Auteur Sujet: Photos de Wibox sur le NRO de Chevry-Cossigny (77)  (Lu 14031 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 36 413
    • Twitter LaFibre.info
Photos de Wibox sur le NRO de Chevry-Cossigny (77)
« le: 13 février 2013 à 19:38:33 »
Reportage photo des installations Wibox sur le NRO de Chevry-Cossigny (77)
Reportage écrit avec la participation de François-R. Dailleux et Cyril d'Ineo Infracom.

Thomas Gassilloud (Président de Wibox) m'a invité à assister à une activation en masse de clients Wibox samedi 26 janvier 2013.
Wibox en profite pour changer gratuitement la Wibox v2 de ses clients par la Wibox v3.

Lasotel, l'opérateur qui est propriétaire des équipements actifs utilisés par Wibox sur Chevry-Cossigny en profite pour tripler sa capacité et retirer les équipements de test, maintenant que le réseau est rodé.

Cyril, d'Ineo Infracom, sous-traitant pour Sem@for77 qui gère la partie étude, déploiement (travaux), raccordements d'abonnés, jarretièrage pour les opérateurs, SAV est également présent ce samedi.

Semafor77 est l'opérateur local (délégataire du service public). SEM@FOR77 est "opérateur d’opérateurs" et pas "fournisseur d’accès internet".

Chevry-Cossigny c'est :
- Une des six communes retenues en France dans le cadre de l’expérimentation nationale du déploiement du FTTH hors zone très denses.
- La première commune non dense en France où la totalité des foyers de son territoire est raccordable en FTTH.
- Le déploiement compte les foyers réellement raccordés et non simplement les foyers « éligibles » au FTTH.
- Le 1er RIP (Réseau d'Initiative Public) FTTH déployé en Seine-et-Marne.
- Le 1er RIP FTTH en France où Orange est client d’une DSP (Délégation de Service Public) : Sem@for77.
- Un des rares RIP offrant une mixité d’offres et un réel choix aux abonnés entre différents types d’opérateurs : FAI d’envergure nationale (Orange), alternatif (Wibox) et local (Comcable), offres GPON et P2P, offre 100Mb/s symétrique lowcost à moins de 30€ (Wibox) –> ce malgré la très forte présence d’Orange localement en part de marché.
- Un PM (Point de Mutualisation) unique directement au NRO (Nœud de raccordement optique). Pas de PMZ (Point de Mutualisation de Zone), pas de SRO (Sous-Répartiteurs Optiques), tout est concentré en un seul point.
- Un NRA (Noeud de Raccordement d'Abonnés) très local de 350 lignes non HD et non dégroupé (77114CHV) des plus délaissés -> presque tous ses abonnés ont migrés sur la fibre malgré un débit « correct » en ADSL sur leur quartier ;-) Les autres lignes téléphoniques sont sur le NRA de Brie-comte-robert, éloigné de plusieurs kilomètre de Chevry-Cossigny.

Un lexique avec photos et explications est disponible sur Lexique des abréviations fibre optique avec photos

Le rendez-vous est donné devant le NRO de Chevry-Cossigny :

Ce "NRO" est constitué de deux parties :
- La partie à gauche est le local pour Sem@for77.
- La partie droite pour les 3 FAI (3 FAI à ce jour, mais 10 peuvent êtres acceuillis).

L'antenne au-dessus du NRO est pour la tête de réseau de Comcable.



Entrée pour le local de Sem@for77 :
C'est là qu’arrivent les fibres de toute la commune (deux fibres par maison regroupés en 12 câbles de 432 fibres)
C'est là qu'arrive également le réseau Sem@for77.


