Auteur Sujet: RIP 64  (Lu 16839 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 34 794
  • FTTH 1000/250 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
RIP 64
« Réponse #60 le: 29 janvier 2019 à 17:48:12 »
Les coûts de construction identiques
Faut voir...

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 057
  • Vierzon (18)
RIP 64
« Réponse #61 le: 30 janvier 2019 à 08:59:22 »
Merci pour l'info. La Scopelec a l'air d'être un partenaire majeur d'Orange, je ne doute pas de leur capacité à déployer vite et bien.

Mais pour être malicieux, j'imagine qu'Orange avait également utilisé la Scopelec pour répondre à l'appel d'offre, du coup j'aurais bien aimé être une petite souris pour comprendre comment SFR a su être moins cher qu'Orange pour gagner l'appel d'offre.

Les coûts de construction identiques, ça veut dire que ce sont les coûts de maintenance et d'exploitation qui sont réduits (j'imagine que le prix de location de la fibre pour l'abonné final est régulé par l'ARCEP), que la marge est moindre, que peut être ils ont eu de meilleurs investisseurs ou alors que les coûts fixes sont moins chers (prix du matériel, des équipes d'offre, etc.).

Enfin bref, j'aurais aimé être une petite souris ;)

De mémoire très peu choses séparaient les trois finalistes (Axione, Orange et SFR Collectivités) mais SFR Collectivités a été choisi car elle avait mis un peu plus d'argent que les autres pour pour la DSP.

simonmb

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 242
  • FFTH dans le 92 + FTTNRA dans le 32, 59 et 64
RIP 64
« Réponse #62 le: 30 janvier 2019 à 19:56:35 »
Et surtout ne pas oublier que SFR Collectivité est l'opérateur en charge du RIP 1 sous le nom de IRIS 64. RIP qui a plutôt bien marché chez nous.

tdamienjd

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 1 575
    • Twitter @tdamienjd
RIP 64
« Réponse #63 le: 07 février 2019 à 15:34:10 »
Signature de THD64 : La Fibre pour 100% des Basques et des Béarnais d’ici 2023

Une convention de Délégation de Service Public qui scelle le partenariat entre le Conseil Départemental des Pyrénées-Atlantiques et SFR

Jean-Jacques Lasserre, Président du Conseil Départemental des Pyrénées-Atlantiques, Alain Weill Président Directeur Général de Altice France pour SFR Collectivités et Patrick Drahi, Président Fondateur d’Altice officialisent aujourd’hui la signature de la Délégation de Service Public relative à la mise en place du réseau Très Haut Débit des Pyrénées-Atlantiques et permettant l’accès au Très Haut Débit via la Fibre Optique sur l’ensemble du territoire départemental.

Attribuée lors du vote du Conseil Départemental du 23 novembre dernier, le Conseil Départemental des Pyrénées-Atlantiques et SFR Collectivités officialisent ce jour la signature de la Délégation de Service Public concessive d’une durée de 25 ans.

Cette signature permet la création de la société de projet « THD64 » dont le rôle est d’assurer la conception, le financement, la construction, la commercialisation, l’exploitation et la maintenance du réseau à Très Haut Débit des Pyrénées-Atlantiques. SFR Collectivités participera au capital social de « THD64 » au titre d’actionnaire unique.

Durant les cinq prochaines années, plus de 226 500 prises FTTH* seront construites sur l’ensemble du territoire de Pyrénées-Atlantiques ainsi que 68 Nœud de Raccordement Optique (NRO) pour permettre leur connexion.

Le réseau Très Haut Débit pour les Pyrénées-Atlantiques desservira, d’ici 2023, plus de 226 500 foyers, établissements publics et entreprises d’ici 2023. Un million de kilomètres de Fibre Optique seront nécessaires à son déploiement sur l’ensemble des Pyrénées-Atlantiques.

Le premier établissement et les raccordements clients mobiliseront 315 millions d’euros d’investissement, dont 45,2 millions d’euros de subvention publique (soit 14 % du coût d’investissement). L’investissement total porté par SFR Collectivités et sa filiale « THD64 » sur la durée totale de la Délégation de Service Public est de 377 millions d’euros. Ce projet ambitieux vise à couvrir 100% du territoire en Fibre Optique au cours des cinq prochaines années.

Pour un département des Pyrénées Atlantiques attractif, innovant et solidaire

Le Département des Pyrénées-Atlantiques a fixé les priorités de déploiement :
-  opérer un déploiement progressif et homogène par EPCI (intercommunalité) en respectant les sites prioritaires déterminés,
- donner la priorité aux zones mal desservies en Haut Débit,
-  favoriser un aménagement du territoire qui développe les zones d’activités économiques pour que les entreprises puissent y prospérer et créer de l’emploi.

