Auteur Sujet: GGC (Google Global Cache) chez Free  (Lu 29333 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

BadMax

  • Client Free adsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 3 471
  • Malissard (26)
GGC (Google Global Cache) chez Free
« Réponse #48 le: 17 mars 2015 à 21:45:46 »
C'est bien foutu, ça veut dire que Google gère le choix du serveur en fonction de l'IP qui interroge la page web donc ?

J'en ai déduis la meme chose.

BadMax

  • Client Free adsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 3 471
  • Malissard (26)
GGC (Google Global Cache) chez Free
« Réponse #49 le: 17 mars 2015 à 21:54:11 »
Marseille UP
# mtr -4rwc 10 r4---sn-4gxx-hgnl.googlevideo.com
HOST: tao                                             Loss%   Snt   Last   Avg  Best  Wrst StDev
  1.|-- 78.228.245.254                                   0.0%    10   20.2  20.6  19.5  21.6   0.6
  2.|-- 213.228.33.126                                   0.0%    10   22.3  21.3  19.7  22.7   1.1
  3.|-- andancette-4k-1-v802.intf.routers.proxad.net     0.0%    10   22.3  21.8  20.9  23.2   0.6
  4.|-- lyon-6k-1-v812.intf.routers.proxad.net           0.0%    10   26.3  24.1  21.7  26.3   1.6
  5.|-- marseille-6k-1-po50.intf.routers.proxad.net      0.0%    10   26.8  29.0  26.6  31.3   1.5
  6.|-- marseille-crs8-2-be1000.intf.routers.proxad.net  0.0%    10   27.6  29.1  27.6  31.2   1.2
  7.|-- g-pni-mrs-2.routers.proxad.net                   0.0%    10   27.3  26.6  25.3  27.4   0.7
  8.|-- 64.15.118.47                                     0.0%    10   26.3  27.3  25.9  31.0   1.5

giant jack

  • Expert Free
  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 50
GGC (Google Global Cache) chez Free
« Réponse #50 le: 18 mars 2015 à 08:43:15 »
Mettons un peu de douceur dans ce monde de brutes



 ::)

Cochonou

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • *
  • Messages: 904
  • FTTLA 100 Mb/s sur Saint-Maur-des-Fossés (94)
GGC (Google Global Cache) chez Free
« Réponse #51 le: 18 mars 2015 à 23:21:59 »
Citer
Pas freebox replay en particulier, mais tous les services replay (box, Pc, iPad, smartphone,) ont explosé
Il y a d'ailleurs eu une dépèche AFP récemment sur le sujet:

(AFP) - Le nombre de Français qui regardent des programmes en replay (différé) a presque doublé en six mois, à plus de 4 millions, une pratique particulièrement répandue chez les 15-24 ans, selon une étude de l'institut Médiamétrie publiée mercredi.

Entre octobre et décembre, 8,1% des Français ont regardé chaque jour la télévision en différé -- pour une durée moyenne de 1h30 chaque jour --, soit 4,2 millions de personnes, contre 2,2 millions lors de la précédente étude menée d'avril à juin.

Cette progression, qui traduit une nette évolution des pratiques, s'explique notamment par une offre de programmes de plus en plus étoffée, sur les sites et plateformes dédiées comme sur les boxes.

Les 15-24 ans sont les plus nombreux à recourir à ce mode de visionnage : près de 15% le pratiquent au quotidien, pendant près de 1h40 en moyenne. Les femmes de moins de 50 ans (12,8%) et les CSP+ (11%) en sont également très friands.

Plus de la moitié (57%) des adeptes du replay visionnent ces programmes sur leur téléviseur, contre 31% sur leur ordinateur, 9,5% sur leur tablette et moins de 5% sur leur smartphone, précise l'étude. Les séries figurent en tête des programmes les plus prisés.

Une pratique qui ne nuit cependant pas à la télévision en direct. "La +catch-up+ (ou replay) ne cannibalise pas l'audience en direct du média, elle y contribue. C'est une béquille, une roue de secours à la consommation du média en live", explique Jean-Pierre Panzani, directeur marketing et développement du département TV de Médiamétrie.

Ainsi, plus de 82% des adeptes du replay l'utilisent pour "voir un programme qu'ils ont manqué et 30% pour revoir un contenu", indique Médiamétrie.

Cette étude a été réalisée au téléphone entre octobre et décembre 2014 auprès de 9.400 personnes âgées de 15 ans et plus.


http://teleobs.nouvelobs.com/actualites/20150318.OBS4891/la-television-en-replay-s-impose-sur-tous-les-ecrans.html

BadMax

  • Client Free adsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 3 471
  • Malissard (26)
GGC (Google Global Cache) chez Free
« Réponse #52 le: 19 mars 2015 à 19:42:31 »
Tests de visionnage de vidéos 1080p, les serveurs suivant ont été utilisés (certains plusieurs fois)
r1---sn-4gxx-hgnl.googlevideo.com -> GGC Free MRS
r2---sn-4gxx-hgne.googlevideo.com -> GGC Free MRS
r3---sn-4gxx-hgne.googlevideo.com -> GGC Free MRS
r3---sn-4gxx-hgnl.googlevideo.com -> GGC Free MRS
r6---sn-4gxx-hgnl.googlevideo.com -> GGC Free MRS
r7---sn-4gxx-hgnl.googlevideo.com -> GGC Free MRS
r8---sn-4gxx-hgne.googlevideo.com -> GGC Free MRS
r8---sn-4gxx-hgnl.googlevideo.com -> GGC Free MRS

Bref, ça s'est bien rempli.


