Auteur Sujet: Visite de l'ancien Centre Radio-Électrique PTT de Sainte-Assise (77)  (Lu 68538 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Optrolight

  • Client Orange Fibre
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 560
  • Grenoble (38) @Optrolight
    • Optroastro
Le Centre Radio-Électrique PTT de Sainte-Assise (77)
« Réponse #48 le: 02 janvier 2014 à 19:41:53 »
Merci pour ce reportage. Bonne année à tous aussi

corrector

  • Invité
Le Centre Radio-Électrique PTT de Sainte-Assise (77)
« Réponse #49 le: 02 janvier 2014 à 20:30:49 »
C'est tout le problème de la "compatibilité électromagnétique". Je suis d'accord que les équipements électroniques peuvent avoir des problèmes suite à des décharges électrostatiques, mais ça n'est qu'une "petite portion" de tous les problèmes de compatibilité électromagnétique.
Je travaille personnellement dans l'électronique embarquée pour l'automobile, donc je connais un peu le problème, même si la compatibilité électromagnétique (CEM) n'est pas directement mon métier. Et je te confirme que au delà d'un certain champ radio électromagnétique, un véhicule n'a aucune chance de fonctionner correctement. Mais à un niveau de champ électromagnétique bien plus élevé que ceux autorisés. Les calculateurs de le voiture ne peuvent plus communiquer entre eux, car les faisceaux du véhicule font "antenne", et les protections mises en place (filtres, etc...) n'arrivent plus à contrer la puissance radio reçue. Certes, dans ces mêmes conditions, un véhicule militaire avec beaucoup plus de protections (blindage électromagnétique omniprésent sur les faisceaux et calculateurs) continuera à fonctionner, mais ça n'est pas le même monde, ni le même prix!

A proximité d'une ligne très haute tension, certes, le champ électrique reste élevé, mais la puissance électromagnétique rayonnée reste faible, et décroit très rapidement. La puissance rayonnée (onde radio) est infiniment plus faible qu'à côté de grosses antennes d'émission basse fréquence. Pourquoi? Tout d'abord à cause de la fréquence; il faut se rappeler que la puissance rayonnée augmente avec la fréquence, pour une valeur de champ électrique donnée. Donc on compare ici du 50Hz avec des dizaines de kHz.
Comme je l'ai écrit, je ne parle pas d'onde radio ni de rayonnement électromagnétique. Je considère le point de vue électrostatique en faisant varier la tension.

Ensuite, il y a une énorme différence entre des grosses antennes et une ligne très haute tension. L'antenne est conçue pour rayonner (onde radio) la majorité de la puissance qui y transite. A l'opposé, une ligne haute tension est conçue pour transporter la puissance, pas pour la rayonner (et donc la perdre). Les pertes par rayonnement sont très faibles dans un réseau électrique 50Hz.
Un fils électrique rayonne électriquement et magnétiquement. Dans le câblage électrique on peut considérer que les fils des phases sont presque au même endroit et s'annulent exactement, sauf quand on est très proche, par exemple en passant en dessous d'une ligne THT (ça s'entend à la radio!).

Mais dès qu'un câble n'est pas un simple coaxial il y a champ variable.

Pour finir avec ton schéma, ça n'est pas chaque point de l'antenne qui rayonne, mais l'ensemble de l'antenne.
Ah bon, c'est pas linéaire?

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 360
Le Centre Radio-Électrique PTT de Sainte-Assise (77)
« Réponse #50 le: 02 janvier 2014 à 20:52:53 »
Comme je l'ai écrit, je ne parle pas d'onde radio ni de rayonnement électromagnétique. Je considère le point de vue électrostatique en faisant varier la tension.
Corrector, stp, essaye au moins de comprendre ce que j'essaye de t'expliquer plutôt que de répéter la même chose. Ce qui est dangereux à proximité (plusieurs metres) d'une antenne, ça n'est pas l'électrostatique (champe électrique quasiment statique qui peut provoquer des décharges électriques). Le champ électrostatique peut être un problème à quelques centimètres (dizaines de cm) de l'antenne, du fait des tensions élevées, mais pas plus que quelques dizaines de cm. Les zones de protections autour des antennes ne servent à pas protéger des problèmes électrostatiques (décharges), mais bien du champ électromagnétique (onde radio). C'est cette onde radio qui est dangereuse pour les équipements électroniques à proximité des antennes.

Sinon, oui, je suis parfaitement d'accord, une ligne très haute tension èmet un champ électromagnétique, c'est incontestable, je n'ai jamais dit le contraire. Mais même à une dizaine de metres de cette ligne, ça n'est pas risqué pour un équipement électronique, contrairement à la proximité d'une dizaine de mètres d'une antenne "grandes ondes". C'est toujours une histoire de fréquence, de puissance rayonnée.

Leon.

corrector

  • Invité
Le Centre Radio-Électrique PTT de Sainte-Assise (77)
« Réponse #51 le: 02 janvier 2014 à 21:57:14 »
OK... sauf que le principe de cet èmetteur est le terrain est conducteur. En fait le terrain est un élèment de l'antenne. Toute personne marchant par terre est donc à 0 m de l'antenne!

