Auteur Sujet: Brèves du sport business et de la tv payante  (Lu 29721 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 626
  • Bois Colombes (92)
Brèves du sport business et des médias
« Réponse #24 le: 26 août 2014 à 08:08:47 »
Brèves du sport business et des médias - N° 84
A part les droits tv du TOP14 qui vont certainement être rediscutés, d’autres droits tv vont faire l’objet d’âpres négociations. A noter que selon le président de beIn Sports, la chaine aurait dépassé les deux millions de clients. 

Coupe du Monde de foot 2018 et 2022
Il y a les droits des deux prochaines Coupes du monde de football. Russie en 2018 et Qatar en 2022. Pour cette dernière, on imagine mal beIn Sports passé à côté. Ces droits devraient mis sur le marché en Octobre. 
Pour la dernière au Brésil, TF1 a vendu les droits de l’ensemble des matchs pour 30 millions à beIn Sports. Selon un institut – Kantar Sport (L’Equipe, 30/06) – beIn Sports aurait gagné 864 000 clients durant la Coupe du Monde de Football. Cela ferait donc un peu plus de 2,614 000 millions de clients. Reste à confirmer ce chiffre. 

Championnats européens
Les championnats allemands, italiens et espagnols arrivent à échéance à la fin de la saison. beIn Sports et Canal+ payent 22 millions par an pour la Bundesliga et la Calcio. Pour la Liga, beIn Sports paye 22 millions par an jusqu’en 2015.
BeIn Sports pourrait très bien tout rafler cette fois-ci. Les sociétés qui commercialisent ces droits étant assez proches de BeIn Sports. Et comme ce sont des droits non nationaux, un appel d’offre n’est pas nécessaire.

Pour le championnat anglais ce sera dans 1 an. Actuellement, Canal+ règle une facture de 50 millions par an et ce jusqu’à la fin de la saison 2015/2016.
Dans le quotidien Le Monde (20/08), Florent Houzot, directeur de la rédaction de BeIn déclare : "A partir du moment où nous voulons être la chaîne premium de sport en France, la Premier League nous intéresse forcèment. Mais pas à n’importe quel prix". Une future compétition avec Canal+ en perspective ?
 
Droits TV « premium » hors football
L’Autorité De La Concurrence dans son avis rendu sur l’appel d’offre du Top14, a indiqué les droits TV (hors football) qui doivent être soumis à appel d’offre car ce sont des droits premiums susceptibles de déclencher des abonnements. Il s’agit des compétitions organisées en France et qui font l’objet d’une demande de plus de 10 millions d’euros de la part des organisateurs. En dessous, de cette somme, l’appel d’offre n’est pas une obligation.
La Ligue Nationale de Rugby (LNR) conteste cet avis et a fait appel de la décision. Le jugement devrait être rendu vers la mi-septembre.
 


Rugby
Pour le rugby, hors Top14 quelques droits viennent à échéance : Pro D2, H Cup (2014), Tournée d’été de l’équipe de France (2016), Tri Nations (2014), Super 15 (2015), Air New Zealand Cup, the Currie Cup and Vodacom Cup (2015). A noter que beIn Sports a acheté les droits (hors matchs de l’Equipe de France) des différentes tournées de cet automne et qu’il diffuse le championnat anglais ainsi que la Ligue Celte.

Tennis
Selon Mediasportif, beIn Sports serait en passe de racheter les droits de la Fed Cup et de la Coupe Davis.

Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 626
  • Bois Colombes (92)
Brèves du sport business et des médias
« Réponse #25 le: 12 septembre 2014 à 08:44:42 »
Brèves du sport business et des médias - N° 85

Des nouvelles du Top14 et de la  coupe d’Europe.

