Auteur Sujet: Des chiffres sur le fixe, le mobile & autres  (Lu 692684 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 711
  • Bois Colombes (92)
Des chiffres sur le fixe, le mobile & autres
« Réponse #2796 le: 26 mai 2020 à 08:45:48 »
Quel est l’état de la presse numérique payée ? 

L’OJD - qui est l’organisme qui récence les chiffres de diffusion de la presse – permet d’avoir des chiffres (qu’il faut aller piocher quand même) sur la diffusion numérique de l’ensemble de la presse. La période de confinement que nous venons de traverser va certainement amplifier les abonnements numériques d’autant que les offres à 1€ ont été assez nombreuses.

Ci-après le récapitulatif à fin 2019, des cinq quotidiens qui sont le plus diffusés sous format numérique.



Pour ces 5 quotidiens, la diffusion sur l’année 2019 est en hausse. A noter que Libération a vu sa diffusion globale baisser sur 5 ans. Chacun voit ses ventes numériques (au numéro ou via un abonnement) augmenter très sérieusement entre 2018 et 2019. Le tableau indique le pourcentage de diffusion numérique sur la diffusion totale payée (via abonnement, vente en kiosque, France et étranger). Le Monde franchit la barre des 50% d'abonnements numériques, alors que Libération n'est pas encore à 25%. 

Particularité du numérique, ce sont les offres proposées via les kiosques numériques (ePresse, Cafeyn, etc…), pour avoir quelques chiffres par l’ACPM, il faut se reporter dans la rubrique « vente au tiers » qui compte également les ventes groupées vers les entreprises. Pour « Le Figaro » c‘est 20 890 exemplaires qui ont été vendus, pour « Libération » c’est 6 985 exemplaires, pour « L’Equipe » c’est 34 571 exemplaires. « Les Echos » et « Le Monde » ne sont pas présents dans ces offres.

Pour le 100% numérique, à noter que Mediapart compte 170 000 abonnés à fin 2019, en augmentation de 12,8% par rapport à fin 2018.
« Modifié: 07 juin 2020 à 09:16:28 par Hammett »

Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 711
  • Bois Colombes (92)
Des chiffres sur le fixe, le mobile & autres
« Réponse #2797 le: 01 juin 2020 à 08:34:19 »
Ce tableau récapitule - à fin mars 2020 - le nombre de clients pour Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR pour le mobile (y compris mvno) et pour le fixe avec la part de marché (pdm) correspondante.



Bouygues poursuit sa progression. Free se stabilise à son point bas. Orange maintient son niveau malgré ses pertes sur le mobile Grand Public. SFR, malgré ses gains sur le mobile Grand Public poursuit ses pertes.

Précisions
- Les données sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR. 
- Pour SFR, les clients de Virgin Mobile et ceux de Numericable sont inclus à partir de 2012.
- Le(s) Mvno(s) sont inclus chez leur(s) opérateur(s) hébergeur(s).
- Orange compte 47,371 millions de clients, soit 40,7% du total.
« Modifié: 08 juin 2020 à 07:59:42 par Hammett »

Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 711
  • Bois Colombes (92)
Des chiffres sur le fixe, le mobile & autres
« Réponse #2798 le: 05 juin 2020 à 18:53:36 »
Après la publication des résultats de Bouygues, Free, Orange et SFR, voici les parts de marché sur le fixe, le très haut débit (selon les critères de l’ARCEP (débit >= 30Mbts)) et le Ftth à fin mars 2020. 

Précisions
- Les données (exprimées en milliers) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR. 
- La catégorie « autres » (fixe et THD) est calculée en prenant le total des abonnements haut et très haut débit publié par l’ARCEP à fin mars 2020 et en défalquant les totaux de Bouygues, Free, Orange et SFR à fin mars.
- On y trouve donc par exemple les opérateurs DCOM, il y a également les opérateurs professionnels et les opérateurs locaux, les FAI alternatifs.
- Les opérateurs gagneraient à publier des chiffres clairs et à séparer le VDSL et des box 4G du reste du THD.
- Pour lire le tableau (fixe) : Orange est à 39,9% de parts de marché avec 11,942 millions de clients et a progressé de 185 000 nouveaux clients entre le T1 2019 et le T1 2020, soit une augmentation de 1,6% de sa base clientèle. 

