Auteur Sujet: Fibre. Le très haut débit accuse un très gros retard en Bretagne  (Lu 3635 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 37 538
  • FTTH 1000/500 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Fibre. Le très haut débit accuse un très gros retard en Bretagne
« Réponse #24 le: 12 mars 2018 à 14:15:01 »
Donc ça veut dire que si un autre opérateur (disons grifon, au pif) veut un jour être présent sur ce réseau, il faut avoir un contrat avec THD Bretagne, qui pourra livrer une porte de collecte dans un DC, et qui se chargera de la partie NRA/PM ?
Non, dans l'état actuel des offres, il faut un contrat avec THD Bretagne et venir adducter le PM avec ta fibre depuis ton NRO. J'ai pas creusé, il existe peut-être une offre de location de la liaison NRO<>PM mais il faudra quand même être présent à leur NRO.
Bref que du passif, pas vraiment adapté à un FAI assoc.

Citer
Mais si tu dis que la partie PM/maison est mutualisée, ça veut dire que de base une fibre arrive dans chaque maison même quand les gens sont encore en ADSL ?
Non, en fait PM<>PTO (la prise dans la maison) c'est la partie mutualisée, mais lors du déploiement on se limite à PM<>PBO (le boîtier sur les poteaux/facades/dans les chambres). La partie terminale est tirée "à la demande".

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 37 538
  • FTTH 1000/500 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Fibre. Le très haut débit accuse un très gros retard en Bretagne
« Réponse #25 le: 12 mars 2018 à 14:15:30 »
Tant qu'il n'y a pas d'activé, par exemple, les offres ne sont pas satisfaisantes.
Ce n'est qu'une question de temps, mais oui tu as raison.

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 533
  • Vierzon (18)
Fibre. Le très haut débit accuse un très gros retard en Bretagne
« Réponse #26 le: 12 mars 2018 à 14:22:57 »
Si l'on s'en tient aux offres proposées, en effet elles ne sont abordable que pour 3 opé. Mais si l'on parle d'opérateurs qui font des offres grand publique sur xDSL, et qui seraient susceptible de faire du FTTH, il y en a un peu plus. Tant qu'il n'y a pas d'activé, par exemple, les offres ne sont pas satisfaisantes.

D'après le directeur de Mégalis, construire un réseau avec une offre activée aurait coûté plusieurs millions d'euros de plus à la région. Mais d'après Axione, les coûts en question sont pris intégralement en charge par l'entreprise.

alarig

  • AS204092 Association Grifon
  • Expert
  • *
  • Messages: 86
    • SwordArMor
Fibre. Le très haut débit accuse un très gros retard en Bretagne
« Réponse #27 le: 12 mars 2018 à 14:25:35 »
Non, dans l'état actuel des offres, il faut un contrat avec THD Bretagne et venir adducter le PM avec ta fibre depuis ton NRO. J'ai pas creusé, il existe peut-être une offre de location de la liaison NRO<>PM mais il faudra quand même être présent à leur NRO.
Bref que du passif, pas vraiment adapté à un FAI assoc.
Non, en fait PM<>PTO (la prise dans la maison) c'est la partie mutualisée, mais lors du déploiement on se limite à PM<>PBO (le boîtier sur les poteaux/facades/dans les chambres). La partie terminale est tirée "à la demande".

D’accord, merci beaucoup pour tes réponses à mes questions débiles :)
Comme je fais surtout du L2/L3, je suis un peu paumé sur la partie physique.

loconox

  • Client OVH
  • *
  • Messages: 35
    • FAI Arcane
Fibre. Le très haut débit accuse un très gros retard en Bretagne
« Réponse #28 le: 12 mars 2018 à 14:37:00 »
D'après le directeur de Mégalis, construire un réseau avec une offre activée aurait coûté plusieurs millions d'euros de plus à la région. Mais d'après Axione, les coûts en question sont pris intégralement en charge par l'entreprise.

