Sondage

Etes-vous concerné par le déploiement de la fibre par le SMO VO ?

oui
67 (73.6%)
non
24 (26.4%)

Total des votants: 91

Auteur Sujet: Syndicat mixte "Val d'Oise Numérique"  (Lu 130047 fois)

0 Membres et 4 Invités sur ce sujet

uhusteack

  • Client NordNet
  • *
  • Messages: 20
  • Santeuil (95)
Syndicat mixte "Val d'Oise Numérique"
« Réponse #972 le: 01 février 2019 à 08:26:17 »
Qui t'annonce ce délais ?  Quel opérateur fibre as tu choisi ?

C'est Nordnet qui m'annonce ça.
En fait, TDF doit effectuer des nouveaux travaux pour ajouter des PB, du coup qui dit travaux dit délais...

PicouzeMan

  • Client K-Net
  • *
  • Messages: 406
  • Clastres - 02
Syndicat mixte "Val d'Oise Numérique"
« Réponse #973 le: 01 février 2019 à 12:24:29 »
Lors du déploiement ils n'ont pas prévu de PBO pour chaque maison/adresse ?  :o

uhusteack

  • Client NordNet
  • *
  • Messages: 20
  • Santeuil (95)
Syndicat mixte "Val d'Oise Numérique"
« Réponse #974 le: 01 février 2019 à 12:30:50 »
Lors du déploiement ils n'ont pas prévu de PBO pour chaque maison/adresse ?  :o

Apparemment non. Quand j'ai eu mon rdv d'install avec le technicien TDF, il n'avait aucun plan de situation des PBO. Du coup il soulevait les plaques sur la route au hasard... pour au final ne rien trouver.
La gestion du déploiement fait un peu peur.

benjoy

  • Client K-Net
  • *
  • Messages: 127
  • 95660
Syndicat mixte "Val d'Oise Numérique"
« Réponse #975 le: 01 février 2019 à 12:52:59 »
Ils ont fait des PBO pour les batiments, pas pour les habitations la est le soucis, c'est le dossier postal qui à été étudié pour les implanter ... Donc si vous êtes 5 à la même adresse et bien vas falloir soit passer par la case travaux supplèmentaires, soit rétablissement des adresses dans le dossier éligibilité :s. ça à été une galère ici aussi, mais heureusement les travaux dans ma résidences avaient été fait, donc une simple MAJ du fichier et c'était réglé, pour les autres bonne chance !

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 170
  • Vierzon (18)
Syndicat mixte "Val d'Oise Numérique"
« Réponse #976 le: 06 février 2019 à 12:57:09 »
TDF : vers un rachat par le tandem Axione / Mirova ?

En vente, TDF pourrait tomber dans l’escarcelle du tandem Axione-Mirova, fraîchement engagé dans une alliance stratégique.

Qui pour racheter TDF ? Mis en vente par ses actionnaires, l’opérateur d’infrastructure et spécialiste de la diffusion audiovisuelle pourrait finalement faire l’objet d’un deal qui redessinerait la carte des acteurs du Très Haut Débit. Selon les informations de BFMTV, le tandem constitué par Axione, filiale à 51% de Bouygues Construction, et Mirova, filiale de Natixis qui vient de monter à 49% d’Axione, serait « en discussions avancées » pour racheter les participations des fonds aux manettes de Télédiffusion de France.

Brookfield Infrastructure Group (45 %), APG Asset Management, PSP Investment, Arcus Infrastructure Partners (45 % à eux trois) et Crédit Agricole Assurances (10 %) entendent retirer de cette opération plus de 3,5 milliards d’euros, le montant qu’ils avaient engagé lors de l’acquisition de l’opérateur il y a 4 ans.

Axione et Mirova à l'offensive

On s’acheminerait donc non pas vers un mouvement de fonds à fonds comme initialement pressenti, mais vers une véritable opération industrielle. Si une telle opération se concrétise, Axione et Mirova, qui viennent de sceller une alliance stratégique, prendrait en effet une envergure nouvelle, en s’adjugeant les quelque 14 000 pylônes de téléphonie mobile de TDF. Des actifs cruciaux notamment pour parachever le maillage du territoire en 4G, conformèment aux objectifs du New Deal.

Dans cette optique, l’opérateur avait ainsi proposé ses services l’été dernier, se disant prêt à mettre quelques 2 000 pylônes à disposition des opérateurs mobiles afin de « combler des trous ». Sans oublier le déploiement, encore plus stratégique à long terme, des réseaux 5G.

Enfin, Axione et Mirova mettraient la main sur un parc de 700 000 lignes fibre déployées dans le cadre de plusieurs réseaux d’initiative publique confiés à TDF. Elles viendraient s’ajouter aux 6 millions déjà anticipées par le tandem, en zone d'initiative publique et bientôt en zone très dense, grâce à un accord récemment signé avec Bouygues Télécom.


