Auteur Sujet: Des chiffres sur le fixe, le mobile & autres par Hammett  (Lu 684812 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 9 251
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile
« Réponse #2460 le: 21 novembre 2018 à 19:10:40 »
Donc en gros, contrairement à ce qui a été annoncé, Altice est loin d'avoir récupéré tous ses clients perdus depuis 4 ans, et le CA et la marge brute sont en baisse, certainement du fait des promotions.

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 9 251
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile
« Réponse #2461 le: 21 novembre 2018 à 21:52:52 »
A noter qu'Altice prétend que SFR a gagné 1 million de nouveaux client ce trimestre, mais je me demande comment ils arrivent à ce chiffre. En tout cas, ils comptent les 114.000 abonnés OTT.

On a un gain de 51k sur le fixe, de 362k sur le mobile, et donc 114k sur l'OTT, et cela fait en tout 527k, soit près de moitié moins.

Citer
In France, we had an exceptional customer acquisition again in the third quarter in France (best quarter since  2005),  with more  than 1m customers won back year-to-date 2018, equivalent to the number of customers lost over the last 3 years² since the  acquisition of SFR
...
² Fixed broadband, mobile postpaid, 4G Box and OTT subscribers.

P.S : En fait, la clé se trouve dans les propos cités de Patrick Drahi, c'est depuis le début de l'année 2018 :

Citer
In France, we have won back more than a million customers already since the beginning of this year, i.e. the numbers of customers lost for the last 3 years (2015-2017) since the SFR acquisition.
« Modifié: 21 novembre 2018 à 22:27:04 par alain_p »

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 9 251
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile
« Réponse #2462 le: 21 novembre 2018 à 22:00:25 »
Le revenu par abonné (ARPU) dans le fixe est de 31.7 € HT (contre 35.9 € un an auparavant, soit une baisse de -4.2 €), et de 22.4 € HT dans le mobile (contre 25.8 € un avant, soit -3.4 €). On voit l'effet des promos.

Mais à ce compte, je me demande aussi comment l'ARCEP arrive à sa moyenne de 15.9 € (ancienne norme comptable), ou 14.4 €, avec la nouvelle norme, IRFS15, appliquée par Altice comme par les autres opérateurs, sur le mobile...

Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 709
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile
« Réponse #2463 le: 22 novembre 2018 à 06:42:15 »
Quelques données sur les parts de conquête sur les forfaits mobiles Grand Public (hors m2m, prépayés et mvno’s, mais en comptant le segment Entreprise) et sur le fixe (avec le très haut débit) pour les 4 principaux opérateurs sur le T3.

Fixe
Sur le fixe c’est un bon trimestre et toujours essentiellement un marché de remplacement : la fibre optique à la place de l’ADSL. Malgré son offre sport, SFR ne performe pas spécialement, les clients des autres opérateurs ont choisi le mode OTT. Après le T2, Bouygues Telecom termine sur la plus haute marche et Orange est un fidèle deuxième. Malgré de bons résultats sur le Ftth, Free est négatif pour le troisième trimestre de suite.

Sur le T3
Bouygues 71 000 nouveaux clients, soit 37,6% de parts de conquête,
Orange 67 000, soit 35,4%,
SFR 51 000, soit 27,0%
Total 189 000
Free est négatif de 14 000

Sur le T2
Bouygues 41 000 nouveaux clients, soit 46,1% de parts de conquête,
Orange 35 000, soit 39,3%,
SFR 13 000, soit 14,6%
Total 89 000
Free est négatif de 28 000

Sur le T1
SFR 71 000 nouveaux clients, soit 41,0% de parts de conquête,
Orange 52 000, soit 30,0%,
Bouygues 50 000, soit 28,9%
Total 173 000
Free est négatif de 19 000

Mobile
Sur le mobile Grand Public, SFR avec de grosses promotions fait un carton. A noter que ses gains contiennent peut être les forfaits m2m, car SFR ne détaille pas, ce qui n’est pas les cas pour ses concurrents. Orange a fait un trimestre moyen et termine loin derrière Bouygues, mais c’est mieux que Free, qui fait encore un trimestre négatif. La guerre des promotions n'est pas une réussite pour Free. 

Sur le T3
SFR 378 000 nouveaux clients, soit 52,5% de parts de conquête,
Bouygues 199 000, soit 27,7%,
Orange 114 000, soit 15,9%,
Mnvo 28 000 soit soit 3,9%.
Total 719 000 (613 000 pour l’Arcep)
Free est négatif de 90 000

Sur le T2
Orange 183 000 nouveaux clients, soit 54,3% de parts de conquête,
Bouygues 120 000, soit 35,6%,
SFR 34 000 soit 10,1%,
Total 337 000 (359 000 pour l’Arcep)

Free est négatif de 200 000
Les Mvno sont négatifs de -244 000

Sur le T1
SFR 239 000 nouveaux clients, soit 34,5% de parts de conquête,
Bouygues 132 000, soit 19,1%,
Free, 130 000, soit 18,8%.
Mvno 114 000 soit 16,5%.
Orange 77 000, soit 11,1%.
Total 692 000 (692 000 pour l’Arcep).

Jojo78

  • Client K-Net
  • *
  • Messages: 3 464
  • sud 78 et Nord 14
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile
« Réponse #2464 le: 22 novembre 2018 à 08:07:10 »
En économie, de mémoire, on parle de récession lorsque 2 trimestres consécutifs sont négatifs.
On pourrait donc parler de récession pour l'un des 4.

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 9 251
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile
« Réponse #2465 le: 22 novembre 2018 à 08:22:35 »
Tu parles du PIB d'une nation, pas d'une entreprise.

