Auteur Sujet: FTTH: Aumont-Aubrac 1147 hab, 612 prises raccordables  (Lu 13232 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

netegalkaka

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 250
  • FTTH 1000/200 (75019)
FTTH: Aumont-Aubrac 1147 hab, 612 prises raccordables
« le: 18 juin 2011 à 23:25:22 »
Aumont-Aubrac (1 147 hab., Lozère) est l’un des premiers villages en France entièrement câblé en fibre optique. Le nouveau réseau a été inauguré mercredi 15 juin 2011.

Aumont-Aubrac, une commune lozérienne de 1 147 habitants, dispose désormais d’un réseau en fibre optique permettant de raccorder en très haut débit (100 Mégabits/s) la totalité des foyers (612 prises raccordables).

L’opération a été portée par le conseil général de la Lozère, en partenariat avec l’opérateur Altitude Infrastructure. Elle s’inscrit dans le cadre de l’appel à projets lancé le Commissariat général à l’investissement pour expérimenter les conditions techniques du déploiement de la fibre optique dans les zones les moins denses du territoire.

A un coût raisonnable en milieu très rural – La consultation a permis de désigner 7 projets pilotes dont celui d’Aumont-Aubrac. « Il s’agissait de montrer que la fibre optique jusqu’à l’abonné (FTTH) peut être mise en œuvre en milieu très rural à un coût raisonnable », souligne Patrick Boyer, directeur des TIC au conseil général.

Le réseau FTTH d’Aumont-Aubrac a pu être créé grâce à l’existence d’une artère en fibre optique déployée depuis 2008 sous l’autoroute A 75, dont le village est proche. Il comporte 11 km de fibre.

L’investissement (820 000 euros) a été cofinancé par :

    le conseil général (43,9 %),
    l’Etat (42,2 %)
    et Altitude Infrastructure, via sa filiale Net 48 (13,9 %).

« Nous avons optimisé toutes les techniques de pose pour limiter l’impact sur l’environnement et minimiser les coûts, explique Patrick Boyer. Nous avons utilisé des fourreaux d’Orange dans le cœur de bourg, mis en œuvre des techniques de micro-tranchée. Là où la voirie devait être refaite, les câbles ont été posés sur des appuis aériens. Nous profiterons ensuite des travaux programmés par la commune pour enfouir des fourreaux. »

Le coût de l’investissement est estimé à 1 200 euros par prise. Sur les 612 foyers raccordables, 516 ont souscrit à l’offre de raccordement, les frais de raccordement à l’intérieur du logement étant pris en charge par le conseil général et la commune.
A ce jour, une vingtaine d’abonnements ont été souscrits auprès des trois fournisseurs d’accès référencés : Alsatis, Wibox et Bouygues.

Impact économique ? Le département projette d’étendre le réseau FTTH au nord et au sud de la commune d’ici à la fin de l’année pour desservir la zone d’activités économiques et la Maison de la communauté de communes.
« La question est maintenant de savoir si les habitants et les entreprises vont s’approprier ce service, commente Patrick Boyer. Il sera intéressant de voir comment les gens vont utiliser le très haut débit par rapport aux solutions ADSL existantes, et si ce nouvel outil aura un impact économique sur la commune. »


Visite improvisée du Noeud de Raccordement Optique (NRO) d'Aumont-Aubrac :


Mise en service de la première abonnée à Aumont-Aubrac :


La liste des 7 communes profitant des 2milliards€ pour la Fibre du gouvernement :
- Saint-Lô, dans la Manche (50)
- La communauté de communes Coeur de Maurienne (en Savoie - 73)
- Le conseil régional d'Auvergne à Issoire (dans le Puy-de-Dôme - 63)
- Chevry-Cossigny (en Seine-et-Marne - 77)
- Aumont-Aubrac (en Lozère - 48)
- Sallanches (en Haute-Savoie)
- Mareuil-sur-Lay-Dissais (en Vendée - 85)

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 25 897
    • Twitter LaFibre.info
Reportage: Aumont-Aubrac 1147 hab, 612 prises raccordables
« Réponse #1 le: 19 juin 2011 à 08:33:55 »
D'autres vidéos :

Reportage de France 3 Languedoc-Roussillon du 07/02/2011 sur le déploiement du FTTH en Lozère. Un grand merci à Pierre Ygrié, le président des Webs du Gévaudan qui apparaît dans cette vidéo :


Réseau Fibre Optique à Aumont Aubrac : un exemple à suivre :


Un test de débit sur Aumont-Aubrac :


Interview sur Europe 1 du Maire d'Aumont-Aubrac, maire du premier village très haut débit Lozérien :

Fredwww

  • Expert Orange
  • Client Orange vdsl
  • *
  • Messages: 345
Reportage: Aumont-Aubrac 1147 hab, 612 prises raccordables
« Réponse #2 le: 19 juin 2011 à 16:11:03 »
Dans le reportage "Mise en service de la première abonnée à Aumont-Aubrac" ils veulent bien nous faire comprendre qu'il s'agit d'une architecture P2P en nous répétant qu'il y a bien une fibre par abonnée. Par contre chez les grands mères, sur la prise optique il y a un ONT. A quoi peut bien servir un ONT dans le cas d'une architecture P2P ?

