Auteur Sujet: Free mobile surfacture les SMS à ses concurrents  (Lu 52387 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 39 643
    • Twitter LaFibre.info
Free mobile surfacture les SMS à ses concurrents
« le: 15 janvier 2012 à 22:47:07 »
Edouard Barreiro, de l'UFC Que choisir : "Free mobile va financer une partie du rabais qu'il accorde au consommateur en prenant cet argent aux autres opérateurs [...] l'autorité de régulation, elle a beaucoup de travail, elle n'a pas envie de se casser la tête pour ces choses là donc elle a dit "arrangez-vous !" sauf que Xavier il dit "moi je m'arrange, c'est mon tarif et vous vous taisez" et Orange / SFR / Bouygues Telecom sont obligés de subir d'autant plus que s'ils sortent l'histoire en disant "Xavier nous prend trop d'argent", c'est eux qui vont se faire une mauvaise publicité et c'est là ou cela devient absolument incroyable !"

Edouard Barreiro sur le plateau d'arrêt sur images :


Daniel Schneidermann a consacré vendredi 13 janvier 2012 une émission d'arrêt sur images autour du buzz organisé par Xavier Niel pour le lancement de Free mobile.
Invité, Edouard Barreiro, de l'UFC-Que choisir, qui a passé au peigne fin les conditions générales de vente de Free mobile, Camille Gévaudan, journaliste à Ecrans.fr, qui a retracé le jeu de piste pour geeks mis au point par l'entreprise, et Erwann Gaucher, journaliste et blogueur, qui déplore que ses confrères se soient transformés, 48 heures avant la moindre annonce, en "boites à buzz" sans recul.

JulFX, le premier abonné Free mobile de lafibre.info se plaint de ne pas recevoir les SMS :
Pour le moment je ne reçois pas les sms (pourtant je n'ai pas fait de portabilité), mais le reste fonctionne (envois, réception d'appel, internet).
Ce n'est peut être pas qu'un problème technique, car Free Mobile surfacture le SMS envoyé par Orange / SFR et Bouygues Telecom à ses clients 2,85 centimes/sms, un tarif fixé unilatéralement par Free mobile qui est bien au-dessus du tarif du marché. Il est possible que certains opérateurs ne propose pas encore d'envoyer des SMS vers Free mobile afin de mettre la pression sur Free pour revoir à la baisse ses prétentions financières.

L'autorité de régulation, l'ARCEP ne régule pas encore les tarifs d'interconnexion des SMS (alors que les tarifs des 3 autres opérateurs sont fixés par l'ARCEP).

Edouard Barreiro :



J'ai retranscris ci-dessous les propos tenus par  Edouard Barreiro sur le plateau d’arrêt sur images :

Edouard Barreiro, de l'UFC-Que choisir : [...] Xavier Niell va ramasser beaucoup de pognon dans les négociations avec les autres opérateurs et donc finalement, il va financer une partie du rabais qu'il accorde au consommateur en prenant cet argent aux autres opérateurs. C'est les fameux "tarifs d'interconnexions". Quand vous envoyez un appel ou un SMS d'un réseau à l'autre, il y a facturation d'un droit de passage, donc tous ceux qui vont envoyer des SMS à Free, Free va facturer un droit de passage à Bouygues, Orange et SFR. Ce droit de passage va être de 2,85 centimes alors que lui il dit qu'un SMS cela coûte moins d'un centime d'euros ! Donc il va ponctionner 2,85 aux autres et lui va les vendre à 1 centime quand cela ira sur le réseau des autres car les autres ne peuvent pas lui prendre plus de 1 centime. Vous voyez le mécanisme ?

Daniel Schneidermann : Pourquoi lui peut prendre plus cher que ce que les autres peuvent lui prendre ?

Edouard Barreiro : Parce-que les tarifs sont encadrés, donc pour la voix, l'autorité de régulation a pris une décision, Free gagnera beaucoup plus, mais il y a un seuil de 60% de différentiel, alors que sur le SMS, l'autorité de régulation n'a fait un tarif obligatoire que pour les 3 autres, pas pour lui. Donc lui [Xavier Niell] se dit chouette, je prend ce que je veux et donc il y va franco !

Daniel Schneidermann : Comment se fait-il qu'il ait bénéficié de ces conditions plus favorable ?

Edouard Barreiro : Par ce qu'en fait l'autorité de régulation, elle a beaucoup de travail, elle n'a pas envie de se casser la tête pour ces choses là donc elle l'a fait pour la voix car c'est très structurant et pour les SMS elle a dit "arrangez-vous !" sauf que Xavier il dit "moi je m'arrange, c'est mon tarif et vous vous taisez" et les autres ils sont obligés de subir d'autant plus que s'ils sortent l'histoire en disant "Xavier nous prend trop d'argent", c'est eux qui vont se faire une mauvaise publicité et c'est là ou cela devient absolument incroyable !

