Auteur Sujet: Incendie OVH à Strasbourg: SBG2 complètement détruit. SBG1 détruit à 42%.  (Lu 291975 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

dmxvalou

  • Abonné Swisscom (Suisse)
  • *
  • Messages: 5
  • Suisse / BE
Incendie OVH à Strasbourg: SBG2 complétement détruit. SBG1 détruit à 42%.
« Réponse #1020 le: 28 février 2022 à 00:47:27 »
La problématique liés a la coupure total électrique et à mon avis ce qui a été décisif dans la pertes de SBG2

il aura fallu 2H46 entre l'appel au pompier et la coupure total des arrivé électriques.

FloBaoti

  • Abonné MilkyWan
  • *
  • Messages: 1 300
  • 34
Incendie OVH à Strasbourg: SBG2 complétement détruit. SBG1 détruit à 42%.
« Réponse #1021 le: 28 février 2022 à 08:39:13 »
Je viens de le voir passer sur Twitter, mais j'ai perdu l'auteur d'origine, mais les pompiers ont partagés leur REX sur l'intervention de Strasbourg : http://pnrs.ensosp.fr/content/download/47558/777119/file/PEX_Incendie%20du%20data-center%20OVH_SDIS%2067.pdf

Pas de " grosse surprise ", les planchers bois ont permis la propagation dans les étages d'après les pompiers, le secours électrique a été problématique

Edit :  Tweet retrouvé https://x.com/InfosReseaux/status/1498043156578947085
Je me permet d'héberger le pdf sur le forum, on ne sait jamais si la ressource disparaît.



(cliquer sur l'image pour zoomer)




(cliquer sur l'image pour zoomer)

e-TE

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 1 147
  • Déville-les-Rouen (76)
Incendie OVH à Strasbourg: SBG2 complétement détruit. SBG1 détruit à 42%.
« Réponse #1022 le: 08 mars 2022 à 16:57:35 »
La problématique liés a la coupure total électrique et à mon avis ce qui a été décisif dans la pertes de SBG2

il aura fallu 2H46 entre l'appel au pompier et la coupure total des arrivé électriques.
2h46 pour arrêter l'élec et des arc electriques d'un mètre...

mur béton dans le local electrique mais plafond en bois coupe feu 1h... et gaine technique non isolé...
"Aucun organe de coupure d'urgence (choix de stratégie d'économie du groupe)"  les assurances vont apprécier :x

zergflag

  • Abonné Bbox fibre
  • *
  • Messages: 1 947
Incendie OVH à Strasbourg: SBG2 complètement détruit. SBG1 détruit à 42%.
« Réponse #1023 le: 04 février 2023 à 14:24:36 »
OVH condamné à verser plus de 100 000 €

Le Tribunal de Commerce de Lille Métropole a condamné OVH à verser au spécialiste dans le courtage de travaux Bati Courtage plus de 100 000 €. Cette société a perdu ses données dans l'incendie de 2021 du datacenter SGB2 de Strasbourg. Elle avait souscrit à un service de sauvegarde qui sans le savoir se trouvait dans le même bâtiment.

Deux ans après l'incendie qui a ravagé le datacenter SGB2 d'OVH à Strasbourg, les décisions de justice commencent à tomber. Le Tribunal de Commerce de Lille Métropole a ainsi rendu son jugement après avoir été saisi par Bati Courtage qui a perdu de nombreuses données dans ce sinistre. Spécialiste dans le courtage de travaux et à la tête d'un réseau commercial d'entrepreneurs indépendants, cette société avait souscrit auprès du fournisseur roubaisien un contrat de location de serveur virtuel, VPS. Mais également une option complémentaire de sauvegarde automatisée pour préserver et récupérer des données du serveur dédié.

Suite à l'incendie survenu dans le datacenter d'OVH dans la nuit du 9 au 10 mars 2021, les sites Internet de Bati Courtage ont été rendus inaccessibles, impactant aussi bien l'activité de ses clients directs que de ses franchisés. Des moyens financiers et humains ont alors été engagés pour tenter de reconstituer dans l'urgence les sites à partir de données antérieures que la société avait conservées. Celle-ci a aussi sollicité à de nombreuses reprises OVH pour récupérer ses données pour relancer son activité. Problème : les données souscrites dans l'option back-up du fournisseur ont elles aussi été totalement et irrémédiablement perdues. « Les sauvegardes étaient stockées dans le même bâtiment que celui où se trouvait le serveur principal intégralement détruit par l'incendie », peut-on lire dans le jugement du tribunal.

