Auteur Sujet: Les stades mettent le paquet sur l'internet sans fil pour séduire les spectateur  (Lu 10064 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

mattmatt73

  • Expert.
  • Client Bbox fibre "câble"
  • *
  • Messages: 6 213
  • vancia (69)
Les stades mettent le paquet sur l'internet sans fil pour séduire les spectateurs (PAPIER D'ANGLE)

Barcelone, 24 fév 2016 (AFP) - Oubliés les selfies: les smartphones ne servent plus uniquement à immortaliser l'instant pendant un concert ou un match, mais aussi à commander des repas ou les statistiques des joueurs, dans des stades de plus en plus connectés.

L'équipementier en télécoms américain Cisco a équipé plus de 300 stades omnisports dans 35 pays, dont le O2 Arena à Londres, le Staples Center à Los Angeles ou encore le stade olympique à Sydney avec des connexions sans fil.
"Cela rend l'expérience dans un stade encore meilleure qu'à la télévision", se vante Doug Webster, vice-président de Cisco, au Mobile World Congress (MWC) à Barcelone, plus grand salon de la téléphonie mobile au monde. "Vous allez ressentir toute l'énergie de la foule sur place, et aussi avoir accès aux options que vous avez appris à apprécier en regardant un match à la télévision, comme revoir une action en différé ou avoir accès aux statistiques des joueurs", assure-t-il.

Le stade le plus connecté se trouve, sans surprise, dans la Silicon Valley en Californie, berceau de la high tech. Le Levi's stadium, ouvert en juillet 2014 et qui a accueilli début février le Super Bowl, finale du Championnat de football américain, est doté de plus de 600 kilomètres de câbles en fibre optique et de 680 points d'accès au wifi, un pour 100 sièges.
Ce réseau permet aux spectateurs de télécharger rapidement des photos sur des réseaux sociaux, d'utiliser une application sur leurs smartphones pour localiser leurs sièges, commander une bière ou un hot-dog et savoir où sont les toilettes où il y a le moins de queue.
Ils peuvent aussi revoir des moments clés d'un match.

"Beaucoup de choses intéressantes peuvent être faites pour attirer à nouveau les gens vers les terrains de foot, non seulement avec des applications, mais aussi dans les stades, et augmenter (ainsi) les ventes de billets", explique Laurence Sotsky, fondateur et PDG de la société américaine Hopscotch, active dans le secteur des plateformes de services mobiles pour les équipes sportives et les stades.
Cette société développe actuellement une application pour les 12 équipes de l'Association de basket des Philippines, offrant des extraits non disponibles à la télévision, explique l'ancien entraîneur de l'équipe nationale masculine, Chot Reyes, qui coopère avec Hopscotch sur le projet.
"Vous allez voir les entraîneurs pester contre les joueurs, des joueurs se battre entre eux, leurs femmes pleurer après une défaite cinglante en finale", explique-t-il.

Une meilleure connectivité offre aussi de nouvelles sources de revenus pour les stades. Les spectateurs du Levi's stadium se voient ainsi proposer des sièges mieux placés et plus chers via leur smartphone. Les fans de NBA, le prestigieux Championnat nord-américain de basket-ball, reçoivent des notifications publicitaires contenant des promotions de snacks, boissons et autres produits dérivés pendant les matchs.
Une étude menée par Cisco montre que 38% des personnes présentes dans un stade commandent de la nourriture via leur smartphone quand elles ont une bonne connection internet.
Le wifi est une révolution pour des spectateurs qui ont longtemps dû se contenter d'un transistor et d'oreillettes pour suivre les commentaires sportifs en direct.

Quand les smartphones ont fait leur apparition il y a une dizaine d'années, ils étaient perçus comme un élèment de distraction pendant les matchs. Mais le public s'est rapidement mis à télécharger photos et vidéos, saturant le réseau et obligeant les stades à s'adapter.
Fini l'époque où téléphoner pendant un concert ou un événement sportif était impossible, note Kate McKenzie, directrice de l'opérateur de télécoms australien Telstra, équipant 28 stades dans le pays. Aujourd'hui, pouvoir accéder à internet "est juste normal", dit-elle.


