dégroupage pour que de petits acteurs èmergent ?
Il faut rester sérieux 5 minutes. Cela réduirait les revenus de ceux qui prennent des risques capitalistiques importants, déploient et modifierait profondèment leur business plan, ainsi que leur retour sur investissement.

Vous voulez arrêter le plan THD en France ? Continuez de militer pour cette solution.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 16 mai 2015 à 17:12:53
C'est pourtant ce qui a été fait pour les MVNOs ou avec les conditions d'itinérance 4G de Free par exemple, sur le marché du mobile. Et ils ont investi joyeusement les bougres :)
On est sûrs qu'imposer des offres type bitstream ou dégroupage à des tarifs raisonnables est absurde économiquement ?

Par rapport aux bêtises qui ont abouti à poser dans toutes les ZTD 2 fibres qui ne serviront jamais, j'ose èmettre quelques doutes.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Stolen le 16 mai 2015 à 17:20:38
Je dirais plutôt que le point de mutualisation d'immeuble, et les fibres qui partent vers les étages (4), sont prévus pour les 4 opérateurs actuels. Si les quatre sont présents dans l'immeuble (Orange, SFR, Free et Bouygues), si un cinquième vient s'implanter, il est obligé de faire pas mal de travaux : rajouter son boitier au point de mutualisation, le raccorder, et tirer de nouvelles fibres vers les étages. C'est vrai que cela me semble dissuasif/pas rentable pour un nouvel entrant.

Sur les installations quadrifibre il me semble qu'une des fibres est utilisé par Free, et une des trois autres est utilisé à la fois par Bouygues, SFR, ou Orange.
Il reste donc deux fibres libre :).
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 16 mai 2015 à 17:22:51
Je ne dis rien d'autre. :)

Mais pas dans le bon ordre.  ;)

L'exemple de Free (toujours lui...) va être intéressant. Comme va-t-il suivre devant Orange et SFR. Il a des capacités d'investissements et peut s'endetter, il a un commerce rentable sur lequel il peut s'appuyer. Il passe des accords avec Orange et construit (petitement, mais c'est son choix). On va dire qu'il fait les choses dans l'ordre. Même si il ne peut pas faire autrement.
C'est un modèle ouvert qui permet des alternatives. Pout les plus petits, rien n'interdit à k-net, voir à regroupements de petits acteurs locaux d'adopter la même démarche. Mais c'est encore un peu jeune pour le moment.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Optrolight le 16 mai 2015 à 20:50:33
Free s'endettera je pense uniquement avec l'achat des licences mobiles. Il investira toujours dans le reste mais dans ses moyens  (même si c'est beaucoup ramené à son chiffre d'affaire ^^ ) !!
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Nico le 16 mai 2015 à 21:17:30
Dans ce cas, il y a les offres PMGC, Free ne les réserve pas qu'aux immeubles bifibre si ?
D'ailleurs combien d'opérateurs sont clients de ces PMGC en dehors d'Orange/SFR/ByTel ? Surement plein...
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 17 mai 2015 à 01:24:23
D'ailleurs combien d'opérateurs sont clients de ces PMGC en dehors d'Orange/SFR/ByTel ? Surement plein...
Taquin ! :)

Free s'endettera je pense uniquement avec l'achat des licences mobiles. Il investira toujours dans le reste mais dans ses moyens  (même si c'est beaucoup ramené à son chiffre d'affaire ^^ ) !!
Qu'est-ce qui empêche autre chose ? Ils ont un endettement très faible quand même.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 17 mai 2015 à 08:06:52
Et ce n'est pas tout à fait exact. Iliad s'est déjà endetté via des crédits européens pour le déploiement de la fibre.
150 millions en 2010, puis 200 millions en 2012
http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRL5E8JRJBI20120827

Bon les montants ne sont pas vraiment en rapport avec les enjeux mais ce n'est pas rien non plus.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Optrolight le 17 mai 2015 à 09:07:04

Qu'est-ce qui empêche autre chose ? Ils ont un endettement très faible quand même.

Rien mais ce n'est pas dans leur habitudes de dépenser à tous va !!! Bref cela peut aussi changer mais je pense qu'ils l'auraient fait avant !!
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 17 mai 2015 à 09:14:10
Je suis plutôt d'accord avec Optro. Iliad a toujours veillé à travailler de manière contrainte en assurant son développement par son auto-financement. X. Niel tient a resté le capitaine de son bateau. Sur les enchères précédentes sur le mobile, c'était à chaque fois de "petits montants".

Pour les licences 700 Mhz, il va y avoir un choix cornélien à faire. Mais la société est financièrement saine et les banques se feront un plaisir de lui prêter de l'argent, voir beaucoup d'argent.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 17 mai 2015 à 09:27:03
Les habitudes, elles se changent. Faut pas trop s'encrouter non plus...Sans tomber dans l'activisme à la Drahi, Free a de la marge.
Quand même, Free était prêt à racheter un opérateur américain avec un montage financier de 15 milliards de dollars et vient de racheter Orange Suisse pour 2,3 milliards d'euros. Free doit pouvoir mettre quelques pièces pour les futures enchères.

Accessoirement, son patron est la 10ième fortune française et c'est une coqueluche d'une grosse partie des médias dominants. Bref un truc à faire rêver les marchés financiers.
Que demander de plus ? Free n'est plus en mode "calimero" depuis un moment déjà.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Stolen le 17 mai 2015 à 09:36:45
Les habitudes, elles se changent. Faut pas trop s'encrouter non plus...Sans tomber dans l'activisme à la Drahi, Free a de la marge.
Quand même, Free était prêt à racheter un opérateur américain avec un montage financier de 15 milliards de dollars et vient de racheter Orange Suisse pour 2,3 milliards d'euros. Free doit pouvoir mettre quelques pièces pour les futures enchères.

Accessoirement, son patron est la 10ième fortune française et c'est une coqueluche d'une grosse partie des médias dominants. Bref un truc à faire rêver les marchés financiers.
Que demander de plus ? Free n'est plus en mode "calimero" depuis un moment déjà.

Free n'a pas racheté Orange Suisse, c'est X.N à titre personnel.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Optrolight le 17 mai 2015 à 09:36:50
Hammett ça fait deux fois que tu l'écris mais Orange suisse c'est Niel qu'il la racheter via son fond d'investissement, ce n'est pas Iliad et donc free. Il faut différentier les deux !!!

Même si Niel est actionnaire majoritaire, les décisions se prennent à plusieurs et rapidement. Ca c'est Niel qui le dit en plus !!!
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: oliviertoto92350 le 17 mai 2015 à 09:37:14
Orange Suisse a été achété par XN en nom propre et non par la societe Illiad ni par la societé Free
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 17 mai 2015 à 10:02:59
Hammett ça fait deux fois que tu l'écris mais Orange suisse c'est Niel qu'il la racheter via son fond d'investissement, ce n'est pas Iliad et donc free. Il faut différentier les deux !!!

Certes, et c'est encore mieux avec son argent de poche. Il pourra le mettre dans Free alors... Mais cela démontre que le pognon il sait le trouver. Donc trouver 5 à 600 millions (800 en surpayant) pour se payer une licence ne devrait pas lui poser trop de tracas. Faut arrêter de gémir et de se faire peur, les moyens il les a en propre et il peut en lever énormèment.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: oliviertoto92350 le 17 mai 2015 à 10:11:25
... il peut en lever énormèment.
Effectivement Xavier Niel était le patron de 3615 Ulla  ;)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 17 mai 2015 à 11:06:47
Evolution du chiffre d'affaire sur la période 2011/2015 pour Bouygues et Free. Bouygues a perdu -22,8% sur son CA entre 2011 et 2014, Free a gagné +95,9%. Le CA n'est pas le seul indicateur, mais la force de frappe (l'argent va à l'argent) d'une boite démarre là. Le reste (Ebitda, endettement, résultat net) doit se mesurer également.
C'est exprimé en milliards d'euros pour le CA et en millions pour le ROC.

(http://nsa38.casimages.com/img/2015/05/17/150517112711644639.png) (http://www.casimages.com/i/150517112711644639.png.html)

Résultat opérationnel courant ne prend pas en compte : le résultat sur élèments exceptionnels, la participation des salariés aux résultats de l'entreprise, et les impôts sur les bénéfices.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tom pouce le 17 mai 2015 à 15:09:05
Et ce n'est pas tout à fait exact. Iliad s'est déjà endetté via des crédits européens pour le déploiement de la fibre.
150 millions en 2010, puis 200 millions en 2012
http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRL5E8JRJBI20120827

Bon les montants ne sont pas vraiment en rapport avec les enjeux mais ce n'est pas rien non plus.
Oui, de même qu'il a emprunté pour racheter Alice avant de rembourser via de juteux crédits d'impôt qui allaient avec.
Mais je ne crois pas qu'ils aient beaucoup dépassé 1 pour leur ratio d'endettement.
C'est nettement moins que leurs concurrents, et ils ont montré leurs petits bras avec la comédie de T-Mobile US.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 18 mai 2015 à 08:05:03
Quelques données sur l'endettement.
https://lafibre.info/adsl/parts-de-marche-dans-ladsl-la-fibre-optique-et-la-telephonie-mobile/msg215739/#msg215739
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 18 mai 2015 à 08:08:50
Après la publication des résultats à fin mars 2015, voici le tableau récapitulatif des parts de marché dans le fixe

(http://nsa37.casimages.com/img/2015/05/15/150515062131607893.png) (http://www.casimages.com/i/150515062131607893.png.html)

Précisions
- Les données (exprimées en milliers) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR. 
- La catégorie « autres » est calculé en prenant le total ARCEP à fin décembre 2014 défalqué des totaux publiés par les  opérateurs : Orange, Free, SFR, Bouygues et Numericable. Elle sera mise à jour lors de la prochaine publication de l’ARCEP pour ses estimations du T1 .
- On y trouve donc par exemple les opérateurs DCOM comme SRR (54 000 à fin T3 2014), Outremer Telecom (57 000 clients à fin 2012), Zeop (10 000 clients) et  Canal+-Mediaserv (28 000 clients). Il y a également les opérateurs professionnels et les opérateurs locaux, les FAI alternatifs, mais aussi La Poste Mobile (qui déclarait 65 000 clients à fin décembre).
- Pour lire le tableau : Orange est à 39,84% de parts de marché avec 10,421 millions de clients et a recruté 282 000 nouveaux clients entre le T1 2014 et le T1 20151, soit une augmentation de 2,8% de sa base clientèle. 

Bouygues poursuit sa lente remontée et termine encore en tête de ce trimestre (en y laissant sa chemise), mais que d’efforts pour voir la barre des 10%. Il va lui en falloir autant pour arriver à dépasser la barre des 10%. En un an, Bouygues a seulement comblé l’écart avec Free pour 208 000 clients, c’est 5,7% par rapport à l’écart entre Free et Bouygues dans le fixe à décembre 2013 ! 

Free repart sur ses recrutements, en partie avec ses offres promotionnelles. Et Free maintient ses positions mais commence à voir le Ftth à décoller sans lui. Rien de définitif, mais Free ne va plus devoir mollir, et sauf relance d'une guerre sur les prix, la situation sera quasi-identique jusqu'au lancement de la V7. 

Orange est tranquillement passé sous la barre des 40% de pdm et a quasiment stoppé sa baisse. Les bons chiffres sur le très haut débit ne compensent pas assez la stagnation sur l’Adsl. Orange se place sur le Ftth, mais rien n'est acquis, il va lui falloir conquérir beaucoup plus et prendre sur ces concurrents.   

SFR est en dessous de 25% du marché. Les trimestres précédents il ne recrutait lus, maintenant, c’est une perte de clients ! Il va lui falloir repartir rapidement pour que la perte de clients ne devienne pas un petit désastre. Free est dans le rétroviseur.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: kgersen le 18 mai 2015 à 08:58:22
Le même tableau en graphe (click dessus pour voir la version interactive et les données en format texte):

(http://i.imgur.com/qspHAYH.png?1) (https://docs.google.com/spreadsheets/d/13xPU9Y-d1SOkKEfkC9fyqKjGB1OwErZqY30aeD9Z2Mk/pubhtml?gid=1162840567&single=true)

La feuille Google Docs (3eme onglet) (https://docs.google.com/spreadsheets/d/13xPU9Y-d1SOkKEfkC9fyqKjGB1OwErZqY30aeD9Z2Mk).
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 19 mai 2015 à 08:06:58
Après la publication des résultats à fin mars 2015, voici le tableau récapitulatif des parts de marché dans la téléphonie mobile.

(http://nsa38.casimages.com/img/2015/05/15/150515064843952614.png) (http://www.casimages.com/i/150515064843952614.png.html)

Précisions
- Les données (exprimées en milliers) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR. 
- Par opérateur, c’est le nombre total de clients (y compris les Mvno et filiales) qui est pris en compte. Pour avoir un peu plus de détails voir les chiffres de L’ARCEP et ceux publiés par les opérateurs. Les résultats sont exprimés en milliers.
- Pour lire le tableau : Orange est à 38,9% de parts de marché avec 28,258 millions de clients et a perdu 116 000 clients entre le T1 2014 et le T1 20151, soit une baisse de 0,4%. 

Bouygues fait un bon trimestre. Son différentiel avec Free ne tient plus qu’à un fil : 748 000 clients. A ce rythme, Free sera complétement devant avant la fin de l’année. Sur les forfaits, Free est passé devant pour 200 000 clients.

Free approche les 15% du marché. Pour atteindre l'objectif affiché de 25% du marché, il va falloir à Free d'autres leviers de croissance que son forfait à 0/2€. Mais lesquels ?

Orange continue de plonger, mais c’est d’abord à cause de la perte de ses clients Mvno, car ses résultats propres sont plutôt bons sauf sur le prépayé qui est complétement à l’abandon. C'est le seul opérateur a compenser la perte du prépayé par un gain significatif sur les forfaits. D’ailleurs sur ce trimestre, en y incluant le M2M, il se paye le luxe de terminer devant Free sur ce segment. Petit événement quand même.

SFR plonge. Et c’est pas fini ? La reconquête devra être vigoureuse.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: kgersen le 19 mai 2015 à 08:42:29
Le même tableau en graphe (click dessus pour voir la version interactive et les données en format texte):

(https://docs.google.com/spreadsheets/d/13xPU9Y-d1SOkKEfkC9fyqKjGB1OwErZqY30aeD9Z2Mk/pubchart?oid=412920425&format=image) (https://docs.google.com/spreadsheets/d/13xPU9Y-d1SOkKEfkC9fyqKjGB1OwErZqY30aeD9Z2Mk/pubhtml?gid=1119996361&single=true)

La feuille Google Docs (2eme onglet) (https://docs.google.com/spreadsheets/d/13xPU9Y-d1SOkKEfkC9fyqKjGB1OwErZqY30aeD9Z2Mk)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 19 mai 2015 à 10:00:46
En complèment - et pour rappel - du récapitulatif sur le mobile, la situation de Bouygues, Orange et SFR sur les soldes des gains et des pertes depuis l'arrivée de Free Mobile.

(http://nsa38.casimages.com/img/2015/05/13/15051310545448081.gif) (http://www.casimages.com/i/15051310545448081.gif.html)

Précisions
- Les données (exprimées en milliers) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Orange et SFR. 
- Par opérateur, c’est le nombre total de clients (hors Mvno et filiales) qui est pris en compte. 
- Pour lire le tableau : Orange a gagné 266 000 clients depuis 2012. 3,037 millions de clients sur les forfaits(F) et perdu 2,771 millions de clients sur le prépayé(P). Ces trois opérateurs cumulent une perte globale de 1,260 million de clients.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 19 mai 2015 à 12:39:13
Une idée du VDSL2 (> 30 Mb/s) pour Bouygues, Free, Orange et SFR ?

Ce que l'on sait plus ou moins : 
Orange, (début mars) : +/-430 000.
SFR (début/ mi-mars) : +/- 180 000
Free (fin mars) +/- 580 000
Bouygues ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 19 mai 2015 à 13:28:50
Un point sur les forfaits mobiles (avec M2M) :

(http://nsa38.casimages.com/img/2015/05/19/150519011210640650.gif) (http://www.casimages.com/i/150519011210640650.gif.html)

Précisions
- Les données (exprimées en milliers) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR.

A noter qu'au 31 mars, sur le M2M, c'est SFR qui est en tête avec 4,354 millions de cartes sim, soit une augmentation de 131 000 sur le trimestre et de 618 000 sur les 12 derniers mois. Orange suit avec 2,636 millions, soit une augmentation de 286 000 sur  le trimestre et de 684 000 sur l'année. Bouygues ne donne pas un nombre global sur le M2M. Seul chiffre, un gain de 51 000 sur le trimestre. 
 
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Philoutix le 19 mai 2015 à 17:04:11
Il serait intéressant de rajouter une colonne CA en face de chaque PARC, cela donnerait une idée de la rentabilité des opérateurs ....  8)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 19 mai 2015 à 17:07:36
Il n'y a pas l'info. C'est le chiffre d'affaire pour l'ensemble du parc mobile et non pour les seuls forfaits.
J'essaye de préparer un truc sur ensemble mobile sur le T1.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 19 mai 2015 à 21:33:35
Il serait intéressant de rajouter une colonne CA en face de chaque PARC, cela donnerait une idée de la rentabilité des opérateurs ....  8)

Une première approche avec le CA mobile ;)

(http://nsa37.casimages.com/img/2015/05/20/150520101005491058.png) (http://www.casimages.com/i/150520101005491058.png.html)

Précisions
- Chez Orange, dans le tableau n'est pas inclus la vente de mobiles. Est-ce le cas pour Bouygues et Free ?
- SFR ne donne pas de détails fixe/mobile sur la composition de son CA. Il axe sa communication sur l'ARPU et sur une découpe B2B, B2C et Wholesale. [edit] Mais Altice donne l'info pour le T1...
- Les données (exprimées en milliers pour le nombre de clients et en milliards pour le chiffre d'affaire) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR. 
- Par opérateur, c’est le nombre total de clients (y compris les Mvno et filiales) qui est pris en compte.
- Pour lire le tableau : Orange est à 38,9% de parts de marché avec 28,258 millions de clients, soit une part de marché de 38,9% pour un chiffre d'affaire sur le T1 de &,854 milliard.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Philoutix le 19 mai 2015 à 22:30:31
Merci, voila qui est intéressant  :) Chacun en tirera ses conclusions  8)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Nico le 20 mai 2015 à 07:43:42
Le CA de la partie "T4" c'est bien celui de l'année entière ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 20 mai 2015 à 07:50:03
Sauf erreur, oui.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 20 mai 2015 à 07:50:10
Après la publication des résultats à fin mars 2015, voici un tableau récapitulatif sur quelques données générales publiées par Bouygues Telecom et Free. Le match est d’importance, car Free est devenu le troisième opérateur national en terme de chiffre d’affaire, de rentabilité et du nombre de clients.

Problème pour Bouygues, la faible hausse du CA fixe ne compense pas la plus forte baisse du CA mobile. En attendant les comptes sont dans le rouge sur fond de recul du CA. Pour Free, c’est convertir les clients avec un forfait à 0/2€ vers le forfait à 16/20€ afin de s’assurer un développement solide dans le mobile. 

Mobile
Bouygues résiste encore sur quelques points, comme le nombre de clients sur le segment mobile. Mais au rythme actuel de recrutement de Free, Bouygues devrait être dépassé fin septembre. Bouygues a été dépassé est encore devant sur le chiffre d’affaire du segment mobile, mais a été dépassé sur les clients avec un forfait.

Fixe
Sur le fixe, depuis décembre 2013 et malgré ses efforts commerciaux, Bouygues n’a comblé l’écart avec Free que pour 208 000 clients, ce qui représente 5,7% de l’écart entre Free et Bouygues en décembre 2013 ! 
Free revendique 700 000 clients haut débit selon la définition de l'ARCEP, dont 100 000 en ftth et Bouygues revendique 392 000 clients (hors vdsl) THD dont un peu plus de 14 000 sur le Ftth.   

Finance
Sur le CA, Free est passé devant, alors que l’avance était de 270 millions à fin 2014 pour Bouygues et de  900 millions à fin 2013.

Pas d’Ebitda pour Free ce trimestre, pour rappel, pour Free, le ratio (EBITDA / CA) est de 30,8% contre 30,9% en 2013, 32,1% à fin 2013, 29,2% en 2012 et 39,3% en 2011. Pour Bouygues, le ratio (EBITDA / CA) est de 15,7 contre 18,9% à fin 2013, 17,4% en 2012 et 22,2% en 2011. Free est 2 fois plus rentable que Bouygues !

A noter que Free ne publie par d'ARPU mobile. Il s'agit donc de la division du CA mobile par le nombre de client, lui même divisé par 3. Cela reste imprécis, mais donne une bonne indication.

(http://nsa37.casimages.com/img/2015/05/19/150519041801274330.png) (http://www.casimages.com/i/150519041801274330.png.html)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Philoutix le 20 mai 2015 à 08:44:56
Ben voila, très intéressant, merci pour ce travail parceque j'imagine très bien le boulot que cela représente  :o
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 20 mai 2015 à 08:57:11
Merci pour tes encouragements.  :)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 21 mai 2015 à 08:05:25
Après la publication des résultats de Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR à fin mars 2015, voici un tableau récapitulatif des parts de marché pour le très haut débit selon les critères de l’ARCEP (débit >= 30Mbts), mais hors VDSL2 et petits opérateurs.