CariBoo

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 266
  • Les Ulis (91)
GGC (Google Global Cache) chez Free
« Réponse #53 le: 19 mars 2015 à 21:30:09 »
Oui .. c'est vrai, aucun doute, c'est en progrès jour après jour ..
Pour le 1080, ça passe nickel, pour le 4K .. ce n'est pas encore dans le cache, par contre, désormais ça passe et c'est fluide ..
(test réalisé avec une connexion Free FTTH)

afenioux

  • Expert HOPUS
  • Expert
  • *
  • Messages: 8
  • /proc/sys/net admin at HOP/US
    • @afenioux
GGC (Google Global Cache) chez Free
« Réponse #54 le: 27 mars 2015 à 18:41:53 »
C'est bien foutu, ça veut dire que Google gère le choix du serveur en fonction de l'IP qui interroge la page web donc ?

Hello,

Il me semble que pour tous les serveurs de cache, le principe est que l'ISP dédie au CDN une plage de son réseau qui est annoncée sur internet. Tous les serveurs installés chez l'ISP ont une connectivité internet, ce qui permet de remplir les serveurs de cache.

Pour les GGC, Google connait les réseaux de l'opérateurs vers lequel il peut rediriger les clients via BGP.
C est donc bien en fonction de l'IP source qui fait la demande que l'IP d'un serveur de cache (ou pas) est renvoyée.
 Cette "redirection" se fait dans la page que tu charges (des utilisateur d'ISP différents ayants des GGC auront donc des URL différentes).

C est la différence avec les CDN de type Akamai qui ne connaissent que l'IP du DNS qui fait la demande, ici, c est lorsque l'utilisateur demande (généralement via le Resolver de l'ISP) a résoudre le nom du serveur possédant le contenu que la réponse DNS varie.
Si l'utilisateur utilise 8.8.8.8 comme DNS, alors ils ne peuvent pas savoir sur quel cache le renvoyer, la granularité est beaucoup moins fine, mais la techo "DNS based" permet de ne pas modifier les pages en fonction des clients.

Avec un cache de type GGC, il est possible de faire plusieurs pools géographiquement distribués dans le réseau d'un ISP, alors qu'avec un DNS based il faudrait que les clients de ce meme ISP aient des serveurs DNS différents suivant leur répartition géographique.
« Modifié: 27 mars 2015 à 22:03:04 par afenioux »

cali

  • Officiel Ukrainian Resilient Data Network
  • Fédération FDN
  • *
  • Messages: 2 123
    • Ukrainian Resilient Data Network
GGC (Google Global Cache) chez Free
« Réponse #55 le: 27 mars 2015 à 19:14:08 »
Bon bah moi je préfère faire du peering.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 33 946
    • Twitter LaFibre.info
GGC (Google Global Cache) chez Free
« Réponse #56 le: 27 mars 2015 à 19:23:33 »
Pour Google : Un pool de client va toujours sur le même GGC ?

Chaque GGC fait 30 Gb/s donc il faut régulièrement supprimer des clients du GGC, au fur et a mesure que le débit de chaque client augmente ?

La technologie d'Akamai permet pourtant de gérer le débordement : Akamai met le trafic sur un premier cache puis quand le lien est plein à 90%, il se met a charger le second, ect... Quand tous les caches sont pleins, cela déborde sur le peering / transit.
=> Ce ne sont pas uniquement les DNS qui aiguillent le trafic.

afenioux

  • Expert HOPUS
  • Expert
  • *
  • Messages: 8
  • /proc/sys/net admin at HOP/US
    • @afenioux
GGC (Google Global Cache) chez Free
« Réponse #57 le: 27 mars 2015 à 19:34:46 »
Pour Google : Un pool de client va toujours sur le même GGC ?

Chaque GGC fait 30 Gb/s donc il faut régulièrement supprimer des clients du GGC, au fur et a mesure que le débit de chaque client augmente ?

Non, comme Akamai il y'a de nombreux autres paramètres (dont la charge du cluster), et heureusement!

cali

  • Officiel Ukrainian Resilient Data Network
  • Fédération FDN
  • *
  • Messages: 2 123
    • Ukrainian Resilient Data Network
GGC (Google Global Cache) chez Free
« Réponse #58 le: 27 mars 2015 à 19:35:04 »
La technologie d'Akamai permet pourtant de gérer le débordement : Akamai met le trafic sur un premier cache puis quand le lien est plein à 90%, il se met a charger le second, ect... Quand tous les caches sont pleins, cela déborde sur le peering / transit.

Ca doit pas très bien fonctionner, il m'arrive de regarder des flux vidéos fournis par akamai et ça chie tout le temps, même facebook les a apparement largué. Ils veulent faire du CDN et on ne peut même pas peerer avec eux...

afenioux

  • Expert HOPUS
  • Expert
  • *
  • Messages: 8
  • /proc/sys/net admin at HOP/US
    • @afenioux
GGC (Google Global Cache) chez Free
« Réponse #59 le: 27 mars 2015 à 20:50:59 »
Cali, détrompe toi!

Akamai est présent (entre autre) sur FranceIX et est meme le plus gros client avec 80Gbps : https://www.franceix.net/fr/members-resellers/members/

Ils sont présents sur les Route-Serveurs et ont une open-peering policy, ils gèrent tres bien la charge de leur serveurs et de leur liens (par exemple, ils sont capables de monitorer le temps de réponse de chaque session TCP ainsi que le %age de retransmission par session) ce qui leur permet de détecter bcp de saturation de liens (meme en dehors de leur réseau).

Ils en avaient parlé conjointement avec Google lors d'une présentation au RIPE69 a Londres.

Si certains gros (Facebook/Apple/Microsoft...) ont monté leur propre CDN c est principalement a cause des prix pratiqués par Akamai, mais aussi pour des problèmes de confidentialité (les données personnelles de leur utilisateurs).

 

Mobile View