Auteur Sujet: Code source des logiciels libres de la Freebox  (Lu 11867 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 139
Code source des logiciels libres de la Freebox
« le: 13 février 2011 à 06:12:27 »
Édit : conversation Hors Sujet extraite du post initial : https://lafibre.info/bbox-adsl/demande-de-retrait-pallier-fixe/

Je suis chez Free, non chez Bouygues, et les "conditions de vente" (contrat) disent bien que mes 2 Box sont "propriétés insaisissable de Free"! Tous les opérateurs considèrent que leur box fait partie intégrante de leur réseau, et l'interface avec le client commence APRES la Box.
De plus, il est complètement logique et souhaitable de laisser l'opérateur avoir accès aux paramétrage, mise à jour de la box. Ca facilite grandement la recherche et la résolution de problème! Ils peuvent en théorie interroger les box, les paramétrer à distance, pusher un nouveau firmware, etc...

Leon.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 28 792
    • Twitter LaFibre.info
Code source des logiciel libres de ses Freebox
« Réponse #1 le: 13 février 2011 à 09:16:00 »
Chez tous les FAI il est possible de mettre un modem ADSL classique a la place de la box de l'opérateur (avec uniquement le service Internet).

Si c'est la "box" du FAI qui est choisit, c'est le FAI qui décide des firmware a déployer, cela ne me choque pas. C'est même ça qui risque de permettre à Free d'échapper à la taxe pour copie privée sur la Freebox Révolution, le disque dur étant dans la box ADSL elle même partie intégrante du réseau de Free => https://lafibre.info/free-la-fibre/free-refuse-de-payer-la-taxe-pour-copie-privee-sur-la-freebox-revolution/

corrector

  • Invité
Code source des logiciel libres de ses Freebox
« Réponse #2 le: 14 février 2011 à 03:48:35 »
Chez tous les FAI il est possible de mettre un modem ADSL classique a la place de la box de l'opérateur (avec uniquement le service Internet).
Donc en renonçant à ce à quoi on a droit par contrat. Je n'appelle pas ça un libre choix. En tous cas ce n'est pas le sujet.

Déjà, il faut bien faire la différence entre Free et les FAI qui demandent de choisir entre achat et location de la box :
  • le freenaute est présenté par Free comme un hébergeur de la Freebox, qui est vue comme une sorte de Dédibox dont le client serait Free (Free qui paye en freenaute en espèce, en lui fournissant les services de la Freebox, sans doute); la Freebox n'est pas la propriété du freenaute qui en a la garde; d'après les histoires à dormir debout de Free c'est l'équivalent d'un DSLAM qui serait placé dans une salle d'hébergement appelée "logement privé" (et non salle de dégroupage)
  • quand un client achète ou loue une box, elle est a lui, au moins le temps de la location (enfin il faudrait voir le contrat de location... je ne connais pas bien ce cas là)

Certaines MàJ firmware de la Freebox ont introduit des bugs, dont certains, bien que reproductibles, n'ont été corrigés que 13 mois après avoir été signalés sur le bugtracker. Actuellement, certains problèmes introduits par une MàJ ne sont toujours pas corrigés.

C'est même ça qui risque de permettre à Free d'échapper à la taxe pour copie privée sur la Freebox Révolution, le disque dur étant dans la box ADSL elle même partie intégrante du réseau de Free => https://lafibre.info/free-la-fibre/free-refuse-de-payer-la-taxe-pour-copie-privee-sur-la-freebox-revolution/
Super. Donc en gros, soi-disant parce qu'une présentation de la situation pourrait éventuellement permettre de faire économiser des sous-sous au fournisseur, le client doit adhérer? C'est absurde (au niveau du raisonnement) et c'est faux (niveau des faits).

L'argument est, me semble t-il, que la Freebox Server fait parti des « systèmes de stockage qualifiés et certifiés pour pouvoir fonctionner simultanèment avec au moins trois systèmes d'exploitation », ce qui n'a rien à voir avec le fait de faire parti du réseau Free. En fait, la Freebox Server a justement été conçue pour fonctionner le manière autonome contrairement aux versions précédentes, pour que la fonction NAS survive en l'absence du lien ADSL ou FTTH. Et en admettant qu'il y ait effectivement une relation entre "la Freebox fait parti du réseau Free", et "la taxe copie privée n'est pas due", je ne vais pas postuler la prémisse parce que la conclusion m'arrange!