Que prendre en compte chez SFR ?
Une précision sur les résultats de SFR/Numericable. Il faut aller voir les résultats de la maison mère – Altice - pour y voir un peu plus clair et prendre la référence «Triple Play Customers ».
Le total publié par SFR/NC de 1,595 million clients en THD peut regrouper un ou plusieurs clients en fonction des services souscrits "for one or more of our cable based services".
Un autre notion permet de s’approcher un peu plus de la réalité : celle de «Triple Play Customers ». Cette notion permet de rendre un peu plus crédible l’évolution des chiffres de SFR et Numericable avant et après fusion et que cette ligne cumule le THD chez Numeriicable et chez SFR.   
Pour le T3 2014,  249 000 (chiffre SFR) + 874 000 (chiffre Altice) soit 1,123 million à 1,122 million (chiffre Altice au T4 2014 et 1,149 (chiffre Altice) pour le T1 2015. 

Précisions
- Les données (exprimées en milliers) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Orange, SFR et Altice. 
- Free ne publie pas de chiffres. Xavier Niel a parle de 100 000 clients à fin décembre/début janvier et François04 estime à 110 000 à fin mars. C'est donc un ordre d'idée, pas de "l'épicerie".   
 - Les opérateurs gagneraient à publier des chiffres clairs et à séparer le VDSL du reste du THD. En particulier, Free ne publie rien. SFR et Bouygues Telecom cumulent l’ensemble des technologies. Orange ne donne que le FTTH.
- Pour lire le tableau : SFR est à 50,2% de parts de marché avec 1,149 million de clients.

La synthèse
(http://nsa37.casimages.com/img/2015/05/20/15052010131145756.gif) (http://www.casimages.com/i/15052010131145756.gif.html)

Bouygues Le THD représente 15,5% de sa base clientèle contre 15,6% à fin décembre 204, 15,9% à fin septembre, 16,5% à fin juin, 17,8% à fin mars, 18,3% à fin 2013 et 16,1% à fin 2012.

Free Le FTTH représente 1,9% de sa base clientèle contre 1,7% à fin décembre 2014. Free gagnerait à être transparent et à publier sur le sujet.

Orange Le FTTH représente 6,1% de sa base clientèle contre 5,4% à fin décembre, 4,7% à fin septembre, 4,1% à fin juin, 3,6% à fin mars, 3,2% à fin 2013 et 1,8% à fin 2012.

SFR/Numericable Le très haut débit représente 17,6% de sa base clientèle contre 17,1% à fin décembre 2014.

Selon les chiffres de l’ARCEP : il y a 3,113 millions de clients en THD au T4 2014. Il resterait environ 950 000 clients pour le VDSL2 et le THD pour les petits opérateurs en défalquant les résultats de Bouygues, Free, Orange et SFR. L'ARCEP présentera sa synthèse pour le T1 2015 dans une semaine, ce qui permettra de calculer cette différence. 
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 25 mai 2015 à 07:52:33
Ce tableau récapitule le nombre de clients total pour Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR pour le mobile (prépayé et forfait) et pour le fixe pour les années 2012 au T1 2015 avec la part de marché (pdm) correspondante.

Précisions
- Les données (exprimées en milliers) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR. 
- Pour SFR, les clients de Virgin Mobile et ceux de Numericable sont inclus à partir de 2012.
- Le(s) Mvno(s) sont inclus chez leur(s) opérateur(s).

SFR baisse et tout le monde en profite. Free +0,4 points (merci le mobile), Bouygues +0,2 points (merci le fixe) et Orange +0,1 point (merci le ftth). 

(http://nsa38.casimages.com/img/2015/05/18/150518123218294025.gif) (http://www.casimages.com/i/150518123218294025.gif.html)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: kgersen le 25 mai 2015 à 12:04:02
Je ne vois pas trop l’intérêt a 'sommer' des clients fixes et des clients mobiles ?
D'autant qu'une baisse en fixe pour X n'a quasi aucun lien avec un hausse en mobile pour Y.

En plus, ce n'est pas le nombre total de 'clients' au sens 'individus ou foyers' mais au sens 'abonnements' donc on ne peut même pas faire d'analyse démographique ou commerciale sur ces chiffres (du  genre : Orange a X% de la population française en clients).

Ca revient juste a additionner des pommes et des camions.

Certes le business du mobile et du fixe ont des liens 'techniques' mais ce sont 2 activités vraiment séparables.

La seule chose statistiquement intéressante serait d'avoir le nombre d'abonnements 4P par FAI mais je présume qu'ils ne communiquent pas la dessus ?
Cela aurait du sens, par exemple de savoir que sur X millions en fixe et Y millions en mobile, Orange a Zx% et Zy% qui sont communs aux 2 via une offre 4P et comparer ces taux entre opérateurs (et encore il faudrait avoir ces chiffres par foyer plutot que par abonnement).

Je me demande si l'ARCEP connait ces chiffres.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Optrolight le 25 mai 2015 à 12:10:59
Orange communiquait sur ces offres 4P. Mais depuis free et ces offres non liées (d'un point de vu contrat ) il semble que tout le monde arrete de parler d'offre 4P mais de réduction  si....
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 25 mai 2015 à 12:37:48
Orange donne des chiffres, SFR également. Free c'est +/- 50% de ses abonnés mobiles.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 25 mai 2015 à 12:39:14
Abonnés fixes, non ?
Sinon, cela voudrait dire que plus de 80% de la base fixe est en fait 4P.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 25 mai 2015 à 13:05:28
Fixe natürlich !!!

Le plus compliqué est pour Bouygues. L'offre 4P Idéo a disparu et Bouygues ne donne pas le début d'une rognure d'indication sur le sujet. Pire que Free.
Sinon Open pour Orange se porte bien. Voir les chiffres donnés un peu plus haut de ce topic. Red avait un peu baissé sous les deux millions, mais rien de précis.
https://lafibre.info/adsl/parts-de-marche-dans-ladsl-la-fibre-optique-et-la-telephonie-mobile/msg223919/#msg223919

J'ai relayé également une étude sur le 4P (décembre 2014) et quelques chiffres anciens pour nos opérateurs.
https://lafibre.info/adsl/parts-de-marche-dans-ladsl-la-fibre-optique-et-la-telephonie-mobile/msg189139/#msg189139   

A partir des chiffres des opérateurs
En reprenant les chiffres donnés par Orange et SFR, ceux estimés pour Bouygues Telecom (Depuis 1an Idéo n’est plus commercialisé. 1,800 million est l’estimation du nombre d’Idéo à fin septembre 2013)
et ceux estimés pour Free (+/- 50% des clients Adsl/Fibre Optique) et Numericable, cela donne le décompte suivant :   
 
Orange 5,765 millions sur 10,258 000 millions, soit 56,2% (42,5% à fin septembre 2013) des clients.
Free 2,902 000 sur 5,805 000 soit 50%.
Bouygues +/- 1,800 000 sur 2,319 000 soit 77,6% (92,7% à fin septembre 2013).
SFR 2,576 000 sur 5,217 000 soit 49,4% (43,5% à fin septembre 2013).
Numericable : 236 000 sur 1,083 000 soit 21,8% (16,4% à fin septembre 2013).

Total 13,279 millions de clients pour un total de 25,665 millions soit  51,7% des clients. En 2013, c’était 11,273 millions pour un total de 23,795 millions de clients, soit 47,4% des clients.

Mais bon, globalement, vu l'imprécision des chiffres donnés - et éventuellement sur la méthode de calcul - ce n'est pas simple de compiler. Peut-être que l'ADLC a quelques chiffres en fonction d'enquêtes anciennes.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 26 mai 2015 à 08:03:57
Alors qu’Orange et SFR/Numericable ont publié leurs résultats, une statistique est intéressante à suivre : celle du niveau du taux d’occupation des prises haut débit, soit le nombre de clients par rapport au nombre de prises connectables.
Il va de soi que c’est significatif pour les deux plus gros « fibreurs ». Bouygues louant des capacités étant à ce jour principalement sur le réseau de SFR/Numericable. Free n’étant pas à ce jour vraiment dans la course.   

Taux d’occupation
A fin mars, le taux d’occupation est de 17,5% pour SFR/Numericable et de 16,2% pour Orange. A fin décembre 2014, il était de  17,1% pour SFR/Numericable et 15,5% pour Orange. A fin décembre 2013, il était de 14,9% pour Numericable et 12,4% pour Orange.
L’objectif pour Orange est d’avoir une base de 60% clients sur fibre d'ici à 2018 et 1 million de client d’ici à la fin de l’année.

Lignes connectables
Chez SFR/Numericable, le nombre de lignes connectables est de 9,119 millions contre 9,956 millions au T1 2014, soit une baisse de 8,4%. Déjà un effet nettoyage lié au rachat de SFR ? Chez Orange, c’est 3,932 millions à fin mars contre 2,744 à fin mars 2014, soit une augmentation de 43,2%. 

Objectifs de développement
Lors de la présentation de son plan « essentiels 2020 », Orange a prévu le raccordement de 12 millions de foyers fin 2018 et 20 millions fin 2022.
Chez SFR, un plan d’action prévoit de desservir 7,7 millions de prises en 2015 puis 12 millions en 2017 et 15 millions en 2020.
Bouygues prévoit 2 millions de prises ftth à fin 2015.
Free prévoyait (en 2006) 4 millions de prises pour 2012 et 750 000 abonnés. Depuis, en 2011, Free s’est rapproché d’Orange dans 60 agglomérations et pourrait lancer une offre en ZMD et cela pourrait même  être "une des surprises de Free en 2015".

Synthèse du nombre de clients en très haut débit (hors VDSL2)
Précisions
- Les données (exprimées en milliers) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Orange et SFR et Altice. 
- Les opérateurs gagneraient à publier des chiffres clairs et à séparer le VDSL du reste du THD. En particulier, Free ne publie rien. SFR et Bouygues Telecom cumulent l’ensemble des technologies. Orange ne donne que le FTTH.
(http://nsa37.casimages.com/img/2015/05/20/15052010131145756.gif) (http://www.casimages.com/i/15052010131145756.gif.html)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: mattmatt73 le 26 mai 2015 à 09:11:01
il y a moyen pour SFR/NC, histoire de voir le vrai haut débit, d'avoir des chiffres où tout ce qui en dessous de 100Mb/s est viré,
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 26 mai 2015 à 09:14:56
mattmatt, malheureusement non. 
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: mattmatt73 le 26 mai 2015 à 09:23:47
mattmatt, malheureusement non.

Donc on peut penser que la base HFC et autres débits pourris doit être importante.
Sinon les copains de Drahi seraient heureux de pérorer qu'ils ne leurs resteraient plus que 52 abonnés en pas trés haut débits
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 26 mai 2015 à 09:33:07
Il n'y a rien du coté SFR/Numericable et même si il y a plus d'infos, il n'y a rien du coté de la maison mère Altice.
Ensuite naze ou pas, pour l'ARCEP, c'est de toute façon du très haut débit.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 27 mai 2015 à 08:08:38
Alors que les résultats commerciaux des opérateurs ont été publiés, un rapide point sur quelques élèments financiers permettra de se faire une idée un peu plus précise sur la situation des uns et des autres. Les montants sont exprimés en Milliards d’euros (Mds) ou millions d'euros (Mns).

Rappel des années précédentes
2012
Sur l’année 2012, il y avait eu un recul du chiffre d’affaire de 2,539 Mds : SFR pour 895 Mns, Bouygues pour 515 Mns et Orange pour 1,129 Mds, compense par un gain d’un 1,031 Mds pour Free et de 14 Mns pour Numericable. Le delta était une perte de 1,494 Mds.

2013
Sur l’année 2013, il y avait une baisse du chiffre d’affaire total de 3,064 Mds, 1,413 Mds pour Orange, 562 Mns pour Bouygues et 1,089 Mds pour SFR compensé par un gain de 594 Mns pour Free et de 12 Mns pour Numericable. Le delta était une perte de 2,458 Mds.

2014
Sur l’année 2014, la perte de CA est de 1,549 Mds. 714 Mns pour Orange, 603 Mns pour SFR (ensemble SFR + Numericable + Virgin Mobile), 232 Mns pour Bouygues. Ce n’est pas compensé par Free avec un gain de 421 Mns. Le delta est une perte de 1,128 Mds.
C’est moitié moins qu’en 2013. C’est une amélioration, car cela baisse moins. En trois ans, la perte est de 3,256 Mds pour Orange, 2,587 Mds pour SFR et 1,309 Mds pour Bouygues Telecom. Soit un total de 7,152 Mds, Free a gagné 2,046 Mds. Le delta est une perte de 5,106 Mds.   

Récapitulatif pour le T1 2015
(http://nsa38.casimages.com/img/2015/05/20/150520084731781913.gif) (http://www.casimages.com/i/150520084731781913.gif.html)

Précisions
- Les données (exprimées en milliards) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR. 
- Pour SFR, le CA est consolidé avec Virgin Mobile et Numericable. 

Le détail
Bouygues Telecom, voit son chiffre d’affaire baisser de 2,0% entre le T1 2014 et le T1 2015. C’est mieux que sur l’année civile 2014 ou la baisse avait été de 5,0%.
Bouygues représente 11,1 en parts de marché sur le CA, contre 11,3% à fin 2014, 11,7% à fin 2013 et 12,3% à fin 2012.

Free, le CA augmente de 7,0% entre le T1 2014 et le T1 2015, contre 11,2% entre le T4 2014 et le T4 2013. L’augmentation du CA est loin de suivre la courbe de l’augmentation de ses clients mobiles. C’est certainement l’effet du forfait à 0/2€. Pour l’instant cela marche, mais quand le flux diminuera, Free devra passer à autre chose.
Free représente 11,2% % en parts de marché sur le CA, contre 10,6% à fin 2014, 9,4% à fin 2013 et 7,9% à fin 2012.

Orange, le CA baisse de 1,8%, c’est un peu mieux par rapport aux périodes précédentes, mais c’est encore négatif. Avec la 4G et la Fibre, la rentabilité s’améliore petit à petit.
Orange représente 49,2% en parts de marché sur le CA, contre 49,1% à fin 2014, 53,7% à fin 2013 et 50,5% à fin 2012.

SFR, le CA baisse de 4,6% et selon le business plan de Numericable cela devrait se poursuivre jusqu’à la fin de l'année 2015 et commencer à remonter à partir de 2016.
SFR représente 28,5% en parts de marché sur le CA, contre 29,1% à fin 2014, 28,3% à fin 2013 et 26,6% à fin 2012.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 29 mai 2015 à 08:05:35
L'ARCEP vient de publier (http://www.arcep.fr/index.php?id=12821) ses données provisoires "Observatoire trimestriel des marchés de DÉTAIL des communications électroniques (services fixes haut et très haut débit) en France - 1er trimestre 2015 - résultats provisoires - "

1- Nombre d’abonnements haut et très haut débit (chiffres ARCEP)
(http://nsa38.casimages.com/img/2015/05/29/150529080435178062.png) (http://www.casimages.com/i/150529080435178062.png.html)
Evolutions
Globalement, sur les 12 derniers mois le marché poursuit sa croissance avec un taux de 3,7%. Il est étal – quoique légèrement à la baisse - depuis 1 an.

A noter que la croissance sur les douze derniers mois est juste en dessous du million avec 940 000 nouveaux abonnements.  Le FTTH vient de dépasser le cap du million.

Sur le dernier trimestre, l'ARCEP calcule 200 000 nouveaux clients dont 447 000 en très haut débit et une baisse de 245 000 en haut débit. Cette baisse est certainement liée à la sortie d'abonnements VDSL2 du haut débit pour les incorporer dans le très haut débit et à la montée en charge du ftth chez Orange et du THD chez SFR. La catégorie ou est comptée le VDS2 (mais pas seulement) augmente de 273 000 selon les comptages de l'ARCEP. Dommage que l’ARCEP ne détaille pas la partie VDSL2 dans le THD.

Pour le FFTH, c'est une augmentation de 137 000 et pour les autres abonnements THD c'est 67 000.

2- Récapitulatif calculé à partir des communiqués des FAI
(http://nsa37.casimages.com/img/2015/05/28/150528074703108279.png) (http://www.casimages.com/i/150528074703108279.png.html)

Précisions
- Les données (exprimées en milliers) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR. 
- La catégorie « autres » est calculé en prenant le total ARCEP à fin mars.
- On y trouve donc par exemple les opérateurs DCOM comme SRR (54 000 à fin T3 2014), Outremer Telecom (57 000 clients à fin 2012), Zeop (10 000 clients) et  Canal+-Mediaserv (28 000 clients). Il y a également les opérateurs professionnels et les opérateurs locaux, les FAI alternatifs, mais aussi La Poste Mobile (qui déclarait 65 000 clients à fin décembre).
- Pour lire le tableau : Orange est à 39,82% de parts de marché avec 10,421 millions de clients et a recruté 282 000 nouveaux clients entre le T1 2014 et le T1 20151, soit une augmentation de 2,8% de sa base clientèle.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 29 mai 2015 à 15:59:16
Parts de marché sur le Ftth à fin mars 2015. L'ARCEP compte 1,040 million de clients sur ce segment.

Orange en revendique 638 000, soit 61,3% du total,
SFR en comptait 249 000 avant fusion (09/2014), soit 23,9%,
Free selon estimation François04 en compterait 110 000, soit 10,6%,
Bouygues en comptait 14 000 à fin 12/2014, soit 1,3%,
Autres Dans cette rubrique, il peut y avoir du Bouygues et du SFR.Par déduction 29 000, soit 2,9%.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 01 juin 2015 à 07:46:26
Avec le développement du ftth, Orange va-t-il prendre des parts de marché à la concurrence ? En regardant ce qui se passe avec les chiffres donnés par Orange depuis le premier trimestre 2014, ce n’est pas si évident que cela.

En 2014 :
Pour le T1 et le T2, sur 97 000 nouveaux clients, 58 000 étaient des migrations de l’ADSL et 39 000 de nouveaux clients.
Pour le T3, sur les 65 000 nouveaux clients, 28 000 étaient des migrations de l'ADSL et 37 000 de nouveaux clients.
Pour le T4, sur les 82 000 nouveaux clients, 41 000 étaient des migrations de l’ADSL et 41 000 de nouveaux clients.

Total : sur 244 000 nouveaux clients, 127 000 étaient des migrations de l’ADSL (52%) et 117 000 de nouveaux clients (48%). 

En 2015 :
Pour le T1, sur 75 000 nouveaux clients, 38 000 étaient des migrations de l’ADSL et 37 000 de nouveaux clients.

Au total, depuis janvier 2014, Orange a gagné 314 000 clients sur le ftth et seulement 154 000 étaient de nouveaux clients, soit 49%, le reste étant des migrations de clients orange passant de l’ADSL vers le Ftth.
Globalement, sur ce seul segment Orange est à 60,3% de parts de marché pour un total de 39,9% de parts de marché à fin 2014. En fait cela ne compense pas totalement ses pertes, à ce jour cela ne lui permet que d’amortir. Le pari pour Orange est d’être prêt lorsque le très haut débit décollera.       
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 02 juin 2015 à 08:02:58
Brèves du sport business et des médias - N°107
Vivendi vient de présenter ses résultats, ce qui permet de faire le point sur le nombre de clients du groupe Canal+.

Précisions
Les chiffres sont exprimés en milliers

(http://nsa37.casimages.com/img/2015/05/21/150521043223495726.png) (http://www.casimages.com/i/150521043223495726.png.html)

Le nombre total de clients baisse de 53 000 entre le T1 2014 et le T1 2015 et de 88 000 sur le dernier trimestre. La croissance française est tirée par CanalPlay dont le dernier chiffre donné par Canal+ était de 600 000 clients. 

Du côté de la concurrence (Tv payante et service Svod), beIn Sports serait à plus de 2,5 millions de clients, OCS à 2,2 millions et Netflix à 600 000 clients.

La TV payante du groupe représente 55% du CA du groupe. Le chiffre d’affaire de la TV payante en France est en baisse de 0,9 % sur un an à 859 millions.
Le résultat opérationnel ajusté (EBITA) de Groupe Canal+ s’établit à 165 millions d’euros, contre 175 millions d'euros au premier trimestre 2014. Cet écart s'explique par un renforcement des investissements dans les programmes sportifs (Eurosport en exclusivité sur CanalSat et sécurisation du TOP 14 de rugby sur Canal+),
Le résultat opérationnel courant (ROC) s’élève à 154 millions d’euros, contre 179 millions d’euros au premier trimestre 2014.
Le développement de Canal+ se fait exclusivement à l’international, en France c'est une légère mais continuelle baisse
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 03 juin 2015 à 08:00:26
Orange lors de la présentation de ses résultats du T1 a présenté quelques chiffres annexes. Parmi eux, le taux de churn sur les contrats mobiles, un autre concerne le nombre de clients en 4G et le dernier est le chiffre d’affaire en évolution annuelle. 

Le churn mobile
Ce taux est passé de 19,4% pour le T1 2013 à 14,2% deux ans plus tard. La baisse de l’effet Free mobile et les efforts commerciaux permettent d’expliquer ce résultat. Je n’ai pas retrouvé ce taux pour l’année 2012 et antérieure. Difficile donc de savoir jusqu’où est allé l’effet Free Mobile à son lancement et si Orange a retrouvé un taux classique avant cette arrivée.
Ce taux n’est pas donné pour les autres opérateurs.

(http://nsa38.casimages.com/img/2015/05/07/15050703372314478.gif) (http://www.casimages.com/i/15050703372314478.gif.html)

Nombre de clients 4G
Cela commence à devenir assez significatif. Cela représente 20,1% des forfaits. Ce sera à comparer avec SFR et Bouygues. Free ne donne pas de chiffres.

