Auteur Sujet: Altitude Infrastructure signe un nouveau RIP sur les Pyrénées-Orientales  (Lu 4031 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

tdamienjd

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 1 706
    • Twitter @tdamienjd
Altitude Infrastructure signe un nouveau RIP sur les Pyrénées-Orientales

C’est l’opérateur Altitude Infrastructure qui vient de gagner un des tous derniers départements non encore attribués, en tant que délégataire pour exploiter et commercialiser le RIP THD des Pyrénées-Orientales.

Altitude Infrastructure a été retenu dans les Pyrénées-Orientales, pour gérer la Délégation de Service Public en affermage, du réseau Très Haut Débit (fibre optique) qui sera construit par le département. Après l'Aude et une bonne partie de la région PACA, l'opérateur renforce sa présence dans le Sud.

C'est vendredi 9 mars, que David El Fassy (Président d'Altitude Infrastructure) et Hermeline Malherbe (Présidente du Département des Pyrénées-Orientales) ont signé cette DSP relative à l'exploitation et la commercialisation du réseau Très Haut Débit départemental du 66.

Un réseau neutre et ouvert qui pourra accueillir l'ensemble des opérateurs d'offres pour les marchés du grand public et des professionnels (et des établissements publics). Etaient également présents Régis Baudoin, Directeur de la Mission France Très Haut Débit, Jacques Cresta, Conseiller régional Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et Philippe Vignes, Préfet du Département des Pyrénées-Orientales.

Un contrat de DSP en affermage pour 15 ans

Zone AMIIPour ce contrat d'aménagement numérique des Pyrénées-Orientales en Très Haut Débit, il s'agit d'une délégation dite 'en affermage'. C'est donc la collectivité qui assure la majeure partie de l'investissement. Elle construit également le réseau fibre optique. Altitude Infrastructure, en tant que 'fermier' (prestataire) exploite et commercialise les offres sur ce réseau.

Il reverse une partie de ses revenus aux département/collectivités sous forme de redevance d'exploitation,

L'opérateur AI (Altitude Infrastructure) investira 54 M€ sur le projet, qui a un coût global estimé à 155 M€. Les autres investisseurs seront l'État, l'Europe, le Conseil départemental des Pyrénées-Orientales et la Région Occitanie.

150 000 prises d'ici 2022 en phase 1, et 100% fibre au final !

Dans un premier temps, une phase de 150 000 locaux, foyers et établissements publics sera engagée pour ce déploiement de la fibre optique. Cela représentera environ 75% des prises en zone d'initiative publique qui seront raccordables en FttH (et FttE). Sera concernée à terme la totalité de la zone, soit 190 communes. Ceci hors Communauté urbaine de Perpignan, qui regroupe 202 200 habitants.

Dès 2019, les premiers usagers pourront bénéficier des avantages du Très Haut Débit par la fibre optique de ce réseau. Le RIP représentera au global environ la moitié des habitants du département.

David El Fassy déclare :

« Aujourd'hui, le département des Pyrénées-Orientales s'inscrit dans un avenir numérique équitable et pérenne. Il fait le choix du 100% fibre pour l'ensemble de ses administrés sur la zone RIP, et nous nous engageons à l'accompagner pour atteindre cet objectif ambitieux. Altitude Infrastructure se réjouit de cette nouvelle marque de confiance en Occitanie, une région où notre implantation est de plus en plus marquée, notamment avec l'obtention récente du marché de l'Aude, et où nous souhaitons renforcer notre présence ».


Source : Degroupnews, 12/03/2018

tdamienjd

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 1 706
    • Twitter @tdamienjd
Altitude Infrastructure signe un nouveau RIP sur les Pyrénées-Orientales
« Réponse #1 le: 25 avril 2018 à 10:11:12 »
Altitude Infrastructure retenu dans les Pyrénées-Orientales pour la DSP relative à l’exploitation et la commercialisation du réseau Très Haut Débit départemental

Hermeline Malherbe, Présidente du Département des Pyrénées-Orientales et David El Fassy, Président de l’opérateur Altitude Infrastructure ont signé, vendredi 9 mars 2018, la Délégation de Service Public relative à l’aménagement numérique des Pyrénées-Orientales en Très Haut Débit, en présence de Régis Baudoin, Directeur de la Mission France Très Haut Débit, de Jacques Cresta, Conseiller régional Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et de Philippe  Vignes, Préfet du Département des Pyrénées-Orientales.

