Auteur Sujet: Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile  (Lu 383758 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 661
  • Bois Colombes (92)
Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
« Réponse #48 le: 18 avril 2014 à 08:06:41 »
L’ARCEP (le régulateur du secteur des télécoms) vient de publier ses chiffres définitifs concernant le haut et très haut débit. Ils sont arrêtés à fin décembre 2013. Quelques chiffres sur les revenus des opérateurs, les investissements et l’emploi. 



Revenus mobiles
Pour l’ARCEP : "le revenu (...) baisse de 14% pour les services mobiles par rapport à 2012. Le revenu trimestriel des services fixes est redevenu, pour la première fois depuis le début 2005, supérieur à celui des services mobiles."  Lors de son point précédent au mois de septembre, l’ARCEP indiquait que : "Le revenu des communications téléphoniques mobiles ne cesse de diminuer depuis cinq années et son recul n'est plus compensé, depuis le début de l'année 2011, par la hausse du revenu des services de donnée (SMS, MMS, accès à l'internet)."



En prenant en compte les résultats publiés par Bouygues Télécom, Free, Orange et SFR. Sur l’ensemble de l’année 2012, il y avait eu un recul du chiffre d’affaire de 2,5 milliards d’euros : SFR pour 895 M€, Bouygues pour 515 M€ et Orange pour 1,129 M€, compense par un gain d’un milliard. Sur l’année 2013, il y avait une baisse du chiffre d’affaire total de 3 milliards, soit 1,413 milliards pour Orange, 562 millions pour Bouygues et 1,1 milliard pour SFR et un gain de 600 millions pour Free...

Les comptes seront à faire à la fin de l'année, mais le lancement de la 4G ne permettra pas d’endiguer cette baisse. Au mieux de la stopper un peu. On peut aussi voir le rachat de SFR par Numericable comme une conséquence de cette baisse des revenus, cela oblige le secteur à se restructurer.L'avenir de Bouygues Telecom s'inscrit également dans ce cadre-là.   

Investissements
Concernant les investissements : "Le montant total des investissements réalisés par les opérateurs de communications électroniques au cours de l’année 2013 est estimé à 7,2 milliards d’euros, à comparer aux 7,3 milliards d’euros investis en 2012 (hors achat de fréquences)."


Toutefois l’ARCEP nuance très fortement cette statistique : "L’exercice appelle en outre les précisions suivantes. Tout d’abord, les plans d’investissements des opérateurs répondent à une logique pluriannuelle et tous n’adoptent pas le même rythme d’investissements tout au long de l’année ; par conséquent, les variations trimestrielles sont peu significatives. Ensuite, les investissements réalisés par les opérateurs sont de plus en plus mutualisés : investissements communs au réseau fixe et au réseau mobile d’un opérateur, communs entre les différentes technologies (2G, 3G, 4G, etc.) pour les réseaux mobiles, ou, enfin, co-investissements entre opérateurs dans les boucles locales à très haut débit.".  



Espérons que l’ARCEP respectera son engagement et devrait donc: "Pour toutes ces raisons, s'il sera possible, pour les chiffres annuels, d'indiquer, à partir de 2014, une décomposition entre les grandes catégories d'investissements, les données trimestrielles resteront globales". Pour le moment, c'est toujours pas fait.



Emploi
"En 2012, le nombre de salariés des opérateurs de communications électroniques est resté stable (+0,3% par rapport à 2011). Depuis trois ans, le niveau d’emploi des opérateurs s’est globalement amélioré avec des hausses de 1,2% en 2011 et 1,6% en 2010, et ce, après un peu plus de dix ans de baisse continue. Les opérateurs emploient directement 129 000 personnes en décembre 2012. Les chiffres pour 2013 seront publiés le 28 mai 2014."

L’ARCEP ne tient pas compte de la perte d’emplois dans les centres d’appels et chez Phone House. Enfin ne sont pas pris en compte les emplois indirects dans les entreprises prestataires de services ainsi que les entreprises de l’industrie.

Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 661
  • Bois Colombes (92)
Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
« Réponse #49 le: 19 avril 2014 à 12:24:35 »
Un récapitulatif par opérateur sur le cumul du nombre de clients sur le segment mobile et fixe pour les années 2012 et 2013.
Ne sont pas pris en compte, les Mvno pour le segment mobile et les petits Fai pour le segment fixe.
Au regard du rachat de SFR par Numericable, les  deux opérateurs ont été regroupés.
Le nombre de clients est exprimé en milliers.

A noter qu'en 2013, Free est passé devant Bouygues en nombre total de clients. En parts de marché, Orange a perdu 1,9%, Bouygues de 0,6%  et le total SFR de 0,2%. Grace au mobile, Free de son coté a augmenté sa part de 2,8%.



Merci à Peper-eliot (un ancien de CI et un admirateur du coyote) pour sa suggestion concernant la création de ce récapitulatif. ;)

Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 661
  • Bois Colombes (92)
Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
« Réponse #50 le: 23 avril 2014 à 08:16:14 »
Puisque l’on a le nombre total de clients par opérateur et le chiffre il est simple de calculer le chiffre d’affaire mensuel par client.

C’est tout à fait théorique, car il ne faudrait prendre en compte que le chiffre d’affaire du mobile et du fixe de chaque opérateur. Mais ceux-ci ne détaillent pas toujours ces informations  Là, il s’agit du chiffre d’affaire total (toutes opérations), dont la location de réseau par opérateur. Cela permet de donner quelques tendances et d’avoir un comparatif. 
 
Entre 2012 et 2013, tout le monde est en chute ! Le lancement de la 4G ne permettra certainement pas aux opérateurs de se refaire.

Orange est celui qui baisse le moins avec seulement 3,3€ soit une baisse de 6,8%. Sur 2 ans la baisse est de 6,3€ et de 12,3%.
 
Free affiche une perte mensuelle de 2,1€ soit une baisse de 8,4%. Sur deux ans, la baisse est de 15,7€ et 40% ! Le forfait 0/2  €est passé par là...

Bouygues Telecom affiche une perte de 3,9€, soit une baisse de 10,4%. En deux ans, la baisse est de 8,8€ et 20,7%.

Le nouveau couple SFR/Numericable ferme la marche. SFR et accuse une baisse de 4,6€ et 12,6% pour SFR. Sur deux ans, la baisse est de 6,4€ et 16,7%.
Numericable accuse une baisse de 12,6€ et 12,4% pour Numericable. Sur deux ans, la baisse est de 19,7€ et 18,1%.

Selon Bfm qui publie le plan d’affaire élaboré par Numericable, SFR devrait continuer à baisser en 2014 et 2015. La marge brute d’exploitation pouvant atteindre 23,2% avec un chiffre d’affaire de 9,55 milliards. L’Ebitda était de 27,1% en 2013, 29,2% en 2012 et 31,2% en 2011.   
Le nombre d’abonnés mobiles est estimé à 20,54 millions en 2014, 20,46 millions en 2015 et à 20,48 en 2016.

La guerre des prix fait des ravages et Orange s’en sort le mieux : l’accord d’itinérance et sa position d’opérateur historique lui permettent de limiter les dégâts. Pour SFR, il est clair que sa baisse de performance n’a pas plaidé pour qu’il soit gardé dans le giron de Vivendi. Bouygues y laisse des plumes également, et sa grosse relance commerciale du début d’année ne devrait pas améliorer sa situation. Free est le dernier de la classe, son forfait à 0/2€ cartonne commercialement, mais n’empêche pas la baisse. 
 
Moralité : ceux qui s’en sortent le mieux sont ceux qui possèdent et louent un réseau à savoir Orange et Numericable.     

Le nombre d'abonnés est exprimé en millions.   


Le chiffre d'affaire et l'Ebitda sont exprimés en milliards.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 27 192
    • Twitter LaFibre.info
Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
« Réponse #51 le: 24 avril 2014 à 08:35:27 »
L'EBITDA (Earnings Before Interest, Taxes, Depreciation, and Amortization) est un indicateur clé pour voir la bonne santé financière d'une entreprise. Il désigne communèment les revenus d'une entreprise avant soustraction des intérêts, impôts, dotations aux amortissements et provisions sur immobilisations.  Il correspond ainsi au profit généré par l'activité d'une entreprise et permet de dégager la création de richesse des entreprises, dans l'optique de pouvoir les comparer entre elles sans avoir à tenir compte des différences de traitement comptables.

