Auteur Sujet: Bouygues déclare la guerre à Iliad  (Lu 50922 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

eruditus

  • Client Orange adsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 11 039
Bouygues déclare la guerre à Iliad
« le: 19 décembre 2013 à 19:05:57 »
Je ne sais pas où tout cela va nous mener en 2014, ni en quoi va consister cette offre, mais là, je crois qu'il va vraiment y avoir du dégât dans la filière ! Vu les propos tenus dans l'interview, Martin Bouygues n'est pas content du tout !

http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2013/12/19/01007-20131219ARTFIG00576-martin-bouygues-repond-a-xavier-niel-je-declare-la-guerre-dans-l-internet-fixe.php

Edit : Voici l'interview complète de Martin Bouygues au Figaro (20 décembre 2013) :

Martin Bouygues répond à Xavier Niel : «Je déclare la guerre dans l'Internet fixe»

LE FIGARO. - Un peu plus de deux mois après le lancement de votre offre 4G, quel bilan en tirez-vous ?
Martin BOUYGUES. - Pour Bouygues Telecom, c'est un vrai succès. Nous franchirons le cap du premier million de clients dans quelques jours. Nous démocratisons la 4G depuis le 1er octobre, avec le but de la rendre accessible au plus grand nombre. Nous sommes aujourd'hui le premier réseau de France, avec plus de 63% de la population couverte, soit 40 millions personnes. Avec 5 600 antennes, nous sommes le seul opérateur à travailler avec les trois gammes de fréquences, le 800, 1800 et 2 600 MHz. Dès le 9 décembre, l'ensemble de nos forfaits 3G non bloqués sont passés à la 4G. Et nous venons d'ouvrir la 4G sans surcoût aux clients B&You pour encourager le développement des usages de la 4G dans la mobilité. Ils disposent désormais de forfaits à 19,99 euros par mois, avec 3 Go de données. Au total, nous avons déjà investi à ce jour 1,5 milliard d'euros dans la 4G, pour nos licences et notre réseau. Dans un univers concurrentiel fort, il nous a semblé indispensable de proposer la 4G au prix de la 3G. Grâce à la 4G, nous avons acquis de nouveaux clients, cela fonctionne bien et c'est ce qui rend Free nerveux. Son modèle économique dans le mobile n'existe pas quand on connaît l'importance des investissements. Et dans l'Internet fixe, la fête est finie.

Allez -vous porter la guerre des prix dans l'accès Internet fixe ?
Dans l'Internet fixe, les opérateurs font payer des services que les clients ne peuvent pas concrètement utiliser. Les consommateurs payent pour du triple play (Internet, téléphonie fixe et TV) quand ils ne sont éligibles qu'au double play (Internet et téléphone). C'est pourquoi nous avons lancé la Box Internet B&You à 15,99 euros par mois, qui rencontre un vif succès.
Je déclare la guerre dans le fixe. Depuis plus d'un an, nous avons travaillé et Bouygues Telecom va offrir une vraie rupture en 2014 dans le fixe, avec des technologies et des services innovants. Nous allons faire faire 150 euros d'économies par an aux abonnés de l'Internet fixe qui choisiront ce service, ce qui fait une économie de 12,50 euros par mois. Qui dit mieux ? Que Xavier Niel fasse la même chose s'il en est capable !

Que pensez-vous de l'offre dans la 4G?
Xavier Niel a fait volte-face. Deux semaines après avoir dit que la 4G n'intéressait pas 90% des Français, il a lancé dans la plus grande précipitation une offre 4G, alors qu'il n'avait que 700 antennes, couvrant une faible partie de la population. Pour couvrir une ville comme Paris, il faut 500 antennes. Et quand il affirme que Bouygues Telecom n'en a que 530, c'est faux ! Il a déjà été condamné pour nous avoir dénigrés. Il ne prend en compte que les antennes 4G à 2 600 MHz et oublie les 800 et 1 800 MHz. Il est vrai que Xavier Niel ne s'est pas donné les moyens d'acquérir des fréquences 800 MHz, dites « fréquences en or ». Lui-même et ses clients auront à en subir les effets !