(http://nsa38.casimages.com/img/2015/05/07/150507034102272679.gif) (http://www.casimages.com/i/150507034102272679.gif.html)

Evolution du CA
La baisse se poursuit, mais elle s’est quasiment stabilisée. La reprise sera-t-elle là un jour et quand ? Certains élèments commencent à redevenir positifs, 

(http://nsa38.casimages.com/img/2015/05/07/1505070343147809.gif) (http://www.casimages.com/i/1505070343147809.gif.html)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Shinochaz le 03 juin 2015 à 10:00:11
C'est quoi le churn ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: tivoli le 03 juin 2015 à 10:10:05
Les departs d'abonnes

https://fr.wikipedia.org/wiki/Attrition_%28taux%29
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: oliviertoto92350 le 03 juin 2015 à 12:04:39
C'est bien connu tout le monde parle anglais chez Orange. .
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Philoutix le 03 juin 2015 à 13:35:21
Je ne dirai pas le contraire à cela confine au ridicule ....
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 05 juin 2015 à 07:56:35
Depuis le lancement de FreeMobile en janvier 2012 et jusqu’en mars 2015, pour chaque opérateur quelle a été la part de conquête des forfaits (avec M2M, avec ou sans engagement, profitable ou non) ? Et quelle est la situation du prépayé ?

Les forfaits
C'est sans surprise que Free - avec son forfait à 0/2€ - rafle plus des 2/3 du marché avec 69,5% pour une part de marché sur les forfaits de 17,4%. Derrière, même si les derniers trimestres sont plutôt bons, seul Orange surnage un peu avec moins de 20% en parts de conquête et 37,2% du marché total. Des trois historiques, c’est SFR qui s’en sort le moins bien avec un gain de 701 000 sur la période, alors que Bouygues progresse de 1,215 million. Globalement Orange et Bouygues ont réussit à "substituer" la perte de leurs clients prépayés en clients postpayés, ce qui n'est pas le cas de SFR.
Il va être intéressant de voir l’évolution lors des prochains trimestres. L’ARCEP ayant noté une tendance à la baisse des forfaits résidentiels et à une hausse des forfaits M2M ce qui pourrait entrainer un rééquilibrage des parts de marché.

Et Le prépayé ?
Parallèlement, il faut mettre en regard aussi la perte du prépayé sur la période. ainsi Orange a perdu 2,769 millions de clients soit 43,9% du total de 6,303 millions des 3 opérateurs. Orange décompte 4,869 millions de clients en prépayé soit 55,5% du total de 8,769 millions des 3 opérateurs. Bouygues à la base la plus faible, mais doit avoir celle la plus importante du le sans-engagement.

Précisions
- Les données (exprimées en milliers) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR.
- La première colonne donne la perte sur le prépayé pour Bouygues, Orange et SFR. La deuxième indique ce que cela représente sur l’ensemble des trois. Ainsi Orange a perdu 2,769 millions de clients en prépayé, ce qui représente 55,5% du total du prépayé perdu.
- La deuxième colonne représente le gain sur les forfaits et ce que cela représente en parts de conquête. Ainsi Orange a gagné 2,708 millions de forfaits ce qui représentent 17,8% en parts de conquête.
- La dernière colonne représente le nombre total de clients (y compris les mvno’s hébergés) et ce que cela représente en parts de marché

(http://nsa38.casimages.com/img/2015/05/22/15052206423968822.png) (http://www.casimages.com/i/15052206423968822.png.html)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 09 juin 2015 à 07:59:46
L’ARCEP vient de publier (http://www.arcep.fr/index.php?id=12818) des statistiques sur la qualité des services mobiles en France Métropolitaine. Ces mesures sont arrêtées à fin décembre 2014.

Qualité des services 2G et 3G – Juillet 2014
L’ARCEP republie son tableau avec le nombre de critères qui sont jugés au-dessus de la moyenne. Selon les 258 critères étudiés par l’ARCEP, Orange arrive en tête avec un taux de réussite de 82,5%. Bouygues est derrière avec 29,1%, vient ensuite SFR avec 14,7% et le dernier c’est Free avec 0,8%.
Que dire de SFR ? Au vu de son ancienneté sur la place publique, de gros efforts vont devoir être engagés. Orange est dans la quasi excellence, mais au vu des tarifs c’est normal. Bouygues s’en sort bien et Free pas du tout. En espérant que l'ARCEP actualise cette synthèse.
(http://nsa38.casimages.com/img/2015/05/28/150528085006909766.png) (http://www.casimages.com/i/150528085006909766.png.html) 

Couverture 4G
L’évolution entre juillet et décembre 2014 est significative. Orange a progressé, Bouygues est à l’arrêt, SFR a décollé avec l’itinérance du réseau Bouygues et Free signe également une progression. 
L’ARCEP note : "Orange et Bouygues Telecom, qui étaient déjà en tête en juillet 2014, conservent une avance significative en matière de couverture 4G. De son côté, la couverture 4G offerte aux clients de SFR a nettement augmenté, passant de 30 à 53% de population couverte entre juillet et décembre 2014. Cette augmentation est en partie le reflet de l’itinérance que SFR offre à ses clients sur une partie du réseau 4G de Bouygues Telecom, mise en service, pour l’essentiel, en novembre 2014. Free Mobile a la couverture 4G la moins étendue".

(http://nsa38.casimages.com/img/2015/05/28/150528084855954161.png) (http://www.casimages.com/i/150528084855954161.png.html)

(http://nsa38.casimages.com/img/2015/05/28/150528084926396508.png) (http://www.casimages.com/i/150528084926396508.png.html)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Nico le 09 juin 2015 à 08:08:37
En espérant que l'ARCEP actualise cette synthèse.
C'est prévu, pas d'inquiétude à avoir !
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 15 juin 2015 à 07:54:31
Quel est l’impact du M2M (Machine to Machine) sur le développement des forfaits dans les télécoms ? Quelles sont les parts de marché des opérateurs ?
Comme on peut le voir dans ce récapitulatif, le développement de ce segment est vraiment important depuis quelques années.
L’ARCEP compte une augmentation de 26,8% depuis fin 2013, de 49,9% pour Orange et de 20,5% pour SFR/NC. 

Pour Orange et SFR, c’est même un relais de croissance stratégique et qui a permis de compenser plus ou moins l’arrivée de Free Mobile. SFR est même largement en avance sur Orange et occupe sensiblement la moitié de ce marché. Bouygues Telecom et Free ne donnent pas de statistiques. 

Pour l’ARCEP, la définition du parc MtoM est la suivante : «nombre de cartes SIM utilisées pour la communication entre équipements distants (gestion à distance d’équipements, terminaux et serveurs, fixes ou mobiles). Les communications provenant de ces cartes sont généralement réalisées sans intervention humaine. Ces cartes sont par exemple utilisées pour le traçage des objets et outils de travail (flottes de véhicules, machines...), à des fins d'actualisation de 16 données (relevés à distance de compteurs, de capteurs...), d'identification et de surveillance de tous ordres (alarmes, interventions à distance,...), la liste de ces usages où la communication se fait de "machine à machine" n'étant pas exhaustive. Sont prises en compte les cartes SIM équipant les « machines », que la communication se fasse uniquement en réception, uniquement en émission ou les deux. Ne sont pas comptabilisées dans cette rubrique les cartes utilisées pour les communications interpersonnelles et les cartes internet exclusives».

Précisions
- Les données (exprimées en milliers) sont compilées à partir des communiqués publiés par Orange et SFR et l’ARCEP.
- Au T1 2015, SFR avec 4,357 millions de cartes sim est à 50% de parts de marché. Avec une évolution entre le T1 2014 et le T1 2015 de 16,5% de sa base clientèle.
- La rubrique "autres" es calculée en défalques les chiffres de SFR et Orange au total de l'ARCEP. 

(http://nsa37.casimages.com/img/2015/06/12/150612083043681157.png) (http://www.casimages.com/i/150612083043681157.png.html)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 16 juin 2015 à 07:53:04
Quel est l’impact du M2M (Machine to Machine) sur le développement des forfaits dans les télécoms ? Quelles sont les parts de marché des opérateurs ?
Comme on peut le voir dans ce récapitulatif, le développement de ce segment est vraiment important depuis quelques années. Pour Orange et SFR, c’est même un relais de croissance stratégique qui a permis de compenser plus que largement l’arrivée de Free Mobile.

Chez Orange l’augmentation est de 202% depuis fin 2011, alors que les forfaits n’ont augmenté que de 15,2%. Sur cette période l’ARCEP mesure une augmentation de 86,9% sur le M2M et de 9,8% sur les forfaits.
Avec l’intégration de Numericable et Completel, chez SFR, cela occupe 25% du total des forfaits et moitié moins chez Orange : 4,5% sur l’ensemble des forfaits à fin 2011 et 6,6% à fin 2012.

A noter la  forte croissance pour les deux opérateurs. Stéphane Richard, le pédégé d’Orange mise gros sur les objets connectés. “Sur le milliard d'euros de diversifications que nous visons d'ici 2020, 600 millions doivent venir de ce segment.”.

Bouygues Telecom et Free ne donnent pas de statistiques. Lors de la publication de ses statistiques du T1, l’ARCEP a présenté spécifiquement le M2M.

Précisions
- Les données (exprimées en milliers) sont compilées à partir des communiqués publiés par Orange et SFR et l’ARCEP.
- Au T1 2015, SFR comptabilise 4,357 millions de forfaits M2M, soit 25,3% du total de ses forfaits. Orange 2,636 millions soit 11,8% de ses forfaits et l'ARCEP 8,714 millions, soit 11,3% des forfaits. 
 
(http://nsa38.casimages.com/img/2015/06/12/150612084909317904.png) (http://www.casimages.com/i/150612084909317904.png.html)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 21 juin 2015 à 09:36:23
En cas de rachat de Bouygues par SFR, le marché serait le suivant
(http://nsa38.casimages.com/img/2015/06/21/150621092531373892.png) (http://www.casimages.com/i/150621092531373892.png.html)

SFR en tête sur le mobile, Orange sur le fixe et SFR sur le nombre total de clients. Bien sur, la perte de clients de Bouygues Telecom, voir la vente d'une parie de sa clientèle ou celle de SFR rééquilibrerait un peu, avec deux gros morceaux quasiment à égalité : SFR et Orange et Free. SFR serait largement dominant sur le très haut débit. De toute façon, l'Autorité De La Concurrence y trouverait à redire.

Sur le très haut débit, le marché serait le suivant
(http://nsa38.casimages.com/img/2015/06/21/150621093443363731.png) (http://www.casimages.com/i/150621093443363731.png.html)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 30 juin 2015 à 09:13:14
En décembre 2014, l’ARCEP a mené une étude (http://www.arcep.fr/uploads/tx_gspublication/rapport-mission-USA-2014-dec14.pdf) aux Etats-Unis sur la situation du secteur des télécoms. C’est l’occasion de faire un point sur la situation du mobile et du fixe (part I) mais également un point sur la consolidation (part II).   


Fixe
Selon une étude récente (mai 2014) publiée par Telco2.0 Research, un « client type » au service triple
play d’AT&T dépense un peu plus de 100 dollars par mois dont plus de la moitié (58 dollars sur 103 dollars au total) pour accéder à la télévision. Selon la même source, un « client type » de Verizon dépense un peu plus de 150 dollars pour le triple play dont 45 dollars pour la télévision.

(http://nsa33.casimages.com/img/2015/01/27/150127105921532175.gif) (http://www.casimages.com/i/150127105921532175.gif)

Il y a 1700 opérateurs ruraux et régionaux. On peut noter que la fusion envisagée entre Comcast et Time Warner Cable (les deux principaux câblo-opérateurs) leur permettrait de contrôler un tiers du marché, si l’opération reçoit l’aval des autorités américaines. Par ailleurs, parmi les opérateurs présentés ci-dessous, seuls AT&T et Verizon disposent également d’un réseau mobile national leur permettant d’offrir des offres fixe-mobiles sur leur propre réseau.

(http://nsa33.casimages.com/img/2015/01/27/150127105947125043.gif) (http://www.casimages.com/i/150127105947125043.gif)

Mobile
Fin 2013 le nombre d’abonnés atteint 339 millions soit un taux de pénétration de 107%, inferieure à la pénétration moyenne en Europe (137%). Le marché nord-américain est toutefois largement constitué d’une base de clients post payés (87% à fin 2012 contre 50% en Europe). Le parc mobile a été multiplié par plus de 3 aux États-Unis (+9,1% par an en moyenne) entre 2000 et 2013.

Le revenu moyen par utilisateur (ARPU) aux Etats-Unis reste très élevé fin 2013 (40,5 euros contre 22,9 euros pour la France). Ce revenu s’est également révélé particulièrement stable entre 2002 et 2013 (6% de baisse contre 31% pour la France qui avait l’ARPU le plus élevé d’Europe en 2011).

Le marché mobile américain est partagé entre 4 principaux opérateurs nationaux (Verizon,
ATT, Sprint et T-Mobile), de grands opérateurs régionaux ou multirégionaux (US Cellular étant le principal) et des opérateurs locaux (cent opérateurs mobiles au total).
Il existe également de nombreux MVNO dont le principal est TracFone, filiale d’America Movil, avec 23,7 millions d’abonnés soit 7% de part de marché.

(http://nsa34.casimages.com/img/2015/01/27/150127110014677361.gif) (http://www.casimages.com/i/150127110014677361.gif)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: alain_p le 30 juin 2015 à 19:55:56
Bonjour Hammett,

Je vois que tu t'es mis au courbes et diagrammes camembert (ou du style). Bien, très lisible !
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 30 juin 2015 à 19:58:44
Et moi, je vois que t'a lu grand chose...  ;D
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: alain_p le 30 juin 2015 à 21:19:59
Qu'est-ce que tu veux, je suis subjugué par la beauté de ces courbe et diagrammes, je n'arrive pas à en détacher mes yeux  ;D
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 10 juillet 2015 à 08:29:45
L’ARCEP (le régulateur du secteur des télécoms) vient de publier (http://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/1-2015/obs-marches-t1_2015.pdf) ses chiffres définitifs concernant le haut et très haut débit. Ils sont arrêtés à fin mars 2015. Ces statistiques permettent d’avoir une image définitive du nombre de clients sur le haut et très haut débit.

Il y a peu de différences avec les chiffres provisoires publiés courant mai. A noter une hausse de 3 000 clients sur le haut débit et une diminution de 1 000 clients sur le très haut débit, avec par exemple une baisse de 2 000 clients sur le FTTH.

1- Récapitulatif calculé à partir des communiqués des FAI

(http://nsa38.casimages.com/img/2015/07/09/150709064103287298.gif) (http://www.casimages.com/i/150709064103287298.gif.html)

Précisions
- Les données (exprimées en milliers) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR. 
- La catégorie « autres » est calculé en prenant le total ARCEP défalqué des totaux publiés par les  opérateurs : Orange, Free, SFR/Numericable et Bouygues.
- On y trouve donc par exemple les opérateurs DCOM comme SRR (54 000 à fin T3 2014), Outremer Telecom (57 000 clients à fin 2012), Zeop (10 000 clients) et  Canal+-Mediaserv (28 000 clients). Il y a également les opérateurs professionnels et les opérateurs locaux, les FAI alternatifs, mais aussi La Poste Mobile (qui déclarait 50 000 clients à fin juin 2014).
- Pour lire le tableau : Orange est à 39,81% de parts de marché avec 10,421 millions de clients et a recruté 282 000 nouveaux clients entre le T1 2014 et le T1 2015, soit une augmentation de 2,8% de sa base clientèle.

2- Nombre d’abonnements haut et très haut débit (chiffres ARCEP)

(http://nsa37.casimages.com/img/2015/07/09/150709062622334268.gif) (http://www.casimages.com/i/150709062622334268.gif.html)

Evolutions
Globalement, sur les 12 derniers mois le marché poursuit sa croissance avec un taux de 3,7 contre 4,1%. à fin décembre. A noter que la croissance sur les douze derniers mois est juste au dessus du million avec 1,038 million de nouveaux abonnements dont 1,340 en très haut débit et une baisse de 396 000 sur le haut débit. Cela s’explique par la montée en charge du très haut débit et le prise en compte du VDSL2 dans le décompte. 

Pour l’ARCEP : "Le nombre d’abonnements internet à haut et très haut débit fixe atteint 26,2 millions au premier trimestre 2015, en croissance de +945 000 en un an. Le très haut débit (3,6 millions d’abonnements) représente la totalité de l’accroissement, notamment les abonnements dont le débit est compris entre 30 et 100 Mbits/s (+783 000 en un an) et ceux en fibre optique de bout en bout (1 million au 31 mars 2015, +400 000 en un an)."

Pour le FTTH et sur le trimestre, c'est une augmentation de 105 000 et de 398 000 sur l’année.
Pour l’ARCEP : "Fin mars 2015, le nombre d’abonnés au très haut débit atteint 26% du nombre total de logements éligibles au très haut débit toutes technologies confondues (+7 points en un an)."
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 15 juillet 2015 à 08:06:38
L’ARCEP (le régulateur du secteur des télécoms) vient de publier (http://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/1-2015/obs-marches-t1_2015.pdf) ses chiffres définitifs concernant le haut et très haut débit. Ils sont arrêtés à fin mars 2015. Ces statistiques permettent de faire le point sur la facture moyenne mensuelle par client.

La facture moyenne (hors taxes)

1/ Le fixe
(http://nsa37.casimages.com/img/2015/07/12/150712122114731476.png) (http://www.casimages.com/i/150712122114731476.png.html)

2/ Le mobile
(http://nsa38.casimages.com/img/2015/07/12/150712122148557600.png) (http://www.casimages.com/i/150712122148557600.png.html)

L’historique de l’évolution de la facture moyenne mensuelle sur le fixe et le mobile (hors taxes)
(http://nsa37.casimages.com/img/2015/07/12/150712122213184239.png) (http://www.casimages.com/i/150712122213184239.png.html)

Le développement de la 4G n’a pas permis d’endiguer la baisse des revenus pour les opérateurs. Elle est juste un peu moins pire. Le T1 marque une dégradation par rapport aux trimestres précédents. C’est un phénomène qui se répète année après année. Est-ce lié aux promotions de fin d’année et qui sont comptabilisés sur le T1 ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 16 juillet 2015 à 08:33:40
L’ARCEP vient de publier (http://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/1-2015/obs-marches-t1_2015.pdf) ses chiffres définitifs concernant le haut et très haut débit. Ils sont arrêtés à fin mars 2015. Ces statistiques permettent de faire le point sur les revenus des opérateurs.

Au premier trimestre 2015, sur le marché de détail, les services mobiles hors taxes et hors ventes de téléphones ont pesé 3,51 milliards d'euros HT, en baisse de 3,2% sur un an (après une baisse de 14% entre fin 2012 et fin 2013 et de 10,6% entre juin 2013 et juin 2014) contre 4,24 milliards HT pour les services fixes (-1,8%). Le croisement des deux courbes s'est opéré fin 2013 et s'est amplifié depuis. Le revenu des services mobiles est en recul depuis le deuxième trimestre 2011.

La baisse totale est de 2,5% contre une baisse de 1,2% sur le T4 2014 et de 2% sur le T3 2014. Optimisme pour l’ARCEP, car c'est en : "en lien avec la baisse du revenu des services de capacités vendus aux entreprises (-1,0%) et surtout des services sur les accès bas débit (-12,4%). La croissance du revenu des services haut et très haut débit, qui représente 63% du revenu des services fixes, atteint +2,4% en un an.".
Globalement, cela conforte l’idée que la situation des opérateurs est moins pire, mais ce n’est pas encore le retour à la croissance. L’innovation commerciale et technologique avec le lancement de la 4G, du très haut débit combiné au développement de M2M permet de voir la baisse des revenus s’endiguer. L'évolution de la facture moyenne sur le fixe et le mobile est là pour le démontrer. Même le développement du M2M n'arrive pas à stopper la baisse sur les revenus du mobile.

Toutefois la tendance à la baisse semble se tasser, c’est ce que soulignait l’Agefi qui citait une étude réalisée par le Cabinet Nomura et des analyses du Crédit Suisse (Agefi (http://www.agefi.fr/articles/les-telecoms-europeens-recommencent-a-parler-de-croissance-1344225.html) (13/01) : "les revenus des opérateurs historiques européens devraient s'effriter de seulement 0,5% en 2015, en données comparables, avant de croître de 0,3% en 2016 puis de 0,8% l'année suivante". Pour l’activité mobile, c’est encore le marasme : le Crédit Suisse tablait lui sur un repli de 3,2% du CA en 2015 et de 0,7% en 2016. Pour rappel la baisse avait été de 8% en 2013.

Récapitulatif de l'ARCEP

(http://nsa37.casimages.com/img/2015/07/12/150712090253456951.png) (http://www.casimages.com/i/150712090253456951.png.html)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 17 juillet 2015 à 08:48:44
L’ARCEP vient de publier (http://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/1-2015/obs-marches-t1_2015.pdf) ses chiffres définitifs concernant le haut et très haut débit. Ils sont arrêtés à fin mars 2015.

Ces statistiques permettent de faire le point sur cartes SIM actives en 3G et 4G et d’en déduire la 2G. Il s’agir de données hors M2M. On peut en déduire qu‘il y a encore plus de cartes SIM en 2G qu’en 4G, soit environ 19,8 millions (total cartes 77,516 millions au T1) et donc 25,5% du parc national, 17% pour la 4G et 57,4% pour la 3G. La proportion de la 2G baisse et a beaucoup baissé en 12 mois, mais son extinction de la 2G n’est pas pour tout de suite. 

