Auteur Sujet: Des chiffres sur le fixe, le mobile & autres  (Lu 693726 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 711
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile par Hammett
« Réponse #2772 le: 03 avril 2020 à 06:44:13 »
Quelques statistiques sur le très haut débit à fin décembre.

Lignes commercialisables
Le nombre de lignes commercialisables pour chaque opérateur (selon les chiffres des opérateurs et selon une définition "élastique" de commercialisable). Pour Bouygues, Free et Orange, il s’agit des lignes Ftth. Pour SFR, ce sont celle de son réseau ftth et câble upgradé (>= 100Mb/s).

Pour information, il y a également deux données de l’Arcep : l’évolution du nombre de lignes éligibles au Ftth et plus globalement l’évolution du nombre de ligne éligible au très haut débit (30 Mbit/s).

Orange poursuit sa dynamique et passe devant SFR ! Toutefois, le rachat de Covage et de ses 2,4 millions de lignes par SFR devrait redonner un avantage substantiel à SFR.
 
De son côté, l’ARCEP note : "Le rythme du déploiement des réseaux FttH s’est fortement accéléré ce trimestre et s’établit à + 1,6 millions de lignes sur le trimestre. Au 31 décembre 2019, 18,4 millions de locaux étaient éligibles aux offres FttH, soit une hausse de 35 % en un an. Les acteurs doivent toutefois encore intensifier leurs efforts pour atteindre les objectifs de couverture qu’ils se sont fixés. Au total, à la fin du 4e trimestre 2019, 23,5 millions de locaux étaient éligibles à des services à très haut débit, toutes technologies confondues, dont 17,2 millions en-dehors des zones très denses.".



Taux d’occupation
Le taux d’occupation est le rapport du nombre de clients par rapport au nombre de lignes "connectables". Free commence à engranger, Bouygues Telecom également. Ils sont toujours en phase de conquête assez fortes. Orange et SFR - eux - déploient plus qu’ils ne conquièrent de nouveaux clients.

« Modifié: 04 avril 2020 à 07:31:19 par Hammett »

Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 711
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile par Hammett
« Réponse #2773 le: 06 avril 2020 à 07:10:42 »
Ce tableau récapitule - à fin décembre 2019 - le nombre de clients pour Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR pour le mobile (y compris mvno) et pour le fixe avec la part de marché (pdm) correspondante.



Bouygues poursuit sa forte progression et est repassé devant Free qui lui avait pris la troisième place en 2012 !
Free paye au prix fort ses baisses sur le fixe et le mobile en reculant à son niveau de 2014/2015. Free a perdu 442 000 clients depuis 24 mois.
Orange de son côté se laisse vivre et voit son niveau passer sous 41%.
SFR, malgré ses efforts commerciaux sur le Grand Public poursuit ses pertes à cause du m2m. La perte reste énorme depuis le rachat par Altice. Mais a gagné 1 669 000 clients depuis 2 ans.

Précisions
- Les données sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR. 
- Pour SFR, les clients de Virgin Mobile et ceux de Numericable sont inclus à partir de 2012.
- Le(s) Mvno(s) sont inclus chez leur(s) opérateur(s) hébergeur(s).
- Orange compte 47,258 millions de clients, soit 40,7% du total.

Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 711
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile par Hammett
« Réponse #2774 le: 07 avril 2020 à 07:29:50 »
Avec la publication des résultats de Bouygues Telecom, Orange et des statistiques sur les services mobiles de l’ARCEP, il est possible d’avoir une vue sur ce que représente le m2m (Machine to Machine) à fin décembre 2019.

Pour l’ARCEP, la définition du parc m2m est la suivante : "cartes SIM utilisées pour la communication entre équipements distants (gestion à distance d'équipements, terminaux et serveurs, fixes ou mobiles). Les communications provenant de ces cartes sont généralement réalisées sans intervention humaine. Ces cartes sont par exemple utilisées pour le traçage des objets et outils de travail (flottes de véhicules, machines...), à des fins d'actualisation de données (relevés à distance de compteurs, de capteurs...), d'identification et de surveillance de tous ordres (alarmes, interventions à distance,...), la liste de ces usages n'étant pas exhaustive. Les cartes sont comptabilisées que la communication se fasse uniquement en réception, uniquement en émission ou les deux. Ne sont pas comptabilisées dans cette rubrique les cartes utilisées pour les communications interpersonnelles et les cartes internet exclusives.".


Précisions
- Au T4 2019, Orange avec 9,655 millions cartes SIM est à 46,3% de parts de marché et a progressé de 1,166 million cartes sur 12 mois, soit un gain de 13,7% de sa base clientèle.
- La rubrique "autres" est calculée en défalquant du total de l'ARCEP, les chiffres de Bouygues Telecom et ceux de Orange à fin décembre 2019. SFR ne publiant plus de résultats sur ce segment, il a été rajouté à cette rubrique. 
- officiellement, Free n'est pas présent sur ce marché. 

