Auteur Sujet: Sequalum: Les Hauts-de-Seine résilient le contrat Numericable  (Lu 111820 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

cc

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 27
  • Issy (92) + Côte-d'Or + Savoie
Sequalum: Les Hauts-de-Seine résilient le contrat Numericable
« le: 04 septembre 2014 à 10:23:25 »
Sequalum: Les Hauts-de-Seine menacent de résilier le contrat Numericable

L’affaire sur les retards de déploiement de la fibre optique dans les Hauts-de-Seine atteint un point de non-retour. En plus des 45 M€ réclamés, le Conseil général envisage de résilier le contrat.

L’affaire de la fibre optique des Hauts-de-Seine prend un tournant délicat. Le retard du déploiement opéré par Numericable et SFR pourrait même atteindre un point de non-retour.
Le Conseil général des Hauts-de-Seine a annoncé avoir réclamé 45 millions d'euros de pénalités à Numericable et SFR pour le retard pris dans la construction du réseau de fibres optiques du département. Mais ce n’est pas tout. Les Hauts-de-Seine envisage également « de prononcer la résiliation du contrat pour faute ».
En 2007, le département avait confié à Sequalum, filiale commune à Numericable et SFR, la mise en place d’un réseau très haut débit (THD) pour couvrir 100% de la circonscription d'ici fin 2015.
Mais les travaux, prévus pour s'étaler sur six ans, ont pris beaucoup de retard, a indiqué le Conseil général, confirmant les informations dévoilées fin août.


Sequalum conteste la demande de 45 millions d'euros

La première phase, qui devait s'achever en octobre 2012 et a déjà été repoussée de six mois, « n'est toujours pas complètement achevée, certains sites publics n'ayant pas encore été raccordés au THD », selon lui.
Le torchon brûle depuis plusieurs mois entre le département et les deux opérateurs. En avril, le Conseil général avait lancé une procédure de règlement de différend, mais « elle s'est révélée infructueuse ». De son côté, Sequalum conteste la demande de 45 millions d'euros, l'estimant « infondée », a indiqué une source proche de la société à l'AFP.
Le département devait lui verser 59 millions d'euros de subvention, 26 l'ont été à ce jour. La mise en place d'un réseau très haut débit pour les particuliers et les entreprises des Hauts-de-Seine avait été annoncée en 2004 par Nicolas Sarkozy, président du Conseil général à l'époque.


Source : 01net, le 4 septembre 2014

L'an dernier, tout le monde avait pourtant défendu le montage face à la Commission Européenne.
Pour ma part, je considère que l'affaire est bancale depuis le départ et que ça fait au moins 5 ans que l'on pouvait s'apercevoir que ça n'avançait pas à la bonne vitesse. Et je ne suis pas sûr que tout le monde était très à l'aise. Après un refus étrange de raccordement par Sequalum (« Vous n'êtes pas un lien rentable »), j'avais envoyé un message demandant des explications et j'avais eu la surprise d'être rappelé directement par le chargé de mission du CG qui avait déminé le truc (« Vous n'avez pas bien compris »).
Maintenant, on en est là.


Edit Vivien :

Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 579
  • Bois Colombes (92)
Fibre optique: les Hauts-de-Seine menacent de résilier le contrat Numericable
« Réponse #1 le: 04 septembre 2014 à 10:46:06 »
Effectivement cela n'est pas rassurant, mais même pas étonnant.
Pour ma part, j'ai de la chance, c'est Orange qui va se charger de fibrer mon quartier. 

Snickerss

  • Expert Free + Client Bbox fibre FTTH
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 3 986
  • Mes paroles n'engagent que moi :)
Fibre optique: les Hauts-de-Seine menacent de résilier le contrat Numericable
« Réponse #2 le: 04 septembre 2014 à 11:03:24 »
J'ai l'impression de tourner en rond parfois ici avec certains. Tu n'es pas plus chanceux que si c'était Sequalum. Pas besoin de répéter toujours la même réponse.

