Auteur Sujet: Free Mobile a séduit 2,2 millions de clients  (Lu 13859 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

benoit75015

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 198
Free Mobile a séduit 2,2 millions de clients
« le: 22 mars 2012 à 12:02:22 »
L'information est reprise sur de nombreux sites web, mais voici à chaque fois l'article cité en source :

Free Mobile a séduit 2,2 millions de clients

Le directeur général de Bouygues Telecom estime que Free Mobile a déjà séduit 2,2 millions de clients environ. Un chiffre issu d'une observation des numéros d'appel passant sur son réseau.

"Free Mobile est un super succès". Fair play, le directeur général de Bouygues Telecom a salué ce matin le lancement en fanfare du quatrième opérateur mobile sur le marché français, à l'occasion d'une rencontre avec la presse.

En se basant sur l'observation des numéros de Free Mobile transitant sur son réseau, Olivier Roussat estime que son concurrent a déjà conquis 2,2 millions de clients environ, dont 134 000 anciens clients de Bouygues Telecom.

100 000 recrutements par mois pour B&You

Un engouement qui devrait toutefois ralentir, notamment avec l'arrivée de nouveaux smartphones très attendus par les consommateurs, dont le Samsung Galaxy S III, qui va les pousser à se tourner vers les trois autres opérateurs mobiles qui le proposeront dans des offres avec engagement.

Pour contrer l'arrivée de Free Mobile, Bouygues Telecom a redéfini sa gamme de forfaits, notamment son offre low cost B&You qui recrute 100 000 clients par mois selon Olivier Roussat.


Source : Business Mobile le 22 mars 2012

benoit75015

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 198
Free Mobile a séduit 2,2 millions de clients
« Réponse #1 le: 22 mars 2012 à 15:31:10 »
D'autres informations selon Reuters :

Mi-février, le PDG de France Télécom Stéphane Richard avait pour sa part estimé à 1,5 million le nombre de clients du nouvel entrant.

Bouygues Télécom a toutefois précisé voir revenir certains clients qui avaient migré chez Free Mobile.

Sur la totalité des demandes de portabilité enregistrées mercredi par "B&You", la marque low-cost de Bouygues Télécom, près de la moitié (49%) concernaient des clients du nouvel entrant.

benoit75015

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 198
Free Mobile a séduit 2,2 millions de clients
« Réponse #2 le: 28 mars 2012 à 13:54:17 »
Sur la totalité des demandes de portabilité enregistrées mercredi par "B&You", la marque low-cost de Bouygues Télécom, près de la moitié (49%) concernaient des clients du nouvel entrant.
lebonforfait.fr a publié la tendance des résiliations et elle confirme les propos d'Olivier Roussat, directeur général de Bouygues Telecom : De nombreux abonnés Free mobile résilient leur abonnements.

Le graphique suivant est issu de l’analyse des données du module de résiliation du bonforfait.fr :


Les données sont issues du comptage  de l’utilisation du module résiliation pour chaque opérateur , elles sont divisées par le nombre de clients de chaque opérateur : 24,5millions pour Orange, 2 millions pour SFR, 11,5 millions pour Bouygues Telecom, et 2,2 millions pour Free.

Ce graphique montre clairement que depuis début mars, beaucoup d’abonnés Free se posent la question de la résiliation de leur forfait. Relativement au nombre d’abonnés de chacun des opérateurs, il y a 4 fois plus d’abonnés Free que pour les autres qui envisagent de résilier.


Le bonfrorfait.fr, a également publié de nouvelles statistiques concernant la cote des opérateurs mobiles :


Le schéma est issu des consultations des offres de forfaits mobiles entre le 20 et le 27 mars 2012

A noter que les précédentes éditions, depuis le lancement de Free Mobile, Free Mobile était en tête.

Boris de Bouygues Telecom

  • AS5410 Expert Bouygues Telecom
  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 2 978
  • Technopôle de Bouygues Telecom sur Meudon (92)
Free Mobile a séduit 2,2 millions de clients
« Réponse #3 le: 05 avril 2012 à 10:40:29 »
Tanguy, le Community Manager de Bouygues Telecom, était sur BFMTV ce matin.