D'ailleurs, je rappelle qu'on (on = les porteurs d'eau de Free) nous expliquait que la Freebox v5 ne pouvait pas démarrer sans réseau parce que c'était un élèment du réseau. Mais avec la Révolution, c'est le contraire : elle démarre de manière autonome mais fait parti du réseau. Ceci est une révolution. Et ça n'a pas l'air de déranger grand monde.

Free ressemble bien trop à la secte Apple, où tous les fans décérébrés se pressent pour répéter les inepties proférées par le grand gourou chtarbé. Il faut voir avec quelle violence les nervis de Free se sont déchainés contre la FSF quand XN a sonné la charge. Pas plus malins que des UMPistes sous les ordres du vendeur d'aspirateur Lebfèvre.

L'histoire de la Freebox élèment terminal (c'est quoi un élèment terminal?) arrange peut-être Free. Ce n'est pas pour ça que je dois répéter ces sornettes. Cette fantasmagorie qui ne tenait déjà pas pour les Freebox jusqu'à la v5 tient encore moins avec la Freebox Server qui garde un état lui permettant de démarrer sans connexion réseau.

Ces histoires permettent à Free de raconter que le firmware de la Freebox n'est jamais distribué. La Freebox est vraiment vue comme une Dédibox utilisée par Free. Cette fantaisie en résiste bien sûr pas à l'analyse, c'est le freenaute qui utilise la Freebox et non Free.

Bien sûr, si on tient au point de vue de Free sur la Freebox, cela a au moins une conséquence intéressante : le client d'une ligne Freebox, c'est Free. L'abonné ne peut donc pas être poursuivi pour l'usage qui est fait de la ligne, sauf si Free démontre sa responsabilité. Et les courriers HADOPI doivent être envoyés à Free et non aux freenautes. Mais personne ne soutient cette thèse, surtout pas les porteurs d'eau de Free. Ce qui montre que les adeptes ne croient pas réellement aux thèses freeiènes, ils aiment juste être du coté du méchant (une perversion commune).
« Modifié: 08 mai 2014 à 03:42:05 par corrector »

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 28 792
    • Twitter LaFibre.info
Code source des logiciel libres de ses Freebox
« Réponse #3 le: 14 février 2011 à 08:08:16 »
J'aime bien la conclusion :

Free ressemble bien trop à la secte Apple, où tous les fans décérébrés se pressent pour répéter les inepties proférées par le grand gourou chtarbé. Il faut voir avec quelle violence les nervis de Free se sont déchainés contre la FSF quand XN a sonné la charge.

[...]

le client d'une ligne Freebox, c'est Free. L'abonné ne peut donc pas être poursuivi pour l'usage qui est fait de la ligne, sauf si Free démontre sa responsabilité. Et les courriers HADOPI doivent être envoyés à Free et non aux feenautes. Mais personne ne soutient cette thèse, surtout pas les porteurs d'eau de Free. Ce qui montre que les adeptes ne croient pas réellement aux thèses freeiènes, ils aiment juste être du coté du méchant (une perversion commune).

Pour ce qui se pose la question sur la FSF, c'est la Free Software Foundation et voici un extrait d'article sur le différent FSF / Free :

la branche française de la FSF menace le fournisseur d'accès Free de poursuites judiciaires pour violation de la GPL.

En cause ? La Freebox, son modem multifonctions, intègre un certain nombre de logiciels indispensables à son fonctionnement, dont certains sont protégés par la GPL. Elle propose notamment un mode routeur, qui permet de connecter plusieurs ordinateurs simultanèment, en réseau local, et de partager ainsi l'accès à Internet qu'elle fournit.

Cette fonction nécessite un système de réécriture d'adresses IP et de redirection et de filtrage de flux. En l'occurrence, tout passe par un programme basé sur IPtables, un outil de gestion de réseau publié sous GPL depuis la sortie des noyaux Linux 2.4.

Les auteurs d'IPtables, représentés par la FSF France, se sont donc émus de voir que Free n'a pas publié le code source de sa version d'u logiciel. Pour eux, il s'agit là d'une violation de la GPL ; ils ont donc exigé la publication par Free de ce code source sous un délai d'un mois, faute de quoi ils envisagent des poursuites judiciaires pour «atteinte au droit d'auteur». Notons au passage que, jusqu'à présent, aucune mention de dommages et intérêts n'a été faite : «nous ne cherchons pas les dédommagements, uniquement le respect des conditions d'utilisation de nos logiciels», indique la FSF.

