Auteur Sujet: MAURIENNE - Fibre optique en Cœur de Maurienne  (Lu 15989 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

lepalois

  • Pau Broadband Country (64) Expert
  • Abonné Bbox fibre
  • *
  • Messages: 625
  • Pau (64)
MAURIENNE - Fibre optique en Cœur de Maurienne
« le: 19 octobre 2005 à 10:19:43 »
La FTTH c'est possible quand on est motivé !

Comme énoncé dans le titre, il est des pays où la FTTH devient réalité grâce à l'acharnement et la motivation de personnes, c'est par exemple le cas en Maurienne, on peut lire cela dans le dossier de presse du Salon du Livre 2005.

SALON DU LIVRE ET DE LA COMMUNICATION 2005 HERMILLON 22-23 OCTOBRE 2005
TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION

La Communauté de communes Coeur de Maurienne regroupe Saint-Jean-de-Maurienne et 5 communes de sa périphérie. Elle représente 12300 habitants, soit plus du quart du Pays de Maurienne. La Communauté a des compétences multiples dont le développement des technologies de l'information et de la communication. Elle consacre à cette compétences des moyens financiers lourds pour le développement non seulement des infrastructures mais aussi des usages. C'est à ce titre que la Communauté de communes participe activement au salon du livre et de la communication d'Hermillon. Ce dernier constitue en effet un rendez-vous annuel de présentation de cette vitrine technologique.

1.) COEUR DE MAURIENNE, TERRITOIRE D'INNOVATION :

A l'origine, la Régie d'Electricité et de Téléservices de Saint-Jean-de-Maurienne a créé un réseau de fibres optiques de 25 km sur son territoire non connecté au reste du monde. En intervenant dans ce secteur la Communauté de communes a d'abord cherché à obtenir cette connection au reste du monde et à développer un réseau local actif support d'usages multiples.

A. UNE INFRASTRUCTURE EN PLEIN DÉVELOPPEMENT

– Depuis 2002, extension du réseau de fibres optiques jusqu'à Hermillon (2Km630) permettant de relier le local technique SFTRF (point de présence fibre opérateur), la médiathèque
d'Hermillon et la salle polyvalente.
Dans le prolongement, il a fallu fin 2004 assurer l'activation définitive du réseau de fibres optiques. Le matériel installé a pour fonction d'encoder les données (voix, images, data) et de
le rendre transportable sur un réseau de fibres optiques et au-delà sur le Web. C'est le coeur du réseau et donc un choix technologique crucial. En étroite collaboration, la Communauté
de communes et la Régie d'Electricité ont opté pour une technologie en fibre jusqu'à l'abonné (Fiber to the home, FTTH) offrant un débit symétrique en très haut débit (capacité de 8
Gigabits/s pour 512 abonnés) et à terme la possibilité d'offrir des services « triple-play », de télévision, téléphone et internet. A cela s'est ajouté le raccordement des espaces publics numériques (EPN) proches du réseau de fibre optique. Les EPN de Le Châtel, Villargondran et Saint-Julien-Montdenis ne sont pas actuellement raccordés mais bénéficient de solutions alternatives provisoires.
Coût total : 212 669€ HT

– L'extension du réseau de fibres optiques est maintenant engagée. Il s'agit en fin 2005 – début 2006 de tirer le réseau de fibres optiques jusqu'à Saint-Julien-Montdenis et Villargondran,
soit 6,55km supplèmentaires qui rendront alors possible le raccordement de leurs EPN.
Coût : 300 000€ HT

B. DES USAGES À PROMOUVOIR

Notre volonté s'exprime également en matière de moyens de sensibilisation et d'animation pour permettre le plein développement des usages. La Communauté de communes s'est orientée vers des usages publics.