Dans le tableau de Hammett, on voit qu'il est en forte baisse pour Bouygues Telecom et SFR (environ -30% entre 2011 et 2013).

Orange est en baisse importante (-18% entre 2011 et 1013)

Numericable en petite hausse (+ 8% obtenus uniquement entre en 2011 et 2012 car le chiffre était stable en 2013)

Free est en forte hausse : +44% entre 2011 et 2013.

Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 661
  • Bois Colombes (92)
Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
« Réponse #52 le: 25 avril 2014 à 07:55:57 »
Avant la publication des chiffres du premier trimestre 2014, un rappel sur les chiffres arrêtés au 31 décembre 2013.

Première partie : haut et très haut débit

1 - Calendrier de publication des résultats du premier trimestre 2014
Orange, le 29 avril (avant bourse).
Numericable, le 13 mai.
SFR, le 15 mai (après bourse).
Bouygues Télécom, le 15 mai (après bourse).
ARCEP, le 29 mai.
Iliad (Free et Alice), ? (avant bourse).

2 - Nombre d’abonnements haut et très haut débit (chiffres ARCEP)




Sur le très haut débit

Hors FTTH
Hors FTTH, il y a 1,510 000 clients dont 363 000 clients pour Bouygues et donc 1,041 000 pour Numericable, soit une part de marché de 93%. Par défaut, le VDSL2 pourrait représenter au maximum 106 000 clients. Mais, il n'y a pas de statistiques spécifiques sur ce segment.

FTTH
Sur le FTTH, au 31 décembre, Orange annonçait avoir atteint 319 000 clients pour  un total de 540 000 clients comptés par l’ARCEP, soit une part de marché de 59,1% sur ce segment (58,7% pour le T3, 57,6% pour le T2 et 56,4% sur le T1 et 56,0% au T4 2012. SFR compte 197 000 clients (au moins 200 000 clients à ce jour), soit une part de marché de 36,5%.


Récapitulatif sur le très haut débit 
- Numericable, 1,041 000 millions de clients soit 50,8% du total (55,2 au T3, 56,8% au T2), 
- Bouygues Telecom, 363 000 clients soit 17,7%(18,1% au T3, 18,1% au T2),
- Orange, 319 000 clients soit 15,6% (14,8% au T3, 13,5% au T2),
- SFR, 197 000 clients soit 9,6% (7,6%( ?) au T3, 7,1% au T2),
- Autres (dont Free avec 24 000) 130 000 clients soit 6,3% (4,3% au T3, 4,5% au T2).
Total : 2,050 000 millions de clients.

Source : observatoire de l’ARCEP arrêté à fin décembre 2013.

3  - Récapitulatif calculé à partir des communiqués des FAI
La ligne "autres" est calculée en prenant la différence entre le nombre d’abonnements calculé par l’ARCEP et le nombre total publié par les FAI. Pour les autres FAI, les chiffres sont ceux publiés annoncés lors de la présentation des résultats trimestriels.



4  - Parts de conquête
Quelques statistiques sur les parts de conquête. Cela indique le gain (ou la perte) de nouveaux clients en ADSL et Fibre Optique.

Gain de nouveaux clients sur l’année 2013
Iliad : 276 000, soit 30,3% en part de conquête.
Orange : 215 000, soit 23,6%.
SFR : 182 000, soit 20%.     
Bouygues Telecom : 168 000, soit 18,5%.
Numericable : 69 000, soit 7,6%.
Total 910 000

Gain de nouveaux clients sur le quatrième trimestre 2013
Bouygues : 72 000 soit 27,3% en part de conquête.
Orange : 62 000, soit 23,5.
Iliad : 60 000 soit 22,7%.
SFR : 48 000, soit 18,2%.
Numericable : 22 000 soit 8,3%.
Total 264 000

5 - Accès à la télévision (chiffres ARCEP)

Spécifiquement, Orange revendique 5,832 000 clients avec un accès actif à la TV. Les autres FAI ne communiquent pas de chiffres.

6 - Bas débit (chiffres ARCEP)

Sur 165 000 clients, Orange en revendique 85 000. Les autres FAI ne communiquent pas de chiffres.

Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 661
  • Bois Colombes (92)
Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
« Réponse #53 le: 28 avril 2014 à 07:58:01 »
Avant la publication des chiffres du premier trimestre, un rappel sur les chiffres arrêtés au 31 décembre 2013.

Deuxième partie : la téléphonie mobile

1 - Nombre de clients à un service mobile (ARCEP)


2 - Récapitulatif calculé à partir des communiqués des Opérateurs
Les Mvno sont indiqués à part.

Parce que seul Orange publie des résultats détaillés concernant les Mvno hébergés sur son réseau. Depuis l’arrivée de Free, SFR et Bouygues ne publient plus les résultats de leurs Mvno. SFR ne donne que ses résultats propres et Bouygues additionne ses résultats avec ceux de ses Mvno.

Les chiffres des Mvno sont ceux donnés par l’ARCEP lors de son récapitulatif trimestriel. Le nombre de clients de Bouygues est recalculé en fonction du nombre total hors Mvno défalqué des chiffres d’Orange, SFR et Free.



Les résultats sont exprimés en milliers de clients et basés sur les communiqués des opérateurs.

Pour rappel, les quelques chiffres connus sur les Mvno :   
Virgin 1,690 000 millions de clients, NRJ +/- 1,2 million, LycaMobile +/- 1million, La Poste 1,000 000, Ortel 250 000,  Prixtel 120 000,  Zéro Forfait 90 000, Numericable 186 000, Budget Telecom 25 000.

Mvno
Orange héberge 1,561 000 pour le compte de Mvno, contre 1,634 000 au 30 septembre, 1,658 000 au 30 juin, 1,849 000 au 31 mars, 2,288 000 au 31 décembre 2012 et 3,062 000 au 31 mars 2013. C’est le seul opérateur qui donne des chiffres sur ses clients Mvno. Bouygues Telecom et SFR ne donnent pas de chiffres. Free n’en a pas.

8,073 000 millions de clients ont souscrit à un service mobile auprès d’un Mvno (tableau 2.2), soit une hausse 202 000 (+5,2), contre une hausse de 15 000 (+0,2%) pour le T3, de 151 000 (1,9%) sur le T2, de 27 000 (+0,4%) au T1 2013 et de 73 000 (0,9%) au T3 2012.
Les Mvno représentent  10,9% du marché total de ce trimestre contre 10,8% du marché total sur le T2,  de 10,9% au T1, et de 10,9% au T4 2012 !   

3 – Numéros mobiles portés (ARCEP)
44% des abonnements sont désormais libres d'engagement, contre 41% au T3, 39% au T2 2013, 36% au T1 2013 et 29% au T2 2012. En douze mois, le nombre de personnes sans engagement est ainsi de 17,7 millions à 26,2 millions. Free Mobile, mais aussi Sosh, B&You et Red sont passés par là.

Le nombre de numéros mobiles portés est de 1,547 000 (Tableau 2.2) au lieu de 1,320 000  au T3, 1,405 000 au T2 2013, 1,851 000 pour le T1 et de 1,293 000 au T3 2012. C’est du même niveau qu’avant l’arrivée de Free Mobile. Cela représente 2,6% des forfaits contre 2,3% en décembre 2011 et 5,7% en mars 2012. Sur 2013, ce taux était de 3,9% à fin décembre 2012. 

Le taux de résiliation pour les forfaits est en baisse et retrouve son niveau moyen de 2011. Il est de 4,7% contre 4,1% au T3 2013, 4,5% au T2 2013, de 5,3% au T1 2013 et de 4,7% au T3 2012. Par contre, pour ce qui concerne le prépayé, ce taux est de 20,8%, de 17,4% au T2, de 18,1% au T1 2013 et 15,5% au T3 2012.

4 – Situation des opérateurs historiques suite à l’arrivée de FreeMobile


*F = forfait/postpayés et P = prépayé. Les résultats sont en milliers et basés sur les communiqués des opérateurs.

