Auteur Sujet: Starlink - beta test & équipements  (Lu 54173 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 12 620
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
Starlink - beta test & équipements
« Réponse #60 le: 27 octobre 2020 à 20:03:53 »
100$/mois, c'était le prix annoncé auparavant, comparable aux prix pratiqués aux US pour le câble. C'est le prix des antennes surtout qui est intéressant, 500$, et pas 3 ou 4000 € comme cela avait été envisagé ici ou là. Par contre, c'est probablement un prix à perte dans un premier temps, avec des prix censés baisser à l'avenir avec l'augmentation des volumes, et l''amélioration des technologies.
« Modifié: 27 octobre 2020 à 21:41:39 par alain_p »

artiflo

  • Client RED by SFR fibre FttH
  • *
  • Messages: 245
Starlink - beta test & équipements
« Réponse #61 le: 27 octobre 2020 à 21:36:44 »
C'est aussi le prix pour l'ADSL aux US chez ATT par exemple : 55 + 30 + 10 = 95$/mois



Mais cela peux même monter à 185$/mois pour du 25/3 Mbps dans certains coins :


« Modifié: 28 octobre 2020 à 12:51:28 par artiflo »

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 12 620
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
Starlink - beta test & équipements
« Réponse #62 le: 27 octobre 2020 à 21:47:14 »
C'est vrai qu'aux US, on peut même avoir des limitations de data. Les ravages du monopole régional des cablo-opérateurs. Donc il y a bien un marché là-bas pour ces constellations de satellites.

Cochonou

  • Client Bbox fibre
  • *
  • Messages: 1 151
  • FTTH 2 Gb/s sur Saint-Maur-des-Fossés (94)
Starlink - beta test & équipements
« Réponse #63 le: 27 octobre 2020 à 21:53:32 »
Le taux de défaillance des satellites serait actuellement de 3%. Même pour des satellites low cost, c’est un chiffre considérable, surtout compte-tenu de leur âge. Bien entendu, on peut espère que le chiffre s’améliorera avec les satellites plus récents.

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 12 620
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
Starlink - beta test & équipements
« Réponse #64 le: 27 octobre 2020 à 22:11:01 »
A priori, le problème ne serait pas le taux de panne en lui-même, mais plutôt les risques de collisions posés par ces satellites qui ne manœuvrent plus, et qui s'ils entrent en collision, créent d'autres débris qui vont pouvoir heurter d'autres satellites et ainsi de suite. Il va falloir que SpaceX crée le satellite qui débarasse les débris.

Citer
"I would say their failure rate is not egregious. It's not worse than anybody else's failure rates. The concern is that even a normal failure rate in such a huge constellation is going to end up with a lot of bad space junk."

Kessler syndrome

Named after NASA scientists Donald J. Kessler, who first proposed it in 1978, Kessler syndrome refers to the threat posed by collisions in orbit. These lead to catastrophic breakups that create more debris that will lead to further collisions and breakups, and so on. When one takes into account rates of failure and SpaceX's long-term plans for a "megaconstellation," this syndrome naturally rears its ugly head.

artiflo

  • Client RED by SFR fibre FttH
  • *
  • Messages: 245
Starlink - beta test & équipements
« Réponse #65 le: 27 octobre 2020 à 22:29:08 »
Apparemment les premiers envois ont été fait pour les nouveaux Beta tester, il n'y aurait pas de NDA cette fois-ci donc on va avoir des photos et vidéos.


e-TE

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 1 066
  • Déville-les-Rouen (76)
Starlink - beta test & équipements
« Réponse #66 le: 27 octobre 2020 à 23:19:37 »
Le taux de défaillance des satellites serait actuellement de 3%. Même pour des satellites low cost, c’est un chiffre considérable, surtout compte-tenu de leur âge. Bien entendu, on peut espère que le chiffre s’améliorera avec les satellites plus récents.
le 3% de perte est calculé en prenant en compte les 2 satellites de démo (qui ont permis d'obtenir les licences) et les 60 premiers satellites en "v0.9" qui sont tous en cours de désorbitages...
Si on reprend les chiffres des lancements de satellites "v1.x" on obtient :

Citer

En vrai :

   Launched   In-Orbit   Deorbited
Starlink-1   60           59           1
Starlink-2   60           58           2
Starlink-3   60           60           0
Starlink-4   60           59           1
Starlink-5   60           59           1
Starlink-6   60           60           0
Starlink-7   60           59           1
Starlink-8   58           58           0
Starlink-9   57           57           0
Starlink-10   58           58   0
Starlink-11   60           60   0
Starlink-12   60           60   0
Starlink-13   60           60   0
   773   767   0.78%
source : https://forum.hardware.fr/hfr/Discussions/Sciences/fusees-electron-cubesats-sujet_38009_1474.htm#t61089661

et sans compter les 120 derniers sat lancé...

sachant que dans ceux en cours de désorbitation, il y en a peut etre a fin de test... on sait que spacex a fait des tests avec certains sat pour vérifier leurs luminosités, des tests pour controler les montées/descentes d'orbites&co donc dur de savoir ceux qui sont défaillants et ceux qui sont volontairement sacrifiés... en tout cas, on est loin du 3% de déchets pour le moment ;)

Cochonou

  • Client Bbox fibre
  • *
  • Messages: 1 151
  • FTTH 2 Gb/s sur Saint-Maur-des-Fossés (94)
Starlink - beta test & équipements
« Réponse #67 le: 27 octobre 2020 à 23:36:32 »
Oui, assez surprenant comme calcul, quand on considère la source originelle.