– Un premier investissement a été réalisé en 2003 au « point cyb » de la structure jeunesse de la Communauté de communes. Sept postes ont été installés ainsi que 2 serveurs dans une salle dédiée pour servir au reste du réseau les fichiers, les programmes, les applications de mise à jour et de maintenance et la connection à Internet. Le lancement du plan d'équipement et de mise en réseau des espaces publics numériques a eu lieu en 2004. L'originalité de la démarche a consisté à offrir dans le même lieu les usages grands publics de même que l'accès aux scolaires par souci de mutualisation du parc informatique et de faciliter la maintenance ultérieure. Il a ainsi été procédé à l'installation de 60 ordinateurs fixes et 4 portables auquels s'ajoutent les périphériques.
Coût : 130 512€ HT

– en 2003 le Conseil communautaire a décidé la création d'un deuxième poste d'animateur multimédia en renfort sur le « point cyb », espace public numérique de la structure jeunesse de la Communauté de communes. Ce poste a permis d'élargir l'ouverture au public de cet espace mais aussi de permettre les permanences dans les autres espaces publics numériques. Le nombre d'heures d'ouverture est ainsi passé de 800 heures en 2002 à 1500 heures en 2004. Dans le même temps, le nombre de participants est passé de 1300 à plus de 4000 en 2004. Désormais l'accès aux espaces publics numériques se fait par le biais de la carte d'adhérent à l'Espace Jeunes. Depuis la mise en place du réseau d'EPN en Janvier 2005, ce sont 22 nouveaux adhérents de moins de 12 ans et 194 de plus de 25 ans (essentiellement des séniors) qui fréquentent régulièrement les EPN.
Le coût de cette animation a représenté 30 000€ sur 2003 et 2004. Une prolongation a été actée pour 2005 – 2006 et 2007 dans le cadredu Contrat de Développement des Pays de Rhône-Alpes et du Contrat de Territoire Savoie.


LE PREMIER ABONNÉ DE SAVOIE ET RHÔNE-ALPES AU FTTH (FIBER TO THE HOME)

La Régie d'Electricité et de Téléservices vient d'assurer le raccordement du premier abonné privé à la télévision par fibre optique sur la commune d'Hermillon. Encore au stade expérimental pour les entreprises et le grand public, cette technologie pourra offrir à terme le « triple play », à savoir la télévision et la téléphonique en qualité numérique et l'internet à très haut débit (100Mbit/s symétrique), sur la même fibre optique. Cela préfigure la révolution technologique mais aussi des usages qui se prépare dans les prochaines années. A court ou moyen terme, la Communauté de communes et la régie d'Electricité et de Téléservices s’inscrivent clairement dans une démarche de démocratisation du très haut débit sur son territoire et plus largement sur le Pays de Maurienne. Une société d'économie mixte locale (SEML) va être créée au premier trimestre 2006 avec pour objet notamment le développement et la commercialisation d'infrastructures en fibre optique pour des opérateurs de service.

Si, à ce jour, elles se limitent à un accès essentiellement public, cela n'enlève pas les besoins toujours plus importants des particuliers, des entreprises et du futur grand chantier ferroviaire en service de communication à très haut débit. C’est pourquoi, elles souhaitent, sans tarder, montrer l’intérêt d’un très haut débit symétrique dans un contexte géographique excentré et de surcroît, en zone de montagne. Ainsi la réussite du développement des usages publics doit nous permettre d’accélérer le passage à la démocratisation du très haut débit.


Communauté de communes Cœur de Maurienne
Noms et qualité des responsables :
- M. Marc TOURNABIEN, Président
- M. André BOCHET, Vice-Président en charge des TIC
Suivi technique du dossier assuré par :
- François-Xavier LE CORRE, Chargé de Développement

Régie d'Electricité et de Téléservices
Noms et qualité des responsables :
- Mme. Claire LAINÉ, Présidente
- M. Jacques BARRAL, Directeur
Suivi technique du dossier assuré par :
- Alain LE GARGASSON, Directeur-adjoint


Source : Dossier de Presse TIC 2005 Communauté de communes Cœur de Maurienne - le 22 octobre 2005

lepalois

  • Pau Broadband Country (64) Expert
  • Abonné Bbox fibre
  • *
  • Messages: 625
  • Pau (64)
Re : 73 : MAURIENNE - Fibre optique en Cœur de Maurienne
« Réponse #1 le: 12 octobre 2006 à 22:01:00 »
Brancher la vallée de Maurienne sur le très haut débit FTTH

Début 2006, l’Etat a lancé un appel à projet favorisant le développement des territoires ruraux. Les lauréats recevront le label « Pôle d’excellence rurale » doté de subventions.

