Auteur Sujet: Bouygues rachète NRJ Mobile / EI Telecom, mais sous condition  (Lu 1586 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

thedark

  • Client K-Net
  • *
  • Messages: 2 311
  • Réseau Covage 54 - 1000/1000
Coup de tonnerre ce matin dans le petit monde des opérateurs : Bouygues Telecom veut racheter 100 % d’Euro-Information Telecom (EIT), premier opérateur alternatif du marché avec plus de deux millions de clients sur le mobile.

Bouygues Telecom explique « avoir signé un protocole d’exclusivité avec Euro-Information, société du groupe Crédit Mutuel, en vue d’acquérir 100 % du capital de sa filiale Euro-Information Telecom (EIT) et de conclure un partenariat de distribution exclusif ». Un opérateur existant depuis 2005 mais peu connu du grand public. Pourtant, il commercialise ses forfaits sous des marques telles que Crédit Mutuel Mobile, CIC Mobile, NRJ Mobile, Auchan Telecom ou Cdiscount Mobile.


Il dispose de son propre cœur de réseau et d’accords en tant qu’opérateur virtuel avec Bouygues Telecom, Orange et SFR. Il peut donc piocher chez l’un ou l’autre en fonction de ses besoins. Et il n'hésite pas à se servir de cette capacité. Fin 2019, il lançait par exemple une « offre Entreprise avec choix du réseau à la souscription ».

2 millions de clients, une présence nationale via les banques

Cet accord, « s’inscrit pleinement dans la stratégie de croissance de Bouygues Telecom » qui passe ainsi à la vitesse supérieure, EIT étant le premier opérateur alternatif français, avec un réseau de distribution de « plus de 4 200 caisses locales du Crédit Mutuel et agences bancaires CIC », avec « 30 000 conseillers de clientèle » et un service client de plus de 550 personnes.

Pour rappel, le groupe de BTP revendiquait un parc de forfaits mobile hors MtoM de « 11,7 millions de clients à fin mars 2020 » dans son dernier bilan comptable. Fin novembre 2019, Euro-Information Telecom annonçait de son côté avoir officiellement dépassé « le cap des 2 millions de clients ». Cet achat pourrait donc permettre à Bouygues Telecom de revenir au coude à coude avec Free Mobile et ses 13, 3 millions d’abonnés.

L'opérateur compte bien aussi profiter des atouts de sa nouvelle acquisition qui « pourrait accroître sa base de clients et renforcer son empreinte commerciale en proposant ses offres aux caisses locales du Crédit Mutuel et agences bancaires du CIC, réparties sur tout le territoire », indique Richard Viel, directeur général de Bouygues Telecom.

Entre 670 et 855 millions d’euros
Dans le communiqué, il est précisé que « le prix d’acquisition comprend une part fixe de 530 millions d’euros payable au closing et une part complémentaire comprise entre 140 et 325 millions d’euros, conditionnée à l’atteinte de critères de performance économique et payable sur plusieurs années ».

L’opération devrait être finalisée d’ici fin 2020, sous réserve d’obtenir les accords des autorités compétentes. Cette opération reste également « soumise au processus de consultation des instances représentatives du personnel ».

Sébastien Gavois, Next INpact, 26/06/2020


antoinerzad

  • Client SFR fibre FTTH
  • *
  • Messages: 24
  • BALMA 31
Bouygues Telecom va racheter Euro-Information Telecom
« Réponse #1 le: 26 juin 2020 à 13:41:54 »
Bonjour
Pensez-vous que Nrj va du coup migrer tous les clients sous le réseau Sfr est Orange sur son réseau à lui ?

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 39 993
  • FTTH 1000/500 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Bouygues Telecom va racheter Euro-Information Telecom
« Réponse #2 le: 26 juin 2020 à 13:49:35 »
C'est un peu tôt pour être affirmatif mais il est probable qu'une fois ce rachat opéré la préférence aille à Bouygues Télécom comme MNO des clients EIT.

willemijns

  • Client FreeMobile
  • *
  • Messages: 2 342
Bouygues Telecom va racheter Euro-Information Telecom
« Réponse #3 le: 26 juin 2020 à 14:21:44 »
L'autre solution c'est qu'il fasse une copie conforme de la poste mobile qui ne vend plus que des BOX SFR et des forfaits mobiles spécifiques sous un réseau mobile unique.