ECR Cup & Amelin Cup
Les deux compétitions européennes de rugby vont être diffusés par BeIN Sports à partir de cette saison et jusqu’en 2017/2018. La chaine aurait déboursé 17 millions. France TV pourrait garder un match de chaque épreuve, mais doit débourser 7 millions.
Le contrat précédent liait FTV et Canal+ pour un versement de 14 millions annuels. Les organisateurs souhaitaient  27 millions d’euros. Ce montant ne sera donc pas atteint. En Angleterre, BT et Sky vont co-diffuser pour 28 millions, contre 17 millions auparavant.
Canal+, laisse donc BeIN Sports mettre un bras dans les droits tv du rugby, estimant que l’ex H-Cup n’est pas autant pourvoyeuse d’abonnements que le Top14.

Top14
L’Autorité de la concurrence saisie par BeIn Sports a suspendu le 30 juillet l’accord passé mi-janvier entre la Ligue nationale de rugby (LNR) et Canal+ (355 millions d’euros pour la période allant de 2014 à 2019). La LNR et la chaîne cryptée, soupçonnées d’«entente anticoncurrentielle», ont déposé un recours qui a été examiné jeudi 4 septembre, à la Cour d’appel de Paris.

Au-delà des plaidoiries des avocats de la LNR, de Canal+ et de BeIN Sports, il est à noter que le parquet a souligné la nécessité de "refaire le match de façon virile mais correcte", et estime que l'accord  "prive une partie de la population de l'accès au rugby (…) il serait dommageable pour l'économie française qu'un investisseur étranger ait l'impression que le marché français est verrouillé".

De son côté, le représentant de l’Autorité de la concurrence a appelé la cour à "se prononcer sur l’attractivité exacte des droits du Top 14 (…) Si le Top 14 est un moteur d’abonnements, il s’agit alors de droits premium (..) le championnat apportait 5% de nouveaux clients par an".

Le représentant de Bercy  (DGCCRF) n’a pas été convaincu non plus : "Je suis sidéré que la ligue dise que ses droits ne sont pas si attractifs que cela. La ligue ne défend pas ses intérêts avec ce type de position ( la ligue) n'a "aucune crédibilité" lorsqu'elle craint de toucher moins d'argent via un appel d'offres ouvert à tous, que via son accord négocié de gré-à-gré avec Canal Plus.".

Verdict le 9 octobre

Accessoirement, l’avocat de BeIN Sports a déclaré que l’option payante Rugby+ comptait entre 120 et 130 000 abonnés et que de ce fait le Top14 était sous-exploité par Canal+.

Pour rappel l’historique des droits TV du Top14 (source ADLC)..
1998 à 2003 : 10,7 millions d’euros par saison 
2003 à 2007 : 19,5 millions d’euros
2007 à 2011 : 27,8 millions d’euros
2011 à 2014 : 30,5 millions d’euros
2014 à 2019 : 71 millions d’euros

Sources : Le Progrès (04/09), BFM (04/09).

Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 626
  • Bois Colombes (92)
Brèves du sport business et des médias
« Réponse #26 le: 14 septembre 2014 à 21:10:43 »
Brèves du sport business et des médias - N° 86

Les derniers chiffres concernant le groupe Canal+ à fin juin. Les chiffres sont exprimés en milliers.


Le nombre total de clients baisse de 14 000 sur le trimestre, soit une baisse de 0,14% et de 59 000 sur un an, soit 0,6%.
CanalPlay (le chiffre de 520 000 est un chiffre donné  par C+ cette semainee). Le nombre de clients individuels s’effrite de 17 000 sur le trimestre soit 0,28%. Sur un an, cela augmente de 4 000.

* (Le Figaro, 21/02)
** (Electron Libre, 25/02).

Du coté de la concurrence (Tv payante et service SVod), beIn Sports serait à plus de 2 millions de clients, OCS à 2 millions et VideoFutur comptait 20 000 clients fin février.

La grosse affaire pour Canal+ va être d’absorber le choc Netflix. L’arrivée de beIn Sports semble avoir arrêter sa progression en France. Netflix signera-t-il son déclin ?

Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 626
  • Bois Colombes (92)
Brèves du sport business et des médias
« Réponse #27 le: 23 septembre 2014 à 07:52:12 »
Brèves du sport business et des médias - N° 87

Les championnats de foot ont repris, c’est l’occasion de rappeler ce que vont toucher en droits tv dans les cinq plus gros pays européens et d’établir un classement. 

