Auteur Sujet: Kosc est à vendre !  (Lu 2120 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 34 625
  • FTTH 1000/250 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Kosc est à vendre !
« Réponse #48 le: 11 septembre 2019 à 08:57:48 »
La continuité d’exploitation de Kosc Telecom n’est pas menacée

Antoine Fournier, directeur général de Kosc Telecom, a accepté de répondre aux questions de Channelnews à propos de la crise que traverse l’opérateur suite à la décision de l’Autorité de la Concurrence rendue dans le cadre du conflit qui l’oppose à Altice/SFR.

Channelnews : Le refus surprise de la Banque des Territoires de souscrire à une nouvelle augmentation de capital de 10 M€ a plongé semble-t-il Kosc Telecom dans la crise. Les Echos évoquent un besoin urgent de cash et révèlent même que la banque Rotschild a été mandatée pour trouver de nouveaux investisseurs, voire un repreneur. La continuité d’exploitation de Kosc Telecom est-elle menacée ?

Antoine Fournier : pas du tout. Nos actionnaires privés et la BPI se sont engagés juridiquement à apporter 2,5 M€ dans le montage qui devait associer la Banque des Territoires. Ces actionnaires n’ont pas l’intention d’abandonner l’entreprise et sont mobilisés au plan opérationnel pour assurer la continuité d’exploitation. J’ajouterais que, depuis que ces informations ont été diffusées dans la presse, Kosc Telecom est très courtisé.

Channelnews : Mais alors pourquoi cet affolement général ?

Antoine Fournier : Cette augmentation de capital avortée oblige les actionnaires à rediscuter entre eux pour trouver rapidement une solution. Dans ce contexte, la crainte du marché c’est que Kosc soit l’objet d’une opération hostile et que son activité wholesale ne reste pas neutre.

Channelnews : En quoi cette « neutralité » est importante ?

Antoine Fournier : L’enjeu c’est l’accès de l’écosystème de services numériques au réseau fibre. Sans fibre, cet écosystème ne peut pas fonctionner correctement. Kosc Telecom lui amène cette brique fibre de manière ouverte. Mais pour fournir ce service, Kosc dépend comme tous les opérateurs alternatifs des réseaux de fibres noires reliant entre eux les centraux d’Orange répartis sur le territoire. Or SFR est le seul avec Orange à disposer d’un réseau fibre noire déployé à l’échelle nationale. S’il n’y a plus de régulation sur ces fibres noires, alors on sera en situation de duopole avec tous les inconvénients que cela implique pour les clients finaux.

Pour avoir vécu le « dégroupage » du réseau cuivre il y a 20 ans, il a fallu une volonté forte du régulateur et un suivi étroit pendant au moins cinq ans avant que la concurrence ne devienne effective et pérenne.

Channelnews : Le revirement de la Banque des Territoires quant à l’augmentation de capital Kosc s’expliquerait par la décision de l’Autorité de la Concurrence (ADLC) de laver Altice/SFR de tout manquement à ses engagements vis-à-vis de Kosc Telecom. Vous avez annoncé hier que Kosc récusait cette décision et saisissait le Conseil d’État. Que reprochez-vous exactement l’ADLC ?

Antoine Fournier : Dans sa décision, l’Autorité estime qu’aucun élèment ne permet de caractériser le non-respect par Altice France de ses engagements relatifs à la cession du réseau DSL de Completel. Le plan d’entreprise agréé par l’ADLC en décembre 2015 prévoyait pourtant que le transfert du réseau Completel soit achevé au 31 mars 2017 pour permettre à Kosc de démarrer immédiatement ses activités. Or Kosc n’a été en mesure de livrer ses premières lignes FTTH qu’à l’automne 2018 avec un an et demi de retard. Pourquoi ? Parce que les quelque 700 fibres constitutives du réseau DSL de Completel, celles qui permettent de relier les centraux d’Orange pour ramener le trafic vers Paris, avaient été vidées et coupées avant de nous être transférées. Il a fallu que l’on se déplace en moyenne six fois pour rétablir chaque fibre. L’ADLC se défausse en estimant que l’appréciation du respect des engagements ne portait pas sur le déploiement d’un réseau en fibre optique. Mais nous pensons que le réseau DSL de Completel devait nous être livré en état de fonctionnement puisque Completel l’exploitait jusqu’à son transfert. Or il ne pouvait pas fonctionner sans réseau fibre.