Il est revenu sur l'arrivée de Free mobile :

=> http://www.bfmbusiness.com/catchups/Tanguy-Moillard

netegalkaka

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 250
  • FTTH 1000/200 (75019)
Free Mobile a séduit 2,2 millions de clients
« Réponse #4 le: 05 avril 2012 à 10:58:48 »
Free aurait près de 3 millions d'abonnés

Selon un responsable de Numéricable, Free aurait aujourd’hui non pas 2.2 millions d’abonnés, comme l’annonce Bouygues Télécom mais 2.8 millions : ce sont les cartes sim de Free que l’opérateur du câble a vu passer sur ses réseaux français.

Cet énorme chiffre soulève quelques interrogations, puisque les départs annoncés par ses concurrents sont très en deçà. Comme Free ne communiquera pas avant plusieurs semaines, on est réduit aux hypothèses : soit ces clients sont surtout des opportunistes qui ont ressorti un vieux GSM pour profiter de l’offre à zéro euros, avant qu’elle ne tombe aux oubliettes, - et ils sont sûrement nombreux à avoir fait cela - soit les opérateurs nous cachent des départs : en fait il y a tous les abonnés en cartes prépayées qui ont abandonné en masse leurs offres habituelles – et hors de prix - pour ce nouveau tarif social.

Economiquement, ce lancement en fanfare reste une des expériences les plus fascinantes tentée par un pays développé, tant ses conséquences sont multiples et difficiles à analyser.

Trois opérateurs se partageaient jusqu’ici un marché protégé, en réalisant des marges certes élevées de 30%, mais ce n’est ni plus ni moins que dans les autres pays. Ces marges leur permettaient de vivre bien, d’avoir un personnel nombreux, de faire de la pub fort utile aux médias, d’investir…Les Français payaient cher, mais il y avait aussi des retombées positives.

Après l’arrivée de Free, il y aura des suppressions d’emploi chez les sous traitants et chez les MVNO, ces opérateurs sans réseau du type Virgin mobile. Ils seront annoncés après les élections. Il y aura d’autres économies encore, sur la pub ou les investissements.

Face à cela, tous les Français bénéficient d’économies mensuelles, bienvenues pour compenser les hausses de l’essence ou d’autres produits. Comme le dit Xavier Niel "Le mobile est devenu aujourd’hui une dépense obligatoire, comme aller faire ses courses chez Carrefour. Or, tout le monde s’indignerait si Carrefour faisait des marges non pas de 5%, mais de 30%, comme l’industrie du mobile". Il est donc logique selon lui de faire descendre les marges du mobile.

Un raisonnement séduisant, mais qui a une limite : sur l’internet, Free est un des opérateurs les plus profitables du monde et donc, sur l’internet, indispensable aussi, Niel ne s’applique pas la règle des 5%.

Ce qui ne répond pas encore à la question de fond : faire baisser les prix du mobile sera-t-il profitable à l’économie dans son ensemble ? Oui, si l’argent ainsi dégagé est utilisé pour des dépenses qui créent des emplois et de la richesse en France. Non s’ils filent dans des importations made in China…


Source : Blog de Claude Soula, journaliste au Nouvel Observateur, le 3 avril 2012

corrector

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 12 470
  • Paris; Free ADSL (Freebox HD)
Free Mobile a séduit 2,2 millions de clients
« Réponse #5 le: 05 avril 2012 à 21:30:32 »
NC voit les cartes Free?

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 24 157
    • Twitter LaFibre.info
Free Mobile a séduit 2,2 millions de clients
« Réponse #6 le: 05 avril 2012 à 22:06:34 »
Oui, Numericable doit savoir pour chaque N° si il faut l'envoyer sur le réseau Free, Orange, Bouygues Telecom,..

Je me demande si des cartes ne sont pas comptabilisées deux fois avec le N° provisoire avant la portabilité.

corrector

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 12 470
  • Paris; Free ADSL (Freebox HD)
Free Mobile a séduit 2,2 millions de clients
« Réponse #7 le: 06 avril 2012 à 14:48:05 »
Voilà, les opérateurs voient passer des numéros, alors qu'il faut compter les cartes.

Optrolight

  • Modérateur
  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 4 513
  • Grenoble (38) @Optrolight
    • Optroastro
Free Mobile a séduit 2,2 millions de clients
« Réponse #8 le: 06 avril 2012 à 17:07:02 »
Voilà, les opérateurs voient passer des numéros, alors qu'il faut compter les cartes.