1 - Angleterre
Les droits de la Première League rapportent 1,220 milliards jusqu’en 2016. Les droits internationaux rapportent 850 millions par an, soit un total de 2,070 milliards d’euros.

2 - Italie
Les droits s’élèvent à 866 millions par an et jusqu’en 2015, ensuite, ils passeront à 945 millions jusqu’en 2017/2018.Les droits internationaux rapportent 125 millions par an soit un total de 1,070 milliard d’euros.

3 - Espagne
Les droits s’élèvent à 650 millions par an jusqu’en 2015. Les droits internationaux rapportent 102 millions par an, soit un total de 752 millions d’euros.

4 - France
A partir de la saison 2016 et jusqu’à la fin de la saison 2020/2021, la LFP va toucher 748,8M€ pour les championnats de Ligue1 (726,5 millions) et de Ligue2 (22 millions).  Actuellement, la LFP touche 628 millions pour la Ligue 1 (610 millions) et la Ligue2 (18 millions).
A cela il faut ajouter les droits internationaux. Soit 31,5 millions par an jusqu’en 2018. A partir de la saison 2018/2019, ce montant sera de 80 millions d’euros.
Au maximum, la LFP va donc recevoir 659 millions d’euros jusqu’à la fin de la saison 2015/2016, ensuite ce sera 780 millions d’euros jusqu’à la fin de la saison 2017/2018 et ensuite 828,5 millions d’euros.

5 - Allemagne
Les droits s’élèvent à 600 millions par an jusqu’en 2017. Les droits internationaux rapportent 75 millions par an et 140 millions à compter de 2015/2016, soit un total de 625 millions et de 740 millions à partir de la saison prochaine.

Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 626
  • Bois Colombes (92)
Brèves du sport business et des médias
« Réponse #28 le: 26 septembre 2014 à 07:58:19 »
Brèves du sport business et des médias - N° 88

Le quotidien L’Equipe du 11/09 a publié un récapitulatif des droits tv pour les chaines Canal+ et beIN Sports.



Les prochains droits sur le marché
La bataille des droits entre les deux chaines devrait continuer sur les droits du Top14. Une décision de justice est attendue pour le 9 octobre et il pourrait être confirmé qu’un nouvel appel d’offre soit lancé pour les prochaines saisons.
beIn Sports pourrait acquérir les droits de la Coupe Davis et de la Fed Cup actuellement diffusés sur Canal+. Les deux chaines vont se livrer bataille sur les droits domestiques du championnat de volley-ball masculin et féminin. Et cela devrait être la même chose pour les droits de la Coupe du Monde de Foot en Russie (2018)et de rugby en Angleterre (2015), TF1 détient les droits et pour amortir les coûts va revendre en partie ou en totalité à l’image des droits du mondial brésilien revendus à beIN Sports.
Les droits des championnats de foot allemand, italien et espagnol devrait aussi être assez vite attribué. beIn Sports part favori.

Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 626
  • Bois Colombes (92)
Brèves du sport business et des médias
« Réponse #29 le: 09 octobre 2014 à 06:32:26 »
Brèves du sport business et des médias - N° 89
C’est aujourd’hui que la Cour d’Appel de Paris doit rendre son jugement concernant les droits TV du Top 14. Pour rappel, l’Autorité de la concurrence saisie par BeIn Sports a suspendu le 30 juillet l’accord passé mi-janvier entre la Ligue nationale de rugby (LNR) et Canal+ (355 millions d’euros pour la période allant de 2014 à 2019). La LNR et la chaîne cryptée, soupçonnées d’«entente anticoncurrentielle», ont déposé un recours qui a été examiné jeudi 4 septembre.

Si la Cour suit l’avis de l’Autorité De La Concurrence, la Ligue  Nationale de Rugby devra reformuler un appel d’offre pour les prochaines saisons. Pour rappel, l’appel d’offre initial lancé avant cette entente était plutôt bien fait.

