Auteur Sujet: Des chiffres sur le fixe, le mobile & autres  (Lu 722738 fois)

0 Membres et 3 Invités sur ce sujet

Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 745
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile
« Réponse #2736 le: 19 novembre 2019 à 06:06:54 »
--
« Modifié: 19 novembre 2019 à 07:40:23 par Hammett »

Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 745
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile
« Réponse #2737 le: 19 novembre 2019 à 07:39:46 »
--
« Modifié: 19 novembre 2019 à 08:59:57 par Hammett »

Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 745
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile
« Réponse #2738 le: 19 novembre 2019 à 07:40:08 »
__
« Modifié: 19 novembre 2019 à 08:59:48 par Hammett »

Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 745
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile par Hammett
« Réponse #2739 le: 28 novembre 2019 à 13:04:14 »
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
--- La rubrique redémarre. Si j'ai bien compris, Vivien devrait pouvoir restaurer l'historique - Merci pour les encouragements publics et ceux envoyés en MP -------
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Après la publication des résultats de Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR à fin septembre 2019, voici un tableau récapitulatif des parts de marché sur les forfaits mobiles du segment grand public (hors M2M, prépayés et entreprise) pour les 4 opérateurs nationaux, les mvno et les opérateurs de réseaux mobiles outre-mer. 



Free poursuit sa chuter avec une baisse de 1 point sur les 12 derniers mois, et retrouve son niveau du T2 2016. Free avait pris la deuxième place à SFR lors du T3 2016. SFR poursuit son carton et réalise 48,1% des recrutements entre le T3 2018 et le T3 2019, Bouygues Telecom 33,9% et Orange 15,8%.
Globalement, les efforts de SFR sont en train de payer sur ce segment, d'ailleurs la situation avec Free est devenue à front renversé sur 1 an. Bouygues avance tranquillement et Orange fait le strict minimum pour reste à une part de marché au-dessus de 33%.

Précisions
- Les données sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR et l’ARCEP
- Au T3, Orange compte 19,398 millions de clients avec un forfait grand public, ce qui représente une part de marché de 33,0% et une augmentation de 275 000 cartes sim, soit une augmentation de 1,4% de sa base client entre le T3 2018 et le T3 2019.
- Bouygues est le seul à ne pas séparer de ses forfaits ceux du segment entreprise. Comme sa part de marché sur ce segment est estimée à 6%, je la retranche (chiffre entreprise ARCEP) du total forfait hors m2m réalisé sur le trimestre.
- Pour la rubrique autres : d’abord addition des forfaits Bouygues, Free, Orange, SFR et mvno retranché du total résidentiel Métropole + Dom. On y trouve les Opérateurs de réseaux mobiles outre-mer (Dauphin Telecom, Digicel AFG, Globaltel, Orange Caraïbe, Orange Réunion, Outremer Telecom, SAS SPM, Société Réunionnaise du Radiotéléphone (SRR), Telco OI, UTS Caraïbe) et les mvno. Pour les mvno, Orange isole cette donnée, mais pas Bouygues Telecom, pour SFR, ce n’est pas tout à fait clair et Free n’en a pas. On peut donc retrouver des mvno dans cette rubrique mais aussi chez Bouygues et SFR.

Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 745
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile par Hammett
« Réponse #2740 le: 28 novembre 2019 à 13:04:43 »
Avec les forfaits (grand public, m2m et entreprise) entre le T3 2018 et le T3 2019, Orange enregistre une petite baisse. Orange préserve ses marges et progresse sur le m2m, mais Sosh n’est pas suffisant pour assurer un équilibre.

Idem pour SFR qui maintient sa deuxième place, mais avec une perte de 0,6 point sur 12 mois. Trimestre après trimestre, SFR améliore ses résultats avec le marché grand public, mais est en perte sur le marché entreprise et m2m.

Même si hausse est un peu moins forte que celle du trimestre précédent, Bouygues ramasse la mise et progresse de 0,9 point et affiche une croissance à deux chiffres (+12,5%) avec une grosse progression du m2m. Ne publie toujours pas ses résultats sur le segment entreprise.

Free encaisse encore une grosse perte. C’est 1,1 point par rapport au T3 2018 ou Free faisait jeu égal avec Bouygues. Depuis, Bouygues Telecom a effectué une belle remontada et Free paye aussi son absence du marché entreprise et du m2m et du lâchage sur ses petits forfaits.

Les Mvno's et autres petits opérateurs des DOM TOM restent solides et arrivent à grignoter des parts de marché avec un gain de 0,8 point.