Daniel Schneidermann : Pourquoi ils vont faire une mauvaise publicité ?

Edouard Barreiro : Si aujourd’hui Bouygues, SFR et Orange disent à leur consommateurs "c'est fini, vous n'envoyez plus de SMS chez Free car ça nous coûte trop cher", ce sera eux les méchants, donc ils vont tous migrer chez Free !


Je ne pourrais pas vous proposer l'émission ici, car le site d'arrêt sur images est payant (1€ pour un jour, cela reste abordable). Vous pouvez vous abonner sur http://www.arretsurimages.net/

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 39 643
    • Twitter LaFibre.info
Free mobile surfacture les SMS à ses concurrents
« Réponse #1 le: 15 janvier 2012 à 23:04:29 »
Dans le reste de l'émission d’arrêt sur image (une heure), on a parlé de la hargne déployée par Xavier Niel pour taper sur ses concurrents et leurs pratiques"scan-da-leuses". "Il a choisi le registre de la colère", décrit Erwann Gaucher, appuyé par Edouard Barreiro, qui raconte que le fondateur de Free" a été marqué intimement" par sa longue bataille pour s'imposer comme le quatrième opérateur de téléphonie mobile.

Erwann Gaucher :


Camille Gévaudan, confirme avoir "été troublée" par l'intensité de la prestation de Niel sur scène : "Ce n'était pas seulement de la comédie", juge-t-elle. Ce qui ne l'empêche pas d'avoir choisi "d'exploiter cette émotion et cette colère sur un plan marketing", estime Barreiro. Et le représentant de l'UFC-Que choisir juge qu'il aurait tort de se priver, puisque "tout le monde aime Xavier Niel : les internautes et une partie de la presse". A tel point que chacun a pu projeter ses "fantasmes" avant que les offres ne soient dévoilées, croyant que "Niel allait être le Père Noël". L'offre illimitée à 19,99 euros est "canon", mais ne correspond pas au niveau d'équilibre réel du marché, juge Barreiro de l'UFC-Que choisir : pour l'instant, "s'ils font une marge, elle est très faible". Pourtant quelques heures après l'enregistrement d'Arrêt sur image, Bouygues Telecom baissait de 5€ et augmentait la data de sont forfait B&You à 24,90€/mois afin d'en faire un copie de l'offre de Free :


L'entreprise Free s'est toujours appuyée sur un premier cercle de fans, plutôt geeks, qu'elle choie particulièrement. Et cette fois encore, ce sont les fans de technologie et les inconditionnels de la marque qui ont allègrement participé au jeu de piste virtuel mis en place par l'entreprise, à coups de tweets du patron, de mots cachés dans le code source de ses pages web, et même de vieux codes de jeux vidéo. Camille Gévaudan a suivi de près ces multiples signes avant-coureurs et juge malicieusement que Free a été "très forte pour faire monter la mayonnaise autour de… rien": aucune annonce n'a filtré avant la conférence de presse."C'est très bien joué, analyse Gaucher. Le gros moment d'audience, c'est au début. Aujourd'hui, qui va lire les articles avec les détails précis de l'offre ?" "L'unanimité autour de Free m'a choqué", glisse-t-il. Barreiro assure que des journalistes lui ont confié être conscients de bâtir leurs articles sur du vent, mais continuer car ils attiraient beaucoup de monde.

Les critiques, ou la prise de distance, sur les clauses précises des forfaits free, ou sur la façon dont l'entreprise travaille avec ses concurrents, attirent moins de clics. Pourtant, le sujet est passionnant. Barreiro, qui assure que "les autres opérateurs n'avaient pas anticipé une telle baisse des tarifs", détaille ce qu'il appelle "la géopolitique" des opérateurs : pour le moment, Free achète une bonne partie de sa couverture réseau à Orange, qui lui a certainement fait un tarif très avantageux. En partie pour éviter que l'argent de Free n'aille à la concurrence. Mais aussi car Niel s'entend bien avec l'actuel patron d'Orange, Stéphane Richard. Qui était aussi le directeur de cabinet de Christine Lagarde à Bercy lorsque la 4e licence de téléphonie mobile a été accordée à l'entreprise.