Le m2m tire l'ensemble du marché mobile depuis de nombreux trimestres. Orange poursuit sa lente chute et pourtant, c’est ce segment qui lui permet de rester dynamique en tant qu’opérateur mobile. De son coté, Bouygues Telecom arrive à tirer son épingle du jeu et progresse tranquillement sur les 12 derniers mois, en prenant 2,4 points de parts de marché et arrive à titiller Orange au niveau des recrutements entre le T4 2018 et le T4 2019.

Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 711
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile par Hammett
« Réponse #2775 le: 08 avril 2020 à 07:59:02 »
Sur le marché entreprise, seul Orange publie des résultats sur le nombre de cartes sim. Sauf pour le chiffre d’affaires, Bouygues Telecom ne publie pas de données, quant à SFR, c’est également le cas depuis quelques trimestres. Les investissements récents de Bouygues Telecom et Free dans ce secteur vont-ils changer la donne ?

Sur un an, Orange arrive à perdre quelques dixièmes de parts de marché. La part de marché d’Orange sur les cartes Sim du marché entreprise (hors m2m) est le suivant :


Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 711
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile par Hammett
« Réponse #2776 le: 09 avril 2020 à 07:01:34 »
Après la publication des résultats à fin décembre 2019, voici un récapitulatif sur quelques données générales publiées par Bouygues Telecom et Free. Quel est le troisième opérateur ? Bouygues Telecom a repris des couleurs tant commercialement que financièrement, alors que Free sort du rouge.



Mobile & Fixe
Sur le mobile, Bouygues est devant pour 4,500 millions de clients et son écart augmente tranquillement tant sur le grand public qu’avec le m2m. Globalement, Free est encore devant sur le seul segment Grand Public comme sur le fixe, même si trimestre après trimestre, Bouygues réduit son écart, mais Free a encore largement de la marge.

Finance
Sur le chiffre d’affaires, la guerre commerciale ayant diminuée d’intensité, les deux opérateurs se refont une petite santé. Bouygues Telecom perfome plus, mais Free conserve sa rentabilité.

Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 711
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile par Hammett
« Réponse #2777 le: 10 avril 2020 à 07:01:34 »
Un point sur quelques données autour du dégroupage.

Chiffres de l’ARCEP : les NRA
L’ARCEP compte 15 344 NRA dégroupés (chiffres du 31 décembre), soit 95,5% de la population qui est couverte par un NRA dégroupé (95,5% à fin 2018, 95,2% à fin 2017, 93,9% à fin 2016), il reste 4 709 NRA à dégrouper.

A ce jour, pour Ariase, Bouygues est à 3,934 NRA de dégroupés en propre, SFR à 10,978 et Free à 15,311. L’Arcep compte 15,344 NRA et Orange de son coté en équipe 20,883 qui couvrent entre 26 589 000 et 28 846 817 lignes.

Non dégroupés
Bouygues Telecom, Free et SFR ne donnent pas de chiffres, ceux du tableau sont issus des calculs de François04 qui le calcule pour Free. Free est passé sous 1% de clients en non-dégroupés.

Abonnement téléphonique Orange
Chez Orange, le tableau indique le nombre de clients à Orange l’abonnement téléphonique. Le rythme de baisse ne faiblit pas, c’est 15,1% sur les douze derniers mois et de 55,5% en six ans. 



(en milliers)

Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 711
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile par Hammett
« Réponse #2778 le: 13 avril 2020 à 07:09:29 »
L'Arcep vient de publier son "Observatoire du marché des communications électroniques au 4ème trimestre 2019".

L’occasion de ressortir quelques données. Ces statistiques permettent de faire le point sur les cartes SIM en service en 3G et 4G et d’en déduire la 2G. La 4g progresse, mais la 2G résiste. L’extinction de la 2G va encore prendre du temps.



D’autre part, ce même rapport permet de marquer l’évolution des abonnements au très haut débit et de la fibre optique sur la longue durée. Reste à savoir quand le très haut débit va devenir majoritaire ?


Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 711
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile par Hammett
« Réponse #2779 le: 14 avril 2020 à 06:45:55 »
Ce tableau récapitule le nombre de clients total en fixe (Adsl, Ftth, Fttla, Satellite et autres) par FAI entre 2003 et 2019 avec la part de marché correspondante.





Précisions :
- Les données (exprimées en milliers) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR.
- Exemple de lecture : en 2019, la base clientèle Orange est de 11,909 millions de clients, avec une part de marché de 40,1%.
- Pour les années 2004, 2005 et 2006 certaines données sont reprises d'estimations publiées dans la presse.   
- A partir de 2009, le tableau compile les chiffres ADSL, Fibre Optique, Câble et Satellite et calcule une ligne "autres", en prenant le chiffre total publié par l’ARCEP et en retranchant les chiffres communiqués par les opérateurs.
- Le tableau comptabilise sous chaque FAI, les divers rachats effectués comme Alice par Free en 2008 et Darty par Bouygues en 2012 et les divers regroupements qui ont constitué historiquement SFR.