Les premiers usagers pourront bénéficier des avantages du Très Haut Débit dès 2019. D’ici 2022, fin de la première phase de déploiement, 150 000 foyers et entreprises situés en zone RIP seront raccordables en FTTH, soit une couverture de 75% de cette zone. À terme, l’intégralité de la zone RIP sera desservie en fibre optique (190 communes du département - hors Communauté urbaine de Perpignan - regroupant 202 200 habitants sur un territoire de 3 461 km²).

Pour ce projet, attribué sous la forme d’un contrat d’affermage d’une durée de 15 ans, Altitude Infrastructure a su répondre aux attentes de la collectivité par son positionnement d’opérateur industriel de proximité. Il a ainsi été retenu pour assurer l’exploitation, la maintenance et la commercialisation de ce réseau Très Haut Débit. Il investit 54 M€ dans ce projet d’un coût global de 155 millions d’euros, aux côtés du Conseil départemental des Pyrénées-Orientales, de la Région Occitanie, de l’État et de l’Europe.

« Aujourd’hui, le département des Pyrénées Orientales s’inscrit dans un avenir numérique équitable et pérenne. Il fait le choix du 100% fibre pour l’ensemble de ses administrés sur la zone RIP, et nous nous engageons à l’accompagner pour atteindre cet objectif ambitieux. Altitude Infrastructure se réjouit de cette nouvelle marque de confiance en Occitanie, une région où notre implantation est de plus en plus marquée, notamment avec l’obtention récente du marché de l’Aude, et où nous souhaitons renforcer notre présence » explique David El Fassy.


Source : Communiqué, Altitude Infrastructure, 12/03/2018

Eddystone

  • Client NRJ Mobile
  • *
  • Messages: 18
Altitude Infrastructure signe un nouveau RIP sur les Pyrénées-Orientales
« Réponse #2 le: 13 janvier 2019 à 16:32:48 »
Reste à voir si c'est réellement une bonne nouvelle.

La région PACA vient de retirer à Altitude Infrastructure la DSP et avait lancé une consultation AMEL qui a été remportée par SFR pour fibrer le territoire en dehors des zones AMII.
Le motif de la rupture est le retard considérable pris par Altitude Infrastructure dans la réalisation du déploiement.

Si Altitude Infrastructure mets autant de bonne volonté à fibrer les RIP en PO (qui est déjà l'un des derniers département à être attribué) qu'en région PACA, certains ne sont pas près de voir arriver la fibre.

Damien

  • AS24904 mémoire vive de K-Net depuis 2010 / dev SI
  • Expert
  • *
  • Messages: 1 829
    • K-Net.fr
Altitude Infrastructure signe un nouveau RIP sur les Pyrénées-Orientales
« Réponse #3 le: 13 janvier 2019 à 17:38:40 »
Altitude fait correctement son taf. Aucune idée de la vraie raison de l'AMEL sur la PACA (et encore j'ai cru comprendre que ça concernait qu'une petite zone) mais aucune raison de craindre que ça ait un impact ailleurs

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 8 586
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
Altitude Infrastructure signe un nouveau RIP sur les Pyrénées-Orientales
« Réponse #4 le: 13 janvier 2019 à 18:13:25 »
Altitude Infrastructure est en particulier présent sur ce qui doit être le plus grand RIP de France, la région Grand Est, avec je crois 900.000 lignes à construire, donc j'espère quand même qu'ils ont quelques moyens pour déployer et essayer de tenir les délais contractuels.

Bon, comme les autres, ils ont peut-être du mal à recruter les techniciens fibre en nombre suffisant. Et il y a aussi le problème de la pénurie de fibres, surtout si elles n'ont pas été commandées suffisamment en avance.

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 36 247
  • FTTH 1000/500 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Altitude Infrastructure signe un nouveau RIP sur les Pyrénées-Orientales
« Réponse #5 le: 13 janvier 2019 à 18:15:26 »
Aucune idée de la vraie raison de l'AMEL sur la PACA (et encore j'ai cru comprendre que ça concernait qu'une petite zone)
Retard visiblement, et ça ne concerne pas tout ce qui n'est pas AMII et pas encore construit ? (peut-être pas une si petite zone que ça à l'échelle de 3 départements)

Et il y a aussi le problème de la pénurie de fibres, surtout si elles n'ont pas été commandées suffisamment en avance.
C'est encore un sujet ça ?