Camille Gevaudan :


L'arrivée de Free dans la téléphonie mobile et le débarquement en force de son patron dans les médias sont liés : SFR appartient à Vivendi, comme Canal +, et Bouygues détient TF1. Les deux chaînes ont critiqué Free, mais c'est TF1 qui a le plus donné la parole aux associations de consommateurs inquiètes ou aux experts qui doutent de la pertinence du modèle. En plateau, Daniel et nos invités jugent que, même s'il ne montre jamais le logo de Free, le reportage de TF1 était relativement "équilibré" (en oubliant de rappeler que TF1 a omis de dire que le forfait à 19,99 euros offrait des communications téléphoniques illimitées…)

Quel avenir pour les concurrents de Free ? La question est l'occasion de ressortir une étonnante archive télé, où l'on voit le patron d'AOL France découvrir en 2002, horrifié, l'offre ADSL que Free s'apprêtait à lancer dans tout le pays. AOL en est morte. A qui le tour ? "Il y a beaucoup de chances pour qu'un opérateur disparaisse, estime Barreiro. Et Bouygues Télécom est aujourd'hui le plus fragile." Pour autant, les époques, et les marchés ne sont pas comparables : "Il n'y a pas de nouveaux clients à conquérir pour Free mobile, remarque Gaucher. Il va falloir en piquer chez les concurrents."


Source : émission du vendredi 13 janvier 2011 d'Arrêt sur images intitulée "Son offre est canon, mais Free n'est pas transparente" Derrière le buzz, zoom sur la méthode Niel.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 39 643
    • Twitter LaFibre.info
Free mobile surfacture les SMS à ses concurrents
« Réponse #2 le: 16 janvier 2012 à 10:47:42 »
A noter que Xavier Niel étais invité à l'émission et a simplement répondu par un mail sans titre, ne comportant que le lien suivant :


Daniel Schneidermann raconte la suite : Je lui ai fait remarquer que ce lien ne constituait pas, à proprement parler, une réponse à notre invitation. Je n'ai jamais eu de réponse. Sur le plateau, avant l'antenne, j'ai demandé à nos invités, sans doute plus habitués que moi à le fréquenter, s'il existait un "code Niel", et si oui, quels en étaient les rudiments. Par exemple, s'il convenait d'interpréter différemment un lol et un smiley. Mais toute autre indication eût été bienvenue. Nos invités, sur ce point, ont été d'une aide toute relative, je dois bien l'avouer.

Optrolight

  • Client Orange Fibre
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 674
  • Grenoble (38) @Optrolight
    • Optroastro
Free mobile surfacture les SMS à ses concurrents
« Réponse #3 le: 16 janvier 2012 à 19:24:59 »
L'histoire des sms me semble un peu.... alléatoire. Personnellement je suis free mobile et je reçoit les sms sans problème, les appel c'est parfait et l'internet aussi.

Pour la surfacturation des sms , j'ai un doute!! D'où UFC tire ses infos??? Bref je veux bien le croire mais il faudrait des faits vérifiables!!
L'arcep à dit vendredi qu'elle allait surveiller de près free pour voir s'il respect leur  promesses et si le réseau est de qualité.


Bref je prendrais ces dires de l'ufc avec précaution.
Enfin personnellement j'ai un problème avec l'UFC. On dirait qu'ils sont jamais content. Les CGV ne leur plaisent pas pourtant je les trouve très claire personnellement et il n'y en a pas 40!!. C'est forcé pour un opérateur d'encadrer l'activité de ses clients. Pour rappel on a jamais été aussi libre dans les usages d'internet sur mobile.
D'autre part l'envoi de la carte sim est de 0€ en portabilité. 10€ pour les nouveaux abonnés, mais si vous en gagné 200€ sur l'année je vois pas ou est le problème.
On a rien sans rien.

à suivre ...

corrector

  • Invité
Free mobile surfacture les SMS à ses concurents
« Réponse #4 le: 16 janvier 2012 à 19:46:07 »
Ce qu'on peut reprocher à Free, c'est de ne pas indiquer les limites d'utilisation clairement.

Et de continuer à utiliser l'expression "bon père de famille" pour faire sérieux, alors que ça n'a strictement aucun sens.

Le problème en pratique avec Free c'est que les limites sont variables, que le client est considéré comme du poisson pourri, et que l'ADN de Free est d'envoyer chier les mécontents.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 39 643
    • Twitter LaFibre.info
Free mobile surfacture les SMS à ses concurrents
« Réponse #5 le: 19 janvier 2012 à 08:14:01 »
Un autre reproche : Il semblerait qu'il y ait quelques souci avec les appels d'urgence depuis Free mobile.