Le ticket d’entrée est de 23 millions d’euros.  Le lot 1 pour 26 matchs en choix 1 (13 matchs) et en choix 3 (13 matchs). Ce lot n’est pas exclusif. Canal+ et BeIn Sport devront le payer pour accéder aux autres lots.
Viennent ensuite :
Le pack Premium 1 qui permettra de diffuser les 8 meilleures affiches et les matchs entre Noel et joue de l’an (Boxing Day). Un lot pour Canal+ ?
Le pack Premium 2 qui permettra de diffuser la dernière journée en multiplex, les barrages, les demis et la finale en léger différé. Un lot pour Canal ?
Le pack Premium 3 qui permettra de diffuser le choix 2, les 8 meilleurs affiches en décalé et le match du choix 1 et 3 en léger décalé. Un lot pour BeIn Sport ?
Le pack Premium 4 qui permettra de diffuser les 4 matchs restants (l’équivalent de rugby+). Un lot pour BeIn Sport ? 
Il y a également les droits de la Pro D2 qui sont sur le marché. Pour 1,1 millions par an, la Pro D2 est diffusée par Eurosport, Sport+ (Canal+), et France 3 régions.
Il y a également un pack pour les droits nomades (mobile et tablette). Un lot pour Orange ? Orange paye 25 millions d’euros par an pour les mêmes droits sur la Ligue 1 de football.
Enfin, il y a un pack pour a vente des droits à l’international. Un lot pour beIN Sports ? Pour la Ligue 1, beIN Sports qui commercialise à l’international moyennant une somme garantie de 32 millions par an.
 
Si un diffuseur voulait l’intégralité des lots, il devra payer au minimum est de 73 millions d’euros et la somme minimale hors exclusivité  était de 66 millions d’euros. D’autre part la finale de par la réglementation doit être obligatoirement vendue à une chaine en clair.

ECR Cup & Amelin Cup
Ce sont France TV et beIN Sports pour 5 et 15 millions d’euros qui diffuseront les rencontres des différentes Coupes d’Europe de Rugby jusqu’en 2017/2018.
Le contrat précédent liait FTV et Canal+ pour un versement de 14 millions annuels. Les organisateurs souhaitaient  27 millions d’euros. Ce montant ne sera donc pas atteint. En Angleterre, BT et Sky vont co-diffuser pour 28 millions, contre 17 millions auparavant.

Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 626
  • Bois Colombes (92)
Brèves du sport business et des médias
« Réponse #30 le: 16 octobre 2014 à 07:47:29 »
Brèves du sport business et des médias - N° 90
La Cour d’appel de Paris a tranché : la LNR va devoir reformuler un appel d’offre pour les droits télévisuels du TOP14 avant le 31 mars 2015. 
Selon le compte-rendu publié par Le Point (09/10), l'arrêt de la Cour d'appel de Paris acte le passage des droits du Top 14 dans la catégorie  "premium", comme ceux de la Ligue 1, ce qui nécessite de se conformer scrupuleusement aux règles de la concurrence et exclut les négociations de gré à gré comme celles qui ont pu amener à la conclusion de l'accord de janvier.

D’autre part, la nouvelle procédure d'attribution des droits TV à partir de la saison 2015-2016 devra donc être "transparente, non discriminatoire et pour une durée qui ne soit pas disproportionnée", indique ainsi la cour d'appel.

Reste que la procédure sur le fond est toujours en instruction par l’Autorité De La Concurrence et que Canal+ pourrait être condamnée financièrement sur le fond et qu’elle paye très cher (71 millions d’euros) une exclusivité qui n’aura duré que la saison. Canal+ va-t-il poursuivre le combat judiciaire ?

En attendant, la LNR se réserve le droit de se pourvoir en cassation mais prépare surtout l’avenir et à l’optimisation de ses droits. A ce jour Canal+ n'a pas fait de commentaires.

La LNR devrait sortir un nouvel appel d'offre avant a fin de l'année et va au moins essayer de retrouver les mêmes montants de droits, car les budgets des clubs sont construits sur les droits signés avec Canal+ (71 millions d'euros par an). Si Canal+ perd son exclusivité, jusqu'ou ira beIN Sports ? La LNR a du travail, même si logiquement, beIN Sports n'a pas entamer cette procédure pour rester en retrait sur ces droits.     

Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 626
  • Bois Colombes (92)
Brèves du sport business et des médias
« Réponse #31 le: 31 octobre 2014 à 07:48:44 »
Brèves du sport business et des médias - N° 91
Les droits internationaux du championnat italien ont été vendu pour 557 M€ pour les trois prochaines saisons soit une moyenne de 185M€ par an. C’est une augmentation de 60% par rapport au précédent contrat (117 M€/an). Cela s’ajoute au 945 M€ pour les droits nationaux (total de 1,130 milliard).
En France, jusqu'en 2015, beIN sports et Canal+ payent 22 millions par an (avec les droits de la Bundesliga) pour la diffusion du Calcio.  Le contrat ayant été remporté par MP& Silva une société proche de beIN Sports, cette dernière pour s’offrir l’intégralité du Calcio à partir de la saison prochaine. Cela en fait le deuxième championnat le plus cher.

En Angleterre, à titre de comparaison, le premier championnat est la Premier League, le marché intérieur lui rapporte 1,350 milliard et les droits internationaux près de 800 millions d’euros, soit un total de 2,150 milliards. En France, pour le diffuser, Canal+ paye 50 millions par an jusqu’en 2016.   

En Espagne, les droits s’élèvent à 650 millions par an jusqu’en 2015. MediaPro et Prisa se partagent la diffusion. Les droits internationaux rapportent 102 millions par an. Total = 752 millions. beIn Sports paye 22 millions par an jusqu’en 2015.

En Allemagne, les droits s’élèvent à 550 millions par an jusqu’en 2017. Sky Deutschland est le seul diffuseur. Les droits internationaux rapportent 75 millions par an. Total : 625 millions. beIn sport et Canal+ payent 22 millions par an (avec les droits du Calcio) jusqu’en 2015.

En France, pour rappel, la LFP va recevoir 748,5 millions au lieu de 628 millions dans l’accord précèdent. Les droits à l’international vont passer de 32,5 millions actuellement à 80 millions à partir de 2018. A partir de 2018, le total sera de  828,5 millions d’euros par an.

Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 626
  • Bois Colombes (92)
Brèves du sport business et des médias
« Réponse #32 le: 12 novembre 2014 à 06:44:43 »
Brèves du sport business et des médias - N° 92

NBA
Les droits nationaux de la NBA viennent d’être renouvelés et ils explosent. Ils atteignent le montant de 19 milliards d’euros sur 9 ans, soit 2,110 milliards par saison. Ce sont les actuels diffuseurs Disney et Turner qui continueront à diffuser ce championnat.
En France, c’est beIN Sports qui diffuse la NBA jusqu’en 2016 pour 4 millions d’euros par saison.


Top 14
Bertrand Meheut le pédégé du Groupe Canal+ a donné une interview au quotidien Le Figaro (édition papier du 28 octobre), il y est revenu sur son concurrent beiN Sports et sur les futurs droits tv du Top14.

Sur beIN Sport, il y a toujours de la condescende de la part de Canal+ "...je ne suis finalement pas mécontent que beIN Sports existe. C’est une offre complèmentaire à la notre et beIN Sport nous permet de répartir le coût financier des droits de la Ligue 1…".
D’abord Canal+ a essayé de contester la réalité de la concurrence devant les tribunaux, maintenant c’est légèrement méprisant. Sur le fond le déni est toujours la ligne de conduite. 

Sur le Top 14, c’est presque un changement de ton, maintenant que l’ADLC et la Cours d’Appel de Paris ont tranché en demandant à la LNR de reformuler un appel d’offre pour les droits télévisuels du TOP14 avant le 31 mars 2015 : "...le Top14 de rugby que nous avons valorisé au fil des ans est très important mais n’est pas pour autant un droit aussi premium que la Ligue 1. Le Top 14 est le premier droit que j’ai acheté en arrivant à Canal+ en 2002 et nous ferons le maximum pour le conserver...".     
beIN Sports va-t-il permettre à Canal+ de répartir le coût financier du Top14 ou position tactique pour la renégociation ?