Bouygues réalise 37,8% des recrutements entre le T3 2018 et le T3 2019; Orange 31,3%; SFR 12,9% et Autres 18,1%. 



Précisions
- Les données sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR.
- Au T3, Orange compte 31,728 millions de clients, ce qui représente une part de marché de 36,0% et une hausse de 1,558 million cartes sim et de 5,2% de sa base client sur 12 mois.
- Pour la rubrique autres : addition des forfaits Bouygues, Free, Orange, SFR sur les segments Grand Public, Entreprise et m2m, le total est retranché du total ARCEP (parc total + m2m).
- Pour les mvno, Orange, isole cette donnée et elle n’est donc pas dans le total dans ce tableau, mais pas Bouygues Telecom, pour SFR, ce n’est pas tout à fait clair et Free n’en a pas. On peut donc retrouver des mvno dans la rubrique mais aussi chez Bouygues et SFR. Bouygues et SFR sont donc un peu surreprésentés.

Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 745
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile par Hammett
« Réponse #2741 le: 29 novembre 2019 à 06:01:09 »
Après la publication des résultats de Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR à fin septembre 2019, voici un tableau récapitulatif des parts de marché pour le très haut débit selon les critères de l’ARCEP (débit >= 30Mbts).

Précisions
- Les opérateurs gagneraient à publier des chiffres clairs et à séparer le VDSL et des box 4G du reste du THD.
- Pour lire le tableau : Orange est à 29,4% de parts de marché avec 3,116 millions de clients et un gain de 698 000 clients sur 12 mois soit une augmentation 28,9% de sa base clientèle du T3 2018 au T3 2019. 
- La rubrique « Autres » est calculé en additionnant les résultats de Bouygues, Free, Orange et SFR à fin septembre et en retranchant le total publié par l’ARCEP à fin septembre.
- Pour Bouygues Telecom, Free et Orange ce sont uniquement les chiffres du Ftth. Pour SFR, ce sont les chiffres du câble et du ftth. Par conséquent, la rubrique « Autres » contient également les clients câble de Bouygues Telecom.



Orange conforte sa première place devant SFR. Sur 12 mois, SFR a perdu 3,4 points en parts de marché et les "autres" 3,8. Orange a pris 0,5%, Free 4,3% et Bouygues 2,4%.
Free est quasiment à hauteur d'Orange sur les recrutements sur les 12 derniers mois. Bouygues est devant SFR.

Bouygues Le Ftth représente 22,3% de sa base clientèle à fin juin, 15,5 à fin 2018, 7,7% à fin 2017 et 3,9% à fin 2016. Bouygues Telecom a du mal à suivre le rythme de Free.

Free Le Ftth représente 23,6% de sa base clientèle, 15,3% à fin 2018, 8,5% à fin 2017, 4,9% à fin 2016, 3,0% à fin 2015 et 1,7% à fin 2014. La machine est lancée c’est la seule qui tire la croissance de Free.

Orange Le FttH représente 26,3% de sa base clientèle, 22,3% à fin 2018, 17,4% à fin 2017, 13,0% à fin 2016, 8,9% à fin 2015, 5,4% à fin 2014, 3,2% à fin 2013 et 1,8% à fin 2012.

SFR Le THD représente 42,8% de sa base clientèle, 39,2% à fin 2018, 35,8% à fin 2017, 31,5% à fin 2016, 26,3% à fin 2015 et 26,5% à fin 2014. SFR n’arrive pas à suivre le rythme.

Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 745
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile par Hammett
« Réponse #2742 le: 02 décembre 2019 à 07:30:34 »
Synthèse des parts de marché sur le Ftth à fin septembre 2019. L'Arcep - qui vient de publier ses données - compte 6,351 millions de clients sur ce segment.

Dans ses publications, SFR compile l’ensemble des technologies très haut débit. La rubrique « SFR + Autres » est donc calculée en prenant le nombre total d’abonnements qui est publié par l’Arcep, auquel on retranche les chiffres publiés par Bouygues, Free, Orange.

Orange voit son avance se réduire. C’est quand même 7 points de moins sur 12 mois. Le phénomène se poursuit, Orange passe sous les 50% de parts de marché.
Free accélère et arrache des parts de marché, il est bien installé à la deuxième place.
Bouygues progresse bien mais a quand même du retard, mais devrait bien finir prendre la troisième place.
SFR + "Autres" progressent également mais plus petitement. En l'absence de chiffres, difficile de dire sérieusement qui de SFR ou "Autres" tire la machine. 

