Auteur Sujet: Projet Natick : un mini datacenter Microsoft sous-marin  (Lu 30240 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

eruditus

  • Client Orange adsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 10 828
Projet Natick : un mini datacenter Microsoft sous-marin
« Réponse #24 le: 04 février 2016 à 19:44:50 »

Tu veux dire que le volume intérieur se restreint mécaniquement ?

Darklight

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 655
  • Free non-dégroupé (77)
Projet Natick : un mini datacenter Microsoft sous-marin
« Réponse #25 le: 04 février 2016 à 19:55:40 »
Dans la logique ça serait le cas mais pour une profondeur plus grande bien sur, c'est pas un sous-marin ^^. Dans la petite présentation c'est indiqué qu'ils ont largués la capsule à 1km des côtes, donc il y a au minimum une profondeur à laquelle il doit se jouer des contraintes.
Le cylindre risque pas de bouger mais les parois externes sont plates et pas en forme de cône, je pense qu'augmenter la pression servirait à empêcher que les parois se déforment légèrement si ça doit rester 20 ans là dessous ;D

corrector

  • Invité
Projet Natick : un mini datacenter Microsoft sous-marin
« Réponse #26 le: 05 février 2016 à 01:12:48 »
Je pense aux forces mécaniques trop importantes sur les parois "droites" donc la pression supplèmentaire éviterait des infiltrations d'eau au bout d'un certain temps (bon la profondeur n'est pas énorme certes) mais la structure est une sorte de canette et elle reste immergée longtemps (encore plus si ce projet aboutit)
Par quel moyen tu voudrais équilibrer?

Le moyen le plus évident n'est pas recommandé pour l'électronique!

PhilippeMarques

  • Invité
Projet Natick : un mini datacenter Microsoft sous-marin
« Réponse #27 le: 05 février 2016 à 01:48:39 »
il est étonnant ce projet, si on devait industrialiser cela servirait à quoi ? Un Datacenter en plein océan atlantique ? Hors toute territorialité juridique ? A 1 km ce sont déjà les eaux internationales.

corrector

  • Invité
Projet Natick : un mini datacenter Microsoft sous-marin
« Réponse #28 le: 05 février 2016 à 01:57:37 »
Dans la logique ça serait le cas mais pour une profondeur plus grande bien sur, c'est pas un sous-marin ^^. Dans la petite présentation c'est indiqué qu'ils ont largués la capsule à 1km des côtes, donc il y a au minimum une profondeur à laquelle il doit se jouer des contraintes.
Le cylindre risque pas de bouger mais les parois externes sont plates et pas en forme de cône,
Oui et les coques de navires sont coniques peut-être? Elles sont plates ou concaves! (bon, les parties concaves sont certainement renforcées)

Et certainement beaucoup moins épaisses que ces énormes plaques.

C'est surtout que la pression de l'eau sur le joins d'étanchéité serait moindre.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 38 789
    • Twitter LaFibre.info
Projet Natick : un mini datacenter Microsoft sous-marin
« Réponse #29 le: 05 février 2016 à 01:58:51 »
Les coques des navires ne vont pas en grande profondeur...

corrector

  • Invité
Projet Natick : un mini datacenter Microsoft sous-marin
« Réponse #30 le: 05 février 2016 à 02:05:38 »
Elles vont seulement trois fois plus profond que lors cette capsule n'a été. (Mais je suppose que ce n'est qu'un premier test et qu'elle est destinée à aller plus profond.)

Et elles sont plusieurs fois moins épaisses.

Pourquoi tu comptes faire un DC dans la fosse des Mariannes?

Les coques des navires ne vont pas en grande profondeur...
Ce caisson non plus : à 1 km de la côte, tu ne dois pas atteindre une grande profondeur. Et la maintenance serait rendue encore plus difficile.

