Auteur Sujet: Des chiffres sur le fixe, le mobile & autres  (Lu 841844 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hammett

  • Client Bbox fibre
  • *
  • Messages: 3 829
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile
« Réponse #2316 le: 07 août 2018 à 06:50:48 »
Début juillet, l’ARCEP a publié son observatoire des marchés des communications électroniques du premier  trimestre 2018. L’occasion de ressortir quelques données.

La facture moyenne mensuelle par client


C’est une baisse de 0,9% sur le trimestre sur la facture moyenne (HT) sur le fixe et hausse de 0,6% sur 12 mois, l’augmentation du très haut débit permet cette hausse. C’est stable sur le mobile, avec l'ancienne norme comptable, pas sur la nouvelle ou cela plonge.

Convergence
Ces statistiques permettent de faire le point sur la convergence fixe mobile qui représente un peu plus de 30% du marché et 19,7 millions de cartes sim. Mais la tendance est la baisse trimestre après trimestre.

Difficile de donner des chiffres du côté des opérateurs ou seul Orange publie des chiffres pour son offre Open. Les offres couplées sont un des axes de développement d’Orange ou les indicateurs sont en constantes augmentations. De son coté, sans donner de précisions, Free a toujours indiqué que qu'environ 50% de ses clients mobiles avaient également une offre fixe. Bouygues Telecom et SFR - cachotiers - ne donnent pas de chiffres sur ce sujet.



Pour Orange, la part des offres couplées / nombre de forfaits est de 30,4 sur le T1 2018, de 30,3% sur le T4 2017, de 28,1% pour le T4 2016 et de 26,2% au T4 2015.
La part des offres couplées / nombre de cartes est de 27,7% sur le T1 208, 27,5% sur le T4 2017 contre 23,5% pour le T4 2016 et 21,1% au T4 2015.

Hammett

  • Client Bbox fibre
  • *
  • Messages: 3 829
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile
« Réponse #2317 le: 08 août 2018 à 06:34:17 »
Début juillet, l’ARCEP a publié son observatoire des marchés des communications électroniques du premier trimestre 2018. L’occasion de ressortir quelques données.

Ces statistiques permettent de faire le point sur les cartes SIM en service en 3G et 4G et d’en déduire la 2G.



Même constat que les pour les trimestres précédents, la 2G poursuit tranquillement mais surement sa baisse sur ces 12 derniers mois, mais son extinction n’est pas pour tout de suite. La baisse est de 4 points sur un an.
A ce rythme, il va falloir encore quelques années pour une quasi extinction. 4 ans au rythme actuel.



Lemartien

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 172
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile
« Réponse #2318 le: 08 août 2018 à 10:05:01 »
Ça confirme l'hypothèse qui voudrait que la 3G disparaitra avant la 2G.

Et vu qu'il y a toujours des mobiles uniquement 2G à la vente. La 2G (et donc l'accord d'itinérance 2G pour Free) n'est pas prêt de s'arrêter !

Hammett

  • Client Bbox fibre
  • *
  • Messages: 3 829
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile
« Réponse #2319 le: 08 août 2018 à 11:01:18 »
Logiquement, oui.
Sauf à mettre en place une alternative générale, car Orange, SFR et Bouygues doivent avoir également des clients en 2G.   

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 12 779
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile
« Réponse #2320 le: 08 août 2018 à 11:04:45 »
Dans le contrat de licence mobile de Free en 2011 avec l'ARCEP, un accord d'itinérance état obligatoire en 2G (car Free n'a pas de fréquences 2G), mais pas en 3G. Donc le contrat 2G pourrait durer plus longtemps que celui 3G.

eruditus

  • Client Orange adsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 10 920
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile
« Réponse #2321 le: 08 août 2018 à 11:41:06 »
Juin 2016  ;)

Citer
Iliad annonce que sa filiale Free Mobile et Orange ont signé ce jour un avenant à leur contrat d’itinérance 2G/3G courant jusqu’à la fin 2020. Cet accord met en œuvre le désengagement progressif de Free Mobile de son itinérance sur le réseau d'Orange.

http://www.iliad.fr/presse/2016/CP_150616.pdf

Les programmes ZB et centre bourg se font en 3G et 4G.
La 3G n'est pas prête de disparaitre rapidement. Le spectre utilisé sera probablement réduit. Avec 18000 sites promis par le 4ieme opérateur, aucune raison qu'il ne soit pas à même de subvenir seul à collecter les appels voix de ses abonnés.