Sinon dans la reportage sur le NRO ils nous montrent bien les prises et tout mais aucune info sur les équipements actifs. Vivien tu saurai ce qu'on peut trouver comme équipement dans ce cas la ?

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 25 897
    • Twitter LaFibre.info
Reportage: Aumont-Aubrac 1147 hab, 612 prises raccordables
« Réponse #3 le: 19 juin 2011 à 17:41:20 »
La réglementation impose du point à point.

C'est du point à point entre la prise de l'abonné et le "NRO" qui est le point de mutualisation. En zone très dense, le point de mutualisation est en bas d'immeuble. En zone rurale il regroupe quelques centaines de foyers et est dans un local (comme ici) ou une armoire de rue.

J'ai vu que la prise est du quadri- fibre par contre je ne suis pas sur que la fibre soit quadri-fibre.

benoit75015

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 218
FTTH: Aumont-Aubrac 1147 hab, 612 prises raccordables
« Réponse #4 le: 09 novembre 2011 à 14:18:20 »
Communiqué presse du 8 novembre 2011 par Altitude Infrastructure
FTTH en zone rurale : bilan du projet pilote d’ Aumont-Aubrac

Alors que le déploiement expérimental FTTH sur le village d’Aumont-Aubrac (projet « Grand Emprunt » du gouvernement) a été inauguré en juin dernier, l’heure est au bilan.
Au-delà de la richesse des enseignements en termes de technicité et de process, Altitude Infrastructure conclut à la faisabilité d’un déploiement maîtrisé de la fibre optique en zone rurale. En effet, les coûts peuvent être réduits grâce à des solutions techniques alternatives, qui impliquent pragmatisme et proximité avec la collectivité.
Une bonne nouvelle pour les habitants de ces zones, qui manifestent une forte appétence pour le très haut débit.


En cinq mois, Altitude Infrastructure, au travers de sa filiale Net48, délégataire du Conseil général de la Lozère, a tenu ses engagements dans le cadre du projet pilote « Grand Emprunt » du
gouvernement sur le village étape d’Aumont Aubrac.
Son objectif consistait à tester la faisabilité technique et économique d’un déploiement en fibre optique jusqu’à l’abonné (FTTH) sur un territoire rural à partir d’une infrastructure de collecte existante. L’originalité et le challenge pour l’opérateur résidaient dans la mise en œuvre de solutions techniques innovantes et alternatives. Au travers de ce projet, il a réalisé ainsi son premier déploiement FTTH en zone peu dense.

L’originalité du déploiement :
Net 48 a déployé un réseau d’environ 11 km de fibres optiques, pour desservir 619 prises sur l’ensemble de la commune, dont 452 en sous-terrain, 104 en aérien, 28 en façade et 35 en collectif.

Différentes techniques de pose de la fibre ont été utilisées, dont certaines n’avaient jamais été déployées en France :
- 500 m en génie civil classique
- 1,3 Km en génie civil allégé, avec la technique du micro-rainurage
- 3 km en génie civil aérien (sur 37 poteaux ERDF)
- 600 m de pose en façade
- 4 km en réutilisant des fourreaux de l’opérateur historique
- 2 km en réutilisant des fourreaux publics communaux
En outre, l’opérateur a poursuivi ses expérimentations en intégrant les toutes dernières évolutions de la fibre optique (G657 qui permet de réduire le rayon de courbure).

La mise en œuvre du nœud de raccordement optique (NRO) a également fait preuve d’originalité et d’innovation afin de s’intégrer parfaitement dans l’environnement classé du village-étape, tout en respectant le planning. Par la même occasion, cette réflexion a rendu le modèle plus facilement transposable.

Ainsi, les équipes en ont tiré les principaux enseignements suivants :

- Les coûts de déploiements en zone rurale peuvent être réduits. Une analyse fine des coûts de déploiement par technique utilisée a été suivie au fur et à mesure du projet. La combinaison et la diversification des techniques de pose permettent de maîtriser les coûts de déploiement de la fibre en zone rurale, qui peuvent ainsi ne pas excéder 1500€ par prise.

- Les délais de déploiement peuvent être maîtrisés. Près de 500 prises ont été raccordées en cinq mois, délai qui peut être encore optimisé une fois que les procédures et protocoles sont établis, comme c’est aujourd’hui le cas chez l’opérateur. Les territoires ruraux pourraient ainsi prétendre à un déploiement simultané avec celui des zones urbaines.