Ce vaste chantier, en phase « travaux » dès 2019, va aussi dynamiser l’économie locale. En effet, SFR s’est engagé à faire appel à des entrepreneurs locaux, ainsi qu’aux acteurs départementaux de l’emploi, de la formation et de l’insertion. Ce sont près de 59 000 heures de formation et de 275 000 heures d’insertion qui seront dispensées. Plus de 75% du volume des travaux du chantier seront confiés à des entreprises locales, dont une large part à des PME et notamment au GIE TEPCO et au Groupe SCOPELEC, en vue de la création de 200 nouveaux emplois.
Aujourd’hui une nouvelle étape est franchie par le Département des Pyrénées-Atlantiques aux côtés des communes, des intercommunalités, de la Région Nouvelle Aquitaine, de SFR et de l’Etat, pour accompagner tous les Basques et le Béarnais sur le chemin du Très Haut Débit

Quel réseau va construire et commercialiser « THD64 » ?

« THD64 »
déploiera un réseau en Fibre Optique à Très Haut Débit, appelé aussi réseau FTTH, qui sera déployé jusqu’à l’intérieur des bâtiments (foyers, entreprises, administrations, établissements scolaires, …). Le débit du réseau offert par « THD64 » ira jusqu’à 1Gbit/s, soit 60 fois plus rapide que le réseau ADSL actuel.

100% du territoire sera desservi par « THD64 ».

226 490 prises FTTH seront construites selon le calendrier suivant :
- 2019 : 28 645 prises
- 2020 : 60 645 prises
- 2021 : 58 741 prises
- 2022 : 59 436 prises
- 2023 : 19 023 prises (fin du déploiement).

Le réseau de « THD64 » est dimensionné pour permettre d’intégrer les constructions de nouveaux logements prévus pendant la période des travaux.


Communiqué de presse, SFR, 07/02/2019


Hjmz

  • Client SFR adsl
  • *
  • Messages: 36
RIP 64
« Réponse #65 le: 07 février 2019 à 22:38:21 »
plus qu une carte .......

bonny_pau_es

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 21
  • Jurançon (64)
RIP 64
« Réponse #66 le: 08 février 2019 à 00:36:14 »
J'espère que le pays basque ne sera pas prioritaire !

nico4664

  • Client FAI autre
  • *
  • Messages: 3
RIP 64
« Réponse #67 le: 08 février 2019 à 14:20:19 »
Il y a bien une carte de déploiement disponible. Elle est dans le communiqué de presse de SFR, voir en fin de post de tdamienjd ci-dessus. :)

Hjmz

  • Client SFR adsl
  • *
  • Messages: 36
RIP 64
« Réponse #68 le: 08 février 2019 à 14:27:22 »
c est la carte du réseau y a pas de date  pour l instant ;) et en plus a heure ou on est le site officiel  n est pas encore lancer
https://lafibre64.fr/

mais bon sa ne devrai plus tarder ;)

simonmb

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 242
  • FFTH dans le 92 + FTTNRA dans le 32, 59 et 64
RIP 64
« Réponse #69 le: 08 février 2019 à 19:42:27 »
Bonsoir ! J'espère qu'on aura une idée sur les NRO déployés jalon par jalon. Pour ma part j'espère que celui nommé OUS dans la carte du communiqué sera l'un des premiers ! :)

Hjmz

  • Client SFR adsl
  • *
  • Messages: 36
RIP 64
« Réponse #70 le: 08 février 2019 à 19:45:41 »
i y a eu eu une interview de jean jacques lasserre sur france bleu il explique qui travaille sur la carte et quel sera bientot dispo
https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/pyrenees-atlantiques-la-fibre-optique-sera-deployee-dans-tout-le-departement-d-ici-2023-1549569936#

ps le podcast du bas de la page

mduchesn

  • Artisan des Territoires Durables
  • Expert
  • *
  • Messages: 503
  • 64400
    • Ma Face De Bouc
RIP 64
« Réponse #71 le: 09 février 2019 à 16:00:52 »
Merci pour l'info. La Scopelec a l'air d'être un partenaire majeur d'Orange, je ne doute pas de leur capacité à déployer vite et bien.
Mais pour être malicieux, j'imagine qu'Orange avait également utilisé la Scopelec pour répondre à l'appel d'offre, du coup j'aurais bien aimé être une petite souris pour comprendre comment SFR a su être moins cher qu'Orange pour gagner l'appel d'offre.

1. Scopelec a été "imposée" par le CD64. En effet, sans ce contrat, la coopérative fermait ses portes - ou à tout le moins aurait dû licencier.
2. Contrairement à ce que semble affirmer l'article, Scopelec est seulement responsable à 100% des études. La construction du GC et le déploiement des réseaux est répartie sur les membres initiaux du groupement.
3. Scopelec n'a AUCUNE compétence ni ressources Fibre sur le 64. Et encore moins en Etudes...

Les coûts de construction identiques, ça veut dire que ce sont les coûts de maintenance et d'exploitation qui sont réduits (j'imagine que le prix de location de la fibre pour l'abonné final est régulé par l'ARCEP), que la marge est moindre, que peut être ils ont eu de meilleurs investisseurs ou alors que les coûts fixes sont moins chers (prix du matériel, des équipes d'offre, etc.).
Orange était 3ème. La décision s'est jouée entre SFR Coll. et Axione.

 

Mobile View