Auteur Sujet: Zeop lance le FTTR (Fiber to the Room)  (Lu 8746 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Denis M

  • Abonné RED by SFR fibre FttH
  • *
  • Messages: 1 271
  • Sermaise 91530
Zeop lance le FTTR (Fiber to the Room)
« Réponse #36 le: 12 mars 2024 à 17:48:12 »
j'appelle Zeop pour fibrer la piole en 10Gbs sur fibre :p
Le 25 mars seulement.

Fyr

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 908
  • Talissieu 01
Zeop lance le FTTR (Fiber to the Room)
« Réponse #37 le: 13 mars 2024 à 03:14:39 »
Impec je suis pas loin de geneve

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 208
  • Vierzon (18)
Zeop lance le FTTR (Fiber to the Room)
« Réponse #38 le: 22 mai 2024 à 22:42:30 »
VivaTech : Huawei nous présente le "FTTR", la fibre optique invisible jusque dans la chambre


Voici la box Huawei FttR, en fond, celle de l'opérateur Zeop © Alexandre Boero / Clubic

Huawei présentait, à VivaTech, sa solution FttR, une fibre optique aux propriétés étonnantes. L'idée ? Pouvoir créer un réseau entièrement en fibre optique dans son logement.

Le FttR, pour Fiber-to-the-Room, est une solution aujourd'hui propulsée et brevetée par Huawei qui permet d'équiper sa maison et d'obtenir une qualité de service qui serait proche de 99,8%, pour la couverture Wi-Fi de la maison. La firme chinoise, que Clubic a rencontré sur VivaTech, a mis au point au point une fibre suffisamment souple, qu'elle peut se glisser n'importe où dans son logement, en plus d'avoir l'avantage d'être transparente. Elle est d'ailleurs déjà commercialisée à la Réunion. Entrons dans le vif du sujet.

Une fibre optique d'un nouveau genre, efficace et très discrète

Du côté de la Porte de Versailles, nous avons échangé avec Alexandre Ogier-Denis, account director chez Huawei, qui nous a expliqué le principe. « On connecte la fibre à un boîtier, une sorte de box, qui permet de relier le bâtiment, le logement, l'habitation, à tous les répéteurs Wi-Fi que l'on retrouve habituellement dans une maison. » Huawei propose, en plus de la box, un répéteur. Au lieu d'utiliser les canaux Wi-Fi, Huawei utilise la fibre optique, qui permet de garder le débit que l'on a à l'entrée de sa première box, et ce dans toutes les pièces de la maison.

« Cela permet notamment, quand on a plusieurs utilisateurs à la maison, de leur offrir la meilleure qualité de connexion et le meilleur débit, dans tout l'espace de sa maison. C'est vraiment un produit destiné aux consommateurs », nous explique Alexandre.

Cette FttR, très simple, est invisible ou presque. Il n'est pas exemple pas nécessaire de percer ses murs pour tirer la fibre dans le logement. Elle peut être collée au mur, au sol ou au plafond, grâce à un système double-face. Et évidemment, si votre logement est équipé de gaines, alors c'est encore mieux.

Des débits très honnêtes pour le FttR

Autant le dire tout de suite, la priorité de la technologie n'est pas de faire de la surenchère de débits. « On veut sortir du débat de la puissance, pour aller dans celui de la robustesse, et ainsi amener les services de demain sans avoir à doper sa box à l'entrée », nous dit Nassir Goulamaly, le CEO de Oceinde, maison-mère de l'opérateur Zeop, qui propose la technologie à ses abonnés.

Les capacités théoriques du FttR sont très correctes. Entre la box et les points d'accès, le réseau de fibre optique atteint 2,5 Gbit/s. « On peut avoir, en fonction du Wi-Fi, jusqu'à 1 Gbit/s, assuré partout dans la maison, grâce à cette solution-là », complète Nassir.

Concernant l'installation, l'opérateur télécom se rend chez le client. Le technicien utilise une application qui permet d'analyser la puissance que vous avez dans la pièce. « On amène ensuite la fibre dans la pièce que vous souhaitez, avec la puissance souhaitée dans tel ou tel endroit. Moi-même, je l'ai installée chez moi et on ne la voit plus du tout », témoigne le patron de Zeop.

Commercialisation en métropole et tarifs, peut-être de bonnes surprises à venir

L'idée de Huawei est d'étendre la technologie partout sur le territoire français. Évidemment, il faudra passer par l'étape des autorités, pas une mince affaire. Mais Huawei possède bien un premier client, Zeop, avec lequel l'entreprise a déployé cette solution, sur toute l'île de la Réunion. L'opérateur, qui cohabite avec Orange, Free et SFR, est le premier à avoir déployé de la fibre optique en France, plutôt un exploit pour une petite île perdue à 10 000 kilomètres de la France, dans l'océan Indien. « Grâce à ce déploiement, on attaque une nouvelle étape, une nouvelle ère. On veut rentrer jusqu'à la chambre, avec la fibre optique. Nous sommes les premiers à avoir lancé ça. Et nos clients sont très satisfaits », se satisfait Nassir Goulamaly.