- Appétence pour la fibre optique en zone rurale. Si 100% des prises sont raccordables sur la commune, déjà 74% d’entre elles sont raccordées. Avec un taux de pénétration* de 15%, supérieur au taux de conversion vers la fibre optique constaté dans les grandes villes à l’échelle nationale, l’expérience montre l’appétence des habitants de communes rurales pour la fibre optique.
* abonnement à un service très haut débit via un fournisseur d’accès en place

- Le pré-requis pour les utilisateurs : des services triple-play. Les consommateurs sont particulièrement demandeurs en termes de services TV, vidéo à la demande, etc. L’offre de services activés de Net48 (le seul projet pilote incluant des offres activées) facilite la proposition de ce type de bouquets pour les fournisseurs d’accès ruraux.

- Entre services passifs et services activés : le bon équilibre L’attractivité du réseau tient à l’équilibre économique proposé par l’opérateur d’infrastructure aux opérateurs commerciaux. Si l’arrivée d’un opérateur national représente un véritable enjeu dans un déploiement en zone rurale, Altitude Infrastructure considère qu’il faut favoriser l’attractivité des services activés afin de stimuler la venue de fournisseurs d’accès plus modestes. Et ce, afin de proposer une offre plurielle et compétitive aux usagers finaux.

- Rôle moteur de la collaboration avec la collectivité. L’implication et le partenariat avec la collectivité ont été déterminants pour trouver des solutions pragmatiques (cartographie des réseaux, projets de travaux, etc.). Ils ont permis de respecter les délais, de s’insérer harmonieusement dans l’environnement du village, de mieux communiquer avec les administrés pour mener à bien le projet.


A propos d’Altitude Infrastructure :
Altitude Infrastructure accompagne les collectivités depuis plus de 10 ans pour construire, développer, exploiter et commercialiser des réseaux de télécommunications alternatifs. Avec 17 RIP (réseaux d’initiative publique), Altitude Infrastructure figure parmi les leaders français de l’aménagement numérique du territoire. En tant qu’opérateur d’opérateurs, il propose un catalogue de services ouvert à tous les opérateurs télécoms sur les réseaux déployés, et est reconnu pour la neutralité de ses choix technologiques.


Source : Altitude Infrastructure, le 8 novembre 2011

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 25 897
    • Twitter LaFibre.info
FTTH: Aumont-Aubrac 1147 hab, 612 prises raccordables
« Réponse #5 le: 08 juillet 2012 à 09:36:59 »
Interview de Jean-Paul Pourquier, président du Conseil Général de la Lozère (CG48) :




Interview d'Etienne Laveau, Directeur commercial de Wibox, lors de la foire d'Aumont-Aubrac :



vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 25 897
    • Twitter LaFibre.info
FTTH: Aumont-Aubrac 1147 hab, 612 prises raccordables
« Réponse #6 le: 10 avril 2013 à 12:10:56 »
FTTH gratuit sur Aumont-Aubrac
(limité aux 3 premiers mois, mais sans engagement)


Wibox a décidé de sa faire connaître sur Aumont-Aubrac (ville où il est le seul opérateur FTTH, sur le réseau de sa maison mère Altitude infrastructure / Net48).

=> Wibox propose de tester gratuitement le FTTH sans engagement (internet à 100 Mb/s, VoIP illimité et télévision HD)

La publicité sera relayée par le lycée polyvalent privé Saint-Joseph de Marvejols : 14 élèves effectueront une opération de sensibilisation de la population aumonaise au FTTH les 3 prochaines jeudi après-midi : les élèves et leurs accompagnateurs iront à la rencontre des habitants afin de leur présenter cette nouvelle technologie et leur faire découvrir les services.

Bien joué Wibox !

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 3 578
FTTH: Aumont-Aubrac 1147 hab, 612 prises raccordables
« Réponse #7 le: 10 avril 2013 à 18:36:06 »
La publicité sera relayée par le lycée polyvalent privé Saint-Joseph de Marvejols : 14 élèves effectueront une opération de sensibilisation de la population aumonaise au FTTH les 3 prochaines jeudi après-midi : les élèves et leurs accompagnateurs iront à la rencontre des habitants afin de leur présenter cette nouvelle technologie et leur faire découvrir les services.
C'est quand même étrange comme démarche. Limite choquant. Des élèves d'un lycée qui font de la pub pour une société privée...

Ca se fait dans quel cadre? Des cours de marketting appliqués? Les élèves sont-ils rémunérés?

Si quelqu'un de WiBox pouvait nous expliquer.

