La Fibre

Satellite et faisceau hertzien => Satellite et faisceau hertzien => Starlink Starlink => Discussion démarrée par: kgersen le 15 juillet 2020 à 18:25:41

Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: kgersen le 15 juillet 2020 à 18:25:41
Les premiers "terminaux" Starlink font leur apparition pour la 'closed beta'.
(https://lafibre.info/images/sat/logo_starlink.svg)

https://twitter.com/flcnhvy/status/1283140198621224975

Elon Musk signale que le version de production sera alimentée via PoE (power over ethernet) depuis le router Starlink, que la parabole sera motorisée et auto-orientable: on la pose quelque part (toit, table extérieur, etc) avec une vue dégagée sur le ciel et elle se débrouille pour discuter avec la constellation de satellites. Pas d'installateur à faire venir donc.

Le but final est que les gens s'inscrivent sur le site https://www.starlink.com/, commande un abonnement Starlink et reçoivent l’équipement.

La beta est cours est limitée a une zone située entre les USA et le Canada incluant une partie de l'état de Washington. Le nombre de participants est limité et ils doivent avoir une vue dégagée vers le nord.

La constellation actuelle consiste d'environ 500 satellites qui peuvent fournir Internet sur la zone ciblée entre 44° et 52° de latitude nord (chez nous c'est la bande entre Bordeaux et Amsterdam en gros).

Des lancements sont prévues dans les mois et années a venir pour compléter le réseau: https://en.wikipedia.org/wiki/Starlink#Constellation_design_and_status

Pour l'instant aucune information sur le débit et la latence.

bande 44 a 52 nord :

(https://i.imgur.com/GKpqncf.jpg)
Titre: Starlink : état fin 2020
Posté par: kgersen le 14 octobre 2020 à 11:41:39
Le satellite c'est cher et vraiment pas fou... meme avec un bon debit la latence est juste enorme ( minimum 500ms...)

Starlink c'est plusieurs milliers de satellites a terme et une latence <20ms (actuellement 700+ satellites).

voici un speedtest fait avec Starlink:

(https://www.speedtest.net/result/9688435687.png)
Titre: Cédric O annonce un nouveau satellite lancé et du FTTH pour tous fin 2025
Posté par: fabtra31 le 14 octobre 2020 à 14:31:09
Starlink c'est plusieurs milliers de satellites a terme et une latence <20ms (actuellement 700+ satellites).

voici un speedtest fait avec Starlink:

(https://www.speedtest.net/result/9688435687.png)

AH ouais quand meme ca claque mais moi je parlais des Eutelsat caca qui ont des debit sous terre et une latence maximale ^^ mais du coup  maintenant ya satellite et satellite...
Titre: Cédric O annonce un nouveau satellite lancé et du FTTH pour tous fin 2025
Posté par: mattmatt73 le 14 octobre 2020 à 23:23:51
Starlink c'est plusieurs milliers de satellites a terme et une latence <20ms (actuellement 700+ satellites).

voici un speedtest fait avec Starlink:

(https://www.speedtest.net/result/9688435687.png)

Oui oui oui,

Ce truc c'est comme un test de 5G à 3h du matin contre l'antenne et en étant le seul portable connecté à l'antenne

Titre: Cédric O annonce un nouveau satellite lancé et du FTTH pour tous fin 2025
Posté par: kgersen le 14 octobre 2020 à 23:49:50
Oui oui oui,

Ce truc c'est comme un test de 5G à 3h du matin contre l'antenne et en étant le seul portable connecté à l'antenne

"contre l'antenne" ... la distance est constante vu que l'altitude des satellites l'est ...

pour la contention, les satellites déjà lancés ont 16 Gbps de bande passante (BP) chacun. Il y en a 700. Les prochains satellites auront chacun 64 Gbps de BP.
Et contrairement a la 5G, il est plus facile de 'scaler' le nombre de satellites ou leur BP individuelle.

Je me garderais bien donc de "transposer" les problématiques de la 5G a ce type de techno.

https://satellitemap.space/ ou https://satmap.space/ pour voir les satellites actuels.
Titre: Cédric O annonce un nouveau satellite lancé et du FTTH pour tous fin 2025
Posté par: mattmatt73 le 14 octobre 2020 à 23:55:12
"
"contre l'antenne" ... la distance est constante vu que l'altitude des satellites l'est ...


pas franchement, quand on considère des satellites défilants.

et je maintiens que dans la vraie vie, ils sont loin des promesses pour le moment

faire du beam forming avec de si petites antennes pour transmettre sur des satellites défilants ne serait pas si trivial que ça à réaliser.....

où starlink est le meilleur en ce moment c'est pour le marketing.

moi j’attends toujours que nos fournisseurs aient des stations de tests
Titre: Cédric O annonce un nouveau satellite lancé et du FTTH pour tous fin 2025
Posté par: Leon le 15 octobre 2020 à 18:05:49
"contre l'antenne" ... la distance est constante vu que l'altitude des satellites l'est ...
Euh, tu te trompes... Un satellite orbite basse n'est pas souvent à la verticale de toi,  et il défile.

De plus, je pense que la remarque initiale de mattmatt, c'est surtout que les tests de débit de Starlink ont été fait avec des satellites très peu chargés, avec seulement quelques utilisateurs par satellite, contre des milliers voire dizaines de milliers d'utilisateurs par satellite attendus dans le futur... Les débits (déjà très loin du 1Gb/s annoncé) seront-ils les mêmes?

Citer
Et contrairement a la 5G, il est plus facile de 'scaler' le nombre de satellites ou leur BP individuelle.
Quelle est la différence avec la 5G en terme de "scalability"? Si tu multiplies les antennes 5G sur un territoire donné, alors ça multipliera la bande passante 5G totale sur ce territoire. 

Perso, je n'ai toujours pas compris le délire de ces constellations de milliers de satellites. Je ne vois pas comment ça peut être rentable avec les techno actuelles. Si certains veulent croire aux promesses irréalistes de ces constellations, tant mieux pour eux.

Et surtout ça n'est pas le sujet ici. On parle du satellite  Konnect VHTS normalement ici.

Leon.
Titre: Cédric O annonce un nouveau satellite lancé et du FTTH pour tous fin 2025
Posté par: kgersen le 15 octobre 2020 à 19:18:07
Euh, tu te trompes... Un satellite orbite basse n'est pas souvent à la verticale de toi,  et il défile.
Je répondais par rapport a son 'coller a l'antenne du 5g'. Dans le cas de Starlink la distance en test est la distance en prod donc les conditions finales.
et c'est presque constant car ca change de satellite rapidement.

De plus, je pense que la remarque initiale de mattmatt, c'est surtout que les tests de débit de Starlink ont été fait avec des satellites très peu chargés, avec seulement quelques utilisateurs par satellite, contre des milliers voire dizaines de milliers d'utilisateurs par satellite attendus dans le futur... Les débits (déjà très loin du 1Gb/s annoncé) seront-ils les mêmes?
Quelle est la différence avec la 5G en terme de "scalability"? Si tu multiplies les antennes 5G sur un territoire donné, alors ça multipliera la bande passante 5G totale sur ce territoire. 

La "scalability" est qu'ajouter des satellites et densifier le réseau est 'répétable' facilement alors qu'en 5G ca dépend d'ou on peut mettre les antennes et combien. En 5g il y a plein de contraintes géographiques & administratives & techniques: chaque projet d'antenne est unique. Multiplier les antennes 5G n'est pas si facile que mettre plus de satellites.

Pour le débit c'est la beta avec que 700 satellites ayant chacun 16Gbps de BP. L'agrément initial de la FFC est pour 1600 satellites de ce type.
D'autres satellites plus puissants viendront apres (a priori avec 4x de BP) puis encore après le maillage final: c'est 7500 satellites en orbite encore plus basse (300-400km).

Il est évident que les promesses actuelles et la réalité finale seront différente mais ca me semble un peu rapide de faire du bashing sur ce projet avant d'en voir plus. C'est de toute façon en marche.

Perso, je n'ai toujours pas compris le délire de ces constellations de milliers de satellites. Je ne vois pas comment ça peut être rentable avec les techno actuelles. Si certains veulent croire aux promesses irréalistes de ces constellations, tant mieux pour eux.

Chacun son point du vue. Faut juste pas transposer les +/- de la 5G a Starlink ce n'est pas du tout les mêmes problématiques, contraintes, etc. ni le même usage. On ne sait pas encore la finalité de Starlink même si des abos grand public sont prévus dans un premier temps c'est principalement pour les zones ou l'accès Internet est difficile/impossible ou pour de l'accès temporaire.
Il est fort probable qu'il y aura aussi plus tard un lien/usage avec les Tesla et la conduite autonome...ainsi qu'un lien/moyen de connecter des avions (notamment dans le cadre d'un contrat avec l'armée US...)

Quoiqu'il en soit le but n'est pas d'aller concurrencer la connexion Internet des millions de logements en zone dense. Il ne faut pas être manichéen, l'avenir ce n'est pas Starlink vs la fibre vs la 5G mais plutôt un mix.

Et surtout ça n'est pas le sujet ici. On parle du satellite  Konnect VHTS normalement ici.

oui et je répondais juste a fabtra31 dans un contexte général (satellite = latence) et pas du cas particulier ici.

Titre: Cédric O annonce un nouveau satellite lancé et du FTTH pour tous fin 2025
Posté par: Leon le 17 octobre 2020 à 10:21:09
La "scalability" est qu'ajouter des satellites et densifier le réseau est 'répétable' facilement alors qu'en 5G ca dépend d'ou on peut mettre les antennes et combien. En 5g il y a plein de contraintes géographiques & administratives & techniques: chaque projet d'antenne est unique. Multiplier les antennes 5G n'est pas si facile que mettre plus de satellites.

Pour le débit c'est la beta avec que 700 satellites ayant chacun 16Gbps de BP. L'agrément initial de la FFC est pour 1600 satellites de ce type.
D'autres satellites plus puissants viendront apres (a priori avec 4x de BP) puis encore après le maillage final: c'est 7500 satellites en orbite encore plus basse (300-400km).
Les difficultés côté Starlink sont immenses.
Il ne suffit pas juste de rajouter des satellites, comme tu l'imagines, pour augmenter la capacité. La scalability est très loin de "on ajoute des satellites et c'est tout".
Si j'ai bien compris, Starlink n'a pas fini de négocier le spectre radio dont il a besoin, surtout si on parle du globe entier. Et l'allocation n'est pas forcément la même sur toute la planète. Ils semblent se concentrer sur les USA pour l'instant.
Et pour amener des dizaines de térabits/sec vers le ciel, il faudra construire et négocier l'installation de dizaines de milliers de satellite gateway terrestres sur toute la planète, si Starlink continue à utiliser des techno RadioFréquence (et non laser) pour communiquer avec ses satellites. Pour l'instant, ils en ont installé... 28 satellite gateway.
Un lien entre une unique gateway et un unique satellite, ça doit être de quelques Gb/s seulement, vu les techno et fréquences utilisées. Pour l'instant, ils installent 4 antennes par Gateway, donc ils pointent seulement 4 satellite par Gateway. Pour viser les 16Gb/s par satellite dont tu parles, chaque satellite (en zone "dense") doit voir plusieurs gateways. 

Point suivant: techniquement, ils ont à peine commencé à tester la communication laser inter-satellite. Ca n'est pas "en prod" dans leur béta-test ouvert. Faire transiter plusieurs Tb/s (bi directionnel) entre 2 satellites "low cost", ça ne doit pas être simple. On a aucune idée de si la techno est prête. Sachant qu'ils veulent pour l'instant mettre 5 transceiver laser par satellite, avec chacun un téléscope orientable qui va bien.
Et pour finir, aujourd'hui, on ne sait pas si le cout des antennes client "phased array" sera un jour "raisonnable". Ils planchent dessus, c'est certain.

Bref, je ne crois pas au projet, en tout cas pas dans les 10 prochaines années. Dans 10 ans peut-être, on verra bien. Si Elon Musk a suffisamment de pognon à cramer (à pure perte), pourquoi pas.
Et dans 10 ans, les connexions terrestres et radio-terrestre (4G, 5G) auront encore progressées. Bref, dans cette course, difficile de dire si le projet Starlink sera réellement rentable un jour.

Leon.
Titre: Cédric O annonce un nouveau satellite lancé et du FTTH pour tous fin 2025
Posté par: kgersen le 17 octobre 2020 à 10:51:09
Pour finir, c'est mon droit de critiquer ce projet. Si ça ne te plait pas, tant pis.

relax ! ou ai-je dit que tu n'avais pas le droit de le critiquer ou que ca ne me plaisait pas ?!

Chacun son avis j'ai dit.

J'entend ton discours mais j'entendais le même contre SpaceX il y a quelques années et on a vu le résultat... donc on verra bien dans quelques années.

en attendant:
https://www.clubic.com/pro/personnalites-e-business/elon-musk/actualite-17010-tibro-quand-starlink-avance-masquee-derriere-des-societes-ecrans-en-europe.html

activé l'Australie vu la géographie là-bas me semble une bonne étape.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 17 octobre 2020 à 23:04:16
starlink est censé devenir la vache a lait de spacex pour financer les projets de conquête spatial... donc qu'on aime ou pas musk, je pense qu'il a quand meme à minima planché sur la question du cout/rentabilité...
après, à première vu c'est comme une fusée réutilisable, ca parait déconnant et pourtant en 5ans, c'est devenu une routine de voir spacex faire revenir son premier étage, et depuis 3mois une routine de voir des coiffes réutilisés  :-X
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: PhilippeMarques le 18 octobre 2020 à 03:59:34
Tout va bien tant que cela n'empiète pas sur les plates-bandes militaires.
Et les états sachant les contraintes sur les espaces aériens, le survol de leur territoire et leur souveraineté, le laisseront ouvrir une succursale juridique si cela peux lui faire plaisir, pour le reste je doute que l'artifice soit voué à un grand succès d'un point de vue géo-politique.
Tant que cela reste des lanceurs pour la Nasa, et lié purement aux US il a le champ libre, pour le reste, ni la Chine, la Russie ou l'Europe ne le laisseront faire sans leur accords et contrepartie.

Joins projections.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 18 octobre 2020 à 08:15:10
Tout va bien tant que cela n'empiète pas sur les plates-bandes militaires.
Et les états sachant les contraintes sur les espaces aériens, le survol de leur territoire et leur souveraineté, le laisseront ouvrir une succursale juridique si cela peux lui faire plaisir, pour le reste je doute que l'artifice soit voué à un grand succès d'un point de vue géo-politique.
Tant que cela reste des lanceurs pour la Nasa, et lié purement aux US il a le champ libre, pour le reste, ni la Chine, la Russie ou l'Europe ne le laisseront faire sans leur accords et contrepartie.
Tu parles de Starlink ou de SpaceX? Ton message n'est pas clair.
Si tu parles de SpaceX, alors c'est assez simple: ils ne travaillent pas qu'avec la NASA, loin de là! Les fusées Falcon de SpaceX ont déjà lancé un paquet de "charges utiles" (satellites) pour le compte de sociétés et gouvernements Européens, Asiatiques, du Moyen-Orient, Amérique du Sud, etc...
Vu le faible nombre de lanceurs lourds dans le monde, c'est bien normal. C'est un secteur qui nécessite une collaboration à l'échelle internationale.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_vols_de_SpaceX

starlink est censé devenir la vache a lait de spacex pour financer les projets de conquête spatial... donc qu'on aime ou pas musk, je pense qu'il a quand meme à minima planché sur la question du cout/rentabilité...
après, à première vu c'est comme une fusée réutilisable, ca parait déconnant et pourtant en 5ans, c'est devenu une routine de voir spacex faire revenir son premier étage, et depuis 3mois une routine de voir des coiffes réutilisés  :-X
J'entends bien vos arguments, mais je continue à être sceptique. Ca n'est pas parce que quelqu'un (Elon Musk) croit en sa société qu'elle sera forcément rentable.
C'est comme dire "hyperloop sera forcément rentable, vu qu'Elon Musk investit dedans"... je n'y crois pas une seule seconde.

Encore une fois, la fin des années 90 et début 2000, c'est rempli de projets fous équivalents qui n'ont pas aboutis. 
Skybridge et Teledesic principalement. Teledesic a vécu 10 ans, avec des budgets conséquents avant de mourir.
https://en.wikipedia.org/wiki/Teledesic
Il y a aussi Iridium et Globalstar, qui ont fait perdre des centaines de millions de dollars (à pure perte) aux investisseurs, même si les réseaux ont été réellement déployés.
Certes, les techno ont évoluées depuis...

Pourquoi une constellation de satellites LEO (plusieurs milliers de satellites orbite basse) comme celle de Starlink-SpaceX serait plus appropriée qu'une constellation de satellites MEO (quelques centaines de satellites orbite moyenne)? Je me pose toujours la question. J'ai bien compris l'argument du "ping très bas", mais pas sur qu'il soit suffisant. Et en terme de rentabilité, ça semble beaucoup moins évident de viser du LEO que du MEO.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 18 octobre 2020 à 09:40:07
Si rentabilité il y a, ce ne sera pas chez les civils.

C'est comme O3b, c'est inamortissable en l'etat.

Maintenant que les militaires/renseignements américains rachète le truc pour leurs usages et pour surveiller ce qui se passe dessus, là.....


Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: kgersen le 18 octobre 2020 à 10:38:00
Pour ce qui est d'en faire 'une vache a lait', je n'ai jamais entendu parler de ca. Certe c'est pas pour la gloire mais a mon avis dans un cadre de synergie avec d'autres projets.

Et l'armée US est déjà impliquée dans le projet...

LEO ce n'est pas que pour la latence même si c'est important pour certaines applications.
Y'a aussi le cout par satellite (même s'il en faut beaucoup plus en LEO) du entre autre a la plus grande puissance nécessaire des radios & lasers en MEO et des protections des équipements nécessaires a cause de la plus haute altitude et bien sur le cout des lancements.

+ de satellites = + de BP globale , + de maillage, etc
+ de satellites = + de résilience
+ de passages / heure = meilleur couverture / meilleur exploitation de chaque satellite

et sans doute d'autres raisons plus techniques qui nous échappent.

Je ne pense qu'ils aient choisi LEO que pour la latence mais comme toujours dans les projets de cette taille après moultes études comparatives.

et on ne se rend pas forcement compte que c'est vraiment loin le MEO (et le GEO encore plus):

(https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/8/82/Orbitalaltitudes.jpg)


Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 18 octobre 2020 à 11:22:32
En comparaison, un satellite à plus haute altitude (quelques milliers de km) a plusieurs avantages par rapport à un satellite orbite basse (centaines de km)
* chaque satellite se tournera moins les pouces, car sa couverture est plus grande, donc la probabilité de couvrir une zone utile est plus grande. Un satellite Starlink orbite basse va se tourner les pouces la grande majorité de son temps.
* On mutualise plus les ressources avec du MEO : vu que la zone couverte est plus large, donc il y a probablement à l'intérieur des zones qui nécessitent plus de débit et d'autres moins. Donc la puissance (électrique) totale d'un MEO ne sera pas la somme de la puissance maxi de chaque zone/faisceau, on applique un taux de contention (il ne sert à rien d'émettre vers une zone où il n'y a aucun client).
* Un satellite MEO est beaucoup moins souvent à l'ombre de la terre, donc ses panneaux solaires prennent plus le soleil (à l’extrême, un géostationnaire n'est que très rarement à l'ombre de la terre, sur une année complète). Donc moins besoin de batteries.
* chaque satellite doit embarquer son propre système de propulsion, de navigation, de stabilisation. Moins de satellites, c'est des (grosses) économies là dessus.

On sait aujourd'hui faire des gros satellites (géostationnaire ou MEO) avec plus d'un millier de faisceaux bande KA très étroits (VHTS Very High Trhoughput Satellite). Et la dizaine de milliers de faisceau c'est en bonne voie dans un futur plus ou moins proche. Donc du VHTS en MEO (altitude moyenne) ferait à priori aussi bien en terme de débit que Starlink. C'est moins bien en terme de ping (~100ms pour O3B).

Un speedtest O3B qui date de 2014
https://www.internetparsatellite.net/index.php/t/2/news/2112/premiers-essais-cours.html
(https://www.internetparsatellite.net/usr/www_internetparsatellite_net/images/performances-o3b.jpg)

Côté avantage du LEO type Starlink, il y a la simplicité de l'étage radio. Il est beaucoup plus facile de communiquer sur "seulement" des centaines de km en bande KA que sur des milliers de km. Les étages radio à embarquer sur le satellite sont plus simples (filtres, ampli). Reste le beamforming côté satellite, indispensable côté LEO mais on sait faire, ça n'est pas un problème.

On est d'accord que ce sont 2 approches radicalement opposées : des gros satellites très capables en faible nombre, face à des milliers de petits satellites flexibles mais limités.

Dans les 2 cas, pour une constellation non géostationnaire visant le haut débit, il reste un gigantesque problème à résoudre : le tarif des équipements côté client. Car des équipements qui sachent faire du beamforming côté client, c'est aujourd'hui plusieurs milliers d'euros.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: kgersen le 18 octobre 2020 à 11:59:58
plusieurs milliers d'euros ? le terminal Starlink n'a pas l'air tres couteux, ou alors tu parles des grosses stations terrestres (ground stations) pour le peering haut-débit vers le Net ?

terminal utilisateur:
en v1.0 , il s'agit d'un routeur domestique et une petite antenne parabolique (motorisée, auto-orientable).
(https://www.teslarati.com/wp-content/uploads/2020/07/Starlink-user-terminal-2020-SpaceX-2-crop-1-c.jpg)

ground station:
(https://i.imgur.com/fvZldsNl.jpg)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 18 octobre 2020 à 12:18:48
plusieurs milliers d'euros ? le terminal Starlink n'a pas l'air tres couteux, ou alors tu parles des grosses stations terrestres (ground stations) pour le peering haut-débit vers le Net ?
Je parle bien du petit terminal "soucoupe volante sur un poteau" de Starlink, de moins de 80cm de diamètre, qui embarque un réseau de centaines de micro antennes (phased-array) en bande KA, en configuration beamforming. Le cout de production de cette petite antenne est très probablement aujourd'hui de plusieurs milliers d'euros. Dans 10 ans, ça sera certainement plus économique, mais ça n'est pas le cas aujourd'hui.
https://www.businessinsider.in/tech/news/new-photos-appear-to-show-elon-musks-ufo-on-a-stick-device-that-will-connect-to-spacexs-fleet-of-starlink-internet-satellites/articleshow/76534495.cms

C'est infiniment plus complexe qu'une antenne satellite classique (antenne plate ou antenne parabole) qui pointe vers un satellite fixe.
Dans une antenne StarLink, il faut intégrer plusieurs centaines de déphaseurs pilotables (composants électronique très sensibles, à très faible bruit radiofréquence), pour pouvoir réaliser la fonction beamforming.
C'est un bijou de technologie, ce genre d'antenne. C'est la toute première fois qu'on envisage l'utilisation "grand public" de phased array à plusieurs centaines d'éléments.

Pour info, les antennes bande KA beamforming équivalentes utilisées aujourd'hui dans les avions, c'est des dizaines de milliers d'euros. OK, pour un "utilisateur lambda", on n'a pas les mêmes contraintes de fiabilité et de robustesse (température, vibration) que l'aviation.

Attention à bien comprendre : l'orientation "mécanique" de l'antenne Starlink est juste une orientation grossière. C'est bien le réseau phased-array beamforming qui fait la vraie orientation du faisceau de l'antenne. Et ce phased-array beamforming permet de switcher instantannément d'un satellite à l'autre (handover), d'orienter instantanément n'antenne vers un autre satellite.
Pour switcher d'un satellite à l'autre sans beamforming, il faudrait impérativement un minimum de 2 antennes orientables qui coutent un bras.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: kgersen le 18 octobre 2020 à 12:37:39
oui j'avais lu tout cela déjà, $1500 actuellement et $300 plus tard.
Comparer a tirer de la fibre ou du cuivre jusqu'à une maison isolée en campagne ca reste très correcte même a $1500.

Apres le principe de Starlink c'est comme SpaceX et Tesla et tout ce que fait Musk en général: éliminer la sous-traitance un maximum et faire soi-même pour baisser le cout final.

D'autres comme Facebook et Google font aussi de même dans leur DC par exemple avec des switches et serveurs 'fait maison' , bien moins cher a grande échelle que d'acheter du Dell ou du Cisco/Juniper...

Reste a voir jusqu'ou les couts pourront diminuer.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 18 octobre 2020 à 13:16:16
Jeff Bezos d'Amazon a aussi son propre projet de constellation de satellites, appelé projet Kuiper, composé de 3200 satellites. Ils sont donc plusieurs à y croire, même si pour Kuiper, c'est pour plus tard (date annoncée Juillet 2029),.

Citer
Projet Kuiper : Amazon envisage sa propre constellation de satellites

Le géant du e-commerce devrait s’engager à son tour dans les services Internet à haut débit par satellite

...
Plus de 3 200 satellites sur orbite.

La nouvelle constellation devrait être composée de… 3 236 éléments, fonctionnant dans les bandes Ka et Ku, et évoluant sur trois plans différents : 784 satellites à 590 km d'altitude, 1 296 satellites à 610 km et 1 156 satellites à 630 km. Ils permettraient de couvrir environ 95 % de la population mondiale.

https://www.air-cosmos.com/article/projet-kuiper-amazon-envisage-sa-propre-constellation-de-satellites-297
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 18 octobre 2020 à 14:13:17
oui j'avais lu tout cela déjà, $1500 actuellement et $300 plus tard.
Comparer a tirer de la fibre ou du cuivre jusqu'à une maison isolée en campagne ca reste très correcte même a $1500.

Apres le principe de Starlink c'est comme SpaceX et Tesla et tout ce que fait Musk en général: éliminer la sous-traitance un maximum et faire soi-même pour baisser le cout final.

D'autres comme Facebook et Google font aussi de même dans leur DC par exemple avec des switches et serveurs 'fait maison' , bien moins cher a grande échelle que d'acheter du Dell ou du Cisco/Juniper...

Reste a voir jusqu'ou les couts pourront diminuer.

1500$ le Bignou, c'est très clairement à perte.
Vu la technologie embarquée on est très très au dessus.

Quand au switching "instantané", ça m'étonnerait beaucoup qu'il y ai pas de ruptures à l'exploitation.

De plus les milliers de satellites vont poser des problèmes pour accéder aux orbites supérieures sans en taper un.
La première constellation qui fait faillite, on fait quoi des machins en orbite ? On les brûle lors de rentrées atmosphériques viriles?

Reste aussi l'autorisation très discutable de la fcc sur ces constellations.
Ca aurait dû être discuté l'ITU et non pas dans une administration dépendante d'un seul pays.

On peut aussi se demander pourquoi dans les acteurs historiques du secteur, pas un seul n'y est allé ?

J'ai demandé à mes fournisseurs de pouvoir tester aussi vite que possible ces constellations
Les fournisseurs n'ont reçu que du bullshitt commercial dont eux même sont circonspects.

Peut être que ça va marcher un jour, mais on se dirige vers du O3b dans les faits....


Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 18 octobre 2020 à 14:53:52
De plus les milliers de satellites vont poser des problèmes pour accéder aux orbites supérieures sans en taper un.
L'encombrement de l'orbite basse est un réel problème, mais faut pas exagérer non plus.
Avec Starlink, les satellites sont espacés de plusieurs centaines de km entre eux, et leur trajectoire est connue. Donc passer au travers, pour atteindre les orbites plus hautes, ça se fait sans problème.

Le vrai danger c'est plutôt le risque de collision entre plusieurs objets en orbite basse dont on n'a plus le contrôle (débris ou satellite avec système de propulsion en panne).

De toutes façon, il faudra bien gérer la désorbitation de ces satellites, et Starlink annonce gérer ça (oui, en cramant le satellite dans l'atmosphère comme on le fait depuis longtemps, c'est la seule bonne solution).
Les satellite Starlink ont une durée de vie annoncée de seulement 7 à 10 ans, c'est pas beaucoup. Imaginez qu'il faut renouveler intégralement la flotte de plusieurs milliers de satellite tous les 8 à 10 ans...
La première génération de flotte Starlink n'aura peut-être jamais le temps d'être rentable.

J'ai demandé à mes fournisseurs de pouvoir tester aussi vite que possible ces constellations
Les fournisseurs n'ont reçu que du bullshitt commercial dont eux même sont circonspects.
Je ne vois pas comment tu pourrais tester à court terme : Starlink est seulement accessible sur une petite partie du territoire USA & Canada en béta-test.
Il n'y a pas d'infrastructure en Europe, en tout cas pas qui contribue au béta test ouvert.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 18 octobre 2020 à 18:17:25
Les satellite Starlink ont une durée de vie annoncée de seulement 7 à 10 ans, c'est pas beaucoup. Imaginez qu'il faut renouveler intégralement la flotte de plusieurs milliers de satellite tous les 8 à 10 ans...
La première génération de flotte Starlink n'aura peut-être jamais le temps d'être rentable.

Cela peut être fait exprès. En effet, un renouvellement régulier des satellites permet de rester à jour des dernières technos. Et embarquer moins de carburant.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 18 octobre 2020 à 18:40:12

.
Je ne vois pas comment tu pourrais tester à court terme : Starlink est seulement accessible sur une petite partie du territoire USA & Canada en béta-test.
Il n'y a pas d'infrastructure en Europe, en tout cas pas qui contribue au béta test ouvert.

Leon.

Sauf que dans mes principaux fournisseurs, plusieurs sont américains, un autre est anglais qui opère aussi aux usa...

Précédemment, ils avaient contribué pour les tests des constellations, là rien....

C'est comme la killing feature de communication inter satellites défilant, quand arrive-t-elle ?

Je me demande comment ils vont gérer aussi l'allocation des fréquences dynamiques pour ne pas gêner les satellites plus hauts utilisant déjà ces bandes, ça devient très compliqué.

Genre au dessus de l'Europe, tout l'orbite de Clarke est pleine en Ku. Au dessus des Amériques, c'est Ku + Ka de pleins.
Il faut donc ne pas utiliser les satellites défilant qui seront trop proches des autres.

Le beamforming avec de si petites antennes, ça ne va pas focaliser bien précisément le faisceau, ni avoir un gain fantastique.

Je suis donc dubitatif et j'attend de pouvoir juger en vraie les vraies performances.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: fabtra31 le 18 octobre 2020 à 18:58:24
pour moi ca va marcher relativement bien connaissant Musk et les produits qu'il fait ca peut etre que relativement propre ^^
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 18 octobre 2020 à 19:52:48
pour moi ca va marcher relativement bien connaissant Musk et les produits qu'il fait ca peut etre que relativement propre ^^

Comme l'hyperloop ?
Titre: Cédric O annonce un nouveau satellite lancé et du FTTH pour tous fin 2025
Posté par: Free_me le 18 octobre 2020 à 20:11:21

Bref, je ne crois pas au projet, en tout cas pas dans les 10 prochaines années. Dans 10 ans peut-être, on verra bien. Si Elon Musk a suffisamment de pognon à cramer (à pure perte), pourquoi pas.

je doute que les gars qui decident de cramer des milliards le font en se disant que c'est pour rien.


Et dans 10 ans, les connexions terrestres et radio-terrestre (4G, 5G) auront encore progressées. Bref, dans cette course, difficile de dire si le projet Starlink sera réellement rentable un jour.

C'est ca.
Comme amazon, tesla et d'autres qui ont pas gagné un kopek pendant des années et dont la valorisation boursiere explose chaque année.

Titre: Cédric O annonce un nouveau satellite lancé et du FTTH pour tous fin 2025
Posté par: mattmatt73 le 18 octobre 2020 à 20:17:30
je doute que les gars qui decident de cramer des milliards le font en se disant que c'est pour rien.

C'est ca.
Comme amazon, tesla et d'autres qui ont pas gagné un kopek pendant des années et dont la valorisation boursiere explose chaque année.

On va vu ce que ça donné avec le krach de la tech à l'éclatement de la bulle des années 2000.

Pour un Amazon, combien d'escroqueries ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 18 octobre 2020 à 20:19:40
Cela peut être fait exprès. En effet, un renouvellement régulier des satellites permet de rester à jour des dernières technos. Et embarquer moins de carburant.
Ha Ha  ;D
It's not a bug, it's a feature.

pour moi ca va marcher relativement bien connaissant Musk et les produits qu'il fait ca peut etre que relativement propre ^^
Euh... comment dire...  ???
Elon Musk a un tas de projets.
3 sont effectivement plutôt aboutis : Tesla, Falcon-9 et Crew Dragon.
Mais pour le reste de ses projets, la faisabilité, la rentabilité est très incertaine voire improbable : Hyperloop, Starship, exploration de Mars, Neuralink.
Il a le mérite d'essayer, d'innover, de faire avancer les choses.
Mais nombre de ses projets sont voués à l'échec, et ça fait clairement partie du jeu.

je doute que les gars qui decident de cramer des milliards le font en se disant que c'est pour rien.
Tu as lu cette partie là que j'écrivais quelques posts plus haut ?
Des investissements à pure perte dans des techno ultra innovantes, c'est pas si rare.
Encore une fois, la fin des années 90 et début 2000, c'est rempli de projets fous équivalents qui n'ont pas aboutis. 
Skybridge et Teledesic principalement. Teledesic a vécu 10 ans, avec des budgets conséquents avant de mourir.
https://en.wikipedia.org/wiki/Teledesic
Il y a aussi Iridium et Globalstar, qui ont fait perdre des centaines de millions de dollars (à pure perte) aux investisseurs, même si les réseaux ont été réellement déployés.
Certes, les techno ont évoluées depuis...

Leon.
Titre: Cédric O annonce un nouveau satellite lancé et du FTTH pour tous fin 2025
Posté par: Free_me le 18 octobre 2020 à 20:23:13
On va vu ce que ça donné avec le krach de la tech à l'éclatement de la bulle des années 2000.

ah oui... ne faisons rien car il y a des risques, c'est mieux !

Pour un Amazon, combien d'escroqueries ?

heu... je vois pas, et quel rapport ?


Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 18 octobre 2020 à 20:23:32
Ha Ha  ;D
It's not a bug, it's a feature.
Euh... comment dire...  ???

Il est difficile de remplacer 40.000 satellites d'un coup, il vaut mieux le faire au fur et à mesure et adapter dans le temps le réseau.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Free_me le 18 octobre 2020 à 20:25:31
Tu as lu cette partie là que j'écrivais quelques posts plus haut ?

non c'est qu'apres que j'ai vu les 3 pages de palabres...

Des investissements à pure perte dans des techno ultra innovantes, c'est assez fréquent.

et plus il y en a mieux c'est. C'est la definition de l'investissement.

Titre: Cédric O annonce un nouveau satellite lancé et du FTTH pour tous fin 2025
Posté par: mattmatt73 le 18 octobre 2020 à 20:26:48
ah oui... ne faisons rien car il y a des risques, c'est mieux !

heu... je vois pas, et quel rapport ?

C'est un problème, si tu ne vois pas après les explications de Léon
Titre: Cédric O annonce un nouveau satellite lancé et du FTTH pour tous fin 2025
Posté par: Free_me le 18 octobre 2020 à 20:31:52
C'est un problème, si tu ne vois pas après les explications de Léon

donc pour toi l'escroquerie c'est quand le projet echoue ?
Qui a perdu quelque chose ? Les gens qui ont bossé sur le projet ? Les fournisseurs qui ont vendu du matos ? Les bureaux d'etudes ?
Ou alors tu plein les gens qui ont misé du fric qu'ils peuvent perdre ?
Titre: Cédric O annonce un nouveau satellite lancé et du FTTH pour tous fin 2025
Posté par: mattmatt73 le 18 octobre 2020 à 20:34:27
donc pour toi l'escroquerie c'est quand le projet echoue ?
Qui a perdu quelque chose ? Les gens qui ont bossé sur le projet ? Les fournisseurs qui ont vendu du matos ? Les bureaux d'etudes ?
Ou alors tu plein les gens qui ont misé du fric qu'ils peuvent perdre ?

Ta naïveté est touchante.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: kgersen le 18 octobre 2020 à 21:23:48
Comparer Teledesic, Skybridge, etc avec Starlink c'est ne pas prendre en compte la différence d'approche de Musk. Sans parler de la techno et des couts qui ont évolué depuis et le monde n'est pas comme en 2000.

C'est comme comparé le programme de la navette US avec SpaceX. L'un a été un gouffre a pognon , hautement politisé , pour servir la gamelle a des myriades de fournisseurs (contractors). L'autre a démontré ce qu'apporte une approche rationnelle, moderne par petite itération, basée sur la rupture des couts, en minimisant les fournisseurs et en réutilisant au maximum ce qu'on peut.

Hyperloop n'est qu'un concept pour Musk. Apres des prototypages et tests initiaux il a rapidement vu que l'un des prérequis bloquants est d'arriver à faire des tunnels a moindre cout donc il  a lancer 'The Boring Company' pour cela en cherchant ailleurs des leviers de financement notamment en impliquant des grandes villes saturées niveau circulation.  Tant qu'il n'aura pas résolu ce problème de tunnel, pas la peine de faire avancer lui-même Hyperloop: du coup il a 'open sourcer' le projet et ce sont d'autres qui dépensent leur temps & argent sur Hyperloop.

Son approche est a peu près toujours la même:

Tesla , voiture électrique -> faut des batteries a prix raisonnable -> on fait une usine de batterie. La finalité n'est peut-être plus les voitures mais d'avoir des batteries a moindre couts...
Hyperloop -> faut des tunnels -> on fait les tunneliers
Starlink -> faut lancer des satellites -> on utilise SpaceX qu'on a financer via la NASA qui n'avait plus de capacité spatiale humaine. Faut savoir faire des batteries et des panneaux solaires aussi...

Il y surement un projet X qui dépend de Starlink donc Starlink n'est pas une finalité en soi (ca c'est que mon avis ).

La méthode Musk marche ce n'est plus a démontrer. Marchera t'elle partout et pour Starlink ? aucune idée franchement et personne ici ne peut le dire avec certitude.

En tous cas il sait utiliser les synergies et dépendances des différents projets auxquels il touche.

Est-ce qu'on son plan ultime est vraiment d'aller sur Mars et que tous ces projets sont les prérequis pour cela ? possible. ou c'est simplement pour attirer les talents a lui.
C'est en tous cas un bon moyen de motiver les gens, de faire rêver, donner envie de s'investir dans quelque chose même dans juste un petit rouage du tout.
C'est quelque chose que beaucoup de dirigeants ne comprennent absolument pas de nos jours. Ils ne considèrent que l'argent et la réussite comme moteur.

Les politiques n'en parlons même pas, ils sont complètement déconnectés en ce moment.

On ne oublie trop vite que les guerres mondiales 1 et 2 et la course a l'espace (Lune) ont été des formidables motivateurs pour les ingénieurs, scientifiques et autres inventeurs.
C'est une catégorie de gens qui a besoin de grands projets (aller sur la Lune) ou de grandes causes (gagner la guerre) , d'aller de l'avant. L'argent , la réussite financière ne les intéressent que comme moyen , pas comme finalité. Et Musk contrairement a pas mal de dirigeants est avant tout un ingénieur et comprend qu'il n'est pas le seul a fonctionner comme cela.

Apres le personnage a surement des défauts et a fait et fera des erreurs, comme tout le monde.
D'autres pensent qu'il est le roi de l'esbrouffe et de l'embrouille. Pourtant on voit des Tesla sur les routes et en 2020, 2 astronautes ont pu rejoindre la station ISS depuis le sol US. Les résultats sont la. Ce qui est sur le personnage ne laisse pas indifférent et cela c'est très rare chez les dirigeants hi-tech (la plupart sont insipides au possible notamment chez les GAFAM).
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 19 octobre 2020 à 00:40:26
Encore une fois, la fin des années 90 et début 2000, c'est rempli de projets fous équivalents qui n'ont pas aboutis. 
Skybridge et Teledesic principalement. Teledesic a vécu 10 ans, avec des budgets conséquents avant de mourir.
https://en.wikipedia.org/wiki/Teledesic
Il y a aussi Iridium et Globalstar, qui ont fait perdre des centaines de millions de dollars (à pure perte) aux investisseurs, même si les réseaux ont été réellement déployés.
Certes, les techno ont évoluées depuis...

Pourquoi une constellation de satellites LEO (plusieurs milliers de satellites orbite basse) comme celle de Starlink-SpaceX serait plus appropriée qu'une constellation de satellites MEO (quelques centaines de satellites orbite moyenne)? Je me pose toujours la question. J'ai bien compris l'argument du "ping très bas", mais pas sur qu'il soit suffisant. Et en terme de rentabilité, ça semble beaucoup moins évident de viser du LEO que du MEO.

Leon.

Il faut le prendre dans son ensemble pour comprendre ce choix...

La techno a évolué et les besoins aussi, spacex estime donc qu'il y a un marché pour de l'internet haut débit si disponible, rapide et pas trop cher (y'a 10-20ans c'était pas gagné)
spacex pour arriver au fait que ce soit bon marché, peut compter sur le fait qu'ils envoient leurs fusées... et les récupéres... tu faiss payer plein pot un vol pour un client lambda qui veut du beau du neuf, tu la récup, la refurbish et hop, le lancement suivant te coute "peanuts" par rapport a un envoi classique...
tu envoies en orbites basses, donc tu n'as pas besoin d'une grosse A5 ou f9 expendable, donc tu récupéres encore les 3/4 de ta fusée a chaque fois.. tu récupères et réutilises tes coiffes, et hop tu diminues encore tes frais...
tu envoies en orbite basses, tu en envoies de taille mini, donc 60 a la fois, qui pèsent "rien" que tu fabriques toi meme a la chaine (donc encore opti du prix car plateforme fait par toi, pour toi, pour ton besoin), pas besoin d'assurance car c'est ton lanceur, que les sats te coutent pas trop, et que tu te permets un % de perte en rognant sur les composants sachant que la durée de vie est limité de par son orbite.

c'est une vision et une maitrise de la globalité du projet, qui fait que ca risque de réellement devenir rentable... ou un gros flop :D

réponse dans ~2ans ^^ (c'était prévu pour 2020 donc en temps musk dans 2ans ca semble pas mal :x )

Pour ce qui est d'en faire 'une vache a lait', je n'ai jamais entendu parler de ca. Certe c'est pas pour la gloire mais a mon avis dans un cadre de synergie avec d'autres projets.

je n'ai pas réussi a retrouver la phrase d'origine de Musk mais on a la trad+blabla autour made in LCI :

Citer
Pour mener à bien son rêve d’envoyer des humains sur Mars, une entreprise extrêmement coûteuse, Elon Musk a besoin d'argent. De beaucoup d'argent. Si les activités de lancement de fusées pourraient rapporter jusqu’à 3 milliards de dollars chaque année à SpaceX, les revenus générés par Starlink pourraient quant à eux atteindre 30 milliards de dollars par an, estime le milliardaire. "Nous voyons cela comme un moyen pour SpaceX de générer des revenus pouvant être utilisés pour développer des lanceurs et des vaisseaux spatiaux. Nous pensons qu'il s'agit d'un tremplin essentiel sur la voie de l'établissement d'une ville autonome sur Mars et d'une base sur la Lune."
https://www.lci.fr/sciences/internet-spatial-starlink-la-machine-a-fric-d-elon-musk-pour-financer-les-voyages-vers-mars-space-x-satellite-2122152.html
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 19 octobre 2020 à 07:16:52
@e-TE, j'ai bien compris tout ça. Oui, SpaceX est un bel exemple d'intégration verticale, ils gèrent tout.
N'empêche que techniquement, je pense que Starlink se heurte à des difficultés gigantesques, avec l'état de l'art des techno actuelles. Voir mes messages précédents.
Tu penses vraiment qu'une constellation de plusieurs milliers de satellites LEO comme Starlink (même avec la réduction des couts que tu expliques) sera moins cher et plus viable qu'une constellation de quelques centaines de satellites MEO qui feraient le même job ?

J'ai retrouvé ça aussi qui dit que Starlink serait la partie rentable du couple Starlink - SpaceX:

https://www.numerama.com/business/449620-spacex-le-juteux-business-des-satellites-pour-acceder-a-internet-attirerait-de-nouveaux-investisseurs.html
Le business de SpaceX côté lancement de fusées n'est pas très rentable. En revanche, le projet Starlink pourrait être une « machine à cash ».
[...]
Côté investisseurs, c’est évidemment la partie commerciale de Starlink qui les intéresse : avec une promesse d’une maintenance très légère et d’une rentabilité rapide, le projet a été décrit comme une « machine à cash » par des analystes financiers — contrairement au business du lancement de fusées. Il pourra, en plus, commencer à opérer dès le 800e satellite en orbite.

Rendez-vous dans 2 ans pour voir ça? OK, on prends les paris. Octobre 2022 donc.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 19 octobre 2020 à 09:29:38
bah franchement aucune idée de savoir si ca va aussi bien marché qu'ils ne disent... a première vu, niveau perf ils tiennent paroles (a voir une fois le système ouvert au monde.....)

j'aurais tendance à vouloir y croire car depuis le temps que l'on nous vend du rêve sur l'accès à l'espace, c'est actuellement la boite qui me semble le mieux parti pour y arriver... si ils ne manquent pas de cash xD

et oui, dans 2ans, vu le rythme, ca me semble jouable d'avoir un premier retour du marché qu'ils auront réussi à créer, ou pas! :)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Free_me le 19 octobre 2020 à 12:42:14
bah franchement aucune idée de savoir si ca va aussi bien marché qu'ils ne disent... a première vu, niveau perf ils tiennent paroles (a voir une fois le système ouvert au monde.....)

C'est surtout que, que ca marche où pas on s'en tape ! On n'aura rien payé. Et des milliers de gens auront bossé dessus pendant des années, auront appris pour que la prochaine fois ce soit mieux, etc...

si ils ne manquent pas de cash xD

Achete des actions alors :) Tout est possible, dans 10 ans ce sera peut-etre un enorme succes et avec 1000 euros investits maintenant tu te payeras peut-etre une baraque dans 10 ans ;)

Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 19 octobre 2020 à 14:04:44
C'est surtout que, que ca marche où pas on s'en tape ! On n'aura rien payé. Et des milliers de gens auront bossé dessus pendant des années, auront appris pour que la prochaine fois ce soit mieux, etc...
bah je m'en tape pas :p plus vite ca marche, plus vite on passe a l'étape suivante ^^
Achete des actions alors :) Tout est possible, dans 10 ans ce sera peut-etre un enorme succes et avec 1000 euros investits maintenant tu te payeras peut-etre une baraque dans 10 ans ;)

spacex est une boite privé qui n'est pas coté en bourse ;)
par contre, une fois starlink en exploitation, ils comptent mettre en bourse la filiale qui s'en occupera d'après les dernières infos que j'avais lu :)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: kgersen le 20 octobre 2020 à 19:48:49
Deal entre Microsoft & StarLink:
https://news.microsoft.com/transform/azure-space-partners-bring-deep-expertise-to-new-venture/

Objectif: relier les 'DC de campagne' (Azure MDC (https://azure.microsoft.com/en-us/blog/introducing-the-microsoft-azure-modular-datacenter/)) de Microsoft au reste du monde.

D'autres partenaires, notamment SES en MEO sont aussi de la partie.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: thedark le 21 octobre 2020 à 19:14:13
ARCEP autorise Starlink sur 3 villes.
Gravelines, Villenave-d'Ornon, Belin-Béliet

https://twitter.com/megaconstellati/status/1318892393270251520
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 21 octobre 2020 à 23:01:45
ARCEP autorise Starlink sur 3 villes.
Gravelines, Villenave-d'Ornon, Belin-Béliet

https://twitter.com/megaconstellati/status/1318892393270251520

40° c'est presque l'élévation des gestionnaires en France ....
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 22 octobre 2020 à 06:55:33
ARCEP autorise Starlink sur 3 villes.
Gravelines, Villenave-d'Ornon, Belin-Béliet

https://twitter.com/megaconstellati/status/1318892393270251520
C'est cool, ça. On va peut-être avoir des béta testeurs en France!
Même si le béta test demande à taire les informations/résultats, espérons qu'il y ait des "fuites", ça fait partie du jeu.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: fracturenumérique le 24 octobre 2020 à 16:36:09
Sûr qu'à ce rythme, Elon sera devant Manu, sur la ligne d'arrivée du THD pour tous en 2025...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 24 octobre 2020 à 16:55:30
Sûr qu'à ce rythme, Elon sera devant Manu, sur la ligne d'arrivée du THD pour tous en 2025...

Faut pas raconter de conneries non plus ....

Sinon, eutelsat et orange ont déjà du THD couvrant 100% du territoire.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 25 octobre 2020 à 05:59:08
Modération : J'ai déplacé le débat sur les satellites géostationnaires ici.
https://lafibre.info/satellite/starlink-beta-test-amp-equipements/
(d'ailleurs, si le niveau du débat ne s'élève pas, dans le sujet séparé, il migrera rapidement vers le bistrot)

Ici on continue à parler de Starlink, svp.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: fabtra31 le 25 octobre 2020 à 10:03:11
Moi ca m'impresionne, cette antenne, d'apres certains il y a une technologie de micro-antennes a l'interieur, et en effet ca peut expliquer la latence basse et le débit assez haut, apres j'attend de voir ce que ca va donner sur des configs clients et pas de tests.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 25 octobre 2020 à 10:11:32
Moi ca m'impresionne, cette antenne, d'apres certains il y a une technologie de micro-antennes a l'interieur, et en effet ca peut expliquer la latence basse et le débit assez haut, apres j'attend de voir ce que ca va donner sur des configs clients et pas de tests.
Bonjour. Ca n'est pas l'antenne directement qui permet la latence faible. C'est bien l'orbite très basse des satellites. ~500km d'altitude seulement, contre ~36000km pour un satellite géostationnaire habituellement utilisé pour de l'internet par satellite.
Mais les satellites Starlink défilent dans le ciel, contrairement à un géostationnaire qui est parfaitement fixe dans le ciel. Il faut pouvoir les suivre, il faut que le faisceau de l'antenne client les suive, s'oriente automatiquement. Et surtout il faut que l'antenne bouge son faisceau quasi instantanément d'un satellite à l'autre, pour assurer les transitions d'un satellite à l'autre (handover), sans coupure pour l'utilisateur.
Pour cela, Starlink (et One Web) utilisent effectivement des antennes client "phased array / beamforming", constituées de centaines de micro antennes pilotées individuellement. Ca permet d'orienter électroniquement (sans aucune pièce mobile) le faisceau de l'antenne.
C'est cette technologie qui aujourd'hui coute assez cher, pour une installation client, et qui est sans doute un frein pour un déploiement massif à bas cout, à court terme.

L'orientation mécanique automatique de l'antenne starlink sur son mat ne sert qu'à orienter approximativement l'antenne, car le beamforming de cette antenne ne peut pas atteindre des angles trop élevés.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 25 octobre 2020 à 11:39:52
Oui, c'est l'altitude qui permet d'assurer une latence faible, ~30 ms. C'est comparable à la distance Paris-Marseille, et donc des latences du même ordre. Mais on peut rajouter qu'il faut aussi des stations terrestres très nombreuses, qui couvrent bien le territoire, car en fait, le ping, c'est le temps d'aller retour client-satellite-base terrestre, et donc il ne faut pas avoir à s'adresser à une base aux Etats-Unis, quand on est client en France...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 25 octobre 2020 à 12:08:54
Un client en France s'adressera à un gateway US que si il a besoin d'aller sur des serveurs US et il passera probablement en space laser plutôt qu'en FO.

Encore une fois les satellites sont en LEO à ~550km d'altitude pas en GEO à 36 000 km, pour la beta avec quelques gateway tu couvres la France et plusieurs pays du continent européen.

(https://www.artiflo.org/images/starlink/fezfz456Ek2llrtWMAApH1c.jpg)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 25 octobre 2020 à 12:23:00
Un client en France s'adressera à un gateway US que si il a besoin d'aller sur des serveurs US et il passera probablement en space laser plutôt qu'en FO.

Pour la plupart des gros sites, Google, Amazon, Apple, Facebook..., on passe par des Content Delivery Network (CDN), comme Cloudflare, Akamai..., avec des serveurs en France, donc pas besoin dans la plupart des cas de passer par les États-Unis, d'où l'intérêt d'avoir des bases terrestres locales.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 25 octobre 2020 à 12:28:23
Un client en France s'adressera à un gateway US que si il a besoin d'aller sur des serveurs US et il passera probablement en space laser plutôt qu'en FO.
Oui, c'est ce que promet Starlink, et j'avoue que ça m'intrigue... Comment et où sera fait le routage complexe de savoir à quelle gateway s'adresser?
Les satellites sont petits (250kg). Est-ce qu'ils embarquent l'équivalent d'un routeur BGP capable d'avoir une table "full view IPv4", et capable de faire transiter plusieurs centaines de Gb/s, voire plusieurs Tb/s?

Ou alors est-ce que c'est le modem client qui embarquera l'intelligence de routage et décidera quel chemin emprunter?

Ou alors est-ce que simplement les connexions chercheront à cheminer via la gateway satellite la plus proche du client?
Est-ce que en complément les connexions très longue distance et faible latence, par satellite et laser, ne seront réservées qu'à des offres "pro" très chères et limitées en débit? (finance, appli temps réel)

Bref, la configuration annoncée par SpaceX pose plein de questions intéressantes.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 25 octobre 2020 à 12:32:40
J'avoue que la possibilité de liaisons "aériennes" transat m'intéresse sur le sujet du HFT. On a des docs là-dessus ou juste des perspectives ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 25 octobre 2020 à 12:53:25
Moi aussi cette histoire de space laser m'interroge beaucoup, il y a cette vidéo (https://youtube.com/watch?v=QEIUdMiColU) faite par Mark Handley avec beaucoup d'animations qui explique le concept général mais pas de doc technique à ma connaissance.

Pour l'instant tout ce que j'ai trouvé c'est la communication qu'il y a eu lors du lancement de Starlink 11 (https://youtu.be/_j4xR7LMCGY?t=602), indiquant qu'il y a eu un test de "space laser" entre 2 satellites gen1 afin de faire transiter des centaines de Gb et l'armée US est très intéressé pour utiliser ce nouveau réseau. (https://spacenews.com/u-s-army-signs-deal-with-spacex-to-assess-starlink-broadband/)

Citer
Recently as the Starlink team completed a test of two satellites in prit that are equipped with our inter-satellite links which we call called space lasers. With these space lasers, the starlink satellites were able to transfer hundreds of gigabytes of data. Once these space lasers are fully deployed, Starlink will be one of the fastest options to transmit data all over the world

Ce lien par laser entre satellites est prévue de longue date sur les satellites de gen2, c'est un des atouts de Starlink afin de faire baisser la latence sur des longues distances.

(http://artiflo.org/images/starlink/spacelaserjyt4j6ty.jpg)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 25 octobre 2020 à 13:00:38
Sinon avec le lancement réussi d'hier de Starlink L14, il y a 60 satellites de plus en orbite, ce qui nous fait :

Citer
Total lancé : 865
Total désorbité : 51
Total en orbite :844


Avec l'autorisation que SpaceX a obtenue de lancer ~11 943 satellites en 2 phases, la moitié de l'étape 1 de la phase 1 a donc a été largement franchie :

Citer
La phase 1 ~4425 satellites en LEO :

  • Etape 1 à 550 km: 1440 satellites, 53º d'inclinaison
  • Etape 2 à 540-570 km: 1600 satellites, 53.8º d'inclinaison
  • Etape 3 à 540-570 km: 400 satellites, 74º d'inclinaison
  • Etape 4 à 540-570 km: 375 satellites, 81º d'inclinaison
  • Etape 5 à 540-570 km: 450 satellites, 70º d'inclinaison


La phase 2 ~7518 satellites en VLEO :
  • Etape 1 à 335 km: 2493 satellites, 42º d'inclinaison
  • Etape 2 à 340 km: 2478 satellites, 53.8º d'inclinaison
  • Etape 3 à 345 km: 2547 satellites, 74º d'inclinaison
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: kgersen le 27 octobre 2020 à 15:09:14
La beta est passé dans une nouvelle phase et le prix pour les 'early adopters' est connu:

- équipement: $499 pour la "phased array antenna" et le routeur. l'antenne est livrée avec un trépied simple mais 2 kits de montage optionnel pour toiture sont proposé également ($99 ou $24).
- abonnement: $99 / mois, a priori pas de datacap.

vitesse estimé entre 50Mbps et 150Mbps
latence entre 20ms et 40ms
Des interruptions de connectivité sont a prévoir

Au fur et a mesure de la mise a place de nouveau satellites, de nouvelles stations sol et de l'amélioration du logiciel réseau les performances devraient s'améliorer.

L'objectif est d'atteindre 16ms a 19ms de latence pour l'été 2021.

Des applications pour iOS et Android sont également dispo pour aider a l'installation et au diagnostique.


Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 27 octobre 2020 à 15:27:06
antenne a $500... pas mal de gens tablaient sur une antenne dans le millier de dollars... a voir si ils vendent à perte l'antenne ou si ils ont réellement réussi à optimiser leurs coûts!

$99 le forfait, c'est pas si cher pour les usa! à voir les test en condition réel :)

y'a 10ans j'étais dans les $50 pour un pauvre adsl2 6-8mbps basic... et c'était l'offre la moins cher dispo sur le marché pour avoir internet... le cable c'était tout de suite dans les $100 (mais avec un bouquet de chaine "gratuite" avec )
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 27 octobre 2020 à 19:19:02
La beta est passé dans une nouvelle phase et le prix pour les 'early adopters' est connu:

- équipement: $499 pour la "phased array antenna" et le routeur. l'antenne est livrée avec un trépied simple mais 2 kits de montage optionnel pour toiture sont proposé également ($99 ou $24).
- abonnement: $99 / mois, a priori pas de datacap.

vitesse estimé entre 50Mbps et 150Mbps
latence entre 20ms et 40ms
Des interruptions de connectivité sont a prévoir

Au fur et a mesure de la mise a place de nouveau satellites, de nouvelles stations sol et de l'amélioration du logiciel réseau les performances devraient s'améliorer.

L'objectif est d'atteindre 16ms a 19ms de latence pour l'été 2021.

Des applications pour iOS et Android sont également dispo pour aider a l'installation et au diagnostique.

Je m'attendais à pire comme tarif, j'ai hâte que la beta soit dispo en France.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 27 octobre 2020 à 20:03:53
100$/mois, c'était le prix annoncé auparavant, comparable aux prix pratiqués aux US pour le câble. C'est le prix des antennes surtout qui est intéressant, 500$, et pas 3 ou 4000 € comme cela avait été envisagé ici ou là. Par contre, c'est probablement un prix à perte dans un premier temps, avec des prix censés baisser à l'avenir avec l'augmentation des volumes, et l''amélioration des technologies.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 27 octobre 2020 à 21:36:44
C'est aussi le prix pour l'ADSL aux US chez ATT par exemple : 55 + 30 + 10 = 95$/mois

(https://www.artiflo.org/images/starlink/att45g498reg948reg948.jpg)

Mais cela peux même monter à 185$/mois pour du 25/3 Mbps dans certains coins :
(https://www.artiflo.org/images/starlink/price4g48b486984984uj.jpg)

Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 27 octobre 2020 à 21:47:14
C'est vrai qu'aux US, on peut même avoir des limitations de data. Les ravages du monopole régional des cablo-opérateurs. Donc il y a bien un marché là-bas pour ces constellations de satellites.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Cochonou le 27 octobre 2020 à 21:53:32
Le taux de défaillance des satellites serait actuellement de 3% (https://phys.org/news/2020-10-starlink-satellites.html). Même pour des satellites low cost, c’est un chiffre considérable, surtout compte-tenu de leur âge. Bien entendu, on peut espère que le chiffre s’améliorera avec les satellites plus récents.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 27 octobre 2020 à 22:11:01
A priori, le problème ne serait pas le taux de panne en lui-même, mais plutôt les risques de collisions posés par ces satellites qui ne manœuvrent plus, et qui s'ils entrent en collision, créent d'autres débris qui vont pouvoir heurter d'autres satellites et ainsi de suite. Il va falloir que SpaceX crée le satellite qui débarasse les débris.

Citer
"I would say their failure rate is not egregious. It's not worse than anybody else's failure rates. The concern is that even a normal failure rate in such a huge constellation is going to end up with a lot of bad space junk."

Kessler syndrome

Named after NASA scientists Donald J. Kessler, who first proposed it in 1978, Kessler syndrome refers to the threat posed by collisions in orbit. These lead to catastrophic breakups that create more debris that will lead to further collisions and breakups, and so on. When one takes into account rates of failure and SpaceX's long-term plans for a "megaconstellation," this syndrome naturally rears its ugly head.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 27 octobre 2020 à 22:29:08
Apparemment les premiers envois ont été fait pour les nouveaux Beta tester, il n'y aurait pas de NDA cette fois-ci donc on va avoir des photos et vidéos.

(https://www.artiflo.org/images/starlink/mezakqvgsov51.jpg)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 27 octobre 2020 à 23:19:37
Le taux de défaillance des satellites serait actuellement de 3% (https://phys.org/news/2020-10-starlink-satellites.html). Même pour des satellites low cost, c’est un chiffre considérable, surtout compte-tenu de leur âge. Bien entendu, on peut espère que le chiffre s’améliorera avec les satellites plus récents.
le 3% de perte est calculé en prenant en compte les 2 satellites de démo (qui ont permis d'obtenir les licences) et les 60 premiers satellites en "v0.9" qui sont tous en cours de désorbitages...
Si on reprend les chiffres des lancements de satellites "v1.x" on obtient :

Citer

En vrai :

   Launched   In-Orbit   Deorbited
Starlink-1   60           59           1
Starlink-2   60           58           2
Starlink-3   60           60           0
Starlink-4   60           59           1
Starlink-5   60           59           1
Starlink-6   60           60           0
Starlink-7   60           59           1
Starlink-8   58           58           0
Starlink-9   57           57           0
Starlink-10   58           58   0
Starlink-11   60           60   0
Starlink-12   60           60   0
Starlink-13   60           60   0
   773   767   0.78%
source : https://forum.hardware.fr/hfr/Discussions/Sciences/fusees-electron-cubesats-sujet_38009_1474.htm#t61089661

et sans compter les 120 derniers sat lancé...

sachant que dans ceux en cours de désorbitation, il y en a peut etre a fin de test... on sait que spacex a fait des tests avec certains sat pour vérifier leurs luminosités, des tests pour controler les montées/descentes d'orbites&co donc dur de savoir ceux qui sont défaillants et ceux qui sont volontairement sacrifiés... en tout cas, on est loin du 3% de déchets pour le moment ;)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Cochonou le 27 octobre 2020 à 23:36:32
Oui, assez surprenant comme calcul, quand on considère la source originelle (https://www.planet4589.org/space/jsr/jsr.html).
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 28 octobre 2020 à 06:45:17
100$/mois, c'était le prix annoncé auparavant, comparable aux prix pratiqués aux US pour le câble. C'est le prix des antennes surtout qui est intéressant, 500$, et pas 3 ou 4000 € comme cela avait été envisagé ici ou là. Par contre, c'est probablement un prix à perte dans un premier temps, avec des prix censés baisser à l'avenir avec l'augmentation des volumes, et l''amélioration des technologies.
+1
Je pense exactement comme toi. Je pense qu'avec l'état de l'art des techno actuelles, le cout de production est plus élevé que ces 500$. Mais c'est un pari sur l'avenir. Sans doute le tarif qui colle avec un cout de production qu'ils auront dans 5 à 10 ans.

D'ailleurs, ils ont peut-être développé / fait développer des composants électroniques spécifiquement pour cette antenne. Les fameux déphaseurs RF capables de faire à la fois de l'émission et de la réception.
J'ai hâte de voir l'intérieur de cette antenne, si un béta testeur prend l'initiative de l'ouvrir.

Autre chose qu'il faudra surveiller : Est-ce que Starlink proposera dans quelques temps de grosses antennes et des connexions type "trunk", comme ça se fait avec du VSAT? C'est à dire des installations avec plus de débit, des modulations plus complexes, plus de "gain d'antenne", surtout dédiée à raccorder les entreprises, des antennes de téléphonie mobiles isolées, etc... C'est exactement comme ça que O3B a commencé. Ca me semble assez probable que Starlink propose ça. Reste à savoir s'ils le feront avec une grosse antenne "phased array", ou avec 2 grosses antennes motorisées comme O3B. 

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 28 octobre 2020 à 10:07:01
+1
Je pense exactement comme toi. Je pense qu'avec l'état de l'art des techno actuelles, le cout de production est plus élevé que ces 500$. Mais c'est un pari sur l'avenir. Sans doute le tarif qui colle avec un cout de production qu'ils auront dans 5 à 10 ans.