Du coté de Free, on s'étonne de ces accusations et on affirme avoir tout fait dans les règles.

En effet, la GPL impose la publication du code source en cas de distribution du logiciel. Or, les contrats de fourniture d'accès à Internet de Free sont particulièrement clairs : les Freebox, qui contiennent le logiciel incriminées, restent à tout moment la propriété exclusive de Free et font partie de son infrastructure.

Autrement dit, la Freebox reste au sein de l'entreprise, même si elle est géographiquement située chez des particuliers. On ne peut dès lors pas parler de distribution.

L'utilisation «en interne» d'un logiciel modifié n'imposant aucune contrainte particulière, Free est donc libre de ne pas publier le code source de ses programmes.

Le président de Free, Xavier Niel, interrogé par nos confrères de PCInpact, résume ainsi sa position : «Lorsqu'un produit qui utilise un soft sous GPL est vendu, le vendeur doit fournir les sources du soft GPL. Free ne vend pas la Freebox, elle est la propriété de Free, c'est un élèment de terminaison de son réseau, les sources n'ont pas à être fournies».

On le voit, les arguments des deux cotés se tiennent, et tout repose sur la définition du terme «distribution». Pour la FSF, il suffit d'envoyer un matériel chez un particulier ; pour Free, il faut que ce particulier acquière en plus la propriété du matériel.


Source : Les Numeriques le 18 Novembre 2007

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 28 792
    • Twitter LaFibre.info
Code source des logiciels libres de ses Freebox
« Réponse #4 le: 01 août 2011 à 21:06:02 »
Free va enfin publier le code source des logiciels libres de ses Freebox !

Après SFR (sur http://dev.efixo.net/) et Orange (sur http://www.livebox-opensource.com/ ), Free va enfin publier le code source des logiciel libres de ses Freebox sur http://www.floss.freebox.fr/ (le site n'est pas encore opérationnel).

Free s'était toujours refusé à le faire, jouant sur une ambiguïté technique. "La FreeBox est considérée comme faisant partie de l'infrastructure réseau de Free et n'appartient jamais au client. Le logiciel GPL modifié n'est donc jamais *distribué*. Il ne sort pas du réseau de Free", avait expliqué Xavier Niel.

Xavier, la Freebox ne ferait plus partie du réseau en 2011 ?

Le paragraphe 11.5.2 des CGV du 1er août 2011 indique :
Free informe l’Abonné que l’équipement terminal ETCD utilise notamment des logiciels publiés sous des licences libres ou open source. L’Abonné peut consulter la liste des logiciels concernés, leur licence et télécharger leur code source complet et correspondant sur le site internet "www.floss.freebox.fr" . Pour chaque version en usage d’un logiciel concerné, l’Abonné pourra accéder à son code source complet, au nom de ses auteurs et à la licence le régissant, tant que cette version sera mise à disposition au moyen de l’équipement terminal ETCD, puis pendant trois (3) ans après le terme définitif de la mise à disposition de ladite version au moyen de l’équipement terminal ETCD

corrector

  • Invité
Code source des logiciel libres de ses Freebox
« Réponse #5 le: 01 août 2011 à 21:34:46 »
D'ailleurs, je rappelle qu'on (on = les porteurs d'eau de Free) nous expliquait que la Freebox v5 ne pouvait pas démarrer sans réseau parce que c'était un élèment du réseau.
La Freebox Révolution étant censée être autonome, cette excuse ne tenait plus.

Le conte pour enfantsgeeks selon lequel la box est un serveur dédié hébergé par le freenaute est encore plus ridicule quand le serveur démarre tout seul et que son hébergeur peut le paramétrer et l'utiliser directement.