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 5 106
Starlink - beta test & équipements
« Réponse #68 le: 28 octobre 2020 à 06:45:17 »
100$/mois, c'était le prix annoncé auparavant, comparable aux prix pratiqués aux US pour le câble. C'est le prix des antennes surtout qui est intéressant, 500$, et pas 3 ou 4000 € comme cela avait été envisagé ici ou là. Par contre, c'est probablement un prix à perte dans un premier temps, avec des prix censés baisser à l'avenir avec l'augmentation des volumes, et l''amélioration des technologies.
+1
Je pense exactement comme toi. Je pense qu'avec l'état de l'art des techno actuelles, le cout de production est plus élevé que ces 500$. Mais c'est un pari sur l'avenir. Sans doute le tarif qui colle avec un cout de production qu'ils auront dans 5 à 10 ans.

D'ailleurs, ils ont peut-être développé / fait développer des composants électroniques spécifiquement pour cette antenne. Les fameux déphaseurs RF capables de faire à la fois de l'émission et de la réception.
J'ai hâte de voir l'intérieur de cette antenne, si un béta testeur prend l'initiative de l'ouvrir.

Autre chose qu'il faudra surveiller : Est-ce que Starlink proposera dans quelques temps de grosses antennes et des connexions type "trunk", comme ça se fait avec du VSAT? C'est à dire des installations avec plus de débit, des modulations plus complexes, plus de "gain d'antenne", surtout dédiée à raccorder les entreprises, des antennes de téléphonie mobiles isolées, etc... C'est exactement comme ça que O3B a commencé. Ca me semble assez probable que Starlink propose ça. Reste à savoir s'ils le feront avec une grosse antenne "phased array", ou avec 2 grosses antennes motorisées comme O3B. 

Leon.

e-TE

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 1 066
  • Déville-les-Rouen (76)
Starlink - beta test & équipements
« Réponse #69 le: 28 octobre 2020 à 10:07:01 »
+1
Je pense exactement comme toi. Je pense qu'avec l'état de l'art des techno actuelles, le cout de production est plus élevé que ces 500$. Mais c'est un pari sur l'avenir. Sans doute le tarif qui colle avec un cout de production qu'ils auront dans 5 à 10 ans.

D'ailleurs, ils ont peut-être développé / fait développer des composants électroniques spécifiquement pour cette antenne. Les fameux déphaseurs RF capables de faire à la fois de l'émission et de la réception.
J'ai hâte de voir l'intérieur de cette antenne, si un béta testeur prend l'initiative de l'ouvrir.

Autre chose qu'il faudra surveiller : Est-ce que Starlink proposera dans quelques temps de grosses antennes et des connexions type "trunk", comme ça se fait avec du VSAT? C'est à dire des installations avec plus de débit, des modulations plus complexes, plus de "gain d'antenne", surtout dédiée à raccorder les entreprises, des antennes de téléphonie mobiles isolées, etc... C'est exactement comme ça que O3B a commencé. Ca me semble assez probable que Starlink propose ça. Reste à savoir s'ils le feront avec une grosse antenne "phased array", ou avec 2 grosses antennes motorisées comme O3B. 

Leon.
niveau coût, ils ont aussi fait comme pour les devs de leurs fusées, ou avec tesla, à réintégrer le maximum de la chaine de production en interne, et chercher les optimisations de coûts et d'assemblage, donc oui, hate de voir ce que ca va donner coté antenne, ce qu'ils ont abordées de manière différentes et/ou nouvelle pour optimiser les couts :)

artiflo

  • Client RED by SFR fibre FttH
  • *
  • Messages: 245
Starlink - beta test & équipements
« Réponse #70 le: 31 octobre 2020 à 10:11:16 »
Les équipements arrivent pour les participants à la beta privé étendue qui ne sont pas soumis à NDA



















Enfin les speedtest ont l'air de confirmer la communication de Starlink :





Edit : Photo de l'alimentation et du modem/routeur

underground78

  • Expert
  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 7 622
  • Orsay (91)
    • FreePON : suivi géographique du déploiement fibre EPON chez Free
Starlink - beta test & équipements
« Réponse #71 le: 31 octobre 2020 à 11:49:54 »
Pour les curieux ça serait AS14593.