D'ailleurs, ils ont peut-être développé / fait développer des composants électroniques spécifiquement pour cette antenne. Les fameux déphaseurs RF capables de faire à la fois de l'émission et de la réception.
J'ai hâte de voir l'intérieur de cette antenne, si un béta testeur prend l'initiative de l'ouvrir.

Autre chose qu'il faudra surveiller : Est-ce que Starlink proposera dans quelques temps de grosses antennes et des connexions type "trunk", comme ça se fait avec du VSAT? C'est à dire des installations avec plus de débit, des modulations plus complexes, plus de "gain d'antenne", surtout dédiée à raccorder les entreprises, des antennes de téléphonie mobiles isolées, etc... C'est exactement comme ça que O3B a commencé. Ca me semble assez probable que Starlink propose ça. Reste à savoir s'ils le feront avec une grosse antenne "phased array", ou avec 2 grosses antennes motorisées comme O3B. 

Leon.
niveau coût, ils ont aussi fait comme pour les devs de leurs fusées, ou avec tesla, à réintégrer le maximum de la chaine de production en interne, et chercher les optimisations de coûts et d'assemblage, donc oui, hate de voir ce que ca va donner coté antenne, ce qu'ils ont abordées de manière différentes et/ou nouvelle pour optimiser les couts :)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 31 octobre 2020 à 10:11:16
Les équipements arrivent pour les participants à la beta privé étendue qui ne sont pas soumis à NDA

(https://www.artiflo.org/images/starlink/8uhak9y7waw51.jpg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/Pi8lwtD.jpeg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/J5KgSXl.jpeg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/4uQoiTo.jpeg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/nuqCqOs.jpeg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/gep7rCv.jpeg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/E0DW1sQ.jpeg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/79Bgwcu.jpeg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/RyTSCrE.jpeg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/6thydgcvlbw51.jpg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/7u2tty4sccw51.jpg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/imzj7vdu4cw51.jpg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/x6yasudu4cw51.jpg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/46y66vdu4cw51.jpg)

(https://www.artiflo.org/images/starlink/ikq9wy4sccw51.jpg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/oAxb83XICLNDjz9yRw-mk8K6TK1gYndQiGtisEhH3pQ.jpg)

Enfin les speedtest ont l'air de confirmer la communication de Starlink :

(https://www.artiflo.org/images/starlink/g6coj6dvlbw51.jpg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/6ugjktdu4cw51.jpg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/SmFTxdt.jpg)

Edit : Photo de l'alimentation et du modem/routeur
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: underground78 le 31 octobre 2020 à 11:49:54
Pour les curieux ça serait AS14593.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 31 octobre 2020 à 12:07:43
Pour les curieux ça serait AS14593.

Et il a combien d'IPv4 et d'IPv6 ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: underground78 le 31 octobre 2020 à 12:11:38
L'IPv6 je n'ai pas trop réussi à savoir si le préfixe était réellement utilisé. Par contre en IPv4 il y a juste un /24 et les reverse DNS indiquent clairement que c'est du CG-NAT.

La connectivité est assurée par HE et Zayo.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: fabtra31 le 31 octobre 2020 à 12:16:31
Le ping est vraiment bon c'est assez fou :) par contre 127ms en loaded c'est vrai que on pouvait s'y attendre mais ca reste mieux que une connexion ADSL chargée
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 31 octobre 2020 à 15:48:22
J'espère de tout coeur qu'ils fournissent un kit de fixation sur mat d'antenne.
Parce que dans beaucoup de situations (végétation dense dans le jardin), posée au sol, l'antenne ne va pas voir grand choses...
Donc dans beaucoup de cas, il faudra installer l'antenne sur le toit.

J'aimerais aussi comprendre comment le câble Ethernet est relié à l'antenne.
Si c'est scellé, c'est un problème si le client veut changer le câble (endommagé par exemple).
Si c'est un connecteur RJ45 standard, non étanche, il y a risque de corrosion en extérieur.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Steph le 31 octobre 2020 à 16:05:04
Un connecteur un peu class genre blindé, à montage sur panneau, étanche, durci, haute performance, à haut débit, IP67, IP68, IP69K, catégorie 5e, catégorie 6a

https://www.directindustry.fr/prod/bulgin-components/product-13665-2192999.html

Avec le câble kivabien en face... ;)

Pas cher...

(https://img.directindustry.fr/images_di/photo-g/13665-14778147.webp)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: kgersen le 31 octobre 2020 à 17:32:28
J'espère de tout coeur qu'ils fournissent un kit de fixation sur mat d'antenne.
Parce que dans beaucoup de situations (végétation dense dans le jardin), posée au sol, l'antenne ne va pas voir grand choses...
Donc dans beaucoup de cas, il faudra installer l'antenne sur le toit.

... l'antenne est livrée avec un trépied simple mais 2 kits de montage optionnel pour toiture sont proposé également ($99 ou $24).

plus de détails:

- Volcano $24 https://www.docdroid.net/YObvsZP/volcano-mount-guide-pdf
- Ridgeline $99 https://www.docdroid.net/Wc9unhw/ridgeline-mount-guide-pdf


Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 31 octobre 2020 à 19:46:34
Ca ne me semble pas très pragmatique comme kits de montage d'antenne... On dirait que ça a été conçu par des gens qui n'ont jamais monté d'antenne sur un toit.

Pourquoi ne pas utiliser tout simplement des attaches standard pour mat d'antenne?
En magasin de bricolage tu trouves ensuite toutes les fixations, mats de différentes longueurs, coudes pour s'adapter à toutes les configuration de maisons possibles.
Pas besoin de réinventer la roue...

J'espère qu'ils proposeront une attache de mat d'antenne par la suite, sinon c'est incompréhensible...

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: kgersen le 31 octobre 2020 à 21:41:22
Ca ne me semble pas très pragmatique comme kits de montage d'antenne... On dirait que ça a été conçu par des gens qui n'ont jamais monté d'antenne sur un toit.

Pourquoi ne pas utiliser tout simplement des attaches standard pour mat d'antenne?
En magasin de bricolage tu trouves ensuite toutes les fixations, mats de différentes longueurs, coudes pour s'adapter à toutes les configuration de maisons possibles.
Pas besoin de réinventer la roue...

J'espère qu'ils proposeront une attache de mat d'antenne par la suite, sinon c'est incompréhensible...

Leon.

J'ai l'impression que tu cherches des points négatifs pour absolument trouver des points négatifs...sur une beta qui plus est...

Il est évident que ce sont des options parmi d'autres. Rien n'empêche de faire appel a un pro pour installer l'antenne autrement ou un utilisateur bricoleur de faire ca lui-même en achetant du matos chez Casto... Il faut voir si c'est une installation définitive (fixe) ou si c'est pour une utilisation mobile (voiture, bateau, camping car, etc).

Ce sont des options 'simples' pour situations 'simples' et a destination des US et de la zone de tests (= maisons individuelles).
Si tu veux faire une installation plus complexe comme sur un mat ou que sais-je encore je ne pense pas que ce soit a Starlink d'aller fournir toutes les solutions possibles. Ils ont d'ailleurs annoncé l'arrivé prochain d'un kit pour s'appairer aux installations traditionnels des paraboles.

dixit la faq:

Citer
We plan to offer additional mounting & installation options in the future, including an adapter that will enable you to mount with many commercial mounts. If you need additional mounting assistance, a local handyperson or installer may be a good option. If you have questions about mounting & installation, please contact our Support team using the button on this page.

C'est aussi sans doute le but de la beta de déterminer grâce a un plus grand échantillon de cas réels quelles options de montage doivent être proposées ou pas, dans quel cas recommander un installeur ou le faire soi-même.

A noter que l'option Ridgeline est sans fixation , ca tient poser sur le faîte du toit simplement par le lest/balaste qu'on ajoute dessus.

un peu comme ca (mais en plus petit):
(https://preview.redd.it/zvhs1ez8va751.jpg?width=1500&format=pjpg&auto=webp&s=08f68d1a1143ad4ef858e477a02cb8dad3f8080b)

Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 31 octobre 2020 à 22:29:01
Il est évident que ce sont des options parmi d'autres. Rien n'empêche de faire appel a un pro pour installer l'antenne autrement ou un utilisateur bricoleur de faire ca lui-même en achetant du matos chez Casto... Il faut voir si c'est une installation définitive (fixe) ou si c'est pour une utilisation mobile (voiture, bateau, camping car, etc).

Ce sont des options 'simples' pour situations 'simples' et a destination des US et de la zone de tests (= maisons individuelles).
Si tu veux faire une installation plus complexe comme sur un mat ou que sais-je encore je ne pense pas que ce soit a Starlink d'aller fournir toutes les solutions possibles. Ils ont d'ailleurs annoncé l'arrivé prochain d'un kit pour s'appairer aux installations traditionnels des paraboles.
Tu n'as pas du comprendre mon propos...
Le petit mat de l'antenne Starlink a un système d'emboitement qui lui est propre, par emboitement clipsable du mat dans le pied, système qui ne me semble pas compatible du tout de l'existant.
L'existant, c'est les systèmes de mats aluminium ou acier galva, avec fixations par griffes métalliques sur ce mat, que l'on trouve absolument partout, sur toutes les installations d'antennes extérieures, qu'elles soient antennes TV rateau, ou parabole.
Donc tu auras beau aller chez Casto-Brico ou faire venir un installateur, si Starlink ne fournit pas d'adaptateur, tu ne pourras pas adapter l'antenne à un mat classique métallique.
Tu sembles dire qu'il vont prochainement le proposer, cet adaptateur. Dans ce cas, OK.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 31 octobre 2020 à 23:18:58
est ce que l'on peut imaginer qu'ils ont volontairement pas mis une attache "classique" pour éviter que les gens ne les accroches sur une pied existant qui n'aurait pas la visibilité nécessaire pour que ce type d'antenne fonctionne?

les pieds d'antenne sat souvent accroché sur le pignon, mais qui du coup mettrait l'antenne starlink dans l'ombre de la maison la majeur partie du temps ? en forçant a utiliser leur système fournit, ca oblige à une installation sur la faitière (ou en plein champ)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Steph le 01 novembre 2020 à 10:20:17
A noter que l'option Ridgeline est sans fixation , ca tient poser sur le faîte du toit simplement par le lest/balaste qu'on ajoute dessus.
un peu comme ca (mais en plus petit):
(https://preview.redd.it/zvhs1ez8va751.jpg?width=1500&format=pjpg&auto=webp&s=08f68d1a1143ad4ef858e477a02cb8dad3f8080b)
J'aurais pas confiance...
Par chez moi, un coup de vent avait mis à bas ma parabole et ma cheminée...Depuis, il n'y a plus rien sur le toit.
Alors simplement posé, même lesté, bof bof...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 01 novembre 2020 à 10:40:36
l'antenne starlink est bcp plus a l'horizontal qu'une parabole classique, posé comme ca si ca souffle d'un coté ca pousse et prend appuie de l'autre, un mat sur une cheminée tu déportes le centre de gravité et tu rajoutes une poussée qui n'est pas là ou la cheminée est la plus résistante...
mais le retour des utilisateurs en condition réel sera toujours intéressant à regarder ;) y'a souvent un gap en ce que les ingés ont testés/modélisés et les conditions réel (plateforme mal verrouillé/sécurisé/lesté/...)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 01 novembre 2020 à 11:23:24
Le manuel d'utilisateur est en anglais et français, vous emballez pas c'est probablement lié au fait que le Canada fait part de la Beta et donc la province du Quebec.

Ce qui permet de connaitre quelques specs de fonctionnement des équipements :
Citer
Dimension :
  • 59cm de diamètre pour l'antenne (mesuré par un beta testeur)
  • 12.4cm de circonférence pour le pied (mesuré par un beta testeur) soir 3.95cm de diamètre calculé


Plage de température :
  • Antenne : -30°C à 40°C
  • Alimentation et routeur : 10°C à 30°C (donc pas à mettre dehors)


Alimentation :
  • Entrée: 100-240V ~2.5A 50-60Hz
  • PoE Output: 56V 1.6A (x2); Output: 56V 0.3A (Total Max 180W) LPS
(https://www.artiflo.org/images/starlink/kepwIqo.jpg)

Des tests en foret (https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/jlpu1y/starlink_beta_field_report_drove_into_a_local/) avec des arbres assez haut, la batterie portable indique une consommation de 115W pour l'ensemble de l'installation.

(https://www.artiflo.org/images/starlink/6YBawmF.jpeg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/KcC3LND.jpeg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/0I4dRpt.jpeg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/YA96KlS.jpeg)

Sur l'application mobile Starlink les débits ont l'air de fluctuer pas mal.

(https://www.artiflo.org/images/starlink/ITWwji2.png)

Des tests depuis un jardin en zone résidentiel (https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/jllpet/starlink_beta_report_specifications_dimensions/), le débit disponible à l'air plus stable.

(https://www.artiflo.org/images/starlink/9WfV4AD.jpg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/alCBaOW.jpg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/YJVz7q0.jpg)

(https://www.artiflo.org/images/starlink/LYM5ifL.png)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 01 novembre 2020 à 11:57:20
40°C en extérieur c'est pas bezef  :o
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 01 novembre 2020 à 12:00:26
Sous abris ça doit être jouable ;).
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: fabtra31 le 01 novembre 2020 à 12:05:58
A mon avis l'ete ca peut monter a plus de 60°C c'est pas tres bien vu sur ce point la...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Hugues le 01 novembre 2020 à 12:07:07
L'antenne est blanche, pas dit qu'elle chauffe beaucoup au soleil...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 01 novembre 2020 à 12:10:50
A quelques dizaines de cm au dessus d'un toit exposé au soleil l'été? On dépasse allègrement et très facilement les 40°C.

Et notez l'humidité limitée à 90% non condensée. Donc s'il pleut, il faut rentrer l'antenne??

Je pense que ce sont juste des indications réglementaires qui n'ont pas vraiment de sens. Ca ne doit pas être les valeurs définitives.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 01 novembre 2020 à 12:17:57
Petit update sur les demandes de licence en cours ainsi que d'éventuelle filiale découverte dans plusieurs pays.

Demande de licence :

Licence validé :

Pour l'Europe une société principale a été identifié au Pays-Bas Starlink Holdings Netherlands B.V. (https://opencorporates.com/companies/nl/75801620) ayant des filiales dans plusieurs pays Européen :

Pour ceux qui ont cliqué, oui Tibro c'est l'inverse de orbit
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: cali le 01 novembre 2020 à 15:32:25
Je doute que Starlink ait un quelconque intérêt.

C'est un peu comme les antennes relais-terrestres à la campagne sauf que là, elles sont dans le ciel et qu'il sera encore plus difficile d'augmenter la capacité.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 01 novembre 2020 à 16:08:27
Avec plus de bases terrestres, et plus de satellites, avec éventuellement des bandes passantes qui augmenteront dans l'avenir, au delà des 96 Gb/s qui sont déjà très bien, si.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: cali le 01 novembre 2020 à 16:27:36
96 Gb/s

Source ?

À ma connaissance il n'y a que très peu de détails techniques.

Aussi, il n'y a pas que le débit binaire qui compte, il y a aussi le taux et la taille des paquets.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 01 novembre 2020 à 16:55:28
Source ?

kgersen, première page de ce topic. En fait 64 Gb/s, mes excuses :

pour la contention, les satellites déjà lancés ont 16 Gbps de bande passante (BP) chacun. Les prochains satellites auront chacun 64 Gbps de BP.
Et contrairement a la 5G, il est plus facile de 'scaler' le nombre de satellites ou leur BP individuelle.

Je me garderais bien donc de "transposer" les problématiques de la 5G a ce type de techno.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 01 novembre 2020 à 17:07:03
En fait, après recherche, il semble que les satellites de la version 1.0 aient 17 Gb/s de bande passante.

Citer
Eric Ralph @13ericralph31 · Nov 11, 2019
My guess is that the v0.9 satellites had less-than-full bandwidth as prototypes and these v1.0 satellites have the full 17 Gbps.

https://twitter.com/13ericralph31/status/1193907376316809217?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1193907376316809217%7Ctwgr%5Eshare_3&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.teslarati.com%2Fspacex-starlink-satellite-upgrade-more-bandwidth-more-beams%2F
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 01 novembre 2020 à 17:10:52
Attention, 64Gb/s par satellite, c'est un débit très théorique.
Ici on est avec des satellites avec des faisceaux très étroits. Les documents Starlink soumis à la FCC américaine parlent de faisceaux de 1.5°, tout ça à 500km d'altitude.
OK, un satellite peut certainement atteindre ces 64Gb/s s'il produit un maximum de faisceaux (configurables à volonté grâce au beamforming) et que chaque faisceau a le débit maxi.
Mais ça suppose que la "demande de débit", les utilisateurs, soient répartis assez uniformément sur le territoire, et qu'ils pompent tous en même temps. Ce qui n'est évidemment pas le cas.
Donc je pense que ce débit ne sera jamais atteint.

En 1 point donné du globe (un petit village de quelques km carrés, un événement type Dakar ou Burning Man au milieu de la pampa), donc pour 1 seul faisceau, le débit cumulé atteignable sera forcément bien inférieur à ces 64Gb/s. Sans doute de l'ordre de 1Gb/s, à partager entre tous les utilisateurs.
D'ailleurs, Starlink promet dans le futur des connexions plafonnant à 1Gb/s, c'est sans doute de ça dont il parle : débit maximum par faisceau.

De plus, les satellites actuellement en fonction n'ont "que" 16Gb/s de capacité.

Comprenez bien mes propos : oui, Starlink fournira sans doute une connexion de grande qualité, pour du satellite, avec beaucoup de débit. Mais il faut faire attention aux chiffres et aux concepts manipulés. On ne peut pas faire "débit total divisé par nombre d'utilisateurs"...

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: cali le 01 novembre 2020 à 17:11:00
kgersen, première page de ce topic. En fait 64 Gb/s, mes excuses :

Donc rien ne venant de Starlink directement. Juste un mec faisant des théories sur twitter.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: kgersen le 01 novembre 2020 à 18:41:58
Ne pas oublier que ce n'est pas du geo donc chaque satellite passe rapidement au dessus d'un groupe de clients. La répartition de la BP n'est pas un calcul simple à faire d'autant que  les prochains satellites auront des liens laser entre eux permettant de faire une partie du trafic directement en 'haut'. cela pourra aussi concurrencer les liaison par cable sous-marins par exemple ou les liens HF locaux (pas pour des gros volumes bien sur mais pour du haute fréquence (finance) ou du remote control (drone armée, etc) par exemple).

Sans parler du 'court-cirtuitage 'des backbones traditionnels: je fais ma visio entre Rennes et Bordeaux sans passer par Paris ...

Starlink peut donc tres bien revendre de la BP non utilisée entre ses "ground stations" sans avoir un seul client avec antenne en direct. La carte de leur ground stations est un élément a suivre (peu d'info la dessus).

Mais en l'état il ne sert a rien de spéculer ni trop positivement ("Starlink c'est de la bombe, ca va tout tuer , faire des milliards et anéantir la fibre") ni trop négativement ('Starlink n'a aucun intérêt').

La réalité sera comme toujours plus au milieu et surtout évolutive: si l'intérêt et le bénéfice sont probants ca financera d'autres lancements et d'autres projets. Je ne sais pas combien ils ont dépensé en tout pour le moment. La partie 'terminaux' pour utilisateur grand public c'est de l'ordre de $70 millions d'investissement: si ce projet est abandonné ce n'est pas forcement tout Starlink qui le sera. Ils peuvent très bien se spécialiser en pro et/ou en militaire ou trouver d'autres utilisations.

En tous cas l'engouement du grand public est fort, surtout aux US avec des zones mal desservies en filaire. Il y a pas moins de 700000 demandes initiales pour le 1 million autorisé par la FCC (vu que chaque client 'émet' il faut une autorisation pour un certain nombre).


Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 01 novembre 2020 à 19:14:34
Attention, 64Gb/s par satellite, c'est un débit très théorique.
Ici on est avec des satellites avec des faisceaux très étroits. Les documents Starlink soumis à la FCC américaine parlent de faisceaux de 1.5°, tout ça à 500km d'altitude.
OK, un satellite peut certainement atteindre ces 64Gb/s s'il produit un maximum de faisceaux (configurables à volonté grâce au beamforming) et que chaque faisceau a le débit maxi.
Mais ça suppose que la "demande de débit", les utilisateurs, soient répartis assez uniformément sur le territoire, et qu'ils pompent tous en même temps. Ce qui n'est évidemment pas le cas.
Donc je pense que ce débit ne sera jamais atteint.

En 1 point donné du globe (un petit village de quelques km carrés, un événement type Dakar ou Burning Man au milieu de la pampa), donc pour 1 seul faisceau, le débit cumulé atteignable sera forcément bien inférieur à ces 64Gb/s. Sans doute de l'ordre de 1Gb/s, à partager entre tous les utilisateurs.
D'ailleurs, Starlink promet dans le futur des connexions plafonnant à 1Gb/s, c'est sans doute de ça dont il parle : débit maximum par faisceau.

De plus, les satellites actuellement en fonction n'ont "que" 16Gb/s de capacité.

Comprenez bien mes propos : oui, Starlink fournira sans doute une connexion de grande qualité, pour du satellite, avec beaucoup de débit. Mais il faut faire attention aux chiffres et aux concepts manipulés. On ne peut pas faire "débit total divisé par nombre d'utilisateurs"...

Leon.

J'enfonce peut être des portes ouverte mais j'ai essayé de chercher les sources des 2 débits que tu indiques et j'ai fini par trouver ce saint PDF transmis à la FCC le 15 novembre 2016 (https://fcc.report/IBFS/SAT-LOA-20161115-00118/1158349.pdf) (oui c'est vieux). Bon les choses ont un peu changé (1150km vs 550km, etc) mais admettons qu'une bonne partie soit toujours vrai.

1 ) Utilisateur <-> Satellite

Il est bien indiqué un objectif de débit de 1Gbps par utilisateur pour une latence de 25 à 35ms.

2 ) Station-sol<->satellite

Dans le document de la FCC il est indiqué que chaque satellite a une capacité entre 17 et 23 Gbps de bande passante.

(https://www.artiflo.org/images/starlink/FCC20161115ger5ger56g1e56rg156e.jpg)

Je pense que la confusion sur la bande passante vient du fait que lors du lancement des v1.0 en novembre 2019, il y a une déclaration lors du live qui disait qu'il y avait 400% de bande passante en plus par rapport aux v0.9.

Pour ma part (et beaucoup d'autres) je l'interprète comme le fait que les v1.0 sont les premiers à avoir les 17Gpbs de bande passante ce qui n'était pas les cas des prototypes v0.9.

Ce qui semble être confirmé par la déclaration faite en Juin 2020 de Steve Jurvetson (c'est un membre du board de SpaceX) indiquant que chaque lancement permettait d'ajouter 1Tbps de bande passante soit ~17Gpbs.

(https://www.artiflo.org/images/starlink/Steve-Jurvetson4564g6gre64gre4egr.jpg)

Mais je pense que s'intéresser uniquement à la partie satellite est un faux débat, le vrai débat c'est le nombre colossale de station au sol qu'il va falloir pour alimenter en bande passante tout ces satellites.

En 2018 un groupe de chercheur du MIT (http://www.mit.edu/~portillo/files/Comparison-LEO-IAC-2018-slides.pdf) à essayer de comparer les 3 projets de constellation.

(https://www.artiflo.org/images/starlink/mitgsh7gtr489trg489rtg894rt984.jpg)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: cali le 01 novembre 2020 à 21:48:24
Mais je pense que s'intéresser uniquement à la partie satellite est un faux débat, le vrai débat c'est le nombre colossale de station au sol qu'il va falloir pour alimenter en bande passante tout ces satellites.

Il me semble aussi que les satellites communiquent entre eux par laser, et que donc chaque satellite transporte potentiellement le trafic de ses voisins en plus de celui de ses propre clients.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 01 novembre 2020 à 21:53:56
Il me semble aussi que les satellites communiquent entre eux par laser, et que donc chaque satellite transporte potentiellement le trafic de ses voisins en plus de celui de ses propre clients.

Oui ce lien par laser entre satellite est un élément capitale pour la mise en place du réseau starlink.

Lors du lancement de Starlink 11, il y a eu une annonce qu'un test de "space laser" entre 2 satellites gen1 avait été réalisé et avait permis de faire transiter des centaines de Gbps.
 
Ce lien par laser entre satellites est prévue de longue date sur les satellites de gen2, c'est un des atouts de Starlink afin de faire baisser la latence sur des longues distances.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 02 novembre 2020 à 07:19:07
Il me semble aussi que les satellites communiquent entre eux par laser, et que donc chaque satellite transporte potentiellement le trafic de ses voisins en plus de celui de ses propre clients.
Attention, même si la communication par laser apporte un gros avantage (mais faisabilité non acquise), le problème reste entier.
Chaque communication entre une gateway terrestre et un satellite a un débit limité, vu les techno RF utilisées. KA-Sat par exemple transporte ~5Gb/s par gateway.
Surtout que Starlink reste sur la bande KA pour ces liaisons Gateway-Satellite. Ils ne montent pas dans des bandes plus hautes, ils ne visent pas la communication par laser, comme l'envisagent certains.
De plus, chaque gateway ne verra qu'un nombre très limité de satellites, vu que les satellites sont très bas.

Donc dans tous les cas, il faudra un nombre gigantesque de gateway, qu'il y ait communication inter-satellite ou non.
Le chiffre de 3500 (de l'étude d'artiflo) est un bon point de départ. Je pense que le chiffre final sera bien plus élevé, car il faudra acheminer le trafic intelligemment vers les Gateway, et on ne peut pas répartir n'importe comment le trafic n'importe quelle Gateway, à l'échelle de la Terre.
Ce problème existe pour toutes les constellations qui utilisent des liaisons gateway-satellite en bande KA.

Pour finir, la capacité totale n'est pas si impressionnante. Prenons les USA. Avec la première "étape" de la première "phase", on aura en permanence ~15 satellites au dessus des USA.
Donc 15satellites x 16Gb/s = 240Gb/s.
On sait faire aujourd'hui des satellites géostationnaires VHTS qui font la même chose ou mieux.

Donc je ne comprends pas les gens qui s'extasient devant les débits.
Oui, le ping/latence est incroyable. Mais le débit, non.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: fabtra31 le 02 novembre 2020 à 13:28:05
C'est sur que vu comme ca... mais apres faut voir aussi le rapport debit / prix.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Free_me le 02 novembre 2020 à 13:45:30
du coup l'antenne s'oriente vers le satelitte qui passe au dessus ? et elle le suit ? et elle switch sur le suivant qui arrive ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 02 novembre 2020 à 16:14:25
du coup l'antenne s'oriente vers le satelitte qui passe au dessus ? et elle le suit ? et elle switch sur le suivant qui arrive ?
On en a déjà discuté : c'est une antenne très spéciale. L'orientation motorisée, c'est juste une orientation approximative, pour regarder "là où il y a des satellites".
La vraie orientation du faisceau de l'antenne est faite par un "phased array beamforming" : un réseau de centaines de micro antennes (quelques millimètres chacune), configurées électroniquement avec des déphasages très précis. Ca permet d'orienter "électroniquement" le faisceau sans avoir à bouger l'antenne.
Et ça permet aussi de réorienter le faisceau instantanément pour le changement entre 2 satellites.
C'est une électronique qui coute cher, et c'est la toute première fois qu'on a ça dans un produit "grand public".

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Free_me le 02 novembre 2020 à 16:57:37
ok donc c'est la meme chose que les radars militaires.
mais est ce que l'orientation 'suit' le satelite ? et switch sur le suivant lorsqu'il arrive ?
Ca me parait obligatoire... un meme satelite reste visible combien de temps lorsqu'il est a 400/500km ? un 20aine de minutes ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 02 novembre 2020 à 17:04:13
ok donc c'est la meme chose que les radars militaires.
mais est ce que l'orientation 'suit' le satelite ? et switch sur le suivant lorsqu'il arrive ?
Ca me parait obligatoire...
Oui, c'est ce que j'ai déjà dit. Tu n'as pas lu mon message précédent?
Ca permet d'orienter "électroniquement" le faisceau sans avoir à bouger l'antenne.
Et ça permet aussi de réorienter le faisceau instantanément pour le changement entre 2 satellites.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: kgersen le 02 novembre 2020 à 17:12:32
Donc 15satellites x 16Gb/s = 240Gb/s.
On sait faire aujourd'hui des satellites géostationnaires VHTS qui font la même chose ou mieux.

donc 15 starlink = 1 Geo ?

donc un lancement Starlink = 60 sats = équivalent de lancer 4 Geo ? j'en doute.
Plus le prix d'une seul sat géo est sans doute x100 ou et pas x15. Le prix du lancement d'un geo est souvent plus cher que le geo lui-meme...et l'assurance le prix du sat en général.

Sans parler du spof, du fait qu'il ne sert qu'au dessus d'une seule zone, qu'on ne peut pas l'upgrade progressivement.

Y'a plus vraiment besoin de démontrer les avantages d'une constellation de petites entités versus une seule grosse entité. Du moins dans le cas de faire un réseau étendue.
Le geo c'est juste le top pour diffuser (broadcast) un contenu unique a des millions de récepteurs passifs (qui n'émettent pas).

Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 02 novembre 2020 à 17:46:18
donc 15 starlink = 1 Geo ?

donc un lancement Starlink = 60 sats = équivalent de lancer 4 Geo ? j'en doute.
Plus le prix d'une seul sat géo est sans doute x100 ou et pas x15. Le prix du lancement d'un geo est souvent plus cher que le geo lui-meme...et l'assurance le prix du sat en général.
Tu n'as pas compris mon propos; j'étais pourtant clair. Je n'ai pas parlé de prix! Où as-tu vu que je parlais de prix?
J'ai juste parlé de couverture et de débit. Le chiffre 15, c'est le nombre (approximatif) de satellites "Starlink 1iere phase" qui couvriront (à un instant T) le territoire des USA. Donc à la fin de cette 1iere phase, il y aura constamment ~15 satellites "Starlink phase 1" au dessus du ciel des USA.
Voir la carte dynamique :
https://satellitemap.space/

Oui, un gros géostationnaire devrait pouvoir faire la même chose en terme de débit (pas de latence), pour le territoire USA, que 15 satellites orbite basse "starlink 1iere génération" si on réussissait à les rendre "immobiles" au dessus des USA.
Mais comme on ne peut pas mettre 15 satellites orbite basse immobiles au dessus des USA (ah, les lois de la physique) il en faut des centaines/milliers qui défilent.

Et évidemment, le gros géostationnaire sera plus gros (donc plus cher) que la somme des 15 petits orbite basse, car il faut beaucoup plus de puissance électrique pour causer depuis beaucoup plus loin (36000km contre 500km).

Citer
Sans parler du spof, du fait qu'il ne sert qu'au dessus d'une seule zone, qu'on ne peut pas l'upgrade progressivement.
Tu cherches les arguments là où il n'y en n'a pas. Tu connais la fiabilité des gros satellites géostationnaires? C'est extrêmement fiable. Je ne pense pas qu'il existe un objet produit par l'homme plus fiable que ça... Certes, certains défaillent avant leur fin de vie, mais la majorité atteignent leur fin de vie prévue, entre 10 et 15 ans.

Citer
Y'a plus vraiment besoin de démontrer les avantages d'une constellation de petites entités versus une seule grosse entité. Du moins dans le cas de faire un réseau étendue.
A part le problème de latence (qui n'est pas un petit problème), tu penses vraiment que les constellations de petits satellites ont tant d'avantages par rapport à un ou plusieurs gros géostationnaire?
C'est juste un avis comme ça de ta part en ayant lu/écouté le buzz de Starlink?
Ou alors c'est plus sérieux? N'hésites pas à nous partager cette évidence qui est loin d'en être une pour beaucoup de monde, et les arguments qui vont avec.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: kgersen le 02 novembre 2020 à 19:07:18
Ou alors c'est plus sérieux? N'hésites pas à nous partager cette évidence qui est loin d'en être une pour beaucoup de monde, et les arguments qui vont avec.

Ben si tu évacue les couts de tout ton raisonnement plus rien n'a de sens.
si tu évacue la latence aussi.

en gros tu évacue tous les 'inconvénients' d'une solution A pour ensuite demander pourquoi B serait mieux que "A sans ses inconvénients" ?

Je te retourne la question: c'est quoi les inconvénients de Starlink par rapport a un geo ?

Tu considère une bonne solution qu'un paquet IP destiné a une seul personne a Marseille soit diffusé sur toute l'Europe ?

Je ne prétend pas être expert ou gobé le buzz de Starlink mais a un moment y'a la logique et la connaissance des réseaux IP et comment ils fonctionnent.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 02 novembre 2020 à 19:28:52
Ben si tu évacue les couts de tout ton raisonnement plus rien n'a de sens.
si tu évacue la latence aussi.
Donc si je comprends bien, pour toi il est évident que 4500 petits satellites (la phase 1 de Starlink), c'est plus économique que 5 à 10 gros satellites VHTS géostationnaires? Dans les 2 cas on couvrirait le globe sauf dans les hautes latitudes.
C'est si évident que ça? Tu as des chiffres?
Personnellement, je n'ai aucune idée de quelle solution est la plus économique...

Citer
Je te retourne la question: c'est quoi les inconvénients de Starlink par rapport a un geo ?
On en a déjà débattu précédemment, je ne vais pas revenir dessus. Relis le sujet depuis le début. Les difficultés sont immenses pour les constellations orbite basse. Encore plus que pour les constellations MEO (quelques milliers de km d'altitude). Et la rentabilité est loin d'être évidente.

Citer
Tu considère une bonne solution qu'un paquet IP destiné a une seul personne a Marseille soit diffusé sur toute l'Europe ?
Oh! :o Ta méconnaissance des satellites géostationnaires m'impressionne! 
Un géostationnaire moderne FSS typé HTS ou VHTS, c'est aujourd'hui des centaines de faisceaux, et dans un avenir très proche des milliers de faisceaux étroits. Un VHTS, ça devrait faire des faisceaux de 50km de large ou moins. Donc un signal destiné à un client n'est envoyée que sur ce faisceau, c'est évident. Exactement comme les faisceaux des satellites orbite basse.

Citer
Je ne prétend pas être expert ou gobé le buzz de Starlink mais a un moment y'a la logique et la connaissance des réseaux IP et comment ils fonctionnent.
Dans ce cas, si c'est si évident, pourquoi les acteurs continuent à faire des projets gros satellites géostationnaire pour de la data? (je ne parle pas de broadcast TV). Si c'est si évident, va dire tout de suite à Intelsat, Eutelsat, Inmarsat de tout arrêter immédiatement!

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: kgersen le 02 novembre 2020 à 19:49:01
Dans ce cas, si c'est si évident, pourquoi les acteurs continuent à faire des projets gros satellites géostationnaire pour de la data? (je ne parle pas de broadcast TV). Si c'est si évident, va dire tout de suite à Intelsat, Eutelsat, Inmarsat de tout arrêter immédiatement!

pourquoi y'a si peu d'offres et de compétition alors ? pourquoi aucun des 4 gros FAI francais n'en proposent directement (je ne compte pas la manip d'Orange pour être dans les clous règlementaires de couverture).

c'est quoi l'upload max raisonnable vers un geo ? tu compares des capacités de BP globales mais ne mentionne jamais l'upload. pour un particulier j'entend, pas la grosse entreprise qui met une parabole géante sur son immeuble.

Intelsat, Eutelsat, Inmarsat ont des geo qui ne font que de l'accès Internet, bidirectionnelle a destination de millions de petits clients et sur la globe entier ? je n'ai pas vu leur offre (y'en a surement mais c'est peu visible, pourquoi ?).

Encore une fois j'évite tout les raisonnements simplistes et binaires du style: "c'est geo ou leo". Ce genre de positionnement n'a aucun intérêt. Il est évident pourquoi on fait du geo, c'est avant tout historique sur les capacités de lancement et la techno radio. Tout comme on faisait des gros mainframes en informatique avant l'avènement de la micro (je suis assez vieux pour me rappeler les discours de ceux qui ne comprenaient pas la micro et ne juraient que par les mainframes.. ca me rappelle d'autre discours plus récents).

Il est évident que les geo ont encore un avenir. Starlink c'est une tentative pour trouver une autre voie , une alternative avec ses plus et ses moins. Est-ce mieux ou moins bien, personne n'en sait rien même pas toi. Et encore une fois le but de Starlink n'est pas d'aller rendre obsolètes les geo. Il a de la place la haut pour tout le monde.

C'est un projet qui implique des gens, des ingés, du financement, etc et vu l'état d'avancement on peut penser que ceux qui font cela ont quand même réfléchi un minimum a la question non?


Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 02 novembre 2020 à 23:09:12
si on prend skydsl (je connais pas trop le domaine, donc j'ai pris le premier resultat google pour la france) ils vendent du 1mbps max en upload sur le forfait de base, 4mbps max sur le plus gros, et une option pour pousser à 6mbps max l'upload (avec aucune garantie d'après les cgv) https://www.skydsl.eu/fr-FR/Particuliers/Internet-par-satellite/Tarifs/Particuliers/aper%C3%A7u


donc en période de confinement, et du développement du télétravail, ca fait léger pour encaisser la visio / conf call, garder de l'up pour permettre un d/l cohérent, et en plus se taper du lag dans les conversations...


clairement le point fort de la solution starlink, c'est l'up et ping qui sont propres (enfin théoriquement), couplé à la facilité d'usage pour faire oublier par quel moyen on se connecte à internet, et "juste ca marche" sans soucis de débit, lag&co
en tout cas, c'est comme ca que je perçois leur positionnement, et à voir comment ca va se comporter en phase réel d'utilisation ;)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 03 novembre 2020 à 06:51:46
En Europe, attendons le satellite géostationnaire nouvelle génération Konnect-VHTS pour comparer le tarif et les débits d'uplink/downlink avec Starlink. Starlink sera probablement devant en terme de débits, mais de combien?
Konnect-VHTS, c'est 500Gb/s de capacité sur l'Europe, lancement en 2021.
J'imagine que l'uplink pour les particuliers sera entre 10 et 20Mb/s.
Les 2 offres (Starlink et Konnect-VHTS) devraient être lancées officiellement (hors béta test) à peu près en même temps, avec 1 an d'écart maxi, entre 2021-2022.

KA-Sat (sur lequel est basée les offres actuelles SkyDSL et Nordnet) est un satellite de conception ancienne lancé il y a 10 ans. Il est donc normal qu'on ait des débits plus faibles. KA-Sat a seulement 80Gb/s de capacité sur l'Europe. Je ne trouve pas utile de comparer Starlink avec KA-Sat, ça n'a pas de sens.

Si vous voulez parler plus en détail de Konnect-VHTS, c'est ici : https://lafibre.info/satellite/un-nouveau-satellite-lance/

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: PhilippeMarques le 03 novembre 2020 à 09:33:04
Cela n'a aucun intérêt de comparer des solutions qui ne s'adressent pas au même segment de marché.
Pour le terrestre et Internet, là ou il est possible et facile d'avoir de la RF, cable ou fibre, le sat n'est pas concurrentiel, ni techniquement pour l'utilisateur, ni financièrement.
L'utilisation est la couverture d'endroit inaccessibles ou aucun maillage n'existe, en terrestre, aérien ou maritime.
C'est plus simple de faire un "proof of concept" avec des utilisateurs campés au sol, ce sont les cobayes essuyant les plâtres, mais in fine ce ne seront pas eux les plus intéressés par une solution Starlink.
Avoir des services en haute mer, ou en haut de l'Everest sera monnayable, à côté d'un DC, beaucoup moins.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 03 novembre 2020 à 09:49:55
Pour que ce soit rentable, il faudra bien qu'il y ait des millions d’utilisateurs. Pour l'instant, la licence demandée à la FCC, c'est 1 million d'utilisateurs, et il y a 700.000 demandes. Donc pas seulement au sommet de l'Himalaya.

1 million d'utilisateurs, à 100$/mois, cela fait 1.2 milliard sur une année. Il est clair qu'Elon Musk compte plus que sur des exceptions. Et il faut voir la situation des Etats-Unis, où les cablo-opérateurs sont en situation de monopole régional, et où les abonnés cherchent des solutions alternatives. Et toutes les régions du monde où Internet est peu accessible.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: PhilippeMarques le 03 novembre 2020 à 10:14:36
Imaginons que tu relies tous les vehicules Tesla vendus avec un abonnement de maj et de géoloc à Starlink, en lien avec google maps, tous les véhicules connectés auto-pilotés, à une précision bien plus fine que le GPS, et ce sur toute la planète.
Rentable ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 03 novembre 2020 à 10:27:19
à 100 $ par mois en plus du prix de la voiture ? Je doute qu'il y ait beaucoup d'intéressés. Non, je pense qu'Elon Musk table plus sur des abonnés Internet traditionnels.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 03 novembre 2020 à 10:44:32
Cela n'a aucun intérêt de comparer des solutions qui ne s'adressent pas au même segment de marché.
Pour le terrestre et Internet, là ou il est possible et facile d'avoir de la RF, cable ou fibre, le sat n'est pas concurrentiel, ni techniquement pour l'utilisateur, ni financièrement.
L'utilisation est la couverture d'endroit inaccessibles ou aucun maillage n'existe, en terrestre, aérien ou maritime.
C'est plus simple de faire un "proof of concept" avec des utilisateurs campés au sol, ce sont les cobayes essuyant les plâtres, mais in fine ce ne seront pas eux les plus intéressés par une solution Starlink.
Avoir des services en haute mer, ou en haut de l'Everest sera monnayable, à côté d'un DC, beaucoup moins.
Je pense qu'il ne sert à rien de broder sur des utilisations hypothétiques et peu probables de Starlink. Etablir une connexion en bande Ku-KA (>10GHz) sur une voiture, c'est juste impossible. Il faut un ciel constamment dégagé entre le véhicule et le satellite, sans la moindre feuille d'arbre, le moindre bâtiment. Le GPS utilise des fréquences beaucoup plus basses (bande L entre 1 et 2GHz), qui passent bien mieux les obstacles.

Starlink et les gros géostationnaires HTS/VHTS visent principalement les mêmes marchés, à savoir:
* Internet "fixe" (pour particuliers ou pour entreprises ou pour de la collecte d'antennes 3G/4G)
* Internet "mobile", mais uniquement sur les grosses unités maritimes, et les avions de transport de passager
Il est évident que Starlink ne vise pas uniquement cette 2ieme partie, contrairement à ce que tu imagines. Cette 2ieme partie génèrerait un chiffre d'affaire très insuffisant pour financer tous les investissements de Starlink.

Sinon, Elon Musk confirme ce que l'on savait tous :
https://twitter.com/elonmusk/status/1323431066158452736
@elonmusk
Lowering Starlink terminal cost, which may sound rather pedestrian, is actually our most difficult technical challenge.
2:05 AM · 3 nov. 2020·Twitter for iPhone


Leon
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: PhilippeMarques le 03 novembre 2020 à 11:12:33
Je pense qu'il ne sert à rien de broder sur des utilisations hypothétiques et peu probables de Starlink. Etablir une connexion en bande Ku-KA (>10GHz) sur une voiture, c'est juste impossible. Il faut un ciel constamment dégagé entre le véhicule et le satellite, sans la moindre feuille d'arbre, le moindre bâtiment. Le GPS utilise des fréquences beaucoup plus basses (bande L entre 1 et 2GHz), qui passent bien mieux les obstacles.

Starlink et les gros géostationnaires HTS/VHTS visent principalement les mêmes marchés, à savoir:
* Internet "fixe" (pour particuliers ou pour entreprises ou pour de la collecte d'antennes 3G/4G)
* Internet "mobile", mais uniquement sur les grosses unités maritimes, et les avions de transport de passager
Il est évident que Starlink ne vise pas uniquement cette 2ieme partie, contrairement à ce que tu imagines. Cette 2ieme partie génèrerait un chiffre d'affaire très insuffisant pour financer tous les investissements de Starlink.

Sinon, Elon Musk confirme ce que l'on savait tous :
https://twitter.com/elonmusk/status/1323431066158452736
@elonmusk
Lowering Starlink terminal cost, which may sound rather pedestrian, is actually our most difficult technical challenge.
2:05 AM · 3 nov. 2020·Twitter for iPhone


Leon
Ce que j'imagine ?
Que en passant il taille des croupières aux Géostationnaires, c'est un dommage collatéral, je ne pense pas que son but premier soit celui là.
Il construit sa propre flotte de Sat et ce n'est pas pour uniquement faire concurrence à des opérateurs Sat ou Internet.
Il imagine des synergies avec d'autres de ses activités, je me trompe peut-être, mais mon intuition me dis que c'est pour aller au delà de ce que font actuellement les autres, et il l'a déjà démontré.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 03 novembre 2020 à 11:16:40
A priori, il l'a dit, son but est de générer suffisamment d'argent avec ces abonnements Internet pour financer la colonisation de Mars...

D'ailleurs, il voudrait faire aussi une constellation autour de Mars, pour que les futurs habitants de Mars aient accès à Internet. Science Fiction ?

Citer
Internet spatial : Starlink, la "machine à fric" d'Elon Musk pour financer les voyages vers Mars

ESPACE - La société spatiale californienne SpaceX a déployé les 60 premiers mini-satellites de sa future méga-constellation Starlink. Le premier jalon d’un projet ambitieux visant à donner accès à Internet depuis l’espace à des milliards de personnes vivant dans les régions les plus reculées du monde et à remplir les caisses de la société. Explications.

https://www.lci.fr/sciences/internet-spatial-starlink-la-machine-a-fric-d-elon-musk-pour-financer-les-voyages-vers-mars-space-x-satellite-2122152.html
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: chantoine le 03 novembre 2020 à 11:30:57
D'ailleurs, il voudrait faire aussi une constellation autour de Mars, pour que les futurs habitants de Mars aient accès à Internet. Science Fiction ?

Il prévoit de vivre 150 ans ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 03 novembre 2020 à 12:27:23
Non, 30 ans de plus, 2050...

Citer
En effet, SpaceX a annoncé qu’il faudra environ 10 milliards de dollars ou plus pour construire la constellation, mais que Starlink pourrait rapporter jusqu'à 30 milliards de dollars par an, soit un peu plus de dix fois le chiffre d'affaires annuel de son activité de fusée.

https://www.developpez.com/actu/310114/Selon-les-conditions-d-utilisation-du-service-Starlink-SpaceX-pourrait-faire-ses-propres-lois-sur-Mars-peut-etre-qu-Elon-Musk-le-milliardaire-de-la-tech-sera-president/
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: kgersen le 03 novembre 2020 à 16:13:12
Faut faire un peu la part de choses entre ce que raconte Musk pour attirer des investisseurs  et ce qu'il fait vraiment. Chaque fois qu'il fait une déclaration regardez a qui elle s'adresse avant de la considérer plus ou moins sérieusement... Vous verrez qu'il y a un 'pattern' comme on dit.

Pour ce qui est des voitures ce n'est forcement pour avoir un lien permanent avec le Net mais un lien temporaire (a l'arret ou pendant les zones sans obstacles) pour, par exemple, mettre a jour (dans les 2 sens) les données du machine learning de l'autopilot et des metrics de diag (qui gênèrent un gros volume pour les liaisons 3G/4G actuellement embarqués dans les Tesla) (pour info: toutes les Tesla ayant l'autopilot participent a la collection de données pour affiner le modèle ML de l'autopilot). Il y a donc la une grosse synergie potentielle Tesla/Starlink, synergie qui peut être proposer a d'autres constructeurs auto/camion/bateau/avion par exemple.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 03 novembre 2020 à 19:26:22
Musk annonce des nouvelles salves d'invitation ET indique l'ouverture de la beta pour l'Europe pour Février/Mars (UTC+musk time).

Cela dépendra de beaucoup de paramètre dont forcément les autorisations de chaque pays et l'installation des gateways.

(https://www.artiflo.org/images/starlink/jtyjty14564984ffg.jpg)

Une beta tester a (https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/jncrsl/heavy_fog_and_still_going_strong/) fait des tests dans un gros brouillard et les résultats sont plutôt bon avec seulement 0.85% de perte de paquet (12 paquets perdus sur 1400) et une latence relativement stable.

(https://www.artiflo.org/images/starlink/e8qick3tr1x51.jpg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/kon0d39sq1x51.png)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/vdwesa1sq1x51.png)

Enfin les 200 Mbps aurait été dépassé (170Mbps étant maintenant la norme reporté sur de nombreux speedtest) mais sans confirmation pour l'instant :

(https://www.artiflo.org/images/starlink/Gi-_t3taCgVGzJt8AIR5_fluQxZMeACb9ulGG3lFvAg.png)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 03 novembre 2020 à 19:42:28
Une beta tester a (https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/jncrsl/heavy_fog_and_still_going_strong/) fait des tests dans un gros brouillard et les résultats sont plutôt bon avec seulement 0.85% de perte de paquet (12 paquets perdus sur 1400) et une latence relativement stable.
Il ne faut pas se tromper : 1% de perte de paquet, c'est au contraire assez mauvais pour une connexion Internet.
OK, pour un béta test, ça peut passer, ça ne me choque pas.
Mais il ne faut surtout pas se vanter de résultats médiocres, ça n'a pas de sens (à part si on est adorateur aveuglé de Starlink et du génie-gourou Elon-Musk).

Quand aux conditions météo : le brouillard affecte certes un peu les liaisons satellites en bande Ku et Ka, mais pas tant que ça. Surtout que personne ne connais l'épaisseur du brouillard montré ici.
C'est surtout dans les grosses averses de pluie que le signal est très atténué. Genre gros orages de pluie ou mousson. Et c'est surtout pour la bande Ka.

Bref, ce test ne montre aucunement la robustesse de Starlink vis à vis des conditions météo, et pour 2 raisons. Mais perso, je ne suis pas trop inquiet, ce sont des phénomènes que l'on connait bien, donc Starlink a du prendre tout ça en compte, avec des modulations adaptatives.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 03 novembre 2020 à 19:49:17
Il ne faut pas se tromper : 1% de perte de paquet, c'est au contraire assez mauvais pour une connexion Internet.
OK, pour un béta test, ça peut passer, ça ne me choque pas.
Mais il ne faut surtout pas se vanter de résultats médiocres, ça n'a pas de sens (à part si on est adorateur aveuglé de Starlink et du génie-gourou Elon-Musk).

Quand aux conditions météo : le brouillard affecte certes un peu les liaisons satellites en bande Ku et Ka, mais pas tant que ça. Surtout que personne ne connais l'épaisseur du brouillard montré ici.
C'est surtout dans les grosses averses de pluie que le signal est très atténué. Genre gros orages de pluie ou mousson. Et c'est surtout pour la bande Ka.

Bref, ce test ne montre aucunement la robustesse de Starlink vis à vis des conditions météo, et pour 2 raisons. Mais perso, je ne suis pas trop inquiet, ce sont des phénomènes que l'on connait bien, donc Starlink a du prendre tout ça en compte.

Leon.

Je ne sais pas pour la partie satellite, mais étant clients de ~2 000 lignes cuivre xDSL (NERIM, SFR, ORANGE, etc) en France, 0.85% de perte sur du WAN sur 1400 paquets dans des conditions météo défavorable (pluie, gel, etc) et sur des lignes mal entretenue c'est assez habituel.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 03 novembre 2020 à 20:03:12

Mais je pense que s'intéresser uniquement à la partie satellite est un faux débat, le vrai débat c'est le nombre colossale de station au sol qu'il va falloir pour alimenter en bande passante tout ces satellites.

En 2018 un groupe de chercheur du MIT (http://www.mit.edu/~portillo/files/Comparison-LEO-IAC-2018-slides.pdf) à essayer de comparer les 3 projets de constellation.

(https://www.artiflo.org/images/starlink/mitgsh7gtr489trg489rtg894rt984.jpg)

Attention, même si la communication par laser apporte un gros avantage (mais faisabilité non acquise), le problème reste entier.
Chaque communication entre une gateway terrestre et un satellite a un débit limité, vu les techno RF utilisées. KA-Sat par exemple transporte ~5Gb/s par gateway.
Surtout que Starlink reste sur la bande KA pour ces liaisons Gateway-Satellite. Ils ne montent pas dans des bandes plus hautes, ils ne visent pas la communication par laser, comme l'envisagent certains.
De plus, chaque gateway ne verra qu'un nombre très limité de satellites, vu que les satellites sont très bas.

Donc dans tous les cas, il faudra un nombre gigantesque de gateway, qu'il y ait communication inter-satellite ou non.
Le chiffre de 3500 (de l'étude d'artiflo) est un bon point de départ. Je pense que le chiffre final sera bien plus élevé, car il faudra acheminer le trafic intelligemment vers les Gateway, et on ne peut pas répartir n'importe comment le trafic n'importe quelle Gateway, à l'échelle de la Terre.
Ce problème existe pour toutes les constellations qui utilisent des liaisons gateway-satellite en bande KA.
...

Je reviens sur la discussions des Gateway, même si aujourd'hui ils ne sont qu'à la phase des beta test, les Gateways ont l'air d'être sur des sites protéger par une simple clôture avec aucune autre forme de procès et positionné proche de nœuds de fibre optique comme les Gateway validé en France.

(https://www.artiflo.org/images/starlink/1-RssFOnG.jpg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/3-c69Bfr8.jpg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/1-fvZldsN-scaled.jpg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/sjlija1o4yb51.jpg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/bxuegn1o4yb51.jpg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/uc5dcv1o4yb51.jpg)


On est loin des Gateway du Teleport de rambouillet d'Eutelsat  ;D
(https://www.artiflo.org/images/starlink/5101.jpg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/DcWWpX3XcAEiCXl.jpg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/308098-jpg_191641_1000x667.jpg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/308080-jpg_191632_1000x667.jpg)

Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 03 novembre 2020 à 20:06:37
Je reviens sur la discussions des Gateway, même si aujourd'hui ils ne sont qu'à la phase des beta test, les Gateways ont l'air d'être sur des sites protéger par une simple clôture avec aucune autre forme de procès et positionné proche de nœuds de fibre optique comme les Gateway validé en France.
Il y a qqch de particulier à Belin-Béliet ? Graveline ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 03 novembre 2020 à 20:09:33
Hahahahahahaha...

https://www.facebook.com/permalink.php?id=110902180738690&story_fbid=145054323990142
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 03 novembre 2020 à 20:14:19
Il y a qqch de particulier à Belin-Béliet ? Graveline ?

Oui ce sont des communes connue car Graveline c'est là où se trouve un gros DC de OVH et Villenave-d'ornon il y aussi un DC d'Interoute.

Alors ce ne sont pas être pas des gros noeuds optique mais il y a des gros DC dans ces 2 communes, on peut le voir sur https://www.infrapedia.com

Pour ce qui est de Belin-béliet par contre je me demande si c'est pas un erreur d'autorisation.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Free_me le 03 novembre 2020 à 20:14:58
Hahahahahahaha...

https://www.facebook.com/permalink.php?id=110902180738690&story_fbid=145054323990142

pourquoi tu rigoles ? c'est quoi le soucis ?
Le seul truc ridicule c'est que l'article est orienté de maniere plutot negative, genre spaceX c'est le mal
mais a part ca je vois rien...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: underground78 le 03 novembre 2020 à 20:16:35
Je pense que c'est pas l'article qui le fait rire mais le fait que les anti-5G aient trouvé un nouvel ennemi.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 03 novembre 2020 à 20:18:32
Je ne suis pas certain qu'OVH explique le choix de Graveline.

Par contre Belin-Béliet est sur le Paris-Hendaye (ex-Télia, Covage désormais) qui passe par Villenave-d'Ornon après vérification, donc ça me choque pas.

Edit : On trouve un Paris-Arras-Gravelines chez Covage il me semble aussi, ça me convainc plus que la présence d'OVH.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 03 novembre 2020 à 20:18:57
Je pense que c'est pas l'article qui le fait rire mais le fait que les anti-5G aient trouvé un nouvel ennemi.
C'est ça.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: eruditus le 03 novembre 2020 à 20:23:36
Va pas être simple de cramer les satellites.  :)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 03 novembre 2020 à 20:25:19
Pourtant, c'est très directionnel. peu d'ondes sur le côté. C'est pas fait pour arroser les smartphones...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: hwti le 03 novembre 2020 à 20:35:08
les résultats sont plutôt bon avec seulement 0.85% de perte de paquet (12 paquets perdus sur 1400) et une latence relativement stable.
Ca dépend si c'est 0,85% isolés, ou 12 secondes consécutives de coupure totale de connexion (mêmes statistiques de ping, mais ressenti utilisateur très différent).
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 03 novembre 2020 à 20:48:39
Je reviens sur la discussions des Gateway, même si aujourd'hui ils ne sont qu'à la phase des beta test, les Gateways ont l'air d'être sur des sites protéger par une simple clôture avec aucune autre forme de procès et positionné proche de nœuds de fibre optique comme les Gateway validé en France.
[...]
On est loin des Gateway du Teleport de rambouillet d'Eutelsat  ;D
En fait, tous les opérateurs satellites qui visent soit des gros satellites géostationnaires VHTS, soit des constellations haut débit, s'ils continuent à communiquer avec leurs satellite via radio en bande de fréquence "raisonnable" (Ka mais pas au delà), ils ont besoin de multiplier les gateways. C'est la seule méthode pour multiplier le débit : établir plus de liaisons radio avec un seul satellite, depuis plusieurs faisceaux du satellite.
Donc on a changé d'époque par rapport aux très gros "téléports" comme celui de Rambouillet.
Désormais on a besoin de multiples gateway, moins puissantes (car les beams sont étroits) et moins critiques-sensibles (car les multiples gateway se redondent entre elles).
Bref, quand on veut des gros débits, c'est surtout le nombre qui compte plutôt que la taille (sic), dans ces architectures.

<parenthèse ON>
(L'autre méthode pour faire l'uplink de VHTS, c'est de viser les bandes de fréquence très hautes Q ou V, avec d'énormes difficultés techniques).
(Il sera intéressant de voir ce qu'utilise Konnect-VHTS pour l'uplink de ses 500Gb/s : quelques gateway en bande Q/V ou beaucoup de gateways en bande Ka)
<parenthèse OFF>

Les gateway starlink actuelles sont étonnamment simples. Réalisées avec des antennes motorisées de taille raisonnable.
Il sera intéressant de voir ce que seront les vraies gateway à terme dans 1 ou 2 ans. Est-ce qu'ils utiliseront des antennes de plus grande taille? Combien d'antenne par gateway?

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 03 novembre 2020 à 21:35:46
Je ne suis pas certain qu'OVH explique le choix de Graveline.

Par contre Belin-Béliet est sur le Paris-Hendaye (ex-Télia, Covage désormais) qui passe par Villenave-d'Ornon après vérification, donc ça me choque pas.

Edit : On trouve un Paris-Arras-Gravelines chez Covage il me semble aussi, ça me convainc plus que la présence d'OVH.

Ce que je voulais dire c'est qu'en général on essaye de positionner un DC afin de faire en sorte qu'une double arrivé fibre soit relativement simple et peu couteuse en GC.
Et j'imagine que SpaceX essaye de faire pareil pour ses gateway, en tout cas c'est que l'on a fait dans ma COGIP quand on a construit nos 2 DC l'année dernière (ouais le cloud c'est pour les faibles).

1 ) Villenave-d'Ornon
Le DC de GTT/Interoute est abreuvé par au moins les fibres de GTT (obvious), Colt, Covage, Seacom.

(https://www.artiflo.org/images/starlink/interoute54v45f4fd948df894df.jpg)

2 ) Gravelines
Le DC d'OVH a ses propres fibre by OVH mais il y a aussi Colt et Covage qui sont pas loin sans parler des liaisons partant de Calais vers les UK.

C'est peut être simplement un hasard, mais c'est la présence de DC relativement connu se trouvant dans les même communes que les sites français choisi par Starlink pour ses premières gateway qui a attiré mon attention.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 03 novembre 2020 à 21:42:04
Et Belin-Béliet nous montre qu'il n'est pas nécessaire d'être proche d'un DC, mais qu'il suffit de se poser le long d'un longhaul. Ce qui ouvre le champ des possibles.

(je suis d'ailleurs pas certain qu'OVH aille vers RBX [par ex] en propre depuis GRA)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 03 novembre 2020 à 21:59:07
Effectivement ma théorie marche pas avec Belin-Béliet.  :-\
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 03 novembre 2020 à 22:00:56
Mais c'est intéressant et j'imagine bien Starlink construire son réseau le long de réseaux long distance existants.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: underground78 le 03 novembre 2020 à 22:29:05
Mais c'est intéressant et j'imagine bien Starlink construire son réseau le long de réseaux long distance existants.
Mais est-ce qu'on peut "s'insérer" n'importe où le long d'un tel réseau ? Au minimum il faut tomber à un endroit où il y a de l'amplification non ? Et encore ça me parait pas suffisant...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 03 novembre 2020 à 22:33:31
Non non, je dirais que le pré-requis ça va être une chambre avec une boîte d'épissure (bon pas forcément mais c'est plus simple on va dire). Donc tu peux poser une station tous les 5-7km.

Entre les 2 villes de Gironde là y a 45km, ça s'allume sans aucun problème.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 04 novembre 2020 à 07:11:30
Pour la contrainte "implantation près d'un réseau longue distance", je pense que ça dépend énormément de plusieurs choses:
 * A qui Starlink s'adresse pour réaliser les liaisons. Si c'est à un acteur qui a seulement un réseau longue distance peu capilaire en France, alors effectivement, je suis d'accord avec vous. Mais si c'est à un SFR, cette contrainte n'existe plus, car SFR a un réseau très capilaire en France. C'est je pense l'élément le plus important!
 * Le débit visé sur chacune des liaisons. Chaque gateway devrait pomper quelques dizaines de Gb/s (5Gb/s par liaison GW-Sat, 4 à 8 antennes). C'est plus facile à livrer "n'importe où" que si c'était des centaines de Gb/s (gros datacenter).
 * La rapidité de construction des liaisons qu'attend Starlink. Pour le béta test, ils vont au plus simple, au plus rapide (quick and dirty). Donc à proximité immédiate d'une chambre ou d'un site de réamplification, la construction sera très rapide. Mais la suite sera peut-être différente.
 * Le niveau de redondance attendu sur chaque liaison. Assurer une vraie double abduction c'est effectivement plus facile près d'un réseau dense de fibres qu'au milieu de nulle part.
 * Est-ce que le client (Starlink) allume un réseau de fibre noires, auquel cas la "topologie" n'est pas à négliger? Ou alors est-ce que Starlink achète de simples liaisons LAN2LAN à son fournisseur ?
 * et last-but-not-least : le prix! (que Starlink est prêt à payer). Poser des km de fibre ça se fait assez fréquemment pour un client qui le demande, et qui peut payer. Et si le client a besoin d'une vraie double abduction, il faut de toutes façon poser de nouveaux câbles. Donc s'implanter "juste à côté d'une boite d'épissure", ça ne suffit pas.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 04 novembre 2020 à 07:26:07
* La rapidité de construction des liaisons qu'attend Starlink. Pour le béta test, ils vont au plus simple, au plus rapide (quick and dirty). Donc à proximité immédiate d'une chambre ou d'un site de réamplification, la construction sera très rapide. Mais la suite sera peut-être différente.
 * Le niveau de redondance attendu sur chaque liaison. Assurer une vraie double abduction c'est effectivement plus facile près d'un réseau dense de fibres qu'au milieu de nulle part.
 * Est-ce que le client (Starlink) allume un réseau de fibre noires, auquel cas la "topologie" n'est pas à négliger? Ou alors est-ce que Starlink achète de simples liaisons LAN2LAN à son fournisseur ?
 * et last-but-not-least : le prix! (que Starlink est prêt à payer). Poser des km de fibre ça se fait assez fréquemment pour un client qui le demande, et qui peut payer. Et si le client a besoin d'une vraie double abduction, il faut de toutes façon poser de nouveaux câbles. Donc s'implanter "juste à côté d'une boite d'épissure", ça ne suffit pas.
Les réseaux "longue distance" répondent quand même parfaitement à ces 4 points :
- rapide (le réseau existe déjà)
- redondant (suffit de prendre une paire vers le nord et une vers le sud), y compris au milieu de rien là où il sera plus facile de trouver un terrain
- FON ou activé au choix (mais amha ils louent de la FON)
- pas besoin de nouveaux câbles tout en ayant une vraie double adduction, limitant le coût

Belin-Béliet en est le parfait exemple pour moi. On verra les prochaines implantations pour confirmer ou infirmer cette théorie.