Par Daniel SILVA

Snickerss

  • Expert Free + Client Bbox fibre FTTH
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 089
  • Mes paroles n'engagent que moi :)
Et bah nous on en France on met de la 4G Huawei et c'est quand même plus classe que capter 55 AP sur le même canal. (Je demande à voir en utilisation réelle les perfs :) )

mattmatt73

  • Expert.
  • Client Bbox fibre "câble"
  • *
  • Messages: 6 213
  • vancia (69)
Au stade des lumières, le wifi pousse bien

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 33 803
  • FTTH 1000/250 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Je ne retrouve plus les screens mais lors de l'inauguration je n'avais pas relevé de performances vraiment exceptionnelles.

Pour les stades prévus en 2G/3G/4G (=Euro 2016 à minima) j'ai quand même un doute sur la nécessité (en dehors d'un WiFi pour les pro comme on a depuis des années au SdF).

mattmatt73

  • Expert.
  • Client Bbox fibre "câble"
  • *
  • Messages: 6 213
  • vancia (69)
... j'ai quand même un doute sur la nécessité (en dehors d'un WiFi pour les pro comme on a depuis des années au SdF).

tu as des doutes sur le fait que les exploitants essaient de monétiser au maximum leurs investissements en proposant des services payants aux spectateurs ?

au stade des lumières, spectateurs qui est présent = spectateurs qui dépensent

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 33 803
  • FTTH 1000/250 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
J'ai un doute sur la nécessité d'avoir du WiFi pour amener de la connectivité aux spectateurs qui dépensent, pensant que la 2G/3G/4G des opérateurs pourrait suffire.

Snickerss

  • Expert Free + Client Bbox fibre FTTH
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 089
  • Mes paroles n'engagent que moi :)
tu as des doutes sur le fait que les exploitants essaient de monétiser au maximum leurs investissements en proposant des services payants aux spectateurs ?


Monétiser du service pourquoi pas, mais cela fait des années que les gens ne payent plus un accès wifi temporaire .. Et je ne parle même pas des interfaces en portail captif qui sont une merde sans nom.


Je ne connais pas le matos utilisé pour le Wifi, mais déjà en 2G/3G/4G l'investissement n'est pas rentable (alors que le trafic est extrêmement important pourtant), donc en wifi, pour un déploiement correct ..? Avec des accès payants même à quelques € .. Je ne suis pas convaincu du tout

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 33 803
  • FTTH 1000/250 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Il me semble que le WiFi est gratuit, j'ai compris ça comme une raison (de plus) d'attirer les spectateurs en rendant leur expérience un peu plus interactive.

mattmatt73

  • Expert.
  • Client Bbox fibre "câble"
  • *
  • Messages: 6 213
  • vancia (69)
Il me semble que le WiFi est gratuit, j'ai compris ça comme une raison (de plus) d'attirer les spectateurs en rendant leur expérience un peu plus interactive.

tu ne fais pas payer le wifi, mais les repas que tu fais livrer à ta place, là tu paies ! (à mon grand desespoir, ils ne livrent pas par l'appli dans le TV compound)

Snickerss

  • Expert Free + Client Bbox fibre FTTH
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 089
  • Mes paroles n'engagent que moi :)
Il me semble que le WiFi est gratuit, j'ai compris ça comme une raison (de plus) d'attirer les spectateurs en rendant leur expérience un peu plus interactive.


Ouf


je comprends mieux.


Après au parc c'est le rush vers le stand à hot dog à la mi temps, wifi ou pas ^^

mattmatt73

  • Expert.
  • Client Bbox fibre "câble"
  • *
  • Messages: 6 213
  • vancia (69)
Les stades mettent le paquet sur l'internet sans fil pour séduire les spectateur
« Réponse #10 le: 25 février 2016 à 23:57:30 »
Tu es tellement parisien avec en référence un stade du XXeme siècle.

À Lyon, ville avec un stade moderne, tu ne bouges pas de ton siège pour te faire livrer, ainsi tu peux commander plusieurs fois pendant le match et aller aux wc à la mi temps ( il y a des wc comme dans les stades anglais)

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 33 803
  • FTTH 1000/250 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Les stades mettent le paquet sur l'internet sans fil pour séduire les spectateur
« Réponse #11 le: 26 février 2016 à 07:16:23 »
Je fais référence à ce que je connais, mais je te parlerai de l'Arena 92 quand elle sera terminée ;).

Assez cool la livraison, ça se limite à la binouze de ce que j'ai pu voir ici. Mais la 4G permet au moins tout aussi bien de commander ! Après pour qqn n'ayant pas de smartphone 4G je veux bien entendre que le WiFi marchera peut-être mieux que la 3G (et encore, à voir).

Ah et je te rassure, on a des WC au SdF !

 

Mobile View