Leon.

tgassilloud

  • Officiel WiBox
  • Expert
  • *
  • Messages: 202
  • Infos également via http://www.wiboxnews.fr
    • Wiboxnews.fr
FTTH: Aumont-Aubrac 1147 hab, 612 prises raccordables
« Réponse #8 le: 10 avril 2013 à 19:01:49 »
Bonjour,

Il s'agit d'un stage classique, et en plus sur un RIP, donc tout va bien  8)

Phach

  • Client Orange vdsl
  • *
  • Messages: 963
  • Hérault (34) - Occitanie
FTTH: Aumont-Aubrac 1147 hab, 612 prises raccordables
« Réponse #9 le: 25 mai 2013 à 18:40:05 »
bonjour,
voici un reportage datant de 2008 montrant l'installation de la fibre optique en Lozère :


tom_CSP

  • Client Free vdsl
  • *
  • Messages: 9
  • 48130
FTTH: Aumont-Aubrac 1147 hab, 612 prises raccordables
« Réponse #10 le: 04 avril 2016 à 13:37:34 »
Bonjour à tous, habitant dans ce village je vais pouvoir vous faire un résumé de l'expérience fibre optique dans le village d'Aumont Aubrac
 je tiens à renseigner quelque chose, toutes les maisons ne sont pas fibrées, certains quartiers, pourtant relativement peuplés ou avec des entreprises ne sont pas fibrés, malgré qu'ils soient encore dans le village (avant le panneau)

Donc vous l'avez compris, je n'ai pas la fibre, c'est assez rageant d'habiter dans un des premiers villages fibrés de France et de passer à 500m du saint Graal.

Déjà le nombre d'abonnés est très faible, en partie car la population n'est "pas prête" pour la fibre, rien de méchant la dedans, mais quand on voit la mamie qui a la fibre (internet pour la première fois qui plus est) vous comprenez bien que pour elle c'est totalement inutile, et un grand nombre de personnes sont dans le même cas... les personnes avec qui j'ai partagé ont noté qu'ils ne voient pas la différence avec l'adsl (j'avoues j'ai pleuré ^^)
certaines personnes ont noté une meilleure stabilité que l'adsl à l'heure actuelle, ce qui n'était pas le cas au début (ce qui a peut etre participé au fait que beaucoup de personnes n'ont pas souscris à la fibre optique, ne savant pas vraiment ce que cela représente...

un autre obstacle c'est l'opérateur, non pas que wibox soit un mauvais FAI, mais les gens, surtout en lozère, sont frileux pour partir de l'opérateur historique, pour les gens dans ma commune, free c'est du low cost, presque de la 56K, alors quand un opérateur tombé de nulle part se pointe et dit qu'il a un technique révolutionnaire ils ont assez peur .
De plus le prix n'est pas forcément adapté, pour les particuliers c'est assez bon pour les pro c'est carrément hors de prix, beaucoup d'entreprises qui aimeraient avoir la fibre n'ont pas pris l'abonnement, peut être qu'ils n'en ont pas vraiment besoin mais l'abonnement pro est vraiment trop cher.

En résumé, la fibre optique à Aumont Aubrac est une avancée intéressante pour les entreprises souhaitant s'installer et qui ont besoin de la fibre ou même encore les gens pour qui vivre sans fibre optique dans quelques années est juste impensable.
Juste qu'il n'y a pas d'opérateurs "connus" et que les prix pour les pro sont un poil trop cher...
Et aussi la zone qui n'est pas adaptée, les gens sont mal renseignés sur ce qu'est la fibre, ou n'en ont strictement rien à faire, la ou les utilisations se limitent à regarder ses mails ou regarder 3 sites internet de temps en temps...

ces derniers temps un projet est développé pour envoyer l'adsl dans les zones blanches sans un réseau sans fil, la fibre chez les abonnés servira en envoyer la sauce avec une petite antenne sur le toit de quelques maisons.

bref pas grande utilité à la fibre en zone peu dense selon moi, mis appart pour quelques geeks qui traînent mais qui représentent 2 personnes sur plus de 1000 et qui ne font même pas partie de la zone fibrée.

je suis actuellement en train de voir pour mettre un place un réseau FH entre chez moi et une des maisons des derniers abonnés que je vois par ma fenêtre, le maire m'ayant clairement dit que la fibre je ne la verrai surement jamais, ou alors dans très longtemps quand je n'habiterai plus chez mes parents depuis un moment. Le FH ne me premetrait pas d'avoir "la fibre" mais quelque chose de clairement plus décent que l'adsl avec ses 0.8 d'upload tout bonnement affreux pour mettre en ligne des vidéos ou stream, ou même dans la vie de tous les jours avec des plantages constants et un ping qui fait le yoyo

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 25 973
  • FTTH 300Mbps sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
FTTH: Aumont-Aubrac 1147 hab, 612 prises raccordables
« Réponse #11 le: 04 avril 2016 à 13:44:21 »
Les offres pro sont à quel tarif ?