Citer
* A qui Starlink s'adresse pour réaliser les liaisons. Si c'est à un acteur qui a seulement un réseau longue distance peu capilaire en France, alors effectivement, je suis d'accord avec vous. Mais si c'est à un SFR, cette contrainte n'existe plus, car SFR a un réseau très capilaire en France. C'est je pense l'élément le plus important!
Le plus capillaire après Orange (qui ne vend pas de FON) mais il faut relativiser, et est-ce nécessaire ou les réseaux LH ne répondent pas au besoin ? On parle de combien de stations ? Réparties de quelle manière ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 04 novembre 2020 à 07:42:41
Désolé pour le terme "adduction", je crois que je ne m'y ferais jamais.
- redondant (suffit de prendre une paire vers le nord et une vers le sud), y compris au milieu de rien là où il sera plus facile de trouver un terrain
Quand je parle de "vraie double adduction", pour assurer une redondance, c'est là où je pense que la proximité avec une unique boite d'épissure est insuffisante, contrairement à ce que vous discutiez avec underground78. Une vraie double adduction, ça nécessite de faire rentrer sur le site du client 2 câbles différents, passant par des chemins totalement différents. Donc ça nécessite de poser des câbles supplémentaires, et ça fait sauter la contrainte "être à proximité d'une boite d'épissure pré-existante sur réseau longue distance".

Est-ce que Starlink loue de la FON? Peut-être pour les "derniers km" entre un POP et ses sat-gateway. Mais pour cette phase de "test" actuelle, il est peu probable que Starlink allume son propre backbone/réseau de collecte.
Pour la phase de test, je pense qu'ils achètent des liaisons toutes faites, livrées soit en POP opérateur, soit directement sur les site gateway-sat.
Pour la suite, si Starlink a besoin d'un gros réseau de collecte, alors oui ils l'allumeront peut-être eux même.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 04 novembre 2020 à 07:45:51
Tu as effectivement raison, mais est-ce que perdre 1 station est un sujet ? Ou les quelques centaines/milliers de mètres entre la chambre et le terrain sont un SPOF tout à fait acceptable ?

Pour moi la multiplication des stations rend cette sécurisation pas nécessaire.

Donc on a changé d'époque par rapport aux très gros "téléports" comme celui de Rambouillet.
Désormais on a besoin de multiples gateway, moins puissantes (car les beams sont étroits) et moins critiques-sensibles (car les multiples gateway se redondent entre elles).
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 04 novembre 2020 à 07:51:08
Est-ce que Starlink loue de la FON? Peut-être pour les "derniers km" entre un POP et ses sat-gateway. Mais pour cette phase de "test" actuelle, il est peu probable que Starlink allume son propre backbone/réseau de collecte.
Typiquement je vois bien Starlink se faire livrer sur Bordeaux de la capa et allumer en propre Belin-Béliet dans le cadre d'un POC.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 06 novembre 2020 à 19:59:13
Il y a une gateway (https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/jozfde/photos_of_butte_mt_gateway/) qui a été installé relativement récemment, par rapport aux précédentes photos de gateway on peut y avoir :


Je suppose que certain doivent servir à la TT&C et d'autres à la liaison sol.

Mais je suis curieux de connaitre le débit par radome faisant la liaison sol.

(https://www.artiflo.org/images/starlink/igf7649b1kx51.jpg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/hunir5vd1kx51.jpg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/ewzbde9j1kx51.jpg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/ltcrv1v12kx51.jpg)

Elle se trouve dans une zone industrielle dans la ville de Butte au Montana correspondant à cette autorisation de la FCC (https://licensing.fcc.gov/ibfsweb/ib.page.FetchPN?report_key=2718300).
(https://www.artiflo.org/images/starlink/butte849f489f894fze.jpg)

Et une fibre Zayo passe pas loin
(https://www.artiflo.org/images/starlink/butte78fr87fr984f489efr.jpg)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 06 novembre 2020 à 20:31:06
Et une fibre Zayo passe pas loin
Voilà ! C'est ça qu'on veut voir ;).
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 07 novembre 2020 à 06:39:16
Mais je suis curieux de connaitre le débit par radome faisant la liaison sol.
Comme déjà dit précédemment, je pense que l'ordre de grandeur "à la louche", c'est 5Gb/s par antenne, et donc par liaison satellite-gateway. Dans les 2 sens. C'est le débit d'une gateway KA-Sat.
Les 8 antennes servent à viser 1 satellite différent chacune (ça n'aurais aucun sens de pointer 2 fois le même satellite depuis le même site).
On peut imaginer 2 choses pour expliquer le chiffre de 8 antennes.
* soit à terme avec la totalité des satellites prévus (dans très très longtemps), il y aura un maximum de 8 satellites différents visibles en même temps depuis la latitude de la gateway (la densité des satellites augmente en fonction de la latitude)
* soit ils prévoient 1 ou 2 antennes de backup en cas de défaillance parmi les 8. Ce sont des antennes motorisées donc avec une probabilité de défaillance plus élevée que des antennes fixes (géostationnaire).

Sachant ça, le débit moyen d'une gateway devrait se situer enter 10Gb/s et 40Gb/s. Encore une fois, ce sont des ordres de grandeur "à la louche".

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 07 novembre 2020 à 14:08:48
Comme déjà dit précédemment, je pense que l'ordre de grandeur "à la louche", c'est 5Gb/s par antenne, et donc par liaison satellite-gateway. Dans les 2 sens. C'est le débit d'une gateway KA-Sat.
Les 8 antennes servent à viser 1 satellite différent chacune (ça n'aurais aucun sens de pointer 2 fois le même satellite depuis le même site).
On peut imaginer 2 choses pour expliquer le chiffre de 8 antennes.
* soit à terme avec la totalité des satellites prévus (dans très très longtemps), il y aura un maximum de 8 satellites différents visibles en même temps depuis la latitude de la gateway (la densité des satellites augmente en fonction de la latitude)
* soit ils prévoient 1 ou 2 antennes de backup en cas de défaillance parmi les 8. Ce sont des antennes motorisées donc avec une probabilité de défaillance plus élevée que des antennes fixes (géostationnaire).

Sachant ça, le débit moyen d'une gateway devrait se situer enter 10Gb/s et 40Gb/s. Encore une fois, ce sont des ordres de grandeur "à la louche".

Leon.

Merci pour ton retour, question de noob en spatial, tu le calcul comment ton ~5Gb/s par antenne ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 07 novembre 2020 à 14:38:58
Le Canada vient d'accorder la licence  (https://twitter.com/ISED_CA/status/1324790429947174913) d'exploitation à SpaceX, c'est le second pays après les Etats-Unis qui s'ouvre à la Beta.

(https://www.artiflo.org/images/starlink/canada48htr948htr948rth948.jpg)

Il est possible (https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/jpcay2/look_what_fedex_just_dropped_at_my_door_volcano/) de demander un autre type de kit de montage de type "volcano mount roof" sur le site de starlink.

Comme on le voit dans cette vidéo d'unboxing ce kit arrive avec un petit sac pour transporter l'antenne sur le toit afin d'éviter de la faire tomber.
https://www.youtube.com/watch?v=Zl3n_jVpa


Ce qui donne une installation assez propre ma foi (https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/jpgq6w/final_install_complete_roof_mount_was_not/), la partie la plus longue étant apparemment de faire passer le câble.

(https://www.artiflo.org/images/starlink/t9prqcoreox51.jpg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/aycm9doreox51.jpg)

(https://www.artiflo.org/images/starlink/0qyhca9bnpx51.jpg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/hmgiia9bnpx51.jpg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/hfznl1abnpx51.jpg)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: xillibit le 07 novembre 2020 à 15:19:05
Rassurez-moi le placement de votre antenne c'est du provisoire ? Dans les endroits ou il y a de la neige votre antenne va se retrouver par terre, il faut la mettre plus haut vers le faitage. Si il y a des cheminées sur le toit il faut rester sur la même ligne que les cheminées ou aller plus haut ou mieux attacher à une cheminée
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Hugues le 07 novembre 2020 à 17:25:28
Ce n'est pas son installation, mais ça a l'air plutôt définitif
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 08 novembre 2020 à 07:00:13
Merci pour ton retour, question de noob en spatial, tu le calcul comment ton ~5Gb/s par antenne ?
Tout d'abord, comme déjà dit, c'est le débit d'une gateway KA-Sat. Donc ça fait un bon point de départ.
https://lafibre.info/satellite/ka-sat-gaspillage-du-spectre-radio/

Ensuite, voici une autre estimation par calcul.
Attention, c'est ordre de grandeur à la louche, je peux me tromper d'un facteur 2 ou plus. Ce ne sont que des hypothèses de ma part, rien d'autre; ne pas prendre pour argent comptant.
Dans la description de Starlink à destination de la FCC (régulateur des télécommunications aux USA), ils parlent de 1GHz de spectre radio par beam.
https://licensing.fcc.gov/myibfs/download.do?attachment_key=1190019
On peut imaginer qu'en 1 point donné, où il y a une gateway, ils allouent 80 à 90% de ces 1GHz à la gateway (le reste aux utilisateurs). Disons 900MHz.
Il y a 2 polarisations, circulaires droite et circulaire gauche; on peut utiliser 2 fois le spectre sur 1 beam donné. Donc 2x900MHz ~= 1800MHz au total pour la gateway.
Pour finir, en bande Ka, avec d'aussi petites antennes (sur le satellite et à terre), avec des satellites orbite basse de faible puissance, j'imagine une modulation + FEC qui atteint 2 à 3 bits/s par hertz, pas plus.
C'est sur cette dernière donnée (bits/s par hertz) que je peux me tromper le plus.
3 x 1800MHz = 5400Mbps = 5.4Gbps.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 08 novembre 2020 à 08:40:24
Tout d'abord, comme déjà dit, c'est le débit d'une gateway KA-Sat. Donc ça fait un bon point de départ.
https://lafibre.info/satellite/ka-sat-gaspillage-du-spectre-radio/

Ensuite, voici une autre estimation par calcul.
Attention, c'est ordre de grandeur à la louche, je peux me tromper d'un facteur 2 ou plus. Ce ne sont que des hypothèses de ma part, rien d'autre; ne pas prendre pour argent comptant.
Dans la description de Starlink à destination de la FCC (régulateur des télécommunications aux USA), ils parlent de 1GHz de spectre radio par beam.
https://licensing.fcc.gov/myibfs/download.do?attachment_key=1190019
On peut imaginer qu'en 1 point donné, où il y a une gateway, ils allouent 80 à 90% de ces 1GHz à la gateway (le reste aux utilisateurs). Disons 900MHz.
Il y a 2 polarisations, circulaires droite et circulaire gauche; on peut utiliser 2 fois le spectre sur 1 beam donné. Donc 2x900MHz ~= 1800MHz au total pour la gateway.
Pour finir, en bande Ka, avec d'aussi petites antennes (sur le satellite et à terre), avec des satellites orbite basse de faible puissance, j'imagine une modulation + FEC qui atteint 2 à 3 bits/s par hertz, pas plus.
C'est sur cette dernière donnée (bits/s par hertz) que je peux me tromper le plus.
3 x 1800MHz = 5400GHz = 5.4Gbps.

Leon.

En tout cas tes paramètres ne paraissent pas ridicule.
Il doit il y avoir possibilité de monter en 16apsk à des moments, quand tout va bien, mais ...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 08 novembre 2020 à 08:50:57
En tout cas tes paramètres ne paraissent pas ridicule.
Il doit il y avoir possibilité de monter en 16apsk à des moments, quand tout va bien, mais ...
16APSK et FEC 3/4, en DVB-S2, ça fait à peu près 3bps par Hertz, non?
C'est à peu près ce que j'imagine pour Starlink. Et c'est donc l'hypothèse que j'ai prise.
Je ne retrouve plus les tableaux de calcul de débit en DVB-S2... Tu dois avoir ça sous la main, mattmatt, vu ton métier.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 08 novembre 2020 à 08:57:33
16APSK et FEC 3/4, en DVB-S2, ça fait à peu près 3bps par Hertz, non?
C'est à peu près ce que j'imagine pour Starlink. Et c'est donc l'hypothèse que j'ai prise.
Je ne retrouve plus les tableaux de calcul de débit en DVB-S2... Tu dois avoir ça sous la main, mattmatt, vu ton métier.

Leon.

Je t'envoie mon tableur dvb-s2 dans la journée
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 08 novembre 2020 à 09:57:42
J'ai retrouvé.
https://roks-tv.com/pages/dvb_s2

Donc avec  du DVB-S2 16APSK 10MSymbols/s FEC 3/4 on peut avoir 30Mb/s dans 12MHz.
Donc 2.5bps par Hertz. Un petit peu moins bien que les 3bps par Hertz que j'imaginais.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 08 novembre 2020 à 10:52:59
Merci pour vos retours :)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 09 novembre 2020 à 00:54:35
on commence à avoir des retours par temps de grosse pluie... (heavy rain d'après l'auteur mais pas plus de détails)

94mbps en d/l, 9mbps en up et 32ms de ping :)
(https://preview.redd.it/1yfmqzbewhx51.jpg?width=1024&auto=webp&s=e1f6e4c917791247c26c30dd0b634bf15b9ba1ab)
https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/josaf1/heavy_rain_speeds_white_salmon_wa/
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 09 novembre 2020 à 12:43:33
2 questions/remarques un peu polémiques sur Starlink

* L'antenne coute probablement (beaucoup) plus que les 500-600$, tarif de vente actuelle aux USA. Est-ce qu'en France, vu les lois sur les "ventes à perte", Starlink serait autorisé à vendre cette antenne moins cher que son cout de production? Quelqu'un connait un peu les lois française sur la "vente à perte"?

* Pourquoi Starlink ne propose que du Carrier-Grade-NAT ? C'est quand même très décevant. Une grosse connexion avec faible latence, je me serais attendu à une IP publique. Est-ce qu'on sait si c'est juste une phase transitoire, pour le béta-test?

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Hugues le 09 novembre 2020 à 12:45:17
* L'antenne coute probablement (beaucoup) plus que les 500-600$, tarif de vente actuelle aux USA. Est-ce qu'en France, vu les lois sur les "ventes à perte", Starlink serait autorisé à vendre cette antenne moins cher que son cout de production? Quelqu'un connait un peu les lois française sur la "vente à perte"?
De ce que j'en ai compris, ce qui est interdit c'est la revente a perte (ex le nutella chez intermarché), et pas la vente a perte (ex les imprimantes qui sont souvent vendues a perte par les constructeurs, qui se rattrapent sur les cartouches).
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: underground78 le 09 novembre 2020 à 13:05:38
De ce que j'en ai compris, ce qui est interdit c'est la revente a perte (ex le nutella chez intermarché), et pas la vente a perte (ex les imprimantes qui sont souvent vendues a perte par les constructeurs, qui se rattrapent sur les cartouches).
C'est exact, il faut qu'il y ait eu l'achat d'un produit et une revente sans transformation.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 09 novembre 2020 à 16:14:27
Grace à l'imagerie thermique on apprend que les antennes Starlink vont produire du miel :o

Ce qui pourrait confirmer (https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/jqlxo0/thermal_imaging_starlink_terminal_20_ambient_40/) le tweet de Musk disant que les antennes Starlink avait plus de module (~1780) que les antennes type AESA AN/APG-81 présente sur le F-35 (~1300).

(https://www.artiflo.org/images/starlink/ftaf683xm3y51.jpg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/771a4jixm3y51.jpg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/3m2zpezxm3y51.jpg)

Par contre, je ne sais pas si les abeilles vont passer l'hiver (https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/jqdk3y/it_works_great_in_the_cold_melts_all_the_snow_off/)  :sweat:

(https://www.artiflo.org/images/starlink/3acg5ai4c1y51.jpg)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 09 novembre 2020 à 16:53:48
Merci.
On attend avec impatience la première personne qui osera ouvrir l'antenne, pour voir ce qu'elle a dans les tripes.
Un bidouilleur qui n'a soit pas peur de détruire l'antenne, soit qui a suffisamment de compétences pour être certain de pouvoir la remonter (ou de s'arrêter avant de la détruire).

Encore une fois, cette antenne, sa complexité, c'est aussi compliqué que de lancer des centaines/milliers de satellites. C'est surtout la proposer à un tarif raisonnable qui semble très difficile.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 09 novembre 2020 à 17:00:02
Merci.
On attend avec impatience la première personne qui osera ouvrir l'antenne, pour voir ce qu'elle a dans les tripes.
Un bidouilleur qui n'a soit pas peur de détruire l'antenne, soit qui a suffisamment de compétences pour être certain de pouvoir la remonter (ou de s'arrêter avant de la détruire).

Encore une fois, cette antenne, sa complexité, c'est aussi compliqué que de lancer des centaines/milliers de satellites. C'est surtout la proposer à un tarif raisonnable qui semble très difficile.

Leon.

Comment ça, l'antenne du f35 ne coute pas 400€....
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 09 novembre 2020 à 17:14:45
et on voit sur la photo l'action du système de chauffage de l'antenne qui aide a eviter que la glace reste :)

on voit mieux sur la deuxieme photo du post reddit :
(https://preview.redd.it/aghf6ai4c1y51.jpg?width=320&crop=smart&auto=webp&s=8f6939989c506f674183e37b5bb3ed8f5a345f40)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 09 novembre 2020 à 17:22:39
et on voit sur la photo l'action du système de chauffage de l'antenne qui aide a eviter que la glace reste :)

on voit mieux sur la deuxieme photo du post reddit :
Même si beaucoup de monde dit qu'il y a un système de chauffage, ça n'est clairement pas le cas.
Une antenne "phased array beamforming", ça intègre une électronique complexe, faite de centaines de petits composants électroniques (déphaseurs RF, amplificateurs RF) répartis sur toute la surface de l'antenne.
Ces composants chauffent, surtout qu'ils sont très nombreux (plusieurs centaines).
Donc l'antenne chauffe. L'antenne consomme à elle seule plus de 100W, voir les échanges sur Reddit. Et ces 100W sont consommés même quand il fait chaud, preuve que ça n'est pas dédié au dégel de l'antenne.
C'est tout, rien de plus.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 09 novembre 2020 à 17:37:57
ah! d'accord, merci de cette correction  :)

j'ai lu trop vite les commentaires de la page de la photo, au final c'est donc plutôt cet été qu'il faudra surveiller le comportement de l'antenne en pleine chaleur :D
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 09 novembre 2020 à 17:39:41
Sur le brevet de l'antenne on devine plusieurs couches de composant. (https://patentimages.storage.googleapis.com/91/ce/8c/bd0f859d4f08e0/US20190252801A1.pdf)

(https://www.artiflo.org/images/starlink/brevet48g489gr948erg984gre.jpg)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 09 novembre 2020 à 17:44:18
Même si beaucoup de monde dit qu'il y a un système de chauffage, ça n'est clairement pas le cas.
Une antenne "phased array beamforming", ça intègre une électronique complexe, faite de centaines de petits composants électroniques (déphaseurs RF, amplificateurs RF) répartis sur toute la surface de l'antenne.
Ces composants chauffent, surtout qu'ils sont très nombreux (plusieurs centaines).
Donc l'antenne chauffe. L'antenne consomme à elle seule plus de 100W, voir les échanges sur Reddit. Et ces 100W sont consommés même quand il fait chaud, preuve que ça n'est pas dédié au dégel de l'antenne.
C'est tout, rien de plus.

Leon.

Oui la partie électronique de l'antenne chauffe bien vu que là le dos à été pris à 5°F (-15°C), la face hors module 30°F (-1.1°C) et un module à 40°F (4.4°C)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 13 novembre 2020 à 14:25:28
petit article sur le cout de l'antenne...

Citer
Roger Rusch, a satellite communications industry consultant at TelAstra, says he's not surprised by SpaceX's struggle with user-terminal costs.

"It's like taking ... a really state-of-the-art computer, and then connecting it to a very sophisticated array of electronics," Rusch told Business Insider. "It's one of the most sophisticated pieces of electronics that I've ever heard about, and there's a lot of sophisticated software that goes with it."

Based on the costs of comparable technology and what little is publicly known about SpaceX's pricing, the company may be losing thousands of dollars on every beta subscriber, says Tim Farrar, an industry consultant at TMF Associates. That's on top of growing capital costs for building, launching, and operating satellites.

"It seems likely that they are subsidizing [each terminal] by at least $1,000 for these initial customers, and possibly as much as $2,000," Farrar told Business Insider. "You'd need tens of thousands of customers before you got those subsidies down to $1,000 or less." (Farrar does some work for a rival internet provider but said he spoke independently for this story.)
https://www.businessinsider.com/spacex-starlink-satellite-dish-internet-user-terminal-cost-phased-array-2020-11?IR=T
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 13 novembre 2020 à 15:43:33
petit article sur le cout de l'antenne...
https://www.businessinsider.com/spacex-starlink-satellite-dish-internet-user-terminal-cost-phased-array-2020-11?IR=T

même 2000$ de perte par antenne, c'est sous estimé à mon sens.

On est au top de l'état de l'art du métier. Il faudrait une production vraiment de masse pour faire descendre les prix.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 13 novembre 2020 à 15:56:34
oui, c'est ce que sous-entend le reste de l'article aussi :

Citer
Rusch said going out and buying a similar phased-array component individually may cost "tens of thousands of dollars." He doesn't think SpaceX's costs are that high, but noted the technology is inherently complex, making it difficult to rapidly reduce cost.

[...]

The company is likely building what are called active electronically scanned arrays, which are popular for military applications like communications and radar, says Richard Williams, an engineer and physicist who researches and develops phased-array antennas. He noted assembling user terminals in-house would cut some costs, but not by all that much since most of the expense lies with making their microelectronic components.

"It is very, very intensive process. We're talking about people in clean rooms, and all kinds of safety protocols on top of person hours, materials, and components going into the fabrication process and machinery," Williams told Business Insider, speaking independently of his employer. "If there was a big revolution in increasing the efficiency of semiconductor fabrication for these integrated circuits, then we probably would have heard something about it by now."
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 14 novembre 2020 à 22:17:37
Les invitation pour la beta au Canada commencent à arriver. (https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/jtszik/just_got_invite_in_canada/)

Il est question de 649 CAD pour l'équipement et 129 CAD pour l'abonnement.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 14 novembre 2020 à 22:22:18
Au taux actuel ça fait $495 et $99 (arrondit à l'entier supérieur).
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 14 novembre 2020 à 22:24:56
Les invitation pour la beta au Canada commencent à arriver. (https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/jtszik/just_got_invite_in_canada/)

Il est question de 649 CAD pour l'équipement et 129 CAD pour l'abonnement.

Les 649 dollars canadiens doivent être quasi symboliques
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 14 novembre 2020 à 23:05:36
C'est le même prix qu'aux États-Unis.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 14 novembre 2020 à 23:07:59
Peut être une chance qu'un fournisseur US ne fassent par 1$ = 1€ pour une fois.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 14 novembre 2020 à 23:10:39
1 dollar vaut actuellement 0.84 €. Cela ferait l'abonnement mensuel à 84 €, et l'équipement à 420 €. Mais bon, je crois plus à 1 $ = 1 €.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 14 novembre 2020 à 23:17:26
Peut être une chance qu'un fournisseur US ne fassent par 1$ = 1€ pour une fois.

Enfin 649 €/$ ou son équivalent dans n'importe quelle monnaie, si ça représente moins de 20% du prix de revient de l'antenne, ça risque de ne pas durer très longtemps.

A moins qu'ils ne maîtrisent déjà la technologie pour ce prix là.
Si c'est le cas, ils pulveriseraient le secteur.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 15 novembre 2020 à 08:55:31
L'idée est certainement de faire baisser les prix par une production de masse. Et pour arriver à une production de masse, il faut dès le départ proposer un prix accessible. Elon Musk vise des millions d'abonnés, voire des dizaines de millions.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 15 novembre 2020 à 09:02:58
L'idée est certainement de faire baisser les prix par une production de masse. Et pour arriver à une production de masse, il faut dès le départ proposer un prix accessible. Elon Musk vise des millions d'abonnés, voire des dizaines de millions.

Soit mais c'est comme si tu vendais une Tesla model S le prix d'une Dacia Sandero.

Il va falloir plus qu'une optimisation industrielle pour y arriver.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 15 novembre 2020 à 09:12:00
C'est de l'électronique, pas de la mécanique. Un smartphone est plus puissant qu'un mainframe IBM des années 60. On a vu dans le domaine de l'électronique et de l'informatique d'énormes baisses des coûts par des productions en masse.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 15 novembre 2020 à 09:14:23
1 dollar vaut actuellement 0.84 €. Cela ferait l'abonnement mensuel à 84 €, et l'équipement à 420 €. Mais bon, je crois plus à 1 $ = 1 €.
C'est TTC le prix en USD ?

Car si c'est HT (souvent le cas là-bas) il faut rajouter la TVA pour avoir le prix dans notre contrée. On voit le débat à chaque sortie mondiale de smartphone où on oublie vite la TVA et la copie privée.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 15 novembre 2020 à 09:15:17
Après le volcano mount, voici le Ridgeline Mount (https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/ju7g02/photos_of_starlink_ridgeline_mount_and/).

Le kit ne comprend pas les contre poids qu'il faut se procurer (heureusement j'ai envie de dire).

(https://www.artiflo.org/images/starlink/0od55b54r8z51.jpg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/qy2yb2i7r8z51.jpg)

Rien à voir avec le kit mais cet utilisateur aurait atteint les 240Mbps !

(https://www.artiflo.org/images/starlink/yc8f7t3319z51.jpg)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 15 novembre 2020 à 09:23:44
C'est de l'électronique, pas de la mécanique. Un smartphone est plus puissant qu'un mainframe IBM des années 60. On a vu dans le domaine de l'électronique et de l'informatique d'énormes baisses des coûts par des productions en masse.


Des antennes de ce type, il pourrait s'en vendre quelques millions au total, mais pas des centaines ni des milliards.

La connectivité par satellite, dans les pays développés, c'est autour de 0.2/0.5 %.

Donc la production de masses dont tu parles ne se passera pas par là... Si elle est possible dans de telles proportions.



Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 15 novembre 2020 à 09:27:47
La phase de test de starlink, c'est 1 million d'utilisateurs, et 700.000 candidats dès aujourd'hui. On passe à une autre dimension, et une constellation de satellites couvrent le monde entier, pas seulement une zone comme un satellite géostationnaire. Et l'ensemble peut gérer bien plus d'utilisateurs, car répartis.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 15 novembre 2020 à 09:34:11
Après le volcano mount, voici le Ridgeline Mount (https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/ju7g02/photos_of_starlink_ridgeline_mount_and/).
..

Rien à voir avec le kit mais cet utilisateur aurait atteint les 240Mbps !

Oui et ?
Tu comptes t'extasier longtemps devant des speedtests qui ne représente pas grand chose ?
Par contre pourquoi tu oublies le fantastique 14Mb/s d'upload?

Tu n'as pas compris que le nerf de la guerre, ce n'est pas de faire péter le download dans une configuration instantanée ultra favorable pendant quelques minutes, mais d'avoir une stabilité sur le long terme et un hand over quasi seamless?



Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 15 novembre 2020 à 09:38:52
Ca va tu as passé un mauvais week-end ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 15 novembre 2020 à 09:51:28

Des antennes de ce type, il pourrait s'en vendre quelques millions au total, mais pas des centaines ni des milliards.

La connectivité par satellite, dans les pays développés, c'est autour de 0.2/0.5 %.

Donc la production de masses dont tu parles ne se passera pas par là... Si elle est possible dans de telles proportions.
Mattmatt, je trouve que tu exagères beaucoup la situation dans tes messages.
Stp, ne compare pas l'antenne Starlink avec les solutions existantes, il n'y a rien de comparable aujourd'hui sur le marché. C'est la toute première fois qu'un tel produit (antenne phased array beamforming bande Ka/Ku) est envisagé en production en masse.
Aujourd'hui les seules antennes phased array beamforming en bande Ka/Ku, c'est soit pour l'aviation (donc des contraintes énormes de température, vibration, fiabilité, légèreté), soit pour les pro, soit pour l'armée. Donc que des marchés pour lesquels on regarde beaucoup moins à la dépense.

Oui, il est très probable que l'antenne coute beaucoup plus de 600euros aujourd'hui, je le crois fortement. Mais je ne pense pas que c'est dans les 3000euros comme tu l'imagines.
Ce qui coute cher dans ces antennes, c'est surtout les composants électroniques "beamformer" autrement appelés "déphaseurs RF".
Chaque antenne doit en comporter une centaine de ces composants. Chacun de ces composants "sur étagère" coute aujourd'hui plus de 10euros.

Donc si Starlink réussi à faire produire des composants (ASIC) dédiés, avec un volume de 10 ou 100 millions (10 millions de composants, pas 10 millions d'antennes), alors c'est crédible de faire baisser les prix. Avec "seulement" 100 000 ou 1 million antennes pour le monde entier.
Je travaille dans l'électronique embarquée (automobile) et il est très fréquent que l'on propose des ASIC dédiés à certaines applications très spécifiques, parfois réservé à 1 seul équipementier, même pour des composants complexes, dès que le volume se compte en millions ou dizaines de millions de composants.
Même dans le domaine des composants "radiofréquence", ça se fait ce genre de choses. 

Le reste de l'antenne, on sait faire à cout raisonnable. Il n'y a pas de différence fondamentale pour le reste de l'antenne avec des antennes satellite plates (je parle de celles faites avec des réseaux passifs d'antennes, pas les paraboles fines cachées derrière une face plane). Une petite antenne plate, de la taille de la Starlink, c'est vendu entre 70 et 150euros, LNB compris.

Pour finir, la puissance radio d'une antenne client "Starlink" doit être très faible, j'imagine 1W pas plus. Du coup, les composants peuvent être optimisés pour ces faibles puissances, contrairement aux antennes dédiées à l'aviation.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 15 novembre 2020 à 10:03:55
Mattmatt, je trouve que tu exagères beaucoup la situation dans tes messages.
Stp, ne compare pas l'antenne Starlink avec les solutions existantes, il n'y a rien de comparable aujourd'hui sur le marché. C'est la toute première fois qu'un tel produit (antenne phased array beamforming bande Ka/Ku) est envisagé en production en masse.
Aujourd'hui les seules antennes phased array beamforming en bande Ka/Ku, c'est soit pour l'aviation (donc des contraintes énormes de température, vibration, fiabilité, légèreté), soit pour les pro, soit pour l'armée. Donc que des marchés pour lesquels on regarde beaucoup moins à la dépense.

Oui, il est très probable que l'antenne coute beaucoup plus de 600euros aujourd'hui, je le crois fortement. Mais je ne pense pas que c'est dans les 3000euros comme tu l'imagines.
Ce qui coute cher dans ces antennes, c'est surtout les composants électroniques "beamformer" autrement appelés "déphaseurs RF".
Chaque antenne doit en comporter une centaine de ces composants. Chacun de ces composants "sur étagère" coute aujourd'hui plus de 10euros.

Donc si Starlink réussi à faire produire des composants (ASIC) dédiés, avec un volume de 10 ou 100 millions (10 millions de composants, pas 10 millions d'antennes), alors c'est crédible de faire baisser les prix. Avec "seulement" 100 000 ou 1 million antennes pour le monde entier.
Je travaille dans l'électronique embarquée (automobile) et il est très fréquent que l'on propose des ASIC dédiés à certaines applications très spécifiques, parfois réservé à 1 seul équipementier, même pour des composants complexes, dès que le volume se compte en millions ou dizaines de millions de composants.
Même dans le domaine des composants "radiofréquence", ça se fait ce genre de choses. 

Le reste de l'antenne, on sait faire à cout raisonnable. Il n'y a pas de différence fondamentale pour le reste de l'antenne avec des antennes satellite plates (je parle de celles faites avec des réseaux passifs d'antennes, pas les paraboles fines cachées derrière une face plane). Une petite antenne plate, de la taille de la Starlink, c'est vendu entre 70 et 150euros, LNB compris.

Pour finir, la puissance radio d'une antenne client "Starlink" doit être très faible, j'imagine 1W pas plus. Du coup, les composants peuvent être optimisés pour ces faibles puissances, contrairement aux antennes dédiées à l'aviation.

Leon.

On verra ce qu'il se passera...

Ce qui est sur c'est que starlink ne pourra pas perdre autant d'argent indéfiniment.

Les déphaseurs sont en ce moment très populaires avec la demande des équipementiers télécoms pour la 5G, mais on ne voit pas de baisses de prix significatifs.






Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 15 novembre 2020 à 10:48:58
Oui, c'est un pari, et on verra si Elon Musk arrive à le gagner. Car au delà des coûts des terminaux, il y a aussi celui de tous les satellites, plus des nombreuses stations terrestres nécessaires, et de leur raccordement.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: kgersen le 21 novembre 2020 à 17:39:35
Il y a un "Ask Me Anything" sur reddit ce soir a 21h avec des gens de Starlink:

https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/jybmgn/we_are_the_starlink_team_ask_us_anything/



Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 23 novembre 2020 à 09:45:08
Il y a un "Ask Me Anything" sur reddit ce soir a 21h avec des gens de Starlink:
https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/jybmgn/we_are_the_starlink_team_ask_us_anything/
C'était prévisible, on n'a absolument rien appris de plus via ce "Ask Me Anything".

Encouragé par Starlink qui a initié un "bug-bounty" (https://bugcrowd.com/spacex), Un hacker canadien a entrepris de démonter l'antenne.
Ca n'est que le tout début du démontage.
J'espère de tout coeur qu'il pourra démonter le "phased array" sans le détruire, pour que l'on comprenne de quoi est constituée l'antenne dans le détail.
Et si au passage on pouvait en apprendre un peu plus via un "reverse engineering", espionnage de l'électronique en fonctionnement, ça serait sympa aussi, mais c'est pas gagné.

https://www.youtube.com/watch?v=QudtSo5tpLk


Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 26 novembre 2020 à 12:38:36
Hop, voici un démontage encore plus poussé de l'antenne Starlink. Le gars ne s'est pas emmerdé, il a carrément détruit l'antenne.
On voit pas moins de ~1000 déphaseurs RF ! Pour sans doute autant d'éléments d'antenne.
Bref, c'est un beau joujou.

https://www.youtube.com/watch?v=iOmdQnIlnRo

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 06 décembre 2020 à 18:58:20
Je rattrape mon retard de redit.

Vidéo de l'ouverture du modem/routeur (https://youtu.be/ObCTB8ol3Ng) dans laquelle on apprend que le SoC est un très populaire Qualcomm IPQ4018 (https://www.qualcomm.com/products/ipq4018).

(https://www.artiflo.org/images/starlink/router485g84tr48th84trh.jpg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/router485g84tr486ge.jpg)

Vidéo de l'ouverture de l'antenne : ici (https://youtu.be/QudtSo5tpLk) ou comme posté juste avant.

(https://www.artiflo.org/images/starlink/antennarnfnfnfr9.jpg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/antennah4t89rh48rt9h4r9jpg.jpg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/antenna489jt4j89ty8j9t.jpg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/antenna48g9er4g9eg849e.jpg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/antennafzefefe48vdf231fd123fd.jpg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/antennafze8f9ze9f489z8fz.jpg)

Des premiers graphiques de latence, gigue et perte de paquet (https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/k4er6q/smokeping_latency_plot_for_past_24_hours/) et sur ces tests les valeurs ne sont pas bonne du tout :/.

(https://www.artiflo.org/images/starlink/3wnvwqvyvo261.png)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/1s497497wo261.png)

L'adaptation d'une fixation d'antenne satellite standard (https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/k2s00d/moved_dishy_to_roof_thanks_bell_xplornet/) pour une fixer l'antenne Starlink.

(https://www.artiflo.org/images/starlink/vui1twgzp0261.jpg)

Ou comme cela (https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/jzsra3/starlink_dish_installed_in_the_upper_peninsula_of/)

(https://www.artiflo.org/images/starlink/vijrf5w3m2161.jpg)

La présence d'une antenne Starlink sur la barge (https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/k2ut19/starlink_of_course_i_still_love_you/) "Of Course I Still Love You", sans aucune forme de protection.

(https://www.artiflo.org/images/starlink/5gp3urkch1261.jpg)

Un couple de beta tester sont arrivés à profiter de 2 accès à la beta (https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/k2tmuu/multipath_tcp_for_the_win/), un peu de MPTCP est en avant la musique.

(https://www.artiflo.org/images/starlink/0t7papxt51261.jpg)

Un ingénieur réseau a pu tester pendant 5 jours la beta (https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/k2ag4c/thoughts_from_a_network_engineer_after_having/), on y apprend (ou réapprend) plusieurs choses entre autre
(https://www.artiflo.org/images/starlink/o45xkpj1mu161.png)

Edit : edit à la demande de Leon
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 07 décembre 2020 à 07:52:19
@artiflo : quel est l'intérêt de poster des trucs que j'ai déjà posté? Je sais que tu fais exactement les mêmes messages sur plusieurs forums, mais il faudrait ajuster/adapter un minimum, je pense.
Je te laisse éditer ton message, stp?

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: underground78 le 07 décembre 2020 à 08:08:36
Ça fait un bon résumé pour les gens qui ne suivent pas activement le topic.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 07 décembre 2020 à 22:48:24
SpaceX vient de remporter une enveloppe de 885.5 Millions de $ (https://docs.fcc.gov/public/attachments/DOC-368588A1.pdf) des 9.2 Milliards de $ alloué par la FCC dans le cadre de la phase 1 de la lutte contre la fracture numérique aux USA. Des 180 entreprises ou consortium ayant remportés un morceau de cet appel d'offre allant d'une dotation de 1.320 Milliard de $ pour la plus grosse à 1 790 $ pour la plus petite, SpaceX est la seule compagnie couvrant 35 états.

(https://www.artiflo.org/images/starlink/bcv515uy89uky.jpg)

Des nouveaux graphiques smokeping (https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/k7mj2x/starlink_latency_and_packet_loss_graphs_from/) d'un autre utilisateur donnant des meilleurs courbes mais encore loin de ce que peut faire l'xDSL ou encore mieux la fibre. Ces tests ayant été fait sur une ligne avec peu ou pas de débit utilisé durant les tests (qui peuvent influer grandement les résultats) car l'utilisateurs à aussi un lien fibre (le mec se paye un backup Starlink de sa fibre OKLM).

(https://www.artiflo.org/images/starlink/t3x0pfw9ih361.png)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/cg4fpb18ih361.png)

Pour référence, pour ceux qui ne sont pas habitué à smokeping (et sa notation polonaise inverse des RRD  :-X), voila à quoi ressemble un graph smokeping sur de la fibre.

(https://www.artiflo.org/images/starlink/0ecw9i7wmh361.png)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: kgersen le 04 janvier 2021 à 09:58:32
Je ne sais pas si cela a déja été mentionné dans ce sujet mais , a priori, Starlink s'appuie sur Google Cloud (AS 36492) pour annoncer ses IPs.

Donc Starlink ne serait qu'un ISP de 'last miles' (boucle locale) et ensuite le réseau de Google prendrait le relais pour router le trafic.du moins dans un 1er temps.

pour la France a priori 2 blocs /24 sont déja prévu:

188.95.144.0/24
188.95.145.0/24

ainsi qu'un /35 en IPv6:

2a0d:3340:2000::/35

les reverse dns ont l'air d'indiquer cela en tout cas.

par exemple: https://bgp.he.net/net/188.95.144.0/24#_dns

et curieusement toutes ses IPs répondent au ping...

A noter que Google est actionnaire de Starlink a hauteur de 8% environ.

source: https://twitter.com/Megaconstellati/status/1345776484636569602
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: underground78 le 04 janvier 2021 à 10:15:12
Je ne sais pas si cela a déja été mentionné dans ce sujet mais , a priori, Starlink s'appuie sur Google Cloud (AS 36492) pour annoncer ses IPs.
Oui, il avait été mentionné que Starlink n'utilisait pas son AS mais faisait sorti son trafic via Google.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 04 janvier 2021 à 10:57:04
Je ne sais pas combien Google a d'IPv4, mais j'imagine qu'ils doivent en avoir des paquets... C'est plus difficile pour un nouvel arrivant, comme déjà dit.

P.S : d'après ce site, cet AS aurait 25600 adresses IPv4, moins que je pensais et d'après le nom, prévues pour du WiFi à l'origine.
https://asrank.caida.org/asns/36492
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Hugues le 04 janvier 2021 à 11:16:40
 IPs Originated (v4): 33,280
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: underground78 le 04 janvier 2021 à 11:19:34
Starlink a quand même des IPv4 et ils font du CG-NAT donc les besoins sont pas forcément gigantesques. Je ne sais pas si c'est vraiment la raison principale qui fait qu'ils passent par Google.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 04 janvier 2021 à 12:35:06
Mouais, attention. Pour l'instant on est en béta test ouvert. Ils font sans doute au plus simple dans un premier temps.
La situation du transit IP aura le temps de changer dans les mois et années à venir, quand Starlink sera en "full production" avec la totalité de leur constellation, et plusieurs millions de clients.

Autre info importante: la contrainte de dégagement de l'antenne est quand même assez difficile à respecter avec Starlink, et c'est beaucoup plus compliqué qu'avec une antenne satellite classique.
Rien d'impossible, on est d'accord, mais plus compliqué.
Une antenne satellite classique a seulement besoin d'un dégagement sur une toute petite portion du ciel, donc on peut choisir facilement son emplacement : elle ne pointe qu'un ou 2 points du ciel éloignés de quelques degrés les uns des autres.
Au contraire, Starlink, comme toutes les futures offres basées sur des satellites défilants en bande de fréquence élevée (supérieur à 10GHz), ça nécessite un bon dégagement sur une grande partie du ciel, vu que l'antenne doit voir en direct des satellites qui défilent.
Le Reddit de Starlink est rempli de clients pour lesquels ça marchotte seulement (x% du temps seulement) car ils ont été trop optimistes sur le dégagement de l'antenne, malgré l'application smartphone starlink (très bien faite) pour tester.
https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/koqhjf/starlink_temporary_installation_only_getting_60/
Bref, vu que Starlink propose de l'auto-installation exclusivement, plutôt que de passer par un réseau d'installateurs officiels, il faut faire l'éducation des clients, et ça va être très compliqué à mon avis.
Bon courage à la hotline de Starlink, je compatis, ça ne va pas être drôle.
Vu le nombre de gens qui s'inscrivent en sachant pertinament qu'ils n'ont pas le dégagement demandé, ça fait peur... Ces gens seraient-ils idiots? Ca reste un mystère pour moi.
A la rigueur, il faudrait que Starlink impose à ses futurs clients d'envoyer une capture d'écran ou plutôt un "compte rendu automatique" de l'étude de dégagement avec l'appli smartphone starlink, AVANT chaque inscription.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: tanuki le 12 janvier 2021 à 16:54:42
Les premiers beta-testeurs au Royaume Uni on reçu leur kit (https://www.lesnumeriques.com/vie-du-net/starlink-arrive-en-europe-des-britanniques-ont-recu-leur-kit-et-surfent-a-pres-de-100-mb-s-n159113.html).
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: adhame95 le 12 janvier 2021 à 19:14:05
Il me semble que fra = Francfort non pas france...

Je ne sais pas si cela a déja été mentionné dans ce sujet mais , a priori, Starlink s'appuie sur Google Cloud (AS 36492) pour annoncer ses IPs.

Donc Starlink ne serait qu'un ISP de 'last miles' (boucle locale) et ensuite le réseau de Google prendrait le relais pour router le trafic.du moins dans un 1er temps.

pour la France a priori 2 blocs /24 sont déja prévu:

188.95.144.0/24
188.95.145.0/24

ainsi qu'un /35 en IPv6:

2a0d:3340:2000::/35

les reverse dns ont l'air d'indiquer cela en tout cas.

par exemple: https://bgp.he.net/net/188.95.144.0/24#_dns

et curieusement toutes ses IPs répondent au ping...

A noter que Google est actionnaire de Starlink a hauteur de 8% environ.

source: https://twitter.com/Megaconstellati/status/1345776484636569602
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Tick le 17 janvier 2021 à 13:43:22
Le problème de ce genre de techno, qu'avec un ciel clair, et avec 2 abonnés par pays ça fonctionne bien.
Faudra voir avec 2000 par satellite, nuageux :p

Par contre on a une idée des technos qu'ils utilisent pour le multiplexage du DAMA/TDMA ?
Et on a des photos des bases sols
Sinon j'ai trouvé une carte des stations sols/gateways https://www.google.com/maps/d/u/0/viewer?mid=1H1x8jZs8vfjy60TvKgpbYs_grargieVw&ll=21.076640242623952%2C-44.54761022302165&z=2
Vu qu'ils ont lancé la beta en Angleterre doit y en avoir déjà en Europe
Ca ressemble à ça
(https://cdn.shopify.com/s/files/1/0173/8204/7844/articles/5ef15489988ee3695d573c24_1000x_0f7bd913-2f31-4196-9b12-c04aa0c1a01b_1600x.jpg?v=1604275320)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: m1jznt8andih110 le 17 janvier 2021 à 19:00:55
Sinon j'ai trouvé une carte des stations sols/gateways https://www.google.com/maps/d/u/0/viewer?mid=1H1x8jZs8vfjy60TvKgpbYs_grargieVw&ll=21.076640242623952%2C-44.54761022302165&z=2
Vu qu'ils ont lancé la beta en Angleterre doit y en avoir déjà en Europe

Au sujet des "ground gateways" ils ont à priori choisi la France dans un premier temps: https://advanced-television.com/2020/10/23/spacex-selects-3-european-gateways-for-starlink/

Les trois décisions de l'ARCEP:

Les demandes ont été faites au nom de la société "TIBRO FRANCE SARL" (Tibro => Orbit) devenu "STARLINK FRANCE SARL" le 17/11/2020 (https://www.pappers.fr/entreprise/starlink-france-sarl-877556894 (https://www.pappers.fr/entreprise/starlink-france-sarl-877556894))

Dans l'article d'Advanced Television:

Citer
The Gravelines site is said to have excellent 24/7 security and already hosts a major data-centre with fibre connections and power redundancy.

Donc j'imagine qu'un petit accord a été trouvé avec OVH pour occuper un petit morceau de terrain avec connectivité et alimentation redondée ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 17 janvier 2021 à 19:55:53
J'encourage m1jznt8andih110 et Tick à relire les page 11 à 14 du topic où on a déjà évoqué les stations aux sols dont les 3 françaises (no offence hein, c'est juste pour info car j'ai l'impression que vous êtes passé à coté).

Sinon histoire d'apporter du neuf, comme d'habitude je fais un bloc de nouvelle plus ou moins fraiche en provenance de reddit ^^.

Dans le cadre de l'appel d'offre de la FCC pour apporter de l'internet au débit aux zones rural évoqué il y a quelques post, la FCC à aussi donner des exigences en matières de latence et de quantité de data (https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/kv6478/if_data_caps_its_likely_to_be_2tb/) en cas de mise en place de limite mensuel.
Starlink pourrait donc se calquer à ces 2TB de consommation mensuel en sortie de la beta.
(https://www.artiflo.org/images/starlink/FCC-cap-starlink-47489fez489fe984ezf49ze.png)

Le deus ex silicium américain qui fait une analyse de l'électronique de l'antenne, j'avoue pour mon niveau en électronique et signal radio cela reste de la magie noire.
https://www.youtube.com/watch?v=h6MfM8EFkGg&t=1817s
(https://www.artiflo.org/images/starlink/fe489fez984fe498fez98.jpg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/ez984fe48ezf894fze948.jpg)

Il y a un nouveau système de fixation : le pipe adapter (https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/kwqlz8/just_spotted_a_new_mounting_option_for_dishy/). Cela apporte une solution relativement économie (pouilleuse?) car la connexion est très sensible aux zones ayant des obstructions (obvious).

(https://www.artiflo.org/images/starlink/38znr16f56b61.png)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/1TYKhwY.jpg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/jxpdn92vc7a61.jpg)

Tirer son câble au milieu du jardin sans le protéger (https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/kvmqf2/any_suggestions_to_keep_animals_from_chewing/) l'expose à la faune qui à l'air d'aimer...

(https://www.artiflo.org/images/starlink/rnvycajbpua61.jpg)

La latence semble s'améliorer (https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/kuhsp5/latency_improvements/) avec la disparition des pic à 100ms pour certains utilisateurs.
Avant :
(https://www.artiflo.org/images/starlink/1xx7q5s3aja61.png)

Après :
(https://www.artiflo.org/images/starlink/nw9l6wnw9ja61.png)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 17 janvier 2021 à 23:22:07
Le beta test au Royaume-Uni continue après un premier témoignage début Janvier du coté du Devon à la latitude 50.8N (https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/ko0oem/its_arrived_1st_starlink_in_the_uk/) déjà évoqué dans ce topic, voici un second témoignage cette fois-ci du coté de la ville de Burley toujours en latitude 50.8N (https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/ksc8i0/starlink_beta_tester_in_new_forest_uk/).

Bon je pense que vous aurez tous devenez au style caractéristique de la baraque que l'on est pas en Grèce.

(https://www.artiflo.org/images/starlink/t1mmyn2nmw961.jpg)

Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Tick le 18 janvier 2021 à 23:34:28
J'encourage m1jznt8andih110 et Tick à relire les page 11 à 14 du topic où on a déjà évoqué les stations aux sols dont les 3 françaises (no offence hein, c'est juste pour info car j'ai l'impression que vous êtes passé à coté).



Oui désolé j'ai juste lu les 5 première et dernières pages  :'(
Sinon en Angleterre ou même en France dans certaines régions, je me demande quand même si c'est pas plus rentable d'avoir une bonne antenne 4G bien orienté sur son toit, que se payer Starlink
Par contre il me semble que Starlink faisait la promesse de pouvoir "arroser" les océans et des zones désertiques en Afrique, mais je comprends pas trop comment ils peuvent relayer le signal jusqu'à des zones "couvertes" par les stations sols.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 19 janvier 2021 à 00:27:55
a terme les starlink sont censés créer un maillage directement dans l'espace et se connecter avec les starlink autour d'eux via liaisons laser, et donc de pouvoir faire une partie du routage sans redescendre à la station sol la plus proche de la source, mais directement à la plus proche de la destination final.

ca en parle dans cette video à partir de 1min40, avec quelques suppositions de ce que spacex risque de faire au vu des demandes fait auprès de la fcc sur les orbites/distances entre chaque starlink et sur le nombre de liaison laser qui a augmenté
https://youtu.be/QEIUdMiColU

il y a deja eut des tests avec les starlink actuel, mais les liaisons laser devraient réellement commencer à partir de la V2 des starlink
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 19 janvier 2021 à 06:39:30

Oui désolé j'ai juste lu les 5 première et dernières pages  :'(
Sinon en Angleterre ou même en France dans certaines régions, je me demande quand même si c'est pas plus rentable d'avoir une bonne antenne 4G bien orienté sur son toit, que se payer Starlink
Par contre il me semble que Starlink faisait la promesse de pouvoir "arroser" les océans et des zones désertiques en Afrique, mais je comprends pas trop comment ils peuvent relayer le signal jusqu'à des zones "couvertes" par les stations sols.
Bien évidemment que une offre 4G fixe sera préférable à du Starlink. Le rapport qualité/prix est meilleur pour la 4G en France. Mais oui, c'est évident, les 2 techno sont en concurrence.
Pareil, la future 5G fixe va beaucoup concurrencer Starlink.
Pourquoi Starlink propose d'abord ses service en Europe et aux USA? Tout simplement parce qu'il y a encore beaucoup de zones blanches (pas couvertes) et grises (très mal couvertes) où il n'y a pas du tout de 4G!
En France, aux USA, il y a encore plein d'endroits où la 4G est totalement absente, ou alors totalement inexploitable; tout ça en 2021.
Et autre truc important: pour être rentable, une telle constellation doit avoir beaucoup d'utilisateurs, prêts à payer une somme conséquente (100$/mois). Donc il est normal que Starlink commence ses beta-tests avec des pays riches.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 19 janvier 2021 à 07:35:05
prêts à payer une somme conséquente (100$/mois).

Aux Etats-Unis, ce n'est pas un somme si conséquente que cela. Je rappelle que les abonnements Internet sont entre 100 et 150 $, comme ceux d'Altice USA par exemple (Suddenlink, Cablevision). Et qu'il y a très peu de concurrence, dont se plaignent les américains. C'est pourquoi aux US, et aussi au Canada, les clients intéressés pourraient être plus larges que seulement les zones blanches/grises.

Le prix, et la gamme de débits/latence, n'ont pas été choisis au hasard. En France, grâce à la concurrence et à la régulation, on a la chance d'avoir des prix et des débits, sans limite de data, parmi les plus bas des pays développés. Tout le monde n'est pas à 40 $/€ pour 1 Gb/s, et data illimité. (bon pas tout le monde non plus encore en France, mais cela arrive).
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: kgersen le 19 janvier 2021 à 10:19:31
C'est vraiment trop prématuré pour comparer les prix et les technos.

Si je suis en ville avec le fibre dispo, je ne vais pas prendre la 4G ou Starlink... ca c'est certain.

Mais si je suis en campagne a bonne distance d'une antenne 4G dans une zone pas trop chargé , je vais peut-être préféré la 4G a Starlink ou pas. En fait on n'a vraiment pas les éléments pour décider de cela aujourd'hui.

Plutôt que d'assener des 'évidences' qui n'en sont pas vraiment , je préfère wait & see.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 19 janvier 2021 à 10:22:16
Aux Etats-Unis, ce n'est pas un somme si conséquente que cela. Je rappelle que les abonnements Internet sont entre 100 et 150 $, comme ceux d'Altice USA par exemple (Suddenlink, Cablevision).
Mais avec de la TV ? Là c'est bien une offre sans TV ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 19 janvier 2021 à 11:35:41
Mais avec de la TV ? Là c'est bien une offre sans TV ?

tu as raison, il faut souvent rajouter le prix de la télé
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 19 janvier 2021 à 11:38:37
$100-150 c'est une offre Internet seul aux US ou Internet plus un package de chaînes ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 19 janvier 2021 à 11:47:03
$100-150 c'est une offre Internet seul aux US ou Internet plus un package de chaînes ?
ca varie fortement d'une zone à une autre... a ma connaissance y'a aucune offre dispo sur 100% du territoire.. (meme at&t n'est pas dispo partout à ma connaissance)
t'as des villes ou tu n'as qu'un opérateur local qui gère et la le tarif explose, et tu as des grosses villes avec x concurrents et tout type de prix/offres.

un tableau récap pour se donner une première ordre d'idée :
https://www.allconnect.com/blog/cost-of-high-speed-internet#:~:text=Monthly%20internet%20cost%20for%20top,or%20more%20for%20select%20plans.
avec juste en dessous, tout ce qui peux se rajouter au prix affiché (on te met en gros le prix de l'abonnement, et ensuite tu as la loc du modem, les frais d'activations, l'équivalent du service universel que certains sortent du prix de l'abonnement, frais de résiliation)
donc juste l'abo internet, tu peux espérer avoir de l'adsl/adsl2 à partir de 40/50usd tout compris
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 19 janvier 2021 à 18:35:00
$100-150 c'est une offre Internet seul aux US ou Internet plus un package de chaînes ?

Probablement plus un package de chaines. C'est l'ARPU des opérateurs. D'ailleurs, il y a un mouvement bien connu maintenant de "cord-cutters" qui cherchent à résilier les packages de chaines, pour passer à des abonnements en streaming tel Netflix. En France, on a du genre 100 chaines comprises dans l'abonnement.

Je suis tombé sur une enquête intéressante sur les prix aux USA, comparés aux prix pratiqués ailleurs dans le monde en moyenne (certainement HT). L'enquête souligne qu'il est très difficile de s'y retrouver aux US, et de comparer, vu le nombre de choses qui peuvent se rajouter aux tarifs de base, comme les types d'offre, de débit, les frais d'installation, d'activation du service, de location du routeur (souvent acheté à part aux US), la capage de la data etc... , et qu'il n'y a aucune autorité de régulation qui recueille les prix auprès des opérateurs, comme peut le faire l'ARCEP en France. On y trouve en particulier le tableau ci-dessous, qui montre qu'en France, on est particulièrement bien placés avec des offres beaucoup plus claires (même si elles ont tendance à l'être moins ces derniers temps).

https://d1y8sb8igg2f8e.cloudfront.net/documents/The_Cost_of_Connectivity_2020__XatkXnf.pdf

Les prix sont effectivement assez variables d'une ville à l'autre, en fonction de la concurrence, mais se rapprochent bien plus des 100 $ pour un accès Internet seul, qu'en France, et donc les offres starlink y apparaissent nettement plus compétitives que chez nous.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 19 janvier 2021 à 19:14:54
Aux Etats-Unis, ce n'est pas un somme si conséquente que cela. Je rappelle que les abonnements Internet sont entre 100 et 150 $, comme ceux d'Altice USA par exemple (Suddenlink, Cablevision). Et qu'il y a très peu de concurrence, dont se plaignent les américains. C'est pourquoi aux US, et aussi au Canada, les clients intéressés pourraient être plus larges que seulement les zones blanches/grises.
Stp, arrête de racconter des bêtises. Starlink ne pourra jamais concurrencer les réseaux filaires, c'est techniquement impossible. Le beau Elon Musk a dit et répété que Starlink n'était pas fait pour les zones denses, mais bien uniquement pour les zones peu denses et mal desservies, et rien d'autre.
J'expliquais tout ça ici :

Stp, fait bien la distinction entre le buzz annoncé de 1Gb/s et la réalité qu'on obtiendra réellement de Starlink...
Est-ce que Starlink commercialisera du 1Gb/s à terme? Rien n'est moins sur. Je n'y crois pas. Ou alors du 1Gb/s limité en volume à 50Go par mois.

Le taux de contention sur du Satellite, même à la Starlink, dans les zones "moyennement dense", c'est juste énorme. 16Gb/s ou même 50Gb/s (la capacité hypothétique d'1 satellite Starlink) à se répartir pour une zone géographique de plusieurs dizaines de milliers de km² (la couverture du satellite), ça ne concurrencera jamais les réseaux câblés.
Avec un réseau câblé on est plutôt à 1Gb/s à répartir pour une poche de 1 km² maxi en zone moyennement dense (les zones peu denses ne sont quasi jamais desservies par le câble). 
Perso, je vois une petite différence de capacité entre les 2 techno... Et la concurrence par le prix n'y fera rien. Si Starlink ne peut pas livrer techniquement une grosse "densité de débit au km²", parce que son réseau n'en n'a pas la capacité, alors il ne pourra jamais concurrencer les réseaux câblés.
D'ailleurs, le beau Elon Musk l'a bien dit et répété : "ne vous affolez pas, ne rêvez pas; Starlink n'est pas fait pour les zones denses".

Donc je maintiens : même si effectivement Starlink vise de plus grosses capacité que le satellite géostationnaire, ses concurrents direct (pour la clientèle résidentielle) c'est bien :
 - les opérateurs satellites historiques (Eutelsat, SES, ViaSat, Intelsat)
 - les opérateurs 4G et 5G fixe

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 19 janvier 2021 à 21:53:31
Oui Musk répète depuis le début que Starlink n'est pas à destination des zone dense par contre je ne comprend pas ton agressivité envers alain_p, ça apporte rien au débat :/

Pour revenir au débat de la capacité de bande passante par rapport à une surface, je crois que cela n'a pas encore été partagé sur ce topic mais en novembre 2020 durant le livestream du lancement de la mission Starlink L15 (https://www.youtube.com/watch?t=580&v=J442-ti-Dhg&feature=youtu.be), SpaceX à montrer la représentation d'une cellule sur une carte et un membre de reddit (https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/kkp1lw/is_there_any_documentation_on_the_size_and/) a estimé que la surface couverte par chaque cellule (cells ?) représentait une surface de ~20 milles carré soit ~51.7 km². ~430km²

Ce qui n'est pas clair pour moi c'est le rapport entre les faisceaux et les cellules sachant qu'un satellites Starlink v1.0 est capable d'agréger ~20Gbps de trafic.

(https://www.artiflo.org/images/starlink/PAFRqPqVMonxbczBALZ8fgb-rn2dyENIvgL-eiw2pU8.png)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/Hitterdale-233940.jpg)

La où cela devient intéressant c'est qu'il a calculé (https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/kkp1lw/is_there_any_documentation_on_the_size_and/) en ce basant sur ce document écris par des membres du MIT (http://systemarchitect.mit.edu/docs/delportillo18b.pdf) que cela donne une capacité de ~1.1-1.3 Gbps par cellule. Soit si la surface fait  57km² ~430km², ~1.2Gbps pour tous les habitants de la zone de Toulouse Métropole soit 783 000 d'habitants mais je suppose que l'on doit pouvoir superposer plusieurs satellite/faisceau pour augmenter la capacité ?

(https://www.artiflo.org/images/starlink/Toulouse-234324.jpg)

(https://www.artiflo.org/images/starlink/Toulouse-234440.jpg)

N'étant pas dans mon domaine d'expertise si quelqu'un de plus calé dans le domaine pourrait confirmer/infirmer ou seulement corriger mon vocabulaire approximatif, cela serait sympa, l'idée est de creuser par ceux qui si connaissent.

Edit : reprise de quelques phrases pour appuyer ce que je ne comprend pas et correction de la taille de la cellule.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 19 janvier 2021 à 22:22:20
Stp, arrête de racconter des bêtises. Starlink ne pourra jamais concurrencer les réseaux filaires, c'est techniquement impossible. Le beau Elon Musk a dit et répété que Starlink n'était pas fait pour les zones denses, mais bien uniquement pour les zones peu denses et mal desservies, et rien d'autre.

Il faudrait modérer tes propos, et ne pas déformer les miens. Je n'ai pas dit que tous les habitants des zones denses allaient s'abonner chez Starlink, mais que cela pouvait les intéresser aussi, vu les tarifs pratiqués aux Etat-Unis, et le manque de concurrence. Effectivement si beaucoup d'habitants des zones denses s'abonnaient à Starlink, cela pourrait lui poser des problèmes, surtout dans l'état actuel de la constellation. Tu dis que tu ne crois pas que les débits atteindront 1 Gb/s, c'est ton droit, mais c'est bien l'objectif affiché.

Je pense que tu es trop marqué par les satellites géostationnaires, qui sont par essence figés et n'évoluent pas au cours de leur vie. Là, c'est une constellation de satellites qui va évoluer. Il y en a peu près 1000 de lancés actuellement, il est prévu d'en lancer 12.000 pour 2025, c'est à dire qu'il en a lancé jusqu'ici que moins de 10%. D'autres part, il y a de nouvelles générations qui sortent, la v2 est prévue bientôt, d'autres suivront, avec des capacités accrues. Les stations terrestres vont aussi se multiplier. Quand les premières générations seront en fin de vie, elles seront brûlées dans l'atmosphère, et remplacées au fur et à mesure par de nouvelles générations.

A terme, c'est 42.000 satellites qui sont prévus. Alors aujourd'hui, couvrir des zones denses est peut-être impossible, mais au fur et à mesure que de nouveaux satellites s'ajouteront, et qu'ils auront plus de capacité, la constellation va peu à peu couvrir, et pouvoir servir dans de meilleures conditions, des zones de plus en plus denses. Après je n'ai pas dit qu'il allait desservir tout New-York, mais des zones plus denses que les plaines du mid-west ou les zones montagneuses.

Le coût du projet est estimé à 10 milliards de dollars. Pour qu'il soit rentable, il faut beaucoup d'abonnés. Cela n'a rien à voir avec un seul satellite géostationnaire. Après, c'est un projet un peu fou, mais Elon Musk en a mené d'autres (Tesla, SpaceX...), on peut être sceptique sur l'avenir de ses projets, mais il est difficile de nier qu'il les a en tête et met les moyens pour les réaliser.

Après, on verra dans l'avenir ce que cela donne...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 19 janvier 2021 à 22:39:58
Et membre de reddit a calculé en en ce basant sur ce document écris par des membres du MIT (http://systemarchitect.mit.edu/docs/delportillo18b.pdf) que cela donne une capacité de ~1.1-1.3 Gbps par cellule, soit si la surface fait 57km², ~1.2Gbps pour tous les habitants de Toulouse mais je suppose que l'on doit pouvoir superposé plusieurs satellite/faisceau pour augmenter la capacité ?.

Tu admettras que si Elon Musk veut fournir 1 Gb/s pour un abonné, il faudra que cela évolue. Dans cette situation même 10.000 abonnés dans ta cellule, et les débits s'effondreraient. Comme tu le notes, un abonné voit aussi ~5 satellites, et passe d'un satellite à l'autre au fur et à mesure que ceux-ci défilent, et ce genre de calcul ne semble pas trop le prendre en compte.

En plus, au fur et à mesure que le nombre de satellites augmentera, je suppose que la taille des cellules couvertes diminuera, sinon, peu d'intérêt...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 19 janvier 2021 à 22:47:03
Je me suis planté sur la taille d'une cellule, car j'ai repris ce qui est indiqué dans la FAQ reddit starlink qui doit pas être à jour, les cellules sont beaucoup plus grande on est plutôt sur un hexagone de ~430 km2 ce qui se rapproche des estimations de 170 milles square faite par des membres reddit.