Qu'avez -vous pensé des interventions d'Arnaud Montebourg sur le sujet ?
Je tiens à rendre hommage à Arnaud Montebourg et Fleur Pellerin. Ils ont très vite réagi au problème dans les télécoms en interrogeant l'Autorité de la concurrence. Cette dernière a rendu un avis très détaillé qui a été publié en mars 2013 et qui prend des positions très importantes sur l'itinérance et la mutualisation. Mais je m'étonne du silence assourdissant de l'Arcep.

Que répondez-vous à Free, qui veut s'inviter dans l'accord de mutualisation entre Bouygues Telecom et SFR?
Ce projet a pour but de proposer le meilleur réseau de France et de réaliser des économies conséquentes. Dans ce dossier, Free a pris une posture médiatique qui n'a pas de sens. Xavier Niel a cherché à inquiéter nos collaborateurs, mais ce projet ne prévoit pas de suppression d'emplois. C'est ce à quoi nous nous sommes engagés auprès des partenaires sociaux.

Quel bilan tirez-vous de l'arrivée du quatrième opérateur ?
Calamiteux. J'avais prédit ce qui est arrivé et l'avais même écrit à François Fillon, alors premier ministre. Les conditions de l'arrivée d'un quatrième opérateur ont déstabilisé le marché, provoqué une crise profonde et détruit des milliers d'emplois directs ou indirects. Elles ont engendré une baisse de plusieurs milliards d'euros de recettes fiscales pour l'Etat et entraînent de grosses difficultés pour les opérateurs à maintenir le niveau d'investissement dont le pays a besoin. Nous sommes bien sûr favorables à la concurrence, à condition qu'elle soit juste et équitable. Or, le marché des télécoms a subi les effets d'une asymétrie de régulation violente.
Selon le président de l'Arcep lui même, aucune étude d'impact sur le secteur et l'emploi n'a été réalisée avant l'attribution de la quatrième licence. Free nous avait prédit dans le mobile un festival d'innovations et de nouveaux services. Nous Tous  avons eu seulement une offre low cost favorisée par l'itinérance chez Orange. Nous attendons toujours les innovations technologiques. Pourtant Free affirme que ses concurrents sont juste devenus moins riches. Il ne faut pas confondre Bouygues, qui a cinq métiers, 134000 employés dans 80 pays, et Bouygues Telecom, qui a fait des pertes en 2012, pour la première fois depuis douze ans. Nous l'avons recapitalisé à hauteur de 700 millions euros et avons mis en place un plan d'économies qui a notamment conduit à la suppression de 541 emplois directs. Nos marges sont inférieures à 20% alors que les siennes sont supérieures à 40% dans le fixe. Je constate simplement qu'entre 2010 et 2013 la fortune de Xavier Niel, évaluée par Challenge, est passée de 3 à 6 milliards d'euros, ce qui le place en dixième position. De qui se moque-t-on ?

Xavier Niel vous qualifie d' « héritier » et vous accuse d'utiliser le JT de TF1...
Mon héritage, c'est l'esprit d'entreprise et une politique sociale moderne et innovante. Nos salariés sont nos premiers actionnaires, ce dont je suis très fier. Ils détiennent 24,9% du capital de Bouygues et mon frère et moi en détenons ensemble 20,8%. Xavier Niel détient 55% du capital d'Iliad (la maison mère de Free, NDLR) et très peu de ses salariés sont actionnaires. Est-il prêt à partager, lui aussi, sa richesse avec ses salariés ? S'agissant de TFl, il cherche à me diffamer. En vingt six ans, jamais le CSA ne m'a fait de tels reproches. Ce n'est pas moi, mais Xavier Niel qui dit : « Quand les journalistes m'emmerdent, je prends une participation dans leur canard et après ils me foutent la paix. » Ce n'est pas moi, mais Xavier Niel qui dit : « J'ai un modèle de plainte tout prêt, il n'y a qu'à le remplir avec le nom du journaliste. » Cela traduit une drôle de conception de la liberté de la presse, qui n'est pas la mienne. Il n'a aucune leçon de liberté de la presse à donner à qui que ce soit.

Aujourd'hui, comment voyez-vous l'avenir de BouyguesTelecom ?