Récapitulatif de l'ARCEP

(http://nsa38.casimages.com/img/2015/07/12/150712091249818381.png) (http://www.casimages.com/i/150712091249818381.png.html)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 20 juillet 2015 à 07:54:30
Abonnement téléphonique et/ou dégroupage, quelques chiffres.     

Chez Orange, le nombre de clients payant cet abonnement est de 8,867 millions à fin mars 2015, 9,204 millions à fin 2014, contre 10,516 millions à fin 2013, 11,827 millions à fin 2012, 13,681 millions à fin 2011 et 15,773 millions à fin 2010. C’est une baisse de 6,906 millions (43,8%) en plus de cinq ans et de 1,270 million (12,4%) sur un an. Cela explique aussi une partie de la baisse du chiffre d’affaire pour Orange.

Et la très grande majorité de ces clients sont chez Orange. En effet, au 31 mars 2015, l’ARCEP compte 684 000 lignes dégroupées avec le maintien de la ligne Orange contre 710 000 à fin décembre 2014, 793 000 à fin décembre 2013 et 1,194 millions à fin 2010. C’est une baisse de 42,7% en cinq ans et de 11,3% en un an. Le rythme ne faiblit pas.

Jusqu’à fin 2014, Free était le seul opérateur à publier des statistiques sur le nombre de clients dégroupés. A cette date les non-dégroupés étaient 268 000, soit 3,6% des clients. Contre 293 000 à fin 2013, soit 5,2% des clients. 490 000 à fin 2010, soit 10,8% des clients.
Sur le T1, Free n’a pas donné de chiffres. Pour François04, les ND étaient à 201 000 à fin mars 2015, soit 3,4% des clients. 

Il serait intéressant de connaitre ces statistiques pour Bouygues Telecom et pour SFR. On sait que Bouygues veut accélérer de ce coté.
Au mois de juin 2014, Bouygues avait promis de dégrouper 1500 NRA soit 6 millions de ligne. A ce jour, pour Stats-dégroupage (http://www.stats-degroupage.fr/) Bouygues est à 1 174 NRA de dégroupés, SFR à 6 829 et Free à 7 515. Orange de son coté en équipe 9 013 pour proposer son service tv, pour un total de 16 537 NRA.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: colop29 le 20 juillet 2015 à 09:06:16
Stats-degroupage a au moins 100 NRA de retard pour Bouygues. Idem pour SFR. Deux mois que ce n'est plus mis à jour.  ;)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: vivien le 20 juillet 2015 à 09:08:39
Les informations sur le dégroupage Bouygues sont données régulièrement par Boris de Bouygues Telecom sur le post https://lafibre.info/bbox-les-news/bouygues-va-degrouper/
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Philoutix le 21 juillet 2015 à 08:24:42
Pas vraiment surprenant ... si on calculait le ROI du FTTH pour un opérateur privé ....

(http://image.noelshack.com/fichiers/2015/30/1437459760-fibre.jpg)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 21 juillet 2015 à 08:36:07
Quelle est la source ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Philoutix le 21 juillet 2015 à 08:52:31
Edition MultiMédi@
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Paulo31 le 21 juillet 2015 à 10:21:11
"très peux"
omg
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 23 juillet 2015 à 07:55:19
Avant la publication la vague de résultats sur le fixe et le mobile du deuxième trimestre 2015, un rappel sur les chiffres arrêtés au 31 mars 2015.

Première partie : haut et très haut débit

1 - Calendrier de publication des résultats du second trimestre 2015
Orange, le 28 juillet  (avant bourse).
SFR/Numericable, le 29 juillet (avant bourse).
ARCEP, services mobiles,  le 30 juillet (après bourse).
Bouygues Télécom, le 27 août (avant bourse).
Free, le 03 septembre au plus tard (avant bourse).
ARCEP, services fixe, le 03 septembre (après bourse).

2 - Nombre d’abonnements haut et très haut débit (chiffres ARCEP)
(http://nsa34.casimages.com/img/2015/04/10/150410122634608711.gif) (http://www.casimages.com/i/150410122634608711.gif.html)

3  - Récapitulatif calculé à partir des communiqués des FAI
(http://nsa38.casimages.com/img/2015/07/09/150709064103287298.gif) (http://www.casimages.com/i/150709064103287298.gif.html)

Précisions
- Les données (exprimées en milliers) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR. 
- La catégorie « autres » est calculé en prenant le total ARCEP défalqué des totaux publiés par les  opérateurs : Orange, Free, SFR/Numericable et Bouygues.
- On y trouve donc par exemple les opérateurs DCOM comme SRR (54 000 à fin T3 2014), Outremer Telecom (57 000 clients à fin 2012), Zeop (10 000 clients) et  Canal+-Mediaserv (28 000 clients). Il y a également les opérateurs professionnels et les opérateurs locaux, les FAI alternatifs, mais aussi La Poste Mobile (qui déclarait 50 000 clients à fin juin 2014).
- Pour lire le tableau : Orange est à 39,81% de parts de marché avec 10,421 millions de clients et a recruté 282 000 nouveaux clients entre le T1 2014 et le T1 2015, soit une augmentation de 2,8% de sa base clientèle.

4- Le très haut débit
Récapitulatif des parts de marché pour le très haut débit selon les critères de l’ARCEP (débit >= 30Mbts), mais hors VDSL2 et petits opérateurs.
 
(http://nsa37.casimages.com/img/2015/05/20/15052010131145756.gif) (http://www.casimages.com/i/15052010131145756.gif.html)

5  - Parts de conquête
Quelques statistiques sur les parts de conquête. Cela indique le gain (ou la perte) de nouveaux clients en ADSL et Fibre Optique.

Gain de nouveaux clients sur le T1 2015
Bouygues 96 000 nouveaux clients, soit 40% de parts de conquête,
Free 77 000, soit 32,1%,
Orange 67 000, soit 27,9%,
SFR est négatif -57 000.
Total 240 000 

6 - Accès à la télévision (chiffres ARCEP)
(http://nsa38.casimages.com/img/2015/07/15/150715042250746380.png) (http://www.casimages.com/i/150715042250746380.png.html)

Sur le total de 17,978 millions, Orange en revendique 6,159 millions, soit 34,3%. Les autres opérateurs ne donnent pas de chiffres. 

7 - Bas débit (chiffres ARCEP)
L’ARCEP n’a pas donné de chiffres sur le bas débit. Pour rappel à fin 2014, les chiffres étaient les suivants.
(http://nsa33.casimages.com/img/2015/04/10/15041012410420821.gif) (http://www.casimages.com/i/15041012410420821.gif.html)
Orange en compte 68 000 soit 57,1% de ce marché. Les autres opérateurs ne donnent pas de chiffres.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 24 juillet 2015 à 07:58:52
Avant la publication des chiffres sur le fixe et le mobile du deuxième trimestre 2015, un rappel sur les chiffres arrêtés au 31 mars 2015.

Deuxième partie : la téléphonie mobile

1 - Nombre de clients à un service mobile (ARCEP)
(http://nsa37.casimages.com/img/2015/05/08/150508071215931964.png) (http://www.casimages.com/i/150508071215931964.png.html)

2 - Récapitulatif calculé à partir des communiqués des Opérateurs

(http://nsa38.casimages.com/img/2015/05/15/150515064843952614.png) (http://www.casimages.com/i/150515064843952614.png.html)

Précisions
- Les données (exprimées en milliers) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR. 
- Par opérateur, c’est le nombre total de clients (y compris les Mvno et filiales) qui est pris en compte. Pour avoir un peu plus de détails voir les chiffres de L’ARCEP et ceux publiés par les opérateurs. Les résultats sont exprimés en milliers.
- Pour lire le tableau : Orange est à 38,9% de parts de marché avec 28,258 millions de clients et a perdu 116 000 clients entre le T1 2014 et le T1 20151, soit une baisse de 0,4%.

3 - Mvno
7,317 millions de clients ont souscrit à un service mobile auprès d’un Mvno, soit une baisse 106 000 (-1,5%) contre une baisse de -8,6% au T4 (vidage de Virgin Mobile et Numéricable). Les Mvno représentent 9,5% du marché total métropole contre 9,6% au T4.

Orange héberge 978 000 clients pour le compte de Mvno, contre 1,187 million au 31 décembre 2014, 1,561 millions au 31 décembre 2013 et 2,288 millions au 31 décembre 2012. Bouygues est à 2,2 millions à fin 2014 contre 1,9 million à fin 2013. Par différence, SFR serait à 4,036 millions environ.   

Pour rappel, les quelques chiffres connus sur les Mvno :   
CIC Mobile 1,4 million, Lebara et LycaMobile +/- 2,2 millions, La Poste 1,150 million, Ortel 250 000,  Prixtel 120 000,  Zéro Forfait 90 000, Budget Telecom 25 000.

4 – Situation sur les forfaits (avec M2M)

(http://nsa38.casimages.com/img/2015/05/19/150519011210640650.gif) (http://www.casimages.com/i/150519011210640650.gif.html)

Précisions
- Les données (exprimées en milliers) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR.

5 - Situation du M2M
(http://nsa37.casimages.com/img/2015/06/12/150612083043681157.png) (http://www.casimages.com/i/150612083043681157.png.html)

Précisions
- Les données (exprimées en milliers) sont compilées à partir des communiqués publiés par Orange et SFR et l’ARCEP.
- Au T1 2015, SFR avec 4,357 millions de cartes sim est à 50% de parts de marché. Avec une évolution entre le T1 2014 et le T1 2015 de 16,5% de sa base clientèle.
- La rubrique "autres" es calculée en défalques les chiffres de SFR et Orange au total de l'ARCEP. 

Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 28 juillet 2015 à 08:17:07
Orange vient de présenter ses résultats au 30 juin 2015. C’est un bon trimestre commercialement et relativement bon financièrement. C’est toujours bon sur le ftth, Open st Sosh. Dans le mobile, c’est plutôt bon sur les forfaits, mais une nouvelle fois catastrophique sur le prépayé et la baisse se poursuit sur l’ADSL. C'est quasiment la copie conforme du T1 et au T4 2014.

En France, la baisse du chiffre d’affaires ralentit avec une baisse de 0,8% (-1,6% sur le T1, -1,5% sur le T4, -2,6% sur le T3, -4,6 sur le T2, -4,9 sur le T1 et -6,2% sur le T4). L’amélioration relative concerne à la fois les services mobiles et les services fixes. Le taux de marge est un peu meilleur. La part de conquête sur le fixe est estime à 25%

Les résultats sont exprimés en milliers.

(http://nsa38.casimages.com/img/2015/07/28/150728081156781480.png) (http://www.casimages.com/i/150728081156781480.png.html)

Fixe
La Fibre Optique est en augmentation de 82 000 clients sur le trimestre, après une augmentation de 75 000 sur le T4, et de 305 000 sur un an. Le nombre de clients ADSL est en baisse de 8 000 sur le T1.

Téléphonie mobile
Il y a un gain de 227 000 clients. Les forfaits gagnent 414 000 nouveaux clients (+339 000 M2M et +76 000 pour le grand public), alors que le prépayé poursuit sa chute -188 000.
Sosh continue de progresser avec 2,722 millions de clients, soit +111 000 sur le trimestre et 544 000 sur un an. Les clients Origami et Open représentent 61,1% de la base clientèle contrats grand public.
Les Mvno ne représentent plus que  838 000 contre 978 000 pour le T1, 1, 059 million au T4, 1,187 million au T3, 1,311 million au T2, en baisse de 128 000 sur le trimestre.
 
Source : Communiqué (http://www.orange.com/fr/content/download/31721/946947/version/2/file/CP_Orange_%20H1_2015_28072015.pdf) de presse Orange.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: eruditus le 28 juillet 2015 à 08:25:37
Le M2M nouvel eldorado de la conquête client dans le mobile ?
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Philoutix le 28 juillet 2015 à 22:44:31
Interview (http://www.eurobusinessmedia.fr/ceo-direct/orange/orange-resultats-semestriels-2015-interview-du-president-directeur-general-stephane-richard?utm_source=ceo-direct&utm_medium=wire) vidéo de Stéphane Richard à propos du S1 2015.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 29 juillet 2015 à 08:22:14
SFR vient de présenter ses résultats (http://numericable-sfr.com/presse/communiques-de-presse/communique-de-presse-groupe-numericable-sfr/07292015-0730-resultats-du-2eme-trimestre-2015-numericable-sfr-confirme-son-retour-la-croissance-rentable) au 30 juin 2015. Ces résultats regroupent ceux de SFR, Numericable et Virgin Mobile. C’est très mauvais commercialement, mais le groupe devient de plus en plus rentable

C’est en net baisse sur l’ADSL (-189 000 et 3,84% sur le T2) et en hausse sur le très haut débit (+70 000). Sauf que la baisse est vraiment importante et n’est pas compensée. Le solde sur le fixe est en baisse de 119 000 après une baisse de 57 000 sur le T1.
C’est en forte baisse également sur les forfaits et le prépayé. La téléphonie mobile regroupe les clients du groupe SFR : SFR + Mvno + SRR. Les forfaits et les prépayés ne regroupent que ceux de SFR.   
Bref, commercialement, c’est dans le rouge. 

Il n’y a pas de détails sur le type de très haut débit. Soit Fttb ou Ftth.

Le chiffre d’affaires de 2,77 milliards d’euros en baisse sur un an de de 2,5% (.4,6% pour le T1). L’EBITDA ajusté de 1,062 milliards d’euros affiche une hausse de 18,4% sur un an (21% sur le T1). le Le ratio d’endettement est toujours à 3,0x.
 
(http://nsa37.casimages.com/img/2015/07/29/150729082243709081.png) (http://www.casimages.com/i/150729082243709081.png.html)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Skender le 29 juillet 2015 à 11:23:56
Tiens SFR parle de très haut débit à partir de 100 mbps dans son communiqué.
Une façon de reconnaître que le plancher du THD est à 100 et non à 30? ;)

Numericable-SFR, leader de la Fibre en France, continue d’entraîner le marché. Plus de 7 millions de foyers et locaux commerciaux ont désormais accès à la Fibre (à partir de 100 Mbit/s et jusqu’à 1 Gbit/s).
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 29 juillet 2015 à 12:45:10
Tableau rectifié avec la marque blanche. C'est là ou se trouve les ventes pour Bouygues. Cela baisse aussi.
(http://nsa38.casimages.com/img/2015/07/29/150729123902653095.png) (http://www.casimages.com/i/150729123902653095.png.html)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 31 juillet 2015 à 07:56:24
L’ARCEP (http://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/obs-mobile/2015/t2-2015/SIM-T2-2015-300715.pdf) vient de publier son tableau de bord sur la téléphonie mobile pour le deuxième trimestre 2015.

Quelques tendances
- Développement des forfaits sans engagements, avec une augmentation de 8,2 points sur an à 60,7%. Les taux de résiliation et le nombre de numéros portés ont diminué par rapport à la fin 2014 pour reprendre un cours plus classique.
- En métropole, les opérateurs ont gagné 224 000 lignes supplèmentaires : hausse de 683 000 forfaits (+252 000 grand public et +431 000 M2M) et baisse de 477 000 prépayés. Les Mvno ont gagné 42 000. Au niveau national, c’est une augmentation de 239 000 nouvelles lignes.
- Sur ces 683 000 forfaits (à confirmer), Orange en annonce +414 000 (76 000 grand public et 339 000 M2M). SFR est négatif sur les forfaits de -277 000 (-314 000 grand public et +37 000 M2M). Reste +490 000 sur le grand public et +55 000 sur le M2M.
- C’est donc encore globalement un petit trimestre du fait de la forte baisse des prépayés. Les nouveaux clients se font rares et ils se font sur le M2M principalement.

Précisions
- Les données sont exprimées en milliers. 
- Pour lire le tableau : Le nombre de cartes SIM actives (résidentielles, entreprises et M2M) a augmenté de 239 000 (+0,3%) sur le trimestre, de 360 000 entre le T4 2014 et le T1 2015 (0,45%), de 2,011millions (2,57%)  entre le T2 2014 et le T2 2015 et de 2,534 millions (3,16%)  entre le T1 2014 et le T1 2015.   

Récapitulatif
(http://nsa37.casimages.com/img/2015/07/31/150731075823369375.png) (http://www.casimages.com/i/150731075823369375.png.html)

Marché professionnels et particuliers en Métropole et DOM-TOM : généralités
Au niveau national (Métropole + DOM-TOM), il faut noter une augmentation du parc total actif de 239 000 clients (1 client = 1 ligne mobile) sur le trimestre, ce qui porte le total à 80,289 millions de cartes SIM. En glissement annuel, le parc total augmente de 2,6, après 3,3% au T1, 4,1% au T4, 4,9 % au T3, 4,8% au T2, 5,2% au T1 2014. La chute est significative.

Professionnels et particuliers en Métropole : les Mvno
7,225 millions de clients ont souscrit à un service mobile auprès d’un Mvno, soit une augmentation de 42 000 +0,6%) contre une baisse de -8,6% au T4 (vidage de Virgin Mobile et Numéricable).
Les Mvno représentent 10,3% du marché total métropole contre 10,2% au T1 et 10,4% au T4.

Parts de marché - Forfaits
- Lors du T1 2015, Orange avait gagné 451 000 forfaits (42,3% de parts de marché), Free 420 000 (39,4% , Bouygues 196 000 (18,4%), pour un total net de l’ARCEP de 887 000. SFR négatif de 144 000 et les MVNO de 36 000.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 03 août 2015 à 07:50:26
Quelques chiffres et statistiques (hors résultats financiers) suite à la publication des résultats d'Orange au 30 juin. Ces chiffres portent sur l’activité Internet et sur l’activité mobile.
Orange s’appuie encore et toujours sur le FTTH, Open et Sosh pour présenter de solides résultats commerciaux. C’est à l’image des deux trimestres précédents.

(http://nsa38.casimages.com/img/2015/07/30/150730052840641886.png) (http://www.casimages.com/i/150730052840641886.png.html)

* en milliers

Haut et très haut débit
Le très haut débit tire encore la croissance d’Orange. Sur ce trimestre, c’est encore un gain de 82 000 nouveaux clients, 39 000 sont des nouveaux clients contre 37 000 pour le T1, 41 000 pour le T4 et 37 000 (sur 67 000) sur le T3.
Les clients FTTH représentent 6,9% de sa base clientèle contre 6,1% à fin T1, 5,4% à fin 2014, 3,2% à fin 2013 et 1,8% à fin 2012.En contrepartie et mécaniquement l’ADSL continue de baisser.
Le nombre de clients avec une offre Open est de 6,559 millions. Il reste encore 62 000 clients en bas débit.

Téléphonie mobile
Sur les forfaits, Orange progresse de 414 000 nouveaux clients (+451 000 au T1, +418 000 au T4, mais ce sont des forfaits sans engagement.
Sosh représente un gain de 111 000  nouveaux clients et représente 11,9% des clients avec un forfait contre 11,7% à fin mars 2015, 11,2% à fin 2014, 8,9% à fin 2013 et 2,9% à fin 2012. 
Et représente 9,9% de l’ensemble des clients chez Orange, contre 9,6% à fin mars 2015, 9,1% à fin 2014 et 6,9% à fin 2013 et 2,0% à fin 2012. 
Sosh représente 26,8% des recrutements nets contre 33,7% à fin mars 2015, 40% à fin 2014, 57% à fin 2013.
Sur le prépayé, c’est toujours la chute, même si elle semble moins importante sur ce trimestre. Cela se ressent également pour les Mvno hébergés sur le réseau Orange est définitivement passé sous la barre du million de clients.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 05 août 2015 à 07:55:15
Avec la publication des résultats de Orange, de SFR et des statistiques sur les services mobiles de l’ARCEP, il est possible d’avoir une vue sur ce que représente le M2M (Machine to Machine). Le segment est en phase de développement astronomique et offre de belles perspectives de croissance pour les opérateurs. Cela permet de compenser en partie la stagnation/régression des forfaits grands publics.
A ce jour, Bouygues Telecom et Free ne donnent pas de statistiques.

Pour l’ARCEP, la définition du parc MtoM est la suivante : «nombre de cartes SIM utilisées pour la communication entre équipements distants (gestion à distance d’équipements, terminaux et serveurs, fixes ou mobiles). (…) Sont prises en compte les cartes SIM équipant les « machines », que la communication se fasse uniquement en réception, uniquement en émission ou les deux. Ne sont pas comptabilisées dans cette rubrique les cartes utilisées pour les communications interpersonnelles et les cartes internet exclusives».

Précisions
- Les données (exprimées en milliers) sont compilées à partir des communiqués publiés par Orange et SFR et l’ARCEP.
- Au T2 2015, SFR avec 4,384 millions de cartes SIM est à 47,8% de parts de marché.
- La rubrique "autres" est calculée en défalquant les chiffres de SFR et Orange au total de l'ARCEP. 

(http://nsa37.casimages.com/img/2015/08/01/150801073640848776.png) (http://www.casimages.com/i/150801073640848776.png.html)

Comme sur le segment Grand Public, SFR est en train de perdre très rapidement des parts de marché au profit d'Orange. Malgré tout SFR est en core un très solide leader sur le marché.
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 06 août 2015 à 07:56:31
Deuxième récapitulatif sur le M2M : son impact par rapport aux forfaits. Pour rappel,  Bouygues Telecom et Free ne donnent pas de statistiques.
Sur ce segment, Orange est en augmentation de 202% depuis fin 2011, alors que les forfaits n’ont augmenté que de 15,2%. Sur cette période l’ARCEP mesure une augmentation de 86,9% sur le M2M et de 9,8% sur les forfaits.
Pour SFR, avec l’intégration de Numericable et surtout de Completel, cela occupe 25,9% du total des forfaits soit le double d’Orange. Mais c’est en très forte progression de 4,5% sur l’ensemble des forfaits à fin 2011 et 6,6% à fin 2012 et 13% à fin juin.
Alors que le marché grand public est en stagnation ou en régression, le M2M est à ce jour le seul gros relais de croissance pour les opérateurs. Stéphane Richard, le pédégé d’Orange mise gros sur les objets connectés. “Sur le milliard d'euros de diversifications que nous visons d'ici 2020, 600 millions doivent venir de ce segment.”.