Le 30 septembre, le Syndicat du Pays de Maurienne a déposé sa candidature, proposant dans cette première phase d’équiper certaines collectivités de la vallée en fibres optiques et en Internet très haut débit. Ce projet, fondé sur un partenariat entre des collectivités locales et des entreprises privées, vise l’essor économique et la création d’emplois durables.

Raccordées à un flux à très haut débit, les stations optimiseraient leurs performances en termes de promotion touristique (réservation en ligne, diffusion d’images, de vidéo, vente de forfaits, organisation d’un séjour, visite virtuelle…). Une progression du taux de remplissage de 5 à 8 % engendrerait la création de 150 emplois.

Par manque d’infrastructure, les sociétés spécialisées en technologie de l’information et de la communication (TIC) délocalisent l’hébergement de leurs sites Internet. La connexion à un flux à très haut débit permettrait de répondre à leurs besoins et de générer pour partie des emplois hautement qualifié du type ingénieur ou technicien supérieur. Dans cette perspective, la Communauté de communes Cœur de Maurienne projette la construction d’un bâtiment relais de 1 000 m² dans le parc d’activités du Pré de la Garde.

Les bureaux d’études, les centres de recherche et les grandes entreprises déjà implantés dans la vallée font part d’un besoin croissant de débit pour l’échange rapide de fichiers de grande taille, la sauvegarde déportée de données, l’installation locale de serveurs web, l’organisation de téléconférences… La connexion à un flux à très haut débit solutionnerait leur attente.

En outre, avec un flux à très haut débit, les particuliers et touristes disposeraient de services Triple play. C’est-à-dire que, grâce à la fibre optique, ils recevraient Internet à débit symétrique, la télévision numérique haute définition, de la vidéo à la demande et le téléphone.

Ce projet technologique est l’opportunité de booster notre territoire, de le rendre plus attractif et concurrentiel face aux agglomérations déjà équipées d’un réseau numérique puissant.


Visualisez le dossier de candidature pour la Desserte du Pays de Maurienne en Internet à très haut débit de type FTTH au Pôle d'Excellence Rurale ci-dessous :
(cliquez sur la miniature ci-dessous - le document est au format PDF)


Annexe 1 :
(cliquez sur la miniature ci-dessous - le document est au format PDF)


Annexe 2 :
(cliquez sur la miniature ci-dessous - le document est au format PDF)


Annexe 3 :
(cliquez sur la miniature ci-dessous - le document est au format PDF)


Annexe 4 :
(cliquez sur la miniature ci-dessous - le document est au format PDF)

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 5 225
Re : 73 : MAURIENNE - Fibre optique en Cœur de Maurienne
« Réponse #2 le: 13 octobre 2006 à 09:36:49 »
Initiative intéressante, mais je suis toujours extrèmement surpris par le type d'arguments employés par les promoteurs des réseaux THD. On a l'impression qu'ils n'y connaissent rien!

Citer
Raccordées à un flux à très haut débit, les stations optimiseraient leurs performances en termes de promotion touristique (réservation en ligne, diffusion d’images, de vidéo, vente de forfaits, organisation d’un séjour, visite virtuelle…). Une progression du taux de remplissage de 5 à 8 % engendrerait la création de 150 emplois.
Les réservations en ligne de forfait (depuis n'importe où dans le monde), des visites virtuelles, tout celà a-t-il besoin de THD du côté des stations??? Certainement pas! Si tout est hébergé dans un datacenter, ça suffit amplemant.

