Auteur Sujet: Brèves du sport business et de la tv payante  (Lu 29639 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 624
  • Bois Colombes (92)
Brèves du sport business et des médias
« Réponse #48 le: 10 février 2015 à 06:14:42 »
Brèves du sport business et des médias - N°101

Bundesliga
Les droits tv en France des championnats allemand, espagnol et italien vont être remis en jeu assez rapidement car l’échéance arrive à la fin de la saison. Pour le championnat espagnol, beIn Sports paye 22 millions par an, pour les championnats allemand et italien, beIn sport et Canal+ payent 22 millions par an. A titre de comparaison Canal+ débourse 63 millions par an pour le championnat anglais. Avec la présence du Real et du Barca, Les droits devraient donc logiquement augmenter pour les droits espagnols. Au total, les droits tv du championnat espagnol rapportent 825 millions par an (600 sur l’Espagne et 225 à l’international).
D’autres droits importants vont être remis sur le tapis (L’Equipe, 15/12) : ceux du championnat de foot anglais pour les saisons 2016-2017 à 2018-2019. Actuellement, Canal+ paye 60 millions d’euros par saison. Le marché intérieur lui rapporte 1,350 milliard et les droits internationaux près de 800 millions d’euros, soit un total de 2,150 milliards.   
Logiquement, les droits devraient monter, car beIn Sports devrait aussi s’y intéresser. Dans le quotidien Le Monde (20/08), Florent Houzot, directeur de la rédaction de BeIn déclare : "A partir du moment où nous voulons être la chaîne premium de sport en France, la Premier League nous intéresse forcèment. Mais pas à n’importe quel prix".

beIN Sports
Selon un rapport de la banque Natexis, beIN Sports pourrait cumuler un résultat négatif de 2,2 milliards d’euros à l’horizon 2020. La chaine ne pourrait atteindre le point d’équilibre qu’avec 6 millions d’abonnés. Il est actuellement à 2,5 millions et la banque ne prévoit que 3 millions en 2017 (L’Equipe, 22/01). Resta à connaître le détail de cette étude et les chiffres de l’ensemble du groupe afin de se faire une idée plus précise. Le Qatar n’est pas non plus spécialement gêné financièrement.

Pour rappel, un article du quotidien Le Figaro (03/2012) faisait le point en reprenant déjà une étude de la banque Natexis de 2012 : "Pour équilibrer son offre, Al Jazira devrait recruter plus de 3 millions d'abonnés. Une gageure puisque Canal+, après trente ans d'existence et une offre plus large, totalise 4,5 millions d'abonnés. La banque Natixis estime qu'Al Jazira Sport rassemblera 1,5 million d'abonnés et cumulera 580 millions d'euros de pertes d'ici à 2016."

Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 624
  • Bois Colombes (92)
Brèves du sport business et des médias
« Réponse #49 le: 26 février 2015 à 07:55:46 »
Brèves du sport business et des médias - N°102
Tennis
Le groupe beIN Sports a acheté (Le Monde, 02/02) pour une durée de 7 ans les droits tv de kla Coupe Davis et de la Fed Cup. En France cela commencera à partir de 2016.
La Fed Cup et la Coupe Davis étaient jusqu’à présent diffusées sur Sport + (groupe Canal+) avec France Télévisions en relais pour tous les matches des équipes de France masculine et féminine.
Comme pour d’autres sports (football, handball,…) la législation française en matière de droits sportifs précise en effet que si une équipe de France atteint les demi-finales, les matches doivent être diffusés en clair.

Hand
Pour diffuser les matchs des bleus (demi et finale) du championnat du monde, TF1 aurait payé entre 750 000 et 1 millions d’euros à beIN Sports. Pour les championnats du monde (homme et femme) de 2015 et 2017, beIN Sports Groupe (France et filiales) aurait payé 82 millions d’euros.

Rugby
Pour diffuser 31 matchs de la Coupe du Monde de Rugby, Canal+ aurait payé 12,5 millions d’euros à TF1, qui lui aurait mis 45 millions d’euros sur la table.

Foot anglais
Les droits tv pour les saisons 2016-2017 à 2018-2019 du championnat anglais viennent d’être attribués Et c’est encore un nouveau record avec 2,3 milliards d’euros par saison que devront payer Sky et BT, oit une augmentation de 70%. A cette somme il faut rajouter les droits internationaux de 900 millions par saison, soit un total de 2,2 milliards d’euros par saison. En France, les droits vont être également remis en jeu et Canal+ débourse 63 millions par an.