Avec la neutralité des fréquences, il pourrait même èmettre du GSM sur le 900 une fois la réallocation faite.

Pour quelle raison Free Mobile bénéficierait d'une itinérance nationale 2G ? Franchement je ne vois pas.

Hammett

  • Client Bbox fibre
  • *
  • Messages: 3 829
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile
« Réponse #2322 le: 08 août 2018 à 12:03:25 »
C'est de juin 2016.

On peut penser (à moins que ce soient des abrutis) que l'Arcep tiendra compte de la réalité; si il reste des utilisateurs en 2G  et si parallèlement Free montre qu'il s'active, il sera difficile de punir des utilisateurs ayant un petit forfait (ce qui est souvent le cas en 2G) et de leur dire de s'équiper pour de la 4G et de payer en conséquence.

Mais j'imagine mal un truc punitif d'autant qu'il y aura aussi des clients 2G chez les autres opérateurs et qu'il serait compliquer de discriminer l'un et pas les autres (sans compter les mvno's).

Bref, ce sera aussi aux textes et à la technostructure de s'adapter en fonction du nombre d'utilisateurs restants.
On verra fin 2020.

turold

  • Profil non complété
  • ******
  • Messages: 1 676
  • mp fermée (sauf admin et exceptions temporaires)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile
« Réponse #2323 le: 08 août 2018 à 19:24:32 »
2 pistes sont en cours d'études (et peut être d'autres):
1/ À la demande de Free, à terme, mettre la 2G en un seul réseau mutualisé pour les 4 opérateurs (itinérance).
2/ Comme en France on adore d’abord regarder ce qui se fait à l'étranger avant de réfléchir: le cas de l’extinction de la 2G par AT&T (USA). On peut envisager une petite variante (mais même délai de préavis): 12 mois avant l'extinction, arrêt de la 2G pour tout nouveau contrat M2M, et information individualisée pour ceux repérés en terminal 2G sur le réseau. Et voir si financièrement on peut aussi envisager une aide financière vers un téléphone 3G (ils ne sont pas cher aujourd'hui).

Pour le moment, dans le monde, les seuls réseaux 2G/4G sans 3G... sont ceux qui n'ont jamais déployé la 3G.
Et en France, seul Bouygues Telecom a l'air le plus motivé pour un tel cas.

On verra bien ce qu'il en sera à l'avenir...

Marco POLO

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 2 238
  • FTTH 1 Gb/s sur Paris (75)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile
« Réponse #2324 le: 08 août 2018 à 19:53:06 »
...Et voir si financièrement on peut aussi envisager une aide financière vers un téléphone 3G (ils ne sont pas cher aujourd'hui)...
Personnellement, en vue de l'extinction de l'itinérance de Free chez Orange, c'est ce que j'ai fait. 

eruditus

  • Client Orange adsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 10 920
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile
« Réponse #2325 le: 08 août 2018 à 20:19:49 »
2 pistes sont en cours d'études (et peut être d'autres):
1/ À la demande de Free, à terme, mettre la 2G en un seul réseau mutualisé pour les 4 opérateurs (itinérance).

...

la réallocation des fréquences ne prévoit pas ce scénario. Tu peux l'oublier à mon avis.

Hammett

  • Client Bbox fibre
  • *
  • Messages: 3 829
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile
« Réponse #2326 le: 09 août 2018 à 09:09:25 »
2 pistes sont en cours d'études (et peut être d'autres):

Le plus simple serait de prolonger la situation actuelle et éventuellement d'imposer des jalons.

Hammett

  • Client Bbox fibre
  • *
  • Messages: 3 829
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile
« Réponse #2327 le: 13 août 2018 à 06:31:42 »
Début juillet, l’ARCEP a publié son observatoire des marchés des communications électroniques du premier trimestre 2018. L’occasion de ressortir quelques données.

Revenus des opérateurs
Malgré la montée en charge du très haut débit, les revenus (HT) sur le fixe continuent de décroitre de 0,6% sur un an. Plus précisèment ce sont les communications téléphoniques qui plombent les revenus du fixe et dans un moindre cas ceux liés aux revenus liés aux communications vendus aux entreprises. Les revenus liés au très haut débit augmentent de 2,2% et ceux liés aux contenus de 0,2% à 679 millions, mais ne compensent pas.

Pour les revenus (HT) des opérateurs sur le mobile (hors m2m), la hausse se poursuit. Globalement, le trimestre reste positif sur un an, mais baisse fortement sur le trimestre. 



Pour rappel, le récapitulatif du chiffre d'affaire par opérateur à fin mars 2018.