Citer
Par manque d’infrastructure, les sociétés spécialisées en technologie de l’information et de la communication (TIC) délocalisent l’hébergement de leurs sites Internet. La connexion à un flux à très haut débit permettrait de répondre à leurs besoins et de générer pour partie des emplois hautement qualifié du type ingénieur ou technicien supérieur.
Il ne faut pas tout confondre: hébergement, administration, création de contenu.
L'hébergement (gestion d'un petit datacenter, hébergement de serveurs, maintenance hardware), pour un service adapté à une partie d'un département ne génèrerai que très peu d'emplois.
Par contre, l'administration de machine, la création de contenus, de sites (webmaster), là, oui, ça génère beaucoup plus de travail!
Mais un des gros avantages des réseaux (Internet ou autre), c'est que toutes ces activités peuvent être géographiquement réparties.
Donc, OK, il est cohérent de faire de la création de contenu, de l'administration en local, près des clients pour faciliter les échanges. C'est déjà le cas aujourd'hui, vu le nombre d'entreprises de services web partout en France. D'ailleurs, une connexion de quelques Mb/s leur suffit en général.
Mais quel est l'intérêt de vouloir rapprocher l'hébergement, qui n'est pas une tache spécialement génératrice d'emploi... Vous croyez que tous les ingés de chez Google (et il y en a beaucoup) travaillent à côté d'un Datacenter? Vous croyez qu'il y a des milliers de personnes qui travaillent dans un gros datacenter? C'est complètement faux!

Citer
Les bureaux d’études, les centres de recherche et les grandes entreprises déjà implantés dans la vallée font part d’un besoin croissant de débit pour l’échange rapide de fichiers de grande taille, la sauvegarde déportée de données, l’installation locale de serveurs web, l’organisation de téléconférences… La connexion à un flux à très haut débit solutionnerait leur attente.
Là, on est d'accord. La connexion en fibre des entreprises se justifie bien pour tout ces besoins conjugués.

Leon.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 42 111
    • Twitter LaFibre.info
Re : 73 : MAURIENNE - Fibre optique en Cœur de Maurienne
« Réponse #3 le: 04 octobre 2008 à 08:26:31 »
Voici 3 articles datant de juin 2006 :


Source : Dauphiné Libéré


Source : Dauphiné Libéré


Source : La Maurienne

Merci à http://www.marmottux.org !

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 42 111
    • Twitter LaFibre.info
Re : 73 : MAURIENNE - Fibre optique en Cœur de Maurienne
« Réponse #4 le: 04 octobre 2008 à 08:28:52 »
Et un article de Mars 2008 dans L'ordinateur Individuel :


vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 42 111
    • Twitter LaFibre.info
Re : 73 : MAURIENNE - Fibre optique en Cœur de Maurienne
« Réponse #5 le: 04 octobre 2008 à 08:42:58 »
Le magazine Cœur de Maurienne du mois de septembre 2008 à fait une vidéo présentant la fibre optique en Cœur de Maurienne.

Le journaliste nous montre un peu de fibre mais surtout nous montre et remontre ces antenne paraboliques (avec zoom sur les antennes d'un plus bel effet) ce qui fait penser à un non expert que le réseau fibre optique local est relié à Internet via ces antennes paraboliques...



La communication / formation des journalistes est à améliorer...

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 42 111
    • Twitter LaFibre.info
MAURIENNE - Fibre optique en Cœur de Maurienne
« Réponse #6 le: 05 février 2013 à 19:00:04 »
7 ans plus tard, je recherches des infos et je n'ai pas trouvé grand chose de neuf.

Ah si, un GIX (nœud d'échange pour Internet) local : http://www.mauriennix.net/

Rien de plus que cette page :

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 5 225
MAURIENNE - Fibre optique en Cœur de Maurienne
« Réponse #7 le: 05 février 2013 à 19:37:33 »
Le site Mauriennix.net et le nom de domaine existent depuis très très longtemps!
Site utilisé de diverses façons par Alexandre Modesto, ayatollah du FTTH dans la région.
En 2005, le site existait déjà, ainsi que l'idée de GIX dans la tête d'Alexandre. Bref, rien de neuf sous le soleil.

Leon.