A partir de la saison 2016-2017 la LFP va recevoir 748,5 millions au lieu de 628 millions dans l’accord actuel. Les droits à l’international vont passer de 32,5 millions actuellement à 80 millions à partir de 2018. A partir de 2018, le total sera de  828,5 millions d’euros par an.
C’est à comparer aux 900 millions d’euros des droits internationaux du championnat anglais.

A partir de mai 2017, le dernier de la Premier League touchera 136 millions d'euros de droits TV. Le champion obtiendra 210 millions. Le champion de France touchera lui 45 millions…

Pour rappel, les droits tv des principaux championnats européens (sans les droits internationaux)



Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 624
  • Bois Colombes (92)
Brèves du sport business et des médias
« Réponse #50 le: 02 mars 2015 à 08:13:11 »
Brèves du sport business et des médias - N°103
Vivendi vient de présenter ses résultats, ce qui permet de faire le point sur ceux de Canal+.


Les chiffres sont exprimés en milliers.
* (Le Figaro, 21/02)
** (Electron Libre, 25/02).

Le nombre total de clients augmente de 64 000 sur le trimestre, soit une hausse de 0,7% et baisse de 71 000  sur un an, soit 0,7%. Canal Play n’augmente pas aussi vite que Netflix. Sinon c’est de la croissance molle au grès des promotions.

Canal+ France représente 34% du CA du groupe. Le chiffre d’affaire est en baisse de 2,6% sur un an de 3,54 milliards à 3,45 milliards. Vivendi l’explique par l’augmentation de la TVA et par une hausse des coûts de contenus en France. Au niveau du groupe c’est compensé par le développement à l’international.
La concurrence permet juste un maintien des positions acquises. beIn Sports serait à plus de 2,5 millions de clients, OCS à 2,2 millions et Netflix à 500 000 clients.

Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 624
  • Bois Colombes (92)
Brèves du sport business et des médias
« Réponse #51 le: 02 avril 2015 à 07:56:52 »
Brèves du sport business et des médias - N°104

Top14
La LNR a vendu la finale du Top14 pour 1,6 millions. Pour la partie en gratuit, c’est pour France 2 et pour la partie en payant c’est Canal+. Ce sont les même que pour l’accord précédent, sauf qu’ils devront payer 60% de plus.
Après ceux du Top14 pour 74 millions par saison, il reste à attribuer les droits tv de la Pro D2.   

Selon Midi Olympique (édition papier du 20/03), les clubs anglais ont renégocié leurs droits et obtenu une rallonge qui serait de 80% par rapport au précédent accord de 2012. Le nouveau deal conclu entre Premiership rugby et BT Sport avoisinerait les 379 millions d’euros pour les six prochaines saisons. Ce qui permettrait aux équipes anglaises de toucher près de 63,3 millions d’euros contre 52,9 millions actuellement.
En moyenne et par club, les français (14 clubs) vont toucher 5,4 millions par saison et les anglais (12 clubs) 5,3 millions par saison. Voilà qui devrait rééquilibrer les débats... 

Droits tv : comparatif européen
Il y a quelques semaines, un quotidien espagnol a publié un récapitulatif des droits tv touchés par 17
Clubs des principaux championnats pour la saison 2013/2014(Allemagne, Angleterre, Espagne, France, Italie). Même si cela facilite un peu la vie, heureusement cela ne fait pas le résultat sportif.


Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 624
  • Bois Colombes (92)
Brèves du sport business et des médias
« Réponse #52 le: 14 avril 2015 à 07:57:52 »
Brèves du sport business et des médias - N°105

Fermeture de Sport+
La concurrence de BeIn Sports, le rachat d’Eurosport par le mastodonte américain Discovery et l’arrivée de Bolloré commencent à avoir des effets sur la politique du Groupe Canal+ : c’est le bloc défensif qui va jouer plus bas…

Pour faire des économies, c’est d’abord la chaine Sport+ qui va fermer ses portes à fin juin (L’Equipe, 24/03). Il s’agit pour Canal+ de se recentrer sur ses droits premium. Les droits de Sport+ vont donc être transférés sur Canal+ Sport ou remis sur le marché.

Le site Mediasportif récapitule les droits qui alimentent la chaine : Championnat brésilien (jusqu’en 2016) ; Éliminatoires Euro 2016 et Coupe du Monde 2018 ; 1 match de Ligue 2 (dès 2016) ; Coupe Davis et Fed Cup (jusqu’à la fin de l’année puis sur beIN SPORTS) ; ATP 250 de Marseille, Metz et Nice ; Championnat de France et Coupe de la Ligue de handball féminin (2017) ; NHL (-2016) ;  Pro A, Pro B, Coupe de France, Leaders Cup de basket (2017) ; Liga ACB ; Formule E (2018) ; GP2 (intégré au contrat Formule 1) ; Pétanque ; quelques courses cyclistes.