Remarque : En réalité, la Freebox Révolution n'est pas capable de démarrer toute seule, mais c'est un bug. Free ne peut pas appuyer sa défense sur un dysfonctionnement de la Freebox. Et X. Niel avait promis que la Freebox Révolution serait autonome, ce qui implique évidemment de démarrer sans le réseau.

corrector

  • Invité
Code source des logiciel libres de ses Freebox
« Réponse #6 le: 26 février 2012 à 21:54:11 »
On le voit, les arguments des deux cotés se tiennent, et tout repose sur la définition du terme «distribution». Pour la FSF, il suffit d'envoyer un matériel chez un particulier ; pour Free, il faut que ce particulier acquière en plus la propriété du matériel.
Quand la Freebox est envoyée chez un particulier, elle contient le firmware usine, c'est donc à ce firmware que la FSF fait référence ici. Mais il faut aussi considérer le firmware actuel qui est automatiquement téléchargé par la Freebox au premier démarrage. J'ai déjà dit que je considérais qu'il y a distribution dans les deux cas.

Attention : Le terme de « distribution » concerne le logiciel et non le matériel. Le terme est utilisé dans une licence de droit d'auteur et doit donc être interprété tel qu'il est interprété en droit d'auteur.

L'idée propagée par les adversaires de la FSF et de la licence GNU GPL v2, comme quoi le terme « distribution » est ambigu et devrait être clarifié par une modification de licence, est erronée. La seule base légale d'une licence de droit d'auteur est le droit d'auteur, il est donc tout à fait normal qu'une licence utilise le vocabulaire du droit d'auteur. Et tous les spécialistes savent que le droit d'auteur est ambigu dans certains cas limites quand il est appliqué à l'informatique. Comme n'importe quelle norme juridique, il faut appliquer le droit d'auteur avec bon sens et discernement en respectant l'intention des auteurs, des auteurs de licence - et des auteurs de la loi, mais ils ne pensaient pas à l'informatique.

Peut-on raisonnablement penser que l'aspect "propriété insaisissable" puisse changer quoi que ce soit au fait qu'il y a distribution? Free pense peut-être que toutes les lois sont faites pour être contournées. Alors les licences de logiciels...

Les arguments avancés pour justifier le point de vue de Free s'effondrent tous quand on les analyse de près.
« Modifié: 22 mars 2013 à 21:38:25 par corrector »

corrector

  • Invité
Code source des logiciel libres de ses Freebox
« Réponse #7 le: 26 février 2012 à 23:56:43 »
Cette fonction nécessite un système de réécriture d'adresses IP et de redirection et de filtrage de flux. En l'occurrence, tout passe par un programme basé sur IPtables, un outil de gestion de réseau publié sous GPL depuis la sortie des noyaux Linux 2.4.
La Freebox ADSL utilise non seulement iptables, mais surtout linux, ce qui inclut netfilter :