Quant à Sequalum, +1 cc, le jour ou un département qui est 100% ZTD prévoit des subventions publiques pour du racco fibre, j'attends de l'opérateur choisi qu'il raccorde des logements "non rentable", pas des immeubles de 60 prises ! Pas si mal que le torchon brûle, on aura peut être quelques vérités chiffrées qui sortiront.

cc

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 27
  • Issy (92) + Côte-d'Or + Savoie
Fibre optique: les Hauts-de-Seine menacent de résilier le contrat Numericable
« Réponse #3 le: 04 septembre 2014 à 11:09:06 »
le jour ou un département qui est 100% ZTD prévoit des subventions publiques pour du racco fibre, j'attends de l'opérateur choisi qu'il raccorde des logements "non rentable"
Et oui, ça parait évident. Mais manifestement pas à tout le monde !

Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 579
  • Bois Colombes (92)
Fibre optique: les Hauts-de-Seine menacent de résilier le contrat Numericable
« Réponse #4 le: 04 septembre 2014 à 11:24:55 »
J'ai l'impression de tourner en rond parfois ici avec certains.

Dingue non ? D'autant que tourner en rond te va si bien en plus... ;D

Pas si mal que le torchon brûle, on aura peut être quelques vérités chiffrées qui sortiront.
Cela commence non ? 


 

kgersen

  • Client Orange Fibre
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 708
  • FTTH 1Gb/s sur Paris (75)
Sequalum: Les Hauts-de-Seine menacent de résilier le contrat Numericable
« Réponse #5 le: 04 septembre 2014 à 22:43:46 »
comme par hasard ça arrive après qu'ils aient fibrés les 12+ et qu'ils allaient enfin s'attaquer aux pavillons...

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 26 863
    • Twitter LaFibre.info
Sequalum: Les Hauts-de-Seine menacent de résilier le contrat Numericable
« Réponse #6 le: 05 septembre 2014 à 08:42:33 »
Il faudrait remonter au début : Pourquoi Sarkozy a décider de crée un DSP dans le 92 en 2005 ? (cf post Sarkozy déploie le très haut débit dans le 92)

Pour fibrer les immeubles de moins de 12 logements rapidement ? Il me semble que la réponse est non et si c'était le but, cela aurait été mis clairement dans les objectifs de Sequalum.

En 2005, il  n'était d’ailleurs pas question de fibrer les zones pavillonaires :
Quel est le coût du projet ?
Le coût du projet est difficile à estimer. Il dépend de la couverture du département, qui n"est pas encore arrêtée. Certaines zones du département ne seront pas couvertes, dans d"autres nous pourrons aller jusqu"au particulier. En juillet, une première estimation chiffrait le coût du projet à 50 millions d"euros, dont la moitié serait à la charge de l"opérateur choisi.

cc

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 27
  • Issy (92) + Côte-d'Or + Savoie
Sequalum: Les Hauts-de-Seine menacent de résilier le contrat Numericable
« Réponse #7 le: 05 septembre 2014 à 09:42:47 »
Oui, c'est bien le problème ! Si une DSP ne fibre pas les pavillons et les immeubles de moins de 12 logements, je ne vois pas l'utilité d'un subventionnement au titre du "service public" (le "SP" de DSP).
Pourquoi ?
Il suffit de prendre dans l'ordre les immeubles qui intéressent les opérateurs sur le marché concurrentiel :

1/ Les grandes copro récentes (> années 1990) : en négociant avec un seul syndic, il est possible de raccorder rapidement des immeubles disposant de colonnes montantes déjà dimensionnées. En plus, les habitants de ce type de logement sont plutôt dans la cible de la fibre.

2/ Les immeubles récents de plus de 12 logements : idem, sauf qu'ils sont plus petits et donc plus longs à négocier

     1+2 représentent 100 à 120 000 logements dans les Hauts-de-Seine.