Ce qui est l'équivalent de Toulouse métropole (1.7 Millions d'habitant)

(https://www.artiflo.org/images/starlink/Toulouse-234324.jpg)

(https://www.artiflo.org/images/starlink/Toulouse-234440.jpg)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 20 janvier 2021 à 07:22:33
Ce qui n'est pas clair pour moi c'est le rapport entre les faisceaux et les cellules sachant qu'un satellites Starlink v1.0 est capable d'agréger ~20Gbps de trafic.
Faisceau et cellule, c'est le même concept. C'est un vocabulaire différent pour la même chose.

Donc 1 satellite a bien 2 limitations cumulées:
* 1.2Gb/s par faisceau/beam/cellule
* 16 à 20Gb/s au total, tous beams confondus, sur une zone de plusieurs centaines de km de large donc de plusieurs dizaines de milliers de km² (100x100 = 10 000km²).
La 2ieme limite est peut-être due à une limitation de puissance électrique (puissance radio). Auquel cas, il faudrait augmenter la taille du satellite pour avoir plus. Donc des satellites plus chers à l'unité.

Comme tu le notes, un abonné voit aussi ~5 satellites, et passe d'un satellite à l'autre au fur et à mesure que ceux-ci défilent, et ce genre de calcul ne semble pas trop le prendre en compte.
Un client verra (dans le futur) 5 satellite, quand Starlink aura toute sa flotte déployée, ce qui est très loin d'être le cas. Aujourd'hui on n'est même pas à 1 satellite visible "garanti" (au moins 1 minimum tout le temps) dans une zone donnée du globe. Il va en falloir des milliers de satellites, et des centaines de lancements, avant que tout point du globe n'ait accès à "5 satellites mini garantis tout le temps".

Tu admettras que si Elon Musk veut fournir 1 Gb/s pour un abonné, il faudra que cela évolue. Dans cette situation même 10.000 abonnés dans ta cellule, et les débits s'effondreraient.
C'est sur qu'en raisonnant comme ça, sans regarder les limitations physiques de la techno...
Si tu veux croire que Elon Musk offrira 1Gb/s "quasi garanti", quasiment en tout point du globe, et indépendamment de la densité de population, alors tu écris déjà la conclusion, donc ton raisonnement est biaisé.
Elon Musk veut aussi aller sur Mars, faire des réseaux dense d'hyperloop, etc...
Les promesses n'engagent que ceux qui y croient.

En plus, au fur et à mesure que le nombre de satellites augmentera, je suppose que la taille des cellules couvertes diminuera, sinon, peu d'intérêt...
Non, ce sont 2 choses différentes. Ca ne marche pas comme en mobile. Ici, la taille des cellules/beams/faisceau ne dépend pas du nombre de satellites. Ca dépend uniquement de la performance du phased-array-beamforming embarqué dans le satellite. Et pour augmenter la performance, il faut multiplier le nombre d'éléments d'antennes, donc la taille de l'antenne embarquée dans le satellite et donc la taille du satellite. On n'a rien sans rien.
Passer en bande de fréquence KA permettrait aussi d'avoir des faisceaux plus fins, mais c'est alors l'antenne client qui coutera plus cher pour la même performance.

La où cela devient intéressant c'est qu'il a calculé (https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/kkp1lw/is_there_any_documentation_on_the_size_and/) en ce basant sur ce document écris par des membres du MIT (http://systemarchitect.mit.edu/docs/delportillo18b.pdf) que cela donne une capacité de ~1.1-1.3 Gbps par cellule. Soit si la surface fait  57km² ~430km², ~1.2Gbps pour tous les habitants de la zone de Toulouse Métropole soit 1.7 Millions d'habitant mais je suppose que l'on doit pouvoir superposer plusieurs satellite/faisceau pour augmenter la capacité ?
Oui, en multipliant les satellites, tu peux superposer plusieurs faisceaux sur la même zone, si ces faisceaux sont issus de plusieurs satellites. Il "suffit" que l'antenne client pointe vers un satellite différent.

Je pense qu'avec ces éléments, on comprends que c'est une techno qui ne "scale" pas bien du tout, contrairement à ce que pense alain_p.
Pour apporter plus de débit Starlink dans une zone "dense", il "suffit" de multiplier le nombre de satellites par 3 ou 4, et donc multiplier l'investissement TOTAL par 3 ou 4... seulement pour les quelques zones denses.
En comparaison, sur un réseau 4G ou 5G, il est facile de rajouter des cellules de petite taille en zone dense, sans s'emmerder à densifier les antennes en zone peu dense.
Il n'est pas rare de voir un facteur 100 entre la densité de cellule mobile en zone dense et non dense:
* 1 antenne tous les 500m en zone très dense, soit une cellule de ~1.5km²
* 1 antenne tous les 5km en zone peu dense, soit une cellule de ~15km²
Bref, les techno satellite, même à la sauce Starlink, ne "scalent",  pas du tout en comparaison.
Il est évident que Starlink ne pourra jamais concurrencer les réseaux filaires, en zone moyennement dense et en zone dense, contrairement à ce que croit alain_p.
Et si la 5G fixe se déploie, ça sera un concurrent sérieux pour Starlink.

Starlink est déjà un progrès énorme dans les techno satellite. Il ne faut pas leur demander la lune.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 20 janvier 2021 à 08:08:13
Non, ce sont 2 choses différentes. Ca ne marche pas comme en mobile. Ici, la taille des cellules/beams/faisceau ne dépend pas du nombre de satellites. Ca dépend uniquement de la performance du phased-array-beamforming embarqué dans le satellite. Et pour augmenter la performance, il faut multiplier le nombre d'éléments d'antennes, donc la taille de l'antenne embarquée dans le satellite et donc la taille du satellite. On n'a rien sans rien.

Je crois que tu ne tiens pas compte d'un élément. C'est l'antenne sur terre qui choisit son satellite, le plus proche. Le beamforming est surtout le fait de l'antenne terrestre, et parmi les ~5 satellites au-dessus d'elle (à terme), elle choisit celui qui répond le plus vite. Donc le satellite ne va pas s'adresser à tous les abonnés de sa cellule, mais à ceux "en-dessous" qui auront choisi de passer par lui. C'est là que c'est différent d'un satellite géostationnaire.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 20 janvier 2021 à 08:14:38
Si tu veux croire que Elon Musk offrira 1Gb/s "quasi garanti", quasiment en tout point du globe, et indépendamment de la densité de population, alors tu écris déjà la conclusion, donc ton raisonnement est biaisé.

Où est-ce que j'ai dit cela ? J'ai même dit le contraire. Ce que je dis simplement, c'est que si les satellites peuvent gérer ~10.000 abonnés (exemple) dans une "cellule" peu dense, ils peuvent le faire aussi dans une zone dense. Par rapport à la population totale, cela fait un pourcentage couvert bien plus faible, mais donc, vu les prix pratiqués, ~100 €/mois, qui sont comparables à ceux pratiqués aux US, cela peut intéresser certains qui ne veulent plus passer par leur opérateur câble local, pour une raison ou une autre.

Ce sera peut-être à Starlink de gérer la situation, en disant dans telle zone, on ne prend plus d'abonnés, car cela dépasserait nos capacités, et cela risquerait d'effondrer les performances de tous.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: chantoine le 20 janvier 2021 à 08:38:04
Raisonnement valable uniquement si les abonnés de ta zone ont une consommation régulière...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 20 janvier 2021 à 12:42:35
Où est-ce que j'ai dit cela ? J'ai même dit le contraire. Ce que je dis simplement, c'est que si les satellites peuvent gérer ~10.000 abonnés (exemple) dans une "cellule" peu dense, ils peuvent le faire aussi dans une zone dense.
J'ai pas bien compris ce que tu essaye d'expliquer, et où tu veux en venir, mais attention à une chose: Un satellite Starlink  fonctionne par beams (faisceaux).
La limitation à 1.2Gb/s c'est par beam.
La limitation à 16-20Gb/s c'est sur l'ensemble des beams du satellite.

Si tu regroupes 10 000 utilisateurs dans une zone assez dense de quelques centaines de km², alors le débit total alloué sera celui d'un seul beam, donc limité à 1.2Gb/s. Même si 1 satellite ne fait rien d'autre que desservir ces 10 000 utilisateurs, il sera limité à 1.2Gb/s. Techniquement, tu ne peux pas proposer plus (sauf en multipliant les satellites).
Au contraire, 10 000 utilisateurs assez réparti sur une zone géographique beaucoup plus grande, de la couverture d'un satellite (dizaines de milliers de km²), alors les utilisateurs pourront se répartir 16 à 20Gb/s, répartis sur pleins de beams différents.

Starlink ne fonctionnera bien que si les utilisateurs sont répartis sur le territoire.
Contrairement à un réseau 4G-5G, tu ne peux pas "densifier" le réseau Starlink de manière plus fine que la plus petite taille d'un beam; la techno Starlink ne le permet pas, c'est une limitation physique.
Pour faire des beams plus étroits, de quelques dizaines km² seulement au lieu de quelques centaines de km², il faudrait dans les satellites des antennes beamforming plus grandes, avec plus d'éléments, donc des satellites plus gros et plus chers. Ou passer en bande KA avec un sur-cout côté antenne client. Et encore, passer en bande KA permettrait à la louche de gagner seulement un facteur 2 ou 3 sur la surface d'un beam...

Donc Starlink va se heurter au même problème que les débuts de la 4G fixe il y a quelques années. Il ne faut pas qu'ils proposent des services en zone dense (ou alors très exceptionnellement pour des besoins entreprise ultra spécifiques). Ca ne fonctionnera pas. La 4G fixe était soumise à un critère de "non éligibilité à une offre fixe très haut débit". Ca serait intelligent de faire la même chose côté Starlink (partie offre grand public de Starlink) quand ils lanceront une vraie offre officielle.

Je crois que tu ne tiens pas compte d'un élément. C'est l'antenne sur terre qui choisit son satellite, le plus proche. Le beamforming est surtout le fait de l'antenne terrestre, et parmi les ~5 satellites au-dessus d'elle (à terme), elle choisit celui qui répond le plus vite. Donc le satellite ne va pas s'adresser à tous les abonnés de sa cellule, mais à ceux "en-dessous" qui auront choisi de passer par lui. C'est là que c'est différent d'un satellite géostationnaire.
Le beamforming est fait des 2 côté dans une archi starlink : satellite et utilisateur. C'est indispensable de l'avoir des 2 côtés, ça ne peut pas fonctionner autrement. Ne pas faire de beamforming côté satellite, ça reviendrait à avoir 1 seul beam très large par satellite, donc 1 seul fois le spectre RF, donc 1 seule fois les 1.2Gb/s par satellite, sur l'ensemble de la zone de couverture du satellite. C'était en gros ce qu'envisageait Teledesic il y a 20 ans, avec des besoins en débit 100 fois plus faible qu'aujourd'hui par utilisateur (centaines de kb/s). Multiplier les beams permet au contraire de multiplier les "cellules" et réutiliser massivement les mêmes fréquences sur plusieurs cellules/beams différents. C'est le concept du réseau cellulaire, ou du "HTS" (high troughput satellite).

Et rassure-toi, on n'a pas attendu Starlink pour faire ce que tu proposes/imagine comme avantage chez Starlink: au dessus d'une zone géographique donnée, il y a déjà plusieurs satellites géostationnaires HTS (High Throughput Satellite). Donc on peut déjà répartir les utilisateurs entre plusieurs satellites. Certains utilisateurs pointent vers KA-Sat(9° Est), d'autres vers Konnect (7° Est).

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 20 janvier 2021 à 14:32:08

La limitation à 16-20Gb/s c'est sur l'ensemble des beams du satellite.


whaou....

comment ils redescendent ça avec du non géostationnaire de manière fiable ?
tu as des infos sur les modulations utilisés entre le satellite et le téléport ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 20 janvier 2021 à 15:05:31
whaou....

comment ils redescendent ça avec du non géostationnaire de manière fiable ?
tu as des infos sur les modulations utilisés entre le satellite et le téléport ?

C'est du Ka et du V sur les bandes ci-dessous, ils peuvent agréger plusieurs gateway :

Station sol / Gateway :
Download satellite vers station sol de 17.8 – 18.6 GHz et 18.8 – 19.3 GHz
Upload station sol vers satellite de 27.5 – 29.1 GHz et 29.5 – 30.0 GHz

TT&C :
Download TT&C 12.15 – 12.25 GHz et 18.55 – 18.60 GHz
Uplink TT&C 13.85 – 14.00 GHz
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 20 janvier 2021 à 15:11:05
Faisceau et cellule, c'est le même concept. C'est un vocabulaire différent pour la même chose.

Donc 1 satellite a bien 2 limitations cumulées:
* 1.2Gb/s par faisceau/beam/cellule
* 16 à 20Gb/s au total, tous beams confondus, sur une zone de plusieurs centaines de km² de large donc de plusieurs dizaines de milliers de km² (100x100 = 10 000km²).
La 2ieme limite est peut-être due à une limitation de puissance électrique (puissance radio). Auquel cas, il faudrait augmenter la taille du satellite pour avoir plus. Donc des satellites plus chers à l'unité.
Un client verra (dans le futur) 5 satellite, quand Starlink aura toute sa flotte déployée, ce qui est très loin d'être le cas. Aujourd'hui on n'est même pas à 1 satellite visible "garanti" (au moins 1 minimum tout le temps) dans une zone donnée du globe. Il va en falloir des milliers de satellites, et des centaines de lancements, avant que tout point du globe n'ait accès à "5 satellites mini garantis tout le temps".
C'est sur qu'en raisonnant comme ça, sans regarder les limitations physiques de la techno...
Si tu veux croire que Elon Musk offrira 1Gb/s "quasi garanti", quasiment en tout point du globe, et indépendamment de la densité de population, alors tu écris déjà la conclusion, donc ton raisonnement est biaisé.
Elon Musk veut aussi aller sur Mars, faire des réseaux dense d'hyperloop, etc...
Les promesses n'engagent que ceux qui y croient.
Non, ce sont 2 choses différentes. Ca ne marche pas comme en mobile. Ici, la taille des cellules/beams/faisceau ne dépend pas du nombre de satellites. Ca dépend uniquement de la performance du phased-array-beamforming embarqué dans le satellite. Et pour augmenter la performance, il faut multiplier le nombre d'éléments d'antennes, donc la taille de l'antenne embarquée dans le satellite et donc la taille du satellite. On n'a rien sans rien.
Passer en bande de fréquence KA permettrait aussi d'avoir des faisceaux plus fins, mais c'est alors l'antenne client qui coutera plus cher pour la même performance.
Oui, en multipliant les satellites, tu peux superposer plusieurs faisceaux sur la même zone, si ces faisceaux sont issus de plusieurs satellites. Il "suffit" que l'antenne client pointe vers un satellite différent.

Je pense qu'avec ces éléments, on comprends que c'est une techno qui ne "scale" pas bien du tout, contrairement à ce que pense alain_p.
Pour apporter plus de débit Starlink dans une zone "dense", il "suffit" de multiplier le nombre de satellites par 3 ou 4, et donc multiplier l'investissement TOTAL par 3 ou 4... seulement pour les quelques zones denses.
En comparaison, sur un réseau 4G ou 5G, il est facile de rajouter des cellules de petite taille en zone dense, sans s'emmerder à densifier les antennes en zone peu dense.
Il n'est pas rare de voir un facteur 100 entre la densité de cellule mobile en zone dense et non dense:
* 1 antenne tous les 500m en zone très dense, soit une cellule de ~1.5km²
* 1 antenne tous les 5km en zone peu dense, soit une cellule de ~15km²
Bref, les techno satellite, même à la sauce Starlink, ne "scalent",  pas du tout en comparaison.
Il est évident que Starlink ne pourra jamais concurrencer les réseaux filaires, en zone moyennement dense et en zone dense, contrairement à ce que croit alain_p.
Et si la 5G fixe se déploie, ça sera un concurrent sérieux pour Starlink.

Starlink est déjà un progrès énorme dans les techno satellite. Il ne faut pas leur demander la lune.

Leon.

Merci pour l'explication pour les faisceaux et cellule.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 20 janvier 2021 à 15:19:26
whaou....

comment ils redescendent ça avec du non géostationnaire de manière fiable ?
tu as des infos sur les modulations utilisés entre le satellite et le téléport ?
le grand plan derrière (ou le plan sur la comète o: ) c'est de rajouter un niveau de routage coté starlink pour éviter de repasser sur une station sol si ce n'est pas nécessaire mais bon, ca doit être un beau défis aussi de concrétiser tout ça…
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 20 janvier 2021 à 15:46:41
le grand plan derrière (ou le plan sur la comète o: ) c'est de rajouter un niveau de routage coté starlink pour éviter de repasser sur une station sol si ce n'est pas nécessaire mais bon, ca doit être un beau défis aussi de concrétiser tout ça…

Et de passer par la liaison laser entre satellite avec les v2.0, le fameux space laser  8)

Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: underground78 le 20 janvier 2021 à 15:50:43
Il me semble que l'idée c'est surtout d'aller directement à la station au sol adéquate. Les cas où tu peux éviter complètement la station au sol sont limités au trafic entre abonnés Starlink, ce qui doit être relativement négligeable.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 20 janvier 2021 à 16:08:23
Il me semble que l'idée c'est surtout d'aller directement à la station au sol adéquate. Les cas où tu peux éviter complètement la station au sol sont limités au trafic entre abonnés Starlink, ce qui doit être relativement négligeable.
les cas d'usages peuvent etre pour l'usaf qui a mis quelques billets dans le concept, histoire de rendre plus compliqué les interceptions de communication?, auquel cas ca peut devenir un vrai argument de vente pour des clients spécifiques comme ca ^^

mais oui, je pense que majoritairement ca permettra surtout "d'optimiser" le trajet pour sortir au plus proche du destinataire plutôt qu'au plus proche du client starlink...

et est ce que l'on peut imaginer, un routage dynamique sur leurs parties terrestres pour renvoyer la donnée par la station sol qui n'est peut etre pas la plus proche mais la moins chargé? ou c'est de la pur SF niveau réseau?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Free_me le 20 janvier 2021 à 16:46:55
mais si le satellite sait gerer plusieurs beam simultanement, le mec au sol avec son antenne, il ne peut pas parler avec  plusieurs satellites en meme temps ? il pourrait ainsi doubler, tripler son debit.

non ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 20 janvier 2021 à 17:21:29
mais si le satellite sait gerer plusieurs beam simultanement, le mec au sol avec son antenne, il ne peut pas parler avec  plusieurs satellites en meme temps ? il pourrait ainsi doubler, tripler son debit.

non ?

oui il faudrait juste une antenne multi beam et toute la quincaillerie de traitement de signal pour et électronique qui va avec ;-)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Free_me le 20 janvier 2021 à 17:42:15
oui du coup c'est jouable ou pas ?
ou ca deviens juste trop cher ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 20 janvier 2021 à 18:02:23
whaou....

comment ils redescendent ça avec du non géostationnaire de manière fiable ?
tu as des infos sur les modulations utilisés entre le satellite et le téléport ?
Pour atteindre ces débits, il faut clairement plusieurs téléports (Sat Gateway) pour 1 seul satellite. Comme pour un satellite géostationnaire HTS en fait, donc rien de nouveau. Donc une grosse densité de gateway sur les territoires qui ont beaucoup de clients. On en avait déjà un peu parlé.
Sachant que chaque Gateway a 8 antennes donc peut arroser disons ~6 satellite maxi (il faut gérer les transitions entre satellites qui ne sont pas instantanées avec les antennes motorisées utilisées dans les gateway, plus au moins 1 antenne en backup je pense pour la redondance). Mais pour ça il faut aussi qu'il y ait plusieurs satellites à vue, donc une grosse densité de satellite, donc il faudra attendre quelques années.
Et comme le dit Artiflo, ils travaillent en parallèle sur des bandes très hautes V/Q, mais ça n'est pas en production pour l'instant. Pour l'instant, la liaison sat-gateway se fait en bande KA. (et les liaisons utilisateur en bande Ku).

Et oui Starlink prévoit dans le futur d'utiliser le routage inter satellites par laser. Dans ce cas, il pourraient sans doute optimiser pour aller chercher des gateway un peu plus lointaines et moins chargées si la gateway la plus proche sature. Donc répartir le plus uniformément la charge sur toutes les gateways. Mais c'est très hypothétique tout ça, pour l'instant on ne sait pas grand chose.

oui du coup c'est jouable ou pas ?
ou ca deviens juste trop cher ?
Clairement trop cher côté antenne client et peu d'intérêt à mon avis. Il faudrait multiplier par 2 les "ports RF" à l'intérieur de l'antenne client beamforming, ce qui rajoute beaucoup de complexité à toute cette électronique déjà très chère.
Autant répartir les utilisateurs entre plusieurs satellites, ça sera beaucoup plus rentable.
L'objectif d'un opérateur n'est pas forcément de multiplier le débit d'un unique utilisateur, mais bien de fournir le mieux qu'il peut sur un ensemble d'utilisateurs.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 20 janvier 2021 à 20:47:50
Nouvelle station dans le 50 : S SENIER DE BEUVRON

https://www.arcep.fr/uploads/tx_gsavis/20-1452.pdf

Ai-je besoin de préciser que c'est toujours sur el famoso Paris-Henday de TeliaCovage ?

Par contre, contrairement à Belin-Béliet, on y trouve un site de régénération. Ils testent peut-être plusieurs solutions.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 20 janvier 2021 à 21:23:15
J'ai pas bien compris ce que tu essaye d'expliquer, et où tu veux en venir, mais attention à une chose: Un satellite Starlink  fonctionne par beams (faisceaux).
La limitation à 1.2Gb/s c'est par beam.
La limitation à 16-20Gb/s c'est sur l'ensemble des beams du satellite.

Si tu regroupes 10 000 utilisateurs dans une zone assez dense de quelques centaines de km², alors le débit total alloué sera celui d'un seul beam, donc limité à 1.2Gb/s. Même si 1 satellite ne fait rien d'autre que desservir ces 10 000 utilisateurs, il sera limité à 1.2Gb/s. Techniquement, tu ne peux pas proposer plus (sauf en multipliant les satellites).
Au contraire, 10 000 utilisateurs assez réparti sur une zone géographique beaucoup plus grande, de la couverture d'un satellite (dizaines de milliers de km²), alors les utilisateurs pourront se répartir 16 à 20Gb/s, répartis sur pleins de beams différents.
Starlink ne fonctionnera bien que si les utilisateurs sont répartis sur le territoire.

Ce que je dis en essence est extrêmement simple. Si X personnes peuvent être desservies pour une surface donnée dans une zone peu dense, ces X personnes peuvent l'être aussi dans une zone plus dense, voir très dense (j'ai pris 10.000 comme un exemple pas plus, pour fixer les idées). On considère en France que le coût de l'abonnement de 100 $/mois est cher, mais aux US, il se rapproche des prix couramment pratiqués, c'est pourquoi il peut aussi intéresser de potentiels abonnés en zone dense aux US, surtout si les débits et latences sont comparables aux solutions existantes (câble...). Après, c'est à starlink de limiter les abonnements dans les zones denses pour ne pas faire chuter les performances.

Il y a une illustration intéressante sur la couverture des beams en fonction de l'altitude des satellites dans le rapport technique qu'avait soumis starlink à la FCC il y quelques années (2016 ?), où il est indiqué 550 km² à une altitude de 1100 km, ce qui était envisagé au départ, et 54 km² à 340 km. Comme le choix final est ~550 km, plus proche de 340 km que de 1100 km, on peut estimer que la couverture d'un beam de 1.5° doit être d'environ ~100 km² à 550 km. Voir ci-dessous, p3 du rapport.

Il me semble aussi que la bande passante de 1.2 Gb/s par faisceau, c'est la situation actuelle (v0.9 des satellites ?), et pas forcément celle finale dans 10 ans. J'ai déjà souligné que contrairement à un satellite géostationnaire, cette constellation est évolutive, avec de nouvelles générations qui sortent et vont sortir avec de meilleures performances.

J'ai trouvé cet article qui parle à terme de 10 Gb/s pour une cellule de 20 miles carrés, soit 36 km².

Citer
From a service standpoint, the Starlink constellation, once fully deployed, can provide 10Gbps of bandwidth in a cell size of 20 square miles, which can be plenty for rural areas. Because these are LEOS (Low Earth Orbit Satellites) the latency is projected to be in the 25-millisecond range, which easily allows for voice communications.

https://www.viodi.tv/2020/05/13/leos-and-more-explained-by-cablelabs/

Donc parler de 1.2 Gb/s/faisceau serait considérer que cette capacité ne va jamais augmenter, ce qui est faux (ou en tout cas, starlink prévoit qu'elle augmentera).
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 21 janvier 2021 à 07:12:22
Donc parler de 1.2 Gb/s/faisceau serait considérer que cette capacité ne va jamais augmenter, ce qui est faux (ou en tout cas, starlink prévoit qu'elle augmentera).
Est-ce que tu as trouvé des sources d'info sérieuses (=pas l'article viodi.tv) qui montrent que Starlink a réellement promis/prévu une augmentation du débit par faisceau/beam dans le futur comme tu le dis? Jusqu'à 10Gb/s ou pas, peu importe. C'est une vraie question sérieuse, pas juste pour t'embêter; la réponse m'intéresse beaucoup. Perso, je n'ai rien trouvé, mais j'ai sans doute loupé des communiqués de Starlink.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 21 janvier 2021 à 08:00:16
Non, je n'ai pas trouvé d'autre source, mais je rappelle que Starlink a prévu d'offrir 1 Gb/s à terme, et ce n'est pas avec des faisceaux de 1.2 Gb/s qu'il y parviendra. Il faudra que le débit de ses faisceaux augmente. Après, on peut être sceptique sur l'objectif, je comprend, mais en tout cas eux pensent qu'ils peuvent l'atteindre. Maintenant, il faut admettre que les informations données par Starlink, à part ses documents de certification officiels, sont très parcellaires. On verra bien dans 10 ans...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Harvester le 26 janvier 2021 à 11:17:41
Ça devrait répondre à votre question : https://www.nextbigfuture.com/2021/01/spacex-will-increase-starlink-download-speed-to-10-gbps-from-100mbps-now.html
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 26 janvier 2021 à 11:41:03
Intéressant. Je mets l’illustration là, pour référence :
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 26 janvier 2021 à 11:42:35
ca bataille sévère avec amazon...

j'aime bien le petit pic de spacex pour dire qu'amazon a organisé 30réunions avec la fcc pour essayer de limiter la position de spacex et 0 meeting pour faire une demande d'autorisation pour sa futur constellation de satellite  :-X
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 26 janvier 2021 à 11:48:33
Aussi cette info d'aujourd'hui sur un record de lancement de 143 satellites en une seule fois.

Citer
Une Falcon 9 décolle avec presque 150 satellites à bord, un record - vidéo

Par Julia Belyakova

Dans le cadre de la mission baptisée Transporter-1, l’entreprise d’Elon Musk SpaceX a procédé au lancement, ce dimanche 24 janvier, d’une fusée Falcon 9 chargée de 143 satellites, battant ainsi le record précédent de l’Inde avec 104 appareils, selon le site de la compagnie.
...
Parmi ceux emmenés aujourd’hui lors d’une mission baptisée Transporter-1 figurent 10 satellites de communication Stralink, pour un projet de communication Internet SpaceX. Ensuite, 48 appareils SuperDove qui appartiennent à la compagnie Planet, laquelle s'occupe de la prise d’images de la surface de la Terre. La fusée amènera également 36 petits satellites de Swarm Technologies, travaillant dans le secteur des objets connectés.
...

https://fr.sputniknews.com/sci_tech/202101241045124627-une-falcon-9-decolle-avec-presque-150-satellites-a-bord-un-record---video/

Bon, il n'y a pas que des starlink, mais donc le déploiement peut aller très vite avec de telles capacités.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 26 janvier 2021 à 12:18:56
Oh, 10Gb/s pour les accès utilisateurs! Je suis choqué.  :o
J'attends ça avec impatience...
Il serait intéressant de voir avec quelle bande de fréquence ils envisagent de faire 10Gb/s sur 500km de distance, avec des petites antennes.

Aussi cette info d'aujourd'hui sur un record de lancement de 143 satellites en une seule fois.
https://fr.sputniknews.com/sci_tech/202101241045124627-une-falcon-9-decolle-avec-presque-150-satellites-a-bord-un-record---video/
Bon, il n'y a pas que des starlink, mais donc le déploiement peut aller très vite avec de telles capacités.
On ne peut pas comparer des satellites "Planet - SuperDove" de 10kg avec des satellites Starlink de 200kg, désolé.
Il n'y a pas que le nombre de satellites qui compte dans un lancement; la taille (des satellites) compte!

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 26 janvier 2021 à 12:39:44
Aussi cette info d'aujourd'hui sur un record de lancement de 143 satellites en une seule fois.

https://fr.sputniknews.com/sci_tech/202101241045124627-une-falcon-9-decolle-avec-presque-150-satellites-a-bord-un-record---video/

Bon, il n'y a pas que des starlink, mais donc le déploiement peut aller très vite avec de telles capacités.
ils ne pourront pas stacker + que 60 starlink dans une coiffe de F9 ;)

l'exploit ici, c'est de réutiliser l'espace restant sur un vol commercial de cubesat&co pour embarquer 10starlink de plus... donc le coté modulaire et réactif de spacex de profiter de tout espace disponible pour compléter sa constellation.

Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Invarion le 26 janvier 2021 à 13:53:14
On ne peut pas comparer des satellites "Planet - SuperDove" de 10kg avec des satellites Starlink de 200kg, désolé.
Il n'y a pas que le nombre de satellites qui compte dans un lancement; la taille (des satellites) compte!

Leon.
La réussite n'est pas dans le "remplissage" de la coiffe si j'ose dire, mais bien dans la campagne de lancement dans son intégralité, de la signature des contrats au déploiement de ceux-ci en passant par la réception des sats à Cap  ;)
Il faut par exemple que les interfaces entre les sats et le lanceur fonctionnent bien, qu'on soit sûr qu'aucun ne mette en danger la payload entière durant le vol car des tests d'environnement ont mal été fait, ect.. ça devient vite complexe quand on commence à avoir des dizaines d'acteurs qui ont leurs propres contraintes  :)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 26 janvier 2021 à 16:35:04
La réussite n'est pas dans le "remplissage" de la coiffe si j'ose dire, mais bien dans la campagne de lancement dans son intégralité, de la signature des contrats au déploiement de ceux-ci en passant par la réception des sats à Cap  ;)
Il faut par exemple que les interfaces entre les sats et le lanceur fonctionnent bien, qu'on soit sûr qu'aucun ne mette en danger la payload entière durant le vol car des tests d'environnement ont mal été fait, ect.. ça devient vite complexe quand on commence à avoir des dizaines d'acteurs qui ont leurs propres contraintes  :)
Oui, c'est clairement un exploit.

Mais il ne faut pas en conclure (comme serait tenté de le faire alain_p) qu'avec de telles capacités (en nombre) Starlink va accélérer le déploiement de la constellation Starlink. Car la taille et le poids des 2 type de satellite n'a rien à voir (10kg pour Planet-SuperDove versus 200kg pour Starlink).
Bon, il n'y a pas que des starlink, mais donc le déploiement peut aller très vite avec de telles capacités.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 26 janvier 2021 à 21:36:54
En attendant, starlink a dépassé des 1000 satellites avec un nouveau lancement d'un train de 60, le maximum dans une Falcon comme disait e-TE. Et prévoit donc d'en lancer à l'avenir 120 par mois, soit ~1200/an. Et pourra donc profiter de lancements commerciaux pour compléter avec des des satellites starlink.

https://spacenews.com/spacex-surpasses-1000-satellite-mark-in-latest-starlink-launch/
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 26 janvier 2021 à 21:49:00
Sinon, je disais que starlink pourrait intéresser même des américains en zone dense, ou existe déjà un réseau très haut débit, câble souvent. En France, cela parait ubuesque, aucun intérêt à 100$/mois + équipement à 500$, mais on n'a pas les mêmes prix qu'aux US, ni la même concurrence.

Je suis tombé sur cet article et enquête, bon sur un échantillon faible, 500 personnes (erreur de 4.5% à priori), mais on voit la tendance, qui dit que 64% des américains étudieraient la possibilité de passer à starlink, et 51% prévoient de le faire.

Starlink devra probablement limiter les abonnements en zone dense, aux US, pour garder des performances correctes.

Citer
Will SpaceX's Starlink Kill the Cable Industry?

Starlink isn't always price-competitive with cable (yet). Some consumers may want it anyway.

Rich Smith (TMFDitty) Jan 24, 2021 at 7:07AM
...
The news

As we've previously discussed, SpaceX's new "Starlink" satellite broadband internet project is up and running, rolling out beta access in the U.S. in October for $99 per month, expanding into Canada in November, and then winning an $885 million subsidy -- and 642,925 new customers -- from the FCC in December.

Those lucky 642,925 could soon have company. After surveying 500 internet subscribers aged 18 and over, Reviews.org estimates that 64% of Americans would consider ditching their current internet service providers (such as the aforementioned Comcast, Verizon, or AT&T) and switching to Starlink. More than that, 51% of Americans plan to switch to Starlink as soon as the service becomes available to them.

And it will be available to more people soon: Access to Starlink service is expanding with each launch of a SpaceX Falcon 9 "Starlink" mission to orbit. The most recent batch of 60 Starlink satellites departed on Wednesday, pushing the number of Starlink satellites in orbit past 1,000. By the end of 2021, Starlink says it will be able to offer broadband access all around the world -- the rest of the U.S. included.   
...

https://www.fool.com/investing/2021/01/24/will-spacexs-starlink-kill-the-cable-industry/
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 27 janvier 2021 à 23:07:35
l'exploit ici, c'est de réutiliser l'espace restant sur un vol commercial de cubesat&co pour embarquer 10starlink de plus... donc le coté modulaire et réactif de spacex de profiter de tout espace disponible pour compléter sa constellation.

Il y a une autre spécificité à ces 10 satellites starlink, c'est que ce sont les premiers à être équipés pour des liaisons laser entre eux, et aussi qu'ils ont été lancés à une orbite plus basse que les autres, 560 km, contestée par Jeff Bezos, qui a prévu de placer sa constellation Kuiper à cette altitude. Il craint des risques d'interférence. La FCC n'a accepté pour l'instant que 10 satellites alors que Starlink voulait en envoyer 343 à cette altitude.

Citer
Et si Elon Musk révolutionnait les communications satellites avec des liaisons laser ?

Amélie CHARNAY 27/01/2021 à 08h51

Space X a fait décoller ses premiers satellites avec des liaisons laser pour remplacer en partie les stations au sol et mieux couvrir les zones polaires. Mais Jeff Bezos craint des interférences pour son projet concurrent de constellation.


Space X a lancé 10 satellites munis de liaisons laser lors de son envoi record du week-end dernier. En orbite à une altitude de 560 km, ils permettront de se passer de stations au sol pour couvrir les zones polaires.

« Tous les satellites lancés l'année prochaine auront des liaisons laser », a précisé Elon Musk sur Twitter.

Il s’agit pour le moment d’offrir un service d’accès à Internet aux résidents de l'Alaska et aux utilisateurs du gouvernement américain, comme l’avait spécifié  SpaceX à la Commission fédérale des communications (FCC).

Comment fonctionnent les liaisons laser ?

Ce n'est pas la première fois que des satellites avec liaisons laser sont envoyés dans l'espace. Mais la technologie, bien que prometteuse, n'a pas encore été adoptée par les industriels. Avec ces liaisons laser, les communications de Starlink vont être transférées d'un satellite à un autre, de façon à minimiser, mais pas supprimer totalement, les stations au sol de la constellation. Starlink en compte d'ailleurs déjà une vingtaine aux Etats-Unis.

La différence, c'est que les stations au sol restantes n'auront plus besoin forcément de se situer dans la même empreinte satellite que les terminaux des utilisateurs. Cela permet d'étendre la couverture aux zones qui ne peuvent en abriter. A terme, cela pourrait concerner aussi les océans, par exemple. Dernier avantage, la latence s'en trouve réduite. Le nombre d'aller-retours entre le sol et les satellites est limité et l'altitude de l'orbite a été baissée de moitié, passant de plus de 1300 km d'altitude à seulement 560.

Reste un gros inconvénient : le coût et la capacité industrielle à produire beaucoup et rapidement des satellites avec liaisons laser. Ce n'est pas le seul problème. Il a aussi fallu convaincre la FCC d'approuver ces changements lors d'une procédure accélérée en 2020. Space X voulait envoyer plusieurs centaines de satellites pour Starlink, mais l'autorité n'en a accepté que dix. En cause : de possibles interférences pointées par d'autres opérateurs en raison de cette altitude plus basse.

https://www.01net.com/actualites/et-si-elon-musk-revolutionnait-les-communications-satellites-avec-des-liaisons-laser-2031395.html
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 27 janvier 2021 à 23:10:48
il me semblait qu'ils avaient deja fait des tests de liaison laser avec une précédente tournée  :-X

edit: déjà fait l'année dernière https://www.spaceflightinsider.com/missions/starlink/inter-satellite-laser-communications-improving-starlink-performance-as-spacex-expands-constellation/ par contre c'était peut etre limité a un couple de satellite et là ils testeront un plus grand maillage... vu le coté itératif jusqu'a présent, ca serait pas déconnant que maintenant qu'ils ont testés/validés du point a point entre 2 sat, qu'ils tentent un maillage sur x sat
edit2 : confirmation dans cet article https://spacenews.com/spacex-adds-laser-crosslinks-to-polar-starlink-satellites/ tests validés l'année dernière sur 2 satellites, et à partir de l'année prochaine tous seront équipés de laser, mais en attendant et pour palier le manque de station sol pour l'orbite polaire, les sats envoyés cette année sur cet orbitaire seront des v0.9 équipés de laser...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 28 janvier 2021 à 00:56:42
il me semblait qu'ils avaient deja fait des tests de liaison laser avec une précédente tournée  :-X

edit: déjà fait l'année dernière https://www.spaceflightinsider.com/missions/starlink/inter-satellite-laser-communications-improving-starlink-performance-as-spacex-expands-constellation/ par contre c'était peut etre limité a un couple de satellite et là ils testeront un plus grand maillage... vu le coté itératif jusqu'a présent, ca serait pas déconnant que maintenant qu'ils ont testés/validés du point a point entre 2 sat, qu'ils tentent un maillage sur x sat
edit2 : confirmation dans cet article https://spacenews.com/spacex-adds-laser-crosslinks-to-polar-starlink-satellites/ tests validés l'année dernière sur 2 satellites, et à partir de l'année prochaine tous seront équipés de laser, mais en attendant et pour palier le manque de station sol pour l'orbite polaire, les sats envoyés cette année sur cet orbitaire seront des v0.9 équipés de laser...

Si ça marche de manière fiable, c'est beau : la transmission laser sat à sat, c'est le "state of the art" militaire en ce moment
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Harvester le 31 janvier 2021 à 19:46:08
Pour rester sur le sujet, un papier intéressant publié par le CNES, l'Observatoire de Paris et l'université de Perth, en Australie :

Dix-Matthews, B.P., Schediwy, S.W., Gozzard, D.R. et al. Point-to-point stabilized optical frequency transfer with active optics. Nat Commun 12, 515 (2021).
https://www.nature.com/articles/s41467-020-20591-5

Ca décrit une expérimentation d'une transmission optique point à point avec prise en compte des turbulences atmosphériques. Un article de vulgarisation est également disponible ici : https://www.techno-science.net/actualite/liaison-laser-record-einstein-avait-raison-N20512.html
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: kgersen le 31 janvier 2021 à 20:08:38
A 500km d'altitude (les Starlink entre autres) y'a quasi plus d'atmosphère non ?

A noter (et ca m'a surpris): la Station Spatiale Internationale est en dessous des Starlink , elle a 400 km.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Harvester le 31 janvier 2021 à 20:33:46
Je pensais plutôt aux communications optiques avec le sol, notamment avec les gateways :)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 01 février 2021 à 07:57:00
Je pensais plutôt aux communications optiques avec le sol, notamment avec les gateways :)
Ah bon?
Tu as vu quelque part que Starlink envisageait ce genre de choses? Sources, stp?

De ce que j'ai lu, Starlink reste sur de la radiofréquence pour les liaisons Gateway-Satellite : actuellement bande Ka, et demain bande Q-V s'ils y arrivent.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Harvester le 01 février 2021 à 18:24:16
Hello,

Je vais essayer de clarifier mon premier post, et pourquoi je l'ai posté :

- Je n'ai pas connaissance de projets annoncés publiquement par Starlink pour utiliser ce genre de liaison pour le gateways. Par contre, je sais que nous (mon employeur, qui fabrique justement ce type de matériel) travaillons activement sur le sujet, avec une roadmap à ~10 ans pour passer ce type de système en production. Je fais juste une simple supposition que Starlink doit s'intéresser également au sujet, au moins de loin. La plupart de nos clients commencent déjà à sonder les différents acteurs du domaine pour les communications optiques (avec des projets plutôt géostationnaires pour l'instant, c'est normal)
- A la base quand j'ai posté, je pensais plutôt aux applications pour les communications inter-satellites : même si il n'y a plus trop de turbulence atmosphérique dans ce cas de figure, il faudra quand même de la stabilisation optique et ce type de système peut y répondre.

Désolé si le premier post prêtait à confusion :)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 05 février 2021 à 09:30:08
Nouvelle station dans le 50 : S SENIER DE BEUVRON

https://www.arcep.fr/uploads/tx_gsavis/20-1452.pdf

Ai-je besoin de préciser que c'est toujours sur el famoso Paris-Henday de TeliaCovage ?

Par contre, contrairement à Belin-Béliet, on y trouve un site de régénération. Ils testent peut-être plusieurs solutions.
Dix jours plus tard, l'opposition à cette installation se révèle :

Space X débarque en Normandie : une station pour satellites prévue dans une petite commune de Sud-Manche

C'est un vaisseau spatial qui tombe sur la tête des habitants de ce petit village de la baie du Mont-Saint-Michel : Saint-Senier-sur-Beuvron. Le milliardaire américain, Elon Musk, veut y implanter cinq dômes destinés à recevoir son internet à haut débit envoyé par satellite.

Mais comment les affaires d'Elon Musk et son joujou Space X sont arrivés jusqu'à Saint-Senier-de-Beuvron, au coeur de la Baie du Mont-Saint-Michel ?

Depuis près d'un mois, le village de 350 habitants est bouleversé : un projet secret qui ne leur a jamais été présenté officiellement risque de venir troubler leur tranquillité et leur fait craindre le pire.

Citer
C'est un projet qui nous a été imposé. La commune ne touchera pas grand chose. On ne sait rien sur tout ça. Je ne signerai aucune autorisation sans études poussées sur les conséquences dans le sol et sur l'homme. Il y a trop de zone d'ombres

Benoît Hamard, maire de Saint-Senier-sur-Beuvron

Le maire qui n'a jamais été consulté redoute qu'on lui impose "tout" d'en-haut mais il a décidé de résister. Il y a de bonnes terres d'élevage et de culture dans cette zone : on n'y fera pas n'importe quoi.

Elle est d'ailleurs classée Natura 2000. La couleur des toits des bâtiments agricoles est à ce titre très contrôlée. "Ce serait un comble qu'on y construise un tel projet!", s'insurge François Dufour, conseiller Régional écologiste et enfant du pays.

Citer
Il s'agit quand même de cinq dômes électriques qui vont recevoir des ondes venant des satellites. Et des travaux gigantesques vont être menés en sous-sol. On est pourtant ici en zone humide, près du Beuvron. Il faut absolument des études plus poussées. Que les autorités fassent leur boulot.

François Dufour, élu à la Région et écologiste

Selon François Dufour, un document (dont il a la copie) qui émane de l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes) et daté du 1er décembre 2020 attribue à la société « une autorisation d’utilisation de fréquences radioélectriques […] pour la station terrienne de Saint-Senier-de-Beuvron ».

Starlink et station terrienne : c'est quoi ?
Ce vocabulaire futuriste fait froid dans le dos. Mais il faut savoir qu'Elon Musk à la tête du projet, est le milliardaire qui rêve d'espace et de progrès de son vivant.

Il est aussi pour ceux qui aiment les voitures, le propriétaire de la marque de voitures électriques de luxe, Tesla. Avec son usine Giga Factory 4, à Berlin, nom très énigmatique qui en dit long.

https://twitter.com/elonmusk/status/1356381230925635591

Il se voit déjà comme le grand maître des communications du futur et son  projet Starlink comprend des milliers de satellites. La petite commune du Sud-Manche ne serait qu'un des nombreux relais sur Terre,  capables de capter les signaux transmis par ces satellites. Son projet : couvrir toutes les zones blanches.


"Il faut savoir que ces dômes vont capter 550 km au-dessus de nos têtes et de propulser à 800 km de chaque côté, l’alimentation de la fibre optique ou 5G », explique François Dufour, étonné que son village d'enfance se retrouve dans cette tourmente.

Ces dernières heures, le déploiement de 60 satellites Starlink oa été confirmé selon Space X, preuve que le projet global est en plein développement :

https://twitter.com/SpaceX/status/1357229343865380864

Aucun document, photo ou visuel, n'a été communiqué à la commune. Pas question d'en rester là. "Hors de question que l'on mette la vie de mes concitoyens en péril", jure le maire, prêt à se mettre sur la route du milliardaire américain.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/manche/space-x-debarque-en-normandie-une-station-pour-satellites-prevue-dans-une-petite-commune-de-sud-manche-1941358.html


https://www.youtube.com/watch?v=S73LR4FAt8I
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Harvester le 05 février 2021 à 10:04:02
Un bon condensé d'alarmisme et de tournures de phrases bien angoissantes, super article !
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 05 février 2021 à 10:08:53
Le soucis de l'article c'est qu'il n'y a pas de contradiction face au le maire déçu que ça ne lui rapporte rien et l'élu EELV qui nous parle de 5G.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 05 février 2021 à 10:18:05
le soucis c'est surement un probleme de communication aussi...

dans un village de 350hab rurale, avec des gens (anti-onde, anti-5g, anti-fibre, anti tout) qui ont du leurs tomber dessus en disant que l'on allait construire 5 domes pour les satellites, que le grand mechant capitaliste americain allait imposer sa vision...

pour eux, dans leurs têtes un dome telecom, pour arroser 500*800km c'est forcement un truc comme : (https://www.cite-telecoms.com/voy_content/uploads/2014/01/CDT_vueRadomeetfermette-800x533.jpg)

donc 5 sur la commune...


alors qu'un projet montrant 5 antennes comme ca :
(https://i.redd.it/cs75gj5lo1z41.jpg)

et tout de suite tu crèves une partie de l'abcès... 
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 05 février 2021 à 10:23:29
Nan mais quand c'est repris par EELV qui nous parle de 5G tu sais que t'es déjà plus dans le rationnel et que ça sert à rien d'apporter des arguments mesurés.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Steph le 05 février 2021 à 10:26:36
Ben si ça sert.
1) Pour donner la taille du truc, comme déjà signalé.
2) Pour démystifier le vocabulaire trop technique et qui fait peur quand on ne comprend pas...

Après, qu'un parti politique fasse de la politique...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 05 février 2021 à 10:29:27
Nan mais quand c'est repris par EELV qui nous parle de 5G tu sais que t'es déjà plus dans le rationnel et que ça sert à rien d'apporter des arguments mesurés.
d'ou le probleme de communication ;)
si en même temps que l'acceptation de la demande coté arcep, ils avaient contacté le maire pour dire que pour information il allait y avoir 5antennes du type blabla avec photos et projection 3d sur la photo du site, plutot que de laisser le vide et donc la possibilité à certains de venir mettre le doute...

et t'en profites pour refiler une antenne starlink pour l'école du coin pour réduire la fracture numérique, et hop, tu te fais un allié...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 05 février 2021 à 10:43:17
De toute façon à vue de nez la parcelle du site de régénération permettrait d'installer le téléport, donc ils peuvent toujours s'opposer les opposants. On dira que c'est de la politique, si on veut finir de décrédibiliser la politique.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Steph le 05 février 2021 à 10:49:29
Certains politiques se décrédibilisent tout seul comme des grands, malheureusement...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 05 février 2021 à 10:51:31
La preuve ici !

Après le maire s'est ptet juste fait bourrer le mou par l'élu régional.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Steph le 05 février 2021 à 11:05:29
Je suis plus enclin à pardonner à ce maire et prêt à faire un effort d'explications qu'avec certains autres politiques plus haut placés.
Le replay a un an des actualités est révélateur.   :(
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 05 février 2021 à 12:17:58
En tout cas, Starlink découvre ce "magnifique pays" qu'est la France, ce village Gaulois pour le meilleur et pour le pire!

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 05 février 2021 à 12:20:15
D'ailleurs on m'a très justement pointé la carte de l'IGN à propos de l'argument "natura 2000" soulevé par les politiques.

Je ... non rien.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Steph le 05 février 2021 à 12:21:55
Vu de Paris, le site est au beau milieu... ;)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 05 février 2021 à 12:27:16
Non parce qu'à Paris on sait où est le site de régé, et donc on sait qu'il est bien loin de la zone Natura 2000.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 05 février 2021 à 12:39:49
Dix jours plus tard, l'opposition à cette installation se révèle :

Space X débarque en Normandie : une station pour satellites prévue dans une petite commune de Sud-Manche

C'est un vaisseau spatial qui tombe sur la tête des habitants de ce petit village de la baie du Mont-Saint-Michel : Saint-Senier-sur-Beuvron. Le milliardaire américain, Elon Musk, veut y implanter cinq dômes destinés à recevoir son internet à haut débit envoyé par satellite.

Mais comment les affaires d'Elon Musk et son joujou Space X sont arrivés jusqu'à Saint-Senier-de-Beuvron, au coeur de la Baie du Mont-Saint-Michel ?

Depuis près d'un mois, le village de 350 habitants est bouleversé : un projet secret qui ne leur a jamais été présenté officiellement risque de venir troubler leur tranquillité et leur fait craindre le pire.

Le maire qui n'a jamais été consulté redoute qu'on lui impose "tout" d'en-haut mais il a décidé de résister. Il y a de bonnes terres d'élevage et de culture dans cette zone : on n'y fera pas n'importe quoi.

Elle est d'ailleurs classée Natura 2000. La couleur des toits des bâtiments agricoles est à ce titre très contrôlée. "Ce serait un comble qu'on y construise un tel projet!", s'insurge François Dufour, conseiller Régional écologiste et enfant du pays.

Selon François Dufour, un document (dont il a la copie) qui émane de l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes) et daté du 1er décembre 2020 attribue à la société « une autorisation d’utilisation de fréquences radioélectriques […] pour la station terrienne de Saint-Senier-de-Beuvron ».

Starlink et station terrienne : c'est quoi ?
Ce vocabulaire futuriste fait froid dans le dos. Mais il faut savoir qu'Elon Musk à la tête du projet, est le milliardaire qui rêve d'espace et de progrès de son vivant.

Il est aussi pour ceux qui aiment les voitures, le propriétaire de la marque de voitures électriques de luxe, Tesla. Avec son usine Giga Factory 4, à Berlin, nom très énigmatique qui en dit long.

https://twitter.com/elonmusk/status/1356381230925635591

Il se voit déjà comme le grand maître des communications du futur et son  projet Starlink comprend des milliers de satellites. La petite commune du Sud-Manche ne serait qu'un des nombreux relais sur Terre,  capables de capter les signaux transmis par ces satellites. Son projet : couvrir toutes les zones blanches.


"Il faut savoir que ces dômes vont capter 550 km au-dessus de nos têtes et de propulser à 800 km de chaque côté, l’alimentation de la fibre optique ou 5G », explique François Dufour, étonné que son village d'enfance se retrouve dans cette tourmente.

Ces dernières heures, le déploiement de 60 satellites Starlink oa été confirmé selon Space X, preuve que le projet global est en plein développement :

https://twitter.com/SpaceX/status/1357229343865380864

Aucun document, photo ou visuel, n'a été communiqué à la commune. Pas question d'en rester là. "Hors de question que l'on mette la vie de mes concitoyens en péril", jure le maire, prêt à se mettre sur la route du milliardaire américain.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/manche/space-x-debarque-en-normandie-une-station-pour-satellites-prevue-dans-une-petite-commune-de-sud-manche-1941358.html


https://www.youtube.com/watch?v=S73LR4FAt8I

Mon dieu se ramassis d'ânerie, de mélange de tous les sujets qui n'ont rien à voir les uns avec les autres.

Ce n'est pas seulement la faute des élus mais aussi des journalistes qui racontes n'importe quoi sur un ton alarmiste pour faire vendre avec le niveau 0 de la recherche et documentation sur le sujet. Mais vraiment, elle n'a rien chercher alors qu'internet regorge d'information et que pour moi c'est le travail de base d'un journaliste.

Mais ce qui m'embête le plus c'est que c'est France TV Info, cela aurait été BFM ou une autre bouse du même genre pourquoi pas, mais là fait du mal de savoir que c'est de l'argent publique qui paye cette pseudo journaliste.

Et quand je vois le twitter de la "journaliste" qui a écrit, je comprend mieux le niveau : https://twitter.com/alexhuctin1972

Mais bon cela confirme encore une fois la règle sur la présence de chiffre dans les pseudos sur internet...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 05 février 2021 à 12:50:33
Mais ce qui m'embête le plus c'est que c'est France TV Info, cela aurait été BFM ou une autre bouse du même genre pourquoi pas, mais là fait du mal de savoir que c'est de l'argent publique qui paye cette pseudo journaliste.
Pourtant quand tu regardes bien, ça me semble plus dans la ligne éditoriale de FTV que celle de BFM.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 05 février 2021 à 12:54:23
Pourtant quand tu regardes bien, ça me semble plus dans la ligne éditoriale de FTV que celle de BFM.

Je pensais naïvement que FTV étant publique se devait d'être plus qualitatif qu'une chaine d'info en continue de base surtout que la journalise est de france 3 région.

Je reconnais volontiers ma naïveté.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 05 février 2021 à 12:58:52
Un élément intéressant, Starlink chercherait à acheter des terrains.

Le conseil municipal s’oppose au projet

Le conseil municipal de Saint-Senier-de-Beurvron a voté à la majorité contre ce projet.

Citer
Nous avons été démarchés en octobre, par une société qui veut récupérer des terrains. Il nous manque encore beaucoup d'informations. On s'oppose à ce projet car on ne connaît pas les risques pour la santé.

Benoit Hamard
Maire de Saint-Senier-de-Beuvron

Le maire précise aussi que le terrain n’est pas encore vendu et que « ça n’a rien rapporté à la commune. »

https://actu.fr/normandie/saint-senier-de-beuvron_50553/elon-musk-va-installer-un-relais-pour-sa-societe-spacex-dans-la-manche-il-y-a-trop-d-inconnus_39201285.html
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 05 février 2021 à 22:49:08
+10000 utilisateurs starlink actuellement :)
Citer
SpaceX disclosed in a public filing on Thursday that its Starlink satellite internet service now has “over 10,000 users in the United States and abroad.”

SpaceX noted in the filing that Starlink’s service is “meeting and exceeding 100/20 megabits per second (“Mbps”) throughput to individual users,” while the vast majority of users were seeing latency “at or below 31 milliseconds.”
https://www.cnbc.com/2021/02/04/spacex-starlink-satellite-internet-service-has-over-10000-users.html

ca va commencer a ce voir si ca sature dans certaines zones :)

Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Bulldozer le 06 février 2021 à 14:11:28
Vidéo - Projet Starlink: un village normand entre en résistance face à Space X

https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/services/projet-starlink-un-village-normand-fait-de-la-resistance-face-a-space-x_AV-202102060080.html

Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 06 février 2021 à 14:24:40
Intéressant, c'est donc la parcelle "derrière" le site de régé qui les intéresse, ils avaient surement besoin de plus de place que ce qui était disponible dessus.

Après moi je comprends les riverains, 9 dômes en plus de leurs 2 cuves et la caravane ça commence à faire beaucoup visuellement !
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Steph le 06 février 2021 à 14:36:12
C'est la nuance entre ma et leur.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 06 février 2021 à 15:28:34
+10000 utilisateurs starlink actuellement.

ca va commencer a ce voir si ca sature dans certaines zones :)

Après, 10.000, ce n'est pas encore énorme, surtout s'ils ne sont pas concentrés sur une petite région, sur quelques cellules de la chaine de satellites. Là, on parle à priori du nord des US et de du sud du Canada, il y a une sacré distance entre l'Atlantique et le Pacifique. Plus certainement quelques abonnés en Angleterre/Ecosse ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 06 février 2021 à 15:57:46
bah +10000 clients pour 1000 sat lancé, ca fait qu'une cinquantaine de satellite réellement utilisé à un instant T (calculé a la louche en regardant https://satellitemap.space/# ), donc entre ~800Gbps/1Tbps de bande passante dispo? apres je me rend pas bien compte du provisionning d'un fai classique pour les abonnées fibres, c'est peut etre "enorme" en effet :)

en tout cas, ca fait un moment que je regarde les lancements, mais ca faisait longtemps que j'avais regardé https://satellitemap.space/# , ca commence à faire un sacré maillage :)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Harvester le 06 février 2021 à 18:11:24
Quelques nouveautés sur les services prévus à la commercialisation :

 -VoIP
- Batterie de backup (pour 24h)
- Service d'entrée de gamme pour revenus modestes

https://arstechnica.com/information-technology/2021/02/spacex-plans-starlink-phone-service-emergency-backup-and-low-income-access/
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 07 février 2021 à 11:01:04
Un village normand résiste à l’antenne relais d’Elon Musk

La société SpaceX du milliardaire américain souhaitait installer à Saint-Senier-de-Beuvron (Manche) « une station terrestre » pour ses futurs satellites.

Le projet futuriste qui agite Saint-Senier-de-Beuvron (Manche), tranche étrangement avec la sérénité bucolique de ce petit village du bocage normand. Son conseil municipal vient de s'opposer au projet d'installation d'une antenne relais d'un genre absolument nouveau. Saint-Senier est, en effet, avec Gravelines (Nord) et Villenave-d'Ornon (Gironde), l'un des trois sites français choisis par la société SpaceX du milliardaire américain Elon Musk, pour mener à bien son pharaonique projet Starlink.

Ce dernier prévoit d'ici à 2025 de projeter… des milliers de satellites à basse altitude! Mais il lui faut en parallèle installer des antennes relais, qui devraient permettre de récupérer les données et généraliser ainsi le haut débit dans le monde entier. Autrement dit de mettre définitivement fin aux zones blanches.

Neuf boules de 2,30m de diamètre !

Mais le maire, Benoît Hamard, et son conseil ne l'entendent pas du tout de cette oreille ! « En fait, ce qu'ils appellent une antenne relais, on a rapidement compris qu'il s'agissait de neuf boules paraboliques de 2,30 m de diamètres posées sur des socles de 5 m2 de béton ! Hors de question pour nous d'accueillir un tel projet sans avoir ni études supplémentaires, ni retour d'expériences. C'est une question de vigilance sanitaire. Quels sont les risques éventuels ? Et l'impact sur la biodiversité, sur nos élevages ? Nous n'avons obtenu de réponse à aucune de ces questions. »

« Sans compter, poursuit le maire, qu'ils sont arrivés ici en terrain conquis, pour prospecter des parcelles, comme si nous n'étions pas légitimes à poser nos questions. Nous ne sommes pas contre le progrès. D'ailleurs, vu le manque de médecins, on va vite avoir besoin de télémédecine et donc de haut débit. Mais, dans ces conditions, et même si ce projet pouvait rapporter une rente annuelle de 2000 euros pour la commune, il n'y a aucune chance qu'il se fasse aux dépens de nos populations. »

Une position que semble soutenir la très grande majorité des habitants, comme Louis : « On n'a pas besoin de ça. Si on a des problèmes dans six mois, il sera trop tard pour pleurer ». Sollicitée, la société Sipartech, chargée de la prospection pour SpaceX, n'a pas donné suite.

https://www.leparisien.fr/sciences/un-village-normand-resiste-a-l-antenne-relais-d-elon-musk-06-02-2021-8423546.php
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 07 février 2021 à 16:32:22
Une antenne Starlink a été observé sur les algeco présent à coté de la Gigafactory Tesla en cours de construction proche de Berlin. (https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/ldwbd0/dishy_has_appeared_at_giga_berlin/)

Ce qui fait donc à ma connaissance la première observation en union européenne.

(https://www.artiflo.org/images/starlink/539yt3qkjuf61.jpg)

EDIT : Je viens de voir que c'était issue de cette vidéo sur la construction de la Gigafactory : https://youtu.be/FR-JOd72maU?t=487
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 07 février 2021 à 17:11:14
Petit update avec le lancement de Starlink L18 le 4 Février 2021 :
 
Total lancé : 1085
Total désorbité : 64 (dont 47 v0.9)
Total en orbite : 1021
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 07 février 2021 à 18:12:41
64 désorbités, c'est plus que des essais.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Snickerss le 07 février 2021 à 22:39:52
...

Ce pays me déprime ...

Qu’est ce que j’en ai marre d’entendre cette même connerie sans cesse rabâcher ..
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 07 février 2021 à 23:25:22
Ce pays me déprime ...

Qu’est ce que j’en ai marre d’entendre cette même connerie sans cesse rabâcher ..

les conneries des anti-ondes?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 08 février 2021 à 00:11:59
64 désorbités, c'est plus que des essais.
2 protos pour obtenir les licences, 60 en v0.9 pour tester le principe, les manoeuvres, le desorbitages, le hardware&co... donc 62 candidats pour finir à la poubelle rapidement (et donc deja 47 qui l'ont fait)
ca en laisse 11 en "v1.0" qui ont fini a la flotte, quelques un pour tester les nouvelles techniques de desorbitages/montées en altitude (et donc qu'avaient surement cramé trop d'ergols donc hop, poubelle) et surement aussi dans le tas 2-3 avec des défaillances et donc hop poubelle... c'est l'avantage de lancer nombreux et pas cher, si y'a le moindre soucis, t'essaie pas de le sauver, tu le crames o:
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Snickerss le 08 février 2021 à 00:21:04
les conneries des anti-ondes?

Oui, le tout le temps « Et pour la santé ? »

Arrête déjà d’acheter des granola pour le goûter à tes gamins et on reparlera des effets des OEM du secteur telecom .. C’est fabuleux d’arriver à faire passer en arrière plan des effets comme celui du réchauffement climatique ou des micro plastiques partout derrière des sujets comme la 5G. Si les gens se souciaient de leur santé, ils commenceraient par marcher 30 min par jour au lieu d’aller à la boulangerie à 600m en voiture.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 08 février 2021 à 00:25:10
Oui, le tout le temps « Et pour la santé ? »

Arrête déjà d’acheter des granola pour le goûter à tes gamins et on reparlera des effets des OEM du secteur telecom .. C’est fabuleux d’arriver à faire passer en arrière plan des effets comme celui du réchauffement climatique ou des micro plastiques partout derrière des sujets comme la 5G. Si les gens se souciaient de leur santé, ils commenceraient par marcher 30 min par jour au lieu d’aller à la boulangerie à 600m en voiture.

quand je fais les formations avec l'ANFR, j'ai même les électrosensibles / septiques qui ressortent sans avoir peurs des ondes , mais j'ai un public spécial....
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: chantoine le 08 février 2021 à 09:01:49
quand je fais les formations avec l'ANFR, j'ai même les électrosensibles / septiques qui ressortent sans avoir peurs des ondes , mais j'ai un public spécial....

D'où l'intérêt d'avoir des masques...

... avec les septiques :-)

(je sors)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 08 février 2021 à 10:39:36
64 désorbités, c'est plus que des essais.

Surement plus que des essais, vu le rythme de production j'imagine qu'il doit y avoir des pannes en orbite. Si tu vois SXM-7 qui est parti pour être complètement perdu et Eutelsat 5W B qui a démarré sa carrière avec un panneau solaire en moins, j'imagine sans peine que vu le rythme de production et d'intégration lanceur, starlink doit aussi avoir sont lots de panne post-lancement. https://planet4589.org/space/stats/megacon/starbad.html (fiable normalement) donne des ordres de grandeur intéressant, ~1% de perte rapide ("Reentered after fail") après la colonne "Not maneuvering" c'est pas clair si c'est des tests d'orbital decay ou pas. Reste que d'être a quelques % de perte c'est vraiment pas mal quand tu regardes la durée d'integration d'un ou deux GEO vs. la durée d'intégration d'une pile de starlink et donc la différence de durée pour faire les vérifications.

Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: spectrolazer le 08 février 2021 à 12:56:04
D'où l'intérêt d'avoir des masques...

... avec les septiques :-)

(je sors)
Suffit juste de savoir distinguer les vraies des fosses...septiques  ;D
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 08 février 2021 à 14:52:54
Suffit juste de savoir distinguer les vraies des fosses...septiques  ;D

joie de l'autocorrection sur le téléphone....
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: PeGGaaSuSS le 09 février 2021 à 00:29:06

A noter c'est déjà dans Cartoradio

C'est pas loin du magasin d'usine Saint James, qui sait je passerait peut-être par là en rentrant de Paris pour faire un tour.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: kgersen le 09 février 2021 à 03:40:51
c'est a priori plus en beta et ouvert partout...

C'est $100 l'inscription/réservation. Comme ils avaient fait pour les Tesla: premiers arrivés, premier servis.

On peut réserver déjà en France aussi, mais ca indique une date différente suivant l'adresse.

J'ai fait 2 tests:

près d'Evreux:
 - Starlink is targeting coverage in your area in mid to late 2021. Availability is limited. Orders will be fulfilled on a first-come, first-served basis.
en Corse:
 - Starlink is targeting coverage in your area in 2022

L'objectif est un prix unique mondial (hors taxes et livrasion):

https://twitter.com/elonmusk/status/1358964520522162176

Mais l'inscription/abonnement est lié a une "cellule" de réception donc pas nomade pour le moment.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 09 février 2021 à 06:59:02
c'est a priori plus en beta et ouvert partout...
C'est toujours en beta-test, c'est écrit noir sur blanc sur leur site.

Starlink is now delivering initial beta service both domestically and internationally, and will continue expansion to near global coverage of the populated world in 2021

Pour l'instant, la couverture n'est pas globale pour la phase 1.1, loin de là. Regardez la carte, il y a plein de trous non couverts.
Ils ont déjà lancé les 2/3 de la constellation phase 1.1 ce qui est très bien : 1021 satellites sur les 1584 nécessaires.
https://en.wikipedia.org/wiki/Starlink#Constellation_design_and_status

A la fin de la phase 1.1, les satellites couvriront globalement entre les 55ieme parallèles nord et sud.
Les satellites à plus haute altitude (> 1100km) et à orbite plus inclinée (70°, 74° et 81°) du reste de la phase 1 permettront de couvrir des plus hautes latitudes (au delà du 55ieme parallèle nord).

Les beta tests sont possible actuellement même avec une constellation partielle, car la densité de satellite dans les "hautes latitude" est suffisante, vu l'orbite inclinée. En gros sur une étroite bande entre le 40ieme et le 55ieme parallèle.
Voir la carte
https://satellitemap.space/

Et évidemment, vu que cette première génération de satellite n'a pas de communication inter-satellite, mais uniquement de la communication avec le sol, alors pour être couvert il faut en plus avoir des sat-gateway sur la zone à desservir, et c'est loin d'être le cas pour la totalité du globe.
Bref, Starlink avance à grand pas, c'est très bien, mais c'est loin d'être "ouvert partout"... Ne mettons pas la charrue avant les boeufs (comme les adorateurs du beau Elon Musk sur la toile sont tentés de le faire).
Cette aventure est passionnante à suivre.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 09 février 2021 à 08:43:17
A noter c'est déjà dans Cartoradio

C'est pas loin du magasin d'usine Saint James, qui sait je passerait peut-être par là en rentrant de Paris pour faire un tour.
A l'endroit prévu.

A Villenave d'Ornon j'ai eu confirmation que c'était au niveau du POP d'Interoute. C'est confirmé par Cartoradio.

Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: PeGGaaSuSS le 09 février 2021 à 11:49:01
Au fin fond des Côtes d'Armor c'est aussi donner pour mi-2021.

Par contre les 99$ (remboursables mais sans préciser comment) c'est un peu relou pour se pré-inscrire à une beta...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 09 février 2021 à 15:39:43
Faire payer 99USD c'est vraiment un bon moyen pour sonder le marché. Le taux de conversion des personnes qui paient 99USD upfront pour un truc prétendument dispos dans 6 mois, il doit quand même être élevé une fois le service réellement dispo.
Le remboursement c'est sur ton compte starlink (tu reçois un lien de création de ton compte apres le paiement de 99USD) et c'est 2 clics le refund:

(https://wtf.roflcopter.fr/pics/SV9iuf2F/ZvPk4QwG.png)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 09 février 2021 à 18:31:47
J'ai peur... J'ai simulé une inscription Starlink, comme plusieurs personnes ici.
Et RIEN, absolument RIEN ne demande à vérifier le dégagement de l'emplacement de la future antenne client avec le test via l'appli Starlink sur smartphone. On peut payer les 99USD sans faire cette vérification.
Pourtant, cette appli est très bien faite.

Le formulaire suggère (mais n'impose pas) de consulter la FAQ, et dans la FAQ il y a effectivement un point concernant le dégagement d'antenne. Bref, les 3/4 des gens ne le liront pas!

Ca veut dire que plein de gens peuvent s'inscrire alors que leur logement est TOTALEMENT INCOMPATIBLE avec starlink, car dégagement d'antenne insuffisant (maison au milieu d'arbres immenses comme c'est le cas par chez moi, appartement vue au sud exclusivement, etc...).
Bref, je ne vois que 2 possibilités
 * soit j'ai loupé quelque chose, et il y a une telle vérification à un moment du process dans leur système, avant de payer.
 * soit ils sont complètement IDIOTS chez Starlink, ils n'ont pas compris ce que c'était un client, et ils vont se prendre des remontées de centaines de clients mécontents, et ils adorent traiter le support auprès de clients mécontents. Avec renvoi de matériel inutilisable chez tel client, et pourtant abimé lors de l'installation... Que du bonheur. Et je ne parle pas de l'image de marque.

Je rappelle que le dégagement nécessaire sur une antenne Starlink est TRES difficile à obtenir, beaucoup plus que pour une antenne satellite classique (parabole pour géostationnaire). Il faut voir une portion entière du ciel très large, et non pas un point dans le ciel (cas d'une antenne satellite classique). Et le moindre petit obstacle peut provoquer des déconnexions, ça ne tolère pas le moindre obstacle. A de telles fréquences (>10GHz), le satellite doit toujours être à vue directe de l'antenne client.
D'ailleurs, vu certaines questions (et réponses) sur Reddit, beaucoup de clients n'ont pas du tout compris ces contraintes de dégagement, malgré l'application très bien faite encore une fois.
Si Starlink ne forme pas les clients sur ce sujet, ils ne se formeront pas eux mêmes, c'est certain!

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 09 février 2021 à 18:41:07
La zone a dégager de mémoire c'est max. 40 degrés d'élévation (au nord de l'arc geo et je sais pas combien de degré ils se mettent de marge par rapport à l'arc geo). C'est sur que ça serait mieux de l'écrire et je confirme 0 mise en avant de la contrainte avant et après le paiement.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: FloBaoti le 09 février 2021 à 18:49:43
Faire payer 99USD c'est vraiment un bon moyen pour sonder le marché. Le taux de conversion des personnes qui paient 99USD upfront pour un truc prétendument dispos dans 6 mois, il doit quand même être élevé une fois le service réellement dispo.
Le remboursement c'est sur ton compte starlink (tu reçois un lien de création de ton compte apres le paiement de 99USD) et c'est 2 clics le refund:
Ce lien "annule" ton inscription non ? Il y a bien écrit "Cancel" :)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 09 février 2021 à 18:52:34
Ce lien "annule" ton inscription non ? Il y a bien écrit "Cancel" :)

Oui le refund annule tout je pense
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: tanuki le 09 février 2021 à 18:54:03
Et RIEN, absolument RIEN ne demande à vérifier le dégagement de l'emplacement de la future antenne client avec le test via l'appli Starlink sur smartphone. On peut payer les 99USD sans faire cette vérification.
Pourtant, cette appli est très bien faite.

Malheureusement elle n’est pas disponible sur l’Apple Store français.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 09 février 2021 à 19:07:49
C'est effectivement dommage de ne pas le rappeler. Après, les 99$, c'est évidemment fait pour décourager les curieux pas vraiment intéressés. L'appli est disponible sur Androïd au moins, et on peut penser qu'elle le sera prochainement sur l'Apple store français.

De toute façon, en France, vu le prix, il devrait y avoir beaucoup moins de gens intéressés qu'aux Etats-Unis ou au Canada.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 09 février 2021 à 19:22:39
C'est effectivement dommage de ne pas le rappeler. Après, les 99$, c'est évidemment fait pour décourager les curieux pas vraiment intéressés. L'appli est disponible sur Androïd au moins, et on peut penser qu'elle le sera prochainement sur l'Apple store français.

De toute façon, en France, vu le prix, il devrait y avoir beaucoup moins de gens intéressés qu'aux Etats-Unis ou au Canada.


Oui clairement ça va pas intéresser grand monde, moi ça m'intéresse même a 99USD vu qu'on est dans une cuvette sans téléphonie mobile et le FTTH par fibre31 il est strictement impossible que les délai soit tenu (et vu la gueule du GC orange dans le secteur ça va pas aider...) donc si ca me remplace mon ADSL merdique pendant genre 2 ans ça m'irait très bien. Mais bon je pense que c'est peu de gens et y'en aura de moins en moins, car malgré tous les problèmes le FTTH avance quand meme à la campagne.

Après j'ai rapidement checké les filings FCC pour leur terminal il est mentionné 240msymb/s@64QAM donc ca tiendrait le 1gbps je suis curieux de voir s'ils arrivent à monter les débits comme ils sous-entendent. Après ça pose aussi la question du 10G plus ou moins annoncé qui a été repris plus haut, je sais pas avec quel terminal ils comptent sortir ça :D
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 09 février 2021 à 20:06:08
Après ça pose aussi la question du 10G plus ou moins annoncé qui a été repris plus haut, je sais pas avec quel terminal ils comptent sortir ça :D

Les 10 Gb/s c'est la bande passante du satellite, pas celle disponible au niveau des utilisateurs. Cela correspond plus ou moins à la collecte d'un OLT NRO, qui d'ailleurs a peut-être mieux. Il ne faut pas rêver, 1 Gb/s au niveau abonné, ce serait déjà beau.
Il faudra aussi mettre au point les connexions laser entre satellites pour évacuer le débit quand il n'y a pas de connexion directe avec une station terrestre, et qu'elles soient généralisées. Certainement sur une nouvelle génération de satellites.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 09 février 2021 à 20:55:57
Les 10 Gb/s c'est la bande passante du satellite, pas celle disponible au niveau des utilisateurs. Cela correspond plus ou moins à la collecte d'un OLT NRO, qui d'ailleurs a peut-être mieux. Il ne faut pas rêver, 1 Gb/s au niveau abonné, ce serait déjà beau.
Il faudra aussi mettre au point les connexions laser entre satellites pour évacuer le débit quand il n'y a pas de connexion directe avec une station terrestre, et qu'elles soient généralisées. Certainement sur une nouvelle génération de satellites.

Mais si ils se sont donnés comme nouvel objectif 10Gbps pour les utilisateurs, tu l'a posté toi même https://lafibre.info/satellite/starlink-beta-test-equipement/msg834277/#msg834277
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 09 février 2021 à 21:03:15
Il est vrai que c'est indiqué "to user" et pas "to users".

Après vendre 10G mutualisé dans 10G avec une collecte 10G on le fait en France sur le FTTH.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 09 février 2021 à 21:49:52
Il est vrai que c'est indiqué "to user" et pas "to users".

Après vendre 10G mutualisé dans 10G avec une collecte 10G on le fait en France sur le FTTH.

Et du coup 10g vers un user en downlink c'est pour le moins tendu. Vu l'efficacité spectrale ça veut dire un terminal qui encaisse ~2ghz de bande. Sachant que les plus gros démodulateurs pas trop cher peuvent prendre deux porteuses a 500mhz (https://www.satixfy.com/news/satixfy-announces-worlds-first-1-ghz-leo-geo-modem-chip/) ça me laisse rêveur. Après si le hardware actuel est capable de sortir et demod 8 porteuses à 240mhz ca serait impressionnant !
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 09 février 2021 à 22:46:56
Ah oui, effectivement. Cela, c'est du très très futuriste... L'objectif à plus court terme est semble-t-il d'avoir 17 Gb/s par satellite de bande passante.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 10 février 2021 à 06:55:49
J'ai peur... J'ai simulé une inscription Starlink, comme plusieurs personnes ici.
Et RIEN, absolument RIEN ne demande à vérifier le dégagement de l'emplacement de la future antenne client avec le test via l'appli Starlink sur smartphone. On peut payer les 99USD sans faire cette vérification.
Pourtant, cette appli est très bien faite.

Le formulaire suggère (mais n'impose pas) de consulter la FAQ, et dans la FAQ il y a effectivement un point concernant le dégagement d'antenne. Bref, les 3/4 des gens ne le liront pas!
[...]
Je rappelle que le dégagement nécessaire sur une antenne Starlink est TRES difficile à obtenir, beaucoup plus que pour une antenne satellite classique (parabole pour géostationnaire). Il faut voir une portion entière du ciel très large, et non pas un point dans le ciel (cas d'une antenne satellite classique). Et le moindre petit obstacle peut provoquer des déconnexions, ça ne tolère pas le moindre obstacle. A de telles fréquences (>10GHz), le satellite doit toujours être à vue directe de l'antenne client.
D'ailleurs, vu certaines questions (et réponses) sur Reddit, beaucoup de clients n'ont pas du tout compris ces contraintes de dégagement, malgré l'application très bien faite encore une fois.
Si Starlink ne forme pas les clients sur ce sujet, ils ne se formeront pas eux mêmes, c'est certain!
Je mets ici un extrait de la FAQ au sujet du dégagement de l'antenne.

https://www.starlink.com/faq
Why do I need a clear “field of view” to use Starlink?
If you could see the connection between a Starlink satellite and your Starlink, it would look like a single beam between the two objects. As the satellite moves, the beam also moves.
The area within which this beam moves is the “field of view”. If any object such as a tree, chimney, pole, etc. interrupts the path of the beam, even briefly, your internet service will be interrupted.
In early service, the required clear field of view is a 100-degree cone around the center of the dish (after tilting) with a 25 degree elevation minimum. Some obstructions are worse than others. Obstructions low in the sky will cause more outages because satellites are in this area of the sky more frequently.
The best guidance we can give is to install your Starlink at the highest elevation possible where it is safe to do so, with a clear view of the sky. Users who live in areas with lots of tall trees, buildings, etc. may not be good candidates for early use of Starlink. However as more satellites are launched, the field of view constraints will decrease, enabling a wider variety of users.
Most people do not accurately assess their Starlink's field of view. To ensure the best possible service, download the Starlink app to assess field of view in your desired install location before installing.
    Download for iOS (https://apps.apple.com/us/app/starlink/id1537177988)
    Download for Android (https://play.google.com/store/apps/details?id=com.starlink.mobile)

Un cône de 100°, c'est très large! Franchement pas toujours évident à obtenir. Et dans certaines situations, c'est totalement impossible à obtenir.
Sur une parabole, le cône de dégagement c'est 10° pour les petites paraboles (60cm Ku), et 5° pour les plus grandes.
Vous pouvez vous amuser à télécharger et utiliser l'appli smartphone Starlink pour voir, c'est instructif.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 10 février 2021 à 16:01:45
C'est parti pour l'Allemagne https://twitter.com/Megaconstellati/status/1359503820498288641 manifestement ils ont encore un peu de travail pour être raccord avec les réglementations européennes...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: PeGGaaSuSS le 10 février 2021 à 17:39:49

Putain 59€ de frais de ports ils sont serieux...
Bon je télécharge l'app. pour voir ce que ça donne.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 10 février 2021 à 18:13:07
Putain 59€ de frais de ports ils sont serieux...
Bon je télécharge l'app. pour voir ce que ça donne.
Pour un colis volumineux de 10kg envoyé depuis les States, par un service fiable (UPS, TNT), c'est le tarif normal, non? C'est l'inconvénient des "beta", avec un réseau de distribution pas encore en place. Imagine si tu as besoin d'un échange SAV...
Quand ça sera vraiment commercialisé, ils feront partir les colis de centres logistiques partout dans le monde, ça sera forcément moins cher.
Payer cher pour tester en avant première un truc forcément buggé et pas au point... moi je laisse à d'autres cette opportunité.
Du coup, tu peux nous décrire un peu ta situation stp? Dans les côtes d'Armor dans une zone sans fibre, sans 4G, avec un ADSL poussif? Tu avais déjà testé le satellite classique?

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: PeGGaaSuSS le 10 février 2021 à 18:24:06
Oui sauf qu'il faut pas oublier que c'est 59 en plus des 499€ (soit déjà 100 balles de plus que le kit du KA-SAT, déjà bien cher).

Je réside temporairement dans une baraque sur la côte de Granit Rose. Actuellement je tourne avec une connexion ADSL (Free) qui mouline grand max à un peu moins de 1 Mo/s.

Accessoirement avec mon ancien boulot on avait une opération avec Eutelsat, et j'avais eu l'occasion de visiter rapidement le téléport de Rambouillet. J'ai d'ailleurs un kit tooway qui traîne depuis 4 ans (sic) que j'ai toujours eu la flemme d'installer.

Oublie pas que tu a question de saturation des beams sur le sat, qui fait qu'au final plus tu y va tôt mieux c'est en général. Si on considère que c'est un investissement à amortir ça me parait mieux d'y aller tôt.

J'imagine que c'est bon mais c'est pas super clair :

https://youtu.be/hVYIKH272oE
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 10 février 2021 à 18:31:08
J'imagine que c'est bon mais c'est pas super clair :
Si tu réussis à monter ton antenne Starlink plus haut que le toit, ça serait peut-être bon.
Mais n'hésites pas à monter à l'échelle avec ton smartphone, pour vérifier que TOUT le cône est bien libre d'obstacle, en mettant ton antenne au dessus du toit. Toute la zone "claire" montrée par l'application doit être 100% libre d'obstacle (tu es loin de l'avoir toute parcourue ici).
Là où tu as pris la capture, ta maison (que tu montres à moitié) masque en grande partie le cône de réception.

Sinon, je respecte ton choix, pas de problème... Mais pour comprendre : qu'est-ce qui te fais choisir Starlink par rapport à de la 4G fixe? La côte de granit rose est bien desservie en 4G, non?

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Optix le 10 février 2021 à 18:33:43
Si vous comprenez l'anglais... :)

https://www.youtube.com/watch?v=Fh1a2K9ZgNA
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 10 février 2021 à 21:07:19
Je sais pas trop ce qu'il faut comprendre de ces 30 sec à se prendre des décale HS sur CS.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 10 février 2021 à 21:27:09
Oui sauf qu'il faut pas oublier que c'est 59 en plus des 499€ (soit déjà 100 balles de plus que le kit du KA-SAT, déjà bien cher).

Je réside temporairement dans une baraque sur la côte de Granit Rose. Actuellement je tourne avec une connexion ADSL (Free) qui mouline grand max à un peu moins de 1 Mo/s.

Accessoirement avec mon ancien boulot on avait une opération avec Eutelsat, et j'avais eu l'occasion de visiter rapidement le téléport de Rambouillet. J'ai d'ailleurs un kit tooway qui traîne depuis 4 ans (sic) que j'ai toujours eu la flemme d'installer.

Oublie pas que tu a question de saturation des beams sur le sat, qui fait qu'au final plus tu y va tôt mieux c'est en général. Si on considère que c'est un investissement à amortir ça me parait mieux d'y aller tôt.

J'imagine que c'est bon mais c'est pas super clair :

Le kit tooway il doit être vendu quasi a prix coûtant (200 pour le modem, la gamelle/buc/lnb pour le reste) le terminal starlink je suis étonné du coût réel estimé, les 2000-2500usd pour vraisemblablement un dbfn qui saurait prendre des porteuses de 200mhz+ en make before break je trouve meme que c'est pas cher. C'est quand meme pas la meme chose qu'une poêle a frire et un stid135 ou équivalent remballé.

Apres la question du beam management a bord je sais pas si y'a des infos et si c'est comme iridium et les beam sont statiques du point de vu du sat ou si y'a du management dynamique pour optimiser le placement des beams éventuellement meme la forme des beams pour optimiser le débit rendu aux users. Y'a bien du beam shaping/steering de prévu sur O3b mpower mais ca me semble pas tres compatible avec le dimensionnement et le coût des satellite starlink.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 10 février 2021 à 21:37:42
Le kit tooway il doit être vendu quasi a prix coûtant (200 pour le modem, la gamelle/buc/lnb pour le reste) le terminal starlink je suis étonné du coût réel estimé, les 2000-2500usd pour vraisemblablement un dbfn qui saurait prendre des porteuses de 200mhz+ en make before break je trouve meme que c'est pas cher. C'est quand meme pas la meme chose qu'une poêle a frire et un stid135 ou équivalent remballé.

Apres la question du beam management a bord je sais pas si y'a des infos et si c'est comme iridium et les beam sont statiques du point de vu du sat ou si y'a du management dynamique pour optimiser le placement des beams éventuellement meme la forme des beams pour optimiser le débit rendu aux users. Y'a bien du beam shaping/steering de prévu sur O3b mpower mais ca me semble pas tres compatible avec le dimensionnement et le coût des satellite starlink.

le cout réel du kit starlink est pour moi une interrogation.
attention O3b, ce n'est pas la même chose que du starlink, et je n'ai pas encore de beam sterring dessus
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 10 février 2021 à 21:44:05
Je sais pas trop ce qu'il faut comprendre de ces 30 sec à se prendre des décale HS sur CS.

Bon, à part les passages de pub, ce n'est quand même pas mal. J'en retiens deux passages, l'un spécifique aux US, la haine du monopole du câble (I'm looking at you data cable, avec les yeux qui lancent des flammes), et un speedtest pas si mal que cela, 138 Mb/s down, 23 Mb/s up et 27 ms de ping.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: PeGGaaSuSS le 10 février 2021 à 21:46:45
Sinon, je respecte ton choix, pas de problème... Mais pour comprendre : qu'est-ce qui te fais choisir Starlink par rapport à de la 4G fixe? La côte de granit rose est bien desservie en 4G, non?

Je n'ai rien choisi, je regarde c'est tout. SFR/Bouygues je ne suis pas éligible à leur box 4G, Free je ne sais pas (il faut s'inscrire) et Orange ça semble bon. Reste la question des quota.

Le kit tooway il doit être vendu quasi a prix coûtant (200 pour le modem, la gamelle/buc/lnb pour le reste)

200€ pour un modem vieux de 10 ans ?! Je l'ai pas démonté mais il est plaqué or ?

NORDNET le proposait à 170€ en SAV il y a trois ans effectivement.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 10 février 2021 à 21:50:19
le cout réel du kit starlink est pour moi une interrogation.
attention O3b, ce n'est pas la même chose que du starlink, et je n'ai pas encore de beam sterring dessus
Je parlais du beam management a bord coté satellite. Sur les o3b de première génération il y a des antennes mécaniques qui se maintiennent pointées vers la station sol du client, et forcément le beam management est ultra simple. En plus il n'y a que 10 antennes par satellite je crois. Sur O3b mpower c'est une seule antenne active qui va pouvoir synthétiser 4000 ou 5000 beams par satellite. Les beams seront ajustable en taille, forme et fréquence en temps réel. Mon interrogation c'est sur le degré de complexité du beam management sur les satellites starlink. Je n'en ai pas beaucoup entendu parlé et je serai très curieux de savoir si c'est mieux que juste quelques beams statiques pour les users et 2/3 beams pour les stations sol.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 10 février 2021 à 21:58:31
Bon, à part les passages de pub, ce n'est quand même pas mal.
Mais par rapport au thème de la vidéo "gaming", j'ai pas trop bien compris.

Sur Starlink de manière générale je ne dis pas, mais c'est clairement pas ce que j'imaginais en lisant le titre de la vidéo.

Après vous me direz, c'est YT, un bon titre est un titre putaclic, et je suis tombé dans le panneau ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 10 février 2021 à 21:59:31
J'ai peur... J'ai simulé une inscription Starlink, comme plusieurs personnes ici.
Et RIEN, absolument RIEN ne demande à vérifier le dégagement de l'emplacement de la future antenne client avec le test via l'appli Starlink sur smartphone. On peut payer les 99USD sans faire cette vérification.
Pourtant, cette appli est très bien faite.

Le formulaire suggère (mais n'impose pas) de consulter la FAQ, et dans la FAQ il y a effectivement un point concernant le dégagement d'antenne. Bref, les 3/4 des gens ne le liront pas!

Ca veut dire que plein de gens peuvent s'inscrire alors que leur logement est TOTALEMENT INCOMPATIBLE avec starlink, car dégagement d'antenne insuffisant (maison au milieu d'arbres immenses comme c'est le cas par chez moi, appartement vue au sud exclusivement, etc...).
Bref, je ne vois que 2 possibilités
 * soit j'ai loupé quelque chose, et il y a une telle vérification à un moment du process dans leur système, avant de payer.
 * soit ils sont complètement IDIOTS chez Starlink, ils n'ont pas compris ce que c'était un client, et ils vont se prendre des remontées de centaines de clients mécontents, et ils adorent traiter le support auprès de clients mécontents. Avec renvoi de matériel inutilisable chez tel client, et pourtant abimé lors de l'installation... Que du bonheur. Et je ne parle pas de l'image de marque.

Je rappelle que le dégagement nécessaire sur une antenne Starlink est TRES difficile à obtenir, beaucoup plus que pour une antenne satellite classique (parabole pour géostationnaire). Il faut voir une portion entière du ciel très large, et non pas un point dans le ciel (cas d'une antenne satellite classique). Et le moindre petit obstacle peut provoquer des déconnexions, ça ne tolère pas le moindre obstacle. A de telles fréquences (>10GHz), le satellite doit toujours être à vue directe de l'antenne client.
D'ailleurs, vu certaines questions (et réponses) sur Reddit, beaucoup de clients n'ont pas du tout compris ces contraintes de dégagement, malgré l'application très bien faite encore une fois.
Si Starlink ne forme pas les clients sur ce sujet, ils ne se formeront pas eux mêmes, c'est certain!

Leon.
ca reste de la bêta, à $99usd de préco... normalement ca s'adresse à un public restreint et plutot geek (ou adorateur de musk :o ) donc "ca passe" :D
mais oui, lors de l'ouverture grand public et phase commercial classique, il faut espérer qu'ils clarifient ça...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 10 février 2021 à 22:07:36
le cout réel du kit starlink est pour moi une interrogation.

C'est pas une interrogation, ils ont dit eux-mêmes que leur plus gros défi était d'arriver à faire baisser le coût de production de cette antenne à moins de 500$, et que ce n'était pas gagné. Il faudra déjà beaucoup d'abonnés pour la produire en masse. Le coût actuel est estimé entre 2000$ et 5000$.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 10 février 2021 à 22:10:24
Mais par rapport au thème de la vidéo "gaming", j'ai pas trop bien compris.

Pour lui, c'est extraordinaire de pouvoir faire du video gaming sur une connexion satellite, vue sa latence réputée, et son faible débit.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 10 février 2021 à 22:11:28
Ah. Oui. Amazing.

Curieux de voir ça de manière un peu plus sérieuse, si par exemple la gigue ou les changements de satellite ne posent pas de soucis. Ce sera surement a réserver à une utilisation casual.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 10 février 2021 à 22:25:14
Ah. Oui. Amazing.

Curieux de voir ça de manière un peu plus sérieuse, si par exemple la gigue ou les changements de satellite ne posent pas de soucis. Ce sera surement a réserver à une utilisation casual.

Les handovers sans coupure d'un satellite à l'autre en soit c'est assez bien maitrisé sur iridium. La avec le terminal qui peut accrocher deux porteuses (sûrement plus vu la tronche du pcb) sachant qu'en plus la c'est des terminaux qui bougent pas donc tout est predictible du coup ca me parait pas être le plus gros soucis. La gigue en revanche ca me parait plus délicat surtout dans le worst case scénario ou tu passes d'un coté à l'autre de l'horizon en changeant de satellite, et si t'ajoutes un changement de station sol quasi en même temps et que le beam sur lequel le terminal arrive est un peu chargé ca me parait tendu pour la gigue... C'est pour ca que je parlais de beam management coté satellite qui permet de pas mal mitiger ce genre de soucis.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 10 février 2021 à 22:25:56
Le kit tooway il doit être vendu quasi a prix coûtant (200 pour le modem, la gamelle/buc/lnb pour le reste) le terminal starlink je suis étonné du coût réel estimé, les 2000-2500usd pour vraisemblablement un dbfn qui saurait prendre des porteuses de 200mhz+ en make before break je trouve meme que c'est pas cher. C'est quand meme pas la meme chose qu'une poêle a frire et un stid135 ou équivalent remballé.
Si tu pouvais éviter les acronymes incompréhensibles, stp...
Où as-tu vu que l'antenne Starlink client faisait du "make before brake"? Ca me parait très peu probable. Ca voudrait dire qu'une antenne client est capable de faire du multi beams, donc ça complexifie toute l'antenne, tout le réseau beamforming; tout ça pour rien.
Du "hard handover" me parait beaucoup plus probable.

Citer
Apres la question du beam management a bord je sais pas si y'a des infos et si c'est comme iridium et les beam sont statiques du point de vu du sat ou si y'a du management dynamique pour optimiser le placement des beams éventuellement meme la forme des beams pour optimiser le débit rendu aux users. Y'a bien du beam shaping/steering de prévu sur O3b mpower mais ca me semble pas tres compatible avec le dimensionnement et le coût des satellite starlink.
Dans les docs Starlink fournis à la FCC, ça semble bien être du beamforming dynamique côté satellite, où les faisceaux sont réorientés en temps réel. Comme côté client en somme, mais avec plein de beams en simultanés au lieu d'un seul.
Mais ça n'est pas forcément important. L'important c'est la taille des beams, qui sont assez étroits (30 à 60km?). C'est cette petite taille qui fait la capacité du satellite.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 10 février 2021 à 22:28:12
Les handovers sans coupure d'un satellite à l'autre en soit c'est assez bien maitrisé sur iridium. La avec le terminal qui peut accrocher deux porteuses (sûrement plus vu la tronche du pcb) sachant qu'en plus la c'est des terminaux qui bougent pas donc tout est predictible du coup ca me parait pas être le plus gros soucis. La gigue en revanche ca me parait plus délicat surtout dans le worst case scénario ou tu passes d'un coté à l'autre de l'horizon en changeant de satellite, et si t'ajoutes un changement de station sol quasi en même temps et que le beam sur lequel le terminal arrive est un peu chargé ca me parait tendu pour la gigue... C'est pour ca que je parlais de beam management coté satellite qui permet de pas mal mitiger ce genre de soucis.
Merci pour les précisions.

Je n'ai pas d'avis arrêté sur la pertinence ou non d'envisager du gaming (pas au sens couch potato du terme), et j'ai espéré (naïvement, je le répète) que cette vidéo apporterait un début de réponse.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 10 février 2021 à 22:52:48
Si tu pouvais éviter les acronymes incompréhensibles, stp...
Où as-tu vu que l'antenne Starlink client faisait du "make before brake"? Ca me parait très peu probable. Ca voudrait dire qu'une antenne client est capable de faire du multi beams, donc ça complexifie toute l'antenne, tout le réseau beamforming; tout ça pour rien.
Du "hard handover" me parait beaucoup plus probable.
Dans les docs Starlink fournis à la FCC, ça semble bien être du beamforming dynamique côté satellite, où les faisceaux sont réorientés en temps réel. Comme côté client en somme, mais avec plein de beams en simultanés au lieu d'un seul.
Mais ça n'est pas forcément important. L'important c'est la taille des beams, qui sont assez étroits (30 à 60km?). C'est cette petite taille qui fait la capacité du satellite.

Leon.
DBFN = digital beamforming network (désolé pour l'abréviation déformation professionnelle) c'est quand tu fais du beamforming avec des échantillons RF numérisés.

Vu les composants du PCB de l'antenne qu'on peut voir dans le démontage sauvage sur youtube c'est quasi certain qu'il y a du beamforming numérique à au moins un étage de l'antenne, il est très possible que ca soit un regroupement numérique de sous réseaux plus traditionnel avec phase shifters/atténuateurs. Du coup ca coûte une blinde en composants (entre autres les asic STmicro qu'on peut voir sur le PCB) et du coup (sauf si je rate un truc) je vois pas d'autre justification pour faire ca que la possibilité de faire du multibeam avec pilotage logiciel. D'ailleurs je pense qu'il y aurait énormément moins d'éléments rayonnants si l'antenne du terminal était mono-beam. Ca fait écho à l'antenne du proto du terminal de oneweb qui avait l'air beaucoup moins élaboré (et sûrement mono beam vu la tronche du truc). https://spacenews.com/wyler-claims-breakthrough-in-low-cost-antenna-for-oneweb-other-satellite-systems/ au passage on attend toujours ce terminal low cost...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 10 février 2021 à 23:12:06
DBFN = digital beamforming network (désolé pour l'abréviation déformation professionnelle) c'est quand tu fais du beamforming avec des échantillons RF numérisés.
Vu les composants du PCB de l'antenne qu'on peut voir dans le démontage sauvage sur youtube c'est quasi certain qu'il y a du beamforming numérique à au moins un étage de l'antenne, il est très possible que ca soit un regroupement numérique de sous réseaux plus traditionnel avec phase shifters/atténuateurs.
C'est quels composants sur l'antenne démonté qui te mettent sur la piste du "digital beamforming"?
N'hésites pas à nous montrer ça directement sur les photos en les annotant.
Ca m'intéresse, je ne m'y connais pas trop, je m'étais juste renseigné sur les composants beamforming classiques analogiques (déphaseurs/beamformers).
Tu as des exemples de composants "off the shelf" qui font du "digital beamforming", sur lesquels je pourrais me documenter (avec documentation en libre accès) ?

D'ailleurs je pense qu'il y aurait énormément moins d'éléments rayonnants si l'antenne du terminal était mono-beam.
En quoi le nombre d'éléments rayonnants influence le fait d'avoir du multi beam ou pas? Je comprends pas trop. J'avais compris que le nombre d'éléments rayonnants déterminait uniquement le gain d'antenne, et donc la finesse du faisceau. Comme la taille d'une parabole classique détermine son gain en quelque sorte. Je me trompe?

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 11 février 2021 à 00:02:42
J'avais compris que le nombre d'éléments rayonnants déterminait uniquement le gain d'antenne, et donc la finesse du faisceau. Comme la taille d'une parabole classique détermine son gain en quelque sorte. Je me trompe?

Leon.

starlink parle-t-il de seamless handover ou d'antennes multi beam ?
le nombre d'éléments n'est-il pas simplement là pour garantir un C/N margin décent vu la complexité des modulations envisagées et de la faible puissance de transmission de l'antenne ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: griselidi le 11 février 2021 à 00:34:12
Pegasus, si tu as un abo fixe chez free, tu peux profiter de la 4g/5g illimité. Il te faut juste une carte sim et un routeur avec. A voir si t'as zone est desservie et si les debits vont avec...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 11 février 2021 à 09:13:34
starlink parle-t-il de seamless handover ou d'antennes multi beam ?
le nombre d'éléments n'est-il pas simplement là pour garantir un C/N margin décent vu la complexité des modulations envisagées et de la faible puissance de transmission de l'antenne ?
Il est évident que Starlink doit faire du "seamless handover", vu que les satellites défilent, et qu'il faut gérer les transitions d'un utilisateur entre 2 satellite. Mais tu peux très bien faire du "seamless handover" avec des transitions "break before make" (hard handover). S'il y a une coupure de 1 ou 2 millisecondes, l'utilisateur n'y verra que du feux. Et dans ce cas, tu as seulement besoin d'une antenne qui gère un unique beam.
Pour moi, c'est l'hypothèse la plus probable.
Et je confirme ta vision sur le nombre d'éléments de l'antenne: c'est uniquement pour augmenter le gain d'antenne, et avoir un bon rapport signal bruit, à ma connaissance. Je ne vois pas du tout le rapport avec le fait de faire du multi-beam, comme essaye de l'expliquer MoXxXoM. Mais je peux me tromper, ça n'est pas ma spécialité.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 11 février 2021 à 18:01:54
Et je confirme ta vision sur le nombre d'éléments de l'antenne: c'est uniquement pour augmenter le gain d'antenne, et avoir un bon rapport signal bruit, à ma connaissance. Je ne vois pas du tout le rapport avec le fait de faire du multi-beam, comme essaye de l'expliquer MoXxXoM. Mais je peux me tromper, ça n'est pas ma spécialité.

Leon.

moi non plus l'antenne active n'est pas ma spécialité, mais je pense comprendre le concept.

il se pourrait qu'un certain nombre d'éléments servent pour d'autres beams que le beam principal.

Par contre, on pourrait penser que ce n'est pas un bête équilibrage 50/50 des éléments mais un ratio plus subtil.
les autres beams pourraient être simplement un tracking des satellites suivants en attendant que l'un de ceux là devienne le principal.

attention je ne dis pas que starlink marche comme ça.
Avec une modulation permettant des C/N trés faibles, voir négatif, ça n'occuperait pas beaucoup d'éléments pour les beams non principaux...




Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 11 février 2021 à 18:31:18
C'est en effet une hypothèse qui se tient et qui permettrait de basculer plus rapidement sur un autre satellite.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 11 février 2021 à 18:52:21
C'est en effet une hypothèse qui se tient et qui permettrait de basculer plus rapidement sur un autre satellite.
J'ai pas compris... Une antenne Phased-array-beamforming, en mono-beam, elle peut changer instantanément la direction de son beam, depuis n'importe quelle direction vers n'importe quelle direction. En bien moins d'une milliseconde. Du coup, quel serait l'intérêt de s'embêter à faire du multi faisceaux pour accélérer le basculement d'un satellite à l'autre? Je ne comprends pas...

Pour une très grosse antenne, de plusieurs mètres, avec un gain de malade et un faisceau très étroit (0.1°), alors oui, il faut vérifier précisément où on voit le satellite, en fonction notamment des perturbations de l'atmosphère. Dans ce cas, oui, ça a un intérêt de repérer le nouveau satellite précisément, pointer précisément le faisceau dessus, avant d'établir la nouvelle liaison. Ca aurait un intérêt de faire du multi beam.
Mais pour ce genre de très grosses installations, avec des satellites défilants, autant installer plusieurs paraboles motorisées et asservies, comme c'est fait avec la première génération d'O3B.

Mais avec le gain "moyen" d'une petite antenne Ku de 70cm, comme celle de starlink, un pointage du faisceau basé uniquement sur les éphémérides des satellites, ça suffit amplement. Et dans ces conditions, je ne vois pas l'intérêt de gérer du multi beam.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 11 février 2021 à 19:41:30
J'ai pas compris... Une antenne Phased-array-beamforming, en mono-beam, elle peut changer instantanément la direction de son beam, depuis n'importe quelle direction vers n'importe quelle direction. En bien moins d'une milliseconde. Du coup, quel serait l'intérêt de s'embêter à faire du multi faisceaux pour accélérer le basculement d'un satellite à l'autre? Je ne comprends pas...

Elle peut s'orienter instantanément à condition de savoir dans quelle direction. Là cela permettrait de suivre les positions des autres satellites, et donc ne pas perdre de temps à les chercher. C'est je pense ce que voulait dire Mattmatt73.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 11 février 2021 à 20:21:42
Alors en effet si on part d'une vision théorique parfaite du phased array c'est relativement simple et encore… déjà rien que calculer les A/phi pour une direction donnée c'est un peu compliqué. Alors ensuite quand tes éléments sont pas idéaux il y a forcément du couplage entre les élément donc le calcul des A/phi est encore complexifié une stratégie est de quadriller l'ensemble des direction qu'on veut pouvoir pointer par pas de 0.5 degré (ca fait déjà un paquet de combinaison) et de stocker les lois. Faut pas s'imaginer que c'est linéaire et que tu peux gentiment glisser d'un pointage A vers B avec une règle de trois…
Après il faut réussir à calculer tout tes A/phi  indépendamment de ta calibration et rien que ca c'est non trivial. Si t'ajoute que le RX et TX sont sur le même réseau tes loi a/phi sont plus bonnes a cause du beam squint, donc rebelotte et c'est sans compter le couplage RX/TX. Après pour pas bananer de la puissance sur les bords il faut que tout ces gabarits d'antenne soit pas trop dégueulasses dans toutes les directions avec des lobes secondaires limités.

Apres dans un cas comme starlink vu le nombre de satellite total envisagé ca veut dire une finesse de pointage assez précise, mais avec un réseau 32x32 ca suffit, chaque élément peut être une matrice de patch accordé à la longueur d'onde pour avoir le gain souhaité surtout si tu fais un TX et un RX séparé avec un bfn classique chacun. Et la vu la tronche du truc ils sont pas amusé à faire ca pour du monobeam. Ca n'aurai pas de sens.

Le concept d'un phased array est assez facile à intuiter. L'implémentation avec RX/TX sur le même réseau (en Ku qui plus est…) sur plusieurs milliers d'éléments rayonnant c'est pas le même délire. Rien que la calib du truc et la compensation du vieillissement, le beam squint, le calcul et stockage des lois A/phi, le fait que ca soit un terminal outdoor…

Après pour les histoires de gain rien n'empêche d'éclairer une gamelle avec un phased array. Les nouvelles générations de GEO (702x, onesat, space inspire)  sont conçues comme ça. Je pense pas que ca soit une bonne idée sur une gamelle de 70cm vers du LEO…

Il est aussi important de voir que le terminal il est en bande Ku, les terminaux usuels sont derrière LNB/BUC et l'électronique ne traite que de la bande L (dans les 1ghz) ce qui fait une sacré différence.

Voila voila, tout ca pour dire que c'est loiiiiinnnnnn d'être trivial même en théorie. Et en pratique c'est un sacré bordel.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 11 février 2021 à 20:49:25
Tu as des exemples de composants "off the shelf" qui font du "digital beamforming", sur lesquels je pourrais me documenter (avec documentation en libre accès ?

Satixfy a un asic de beamforming numérique https://www.satixfy.com/prime/
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Harvester le 12 février 2021 à 19:51:26
Le marché américain semble quand même assez grand pour eux : https://www.pcmag.com/news/surveys-more-americans-want-starlink-than-5g-home-internet
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 12 février 2021 à 20:38:45
Le marché américain semble quand même assez grand pour eux : https://www.pcmag.com/news/surveys-more-americans-want-starlink-than-5g-home-internet

Effectivement, je mets l'illustration des principaux résultats du sondage, sur 1000 personnes, il faut relativiser. 51% pensent passer sur starlink après la fin du test beta, et comptent plus sur starlink que sur la 5G fixe pour avoir une autre option d'accès Internet. Il est clair que tous ne pourront pas être servis, mais c'est à la mesure des 700.000 inscrits pour le beta test. En France, à ce tarif, on peut penser que moins d'1% des foyers se seraient déclarés intéressés.

P.S : on peut ajouter ce commentaire de PCmag :
Citer
Starlink is best positioned as a rural solution, but the demand for Starlink is outpacing the population of rural Americans. According to the US census, only about 19.5% of the US population is rural, meaning that if Starlink is opened up to everyone who wants it, the rural folks who most need it may get crowded out by the millions of suburbanites who just want to escape from their cable company.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 13 février 2021 à 06:19:13
D'ailleurs je pense qu'il y aurait énormément moins d'éléments rayonnants si l'antenne du terminal était mono-beam.
En quoi le nombre d'éléments rayonnants influence le fait d'avoir du multi beam ou pas? Je comprends pas trop. J'avais compris que le nombre d'éléments rayonnants déterminait uniquement le gain d'antenne, et donc la finesse du faisceau. Comme la taille d'une parabole classique détermine son gain en quelque sorte. Je me trompe?

Apres dans un cas comme starlink vu le nombre de satellite total envisagé ca veut dire une finesse de pointage assez précise,
J'ai pas compris. Où est le rapport entre le nombre de satellite et la "finesse de pointage"?
Dans les communications satellite, la finesse du faisceau côté antenne client, c'est surtout lié à la volonté d'avoir beaucoup de gain d'antenne, donc un bon rapport signal bruit, pour optimiser la liaison.
Dans le cas de satellites géostationnaires, ça permet aussi de distinguer des satellites à quelques degrés seulement les uns des autres sur l'arc géostationnaire; mais ça n'est pas du tout le débat ici, même avec une constellation Starlink complète, 99% du temps les satellites Starlink seront assez éloignés les uns des autres, vu d'un point sur terre.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 15 février 2021 à 11:24:19
En quoi le nombre d'éléments rayonnants influence le fait d'avoir du multi beam ou pas? Je comprends pas trop. J'avais compris que le nombre d'éléments rayonnants déterminait uniquement le gain d'antenne, et donc la finesse du faisceau. Comme la taille d'une parabole classique détermine son gain en quelque sorte. Je me trompe?
J'ai pas compris. Où est le rapport entre le nombre de satellite et la "finesse de pointage"?
Dans les communications satellite, la finesse du faisceau côté antenne client, c'est surtout lié à la volonté d'avoir beaucoup de gain d'antenne, donc un bon rapport signal bruit, pour optimiser la liaison.
Dans le cas de satellites géostationnaires, ça permet aussi de distinguer des satellites à quelques degrés seulement les uns des autres sur l'arc géostationnaire; mais ça n'est pas du tout le débat ici, même avec une constellation Starlink complète, 99% du temps les satellites Starlink seront assez éloignés les uns des autres, vu d'un point sur terre.

Leon.

Par exemple en downlink, si ton antenne dois accrocher deux beams relativement proche (3 degré par ex.) sur la meme fréquence centrale. Et rien que ca même si chaque beam coupe a 3dB a 1.5degré c'est pas suffisant, ou alors tu détruis ton bilan de liaison. Une alternative pourrait être de "s'arranger" pour toujours être sur des fréquences suffisamment disjointes pour pas avoir de problème. Et donc pour en revenir au problème, pour mieux isoler les beam, il faut contrôler indépendamment plus d'élément rayonnant. Et après le problème de  l'EPFD en geo  (https://www.itu.int/en/ITU-D/Regional-Presence/AsiaPacific/Documents/Events/2017/Aug-ISS2017/PAPER_Workshop_S3_Timur.pdf) (limiter la puissance *totale* émise par un système vers les GEO cf ) fait que tu veux limiter le rayonnement des lobe secondaire, donc tu fais du tapering, donc le lobe principal s'élargit, donc tu dois rajouter des éléments pour contrebalancer ça. Après sur le gain, si on raisonne en réception, c'est toujours le champ EM reçu par la surface sur laquelle on collecte le signal qui te donne une borne sup de ce que tu peux récupérer, la fréquence va te donner des contraintes sur l'espacement des éléments élémentaires, mais rien n'oblige à controller chaque élément indépendamment.

Et donc ce week-end j'ai fini par avoir le temps de regarder cette video de TSP (https://thesignalpath.com/blogs/2021/01/10/starlink-dish-phased-array-design-architecture-rf-in-depth-analysis/) en détail. Du coup tout porte à croire encore plus qu'il y a du beamforming hydride (pas sûr à 100% donc mais de très forte présomption). Et donc si beamforming hybride (donc avec du DBF) ça serait vraiment vraiment vraiment très curieux que ça soit pour 1 beam TX et 1 RX.

Toutefois l'usage des bandes en non-GEO n'est pas exclusif, (e.g. Oneweb utilise aussi le 10.7-12.7Ghz pour le downlink user), donc justifier une archi avec beamforming hybride pour se monter une marge technologique vs. la pollution des autres ca serait pas non plus idiot, même si perso je pense qu'un BFN classique avec des composants plus qualitatifs aurait fait le taf. Slide extraite de ça (https://www.itu.int/en/ITU-R/space/workshops/2019-SatSymp/Presentations/106%20-%20NGSO%20Large%20Constellations%20FCC-USA.pdf) :
(https://wtf.roflcopter.fr/pics/oI7SCjrc/zVfV8SLs.png)

Sachant que la coordination inter-constellation semble indispensable, pas mal de papiers traitent du sujet, l'ITU travaille aussi dessus et en ce sens avoir un terminal qualitatif (et surement relativement flexible car beaucoup de choses semblent réalisées en numérique - donc firmware logiquement upgradable) me semble une bonne décision technique mais c'est osé financièrement vu le cout du bidule (déjà les 2000-2500usd souvent avancé ça me semble vraiment pas cher vu le truc). Ce qui faut voir dans l'ensemble c'est qu'un truc comme starlink (ou oneweb si le revival est un succès) du fait du business model tu te retrouve avec tout un paquet de terminal au sol, et si ces terminaux ont des gabarits d'antennes un peu crade qui bavent tous on va finir par relever significativement le niveau d'interference du bordel. Ce qui m'amène à un autre interprétation possible (bien que franchement tiré par les cheveux ;) ) du nombre d'éléments rayonnants et la capacité à faire du DBF, ça serait que le terminal soit capable d'isoler des interféreurs en creusant le pattern de l'antenne de manière très selective: des beams somme toute assez large mais la possibilité de creuser le gabarit à tout instant... c'est un peu du délire sur un terminal grand public :D
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 15 février 2021 à 12:26:20
Merci, c'est intéressant les infos que tu partages.
Par exemple en downlink, si ton antenne dois accrocher deux beams relativement proche (3 degré par ex.) sur la meme fréquence centrale. Et rien que ca même si chaque beam coupe a 3dB a 1.5degré c'est pas suffisant, ou alors tu détruis ton bilan de liaison. Une alternative pourrait être de "s'arranger" pour toujours être sur des fréquences suffisamment disjointes pour pas avoir de problème.  Et donc pour en revenir au problème, pour mieux isoler les beam, il faut contrôler indépendamment plus d'élément rayonnant.
N'y a-t-il pas confusion dans ton discours entre antenne client et antenne embarquée sur le satellite?
L'antenne embarquée sur satellite peut (doit) être très chère et très performante. Je suis parfaitement d'accord.
C'est nécessaire pour faire des beams étroits, et bien isolés les uns des autres.
Et tout ce que tu décris qualifie l'antenne embarquée, pas l'antenne client.
Mais ici, on parle de l'antenne client, celle qui doit être produite à des centaines de milliers d'exemplaires, et non de l'antenne embarquée sur le satellite.

Et l'antenne client n'a pas de besoin de distinguer les beams. Elle les subit. Elle n'est éclairée quasiment que par 1 seul beam en provenance du satellite. Le terme "éclairé" est vachement important pour la compréhension ici.
La précision des beams, c'est le rôle exclusif du satellite. L'antenne client n'intervient pas du tout là dedans.
A l’extrême, il existe des moyens de communication par satellite où le satellite embarque des beams relativement étroits, et où l'antenne client est omnidirectionnelle. C'est le cas des communications en bande L à bas/moyen débit : Iridium, GlobalStar, Inmarsar BGAN, etc...
(A l’extrême, pour faire des beams de petite taille en bande L, on embarque des paraboles de plus de 10m sur les satellites géostationnaires, je trouve ça assez impressionnant, mais c'est un autre débat, c'est hors sujet).
C'est aussi comme ça que voulait fonctionner Teledesic il y a 20 ans, si j'ai bien compris : fonctionnement en bande Ku, antenne très pointue côté satellite avec des faisceaux étroits, et antenne très peu directive côté client. Avec une antenne peu directive côté client, les débits étaient très faibles (centaine de kb/s maxi), mais ça convenait aux besoins de l'époque.

Donc j'insiste sur les besoins côté antenne client, dans le cas d'une constellation LEO (Low Earth Orbit)
* du point de vue d'un client, les satellites sont franchement très éloignés (en angle) les uns des autres 99% du temps; donc il n'y a aucun besoin de finesse de pointage pour répondre au besoin de "distinction des satellites". Un cône de 10 à 15° suffirait sans doute amplement.
* le seul intérêt que je vois pour une antenne client à plein d'éléments (~800 éléments chez Starlink), c'est le gain d'antenne, pour optimiser la liaison, et le rapport signal bruit. C'est nécessaire pour avoir beaucoup de débit sans manipuler des puissances RF délirantes (côté satellite et côté client).

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 15 février 2021 à 12:57:42
Pour le downlink donc.
J'ai bien conscience que j'explique mal mais le spot d'un satellite ca coupe pas a -60dB d'un coup. La bordure de spot c'est un problème récurent. En GEO HTS c'est pas trop un soucis car tout les spot descende d'un seul sat donc c'est pas trop compliqué a gérrt et en général on s'en accommode par un plan de fréquence/polarisation qui va bien. La ou ca coince en LEO c'est que des transition de spot d'un satellite a un autre il va y en avoir, a un moment les puissance isotrope reçu d'un satellite et de l'autre sont forcément égale donc tu as nécessairement besoin de directivité pour isoler le bon satellite c'est tout. Et ca donc c'est sans compter la constellation d'en dessus et celle d'en dessous.

Un gamelle, meme de 70cm, c'est hyper directif (ça dépend évidemment de la courbure, mais le cas général en HTS, c'est entre 1 et 2.5 degré de HPBW-half power bandwidth selon le usecase). Je crois qu'il y a une énorme confusion entre gain max et directivité d'un antenne. Et je vais m'arrêter la.
 
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 15 février 2021 à 13:41:14
Par exemple en downlink, si ton antenne dois accrocher deux beams relativement proche (3 degré par ex.) sur la meme fréquence centrale.
La ou ca coince en LEO c'est que des transition de spot d'un satellite a un autre il va y en avoir, a un moment les puissance isotrope reçu d'un satellite et de l'autre sont forcément égale donc tu as nécessairement besoin de directivité pour isoler le bon satellite c'est tout. Et ca donc c'est sans compter la constellation d'en dessus et celle d'en dessous.

Un gamelle, meme de 70cm, c'est hyper directif (ça dépend évidemment de la courbure, mais le cas général en HTS, c'est entre 1 et 2.5 degré de HPBW-half power bandwidth selon le usecase). Je crois qu'il y a une énorme confusion entre gain max et directivité d'un antenne. Et je vais m'arrêter la.
Mais en se plaçant depuis un point d'observation sur la surface terrestre, la probabilité de voir 2 satellites Starlink proches l'un de l'autre (à 3° comme tu l'envisages), c'est une probabilité extrêmement faible. Ca n'arrivera que très rarement.
La densité de satellites Starlink dans le ciel est très très faible, du point de vue d'un utilisateur fixe sur terre.
En 1 point du globe, tu ne vois que 4 ou 5 satellites Starlink, pas plus, et ils sont quasiment tout le temps bien éloignés les uns des autres.
Je précise bien depuis un point sur le sol terrestre.
Si 2 satellites sont amenés à se rapprocher, pendant quelques minutes (événement rare), ça ne me choquerait pas qu'il y ait coordination de fréquence entre les 2. Quitte à diminuer temporairement le débit de la somme des 2 satellites. Ca serait quand même plus logique de faire ça, plutôt que de multiplier par 2 ou 3 les prix des centaines de milliers d'antennes client.
A l'opposé, sur l'arc géostationnaire, les satellites sont vraiment proches les uns des autres, et donc l'antenne doit être performante.

A l'extrême, un opérateur de constellation de satellites télécom LEO pourrait choisir que chaque point sur terre ne soit éclairé à chaque instant que par 1 seul et unique satellite de sa constellation, pour ne pas que l'antenne client ait à gérer l'isolation entre les satellites. Vu le nombre de satellites envisagés par Starlink il est évident qu'ils visent à éclairer les zones par plusieurs satellites en même temps.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 15 février 2021 à 13:50:17
Ce qui m'amène à un autre interprétation possible (bien que franchement tiré par les cheveux ;) ) du nombre d'éléments rayonnants et la capacité à faire du DBF, ça serait que le terminal soit capable d'isoler des interféreurs en creusant le pattern de l'antenne de manière très selective: des beams somme toute assez large mais la possibilité de creuser le gabarit à tout instant... c'est un peu du délire sur un terminal grand public :D

whaou, sur du grand public, ça relèverait de la science fiction
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 15 février 2021 à 14:55:38
Donc j'insiste sur les besoins côté antenne client, dans le cas d'une constellation LEO (Low Earth Orbit)
* du point de vue d'un client, les satellites sont franchement très éloignés (en angle) les uns des autres 99% du temps; donc il n'y a aucun besoin de finesse de pointage pour répondre au besoin de "distinction des satellites". Un cône de 10 à 15° suffirait sans doute amplement.

En général les diagrammes TX/RX d'une antenne sont relativement semblables meme avec beamforming (si RX/TX sur le même array), donc en considérant l'uplink les terminaux émettraient avec un HPBW de 10 degré (15 j'en parle même pas) le niveau d'interférence deviendrait rapidement considérable et totalement ingérable. Et l'importance de considérer tout le système: quelque chose qui se produit pour 1% du temps pour un terminal se produit tout le temps si tu as des millions de terminaux. Compte tenu de la diversité des observateurs (les terminaux donc) des quasi-conjonctions de satellites il y en aura tout le temps, rapidement quelques ordres de grandeur: 4000 satellites étalés de manière homogène sur une sphère, ça fait 1 sat pour 10 degrés carré. Et si on pousse le délire jusqu'aux 42000 satellites prévus ça fait ~1 sat par degré carré... Et donc coté satellite même si les antennes sont capables de shaper des gabarits très directif, les lobes secondaires choperont quand même du bruit sur les cotés, et si tous les terminaux émettent avec un HPBW de 10 ou 15 degrés plutôt que 3.5 (cf. https://fcc.report/IBFS/SES-LIC-20190211-00151/1619048.pdf & https://apps.fcc.gov/els/GetAtt.html?id=197812&x, rien à voir mais TX et RX sont sur une polar différente ce qui est un choix de design intéressant) je demande à voir les simulations du niveau de bruit reçu coté satellite avec un millions de terminaux sur un territoire comme les USA, quasi certain que tu te retrouves avec des points de fonctionnement qui ressemble plus à du VLSNR qu'à du HTS.

Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Bulldozer le 16 février 2021 à 15:16:01
Vidéo - Un village normand en guerre contre les antennes relais d’Elon Musk - 16.02.21

Saint-Senier-de-Beuvron (Manche), un petit village normand de 350 habitants, dit "Non" à l'homme le plus riche du monde. C'est là qu'Elon Musk, à la tête de Tesla et SpaceX, a choisi d'installer ses antennes relais. Un processus qui entre dans le cadre de la réalisation de son projet futuriste : mettre fin aux zones blanches dans le monde. Si le milliardaire a choisi ce village, ce n'est pas pour rien. La fibre optique y est déjà installée et sa localisation permettrait de transmettre un Internet haut débit par satellite sur le quart Nord-Ouest du pays. Mais c'était sans compter sur les habitants. Selon eux, ils n'ont pas choisi la campagne pour s'installer dans une station de télécommunication. "Il n'y a pas mal d'exploitations localement et on sait très bien que les ondes peuvent avoir des effets très négatifs sur la production", nous confirme aussi une éleveuse. Le géant américain est passé par une entreprise française pour acheter les terrains aux agriculteurs. Le maire de la commune s'agace de ne pas avoir été consulté et dénonce le manque d'informations. Dans tous les cas, le village ne baissera pas les armes et semble prêt à résister au milliardaire américain.

https://www.tf1.fr/tf1/jt-13h/videos/un-village-normand-en-guerre-contre-les-antennes-relais-delon-musk-69508482.html
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 16 février 2021 à 15:49:45
Et le prix de la mauvaise foi est attribué à ... la propriétaire de la parcelle accolée à un site de télécommunications présent depuis plus longtemps qu'elle !

"On n'a pas choisi la campagne pour s'installer dans une station de télécommunication"
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 16 février 2021 à 16:37:15
Et le prix de la mauvaise foi est attribué à ... la propriétaire de la parcelle accolée à un site de télécommunications présent depuis plus longtemps qu'elle !

"On n'a pas choisi la campagne pour s'installer dans une station de télécommunication"

Bof, venant de gens qui ont des notions de physiques de 6eme...

C'est des antennes de 2,4m ? Donc on doit être à -3dB à moins de 0.5° du centre du lobe

C'est gens sont encore plus cons que les anti linky
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Steph le 16 février 2021 à 16:51:17
Bof, venant de gens qui ont des notions de physiques de 6eme...
Et ça va ne va pas s'arranger...
Spoiler Alert : Ca fait trèèès longtemps qu'il n'y a plus de physique en 6ième.
Ni en 4ième, ni même au bac.

En exagérant à peine, il faut la master aujourd'hui...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 16 février 2021 à 17:59:31
Salut à tous,
J'ai toujours du mal avec le ton employé ici par mes "collègues/camarades" de ce forum, envers les inquiets des ondes, les électrosensibles, etc...
Sur les autres réseaux sociaux (twitter) c'est pareil...
Vous savez que le forum est lu par beaucoup de monde, y compris dans la catégorie "inquiets des ondes".

Ca n'est pas avec des propos moqueurs, méprisants, dégradants, voire insultants, que vous éduquerez les "inquiets des ondes", et que vous les ferez revenir vers des raisonnements plus rationnels.
Tous les gens n'ont pas le même niveau d'éducation, et il est parfaitement normal d'être inquiet. Il faut que vous ayez conscience de ça, et il faut essayer de vous mettre à la place de l'autre.
La majorité des "inquiets des ondes" n'arrivent pas à démêler le vrai du faux, et sont parfois endoctriner par des vidéos/réseaux sociaux complotistes. Ca n'est pas forcément de leur faute...
Et surtout, ce sont des humains comme vous et moi, et nous nous devons tous le respect mutuel.

Bref, si vous voulez débunker le discours des complotistes des ondes, et autre robin des toits, ça n'est clairement pas la bonne méthode.
N'hésitez pas à regarder les vidéos de Défékator qui depuis quelques temps essaye d'éduquer désormais les débunkeurs (après avoir tenté d'éduquer les complotistes).
https://www.youtube.com/channel/UCU0FhLr6fr7U9GOn6OiQHpQ
Débunker du fake, c'est un travail long et ingrat.

Personnellement, je ne vois que 2 méthodes pour aider à débunker toutes les rumeurs et auters fakes sur les ondes radio :
* soit vous participez activement au débunkage, travail long et ingrat.
* soit vous ne réagissez pas du tout. C'est lâchement la voie que j'ai choisie. Réagir d'un ton méprisant, voire insultant, ça contribue à replier les "inquiets des ondes" dans leur coin, et à monter les gens les uns contre les autres.

C'est mon opinion, vous avez le droit de ne pas y adhérer.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: spectrolazer le 16 février 2021 à 18:04:43
Complètement d'accord avec ton analyse et tes solutions  ;)
Content de voir que l'on puisse s'inquiéter de cette situation, de la déplorer et de faire l'effort de réfléchir à des possibilités de l'améliorer.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 16 février 2021 à 18:06:39


C'est mon opinion, vous avez le droit de ne pas y adhérer.


Merci !
Ici c'est la fibre.info, pas patchouli-quinoa-et-inculture.info
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: PeGGaaSuSS le 16 février 2021 à 18:17:34
J’adhère sur une partie de ton discours, l'aspect moquerie, qui n'aide en rien. Maintenant c'est universellement pratiqué (a travers le temps et la planète) par n'importe quel individu qui fait face à, soyons honnête, une déclaration complètement débile.

Quand tu balance ce genre de choses, sur la première chaîne de télévision de France :
Citer
Selon eux, ils n'ont pas choisi la campagne pour s'installer dans une station de télécommunication. "Il n'y a pas mal d'exploitations localement et on sait très bien que les ondes peuvent avoir des effets très négatifs sur la production", nous confirme aussi une éleveuse.

Tu autorise toutes les moqueries à ton encontre. On est pas tous là pour débunker, pour éduquer...etc. Celui qui veut apprendre / comprendre sera aider, cf la discussion depuis quelques pages. L'affirmation de cette éleveuse ne relève aucun doute, aucune volonté autre que de détenir une vérité absolue.

Citer
Tous les gens n'ont pas le même niveau d'éducation, et il est parfaitement normal d'être inquiet. Il faut que vous ayez conscience de ça, et il faut essayer de vous mettre à la place de l'autre.

Il ne s'agit pas d'une question d'éducation mais de volonté d'en apprendre sur un sujet X ou Y. Justement je ne suis absolument pas d'accord avec des experts souvent autoproclamés qui ne doutent de rien. A l'inverse l’inquiétude n'est pas une justification valable. Le fait d'avoir peur et d'estimer que l'autre, en face (ici en plus le milliardaire façon Tony Stark) nous veut du mal, c'est juste à jeter par principe. C'est quoi la suite ?

Citer
La majorité des "inquiets des ondes" n'arrivent pas à démêler le vrai du faux, et sont parfois endoctriner par des vidéos/réseaux sociaux complotistes. Ça n'est pas forcément de leur faute...

