Auteur Sujet: Mareuil-sur-Lay : Orange fibre 650 foyers pour 900 000 euros  (Lu 4267 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 27 075
    • Twitter LaFibre.info
Mareuil-sur-Lay : Orange fibre 650 foyers pour 900 000 euros
« le: 05 décembre 2011 à 23:12:55 »
Orange fibre 650 foyers de Mareuil-sur-Lay pour 900 000 euros

En France, sept communes rurales expérimentent le très haut débit internet. A Mareuil-sur-Lay, le déploiement de la fibre optique prend gentiment son rythme de croisière.

« On est des cobayes ! ». Dans son bureau de la mairie refait à neuf, Cédric Robert, le directeur des services de Mareuil-sur-Lay, esquisse un sourire de satisfaction quand on évoque la pose de la fibre optique (le très haut débit internet, TV, vidéo) dans le centre-bourg de sa mignonne commune rurale. « La mairie a été connectée la première, en juin. C'est vraiment un plus au quotidien dans les services. Pour trouver des renseignements sur le net, envoyer des mails ou charger des pièces jointes, c'est beaucoup plus rapide ».

France Télécom, avec le soutien de l'État et du conseil général (l'opération coûte 900 000 €), avait choisi Mareuil, avec six autres sites, début 2011, comme village-test du déploiement de la fibre optique en milieu rural. Seul le centre-bourg de ce village de 2 750 habitants est concerné, soit un potentiel de 650 foyers connectables.

A ce jour, Orange a installé 70 connexions et prévoit de monter à 100 rapidement. Les premiers servis de cet été, sans sauter de joie au plafond, sont plutôt satisfaits : « J'ai pris l'abonnement pour mon usage professionnel. C'est fiable, c'est moins cher que le forfait que je payais avant (Orange propose un forfait TV, net, mail à 42,90 € TTC), mais au niveau vitesse, je ne vois pas de différence. Du moins, ce n'est pas la Ferrari à la place de la 2 CV qu'on nous avait fait miroiter », constate Philippe Brochard, agent immobilier dans la rue principale.

Il faut dire que, comme toute la Vendée, Mareuil disposait déjà de l'ADSL. A la boutique de fleurs Graine de Pollen, Lucile et Christophe Remaud sont connectés : « Nous ne sommes pas de gros utilisateurs pour la boutique même si l'accès à des recherches pratiques est plus rapide. C'est notre fille de 14 ans qui s'en sert le plus, notamment pour le travail scolaire sur internet. Il n'y a pas photo, elle gagne beaucoup de temps ».

Dans le village, il y a aussi les indifférents, comme ce monsieur qui va chercher son pain à midi : « Jamais entendu parler de ça ». Ou cette jeune maman qui va chercher sa fille à la maternelle : « Je sais que nous avons un abonnement, mais je ne suis pas sûre que ce soit la fibre optique ».

Beaucoup de demandes

Martine Aupetit, la directrice de la maternelle publique de la Vallée du Lay apprécie : « On s'en sert beaucoup, au point qu'on n'a presque plus de courrier papier avec l'inspection académique. Et, à partir de février, on va pouvoir installer des logiciels de jeux pour la grande section ».

Le directeur de l'école primaire voisine attend avec impatience son tour : « On a le projet d'installer un poste par classe. Chacune ayant déjà son écran et son vidéo-projecteur, on va pouvoir se connecter beaucoup plus facilement à des sites à usage culturel ou scientifique », anticipe Jean-Pierre Renaud.

Il n'est pas le seul à s'impatienter. Souvent pour des raisons de difficultés techniques de branchement, les installations sont décalées de quelques jours ou semaines : « Au début, les opérateurs ont eu tellement de demandes qu'ils n'ont pas pu fournir tout de suite », croit savoir Jean-Christophe Harang, patron de la maison de la presse.