J'ai beau regarder le site, la profondeur n'est pas précisée, alors que c'est évidemment un paramètre de conception essentiel. Pour moi elle est comparable à celle d'une coque de navire, dont l'épaisseur est assez faible, et qui doit supporter les efforts cycliques du tangage et du roulis qui sont des contraintes autrement plus sérieuses que les efforts constants des deux petites plaques d'acier de ce petit cylindre.

corrector

  • Invité
Projet Natick : un mini datacenter Microsoft sous-marin
« Réponse #31 le: 05 février 2016 à 03:45:08 »
Pourquoi la pression intérieure augmenterait dans un caisson étanche ?

L’intérêt de ne pas pressuriser, c'est que le refroidissement air est plus efficace plus la pression est forte (en montagne il est plus difficile de refroidir les serveurs et ces derniers ne sont pas conçus pour la haute altitude)
D'où l'intérêt de pressuriser!

Ce que tu écris n'a pas de sens!

corrector

  • Invité
Projet Natick : un mini datacenter Microsoft sous-marin
« Réponse #32 le: 05 février 2016 à 03:49:26 »
Si l'humidité de l'air est au plus bas, lors du refroidissement du caisson cela ne devrait pas produire de condensation sur les parois, et l'apport de chaleur par les serveurs devrait aussi limiter la chute de température car j'imagine que le watercooling n'est pas efficace à 100%
Si par "refroidissement efficace" tu veux dire qui absorbe tout le flux de chaleur généré, alors non, aucun refroidissement naturel ne peut être efficace à 100 %, en application du second principe.

corrector

  • Invité
Projet Natick : un mini datacenter Microsoft sous-marin
« Réponse #33 le: 05 février 2016 à 04:02:05 »
L’intérêt est d'être alimenté par l'énergie des courants, j'ai compris que le datacenter est autonome en énergie via un système à énergie marémotrice.
Rajoutant donc au cout extravagant du caisson celui des hydroliennes.

Et l'énergie marémotrice n'est utilisable que sur une poignée d'embouchures dans le monde! Et elle est cyclique!

Il serait remonté uniquement tous les 5 ans, donc pas de changement d'un disque dur HS.
Dans la vidéo de présentation ils disent que c'est un satellite, donc ils ne prévoient pas de remplacer les composants en panne.

corrector

  • Invité
Projet Natick : un mini datacenter Microsoft sous-marin
« Réponse #34 le: 05 février 2016 à 04:11:48 »
Je pense aux forces mécaniques trop importantes sur les parois "droites" donc la pression supplèmentaire éviterait des infiltrations d'eau au bout d'un certain temps (bon la profondeur n'est pas énorme certes) mais la structure est une sorte de canette et elle reste immergée longtemps (encore plus si ce projet aboutit)
J'ai trouvé :

Citer
The company recently completed a 105-day trial of a steel capsule — eight feet in diameter — that was placed 30 feet underwater in the Pacific Ocean off the Central California coast near San Luis Obispo.
http://www.nytimes.com/2016/02/01/technology/microsoft-plumbs-oceans-depths-to-test-underwater-data-center.html?_r=0

(cette info n'était pas dans la soi-disant "FAQ" du projet alors que ça doit être une des premières questions avec "est-ce que c'est un gag" et "est-ce que vous êtes fous")

corrector

  • Invité
Projet Natick : un mini datacenter Microsoft sous-marin
« Réponse #35 le: 05 février 2016 à 07:07:38 »
Dans la logique ça serait le cas mais pour une profondeur plus grande bien sur, c'est pas un sous-marin ^^. Dans la petite présentation c'est indiqué qu'ils ont largués la capsule à 1km des côtes, donc il y a au minimum une profondeur à laquelle il doit se jouer des contraintes.
Le cylindre risque pas de bouger mais les parois externes sont plates et pas en forme de cône, je pense qu'augmenter la pression servirait à empêcher que les parois se déforment légèrement si ça doit rester 20 ans là dessous ;D
Donc tu veux dire que l'acier reste stable (ne se déforme pas) sur de longues périodes s'il est compressé uniformèment, comme une sphère soumise à une pression uniforme, mais que ce n'est pas forcèment le cas s'il est soumis à d'autres contraintes comme une torsion constante ou un étirement?

Un peu comme le principe d'un barrage voûte?

Autrement dit, tu considères qu'on utilise une plaque en béton?