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 8 586
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
Altitude Infrastructure signe un nouveau RIP sur les Pyrénées-Orientales
« Réponse #6 le: 13 janvier 2019 à 18:17:00 »
C'est encore un sujet ça ?

Je ne sais pas. Je n'ai encore rien lu qui disait que cette pénurie était terminée.

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 36 247
  • FTTH 1000/500 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Altitude Infrastructure signe un nouveau RIP sur les Pyrénées-Orientales
« Réponse #7 le: 13 janvier 2019 à 18:18:20 »
Tout comme on ne lit plus trop rien disant que ça perdure. Mystère...

Damien

  • AS24904 mémoire vive de K-Net depuis 2010 / dev SI
  • Expert
  • *
  • Messages: 1 829
    • K-Net.fr
Altitude Infrastructure signe un nouveau RIP sur les Pyrénées-Orientales
« Réponse #8 le: 13 janvier 2019 à 19:00:50 »
Altitude Infrastructure est en particulier présent sur ce qui doit être le plus grand RIP de France, la région Grand Est, avec je crois 900.000 lignes à construire, donc j'espère quand même qu'ils ont quelques moyens pour déployer et essayer de tenir les délais contractuels.

Bon, comme les autres, ils ont peut-être du mal à recruter les techniciens fibre en nombre suffisant. Et il y a aussi le problème de la pénurie de fibres, surtout si elles n'ont pas été commandées suffisamment en avance.

C'est pas NATHD le plus grand RIP de France ?

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 8 586
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
Altitude Infrastructure signe un nouveau RIP sur les Pyrénées-Orientales
« Réponse #9 le: 13 janvier 2019 à 19:27:17 »
Si je me fie à cet article de La Tribune, il y aurait 450.000 lignes à déployer sur le RIP Nouvelle-Aquitaine, soit deux fois moins que le RIP Grand-Est ? (A vérifier le chiffre pour Grand-Est...).

https://objectifaquitaine.latribune.fr/innovation/2018-03-23/tres-haut-debit-sept-departements-de-nouvelle-aquitaine-presentent-leur-reseau-de-fibre-optique-772875.html

P.S : pour Grand-Est, cela semble se confirmer :
Citer
Une tranche ferme : portant sur environ 3 600 communes et 830 000 prises


https://www.grandest.fr/tres-haut-debit/tres-haut-debit-territoires-grand/

Eddystone

  • Client NRJ Mobile
  • *
  • Messages: 18
Altitude Infrastructure signe un nouveau RIP sur les Pyrénées-Orientales
« Réponse #10 le: 13 janvier 2019 à 19:32:27 »
Concernant les déboires d'Altitude Infrastructure en PACA, l'article de ZDNet est intéressant : https://www.zdnet.fr/actualites/fibre-les-hautes-alpes-ejectent-altitude-infrastructure-pour-sfr-39878495.htm

La région PACA a peut-être vu l'opportunité avec l'AMEL de ne pas avoir à investir, puisque SFR financera le déploiement avec ses propres deniers.

J'aime beaucoup la dernière phrase de l'article qui laisse à penser que le plus gros problème reste peut-être le fonctionnement des RIP en eux-mêmes...

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 8 586
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
Altitude Infrastructure signe un nouveau RIP sur les Pyrénées-Orientales
« Réponse #11 le: 13 janvier 2019 à 20:16:53 »
J'aime beaucoup la dernière phrase de l'article qui laisse à penser que le plus gros problème reste peut-être le fonctionnement des RIP en eux-mêmes...

La comparaison avec les autoroutes n'est certainement pas la meilleure. Les autoroutes rapportaient des centaines de millions d'euros pas an à l'état. Et depuis, les coûts des péages n'ont fait qu'augmenter. Contrairement aux telecoms, il n'y a pas de concurrence sur le marché des autoroutes, on est obligé de prendre celles de la région où on circule.

De même, l'état reçoit des dividendes des résultats d'Orange.

Par contre, structurellement (zones basse densité, zones plus denses, villes moyennes, reprises par le privé, comme dans l'Ain), je ne suis pas sûr que les RIPs soient rentables. S'il faut que le public éponge, effectivement ce n'est pas bon pour les finances publiques.

 

Mobile View