Channelnews : Quelles ont été les conséquences pour Kosc ?

Antoine Fournier : Pendant dix-huit mois, Kosc a supporté coûts de ce réseau sans pouvoir générer les revenus. Cela nous a conduit à consommer prématurèment les fonds destinés à nous conduire jusqu’à l’équilibre d’exploitation, prévu initialement en 2019-2020. Les 20 M€ supplèmentaires levés en 2018 pour financer, dans le cadre d’un partenariat avec Orange, l’achat de fibres entre les centraux d’Orange et les abonnés, nous a permis de financer l’activité un an de plus. Mais nous devons encore trouver les fonds nécessaires pour faire la soudure jusqu’au seuil de rentabilité, prévu désormais autour de 2021.

Channelnews : Qu’en est-il des 15 M€ que vous devez encore à Altice/SFR en paiement du réseau DSL de Completel ? Pensez-vous que la décision de l’ADLC va conduire le tribunal de commerce à statuer en votre défaveur sur ce point dans la procédure que vous intentée Altice/SFR ?

Antoine Fournier : L’ADLC jugeait si Altice/SFR avait respecté ses engagements dans le cadre de la régulation du marché de la fibre noire. Sa décision ne préjuge en rien de l’issue de la procédure entamée par SFR. Une expertise est en cours et l’affaire devrait être jugée d’ici 18 à 24 mois. Nous sommes confiants dans le fait que les conclusions de cette expertise nous soient finalement favorables.


https://www.channelnews.fr/la-continuite-dexploitation-de-kosc-telecom-nest-pas-menacee-91305

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 290
Kosc est à vendre !
« Réponse #49 le: 11 septembre 2019 à 21:15:57 »
Salut à tous, et Merci à Nico.

Vous avez compris cette partie là, ci-dessous?
Moi, non...
Ca parle d'un réseau de fibre de collecte existant (celui de Completel), puis de fibres "vidées" (mais qu'est-ce que ça veut dire?).
Dans le paragraphe suivant, on parle d'achat de fibres de collecte auprès d'Orange. Mais pour quoi faire, si le premier réseau de collecte existe déjà?

Ca parle aussi de FTTH alors qu'à ma connaissance, Kosc n'est pas du tout sur le marché FTTH.

J'aime particulièrement le "nous pensons que le réseau de Completel devait nous être livré dans tel état"... Euh, sérieusement? "Pensons"? Quand on rachète quelque chose d'aussi important qu'un réseau télécom national de cette taille (sans doute des centaines de millions d'Euros), on n'écrit pas par contrat tout ce qu'on achète, quand, comment, avec des jalons précis?

C'est vraiment très confus tout ça, pour moi.

Leon.
La continuité d’exploitation de Kosc Telecom n’est pas menacée
[...]
Channelnews : Le revirement de la Banque des Territoires quant à l’augmentation de capital Kosc s’expliquerait par la décision de l’Autorité de la Concurrence (ADLC) de laver Altice/SFR de tout manquement à ses engagements vis-à-vis de Kosc Telecom. Vous avez annoncé hier que Kosc récusait cette décision et saisissait le Conseil d’État. Que reprochez-vous exactement l’ADLC ?