À la Réunion, Zeop ambitionne de grimper à 15 voire 20% de parts de marché avec cette technologie FttR, avec une demande aujourd'hui considérée comme « forte » par l'opérateur local. Les premiers abonnés peuvent en bénéficier depuis le mois 2024. Des bêta-testeurs l'avaient éprouvée depuis septembre dernier.

L'installation peut être payante, ou gratuite selon le nombre de box installées. Concernant l'évolution tarifaire, Zeop nous confirme qu'il faut payer un loyer pour la box installée, qui peut-être de deux à trois euros supplémentaires.


Source : Clubic, écrit le 22 mai 2024 par Alexandre Boero.

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 208
  • Vierzon (18)
Zeop lance le FTTR (Fiber to the Room)
« Réponse #39 le: 05 juin 2024 à 09:39:11 »
Avec le concours technique de Huawei, l'opérateur régional Zeop a commercialisé en mars dernier une box FTTH,
accompagnée en option de répéteurs WiFi raccordés avec des liens FFTR (fibre optique plate).



Nassir Goulamaly, PDG d'Océinde, et Emmanuem André, DG de Zeops, au dernier MWC 2024 à Barcelone. (Crédit S.L.)

Opérateur régional Internet et mobile à la Réunion et à Mayotte, le FAI Zeop a lancé avec le concours de Huawei sa dernière génération de box Internet haut débit à la Réunion. Emmanuel André, directeur général de Zeop, nous a expliqué au dernier MWC la conception de cette offre et ses principales spécificités. Reposant sur le routeur Huawei V163, l’offre de Zeop repose sur du FTTH Gpon (Internet 2,4 Gbit/s en débit descendant et 800 Mbit/s en débit montant avec TV et téléphonie) avec des répéteurs WiFi 6 Huawei K153 (avec 4 sorties) bénéficiant de liens en fibre optique plate et transparente de 1,2 mm (brevetée par le chinois). Cette dernière innovation baptisé FTTR, pour Fiber to the room, est particulièrement intéressante pour installer des points d’accès WiFi dans différentes pièces afin de mieux couvrir une maison ou un grand appartement sans aucune déperdition de signal – comme en CPL ou en radio - grâce aux liens fibre optique.


Le routeur Huawei V163 a été retenu par l'opérateur Zeop pour déployer son offre FFTH à la Réunion. (Crédit S. L.)

Bridées à 2,5 Gbit/s (mode passif sans switch), les fibres plates de Huawei se plient à 90° et sont livrées en rouleau avec une bande adhésive, ce qui facilitent leur installation le long des murs pour passer d’une pièce à une autre sans percer de trous comme avec des câbles Ethernet cuivre de type RJ45 (10G+ avec PoE avec switch). Et si le logement est équipé de gaines, il est évidemment possible de les utiliser. Les boitiers K153 peuvent être posés sur un meuble, fixés au mur ou clipsés directement sur une prise électrique. « Au départ, notre enjeu était surtout d’étendre la couverture du Wifi en haut débit. Comme d’autres, nous avons tenté de proposer des bornes qui se relaient entre elles par ondes radio. Mais le résultat est décevant. Il y a rapidement des pertes, du fait des interférences, de la composition des murs », explique Emmanuel André, le directeur général de Zeop.


La finesse des câbles FFTR associée à un très faible rayon de courbure permet de passer la fibre optique d'une pièce à l'autre via
l'encadrement d'une porte sans avoir besoin de percer ou d'un étage à l'autre en passant pas l'escalier. (Crédit S.L.)

Simple sur le papier, cette option FTTR ne se déploie toutefois pas d’un simple clic (voir vidéo ci-dessous), il est nécessaire de faire intervenir un technicien (devis de 60 euros remboursé lors de la souscription d’un abonnement FTTH) pour poser proprement la fibre plate de Huawei au domicile de l’abonné. Une intervention facturée 149 euro pour trois répéteurs WiFi, mais puisque le technicien vient déjà installer la fibre depuis le boitier de raccordement de l’immeuble le ou du quartier, la démarche est intéressante puisque la connexion fibre à l’intérieur du logement sera de bien meilleure qualité qu’une liaison radio en WiFi. Pour les tarifs, compter de 37 à 52 euros pour l’abonnement Internet FTTH en fonction des options et du nombre de répétiteurs WiFi. Sur un marché de 900 000 foyers avec 330 000 déjà « fibre ready », Zeop possède déjà 104 000 abonnés et projette que 10% de ses clients vont aller vers cette box FTTH. L’opérateur compte aussi séduire les 35 000 TPE/PME de l’ile avec des options supplémentaires comme une adresse IP fixe.


L'installation de la fibre plate de Huawei nécessite l'intervcention d'un technicien. (Crédit Huawei)

Un dernier mot pour conclure sur le groupe Océinde, qui possède l'opérateur Zeop (lancé en 2013). Dirigé par Nassir Goulamaly, PDG, Océinde possède des actifs dans la chimie, les produits de la mer et les télécoms à la Réunion et à Mayotte avec notamment un datacenter en cours de finalisation dans la première ile. Attendu en septembre 2024, ce dernier (de type Tiers3) a nécessité un investissement de 10 millions d'euros pour doter l'ile des capacités IT indispensables à son développement.

Source : Le Monde informatique, publié le 04 Juin 2024 par Serge Leblal.