L'entrée pour la partie dédiée aux 3 FAI aujourd'hui présents sur le NRO de Chevry-Cossigny :
- Wibox (le seul à proposer 100 Mb/s en upload pour du grand public)
- Comcable (petit FAI qui propose la TV en DVB-C derrière le FTTH)
- Orange. Contrairement à Wibox et Comcable, Orange ne met pas d'équipement actif dans le NRO :  Le shelter est considéré comme un point de mutualisation  qui ne met que des coupleurs Gpon passifs avant de partir vers le NRA de Brie-comte-robert qui sert de NRO à Orange. Orange a tiré un "tronc" (terme a utiliser pour l'arbre Gpon) de 48 F.O. et n’utilise du coup pas la collecte de Sem@for77. C'est du Gpon avec 64 abonnés maximum par "arbre". Un premier niveau de splittage 1 vers 2 est fait a Brie-comte-robert. A Chevry-Cossigny Orange met des splitters 1 vers 32. Avec le 48 FO, il est donc possible de connecter 48x32 = 1536 clients Orange sur Chevry-Cossigny.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 36 413
    • Twitter LaFibre.info
Wibox sur le NRO de Chevry-Cossigny
« Réponse #1 le: 13 février 2013 à 19:40:26 »
Voici des restes de fibre utilisés pour les derniers raccordements de maisons sur Chevry-Cossigny. Cyril d'Ineo m'informe que ce câble ira à la poubelle. Il ne sera pas utilisé car trop court et puis si c'était du câble stocké, on ne pourrait pas l'utiliser car pas à l’abri de l'eau. Fibre, humidité et poussières ne font pas vraiment bon ménage et ce n’est pas pour rien qu’il y a des bouchons sur les têtes et jarretières.


Le câble utilisé pour le raccordement des maisons fait passer deux fibres :


Le réseau Chevriard a effectivement cette spécificité d’être en bi-fibre (modèle non retenu par l’ARCEP depuis qui ne valide que le mono et le quadri), le bi-fibre est une exigence contractuelle du CG77 auprès de Sem@for77 dans le cahier des charges ; la seconde fibre de réserve avait dans le projet plutôt destination à être utilisée pour des services publics et usage de proximité.

Techniquement elle a aussi été utile au déploiement ; grâce à la jarretière bouclant les deux connecteurs sur chaque PTO à l’issue du raccordement des particuliers, le bi-fibre a permis la mesure optique et la validation de chaque paire directement depuis le NRO.

La protection des fibres constitue plus de 99% du câble : Le câble fait 7.5mm de diamètre, la fibre recouverte de protection (rouge et bleu ici) fait 250 microns. Une fois décapée elle n'en fait plus que 125 microns. Le cœur qui permet la propagation de la lumière lui fait 9 microns.


La fibre est de la G657 (x2 pour bifibre) de chez ACOME comme on peut le lire sur le bon de sortie d’usine (format 9/125 en monomode) ; elle est validée pour un débit de 40Gb/s en SOnet.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 36 413
    • Twitter LaFibre.info
Wibox sur le NRO de Chevry-Cossigny
« Réponse #2 le: 13 février 2013 à 19:41:33 »
L'intérieur du NRO coté FAI :

La grille sépare la partie Sem@for77 de la partie FAI :


vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 36 413
    • Twitter LaFibre.info
Wibox sur le NRO de Chevry-Cossigny
« Réponse #3 le: 13 février 2013 à 19:41:46 »
Intérieur du NRO coté Sem@for77 :

A gauche : 4 armoires avec toutes les fibres provenant des habitations. Chaque armoire reçoit chacune 3 câbles de 432 fibres soit 1296 fibres par armoire et 5184 fibres pour la commune. Chevry-Cossigny possède 1780 logements, environ 1100 raccordements téléphoniques et près de 900 PTO posées à ce jour. "Du coup c'est le plus gros taux de pénétration FTTH jamais vu" précise Cyril d'Ineo Infracom.

A droite, au premier plan l'armoire Sem@for77 : C'est là qu'arrive la fibre du réseau Sem@for77 utilisée par Lasotel (Wibox) et Comcable.
Sem@for77 propose également des abonnements entreprise pour de futures entreprises ou bâtiments publics directement connectés au réseau du département.
A droite au second plan, une armoire imposante d'un onduleur modulaire qui peut être upgradé par rajout de module.