5 – B&You, Red et Sosh
B&You compte 1,750 000 clients soit 18,4% de la base clientèle Bouygues Telecom et 20,6% de ses clients avec un forfait. 
Red compte 1,700 000 clients soit 8% de la base clientèle SFR et 10,1% de ses clients avec un forfait. .
Sosh compte 1,854 000 clients, soit 8,9% de la base clientèle d'Orange et 6,9% de ses clients avec un forfait. Il y a un an c’était respectivement 2,9% et 2,0%.

Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 661
  • Bois Colombes (92)
Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
« Réponse #54 le: 29 avril 2014 à 08:25:00 »
Orange vient de présenter ses résultats au 31 mars 2014. C’est plutôt correct sur le fixe avec la montée en puissance du très haut débit fixe qui se substitue à l’ADSL, ou Orange perd des clients.  Dans le mobile, c’est plutôt bon sur les forfaits, mais une nouvelle fois catastrophique sur le prépayé

En France, la baisse du chiffre d’affaires ralentit à  -4,9% après -6,2% au 4ème trimestre 2013 (+1,3 point). L’amélioration concerne à la fois les services mobiles et les services fixes.

La Fibre Optique est en augmentation de 47 000 clients sur le trimestre, après une augmentation de 46 000 au trimestre précédent. En téléphonie mobile, il y a un gain grâce aux forfaits, alors que le prépayé poursuit sa chute. 

Haut débit
Il y a 10,139 000 clients haut débit (ADSL + Fibre Optique + Satellite), soit +205 000 sur un an (2,1%) et +31 000 sur le dernier trimestre (+0,30%). L’estimation est de 40,4% en part de marché. La part de conquête n’est pas donnée. Orange a perdu 20 000 clients en ADSL et en a gagné 47 000 en très haut débit.

Open a atteint 5,163 000 clients soit un gain de 383 000 sur le dernier trimestre et 2,125 000 sur un an (+69,9%). En ADSL, il y a 9,729 000, soit -36 000  (0,4%) sur un an et -20 000 sur le dernier trimestre (-0,2%). En Fibre Optique, il y a 365 000 clients contre 319 000 le trimestre précédent.

Téléphonie Mobile
Sur le trimestre, Orange a gagné 14 000 clients, soit +281 000 forfait (+86 000 hors M2M) et –267 000 en prépayés. Sur un an, c'est une perte de 121 000 clients (-0,5%) soit un total de 26,950 000 millions de clients. Soit un gain de 1,275 000 (dont 795 000 hors M2M) million en forfaits (+6,4%) et -1,154 000 en prépayés (-16,4%).
Sosh a atteint 2,065 000  (+211 000) sur le dernier trimestre et +977 000 sur un an.
Idem pour les Mnvo hébergés chez Orange qui perdent encore des clients par rapport au trimestre précédent à 1,424 000 contre 1,561 000 au T4, 1,634 000 pour le T3, 1,658 0000 pour le T2 et 1,849 000 pour le T1 et 2,612 000 il y a un an.

Lors des trimestres précédents Orange avait:
Gagné au T4 246 000 clients, 414 000 forfaits et -169 000 en prépayés.
Gagné au T3 58 000 clients, 414 000 forfaits et -356 000 en prépayés
Perdu au T2 119 000 clients, +244 000 avec un forfait et -363 000 en prépayés.
Perdu au T1 361 000 clients, +85 000 avec un forfait et -446 000 en prépayés.
 
Source : Communiqué de presse Orange.

NBQG1304

  • Client OVH adsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 1 686
    • Twitter
Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
« Réponse #55 le: 29 avril 2014 à 10:29:36 »
Il ne manque pas un millier d'abonnés Fibre quelque part dans leur communiqué de presse ?
319 000+47 000= 366 000 ?


Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 661
  • Bois Colombes (92)
Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
« Réponse #56 le: 29 avril 2014 à 10:36:22 »
Dans le tableau excel diffusé, le total FTTH est de 365 000. Dans le cp le total est le même, soit 365 000. sauf que le point de départ est à 319 000, soit un gain de 46 000 nouveaux clients et non de 47 000.
Problème d'arrondi ?     

NBQG1304

  • Client OVH adsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 1 686
    • Twitter
Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
« Réponse #57 le: 29 avril 2014 à 11:08:05 »
Peut-être bien.

Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 661
  • Bois Colombes (92)
Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
« Réponse #58 le: 02 mai 2014 à 07:53:14 »
Ah oui...Quand même !! (N°32)
Un récapitulatif à fin 2013 sur les parts de marché concernant les Smartphones. Le grand vainqueur est Samsung qui fait autant que ses 4 poursuivants. A noter la baisse relative d’Apple. Ses ventes progressent moins vite que celle de ses concurrents. Derrière les deux gros, la place pour la troisième place est loin d’être acquise.
Dommage que ce décompte ne détaille pas la catégorie « autres ». Cela permettrait de voir ou en sont  BlackBerry et Nokia et ZTE.   



En début d’année 2013 (La Tribune, 01/2013), Strategy Analytics - un cabinet de conseils – indiquait que Samsung pourrait vendre 320 millions de Smartphones (215 millions en 2012) contre 159 millions pour Apple (130 millions en 2012). Samsung pourrait atteindre 33% du marché, Apple resterait stable à 20%. LG serait troisième avec 5,6% du marché mondial, devant Huawei.
L'ensemble du marché des Smartphones devait progresser de 27% en 2013 pour atteindre 875 millions d'unités vendues, une croissance moins forte qu'en 2012 (+41%) et qu’en 2011 (+65%).

A fin mars 2014, Les situations ne bougent quasiment pas. Samsung et Apple réunissent 46,5% au lieu de 46,6% au trimestre précédent. Pour le T1, c’est 31,2% pour Samsung et 15,3% pour Apple. Il y a deux ans Samsung était à 28,9% et Apple à 22,8%. Les chinois Huawei, Lenovo et le coréen LG s’installent avec une part de marché d’environ 5% chacun.

Le résultat net de Samsung est 5,2 milliards d’euros pour le trimestre, contre 10,2 milliards d’euros pour Apple. L’Iphone pèse pour 57% dans les résultats d’Apple, c’est-à-dire que sans vente d’iPhone, Apple ferait un bénéfice de 4,4 milliards d’euros, pour Samsung c’est 76%, sans ses Smartphones, il ne resterait que 1,25 milliard.

Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 661
  • Bois Colombes (92)
Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et la téléphonie mobile
« Réponse #59 le: 07 mai 2014 à 08:12:54 »
Quelques chiffres et quelques statistiques (hors résultats financiers) suite à la publication des résultats de France Telecom au 31 mars. Ces chiffres portent sur l’activité Internet et sur l’activité mobile). Ce qui marche : très haut débit, Open et Sosh.

Haut et très haut débit
Le fait notable est d’importance : le nombre de clients ADSL baisse. S’agit –il d’un phénomène passager ou Orange va-t-il voir les clients en très haut débit progresser  au détriment des clients en haut débit ? Tendance à confirmer pour le trimestre prochain.
Trimestre après trimestre le nombre de clients sans abonnement téléphonique progresse.
Le nombre de clients avec une offre Open est de 5,163 000 millions. C’est le toujours le moteur de croissance d’Orange. Les offres Open représentent 50,9% des clients avec une connexion internet. 
Le nombre de clients en Fibre Optique est en augmentation constante et commence à avoir un bon rythme de croisière. Orange arrive à convertir de plus en plus de clients à cette technologie. A contrario, combien de temps va mettre Orange à voir disparaître les 80 000 clients en bas débit ?

Téléphonie mobile
Orange progresse grâce aux forfaits (+244 000) et a dépassé le seuil des 21 millions de clients. Par contre sur le prépayé, la baisse s’accélère et Orange semble laisser filer. Préférant se concentrer sur les clients moins «volages» et qui rapportent beaucoup plus. Cela se ressent également pour les Mvno hébergés sur le réseau Orange, cela baisse continuellement, le niveau du premier trimestre 2014 est égal à celui à fin 2007 !

Sosh représente 9,9% des clients avec un forfait contre 8,9% à fin décembre 2013 et 7,7% de l’ensemble des clients chez Orange, contre 6,9% à fin décembre 2013.
A fin décembre 2012, c’était respectivement 2,9% et 2,0%.
Sosh représente 75% des recrutements contre 57% pour le T4 2013, 61% sur le T3 et de 73,5% sur le T1. Sosh tire la croissance mobile chez Orange.   

* = les chiffres sont exprimés en milliers.


 

Mobile View