C'est pas interdit cela au Poker ... menteur....; de compter les cartes ????

benoit75015

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 198
Free Mobile a séduit 2,2 millions de clients
« Réponse #9 le: 11 avril 2012 à 14:00:54 »
Martin Bouygues était reçu ce mardi 10 avril 2012 par les étudiants de l'Université Paris IX Dauphine :

Le prix que fait Free n'est pas le résultat de la productivité d'une usine que Free aurait fabriqué. Pas du tout. Il achète le produit à Orange dans des conditions qu'on ne connait pas et il revend à des conditions qu'on connait. De ce que je sais, ça ne laisse pas beaucoup entre les deux.
[...]
On investit lourdement. Nous sommes dans une industrie de frais fixes. Nos investissements génèrent une masse de frais fixes considérables. On ne peut pas laisser quelqu'un entrer avec des frais variables et détruire un marché, ça n'a aucun sens.
[...]
Le régulateur dit aussi que Free a investi 130 millions d'euros sur les deux premières années pour se lancer. 130 millions, c'est zéro, c'est rien du tout, c'est peanuts, c'est une plaisanterie. Sur la même période de référence 2010-2011, Bouygues Télécom, sur son réseau mobile qui est un réseau déjà déployé, a dépensé 1 milliard en investissement de maintenance et de complèment de couverture et de upgrade technologique.



corrector

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 12 470
  • Paris; Free ADSL (Freebox HD)
Free Mobile a séduit 2,2 millions de clients
« Réponse #10 le: 11 avril 2012 à 21:10:26 »
Je crois que c'est clair : Martin dit de la m., comme d'hab.

Optrolight

  • Modérateur
  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 4 513
  • Grenoble (38) @Optrolight
    • Optroastro
Free Mobile a séduit 2,2 millions de clients
« Réponse #11 le: 03 mai 2012 à 19:49:14 »
La barre des trois millions d'abonnés semble cette fois dépassée selon La Tribune :

Free Mobile a dépassé les 3 millions de clients

Le nouvel opérateur aurait franchi ce cap symbolique à fin mars selon des sources industrielles concordantes. Orange, qui a enregistré 2,3 millions résiliations et perdu 615.000 clients en net, va finalement engranger, au titre de son contrat d'itinérance avec Free, plus de 1 milliard d'euros en trois ans et non six.

La vague Free Mobile a été très puissante et le reflux évoqué par les concurrents léger et visiblement très récent. L'impact relativement bénin affiché à mi-février par Orange, SFR et Bouygues Telecom n'a donné qu'une image très partielle de la réalité des recrutements du nouvel entrant. Ainsi, Orange qui avait indiqué avoir perdu au 15 février 201.000 clients en net (déduction faite des conquêtes de nouveaux abonnés), pour 1,03 million de résiliations, en a perdu 2 fois plus au cours des six semaines suivantes : 414.000 partis en net chez Free, sur 1,2 million de résiliations supplèmentaires. Au total, sur les trois premiers mois de l'année, le numéro un français du mobile a perdu, en net, 615.000 clients soit 2,3% de la base clients. Au total, sa part de marché grand public dans le mobile a décliné de 1,5 point au premier trimestre, à 38,4%. Gervais Pellissier, le directeur général délégué de France Télécom Orange, précise : « nous avons perdu 1 point sur les forfaits, 0,2 point sur les cartes prépayées et 0,3 point sur le double équipement SIM », puisque l'offre à 2 euros de Free, gratuite pour les abonnés ADSL à la Freebox, a souvent été souscrite en complèment d'un autre abonnement : « c'est important en volumes mais pas en valeur, 1 million de zéro euro de chiffre d'affaires, ça fait toujours zéro ! » observe le directeur financier de l'opérateur historique.