Précisions
- Les données (exprimées en milliers) sont compilées à partir des communiqués publiés par Orange et SFR et l’ARCEP.
- Au T2 2015, SFR comptabilise 4,385 millions de forfaits M2M, soit 25,9% du total de ses forfaits. Orange 2,975 millions soit 13% de ses forfaits et l'ARCEP 9,174 millions, soit 14,7% des forfaits. 
 
(http://nsa38.casimages.com/img/2015/08/01/15080107450035856.png) (http://www.casimages.com/i/15080107450035856.png.html)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 10 août 2015 à 07:55:40
Alors qu’Orange et SFR ont publié leurs résultats du deuxième trimestre, quelques statistiques peuvent être intéressantes à suivre : celle du niveau du taux d’occupation des prises très haut débit, soit le nombre de clients par rapport au nombre de prises connectables.
Il va de soi que c’est significatif pour les deux plus gros « fibreurs ». Bouygues loue des capacités principalement à SFR et Free n’étant pas vraiment dans la course. 
Depuis plusieurs trimestres, Orange multiplie les efforts afin de convertir ses clients au très haut débit et tente de grignoter son retard sur SFR qui est en pleine restructuration semble lever (un peu) le pied.   

Taux d’occupation
Le taux d’occupation est le taux du nombre de clients/nombre de lignes connectables. A fin juin, ce taux d est de 18,1% pour SFR et de 16,7% pour Orange. A fin décembre 2014, il était de 17,1% pour SFR et 15,5% pour Orange. A fin décembre 2013, il était de 14,9% pour Numericable et 12,4% pour Orange.
L’objectif pour Orange est d’avoir une base de 60% clients sur fibre d'ici à 2018 et 1 million de client d’ici à la fin de l’année.

Lignes connectables
Chez SFR, le nombre de lignes connectables est de 9,210 millions contre 9,119 millions à fin mars et de 9,958 millions à fin juin 2014, soit une baisse de 7,5%. Pourquoi cette baisse ? Un nettoyage lié au rachat de SFR ?
Chez Orange, c’est 4,314 millions de ligne connectables, contre 3,932 millions à fin mars et 3,028 millions à fin juin 2014, soit une augmentation de 42,5 sur un an.

Gains de nouveaux clients ?
Dans la conquête de nouveaux clients, Orange fait mieux que SFR, mais cela reste à un niveau relativement moyen.
Orange
A fin juin sur 82 000 nouveaux clients, 43 000 étaient des migrations de l’ADSL et 39 000 de nouveaux clients. A fin mars sur 75 000 nouveaux clients, 38 000 étaient des migrations et 37 000 de nouveaux clients. Au total, depuis janvier 2014, Orange a gagné 396 000 clients sur le ftth,193 000 étaient de «nouveaux » clients, soit 48,7% (48% sur l’année 2014 et 47,7% sur 2015).
SFR
A fin juin sur 70 000 nouveaux clients, 64 000 étaient des migrations et 6 000 de nouveaux clients. A fin mars sur 48 000 nouveaux clients, 22 000 étaient des migrations. 

Objectifs de développement
Lors de la présentation de son plan « essentiels 2020 », Orange a prévu le raccordement de 12 millions de foyers pour fin 2018 et 20 millions à fin 2022.
Chez SFR, un plan d’action prévoit de desservir 7,7 millions de prises en 2015 puis 12 millions en 2017 et 15 millions en 2020.
Bouygues prévoit 2 millions de prises ftth à fin 2015.
Free prévoyait (en 2006) 4 millions de prises pour 2012 et 750 000 abonnés (il vient juste de dépaser 100 000 clients ). Depuis, en 2011, Free s’est rapproché d’Orange dans 60 agglomérations et pourrait lancer une offre en ZMD et cela pourrait même  être "une des surprises de Free en 2015".
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Nico le 10 août 2015 à 10:00:34
Il va de soi que c’est significatif pour les deux plus gros « fibreurs ». Bouygues loue des capacités principalement à SFR et Free n’étant pas vraiment dans la course. 
Je ne comprends pas trop pourquoi le chiffre ne serait pas significatif pour ces deux opérateurs. Pour l'instant on ne peut l'avoir car ils ne publient pas les chiffres nécessaires mais si c'était le cas en quoi ce serait moins intéressant ?

Citer
Chez SFR, le nombre de lignes connectables est de 9,210 millions contre 9,119 millions à fin mars et de 9,958 millions à fin juin 2014, soit une baisse de 7,5%. Pourquoi cette baisse ? Un nettoyage lié au rachat de SFR ?
Pour bien comprendre, le 9,958M c'était la somme NC + SFR avant rachat ? Si c'est bien ça, ça me semble logique et la baisse représente donc les nombreux doublons (moins les nouvelles prises).
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 10 août 2015 à 10:20:36
Je ne comprends pas trop pourquoi le chiffre ne serait pas significatif pour ces deux opérateurs. Pour l'instant on ne peut l'avoir car ils ne publient pas les chiffres nécessaires mais si c'était le cas en quoi ce serait moins intéressant ?

Et réciproquement ?  :P

Euh... Well well...de "significatif", tu passes tout seuletoi-même à interessant et à une question que je ne pose pas...D'autant que Free et Bouygues ne publient pas. Bref, pas la peine d'y passer du temps non plus sur de fausses questions ;)
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 12 août 2015 à 08:03:25
L’ARCEP a publié (http://goo.gl/ttkkSf) son observatoire annuel sur la qualité des services mobiles de Bouygues, Free, Orange et SFR.

Résultats 2015
Il en ressort que : "Comme en 2014, les résultats de l’enquête permettent de souligner des différences importantes de qualité de service entre les quatre opérateurs mobiles : la hiérarchie issue de l’enquête 2014 ne change pas cette année. Orange est l’opérateur qui a les meilleurs résultats (153 indicateurs au-dessus de la moyenne), que ce soit pour les services de téléphonie, de SMS ou de données. Bouygues Telecom et SFR affichent des performances assez proches, moins bonnes que celles d'Orange, mais avec un léger avantage pour le premier (respectivement 52 et 42 indicateurs au-dessus de la moyenne). Free Mobile, dont le réseau 3G est en cours de déploiement, obtient des résultats sensiblement moins bons sur un grand nombre d'indicateurs (9 indicateurs au-dessus de la moyenne)."

Globalement, Orange domine avec 153 indicateurs au-dessus de la moyenne, contre 52 pour Bouygues Telecom, 42 pour SFR et 9 pour Free. C'est inquiétant pour SFR et cela confirme les chiffres de déploiement de la 4G. Pour Free tout reste (encore) à faire.
Heureusement (ou pas, c'est selon) le recrutement de nouveaux clients ne se fait pas seulement qu'avec ce type d'enquête. 

Présentation de l'enquête
"L’enquête 2015 a été réalisée entre les mois de février et mai 2015. Elle a permis de réaliser près de 160 000 mesures en 2G, 3G et 4G sur l’ensemble du territoire (à l’intérieur et à l’extérieur des bâtiments) et dans les transports (métro, RER, TER, TGV, autoroutes). Les tests ont porté sur les services mobiles les plus répandus (appels, SMS, transfert de données, web, vidéo)."

Résultats 2014
En juillet 2014, les résultats étaient les suivants. Les critères de la 4G n'étaient pas pris en compte, il donc compliqué de comparer les chiffres d'une année sur l'autre.

(http://nsa38.casimages.com/img/2015/05/28/150528085006909766.png) (http://www.casimages.com/i/150528085006909766.png.html) 
Titre: Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
Posté par: Hammett le 13 août 2015 à 07:55:17
Orange lors de la présentation de ses résultats à fin juin a publié quelques chiffres annexes sur l’activité du fixe et du mobile. 

Stats Mobiles
Le taux de churn est passé de 19,0% pour le T2 2013 à 14,4% deux ans plus tard. La baisse de l’effet Free mobile et les efforts commerciaux permettent d’expliquer ce résultat. Ce taux n’est pas donné pour les autres opérateurs. Avec le développement de la 4G, Orange se renforce sur ses offres premiums (Open et Origami), même si il y a encore de la marge.

(http://nsa37.casimages.com/img/2015/08/01/150801091051320318.png) (http://www.casimages.com/i/150801091051320318.png.html)

Stats fixe
Si la part de conquête à 46% se confirme, ce sera un très bon trimestre pour Orange, le meilleur depuis deux ans. Là aussi Open et Ftth est le duo gagnant. A ce jour, le dévelopement du THD ne permet pas à Orange de gagner significativement des parts de marché, juste de se maintenir.

(http://nsa37.casimages.com/img/2015/08/01/150801091606125657.png) (http://www.casimages.com/i/150801091606125657.png.html)

Evolution du CA
La baisse se poursuit, mais elle s’est quasiment stabilisée et est quasi compensée par des économies ce qui permet de maintenir la rentabilité. La reprise sera-t-elle là un jour et quand ? Certains élèments commencent à redevenir positifs. Le "pire" est-il derrière ?   

(http://nsa37.casimages.com/img/2015/08/01/150801091905121599.png) (http://www.casimages.com/i/150801091905121599.png.html)
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Hammett le 25 août 2015 à 07:53:08
Bouygues Telecom publie ses résultats jeudi et Free lundi prochain. C’est l’occasion de revenir sur les résultats publiés par Orange et SFR/NC au cœur de l’été. Les résultats sont exprimés en milliers et sont compilés à partir des communiqués publiés.

Orange
C’est un bon trimestre commercialement et relativement bon financièrement. Les résultats sont irés par le ftth, Open et Sosh. Dans le mobile, avec le M2M, c’est très positif sur les forfaits, mais une nouvelle fois catastrophique sur le prépayé et la baisse se poursuit sur l’ADSL. C'est quasiment la copie conforme du T1 2015 et du T4 2014.
Cela roule, mais rien de transcendant. Juste de quoi maintenir les positions acquises.

(http://nsa38.casimages.com/img/2015/07/28/150728081156781480.png) (http://www.casimages.com/i/150728081156781480.png.html)

SFR/NC
C’est très mauvais commercialement, mais le groupe devient de plus en plus rentable. Il n’y a que le THD qui est dans le vert. Ces résultats semblent assumés par SFR. La perte est lourde : près d’un million de client en téléphonie mobile sur 6 mois : 458 000 avec un forfait et 539 000 avec prépayé.
Même Free mobile n’avait pas fait mieux ! Sur l’année 2012, SFR avait perdu 773 000 clients et quasiment que sur le prépayé. 

(http://nsa38.casimages.com/img/2015/07/29/150729123902653095.png) (http://www.casimages.com/i/150729123902653095.png.html)
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Hammett le 26 août 2015 à 07:55:36
Bouygues Telecom publie ses résultats demain et Free lundi prochain. Avec la publication des résultats d’Orange et SFR ainsi que de l’ARCEP sur le mobile, il est possible de faire une estimation sur ce que pourraient être les résultats de Bouygues et de Free sur le fixe et les forfaits mobiles.

Forfaits mobiles
Sur 683 000 nouveaux forfaits comptabilisés par l’ARCEP pour le deuxième trimestre, Orange annonce un gain de 414 000 (76 000 grand public et 339 000 M2M). SFR est négatif de -277 000 (-314 000 grand public et +37 000 M2M).
Reste un gain net total de 545 000 nouveaux clients : 490 000 sur le segment grand public et 55 000 sur le M2M.
Lors du T1, Bouygues avait gagné 196 000 nouveaux clients et Free 420 000.

Fixe
Sur le fixe, Orange annonce une part de conquête de 46,5%. Ce qui donne un total de 163 000 nouveaux clients sur le fixe. Avec un gain net de 76 000 clients pour Orange et une perte nette de 119 000 pour SFR, cela laisse un gain de 206 000 nouveaux clients pour Bouygues et Free. Selon François04, Free aurait gagné 75 000 nouveaux clients sur le T2, cela laisserait donc un gain de 131 000 nouveaux clients à Bouygues.
Lors du T1, Bouygues avait gagné 96 000 nouveaux clients et Free 77 000.

Fin d’une partie du suspense demain matin.
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Hammett le 27 août 2015 à 08:05:19
Bouygues Telecom vient de présenter ces résultats (http://www.bouygues.com/wp-content/uploads/2015/08/cp_resultats_groupebouygues_semestriels2015.pdf) à fin juin. Sur le fixe, ils sont moins bons que lors des derniers trimestres. Essoufflement passager ou non ? Sur le mobile, l’embellie du premier trimestre se confirme.

Finance
"Le chiffre d’affaires de Bouygues Telecom est stable sur le deuxième trimestre 2015 à 1,1 milliard d’euros et n’est en recul que de 1% à 2,2 milliards d’euros au premier semestre. Le chiffre d’affaires réseau est en baisse de 2% sur le deuxième trimestre 2015 à 952 millions d’euros et de 3% sur le premier semestre à 1,9 milliard d’euros.
L’EBITDA du semestre est en croissance de 21 millions d’euros à 323 millions d’euros malgré l’impact de la fin du repricing du parc de clients Mobile. La marge d’EBITDAf est ainsi en hausse de 1,5 point sur le premier semestre à 17,1%. Le résultat opérationnel courant ressort à -54 millions d’euros, en amélioration de 17 millions d’euros comparé au premier semestre 2014. Le résultat opérationnel est de -109 millions d’euros après prise en compte de 55 millions d’euros de charges non courantes essentiellement liées à la mise en oeuvre du partage de réseau avec Numericable-SFR au premier semestre 2015.


Résultats commerciaux
(http://nsa37.casimages.com/img/2015/08/27/150827080152789010.png) (http://www.casimages.com/i/150827080152789010.png.html)

Sur le fixe, Bouygues progresse de 78 000 nouveaux clients sur le T2, dont 6 en très haut débit, ce qui devient un peu inquiétant. Le nombre de clients FTTH est de 23 000. Sur le mobile, c'est 215 000 nouveaux forfaits, 68 000 proviennent du M2M.
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Hammett le 27 août 2015 à 08:21:30
Un prono pour Free : sur le fixe +128 000 nouveaux clients  ? Sur le mobile : +385K 000 ? Fin du suspense lundi matin. 
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: tom pouce le 27 août 2015 à 11:31:19
Ouille.
23k clients en quasiment 1 an d'existence pour l'offre FTTH, ils jouent petits bras... encore pire que ce que l'on peut estimer de Free ! :(

Dommage pour une offre qui a du potentiel. Ceci dit, Free ne migrerait pas, ils feraient sans doute pareil voire moins bien...

128K clients potentiels pour Free, ça serait un très beau score pour un T2 sans vente privée. Effet de lancement de la Mini 4K ?
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Nico le 27 août 2015 à 11:42:54
23k clients en quasiment 1 an d'existence pour l'offre FTTH, ils jouent petits bras... encore pire que ce que l'on peut estimer de Free ! :(
Je compte 17k en 1 an, et 6k en 3 ans auparavant.

https://lafibre.info/bbox-ftth/nombre-de-clients-ftth/msg253640/#new
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: tivoli le 27 août 2015 à 11:47:45
Si on prends 217j travailles ca fait 80 abo / jour pour toute la france.

L'autoentreprenneur qui m'a installe la ligne faisait 4 personnes /jour de memoire , ce chiffre serait atteignable  avec 20 techniciens.

J'arrete mes calculs qui ne veulent rien dire mais je trouve ca super faible quand meme et je comprends mieux (meme si je ne l'accepte pas) que BT ne modifie pas son SI pour si peu (passage de 400 a 1000 ou passage a la miami)
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: tom pouce le 27 août 2015 à 11:50:08
L'autoentreprenneur qui m'a installe la ligne faisait 4 personnes /jour de memoire , ce chiffre serait atteignable  avec 20 techniciens.
Moins : il y a des logements déjà fibrés.
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Hammett le 27 août 2015 à 12:29:30
Avec le réseau SFR/NC, les recrutements sont pas en forme non plus. Cela stagne depuis le rachat, car cela est trop cher si l'on en croit son assignation devant le Tribunal de Commerce.
Pour Free, y-aura-t-il publication du nombre de clients FttH ? Au moins pour montrer qu'il est devant Bouygues ?
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Paul le 29 août 2015 à 18:22:22
Ouille.
23k clients en quasiment 1 an d'existence pour l'offre FTTH, ils jouent petits bras... encore pire que ce que l'on peut estimer de Free ! :(

Dommage pour une offre qui a du potentiel. Ceci dit, Free ne migrerait pas, ils feraient sans doute pareil voire moins bien...

128K clients potentiels pour Free, ça serait un très beau score pour un T2 sans vente privée. Effet de lancement de la Mini 4K ?

Je ne trouve pas ça mauvais pour Bouygues qui a débarqué d'un seul coup sur la fibre il y a un an à peine du point de vue du quidam lambda. Avant juin 2014, pas plus de 3-4 férus de technologie qui se battent en duel et les membres de lafibre.info connaissaient l'offre FTTH. L'image de marque pour le FTTH était à créer, les box à éprouver, les recommandations de l'offre par bouche-à-oreille c'était pas encore ça etc.

Free a fait le contraire, la grosse com' dès 2006, mais déploiement trèèèèèèès progressif, et surtout pas mal de ratés (service client pas formé, délais de raccordement, box incapable de router le débit de l'offre, qualité de service).

Free a dépassé les 100k clients. Mais ça fait quand même 9 ans que l'histoire a commencé, ce qui fait, en considérant qu'ils en ont 128k maintenant, qu'ils ont pris 14222 clients par an (face aux 17000 de Bouygues). Bouygues Telecom n'a donc pas à rougir.
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Nico le 29 août 2015 à 19:22:08
Free a dépassé les 100k clients. Mais ça fait quand même 9 ans que l'histoire a commencé, ce qui fait, en considérant qu'ils en ont 128k maintenant, qu'ils ont pris 14222 clients par an (face aux 17000 de Bouygues). Bouygues Telecom n'a donc pas à rougir.
Compter les clients ByTel sur la dernière année et les clients Free depuis le début c'est pas moyen ?

http://francois04.free.fr/nav.php?type=F
01/08/2014 : 81k
01/08/2015 : 133k
+52k clients

Donc en prenant la dernière année, +17k pour ByTel et +52k pour Free.

Ou si on prend depuis le début (c'est 2011 pour Bouygues Télécom), +15k/an pour Free et +6k pour ByTel.

Moi je vois un Free qui va plutôt mieux que Bouygues Télécom sur le FTTH !
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: turold le 29 août 2015 à 19:36:33
Compter les clients FTTH à partir de 2011 pour BT quand ce n'était sur le site officiel de l'opérateur que depuis 2014, et Free depuis 2006 déjà sur le site officiel de l'opérateur, ce n'est pas moyen?
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Nico le 29 août 2015 à 19:41:51
Les deux visions sont tout à fait défendables, mais il me semblait important de présenter aussi la seconde.

Puis bon raisonner sur le fait qu'ils avaient un réseau mais ne le commercialisaient pas pour dire à la fin que ByTel n'a pas à rougir, ça me dérange ;).
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: turold le 29 août 2015 à 19:48:39
Les deux visions sont tout à fait défendables, mais il me semblait important de présenter aussi la seconde.

Puis bon raisonner sur le fait qu'ils avaient un réseau mais ne le commercialisaient pas pour dire à la fin que ByTel n'a pas à rougir, ça me dérange ;).
Moi, c'est ta vison qui me dérange...
Mais bon, je suis client BT mobile, je ne suis peut être pas objectif, perso.
Et toi, chez Free en mobile?

Une chose est sûre, Free et BT ne donnent pas la priorité au FTTH. Pour le reste, guerre de visions entre personnes qui ne peuvent rien faire sur la politique des opérateurs (comme Nico et Turold^^).
À l'horizon 2020, chose qui le confirme:
- BT a le plus petit objectif dans le THD en FTTx
- Free est le seul grand opérateur à ne pas donner d'objectif dans le FTTx
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Nico le 29 août 2015 à 20:11:09
Je ne sais pas trop ce que vient faire le mobile par ici mais j'ai bien une SIM Free Mobile. Ceci dit c'est pas vraiment qqch qui fait aimer outre mesure l'opérateur dans mon cas ;). Mais c'est marrant pour *tester*, je ne regrette pas.