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 39 993
  • FTTH 1000/500 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Bouygues Telecom va racheter Euro-Information Telecom
« Réponse #4 le: 26 juin 2020 à 14:34:33 »
Ils ont vendu autre chose La Poste Mobile un jour ?


Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 39 993
  • FTTH 1000/500 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Bouygues Telecom va racheter Euro-Information Telecom
« Réponse #6 le: 26 juin 2020 à 14:45:21 »
C'est plus cosmétique qu'autre chose quand même.

jacobaci

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • *
  • Messages: 594
  • Nice (06)
Bouygues Telecom va racheter Euro-Information Telecom
« Réponse #7 le: 29 juin 2020 à 19:51:11 »
Confirmation
Les Echos du jour

Encore du chiffre en moins pour SFR




vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 36 901
    • Twitter LaFibre.info
Bouygues Telecom va racheter Euro-Information Telecom
« Réponse #8 le: 29 décembre 2020 à 16:16:19 »
L’Autorité de la Concurrence autorise Bouygues Telecom a racheter EI Telecom, ce dernier propose des abonnements sous les marques NRJ Mobile, Auchan Télécom, Cdiscount Mobile, CIC Mobile et Crédit Mutuel Mobile.

L'Autorité de la concurrence autorise sous conditions la prise de contrôle exclusif, par le groupe Bouygues Telecom, d’Euro Information Telecom, filiale du groupe Crédit Mutuel spécialisée dans les services de téléphonie mobile.

Bouygues Telecom avait notifié, le 23 octobre 2020, à l’Autorité son projet d’acquérir le contrôle exclusif de la société Euro Information Telecom (ci-après « EIT »), considérée comme l’un des principaux opérateurs virtuels de téléphonie mobile en France.

EIT est une filiale du groupe bancaire Crédit Mutuel, spécialisée dans les services de téléphonie mobile. EIT se fournit en temps de communication auprès de SFR, Orange et Bouygues Télécom et commercialise des offres de téléphonie mobile auprès du grand public sous cinq marques : NRJ Mobile, Auchan Télécom, Cdiscount Mobile, CIC Mobile et Crédit Mutuel Mobile. EIT distribue ses offres, notamment, dans les agences du réseau bancaire du groupe Crédit Mutuel.

EIT exerce, par ailleurs, une activité dite « d’agrégateur », ou d’intermédiaire sur le marché de gros : il commercialise le temps de communication obtenu auprès de SFR, Orange et Bouygues Télécom, auprès d’autres opérateurs virtuels de téléphonie mobile pour leurs activités de services de téléphonie mobile fournies principalement à des entreprises.
L’opération

L’opération notifiée s’accompagne de la signature d’un accord de distribution des offres de Bouygues au sein du réseau des 4 200 caisses et agences bancaires du groupe Crédit Mutuel. Selon cet accord, des offres de Bouygues Telecom seront à l’avenir commercialisées dans les 4 200 caisses et agences du groupe Crédit Mutuel.

Les parties sont simultanément présentes sur les marchés de gros de l’accès et du départ d’appel sur les réseaux téléphoniques mobiles (ci-après, « l’offre de gros ») et sur les marchés de la distribution des produits et des services de téléphonie mobile.

L’Autorité a procédé à un examen concurrentiel poussé afin d’analyser les effets de l’opération sur la structure de ces marchés, en se fondant sur sa pratique décisionnelle, des études économiques, des documents internes et plusieurs études fournis par la partie notifiante, ainsi que sur des tests de marché et des auditions réalisés auprès des acteurs du secteur (concurrents, clients et association d’opérateurs télécoms). Elle a également échangé avec l’ARCEP sur l’impact de l’opération sur les marchés des télécoms.
L’Autorité a considéré que l’opération était de nature à porter atteinte à la concurrence sur le marché de l’offre de gros et a par conséquent subordonné son autorisation à des engagements de la part de Bouygues Telecom

L’Autorité de la concurrence a écarté tout risque d’atteinte à la concurrence sur le marché de la distribution de produits et de services de téléphonie mobile.