Bof, c'est comme croire que Twitter dirige les discussions du pays. Très peu de gens vont voir ce genre de contenus. De la même façon que tout le pays ne lisait pas les torchons quand ils étaient au plus haut de leur circulation. Éventuellement c'est une exposition en seconde main, mais dans ce cas il s'agit juste d’arrêter de croire ce que ton beauf dit juste parce que c'est ton beauf. Je comprends même pas en fait ceux qui disent se nourrir "sain" et essayer de vivre pareil mais qui par contre ont un régime d'information complètement merdique.

Omnivore en bouffe, omnivore en sources.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 16 février 2021 à 18:24:48
J'imagine qu'on parle de la loi de Brandolini (https://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_de_Brandolini) :

La loi de Brandolini1, ou principe d'asymétrie des idioties (bullshit asymmetry principle en anglais, langue dans laquelle cette expression est plus connue)2, est un adage ou aphorisme énonçant que la quantité d'énergie nécessaire pour réfuter des idioties est d'un ordre de grandeur supérieur à celle nécessaire pour les produire. Ce principe critique la technique de propagande (en) consistant en la diffusion de masse d'infox qui exploite la crédulité d'un certain public en faisant appel à son système de pensée rapide, instinctif et émotionnel.

Ma modeste expérience me montre que discuter aimablement avec des EHS est une impasse.

Je prends le parti d'informer ceux qui sont réceptifs via un débunk "rapide" plutôt que ne rien dire ou perdre un temps infini à débunk en profondeur. Surtout quand en face tu as des partis politiques (https://www.eelv.fr/), des associations (https://www.criirem.org/), un médecin (https://fr.wikipedia.org/wiki/Dominique_Belpomme#Controverses)... Je n'ai pas le temps pour ces conneries.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 16 février 2021 à 18:34:39


Ma modeste expérience me montre que discuter aimablement avec des EHS est une impasse.

Je prends le parti d'informer ceux qui sont réceptifs via un débunk "rapide" plutôt que ne rien dire ou perdre un temps infini à débunk en profondeur. Surtout quand en face tu as des partis politiques (https://www.eelv.fr/), des associations (https://www.criirem.org/), un médecin (https://fr.wikipedia.org/wiki/Dominique_Belpomme#Controverses)... Je n'ai pas le temps pour ces conneries.

+1, mais tu as deux catégorie de EHS :


les médecins qui confortent les EHS dans leurs délires sont comme les médecins généralistes qui se prennent pour des infectiologues de génies.
Tu n'en a rien à faire de l'expertise du peintre quand tu as des problèmes de plomberie dans une maison.



Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Steph le 16 février 2021 à 18:37:28
Ma modeste expérience me montre que discuter aimablement avec des EHS est une impasse.
Une preuve?  ;)
Nico :
Factuel : ok
Efficace : ok
Aimable : heu...  ;)

C'est compliqué le psy...
Un peu comme le vide en montagne.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Steph le 16 février 2021 à 18:42:29
Merci !
Ici c'est la fibre.info, pas patchouli-quinoa-et-inculture.info
Le quinoa est pourtant bien connu comme protecteur des ondes. M'étonnerait pas plus que cela qu'il en sorte une version spéciale anti5G.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 16 février 2021 à 18:54:00
+1, mais tu as deux catégorie de EHS :

  • les pragmatiques, avec qui tu peux avoir un échange de bonne qualité
  • les complétements secoués, là, l’espoir n'est plus.
Bah écoute j'ai pas du tomber sur les premiers. Mais l'espoir reste permis !
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: eruditus le 16 février 2021 à 19:38:32
Merci !
Ici c'est la fibre.info, pas patchouli-quinoa-et-inculture.info

 ;D
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 16 février 2021 à 20:41:48
Bah écoute j'ai pas du tomber sur les premiers. Mais l'espoir reste permis !

Dans mon boulot, je n'ai presque que des EHS avec qui ont peut parler et qui en raisonnant, le devienne beaucoup moins....
Par contre où c'est triste, c'est pour les personnes souffrant et incriminant les ondes. Quand elles se rendent compte que la cause des souffrances n'est pas les ondes ...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Free_me le 17 février 2021 à 11:14:29
Ca n'est pas avec des propos moqueurs, méprisants, dégradants, voire insultants, que vous éduquerez les "inquiets des ondes", et que vous les ferez revenir vers des raisonnements plus rationnels.

Clairement. Mais bon c'est pas l'objectif non ? ou alors si ?

Tous les gens n'ont pas le même niveau d'éducation, et il est parfaitement normal d'être inquiet. Il faut que vous ayez conscience de ça, et il faut essayer de vous mettre à la place de l'autre.
La majorité des "inquiets des ondes" n'arrivent pas à démêler le vrai du faux, et sont parfois endoctriner par des vidéos/réseaux sociaux complotistes. Ca n'est pas forcément de leur faute...
Et surtout, ce sont des humains comme vous et moi, et nous nous devons tous le respect mutuel.

On est d'accord.
Du coup comme ce n'est pas leur faute, c'est la faute de qui ? Pour moi c'est celle de ceux qui leur mettent n'importe quoi dans le cerveau.
Tant que t'auras le droit de creer une page facebook pour dire toutes les betises que tu veux ET que le nombre de follower de cette page peut etre illimité, ben ca continuera.

Bref, si vous voulez débunker le discours des complotistes des ondes, et autre robin des toits, ça n'est clairement pas la bonne méthode.
N'hésitez pas à regarder les vidéos de Défékator qui depuis quelques temps essaye d'éduquer désormais les débunkeurs (après avoir tenté d'éduquer les complotistes).
https://www.youtube.com/channel/UCU0FhLr6fr7U9GOn6OiQHpQ
Débunker du fake, c'est un travail long et ingrat.

Mon avis c'est que c'est inutile. C'est comme inception, une fois qu'on t'as mis le doute, tu l'auras toujours.

Personnellement, je ne vois que 2 méthodes pour aider à débunker toutes les rumeurs et auters fakes sur les ondes radio :
* soit vous participez activement au débunkage, travail long et ingrat.
* soit vous ne réagissez pas du tout. C'est lâchement la voie que j'ai choisie. Réagir d'un ton méprisant, voire insultant, ça contribue à replier les "inquiets des ondes" dans leur coin, et à monter les gens les uns contre les autres.

C'est mon opinion, vous avez le droit de ne pas y adhérer.


Perte de temps selon moi, mais bon pourquoi pas.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 17 février 2021 à 11:32:41
Et le prix de la mauvaise foi est attribué à ... la propriétaire de la parcelle accolée à un site de télécommunications présent depuis plus longtemps qu'elle !

"On n'a pas choisi la campagne pour s'installer dans une station de télécommunication"
Je suis désolé, Nico, mais pour moi tu fais autant preuve de mauvaise foi que cette dame en insistant inutilement sur ce point.
Tu cherches la petite bête inutilement, juste pour te moquer, pour provoquer, gratuitement.
Et c'est ce comportement qui m'agace chez les "pro ondes". Quel est l'intérêt de ce genre de démarche à part continuer à monter les "pro ondes" et les "anti ondes" les uns contre les autres?
On n'est pas dans une cour de récré; on est des adultes, comportons nous en adulte...

Il est évident que cette dame parle de "station de télécom satellite".
La station télécom pré-existante, c'était juste de la fibre, donc sans rapport avec les éventuels risques radio fréquence dont ils parlent... (risques avérés ou pas, ça n'est pas l'objet de mon propos).

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: chantoine le 17 février 2021 à 11:43:24
Tu devrais essayer de discuter plus souvent avec des anti ondes, anti vaccins et autres complotistes.

Comme dit plus haut, le temps à y consacrer est démesuré, et au moindre contact avec un congénère... ton sujet rebasculera du côté obscur.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 17 février 2021 à 12:02:01
Tu devrais essayer de discuter plus souvent avec des anti ondes, anti vaccins et autres complotistes.

Comme dit plus haut, le temps à y consacrer est démesuré, et au moindre contact avec un congénère... ton sujet rebasculera du côté obscur.
J'ai bien conscience du temps démesuré pour tenter de débunker les fakes autour des ondes.
Je n'ai JAMAIS demandé aux pro-onde de participer activement au débunkage. Chacun est libre d'y contribuer ou non.
C'est bien pour ça que je propose à ceux qui ne veulent pas perdre de temps à debunker de... fermer leur bouche.
Et surtout je leur demande d'arrêter les provocations gratuites à destination des anti ondes. Ce genre de provoc est à la mode ici même, y compris de la part de modérateurs, et ça me semble vraiment inapproprié, et totalement contre-productif.

Personnellement, je ne vois que 2 méthodes pour aider à débunker toutes les rumeurs et auters fakes sur les ondes radio :
* soit vous participez activement au débunkage, travail long et ingrat.
* soit vous ne réagissez pas du tout. C'est lâchement la voie que j'ai choisie. Réagir d'un ton méprisant, voire insultant, ça contribue à replier les "inquiets des ondes" dans leur coin, et à monter les gens les uns contre les autres.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 17 février 2021 à 12:08:09
Il est évident que cette dame parle de "station de télécom satellite".
La station télécom pré-existante, c'était juste de la fibre, donc sans rapport avec les éventuels risques radio fréquence dont ils parlent... (risques avérés ou pas, ça n'est pas l'objet de mon propos).
Et pourtant c'était un risque non nul cette "transformation", regarde l'histoire du téléport de Rambouillet. Une station télégraphique à la base.

J'imagine que quand elle parle de "principe de précaution" à propos de la présence d'un téléport, je vais être de mauvaise foi si je souligne que des téléports dans le monde on n'en manque pas ?

Prévoir de déménager car "un ingénieur" qu'ils ont eu au téléphone était affolé à l'idée qu'ils puissent déjà habiter à côté de cette station, c'est aussi un comportement normal ?

« Un ingénieur nous a rappelé paniqué pour nous, pensant déjà que nous vivions à côté de ces antennes, qu’il juge trop puissantes. Nous savons déjà que si le projet se concrétise, il nous faudra partir. »
https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/2021-02-15/un-village-normand-declare-la-guerre-au-milliardaire-americain-elon-musk-2b2817f7-40de-404b-be22-4fe7290c872f
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 17 février 2021 à 12:11:51
C'est bien pour ça que je propose à ceux qui ne veulent pas perdre de temps à debunker de... fermer leur bouche.
Le problème c'est que si on ne dit plus rien, et que personne n'a de temps à perdre, on laisse ces discours complotiste s'installer ?

Je ne pense pas que ce soit non plus une situation souhaitable.


N'empêche quand on voit l'argumentaire, on peut applaudir le "beau" travail de ceux que je citais un peu plus haut.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 17 février 2021 à 12:17:10
Le couple a eu la surprise de voir arriver la semaine dernière un gros stock de fourreaux électriques en face de chez eux. Comme un pied de nez.
[...]
Depuis leur jardin, Anne-Laure et Dimitri ont vu un stock de fourreaux électriques arriver, la semaine passée.

https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/2021-02-15/un-village-normand-declare-la-guerre-au-milliardaire-americain-elon-musk-2b2817f7-40de-404b-be22-4fe7290c872f


Là encore, selon vous ce sont des "fourreaux électriques", ultime provocation ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: underground78 le 17 février 2021 à 12:23:38
Je pense qu'il faut interpréter ça comme une provocation par rapport à l'absence de dialogue dans le sens où ça marque un début des travaux.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 17 février 2021 à 12:29:48
C'est si on considère que tout ça a un lien direct avec Starlink... Mais si ça n'est pas le cas ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: underground78 le 17 février 2021 à 12:33:52
Ah ben si c'est pas le cas c'est juste une mauvaise coïncidence.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 17 février 2021 à 12:35:00
C'est quand même pas de bol...

Mais bon vu la quantité de tourets (>30 ?), qqn ici pense vraiment que c'est de l'élec pour installer 5 ou 9 antennes ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: underground78 le 17 février 2021 à 12:39:30
Aucune idée, faut admettre que c'est assez facile de se faire des idées quand on n'a pas l'habitude de ce genre de travaux.

Par ailleurs, on est sûr que c'est que de l'élec ? La photo donne l'impression qu'ils sont pas tous de la même couleur mais c'est dur à dire.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 17 février 2021 à 13:35:48
C'est quand même pas de bol...

Mais bon vu la quantité de tourets (>30 ?), qqn ici pense vraiment que c'est de l'élec pour installer 5 ou 9 antennes ?

Attention, on ne parle pas d'une parabole comme celle pour recevoir canal chez mémé Ginette.

Si les équipements de contrôles, réceptions et de modulation sont un chouia loin

Je suis sur un dossier 6 antennes à 65m = 1500m de coaxial.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Hugues le 17 février 2021 à 13:37:33
Tu as vu les photos des stations ? C'est taille radar de petit bateau...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 17 février 2021 à 15:56:45
Tu as vu les photos des stations ? C'est taille radar de petit bateau...

oui mais ça ne marche pas avec un câble ethernet en POE++ :-)

entre les moteurs, les capteurs de positions, les sécurités, bandes de RX et TX, référence temporel, chauffage du truc, ça fait très vite du câbles
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 17 février 2021 à 16:10:35
On dirait qu'il n'y a qu'un coax qui monte, après on ne voit peut-être pas tout.

En tout cas l'installation semble très légère.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 17 février 2021 à 16:17:41
Je serai assez d'accord avec Leon sur le fait de ne pas trop moquer les inquiétudes sur les "ondes", même s'il n'y à mon avis rien de scientifique sur cet aspect. Par contre, on peut plus sérieusement questionner la consommation électrique de ces équipements (en particulier les tours avec émetteurs 2G/3G/4G/5G...).

Je pourrais faire remarquer quand même que les satellites starlink fonctionnent à l'énergie solaire !
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 17 février 2021 à 16:38:59
On dirait qu'il n'y a qu'un coax qui monte, après on ne voit peut-être pas tout.

En tout cas l'installation semble très légère.
Dans les antennes satellite asservies pour bateau, chez Intellian par exemple, il est fréquent de tout transporter sur 1 seul coax.
* alimentation (48V)
* contrôle d'antenne (communication bi-directionnelle pour l'orientation, diagnostic, etc...)
* stream RF downlink
* stream RF uplink
Je ne sais pas si c'est le cas ici. Ca me semblerait très très surprenant que ça transite sur 1 seul coax, si on doit transporter plus de 1GHz en downstream et plus de 1GHz RF en upstream.

Il existe aussi des câbles qui intègrent en même temps plein de chose : coax, câble de puissance, paires torsadées. C'est très utilisé dans le militaire par exemple, avec des connecteurs quasi indestructibles. Cette hypothèse me semble plus crédible.
Et comme pour les téléport modernes, on commence à voir du transport des signaux RF sur fibre, pour les grosses antennes asservies des très gros bateaux.

Il est possible que le câble que l'on voit soit en réalité une petite gaine qui contient plusieurs petits câbles.

En tout cas, je confirme, c'est une installation beaucoup plus légère que les "téléport satellite" habituels.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Hugues le 17 février 2021 à 16:52:39
Il est possible que le câble que l'on voit soit en réalité une petite gaine qui contient plusieurs petits câbles.
C'est également mon hypothèse.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Bulldozer le 17 février 2021 à 19:00:53
(https://i.imgur.com/NkbdKUth.jpg) (https://i.imgur.com/NkbdKUt.jpg)

Source: https://imgur.com/a/DkfdjbU
Câblage voir aussi Page11
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 17 février 2021 à 22:09:27
Premier test en France d'un français. Environ 80 Mb/s en down, 17 Mb/s en up, latence ~50ms, sous la pluie :

https://www.youtube.com/watch?v=uteF1MUFxSc
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 17 février 2021 à 22:18:26
Premier test en France.
Je n'ai pas trouvé cette information, tu es certain ?

Je comprends que c'est le premier français habitant dans l'Orégon (https://youtu.be/PmBnOYC5GII?t=51) à tester. On voit d'ailleurs que son opérateur mobile est AT&T.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 17 février 2021 à 22:21:07
Disons que c'est ce que j'ai compris, et aussi dans le texte de présentation :
"LE PRIX, COMMENT L'INSTALLER EN FRANCE ET LA VITESSE D'UTILISATION"...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: underground78 le 17 février 2021 à 22:24:34
C'est bien un français aux Etats-Unis. Peut-être qu'il parle à un moment de la France mais clairement ce n'est pas là qu'il fait le test.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 17 février 2021 à 22:25:04
Il a réussi son truc en tout cas, je lui ai fait 1 vue pour rien ;). Même 2 si on compte l'autre vidéo où il dit habiter dans l'Orégon. Heureusement j'ai un adblock !
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 17 février 2021 à 22:27:05
Effectivement, sa chaine s'appelle american V, donc je me suis probablement fait avoir aussi ;)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 18 février 2021 à 12:04:22
Starlink à Saint-Senier-de-Beuvron. Sipartech porte un projet différent de SpaceX

Si les entreprises Sipartech et SpaceX ont réalisé une déclaration préalable commune à Saint-Senier-de-Beuvron (Manche), leurs projets sont finalement bien distincts. Explications.

Les contours du projet Starlink, à Saint-Senier-de-Beuvron (Manche) se précisent. Ce mercredi 17 février 2021, une source proche du dossier nous apprend finalement que la société Sipartech n’est pas intéressée par le site de La Gralemois uniquement pour le compte de SpaceX, l’entreprise américaine du milliardaire Elon Musk. Elle a son propre projet sur le site, distinct de Starlink.

L’amalgame entre ces deux projets vient de la déclaration préalable déposée le 23 octobre, dans laquelle les deux demandes ne font qu’une. Seule l’entreprise Sipartech est citée dans le cadre demandeur, et non SpaceX.

Opérateur français d’infrastructure de fibre optique, Sipartech dispose d’une licence de l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse (Arcep) depuis 2009. Pour développer un réseau de plus en plus performant, elle mise sur des sites techniques. « Chacun de nos déploiements en région se fait dans les règles de l’art (études, autorisations…) et le respect des réglementations en vigueur et notamment environnementales », souligne leur site Internet.

Un local technique pour Sipartech, des antennes pour SpaceX

Elle se serait tournée vers Saint-Senier-de-Beuvron et le lieu-dit La Gralemois pour sa proximité avec un site technique existant, appartenant à Covage. Sur place, Sipartech veut développer la fibre et créer un local technique de 18 m².

Selon nos informations, aucune autre construction en surface ne serait envisagée par l’entreprise française pour atteindre cet objectif. Elle espère mettre un pied à terre ici quelle que soit l’issue du projet Starlink. Des représentants de l’entreprise Sipartech devraient rencontrer les membres du conseil municipal ce lundi 22 février 2021, afin de leur expliquer plus en détail leur projet.

Au vu de ces nouvelles informations, il semblerait que le dossier d’analyse de risques dont Ouest-France avait pu se procurer une partie n’était pas réalisé par Sipartech mais par SpaceX.

https://www.ouest-france.fr/normandie/saint-senier-de-beuvron-50240/starlink-a-saint-senier-de-beuvron-sipartech-porte-un-projet-different-de-spacex-7157979
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 19 février 2021 à 09:25:34
Décision n° 2021-0116
de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes et de la
distribution de la presse
en date du 9 février 2021
attribuantune autorisation d’utilisation de fréquences radioélectriques à la société
Starlink Internet Services Limited
pour un réseau ouvert au public du service fixe par satellite


La liaison a ne pas brouiller est entre le NRA de Modane et la station de Val Fréjus.
https://carte-fh.lafibre.info/galerie_photo/index.php?/category/173
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 19 février 2021 à 11:50:02
Pendant ce temps, Starlink sera interdit en Russie. Ceux qui voudraient l'utiliser seront passibles d'une amende :

Citer
En Russie, se connecter à Internet grâce à Starlink d'Elon Musk pourrait être passible d'une amende
Business Insider 01/02/2021, 10:48

Le gouvernement russe pourrait infliger des amendes à des personnes ou à des entreprises pour avoir utilisé la connexion Internet de Starlink développée par la société américaine SpaceX, selon des articles publiés par des médias locaux. La nouvelle loi, proposée par l'organe législatif russe, la Douma, vise à empêcher les citoyens d'accéder à Internet via l'un des centaines de satellites d'Elon Musk.

Les utilisateurs ordinaires pourraient devoir payer entre 10 000 et 30 000 roubles (entre 110 et 330 euros environ), tandis que les entreprises pourraient devoir payer jusqu'à un million de roubles (soit près de 10 900 euros) si elles se servent du service Internet par satellite occidental, selon le magazine Popular Mechanics. En réponse à un article sur le sujet, Elon Musk a tweeté : "Nous essayons juste d'amener les gens sur Mars. De l'aide serait grandement appréciée".

https://www.businessinsider.fr/en-russie-se-connecter-a-internet-grace-a-starlink-delon-musk-pourrait-etre-passible-dune-amende-186486

Alors que la Russie serait très adaptée pour Starlink (grands espaces, population dispersée), Elon Musk risque de se heurter à la RealPolitik. Beaucoup de pays peu démocratiques n'ont pas envie que leurs citoyens aient accès à Internet sans contrôle. On peut penser aussi au grand pare-feu de la Chine...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 19 février 2021 à 12:01:57
Si le service fonctionne bien sans station à terre (ça semble être un objectif même si c'est surement pas le but premier non plus) ça me semble compliqué d'empêcher une population de s'en servir sans déployer des moyens conséquents.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 19 février 2021 à 12:11:37
Si Starlink prévoit de faire uniquement un accès Internet 100% ouvert, sans aucune restriction géographique, alors Starlink sera effectivement hors la loi dans beaucoup de pays.

C'est assez étrange comme stratégie d'ailleurs, de la part de Starlink.
D'habitude, les opérateurs essayent d'être conciliants en faisant au moins semblant de tout faire pour respecter les lois de restriction/censure locales.
Si j'étais un opérateur comme Starlink, je me plierais aux lois locales, pour faire un maximum de chiffre d'affaire.

Les lois locales sur les télécom peuvent être de plusieurs types:
* oblogation de terminer les communication sur le territoire national, avec possibilité pour le gouvernement de les espionner
* implémentation de restriction (via DNS ou par plages d'IP, ou par ports/protocoles)
* passer par un "great firewall" maitrisé par le gouvernement, ou par un unique opérateur de transit maitrisé par le gouvernement
* etc...

Ici, il serait simple pour Starlink, d'implémenter de telles restrictions géographiques, vu que le système Starlink sait précisément où ce trouve l'utilisateur, avec des beams très étroits (quelques dizaines de km de diamètre).
Quitte à désactiver totalement la possibilité d'accès si Stalink dans certaines zones géographiques ne veut pas implémenter les restrictions légales.

Pour moi, la décision de la Russie est normale, et il en sera de même en Chine.

Bref, un joli bras de fer à prévoir entre Starlink et de nombreux gouvernements.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 19 février 2021 à 12:16:29
Starlink a déjà communiqué sur ce qu'il comptait faire dans ce genre de cas ? Ca se trouve ils n'ont pas prévu de lutter contre.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 19 février 2021 à 12:18:56
Starlink a déjà communiqué sur ce qu'il comptait faire dans ce genre de cas ? Ca se trouve ils n'ont pas prévu de lutter contre.
Il y avait un tweet d'Elon Musk faisant croire qu'ils voulaient vraiment faire un internet 100% ouvert sur tout le globe sans restriction.
Je ne le retrouve pas.
Mais avec Elon Musk c'est totalement impossible de savoir si c'est du bluff ou pas.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 19 février 2021 à 12:36:13
Effectivement, pincette nécessaire.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 19 février 2021 à 13:52:44
Si le service fonctionne bien sans station à terre (ça semble être un objectif même si c'est surement pas le but premier non plus) ça me semble compliqué d'empêcher une population de s'en servir sans déployer des moyens conséquents.

Kadhafi brouillait bien la bande L en Libye pour bloquer les téléphones satellites.

En Syrie / Iran, est de l'Ukraine , il y a des brouilleurs étranges dans certaines zones stratégiques.

Voir les iraniens qui envoyaient une porteuse depuis une base militaire, pour brouiller le transpondeur de BBC persian sur eutelsat 7 (de mémoire).

 
 
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 19 février 2021 à 14:25:44
La Russie prévoit sa propre constellation baptisée 'Sphere', qui serait composée de 600 satellites, et dont les lancements débuteraient en 2024. C'est aussi pour ne pas perdre le marché de cette future constellation. Il risque d'y avoir beaucoup de monde bientôt en orbite LEO...

Citer
Pour ne pas être dépassée par ses concurrents occidentaux, la Russie prévoit sa propre constellation de satellites Internet, connue sous le nom de "Sphere". Cependant, des questions se posent quant à l'accessibilité financière de cette constellation, dont le lancement pourrait commencer en 2024. Le budget du programme n'a pas été confirmé, mais certains rapports ont suggéré qu'il pourrait atteindre 20 milliards de dollars. C'est bien plus que la somme que la Russie dépense pour l'espace civil. Le budget actuel de Roscosmos, la société spatiale russe dirigée par Rogozin, reçoit environ 2,4 milliards de dollars par an.

https://www.developpez.com/actu/311748/La-Russie-prevoit-d-infliger-des-amendes-pour-les-citoyens-qui-utiliseront-l-internet-StarLink-d-Elon-Musk-la-Russie-planifie-son-propre-Internet-a-partir-du-plan-spatial-appele-Sphere/
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 19 février 2021 à 16:41:39
Si le service fonctionne bien sans station à terre (ça semble être un objectif même si c'est surement pas le but premier non plus) ça me semble compliqué d'empêcher une population de s'en servir sans déployer des moyens conséquents.
Kadhafi brouillait bien la bande L en Libye pour bloquer les téléphones satellites.
En Syrie / Iran, est de l'Ukraine , il y a des brouilleurs étranges dans certaines zones stratégiques.
Voir les iraniens qui envoyaient une porteuse depuis une base militaire, pour brouiller le transpondeur de BBC persian sur eutelsat 7 (de mémoire).
Si Starlink persiste à vouloir ne pas respecter les lois locales, les états impactés peuvent aussi décider de sanctions quelconques envers les USA! Donc ça peut se régler sur le plan de la diplomatie internationale, pas uniquement avec des moyens techniques de brouillage (ou sabotage).

Mais franchement, pour l'instant, on n'en n'est pas là. Il va falloir attendre quelques années avant que Starlink n'obtienne une couverture loin d'une station gateway; pour ça il faut qu'il ait une constellation compatible de la communication inter-satellite à très haut débit, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui.
Donc le jeu du bluff de Starlink peut durer quelques années encore, avant qu'on connaisse leurs intentions réelles sur un éventuel accès Internet ouvert dans tous les pays.

La Russie prévoit sa propre constellation baptisée 'Sphere', qui serait composée de 600 satellites, et dont les lancements débuteraient en 2024. C'est aussi pour ne pas perdre le marché de cette future constellation. Il risque d'y avoir beaucoup de monde bientôt en orbite LEO...
Clairement, oui. Et c'est aussi valable pour la Chine qui prévoit sa constellation "Hongyan" à court terme.
Et oui, beaucoup de gouvernements font jouer la carte du "protectionisme national", que ça passe par des lois ou des subventions. Ca fait partie du jeu.
Bref, ça va être amusant, l'orbite basse, dans quelques années, avec la dizaine de méga-constellations annoncées actuellement.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 19 février 2021 à 17:22:26
Il pourrait aussi y avoir une compétition sur les bandes de fréquences allouées, ce qui semble être déjà le cas avec Kuiper d'Amazon...

Lancer 36 constellations de satellite ne me semble pas un choix optimal, et très nationaliste, alors que leur vocation est mondiale par nature, contrairement à un satellite géostationnaire, au-dessus d'un pays ou d'un ensemble de pays voisins.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Philoutix le 20 février 2021 à 12:51:37
Installation complète et test :

https://www.youtube.com/watch?v=h0Itx_TUOKA
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: meucon56890 le 21 février 2021 à 12:55:55
Curieux de tester starlink en france :)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 21 février 2021 à 13:42:11
Il faudra être prêt à débourser 100 € pour la préinscription, puis 500 € pour l'envoi de l'antenne (plus ~50 € de frais d'envoi), plus un abonnement de 100 €/mois. Ce n'est pas trop dans les prix pratiqués en France...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: web7 le 21 février 2021 à 22:18:29
Starlink à Saint-Senier-de-Beuvron. Sipartech porte un projet différent de SpaceX

Un local technique pour Sipartech, des antennes pour SpaceX


Alors pour info Covage en manque de liquidité pendant la période de rachat par SFR FTTH a vendu à Sipartech à un prix correct un fourreau vide sur le traces historique "Telia"  "Paris <-> Handayes".

Donc on peut comprendre que Sipartech va installer son propre Shelter, tirer un câble dans le fourreau qu'ils ont achetés et vendre de la capacité ou fibre noire à Starlink.

Et quand à l'implantation à Gravelines de Starlink il est fort à parier que ce sera au coté du Shelter de Régénération Paris Londres de Level3/Centurylink/lumen, et non chez OVH !

Voili voilou....

Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: jacobaci le 22 février 2021 à 19:11:36
Effectivement.... (Les Echos du jour)

Et les 1ers arrivés,....

Etant en ville fibré au giga, je regarderai dans quelques années

(https://nsa40.casimages.com/img/2021/02/22/210222071909244742.png) (https://www.casimages.com/i/210222071909244742.png.html)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 22 février 2021 à 19:57:54
Comparatif avec Nordnet intéressant mais dommage de passer à côté de la latence.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 22 février 2021 à 20:08:16
Effectivement.... (Les Echos du jour)

Et les 1ers arrivés,....

Etant en ville fibré au giga, je regarderai dans quelques années

(https://nsa40.casimages.com/img/2021/02/22/210222071909244742.png) (https://www.casimages.com/i/210222071909244742.png.html)

quand on aura compris que starlink ne vas aller faire ch... free et ses copains sur le gigabit à moins de 20€/mois

Ils sont dans un marché de niche où le service à un cout, donc un prix...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: jacobaci le 22 février 2021 à 20:16:31
C'est clair

Le journaliste fait juste un comparatif de débit pour les lecteurs
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 22 février 2021 à 20:35:09
Selon un tweet d'Elon Musk aujourd'hui, le débit devrait être porté à 300 Mb/s d'ici la fin de l'année.

https://twitter.com/elonmusk/status/1363763858121256963
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 22 février 2021 à 21:20:48
Selon un tweet d'Elon Musk aujourd'hui, le débit devrait être porté à 300 Mb/s d'ici la fin de l'année.

https://twitter.com/elonmusk/status/1363763858121256963

Mais comment vont-ils réduire le ping ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 22 février 2021 à 21:24:57
D'après ce que j'ai compris, il y a des satellites à différentes altitudes. Donc il y aurait plus de satellites à basse altitude ?

Citer
Earlier this year, SpaceX filed a modification request with the FCC, asking the federal agency to allow Starlink to change a series of satellite parameters. That application got stuck after Amazon-owned Kuiper Systems raised concerns to the FCC, arguing that the changes requested by SpaceX would cause future orbital overlapping of Starlink satellites and its own satellites, which operate at similar altitudes.

Specifically, SpaceX proposed to lower the operation altitudes of a future cluster of Starlink satellites from 1,110-1,325 kilometers, its previous range, to 540-570 kilometers. The company argued that deploying satellites at this relatively low altitude will help reduce broadband signal latency and make it easier for any future space debris to de-orbit itself into Earth’s atmosphere
.

https://observer.com/2020/11/spacex-starlink-amazon-kuiper-fcc-orbit-altitude-rights/
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 23 février 2021 à 01:04:01
Mais comment vont-ils réduire le ping ?
ils vont peut etre également jouer sur les équipements sols pour réduire la latence sur la partie terrestre? meilleurs interco, plus de relais sols, pour gagner 1-5ms de plus ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: xp25 le 23 février 2021 à 03:55:25
On va bientôt voir débarquer des kits sur Ebay et leboncoin.

Les paraboles à azimut et élévation motorisée sont vraiment sympa, il y a sûrement moyen de les piloter via arduino en transmettant les bons pas aux moteurs pour taper Astra, Eutelsat ou autres ::)

Démontage d'une parabole Starlink (Eng) :
Édit: vidéo déjà publiée page 17 du topic, merci Léon  :)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 23 février 2021 à 06:36:42
On va bientôt voir débarquer des kits sur Ebay et leboncoin.

Les paraboles à azimut et élévation motorisée sont vraiment sympa, il y a sûrement moyen de les piloter via arduino en transmettant les bons pas aux moteurs pour taper Astra, Eutelsat ou autres ::)

Démontage d'une parabole Starlink (Eng) :
La vidéo avait déjà été postée 2 fois avant, mais bon...

Ce que tu imagines (utiliser l'antenne Starlink sur un satellite géostationnaire) n'a pas beaucoup de sens pour plusieurs raisons
* l'antenne Starlink coute (prix client) 600$, alors qu'on peut trouver une parabole +LNB performante (80cm) neuve pour un prix entre 50 et 100euros.
* l'antenne Starlink n'a pas de port coax classique avec pilotage de la polarisation (V/H) et de la bande de fréquence (haute/basse). Donc incompatible avec un décodeur satellite. Côté Starlink, l'électronique de démodulation/décodage/pilotage est intégrée dans l'antenne.
* l'antenne Starlink a des antennes a polarisation circulaire (circulaire droite et circulaire gauche), alors qu'il faut des antennes à polarisation linéaire verticale/horizontale pour recevoir les satellites géostationnaires.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: xp25 le 23 février 2021 à 13:34:41
Bonjour Leon,

J'ai édité, effectivement vidéo déjà publiée mais j'ai pas lu tout le topic de 37 pages hier soir à 4h du mat, c'était pour illustrer la motorisation.

C'est ce que j'ai vu pour la polarisation, il faudra donc bien bidouiller et ajouter une LNB pour se faire une parabole motorisée en partant d'un kit trouvé à vil prix 8)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 23 février 2021 à 13:48:43
Bonjour Leon,

J'ai édité, effectivement vidéo déjà publiée mais j'ai pas lu tout le topic de 37 pages hier soir à 4h du mat, c'était pour illustrer la motorisation.

C'est ce que j'ai vu pour la polarisation, il faudra donc bien bidouiller et ajouter une LNB pour se faire une parabole motorisée en partant d'un kit trouvé à vil prix 8)

sauf que l'antenne starlink n'est pas une parabole.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: xp25 le 23 février 2021 à 13:50:59
Qu'est ce que c'est alors ? :o
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Hugues le 23 février 2021 à 13:51:42
Une antenne !
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 23 février 2021 à 13:52:01
Qu'est ce que c'est alors ? :o

une antenne active
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: xp25 le 23 février 2021 à 13:53:25
Le genre point à point ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 23 février 2021 à 13:59:23
Le genre multipoints à multipoints ;) Tu as vu la vidéo ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: web7 le 23 février 2021 à 14:00:10
ah oui ça fait Mesh aussi entre les abonnés ? :p
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 23 février 2021 à 14:02:56
Non, c'est plutôt du genre massive MIMO. Elle est faite de multiples éléments qui changent la phase d'ensemble pour pointer dans la direction d'un satellite, puis en changer quand ce n'est plus le meilleur à l'aplomb.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 23 février 2021 à 14:05:42
Qu'est ce que c'est alors ? :o

C'est bien plus qu'une antenne c'est un terminal complet, qui travaille jusqu'au niveau IP.
Un LNB ca te converti la polar en linéaire et ça te descend la fréquence vers la bande L qui est la bande "standard" accepté par les terminaux satellites. La RF ne sort jamais du terminal dans le cas de startlink tout est fait sur le même PCB.

La vrai question serait le niveau de processing bord des satellites, et est-ce qu'une communication entre deux abonnés sur un même beam d'un unique satellite peut être routée à bord (même question si beam différent) ou est-ce qu'elle doit nécessairement repasser par une gateway.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: xp25 le 23 février 2021 à 14:38:08
Du matos de haute volée, ça fait combien de temps qu'on sait faire ça ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 23 février 2021 à 14:39:56
Non, c'est plutôt du genre massive MIMO. Elle est faite de multiples éléments qui changent la phase d'ensemble pour pointer dans la direction d'un satellite, puis en changer quand ce n'est plus le meilleur à l'aplomb.

surtout qu’apparemment, ça ne suivrait pas qu'un satellite à la fois....
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 23 février 2021 à 14:42:31
C'est bien plus qu'une antenne c'est un terminal complet, qui travaille jusqu'au niveau IP.
Un LNB ca te converti la polar en linéaire et ça te descend la fréquence vers la bande L qui est la bande "standard" accepté par les terminaux satellites. La RF ne sort jamais du terminal dans le cas de startlink tout est fait sur le même PCB.

La vrai question serait le niveau de processing bord des satellites, et est-ce qu'une communication entre deux abonnés sur un même beam d'un unique satellite peut être routée à bord (même question si beam différent) ou est-ce qu'elle doit nécessairement repasser par une gateway.

vu la taille des satellites ça m'étonnerais.

Il doit bien il y avoir 2 testeurs starlink proches, qui ont du essayer de générer du trafic entre eux ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 23 février 2021 à 14:47:57
Du matos de haute volée, ça fait combien de temps qu'on sait faire ça ?

Dans ces ordres de grandeur (plusieurs milliers/millions d'unité) pour une antenne active sat TX/RX, calibrée, qui marche en outdoor, sans installation c'est inédit.
Même le cout 2500USD c'est très faible. Après ça fait plusieurs années que c'est identifié comme LE problème à résoudre pour rendre faisable les constellation LEO haut débit (i.e. bande Ka/Ku, pas comme globalstar/iridium).

Il y a beaucoup de boite qui se sont montées pour ça, après l'écosystème des composants RF dans ces bandes la est dynamisé par la 5G / FR2. Entre autre tu retrouve Alcan, Isotropic, Kymeta (qui a un produit qui marche, mais plusieurs dizaines de millier de dollar l'antenne - mais fonctionne en mouvement), Satixfy qui fait des composants dédié a ce genre d'antenne/terminaux. Même sur le marché de la connectivité aero ça commence a bien prendre avec des boite commme thinkom qui arrive avec des produit qui marche bien et qui sont infiniment moins cher que les équipementiers historique.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 23 février 2021 à 14:51:44
vu la taille des satellites ça m'étonnerais.

Il doit bien il y avoir 2 testeurs starlink proches, qui ont du essayer de générer du trafic entre eux ?

Je pense aussi que ça redescend au sol. Mais la question que je me pose c'est le niveau de demod/desencapsulation auquel le satellite va descendre quand ils vont activer les ISL optiques sur les satellite en orbite polaire qui ont été tirés récemment.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 23 février 2021 à 14:54:37
Dans ces ordres de grandeur (plusieurs milliers/millions d'unité) pour une antenne active sat TX/RX, calibrée, qui marche en outdoor, sans installation c'est inédit.
Même le cout 2500USD c'est très faible. Après ça fait plusieurs années que c'est identifié comme LE problème à résoudre pour rendre faisable les constellation LEO haut débit (i.e. bande Ka/Ku, pas comme globalstar/iridium).

Je n'aurais pas mieux dit !

Le nombre de start-up accolées aux industries aéronautique/défense est important.
Les chinois sortent des produits à destinations des militaires depuis quelques temps.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 23 février 2021 à 15:00:19
Je pense aussi que ça redescend au sol. Mais la question que je me pose c'est le niveau de demod/desencapsulation auquel le satellite va descendre quand ils vont activer les ISL optiques sur les satellite en orbite polaire qui ont été tirés récemment.

on pourrait penser à un mode bourrin ou tu récupères le I/Q RF et tu le remodules sur le lien optique, et inversement (ou une version un peut plus civilisée autour de ça)
le satellite est capable de redescendre au sol directement, le backhaul redescend dessus.
le satellite n'est pas capable de redescendre au sol, le backhaul part en laser sur un de ses copains qui le redescend au sol ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 23 février 2021 à 15:18:29
on pourrait penser à un mode bourrin ou tu récupères le I/Q RF et tu le remodules sur le lien optique, et inversement (ou une version un peut plus civilisée autour de ça)
le satellite est capable de redescendre au sol directement, le backhaul redescend dessus.
le satellite n'est pas capable de redescendre au sol, le backhaul part en laser sur un de ses copains qui le redescend au sol ?
C'est vrai que si les ISL ne sont qu'entre satellites d'un même plan orbital les liaisons sont ultrastables donc ca pourrait passer en I/Q. Après la ou j'ai plus de doutes pour trimballer des I/Q ré-encapsulées sur la voie air c'est descendre des I/Q vers les gateways, rien qu'avec les effet de bord du doppler et de la boucle ACM, les handovers je pense que la tete RF sur le satellite elle part en couille rapidement, mais avec un gros buffer ça passe ;) Après c'est vrai que de récupérer un flux d'I/Q propre depuis le sol et faire du beamforming numérique à bord c'est une approche hybride originale mais pas déconnante. Tout ça pour dire que j'aimerai vraiment voir les design détaillé de la payload et ou s'arrête/commence le processing bord...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: xp25 le 23 février 2021 à 15:20:42
Et cette technologie ça peut fonctionner jusqu'à combien de kms (depuis sol vers l'espace et vice-versa) ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 23 février 2021 à 15:25:36
Et cette technologie ça peut fonctionner jusqu'à combien de kms (depuis sol vers l'espace et vice-versa) ?

théoriquement, tu peux parler aux extra-terrestres avec.
après il y a les problèmes de la vraie vie, et on touche au secret industriel pour l'instant.

Sinon Elon se la serait pété sur twitter d'avoir fait xxxx km avec .
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 23 février 2021 à 15:35:09
Et cette technologie ça peut fonctionner jusqu'à combien de kms (depuis sol vers l'espace et vice-versa) ?

Si tu parles des antennes active, il n'y a pas vraiment de limite théorique si besoin tu peux mettre un réflecteur en plus et mettre ton phased array derrière.
Les dernières génération de satellite Geo sont conçu comme ça (Onesat, SpaceInspire, 702x).

Si tu pousses la logique a l'extrême certains telescopes de l'ESO peuvent opérer en phased array (e.g. ALMA https://arxiv.org/pdf/1901.09987.pdf).

Historiquement il y a deja eu des antenne active sur des satellites GEO civils (sur les payloads militaires c'est bien plus courant) genre Spaceway, de mémoire c'était un DRA.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: xp25 le 23 février 2021 à 15:35:31
théoriquement, tu peux parler aux extra-terrestres avec.
après il y a les problèmes de la vraie vie, et on touche au secret industriel pour l'instant.

Sinon Elon se la serait pété sur twitter d'avoir fait xxxx km avec .

Ah quand même, c'est un peu comme si on avait un mini Arecibo dans le jardin  :o

Maintenant le gros défi, ça va être la latence ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: xp25 le 23 février 2021 à 15:47:41
Si tu parles des antennes active, il n'y a pas vraiment de limite théorique si besoin tu peux mettre un réflecteur en plus et mettre ton phased array derrière.
Les dernières génération de satellite Geo sont conçu comme ça (Onesat, SpaceInspire, 702x).

Si tu pousses la logique a l'extrême certains telescopes de l'ESO peuvent opérer en phased array (e.g. ALMA https://arxiv.org/pdf/1901.09987.pdf).

Historiquement il y a deja eu des antenne active sur des satellites GEO civils (sur les payloads militaires c'est bien plus courant) genre Spaceway, de mémoire c'était un DRA.

Tu parles a un profane MoXxXoM  ;D

Mais c'est vrai que c'est intéressant la technologie satellite, là ce dont vous parler, ça dépasse de loin le simple satellite et sa parabole pour capter TPS  :o

On en a fait du chemin  8)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 23 février 2021 à 15:52:29
Tu parles a un profane MoXxXoM  ;D

Mais c'est vrai que c'est intéressant la technologie satellite, là ce dont vous parler, ça dépasse de loin le simple satellite et sa parabole pour capter TPS  :o

On en a fait du chemin  8)

C'est marrant que tu dises ça, parce que les satellite Spaceways au final étaient beaucoup trop en avance sur leur époque, les deux premiers ont été reconfigurés pour faire juste du broadcast TV...
https://space.skyrocket.de/doc_sdat/spaceway.htm
Boeing modified the first two satellites for bent-pipe Ka-band communications for use in high definition television and disabled the regenerative on-board processing of the original system that was to be used for broadband satellite communications.

Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: xp25 le 23 février 2021 à 16:02:17
L'histoire se répète finalement, toujours quelqu'un pour lancer un truc trop en avance sur son temps, qui est abandonné pour être repris 10 voir 20 ans après  :'(

C'est un peu le paradoxe de notre bonne vieille terre.

Combien a t'on d'années de retard technologique que le passé nous offrait déjà...  :-\
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 23 février 2021 à 18:17:03
Dans ces ordres de grandeur (plusieurs milliers/millions d'unité) pour une antenne active sat TX/RX, calibrée, qui marche en outdoor, sans installation c'est inédit.
Même le cout 2500USD c'est très faible. Après ça fait plusieurs années que c'est identifié comme LE problème à résoudre pour rendre faisable les constellation LEO haut débit (i.e. bande Ka/Ku, pas comme globalstar/iridium).

Il y a beaucoup de boite qui se sont montées pour ça, après l'écosystème des composants RF dans ces bandes la est dynamisé par la 5G / FR2. Entre autre tu retrouve Alcan, Isotropic, Kymeta (qui a un produit qui marche, mais plusieurs dizaines de millier de dollar l'antenne - mais fonctionne en mouvement), Satixfy qui fait des composants dédié a ce genre d'antenne/terminaux. Même sur le marché de la connectivité aero ça commence a bien prendre avec des boite commme thinkom qui arrive avec des produit qui marche bien et qui sont infiniment moins cher que les équipementiers historique.

a voir, mais Musk avait répondu que starlink était prêt pour un usage mobile rapide ( https://twitter.com/elonmusk/status/1316255322835759105 )
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 23 février 2021 à 18:20:21
L'histoire se répète finalement, toujours quelqu'un pour lancer un truc trop en avance sur son temps, qui est abandonné pour être repris 10 voir 20 ans après  :'(
Pour moi, il est effectivement assez probable que Starlink soit lancé ~10 ans trop tôt pour être économiquement viable et rentable.
Et si Starlink a suffisamment de pognon pour faire 10 ans d'investissements massifs non rentables, avec d'énormes pertes financières pendant 10 ans, alors ça peut très bien fonctionner!
On parle tout de même de plusieurs dizaines de milliards d'euros! C'est pas une petite somme d'argent!
Starlink prévoit sans doute aussi de faire venir des investisseurs (IPO prévue) pour qu'ils puissent cramer du pognon à pure perte, comme c'était la mode à l'époque de la bulle des télécom/Internet fin des années 90.

On a bien vu les toutes premières constellations télécom "non géostationnaire" se monter sans aucune rentabilité, il y a 20 ans, avec des pertes financières abyssales : Globalstar et Iridium.
Pourtant, ces 2 constellations ont bel et bien été lancées à 100%, et elles existent toujours!

Depuis ~25 ans, on voit apparaitre des entreprises qui n'ont pas pour vocation d'être rentable, et qui font perdre des sommes considérables aux investisseurs. J'ai pas bien compris le concept d'un point de vue financier, mais si ça peut contribuer au progrès technologique, c'est tant mieux.
S'introduire en bourse en faisant le buzz, faire voler le cours de l'action à des sommets stratosphériques grâce au buzz, et continuer à émettre des actions régulièrement, c'est une méthode pour cramer le pognon des investisseurs. Mais attention à la chute, elle peut être violente.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 23 février 2021 à 19:01:41
Même le cout 2500USD c'est très faible. Après ça fait plusieurs années que c'est identifié comme LE problème à résoudre pour rendre faisable les constellation LEO haut débit (i.e. bande Ka/Ku, pas comme globalstar/iridium).

C'est cela qui est intéressant de voir, c'est si Elon Musk va réussir à résoudre ce problème. On prédisait qu'il n'arrivait pas à produire ses Tesla en nombre, il l'a fait. On prédisait qu'il n'arriverait pas à faire revenir sur terre ses fusées d'elle même pour les ré-utiliser, il l'a fait, et cela a changé la donne dans cette industrie.

Donc c'est intéressant à voir s'il va réussir à relever aussi ce défi de faire baisser suffisamment le prix de ces antennes actives pour qu'elles reviennent à moins de 500 $.

Je pense qu'il est bien aidé quand même par la 5G qui en utilise aussi en masse, donc la production en nombre peut aider à faire baisser les coûts.

En tout cas, belle aventure technique à suivre !

(Pour l'astronomie, par contre, je crains que ce soit une catastrophe).
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: xp25 le 23 février 2021 à 19:11:38
Qui pense que Starlink cache autre chose qu'apporter du Net dans des trous pommés ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: petrus le 23 février 2021 à 19:19:58
Qui pense que Starlink cache autre chose qu'apporter du Net dans des trous pommés ?

(https://vigilantcitizen.com/wp-content/uploads/2015/08/kings16.png)

:)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 23 février 2021 à 20:03:13
Le but affiché par Elon Musk est de générer des dizaines de milliards de revenus pour financer la colonisation de Mars.

Citer
Musk hopes the project will bring the internet to the hardest to reach regions around the world and expects this business to generate ten times more revenue than SpaceX’s core launch business by 2025. He plans to use this burgeoning and potentially wildly lucrative internet service to provide the much-needed funds for SpaceX’s flashy space travel ambitions
.

https://marker.medium.com/how-elon-musk-plans-to-pay-for-spacex-to-reach-mars-ee6b13f35276

Cela, c'est encore moins un pari gagné d'avance !

Dans les CGVs de la beta de Starlink, les souscripteurs doivent reconnaitre Mars comme une planète libre !

Citer
"But perhaps more interesting is the small item in the terms of service, where participants must acknowledge that Mars is a “free planet.”

https://www.universetoday.com/148733/one-of-the-terms-of-service-for-starlink-is-that-you-recognize-mars-as-a-free-planet/
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 23 février 2021 à 20:33:44
C'est cela qui est intéressant de voir, c'est si Elon Musk va réussir à résoudre ce problème. On prédisait qu'il n'arrivait pas à produire ses Tesla en nombre, il l'a fait. On prédisait qu'il n'arriverait pas à faire revenir sur terre ses fusées d'elle même pour les ré-utiliser, il l'a fait, et cela a changé la donne dans cette industrie.

Donc c'est intéressant à voir s'il va réussir à relever aussi ce défi de faire baisser suffisamment le prix de ces antennes actives pour qu'elles reviennent à moins de 500 $.

Pour moi le problème est déjà quasi résolu. 2500usd vs https://akd-sat-comm.com/shop/kymeta-flat-antenna/kymeta-terminal/kymeta-u8-terminal. Le terminal actuel de starlink même avec les perfs publiques autour de 100-150mbps c'est juste inédit. Et aussi l'approche technologique est assez pragmatique avec un design qui est innovant dans sa fabrication mais qui reste sur des technos bien maitrisées en 2020 (mais pas donné quand même). Une fois devant le fait accompli ca semble être une meilleur idée que les technos de rupture du genre de kymeta ou alcan.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 23 février 2021 à 20:48:30
Pour moi, il est effectivement assez probable que Starlink soit lancé ~10 ans trop tôt pour être économiquement viable et rentable.
Et si Starlink a suffisamment de pognon pour faire 10 ans d'investissements massifs non rentables, avec d'énormes pertes financières pendant 10 ans, alors ça peut très bien fonctionner!
On parle tout de même de plusieurs dizaines de milliards d'euros! C'est pas une petite somme d'argent!

Personnellement, je pense qu'un des objectifs d'Elon Musk est d'être le premier sur le marché, d'occuper le terrain, l'orbite basse, de prendre les parts de marchés en ce qui concerne les abonnés, avant que des constellations concurrentes, et l y a un paquet de projets, arrivent sur le marché. Et là, on peut dire qu'ils ont 10 ans d'avance.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Free_me le 23 février 2021 à 20:53:30
Personnellement, je pense qu'un des objectifs d'Elon Musk est d'être le premier sur le marché, d'occuper le terrain, l'orbite basse, de prendre les parts de marchés en ce qui concerne les abonnés, avant que des constellations concurrentes, et l y a un paquet de projets, arrivent sur le marché. Et là, on peut dire qu'ils ont 10 ans d'avance.

c'est exactement ca.
Et en europe on va pleurer sur le fait de pas etre dans le jeu, ou on va essayer de luter a coup d'argent public surement.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 23 février 2021 à 21:07:41
Personnellement, je pense qu'un des objectifs d'Elon Musk est d'être le premier sur le marché, d'occuper le terrain, l'orbite basse, de prendre les parts de marchés en ce qui concerne les abonnés, avant que des constellations concurrentes, et l y a un paquet de projets, arrivent sur le marché. Et là, on peut dire qu'ils ont 10 ans d'avance.

Je suis assez d'accord, globalement tu vois kuiper d'Amazon ils accusent un retard énorme, ils font du lobby à la FCC pour ralentir starlink. Le truc de telesat (lightspeed) ça va être à moitié du public sponsorisé par le gouvernement canadien et en plus le montage (TAS en prime, MDA sur une grosse partie de la payload dont antennes actives et final assembly au Quebec) me laisse dubitatif sur la compétitivité du truc, sachant que niveau business ils se positionne face à du O3b mpower j'ai des gros doutes. Mais bon pour le grand public la ou starlink fait mal c'est à Viasat qui s'est engagé sur 3 satellites GEO viasat-3 (https://space.skyrocket.de/doc_sdat/viasat-3.htm) (d'ailleurs viasat fait aussi du lobby contre starlink a la FCC). Pareil en Europe avec konnect VHTS, si starlink arrive à livrer assez de terminaux y'a pas photos, en plus konnect vhts c'est de la technos à bout de souffle TAS leur DTP5G c'est une brouette le truc, le design de payload façon papie-mamie font un satcom, quasi certain que le truc il tiendra pas les 500Gbps annoncé, il leur restera le prix, qui sera faible car subventionné de manière dementielle.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 24 février 2021 à 06:35:20
Personnellement, je pense qu'un des objectifs d'Elon Musk est d'être le premier sur le marché, d'occuper le terrain, l'orbite basse, de prendre les parts de marchés en ce qui concerne les abonnés, avant que des constellations concurrentes, et l y a un paquet de projets, arrivent sur le marché. Et là, on peut dire qu'ils ont 10 ans d'avance.
Oui, tu as raison, c'est évident, Starlink ne s'en cache même pas.
Cette stratégie n'est pas fair-play du tout vis à vis des concurrents, et elle nécessite de cramer des quantités astronomiques de pognon à perte pendant beaucoup de temps.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Harvester le 24 février 2021 à 07:57:18
Tout comme Amazon ou Twitter l'ont fait pendant des années et des années avant d'être rentables, mais au final ça fait fait émerger des mastodontes de la tech...

Et ne pas oublier que le premier client potentiel de Starlink, c'est aussi l'armée US (of course), pour qui des centaines de Mb/s avec faible latence est extrêmement intéressant en opérations (rappel : https://www.tesmanian.com/blogs/tesmanian-blog/air-force-starlink)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 24 février 2021 à 08:37:37
Cette stratégie n'est pas fair-play du tout vis à vis des concurrents, et elle nécessite de cramer des quantités astronomiques de pognon à perte pendant beaucoup de temps.


Le concept du fair-play dans le business, je note ahahahahahah
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: kgersen le 24 février 2021 à 09:52:40
Cette stratégie n'est pas fair-play du tout vis à vis des concurrents, et elle nécessite de cramer des quantités astronomiques de pognon à perte pendant beaucoup de temps.

Il serait intéressant de comparer les "quantités astronomiques" de pognon cramé dans les divers projets concurrents de Starlink. En comptant les subventions d'Etat, autres couts cachés et en prenant en compte leur limitation géographique (donc comparer le cout de Starlink a la somme mondial de plusieurs geo et pas qu'a un seul géo comme konnect VHTS).

Autre facon de comparer:

combien l'Europe pourrait représenter en CA potentiel pour Starlink ? prenons 10% de son CA total (chiffre au pif ,c'est juste pour illustrer pour la méthode).

Donc ca n'est que 10% de l'investissement de Starlink qu'il faut comparer a 100% de konnect VHTS.

bref les comparaisons doivent avoir du sens. Faut pas juste regarder les valeurs absolues.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 24 février 2021 à 10:15:28
Il serait intéressant de comparer les "quantités astronomiques" de pognon cramé dans les divers projets concurrents de Starlink. En comptant les subventions d'Etat, autres couts cachés et en prenant en compte leur limitation géographique (donc comparer le cout de Starlink a la somme mondial de plusieurs geo et pas qu'a un seul géo comme konnect VHTS).


Du coup la comparaison la plus intéressante serait avec Viasat, ils ont commandé 3 Viasat-3 (EMEA/Asie/Amérique) pour couvrir l'ensemble du globe sachant que:

Toutefois Viasat connait déjà le marché mais ils ont pas l'air de trouver ça drôle que Starlink viennent marcher sur leur plate-bande... Il se privent pas d'essayer de jeter des bâtons dans les roues à Starlink (https://www.satellitetoday.com/broadband/2021/01/04/viasat-requests-fcc-look-into-environmental-impact-of-spacexs-starlink-constellation).


Pour avoir une idée du pognon brassé par Viasat :  les résultat du Q3-2021 (http://investors.viasat.com/static-files/b273f869-6a88-4853-9ae9-6edf634e71f6).

Pub Viasat-3 pour les militaires australiens avec des infos intéressantes (https://static1.squarespace.com/static/5274112ae4b02d3f058d4348/t/5a14f1e3085229dcccf1c987/1511322093111/2017-2-8b.pdf).
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 24 février 2021 à 10:29:04
Le concept du fair-play dans le business, je note ahahahahahah
Ca va bien au delà du fair play. Beaucoup de pays ont des lois type anti trust ou équivalent. De même, si un opérateur satellite obtient des licences radio pour un objectif précis (donner l'accès à Internet à 10M de personne), et qu'il est incapable de les exploiter (nombre d'utilisateur très en dessous des engagements), alors il peut être sanctionné, voire on peut lui retirer une partie de ses licences.
Bref, si Starlink veut trop jouer au con, ça va finir par se voir, et les états pourront réagir. Attention, je n'ai pas dit que ça se passerait comme ça...
Si Starlink reste raisonnable, coopèrent avec les concurrents dans la négociation des fréquences, ils resteront en dessous des radars, et tout se passera bien.

Il serait intéressant de comparer les "quantités astronomiques" de pognon cramé dans les divers projets concurrents de Starlink. En comptant les subventions d'Etat, autres couts cachés et en prenant en compte leur limitation géographique (donc comparer le cout de Starlink a la somme mondial de plusieurs geo et pas qu'a un seul géo comme konnect VHTS).

Autre facon de comparer:
combien l'Europe pourrait représenter en CA potentiel pour Starlink ? prenons 10% de son CA total (chiffre au pif ,c'est juste pour illustrer pour la méthode).
Donc ca n'est que 10% de l'investissement de Starlink qu'il faut comparer a 100% de konnect VHTS.
Konnect VHTS d'Eutelsat, c'est autour de 500 Millions d'Euros, apparemment. Je ne sais pas si ça comprends l'infrastructure terrestre, qui doit être conséquente.
Un beau bébé! Pour plus de 500Gb/s de capacité, ça semble un investissement rentable.
Cf interview de Rodolphe Belmer, DG d'Eutelsat.
https://www.bfmtv.com/economie/replay-emissions/le-grand-journal-de-l-eco/rodolphe-belmer-eutelsat-eutelsat-mise-sur-le-haut-debit-par-satellite-16-02_VN-202102160389.html

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 24 février 2021 à 14:44:54
Oui, tu as raison, c'est évident, Starlink ne s'en cache même pas.
Cette stratégie n'est pas fair-play du tout vis à vis des concurrents, et elle nécessite de cramer des quantités astronomiques de pognon à perte pendant beaucoup de temps.

Faire 36 solutions de constellations n'est pas non plus une bonne option. C'est un service à vocation mondiale, s'il y en a même une dizaine seulement, ils sont en concurrence frontale, et aucun ne peut rentabiliser les énormes investissements que demande de telles constellation (et sa maintenance). Il n'y a la place que pour 2 ou 3 constellations au maximum. Sinon, c'est effectivement jeter l'argent par la fenêtre, et dans la plupart des cas l'argent du contribuable.

Il vaut mieux pour la liberté d'Internet avoir une constellation d'Elon Musk, que du gouvernement chinois...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: kgersen le 25 février 2021 à 06:29:03
C'est un service à vocation mondiale, s'il y en a même une dizaine seulement, ils sont en concurrence frontale, et aucun ne peut rentabiliser les énormes investissements que demande de telles constellation (et sa maintenance). Il n'y a la place que pour 2 ou 3 constellations au maximum. Sinon, c'est effectivement jeter l'argent par la fenêtre, et dans la plupart du temps l'argent du contribuable.

2 ou 3? c'est au pif ou basé sur un calcul précis ?

Ca me serait très prématuré de sortir une telle affirmation. Pour le moment on a aucun retour de rentabilité vu qu'aucune constellation complète existe ...

Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Free_me le 25 février 2021 à 08:58:59
comme d'autres choses, c'est un simple pari sur l'avenir. Si ca marche, ceux qui ont misé gagnent un max, si ca ne marche pas ben c'est perdu.
Rien d'anormal.
Comme le bitcoin quand ca valait des croquettes il y a 15 ans.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 25 février 2021 à 09:31:59
2 ou 3? c'est au pif ou basé sur un calcul précis ?

Pas de calcul précis, c'est donc un peu au pif. J'observe que l'investissement prévu pour starlink est d'environ 10 milliards de dollars, et que cela sera difficile à rentabiliser. L'antenne active coûte 500 $ pour l'utilisateur, et pour l'instant bien plus que cela pour l'opérateur. Il faut donc beaucoup d'abonnés pour rentabiliser.

Ces constellations demandent beaucoup de satellites à lancer pour assurer une bonne couverture, de haute technologie (faisceaux lasers entre satellites...), donc c'est intrinsèquement cher. Il faut les renouveler régulièrement pour suivre les évolutions et remplacer les satellites défaillants. Il y a aussi le coût des stations au sol.

Donc à vue de nez, si le marché est trop divisé entre opérateurs, aucun ne peut être rentable.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 25 février 2021 à 18:18:34
Pas de calcul précis, c'est donc un peu au pif. J'observe que l'investissement prévu pour starlink est d'environ 10 milliards de dollars, et que cela sera difficile à rentabiliser. L'antenne active coûte 500 $ pour l'utilisateur, et pour l'instant bien plus que cela pour l'opérateur. Il faut donc beaucoup d'abonnés pour rentabiliser.

Ces constellations demandent beaucoup de satellites à lancer pour assurer une bonne couverture, de haute technologie (faisceaux lasers entre satellites...), donc c'est intrinsèquement cher. Il faut les renouveler régulièrement pour suivre les évolutions et remplacer les satellites défaillants. Il y a aussi le coût des stations au sol.

Donc à vue de nez, si le marché est trop divisé entre opérateurs, aucun ne peut être rentable.

Personnellement je ne suis même pas certain que ça puisse monter à 3 constellations complètes qui font du grand public. La faisabilité technique du truc est plus ou moins acquise pour starlink, ça n'est pas le cas pour aucune autre constellation. Par exemple Oneweb n'a pas de terminal utilisateur et leur payload sont préhistoriques. Kuiper bon bah c'est quand même relativement du vent pour le moment (bon pas complètement https://spacenews.com/amazon-unveils-flat-panel-customer-terminal-for-kuiper-constellation/ mais quand même on est pas rendu a une beta publique), dans les projets crédible il reste Lightspeed mais c'est pas du grand public et la question du terminal utilisateur surtout avec les débits annoncé (https://www.telesat.com/wp-content/uploads/2021/02/Lightspeed_Specifications_Sheet.pdf) reste assez flou.

Et puis il reste la bureaucratie à gérer, et ça honnêtement SpaceX ils ont masterisés le truc, se palucher FCC, ITU, CEPT et le reste des pays dans un temps restreint comme ils ont réussi à faire pour sécuriser le service pays par pays c'était pas une mince affaire. Bon après ils vont pas réussir pour certains pays mais c'est "logique". Rien que ça c'est inédit en bande Ku (non exclusive) en fait, sachant qu'iridium par exemple c'est une bande dédiée (genre elle est sur la frise de l'ANFR https://www.anfr.fr/fileadmin/mediatheque/documents/ANFR/ANFR-spectre-frequences-juin-2020.pdf).

Et donc pour conclure avoir le know-how technologique pour l'infra (satellite/segment sols), les autorisations dans suffisamment de pays, une solution viable pour un terminal grand public et assez de sous pour tenir jusqu'au point de rentabilité je vois pas 3 constellations tenir. Sachant que quand même malgré tout les réseaux terrestres progressent, donc le nombre potentiel de clients ne peut qu'aller en diminuant à l'échelle de la planète...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 25 février 2021 à 23:10:17
Mais comment vont-ils réduire le ping ?