J'ai l'impression que c'est un peu à la recherche du moins pire, au final historiquement Bouygues Télécom a effectivement fait profil bas pendant 4 ans mais les chiffres donnent aujourd'hui (en 2015) un large avantage à Free sur son concurrent malgré les débuts que l'on connait.
Qu'est-ce qui est le mieux entre les deux ? Bonne question.
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: turold le 29 août 2015 à 20:23:17
Je ne sais pas trop ce que vient faire le mobile par ici mais j'ai bien une SIM Free Mobile. Ceci dit c'est pas vraiment qqch qui fait aimer outre mesure l'opérateur dans mon cas ;). Mais c'est marrant pour *tester*, je ne regrette pas.
La réponse est dedans.^^
J'ai l'impression que c'est un peu à la recherche du moins pire, au final historiquement Bouygues Télécom a effectivement fait profil bas pendant 4 ans mais les chiffres donnent aujourd'hui (en 2015) un large avantage à Free sur son concurrent malgré les débuts que l'on connait.
4 ans de profil bas, et avant, environ 5 années sans BT FTTH mais avec Free FTTH => donc encore heureux que Free FTTH est (encore) devant BT FTTH. Très logique si on ne regarde que le nombre de clients FTTH.
Qu'est-ce qui est le mieux entre les deux ? Bonne question.
Peering: BT
Prix: BT
Disponibilité de l'offre: pareil en nombre de prises, tout du moins en ordre de grandeur, mais le détail n'est pas calqué (maison/immeuble, villes, etc)
Technique réseau: Free à long terme pour le FTTH P2P, BT pour les 1ers mois du contrat
Technique dépannage: Free
Box: la plupart préfère celle de Free
Débit NAT: BT
Evolution de l'offre: Free (aucune évolution chez BT à part résilier et revenir)
Et j'oublie peut être quelques critères.
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Hammett le 29 août 2015 à 20:29:05
Bouygues a pris le parti de démarrer sur le Fttla de Numericable. Aujourd'hui, c'est 400 000 clients et 15,3% de sa base clientèle. C'est plutôt bon, 6 ans après le premier communiqué.
Free c'est 100 à 120 000 clients, soit 2% de sa base. 10 ans après le premier communiqué sur le sujet. C'est quand même assez nul au niveau résultats. D'ailleurs absence de transparence de Free est hautement significative.

Cela n'engage à rien sur l'avenir, mais Free va devoir s'y mettre un jour ou l'autre (Pour la concurrence, c'est plutôt l'autre...) afin de ne pas trop décrocher.
Après fondamentalement, 99% des clients se foutent totalement de la technologie, du moment que cela tourne.
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Nico le 29 août 2015 à 20:46:50
La réponse est dedans.^^
Je dois pas être malin alors, j'ai toujours pas compris. Ce n'est pas le fait d'être client FM qui me fait avoir ce raisonnement (sinon j'aurais plutôt envie d'être négatif).

Citer
Très logique si on ne regarde que le nombre de clients FTTH.
Justement, j'invitais à regarder la progression sur 1 an en mettant de côté l'historique. C'est pas complet comme vision mais intéressant aussi pour voir qui arrive à recruter.

Citer
Et j'oublie peut être quelques critères.
Ouh là, je ne parlais que de recrutement FTTH, t'es allé loin là !
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: turold le 29 août 2015 à 21:03:13
Je dois pas être malin alors, j'ai toujours pas compris. Ce n'est pas le fait d'être client FM qui me fait avoir ce raisonnement (sinon j'aurais plutôt envie d'être négatif).
Si, justement, pour le côté "malin".
Le rapport est que l'on *peut* être influencé par le fait d’être chez l'un des 2 opérateurs, même si ce n'est pas en FTTH. Et ce, en bien ou en mal selon comment ça fonctionne avec ledit opérateur.
Mais tu dis, et répètes, que ce n'est pas ton cas. Ou tout du moins pas de façon consciente.
Ouh là, je ne parlais que de recrutement FTTH, t'es allé loin là !
Ah... ok, désolé.^^

Je profite pour un petit correctif:
Une chose est sûre, Free et BT ne donnent pas la priorité au FTTH. Pour le reste, guerre de visions entre personnes qui ne peuvent rien faire sur la politique des opérateurs (comme Nico et Turold^^).
À l'horizon 2020, chose qui le confirme:
- BT a le plus petit objectif dans le THD en FTTx
- Free est le seul grand opérateur à ne pas donner d'objectif dans le FTTx
Dans ces objectifs, il y a un gros "mais". Et c'est le dernier propos de Hammett qui me le fait indirectement rappelé.
Les objectifs FTTx concernent technologiquement:
- Orange: FTTH
- SFR-NC: FTTLA + FTTH
- BT: FTTH (et pas du tout le FTTLA!)
- Free: aucun objectif publique dans le fixe, à part une part de marché tout confondu

Donc attention aux chiffres prévisionnels de BT.
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Optrolight le 29 août 2015 à 21:49:43
Maintenant que les trois gros ont donné leur chiffre FTTH peut être que free va le faire.... l'un de ces arguments étaient de dire :" les autres mélanges tout alors pourquoi pas nous"!!!
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Paul le 29 août 2015 à 22:12:00
Puis bon raisonner sur le fait qu'ils avaient un réseau mais ne le commercialisaient pas pour dire à la fin que ByTel n'a pas à rougir, ça me dérange ;).

Alors effectivement j'ai pas compris pourquoi non plus. Après le réseau ne devait pas être à 100% prêt, il devait y avoir une raison.
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Nico le 29 août 2015 à 22:45:04
Alors effectivement j'ai pas compris pourquoi non plus. Après le réseau ne devait pas être à 100% prêt, il devait y avoir une raison.
Le réseau était prêt (il y a eu des abonnés), pas le SI pour le commercialiser. Et ça devait pas être une priorité.
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: tom pouce le 30 août 2015 à 01:18:32
Une chose est sûre, Free et BT ne donnent pas la priorité au FTTH.
Ne donnAIent.
Mais le time to market est très élevé sur ce genre de sujet, encore plus d'ailleurs quand il y a un existant à refaire.
(il est sans doute moins élevé pour lancer une ville, chez un gros industriel tel qu'Orange qui a une certaine expertise en lancement de chantiers from scratch).

Citer
- Free est le seul grand opérateur à ne pas donner d'objectif dans le FTTx
Heu si, Free a donné
- des objectifs entre 2007 et 2010, jamais tenus (les 100K abonnés ont pris 6 ou 7 ans de retard)
- un objectif à terme, sans précision, plus récemment (début 2014 (http://www.iliad.fr/en/finances/2014/Slideshow_2013_100314.pdf), en disant qu'ils visaient ~700 à 900K abonnés à terme sur le réseau P2P : ça n'a rien de déconnant en considérant une migration complète des zones déployées (Paris seul, c'est plus de 350K freenautes).

Le réseau était prêt (il y a eu des abonnés), pas le SI pour le commercialiser. Et ça devait pas être une priorité.
Vu ce qu'il restait à faire côté SI, clairement, ce n'était pas une priorité sinon ça aurait été fini bien avant.
En tout cas, pour revenir à ce que tu disais avant : qu'ils aient tenté mais se soient embourbés (Free) ou aient juste mis le projet en bas de la pile (BT), c'est très regrettable, beaucoup de temps perdu...
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Hammett le 31 août 2015 à 08:01:37
Iliad vient de publier (http://www.iliad.fr/finances/2015/CP_310815.pdf) ses résultats pour le deuxième trimestre 2015.
Très moyen sur le fixe et bon sans plus sur le mobile. Sur le fixe, il y a un coup de mou sur ce T2 ou il termine troisième. Sur le mobile, c’est un gros trimestre, mais cela reste le plus petit de Free depuis son lancement. C’est le deuxième trimestre consécutif qu'il est dépassé par Orange sur les recrutements mobiles (avec M2M).

(http://nsa38.casimages.com/img/2015/08/31/150831075542526722.png) (http://www.casimages.com/i/150831075542526722.png.html)

A noter que Free ne donne toujours sur la Fibre.
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: tom pouce le 31 août 2015 à 08:28:38
À défaut, on a plus d'infos sur la 4G.
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Philoutix le 31 août 2015 à 08:32:29
Arrive-t-on aux limites du modèle économique Low-Cost ?
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: eruditus le 31 août 2015 à 08:34:10
Un prono pour Free : sur le fixe +128 000 nouveaux clients  ? Sur le mobile : +385K 000 ? Fin du suspense lundi matin.

Au final, + 46 000 sur le fixe. Comment expliquer cette différence avec les 128k nouveaux clients de ton pronostic ?
L'estimation en part de marché d'Orange, c'est n'importe quoi ? Un ou plusieurs autres acteurs ont été oubliés dans le décompte ?
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: oliviertoto92350 le 31 août 2015 à 08:39:21
A noter que Free ne donne toujours sur la Fibre.

Les obligations légales 100.000 clients ne doivent pas être remplies.
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Hammett le 31 août 2015 à 08:40:06
L'estimation d'Orange est une estimation un peu trop estimative. C'est généralement le cas depuis de très nombreux trimestres. Par contre, elle donne une tendance sur l'importance des résultats d'Orange; C'est déjà cela.
Par contre, par rapport à l'ARCEP, cela "colle" sur les mobiles. Faudrait la même chose sur le fixe.


Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: vivien le 31 août 2015 à 08:57:30
Le récapitulatif pour le 2ème trimestre 2015 :

Sur le fixe :
- Bouygues Telecom Fixe : 2,602 millions (+78 000)
- Free Fixe : 5,991 millions (+46 000)
- Orange Fixe : 10,497 millions (+76 000)
- Numericable-SFR Fixe : 6,401 millions (- 119 000)

Sur le mobile :
- Bouygues Telecom Mobile : 11,443 millions (+160 000)
- Free Mobile : 10,925 millions (+400 000)
- Orange Mobile : 27,507 millions (+227 000)
- Numericable-SFR Mobile : 21,895 millions (- 599 000)

Fixe + Mobile :
- Bouygues Telecom Total : 14,045 millions (+256 000)
- Free Total : 16,916 millions (+446 000)
- Orange Total : 38,004 millions (+303 000)
- Numericable-SFR Total : 28,296 millions (- 718 000)
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: alain_p le 31 août 2015 à 09:37:51
Les obligations légales 100.000 clients ne doivent pas être remplies.

Les obligations légales, c'est de répondre à l'enquête ARCEP sur la qualité de service dès que l'on atteint 100.000 aboonés sur n'importe quel support, mais pas d'annoncer un chiffre précis d'abonnés. Donc on sait, vu que Free a répondu à l'enquête ARCEP sur ce point, qu'ils ont plus de 100.000 abonnés fibre, mais on ne sait pas le chiffre exact. D'après francois04, ils en auraient environ 135.000.
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Hammett le 31 août 2015 à 10:02:40
Quelques données sur les parts de conquête sur les forfaits mobiles (avec le M2M) et sur le fixe (avec le très haut débit) pour les 4 principaux opérateurs. 
A noter que pour la première fois depuis le lancement de Free Mobile, c’est le plus faible trimestre pour le recrutement. Avec le M2M, pour le deuxième trimestre consécutif Orange arrive devant Free. Bouygues fait un bon trimestre et SFR a complétement plongé.
Sur le fixe, rien d’exceptionnellement notable. Avec le ftth, Orange (+82 000) fait quasiment le double de recrutement que Free sur l’Adsl. Bouygues se tasse sérieusementar. Le marché se tasse, il est uniquement animé par la montée en charge du Ftth d'un coté (Orange et SFR) et un peu avec les promotions de l'autre (Free et Bouygues).

Parts de conquête sur les forfaits mobiles au T2 :
Orange 414 000 nouveaux clients, soit 40,2% de parts de conquête,
Free, 400 000 soit 38,9%, 


Bouygues 215 000, soit 20,9%,
SFR France est négatif -314 000


Total 1,029 000


Parts de conquête sur fixe (ADSL et très haut débit) au T2 :
Bouygues 78 000 nouveaux clients, soit 39,0% de parts de conquête,
Orange 76 000, soit 38,0%,
Free, 46 000 soit 23,0%,
SFR est négatif -119 000.
Total 200 000  

Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Nico le 31 août 2015 à 10:19:46
Les obligations légales 100.000 clients ne doivent pas être remplies.
Si, c'est bien pour ça qu'ils étaient dans le dernier rapport QoS ARCEP.

Pour autant ça ne les oblige pas à donner leur nombre d'abonnés !
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: BadMax le 31 août 2015 à 10:46:06
(...) Le marché se tasse (...)

Le taux de pénétration de l'ADSL doit commencer à plafonner (peu de nouveaux raccordements ?) et/ou les gens en ont marre de basculer d'une offre à une autre.
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Hammett le 31 août 2015 à 10:58:37
Cela commence à plafonner. La croissance sera de moins d'un million cete année.
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: tom pouce le 31 août 2015 à 11:22:54
Arrive-t-on aux limites du modèle économique Low-Cost ?
Il y a pire limite.
Ce serait sans doute dommage de se déclarer vainqueur parce que le churn naturel de Free limite un taux de recrutement brut qui doit rester sacrèment élevé, et parce que la base de clients low-cost est désormais plus installée chez un opérateur ou chez un autre, au lieu d'attendre la fin de son engagement ou meilleure offre comme c'était le cas il y a 2 ou 3 ans.
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Hammett le 31 août 2015 à 11:45:51
et parce que la base de clients low-cost est désormais plus installée chez un opérateur ou chez un autre, au lieu d'attendre la fin de son engagement ou meilleure offre comme c'était le cas il y a 2 ou 3 ans.

Tu peux préciser ? J'ai beau relire, c'est pas si clair que cela. ;)

Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: BadMax le 31 août 2015 à 11:48:24
Pareil.

Je me suis mis en hypo à essayer de lire.
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: NBQG1304 le 31 août 2015 à 12:13:53
Moi j'ai compris :P
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: tom pouce le 31 août 2015 à 13:31:20
Les clients qui veulent du low-cost sont déjà en grande partie chez Free ou sur une offre low-cost qui leur correspond (b&y, Sosh, Red... font des choses similaires).
Il n'y a plus de clients impatients de passer chez Free, comme il y a pu y en avoir par millions en 2012 ou 2013, et les enfants de Mme Michu ont eu le temps de changer son forfait en 2014.

C'est plus clair ? ;)
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Hammett le 31 août 2015 à 13:35:44
C'est beau quand tu t'exprimes comme cela.  :)

On est d'accord. Sauf nouvelle guerre de prix. 




Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: alain_p le 31 août 2015 à 20:40:50
Il y a déjà une guerre des prix sur le fixe. Elle est menée par Bouygues avec des prix de 20 à 27 €, bien inférieurs à ceux de Free. C'est d'ailleurs pourquoi ils ont encore fini en tête des recrutements au 2eme trimestre, malgré la fibre Orange, et que Free a fait beaucoup moins bien que d'habitude, malgré la sortie de la mini 4K...

Sur le mobile, c'est effectivement freemobile qui mène la danse pour l'instant.
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Hammett le 01 septembre 2015 à 07:56:52
Après la publication des résultats à fin juin 2015, voici le tableau récapitulatif des parts de marché dans le fixe

(http://nsa38.casimages.com/img/2015/09/01/150901075556249053.png) (http://www.casimages.com/i/150901075556249053.png.html)

Précisions
- Les données (exprimées en milliers) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR. 
- La catégorie « autres » est calculée en prenant le total ARCEP à fin mars 2015 défalqué des totaux publiés par les  opérateurs à fin mars. Elle sera mise à jour lors de la prochaine publication de l’ARCEP pour ses estimations du T2.
- On y trouve donc par exemple les opérateurs DCOM comme SRR (54 000 à fin T3 2014), Outremer Telecom (57 000 clients à fin 2012), Zeop (10 000 clients) et  Canal+-Mediaserv (28 000 clients). Il y a également les opérateurs professionnels et les opérateurs locaux, les FAI alternatifs, mais aussi La Poste Mobile (qui déclarait 65 000 clients à fin décembre).
- Pour lire le tableau : Orange est à 39,84% de parts de marché avec 10,497 millions de clients et a recruté 323 000 nouveaux clients entre le T2 2014 et le T2 2015, soit une augmentation de 3,2% de sa base clientèle. 

Bouygues fait nettement moins bien que lors des trimestres précédents. La barre de 10% de parts de marché s’éloigne. Le très haut débit patine. Tassement passager ou la concurrence s’est finalement bien adapté ?   

Free tire la langue, malgré ses offres promotionnelles. Si Free ne se lance pas sur le Ftth, le segment low-cost finira par ne plus être suffisant.

Orange flirte avec la barre des 40% de pdm et a stoppé sa baisse. Les bons chiffres sur le très haut débit ne compensent pas assez la baisse sur l’Adsl. Orange se place sur le Ftth, mais rien n'est acquis, il va lui falloir conquérir beaucoup plus pour prendre sur ses concurrents.   

SFR est en pleine dégringolade, le très haut débit ne compense pas la baisse sur l’ADSL. Des pertes de clients pour le deuxième trimestre consécutif ! Il va lui falloir repartir rapidement en reconquête pour que cela ne devienne pas un petit désastre. Free se rapproche.
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: kgersen le 01 septembre 2015 à 08:50:58
Le même tableau en graphe (click dessus pour voir la version interactive et les données en format texte):

(https://docs.google.com/spreadsheets/d/13xPU9Y-d1SOkKEfkC9fyqKjGB1OwErZqY30aeD9Z2Mk/pubchart?oid=1120331578&format=image) (https://docs.google.com/spreadsheets/d/13xPU9Y-d1SOkKEfkC9fyqKjGB1OwErZqY30aeD9Z2Mk/pubchart?oid=1120331578&format=interactive)

La feuille Google Docs (4eme onglet) (https://docs.google.com/spreadsheets/d/13xPU9Y-d1SOkKEfkC9fyqKjGB1OwErZqY30aeD9Z2Mk/edit#gid=1162840567).
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: vivien le 01 septembre 2015 à 09:14:54
Si la tendance se poursuite, Free dépasse SFR-Numericable en terme de clients fixe fin 2016.

On peut se douter que SFR va réagir...
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: alain_p le 01 septembre 2015 à 09:42:44
On peut se douter que SFR va réagir...

Comment ? En baissant ses prix ?
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: tom pouce le 01 septembre 2015 à 09:51:06
On peut se douter que SFR va réagir...
NC n'a quasiment pas recruté depuis plus de 5 ans, augmentant juste la profitabilité de sa base client.
Je doute que SFR coure après le chiffre. :)
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: BadMax le 01 septembre 2015 à 09:52:39
+1 SFR/NC cherche à faire rentrer de l'argent en améliorant les marges, pas en augmentant le nombre d'abonnés.

On verra si la stratégie est pertinente à moyen/long terme.
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Hammett le 01 septembre 2015 à 10:11:10
A un moment donné, pour améliorer les marges, faut aussi recruter des clients. Forcèment, SFR va devoir réagir pour au moins garder ses clients.On verra avec l'arrivée de M.Combes.
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: tom pouce le 01 septembre 2015 à 10:47:18
A un moment donné, pour améliorer les marges, faut aussi recruter des clients.
L'exemple de NC montre le contraire.
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: tivoli le 01 septembre 2015 à 10:49:32
Les gens autour de moi qui ont Numericable sont captifs, l'adsl est pourri pour eux (trop loin du dslam / pas sur le bon dslam), la fibre pas dispo, c'est pour ca qu'ils sont chez NC.
Alors oui NC peut augmenter tranquilou de 1€/mois tous les six mois pour ces personnes :-(

J'ajoute qu'autant la qualite de l'internet et du tel est pourrie (plusieurs pannes par mois) autant la TV marche quasi toujours avec un tres bonne qualite
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Hammett le 01 septembre 2015 à 11:15:14
L'exemple de NC montre le contraire.

Faut pas toujours regarder le passé. Le nombre de clients n'est pas le même non plus. Après, c'est sur, tout est ouvert.
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Kaelhan le 01 septembre 2015 à 17:00:41
Il doit sans doute exister un point bas en terme de nombre de clients pour SFR-NC et un point maximum en terme de prix à dépenser pour les clients (quoique là je suis moins sûr  ;)).
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Hammett le 02 septembre 2015 à 07:58:22
Après la publication des résultats à fin juin 2015, voici le tableau récapitulatif des parts de marché dans le mobile.

(http://nsa37.casimages.com/img/2015/08/31/150831010246354059.png) (http://www.casimages.com/i/150831010246354059.png.html)

Précisions
- Les données (exprimées en milliers) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR. 
- Par opérateur, c’est le nombre total de clients (y compris les Mvno et filiales) qui est pris en compte. Pour avoir un peu plus de détails voir les chiffres de L’ARCEP et ceux publiés par les opérateurs.
- Pour lire le tableau : Orange est à 39% de parts de marché avec 28,345 millions de clients et a gagné 78 000 clients entre le T2 2014 et le T2 2015, soit une hausse de 0,3%.