Antoine Fournier : Dans sa décision, l’Autorité estime qu’aucun élèment ne permet de caractériser le non-respect par Altice France de ses engagements relatifs à la cession du réseau DSL de Completel. Le plan d’entreprise agréé par l’ADLC en décembre 2015 prévoyait pourtant que le transfert du réseau Completel soit achevé au 31 mars 2017 pour permettre à Kosc de démarrer immédiatement ses activités. Or Kosc n’a été en mesure de livrer ses premières lignes FTTH qu’à l’automne 2018 avec un an et demi de retard. Pourquoi ? Parce que les quelque 700 fibres constitutives du réseau DSL de Completel, celles qui permettent de relier les centraux d’Orange pour ramener le trafic vers Paris, avaient été vidées et coupées avant de nous être transférées. Il a fallu que l’on se déplace en moyenne six fois pour rétablir chaque fibre. L’ADLC se défausse en estimant que l’appréciation du respect des engagements ne portait pas sur le déploiement d’un réseau en fibre optique. Mais nous pensons que le réseau DSL de Completel devait nous être livré en état de fonctionnement puisque Completel l’exploitait jusqu’à son transfert. Or il ne pouvait pas fonctionner sans réseau fibre.
[...]
https://www.channelnews.fr/la-continuite-dexploitation-de-kosc-telecom-nest-pas-menacee-91305

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 34 625
  • FTTH 1000/250 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Kosc est à vendre !
« Réponse #50 le: 11 septembre 2019 à 21:29:08 »
Ca parle d'un réseau de fibre de collecte existant (celui de Completel), puis de fibres "vidées" (mais qu'est-ce que ça veut dire?).
Pas tout compris non plus.

Citer
Dans le paragraphe suivant, on parle d'achat de fibres de collecte auprès d'Orange. Mais pour quoi faire, si le premier réseau de collecte existe déjà?
"achat de fibres entre les centraux d’Orange et les abonnés", on parle ici de faire du FTTH. Achat de NRO<>PM, locations de fibres (ou co-financement).

Citer
Ca parle aussi de FTTH alors qu'à ma connaissance, Kosc n'est pas du tout sur le marché FTTH.
Si si, FTTH Pro et FTTE.

Citer
(sans doute des centaines de millions d'Euros)
De ce qu'on lit, ça coûtait 20M€. Dont 5M€ ont été payés à date au lieu de la totalité.

Je ne saurais évaluer ce que ça devait coûter en théorie* mais il faut imaginer qu'Altice n'était pas en position de force pour négocier : cette cession DEVAIT se faire pour valider le rachat de SFR.


*surtout que ça dépend pas mal de la durée restante des IRUs par exemple

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 290
Kosc est à vendre !
« Réponse #51 le: 11 septembre 2019 à 22:28:38 »
5 à 20M€ pour le réseau Completel? La vache! Ca me semble incroyablement bas!

Et ça quels que soient les délais restants d'IRU. Rien que le temps et l'énergie humaine qu'il faut pour construire un tel réseau, aller dans chaque NRA...
Si mes souvenirs sont bons, le réseau desservait plus de 1000 NRA. Plusieurs milliers?

Ah oui, à ce prix là, je comprends qu'il n'aient quasiment rien négocié côté Kosc...

Leon.

obinou

  • AS197422 Tetaneutral.net
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 1 385
  • Montgesty (46150)
    • Tetaneutral.net
Kosc est à vendre !
« Réponse #52 le: 12 septembre 2019 à 07:49:28 »
5 à 20M€ pour le réseau Completel? La vache! Ca me semble incroyablement bas!
Et ça quels que soient les délais restants d'IRU. Rien que le temps et l'énergie humaine qu'il faut pour construire un tel réseau, aller dans chaque NRA...
Si mes souvenirs sont bons, le réseau desservait plus de 1000 NRA. Plusieurs milliers?