Aussi en multipliant le nombre de stations terrestres. Car aller sur un site web donné demande de redescendre sur terre le plus vite possible proche des serveurs.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: fabtra31 le 28 février 2021 à 18:08:47
j'ai recu un mail comme quoi je pouvais reserver mon kit
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 28 février 2021 à 18:12:40
Ah, cela se précise ! (premier beta testeur en France ?)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: fabtra31 le 28 février 2021 à 18:40:22
Non clairement pas, je m'etais enregistré pour savoir quand cela commencerai a etre dispo, comme tu peux le voir sur mon profil j'ai une connexion fibre 400/400 symetrique donc autant te dire que j'en ai un peu rien à faire de starlink ^^
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 28 février 2021 à 19:19:12
Ah oui, effectivement. Donc tu as dépensé 100€ simplement pour suivre l'avancement. Bon, on trouvera certainement un autre testeur, lui en zone blanche ou presque, avec une résidence secondaire...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: fabtra31 le 28 février 2021 à 19:32:03
J'ai pas dépensé 100 balles non x) je m'etait juste inscrit pour savoir quand ce serait dispo, et d'apres starlink ce serait mi 2021 ^^
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 28 février 2021 à 19:46:54
J'ai aussi reçu le mail vendredi pour m'inciter à m'inscrire :

(https://www.artiflo.org/images/starlink/194450.jpg)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 01 mars 2021 à 14:42:06
J'ai pas dépensé 100 balles non x) je m'etait juste inscrit pour savoir quand ce serait dispo, et d'apres starlink ce serait mi 2021 ^^

Après c'est remboursable (sans perte de change car c'est facturé par Starlink Dublin directement en euros - 82.37 le 09/02) en un clic dans l'espace client que tu crées après avoir payé.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 02 mars 2021 à 06:36:12
Villernave d’Ornon : une station satellite de Space X s’installe aux portes de Bordeaux

L’objectif est un accès à internet à haut débit par satellite Starlink, filiale de SpaceX, c’est-à-dire l’entreprise spatiale du milliardaire américain Elon Musk. Installé sur un terrain privé, la mairie avait donné un avis favorable à la déclaration de travaux.

Les habitants eux, semblent découvrir la nouvelle par le bouche-à-oreille, ou par voie de presse. Philippe habite juste à côté, il n’avait même pas vu l’apparition de ces huit globes blancs installés sur une structure déjà existante. « En toute honnêteté, j’avais même pas remarqué », dit-il, « moi je suis là depuis 2016 et ils ont pas fait de publicité dessus. »

Quant à l’intérêt d’une telle infrastructure sur la commune, le riverain semble peu inquiet. « Du moment que ce n’est pas néfaste et que ça peut apporter quelque chose », résume-t-il visiblement serein. Un peu plus loin Lysiane, non plus, n’avait rien vu. Si « cela ne détruit pas forcément le paysage parce que c’est assez petit », en revanche la jeune femme regrette de ne pas avoir été informée, « par curiosité tout simplement », et aussi car elle se demande si cela « génère des ondes supplémentaires pour ceux qui habitent aux alentours ». Le maire de la commune, Patrick Pujol, affirme lui que « c’est quelque chose qui a fait l’objet d’une communication dans la presse au mois d’octobre, l’année dernière je crois ».

Les huit dômes ont en effet été installés sur le toit d’un bâtiment qui fait office de relais technique de télécommunication avenue Mirieu-de-Labarre. La Métropole affirme qu’elle n’a pas été consultée sur ce projet.

"Ce sont des antennes qui émettent vers le ciel et non pas à l’horizontale"

Deux autres sites ont également été retenus par le géant américain : Gravelines dans le Nord, et Saint-Senier-de-Beuvron dans la Manche. Dans cette dernière commune, les habitants se sont récemment opposés au projet. Rien de cela en Gironde, même si quelques voix commencent à s’étonner. « Tout était normal, ça s’est passé tout seul. Et puis tout d’un coup, parce qu’il y a eu à un endroit en France où cela a fait un tout petit peu de bruit, on n’entend parler que de ça depuis trois semaines ou un mois », regrette Patrick Pujol.

"Aujourd’hui il y a un système qui permettra de diffuser de l’internet d’une meilleure façon pour couvrir les zones blanches. Moi, je ne suis pas technicien ni ingénieur dans ce domaine-là. Ce que je sais, c’est que ce sont des antennes qui émettent vers le ciel et non pas à l’horizontale."
Patrick Pujol

"Donc on a toutes les autorisations et toutes les assurances par rapport aux dangers sur la santé", rassure le maire. "C’est ce qui est important. Après, c’est installé sur une propriété privée à Villenave-d’Ornon. Et puis maintenant cela fonctionne. Espérons qu’au moins ce soit efficace pour couvrir les zones blanches ». Seul regret du maire : « le malheur, c’est que cela ne rapporte rien à la commune de Villenave-d’Ornon et donc à ses administrés ». « On aurait préféré avoir un petit apport financier », poursuit-il, « ne serait-ce que par la présence de cette entreprise, ce n’est pas le cas ».

Pourquoi à Villenave-d’Ornon ?

Contacté, l’entreprise spatiale américaine n’a pas donné suite à nos demandes d’informations. Mais le maire a bien une idée. « D’après ce que j’ai compris,, ce projet se positionne là où il y a des projets de fibre optique », analyse Patrick Pujol. « Et c’est vrai qu’à cet endroit-là, il y a beaucoup de fibre optique qui passe. C’est la raison pour laquelle ce site a été choisi. Après je ne peux pas vous en dire plus. Je ne connais pas la technologie nécessaire à ce système-là.

"Nous n’avons pas été contactés. Ils ont juste déposé une déclaration de travaux. A partir du moment où ça répond à l’urbanisme et aux règles sanitaires…"
Patrick Pujol

"Nous, on a émis un avis favorable après demande de pièces complémentaires en juillet-août l’année dernière", poursuit le maire. "Ils ont dû avoir l’avis favorable fin septembre ». Le réseau devrait être opérationnel fin 2021.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/gironde/bordeaux/villernave-d-ornon-une-station-satellite-de-space-x-s-installe-aux-portes-de-bordeaux-1977565.html
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 02 mars 2021 à 06:37:10
Très intéressantes différence de traitement, heureusement que dans certains cas ça peut se passer normalement.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 02 mars 2021 à 08:50:10
Très intéressantes différence de traitement, heureusement que dans certains cas ça peut se passer normalement.

Drole d'époque où on trouve le juste légalement comme bien...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Steph le 02 mars 2021 à 08:53:59
Le bémol semble être que cela ne rapporte pas assez à la commune en terme d'imposition, d'après ce que je peux en comprendre.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 02 mars 2021 à 08:55:47
Le bémol semble être que cela ne rapporte pas assez à la commune en terme d'imposition, d'après-midi ce que je peux en comprendre.

Si les communes devraient virer tout ce qui ne leur rapportent pas, il y aurait de la place se dégageant en France
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Steph le 02 mars 2021 à 09:14:53
Elles devraient.
Pas de raison de se laisser marcher dessus et de tout uberiser... :-X
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 02 mars 2021 à 09:38:11
Le bémol semble être que cela ne rapporte pas assez à la commune en terme d'imposition, d'après ce que je peux en comprendre.

Ça rapporte rien, le montant de la CET (contribution économique territoriale - remplacement de la taxe pro) touché par les communes est essentiellement indexé sur les bases foncières. Donc pour 1000m2 de champs exploité par une société qui aura surement un bénéfice nul avec l'aide d'un magicien fiscaliste il reste pas grand chose pour la commune...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Optix le 02 mars 2021 à 09:41:23
Ça rapporte rien, le montant de la CET (contribution économique territoriale - remplacement de la taxe pro) touché par les communes est essentiellement indexé sur les bases foncières. Donc pour 1000m2 de champs exploité par une société qui aura surement un bénéfice nul avec l'aide d'un magicien fiscaliste il reste pas grand chose pour la commune...
La CET OK, mais y a pas que ça, il y a la taxe communale sur l'électricité, la TF sur le bati, etc.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 02 mars 2021 à 10:12:06
Je ne pense pas qu'il y ai besoin d'un magicien fiscaliste pour que ce genre d'installation ne dégage pas de bénéfices. J'imagine que c'est pareil pour les NRO ou les SRO, pour prendre qqch qui parlera aux gens de ce site.

Sinon ils doivent avoir l'IFER aussi dans les taxes.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 02 mars 2021 à 12:14:48
https://www.youtube.com/watch?v=X6ZMAjEiu_k
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 02 mars 2021 à 12:21:48
Article Sud-Ouest.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: meucon56890 le 02 mars 2021 à 13:43:27
Qui a commande ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: xp25 le 02 mars 2021 à 13:46:53
On dirait des champignons géants vus d'en bas.

Parcontre, ça me fait penser à certaines balles de golf géantes qu'on voit au Royaume-Uni  ::)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: chantoine le 02 mars 2021 à 14:05:17
Ça rapporte rien, le montant de la CET (contribution économique territoriale - remplacement de la taxe pro) touché par les communes est essentiellement indexé sur les bases foncières. Donc pour 1000m2 de champs exploité par une société qui aura surement un bénéfice nul avec l'aide d'un magicien fiscaliste il reste pas grand chose pour la commune...

Ce que tu dis est contradictoire : si la CET est essentiellement basée sur les bases foncières, on se fiche du bénéfice.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 02 mars 2021 à 14:23:22
Ce que tu dis est contradictoire : si la CET est essentiellement basée sur les bases foncières, on se fiche du bénéfice.
Ce que je voulais dire c'est que dans le cas présent (station sol starlink dans un champs, et donc pas le cas général) la CET perçue par la commune ne serait ne que de la CFE (donc pas grand chose) car il n'y aura jamais de CVAE (enfin j'imagine mais je sais pas trop si un établissement sans effectif permet à une commune de récupérer une quote part de la CVAE versée par la société opérant le site). Enfin bref je suis pas comptable public :) -genre pas du tout, du coup je peux dire des grosses conneries sur le sujet sans m'en rendre compte- après j'ai regardé un truc sur l'IFER et j'ai appris que les réseaux de fibre optique y était assujettis depuis 2019 (https://bofip.impots.gouv.fr/bofip/1258-PGP.html/identifiant%3DBOI-TFP-IFER-90-20200219#2._Points_de_mutualisation__31), on en apprend tout les jours ! Enfin ce qui est certain c'est que ça fera pas la fortune des mairies sur lesquelles se situent les stations sols.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Harvester le 03 mars 2021 à 12:18:59
Article résumant le projet concurrent chez Telesat : https://www.nextinpact.com/article/46271/telesat-lightspeed-298-satellites-pour-acces-mondial-a-internet-en-partenariat-avec-thales
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Bulldozer le 03 mars 2021 à 18:08:33
Le site à Villenave:  https://goo.gl/maps/MCEUU8MWHXQdAAHe7
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 08 mars 2021 à 22:09:45
En parlant de moratoire pour la 5G, et d'interdiction de starlink dans la Russie, certains parlent d'un moratoire starlink en France ;)

Citer
Des députés veulent contrecarrer Elon Musk et Starlink en France

Julien Lausson 08 mars 2021 - Télécoms

Profitant du projet de loi sur la lutte contre le dérèglement climatique, des députés réclament un moratoire contre Starlink et son offre Internet par satellite.

Elon Musk pourra-t-il finalement déployer en France son service commercial d’Internet par satellite ? Alors que la filiale de SpaceX, Starlink, a obtenu au mois de février le droit d’utiliser des fréquences sur le territoire national, des élus de La France Insoumise ne l’entendent pas de cette oreille. Profitant de l’actualité législative, ils lancent une action pour tenter de suspendre Starlink dans l’Hexagone.

C’est en effet au détour de l’examen du projet de loi portant lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets que les dix-sept membres de La France Insoumise à l’Assemblée nationale, soit la totalité du groupe parlementaire, ont déposé un amendement le 3 mars 2021 pour imposer un moratoire aux ambitions de Starlink en France. Celui-ci durerait au moins un an.

Bon, on peut espérer que l'amendement des Insoumis ne passera pas...

https://www.numerama.com/tech/693784-des-deputes-veulent-contrecarrer-elon-musk-et-starlink-en-france.html
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 09 mars 2021 à 10:15:21
On va remonter le niveau :D... Mais c'est vrai que c'est affligeant l'alimentation de délire anti-onde sans aucun fondement autre que "mais heuuu je vois le haut de 8 radomes au loin la bas au fond..."

Starlink se prépare à supporter des terminaux mobiles (avec le même hardware apparement) https://spacenews.com/spacex-takes-aim-at-satellite-mobility-operators-with-starlink-expansion/
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: kgersen le 09 mars 2021 à 10:22:32
Précision de Musk lui-même: ce n'est pas pour le moment envisagé pour les voitures compte tenu de la taille de l'antenne. Mais plutôt pour les avions, bateaux, camions et camping-cars.

https://twitter.com/elonmusk/status/1369051431903268865
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 09 mars 2021 à 10:36:01
Bref, les accès mobiles sur bateaux, avions, c'est exactement le même marché que le VSAT (satellites géostationnaires).
C'est des gros clients capable de mettre beaucoup d'argent sur la table.
Le marché du VSAT perd de plus en plus de clients "fixes" au fur et à mesure que les réseaux fixes progressent, et donc ce marché tend à se replier vers les accès "mobiles".

Et techniquement, ces véhicules ont un ciel dégagé d'obstacle tout le temps où ils en ont besoin. Donc le satellite est très approprié.

Tout ça me fait dire que Starlink et les satellites géostationnaires sont vraiment en concurrence, et visent les mêmes marchés.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 09 mars 2021 à 11:03:25
Bref, les accès mobiles sur bateaux, avions, c'est exactement le même marché que le VSAT (satellites géostationnaires).
C'est des gros clients capable de mettre beaucoup d'argent sur la table.
Le marché du VSAT perd de plus en plus de clients "fixes" au fur et à mesure que les réseaux fixes progressent, et donc ce marché tend à se replier vers les accès "mobiles".

Et techniquement, ces véhicules ont un ciel dégagé d'obstacle tout le temps où ils en ont besoin. Donc le satellite est très approprié.

Tout ça me fait dire que Starlink et les satellites géostationnaires sont vraiment en concurrence, et visent les mêmes marchés.

Leon.

Tout dépend où s’arrête le concept de VSAT chez toi, mais je suis d'accord
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 09 mars 2021 à 11:17:30
La ou c'est intéressant c'est que si c'est le même terminal, il passe de très cher pour du grand public a vraiment pas cher par rapport à des antennes stabilisées, la moindre antenne stabilisé du genre de la gamme sea tel c'est plusieurs dizaine de milliers d'euro.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 09 mars 2021 à 11:40:55
Mais c'est vrai que c'est affligeant l'alimentation de délire anti-onde sans aucun fondement autre que "mais heuuu je vois le haut de 8 radomes au loin la bas au fond..."

Bon, d'après ce que j'ai lu, cela semble un peu plus intelligent que cela, et ils mettent en avant la pollution visuelle pour l'astronomie, ce qui est un réel problème. Mais donc ce n'est pas parce que l'on ferait un moratoire en France que les satellites ne seraient pas lancés. La seule conséquence serait que l'on ne pet pas avoir accès au service, ce qui serait dommage, et contraire à la liberté de communication et d'accès à Internet.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 09 mars 2021 à 11:45:33
La ou c'est intéressant c'est que si c'est le même terminal, il passe de très cher pour du grand public a vraiment pas cher par rapport à des antennes stabilisées, la moindre antenne stabilisé du genre de la gamme sea tel c'est plusieurs dizaine de milliers d'euro.
Oui, tu as parfaitement raison.
L'arrivée des phased array antenna bon marché sur les navires pourrait grandement simplifier les installations, et rendre le "haut débit satellite maritime" accessible aux plus petits budgets (pêche en haute mer).
Actuellement, c'est très très cher, à la fois en terme d'installation, de maintenance, et d'abonnements.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 09 mars 2021 à 11:46:28
Bon, d'après ce que j'ai lu, cela semble un peu plus intelligent que cela, et ils mettent en avant la pollution visuelle pour l'astronomie, ce qui est un réel problème. Mais donc ce n'est pas parce que l'on ferait un moratoire en France que les satellites ne seraient pas lancés. La seule conséquence serait que l'on ne pet pas avoir accès au service, ce qui serait dommage, et contraire à la liberté de communication et d'accès à Internet.
et donc les désavantages sans les avantages, solution purement française quoi o:
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 09 mars 2021 à 13:53:51
Oui, tu as parfaitement raison.
L'arrivée des phased array antenna bon marché sur les navires pourrait grandement simplifier les installations, et rendre le "haut débit satellite maritime" accessible aux plus petits budgets (pêche en haute mer).
Actuellement, c'est très très cher, à la fois en terme d'installation, de maintenance, et d'abonnements.

Leon.

on risque de voir arriver les vrais prix des antennes/modems...

mais par rapport à une antenne de bon diamètre gyro-stabilisé 3 axes, ça peut faire mal
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 09 mars 2021 à 14:35:51
Pour info les Seatel 4000 elles valent dans les 60 000USD prix public, en bon état d'occasion elles se trouvent à 15 000USD. Les antenne Kymeta (antennes actives qui fonctionne en mobilité, qui sans déchainer les foules se vendent pas trop mal), neuves elles sont vendues 30 000USD, négociable à moins si c'est pour une flotte. Du coup un terminal starlink même re-packagé dans un bundle étanche pour application maritime ça restera du low-cost en comparaison.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 09 mars 2021 à 15:12:28
Pour info les Seatel 4000 elles valent dans les 60 000USD prix public, en bon état d'occasion elles se trouvent à 15 000USD. Les antenne Kymeta (antennes actives qui fonctionne en mobilité, qui sans déchainer les foules se vendent pas trop mal), neuves elles sont vendues 30 000USD, négociable à moins si c'est pour une flotte. Du coup un terminal starlink même re-packagé dans un bundle étanche pour application maritime ça restera du low-cost en comparaison.

starlink peut même sortir un "pro-terminal" plus gros que l'actuel.
Si c'est vendu moins cher que le stabilisé actuel, ça va cartonner

car de l'antenne marine O3b, c'est hors de prix et la maintenance est super cher
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 09 mars 2021 à 17:00:47
J'ai horreur des gifs animés sur un forum, on ne peut pas se concentrer sur le sujet.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 09 mars 2021 à 17:48:44
Modération : je supprime tous les GIF inutiles, et surtout les messages d'insulte envers des parti politiques. Ca n'a effectivement pas sa place ici.
Je rappelle que selon la charte du forum : on ne parle pas politique ici, il y a trop de risque de se facher avec des gens qui ne sont pas du même avis, qui n'ont pas les mêmes opinions politiques.
Si c'est en lien avec un sujet "télécom", ça ne me choque pas d'évoquer une décision politique. Mais dans ce cas, pas de jugement de valeur, svp.
De même, la charte interdit évidemment les insultes.
Ce qui m'attriste le plus, c'est que beaucoup de gens intelligents de ce forum n'ont visiblement pas compris comment on se comportait en public. Insulter les millions de personnes qui se sentent proche d'un parti politique donné, ça se fait juste pas en fait.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: ginie le 09 mars 2021 à 19:26:50
Vu les débits et la latence je me demande si ça ne peut pas être une solution pour relier des sites FM avec un vpn par dessus, qlqun a de l'expérience là dessus ?  :D
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 09 mars 2021 à 19:29:01
Des sites FM? Tu veux dire radio FM?
Il n'y a pas de contrainte de latence dans la diffusion de radio FM...
Ca passe déjà assez souvent par du satellite géostationnaire, comme pour la diffusion TV-TNT.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: ginie le 09 mars 2021 à 19:46:25
Oui émetteurs fm, mais avec le flux en ip.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 09 mars 2021 à 19:52:21
Oui émetteurs fm, mais avec le flux en ip.
Mais un site de diffusion FM n'a pas besoin de beaucoup de débit ni de latence faible, contrairement à ce que tu dis.
Une radio, c'est quelques centaines de kb/s en haute qualité.
Donc je vois pas quel avantage aurait Starlink par rapport à du géostationnaire.

Donc un émetteur de radio diffusion FM peut très bien récupérer ses flux via un satellite géostationnaire, que ce soit via IP ou via n'importe quel protocole de broadcast (DVB).

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: xp25 le 09 mars 2021 à 20:04:09
FM = Free Mobile  ::)

Latence débit vpn
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: ginie le 09 mars 2021 à 20:06:28
Mais un site de diffusion FM n'a pas besoin de beaucoup de débit ni de latence faible, contrairement à ce que tu dis.
Une radio, c'est quelques centaines de kb/s en haute qualité.
Donc je vois pas quel avantage aurait Starlink par rapport à du géostationnaire.

Donc un émetteur de radio diffusion FM peut très bien récupérer ses flux via un satellite géostationnaire, que ce soit via IP ou via n'importe quel protocole de broadcast (DVB).

Leon.
Su tu arrives à me trouver les flux de radios locales sur tes sat géostationnaires je veux bien la méthode.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 09 mars 2021 à 20:10:49
Modération : je supprime tous les GIF inutiles, et surtout les messages d'insulte envers des parti politiques. Ca n'a effectivement pas sa place ici.
Je rappelle que selon la charte du forum : on ne parle pas politique ici, il y a trop de risque de se facher avec des gens qui ne sont pas du même avis, qui n'ont pas les mêmes opinions politiques.
Si c'est en lien avec un sujet "télécom", ça ne me choque pas d'évoquer une décision politique. Mais dans ce cas, pas de jugement de valeur, svp.
De même, la charte interdit évidemment les insultes.
Ce qui m'attriste le plus, c'est que beaucoup de gens intelligents de ce forum n'ont visiblement pas compris comment on se comportait en public. Insulter les millions de personnes qui se sentent proche d'un parti politique donné, ça se fait juste pas en fait.

Donc tu contionnes les élucubrations techniques et légale de ce parti ?

Le prochain electrosensibles qui se pointe, tu vas aussi entrer dans son délire ?


Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 09 mars 2021 à 20:11:31
Su tu arrives à me trouver les flux de radios locales sur tes sat géostationnaires je veux bien la méthode.

C'est quoi une radio locale ?
PS : il y en a ...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 09 mars 2021 à 20:14:12
Su tu arrives à me trouver les flux de radios locales sur tes sat géostationnaires je veux bien la méthode.
Tu prends un abo Nordnet et tu pousses ton flux IP ;).
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 09 mars 2021 à 20:14:30
Donc tu contionnes les élucubrations techniques et légale de ce parti ?

Le prochain electrosensibles qui se pointe, tu vas aussi entrer dans son délire ?
Relis stp, t'as pas compris.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: ginie le 09 mars 2021 à 20:15:54
Tu prends un abo Nordnet et tu pousses ton flux IP ;).
ben j'ai peur qu'au niveau latence ça merde un poil
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 09 mars 2021 à 20:16:43
Je suis pas certain de voir la problématique de latence pour ta diffusion FM. Ou tu veux une diffusion synchrone sur plusieurs émetteurs !?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: ginie le 09 mars 2021 à 20:19:29
Je suis pas certain de voir la problématique de latence pour ta diffusion FM. Ou tu veux une diffusion synchrone sur plusieurs émetteurs !?
J'ai souvenir que les deva db90 avaient du mal sans une bonne connexion.
Sur du FH ça marche, sur du vpn site à site agrumesque ça marche (mais ouille le prix)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 09 mars 2021 à 20:19:38
Su tu arrives à me trouver les flux de radios locales sur tes sat géostationnaires je veux bien la méthode.
exemples sur 1 seul satellite:
https://www.digitalbitrate.com/dtv.php?mux=11472&liste=1&live=62&lang=en
https://www.digitalbitrate.com/dtv.php?mux=11471&liste=1&live=62&lang=en

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 09 mars 2021 à 20:24:06
exemples sur 1 seul satellite:
https://www.digitalbitrate.com/dtv.php?mux=11472&liste=1&live=62&lang=en
https://www.digitalbitrate.com/dtv.php?mux=11471&liste=1&live=62&lang=en

Leon.

non par local, il doit entendre ça :
https://www.lyngsat.com/Eutelsat-8-West-B.html
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 09 mars 2021 à 20:25:33
Relis stp, t'as pas compris.

ben j'ai beau relire, il garde la déclaration du parti en enlevant tout le reste.

donc pour moi le message est très clair.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: ginie le 09 mars 2021 à 20:27:41
non par local, il doit entendre ça :
https://www.lyngsat.com/Eutelsat-8-West-B.html
on s'en rapproche  :D
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 09 mars 2021 à 20:30:49
on s'en rapproche  :D

radio cristal, ce n'est pas assez local ?
https://radiocristal.ouest-france.fr/

si tu penses à la radio des libertaires lyonnais ou la radio des étudiants de la cité U de Grenoble, là ok, ça va être dur de les trouver sur un satellite
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: ginie le 09 mars 2021 à 20:31:48
radio cristal, ce n'est pas assez local ?
https://radiocristal.ouest-france.fr/

si tu penses à la radio des libertaires lyonnais ou la radio des étudiants de la cité U de Grenoble, là ok, ça va être dur de les trouver sur un satellite
Ben figure toi que j'ai de la radio étudiante dans le tas.  :-[
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 09 mars 2021 à 20:38:19
Ben figure toi que j'ai de la radio étudiante dans le tas.  :-[

j'ai encore mieux :
https://www.lyngsat.com/Astra-3B.html

admires le 285Ksr

bon après ils font petit bras avec de la QPSK.

Les étudiants n'ont qu'a faire une transmission troposphérique, ça leur fera réviser leurs fondamentaux.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: ginie le 09 mars 2021 à 20:54:27


Les étudiants n'ont qu'a faire une transmission troposphérique, ça leur fera réviser leurs fondamentaux.
ça peut être marrant, mais pas sûr d'avoir des auditeurs  ;D
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 09 mars 2021 à 20:59:20
ça peut être marrant, mais pas sûr d'avoir des auditeurs  ;D

pour la STL ;-)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 12 mars 2021 à 14:25:42
demande formulé vendredi dernier par spacex auprès de la FCC pour pouvoir étendre l'usage commercial de starlink aux véhicules, bateaux, avions :D (au travers de la même antenne, mais avec un support adéquat a chacun)

https://fcc.report/IBFS/SES-LIC-INTR2021-00934/3877177
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 12 mars 2021 à 14:37:40
C'est intéressant y'a des infos un peu plus précises que celle que j'avais vu ailleurs sur la performance du beamforming coté terminal:
(https://wtf.roflcopter.fr/pics/kwPNvtUn/FIvSVqAl.png)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Bulldozer le 12 mars 2021 à 23:00:39
Starlink : le projet d'Elon Musk peut-il séduire les Français ?
~ 34 min. 24

https://youtu.be/70cd0RRRUKM?t=2064
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 14 mars 2021 à 10:43:06
La montée en débit continue :

https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/m1dkbe/things_are_picking_up_around_nelson_bc_392mbps/

https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/m1bufu/new_high_for_me_utah_40_degrees_latitude/
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 18 mars 2021 à 16:22:54
Des utilisateurs essaye  de créer carte google maps pour référencer la position des cellules (https://www.google.com/maps/d/u/0/edit?mid=13Ny9oD8XRlsSYAwSRhM67vg7MePmTBxB&ll=46.81366747863299%2C-2.590999224964392&z=6) :

(https://www.artiflo.org/images/starlink/starlink-cells-150745.jpg)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 06 avril 2021 à 23:29:28
bon bah pour alimenter le débat sur le prix des antennes et faire transpirer quelques concurrents:

Citer
Shotwell says SpaceX has "made great progress on reducing the cost" of the Starlink user terminal.

Starlink terminals cost less than $1,500 each, she says, and SpaceX "just rolled out a new version that saved about $200 off the cost."

Citer
Shotwell: "We are not charging our customers what it costs us to build those terminals right now. But we do see our terminals coming in the few hundred dollar range within the next year or two."

Citer
Note: SpaceX has been charging $499 upfront for the Starlink kit during the public beta, which means the company is eating two thirds of the cost for now.

https://twitter.com/thesheetztweetz/status/1379457181913911301


donc la version actuelle avait un cout de fabrication de $1500 et une v2 arrive permettant de passer à $1300 et ils pensent arriver à quelques centaines de dollars d'ici 1 à 2ans.....
bon, y'a aussi la r&d a prendre en compte dans sa valeur, mais... par rapports aux estimations que l'on a vu passer et aux prix du matos chez les concurrents que certains avaient cité ici... y'a un sacré gap!
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 07 avril 2021 à 02:53:31
bon bah pour alimenter le débat sur le prix des antennes et faire transpirer quelques concurrents:

https://twitter.com/thesheetztweetz/status/1379457181913911301


donc la version actuelle avait un cout de fabrication de $1500 et une v2 arrive permettant de passer à $1300 et ils pensent arriver à quelques centaines de dollars d'ici 1 à 2ans.....
bon, y'a aussi la r&d a prendre en compte dans sa valeur, mais... par rapports aux estimations que l'on a vu passer et aux prix du matos chez les concurrents que certains avaient cité ici... y'a un sacré gap!

Si c'est vrai, c'est la plus grande avancée économico-technologique des 15 dernières années dans le domaine
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 09 avril 2021 à 23:54:16
je viens de prendre le temps de lire l'article d'origine, et la phrase complète de Shotwell apporte un détail supplémentaire :

Citer
Shotwell said SpaceX has “made great progress on reducing the cost” of the Starlink user terminal, which originally were about $3,000 each. She said the terminals now cost less than $1,500, and SpaceX “just rolled out a new version that saved about $200 off the cost.”

donc ils sont parties d'une première version à $3000, pour arriver à descendre à $1500 et maintenant $1300... en 2ans que l'on commence à voir ce design de récepteur, c'est pas mal :D

edit: le lien https://www.cnbc.com/2021/04/06/spacexs-shotwell-no-plan-for-tiered-starlink-internet-pricing.html
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 10 avril 2021 à 14:44:17
je viens de prendre le temps de lire l'article d'origine, et la phrase complète de Shotwell apporte un détail supplémentaire :

donc ils sont parties d'une première version à $3000, pour arriver à descendre à $1500 et maintenant $1300... en 2ans que l'on commence à voir ce design de récepteur, c'est pas mal :D

edit: le lien https://www.cnbc.com/2021/04/06/spacexs-shotwell-no-plan-for-tiered-starlink-internet-pricing.html

mouais, j’attends de voir des offres comparables chez les fournisseurs...
Si il n'y a que spaceX qui en vend, beaucoup plus moins cher que le reste du secteur, on va se poser des questions.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 10 avril 2021 à 15:13:44
après, ils ne disent pas le cout de r&d qu'il y a eut derrière... là c'est le prix brut de production à première vue...
et tout de suite, en visant une production de plusieurs centaines de milliers (voir million) d'antenne, c'est plus simple de lisser le cout de r&d dans la masse (a partir du moment ou l'antenne + service n'est pas vendu à perte)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 10 avril 2021 à 15:50:11
...a partir du moment ou l'antenne + service n'est pas vendu à perte

c'est exactement le problème.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: kgersen le 11 avril 2021 à 11:01:43
A priori il y a eu une alerte de collision entre un satellite de Starlink et un de OneWeb... qui a du faire une manœuvre d'évitement ;D ca promet pour l'avenir

https://www.theverge.com/2021/4/9/22374262/oneweb-spacex-satellites-dodged-potential-collision-orbit-space-force
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 11 avril 2021 à 11:18:40
A priori il y a eu une alerte de collision entre un satellite de Starlink et un de OneWeb... qui a du faire une manœuvre d'évitement ;D ca promet pour l'avenir

https://www.theverge.com/2021/4/9/22374262/oneweb-spacex-satellites-dodged-potential-collision-orbit-space-force
et spacex se retrouvent avec le meme soucis qu'avec Tesla, l'un est en auto-pilote, pas l'autre, et du coup l'humain se plaint de ne pas savoir comment l'autre va réagir pour l'éviter :D

au vu du nombre de satellites à déployer par les différents acteurs, il serait cool qu'ils se mettent d'accord sur un système commun d'évitement, comme pour les avions avec des systèmes de détection, et des règles d'évitement commun (qui monte / qui descend / qui ne bouge pas, quand et dans quelle circonstance ^^ )
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: fabtra31 le 14 avril 2021 à 11:52:03
Ah ben si avec moins de la moitié de le constellation déployée on commence a voir des alertes collisions a promet pour l'avenir... l'espace va finir d'être pollué par des débris comme dans wall-e ou faudra traverser une couche de sattelites deads ;_;
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 19 avril 2021 à 18:52:53
Musk annonce que le lock à la cellule devrait sauter pour la fin de l'année bien sûr en Musk Time

(https://www.artiflo.org/images/starlink/mobile-184838.jpg)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 19 avril 2021 à 19:19:55
Sur starlink.sx (https://starlink.sx/), il y a à présent le suivi des satellites avec les gateway   8)

(https://www.artiflo.org/images/starlink/gateway-191603.jpg)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: LaScarD le 28 avril 2021 à 16:55:57
Désolé car l’article est en paywall mais j'ai reçu cette info:

SpaceX secures FCC’s approval to modify Starlink network in lower orbit
SpaceX has secured approval from the US Federal Communications Commission (FCC) to operate 2,814 Starlink satellites in lower orbits than originally planned.

donc de la latence encore diminuée ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 28 avril 2021 à 16:59:14
Il y a un article assez complet sur spacenews https://spacenews.com/fcc-approves-starlink-license-modification/ avec le lien vers le doc final de la FCC https://docs.fcc.gov/public/attachments/FCC-21-48A1.pdf (j'ai pas l'impression qu'on y trouve grand chose d'intéressant mais j'ai fait que le survoler).

Sinon c'est pas plus bas que les satellite actuels, c'est juste qu'initialement les filings étaient pour 1440 satellites à ~550km (mais + sur d'autres orbites). Du coup la demande de spaceX c'était pour lancer plus de satellite à cette altitude (et moins sur des orbites plus hautes), cf la décision qu'on trouve dans le doc de la FCC:

"Specifically, we modify the license by reducing the number of
satellites from 4,409 to 4,408; modifying the primary operational altitude specified for 2,814 satellites, to
change it from the 1,100-1,300 km range to the 540-570 km range"

Et donc pas de changement de latence lié à l'altitude, après l'augmentation de la densité des satellite fait que statistiquement les distances terminal<>satellite<>station sol diminuent en moyenne donc possiblement un gain de latence comme cela.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 28 avril 2021 à 22:16:50
Allé, au tour de Gravelines... Bon ça semble moins mal parti que dans le 50 quand même.

Gravelines: le maire refuse l’installation des antennes relais d’Elon Musk

SpaceX, propriété du milliardaire américain Elon Musk, développe programme Starlink, qui vise à assurer un Internet haut débit dans le monde entier. Gravelines avait été choisie comme l’une de ses bases françaises.

Spécialisée dans l’astronautique et le vol spatial, SpaceX est la propriété du milliardaire américain Elon Musk. Outre des projets d’exploration vers la Lune et Mars, elle développe le programme Starlink, qui vise à assurer un Internet haut débit dans le monde entier. Gravelines avait été choisie comme l’une de ses bases françaises.

Objectif de son programme Starlink : assurer un Internet haut-débit au monde entier grâce à des constellations de satellites à basse altitude. Pour poursuivre son développement, SpaceX a besoin de bases au sol en France qui lui serviront de relais pour couvrir tout le territoire. Ces stations ne sont pas constituées d’antennes, mais de sphères utilisées pour relier plusieurs satellites entre eux et transférer des données tant que le système de liaison laser n’est pas actif.

La question de la prise en charge financière du raccordement au réseau public d'électricité

Le terrain choisi se situait dans la zone Leurette, rue du Vieux-Chemin-de-Loon, entre les usines BASF et anciennement Ajinomoto. Avec la présence toute proche d’OVH, qui possède des serveurs très puissants, Gravelines semblait, en effet, être un choix d’implantation pertinent pour Starlink. Mais le maire, a finalement refusé d'accorder le permis de construire pour les antennes relais, rapporte France Bleu. Selon nos confrères, Bertrand Ringot l’a refusé au motif que l'entreprise partenaire, Centurylink*, n'a pas répondu aux demandes de prise en charge financière du raccordement au réseau public d'électricité des 9 antennes de télécommunications qui seraient installées, selon l'arrêté municipal daté du 26 avril.

En mars dernier, le maire émettait déjà des réserves et pointait notamment l’absence de concertation : « Pas d’enquête publique ni de débat public contradictoire, cela me surprend quand même. Aujourd’hui, nous avons vraiment besoin d’obtenir davantage d’informations. »



*L’installation terrestre du projet Starlink était prévue rue du Vieux-Chemin-de-Loon, sur un site propriété de Level3 communication, qui avait installé la liaison fibre optique internationale passant à Gravelines. Fin 2017, CenturyLink, opérateur de télécommunications américain et principal concurrent de Level3, a conclu un accord en vue d’acquérir Level3, qui était sa concurrente. La transaction a été estimée à 34 milliards de dollars.

https://www.lavoixdunord.fr/993067/article/2021-04-28/gravelines-le-maire-refuse-l-installation-des-antennes-relais-d-elon-musk?utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1619639762
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 28 avril 2021 à 22:18:29
Le maire de Gravelines refuse le permis de construire pour les antennes relais d'Elon Musk

Le maire de Gravelines refuse d'accorder le permis de construire pour les antennes relais au sol que la société d'Elon Musk, SpaceX, veut implanter dans sa commune pour son projet Starlink d'internet par satellite.

Après avoir dans un premier temps accepté le permis de construire de la base terrestre de Starlink, le maire de Gravelines refuse finalement d'accorder le permis de construire pour les antennes relais au sol que la société d'Elon Musk, SpaceX, veut implanter dans sa commune. Une décision prise par Bertrand Ringot au motif que l'entreprise partenaire, Centurylink, n'a pas répondu aux demandes de prise en charge financière du raccordement au réseau public d'électricité des 9 antennes de télécommunications qui seraient installées, selon l'arrêté municipal daté du 26 avril. 

Dans un courrier du 5 mars, M. Ringot avait par ailleurs demandé à l'entreprise de fournir des documents "prévus par les textes", en français, sur l'exposition aux champs électromagnétiques générées pour les personnes travaillant ou vivant à proximité. Il n'a pas obtenu de réponse. L'élu avait rendu en novembre un avis favorable, avant de se raviser avec un avis défavorable en mars. Centurylink pourra soit redéposer un permis modifié, soit contester en justice l'arrêté, selon Monsieur Ringot.

La société SpaceX, dirigée par Elon Musk, voudrait installer sur cette commune du littoral proche de Dunkerque, neuf dômes de 1,5 m de diamètre dans un enclos de 240 m2. Ils communiqueraient avec les satellites privés que le milliardaire est en train de mettre en orbite à une altitude relativement basse pour fournir un internet haut débit, partout sur le globe, avec un temps de réponse très rapide. Les fusées SpaceX ont à ce jour mis en orbite autour de la Terre environ un millier de satellites pour ce projet d'envergure mondiale baptisé Starlink. En France, l'Agence nationale des fréquences en a autorisé trois, à Villenave d'Ornon (Gironde), Gravelines et Saint-Senier-de-Beuvron (Manche), mais dans ce dernier village de 350 habitants, la mairie s'y oppose par principe de précaution.

https://www.francebleu.fr/infos/societe/le-maire-de-gravelines-refuse-le-permis-de-construire-pour-les-antennes-relais-1619636498
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: web7 le 28 avril 2021 à 23:48:38
Ce n'est pas les riverains qui gueulent pour une fois....

https://www.google.fr/maps/@50.9899791,2.1575333,3a,65y,163.84h,78.75t/data=!3m6!1e1!3m4!1sA5xNDTzwsAQvPeaUL8Mlug!2e0!7i13312!8i6656
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 29 avril 2021 à 03:11:02
Le maire de Gravelines refuse le permis de construire pour les antennes relais d'Elon Musk
... sur l'exposition aux champs électromagnétiques générées pour les personnes travaillant ou vivant à proximité. Il n'a pas obtenu de réponse.

Qu'un élu étale autant son inculture technique est indécent.

Ils n'ont pas à proximité, un prof de physique de collège, pour aller coacher ce génie ?



Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 29 avril 2021 à 08:00:27
Qu'un élu étale autant son inculture technique est indécent.
Fun fact :

https://twitter.com/BertrandRingot
#Maire de @_gravelines - Conseiller Départemental @departement59 - VP #CUDunkerque - Président Délégué de la @mission_ecoter - Membre du Comité Directeur @l_amf

https://twitter.com/mission_ecoter
La Mission Ecoter regroupe des collectivités territoriales et entreprises du secteur numérique dans le domaine des infrastructures, usages et services.

Fin de la blague.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 29 avril 2021 à 08:04:03
Vous n'avez rien compris. Bertrand Ringot est maire socialiste, probablement associé à une minorité écologiste, et cela fait toujours plaisir à une minorité probablement remuante de parler du danger des ondes. RealPolitic ! Il n'est pas forcément lui-même convaincu du danger des ondes (surtout que dans ce cas, elles sont plutôt émises vers le ciel).
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Steph le 29 avril 2021 à 08:10:19
Edit : croisement Nico alain_p

Une piste peut-être (?)

D'un point de vu environnement spacial, le projet Starlink est polluant visuellement (asto) et en terme de débris sur les orbites basses.
Qu'il y ait des gens contre ce projet n'est pas étonnant.

L'argument "Stalink va couvrir l'Afrique" n'est pas un argument qui fait mouche (y a le même genre de réserves avec le "on va vacciner l'Afrique").

Qu'en France, certains, dans les coins un peu perdus, en soit réduit à attendre Starlink pour avoir une connexion potable est juste anormal. Pas fichu d'apporter le fibre là où il y avait le cuivre!!!?

Les gens s'opposent peut-être avec raison, mais malheureusement en utilisant des argument moisis...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 29 avril 2021 à 08:19:34
Vous n'avez rien compris. Bertrand Ringot est maire socialiste, probablement associé à une minorité écologiste, et cela fait toujours plaisir à une minorité probablement remuante de parler du danger des ondes. RealPolitic ! Il n'est pas forcément lui-même convaincu du danger des ondes (surtout que dans ce cas, elles sont plutôt émises vers le ciel).
On pourrait penser à une opposition de type "5G" effectivement, mais il y a plusieurs choses qui ne collent pas ici :
- 4ème mandat
- largement (80%) élu au premier tour
- liste non soutenue par EELV & consors
- favorable à la CNPE locale (difficile d'être élu là-bas sans l'être j'imagine)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 29 avril 2021 à 08:31:00
Justement, avce 80% au premier tour, et 20% aux divers droite, cela m'étonnerait qu'il n'y ait pas eu dans sa liste des écologistes, même si ce n'est pas EELV. C'est vrai que Gravelines héberge la plus grosse centrale nucléaire de France, et que pas mal d'électeurs doivent y travailler, donc il faut donner des gages ailleurs...  (à confirmer). Il y a aussi des écologistes pro-nucléaires (pas d'émissions de C02...).
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Steph le 29 avril 2021 à 08:38:50
Qu'un élu étale autant son inculture technique est indécent.
Comme relevé par Nico et alain_p, c'est curieux vu le contexte général.
Ils n'ont pas à proximité, un prof de physique de collège, pour aller coacher ce génie ?
Quand je vois le niveau en physique et/ou en asservissement des bac+8 actuels, je n'espère même pas qu'un prof de physique de collège ne puisse faire autre chose qu'ânonner des "trucs"...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: web7 le 29 avril 2021 à 09:19:43
Vous n'avez rien compris. Bertrand Ringot est maire socialiste, probablement associé à une minorité écologiste, et cela fait toujours plaisir à une minorité probablement remuante de parler du danger des ondes. RealPolitic ! Il n'est pas forcément lui-même convaincu du danger des ondes (surtout que dans ce cas, elles sont plutôt émises vers le ciel).


Il voulait probablement une tesla en guise de "frais de gestion du dossier"... vous ne connaissez pas les élus la bas vous  ;D
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 30 avril 2021 à 22:41:11
I <3 ANFR

https://www.youtube.com/watch?v=1qV1kjXtvnI
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 30 avril 2021 à 22:56:19
Oui, l'ANFR s'est mouillée dans ce cas.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 01 mai 2021 à 08:36:32
Qu'un élu étale autant son inculture technique est indécent.

Ils n'ont pas à proximité, un prof de physique de collège, pour aller coacher ce génie ?
Franchement, quel est l'intérêt de ce genre de remarque? J'avoue que ce genre de commentaire m'énerve de plus en plus dans la communauté "pro ondes".
Il est quand même facile de comprendre qu'une grosse partie de la population, y compris les élus, n'a pas de culture scientifique suffisante pour aborder sereinement ces sujets. C'est juste normal en fait, non?
Perso, j'ai pas mal de connaissances sur des sujets techniques, mais je suis une bille totale en médecine, épidémiologie, histoire, géopolitique, économie, finance, littérature, etc... C'est juste normal.

La propagation des ondes, les fréquences, les puissances radio, bilans de liaison, les antennes, l'ellipsoide de Fresnel, c'est des trucs qui ne sont même pas abordés avec un bac scientifique.
Vu le foin que font les médias sur la peur des ondes, c'est bien normal que beaucoup de gens soient perdus. Pas la peine de se moquer d'eux, ça ne fait pas avancer le schmilblick.

Donc ce maire pose des questions, et il a du mal à obtenir des réponses. Rien de plus.

Plutôt que de ce moquer des gens qui n'ont pas de culture scientifique, la bonne démarche est évidemment d'expliquer. Comme le fait assez bien la vidéo de l'ANFR.
Oui, pour quelqu'un qui s'y connait, il est assez facile de comprendre que l'installation Starlink est beaucoup moins inquiétante qu'une antenne 3G-4G.
Encore une fois, ce forum est lu par beaucoup de gens. Si vous voulez contribuer à expliquer ce que vous savez sur ces sujets techniques, n'hésitez pas.
Mais juste se moquer des gens pour le fun, je ne trouve pas ça drôle.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Free_me le 01 mai 2021 à 08:49:35
Qu'il y ait des gens contre ce projet n'est pas étonnant.

on trouvera toujours des gens contre.
D'ailleurs il me semble que c'est généralisé, contre la finance, contre l'immigration, contre les inégalités, etc...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Free_me le 01 mai 2021 à 09:06:41
Vu le foin que font les médias sur la peur des ondes,

C'est la seule source du probleme.
ils vendent de l'emotion dans ce cas c'est de la peur, mais ca peut etre aussi de la colere, de l'indignation, etc...

Plutôt que de ce moquer des gens qui n'ont pas de culture scientifique, la bonne démarche est évidemment d'expliquer. Comme le fait assez bien la vidéo de
l'ANFR.

Pas sur. La bonne demarche, selon moi, serait plutot de ne pas en parler du tout. Une video qui te dit que tout va bien ne fera que mettre du poids dans la balance, mais pour des gens mefiants et suspicieux c'est quasiment les renforcer dans leurs doutes.

Il faut se souvenir de l'exemple des cigarettiers dans les années 60, dès qu'on a commencé a suspecter le tabac dans les problemes de santé, ils se sont reuni et on decidé de financer des 10aines de milliers d'etudes afin de noyer le poisson et de semer le doute, ca leur a donné 30 ans de plus.

Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: chantoine le 01 mai 2021 à 09:08:52
on trouvera toujours des gens contre.
D'ailleurs il me semble que c'est généralisé, contre la finance, contre l'immigration, contre les inégalités, etc...

Pas sûr que tes exemples soient bien choisis...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 01 mai 2021 à 09:11:24
On va rester sur le sujet Starlink du coup.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: underground78 le 01 mai 2021 à 10:33:28
Franchement, quel est l'intérêt de ce genre de remarque?
D'ailleurs je me demande si ce n'est pas un peu caricatural de limiter la réaction des gens inquiets à "ils n'ont pas compris que les antennes émettent vers le ciel". C'est potentiellement le fait que les satellites ciblent la station au sol qui les inquiète (pas facile pour la personne lambda de se rendre compte de ce que ça représente).
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 01 mai 2021 à 10:34:03
On va rester sur le sujet Starlink du coup.

Avec plaisir !

Parlons de la saison 2 de :

https://www.numerama.com/tech/699702-la-france-insoumise-repart-a-lattaque-contre-starlink-en-france.html
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 01 mai 2021 à 10:42:32
D'ailleurs je me demande si ce n'est pas un peu caricatural de limiter la réaction des gens inquiets à "ils n'ont pas compris que les antennes émettent vers le ciel". C'est potentiellement le fait que les satellites ciblent la station au sol qui les inquiète (pas facile pour la personne lambda de se rendre compte de ce que ça représente).

Et pour cela, la vidéo ANFR apporte une précision très importante, un argument que le maire de Gravelines pourrait apporter à son conseil municipal et à ses administrés. L'exposition au sol due aux satellites n'est que de 0.001V/m (à 0'58"). Ce n'est effectivement pas évident au premier abord.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 01 mai 2021 à 10:52:42
L'exposition au sol due aux satellites n'est que de 0.001V/m (à 0'58"). Ce n'est effectivement pas évident au premier abord.

Et il faudrait donc des antennes à très fort gain comme des paraboles pour pouvoir recevoir quelques chose ?

Nico a dit : on reste dans starlink.

Pour la decouverte des bases de la transmission, faites un autre sujet...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: underground78 le 01 mai 2021 à 11:05:52
Ça a tout à voir avec Starlink. Tu veux juste pas comprendre que pour une majorité de gens il n'est pas évident qu'une station au sol fonctionne exactement comme l'antenne satellite qu'ils utilisent pour la TV.

La "découverte des bases de la transmission" comme tu dis c'est exactement ce qui permet de rendre acceptable ce genre de projets.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Steph le 01 mai 2021 à 11:07:12
Avec plaisir !

Parlons de la saison 2 de :

https://www.numerama.com/tech/699702-la-france-insoumise-repart-a-lattaque-contre-starlink-en-france.html
Ça se défend...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 01 mai 2021 à 11:12:18
Et il faudrait donc des antennes à très fort gain comme des paraboles pour pouvoir recevoir quelques chose ?

Nico a dit : on reste dans starlink.

Pour la decouverte des bases de la transmission, faites un autre sujet...

Les bases terrestres, c'est aussi un élément du réseau starlink, je ne vois pas pourquoi ouvrir un nouveau sujet.

J'ai deux observations. D'abord, la valeur du CNES est probablement générique, pour des satellites géostationnaires, avec effectivement des paraboles pour la réception. Dans le cas de starlink, on est en orbite basse, ~550 km, donc les chiffres sont probablement à revoir. D'autre part, avec starlink, on est avec du massive MIMO, très focalisé, donc sur l'antenne même, il est probable que le champ électrique soit plus élevé.

D'autre part, les communications entre base terrestre et satellite, sont d'une autre nature que la simple connexion Internet entre un abonné et un satellite. Elle a des chances d'utiliser des puissances plus fortes.

Mais donc on peut penser que cela ne va pas monter très haut en dehors de la zone de l'antenne, mais c'est sur ce genre d'éléments que starlink peut apporter des précisions chiffrées et rassurer les voisins.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 01 mai 2021 à 11:13:07
Et il faudrait donc des antennes à très fort gain comme des paraboles pour pouvoir recevoir quelques chose ?

Nico a dit : on reste dans starlink.

Pour la decouverte des bases de la transmission, faites un autre sujet...
Bon je la refait pour Matt qui a besoin d'une explication de texte (<3) : vous pouvez parler transmission hertzienne mais pas immigration/finance/politique.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 01 mai 2021 à 11:17:56
Bon je la refait pour Matt qui a besoin d'une explication de texte (<3) : vous pouvez parler transmission hertzienne mais pas immigration/finance/politique.

On peut parler trajectoire ?

Donc on revient bien là :
https://www.numerama.com/tech/699702-la-france-insoumise-repart-a-lattaque-contre-starlink-en-france.html
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Steph le 01 mai 2021 à 11:23:57
c'est + de la politique que de la physique...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 01 mai 2021 à 11:24:19
Il y a une autre différence entre un satellite géostationnaire et une constellation de satellites. A un instant donné, ce sont certainement des dizaines de satellites qui vont échanger des données avec la base terrestre, dont la puissance électrique doit être multipliée par le nombre de satellites.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 01 mai 2021 à 11:25:31


Mais donc on peut penser que cela ne va pas monter très haut en dehors de la zone de l'antenne, mais c'est sur ce genre d'éléments que starlink peut apporter des précisions chiffrées et rassurer les voisins.

A bon, un satellite de 260kg pour 10 metres cubes, ne peut pas carameliser des ribs sur ta terrasse sans allumer le barbecue ?

La technologie ne sert à rien
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 01 mai 2021 à 11:29:27
Il y a une autre différence entre un satellite géostationnaire et une constellation de satellites. A un instant donné, ce sont certainement des dizaines de satellites qui vont échanger des données avec la base terrestre, dont la puissance électrique doit être multipliée par le nombre de satellites.
Pour une station donnée, avec 9 dômes (par ex), on a 9 satellites "gérés" ou plus ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 01 mai 2021 à 11:35:12
Pour une station donnée, avec 9 dômes (par ex), on a 9 satellites "gérés" ou plus ?

Si tu sais ce qu'il y a sous les domes, on aura la réponse.

Avec le maillage prévisible, sera-t-il possible de voir plus de 9 satellites à un endroit ?

Et attention aux additions de rayonnements...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 01 mai 2021 à 11:43:03
Et attention aux additions de rayonnements...

Oui, en phase, en opposition de phase... Mais là, la précision intéressante que pourrait apporter Starlink, c'est comment diminue l'intensité électrique avec la distance de la base terrestre. J'aurais tendance à penser que si c'est bien focalisé, à 10-20 m de distance, il ne doit plus rester grand chose.

J'ajoute qu'il ne s'agit pas de convaincre un maire, il faut se mettre à sa place. Son conseil municipal, et ses citoyens, ne vont pas se contenter de sa simple parole, surtout s'il n'est pas un spécialiste. Il faut lui apporter des données fiables, qui vont lui permettre de dire, sur la base de telle étude ou rapport d'une autorité de référence (CNES...), je peux dire que le niveau d'exposition est négligeable.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 01 mai 2021 à 11:43:36
Si tu sais ce qu'il y a sous les domes, on aura la réponse.
T'es chaud pour un road trip en Gironde ? A partir du 3...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 01 mai 2021 à 11:59:42
Un petit exemple de calcul, pas pour les bases terrestres, mais général sur l'exposition d'un humain quelconque sous un satellite Starlink (ce qui va devenir la norme) :

Citer
If we calculate a power density based on the above, we get -35.31 dBm per square meter, or 0.294 microwatts/sq-m. The recently-released IEEE C95.1-2019 sets safety levels for general population exposure to 10 watts/sq-m @ 37.5 GHz. This means that a person standing directly under a Starlink satellite, outside, given perfect conditions, will experience an RF level that is over 34 million times under the IEEE defined safety limits.

I don't think we need to worry about Starlink's EMF impacts on human health

https://www.linkedin.com/pulse/quick-analysis-starlink-link-budget-potential-emf-david-witkowski

Reste à faire le même genre de calcul, ce qu'a du faire en partie Stralibk pour dimensionner ses bases terrestres, pour ces bases donc.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 01 mai 2021 à 20:17:43
T'es chaud pour un road trip en Gironde ? A partir du 3...

Si on fait une étape à Allouis, en plus, comment refuser ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 01 mai 2021 à 20:24:22
....c'est comment diminue l'intensité électrique avec la distance de la base terrestre. J'aurais tendance à penser que si c'est bien focalisé, à 10-20 m de distance, il ne doit plus rester grand chose.


ben ça diminue au carré de la distance.
Tout dépend le grand chose dont tu parles : A voir les photos, l'amplification est de type vsat, donc surement quelques dizaines de Watts max en sortie d'ampli.
A 2m on est déjà dans le plus grand chose.

A 20m, il va falloir de l'équipement extrêmement onéreux pour détecter une trace de rayonnement.

J'avais fait des mesures avec des amplis 500W CPI bande KU face combiné. A 5m il fallait déjà savoir ce que tu cherchais à l'analyseur de spectre pour trouver.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 01 mai 2021 à 20:45:00
Et bien, si vous allez voir une station terrestre dans les Landes, emmenez l'équipement nécessaire pour mesurer le niveau de champ électromagnétique dans les fréquences utilisées (bande Ku ? 12 à 28 GHz), en V/m, et faites des mesures à 100m, 50m, 25m, 10m, 5m, 2m, 1m... et faites connaitre vos valeurs.  Pour que ce soit crédible il faut des appareils capable de mesurer 0.1 V/m.

Si vous mesurez 0.1 V/m à 10m, vous pourrez en conclure que c'est très inférieur aux valeurs limites de l'OMS et autres (50 V/m ?). Même pas la peine de voir ce qu'il y a sous les dômes. Là, tu aurais des données précises à opposer aux préoccupés par un éventuel danger des ondes.

P.S : si bien sûr ces bases sont en opération...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 03 mai 2021 à 08:32:14
ben ça diminue au carré de la distance.

Attention, c'est le genre d'argument qui peut se retourner contre toi dans d'autres contextes. Quand la distance est divisée par 2, la puissance du champ est multipliée par 4. C'est le cas d'antennes mobiles à quelques dizaines de m de logements, du téléphone dans les mains... En fait, l'intensité qui reste dépend aussi de la puissance rayonnée au départ, concentrée dans un petit cône ou pas...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 03 mai 2021 à 09:54:56
Attention, c'est le genre d'argument qui peut se retourner contre toi dans d'autres contextes. Quand la distance est divisée par 2, la puissance du champ est multipliée par 4. C'est le cas d'antennes mobiles à quelques dizaines de m de logements, du téléphone dans les mains... En fait, l'intensité qui reste dépend aussi de la puissance rayonnée au départ, concentrée dans un petit cône ou pas...

Je suis désolé de ne pas pouvoir inventer de nouveaux principes physiques.

Vas voir la réglementation, elle répond à tes interrogations.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 03 mai 2021 à 10:12:25
Je suis désolé de ne pas pouvoir inventer de nouveaux principes physiques.

Vas voir la réglementation, elle répond à tes interrogations.

Pas sûr qu'il y ait beaucoup de réglementations concernant les constellations de satellite en orbite basse. C'est nouveau.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 03 mai 2021 à 10:48:25
Pas sur. La bonne demarche, selon moi, serait plutot de ne pas en parler du tout. Une video qui te dit que tout va bien ne fera que mettre du poids dans la balance, mais pour des gens mefiants et suspicieux c'est quasiment les renforcer dans leurs doutes.

Je suis assez d'accord au sens ou venir brandir des supposés risques sans fondement scientifique contre starlink ou la 5G c'est complètement vide de sens au regard de plein de chose dont personne à jamais parler par le passé. Un radiocom 2000 dans une bagnole ça envoyait un peu plus qu'un smartphone d'aujourd'hui sur les passager, pareil pour la télé analogique faut voir ce que ca envoyait en terme de puissance, et finalement la bande Ka/Ku ca fait un paquet de temps que c'est en service, alors qu'in-fine la puissance rayonné par un terminal starlink est moindre que par une Buc pour faire du broadband geo... Et puis la 5G dans les 3.5Ghz, c'est assez magique cette contestation made in France car dans certains pays (pas beaucoup certes-Japon et réseaux privés aux US quand même) il y a eu de la LTE dans les 3.5Ghz aussi et bizarrement personne n'en a jamais parlé... Je pense qu'essayer de recentrer le débat sur des faits scientifiques plutôt que de l'émotionnel est effectivement totalement illusoire. Vaut mieux pas en parler en fait.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 03 mai 2021 à 11:05:10
Pas sûr qu'il y ait beaucoup de réglementations concernant les constellations de satellite en orbite basse. C'est nouveau.

L'ITU a fait un sacré boulot pour les bandes non-exclusives Ka/Ku, la FCC et autres régulateurs locaux aussi. Dans l'absolu les règles concernant l'utilisation du spectre s'appliquent de fait à tout les utilisateurs GEO/LEO, c'est plus une adaptation/précision des règles qui est nécessaire pour éviter que les différents opérateurs se marche sur les pieds et garder un niveau d'interférences sous contrôle. Rien que les recommandations des séries BO, SM et SA de l'ITU-R (https://www.itu.int/pub/R-REC/) ça fait déjà une bonne checklist. Après c'est clair qu'initialement ça avait pas été pensé pour des constellations avec 42 000 satellites... d'ou la nécessité évidente de quand même ajuster tout cela.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 03 mai 2021 à 11:07:38
Je suis assez d'accord au sens ou venir brandir des supposés risques sans fondement scientifique contre starlink ou la 5G c'est complètement vide de sens au regard de plein de chose dont personne à jamais parler par le passé. Un radiocom 2000 dans une bagnole ça envoyait un peu plus qu'un smartphone d'aujourd'hui sur les passager, pareil pour la télé analogique faut voir ce que ca envoyait en terme de puissance, et finalement la bande Ka/Ku ca fait un paquet de temps que c'est en service, alors qu'in-fine la puissance rayonné par un terminal starlink est moindre que par une Buc pour faire du broadband geo... Et puis la 5G dans les 3.5Ghz, c'est assez magique cette contestation made in France car dans certains pays (pas beaucoup certes-Japon et réseaux privés aux US quand même) il y a eu de la LTE dans les 3.5Ghz aussi et bizarrement personne n'en a jamais parlé... Je pense qu'essayer de recentrer le débat sur des faits scientifiques plutôt que de l'émotionnel est effectivement totalement illusoire. Vaut mieux pas en parler en fait.

Le problème est que les écologistes et les anti-ondes ont maintenant investi les mairies et au delà, que c'est devenu un enjeu politique, qu'ils ont acquis un certain pouvoir de nuisance, et que donc l'attitude de dire 'on n'en parle pas', n'est à mon avis pas tenable dans ces conditions. Je pense que l'on peut donner des faits scientifiques rassurants, surtout en ce qui concerne starlink. Il suffit juste de les exposer, et de dire, bah non, dans le cas des stations terrestres de starlink, c'est ridicule, le niveau d'exposition à quelques dizaines de mètres des antennes est négligeable.

Ce serait l'occasion d'apporter un peu de culture scientifique dans un contexte nouveau, où le "progrès" suscite une certaine méfiance.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: PeGGaaSuSS le 03 mai 2021 à 11:07:41
Une fois de plus les craintes se focalisent même pas au bon endroit. Le problème, s'il en est un, sera bien plus sur l'émission que sur la réception.

Autant sur du KA-SAT, la tête ne paraissait pas dangereuse plus que ça, autant pour avoir déjà vu des paraboles mobiles émettant vers des satellites CNES, l'opérateur installait toujours une zone de sécurité autour avec pour ordre d'éviter d'être dans ce périmètre.
C'était de la retransmission vidéo, donc gros besoin de bande passante.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Steph le 03 mai 2021 à 11:13:41
Ce serait l'occasion d'apporter un peu de culture scientifique dans un contexte nouveau, où le "progrès" suscite une certaine méfiance.
Les écolos ne s'opposent-t-ils pas plus à la constellation de satellites elle-même qu'aux ondes?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 03 mai 2021 à 11:20:21
Si et notamment à la pollution visuelle pour l'astronomie, aux risques de débris et de collisions sur ces orbites vu le grand nombre de satellites. Mais donc dans le cas du Maire de Gravelines, il parle bien des ondes.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 03 mai 2021 à 11:23:37
Les écolos ne s'opposent-t-ils pas plus à la constellation de satellite elle-même qu'aux ondes?

Au même titre que le reste je ne suis pas certain qu'il y ai, de la part de ces écolos, un discours cohérent, car certains arguments sont justifiés (pollution des observations astronomiques, est-ce bien raisonnable de faire 2 tirs de falcon 9 par mois pour cela, les questions de souveraineté, etc.) et se prêtent donc très bien à être mélangés avec le n'importe quoi sur les ondes pour augmenter la crédibilité du discours... et au final chacune de ces personnes racontent plus ou moins n'importe quoi sans se préoccuper des propose de la personnes d'avant...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 03 mai 2021 à 11:37:31
Les écolos ne s'opposent-t-ils pas plus à la constellation de satellites elle-même qu'aux ondes?