Je suis confiant et optimiste sur l'avenir de Bouygues Telecom. Le travail de réduction de coûts a été considérable, il a été anticipé dès fin 2011-début 2012 par toutes nos équipes. Nous avons fait un formidable travail dans la 4G.
Avec la fin de l'itinérance annoncée de Free chez Orange et donc l'obligation pour Free d'avoir un réseau complet, mais aussi avec notre offensive dans l'Internet fixe, les conditions d'une concurrence normale vont enfin se rétablir.

Propos recueillis par Elsa Bembaron et Enguerand Renault.


(cliquez sur la miniature ci-dessous - le document est au format PDF)


[Source : bouygues.com]


Martin Bouygues, PDG du groupe Bouygues. Crédits photo : Jean-Christophe MARMARA/JC MARMARA/LE FIGARO

Snickerss

  • Expert Free + Client Bbox fibre FTTH
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 713
  • Mes paroles n'engagent que moi :)
Bouygues déclare la guerre à Iliad
« Réponse #1 le: 19 décembre 2013 à 19:43:09 »
On avait dit que ça allait saigner ;-)

NBQG1304

  • Client OVH adsl
  • Expert
  • *
  • Messages: 1 698
    • Twitter
Bouygues déclare la guerre à Iliad
« Réponse #2 le: 19 décembre 2013 à 19:50:03 »
Il veut sortir quoi comme offre ? Une offre triple play à 25,99€/mois avec tel illi fixe et mobile chez B&YOU ?

edit : ça me paraît cher 25.99€ vu que leur offre internet+illi fixe/mobile est à 15.99€/mois. 10€ supplèmentaire juste pour la tv, c'est un peu cher, donc on va miser sur du 17.99€/mois

À vos paris !  ;D

kgersen

  • Modérateur
  • Abonné Free Pro
  • *
  • Messages: 8 271
  • Paris (75)
Bouygues déclare la guerre à Iliad
« Réponse #3 le: 19 décembre 2013 à 19:55:34 »
Dommage, ca tombe un peu plat et ca fait grande gueule de dire 'on va faire ceci en 2014' plutôt que d'annoncer vraiment une nouvelle offre avec des prix et caractéristiques concrets.

En plus connaissant Free, ca leur donne le temps de réagir en lançant une riposte concrète dans le fixe avant celle de BT.

Il donne presque le bâton pour se faire taper non ? ou alors il fait juste de la provoc.

wait & see.

kgersen

  • Modérateur
  • Abonné Free Pro
  • *
  • Messages: 8 271
  • Paris (75)
Bouygues déclare la guerre à Iliad
« Réponse #4 le: 19 décembre 2013 à 20:02:48 »
ps: pendant ce temps SFR a l'air de faire copain-copain avec Google de plus en plus. D'abord ils lancent une box sous Android-TV puis maintenant ils offrent Youtube hors forfait dans la 4G Red...

Un possible rapprochement entre SFR et Google en vue pendant que les 2 autres se tapent dessus ?

Marin

  • Client Bbox vdsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 2 815
  • 73
Bouygues déclare la guerre à Iliad
« Réponse #5 le: 19 décembre 2013 à 20:04:53 »
Dommage, ca tombe un peu plat et ca fait grande gueule de dire 'on va faire ceci en 2014' plutôt que d'annoncer vraiment une nouvelle offre avec des prix et caractéristiques concrets.

Il me semble que ce n'est qu'un extrait de l'interview non ?

La phrase citée dans le titre n'est pas présente dans l'article, et en bas il y a marqué « L'intégralité de l'interview sera publiée dans Le Figaro de ce vendredi 20 décembre, et disponible dès 22 heures sur le Web, les mobiles et les tablettes pour les abonnés Mon Figaro Digital. ».

NBQG1304

  • Client OVH adsl
  • Expert
  • *
  • Messages: 1 698
    • Twitter
Bouygues déclare la guerre à Iliad
« Réponse #6 le: 19 décembre 2013 à 20:17:29 »
Je vois surtout pas l'intérêt pour BT, il dit que BT fait 20% de marge alors que Free en fait 40% alors qu'ils ont les mêmes prix de vente. S'il baisse les prix ils feront moins de marge (s'il garde les mêmes charges)... S'ils veulent plus de marge, ils n'ont qu'à faire baisser leurs charges aussi, ce serait un bon début. Je veux bien qu'Orange, vu leur masse salariale, ne peuvent rivaliser en terme de prix/marge mais SFR et BT...