Coûter plusieurs millions, c'est sur, mais rapporter combien ? Si comme le dit Galak ce n'est qu'une question de temps et qu'au final Orange (pas THD Bretagne) propose de l'activée (je pense qu'il a raison), c'est bien que c'est rentable. Mais c'est bien connu, dés qu'il y a un truc rentable pour faire de l'argent on laisse ça à ceux qui font du business. Y a qu'à voir les autoroutes, d'un coté on va nous dire que c'est une source de perte net pour les pouvoirs publics, d'un autre on a Vinci qui fait beaucoup d'argent. Où est l'embrouille ?

lplp

  • Expert
  • Client SFR adsl
  • *
  • Messages: 162
Fibre. Le très haut débit accuse un très gros retard en Bretagne
« Réponse #29 le: 12 mars 2018 à 16:05:09 »
C'est pas tellement important qui a remporté le marché en fait. Qu'il y ait des gros opérateurs pour faire les travaux compliqué est une bonne chose. Par contre ce qui est plus important car très structurant ce sont les conditions d'exploitation du réseau par les autres opérateurs. Est-ce que les offres permettent une réelle concurrence ? Est-ce qu'elles sont raisonnables ? etc Pour le coup, la situation tend à faire penser que c'est pas top, un seul opérateur je n'appelle pas ça une situation concurrentielle.

Faudrait faire attention à ne pas tout confondre.
Orange va exploiter le réseau mais il ne le construit pas.
Le réseau est construit par des sociétés de construction choisie sur appel d'offre par le délégant mais que Orange ne choisit pas.

D'un point de vie théorique, le délégant, ici la région Bretagne se fait construire un réseau par un ensemble de société puis le confie en exploitation à Orange.
Dans un monde idéal, Orange et ces constructeurs ne devraient même pas se parler. En pratique la réalité est bien entendu toute autre mais la complexité du modèle explique en partie les retards pris.

Ensuite Orante exploitant de réseau, et de fait Opérateur de Zône, va appliquer la réglementation pour mettre à disposition les PM ainsi livrés à des OC (Free, SFR, etc... et aussi Orange FAI) dans les conditions d'équité et de non discrimination qui vont bien.


loconox

  • Client OVH
  • *
  • Messages: 35
    • FAI Arcane
Fibre. Le très haut débit accuse un très gros retard en Bretagne
« Réponse #30 le: 12 mars 2018 à 16:26:59 »
Ensuite Orante exploitant de réseau, et de fait Opérateur de Zône, va appliquer la réglementation pour mettre à disposition les PM ainsi livrés à des OC (Free, SFR, etc... et aussi Orange FAI) dans les conditions d'équité et de non discrimination qui vont bien.
On est d'accord, sauf que si je ne m'abuse les conditions d'exploitation, en particulier le catalogue des offres que THD Bretagne va proposer sur le réseau qu'elle exploite, sont fixées dans le marché et sont donc de la décision de Mégalis. S'il y a discrimination liée aux offres, c'est de la responsabilité du déléguant. N'est-ce pas ?

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 533
  • Vierzon (18)
Fibre. Le très haut débit accuse un très gros retard en Bretagne
« Réponse #31 le: 08 juillet 2020 à 11:37:55 »
Le syndicat mixte Megalis Bretagne hausse le ton face aux retards

Technologie : Le syndicat mixte Megalis, qui gère le RIP de Bretagne, vient de prendre des sanctions face au retard pris par ses partenaires dans le déploiement de la fibre optique sur son territoire.

Alors que la Bretagne vise un déploiement total du très haut débit via la fibre optique sur son territoire d'ici à 2026, le projet vient de connaître ses premières avaries. Outre le confinement et la crise sanitaire, le RIP Mégalis Bretagne doit également faire face à des retards accumulés par ses partenaires, à commencer par la filiale de Suez Safege, mais également Axione, Artelia/Orange et Snef. Alors que la phase 2 doit se conclure fin 2022, la phase 1 du projet de déploiement de la fibre optique sur l'ensemble du territoire breton accuse déjà deux années de retard.

Dont acte. Comme le faisait savoir ce mardi le Télégramme dans ses colonnes, le syndicat mixte, qui représente 1 233 communes bretonnes, vient ainsi d'infliger ses premières pénalités à ces entreprises, qui vont devoir débourser une somme totale estimée à 600 000 euros. Alors que les travaux des phases 2 et 3, confiées à Axione, souffrira d'un retard d'environ quatre mois du fait de la crise sanitaire, Megalis Bretagne devrait en outre débloquer huit millions d’euros de crédits complémentaires en 2020.

La filiale de Bouygues, Axione, a de son côté annoncé la création de 350 emplois supplémentaires pour venir à bout de ce chantier de couverture totale de la Bretagne en fibre optique, dont l'échéance reste fixée à 2026. A noter que face au retard pris dans les départements des Côtes-d’Armor et d’Ille-et-Vilaine, le syndicat mixte vient de lancer un nouvel appel d'offres pour sélectionner des entreprises de travaux « pleinement opérationnelles » au 1er janvier 2021 et portant sur 15 000 prises à construire.


Source : ZDNet

 

Mobile View