Le détail
Bouygues fait un bon trimestre. Son différentiel avec Free ne tient plus qu’à un fil : 508 000 clients. A ce rythme, Free sera complétement devant avant la fin de l’année. Sur les forfaits, Free est passé devant pour 384 000 clients.
Free est à 16% du marché. Pour atteindre l'objectif affiché de 25% du marché, il va falloir à Free d'autres leviers de croissance que son forfait à 0/2€. Mais lesquels ?
Orange continue de perdre sur le prépayé et les Mvno’s et est en croissance sur le M2M et Sosh. Sur ce trimestre (comme pour le précédent), en incluant le M2M, il termine devant Free. C’est déjà pas mal.
SFR plonge un fois de plus. Même Free Mobile ne lui avait pas causé autant de pertes : 1,2 million sur 12 mois ! La reconquête devra être vigoureuse.
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: alain_p le 02 septembre 2015 à 08:30:20
Les gens autour de moi qui ont Numericable sont captifs, l'adsl est pourri pour eux (trop loin du dslam / pas sur le bon dslam), la fibre pas dispo, c'est pour ca qu'ils sont chez NC.
Alors oui NC peut augmenter tranquilou de 1€/mois tous les six mois pour ces personnes :-(

J'ajoute qu'autant la qualite de l'internet et du tel est pourrie (plusieurs pannes par mois) autant la TV marche quasi toujours avec un tres bonne qualite

Le câble est présent en zone urbaine. Or la fibre arrive en zone urbaine. NC peut craindre de perdre des clients dans les années à venir, surtout avec ses prix, nettement supérieurs à ce qui se pratique en FTTH.
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: kgersen le 02 septembre 2015 à 16:15:07
pdm mobile actualisé (click pour la version interactive):

(https://docs.google.com/spreadsheets/d/13xPU9Y-d1SOkKEfkC9fyqKjGB1OwErZqY30aeD9Z2Mk/pubchart?oid=412920425&format=image) (https://docs.google.com/spreadsheets/d/13xPU9Y-d1SOkKEfkC9fyqKjGB1OwErZqY30aeD9Z2Mk/pubchart?oid=412920425&format=interactive)

La feuille Google Docs (2eme onglet) (https://docs.google.com/spreadsheets/d/13xPU9Y-d1SOkKEfkC9fyqKjGB1OwErZqY30aeD9Z2Mk/edit#gid=1119996361).
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Hammett le 03 septembre 2015 à 07:59:32
Après la publication des résultats à fin juin 2015, voici un tableau récapitulatif sur quelques données générales publiées par Bouygues Telecom et Free. Le match est d’importance, car Free est devenu le troisième opérateur national en terme de chiffre d’affaire, de rentabilité et du nombre de clients. Bouygues étant encore devant sur le nombre de clients mobiles.

(http://nsa38.casimages.com/img/2015/09/03/150903080138236061.png) (http://www.casimages.com/i/150903080138236061.png.html)

Mobile
Bouygues résiste encore sur quelques points, comme le nombre de clients sur le segment mobile. Mais au rythme actuel de recrutement de Free, Bouygues devrait être dépassé pour la fin de l’année. L'écart n'est plus que 508 000 clients, mais quoiqu’il arrive, Bouygues restera devant en ce qui concerne le chiffre d’affaire du segment mobile. 

Fixe
Sur le fixe, depuis décembre 2013 et malgré ses efforts commerciaux, Bouygues n’a comblé l’écart avec Free que pour 238 000 clients. Le chat est maigre.

Finance
Sur le chiffre d’affaire Free est passé devant, mais l’écart s’est réduit par rapport au T1 (4 millions contre 15 millions). Alors que l’avance était de 270 millions à fin 2014 pour Bouygues et de 900 millions à fin 2013. Free gagne des clients qui ils dépensent moins que ceux de Bouygues. Sinon, l’Ebitda démontre que Free est 2 fois plus rentable que Bouygues !

A noter que Free ne publie par d'ARPU mobile. Il s'agit donc de la division du CA mobile par le nombre de client, lui même divisé par 6. Cela reste imprécis, mais donne une bonne indication.
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Hammett le 04 septembre 2015 à 08:01:37
L'ARCEP vient de publier (http://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/hd-thd-detail/t2-2015/hd-thd-suivi-abonnements-t2-2015.pdf) ses données provisoires "Observatoire trimestriel des marchés de DÉTAIL des communications électroniques (services fixes haut et très haut débit) en France – 2ième trimestre 2015 - résultats provisoires - "

1- Nombre d’abonnements haut et très haut débit (chiffres ARCEP)
(http://nsa38.casimages.com/img/2015/09/03/150903055037819530.png) (http://www.casimages.com/i/150903055037819530.png.html)

Evolutions
Globalement, sur les 12 derniers mois le marché poursuit sa croissance avec un taux de 3,4%. En 2014, sur la même période, ce taux était de 4,1%. Au même rythme, il pourrait être de 2,2% sur 2015. Le marché est en voie de stagnation et est uniquement porté par le développement du très haut débit. A noter que la croissance sur les douze derniers mois est juste en dessous du million avec 860 000 nouveaux abonnements. Sur le dernier trimestre, l'ARCEP calcule 92 000 nouveaux clients.   

Pour l’ARCEP : "Le nombre d'abonnements à haut débit s'élève à 22,4 millions, soit un recul de 190 000 abonnements en un trimestre et près de 630 000 par rapport au deuxième trimestre 2014. La baisse constatée est entièrement portée par le repli du nombre d'abonnements xDSL dont le débit est inférieur à 30 Mbits/s".
Pour le FFTH, c'est une augmentation de 100 000 et pour les autres abonnements THD c'est 45 000 et 130 000 pour le très haut débit dont le débit est compris entre 30 et 100 Mbit/s

2- Récapitulatif calculé à partir des communiqués des FAI
 
(http://nsa37.casimages.com/img/2015/09/03/150903060614577520.png) (http://www.casimages.com/i/150903060614577520.png.html)

Précisions
- Les données (exprimées en millions) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR. 
- La catégorie « autres » est calculée en prenant le total ARCEP à fin juin 2015 défalqué des totaux publiés par les opérateurs à fin juin.
- On y trouve donc par exemple les opérateurs DCOM comme SRR (54 000 à fin T3 2014), Outremer Telecom (57 000 clients à fin 2012), Zeop (10 000 clients) et  Canal+-Mediaserv (28 000 clients). Il y a également les opérateurs professionnels et les opérateurs locaux, les FAI alternatifs, mais aussi La Poste Mobile qui déclarait 65 000 clients à fin décembre 2014.
- Pour lire le tableau : Orange est à 39,84% de parts de marché avec 10,497 millions de clients et a recruté 323 000 nouveaux clients entre le T2 2014 et le T2 2015, soit une augmentation de 3,2% de sa base clientèle. 
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Hammett le 06 septembre 2015 à 09:00:48
Les récapitulatifs de la semaine.

Parts de marché sur le fixe au 30/06
(http://nsa37.casimages.com/img/2015/09/03/150903060614577520.png) (http://www.casimages.com/i/150903060614577520.png.html)

Parts de marché sur le mobile au 30/06
(http://nsa37.casimages.com/img/2015/08/31/150831010246354059.png) (http://www.casimages.com/i/150831010246354059.png.html)

Le match Bouygues / Free au 30/06
(http://nsa38.casimages.com/img/2015/09/03/150903080138236061.png) (http://www.casimages.com/i/150903080138236061.png.html)
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Hammett le 07 septembre 2015 à 07:12:43
Après la publication des résultats de Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR à fin juin 2015, voici un tableau récapitulatif des parts de marché pour le très haut débit selon les critères de l’ARCEP (débit >= 30Mbts).

Que prendre en compte chez SFR ?
Une précision sur les résultats de SFR/Numericable. Il faut aller voir les résultats de la maison mère – Altice - pour y voir un peu plus clair et prendre la référence «Triple Play Customers ».
Le total publié par SFR/NC peut regrouper un ou plusieurs clients en fonction des services souscrits "for one or more of our cable based services".
Une autre notion permet de s’approcher un peu plus de la réalité : celle de «Triple Play Customers », qui permet de rendre un peu plus crédible l’évolution des chiffres de SFR et Numericable avant et après fusion.
Pour le T3 2014,  249 000 (chiffre SFR) + 874 000 (chiffre Altice) soit 1,123 million à 1,122 million (chiffre Altice au T4 2014 et 1,149 (chiffre Altice) pour le T1 2015. 

Précisions
- Les données (exprimées en millions) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Orange et SFR et Altice. 
- Les opérateurs gagneraient à publier des chiffres clairs et à séparer le VDSL du reste du THD. En particulier, Free ne publie rien. SFR et Bouygues Telecom cumulent l’ensemble des technologies. Orange ne donne que le FTTH.
- Free ne publie pas de chiffres. Xavier Niel a parle de 100 000 clients à fin décembre/début janvier et François04 estime à 127 000 à fin juin. C'est donc un ordre d'idée.
- Pour lire le tableau : SFR est à 49,8% de parts de marché avec 1,234 million de clients.

La synthèse
(http://nsa38.casimages.com/img/2015/08/31/150831063718523147.png) (http://www.casimages.com/i/150831063718523147.png.html)

Bouygues Le THD représente 15,3% de sa base clientèle contre 15,5% à fin mars 2015, 15,6% à fin décembre 204, 15,9% à fin septembre, 16,5% à fin juin, 17,8% à fin mars, 18,3% à fin 2013 et 16,1% à fin 2012.

Free Le FTTH représente 2,1% de sa base clientèle contre 1,9% à fin mars 2015, 1,7% à fin décembre 2014. Free gagnerait à être transparent et à publier sur le sujet. Free annonce plus de 20% de sa base clientèle en Vdsl2 soit 1,198 million minimum mais tous ne tombent pas dans la catégorie THD.

Orange Le FTTH représente 6,9% de sa base clientèle contre 6,1% à fin mars 2015, 5,4% à fin décembre, 4,7% à fin septembre, 4,1% à fin juin, 3,6% à fin mars, 3,2% à fin 2013 et 1,8% à fin 2012.

SFR/Numericable Le très haut débit représente 19,3% de sa base clientèle contre 17,6% à fin mars 2015, 17,1% à fin décembre 2014.

Selon les chiffres de l’ARCEP : il y a 3,840 millions de clients en THD au T2 2015. Il resterait environ 1,361 000 clients pour le VDSL2 >= 30 Mbit/s et le THD pour les petits opérateurs en défalquant les résultats de Bouygues, Free, Orange et SFR.
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Hammett le 08 septembre 2015 à 07:53:56
Parts de marché sur le Ftth à fin juin 2015. L'ARCEP compte 1,140 million de clients sur ce segment. Orange et Bouygues ont publiés des chiffres. SFR/NC compile l’ensemble des technologies très haut débit et Free ne publie pas, il faut donc se contenter d’une estimation.
La rubrique « Autres » est calculée en prenant le nombre total d’abonnements qui est publié par l’ARCEP, auquel on retranche les chiffres de Bouygues, Free, Orange et SFR/NC. Orange poursuit son avance, grâce à sa force de frappe. La concurrence se contente d'un train de sénateur. Mais cela reste encore un "petit" marché ou les positions acquises ne sont pas définitives.   
Orange en comptait 720 000, soit 63,2% du total,
SFR en comptait 249 000 avant fusion (09/2014), soit 21,8%,
Free selon une estimation François04 en compterait 127 000, soit 11,1%,
Bouygues en comptait 23 000, soit 2,0%,
Autres il peut aussi y avoir du SFR. Par déduction,  21 000, soit 1,8%.
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Hammett le 09 septembre 2015 à 08:23:04
Alors qu’Orange et SFR ont publié leurs résultats du deuxième trimestre, quelques statistiques peuvent être intéressantes à suivre : celle du niveau du taux d’occupation des prises très haut débit, soit le nombre de clients par rapport au nombre de prises connectables.
Il va de soi que c’est significatif pour les deux plus gros « fibreurs ». Bouygues loue des capacités principalement à SFR et Free n’étant pas vraiment dans la course. 
Depuis plusieurs trimestres, Orange multiplie les efforts afin de convertir ses clients au très haut débit et tente de grignoter son retard sur SFR qui est en pleine restructuration semble lever (un peu) le pied.   

Taux d’occupation
Le taux d’occupation est le taux du nombre de clients/nombre de lignes connectables. A fin juin, ce taux d est de 18,1% pour SFR et de 16,7% pour Orange. A fin décembre 2014, il était de 17,1% pour SFR et 15,5% pour Orange. A fin décembre 2013, il était de 14,9% pour Numericable et 12,4% pour Orange.
L’objectif pour Orange est d’avoir une base de 60% clients sur fibre d'ici à 2018 et 1 million de client d’ici à la fin de l’année.

Lignes connectables
Chez SFR, le nombre de lignes connectables est de 9,210 millions contre 9,119 millions à fin mars et de 9,958 millions à fin juin 2014, soit une baisse de 7,5%. Pourquoi cette baisse ? Un nettoyage lié au rachat de SFR ?
Chez Orange, c’est 4,314 millions de ligne connectables, contre 3,932 millions à fin mars et 3,028 millions à fin juin 2014, soit une augmentation de 42,5 sur un an.

Gains de nouveaux clients ?
Dans la conquête de nouveaux clients, Orange fait mieux que SFR, mais cela reste à un niveau relativement moyen.
Orange
A fin juin sur 82 000 nouveaux clients, 43 000 étaient des migrations de l’ADSL et 39 000 de nouveaux clients. A fin mars sur 75 000 nouveaux clients, 38 000 étaient des migrations et 37 000 de nouveaux clients. Au total, depuis janvier 2014, Orange a gagné 396 000 clients sur le ftth,193 000 étaient de «nouveaux » clients, soit 48,7% (48% sur l’année 2014 et 47,7% sur 2015).
SFR
A fin juin sur 70 000 nouveaux clients, 64 000 étaient des migrations et 6 000 de nouveaux clients. A fin mars sur 48 000 nouveaux clients, 22 000 étaient des migrations. 

Objectifs de développement
Lors de la présentation de son plan « essentiels 2020 », Orange a prévu le raccordement de 12 millions de foyers pour fin 2018 et 20 millions à fin 2022.
Chez SFR, un plan d’action prévoit de desservir 7,7 millions de prises en 2015 puis 12 millions en 2017 et 15 millions en 2020.
Bouygues prévoit 2 millions de prises ftth à fin 2015.
Free prévoyait (en 2006) 4 millions de prises pour 2012 et 750 000 abonnés (il vient juste de dépasser 100 000 clients ). Depuis, en 2011, Free s’est rapproché d’Orange dans 60 agglomérations et pourrait lancer une offre en ZMD et cela pourrait même  être "une des surprises de Free en 2015".
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Hammett le 15 septembre 2015 à 08:02:47
Après la publication des résultats de Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR à fin juin 2015, voici un tableau récapitulatif des parts de marché sur les forfaits mobiles (y compris le M2M) :

(http://nsa38.casimages.com/img/2015/09/01/150901125321580885.png) (http://www.casimages.com/i/150901125321580885.png.html)

Bouygues, Free et Orange profite de la grosse baisse de SFR et Free creuse l’écart sur Bouygues. Free - via une croissance organique - est encore très loin d'une part de marché escomptée à long terme.
Mécaniquement,en ne prenant en compte que les forfaits, Bouygues et Free voient leurs parts de marché augmentées face à Orange et SFR qui comptent en proportion beaucoup de clients en prépayés, mais c'est compensé par le M2M.

Précisions
- Les données (exprimées en millions) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR.
- Au T2, Orange compte 22,826 millions de clients (particuliers, M2M, profesionnels)avec un forfait, ce qui représente une part de marché de 37,4%.

Pour rappel, le détail sur le M2M

(http://nsa37.casimages.com/img/2015/08/01/150801073640848776.png) (http://www.casimages.com/i/150801073640848776.png.html)

Bouygues a donné 68 000 clients sur le recrutement sur le M2M pour le T2. Par contre, rien sur le global et n’est donc pas intégré dans ce tableau.
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Hammett le 16 septembre 2015 à 08:01:22
Ce tableau récapitule le nombre de clients pour Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR pour le mobile (prépayé et forfait) et pour le fixe pour les années 2012 au T2 2015 avec la part de marché (pdm) correspondante.

Précisions
- Les données (exprimées en millions) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR. 
- Pour SFR, les clients de Virgin Mobile et ceux de Numericable sont inclus à partir de 2012.
- Le(s) Mvno(s) sont inclus chez leur(s) opérateur(s) hébérgeur(s).

Sur les 6 derniers mois, dans un marché en hausse, SFR baisse et mécaniquement tout le monde en profite. Free +0,8 points (merci le mobile), Bouygues +0,4 points (merci le fixe) et Orange +0,2 point (merci le FTTH). 

Sur la période, Orange baisse de 3,3 points et semble se maintenir un peu en dessous de 40% de parts de marché. SFR chute de 2,5 points et devra batailler pour repasser les 30% de pdm. Bouygues reste stable au prix de très gros efforts, mais voit Free prendre beaucoup d'avance. Free gagne 5,7 points, mais va devoir piocher pour atteindre la barre des 20%.

(http://nsa37.casimages.com/img/2015/09/01/150901060519721310.png) (http://www.casimages.com/i/150901060519721310.png.html)
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Hammett le 22 septembre 2015 à 07:36:45
Après la publication des résultats des opérateurs ont été publiés, quelques élèments financiers afin de se faire une idée un peu plus précise sur la situation des uns et des autres. Les montants sont exprimés en Milliards d’euros (Mds) ou millions d'euros (Mns).

Entre le lancement de Free Mobile et fin 2014, la perte de chiffre d’affaire est de 3,256Mds pour Orange, 2,587Mds pour SFR et 1,309Mds pour Bouygues Telecom. Soit un total de 7,152Mds. Free a gagné 2,046Mds. Le delta est une perte de 5,106Mds.     
Sur les six premiers mois de 2015, la perte n’est que de 210 millions. Cela confirme que le fond de la piscine est quasiment atteint. Cela va-t-il remonter ?

(http://nsa38.casimages.com/img/2015/09/01/150901095616495634.png) (http://www.casimages.com/i/150901095616495634.png.html)

Le détail
Bouygues Telecom, voit son chiffre d’affaire augmenter de 0,09% entre juin 2015 et juin 2014, après une baisse de 5% entre fin 2014 et fin 2013 et de 4,1% entre juin 2014 et juin 2013. La rentabilité continue de s’étioler, le ratio (EBITDA / CA) est de 18,8% à mi-2015 contre 15,7% à fin 2014 et 15,3% à mi-2014.
Bouygues représente 11,2% en valeur de CA, contre 11,3% à fin 2014, 11,7% à fin 2013 et 12,3% à fin 2012.

Free, le CA augmente de 6,9%, après une augmentation de 11,2% à fin 2014 et de 10,4% à fin juin 2014. La rentabilité s’améliore et est deux plus importante que celle de Bouygues. Le ratio (EBITDA / CA) est de 33,6% contre 30,8% à fin 2014 et de 30,4 à fin juin 2014.
Free représente 11,2%, contre 10,3% à fin 2014, 9,4% à fin 2013 et 7,9% à fin 2012.

Orange France, le CA baisse de 1,3% après une baisse de 3,6% à fin 2014 et de 4,6% à fin juin 2014. Le ratio (EBITDA / CA) est de 34,9% contre 36,2% à fin 2014 et 34,6% à fin juin 2014.
Orange représente 49,8%, contre 49,1% à fin 2014,53,7% à fin 2013 et 50,5% à fin 2012.

SFR, le CA baisse de 3,5% après une baisse de 5% à fin 2014 et de 4,9% à fin juin 2014. Par contre, la rentabilité s ‘améliore, le ratio (EBITDA / CA) est de 35,9% contre 27,1% à fin 2014 et 32% à fin juin 2014.
SFR représente 28,6%, contre 29,1% à fin 2014, 28,3% à fin 2013 et 26,6% à fin 2012.
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Cochonou le 22 septembre 2015 à 07:40:23
Citer
Bouygues Telecom, voit son chiffre d’affaire augmenter de 0,09%
Baisser plutôt, si l'on en croit ton tableau ?
Enfin, entre une baisse de 0.09% et une hausse de 0.09%, il n'y a pas beaucoup de différence. :)
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Hammett le 23 septembre 2015 à 07:58:59
Ce tableau récapitule les investissements de chaque opérateur et ce que cela représente par rapport au chiffre d’affaire. Investissements dans le réseau (fixe et/ou mobile), les investissements immobiliers (boutiques) et ceux dans le SI.  Ne sont (logiquement) pas pris en compte les coûts d’acquisition des clients.
La fin de l’année va être marquée par les enchères la bande de fréquence du 700MHz. Les investissements augmentent sensiblement pour l’ensemble des opérateurs. Bouygues en difficulté augmente ses investissements. Free qui doit construire son réseau mobile. Orange, le plan Challenges 2020 prévoit 15 milliards d’investissements dans les réseaux. Et même SFR ne sacrifie pas ses fondamentaux.

Précisions
- Les données (exprimées en millions) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR. 
- Pour SFR, les clients de Virgin Mobile et ceux de Numericable sont inclus à partir de 2013.

(http://nsa37.casimages.com/img/2015/09/23/150923092006253112.png) (http://www.casimages.com/i/150923092006253112.png.html)
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Hammett le 24 septembre 2015 à 08:00:30
La publication des résultats à fin juin 2015 par Bouygues, Free, Orange et SFR permet de faire le point sur le niveau d’endettement de chacun.

Le premier de la classe (ou le plus pingre, selon son degré d’affinité...) est Free. Au 30 juin son endettement net était de 1,1 milliard, soit un ratio d’endettement (endettement/Ebitda) de 0,8x. A fin décembre 2014, son endettement net était de 1 milliard d’euros, et un ratio d’endettement identique de 0,84x après 0,85x en 2013. Au plus fort (2012 et 2011), ce ratio était de 1,16x.   

Pour Bouygues télécom  seul (Rapport Annuel 2014), l’endettement net était de 765 millions d’euros à fin 2014, en baisse de 18 millions d’euros par rapport à fin 2013, soit un ratio d’endettement de 1,1x (0,9x en 2013).

Le troisième est Orange avec endettement net de 26,4 milliards au 30 juin 2015, soit un ratio de 2,13. A fin décembre l’endettement net était de 26,090 milliards, soit un ratio de 2,09x contre 2,37x au 31 décembre 2013. L'objectif est de ramener la dette à un ratio de 2x. Orange s’en éloigne.

