Auteur Sujet: La régie Réunion THD  (Lu 3019 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 156
  • Vierzon (18)
La régie Réunion THD
« le: 14 janvier 2018 à 16:03:43 »
La régie Réunion THD prépare le déploiement de la fibre dans les communes isolées

Communication. Les six communes non ciblées par les opérateurs privés du Très-haut-débit seront intégralement raccordées, d'ici trois ans, conformèment à l'objectif ambitieux de la Région Réunion.

Le déploiement du Très-haut-débit (THD) à La Réunion entre dans une nouvelle phase avec la création de la nouvelle régie Réunion THD. Pour laquelle la collectivité régionale recrute actuellement un directeur général, un directeur administratif et financier et un responsable des opérations.

Réunion THD aura pour mission de concevoir, de réaliser et d'exploiter un réseau en fibre optique dans les 6 communes pour lesquelles il n'existe, actuellement, aucune intention d'investissement. «Le Plan régional THD, impulsé en 2011, a lancé le défi de faire de La Réunion la première région d'Outremer 100 % THD, et même la première région française 100 % THD», rappelle Vincent Payet, élu régional en charge des nouvelles technologies. «Cet objectif sera atteint en organisant la complèmentarité entre les déploiements privés, très actifs et rapides à La Réunion, et les déploiements publics. La Région déploiera donc un réseau FttH dans les zones délaissées par les opérateurs privés.»

Il s'agit des communes de Salazie, Cilaos, Sainte-Rose, Saint-Philippe, Les Avirons et l'Entre-Deux. Dans lesquelles la construction de réseaux Fiber-to-the-Home, condition de mise en œuvre du THD, nécessite des investissements trop importants en regard du nombre d'abonnés potentiels, pour atteindre un seuil de rentabilité opérationnelle.  C'est une des raisons d'être du budget de 181 millions d'euros, voté en 2015, pour atteindre les objectifs du Plan régional THD sur l'ensemble de l'île.

Un marché de création, d'exploitation et de maintenance

 Comme c'est le cas, aujourd'hui, pour le réseau Gazelle, la boucle fibre optique de La Région Réunion, les réseaux déployés dans les 6 communes auront vocation à être loués ou vendus à tous les fournisseurs d'accès à internet (FAI), pour véhiculer leurs offres.

Totalement achevé en 2012, le réseau Gazelle est une boucle de 230 kilomètres de fibre optique, enroulée sur les lignes électriques à haute-tension, et de 180 kilomètres de fibre enterrée. Un  backbone» régional qui a permis le dégroupage de plus de 75 000 foyers réunionnais pour un accès au triple-play fourni par leurs différents opérateurs. Une enveloppe de 18 millions d'euros a permis son développement, en délégation de service public (DSP), par La Réunion Numérique, filiale de Mediaserv. FAI racheté par Canal +, en 2013, pour pouvoir s'implanter sur le marché de l'internet et du THD, avec un portefeuille de 40 000 abonnés.

Pour ces 6 communes, un appel d'offres a déjà été émis pour la création, l'exploitation et la maintenance, en délégation de service public, de réseaux THD. Représentant un marché de près de 40 millions d'euros, pour une première tranche de travaux, il s'agit d'une volumineuse DSP courant sur plusieurs dizaines d'années.

Plus de 11 000 prises sont déployées chaque mois

La procédure d'appel d'offres atteindra son dénouement en milieu d'année et l’attribution du marché de travaux aura lieu au premier semestre 2018. On connaîtra alors le budget relatif à la première phase de travaux.

L'objectif ambitieux du Schéma directeur territorial pour l'aménagement numérique, adopté en mars 2016, est bien de permettre à chaque Réunionnais de bénéficier d'un accès THD en FttH, au plus tard en 2022.

«Le projet régional est constitué d'une tranche ferme, constituée de ces 6 communes, qui seront intégralement couvertes avant la fin 2021. Ce calendrier permet aux entreprises locales d'embaucher localement et permet au personnel chargé de la construction de rester dans l'entreprise pour l'exploitation et la maintenance des réseaux. Il a aussi été défini des tranches optionnelles, pour les zones les plus coûteuses à fibrer, mais sur lesquelles il y a une intention privée. La Région n'interviendra dans ces zones qu'en cas de constat de carence ou de défaillance des opérateurs privés», précise Vincent Payet.

