Auteur Sujet: Politique de peering des opérateurs (peering policy)  (Lu 24555 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

corrector

  • Invité
Politique de peering des opérateurs (peering policy)
« Réponse #12 le: 23 décembre 2013 à 21:13:48 »
Quels FAI ont des IP organisées proprement par zones géographiques?

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 30 778
  • FTTH 300Mbps sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Politique de peering des opérateurs (peering policy)
« Réponse #13 le: 23 décembre 2013 à 22:21:26 »
Tu entends par là, un FAI qui aurait des gros blocs d'IP par région ? Ou juste un FAI qui sait annoncer les IPs liées à une région sans problème ?

Le premier ça risque d'être compliqué, surtout avec la rareté des ipv4. Le second par contre ça doit se trouver.

corrector

  • Invité
Politique de peering des opérateurs (peering policy)
« Réponse #14 le: 24 décembre 2013 à 07:45:42 »
Tu entends par là, un FAI qui aurait des gros blocs d'IP par région ?
Oui, en ayant prévu ça depuis le départ.

Ou juste un FAI qui sait annoncer les IPs liées à une région sans problème ?

Le premier ça risque d'être compliqué, surtout avec la rareté des ipv4. Le second par contre ça doit se trouver.
Cela pourrait exister, ou on en connait?

Marin

  • Client Bbox vdsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 2 745
  • île-de-France
Politique de peering des opérateurs (peering policy)
« Réponse #15 le: 24 décembre 2013 à 08:04:20 »
Free et Bouygues en ADSL dégroupé ont des blocs d'adresses IP fixes organisés par DSLAM, donc par NRA, ce qui est tout de même assez précis géographiquement. Il doit être possible de les regrouper.

Pour les autres qui ont des blocs d'adresses IP dynamiques qui dépendent du BAS, c'est beaucoup plus vague mais ça peut donner une idée vague de la situation géographique.

Darafaeli

  • Expert déploiement Free
  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 90
Politique de peering des opérateurs (peering policy)
« Réponse #16 le: 24 décembre 2013 à 11:53:27 »
Free peut le faire effectivement, en tout cas c'était clairement possible dans la peering policy que j'ai postée un peu plus haut.

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 30 778
  • FTTH 300Mbps sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Politique de peering des opérateurs (peering policy)
« Réponse #17 le: 24 décembre 2013 à 14:11:42 »
Pour les autres qui ont des blocs d'adresses IP dynamiques qui dépendent du BAS, c'est beaucoup plus vague mais ça peut donner une idée vague de la situation géographique.
Est-ce que c'est si vague que ça ? Il n'est pas prévu d'avoir des échanges entre les opérateurs au sein d'un NRA donc pas de grosse utilité.

Marin

  • Client Bbox vdsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 2 745
  • île-de-France
Politique de peering des opérateurs (peering policy)
« Réponse #18 le: 24 décembre 2013 à 14:21:26 »
Tout dépend de la répartition des POP contenant les BAS sur le territoire.

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 30 778
  • FTTH 300Mbps sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Politique de peering des opérateurs (peering policy)
« Réponse #19 le: 24 décembre 2013 à 14:23:27 »
Chez Orange si je ne m'abuse on a le BAS dans le reverseDNS. Et il me semble qu'ils en ont en gros par région. Auquel cas c'est bien suffisant.

Marin

  • Client Bbox vdsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 2 745
  • île-de-France
Politique de peering des opérateurs (peering policy)
« Réponse #20 le: 24 décembre 2013 à 14:29:25 »
Effectivement, la ville et le numéro du BAS sont présents dans le reverse DNS ainsi que dans le whois. Il y a environ 35 villes, la liste : http://www.orange.com/fr/content/download/3663/33613/version/1/file/plaques_et_points_de_collecte_avril2012.pdf section « Liste des sites France Télécom de raccordement pour DSL Collect IP » (il y a même les adresses des centres hébergeant les équipements).