Le comptage des foyers Chevriards a peut être été la première difficulté de l’expérimentation :
- 1780 logements dénombrés au final (Chevry-Cossigny est une ville où il y a eu beaucoup de divisions de logements et terrains au cours des dernières années)
- 1362 foyers fiscaux recensés sur la commune
- 1242 résidences principales occupées
- 1100 lignes téléphoniques (environ) et presque autant d’internautes en ADSL au début du projet
- 192 entreprises recensées sur la commune dont 95 sans salarié (individuels, commerces ou artisans).

Comme le précise Cyril, Chevry-Cossigny est en effet le premier réseau FTTH (toutes catégories confondues) en terme de taux transformation.
975 demandes subventionnées dans le cadre du projet pilote (participation forfaitaire de 59,80€ payée par chaque foyer demandeur de son raccordement)
plus de 1000 demandes de raccordement au réseau en incluant les raccordements non subventionnés payés plein pot depuis 05/2011
près de 900 foyers actuellement raccordés  (PTO posées) avec un taux d’activation supérieur à 75% et toujours en hausse (et des activations en cours ou en attente). Bref très très loin des résultats connus sur les réseaux actuels des opérateurs privés nationaux.

A noter que 50 foyers sont en attente raccordement via aérien FT, une trentaine pour génie civil public en attente de validation/réalisation, une grosse cinquantaine pour raisons administrative/travaux privés à réaliser.


Une des 4 armoires où arrive l'ensemble des fibres de la commune de Chevry-Cossigny :


Chevry-Cossigny est divisée en 12 poches de 100 à 200 habitations maximum.
Un câble de 432 fibres part du NRO vers chaque poche.

Un câble de 432 fibres = 3 torons (de couleur différente) maintenus par des fils de nylon de 144 fibres chacun. Chaque toton arrive dans un tiroir optique (144 prises).

Les fibres sont regroupées par 12 fibres (une couleur par fibre pour le repérage) dans un micromodule (ou microgaine), l'équivalent du tube (la fonction est la même, la différence se fait au niveau des matériaux).
Les 12 microgaines de couleurs différentes sont regroupées en toron de 144 fibres.

On arrive donc à trouver précisèment où va une fibre avec seulement 12 couleurs différentes en regardant la couleur du toron, de la microgaine et de la fibre.
Dans le tiroir optique, chaque microgaine forme une colonne verticale de 12 connecteurs.

Pourquoi le 3ème module est inutilisé dans la photo ci-dessous ?
Tout simplement car la poche fait moins de 200 habitations et il y a plus de 144 fibres de réserve. Cette réserve technique est là pour de futures extensions ou en cas de casse.


Il n'y a presque jamais deux fibres l'une à coté de l'autre utilisée, car il y a deux fibres par habitations. Une seule fibre est utilisée, celle avec un chiffre impaire.

La fibre paire est utilisée en cas de panne de la première fibre ou pour les 11 habitants de Chevry-Cossigny qui ont souscrit à deux abonnements FTTH ;-)

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 36 413
    • Twitter LaFibre.info
Wibox sur le NRO de Chevry-Cossigny
« Réponse #4 le: 13 février 2013 à 19:43:53 »
Pour relier les armoires coté Sem@for77 et les armoires coté FAI, on utilise des Câbles Break-Out de 24 fibres chacun.
Coté Sem@for77 les Break-Out sont éclatés sur plus de 10 mètres car Orange souhaite affecter les clients à la suite au niveau des coupleurs Gpon et donc indique que la fibre n°1 du break-out va sur l'armoire n°2, la fibre 2 sur l'armoire n°4, la fibre 3 sur l'armoire n°1...


Le stylo optique est utilisé pour envoyer de la lumière visible par l’œil quand cela ne fonctionne pas. A l'autre bout, Thomas Gassilloud est chez un client et regarde si la lumière sort d'une des deux prises optiques (en plaçant une feuille devant la prise, pas en regardant avec l’œil).

