Auteur Sujet: Saint-Lô  (Lu 9673 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 26 438
    • Twitter LaFibre.info
Saint-Lô
« le: 02 décembre 2009 à 22:46:32 »
Grâce au réseau construit par Manche Numérique, la ville de Saint-Lô est éligible à la fibre optique jusqu'à l'abonné. Pour l'instant, SFR est le seul opérateur à commercialiser une offre très haut débit.


Depuis 2008, le Conseil Général de la Manche préparait activement l'avenir en lançant des travaux pour fibrer les particuliers, et remplacer la technologie ADSL limitée en débit.

Depuis aujourd'hui, pas moins de 4000 foyers de la ville de Saint-Lô (20000 habitants) peuvent découvrir les joies du très haut débit en souscrivant un forfait FTTH chez SFR.

Bien que SFR déploie lui-même de la fibre optique, le fournisseur d'accès n'est pas à l'origine du réseau très haut débit de Saint-Lô. Le crédit en revient au CG50 et à Manche Numérique qui pilote le réseau haut-débit départemental. Notons tout de même que le délégataire de service public en charge de son exploitation (Manche Télécom) n'est autre que LD Collectivités, une filiale de SFR.

Grâce aux travaux entrepris par le CG, les opérateurs n'ont pas à investir massivement pour mettre en place les infrastructures (génie civil, fourreaux, NRO...). Les travaux sont réalisés par la collectivité qui loue ensuite le réseau aux fournisseurs d'accès qui le désirent. L'intérêt est double : d'une part, le CG réalise un placement intéressant en monétisant son patrimoine, et d'autre part, il dynamise la concurrence entre FAI via un réseau neutre et ouvert.

A l'heure actuelle, les Saint-Lois n'ont pas encore le choix de leur opérateur. S'ils décident de s'abonner au très haut débit, ils devront souscrire chez SFR qui propose une offre FTTH à 29,90€ par mois. La fibre optique n'est donc pas plus chère que l'ADSL et permet de surfer avec un débit en réception de 100Mbits (soit 6 fois plus rapide à la meilleure connexion ADSL SFR) et un débit en émission de 50 Mbits ( 60 fois plus qu'en ADSL).

Le modem Neufbox 5, le boitier de terminaison fibre, le décodeur TVHD et l'installation à domicile sont compris dans l'abonnement. La fibre optique apporte un réel confort d'utilisation aux internautes en autorisant des usages simultanés de services Internet. On pense par exemple à la possibilité de profiter de la télévision en haute définition et en multi-flux sans perte de qualité. Sans parler de l'envoi instantané de données en ligne, par email ou par FTP !

Le monopole de "situation" de SFR pourrait ne pas durer puisque Manche Numerique serait en négociation avec d'autres opérateurs pour qu'ils s'implantent également dans la ville. SFR pourrait par ailleurs commercialiser d'ici la fin de l'année son offre FTTH à Cherbourg sur le même principe qu'à Saint-Lô. Comme pour le dégroupage, la stratégie de SFR consiste à développer son propre réseau tout en s'appuyant sur des réseaux externes (DSP) pour s'implanter. A l'heure des tergiversations des uns et des autres, c'est peut-être une solution intéressante pour ne pas laisser Numericable tout seul sur le créneau de la fibre optique.

Voici la zone de couverture du FTTH à Saint-Lô (un grand merci à Vincent pour la carte) :



Gilles Quinquenel, président de Manche Numerique et Vice-président du Conseil général de la Manche, devant un boîtier d’où sortent des câbles en fibres optiques.

Source : Manche Numérique, Ariase , Oest-France , Vincent - Le 2 décembre 2009



La liste des 7 communes profitant des 2milliards€ pour la Fibre du gouvernement :
- Saint-Lô, dans la Manche (50)
- La communauté de communes Coeur de Maurienne (en Savoie - 73)
- Le conseil régional d'Auvergne à Issoire (dans le Puy-de-Dôme - 63)
- Chevry-Cossigny (en Seine-et-Marne - 77)
- Aumont-Aubrac (en Lozère - 48)
- Sallanches (en Haute-Savoie)
- Mareuil-sur-Lay-Dissais (en Vendée - 85)

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 26 438
    • Twitter LaFibre.info
Saint-Lô
« Réponse #1 le: 20 octobre 2011 à 21:48:40 »
Manche Telecom a déployé un réseau haut débit dans la Manche. 48 millions d'euros investis.