Des réplications de sauvegardes au même endroit que les données principales
Suite à cet incident, Bati Courtage a assigné OVH devant le Tribunal de Commerce de Lille Métropole le 19 juillet 2021 en lui réclamant plus de 6,5 M€ au titre de préjudices subis. Après une succession de 8 renvois, l'affaire a finalement été plaidée le 17 novembre dernier puis mise en délibéré ce 26 janvier. Et Bati Courtage a obtenu gain de cause, le tribunal ayant pris en compte le fait que la société avait bien souscrit une option de sauvegarde automatique, mais la juridiction n'a pas retenu contre OVH l'argument de la faute lourde ou de graves manquements à la sécurité anti incendie du datacenter de Strasbourg. Pour autant, la firme roubaisienne a été épinglée par le tribunal par le fait que la présentation commerciale de son option de sauvegarde ne correspondait pas à celle souscrite par Bati Courtage, et a été créée ou modifiée postérieurement à l'incendie et à la souscription de l'offre.

« Nulle part le terme de sauvegarde locale n'est mentionné. Nulle part il est indiqué explicitement ou implicitement que les sauvegardes seront stockées au même endroit ou dans le même datacenter que les données du serveur principal. Bien au contraire, le contrat OVH relatif à la sauvegarde automatique stipule qu'une sauvegarde du serveur VPS est planifiée quotidiennement, exportée puis répliquée trois fois avant d'être disponible dans l'espace client, et que l'espace de stockage alloué à l'option back-up est physiquement isolé de l'infrastructure dans laquelle est mise en place le serveur VPS », indique la décision. « La formulation "physiquement isolée" de l'infrastructure dans laquelle est mise en place le serveur VPS ne laisse aucune place au doute sur le fait que ces données seront stockées dans un espace physiquement différent du serveur où sont stockées les données principales ». Et de poursuivre, « en stockant les 3 réplications de sauvegardes au même endroit que le serveur principal, la SAS OVH n'a pas respecté ses obligations contractuelles vis-à-vis de la SAS France Bati Courtage [...] En conséquence le Tribunal dit que la SAS OVH a commis un manquement contractuel à l'obligation la liant à la SAS France Bati Courtage qui est ainsi fondée à demander réparation à la SAS OVH des préjudices résultant de ce manquement ».

Une condamnation à plus de 100 000 €
OVH est donc condamné à payer à Bati Courtage à 38 530 € pour l'indemnisation de son préjudice financier pour l'année 2021, 26 472 € au titre du préjudice pour perte d'un actif incorporel, 20 000 € pour atteinte à l'image, 9 100 € pour les travaux de restitution d'un hébergement, des données et des sites. Ainsi que 7 000 € à titre d'indemnité en application des dispositions de l'article 700 du Code de Procédure Civile.

Contactés par la rédaction pour réagir suite à ce jugement, ni Bati Courtage, ni OVH - qui pourrait interjeter appel - n'ont répondu pour l'instant à notre sollicitation. A noter qu'une procédure en action collective est toujours en cours sur cette même affaire.


Source : https://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-incendie-sgb2-strasbourg-ovh-condamne-a-verser-plus-de-100-000-eteuro-89434.html

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 47 379
    • Twitter LaFibre.info
Incendie OVH à Strasbourg: SBG2 complètement détruit. SBG1 détruit à 42%.
« Réponse #1024 le: 04 février 2023 à 14:44:51 »
J'en profite pour évoquer ce qui a changé chez OVH suite à l'incendie :

- Une extinction incendie va être mis en place. C'est plus pour les assurances, car OVH fait en sorte qu'un incendie de grande ampleur là où sont stockées les données ne puisse plus se produire.

- Les éléments qui concentrent beaucoup d'énergie, c'est-à-dire les transformateurs, les onduleurs et les batteries ne seront plus dans le même bâtiment que le datacenter : ils seront dans un autre bâtiment à proximité (ou dans un container maritime aménagé pour). En cas d'emballement comme à SBG2, les serveurs ne peuvent pas être atteints. Cela va au-delà de l'augmentation de la propriété coupe-feu (à Strasbourg, le plancher au-dessus de l'onduleur était coupe-feu 1 heure, ce qui est peu). Ce changement devrait à terme être fait également sur les DC OVH existants.

- Les sauvegardes sont sur des sites distincts et OVH n'hésite pas à multiplier les sauvegardes sur plusieurs sites en fonction du produit et de l'option souscrite.

- Les normes internes à OVH ont évoluées et les nouveaux datacenter sont construits avec des normes bien plus exigeantes que SBG2 sur de nombreux plans (électrique, résistance incendie,...). Un des datacenter les plus critiques à mon avis est Roubaix 4, la copie de SBG2. Je ne sais pas si des plans prévoient son remplacement.