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 36 413
    • Twitter LaFibre.info
Wibox sur le NRO de Chevry-Cossigny
« Réponse #5 le: 13 février 2013 à 19:46:08 »
Voici la baie Lasotel à notre arrivée. La location de baie se payant au nombre de U (unité de hauteur), Lasotel va reprendre ses équipements de tests.

De haut en bas :
- TV connectée a un décodeur TV Wibox de test
- Serveur simulant un client sur le CPE Lasotel pro
- CPE Wibox v2 et décodeur TV Wibox (ce sont des boîtiers de la précédent génération)
- Routeur Cisco 10 ports 1Gb/s (3 sorties câbles vers 3 switchs dont un seul est installé et à droite la fibre de Sem@for77)
- Le premier switch qui est plein


Les équipements de test permettaient de simuler ceux d’un abonné directement dans le N.R.O. lors de l’installation initiale de Wibox/Lasotel dans la baie et avant la livraison des premiers clients.

Un dernier essai avec la TV avant son retrait :

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 36 413
    • Twitter LaFibre.info
Wibox sur le NRO de Chevry-Cossigny
« Réponse #6 le: 13 février 2013 à 19:49:02 »
Mise en place de deux nouveaux switchs Zyxel ES-3124F :


Les SFP sont dans le carton :


La matériel de test est enlevé et les 2 nouveaux switchs sont en baie et connectés à leur break-out afin de ne pas avoir à se déplacer quand un client s'abonne. En effet, Ineo Infracom sera le seul à se déplacer, coté Sem@for77 pour connecter la bonne sortie du break-out. Pour faciliter la tache d'Ineo Infracom, Lasotel a dédié 12 fibres à chaque armoire : sur le 2ème switch on a 12 fibres vers l'armoire N°1, 12 fibres vers l'armoire N°2,... ce qui évite de long travaux de brassage à chaque raccordement de client.

Les jarretières optiques qui partent vers la droite sont pour des tests avec des clients qui ne sont pas encore connectés sur le break-out. Tout sera parfaitement rangé lors du départ en fin de soirée de Sylvain de Lasotel :


A noter la présence de 3 cages 1Gb/s libres par switch, ce qui permet à d'éventuels entreprises de demander de liens à plus de 100 Mb/s à Lasotel.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 36 413
    • Twitter LaFibre.info
Wibox sur le NRO de Chevry-Cossigny
« Réponse #7 le: 13 février 2013 à 19:53:41 »
Le NRO de Chevry-Cossigny est plutôt luxueux :
- Faux plancher de grande taille
- 2 climatisations également capable de chauffer (lors de ma venue, il faisait -5°c à l'extérieur)
- Une ventilation forcée, si les deux climatisations sont en panne
- Un convecteur électrique. Pourquoi vu que les clim peuvent chauffer ? Cyril d'Ineo m'explique que l'aménagement est standard et ne prend pas en compte les clims. De plus en cas de panne de climatisation, on peut chauffer (convecteur) ou refroidir (extracteur), même à distance !
- Porte avec filtre pour ne pas faire rentrer de la poussière
- Prises électriques
- Onduleur sur-dimensionné
- Extincteurs...


La mise à la terre est costaud (Il parait que c'est la norme, mais j'ai déjà vu des installations avec moins de terre) et les bords métalliques tranchants sont protégés pour éviter les coupures :


Le NRO est équipé en double desserte électrique en 230V et 48V ; il est ondulé (avec une autonomie correcte) mais sans groupe.

Au fond le convecteur électrique et le filtre sur la porte :

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 36 413
    • Twitter LaFibre.info
Wibox sur le NRO de Chevry-Cossigny
« Réponse #8 le: 13 février 2013 à 19:57:30 »
Les 12 câbles de 432 fibres partent chacun vers une des 12 poche optique de Chevry-Cossigny (les 12 poches constituent la plaque optique de Chevry = zone d’influence du NRO). Le terme quartier est un regroupement de 100 a 200 habitations.