Source : Degroupnews, écrit le 06 février 2019 par Yann Daoulas.
« Modifié: 07 février 2019 à 07:17:19 par vida18 »

fserre

  • Client K-Net
  • *
  • Messages: 195
  • Hédouville - 95
Syndicat mixte "Val d'Oise Numérique"
« Réponse #977 le: 06 février 2019 à 15:33:39 »
Bouygues Telecom qui signe un accord avec une filiale de Bouygues Construction, magnifique

et sinon l'accord Bouygues avec TDF il en est ou ?

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 170
  • Vierzon (18)
Syndicat mixte "Val d'Oise Numérique"
« Réponse #978 le: 06 février 2019 à 16:12:54 »
Bouygues Telecom qui signe un accord avec une filiale de Bouygues Construction, magnifique

et sinon l'accord Bouygues avec TDF il en est ou ?

Bouygues Télécom est séparé de Axione/Bouygues Énergies et services. Ce qui explique pourquoi ils ont dû payer pour avoir accès à ce réseau.

ricopc95

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 794
  • LOUVRES (95)
Syndicat mixte "Val d'Oise Numérique"
« Réponse #979 le: 06 février 2019 à 16:16:32 »
Bouygues Telecom qui signe un accord avec une filiale de Bouygues Construction, magnifique

et sinon l'accord Bouygues avec TDF il en est ou ?

pour l'accord bouygues TDF, vu l'info qui vient de tomber, on comprend mieux pourquoi ça traine.... Ils attendent surement d'être propriétaire de TDF pour proposer leurs offres fibre sur le réseau.

uhusteack

  • Client NordNet
  • *
  • Messages: 20
  • Santeuil (95)
Syndicat mixte "Val d'Oise Numérique"
« Réponse #980 le: 08 février 2019 à 14:09:38 »
Ils ont fait des PBO pour les batiments, pas pour les habitations la est le soucis, c'est le dossier postal qui à été étudié pour les implanter ... Donc si vous êtes 5 à la même adresse et bien vas falloir soit passer par la case travaux supplèmentaires, soit rétablissement des adresses dans le dossier éligibilité :s. ça à été une galère ici aussi, mais heureusement les travaux dans ma résidences avaient été fait, donc une simple MAJ du fichier et c'était réglé, pour les autres bonne chance !

Je suis dans une maison individuelle, je ne vois pas ou ils ont pu se tromper. Enfin, je prends mon mal en patience...

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 170
  • Vierzon (18)
Syndicat mixte "Val d'Oise Numérique"
« Réponse #981 le: 21 février 2019 à 18:19:02 »
Val-d’Oise : la fibre optique partout, c’est pour fin 2020

Le département veut achever le déploiement d’Internet à très haut débit d’ici à l’an prochain. Quitte à réaliser lui-même le raccordement dans les zones peu denses, là où les opérateurs ne vont pas.

Le Val-d’Oise bientôt à la pointe de la fibre optique ? C’est en tout cas l’engagement du département, qui s’est engagé à ce que chaque commune de son territoire soit raccordée à cette technologie de très haut débit Internet… à la fin 2020. Une deadline ambitieuse, d’autant que le déploiement de la fibre optique au niveau national pour 2022 s’annonce plus long que prévu.

Or, si les opérateurs traditionnels (Orange, SFR, Bouygues Telecom, Free) se ruent pour investir dans les zones denses, qui représentent un marché certain, ils se pressent moins dans les secteurs moins rentables. Alors pour tenir son engagement, le département a impulsé le déploiement par endroits. La maîtrise d’ouvrage est confiée au syndicat mixte Val-d’Oise Numérique (VONum). Lequel se charge aussi d’assurer le suivi du déploiement par les opérateurs privés, de contrôler le développement avec la région et l’Etat et, si besoin, de pallier les carences dans les villes où le déploiement est assuré par le privé. Au total, on compte plus de 520 000 prises à raccorder dans l’ensemble du département.

«C’est exceptionnel en Europe»

Un chantier lancé il y a une dizaine d’années dans l’est du Val-d’Oise, via une délégation de service public (Débitex, travaux réalisés par SFR) qui a pris du retard à l’allumage. « Là, on termine Goussainville et Débitex sera terminé, assure Rachid Adda, directeur général de VONum. Pour le reste de la zone d’initiative publique, tout sera fibré début 2020 (réseau Vortex, travaux réalisés par TDF). Soit avant les zones gérées uniquement par le privé, qui seront achevées fin 2020. Ce qui se fait dans le Val-d’Oise, c’est exceptionnel en Europe. »