Elle a considéré, en revanche, que la concentration est de nature à modifier substantiellement la structure de la concurrence en matière d’offre de gros à destination des opérateurs virtuels commercialisant leurs offres auprès des entreprises. En effet, l’Autorité a identifié un risque de disparition de l’offre proposée par EIT auprès de certains opérateurs virtuels, entraînant, notamment, un risque de verrouillage de l’accès à ce marché pour ces opérateurs.

Afin de répondre à cette préoccupation, Bouygues Telecom a souscrit des engagements visant à assurer, à l’issue de l’opération, le maintien d’une offre de gros équivalente à l’offre actuelle d’EIT.

Le texte intégral de la décision 20-DCC-191 du 22 décembre 2020 sera publié prochainement sur le site Internet de l’Autorité


Source : Communiqué de presse autorité de la concurrence

NekoXeno

  • Client Vialis
  • *
  • Messages: 113
Bouygues rachète NRJ Mobile, mais sous condition
« Réponse #9 le: 04 janvier 2021 à 12:38:05 »
Citer
En juin dernier, Bouygues Telecom annoncait un accord avec le Crédit Mutuel pour le rachat de sa filiale Euro-Information Telecom (EIT), qui chapeaute les opérateurs virtuels (MVNO) NRJ Mobile, Auchan Télécom, Cdiscount Mobile, CIC Mobile et Crédit Mutuel Mobile. Après plusieurs mois de tractations, l'Autorité de la concurrence vient de donner son feu vert à cette opération, qui s’accompagne par ailleurs d’un accord de distribution des offres de Bouygues Telecom au sein du réseau des 4 200 agences bancaires du groupe CIC/Crédit Mutuel.

Comme toujours, le diable se cache dans les détails. Si le gendarme de la concurrence a écarté tout risque d’atteinte à la concurrence sur le marché de la distribution de produits et de services de téléphonie mobile, il a en revanche pointé des risques d'atteinte à la concurrence sur le marché de l’offre de gros. Traduction : si ce rachat ne fait pas peser de risques sur le marché du détail au vu de la concurrence qui s'y joue, il pourrait entrainer à terme la disparition de l’offre de gros proposée par EIT auprès de certains opérateurs virtuels concurrent et assécher ainsi ce marché.

"Afin de répondre à cette préoccupation, Bouygues Telecom a souscrit des engagements visant à assurer, à l’issue de l’opération, le maintien d’une offre de gros équivalente à l’offre actuelle d’EIT", a fait savoir l'Autorité de la concurrence, qui devrait bientôt donner plus de détails sur les engagements souscrits par l'opérateur pour maintenir les offres d'EIT sur le marché de gros des opérateurs virtuels.


Une opération valorisée entre 670 et 855 millions d’euros
Pour rappel, EIT est un MVNO lancé en 2005 sous la marque NRJ Mobile qui vise les 15-18 ans et les seniors avec des offres spécifiques. Les offres de ses différentes marques d'opérateurs virtuels sont commercialisées via les enseignes de retail ou de e-commerce, mais aussi sur le réseau bancaire de sa maison-mère, le groupe Crédit Mutuel. De quoi attirer les clients hors des boutiques dédiées des grands opérateurs télécom.

« Le prix d’acquisition comprend une part fixe de 530 millions d’euros payable au closing et une part complémentaire comprise entre 140 et 325 millions d’euros », indiquait en juin la direction de Bouygues Telecom. Le montant total du rachat devrait donc être compris entre 670 et 855 millions d’euros.

Source : https://www.zdnet.fr/actualites/bouygues-telecom-feu-vert-sous-conditions-pour-le-rachat-d-euro-information-telecom-39915325.htm#:~:text=%C2%AB%20Le%20prix%20d'acquisition%20comprend,et%20855%20millions%20d'euros.

Eddystone

  • Client NRJ Mobile
  • *
  • Messages: 28
Bouygues rachète NRJ Mobile / EI Telecom, mais sous condition
« Réponse #10 le: 09 janvier 2021 à 19:28:57 »
L'opération est bouclée.

En pièce jointe, voici le communiqué de presse de Bouygues Telecom.

willemijns

  • Client FreeMobile
  • *
  • Messages: 2 342
Bouygues rachète NRJ Mobile / EI Telecom, mais sous condition
« Réponse #11 le: 09 janvier 2021 à 23:00:13 »
le CP parade bien plus sur le partenariat que sur la vente....

 

Mobile View