OVH a testé des offres adsl+tel fixe/mobile à 23.92€/mois et d'autres offres plus chères. Quelques temps plus tard, OVH a annoncé que les forfaits qui se vendaient le plus c'était ceux qui avaient le prix le plus cher car dans la tête des gens une offre triple play c'est 30€/mois, ils ont fini par supprimé les offres dit "low cost".

B&YOU a lancé l'offre double play à 15.99€/mois (+35€ à l'ouverture). Ils veulent faire quoi de plus dans le fixe niveau tarif ? (rajouter la tv ?) Cela reste limité aux nra dégroupés.

Free ne baissera pas ses prix, il arrive avec un prix d'appel qu'il augmente au fil du temps en ajoutant de nouveaux services.

eruditus

  • Client Orange adsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 11 039
Bouygues déclare la guerre à Iliad
« Réponse #7 le: 19 décembre 2013 à 21:03:27 »

Il n'y a jamais aucun intérêt court terme dans une guerre tarifaire, aucun.

Citer
Le PDG du groupe Bouygues, pris à partie par le fondateur de Free, lui répond point par point. Il annonce qu'il va casser les prix dans l'Internet fixe pour réduire les marges de son concurrent et le priver des moyens de se développer dans le mobile.

En fait, je pense que Martin Bouygues cherche maintenant exactement la même chose que Xavier Niel.

BadMax

  • Client Free adsl
  • Expert
  • *
  • Messages: 3 511
  • Malissard (26)
Bouygues déclare la guerre à Iliad
« Réponse #8 le: 19 décembre 2013 à 21:16:29 »
Ou alors en affichant une pseudo guerre contre Free, Bouygues attire l'attention médiatique. Ainsi ça donne l'impression que le marché ne tourne qu'autour de deux protagonistes : Free et BT, en tenant compte évidemment de "l'historique" Orange.

Free et BT attirant cette attention, cela leur permet de capter le marché autour d'eux.

Qui est visé par une telle stratégie ?

Orange ? Certainement pas. C'est "l'historique", l'indéboulonnable et qui a une réserve de puissance de feu commerciale surveillée par l'ARCEP.

SFR ? Je pense que oui. Mais attention, la stratégie n'est pas organisée entre Free et Bouygues. En déclarant la guerre, Martin Bouygues met en place cette stratégie contre SFR. Free suivra car c'est dans son intérêt.

Cette stratégie de guerre affichée entre deux concurrents a été longtemps pratiquée aux US par Coca-cola et Pepsi afin de se débarasser des autres (merci Christian Blachas pour cette leçon).

krtman

  • Expert
  • Abonné Free adsl
  • *
  • Messages: 144
Bouygues déclare la guerre à Iliad
« Réponse #9 le: 20 décembre 2013 à 11:00:28 »
Et dire qu'il y a quelques mois Bouygues nous disait etre a l'article de la mort.....

NBQG1304

  • Client OVH adsl
  • Expert
  • *
  • Messages: 1 698
    • Twitter
Bouygues déclare la guerre à Iliad
« Réponse #10 le: 20 décembre 2013 à 11:29:26 »
-10% sur l'action d'Iliad ce matin.


Amon-Ra

  • Expert.
  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 602
  • FTTH 1 Gbit/s à Asnières-sur-Seine (92)
Bouygues déclare la guerre à Iliad
« Réponse #11 le: 20 décembre 2013 à 12:59:52 »
Comment va-t-il faire pour baisser de 12,5 € le forfait internet avec les couts fixes de la boucles local france telecom?
je parierai qu'il va proposer une sorte de Simbox 4G...

tiens, en parlant de simbox, le nom a été déposé à l'INPI par un certain Free en Mars 2013...
http://bases-marques.inpi.fr/Typo3_INPI_Marques/marques_fiche_resultats.html?index=1&refId=3987088_201342_fmark&y=0