Le dernier est bien sur SFR (pas Altice) avec un endettement de 12,4 milliards soit un ratio de 3,1. A fin 2014, l’endettement net était de 11,3 milliards soit un ratio de 3,7x. L'objectif de SFR va être de dégager des marges pour rembourser (dans un premier temps 450 millions d'euros par an pendant 7 ans).
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: oliviertoto92350 le 24 septembre 2015 à 08:31:33
Serait il possible de mette en lumière
Endettement versus investissement pour développement?
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: alain_p le 25 septembre 2015 à 17:13:33
Le dernier est bien sur SFR (pas Altice) avec un endettement de 12,4 milliards soit un ratio de 3,1. A fin 2014, l’endettement net était de 11,3 milliards soit un ratio de 3,7x. L'objectif de SFR va être de dégager des marges pour rembourser (dans un premier temps 450 millions d'euros par an pendant 7 ans).

Un peu en retard, mais le chiffre de 450 millions pendant 7 ans sort d'où ? Je ne me rappelle pas l'avoir lu. J'avais plutôt lu que jusqu'à 2019, Altice/SFR ne remboursait que les intérêts des emprunts ...
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: vivien le 25 septembre 2015 à 17:44:23
Orange aurait dépassé les 100 000 clients FTTH supplèmentaires pour le t3 2015, c'est bien plus que pour les précédents trimestres :

(https://lafibre.info/images/barometre/201509_gain_nouveaux_clients_ftth.png)
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Hammett le 25 septembre 2015 à 21:46:19
Un peu en retard, mais le chiffre de 450 millions pendant 7 ans sort d'où ? Je ne me rappelle pas l'avoir lu. J'avais plutôt lu que jusqu'à 2019, Altice/SFR ne remboursait que les intérêts des emprunts ...

450 millions est le montant des intérêts payés en 2014. Les premiers remboursement n'interviennent qu'en 2019/2020. Ils devraient être de plus en plus important au fil des ans.

http://www.capital.fr/bourse/actualites/numericable-sfr-sera-t-il-capable-de-rembourser-sa-montagne-de-dettes-1017945
http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/numericable-va-payer-614-millions-deuros-dinterets-an-761563.html
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: alain_p le 25 septembre 2015 à 22:38:34
Bonjour Hammett,

Merci pour le lien. 436 millions, c'est d'après Capital le montant des intérêts payés en 2014 par SFR-Numericâble, mais comme l'achat de SFR a eu lieu en cours d'année, je suppose que les intérêts seront plus élevés en 2015 et les autres années.

Pour les premiers remboursements du capital qui n'interviennent qu'en 2019/2020, et qui seront de plus en plus élevés ensuite, tu aurais une source ?
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Hammett le 25 septembre 2015 à 22:40:58
Là, il va te falloir faut lire les articles, sinon chercher un peu. ;)
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Hammett le 28 septembre 2015 à 08:01:38
Toujours dans le cadre du match entre Free et Bouygues Telecom, un comparatif des résultats financiers entre Bouygues Telecom et Free depuis 2011. 
Tout d’abord, l’évolution du chiffre d'affaire sur la période 2011/mi-2015 : Bouygues a perdu -22,8% sur son CA entre 2011 et 2014, Free a gagné +95,9%.
Deuxième récapitulatif : résultat opérationnel courant. Celui-ci ne prend pas en compte : le résultat sur élèments exceptionnels, la participation des salariés aux résultats de l'entreprise, et les impôts sur les bénéfices.
C'est exprimé en milliards d'euros pour le CA et en millions pour le ROC. A ce jour, Free va un peu mieux financièrement que Bouygues.

(http://nsa38.casimages.com/img/2015/08/31/150831070117727755.png) (http://www.casimages.com/i/150831070117727755.png.html)
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Hammett le 02 octobre 2015 à 08:00:39
L’ARCEP (le régulateur du secteur des télécoms) vient de publier (http://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/1-2015/obs-marches-t1_2015.pdf) ses chiffres définitifs concernant le haut et très haut débit. Ils sont arrêtés à fin juin 2015. Ces statistiques permettent d’avoir une image définitive du nombre de clients sur le haut et très haut débit. Il y a peu de différences avec les chiffres provisoires publiés début septembre.

1- Récapitulatif calculé à partir des communiqués des FAI

(http://nsa38.casimages.com/img/2015/10/02/151002080359861875.png) (http://www.casimages.com/i/151002080359861875.png.html)

Précisions
- Les données (exprimées en millions) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR. 
- La catégorie « autres » est calculé en prenant le total ARCEP défalqué des totaux publiés par les  opérateurs : Orange, Free, SFR/Numericable et Bouygues.
- On y trouve donc par exemple les opérateurs DCOM comme SRR (54 000 à fin T3 2014), Outremer Telecom (57 000 clients à fin 2012), Zeop (10 000 clients) et  Canal+-Mediaserv (28 000 clients). Il y a également les opérateurs professionnels et les opérateurs locaux, les FAI alternatifs, mais aussi La Poste Mobile (qui déclarait 50 000 clients à fin juin 2014).
- Pour lire le tableau : Orange est à 39,96% de parts de marché avec 10,497 millions de clients et a recruté 323 000 nouveaux clients entre le T2 2014 et le T2 2015, soit une augmentation de 3,2% de sa base clientèle.

2- Nombre d’abonnements haut et très haut débit (chiffres ARCEP)

(http://nsa37.casimages.com/img/2015/10/01/151001064632565386.png) (http://www.casimages.com/i/151001064632565386.png.html)

Evolutions
Globalement, sur les 12 derniers mois le marché poursuit sa croissance avec un taux de 3,4%. En 2014, sur la même période, ce taux était de 4,1%. Au même rythme, il pourrait être de 2,2% sur 2015. Le marché est en voie de stagnation et est uniquement porté par le développement du très haut débit. A noter que la croissance sur les douze derniers mois est juste en dessous du million avec 865 000 nouveaux abonnements. Sur le dernier trimestre, l'ARCEP calcule 100 000 nouveaux clients. Pour le FFTH et sur le trimestre, c'est une augmentation de 103 000 et de 421 000 sur l’année.

Pour l’ARCEP : "Le nombre d’accès internet à haut et très haut débit s’élève à 26,3 millions au 30 juin 2015 (+865 000 en un an). Depuis le quatrième trimestre 2014, seuls les accès au très haut débit sont en augmentation, d’au moins un million par an chaque trimestre (+1 million en un an au quatrième 2014, +1,3 million au premier trimestre 2015 et +1,5 million au deuxième). La part des accès haut débit baisse ainsi de 6 points en un an au profit des accès à très haut débit, qui représentent 15% des accès au deuxième trimestre 2015".
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: eruditus le 02 octobre 2015 à 08:24:44

-180 000 sur l'adsl en un trimestre.
Cela va relever de l'exploit d'être en croissance sur un marché qui décroît.
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: alain_p le 02 octobre 2015 à 08:29:42
Oui, pour Free, cela va être un problème s'il n'ouvre pas enfin les DMZ, et de nouvelles ZTD. Pour Bouygues aussi...
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Hammett le 06 octobre 2015 à 07:58:22
L’ARCEP (le régulateur du secteur des télécoms) vient de publier (http://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/2-2015/obs-marches-T2_2015.pdf) ses chiffres définitifs concernant le haut et très haut débit. Ils sont arrêtés à fin juin 2015. Ces statistiques permettent de faire le point sur la facture moyenne mensuelle par client (hors taxes).

La facture moyenne (hors taxes)

1/ Le fixe
(http://nsa38.casimages.com/img/2015/10/03/151003091809569851.png) (http://www.casimages.com/i/151003091809569851.png.html)

2/ Le mobile
(http://nsa38.casimages.com/img/2015/10/03/151003091843885555.png) (http://www.casimages.com/i/151003091843885555.png.html)

L’historique de l’évolution de la facture moyenne mensuelle sur le fixe et le mobile (hors taxes)
(http://nsa38.casimages.com/img/2015/10/03/151003091914716341.png) (http://www.casimages.com/i/151003091914716341.png.html)

Alors que jusqu’à présent le développement de la 4G n’a pas permis d’endiguer la baisse des revenus pour les opérateurs, le T2 semble marquer une augmentation de 2,5% de la facture mobile et une légère remontée pour le fixe. Retournement ou simple effet conjoncturel ?
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Hammett le 07 octobre 2015 à 07:54:03
L’ARCEP vient de publier (http://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/2-2015/obs-marches-T2_2015.pdf) ses chiffres définitifs concernant le haut et très haut débit. Ils sont arrêtés à fin juin 2015. Ces statistiques permettent de faire le point sur les revenus des opérateurs.

Au deuxième trimestre 2015, sur le marché de détail, les services mobiles hors taxes et hors ventes de téléphones ont pesé 3,57 milliards d'euros HT, en baisse de 1,2% sur un an (après une baisse de 14% entre fin 2012 et fin 2013 et de 10,6% entre juin 2013 et juin 2014) contre 4,24 milliards HT pour les services fixes (-1,8%).

La baisse totale est de 1,0% contre une baisse de 2,5% sur le T1, une baisse de 1,2% sur le T4 2014 et de 2% sur le T3 2014.

Pour l’ARCEP : "Le revenu des opérateurs de communications électroniques sur le marché final s’élève à 8,9 milliards d’euros HT au deuxième trimestre 2015 ; celui des services de communications électroniques (hors revenus annexes des opérateurs), à 8,2 milliards d’euros HT. La baisse, du revenu se poursuit, mais n’est que de 1,9% en un an au deuxième trimestre 2015 après trois trimestres autour de 3% et deux années entre 4 et 8%.".

Globalement, cela confirme que la situation des opérateurs est moins pire, mais ce n’est pas encore le retour à la croissance. Sur les 6 premiers mois de l’année la perte de chiffre d’affaire de l’ensemble Bouygues-Free-Orange-SFR est de 210 millions (1,12 milliards en 2014, 2,46 milliards en 2013 et 1,5 milliards en 2012).

Récapitulatif de l'ARCEP
(http://nsa38.casimages.com/img/2015/10/03/151003090836374900.png) (http://www.casimages.com/i/151003090836374900.png.html)

Récapitulatif des 4 principaux opérateurs
(http://nsa38.casimages.com/img/2015/09/01/150901095616495634.png) (http://www.casimages.com/i/150901095616495634.png.html)
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Hammett le 08 octobre 2015 à 07:58:16
L’ARCEP vient de publier (http://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/2-2015/obs-marches-T2_2015.pdf) ses chiffres définitifs concernant le haut et très haut débit. Ils sont arrêtés à fin juin 2015.

Ces statistiques permettent de faire le point sur cartes SIM actives en 3G et 4G et d’en déduire la 2G. La proportion de la 2G baisse et a beaucoup baissé en 12 mois, mais son extinction n’est pas pour tout de suite. 

Avec le M2M, il y a encore plus de cartes SIM en 2G qu’en 4G, soit environ 19,6 millions (dont 9,2 millions pour le M2M) contre 15,6 millions pour un total de cartes 80,290 millions au T2). La 2G représente 24,5% du parc national (42,6% au T2 2014) et la 4G 19,4% (7% au T2 2014) et 56,1% pour la 3G (50,4% au T2 2014).

Hors M2M, il reste donc 10,468 millions de cartes, soit 13% du parc contre 25,770 millions et 32,9% du parc à mi-2014. Cela permet de comprendre aussi pourquoi le revenu des opérateurs a quasiment arrêté de baisser : le passage des utilisateurs de la 2G vers la 3G/4G.

Récapitulatif de l'ARCEP

(http://nsa37.casimages.com/img/2015/10/03/151003095238556006.png) (http://www.casimages.com/i/151003095238556006.png.html)
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: eruditus le 08 octobre 2015 à 08:06:03

Tu obtiens ce chiffre comment ?

Citer
La 2G représente 24,5% du parc national
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Optrolight le 08 octobre 2015 à 08:35:19
Tu obtiens ce chiffre comment ?

dans le rapport de l'arcep
Citer
Les réseaux mobiles de nouvelle génération sont de plus en plus utilisés : deux cartes SIM
sur trois pour les réseaux 3G et une carte sur cinq pour les réseaux 4G.

Avec le nombre total il doit y avoir moyen de faire quelque choses !! ;)
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: eruditus le 08 octobre 2015 à 10:57:57
Justement ce n'est pas cohérent avec son chiffre.
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: tibal le 08 octobre 2015 à 12:03:45
Justement ce n'est pas cohérent avec son chiffre.

37% de carte sim 2G only sinon on se sert du chiffre de 63% de cartes SIM 3G
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: eruditus le 08 octobre 2015 à 12:23:10
Voilà, d'où ma question.
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Hammett le 08 octobre 2015 à 14:10:18
37% de carte sim 2G only sinon on se sert du chiffre de 63% de cartes SIM 3G

Pour moi, hors M2M : c'est 63% et 45,1 millions + 22% et 15,6 millions sur un total de 71 millions. Le reste est donc 2G

En se basant sur cette définition de l'ARCEP (page 19) :

"Notes :
- le parc actif 3G est défini comme le nombre de clients ayant accédé au cours des trois derniers mois (en émission ou en réception) à un service mobile (voix, TV mobile, transfert de données…) utilisant la technologie d’accès radio 3G.
- le parc actif 4G est défini comme le nombre de clients ayant accédé au cours des trois derniers mois (en émission ou en réception) à un service mobile de transfert de données utilisant la technologie d’accès radio 4G. L’ARCEP comptabilise ici uniquement des clients actifs qui disposent donc à la fois d’une offre 4G et d’un terminal compatible. L’ARCEP attire l’attention du lecteur sur le fait que cette définition peut différer de celles des publications financières des opérateurs, dont certains comptabilisent, par exemple, les offres 4G commercialisées. Un client peut en effet souscrire à une telle offre mais ne pas disposer pour autant du terminal adapté, ou de la couverture 4G
."
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: eruditus le 08 octobre 2015 à 14:16:22

Les forfaits 4G sont forcèment 3G et 2G (sinon pas de call possible) . La notion de forfait 4G seul n'existe pas et donc je ne pense pas que l'on puisse ainsi simplement ajouter forfait 3G  + forfait 4G  et le retrancher du total pour connaitre la proportion de forfait uniquement 2G.
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Hammett le 08 octobre 2015 à 14:32:23
Et par rapport aux définitions de l'ARCEP sur la 4G "transfert de données" (only donc ) et celle de la 3G : "un service mobile (voix, TV mobile, transfert de données…) " ?

Vite un exegéte ;) Réunissons un conclave.... :P
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: turold le 09 octobre 2015 à 06:56:42
Tiens, les mentions légales sont plus floues chez l'ARCEP maintenant...
Cela a bien changé au fil des années. ::)

Je comprends donc la confusion de nos jours!

Pour info, sur les données ARCEP, une carte SIM est dans les stats d'une seule techno mobile, toujours la plus haute.
Ceci n'a aucune réalité dans le terrain, surtout qu'il n'y a pas (encore?) la voix sur la 4G, mais c'est un monde de statistiques avec l'ARCEP...
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: eruditus le 09 octobre 2015 à 07:10:26
Et par rapport aux définitions de l'ARCEP sur la 4G "transfert de données" (only donc ) et celle de la 3G : "un service mobile (voix, TV mobile, transfert de données…) " ?

Vite un exegéte ;) Réunissons un conclave.... :P

Bien trop compliqué, suffit de poser la question à l'arcep.
Je pense juste que ton chiffre de 24,5 pour la 2G déduit des autres données est faux.
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Hammett le 09 octobre 2015 à 07:56:15
Ceci n'a aucune réalité dans le terrain, surtout qu'il n'y a pas (encore?) la voix sur la 4G, mais c'est un monde de statistiques avec l'ARCEP...

C'est pas faux, mais d'un autre coté, quelles sont les alternatives ? La méthode actuelle a le mérite d'être constante et de montrer (plus ou moins finement) les évolutions. Par exemple, comment parler d'extinction de la 2G sans savoir ce qu'elle représente ?
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: alain_p le 09 octobre 2015 à 20:39:14
Est-ce que quelqu'un sait quand les prochains bilans trimestriels (3eme trimestre) des différents opérateurs doivent être annoncés ? Je n'ai encore rien vu à ce sujet.

Edit : Bon, après recherche, ce serait le 22 Octobre pour Orange :
http://www.orange.com/fr/Investisseurs
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: NBQG1304 le 09 octobre 2015 à 23:16:22
Calendrier financier des résultats du 3 ème trimestre pour les opérateurs :
- Orange => jeudi 22 octobre
- NC-SFR =>  mercredi 28 octobre
- Bouygues Télécom => vendredi 13 novembre (7h30)
- Iliad => ?
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: alain_p le 10 octobre 2015 à 08:34:36
Merci ! Iliad sera le dernier, comme d'habitude, vers le 30 Novembre ?
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Philoutix le 10 octobre 2015 à 20:39:07
Xavier annoncera surement une surprise pour l'occasion, peut-être un Freebox 8K pour Noel ?
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: tom pouce le 10 octobre 2015 à 22:33:07
Merci ! Iliad sera le dernier, comme d'habitude, vers le 30 Novembre ?
Ces dernières années c'était entre le 10 et le 15.
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: alain_p le 11 octobre 2015 à 09:04:36
Ces dernières années c'était entre le 10 et le 15.

Exact, l'an dernier, c'était le 12 Novembre, après 18 heures, et en 2013 et 2014 le 15 Novembre. A noter que cette année les 12 et 13 Novembre sont un jeudi et vendredi, donc entre le 11 Novembre, jour férié, et le week-end (14 et 15).

http://www.universfreebox.com/article/28000/Iliad-avance-un-peu-la-date-de-publication-de-ses-resultats-du-3eme-trimestre
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Hammett le 13 octobre 2015 à 07:58:22
Abonnement téléphonique et/ou dégroupage, quelques chiffres.     

Chez Orange, le nombre de clients payant cet abonnement est de 8,605 millions à fin juin 2015, 8,867 millions à fin mars 2015, 9,204 millions à fin 2014, contre 10,516 millions à fin 2013, 11,827 millions à fin 2012, 13,681 millions à fin 2011 et 15,773 millions à fin 2010. C’est une baisse de 1,221 million (12,4%) sur un an. Cela explique aussi une partie de la baisse du chiffre d’affaire pour Orange.

Et la très grande majorité de ces clients sont chez Orange. En effet, au 30 juin 2015, l’ARCEP compte 665 000 lignes dégroupées avec le maintien de la ligne Orange contre 710 000 à fin décembre 2014, 793 000 à fin décembre 2013 et 1,194 millions à fin 2010. C’est une baisse de 11,7% en un an et le rythme ne faiblit pas.

Free est le seul opérateur à publier des statistiques sur le nombre de clients dégroupés. A fin juin, les non-dégroupés étaient 186 000 soit 3,1% du total des clients. 268 000, soit 3,6% des clients à fin 2014. 293 000 à fin 2013, soit 5,2% des clients. 490 000 à fin 2010, soit 10,8% des clients.

Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: NBQG1304 le 14 octobre 2015 à 15:30:52
Calendrier financier des résultats du 3 ème trimestre pour les opérateurs :
- Orange => jeudi 22 octobre
- NC-SFR =>  mercredi 28 octobre
- Bouygues Télécom => vendredi 13 novembre (7h30)
- Iliad => ?
Pour Iliad, ce sera le vendredi 13 novembre (après Bourse)
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: alain_p le 14 octobre 2015 à 16:53:37
Ces dernières années c'était entre le 10 et le 15.

Bon, cette année, la publication des résultats Iliad 3eme trimestre aura lieu le vendredi 13 Novembre, après la bourse.
http://www.iliad.fr/calendrier.html

Maintenant le calendrier est complet :
Orange : 22 Octobre
SFR-NC : 28 Octobre
Bouygues : 13 Novembre avant la bourse
Iliad : 13 Novembre après la bourse.
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Optrolight le 14 octobre 2015 à 17:08:45
Iliad est toujours après bouygues. Le même jour ou le jour d'après !!
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: alain_p le 14 octobre 2015 à 17:36:36
C'est une question de préséance : "Après-vous, je n'en ferai rien etc..." ?
Titre: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile et le Sport Business
Posté par: Hammett le 21 octobre 2015 à 07:45:52
Avant la publication des chiffres sur le fixe et le mobile du troisième trimestre 2015, un rappel sur les chiffres arrêtés au 30 juin 2015.

Deuxième partie : la téléphonie mobile

1 - Nombre de clients à un service mobile (ARCEP)
(http://nsa37.casimages.com/img/2015/07/31/150731075823369375.png) (http://www.casimages.com/i/150731075823369375.png.html)

2 - Récapitulatif calculé à partir des communiqués des Opérateurs

(http://nsa37.casimages.com/img/2015/08/31/150831010246354059.png) (http://www.casimages.com/i/150831010246354059.png.html)

Précisions
- Les données (exprimées en millions) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR. 
- Par opérateur, c’est le nombre total de clients (y compris les Mvno et filiales) qui est pris en compte. Pour avoir un peu plus de détails voir les chiffres de L’ARCEP et ceux publiés par les opérateurs.
- Pour lire le tableau : Orange est à 39% de parts de marché avec 28,345 millions de clients et a gagné 78 000 clients entre le T2 2014 et le T2 2015, soit une hausse de 0,3%.

3 - Mvno
7,225 millions de clients ont souscrit à un service mobile auprès d’un Mvno, soit une augmentation de 42 000 (+0,6%) contre une baisse de -8,6% au T4 (vidage de Virgin Mobile et Numéricable). Les Mvno représentent 10,3% du marché total métropole contre 10,2% au T1 et 10,4% au T4.

Orange héberge 838 000 clients pour le compte de Mvno, contre 978 000 au 31 mars, 1,187 million au 31 décembre 2014, 1,561 millions au 31 décembre 2013 et 2,288 millions au 31 décembre 2012. Bouygues est à 2,2 millions à fin 2014 contre 1,9 m