Ci-dessous le plan de la poche optique N°2 : Le câble arrive là où est la maison "193" et à chaque boite rouge, des tubes sont sortis.
Au niveau de la maison 147, un carrefour, le câble de 432 fibres prend une direction et un câble de 144 fibres est soudé pour aller dans l'autre direction.


A noter au passage : tout le réseau de desserte Chevriard offre un bilan optique inférieur à 4db de perte entre le NRO et la prise abonné (principalement pour garantir le bilan optique nécessaire à la livraison en GPON d’Orange)

Particularité que j'ai découvert : la possibilité de ne sortir au niveau des boites rouge des fractions de microgaines. Si j'ai bien compris, si on a besoin de 18 fibres à chaque boite, on arrivera à utiliser une microgaine et demi à chaque boite.

La fibre passe dans les fourreaux existants quand c'est possible :

Chevry-Cossigny est une zone péri-urbaine de faible densité (c’est pour cela qu’elle a été retenu au rang des projets pilotes nationaux)

Le déploiement de la fibre en aérien reste très limité à Chevry-Cossigny qui a depuis longtemps une politique d’enfouissement des réseaux et s’est en ce sens préparé bien en amont du projet à un éventuel déploiement de la fibre optique. Chevry-Cossigny se « vante » d’avoir réutilisé 90% du GC existant pour déployer la fibre ; la part du coût du GC réalisé pour le déploiement reste cependant non négligeable dans la facture globale : c’est le poste le plus couteux.

Les quelques rues (ou portions de rue) ou la fibre est armée en aérien, l’ensemble des tirages a été réalisé sur le réseau ERDF qui a d’ailleurs donné assez facilement accès.
Actuellement, 50 foyers restent à connecter via des poteaux FT doivent être utilisés pour leur raccordement (poteaux ERDF trop éloignés, etc.) ; la convention d’utilisation de l’infra aérienne FT a été signée en juillet 2012 (contrairement aux fourreaux souterrains FT, il n’existait pas de convention nationale pour l’armement de la fibre sur ses poteaux). Des coûts assez prohibitifs ont été appliqués par FT pour « expérimenter » l’accès à son réseau aérien à Chevry; les spé techniques requises sont aussi contraignantes vis-à-vis du réseau Chevriard.

Voici la fibre qui rentre dans la maison de François-R. Dailleux, l'animateur de la page http://facebook.com/ftthchevry qui était bien sûr avec nous. Sa fibre rendre discrètement par le toit :


François-R. Dailleux nous parle de son propre raccordement (réalisé le 27/07/2011) :

J’habite une maison briarde ancienne avec des murs très épais (presque 1m) peu facilement perçables car en pierres dont de nombreux silex (de quoi faire rendre l’âme à quelques mèches de perforateurs lors d’une traversée) ; l’installation téléphonique pénétrait déjà dans l’habitation par l’interstice entre le haut du mur de façade et le toit (on voit le câble cuivre ‘sans gaine PVC’) près du point de pénétration pour la fibre. A l’intérieur, il n’était absolument pas possible de suivre ce câble téléphonique jusqu’à mon séjour celui-ci n’étant pas posé en gaine et ayant été agraffé le long de poutres via un chemin tortueux et de plus non rendu accessible depuis les rénovations successives du logement.
J’ai donc eu l’idée d’installer moi-même une gaine ICTA diam 22mm aiguillée qui remonte à la verticale de l’emplacement de la prise au RDC (ou j’ai installé un boite encatrée standard ; la PTO s’adapte dessus) jusqu’à déboucher sous les tuiles en passant proprement derrière les doublages en placo, en prévoyant un rayon de courbure pas trop serré à la sortie sous les tuiles ; le tout court gentiment entre les liteaux sous les tuiles jusqu’à l’angle de la façade ou la gaine rejoint la goulotte FT qui descend vers l’adduction sur le trottoir ; en laissant le rab nécessaire pour accéder dans la goulotte FT. Le raccordement n’a du coup nécessité qu’un tirage directement depuis la PTO via l’aiguille prévue dans ma gaine pour récupérer la fibre depuis l’adduction FT et les soudures côté PTO et BPO, le tout en à peine 1/2h).
L’opération préparatoire n’a nécessité qu’une boite d’encastrement et une gaine ICTA à quelques euros et un peu d’huile de coude pour placer la gaine derrière le placo et la faire courir sous les tuiles (juste soulevées le long du parcours) à l’aide d’une échelle et sans même monter sur le toit