Plus globalement, le quotidien Les Echos (16/03) relaie également l’information d’une idée à l’étude chez Canal+ : la fin de l’abonnement unique. C’est-à-dire de l’obligation de payer un abonnement global avec du sport, du cinéma et des séries.   
Il s’agit pour Canal+ d’arrêter la baisse du nombre de clients. Les Echos évoque une perte de 70 000 clients pour l’année 2014.
Bref : "le groupe ne peut faire l’économie à terme d’une réflexion sur l’éclatement de son offre premium. Offrir un ou plusieurs abonnements plus abordables, quitte à rogner sur les contenus, semble une piste. A condition de trouver le bon timing et le bon équilibre ou comment continuer de croître sans fragiliser l’existant ?".

Pour rappel, un récapitulatif des chiffres sur Canal+ publiés par Vivendi, qui ne donne pas le détail pour Canal+ et CanalSat. Les clients individuels sont calculés en défalquant au nombre total de  Canal+, les clients pro et ceux de Canalplay.
 

Les chiffres sont exprimés en milliers.
* (Le Figaro, 21/02)
** (Electron Libre, 25/02).

Rugby - Pro D2
Les droits TV de la Pro D2 ont été vendus à Canal+, Eurosport et France TV pour 6,2 millions d’euros contre 1 million pour le précédent contrat. Les clubs français connaissent donc l’ensemble des droits tv après la vente des droits du Top14 pour 74 millions d’euros à Canal et de la finale du Top14 pour 1,6 million et les droits des Coupes d’Europe pour 24 millions d’euros entre beIN Sports et France TV. 
C’est donc un total de 99,6 millions qui vont aller dans les caisses des clubs du Top14, sot une moyenne de 7,1 millions par saison et par club. 
En Angleterre, les clubs vont touchés 28 millions pour les Coupes d’Europe et 63,3 millions pour le championnat soit un total de 91,3 millions, soit une moyenne de 7,6 millions par saison et par club.

Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 624
  • Bois Colombes (92)
Brèves du sport business et des médias
« Réponse #53 le: 07 mai 2015 à 08:00:34 »
Brèves du sport business et des médias - N°106

Top 14 : évolution des droits tv
La Direction Nationale d'Aide et de Contrôle de Gestion (DNACG) l’instance de gestion de la LNR (Ligue Nationale de Rugby) a publié son rapport annuel sur la santé financière des clubs pros français. Parmi les documents publiés, il y a un récapitulatif historique de l'évolution des droits tv du Top14. L'arrivée de Be In Sports a fai grimper la note pour Canal+.

Les droits tv du Top 14 sont de 75,6 millions d'€ par saison (à partir de 2015/2016 jusqu’en 2018/2019) et de 6,2 millions d'€ par saison (2015/2016 jusqu’en 2019/2020) pour le championnat de Pro D2.   
Avec les droits tv de la Coupe d'Europe (24 millions), c’est un total de 99,6 millions qui vont aller dans les caisses des clubs du Top 14, sot une moyenne de 7,1 millions par saison et par club.  En Angleterre, les clubs vont touchés 28 millions pour les Coupes d’Europe et 63,3 millions pour le championnat soit un total de 91,3 millions, soit une moyenne de 7,6 millions par saison et par club.



Sports US
Le quotidien L’Equipe a publié le 16/04 un récapitulatif des droits tv des grands sports américains.



Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 624
  • Bois Colombes (92)
Brèves du sport business et des médias
« Réponse #54 le: 19 juin 2015 à 07:52:07 »
Brèves du sport business et des médias - N°108

Fermeture de Sport+
La concurrence de BeIn Sports, le rachat d’Eurosport par le mastodonte américain Discovery et l’arrivée de Bolloré commencent à avoir des effets sur la politique du Groupe Canal+ : c’est le bloc défensif qui va jouer plus bas…
Pour faire des économies, c’est d’abord la chaine Sport+ qui va fermer ses portes le 26 juin (L’Equipe, 24/03). Il s’agit pour Canal+ de se recentrer sur ses droits premium. Les droits de Sport+ vont donc être transférés sur Canal+ Sport ou remis sur le marché.
Le site Mediasportif récapitule les droits qui alimentent la chaine : Championnat brésilien (jusqu’en 2016) ; Éliminatoires Euro 2016 et Coupe du Monde 2018 ; 1 match de Ligue 2 (dès 2016) ; Coupe Davis et Fed Cup (jusqu’à la fin de l’année puis sur beIN SPORTS) ; ATP 250 de Marseille, Metz et Nice ; Championnat de France et Coupe de la Ligue de handball féminin (2017) ; NHL (-2016) ;  Pro A, Pro B, Coupe de France, Leaders Cup de basket (2017) ; Liga ACB ; Formule E (2018) ; GP2 (intégré au contrat Formule 1) ; Pétanque ; quelques courses cyclistes.