Ces tranches optionnelles sont constituées des zones les plus isolées des Hauts, sur l'ensemble de l'île, où les opérateurs pourront difficilement investir. «Le périmètre définitif de l'intervention régionale ne sera connu que lorsque le périmètre des déploiements privés sera parfaitement délimité, ce qui n'est pas encore le cas.» Plus de 11 000 prises sont déployées chaque mois, soit 2 fois plus que ce qui était envisagé en 2015. La tranche ferme de 6 communes représente 20 000 prises FttH, sur les 400 000 prévues à La Réunion.

L'opérateur réunionnais Zéop, par exemple, compte déjà plus de 200 000 foyers raccordables à ces offres, sur 17 communes de l'île.


Philippe Stéphant

Source : https://www.clicanoo.re/Economie/Article/2018/01/13/La-regie-Reunion-THD-prepare-le-deploiement-de-la-fibre-dans-les
« Modifié: 10 août 2018 à 07:02:33 par vida18 »

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 156
  • Vierzon (18)
La régie Réunion THD
« Réponse #1 le: 10 août 2018 à 17:10:23 »
La fibre optique pour tous les Réunionnais en 2021

Dans le cadre Régional du plan Très Haut Débit, la Région Réunion a mis en place une régie "Réunion Très Haut Débit" (THD). Objectif : le déploiement de la fibre optique dans les zones délaissées par les opérateurs privés.

À La Réunion, presque toutes les villes bénéficient de la fibre optique. Et pourtant, 6 communes de l’île attendent encore de pouvoir accéder à internet à très haut débit. Un problème qui devrait être résolu très prochainement grâce à la mise en place d’une régie "Réunion Très Haut Débit".

6 communes laissées pour compte

Les Avirons, Cilaos, Salazie, Saint-Philippe, Sainte-Rose et l’Entre-Deux sont les 6 communes en attente d’avoir un accès à l’internet très haut débit. Grâce à la régie THD, la Région va déployer la fibre optique sur ces territoire. Une nouvelle très bien accueillie par les habitants des Avirons. "C’est quelque chose de très important pour nous étant donné qu’aujourd’hui nous fonctionnons principalement par internet. Nous sommes une commune en plein développement et donc c’est inconcevable de ne pas avoir ce genre d’équipement", explique Brice.

Pour l’heure, ces communes délaissées selon les habitants, ne bénéficient pas de déploiement de la fibre de la part des opérateurs privés.

La Fibre optique pour tous les Réunionnais d’ici 2021

"La mission de la régie est de mettre en œuvre le programme régional pour les commandes du très haut débit pour le plan France Très Haut Débit", explique Denis Fabregue, directeur région Réunion THD. L’objectif est de permettre à tous les Réunionnais d’avoir accès à la fibre optique avant 2021. Pour l’heure, un appel d’offre est en cours pour recruter le prestataire chargé de déployer le réseau régional. Par la suite, "ce réseau sera commercialisé aux opérateurs qui vont fournir l’accès internet aux usagers", indique le directeur de la régie.

L’ambition de la Région Réunion est d’"assurer un égal accès au numérique à l’ensemble des Réunionnais et permettre une couverture homogène du réseau sur l’île", souligne Vincent Payet, vice-président de la Région et président du Conseil d’administration de la régie Réunion THD.

La Réunion : 1ère région entièrement fibrée

La Région Réunion souhaite mettre en place ce plan assez rapidement. De sorte de faire de La Réunion, la première région française a être entièrement fibrée avant l’échéance nationale. "La vitesse de déploiement est extrêmement rapide sur l’île, 4 à 5 fois supérieure à la moyenne nationale", souligne la Région.

La création de cette structure régie "Réunion THD" représente une avancée majeure dans la numérisation du territoire et vient concrétiser le travail mené depuis 2010 par la collectivité pour le déploiement d’un réseau global bien articulé et de qualité.