De nombreux témoignage vont dans ce sens :

(récupéré sur Univers Freebox)

lordzurp

  • Client OVH
  • *
  • Messages: 69
  • Thurins (69)
    • zUrp
Free mobile surfacture les SMS à ses concurrents
« Réponse #6 le: 20 janvier 2012 à 12:53:37 »
hum c'est plutot froid l'accueil de free mobile ici :-O

un exemple pour relativiser les problèmes de free : l'an passé, sfr s'est planté sur l'activation de l'option modem sur mon forfait : 650€ de hors forfait, remboursé au bout de 3 mois.

SFR a + de 15 ans de metier.
free a - de 15 jours.

les critiques seraient justifiées si les anciens opérateurs etaient irréprochables ...

rushapoil

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 15
  • Pessac 33
Free mobile surfacture les SMS à ses concurrents
« Réponse #7 le: 20 janvier 2012 à 15:11:34 »

Ils ont fait quoi l'UFC contre les engagements 24 mois?
Ils ont fait quoi l'UFC contre l'entente entre les trois brigands sur les tarifs honteusement prohibitifs?
Ils ont fait quoi l'UFC contre l'illimité qui en fait est limité parce qu'on ne peut que lire ses mails et surfer et pas trop parce que sinon on coupe/bride la connexion?

Ils ont fait quoi l'UFC depuis que Free nous a "libéré" de ces contraintes?
Quelques titres par ci par la :
UFC : Free Mobile a "les mêmes défauts" que les autres opérateurs
UFC-Que Choisir : le "bon père de famille" Free ne passe pas
UFC Que Choisir : Une plainte contre Free Mobile ?

Je ne commente pas plus, chacun est libre de tirer ses conclusions, je garde les miennes pour moi mais je pense que vous avez une idée de ce que j'en pense....


Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 42 679
  • FTTH 1000/500 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Free mobile surfacture les SMS à ses concurrents
« Réponse #8 le: 20 janvier 2012 à 15:15:48 »
Enfin c'est un peu leur fond de commerce de taper sur les gens :p

Plop

  • Expert.
  • Client Bbox adsl
  • *
  • Messages: 95
Free mobile surfacture les SMS à ses concurrents
« Réponse #9 le: 20 janvier 2012 à 15:26:16 »
Ils ont fait quoi l'UFC contre les engagements 24 mois?

http://www.01net.com/editorial/541268/mobile-l-and-039-engagement-de-24-mois-un-cadeau-empoisonne/

Ils ont fait quoi l'UFC contre l'entente entre les trois brigands sur les tarifs honteusement prohibitifs?

http://www.francemobiles.com/actualites/id/201001271264498732/entente_illicite_l_ufc_est_deboutee_face_aux_operateurs.html
http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/la-condamnation-d-orange-bouygues-et-sfr-confirmee-en-appel_118147.html

Ils ont fait quoi l'UFC contre l'illimité qui en fait est limité parce qu'on ne peut que lire ses mails et surfer et pas trop parce que sinon on coupe/bride la connexion?

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2010/09/15/internet-illimite-l-ufc-que-choisir-assigne-orange-et-sfr-en-justice_1411674_651865.html

Ils ont fait quoi l'UFC depuis que Free nous a "libéré" de ces contraintes?

Rien, que du blabla.
J'aime pas l'UFC, mais faut être un minimum objectif...

rushapoil

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 15
  • Pessac 33
Free mobile surfacture les SMS à ses concurrents
« Réponse #10 le: 20 janvier 2012 à 15:36:55 »
merci pour cette lecture que je ne m’embêterai même pas à consulter, car tu ne fais que confirmer mes dires....

A part enrichir les avocats....ça a changé quelque chose?

Objectivité, quand tu nous tiens...

Plop

  • Expert.
  • Client Bbox adsl
  • *
  • Messages: 95
Free mobile surfacture les SMS à ses concurrents
« Réponse #11 le: 20 janvier 2012 à 15:45:53 »
merci pour cette lecture que je ne m’embêterai même pas à consulter, car tu ne fais que confirmer mes dires....

Vu que je n'ai fais que te donner des liens, en fait tu t'auto-confirmes, ce qui pour le coup confirme bien ton manque total d'objectivité  :P

A part enrichir les avocats....ça a changé quelque chose?

La loi Chatel, l'amende de plusieurs centaines de millions d'euros pour entente illicite, etc, ça te dit rien ?
Ce n'est qu'une association l'UFC, ils ne peuvent pas faire baisser par magie les prix ou décider que les engagements de 24 mois sont illégaux. Soit ils attaquent en justice, soit ils font du lobbying pour faire changer les lois. Tu veux qu'ils fassent quoi de plus exactement ?