+CONFIG_NETFILTER=y
+# CONFIG_NETFILTER_DEBUG is not set
+# CONFIG_BRIDGE_NETFILTER is not set
+
+#
+# Core Netfilter Configuration
+#
+# CONFIG_NETFILTER_NETLINK is not set
+CONFIG_NF_CONNTRACK_ENABLED=y
+# CONFIG_NF_CONNTRACK_SUPPORT is not set
+CONFIG_IP_NF_CONNTRACK_SUPPORT=y
+CONFIG_IP_NF_CONNTRACK=y
+CONFIG_NETFILTER_XTABLES=y
+CONFIG_NETFILTER_XT_TARGET_CLASSIFY=y
+CONFIG_NETFILTER_XT_TARGET_DSCP=y
+CONFIG_NETFILTER_XT_TARGET_MARK=y
+# CONFIG_NETFILTER_XT_TARGET_NFQUEUE is not set
+# CONFIG_NETFILTER_XT_TARGET_NFLOG is not set
+# CONFIG_NETFILTER_XT_MATCH_COMMENT is not set
+# CONFIG_NETFILTER_XT_MATCH_CONNTRACK is not set
+# CONFIG_NETFILTER_XT_MATCH_DCCP is not set
+# CONFIG_NETFILTER_XT_MATCH_DSCP is not set
+# CONFIG_NETFILTER_XT_MATCH_ESP is not set
+# CONFIG_NETFILTER_XT_MATCH_HELPER is not set
+# CONFIG_NETFILTER_XT_MATCH_LENGTH is not set
+CONFIG_NETFILTER_XT_MATCH_LIMIT=y
+# CONFIG_NETFILTER_XT_MATCH_MAC is not set
+CONFIG_NETFILTER_XT_MATCH_MARK=y
+# CONFIG_NETFILTER_XT_MATCH_POLICY is not set
+CONFIG_NETFILTER_XT_MATCH_MULTIPORT=y
+# CONFIG_NETFILTER_XT_MATCH_PKTTYPE is not set
+# CONFIG_NETFILTER_XT_MATCH_QUOTA is not set
+# CONFIG_NETFILTER_XT_MATCH_REALM is not set
+# CONFIG_NETFILTER_XT_MATCH_SCTP is not set
+CONFIG_NETFILTER_XT_MATCH_STATE=y
+# CONFIG_NETFILTER_XT_MATCH_STATISTIC is not set
+# CONFIG_NETFILTER_XT_MATCH_STRING is not set
+# CONFIG_NETFILTER_XT_MATCH_TCPMSS is not set
+# CONFIG_NETFILTER_XT_MATCH_HASHLIMIT is not set
+
+#
+# IP: Netfilter Configuration
+#
+# CONFIG_IP_NF_CT_ACCT is not set
+# CONFIG_IP_NF_CONNTRACK_MARK is not set
+# CONFIG_IP_NF_CONNTRACK_EVENTS is not set
+# CONFIG_IP_NF_CT_PROTO_SCTP is not set
+CONFIG_IP_NF_FTP=m
+CONFIG_IP_NF_IRC=m
+# CONFIG_IP_NF_NETBIOS_NS is not set
+CONFIG_IP_NF_TFTP=m
+# CONFIG_IP_NF_AMANDA is not set
+CONFIG_IP_NF_PPTP=m
+# CONFIG_IP_NF_H323 is not set
+# CONFIG_IP_NF_SIP is not set
+CONFIG_IP_NF_TPROXY=y
+# CONFIG_IP_NF_MATCH_TPROXY is not set
+CONFIG_IP_NF_TARGET_TPROXY=y
+# CONFIG_IP_NF_QUEUE is not set
+CONFIG_IP_NF_IPTABLES=y
+# CONFIG_IP_NF_MATCH_IPRANGE is not set
+CONFIG_IP_NF_MATCH_TOS=y
+# CONFIG_IP_NF_MATCH_RECENT is not set
+# CONFIG_IP_NF_MATCH_ECN is not set
+# CONFIG_IP_NF_MATCH_AH is not set
+# CONFIG_IP_NF_MATCH_TTL is not set
+# CONFIG_IP_NF_MATCH_OWNER is not set
+# CONFIG_IP_NF_MATCH_ADDRTYPE is not set
+CONFIG_IP_NF_FILTER=y
+CONFIG_IP_NF_TARGET_REJECT=y
+# CONFIG_IP_NF_TARGET_LOG is not set
+# CONFIG_IP_NF_TARGET_ULOG is not set
+CONFIG_IP_NF_TARGET_TCPMSS=y
+CONFIG_IP_NF_NAT=y
+CONFIG_IP_NF_NAT_NEEDED=y
+CONFIG_IP_NF_TARGET_MASQUERADE=y
+CONFIG_IP_NF_TARGET_REDIRECT=y
+# CONFIG_IP_NF_TARGET_NETMAP is not set
+# CONFIG_IP_NF_TARGET_SAME is not set
+# CONFIG_IP_NF_NAT_NRES is not set
+# CONFIG_IP_NF_NAT_SNMP_BASIC is not set
+CONFIG_IP_NF_NAT_FTP=m
+CONFIG_IP_NF_NAT_IRC=m
+CONFIG_IP_NF_NAT_TFTP=m
+CONFIG_IP_NF_NAT_PPTP=m
+CONFIG_IP_NF_MANGLE=y
+CONFIG_IP_NF_TARGET_TOS=y
+# CONFIG_IP_NF_TARGET_ECN is not set
+# CONFIG_IP_NF_TARGET_TTL is not set
+# CONFIG_IP_NF_RAW is not set
+# CONFIG_IP_NF_ARPTABLES is not set
+
+#
+# IPv6: Netfilter Configuration (EXPERIMENTAL)
+#
+# CONFIG_IP6_NF_QUEUE is not set
+CONFIG_IP6_NF_IPTABLES=y
+# CONFIG_IP6_NF_MATCH_RT is not set
+# CONFIG_IP6_NF_MATCH_OPTS is not set
+# CONFIG_IP6_NF_MATCH_FRAG is not set
+# CONFIG_IP6_NF_MATCH_HL is not set
+# CONFIG_IP6_NF_MATCH_OWNER is not set
+# CONFIG_IP6_NF_MATCH_IPV6HEADER is not set
+# CONFIG_IP6_NF_MATCH_AH is not set
+# CONFIG_IP6_NF_MATCH_EUI64 is not set
+CONFIG_IP6_NF_FILTER=y
+# CONFIG_IP6_NF_TARGET_LOG is not set
+# CONFIG_IP6_NF_TARGET_REJECT is not set
+# CONFIG_IP6_NF_MANGLE is not set
+# CONFIG_IP6_NF_RAW is not set
+
+#
+# Bridge: Netfilter Configuration
+#
+# CONFIG_BRIDGE_NF_EBTABLES is not set
Je suis surpris que les modules dynamiques soient utilisés.
« Modifié: 22 mars 2013 à 21:39:24 par corrector »