Source : L'info.re, écrit le 10 Août 2018 par Marine Magnien.

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 156
  • Vierzon (18)
La régie Réunion THD
« Réponse #2 le: 10 juillet 2019 à 19:32:24 »
Pour une "Réunion 100% Connectée" : Signature du marché d'exploitation du Très Haut Débit Régional (THD)

Le Président de Région Didier Robert et La Directrice Générale Adjointe d'Orange et CEO d'Orange France, Fabienne Dulac officialisent le lancement du déploiement de la Fibre pour La Réunion dans le cadre du projet de la Région en présence du Secrétaire Général aux Affaires Régionales, Pascal Gauci.

Le projet Très Haut Débit (THD) de La Région Réunion doit permettre au territoire d'être équipé en fibre optique dans toutes les zones n'ayant pas fait l'objet d'intention de déploiement de la part d'opérateurs privés, pour une couverture à 100 % en THD avant 2022. Malgré les difficultés relatives à la détermination du périmètre d'intervention publique, la collectivité régionale a toujours été déterminée pour que chaque Réunionnais puisse bénéficier d'un accès en fibre optique.

Après l'approbation d'un Schéma Directeur Territorial pour l'Aménagement Numérique en 2013, et sa révision en 2016, la Région Réunion a lancé un appel d'offre en 2017 en vue de choisir l'opérateur en charge de la conception, de la réalisation, de l'exploitation et de la maintenance de son réseau Fibre. A l'issue de la mise en concurrence et après négociations le marché a été attribué au groupement Orange/Sogetrel/Circet et les travaux démarreront dès le 2e semestre 2019.

Le marché du Très Haut Débit Régional est porté par la régie Réunion THD, un établissement public créé par La Région Réunion pour le développement du THD à La Réunion. Il bénéficie d'un financement tripartite Europe-Etat-Région pour mener à bien la mission de « rééquilibrage numérique » sur le territoire de plus de 45Meuros. Le FEDER intervient à hauteur de 19,5M€, l'État 9,8M€ et la Région 16M€.

Il se compose de deux tranches.
Une tranche ferme pour un montant de 22 M€ composée des 6 communes n'ayant pas fait l'objet d'intention d'équipement par les opérateurs privés (Cilaos, Entre-Deux, Saint Philippe, Salazie, Sainte Rose et Les Avirons).

Une tranche optionnelle composée de 17 zones sur lesquelles la Région serait potentiellement amenée à intervenir en cas de carence de l'initiative privée, pour un montant prévisionnel pouvant atteindre 67 M€. Le marché s'étalera sur une durée globale de 6 ans, les travaux démarreront au cours du 2e semestre 2019.

Actuellement, La Réunion est le 3ème département le plus fibré de France derrière Paris et les Hauts de Seine. A titre de comparaison, le territoire national connaît un taux de couverture de 39 % contre 75 % à La Réunion.

L'ambition de La Région Réunion : Faire de notre île la 1ère région de France intégralement fibrée.

La Région Réunion, en tant que Pilote du Projet THD Régional et partenaires des communes dans le déploiement du THD a fixé des objectifs clairs ainsi qu'un plan d'action pour mener à bien « La Réunion 100 % connectée » pour que les 400 000 logements et locaux à usage professionnel soient tous équipés.

« Nous respectons les engagements pris en 2010 : internet partout, internet pour tous et internet moins cher. En 2022, la Réunion sera le premier territoire français à être totalement fibré avec internet dans toutes les communes, dans tous les quartiers, dans toutes les familles. »
Didier Robert, Président de La Région Réunion

« La connectivité est un enjeu primordial dans tous nos territoires, pour leurs habitants et tous ceux qui y développent une activité professionnelle. Chargé de déployer le RIP de la Réunion en partenariat avec Sogetrel et Circet, Orange réaffirme son engagement de longue date, celui d'être leader dans le déploiement de la Fibre en France, afin de faire bénéficier à tous les habitants de toutes nos régions du meilleur des services et des usages numériques »
Fabienne Dulac, Directrice Générale Adjointe d'Orange

Depuis 2015, La Région Réunion accompagne et finance un programme de formation des techniciens sur les métiers du déploiement des réseaux fibrés. 83 stagiaires ont ainsi été formés dans les domaines techniques (études et construction) et commerciaux pour un coût total de 420 000 euros. Une clause d'insertion sociale a été prévue par la Région aux fins de permettre aux personnes éligibles de se former et in fine d'intégrer la filière du déploiement de la Fibre à la Réunion.