Détails
Orange Sur le fixe, ses parts de marché sont légérement en baisse. Sur le Ftth, Orange voit son avance se réduire. C’est quand même 5,9 points de moins sur 12 mois. Orange rentre dans le rang. Le FttH représente 29,7% de sa base clientèle.

Free accélère et arrache des parts de marché sur le Ftth, il est bien installé à la deuxième place et pourrait même rejoindre SFR sur le Thd. Mais, cela n’est pas suffisant pour reprendre des couleurs sur le fixe. Le Ftth représente 30,4% de sa base clientèle.

Bouygues progresse bien mais a quand même du retard. C’est tranquille, sur le Ftth est bien accroché sur le podium. Le Ftth représente 28,1% de sa base clientèle à fin mars 

SFR + "Autres" ne progresse pas assez sur le Ftth et SFR n’arrive pas à suivre avec le THD et stagne globalement sur le fixe. Le THD représente 44,8% de sa base clientèle.
Dans ses publications, SFR compile l’ensemble des technologies très haut débit. La rubrique « SFR + Autres » est donc calculée en prenant le nombre total d’abonnements qui est publié par l’Arcep, auquel on retranche les chiffres publiés par Bouygues, Free, Orange.

Sur le Ftth, entre le T1 2019 et le T1 2020, Free réalise 37,2% des nouveaux abonnements, Orange 34,3%, Bouygues 19,9%, SFR & Autres 12,8%. Logiquement, le marché se rééquilibre sérieusement.

1/ Parts de marché dans le fixe (adsl, ftth, cable, sat, box4 4G, etc...)



2/ Parts de marché sur le THD



3/ Parts de marché sur le FTTH


« Modifié: 08 juin 2020 à 07:59:35 par Hammett »

Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 711
  • Bois Colombes (92)
Des chiffres sur le fixe, le mobile & autres
« Réponse #2799 le: 08 juin 2020 à 08:05:41 »
Quelques statistiques sur le très haut débit à fin mars.

1/ Lignes commercialisables
Le nombre de lignes commercialisables pour chaque opérateur (selon les chiffres des opérateurs et selon une définition "élastique" de commercialisable). Pour Bouygues, Free et Orange, il s’agit des lignes Ftth. Pour SFR, ce sont celle de son réseau ftth et câble upgradé (>= 100Mb/s).

Pour information, il y a également deux données de l’Arcep : l’évolution du nombre de lignes éligibles au Ftth et plus globalement l’évolution du nombre de ligne éligible au très haut débit (30 Mbit/s).

De son côté, l’ARCEP note : "Le rythme du déploiement des réseaux FttH est toujours soutenu ce trimestre et s’établit à + 1,2 million de lignes sur le trimestre. Au 31 mars 2019, 19,6 millions de locaux étaient éligibles aux offres FttH, soit une hausse de 35 % en un an. Au total, à la fin du 1e trimestre 2020, 25,2 millions de locaux étaient éligibles à des services à très haut débit, toutes technologies confondues, dont 18,6 millions en-dehors des zones très denses".



2/ Taux d’occupation
Le taux d’occupation est le rapport du nombre de clients par rapport au nombre de lignes commercialisables. Free commence à engranger, Bouygues Telecom également. Ils sont toujours en phase de conquête assez forte. Orange et SFR - eux - déploient plus qu’ils ne conquièrent de nouveaux clients.



3/ Evolution THD & Ftth
Pour chaque opérateur (chiffres opérateurs), il s’agit du nombre de clients THD et Ftth par rapport à l’ensemble des clients du fixe. Orange et SFR évoluent moins vite que Bouygues Telecom et Free. Orange devrait rapidement présenter le plus mauvais ratio.



4/ Evolution THD & Ftth
Evolution globale (chiffres ARCEP) du nombre de clients avec un abonnement haut et très haut débit et Ftth.



 

Mobile View