Petite histoire, juste pour dire qu’en zone rurale et en pavillon où l’on s’improvise un peu plus facilement bricoleur que dans les grandes villes, il est assez facile et peu coûteux de préparer avantageusement son propre raccordement FTTH, l’équipe raccordante se montrant tout enclin à emprunter un chemin déjà tout tracé spécialement pour elle.
Félicitation au passage aux équipes de R&C qui ont vraiment fait du super boulot dans nos maisons avec des travaux très soignés au final même si pas toujours évidents ; les rares cas de « détériorations » ou mécontentements ont été vraiment marginaux.


Vidéo de son raccordement :

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 36 413
    • Twitter LaFibre.info
Wibox sur le NRO de Chevry-Cossigny
« Réponse #9 le: 13 février 2013 à 19:58:47 »
Voici la prise optique de François.
Il est abonné à Wibox et Orange d'où les deux fibres :


A l'autre bout, le média-coverter Ifotec pour Wibox (la Wibox v2 ne gère pas les VLAN, il faut donc connecter la TV sur le port n°4 du boîtier Ifotec) et l'ONT Orange :


Ces limitations ont disparu avec la Wibox v3 et maintenant le media-converter est plus petit avec un seul port Ethernet. Le décodeur TV wibox se branche maintenant directement sur la Wibox v3.






La Wibox v3 :



vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 36 413
    • Twitter LaFibre.info
Wibox sur le NRO de Chevry-Cossigny
« Réponse #10 le: 13 février 2013 à 19:59:32 »
Pour les pro, voici le CPE proposé par Lasotel :
(il possède des pattes pour être rackable dans une baie telecom)








La liste des 7 communes profitant des 2milliards€ pour la Fibre du gouvernement :
- Saint-Lô, dans la Manche (50)
- La communauté de communes Coeur de Maurienne (en Savoie - 73)
- Le conseil régional d'Auvergne à Issoire (dans le Puy-de-Dôme - 63)
- Chevry-Cossigny (en Seine-et-Marne - 77)
- Aumont-Aubrac (en Lozère - 48)
- Sallanches (en Haute-Savoie)
- Mareuil-sur-Lay-Dissais (en Vendée - 85)

Communiqué de presse de Covage :

(cliquez sur la miniature ci-dessous - le document est au format PDF)




Cet article et les photos qui l'illustrent est publié sous la licence Creative Commons CC BY-SA 4.0, afin de permettre sa diffusion par les autres médias (il faut citer l'auteur, Vivien GUEANT, mettre un lien vers cet article et réutiliser la même licence).
Tutoriel pour comprendre comment reprendre un contenu CC BY-SA 4.0.

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 661
Photos de Wibox sur le NRO de Chevry-Cossigny
« Réponse #11 le: 13 février 2013 à 20:28:26 »
Merci beaucoup, Vivien, pour ce reportage!

Je vois que le filtre à air n'est pas si efficace que ça: il y a de la poussière sur le serveur et les switches de Lasotel. A force, ça encrasse les ventilateurs, et surtout les radiateurs fins des équipements réseau et informatique.

Mais bon, dans l'ensemble, l'installation est assez propre. Un autre truc me surprends : la baie de Lasotel n'a pas de porte? On voit des fibres qui passent par devant...

Leon.

 

Mobile View