Le bouche-à-oreille local a pris le relais des « raids » des commerciaux : « On a fait la demande pour le magasin et pour la maison. On attend », explique Séverine Gervier, patronne de la boulangerie du Lay. Un client, la main sur la porte, réagit au quart de tour : « Moi aussi, j'aurais bien aimé l'avoir, ce très haut débit. Je suis gros utilisateur. Manque de chance, je n'habite pas au centre-bourg, c'est comme ça ! »

 
Source : maville.com (La Roche sur Yon et sa région) le 2 décembre 2011 par Marc LAMBRECHTS.

La liste des 7 communes profitant des 2milliards€ pour la Fibre du gouvernement :
- Saint-Lô, dans la Manche (50)
- La communauté de communes Coeur de Maurienne (en Savoie - 73)
- Le conseil régional d'Auvergne à Issoire (dans le Puy-de-Dôme - 63)
- Chevry-Cossigny (en Seine-et-Marne - 77)
- Aumont-Aubrac (en Lozère - 48)
- Sallanches (en Haute-Savoie)
- Mareuil-sur-Lay-Dissais (en Vendée - 85)

Optrolight

  • Client Orange Fibre
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 610
  • Grenoble (38) @Optrolight
    • Optroastro
Orange fibre 650 foyers de Mareuil-sur-Lay pour 900 000 euros
« Réponse #1 le: 21 août 2012 à 16:48:34 »
Les premiers retours:

La fibre optique tue l'ADSL à petit feu.... du moins à Mareuil Sur Lay, cette petite commune de Vendée qui bénéficie d'une expérimentation FTTH depuis l'été dernier.

En 2011, la commune de Mareuil-Sur-Lay (2500 habitants) a été retenue dans le cadre du programme national "Très Haut Débit" en vue d'une expérimentation grandeur nature de déploiement de la fibre optique jusqu'à l'abonné en milieu rural.

Organisé par Orange au printemps 2011, le déploiement a concerné 600 foyers. Les premiers raccordements ont permis d'amorcer la commercialisation des offres FTTH dès le mois de juin. Un an après et 900 000 euros plus tard, quel bilan peut-on tirer ?

En décembre 2011, le Gouvernement tirait un premier bilan plutôt positif des expérimentations menées en zone non dense. Grâce à la publication du schéma directeur territorial d'aménagement numérique (SDTAN) de la Vendée, on en sait aujourd'hui un peu plus sur le test de Mareuil-sur-Lay.

Au 28 juin 2012, le CG85 comptabilisait 513 foyers effectivement raccordés à la fibre. 98% des fibres tirées ont transité directement par des fourreaux existants et seulement 2% ont nécessité des travaux de génie civil complèmentaires.

Le Conseil Général précise par ailleurs que 60 logements supplèmentaires ont été raccordés en faisant transiter la fibre optique sur les poteaux téléphoniques de l'opérateur historique.

Du point de vue commercial, le CG85 estime que "l’expérimentation menée à Mareuil-sur-Lay présente un bilan commercial remarquable". Ainsi, 125 foyers ont souscrit un abonnement de fibre optique, soit un taux de pénétration de 24%, quasiment deux fois plus élevé qu'au niveau national. L'appétence pour le très haut débit en zone rural se confirme donc bien également en Vendée.



La fibre optique grignote donc des parts de marché à l'ADSL à Mareuil-Sur-Lay. Le central téléphonique - MSL85 - est certes opticalisé (ADSL2+) et équipé pour la TV d'Orange mais il n'est dégroupé par aucun opérateur alternatif.

Sachant que la fibre est disponible dans la commune, il y a peu de chances que ce central ADSL soit dégroupé. La mutualisation du réseau FTTH est de toute manière déjà effective. Aux côtés des forfaits FTTH d'Orange sont également commercialisées les offres très haut débit de SFR. Free et Bouygues pourraient suivre, à leur tour, pour dynamiser un peu plus la concurrence.

Faisant désormais également office de NRO (noeud de raccordement optique), le NRA de la commune illustre parfaitement le propos de ceux qui estiment qu'il faut "tuer la paire de cuivre" pour la remplacer par un réseau optique. Surtout quand on constate que le central de Mareuil-Sur-Lay est effectivement collé.....au cimetière !


source: Ariase le mardi 21 août 2012 par François

Le STDAN :

 

Mobile View