Nouvelles de quelques droits
Premier effet au niveau des droits tv, les épreuves du mondial de pétanque seront retransmises sur Be In Sports.
D’autre part Canal+ enregistre la perte des championnats italien et allemand au profit d’une exclusivité pour BeIn Sports, qui devrait garder la Liga espagnole. D’où la nécessité pour Canal+ de recentrer sa programmation autour du Top14 et de la Premier League anglaise. 
Les droits de ce championnat devraient être remis sur le marché en France début 2016 et d’ici à la fin de l’année ce sont ceux de la F1 qui seront le marché. Actuellement Canal+ paye environ 30 millions d’euros par saison.   

Pour rappel les droits tv des championnats italien et allemand était détenu depuis 3 ans à parité entre Canal+ et Be In Sports pour la somme de 22 millions d’euros par saison. Pour le championnat espagnol, beIn Sports paye 22 millions par an, Canal+ débourse 63 millions par an pour le championnat anglais.

De son coté, Canal+ vient de racheter (non exclusivité) à France TV l’ensemble des droits pour les JO d’été de 2016 et 2020. Pour diffuser 31 matchs de la Coupe du Monde de Rugby, Canal+ aurait payé 12,5 millions d’euros à TF1, qui lui aurait mis 45 millions d’euros sur la table.

Paul

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 4 198
  • Vannes (56)
Brèves du sport business et des médias
« Réponse #55 le: 01 juillet 2015 à 23:44:07 »
C'est pas Charter qui est censé racheter TWC ?

Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 624
  • Bois Colombes (92)
Brèves du sport business et des médias
« Réponse #56 le: 02 juillet 2015 à 07:52:38 »
Brèves du sport business et des médias - N° 109
La Ligue Nationale de Football (la LNF) vient de publier le tableau de synthèse des droits tv pour la saison 2014/2015. Il est intéressant de les comparer à ceux du championnat anglais. 

Le récapitulatif des droits français (en €)
Le PSG arrive en tête avec 45,5 millions (44,6 pour la saison 2013/2014), suivi de Marseille avec 42,8 millions (41,8 millions) et Lyon (40,9 millions) avec 41,9 millions. Metz ferme la marche avec 11,9 millions (dernier du tableau, Ajaccio avait touché 13,1 millions).



Le récapitulatif des droits anglais (en £)
Ces montants sont à comparer avec ceux des clubs anglais. Le premier Chelsea va toucher 138 millions d’euros (136 millions pour Liverpool la saison dernière), le second Manchester City la même somme (135 millions la saison dernière) et le troisième Manchester United 135 millions 132 millions pour Chelsea pour la saison précédente). Le dernier 91 millions (90 millions pour Norwich). Trois fois plus pour les premiers et 9 fois plus pour le dernier.



Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 624
  • Bois Colombes (92)
Brèves du sport business et des médias
« Réponse #57 le: 09 juillet 2015 à 08:34:40 »
Brèves du sport business et des médias - N° 110

Comparatif droits tv du foot européen
Un blog espagnol a publié un récapitulatif des droits tv touchés par 17 clubs des principaux championnats de foot pour la saison 2014/2015 (Allemagne, Angleterre, Espagne, France, Italie). Même si l’argent ne fait pas le bonheur, pour les sports pros, cela aide un peu…



Droits tv internationaux des principaux championnats
Alors que l’Espagne est en pleine renégociation de ses droits TV de la Liga, la bataille pour se voir attribuer les droits internationaux fait également rage. Telefonica l’opérateur téléphonique historique et BeIn Sports Espagne propose 450 millions par saison pour un contrat de 3 ans. Décision à venir dans les prochaines semaines. Le montant total pour les droits TV de la Liga BBVA pourrait se chiffrer à près de 1.25 milliard d’euros par an à partir de la saison 2016/2017.
Une telle somme représenterait une augmentation de près de 40% par rapport au contrat actuel. Les droits tv du championnat espagnol rapportent 825 millions par an (600 sur l’Espagne et 225 à l’international).
Pour rappel, à partir de la saison 2016-2017, les droits TV à l’international vont passer de 32,5 millions à 80 millions. C’est à comparer aux 900 millions d’euros des droits internationaux du championnat anglais. Aux 75 millions par an de ceux du championnat allemand et aux 185 millions pour ceux du championnat italien.

Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 624
  • Bois Colombes (92)
Brèves du sport business et des médias
« Réponse #58 le: 21 juillet 2015 à 08:04:05 »
Brèves du sport business et des médias - N° 111

Droits Tv de la Liga
C’est Telefonica qui vient de se payer les droits nationaux de la Liga pour la saison 2015/2016. Il devra payer 600 millions d’euros contre 588 millions pour la saison 2014/2015. Telefonica pourra revendre des matchs à la concurrence. Pour les droits internationaux, c’est MediaPro (proche de BeIn Sports Group) qui devrait mettre la même somme de 600 millions d’euros contre 200 millions pour la saison 2014/2015. (Financial Times, 10/07).
Telefonica qui vient de racheter Canal+ Espagne va lancer une offre de TV payante autour du football, à l’image de ce qu’avait fait Orange en France et de ce qu'a lancé BT en Angleterre.

Comparatif des revenus
Le même FT a publié un récapitulatif des différents revenus des 5 grands championnats européens. Avec le % de masse salariale dans la part des revenus.



Audience
Médiamétrie a publié son étude "Médiamat'Thématik", pour la période allant du 29 décembre 2014 au 14 juin 2015. Cette enquête mesure l'audience de la télévision chez les personnes recevant leurs chaînes via le câble, le satellite et/ou l'ADSL.
Au niveau des chaines sportives, avec 4,6 millions de téléspectateurs par mois et 0,5% de PDA, beIN Sport devance désormais Canal+ Sport et ses 8,7 millions de téléspectateurs (0,4% de PDA). Eurosport, désormais distribué en exclusivité sur CanalSat, suit avec 5 millions de téléspectateurs (0,4% de PDA) (Mediasportif, 07/07). 

Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 624
  • Bois Colombes (92)
Brèves du sport business et des médias
« Réponse #59 le: 30 juillet 2015 à 07:50:53 »
Brèves du sport business et des médias - N° 112

Eurosport
TFI a vendu 49% de ses parts d’Eurosport à Discovery pour 491 millions d’euros. Le groupe américain était déjà propriétaire de 51% des parts depuis janvier 2014. (La Tribune, 22/07). Au total, TF1 aura vendu Eurosport pour 900 millions d’euros.

Fermeture de Sport+
Pour rappel, la chaine Sport+ a fermé ses portes fin juin. Canal+ devant se recentrer sur ses droits premium et privilégiant la distribution en exclusivité d’Eurosport sur son bouquet Canalsat. Les droits de Sport+ vont donc être transférés sur Canal+ Sport ou remis sur le marché.

Le site Mediasportif récapitule les droits qui alimentent la chaine : Championnat brésilien (jusqu’en 2016) ; Éliminatoires Euro 2016 et Coupe du Monde 2018 ; 1 match de Ligue 2 (dès 2016) ; Coupe Davis et Fed Cup (jusqu’à la fin de l’année puis sur beIN SPORTS) ; ATP 250 de Marseille, Metz et Nice ; Championnat de France et Coupe de la Ligue de handball féminin (2017) ; NHL (-2016) ;  Pro A, Pro B, Coupe de France, Leaders Cup de basket (2017) ; Liga ACB ; Formule E (2018) ; GP2 (intégré au contrat Formule 1) ; Pétanque ; quelques courses cyclistes.

OCS
La chaine d’Orange a signé une nouvel accord avec le cinéma français et à cette occasion,17/07) annonce 2,4 millions d’abonnés à son bouquet de chaines. Le dernier chiffre connu datait de novembre 2014 et Orange indiquait avoir 2,2 millions d’abonnés. 
OCS - comme toutes les chaines diffusant du cinéma - a des droits et des obligations dans le financement du cinéma. Le CNC a publié une étude récapitulant la participation des chaines à ce financement. Pour OCS ce sont les chiffres suivants.



Par ailleurs, réglementairement et au vu de son nombre d’abonnés, OCS devrait investir 179 millions d'euros sur 5 ans dans les films français et européens. Par convention, le financement d’Orange dépend du nombre d’abonnés. Jusqu’à 1,5 million abonnés, le prix est au plus bas, le deuxième palier est à 3 millions. Actuellement OCS serait à +/- 2,2 millions de clients.

 

Mobile View