corrector

  • Invité
Code source des logiciel libres de ses Freebox
« Réponse #8 le: 27 février 2012 à 07:14:45 »
Chez tous les FAI il est possible de mettre un modem ADSL classique a la place de la box de l'opérateur (avec uniquement le service Internet).
Ce qui montre que l'analogie entre la box et un compteur électrique ne tient pas du tout. Les deux sont "propriété insaisissable", et les deux ont souvent été "comparés" par les pro-Free : les deux ne doivent pas être démontés ni altérés par l'abonné - les similitudes s'arrêtent là.

En réalité les pro-Free n'ont pas du tout fait une comparaison : les différences entre une box et un compteur électrique sont flagrantes, immanquables. Ce n'est même utile de faire une liste tellement c'est évident à l'usage que ces choses ne sont pas semblables du tout.

De même qu'un client d'un opérateur n'agit pas du tout comme un employé d'un opérateur. Même si la Freebox supporte la freephonie et le FreeWifi et peut-être bientôt en option la 3G, le freenaute n'est pas un agent de maintenance d'une antenne radio Free. Même pas en rêve.

Si on appliquait ce genre de "logique", les mot n'auraient plus aucun sens. N'importe quel utilisateur de n'importe quel appareil serait considéré comme employé de n'importe quelle société parce qu'il a appliqué les instructions du mode d'emploi... La loi n'aurait plus aucun sens.

Ce serait grave, parce que toute norme juridique pourrait être détournée. Certains geeks sont apparemment impressionnés par ces approches non orthodoxes, ou "créatives", de la loi. Mais dans le monde réel ça ne pèse pas lourd. (Certains geeks sont persuadès que n'importe quel tour de passe passe juridique a de la valeur - ils sont aussi stupides que les Simpson.)

Les juges n'aiment pas du tout ce genre de théories fantaisistes. Free l'a appris à ses dépends.

Ah non, pardon. Free n'append jamais rien.

corrector

  • Invité
Code source des logiciel libres de ses Freebox
« Réponse #9 le: 21 mars 2013 à 17:36:14 »
Edit Vivien : HS du post L’IPv6 pas avant 2015 chez Orange ? déplacé ci-dessous :

Concernant les V6 [...] je sais pas j'ai pas approfondi la question (et j'ai pas les sources:p) .
En principe tout le monde les a, c'est ici :

http://floss.freebox.fr/freebox_server/

Mais ce n'est pas très récent.  >:(

cali

  • Officiel Ukrainian Resilient Data Network
  • Fédération FDN
  • *
  • Messages: 1 968
    • Ukrainian Resilient Data Network
Code source des logiciel libres de ses Freebox
« Réponse #10 le: 21 mars 2013 à 17:56:20 »
En principe tout le monde les a, c'est ici :

http://floss.freebox.fr/freebox_server/

Mais ce n'est pas très récent.  >:(

Ils doivent plus avoir de devs tellement c'est pourri chez eux :)

Snickerss

  • Expert Free + Client Bbox fibre FTTH
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 042
  • Mes paroles n'engagent que moi :)
Code source des logiciel libres de ses Freebox
« Réponse #11 le: 21 mars 2013 à 21:29:38 »
Ils doivent plus avoir de devs tellement c'est pourri chez eux :)


Tu as parfois des remarques pertinentes, mais quand tu troll bêtement, c'est horripilant comme dirait ma grand mère ::)

 

Mobile View