Les écolos ne s'opposent-ils pas plus aux questions sociétales autour du Linky qu'aux ondes ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 03 mai 2021 à 11:40:57
Les écolos ne s'opposent-ils pas plus aux questions sociétales autour du Linky qu'aux ondes ?
Je peux faire quasi la même réponse que pour starlink :D Ils y a des bonnes question à poser sur le linky (est-ce bien raisonnable de remplacer des millions de compteurs qui fonctionnent parfaitement avec des trucs potentiellement moins durables, les questions relative à la vie privée, etc.) que tu mélanges donc aux argumentaires douteux anti-ondes et hop tu arrives à crédibiliser le discours anti-ondes en l'emballant avec de vraies interrogations.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 03 mai 2021 à 11:43:24
Je peux faire quasi la même réponse que pour starlink :D Ils y a des bonnes question à poser sur le linky (est-ce bien raisonnable de remplacer des millions de compteurs qui fonctionnent parfaitement avec des trucs potentiellement moins durables, les questions relative à la vie privée, etc.) que tu mélanges donc aux argumentaires douteux anti-ondes et hop tu arrives à crédibiliser le discours anti-ondes en l'emballant avec de vraies interrogations.

Le soucis est d'emballer tes vraies interrogations sur une connerie. Quand la connerie tombe, le reste tombe avec.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 03 mai 2021 à 11:49:39
Le soucis est d'emballer tes vraies interrogations sur une connerie. Quand la connerie tombe, le reste tombe avec.
Exactement et dans la mesure ou ces écolos ne soulèvent pas que des questions absurdes, ça décrédibilise tout le débat au final, ce qui est dommage car certaines questions sont tout à fait légitime, et sont même plus de nature à être débattue que l'exposition aux ondes dans ce cas la, l'impact sur l'observation astronomique aurait probablement mérité un débat sérieux en amont.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Steph le 03 mai 2021 à 11:52:15
Le soucis est d'emballer tes vraies interrogations sur une connerie. Quand la connerie tombe, le reste tombe avec.
Ben oui mais les "gens" sont plus (+) sensibles aux discours anti-onde qu'au discours anti-vie privée et progrès raisonnable.
Comme la politique consiste à se faire comprendre par ces "gens", on voit le résultat.

Quand on voit tous les bâtiments modernes avec de l'Enocean en panne parce que plus personne ne sait le faire marcher, ça fait bien rire...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Steph le 03 mai 2021 à 11:53:49
Les écolos ne s'opposent-ils pas plus aux questions sociétales autour du Linky qu'aux ondes ?
Pareil...
Et je suis globalement atterré, mais je comprend (un peu) pourquoi.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 03 mai 2021 à 22:35:58
Une fois de plus les craintes se focalisent même pas au bon endroit. Le problème, s'il en est un, sera bien plus sur l'émission que sur la réception.

Autant sur du KA-SAT, la tête ne paraissait pas dangereuse plus que ça, autant pour avoir déjà vu des paraboles mobiles émettant vers des satellites CNES, l'opérateur installait toujours une zone de sécurité autour avec pour ordre d'éviter d'être dans ce périmètre.
C'était de la retransmission vidéo, donc gros besoin de bande passante.
tu penses qu'une entreprise US, s'amuserait à envoyer des antennes en kit a installer soit même, si y'avait le moindre risque que peut etre un utilisateur posant ses fesses dessus puisse se prendre une dose d'onde au dessus des normes, et puisse faire un procès car ce n'était pas indiqué qu'il était dangereux de poser ses fesses au dessus pendant le fonctionnement de l'antenne?


Si et notamment à la pollution visuelle pour l'astronomie, aux risques de débris et de collisions sur ces orbites vu le grand nombre de satellites. Mais donc dans le cas du Maire de Gravelines, il parle bien des ondes.
boarf, spacex est plutot clean quand tu regardes le nombres de débris présent depuis avant leur venu dans le business o: http://stuffin.space/
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 07 mai 2021 à 18:15:52
Et c'est parti pour la france

(https://wtf.roflcopter.fr/pics/DBLuiqHT/3heOznBN.png)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: PeGGaaSuSS le 07 mai 2021 à 18:21:02
Marche pas ici. T'est dans quel coin ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 07 mai 2021 à 18:26:39
J'avais inscrit pas mal d'adresse avec des adresses de la famille un peu partout en France :D malheureusement c'est pas pour moi la (je suis dans le sud-ouest), j'ai reçu ce mail pour une adresse en Vendée.

Marche pas ici. T'est dans quel coin ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: xp25 le 07 mai 2021 à 18:30:05
T'as 15 minutes chrono  ;D

(https://i.imgaa.com/2021/05/07/60956acc74109585360561.jpg)

https://www.starlink.com/legal/terms-of-service-preorder?regionCode=FR
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 07 mai 2021 à 19:25:58
J'avais inscrit pas mal d'adresse avec des adresses de la famille un peu partout en France :D malheureusement c'est pas pour moi la (je suis dans le sud-ouest), j'ai reçu ce mail pour une adresse en Vendée.

Disponibilité seulement dans les zones de faible densité ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 07 mai 2021 à 19:26:10
J'habite dans le sud et c'est pas pour moi pour tout de suite apparemment.

Je pense que ce sont ceux qui habite plutôt au nord de la France qui sont eligibles.

(https://www.artiflo.org/images/starlink/Starlink-192158.jpg)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Harvester le 07 mai 2021 à 20:10:42
Non, je viens de tester l'adresse d'un de nos sites à Arcachon, elle est bien éligible. Par contre, à Limours, sud parisien, pas éligible.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 07 mai 2021 à 20:27:51
J'aurais tendance à imaginer que ce qui est proche de la Grande Bretagne pourrait être éligible (couvert par les stations au sol aux UK), ainsi que vers Bordeaux (via la station de Villenave). Cela dit une adresse proche de Bordeaux d'une connaissance ne semble pas l'être.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 07 mai 2021 à 21:04:11
Proche de Bordeaux, dense ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 07 mai 2021 à 23:52:59
éligible pour ma part... en pleine zone urbaine (bon, rouen n'est pas paris, mais ca reste une métropole o: )
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 08 mai 2021 à 16:00:54
Oui, là on est dans une zone dense. Cela reste un petit peu mystérieux comme critères, peut-être simplement la répartition voulue pour leurs tests ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: kgersen le 09 mai 2021 à 10:45:42
a $100 l'abonnement, pour le marché francais ou tout est <50€/mois, pas besoin de limiter aux zones peu denses.  Ca se fera naturellement  ;D
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 09 mai 2021 à 10:57:05
C'est sûr...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Shinochaz le 10 mai 2021 à 15:32:38
a $100 l'abonnement, pour le marché francais ou tout est <50€/mois, pas besoin de limiter aux zones peu denses.  Ca se fera naturellement  ;D

Oui je me posais aussi la question. L'offre est sans doute relativement intéressante pour certains marchés anglo-saxons comme l'Amérique du Nord et l'Australie (régions très isolées, et internet globalement encore cher...), et pour les classes privilégiées des pays en voie de développement mais en France, vu les tarifs habituels, l'avancement du déploiement du réseau fibre et la couverture mobile pour compenser les zones blanches, l'intérêt pour Starlink doit être très marginal.

Et on a déjà Nordnet qui propose déjà plus ou moins la même chose pour deux fois moins cher : https://www.nordnet.com/connexion-internet/internet-satellite
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 10 mai 2021 à 15:40:29
Oui je me posais aussi la question. L'offre est sans doute relativement intéressante pour certains marchés anglo-saxons comme l'Amérique du Nord et l'Australie (régions très isolées, et internet globalement encore cher...), et pour les classes privilégiées des pays en voie de développement mais en France, vu les tarifs habituels, l'avancement du déploiement du réseau fibre et la couverture mobile pour compenser les zones blanches, l'intérêt pour Starlink doit être très marginal.

Et on a déjà Nordnet qui propose déjà plus ou moins la même chose pour deux fois moins cher : https://www.nordnet.com/connexion-internet/internet-satellite
plus ou moins... "jusqu'à 100" quand Starlink propose maintenant jusqu'a 300
une neutralité toute relative : "Chaque mois, pour la consommation de 150 Gigaoctets de données, votre connexion est priorisée par rapport aux autres utilisateurs. C’est un peu comme un automobiliste avec un badge télépéage qui lui permet de dépasser les autres usagers qui doivent, eux, s’arrêter pour payer."
Quid de l'upload? à aucun moment ils n'en parlent...
et ce qui achève la comparaison, c'est le ping... va faire une vision avec 400ms de ping, c'est juste insupportable o:
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Shinochaz le 10 mai 2021 à 15:42:44
Et du coup je viens de tester mon adresse, proche banlieue de Nancy, zone dense, fibrée à plus de 80 % et je suis éligible. Les critères de couverture doivent donc être purement géographiques.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Shinochaz le 10 mai 2021 à 15:50:22
plus ou moins... "jusqu'à 100" quand Starlink propose maintenant jusqu'a 300
une neutralité toute relative : "Chaque mois, pour la consommation de 150 Gigaoctets de données, votre connexion est priorisée par rapport aux autres utilisateurs. C’est un peu comme un automobiliste avec un badge télépéage qui lui permet de dépasser les autres usagers qui doivent, eux, s’arrêter pour payer."
Quid de l'upload? à aucun moment ils n'en parlent...
et ce qui achève la comparaison, c'est le ping... va faire une vision avec 400ms de ping, c'est juste insupportable o:

C'est pour ça que j'ai dit "plus ou moins" mais je ne me voyais pas rentrer dans les détails, mon post au dessus étant surtout argumenté par l'aspect financier et géographique. 100 euros par mois dans nos contrées, c'est juste très (trop) cher et pas vraiment vendeur dans un pays qui a pour ambition de couvrir 80 % de son territoire en fibre optique d'ici un an et demi (on a le droit de rêver  :P ) et qui propose les tarifs d'accès à internet parmi les moins chers du monde occidental.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Snickerss le 10 mai 2021 à 15:59:26
J'aurais tendance à imaginer que ce qui est proche de la Grande Bretagne pourrait être éligible (couvert par les stations au sol aux UK), ainsi que vers Bordeaux (via la station de Villenave). Cela dit une adresse proche de Bordeaux d'une connaissance ne semble pas l'être.


Petite photo de cette belle station :)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 10 mai 2021 à 16:00:30
Oui je me posais aussi la question. L'offre est sans doute relativement intéressante pour certains marchés anglo-saxons comme l'Amérique du Nord et l'Australie (régions très isolées, et internet globalement encore cher...), et pour les classes privilégiées des pays en voie de développement mais en France, vu les tarifs habituels, l'avancement du déploiement du réseau fibre et la couverture mobile pour compenser les zones blanches, l'intérêt pour Starlink doit être très marginal.

Et on a déjà Nordnet qui propose déjà plus ou moins la même chose pour deux fois moins cher : https://www.nordnet.com/connexion-internet/internet-satellite

Malheureusement les offres nordnet & co c'est du Geo donc difficilement comparable avec Starlink à cause de la latence, les quotas sont pas géniaux non plus avec souvent un fair-use pas énorme (sur la page du lien c'est 150Go), de ce coté la il n'y a pas de quota sur Starlink (mais ça peut changer). Pour moi le principal problème de la latence vient du fait qu'historiquement on arrivait a s'en sortir potablement via du GEO parce que les équipement tripatouillait les connexion TCP avec des trucs qu'on appelle PEP (performance enhancing proxy - et qui sont globalement de la grosse daube avec des débit assez mauvais car ça doit tourner sur les terminaux satellite low cost) mais que comme tout passe en chiffrés voir en chiffré+UDP tout cela ne fonctionne quasiment plus. Et donc l'accès via GEO est de plus en plus handicapé: les besoins en debit augmente et les moyens de contourner les limitations de TCP s'amenuisent. Apres je vois très bien des trucs MITM avec des CA de ton fournisseur d'accès satellite façon proxy d'entreprise à installer sur les devices utilisateurs pour contourner ça... D'autre solution comme installer un truc en local pour patouiller la stack réseau de l'OS existent (inmarsat le fait), mais ca reste de la bidouille. Donc globalement sur ce point là (atteindre des débits relativement élevé sur un device non modifié) l'accès via GEO sera toujours handicapé par la latence car les algos de congestion TCP (et même ceux ré-implémentés dans QUIC & co) ne sont juste pas faits pour un RTT de 500ms+.

Je pense que Starlink ne vise pas des clients qui vont consulter des mails une fois par jour et lire 3 news dans la pampa ardechoise et pour qui du nordnet ou assimilé est bien suffisant. Ça va vraiment être du marché de niche en France, reste à savoir combien de personnes ils arrivent à attirer, la ou j'aurai peur pour eux c'est que ca soit des abonnement transitoire "en attendant la fibre/LTE/5G".
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 10 mai 2021 à 17:05:50
je pense qu'ils s'en fichent un peu que ce soit transitoire... dans tous les cas les satellites vont passer au dessus de la france, et les stations relais seront utiles quand ils feront redescendre le trafic au plus pres de la cible.
donc chaques abonnements en plus permet d'optimiser du temps libre sur une ressource... qui sera peut etre amorties via le passage au dessus de secteurs avec une forte demande :)

mais oui, l'énorme inconnu reste de savoir si vraiment starlink sera massivement utilisé, et pendant combien de temps :x (1-2-5-10-15ans? + ? ) quand il n'y aura plus que des zones reculés comme clients, est ce qu'ils auront réussi à remporter la partie pour toute la flotte mobile (avion, bateau) et miniaturisé assez pour les flottes de voitures/camions (et encore, en limitant aux zones sans building, sans tunnels...) ?

en tout cas, pour l'instant ca continue de se densifier la haut, et spacex continue d'améliorer ses lanceurs réutilisables (premier qui arrive à 10 a/r et d'après musk pas aussi usé que prévu..)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Julien.ch le 10 mai 2021 à 17:07:07
Verdict et premiers tests dans un mois ...  ;)
Expédition estimée entre le 1er et le 7 Juin 2021.

(http://jpelissi.eurower.net/star.png)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 10 mai 2021 à 17:15:06
C'est disponible en Suisse aussi ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Julien.ch le 10 mai 2021 à 17:20:52
Pardon de ne pas avoir précisé, mais c'est pour mes parents qui habitent un petit village du Nord Isère.
Entre leur ADSL à moins de 2Mbps et une 4G avec des quotas qui gâchent l'expérience d'internet ... on verra si le prix en vaut la chandelle.

Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Shinochaz le 10 mai 2021 à 18:51:13
Pardon de ne pas avoir précisé, mais c'est pour mes parents qui habitent un petit village du Nord Isère.
Entre leur ADSL à moins de 2Mbps et une 4G avec des quotas qui gâchent l'expérience d'internet ... on verra si le prix en vaut la chandelle.

Il me semblait qu'il n'y avait plus de quotas sur les box 4G  :P
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Julien.ch le 10 mai 2021 à 19:08:32
Sur la papier en effet ... j'ai eu l'expérience Bouygues ou le débit était devenu tellement faible qu'on pouvais a peine surfer le soir avec la box 4G... c'était bien pendant plus d'une année puis c'est devenu par moment inutilisable.

Depuis, carte SIM Sosh avec 100Go.
L'antenne 4G de rattachement ne semble fibré que par Orange, les autres ont un FH documenté sur cartoradio à cet emplacement.
Je ne suis pas certain pour autant que ça prouve un uplink fibre pour Orange.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Shinochaz le 10 mai 2021 à 19:14:56
Sur la papier en effet ... j'ai eu l'expérience Bouygues ou le débit était devenu tellement faible qu'on pouvais a peine surfer le soir avec la box 4G... c'était bien pendant plus d'une année puis c'est devenu par moment inutilisable.

Depuis, carte SIM Sosh avec 100Go.
L'antenne 4G de rattachement ne semble fibré que par Orange, les autres ont un FH documenté sur cartoradio à cet emplacement.
Je ne suis pas certain pour autant que ça prouve un uplink fibre pour Orange.

Reste à savoir si tes parents prennent Stalink si ils resteront quand le village sera fibré et les offres "classiques" disponibles, c'est la dessus que va surtout se jouer l'avenir de l'offre de Munsk en Fance, la fidélisation.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Julien.ch le 10 mai 2021 à 19:21:07
Absolument, mais sincèrement lorsque la fibre sera disponible (c'est prévu pour le département de l'Isère mais le planning est sans cesse repoussé ...donc probablement rien avant 2 ans) on passera à la fibre.

Cette solution satellite sera pour nous transitoire, les abonnements sont bien plus économiques, les débits supérieurs, et probablement plus fiable.
Je vais régulièrement la bas pour télé-travailler, du coup j'ai également intérêt à ce que cela marche pas trop mal :)

Au passage, à qui demander l'ajout d'une section starlink dans "Satellite et faisceau hertzien" pour ne pas polluer ce sujet ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 10 mai 2021 à 19:21:35
Reste à savoir si tes parents prennent Stalink si ils resteront quand le village sera fibré et les offres "classiques" disponibles, c'est la dessus que va surtout se jouer l'avenir de l'offre de Munsk en Fance, la fidélisation.

la france, voir l’Europe de l'ouest doit être proche de l'anecdotique pour starlink
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 10 mai 2021 à 19:59:49
Au passage, à qui demander l'ajout d'une section starlink dans "Satellite et faisceau hertzien" pour ne pas polluer ce sujet ?
vivien

la france, voir l’Europe de l'ouest doit être proche de l'anecdotique pour starlink
Est-ce qu'on peut corréler qqch au nombre de stations qui seront installées sur le territoire ? Plus il y en a, plus grande sera la capacité ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 10 mai 2021 à 20:05:56
vivien
Est-ce qu'on peut corréler qqch au nombre de stations qui seront installées sur le territoire ? Plus il y en a, plus grande sera la capacité ?

où les stations peuvent traiter du trafic de proximité ? cote atlantique, mer du nord , etc....
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 10 mai 2021 à 20:09:17
Aussi oui. Mais là je réfléchissais plus au nombre qui pourrait se corréler avec le besoin de débit.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 10 mai 2021 à 20:17:30
Aussi oui. Mais là je réfléchissais plus au nombre qui pourrait se corréler avec le besoin de débit.

tu as forcément raison, mais d'où va venir le besoin ....
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 10 mai 2021 à 20:20:06
La pampa pas encore fibrée avec un peu de moyens ça me semble pas délirant.

Des coins vraiment isolés (genre le refuge du Goûter). Voir en backhaul de sites 3G/4G ZB.

Pour du backup aussi ça pourrait avoir du sens. Selon ce qu'on atteint en terme de QoS.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: pioup le 10 mai 2021 à 20:25:49
Est-ce qu'il y aurait une possibilité pour les avions de ligne ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 10 mai 2021 à 20:26:50
La pampa pas encore fibrée avec un peu de moyens ça me semble pas délirant.

Des coins vraiment isolés (genre le refuge du Goûter). Voir en backhaul de sites 3G/4G ZB.

Pour du backup aussi ça pourrait avoir du sens. Selon ce qu'on atteint en terme de QoS.

Oui le bled paumé où payer 100€/mois ne fais pas peur.

sinon le jour où il y aura des antennes marchant en mobilité (avion, camion, bateau, etc), un autre marché s'ouvrira pour starlink.
et ce marché là peut payer...

edit : je crois bien que starlink à une autorisation FCC pour faire de la mobilité
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: vivien le 10 mai 2021 à 20:53:04
A propos de la discussion sur la disponibilité en zone dense, L'offre Starlink est bien disponible à Paris.

Maintenant 99€/mois dans une zone fibrée à 99% et couverte en 4G+ à 100%, cela limite les clients.

l'Arcep pour vérifier la neutralité ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 10 mai 2021 à 20:54:10
Maintenant 99€/mois dans une zone fibrée à 99% et couverte en 4G+ à 100%, cela limite les clients.
En 5G même :D.

Citer
l'Arcep pour vérifier la neutralité ?
T'as accès au toit ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 10 mai 2021 à 20:55:04
Est-ce qu'il y aurait une possibilité pour les avions de ligne ?

Dans l'absolu rien ne l'empêche. Ils ont déjà fait des essais a bords sur des petits avions de l'USAF
https://www.tesmanian.com/blogs/tesmanian-blog/air-force-starlink

Après pour des avions commerciaux le truc qui prend du temps c'est la certif du hardware pour tous les modèles d'avions. Mais clairement quand tu vois les tarifs au mbps en connectivité aero ils auraient tors de pas tenter leur chance...

Apres oneweb etait dans la seamless air alliance qui tente de rendre tout ce bordel de connectivité aero moins 'faut tout racheter' quand une airline change de provider, telesat a aussi rejoint l'alliance, à voir si starlink arrive aussi à lancer un service de connectivité aero via LEO avant les autres.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: vivien le 10 mai 2021 à 20:56:37
T'as accès au toit ?
Il me semble que l’accès au toit est possible.

C'est le collège de l'Arcep qui décident de ce qu'ils trouvent pertinent qui soit testé par les équipes.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Shinochaz le 10 mai 2021 à 21:29:42
A propos de la discussion sur la disponibilité en zone dense, L'offre Starlink est bien disponible à Paris.

Oui enfin si on va par là, Nordnet aussi est disponible partout. Le but d'une connexion satellite étant justement de couvrir l'intégralité d'un territoire  :P

Maintenant sauf à des fins de tests par des pros ou des "créateurs de contenus" spécialisés dans la tech, je doute qu'ils fassent beaucoup d'abo dans la capitale  :-X
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 10 mai 2021 à 21:31:12
A propos de la discussion sur la disponibilité en zone dense, L'offre Starlink est bien disponible à Paris.

Maintenant 99€/mois dans une zone fibrée à 99% et couverte en 4G+ à 100%, cela limite les clients.

Vivien, il se passera avec internet par satellite, la même chose que les 4*4 en pleine ville, 
Faire un backup de connectivité, utilisable, pour si peut cher et une aubaine pour beaucoup de pros.

et si il faut poser 4 terminaux LEO sur la terrasse, ça sera fait....
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 10 mai 2021 à 21:33:11
Oui enfin si on va par là, Nordnet aussi est disponible partout. Le but d'une connexion satellite étant justement de couvrir l'intégralité d'un territoire  :P

Maintenant sauf à des fins de tests par des pros ou des "créateurs de contenus" spécialisés dans la tech, je doute qu'ils fassent beaucoup d'abo dans la capitale  :-X

tu as raison, dans Paris c'est des vrais stations d'uplink pour avoir des débits d'adultes.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 10 mai 2021 à 22:24:25
En France, Starlink ne doit pas avoir trop peur d'être saturé de connexions en zone dense. Dans ces conditions, pourquoi se priver d'éventuels clients qui augmenteront le chiffre d'affaire dans le pays ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: arkpoah le 11 mai 2021 à 09:51:25
Hello,

Je vois qu'il y a maintenant le formulaire de precommande pour la france.
Je m'étais inscris début mars par le formulaire US, avec les prix en $, je me demande donc si ma precommande est bien conforme et ne vais pas me faire avoir  ???
J'imagine que les commandes sont centralisées de leur coté, mais si jamais qqun à l'info.. :)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Julien.ch le 11 mai 2021 à 09:59:06
Je confirme avoir également pré-commandé sur le site US et envoyé 99$ à ce moment la. Cela ne semble donc pas poser de prolème, le reste du solde ayant été payé ensuite en euros.


Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: arkpoah le 11 mai 2021 à 10:00:59
top merci !
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 11 mai 2021 à 10:16:11
Hello,

Je vois qu'il y a maintenant le formulaire de precommande pour la france.
Je m'étais inscris début mars par le formulaire US, avec les prix en $, je me demande donc si ma precommande est bien conforme et ne vais pas me faire avoir  ???
J'imagine que les commandes sont centralisées de leur coté, mais si jamais qqun à l'info.. :)

Moi ça apparaissait comme "starlink internet dublin" sur la carte bancaire, ce qui parait logique pour l'Europe, d'ailleurs la transaction avait été directement facturée en euros.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: arkpoah le 11 mai 2021 à 10:22:21
Effectivement moi aussi, mais le montant ayant été convertit en euros, il ne correspond plus au prix demandé sur le nouveau formulaire.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Julien.ch le 11 mai 2021 à 17:41:10
Expédition estimée entre le 1er et le 7 Juin 2021.
(http://jpelissi.eurower.net/star.png)

Bonne nouvelle ... mail reçu cette nuit confirmant l'expédition du colis (depuis CINCINNATI Ohio) via DHL, devrait arriver Lundi 17 avant la fin de journée.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 11 mai 2021 à 17:44:29
C'est nettement plus rapide qu'annoncé.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: arkpoah le 11 mai 2021 à 17:47:23
Quand est-ce que tu avais fait la précommande ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Julien.ch le 11 mai 2021 à 18:02:11
Quand est-ce que tu avais fait la précommande ?

26 Février 2021
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: xp25 le 11 mai 2021 à 19:53:12
Bonne nouvelle ... mail reçu cette nuit confirmant l'expédition du colis (depuis CINCINNATI Ohio) via DHL, devrait arriver Lundi 17 avant la fin de journée.

Les frais de douane sont payés ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Julien.ch le 11 mai 2021 à 21:00:33
Les frais de douane sont payés ?
Verdict Lundi, la TVA est payée en tout cas mais ce n'est pas plus détaillé concernant de potentiels frais d'importation.

(http://jpelissi.eurower.net/res.jpg)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 12 mai 2021 à 21:02:32
Les premiers kit sont en train d'arriver en France

https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/nakunz/dishy_just_made_it_to_france_6_days_earlier_than/
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 12 mai 2021 à 21:12:34
Deux antennes, dont une pour un voisin ;)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 12 mai 2021 à 21:37:03
Deux antennes, dont une pour un voisin ;)

Il va être content le voisin avec 99€ de forfait
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 12 mai 2021 à 21:40:55
Il va être content le voisin avec 99€ de forfait

Ah, mais il l'avait commandée, sauf qu'elle n'était pas arrivée à la bonne adresse. Celle-ci était pourtant sur  le carton. Le voisin la lui a amenée (en Tesla !).

https://www.reddit.com/user/d0nd?utm_content=user&utm_medium=post_embed&utm_name=1e612a0d83db4a8aa068f721b53226d5&utm_source=embedly&utm_term=nakunz
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 12 mai 2021 à 22:43:28
Ca fluctue pas mal au niveau débit en fonction des serveurs choisi pour faire les speedtest :

(https://www.artiflo.org/images/starlink/starlink-224107.jpg)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Julien.ch le 12 mai 2021 à 22:49:58
Bien que le traffic semble sortir à Frankfurt (si j'ai bien compris ces commentaires sont ceux d'un nouvel utilisateur en France), j'espère que l'ip est géolocalisée en France pour éviter les problèmes avec la VOD etc ...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 12 mai 2021 à 22:52:21
J'essaye de le rameuter sur le topic.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: j le 13 mai 2021 à 06:30:23
Moin moin,

Pour ma part je recois ma dish Starlink le 17 mai, j'ai hate !

De memoire, j'avais precommande en fevrier et j'ai finalise ma commande vendredi dernier...

Avec la penurie de semi-conducteurs et le fait qu'ils restraindront toujours le nombre maximum d'abonnes meme en sortie de beta, j'ai prefere ne pas prendre de risques et donc faire partie des heureux elus des maintenant.

Je ne manquerais pas de vous faire un retour des que le kit sera entre mes mains.

J'habite en petite montagne, au pied des stations dans une vallee assez encaissee en Haute-Savoie (74). Autant dire qu'a terme Starlink risque de simplifier considerablement mon installation a base de bonding de 2 connexions VDSL et de 2 connexions 4G illimitees...

Je vais aussi pouvoir l'utiliser lorsque je pars avec mon van amenage vu que j'ai fait en sorte qu'il soit autonome en electricite.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: buddy le 13 mai 2021 à 08:17:25
Salut,

par curiosité avec tes 2 VDSL + 2 liens 4G illimité, tu as environ quel débit ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Shinochaz le 13 mai 2021 à 13:53:25
Ca fluctue pas mal au niveau débit en fonction des serveurs choisi pour faire les speedtest :

(https://www.artiflo.org/images/starlink/starlink-224107.jpg)

Entre 50 et 70 de ping, c'est tout de même très très honnête pour du satellite.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Shinochaz le 13 mai 2021 à 13:54:50
Salut,

par curiosité avec tes 2 VDSL + 2 liens 4G illimité, tu as environ quel débit ?

Moi aussi je suis curieux. C'est déjà une "chance" d'avoir à la fois du VDSL et de la 4G dans un coin de montagne paumé.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Hirostil le 13 mai 2021 à 14:25:54
Précommandé le 18 février, toujours aucune nouvelle de starlink...

Je suis jaloux 😭
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 13 mai 2021 à 15:41:44
Je vois que tu es en Haute Savoie aussi ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Hirostil le 13 mai 2021 à 15:51:00
Oui...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Free_me le 13 mai 2021 à 17:49:03
dans la pampa quoi...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 13 mai 2021 à 18:22:57
dans la pampa quoi...

En dessous de Genève, je ne crois pas... Surtout avec le CERN pas loin, très bien desservi avec des liaisons très haut débit.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Free_me le 13 mai 2021 à 18:27:57
je sais pas du tout ou c'est mais pour moi ca m'evoque la montagne et l'herbe verte et les vaches. D'où la pampa
Enfin, chui mechant surement ! ;)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 13 mai 2021 à 18:43:50
J'ai regardé où était Valleiry. C'est dans la plaine du Rhône, à ~10 km de Genève, pas à priori en montagne.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: j le 13 mai 2021 à 20:09:27
Salut,

par curiosité avec tes 2 VDSL + 2 liens 4G illimité, tu as environ quel débit ?

Moi aussi je suis curieux. C'est déjà une "chance" d'avoir à la fois du VDSL et de la 4G dans un coin de montagne paumé.

Concernant les VDSL : 40/10 Mbps chacune donc presque 80/20 Mbps en bonding via un serveur dedie que j'ai en datacenter sur Lausanne (Suisse). Le ping quant a lui est souvent inferieur a 25ms. J'utilise ces lignes/ce bonding pour bosser ou pour jouer du fait de leur relative stabilite et de la faible latence.

Concernant les connexions 4G illimitees : entre 150 et 250 Mbps en download et 25 et 75 Mbps en upload via bonding MPTCP toujours par l'intermediaire du meme serveur dedie. Entre 40 et 75ms pour le ping. Chacun des modems sont toutes bandes et connectes a 2 antennes directionnelles Poynting pointees sur deux bases station differentes situees a moins de 2km avec pas mal d'obstacle en mire. Je les utilise essentiellement pour telecharger/uploader.

Ca peut paraitre overkill mais j'ai eu la fibre pendant 2 ans et c'etait dur pour moi de repasser a une "simple" VDSL 40/10 Mbps, surtout que j'en ai besoin pour mon metier mais aussi parce que je joue beaucoup et vu le poids des jeux de nos jours... Il faut vite faire des choix avec une "petite" connexion.

Ca represente tout de meme un cout de 150 euros par mois en divers forfaits grand public et un investissement materiel de 1500 euros (modems toutes bandes, antennes etc.).

J'ai pris Starlink pour soutenir le projet et pour le lulz mais surtout pour mon van... A ceux qui ne peuvent pas encore commander le kit et qui sont pas tres loin de chez moi c'est avec plaisir que je me deplacerais chez vous pour tester le debit/voir si ca vaut le coup pour vous de depenser tous ces sous dans le kit.

Je suis conscient que ma situation n'est pas si catastrophique que ca de base, merci aux NRA-MED pour la VDSL et aux touristes en station pour la 4G, mais ca a ete relativement dur pour moi de passer d'une connexion 1Gbps a ca, meme si ca a du bon d'etre a la campagne ET a la montagne. Alors si on a les competences et les moyens financiers, pourquoi pas ?

Rien que pour vos yeux, quelques photos de ma marche quotidienne a 10km vol d'oiseau de chez moi : https://imgur.com/a/Tazosxf

Qui sait, je pourrais peut-etre bientot habiter un chalet perdu en station grace a Starlink ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Hirostil le 13 mai 2021 à 20:47:51
La fibre c'est pas avant 2024 pour moi...
ADSL 10Mb trop juste pour le télétravail intensif.
Du coup en plus j'ai une box 4g mais l'upload est aussi poussif que mon ADSL...

J'aimerai remplacer tout ça par starlink le temps d'avoir la fibre 😉
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: j le 13 mai 2021 à 21:13:02
Tu as essaye de mettre une antenne autre qu'une omni sur ta box 4G ? Si ton budget est serre une antenne directionnelle de type rateau LowcostMobile peut faire le taff...

Tu as personne de ton entourage eligible a Starlink ? Ca a l'air d'etre vraiment d'etre la zone leur GIS, mon domicile etait eligible mais impossible de me faire livrer le kit chez moi, j'ai du utiliser l'adresse de mes parents a Ville-la-grand.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: XaTriX le 14 mai 2021 à 09:16:17
ah yes cool pour le van, faudrait faire un topic la dessus, l'idée me traitait déjà dans la tête (ça restera une idée longtemps ^^)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 14 mai 2021 à 09:43:53
On apprend que SpaceX a signé un accord avec Google, pour implanter ses stations terrestres dans les datacenters de Google. Ils ne pourront pas être mieux placés pour la connectivité fibre ;).

Il y a des articles en français, mais je préfère l'article de The Verge, bien plus détaillé. En particulier, il explique une des rasons de cet accord, la concurence qui existe entre SpaceX et le projet d'Amazon Kuiper d'une part, et des services Google, avec ceux d'Amazon, AWS.

Citer
Elon Musk’s SpaceX inks satellite connectivity deal with Google Cloud

Under a new agreement, SpaceX will plant Starlink terminals at Google Cloud’s data centers
By Joey Roulette May 13, 2021, 10:17am EDT

Google said on Thursday that it signed a deal with Elon Musk’s SpaceX to use the space company’s growing satellite internet service, Starlink, with its cloud unit. SpaceX will install Starlink terminals at Google’s cloud data centers around the world, aiming to utilize the cloud for Starlink customers and enabling Google to use the satellite network’s speedy internet for its enterprise cloud customers.

The Starlink-Google Cloud capabilities, which include secure data delivery to remote areas of the world, will be available to customers by the end of 2021, Google said in a press release Thursday morning. SpaceX will install the first Starlink terminal at Google’s New Albany, Ohio, data center, a spokesman said, adding more plans on the partnership will be shared in the coming months.

The deal is a natural alliance for Elon Musk’s SpaceX and Google — which, in 2015, invested $900 million into the space company to cover an array of technology, including Starlink satellite manufacturing. So far, SpaceX has launched 1,625 Starlink satellites, with about 1,550 currently in orbit. A Starlink beta program that began last year has at least 10,000 users across the US, Canada, and a few European countries, with at least 500,000 deposits of $100 placed by potential customers of the service.

Competition is fierce between Musk’s Starlink network and the budding Kuiper Project from Jeff Bezos’ Amazon, which aims to launch more than 3,000 satellites in roughly the same orbit as Starlink to also provide global broadband internet. The Google-SpaceX deal marks another competitive win for Google in its own rivalry with Amazon’s behemoth cloud services unit, Amazon Web Services. Amazon executives have said they aim to leverage internet connectivity from Kuiper to supercharge its AWS cloud services.
...

https://www.theverge.com/2021/5/13/22433982/elon-musk-spacex-internet-connectivity-deal-google-cloud
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 14 mai 2021 à 11:50:39
On apprend que SpaceX a signé un accord avec Google, pour implanter ses stations terrestres dans les datacenters de Google. Ils ne pourront pas être mieux placés pour la connectivité fibre ;).
Doivent être mieux sur les sites de régénération comme à Saint-Senier-de-Beuvron et Villenave-d'Ornon ou encore à proximité d'un datacenter "carrier neutral" à ce niveau.

Bon en France la question ne se pose pas pour l'instant.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 14 mai 2021 à 12:02:04
Oui, le plus proche est en Belgique il me semble.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: kgersen le 14 mai 2021 à 12:29:41
https://cloud.google.com/press-releases/2021/0513/spacex-starlink-google-cloud

Citer
Under this partnership, SpaceX will begin to locate Starlink ground stations within Google data center properties, enabling the secure, low-latency, and reliable delivery of data from more than 1,500 Starlink satellites launched to orbit to-date to locations at the network edge via Google Cloud. Google Cloud’s high-capacity private network will support the delivery of Starlink’s global satellite internet service, bringing businesses and consumers seamless connectivity to the cloud and Internet, and enabling the delivery of critical enterprise applications to virtually any location.


c'est clairement des stations terrestres dans les enceintes des DC.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 14 mai 2021 à 12:33:33
En France ils éviteraient les voisins relou c'est dommage :(. Je ne sais pas si c'est spécifique à notre beau pays d'ailleurs ces comportements.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 14 mai 2021 à 12:40:31
Je remarque d'ailleurs que le sdatacenters Google sont pratiquement tous dans l'hémisphère nord. Il n'y en a qu'un seul dans l'hémisphère sud. A quand un datacenter dans l’Antarctique, refroidissement assuré !
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: thedark le 14 mai 2021 à 16:39:01
Premiers test français ?

Citer
Mon pote a reçu sa bête ce midi, il est déjà installé !

Le boite : https://cdn.discordapp.com/attachments/497685514040770565/842728678663520307/20210514_134216.jpg
L'antenne qui cherche ses petits : https://cdn.discordapp.com/attachments/497685514040770565/842731779785097276/20210514_135459.jpg
L'antenne qui a trouvé ses petits : https://cdn.discordapp.com/attachments/692515601440047106/842750327044177970/20210514_142607.jpg
Le premier speedtest à l'arrache tout en auto : https://pic.nperf.com/r/3319796716860706-h0qMep0G.png

Il sort à Francfort, du coup, speedtest un peu plus optimisés :
https://pic.nperf.com/r/3319797410515675-7raiR8Tl.png
https://pic.nperf.com/r/3319797535358480-lq8pq5uk.png
https://cdn.discordapp.com/attachments/497685514040770565/842747022053736458/unknown.png


Source: https://forum.hardware.fr/hfr/reseauxpersosoho/FAI/starlink-debut-france-sujet_36921_10.htm#t1164098
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: PeGGaaSuSS le 20 mai 2021 à 15:44:15

J'ai finis par faire mon petit détour par Saint-Senier-de-Beuvron.
Quelques vaches et moutons, pas encore de station sol par contre.
Ça travaille sur de la fibre noire visiblement (SIPARTECH).

Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 26 mai 2021 à 23:38:11
Anatel le régulateur brésilien des telecom vient de dévoiler sur leur site, l'intérieur des radomes Starlink faisant office de gateway.

Il s'agirait des V3 (ce qui sous entend qu'il y a eu au moins 2 version avant).

Site anatel (https://sistemas.anatel.gov.br/mosaico/sch/publicView/listarProdutosHomologados.xhtml)
Dans "Fabricante" choisir "Space Exploration Technologies Corp", cliquez sur select.
Cliquer sur "Filrar"
Cliquer sur les petites loupes à droites pour télécharger le zip.

(https://www.artiflo.org/images/starlink/yp32zuz7zh171.png)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/vgu53j65zh171.png)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/1ce6k275zh171.png)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/3l7h7foo2i171.png)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/tny4t375zh171.png)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/hqwmmt65zh171.png)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/ovv4gc65zh171.png)

https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/nllzoa/this_is_how_gateway_v3_looks_inside_the_dome/

Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 26 mai 2021 à 23:38:17
Dans le zip où il y ces photos il y aussi des specs des gateways v3 :

(https://www.artiflo.org/images/starlink/v3-231610.jpg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/v3-231634.jpg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/v3-231751.jpg)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 26 mai 2021 à 23:38:29
Ce qui permet d'avoir les data rate en downling et uplink par antenne  :o 8)

Uplink :

Frequency :

Data rate :

Downlink :

Frequency :

Data rate :
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: kgersen le 26 mai 2021 à 23:44:55
doit on comprendre ? :

Uplink :  4 x 3200 Mbps soit 12 Gbps environ (N = 4)
Downlink : 5 x 1600 Mbps soit 8 Gbps environ (N = 5)

et bien sous reserve des capacités de ce qu'il y a l'autre bout (N satellites) ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 26 mai 2021 à 23:46:43
Moi je comprend comme toi et c'est par antenne, en général ils en mettent 8 par site.

C'est pas déconnant si le site est alimenté avec un FO 100Gbps.

Uplink :

Soit concrètement par antenne (4 x 500Mhz) :

Downlink :

Soit concrètement par antenne (5 x 250 Mhz) :
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 27 mai 2021 à 09:56:21
doit on comprendre ? :

Uplink :  4 x 3200 Mbps soit 12 Gbps environ (N = 4)
Downlink : 5 x 1600 Mbps soit 8 Gbps environ (N = 5)

et bien sous reserve des capacités de ce qu'il y a l'autre bout (N satellites) ?

Ça peut etre beaucoup plus que cela, deja tu peux tout doubler avec deux polar, ensuite rien n'empêche de réutiliser la même bande de fréquence si le matos le permet, physiquement je pense que ca pose pas trop de soucis, c'est plus au niveau de l'orchestration et éviter les conjonctions à isofrequence que ca me parait plus compliquer, mais ca reste largement faisable si besoin.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: hwti le 27 mai 2021 à 13:22:54
480Msym/s en 64QAM, ça donne seulement 2880Mbps bruts.
Donc je pense que le "in both polarizations" indique qu'ils ont déjà multiplié par 2, pour arriver aux 3200-4000Mbps utiles (en enlevant le FEC et autre).
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 27 mai 2021 à 13:24:41
480Msym/s en 64QAM, ça donne seulement 2880Mbps bruts.


on a pas le même concept du seulement
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: hwti le 27 mai 2021 à 13:36:02
on a pas le même concept du seulement
C'est juste pour dire que c'est moins que le "data rate" qu'ils annoncent, et donc que celui-ci combien probablement déjà les deux polarisations.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: PeGGaaSuSS le 27 mai 2021 à 13:39:27
Concernant l'EIRP ça se positionne comment par rapport à des systèmes similaires ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 27 mai 2021 à 13:44:21
C'est juste pour dire que c'est moins que le "data rate" qu'ils annoncent, et donc que celui-ci combien probablement déjà les deux polarisations.

Oui j'avais pas tout lu et je suis d'accord ca agrège surement les deux polars, et les debit sont vraisemblablement par antenne. Et du coup comme c'est des paraboles ça donne le minimum de débit qu'un sat est supposé gérer, je sais pas s'il y a des infos sur la possibilité qu'un satellite aurait d'utiliser plusieurs stations sol simultanément.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 27 mai 2021 à 16:04:45
Oui j'avais pas tout lu et je suis d'accord ca agrège surement les deux polars, et les debit sont vraisemblablement par antenne. Et du coup comme c'est des paraboles ça donne le minimum de débit qu'un sat est supposé gérer, je sais pas s'il y a des infos sur la possibilité qu'un satellite aurait d'utiliser plusieurs stations sol simultanément.

il y a des antennes actives sur les sat ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 27 mai 2021 à 16:45:46
il y a des antennes actives sur les sat ?

Oui ce sont aussi des phased array pilotables. Vu le form factor des satellite ca aurait été compliqué de faire autrement.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: PeGGaaSuSS le 27 mai 2021 à 20:41:51
"Le village normand contre Elon Musk"

 ::)

https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/le-village-normand-contre-elon-musk?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: XaTriX le 27 mai 2021 à 20:52:37
"Le village normand contre Elon Musk"

 ::)

https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/le-village-normand-contre-elon-musk?
ouh là ça va être moche à écouter ça ;D
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: PeGGaaSuSS le 27 mai 2021 à 20:58:36
Je me demande si ça ne mérite pas un signalement CSA.

https://www.csa.fr/Mes-services/Alerter-le-CSA-sur-un-programme/formulaire#/

Section Présentation et traitement de l’information.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: XaTriX le 27 mai 2021 à 21:03:24
Tin directement on ramène un type d'une assos anti-ondes truc muche ...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 28 mai 2021 à 00:34:30
Je me demande si ça ne mérite pas un signalement CSA.

https://www.csa.fr/Mes-services/Alerter-le-CSA-sur-un-programme/formulaire#/

Section Présentation et traitement de l’information.

Sérieusement tu crois que le csa va faire quoi que se soit contre radiofrance ?

Alors qu'il y a déjà la charte de déontologie, les médiateurs et le reste ?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Shinochaz le 28 mai 2021 à 15:25:34
Ces témoignage sont à ranger dans la même catégorie de gens qui se plaignent d'être en "zone blanche", mais qui dans le même temps exigent d'installer l'antenne 4G à 50 km du village ou surtout ne pas mettre d'armoire fibre ou de poteaux car ça "dénature le paysage"  :-\
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 28 mai 2021 à 15:34:01
Anatel le régulateur brésilien des telecom vient de dévoiler sur leur site, l'intérieur des radomes Starlink faisant office de gateway.

Il s'agirait des V3 (ce qui sous entend qu'il y a eu au moins 2 version avant).

Site anatel (https://sistemas.anatel.gov.br/mosaico/sch/publicView/listarProdutosHomologados.xhtml)
Dans "Fabricante" choisir "Space Exploration Technologies Corp", cliquez sur select.
Cliquer sur "Filrar"
Cliquer sur les petites loupes à droites pour télécharger le zip.
Du coup, c'est Starlink qui fabrique lui même les antennes des stations au sol?
Si c'est vrai, c'est assez étonnant, je trouve.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 28 mai 2021 à 16:10:25
Concernant l'EIRP ça se positionne comment par rapport à des systèmes similaires ?

comme des systèmes similaires
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 28 mai 2021 à 17:21:18
Du coup, c'est Starlink qui fabrique lui même les antennes des stations au sol?
Si c'est vrai, c'est assez étonnant, je trouve.

Leon.
étonnant et en meme temps pas tant que ca... déjà avec la partie lanceur SpaceX essaie de maitriser en interne la majorité de la fabrication... ils font également en interne la conception et la fabrication des satellites, et de l'antenne utilisateur, donc qu'ils fassent également les antennes sols, ca reste dans la meme logique de controler la chaine de bout en bout et de pouvoir évoluer à leurs rythmes sans devoir attendre après toute une strate de sociétés de conceptions/dev/fabrication.

après, oui c'est étonnant car depuis plusieurs dizaines d'années on a plutot l'habitude des grosses boites qui sous traite tout ce qu'ils peuvent :x
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 28 mai 2021 à 18:14:20
étonnant et en meme temps pas tant que ca... déjà avec la partie lanceur SpaceX essaie de maitriser en interne la majorité de la fabrication... ils font également en interne la conception et la fabrication des satellites, et de l'antenne utilisateur, donc qu'ils fassent également les antennes sols, ca reste dans la meme logique de controler la chaine de bout en bout et de pouvoir évoluer à leurs rythmes sans devoir attendre après toute une strate de sociétés de conceptions/dev/fabrication.

après, oui c'est étonnant car depuis plusieurs dizaines d'années on a plutot l'habitude des grosses boites qui sous traite tout ce qu'ils peuvent :x
En fait, je trouverais ça étonnant car des produits "sur étagère" existent pour faire l'équivalent des antennes Starlink: radomes avec antenne motorisée de taille moyenne (50cm à 3m) multi bandes à l'intérieur. Donc pas besoin d'attendre quoi que ce soit en terme de délai.

Les fabricants d'antennes motorisées, qui étaient initialement centrés sur le marché des antennes satellites maritimes et aviation, ont bien vu depuis longtemps le nouveau marché des satellites non-géostationnaires s'ouvrir à eux. Et ils ont donc adapté leurs produits existants pour ces nouvelles applications, depuis plusieurs années déjà.

Du coup, est-ce qu'on a la confirmation précise quelque part sur le fait que Starlink conçoit et fabrique lui même les antennes de ses stations sol? Je n'ai rien trouvé qui l'infirme ou qui le confirme...

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: xp25 le 28 mai 2021 à 18:39:00
Des choses intéressantes ici : https://wccftech.com/starlink-user-terminal-apple-supplier-teardown/

Trad Google :
SpaceX vend des terminaux utilisateur Starlink à environ un cinquième du coût, absorbant d'énormes pertes dans le processus
Ces terminaux utilisateurs ne sont pas non plus bon marché à fabriquer. SpaceX, qui les a vendus au premier utilisateur bêta de Starlink pour 499 $ dans un package complet avec un routeur WiFi et un trépied de montage, absorbe environ quatre fois ce montant lui-même si un rapport de BusinessInsider qui a fait surface hier est correct.

Dans ce rapport, Dave Mosher cite un initié pour partager les détails de l'accord de fabrication de SpaceX avec STMicroelectronics. Selon les détails, la société aurait peut-être payé jusqu'à 2,4 milliards de dollars au fabricant de terminaux pour la fabrication d'un million de paraboles Starlink.

Le prix unitaire de Dishy a été fixé à ~ 2400 $ selon l'initié, et si cela est vrai, il faudra un certain temps avant que SpaceX LLC (la filiale Starlink de SpaceX Corp.) réalise un bénéfice net positif. La perte que SpaceX supporte en raison de ces terminaux sera comptabilisée à travers le bénéfice d'exploitation que la société génère via le service, et étant donné que le coût de lancement d'un lot de 60 satellites est d'environ 15 millions de dollars selon les déclarations d'Elon Musk dans Mai, SpaceX est déjà épuisé lorsqu'il s'agit d'accumuler des coûts.

L'incitation de SpaceX à s'associer à STM pour Dishy comprenait l'offre de ce dernier d'absorber les dépenses en capital pour la production, insinuent les déclarations de la source de Mosher. SpaceX avait également l'intention de fabriquer les terminaux lui-même à la fin de l'année dernière, estime la source, mais on ne sait pas si elle a toujours l'intention de le faire. En regardant les coûts du terminal utilisateur, il est probable qu'un investissement de fabrication important a dissuadé l'entreprise d'aller de l'avant avec ce plan.


Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 29 mai 2021 à 00:26:10
je viens de prendre le temps de lire l'article d'origine, et la phrase complète de Shotwell apporte un détail supplémentaire :

donc ils sont parties d'une première version à $3000, pour arriver à descendre à $1500 et maintenant $1300... en 2ans que l'on commence à voir ce design de récepteur, c'est pas mal :D

edit: le lien https://www.cnbc.com/2021/04/06/spacexs-shotwell-no-plan-for-tiered-starlink-internet-pricing.html
les plans ont évolués et ils ont déjà commencé a réduire les coûts de l'antenne, cf. ce message ou Shotwell (COO de SpaceX) avait apporté quelques infos :)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 29 mai 2021 à 08:06:08
Des choses intéressantes ici : https://wccftech.com/starlink-user-terminal-apple-supplier-teardown/

Il était question des antennes des stations terrestres, pas des antennes des abonnés...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 30 mai 2021 à 22:22:15
Starlink utilisé par des zadistes canadien.

Si j'ai bien compris ils protestent contre l'abatage d'arbre pluri centenaire sur des terres des premières nations.

https://vancouverisland.ctvnews.ca/hundreds-protest-at-b-c-premier-s-office-as-arrests-at-old-growth-logging-blockades-continue-1.5447273

Même si de mon point de vue zadiste et Starlink parait assez antinomique d'un point de vue médiatisation de leur cause dans la pampa canadienne où aucun réseau ne passe ça a du sens.

(https://www.artiflo.org/images/starlink/l7ab2xyrg6271.jpg)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 30 mai 2021 à 22:27:16
Par contre, il ne doit pas y avoir d'adresse résidentielle associée à cette antenne. Et les antennes mobiles étaient interdites jusqu'il y a pas longtemps.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Hugues le 30 mai 2021 à 22:28:01
Ca ne me semble pas absurde de défendre une forêt en étant pour la technologie, mais je ne connais pas le contexte ici :)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 30 mai 2021 à 22:54:06
Par contre, il ne doit pas y avoir d'adresse résidentielle associée à cette antenne. Et les antennes mobiles étaient interdites jusqu'il y a pas longtemps.
t'utilises une adresse dans la meme cellule et hop o:
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 30 mai 2021 à 23:01:17
t'utilises une adresse dans la meme cellule et hop o:

il y a-t-il le concept de cellule avec des satellites en orbite basse?
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 30 mai 2021 à 23:51:38
il y a-t-il le concept de cellule avec des satellites en orbite basse?
ils ont l'air d'avoir arbitrairement découpé l'espace en cellule jusqu'a présent, d'ou le faite que pour l'instant un abonnement est lié à une zone géographique.
Il y avait un site qui répertorié les différentes cellules mais je ne retrouve plus...

et l'explication plus détaillé faite sur reddit :
Citer
Given SpaceX statements on streams and Twitter and on their support portal, it appears they pick a location (I assume one where there's a sufficient number of signups waiting for Starlink) and they "assign a beam to it", thus creating a "ground cell". This to me indicates their system ("the software") isn't capable of dynamically driving beams around, but is rather fixed and static. The sats are programmed to target the cell as they fly by it and they don't deviate from that (each sat has several beams and can therefore cover several cells in a general area under the sat).

Therefore there is no coverage outside the cell and therefore no invites going out to people outside the cells.

I expect the system to become more dynamic in the future, with software predicting the needs of users and driving beams dynamically, eventually covering the entire surface of the Earth - not statically projecting a beam to each square meter of the Earth, but driving beams to where they are needed at that moment. And then eventually, having several beams targeting the same area, as described in one of the early FCC applications.
https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/l1ascx/active_cells_what_re_they_and_where_are_they/


pendant que j'écris le message j'ai retrouvé l'url : https://sebsebmc.github.io/starlink-coverage/index.html
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 31 mai 2021 à 00:10:03
ils ont l'air d'avoir arbitrairement découpé l'espace en cellule jusqu'a présent, d'ou le faite que pour l'instant un abonnement est lié à une zone géographique.
Il y avait un site qui répertorié les différentes cellules mais je ne retrouve plus...

et l'explication plus détaillé faite sur reddit :https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/l1ascx/active_cells_what_re_they_and_where_are_they/


pendant que j'écris le message j'ai retrouvé l'url : https://sebsebmc.github.io/starlink-coverage/index.html

et les cellules sur 3 pays....
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Steph le 31 mai 2021 à 07:46:33
Ca ne me semble pas absurde de défendre une forêt en étant pour la technologie, mais je ne connais pas le contexte ici :)
Oui, jamais rien n'est purement binaire (à part la base 2 et le bit).
Perso, j'aime la technologie et la forêt.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Snickerss le 31 mai 2021 à 08:56:30
Ca ne me semble pas absurde de défendre une forêt en étant pour la technologie, mais je ne connais pas le contexte ici :)

+2

Tous les nazis zadistes ne sont pas mauvais !
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 01 juin 2021 à 21:56:10
Il y en a qui ont pas peur (https://lafibre.info/images/smileys/Confus_41.gif)

(https://www.artiflo.org/images/starlink/jjak5ptxsc271.jpg)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 01 juin 2021 à 23:10:21
Il y en a qui ont pas peur (https://lafibre.info/images/smileys/Confus_41.gif)

(https://www.artiflo.org/images/starlink/jjak5ptxsc271.jpg)
sur un lac au milieu de nulle part, le risque de vague est plutot limité... a la rigueur en cas de gros vent mais ca peut s'anticiper :D
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 02 juin 2021 à 07:30:39
En tout cas, l'horizon est bien dégagé !
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 02 juin 2021 à 08:14:25
sur un lac au milieu de nulle part, le risque de vague est plutot limité... a la rigueur en cas de gros vent mais ca peut s'anticiper :D

Au niveau risque je pensais plutôt à un animal (homme, chien, etc) qui tape dedans par mégarde et plouf, ça vaut quand même 499€ et je pense que cela nage assez mal.  ;D
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: e-TE le 02 juin 2021 à 09:56:08
En tout cas, l'horizon est bien dégagé !
Le bateau n'est pas loin :D


Au niveau risque je pensais plutôt à un animal (homme, chien, etc) qui tape dedans par mégarde et plouf, ça vaut quand même 499€ et je pense que cela nage assez mal.  ;D
ah oui, après ca a l'air d'être en zone tellement isolé... p'tet un ours a la rigueur :D
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 02 juin 2021 à 10:53:17
Quand vous ne pouvez/voulez pas couper les arbres qui font de l'obstruction visuel mais voulez avoir de l'internet par Starlink et ~$2750 en poche vous pouvez construire une tour de 12 mètres de haut:

(https://www.artiflo.org/images/starlink/zjeom99hc0x61.jpg)
(https://www.artiflo.org/images/starlink/tgbz4r3jc0x61.jpg)

https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/n4czvr/new_40_foot_tower_install/
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: petrus le 02 juin 2021 à 20:16:14
Quand vous ne pouvez/voulez pas couper les arbres qui font de l'obstruction visuel mais voulez avoir de l'internet par Starlink et ~$2750 en poche vous pouvez construire une tour de 12 mètres de haut:

Quel dommage de n'avoir mis qu'une dish Starlink en haut de ce splendide pylone :P
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Snickerss le 02 juin 2021 à 20:40:16
Pas trop degueu encore pour une install artisanale, mais pas sûr que ça tienne des vents de 160 km/h ^^
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Nico le 02 juin 2021 à 20:47:29
Et voilà, ça vient faire chier à base de NDC et de ZDV...
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Snickerss le 02 juin 2021 à 21:52:27
Message signalé au modérateur pour persécution envers ma personne  :-*
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: kazyor le 02 juin 2021 à 22:16:15
J'ai pas fait la NDC, mais sur reddit, le monsieur dit que c'est prévu pour plus (j'ai pas retenu exactement les valeurs car c'est dans des unités inconnues  ;D ; pylône de 40 foot, prévu pour 3 à 3.5 foot square de prise au vent)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: xp25 le 02 juin 2021 à 22:37:13
1 pied = 30,48 centimètres

1 pied carré = 929,03 centimètres carré
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Steph le 03 juin 2021 à 07:59:58
Pas trop degueu encore pour une install artisanale, mais pas sûr que ça tienne des vents de 160 km/h ^^
Ça manque un peu de haubans, d'autant que ces pylônes sont fait pour être grimpable facilement.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 03 juin 2021 à 12:09:49
Au delà de la résistance pure au vent (que l'installation ne s'effondre pas), je m'inquiète aussi des désalignements/dépointages dus au vent, sur ce genre d'installation.
Une antenne satellite classique n'aimerait pas du tout, c'est certain.
Et Starlink n'est pour l'instant pas bien meilleure. L'antenne Starlink n'accepte pas les supports trop flexible, elle ne suit pas automatiquement les mouvements du support, malgré son fonctionnement par "phased array".

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: artiflo le 08 juin 2021 à 19:26:59
Une nouvelle antenne pour les utilisateurs serait en court de test par Starlink.

https://wccftech.com/new-starlink-user-dish-with-smaller-antenna-pops-up-in-fcc-filing
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 11 juin 2021 à 16:15:33
C'est confirmé starlink attaque le marché de la connectivité aero https://www.cnbc.com/2021/06/10/spacex-starlink-talking-to-airlines-about-in-flight-satellite-internet.html
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: mattmatt73 le 11 juin 2021 à 16:18:12
C'est confirmé starlink attaque le marché de la connectivité aero https://www.cnbc.com/2021/06/10/spacex-starlink-talking-to-airlines-about-in-flight-satellite-internet.html

ça parrait logique
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Harvester le 16 juin 2021 à 10:57:21
Pas très surprenant, mais quand les antennes chauffent, elles se mettent en sécurité :)

https://arstechnica.com/information-technology/2021/06/starlink-dish-overheats-in-arizona-sun-knocking-user-offline-for-7-hours/
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: xp25 le 16 juin 2021 à 10:58:27
En ce moment elle aurait bien besoin d'un parasol  ::)
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: iMarco27 le 16 juin 2021 à 12:47:15
Oui enfin on est des petits joueurs en France, pour y être allé c’est 45 la journée et 30 la nuit (alors au soleil imaginez), normal qu’elle crame l’antenne  ;D
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 16 juin 2021 à 13:14:39
Là, 122°F, c'est 50°C. Mais en Arizona, cela arrive. Effectivement, parasol conseillé.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: fabtra31 le 20 juin 2021 à 20:38:57
50° ca commence à faire, tu m'etonnes que le dish se mette en overheat mode... D'autant plus que les cellules de base chauffent pas mal :/ C'est un coup à tout cramer -_-
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Leon le 21 juin 2021 à 07:18:15
Pas très surprenant, mais quand les antennes chauffent, elles se mettent en sécurité :)

https://arstechnica.com/information-technology/2021/06/starlink-dish-overheats-in-arizona-sun-knocking-user-offline-for-7-hours/
L'article n'est pas super clair entre température d'antenne et température ambiante, qui sont 2 choses très différentes.

Personnellement, ça m'étonne beaucoup, au contraire.
Une électronique installée à l'extérieur, c'est forcément exposé à des contraintes de température énormes. Pour une électronique standard "consumer grade" en extérieur, on prévoit normalement une plage de fonctionnement de -20°C ou -40°C jusqu’à +60°C ou +80°C.
ATTENTION : on parle bien de température ambiante de l'équipement, c'est très différent de la température ambiante de l'air extérieur (et encore très différent de la température interne de l'électronique).
Un équipement électronique enfermé dans une boite, elle même exposée au soleil, ou monté sur un toit exposé au soleil, pourra monter bien au delà de la température ambiante de l'air extérieur.
(Pour de l'électronique "consumer grade" intégrant une batterie, les -40°C sont impossible à tenir, mais c'est hors sujet).
Une tête d'antenne satellite classique (LNB), c'est garanti pour fonctionner à +60°C par exemple.

Là, Starlink nous dit "température ambiante maxi 40°C". Pour une antenne à 600€, c'est très inquiétant.
S'ils connaissent le problème de l'antenne actuelle, pourquoi proposent-ils ce service dans des régions chaudes actuellement?
Imaginez cette antenne posée quelques dizaines de cm au dessus d'un toit exposé au soleil. Là, des températures de 40°C à 50°C c'est parfaitement crédible, dans des régions chaudes.

Espérons que ce problème sera résolu dans les futures versions de l'antenne, et que les utilisateurs gênés se verront proposé un échange standard.

Leon.
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: Free_me le 22 juin 2021 à 16:05:01
il faut mettre l'antenne a la cave, comme ca elle reste au frais.
ca reste si simple et pourtant ils y ont pas pensé !

mouarf !
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 22 juin 2021 à 16:11:52
C'est bon y'a la solution sur reddit :D https://www.reddit.com/r/Starlink/comments/o529n2/isore_internet_solar_output_reduction_environment/
Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: alain_p le 28 août 2021 à 15:50:23
Quelques nouvelles données par la présidente de SpaceW, Gwynne Shotwell, lors du Space Symposium, qui se tient chaque année à Colorado Spring, du 23 au 26 Août : Le prix de revient de l'antenne devrait être divisé par deux d'ici la fin de l'année, donc d'environ 1500 $ à ~750$, et elle espère une nouvelle réduction par deux d'ici un an, ce qui l'amménerait vers 350$. De quoi réduire significativement les pertes de SpaceX, qui le vend actuellement 500 $, voire éventuellement en baisser le prix. Mais ils ont actuellement deux problèmes, la pénurie de composants électroniques, et le celle d'oxygène liquide, pour les lancements, dû à la crise covid :

Citer
"The ones we will have later this year will cost roughly half of what our current user terminals cost,” she said at the annual Space Symposium event. “And then we think we’ll be able to cut that in half yet again."

The current $499 Starlink dish, while expensive, is actually being sold at a significant loss for the company. Originally, the dish cost $3,000 to produce before SpaceX managed to reduce the amount to $1,500 and then $1,300, Shotwell said back in April.
...
In the short term, a challenge facing the company’s plans for Starlink has been the ongoing semiconductor shortage. “We have two big issues right now. One are the chips,” she said during the same talk. “In fact, that’s what’s delayed some of the new user terminals that we’re spinning the design on.

“The other thing is liquid oxygen,” she added, which is used to help fuel SpaceX rockets. “We’re actually going to be impacted this year with a lack of liquid oxygen for launch.”
 

https://www.pcmag.com/news/spacex-prepares-to-cut-starlink-dish-cost-by-half-later-this-year

De plus, la pause actuelle dans l'envoi de satellites aurait pour but de les équiper tous de lasers, ce qui n'était pas le cas jusqu'ici, permettant de couvrir certaines zones où l’implantation de bases terrestres est difficile. Les vols devraient reprendre dans environ trois semaines (peut-être pas au rythme précédent vu la pénurie d'oxygène).

Citer
"We're flying a number of laser terminals right now in space," Shotwell said, adding that SpaceX is now working to integrate lasers into all of its Starlink satellites.

"That's why we have been struggling for six or eight weeks — we wanted the next set to have laser terminals on them," Shotwell said.

https://www.space.com/spacex-starlink-internet-satellites-lasers-launch

Titre: Starlink - beta test & équipements
Posté par: MoXxXoM le 06 septembre 2021 à 12:39:25
Des nouvelles zones ont été ouvertes en France, enfin au moins deux (Morbihan & Haute-Garonne) d'après les mails que j'ai reçu de leur part.