Jojo78

  • Client K-Net
  • *
  • Messages: 3 464
  • sud 78 et Nord 14
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile
« Réponse #2466 le: 22 novembre 2018 à 14:09:27 »
Exactement mais c'est pas grave.

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 9 251
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile
« Réponse #2467 le: 22 novembre 2018 à 21:44:49 »
A côté des résultats d'Altice Europe, celui-ci a aussi sorti un document "condensé" pour les résultats de SFR. On voit que celui-ci a diminué ses pertes par rapport au T3 2017, passant de -666 millions d'euros à -365 millions d'euros pour ce dernier trimestre, en chiffres consolidés (les chiffres entre parenthèses sont négatifs, comme c'est la convention en comptabilité). C'est probablement suite aux 5000 suppressions d'emplois (plan de départs volontaires).

http://altice.net/sites/default/files/pdf/Altice%20France%20-%20Condensed%20consolidated%20financial%20statements%2009-2018%20v1411.pdf

D'abord les revenus nets, puis ceux consolidés :
« Modifié: 22 novembre 2018 à 22:17:31 par alain_p »

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 9 251
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile
« Réponse #2468 le: 22 novembre 2018 à 21:46:20 »
Pour ce qui concerne la dette nette, elle a encore augmenté de 600 millions d'euros, à désormais près de 16 milliards d'euros :

Fredwww

  • Expert Orange
  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 366
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile
« Réponse #2469 le: 22 novembre 2018 à 22:09:36 »
Pour ce qui concerne la dette nette, elle a encore augmenté de 600 millions d'euros, à désormais près de 16 milliards d'euros :

A propos de la dette, quelle est la différence entre des bonds, que j'imagine être des obligations, et des "terms loans" ?

Quel sont les avantages de l'un par rapport à l'autre dans le contexte de SFR ?

A noter qu'une part non négligeable du montant est passé de l'un à l'autre.

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 9 251
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile
« Réponse #2470 le: 22 novembre 2018 à 22:28:07 »
Je ne suis pas un financier, mais les "bonds" sont des emprunts obligataires et les "term loans" des emprunts bancaires. Tu trouveras des explications ici :

Citer
Emprunt obligataire

Un emprunt obligataire est un emprunt lancé par une entreprise, une banque, un Etat ou une organisation gouvernementale matérialisé sous forme d'obligations qui sont achetées par des investisseurs. Ces obligations sont le plus souvent négociables et d'un montant unitaire compris entre 500 et 100 000 euros qui prévoit le versement d'un intérêt, le plus souvent annuel, et un remboursement au terme de plusieurs années. Par rapport à un prêt bancaire avec lequel il est en concurrence au niveau de l'èmetteur, l'emprunt obligataire permet à l'entreprise de diversifier ses sources de financement, en particulier lorsque les banques ont des difficultés à prêter.

https://www.lesechos.fr/finance-marches/vernimmen/definition_emprunt-obligataire.html

Un emprunt obligataire semble permettre d'avoir des taux d'intérêt plus bas, tandis qu'un emprunt bancaire est plus simple à obtenir et peut être renégocié.

Voir ici en anglais :
Citer
Unlike bonds, the terms of a long-term loan can often be modified and restructured to benefit the borrowing party. When a company issues bonds, it is committing to a fixed payment schedule and interest rate, whereas some bank loans offer more flexible refinancing options.

Furthermore, obtaining a bank loan is generally less of an administrative hassle than going through the process of issuing bonds. To sell bonds to the public, the issuing company must spend time and money on advertising while taking steps to ensure that it adheres to SEC requirements. The costs of obtaining a bank loan can therefore be significantly lower than the costs involved in borrowing money through bonds.

https://www.fool.com/knowledge-center/long-term-loans-vs-bonds.aspx

Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 709
  • Bois Colombes (92)
Des faits & des chiffres sur l'Adsl, le THD, le mobile
« Réponse #2471 le: 23 novembre 2018 à 06:58:42 »
Après la publication des résultats de Bouygues, Free, Orange et SFR, voici le tableau récapitulatif des parts de marché dans le fixe (adsl, ftth, cable, sat, box4 4G, etc...) à fin septembre 2018.



Précisions
- Les données (exprimées en milliers) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR. 
- La catégorie « autres » est calculée en prenant le total des abonnements haut et très haut débit publié par l’ARCEP à fin juin 2018 et en défalquant les totaux de Bouygues, Free, Orange et SFR à fin juin. Ce sera mis à jour avec les chiffres de l'Arcep à fin septembre qui seront publiés le 29/11.
- On y trouve donc par exemple les opérateurs DCOM, il y a également les opérateurs professionnels et les opérateurs locaux, les FAI alternatifs.
- Pour lire le tableau : Orange est à 40,3% de parts de marché avec 11,639 millions de clients et a recruté 235 000 nouveaux clients entre le T3 2017 et le T3 2018, soit une augmentation de 2,1% de sa base clientèle. 

Bouygues signe une fois de plusun bon trimestre. Sur un an, sur les recrutements, Bouygues est toujours devant Orange. Bouygues est toujours un peu en retrait sur le Ftth. La dynamique continue d’être bonne.

Free est toujours sur le reculoir, alors qu’il fait de bons chiffres sur le Ftth. Eternelle question : la V7 permettra-t-elle de faire ce que ne permettent plus les VP ? Faudrait déjà qu’elle sorte.

Orange se maintient avec la fibre optique. Rien d’extraordinaire, les résultats sont solides.

SFR fait encore un trimestre moyen moyen. Son offre sport ne lui permet pas d’engranger de nombreux clients sur ses offres fixes. SFR est toujours numéro 3 derrière Free.

 

Mobile View