Sur un an, soit entre le T3 2018 et le T3 2019, Orange réalise 34,3% des nouveaux abonnements, Free 33,4%, Bouygues 19,0%, SFR & Autres 13,3%.
Logiquement, le marché se rééquilibre sérieusement



Précisions
- Les données (exprimées en milliers) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange. SFR ne donne pas de chiffres pour le Ftth. 
- La catégorie « SFR + autres » est calculée en prenant le total des abonnements très haut débit "fibre optique de bout en bout" publié par l’ARCEP à fin septembre 2019 et en défalquant les totaux publiés par Bouygues, Free, Orange à fin septembre 2019.
- Pour lire le tableau : Orange est à 49,0% de parts de marché avec 3,116 millions de clients et un gain de 698 000 clients sur 12 mois soit une augmentation 28,9% de sa base clientèle du T3 2018 au T3 2019.

Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 745
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile par Hammett
« Réponse #2743 le: 03 décembre 2019 à 06:07:17 »
Quelques statistiques sur le très haut débit à fin septembre.

Lignes commercialisables
Le nombre de lignes commercialisables pour chaque opérateur (selon les chiffres des opérateurs et selon une définition "élastique" de commercialisable). Pour Bouygues, Free et Orange, il s’agit des lignes Ftth. Pour SFR, ce sont celle de son réseau ftth et câble upgradé (>= 100Mb/s).

Pour information, il y a également deux données de l’Arcep : l’évolution du nombre de lignes éligibles au Ftth et plus globalement l’évolution du nombre de ligne éligible au très haut débit (30 Mbit/s).

Orange poursuit sa dynamique et passe devant SFR ! Toutefois, le rachat de Covage et de ses 2,4 millions de lignes par SFR devrait redonner un avantage substantiel à SFR.
 
De son côté, l’ARCEP note : "Le rythme du déploiement des réseaux FttH s’est accéléré par rapport au premier trimestre de l’année dernière, et s’établit à + 1,16 millions de lignes sur le trimestre. Au 30 septembre 2019, 16,74 millions de locaux étaient éligibles aux offres FttH, soit une hausse de 34 % en un an. Les acteurs doivent toutefois encore intensifier leurs efforts pour atteindre les objectifs de couverture qu’ils se sont fixés. Au total, à la fin du 3e trimestre 2019, 22,4 millions de locaux étaient éligibles à des services à très haut débit, toutes technologies confondues, dont 16,1 millions en-dehors des zones très denses.".



Taux d’occupation
Le taux d’occupation est le rapport du nombre de clients par rapport au nombre de lignes "connectables". Free commence à engranger, Bouygues Telecom également et sont toujours en phase de conquête assez fortes.  Orange et SFR – eux - déploient plus qu’ils ne conquièrent de nouveaux clients.



Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 745
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile par Hammett
« Réponse #2744 le: 04 décembre 2019 à 06:16:13 »
L'Arcep vient de publier son "Observatoire des marchés des communications électroniques en France 3er trimestre 2019 - résultats provisoires - ".

Parts de marché haut & très haut débit


Nombre d’abonnements haut et très haut débit (chiffres ARCEP)


Sur les 12 derniers mois le marché poursuit sa croissance avec un taux de 2,2%, c’est en baisse par rapport aux trimestres précédents. Sur les douze derniers mois la croissance est de 631 000 nouveaux abonnements. Sur le dernier trimestre, l'ARCEP calcule 169 000 nouveaux clients.

Le nombre d'abonnements à haut débit s'élève à 18,935 millions, soit un recul de 1,628 million sur un an et une baisse de 380 000 sur le trimestre. Le rythme s’accélère.
Le nombre d'abonnements à très haut débit s'élève à 10,609 millions, soit une hausse de 2,259 millions (dont 2,036 millions pour le Ftth) sur un an et une hausse de 548 000 (dont 542 000 pour le Ftth) sur le trimestre. C’est en légère augmentation sur ce trimestre.

Pour l’ARCEP : "A la fin du troisième trimestre 2019, le nombre d'abonnements internet à haut et très haut débit sur réseaux fixes atteint 29,5 millions, soit une croissance nette de 170 000 accès au cours du trimestre. Sur un an, l’accroissement net s’élève à 630 000 (+2,2%). 
La croissance reste portée par celle des abonnements à très haut débit (10,6 millions d’accès au 30 septembre 2019) avec une augmentation trimestrielle de 550 000. Sur un an, la dynamique de croissance progresse encore : + 2,3 millions d’accès supplémentaires en un an, contre 1,9 millions au troisième trimestre 2018.  Désormais,  le nombre d’accès actifs à très haut débit représente 47% du nombre total de locaux éligibles, en croissance de 4 points en un an.
L’accroissement du très haut débit provient pratiquement exclusivement de la progression, toujours plus importante, du nombre d’accès en fibre optique de bout en bout (+540 000 en un trimestre et + 2 millions en un an). Le nombre d’abonnés à la fibre optique de bout en bout atteint désormais 6,3 millions.
Le nombre d’accès à haut débit continue de chuter à un rythme de plus en plus soutenu (-1,6 million en un an contre -1,2 million un an auparavant) en raison du recul du nombre d’accès DSL, progressivement remplacés par le très haut débit, et notamment la technologie FttH. Il s’élève désormais à moins de 19 millions d’accès
".

Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 745
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile par Hammett
« Réponse #2745 le: 05 décembre 2019 à 07:10:58 »
Ce tableau récapitule - à fin septembre 2019 - le nombre de clients pour Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR pour le mobile (y compris mvno) et pour le fixe avec la part de marché (pdm) correspondante.



Bouygues poursuit sa forte progression et est repassé devant Free qui lui avait pris la troisième place en 2012 !
Free paye au prix fort ses baisses sur le fixe et le mobile en reculant à son niveau de 2014/2015. Free a perdu 491 000 clients depuis 21 mois.
Orange de son côté se laisse vivre et voit son niveau passer sous 41%.
SFR, malgré ses efforts commerciaux sur le Grand Public poursuit ses pertes à cause du m2m. La perte reste énorme depuis le rachat par Altice. Mais a gagné 653 000 clients depuis 2 ans et demi.

Précisions
- Les données sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR. 
- Pour SFR, les clients de Virgin Mobile et ceux de Numericable sont inclus à partir de 2012.
- Le(s) Mvno(s) sont inclus chez leur(s) opérateur(s) hébergeur(s).
- Orange compte 47,125 millions de clients, soit 40,9% du total.

Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 745
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile par Hammett
« Réponse #2746 le: 10 décembre 2019 à 05:52:51 »
Avec la publication des résultats de Bouygues Telecom, Orange et des statistiques sur les services mobiles de l’ARCEP, il est possible d’avoir une vue sur ce que représente le m2m (Machine to Machine) à fin septembre 2019.

Pour l’ARCEP, la définition du parc m2m est la suivante : "cartes SIM utilisées pour la communication entre équipements distants (gestion à distance d'équipements, terminaux et serveurs, fixes ou mobiles). Les communications provenant de ces cartes sont généralement réalisées sans intervention humaine. Ces cartes sont par exemple utilisées pour le traçage des objets et outils de travail (flottes de véhicules, machines...), à des fins d'actualisation de données (relevés à distance de compteurs, de capteurs...), d'identification et de surveillance de tous ordres (alarmes, interventions à distance,...), la liste de ces usages n'étant pas exhaustive. Les cartes sont comptabilisées que la communication se fasse uniquement en réception, uniquement en émission ou les deux. Ne sont pas comptabilisées dans cette rubrique les cartes utilisées pour les communications interpersonnelles et les cartes internet exclusives.".



Précisions
- Au T3 2019, Orange avec 9,475 millions cartes SIM est à 46,6% de parts de marché et a progressé de 1,279 million cartes sur 12 mois, soit un gain de 15,6% de sa base clientèle.
- La rubrique "autres" est calculée en défalquant du total de l'ARCEP, les chiffres de Bouygues Telecom et ceux de Orange à fin septembre 2019. SFR ne publiant plus de résultats sur ce segment, il a été rajouté à cette rubrique. 
- officiellement, Free n'est pas présent sur ce marché. 

Le m2m tire l'ensemble du marché mobile depuis de nombreux trimestres. Orange poursuit sa lente chute et pourtant, c’est ce segment qui lui permet de rester dynamique en tant qu’opérateur mobile. De son coté, Bouygues Telecom arrive à tirer son épingle du jeu et progresse joliment sur les 12 derniers mois, en prenant 2,4 points de parts de marché et arrive à faire jeu égal avec Orange au niveau des recrutements entre le T3 2018 et le T3 2019.

Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 745
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile par Hammett
« Réponse #2747 le: 11 décembre 2019 à 06:00:58 »
Sur le marché entreprise, seul Orange publie des résultats sur le nombre de cartes sim. Sauf pour le chiffre d’affaires, Bouygues Telecom ne publie pas de données, quant à SFR, c’est également le cas depuis quelques trimestres. Les investissements récents de Bouygues Telecom et Free dans ce secteur vont-ils changer la donne ?

Sur un an, Orange reste étal après avoir pris quelques dixièmes de parts de marché. La part de marché d’Orange sur les cartes Sim du marché entreprise (hors m2m) est le suivant :



 

Mobile View