Le projet a d’ailleurs été reconnu en décembre dernier par la Commission européenne comme étant l’un des meilleurs sur le continent en matière de déploiement du haut débit (European Broadband Awards). « Les usages Internet évoluent et les besoins en débit aussi. On le voit avec l’explosion du streaming (NDLR : la lecture de vidéos sur Internet en flux continu) souligne-t-on chez VONum. C’est quelque chose que nous nous devons d’anticiper. »

Des opérateurs qui accélèrent le mouvement

Du côté des opérateurs, on a pris le rythme de croisière. Orange, par exemple, s’est engagé à déployer la fibre dans 39 villes du Val-d’Oise avant la fin 2020. Quinze villes sont déjà connectées et les autres sont en cours de déploiement. L’opérateur a commencé les travaux sur ses trois dernières communes (Le Plessis-Bouchard, Saint-Prix, Montlignon) fin 2018. « Avec l’expertise que l’on a aujourd'hui, on sait déployer la fibre sur une ville en un an », glisse René-Pierre Bidaud, responsable raccordement client chez Orange.

Car les progrès techniques ont permis une nette accélération ces dernières années. « Lorsqu’on a commencé à déployer la fibre à Paris et dans les Hauts-de-Seine en 2006 (NDLR : en 2012 pour le Val-d’Oise), il a fallu dix-huit mois pour les 10 000 premières prises, explique Rémi Dupuy, délégué régional Île-de-France Ouest d’Orange. Aujourd’hui, nous faisons 10 000 prises par mois dans les Yvelines et le Val-d’Oise. » Dans le secteur d’Orange, 300 000 logements sont donc aujourd’hui éligibles. L’objectif est de dépasser les 350 000 avant la fin 2019.

Ne négligez pas les «petits» opérateurs

Orange, SFR, Bouygues Telecom, Free… Les quatre principaux fournisseurs d’accès à Internet (FAI) ne sont pas les seuls à proposer des offres de fibre dans le département. Et dans les zones rurales par exemple, là où la fibre est installée par le syndicat Val-d’Oise Numérique, des acteurs privés méritent le coup d’œil, d’autant que leurs tarifs (généralement deux à trois fois plus chers que pour l’ADSL) sont proches de ceux des opérateurs traditionnels.

C’est le cas par exemple de VideoFutur, anciennement connu pour ses vidéoclubs qui a pris en 2015 le virage de la fibre optique. Propriété du groupe télécom français Netgem, ce FAI propose un abonnement fibre et de nombreux services à partir de 39,90 euros par mois (engagement d’un an), avec une offre de bienvenue (premier mois gratuit, notamment).

K-net, opérateur originaire de l’Ain, compte une offre fibre à partir de 35,99 euros par mois (Internet, téléphonie et télévision). Une offre basique qui conviendra à ceux qui consomment peu d’Internet, les autres lui préférant l’offre à 39,99 euros par mois, plus musclée (débit de 1 Gb/s, contre 100Mb/s pour la première).

Ozone, le FAI de Nomotech (un opérateur d’opérateurs), propose la fibre à partir de 31,99 euros par mois. Un tarif qui comprend exclusivement la fibre, sans téléphonie ni télévision, qui correspondent à des forfaits mensuels différents (respectivement à 34,99 euros et 43,99 euros). Les nouveaux clients bénéficient actuellement de 5 euros de réduction mensuelle les six premiers mois.

Les opérateurs historiques ne sont jamais très loin, comme le montre l’exemple de Nordnet. Cette filiale du groupe Orange propose un abonnement à partir de 19,90 euros par mois pendant un an puis 32,90 euros par mois avec Internet, téléphone mobile (2 heures) et fixe (2 heures).


Source : Le Parisien, écrit le 21 février 2019 par Mickaël Sizine et Christophe Lefèvre.

olades

  • Client SFR adsl
  • *
  • Messages: 1
  • chars + 95
Syndicat mixte "Val d'Oise Numérique"
« Réponse #982 le: 27 février 2019 à 15:01:04 »
bonjour vous avez des infos pour la ville de chars?
merci

monroig95

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 197
  • Bessancourt 95
Syndicat mixte "Val d'Oise Numérique"
« Réponse #983 le: 28 février 2019 à 14:09:18 »
Bonjour,

L'armoire de rue a été enfin installé pour l'écoquartier de Bessancourt. En principe, il ne me reste plus que 3 mois à attendre...

Petite question :
J'envisage de m'abonner chez "Knet". Sur leur site, je viens de voir que pour l'installation dans le Val d'Oise, on ne peut bénéficier que de "knet fast" et que K-Net Zen est indisponible sur les départements suivants :

·         Pas-de-Calais (62)

·         Sarthe (72)

·         Val d’Oise (95)

Quelqu'un est-il abonné chez Knet et son logement est un appartement ?
Un technicien est obligé de passer ?

Merci d'avance


 

Mobile View