3/ Les immeubles anciens, plutôt en centre ville : proches des noeuds, ils disposent souvent d'une colonne montante (par exemple celle de NC) plus ou moins réutilisable.

Et à partir de là, c'est fini. Le reste, ils ne regardent pas.

Donc, si DSP il y a, elle aurait dû se concentrer sur TOUT le reste dont les 93 000 pavillons.

mduchesn

  • Artisan des Territoires Durables
  • Expert
  • *
  • Messages: 383
  • 64000
    • my twitter
Sequalum: Les Hauts-de-Seine menacent de résilier le contrat Numericable
« Réponse #8 le: 07 septembre 2014 à 19:07:35 »
Il faudrait remonter au début : Pourquoi Sarkozy a décider de crée un DSP dans le 92 en 2005 ? (cf post Sarkozy déploie le très haut débit dans le 92)

Pour fibrer les immeubles de moins de 12 logements rapidement ? Il me semble que la réponse est non et si c'était le but, cela aurait été mis clairement dans les objectifs de Sequalum.

En 2005, il  n'était d’ailleurs pas question de fibrer les zones pavillonaires :

Le contrat de la DSP92 ne mentionne pas spécifiquement le type d'habitat. Il fixe un volume de prises Raccordables et un volume de prises Raccordées, point.

Bien comprendre le rôle énorme, prépondérant, de la Réglementation ARCEP dans la construction du Réseau THD Seine : le 92 est un département où la proportion d'immeubles individuels est très forte, donc Sequalum a dû attendre que les directives de l'Autorité soient "sèches" pour pouvoir démarrer les études d'ingénièrie du Pavillonnaire. Nous étions en... 2013.

mattmatt73

  • Expert.
  • Client Bbox fibre "câble"
  • *
  • Messages: 5 095
  • vancia (69)
Sequalum: Les Hauts-de-Seine menacent de résilier le contrat Numericable
« Réponse #9 le: 07 septembre 2014 à 21:10:12 »
Nous étions en... 2013.

Autour dire une éternité....

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 26 863
    • Twitter LaFibre.info
Sequalum: Les Hauts-de-Seine menacent de résilier le contrat Numericable
« Réponse #10 le: 08 septembre 2014 à 08:44:48 »
D'autres n'ont pas attendu les directives de l'ARCEP, mais certains sont contraint de revoir profondèment leur réseau (Pau Broadband Country, SIEA dans l'Ain et Tubéo dans le pays de Bitche)

C'est vrai que les directives ARCEP pour les petits immeubles et maisons dans les poches de haute densité des zones très denses sont arrivés très tardivement : (janvier 2014 selon ce document ARCEP)

mduchesn

  • Artisan des Territoires Durables
  • Expert
  • *
  • Messages: 383
  • 64000
    • my twitter
Sequalum: Les Hauts-de-Seine menacent de résilier le contrat Numericable
« Réponse #11 le: 08 septembre 2014 à 09:35:59 »
D'autres n'ont pas attendu les directives de l'ARCEP, mais certains sont contraint de revoir profondèment leur réseau (Pau Broadband Country, SIEA dans l'Ain et Tubéo dans le pays de Bitche)

Exactement. Depuis le premier jour, Sequalum a eu pour position d'être 100% conforme aux réglementations ARCEP, afin d'être 100% conforme aux désidératas des opérateurs commerciaux. Cela a été le cas pour le Vertical +12LR, puis le -12LR. Cette position est difficile à faire entendre y compris auprès du Délégant, cependant l'expérience récente sur d'autres RIPs montre toute sa pertinence.


C'est vrai que les directives ARCEP pour les petits immeubles et maisons dans les poches de haute densité des zones très denses sont arrivés très tardivement : (janvier 2014 selon ce document ARCEP)


CQFD.

 

Mobile View