Auteur Sujet: Microsoft va intégrer le Bash Ubuntu nativement à Windows.  (Lu 9701 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

nemesur

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • *
  • Messages: 78
  • Buchelay (78)
Microsoft va intégrer le Bash Ubuntu nativement à Windows.
« Réponse #36 le: 05 avril 2016 à 17:17:38 »
Pour Putty, il est effectivement plus raisonnable de l'utiliser avec des clés RSA.

Si il peut envoyer ton mot de passe a un tiers, il peut envoyer ta clé... je vois pas bien la difference.

corrector

  • Invité
Microsoft va intégrer le Bash Ubuntu nativement à Windows.
« Réponse #37 le: 05 avril 2016 à 17:22:17 »
Exactement!

Darklight

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 687
  • Free non-dégroupé (77)
Microsoft va intégrer le Bash Ubuntu nativement à Windows.
« Réponse #38 le: 06 avril 2016 à 00:05:49 »
Putty est quand même un logiciel réputé et j'aurais plus confiance envers ce logiciel, même si je ne l'ai pas compilé moi même plutôt qu'envers Windows sur lequel il tourne. Et en utilisant une clé RSA (qu'on peut générer avec Puttygen pour info), il faut la stocker, endroit qui sera accessible potentiellement par un autre logiciel ou même par Windows, donc tout est relatif en sécurité...

Il est évident que la bonne pratique sur n'importe quel logiciel c'est de ne pas stocker le mot de passe; sinon retenir seulement l'identifiant et de retaper le mot de passe à chaque fois est un bon compromis...

corrector

  • Invité
Microsoft va intégrer le Bash Ubuntu nativement à Windows.
« Réponse #39 le: 06 avril 2016 à 00:23:50 »
Non, ce n'est pas évident du tout.

Je recommande aux gens d'enregistrer tous les mots de passe dans le navigateur, c'est évidemment l'approche la plus sûre. Sauf si votre PC est en libre service.

Marin

  • Client Bbox vdsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 2 754
  • île-de-France
Microsoft va intégrer le Bash Ubuntu nativement à Windows.
« Réponse #40 le: 06 avril 2016 à 00:30:40 »
Filezilla ne stocke pas les mots de passe en clair mais en base64, et c'est une implèmentation excellente de la manière dont un logiciel devrait effectuer de la rétention de mots de passe sans mot de passe maître. En effet, ça ne créé pas d'illusion aux yeux de l'utilisateur sur la base de crypto réversible inutile : il devient plus conscient de ce qu'il fait. Un exemple d'ergonomie.

Le script pour déchiffrer les mots de passe qui se trouvent dans votre ~/.mozilla, il se trouve et télécharge en moins de deux minutes chrono.

corrector

  • Invité
Microsoft va intégrer le Bash Ubuntu nativement à Windows.
« Réponse #41 le: 06 avril 2016 à 00:41:43 »
+1000

kgersen

  • Client Orange Fibre
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 727
  • FTTH 1Gb/s sur Paris (75)

thenico

  • Expert.
  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 759
  • FTTH >500 Mb/s et FTTLA 100 Mb/s (13)
Microsoft va intégrer le Bash Ubuntu nativement à Windows.
« Réponse #43 le: 07 avril 2016 à 03:05:05 »
Et c'est bien une beta.
Par exemple: le fichier /etc/resolv.conf est vide à l'installation (pas de résolution DNS) et il manque des fichiers dans la simulation de /proc  donc ps n'est pas content.

Marco POLO

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 1 319
  • FTTH 100 Mb/s sur Paris (75)
Microsoft va intégrer le Bash Ubuntu nativement à Windows.
« Réponse #44 le: 07 avril 2016 à 21:57:31 »
Preview Windows 10: comment bien démarrer avec Bash et Ubuntu

La nouvelle build de Windows 10 estampillée 14316 introduit Ubuntu et Bash. Elle ne s’appuie pas sur un cœur Linux, mais cette release est ce qui s’approche le plus d’un PC Windows pouvant également fonctionner sous Linux. Tour du propriétaire.



Êtes-vous prêts pour Ubuntu sur Windows 10 ? Microsoft l’est, en tout cas. La dernière mise à jour Fast Ring de Windows 10 14316 introduit Ubuntu et Bash sur Windows 10.

Cette version bêta est le précurseur de la prochaine grande mise à jour de Windows 10 : Windows 10 Redstone 1. Cette nouvelle release, l’équivalent d’un Windows 10 SP1 est prévue pour cet été. Pour l’instant, le support d’Ubuntu et de Bash restent optionnels. Le seul composant Linux installé par défaut est le Windows Subsystem For Linux (WSL). Pour le tester, la première chose à faire est de s’inscrire au programme Windows Insider. Puis vous devez passer votre système Windows 10 sur le programme Fast Ring. Pour ce faire, sélectionnez "Options avancées de Windows Update" dans le menu "Paramètres Système" et placez le curseur à droite. Cela mettra votre système sur le Fast Ring pour les mises à jour.