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 360
Le Centre Radio-Électrique PTT de Sainte-Assise (77)
« Réponse #52 le: 02 janvier 2014 à 22:18:11 »
Si l'antenne est de type pylone avec plan de sol, je te confirme que le sol autour de l'antenne contribue au rayonnement, donc oui, la proximité du sol est dangereux autour de l'antenne, pour des équipements électroniques. C'est le cas des antennes pylones. Mais passé la distance de sécurité, le rayonnement devient acceptable.

Par contre, l'antenne montrée par Vivien (celle qui traverse la route) est une antenne horizontale. L'antenne ça n'est pas les pylones, mais les grands câbles qui relient les pylones. Donc ici le sol ne contribue pas au rayonnement.

Leon.

corrector

  • Invité
Le Centre Radio-Électrique PTT de Sainte-Assise (77)
« Réponse #53 le: 02 janvier 2014 à 22:45:26 »
Pourquoi le site de Sainte-Assise pour toutes ces antennes ?

Le domaine des bruyères de Sainte-Assise est situé sur la nappe d’eau subaffleurante aux portes de Paris. Il s'agit d'une nappe d'eau subaffleurente (sol gorgé d'eau) qui permet un réverbération du rayonnement vers la stratosphère. (C'est ce que j'ai compris de discussion entre spécialistes)
Cette particularité, aura fortement contribué, en 1920, à l’implantation d’un centre radioélectrique de l’administration des PTT sur ce site stratégique.

(...)

Les 3 bâtiments au repère (1) comprend deux rangées de huit pylônes mesurant 250 mètres de hauteur, placés à 400 mètres les uns des autres, sur lesquels est montée une antenne de 3000 mètres de longueur pour èmettre et recevoir du monde entier.
Tu disais?

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 33 946
    • Twitter LaFibre.info
Le Centre Radio-Électrique PTT de Sainte-Assise (77)
« Réponse #54 le: 03 janvier 2014 à 08:29:10 »
C'est faux, j'ai corrigé. J'ai compris comment assembler les pièces du puzzle au fur et à mesure en lisant de la documentation.

Voici la nouvelle version :
Le poste de Sainte-Assise d'avant guerre comportera 3 stations :
- une petite station à lampes assurant des relations avec Londres et Madrid => Les 3 bâtiments du repère (1).
- une station continentale réservée aux communications européennes. Le bâtiment au point repère (2) comprenait une antenne montée sur un pylône de 250 mètres (qui n'existe plus aujourd'hui).
- une station transcontinentale réservée aux communications transocéaniques => C'est aujourd'hui exploité par la Marine nationale. Le bâtiment est probablement dans la zone secret défense.

Pour les "réverbération du rayonnement vers la stratosphère" j'ai repris ce qui était expliqué oralement lors de l’inauguration de la réserve naturelle. Je n'en sais pas plus.

Branco

  • Expert
  • Client Bbox fibre "câble"
  • *
  • Messages: 80
Visite de l'ancien Centre Radio-Électrique PTT de Sainte-Assise (77)
« Réponse #55 le: 10 janvier 2014 à 15:22:50 »
Article très intéressant à lire, merci Vivien. J'ignorais l'existence même d'un tel site radio Français.

Quand tu vois tout le matos et tous les employés de l'époque, ca devait coûter cher la minute de communication ;)

Bonne année à lafibre.info et à ses membres

corrector

  • Invité
Visite de l'ancien Centre Radio-Électrique PTT de Sainte-Assise (77)
« Réponse #56 le: 10 janvier 2014 à 18:52:48 »
Le domaine des bruyères de Sainte-Assise est situé sur la nappe d’eau subaffleurante aux portes de Paris. Il s'agit d'une nappe d'eau subaffleurente (sol gorgé d'eau) qui permet un réverbération du rayonnement vers la stratosphère. (C'est ce que j'ai compris de discussion entre spécialistes)
Donc le sol est donc bien l'antenne du système.

Donc les gens qui passent là marchent sur l'antenne. Ils sont à 0 m.

Shinochaz

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 594
  • FTTH 500/300 sur Vandoeuvre lès Nancy (54)
    • https://djpod.com/thegroovotape
Visite de l'ancien Centre Radio-Électrique PTT de Sainte-Assise (77)
« Réponse #57 le: 12 janvier 2014 à 17:39:17 »
Passionnant tout ça...

Mais si j'ai bien compris, il est actuellement impossible de donner un ordre de tir nucléaire à cause de la route qui traverse le site ? Notre pays n'a même plus sa force de dissuasion à cause d'un foutu chemin de campagne ?  ;D  :-X

corrector

  • Invité
Visite de l'ancien Centre Radio-Électrique PTT de Sainte-Assise (77)
« Réponse #58 le: 12 janvier 2014 à 22:10:21 »
Il y a toujours la force aéroportée, hein. ;)

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 33 946
    • Twitter LaFibre.info
Visite de l'ancien Centre Radio-Électrique PTT de Sainte-Assise (77)
« Réponse #59 le: 13 janvier 2014 à 07:28:55 »
Oui Shinochaz, moi aussi, cette phrase me choque : Si on a déjà deux autres sites opérationnel et capable de transmettre un ordre de tir nucléaire, est-il nécessaire d'avoir un troisième site ?

Et à quoi il sert depuis ces années si il est incapable d'assurer la redondance de l'un des 2 autres sites ?

 

Mobile View