Bah... faut voir ce qu'ils ont racheté à ce prix :
* Des U dans ~1000 NRA/NRO.
* Des DSLAM obsolètes qu'il a fallu moderniser (donc passer dans chaque NRA)
* Des fibres de collecte avec un IRU qui se termine (avec , apparemment un "droit de suite".... mais à payer en sus)
* Un portefeuille de clients pro DSL

Alors, oui le *potentiel* est important , notamment pour le FTTE / FTTH, si t'arrive à négo avec Orange (principalement, puisque hébergé dans ses NRA) et que tu installes le matos pour, ET que tu arrives à utiliser les fibres de collecte ce qui semble être le noeud du problème ici.
Si il manque un seul truc, t'a un gros réseau qui sert à rien , même pas a servir les clients encore présents (Je ne sais pas si OVH a migré chez kosc ou pas ses propres clients , du coup)

Rien négocié, oui, mais même sans rien négocier faut quand même se pencher un peu sur le contenu du contrat. Antoine Fourrier semble dire que les FO de collecte avaient été sciemment coupée et rendues inutilisable ("vidée et coupée" , quoique ceci veuille dire).
Donc là ya qu'une question qui se pose : Est-ce que le contrat prévoyait ce transfert en l'état, ou bien les FON de collecte n'étaient pas dedans ? La décision de l'ADLC semble dire que non.... (même si je pense qu'elle se contredit vu qu'elle même souhaitait en 2014 que le repreneur "anime le marché", et que sans collecte t'anime pas grand chose... :-/ )




Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 34 625
  • FTTH 1000/250 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Kosc est à vendre !
« Réponse #53 le: 12 septembre 2019 à 08:35:29 »
Si mes souvenirs sont bons, le réseau desservait plus de 1000 NRA. Plusieurs milliers?
7-800 je crois.

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 34 625
  • FTTH 1000/250 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Kosc est à vendre !
« Réponse #54 le: 12 septembre 2019 à 08:40:39 »
* Des U dans ~1000 NRA/NRO.
* Des DSLAM obsolètes qu'il a fallu moderniser (donc passer dans chaque NRA)
* Des fibres de collecte avec un IRU qui se termine (avec , apparemment un "droit de suite".... mais à payer en sus)
* Un portefeuille de clients pro DSL
* Des baies
* Surement, mais on manque d'infos je crois sur ce point
* "qui se termine" est qqch qui s'est dit dans le milieu mais pareil on manque d'infos
* Non, juste un réseau, pas de clients

Citer
Rien négocié, oui, mais même sans rien négocier faut quand même se pencher un peu sur le contenu du contrat. Antoine Fourrier semble dire que les FO de collecte avaient été sciemment coupée et rendues inutilisable ("vidée et coupée" , quoique ceci veuille dire).
C'est quand même peu clair ce qu'il a dit.

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 34 625
  • FTTH 1000/250 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Kosc est à vendre !
« Réponse #55 le: 12 septembre 2019 à 08:59:45 »
A titre de comparaison, Neuf Cegetel a - jadis - racheté Club Internet (~600 NRAs dégroupés et 600k clients) pour 430-460M€.

Le réseau (pas encore vidé de ses clients) a été revendu à Bouygues Télécom (et nommé Dolmen, composé de 626 NRAs).

Je n'arrive pas à retrouver le prix mais on peut imaginer qu'il est très éloigné de ce qui a été payé ici. (les 300k clients Dartybox ayant été racheté par Bouygues Télécom pour 30-40M€ par exemple)

https://www.echosdunet.net/dossiers/dossier_2378_bouygues%2Btelecom%2B-%2Bjour%2Bj%2Bpour%2Bacquisition%2Bdes%2B626%2Bnra.html

http://www.letenneur.com/ho-clubinternet.htm

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 32 511
    • Twitter LaFibre.info
Kosc est à vendre !
« Réponse #56 le: 12 septembre 2019 à 09:15:36 »
Attention, les 600k clients sur le réseau Dolmen restaient des clients SFR, même si ils étaient sur un réseau appartenant à Bouygues Telecom.

SFR les a basculé de réseau (et d'offre commerciale) en quelques années, évitant un arrêt brusque des services TV assez spécifiques de Club-Internet (box Microsoft TV)

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 34 625
  • FTTH 1000/250 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Kosc est à vendre !
« Réponse #57 le: 12 septembre 2019 à 09:26:27 »
Oui, pour ça que ça a du être revendu <430-460M€ à Bouygues Télécom mais peut-être un peu plus que 20M€.

 

Mobile View