Clairement avec du recul, on voit qu'OVH n'a vraiment pas eu de chance avec cet emballement de l'onduleur, mais qu'en plus dans d'autres datacenter OVH, ce même emballement n'aurais pas causé la perte des serveurs.

Bielorusse320

  • Abonné Bbox fibre
  • *
  • Messages: 57
  • Villefranche sur Saone
Incendie OVH à Strasbourg: SBG2 complètement détruit. SBG1 détruit à 42%.
« Réponse #1025 le: 04 février 2023 à 19:35:02 »
Ils n’ont peut-être pas eu de chance sur le data center mais ils ont sûrement payé la conception au « moins coût » et le tribunal a sanctionné des clauses qui né correspondaient pas à la réalité.

butler_fr

  • Client Bbox adsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 3 610
  • FTTH orange
Incendie OVH à Strasbourg: SBG2 complètement détruit. SBG1 détruit à 42%.
« Réponse #1026 le: 07 février 2023 à 15:01:05 »
le tribunal a sanctionné le fait que la clause ne précisait pas spécifiquement que la sauvegarde était sur le même site pas qu'elle ne correspondait pas à la réalité.

les offres de sauvegardes plus haut de gamme spécifiait clairement le coté déporté sur un autre site.

la nuance est importante et le montant de la condamnation le montre pour moi.
La faute est partagée en partie par Bati Courtage qui aurait du s'assurer de cela.
c'est un peu la base quand tu prend une offre de sauvegarde tu regarde ce qui en est fait (durée de rétention / nombre de copie / emplacement géographique...) .

Bielorusse320

  • Abonné Bbox fibre
  • *
  • Messages: 57
  • Villefranche sur Saone
Incendie OVH à Strasbourg: SBG2 complètement détruit. SBG1 détruit à 42%.
« Réponse #1027 le: 07 février 2023 à 17:03:14 »
Pour un professionnel de l’IT, oui je suis d’accord. Pour les autres, la mention « physiquement isolée » ne fait pas penser à la baie d’à côté… Le tribunal a du tenir compte qu’il ne s’agissait pas d’un « professionnel de la profession ».

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 6 020
Incendie OVH à Strasbourg: SBG2 complétement détruit. SBG1 détruit à 30%.
« Réponse #1028 le: 08 février 2023 à 06:37:47 »
le tribunal a sanctionné le fait que la clause ne précisait pas spécifiquement que la sauvegarde était sur le même site pas qu'elle ne correspondait pas à la réalité.
les offres de sauvegardes plus haut de gamme spécifiait clairement le coté déporté sur un autre site.

la nuance est importante et le montant de la condamnation le montre pour moi.
La faute est partagée en partie par Bati Courtage qui aurait du s'assurer de cela.
c'est un peu la base quand tu prend une offre de sauvegarde tu regarde ce qui en est fait (durée de rétention / nombre de copie / emplacement géographique...) .
Malheureusement, non, les sauvegardes plus haut de gammes n'existaient pas toujours. Beaucoup de services n'avaient pas d'option "sauvegarde distante".
Mais surtout, les offres de backup étaient floues, chez OVH, il y a 2 ans. Volontairement floues, ou par négligence? Je ne sais pas.
Il était impossible de dire, en lisant les contrats et les offres commerciales, si on achetait une offre de backup locale ou distante.
Même pour des offres haut de gamme, notamment le "private hosted cloud" (prix de base ~1000€/mois), dont les offres "remote backup" ont été mise en vente des années après le lancement du "private hosted cloud". Et la seule offre de backup proposée avant ça, c'était un backup dans la même salle, à Strasbourg, voir ci-dessous.

Je fais confiance à la justice sur ce jugement. Mais d'un point de vue "moral", la faute est à mon avis 100% du côté d'OVH, vu le manque de clarté, de transparence de leurs offres.

OVH vient de publier une page avec la localisation des backup.
https://www.ovhcloud.com/fr/lp/status-services-backup-strasbourg/

C'est assez surprenant et choquant de voir que pour plusieurs services, le backup était localisé dans le même datacenter, et pire, dans la même salle que le service lui même! Donc perdu définitivement.
C'est le cas pour le "Hosted private cloud", qui est censé être une offre haut de gamme, à plus de 1000euros par mois.

Bref, dans le cas de telles offres, je ne suis pas d'accord avec ceux qui disent "le client n'avait qu'à faire des sauvegardes". Ici, les sauvegardes étaient vendues par OVH.



Leon.
« Modifié: 08 février 2023 à 07:13:30 par Leon »