Source : AGENCE NEWS PRESS, écrit le 08 juillet 2019 par Johanne VELIA.

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 156
  • Vierzon (18)
La régie Réunion THD
« Réponse #3 le: 28 août 2019 à 17:07:30 »
La fibre optique débarque dans six nouvelles communes

Une convention a été signée ce mercredi 28 août 2019 entre La Réunion "Très Haut Débit" et les communes des Avirons, de Cilaos, de l'Entre-Deux, de Saint-Philippe, de Sainte-Rose et de Salazie. Cette signature doit permettre d'atteindre l'objectif 100% fibre sur l'île d'ici 2022 via le Noeud de Raccordement Optique (NRO) d'Orange, et résoudre le problème de la fracture numérique, dont souffrent encore beaucoup de Réunionnaises et Réunionnais.

Le plan Très Haut Débit (THD), développé par la Région, a pour objectif de déployer la fibre optique au sein de 6 communes : les Avirons, Cilaos, l’Entre-Deux, Saint-Philippe, Sainte-Rose et Salazie. Soit 22.000 usagers concernés. En réflexion depuis 2011 avec l'Etat, il permettrait d'atteindre l'objectif 100% de raccordement fibre à La Réunion. Les maires des communes sont ravis. "On va pouvoir se connecter aux quatre coins de la planète", s'exclame le maire de l'Entre-Deux, Bachil Valy, présent lors de la signature. "Ce bel outil va aussi permettre de développer l'aspect touristique."

Aujourd'hui déjà plus de 300.000 prises sont déployées, dans les foyers ou les bureaux, ce qui fait de La Réunion une région particulièrement dynamique en terme de connexion. Avec ces installations, le plan Très Haut Débit est "opérateur d'opérateur" c'est-à-dire qu'il met les conditions en place pour que les opérateurs puissent venir - Orange, SFR, Zeop - et proposer des services raccordés à la fibre optique.

Lutter contre la fracture numérique

"La fibre, ce n'est pas seulement passer un fil dans un tuyau", explique Vincent Payet, président de La Réunion Très Haut Débit (THD). "Nous sommes en train de bâtir La Réunion de demain : un territoire plus connecté, au service des citoyens." Selon lui, la demande augmente, les usagers évoluent. "C'est l'un des plus gros projets numériques depuis 20 ans."

Les 6 communes qui n'étaient pas éligibles vont le devenir, comme les villes de la côte. "On rétablit une certaine égalité", complète Denis Fabregue, directeur de la régie Réunion THD. Vitesse du débit : 100 mégaoctets par seconde en moyenne. "Sachant qu'il n'y a pas de limite en soi, on peut parfois atteindre 1 giga par seconde..." ajoute Denis Fabregue.

Selon Barath Tripard, directeur du groupement d'affaires Orange/Sogetrel/Circet, "les usagers ont un réseau limité pour le moment, avec la fibre il n'y aura quasiment plus aucune limite. Le trafic sera beaucoup fluide, pour regarder des vidéos sur internet par exemple, ou partager des photos, faire une conversation vidéo avec leur famille." Un projet d'envergure qui vise à lutter la fracture numérique dans les villages plus isolés.

Les gros câbles cuivre, de 6 cm de diamètre, couvraient la connexion pour 900 clients. Désormais les nouveaux câbles fibre optique, qui mesurent moins de 1 cm de diamètre, peuvent couvrir près de 14.000 clients.

65 armoires de rue installées

Des câbles de transport vont être branchés pour alimenter les armoires de rue. C'est là que se fait toute la partie distribution, mutualisée pour l'ensemble des opérateurs. Les armoires seront au plus près des habitants, dans un souci de respect des espaces. "Les trottoirs étant parfois très étroits, il faut aussi laisser passer les fauteuils roulants ou les poussettes. Quelques armoires peuvent être un peu plus éloignées, et on tire les câbles ensuite", explique Barath Tripard.