Globalement, avec ses pertes, Free a retrouvé son niveau d’avant le lancement de la V6, Bouygues Telecom n’a jamais été aussi fort et SFR aussi faible et Orange se maintient.
Finalement, depuis 6 ans, le nombre d'opérateurs n'a pas bougé...

Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 711
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile par Hammett
« Réponse #2780 le: 15 avril 2020 à 07:48:21 »
Ce tableau récapitule le nombre de clients total par opérateur mobile entre 2003 et 2019 avec la part de marché correspondante.



Précisions
- Les données (exprimées en milliers) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR. 
- Pour SFR, les clients de Virgin Mobile et ceux de Numericable sont inclus à partir de 2013.
- Le(s) Mvno(s) sont inclus chez leur(s) opérateur(s).
- Exemple de lecture : en 2019, la base clientèle Orange est de 35,349 millions de clients, avec une part de marché de 40,3%.

Avec le m2m, Orange maintient son niveau au dessus des 40% et semble s'en contenter. Comme sur le fixe, SFR est à son plus bas historique. Globalement, avec ses pertes, Free retrouve son niveau de 2014 2015. Bouygues Telecom a complètement et - et même mieux – effacé l’arrivée de Free Mobile, il faut dire que la plongée de SFR l’a également permis. Orange se maintient au-dessus des 40% et s’en contente.

Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 711
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile par Hammett
« Réponse #2781 le: 16 avril 2020 à 06:41:14 »
La publication des résultats à fin décembre 2019 par Bouygues, Free, Orange et SFR permet de faire le point sur le niveau d’endettement de chacun.

Synthèse du ratio d’endettement
Le ratio d’endettement est calculé comme suit : endettement/Ebitda.

Bouygues télécom avait fait de gros effort afin de diminuer son taux d’endettement, et le laisse un peu filer, mais reste largement maitrisé. Free, lui aussi est dans la maitrise. Le niveau d’endettement est calculé au niveau groupe et donc en prenant en compte l’endettement italien. Orange est lui aussi assez stable. Le niveau d’endettement d’Orange est présenté au niveau du groupe. Pour connaitre le niveau d'endettement d'Orange France, il faudra attendre la publication du Document de Référence fin avril. SFR, à noter qu’Altice a réorganisé sa structure et que pour le groupe, le ratio est de 5,0x. Pour SFR la première grosse échéance de remboursement est pour 2025. Altice indique que sur le seul secteur télécom le taux est de 4,4x. La pression est moins importante à court terme, c'est déjà cela. La crise actuelle va-t-elle rebattre les cartes ?



Endettement par entité Orange (à fin 2018)

Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 711
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile par Hammett
« Réponse #2782 le: 17 avril 2020 à 07:00:13 »
Après la publication des résultats des opérateurs à fin décembre 2019, il est possible de synthétiser l’évolution du chiffre d’affaires, de l'Ebitda, des investissements et de l'ARPU/ARPO.

Précisions
- Les données (exprimées en milliards) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR et représentent les données cumulées sur l’année 2019. 
Le chiffre d'affaires d'Orange France a baissé de 0,3% entre le T4 2018 et le T4 2019.
- Pour l'ARPU :  Les données (exprimées en euros) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR à partir des moyennes trimestrielles. Pour le détail, se reporter à la définition de chaque opérateur.  Free publie un ARPU mobile. Pour ce tableau, c’est encore un calcul pour le T4 et T1 : chiffre d’affaire mobile / nombre de clients / nombre de mois.
SFR fait pire, rien sur le fixe et sur le mobile, c’est donc le calcul : chiffres d’affaires/nombre clients/9. Pour le mobile, il y a donc les clients prépayés, pour le fixe, les clients OTT et ceux sans offres internet. 
Pour lire le tableau : Orange déclare un ARPO fixe de 36,9€ en baisse de 0,3% sur 12 mois. 
- Pour les investissements : Orange a augmenté ses investissements de 10,8% entre décembre 2018 et décembre 2019 et ils ont représenté 22,3% du chiffre d'affaire à fin décembre 2019.



Le détail
Bouygues Telecom poursuit sa remontée financière avec la meilleure hausse de chiffre d'affaires mais avec une baisse de la rentabilité avec des clients qui lui rapportent moins. Ses investissements sont à la baisse.

Free, les indicateurs sont dans vert. Free monte en charge sur le Ftth et la part de ses petits clients sont moins nombreux. Free s'est bien repris après une mauvaise année 2018.

Orange France retombe en négatif, la perte de clients mobiles sur le segment Grand Public et la forte concurrence sur le Ftth expliquent cette baisse. Malgré cela Orange maintient sa rentabilité et à continuer très fortement ses investissements.

SFR , malgré un ARPU sur le fixe et le mobile, le chiffres d'affaires poursuit sa progression, la rentabilité est bonne, mais a baissé ses investissements.   

Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 711
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile par Hammett
« Réponse #2783 le: 17 avril 2020 à 07:08:20 »
Fin des publications sur les résultats à fin 2019.

 

Mobile View