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 43 236
  • FTTH 1000/500 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
MAURIENNE - Fibre optique en Cœur de Maurienne
« Réponse #8 le: 05 février 2013 à 23:06:25 »
Il me semble qu'il a relié un truc en Maurienne au TOPIX récement, mais je ne retrouve pas le tweet malheureusement.

alexandre

  • Expert
  • Abonné Free adsl
  • *
  • Messages: 63
  • Saint Julien Montdenis
    • http://alexandre.modesto.in
MAURIENNE - Fibre optique en Cœur de Maurienne
« Réponse #9 le: 10 mars 2013 à 23:46:33 »
Beaucoup d'évolutions ces derniers temps :)

Google n'a jamais été aussi "proche"

# ping www.google.fr
PING www.google.fr (173.194.40.56) 56(84) bytes of data.
64 bytes from zrh04s05-in-f24.1e100.net (173.194.40.56): icmp_req=1 ttl=59 time=7.79 ms
64 bytes from zrh04s05-in-f24.1e100.net (173.194.40.56): icmp_req=2 ttl=59 time=7.76 ms
64 bytes from zrh04s05-in-f24.1e100.net (173.194.40.56): icmp_req=3 ttl=59 time=7.81 ms

Vivien : ça fait plus de 10 ans en réalité (octobre 2002)

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 42 111
    • Twitter LaFibre.info
MAURIENNE - Fibre optique en Cœur de Maurienne
« Réponse #10 le: 11 mars 2013 à 07:55:38 »
Ça doit pas être avec Free, car Google n'a jamais été aussi "éloigné" en IPv4 (Free va chercher Google via Cogent sur Londres)  ::)

Je suppose que tu vas sur TopIX (auquel Google est raccordé) directement, non ?

Depuis le département de l'Ain (Maxnod / Adeli), en passant par LyonIX puis TopIX  :
$ mtr -rwc100 www.google.fr
HOST: lafibre.info                Loss%   Snt   Last   Avg  Best  Wrst StDev
  1.|-- 2a01:6e00:10:410::1        0.0%   100   88.8   3.6   0.2 116.1  17.2
  2.|-- 2001:7f8:23:ffff::20       0.0%   100   13.6  14.3  13.5  53.4   4.5
  3.|-- 2001:4860::1:0:458d        0.0%   100   13.8  18.8  13.7  98.5  13.4
  4.|-- 2001:4860::4:0:2668        0.0%   100   17.5  22.7  17.5  96.8  14.6
  5.|-- 2001:4860:0:1::3b3         0.0%   100   17.9  18.2  17.8  30.4   1.6
  6.|-- zrh04s06-in-x17.1e100.net  0.0%   100   17.6  17.6  17.5  17.8   0.0


Les reverses-DNS en IPv6, c'est pas encore ça...

en forçant IPv4 :
$ mtr -4rwc100 www.google.fr
HOST: lafibre.info                  Loss%   Snt   Last   Avg  Best  Wrst StDev
  1.|-- portevlan.adeli.biz          0.0%   100    0.2   3.3   0.2  94.5  14.1
  2.|-- rr-l2-vlan500.ix.lyonix.net  0.0%   100    1.2   1.2   1.1   2.1   0.1
  3.|-- google-pub.topix.it          0.0%   100   13.6  14.0  13.5  27.5   1.9
  4.|-- 209.85.249.54                0.0%   100   13.7  14.3  13.6  53.7   4.4
  5.|-- 72.14.232.209                0.0%   100   17.7  19.8  17.6  67.9   8.4
  6.|-- 66.249.94.157                0.0%   100   18.2  18.2  18.1  18.9   0.1
  7.|-- zrh04s06-in-f24.1e100.net    0.0%   100   17.7  17.8  17.7  17.9   0.0


Un autre site d'Alexandre : http://www.lyon-turin-numerique.eu


L'hébergement du site se fait en Maurienne...