En tout, 65 armoires de rue vont être réparties sur les 6 communes auxquelles va être rattachée la fibre. Un même boîtier couvre 5 à 6 logements. La fibre optique n'est pas plus grosse qu'un fil de cheveu, il faut ensuite la souder, un travail particulièrement minutieux puisqu'il s'agit de raccorder deux fils de verre. "La tolérance d'erreur est très faible" ajoute Barath Tripard. "Si on se trompe d'un micron, le service sera dégradé." Température de soudure : 2000 degrés.

Bien sûr cette nouvelle installation ne se fait pas sans quelques défis. "Il faut ramener la fibre optique dans les cirques, ce qui n'a jamais été fait jusqu'à présent", explique Denis Fabregue. "C'est un peu plus coûteux étant donné qu'on est dans des communes isolées, mais les infrastructures sont les mêmes sur la côte et dans les grandes villes." Budget total : plus de 40 millions d'investissement.


La fibre optique débarque dans 6 communes réunionnaises

Source : IMAZPRESS

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 156
  • Vierzon (18)
La régie Réunion THD
« Réponse #4 le: 07 novembre 2019 à 16:10:01 »
Sogetrel fibre l’île de la Réunion

Sogetrel, leader français de l’aménagement numérique des territoires, remporte  avec Orange (mandataire du groupement) et Circet un marché de Conception-Réalisation - Exploitation et Maintenance sur l’île de La Réunion pour le compte de la régie Réunion THD créée en août 2018 afin de porter ce projet.

Ce projet de Réseau d’Initiative Publique, initié par la région Réunion, a été lancé le 8 juillet 2019. Il est constitué de 2 tranches :

  • Une tranche ferme d’une part de 21 800 prises à déployer sur les 6 communes non ciblées par les opérateurs privés : Les Avirons, Salazie, Cilaos, Entre-Deux, Saint-Philippe, Sainte-Rose.
  • Et d’autre part, une tranche conditionnelle concernant 17 communes.

Les travaux commencent dès à présent sur les 6 communes signataires de la convention, objet de la tranche ferme. Actuellement classée  3ème territoire pour l’avancée de ses déploiements, La Réunion sera ainsi la première région fibrée de France.

Les premières commercialisations de lignes seront effectives au 1er trimestre 2020, pour une fin des travaux prévisionnelle programmée en fin d’année 2021.

L’ensemble du projet représente un investissement de 45,3M€. Le FEDER (Fond Européen de Développement Régional) intervient à hauteur de 19,5M€, l’État 9,8M€ et la Région 16M€.

Au minimum 21 800 prises seront déployées, dont certaines dans des zones très reculées telles que Salazie et Cilaos. Mais aucun réunionnais sera exclu, à terme, du projet porté par la collectivité régionale.

La réalisation de ce réseau, en complèment des réseaux fibre construits par les opérateurs privés, permettra que 100 % des réunionnais soient connectés au très haut débit.

Particularité notable du projet : le déploiement nécessite de relever plusieurs défis technologiques :

  • La réalisation du premier équipement en fibre optique dans les cirques de Cilaos et Salazie depuis la côte.
  • Le passage de la fibre dans les galeries de distribution d’eau dont 300 mètres  totalement immergés.
  • L’utilisation des lignes électriques aériennes de hautes et moyennes tension.

Au total, 80 personnes  sont mobilisées (en totalité pour les 3 membres du groupement), 20 000 heures d’insertion professionnelle et 25 embauches sont prévues pour le projet.

Xavier Vignon, Président de Sogetrel, déclare : «  Notre vocation : apporter le THD dans tous les territoires. L’île de La Réunion est un défi technologique que nous sommes fiers de relever aux côtés d’Orange et de Circet mais c’est aussi un défi humain qui sera mené par nos équipes de l’Agence de Sogetrel Réunion ! ».


Source : Megazap, écrit le 06 novembre 2019 par Ludovic Belzamine.

 

Mobile View