Toutefois, un troisième larron pourrait venir se mêler à la course : Discovery. Le géant américain est  devenu propriétaire à 51 % du capital d'Eurosport International et à 20 % d'Eurosport France, filiale de TF1 et entend se positionner sur les droits sportifs premiums. C’est que qu’annonce Le Figaro (31/10). Sauf que…le contexte réglementaire ne le permet pas, car la possession de 100% d’une chaine diffusée sur la TNT n’est pas possible.

Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 626
  • Bois Colombes (92)
Brèves du sport business et des médias
« Réponse #33 le: 25 novembre 2014 à 06:43:22 »
Brèves du sport business et des médias - N° 93

Top 14
Finalement la LNR et Canal+ ont décidé de se pourvoir en cassation. Mais cela ne désengage pas la LNR qui va devoir reformuler un appel d’offre pour les droits télévisuels du TOP14 avant le 31 mars 2015.

Pour rappel, l’Autorité de la concurrence saisie par BeIn Sports a suspendu le 30 juillet l’accord passé mi-janvier entre la Ligue nationale de rugby (LNR) et Canal+ (355 millions d’euros pour la période allant de 2014 à 2019). La LNR et la chaîne cryptée, soupçonnées d’«entente anticoncurrentielle » avaient déposé un recours et la Cour d’appel avait confirmé l’avis de l’ADLC et avait pris acte du passage des droits du Top 14 dans la catégorie  "premium", comme ceux de la Ligue 1, ce qui nécessite de se conformer scrupuleusement aux règles de la concurrence et exclut les négociations de gré à gré comme celles qui ont pu amener à la conclusion de l'accord de janvier.

D’autre part, la Cour avait estimé que la nouvelle procédure d'attribution des droits TV à partir de la saison 2015-2016 devait être "transparente, non discriminatoire et pour une durée qui ne soit pas disproportionnée

Coupe du Monde de rugby 2015
Le groupe de télévision TF1 a indiqué avoir mis en vente 29 matchs de la Coupe du monde de rugby 2015. Canal+ et beIn Sports seraient sur les rangs. TF1 a payé 45 millions pour ces droits et en espère 20 millions.
Pour la Coupe du Monde de Football, beIn Sports aurait versé 30 millions à TF1 pour diffuser l’intégralité de l’épreuve.

Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 626
  • Bois Colombes (92)
Brèves du sport business et des médias
« Réponse #34 le: 05 décembre 2014 à 06:17:08 »
Brèves du sport business et des médias - N° 94

Quelques chiffres sur le nombre de clients du groupe Canal+ suite à la publication des résultats de Vivendi à fin septembre. Le nombre total de clients baisse de 25 000 sur le trimestre, soit une baisse de 0,26%. Sur un an la baisse est de 16 000, soit 0,2%.



 * (Le Figaro, 21/02)
** (Electron Libre, 25/02).

Du coté de la concurrence (Tv payante et service SVod), beIn Sports serait à plus de 2 millions de clients, OCS à 2 millions et VideoFutur comptait 20 000 clients fin février. NetFlix serait à 100 000 clients un mois après son lancement.

La grosse affaire pour Canal+ va être d’absorber le choc Netflix. L’arrivée de beIn Sports semble avoir arrêter sa progression en France. Netflix signera-t-il son déclin ? Au regard des premiers chiffres, il va falloir du temps et de l'argent à Netflix pour mordre Canal+.

K-L

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • *
  • Messages: 2 402
  • HFC 100 Mbs / FTTH 1Gbs sur Oullins (69)
    • Cable Rhone
Brèves du sport business et des médias
« Réponse #35 le: 05 décembre 2014 à 09:04:36 »
En même temps Netflix c'est déjà plus de moitié moins que CanalPlay ( https://www.degroupnews.com/culture/netflix-natteint-pas-les-250-000-abonnes-en-france ), je ne m'inquiète donc pas pour notre champion national. :)

 

Mobile View