Après avoir couvert 99,92 % de la population couverte en haut-débit à plus de 2 mégabits/s, Manche Telecom s’attaque au FTTH dans les villes de Saint-Lô et Cherbourg


La situation du déploiements FTTH en octobre 2011 :
- 1 NRO actif sur Saint Lo
- 4 000 foyers raccordables depuis le 2 décembre 2009
- SFR client du réseau
- Négociations avec Orange en cours
- Expérimentation FTTH rural en partenariat avec Orange et SFR.
- 4 NRO actifs et 10 000 foyers raccordables sur Cherbourg
- 1 NRO et 12 000 prises en cours de déploiement, commercialisation mi-2012

Modèle Technique :
- Un réseau point à point monofibre.
- Des NRO dimensionnés pour accueillir jusqu’à 8 000 lignes.
- Une Zone Arrière de NRO découpée en secteurs de 600 lignes, sans aménagement de Points de Mutualisation (Architecture prévue avant le
cadre réglementaire).
- Une infrastructure dimensionnée à 100% des prises de ces secteurs, mais seuls les immeubles sont, pour le moment couverts et ouverts à la commercialisation.
- Construction d’une infrastructure de fourreaux de télécommunication du fait de l’absence de l’ouverture des fourreaux de France Télécom
Modèle économique Une commercialisation par Zone Arrière de NRO entière, sous forme d’IRU de 30 ans qui pose la question de la progressivité de la mutation DDSL/fibre et de la concurrence.
- Une dégressivité en fonction du nombre de FAI : de 300 €/prise raccordable au 1er entrant, à 120 €/prise raccordable au 4ème entrant
Un coût de maintenance de 1,5 €/prise Pas d’offre activée



Premiers retours d'expérience : une approche économique complexe :
- Une obligation d’encadrement des coûts : création de filière numérique pour la mise en place de processus industriel, de centre de formation, de montée en compétences et d’acculturation des acteurs
- Le raccordement client, des questions en suspens : participation ou non des propriétaires ?
- Le nécessaire partage des coûts entre acteurs publics, opérateurs et utilisateurs: quelle répartition et quelle modalité?
- Quel catalogue de services pour garantir la capacité des collectivités à déployer sur la durée
- Une typologie de clientèles variée en attente d’offres adaptées?
- Une migration DSL/fibre freinée par l’absence de services pertinents


Une vidéo qui date d'un peu plus d'un an :



Engagements sur le FTTH de Manche Telecom, au titre de la Convention de Délégation de Service Public :

• Tranche ferme: déployer 26 000 prises FTTH sur les territoires de la Communauté Urbaine de Cherbourg et de la Communauté de Communes de l’Agglomération Saint-Loise. A ce jour 4000 prises sont déployées sur Saint-Lô, 10 000 le sont sur la CUC. => 12 000 prises restent à déployer sur la CUC

• Tranche Conditionnelle: étudier, chiffrer puis en conformité avec la règlementation ARCEP, déployer environ 10 000 prises sur Saint-Lô, Agneau et Saint-Georges de Montcocq pour en assurer la couverture totale. Le déploiement est conditionné par une réponse positive d’au moins deux opérateurs FAI à une consultation préalable.



kawaii50

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 4
  • saint-georges montcocq,manche
Saint-Lô
« Réponse #2 le: 20 août 2015 à 22:03:25 »
bonjour, j'aimerai dire que pourquoi il y'aurai que les immeuble qu'aurai droit a la fibre optique, je suis aller au canada, labas ils ont la fibre optique aerienne, donc meme une maison au fin fond de la campagne.
Pourquoi ne pas faire la meme chose en france?

 

Mobile View