Le Traceroute depuis Maxnod / Adeli :
$ mtr -rwc100 www.lyon-turin-numerique.eu
HOST: lafibre.info             Loss%   Snt   Last   Avg  Best  Wrst StDev
  1.|-- portevlan.adeli.biz     0.0%   100    0.2   7.7   0.2 235.0  37.5
  2.|-- topix-pdi-pub.topix.it  0.0%   100   10.9  17.1  10.8 155.7  25.0
  3.|-- 194.116.86.226          0.0%   100   11.9  11.9  11.8  14.1   0.3


Par contre, il suffit d'enlever le www pour aller chez ovh :
$ mtr -rwc100 lyon-turin-numerique.eu
HOST: lafibre.info                  Loss%   Snt   Last   Avg  Best  Wrst StDev
  1.|-- portevlan.adeli.biz          0.0%   100    0.2   4.0   0.2 264.5  27.5
  2.|-- rr-l1-vlan500.ix.lyonix.net  0.0%   100    1.4   1.4   1.3   1.5   0.0
  3.|-- rr-l2-vlan500.ix.lyonix.net  0.0%   100    1.7   1.4   1.3   1.7   0.1
  4.|-- equinix-paris.ovh.net       59.0%   100    8.1  14.0   7.9 138.0  21.5
  5.|-- gsw-g1-a9.fr.eu              0.0%   100    9.4   9.1   8.6  10.3   0.3
  6.|-- p19-2-6k.fr.eu              14.0%   100   50.4  22.8   8.4 218.0  37.8
  7.|-- p19-55-6k.fr.eu             86.0%   100    8.5  10.4   8.3  29.0   5.6
  8.|-- redirect.ovh.net             0.0%   100    8.4  12.1   8.4  70.6  11.5

alexandre

  • Expert
  • Abonné Free adsl
  • *
  • Messages: 63
  • Saint Julien Montdenis
    • http://alexandre.modesto.in
MAURIENNE - Fibre optique en Cœur de Maurienne
« Réponse #11 le: 11 mars 2013 à 23:04:53 »
[  5] local xxx.xxx.xxx.xxx port 34672 connected with 89.84.127.55 port 5001
[ ID] Interval       Transfer     Bandwidth
[  5]  0.0- 2.0 sec  83.4 MBytes   350 Mbits/sec
[  5]  2.0- 4.0 sec  83.6 MBytes   351 Mbits/sec
[  5]  4.0- 6.0 sec  67.1 MBytes   282 Mbits/sec
[  5]  6.0- 8.0 sec  61.8 MBytes   259 Mbits/sec
[  5]  8.0-10.0 sec  63.6 MBytes   267 Mbits/sec
[  5] 10.0-12.0 sec  52.5 MBytes   220 Mbits/sec
[  5] 12.0-14.0 sec  59.1 MBytes   248 Mbits/sec
[  5] 14.0-16.0 sec  48.5 MBytes   203 Mbits/sec                                                                   
[  5] 16.0-18.0 sec  51.0 MBytes   214 Mbits/sec
[  5] 18.0-20.0 sec  55.0 MBytes   231 Mbits/sec
[  5]  0.0-20.0 sec   626 MBytes   262 Mbits/sec

iperf -c 3.testdebit.info -i 2 -t 20 -r -P 5 | grep SUM
[SUM]  0.0- 2.0 sec   188 MBytes   788 Mbits/sec
[SUM]  2.0- 4.0 sec   207 MBytes   868 Mbits/sec
[SUM]  4.0- 6.0 sec   215 MBytes   901 Mbits/sec
[SUM]  6.0- 8.0 sec   212 MBytes   890 Mbits/sec
[SUM]  8.0-10.0 sec   217 MBytes   909 Mbits/sec
[SUM] 10.0-12.0 sec   216 MBytes   904 Mbits/sec
[SUM] 12.0-14.0 sec   214 MBytes   897 Mbits/sec
[SUM] 14.0-16.0 sec   216 MBytes   906 Mbits/sec
[SUM] 16.0-18.0 sec   213 MBytes   892 Mbits/sec
[SUM] 18.0-20.0 sec   210 MBytes   880 Mbits/sec
[SUM]  0.0-20.1 sec  2.06 GBytes   878 Mbits/sec