Après cela, vérifiez les mises à jour, appliquez-les et redémarrez votre ordinateur. Cela installera un OS actuellement en bêta, donc la manipulation est à proscrire sur des machines utilisées en production. Microsoft fait de nombreuses mises à jour sur les machines inscrites en Fast Ring et WSL, Bash et Ubuntu ne sont qu’une partie d’entre elles.

Base hybride

Ensuite, vous devez activer le mode développeur en passant par les paramètres, puis l’onglet Update et sécurité puis l’onglet Développeurs. Puis entrez une recherche pour "Fonctionnalités Windows" et choisissez "Activer les fonctionnalités Windows" pour activer Windows Subsystem for Linux.

Pour installer Bash, il vous faut ouvrir le terminal Windows et taper la commande "bash". Vous devrez ensuite valider les conditions d’utilisation et télécharger Ubuntu. Une image classique d’Ubuntu fais environ 1go. Si vous ne disposez pas d’une connexion haut débit, préparez vous donc à attendre un peu. Une fois installée, vous disposerez d’une version de votre espace de travail Ubuntu 14.04 s’appuyant sur le Windows Subsystem for Linux.

Techniquement parlant, vous ne faites pas tourner Linux. Cela a pourtant l’apparence de Linux et ça couine comme Tux, le pingouin emblématique de Linux, mais cela n’est pas Linux. L’espace utilisateur Ubuntu ne fonctionne pas en s’appuyant sur le kernel Linux mais sur WSL. WSL propose une API qui permet de faire croire aux applications et à Ubuntu qu’il s’agit d’un cœur Linux, mais cela n’est pas la même chose.

Ceci étant dit, pour les développeurs, cela ressemble fortement à Linux. Outre la possibilité d’entrer des commandes sur Bash, vous pouvez également exécuter des scripts, ainsi que des outils typiques de Bash tels que sed, awk ou encore grep. Selon Microsoft, vous pouvez également "faire fonctionner des applications développées en premier lieu pour Linux tel que Ruby, Git ou Python, directement depuis Windows. Vous pouvez également accéder au système de fichier Windows grâce à Bash, ce qui vous permet de travailler sur un même ensemble de fichiers à l’aide de vos outils Windows ou directement depuis l’interface en ligne de commande Linux."

Comme l’explique Dustin Kirkland, membre de l’équipe Produits et Strategie d’Ubuntu, les utilisateurs devraient être capables d’utiliser la gamme complète d’outils tels que "apt, ssh,rsync, find, grep, awk, sed, sort, xargs, md5sum, gpg, curl, wget, apache, mysql, python, perl, ruby, php, gcc, tar, vim , emacs, diff, patch ainsi que la plupart des nombreux package binaires disponibles dans les archives Ubuntu."

Outre les outils de base du shell Linux ainsi que différents langages de programmation, les développeurs noteront que celui-ci inclut le support de différents programmes utilisés pour les serveurs tels que le serveur web Apach ou encore le système de gestion de base de donnée MySQL. C’est un environnement de développement très complet qui fonctionne sur Windows.

Sur cette base hybride entre Linux et Windows, les utilisateurs se tourneront-ils donc vers un bureau Linux, tels que Cinnamon, KDE ou Gnome ? Cela ne semble pas vraiment au programme, cette expérience est avant tout pensée pour les développeurs. Mais les programmeurs étant ce qu’ils sont, j’imagine que nous verrons rapidement des portages de différents environnements Linux, ainsi que les desktop, vers Windows. Formidable époque !


Source: ZDNet.fr par Steven J. Vaughan-Nichols, Zdnet.com | Jeudi 07 Avril 2016 Cet article est une traduction de "How to get started with Ubuntu and Bash on Windows 10" publié initialement sur Zdnet.com

dj54

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 520
  • Nancy (54)
Microsoft va intégrer le Bash Ubuntu nativement à Windows.
« Réponse #45 le: 04 juillet 2016 à 12:03:11 »
Une video vaux mieux qu un long discours
voici comment ça fonctionne

« Modifié: 05 juillet 2016 à 14:42:58 par dj54 »

kgersen

  • Client Orange Fibre
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 727
  • FTTH 1Gb/s sur Paris (75)
Microsoft va intégrer le Bash Ubuntu nativement à Windows.
« Réponse #46 le: 05 juillet 2016 à 13:33:41 »
Une video vaux mieux qu un long discour

en quoi une video de 19 minutes! vaux mieux qu un long discours  ;D

Breizh 29

  • Client Bouygues ADSL +
  • Client Orange adsl
  • *
  • Messages: 4 261
  • FTTNRA sur Guilers 29820 (29N)
Microsoft va intégrer le Bash Ubuntu nativement à Windows.
« Réponse #47 le: 11 juillet 2016 à 20:52:10 »
Oui enfin avec tout ça je ne sais toujours pas comment installer "bash", ds les fonctions windows, je n'ai pas toutes ces option.

 

Mobile View