SFR serait plus touché proportionnellement
Un million ? C'est en effet le chiffre qui circule chez les concurrents de Free Mobile au sujet d'abonnés à l'offre d'entrée de gamme (1 heure d'appels, 60 SMS). L'autre chiffre confirmé par des sources concordantes industrielles : « Free Mobile a plus de 3 millions de clients à fin mars. » Soit au-delà des 2,5 millions à 2,8 millions évoqués il y a encore quelques semaines. Free Mobile aurait donc déjà une part de marché d'environ 4,5%. Iliad, la maison-mère de Free, publiera son chiffre d'affaires du premier trimestre « courant mai », au plus tard le 15 selon les obligations réglementaires. Orange laisse entendre qu'il aurait mieux résisté que les autres : il a gagné 1,69 million de nouveaux clients mobiles sur le trimestre, dont 1,2 million sous contrat avec subvention, 140.000 chez Sosh, son offre « low-cost » vendue en ligne, et 100.000 en cartes prépayées. Sur la base de 3 millions de clients Free Mobile, Orange en aurait « fourni » environ 20%, bien moins que sa part de marché.

SFR, dont le PDG Frank Esser a été remercié le 26 mars faute d'avoir suffisamment réagi à Free Mobile (son remplaçant Michel Combes a été annoncé mercredi soir), aurait « davantage souffert proportionnellement », croient savoir plusieurs professionnels du secteur. La filiale de Vivendi, qui ne communiquera ses chiffres que le 14 mai, avait affirmé avoir perdu 208.000 clients en net à fin février, sur 21,4 millions. Mais comme chez Orange, cette estimation ne tenait pas compte de nombreux dossiers en instance. « A mi février, à peine 20% des demandes adressées au GIE Portabilité avait été traitée, il y avait un retard accumulé » a expliqué Gervais Pellissier : toutefois, après « un mouvement massif de demandes vers Free », la tendance serait depuis fin mars revenue « à un niveau très proche de celui du quatrième trimestre 2011 », ce qui reste supérieur à l'an dernier. SFR aurait perdu plus de 600.000 clients partis chez Free, à peu près autant qu'Orange, selon certains analystes, quand Bouygues Telecom en aurait vu 300.000 le quitter, le solde provenant des opérateurs virtuels (MVNO) et des cartes en plus (sans portabilité).

Orange s'est assuré une exclusivité de 3 ans pour l'itinérance de Free Mobile
Revers de la médaille de ce considérable succès commercial de Free, le trafic est bien supérieur aux estimations initiales ce qui va lui coûter plus cher en frais d'itinérance sur le réseau d'Orange. Le directeur général délégué de France Télécom Orange a ainsi révélé ce jeudi matin que le groupe attend désormais « plus de 1 milliard d'euros sur les trois prochaines années » de ce contrat d'itinérance avec Free, contre 1 milliard de recettes prévues sur six ans initialement : alors que les analystes avaient inscrit 167 millions par an dans leurs prévisions, ce sera donc plutôt 333 millions par an et sans doute davantage cette année alors que plus de 95% du trafic de Free transite à ce stade par le réseau d'Orange.

Stéphane Richard, le PDG de France Télécom Orange, a récemment déclaré que ce contrat pourrait lui rapporter « jusqu'au double en fonction de la capacité de Free à développer son réseau. » Plus précisèment, Gervais Pellissier révèle à La Tribune que selon les termes confidentiels du contrat d'itinérance, « nous avons trois années d'exclusivité, jusqu'en janvier 2015. Donc nous sommes sûrs de notre évaluation sur 2012-2013-2014. Au-delà, Free peut soit aller chez un autre opérateur [sa licence l'oblige à couvrir 75% de la population en janvier 2015 NDLR], soit rester chez nous. Dans cette hypothèse, notre meilleure estimation à ce stade est que ce contrat pourrait rapporter un peu moins d'un milliard d'euros supplèmentaires pour les trois années suivantes, en fonction du rythme de déploiement de Free » explique-t-il.

Cette inflation de la facture incitera-telle Free à bouger ses tarifs ? « Je ne parierais pas dessus » a récemment déclaré Alice Holzman, la directrice du marketing grand public d'Orange France. « Je n'y crois plus trop » confie un analyste qui avance que « Free pourrait supprimer ou diminuer la ristourne réservée à ses abonnés ADSL en arrêtant l'offre à 0 euro et en augmentant à 16,99 ou 17,99 euros le forfait illimité après rabais ». Cependant, il semble que son offre mobile ait permis à Free d'accélérer fortement ses recrutements en haut débit, selon un concurrent et une source interne chez Iliad. Nous en aurons le cœur net d'ici la mi-mai.


Source : La Tribune, le 3 mai 2012 par Delphine Cuny