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 28 057
    • Twitter LaFibre.info
Politique de peering des opérateurs (peering policy)
« Réponse #21 le: 24 décembre 2013 à 14:37:43 »
C'est drôle de mettre "Toute reproduction ou representation integrale ou partielle des informations faite sans le consentement prealable et ecrit de France Telecom est illicite. Cette reproduction ou representation, par quelque procede que ce soit, constituerait donc une contrefacon sanctionnee par les articles L.335-2 et suivants du code la propriété intellectuelle" sur un document exposé de façon publique sur Internet...

C'est clair que les adresses indiquées sont stratégiques. Pour l'ile de France la collecte se fait au centre de supervision de la région 01 : 92 bd Kellermann 75013 Paris. Un véritable bunker  en sous-sol que j'ai eu la chance de visiter (sans prendre de photos).

tit91

  • Expert Orange
  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 531
Politique de peering des opérateurs (peering policy)
« Réponse #22 le: 25 décembre 2013 à 22:09:08 »
Ça fait quelques années que cette activité de supervision a été déplacée.
Pour l'ile de France la collecte se fait au centre de supervision de la région 01 : 92 bd Kellermann 75013 Paris.

Cette activité a quitté le site il y a une bonne décennie.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 28 057
    • Twitter LaFibre.info
Politique de peering des opérateurs (peering policy)
« Réponse #23 le: 07 septembre 2015 à 15:35:41 »
Orange va publier une nouvelle version de la Peering Policy de l'AS3215.
Il permet de peerer (un peu) plus facilement.

Voici le PDF en avant-première :
Orange - AS3215 (2015)


Les changements sont peu nombreux, on note par un changement des sites où le peering est possible avec AS3215, avec l'arrivé de 10 sites où Orange héberge ses routeurs.
Les sites publics type TH2 sont "selon étude de faisabilité et accord préalable d’Orange France", il est donc recommandé de se connecter directement aux sites d'Orange.

Il est maintenant possible de peerer avec Orange AS3215 sur le GIX EQUINIX-IX Paris, mais a condition de respecter les régles de Trafic minimum et ration qui restent inchangé : Le Trafic minimum d’un Peering en Métropole doit être d’au moins 5 Gbit/s (déterminé par la méthode du 95e percentile mensuel) dans le sens le plus élevé, avec un Ratio maximum de Trafic Entrant qui ne doit pas excéder 1,5:1.

Par ailleurs, le paragraphe suivant, fort contraignant, a été supprimé :
Les  candidats  au  Peering  Métropole  doivent  posséder des  nœuds   de  réseaux  (en  tant  que propriétaire  ou  locataire  d’une  infrastructure  supportant  les  offres  de  services  d’une  capacité  d’au moins  10  Gbps  pour  les  liens  IP  principaux,  ainsi  que  des  clients  finaux  IP,  dans  les  cinq  (5) communautés urbaines suivantes : Paris, Lyon, Marse
ille, Toulouse et Lille.
Les  candidats  doivent  être  capables  de  transporter le  trafic  IP  sur  des  infrastructures  en  propres  ou louées vers les cinq (5) communautés urbaines citée s ci-dessus.


Dans les DOM, on note l'arrivé de l'AS3215 sur les GIX GUYANIX  et MARTINIX  en plus de REUNIX. 100 Mb/s suffisent pour peerer avec AS3215 dans les DOM, avec en plus un ratio plus permissif, de 2:1.

La sécurisation et la répartition des coûts ne changent pas :
Pour des raisons de sécurisation, le partenaire de Peering devra être interconnecté avec Orange AS 3215 via au moins deux liens dédiés et sur des équipements distincts.

Dans le cas où des infrastructures d’interconnexion seraient nécessaires, les deux parties s’engagent à prendre en charge équitablement les coûts associés à ces infrastructures d’interconnexion. Dans ce cas, tous les coûts associés aux raccordements doivent être supportés, sauf exception et/ou accords entre les parties, par la partie les ayant commandés.




L'ancienne version :
Orange - AS3215 (2009 - 2015)

 

Mobile View