Auteur Sujet: De l'ADSL à 40 mégabits aux États-Unis  (Lu 7706 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

lepalois

  • Pau Broadband Country (64) Expert
  • Client SFR fibre FTTH
  • *
  • Messages: 625
  • FTTH 100 Mb/s sur Pau (64)
De l'ADSL à 40 mégabits aux États-Unis
« le: 31 janvier 2008 à 21:31:06 »
Selon Rim Semiconductor, il est possible d’atteindre 40 mégabits/s en ADSL, alors qu’on est généralement bloqué aux environs de 20 mégabits/s. Free propose bien du 28 mégabits/s (en ATM) mais il faut habiter dans le central pour en profiter.

Comment, ça fonctionne ? On ne sait pas

De l'ADSL à 40 mégabits aux États-Unis

Rim SeminconductorRim Seminconductor Selon Rim Semiconductor, il est possible d’atteindre 40 mégabits/s en ADSL, alors qu’on est généralement bloqué aux environs de 20 mégabits/s (en ADSL2+). Free propose bien du 28 mégabits/s (en ATM) mais il faut habiter dans le central pour en profiter.
Comment, ça fonctionne ? On ne sait pas

La société n’indique pas comment obtenir ce débit inédit en ADSL, on sait simplement qu’elle utilise le processeur Cupria pour traiter les données. La société parle de 40 mégabits/s à 1,6 km et de 26 mégabits/s à 1,8 km. La société indique aussi que sa solution est nettement moins onéreuse (environ deux fois moins) que le passage en VDSL2 engagé dans certains pays (dont les États unis et, plus proche de nous, la Belgique). Bien évidemment, on est aussi très loin des coûts de la fibre optique, même si les performances ne sont pas les mêmes.

Au final, il semble que des tests soient déjà en cours dans certains états américains, ce qui est prometteur. L’avantage, c’est que l’ADSL est une technologie qu’il est plus facile de déployer que la fibre optique, et la technologie de Rim pourrait venir en complèment des offres FTTH, pour les campagnes, par exemple.



Source : Presence-PC le jeudi 31 janvier 2008 par Pierre Dandumont - source: ArsTechnica

taupin974

  • Ancien abonné Erenis
  • Client SFR fibre FTTH
  • *
  • Messages: 111
  • FTTH Gpon 100 Mb/s sur Paris (75)
De l'ADSL à 40 mégabits aux États-Unis
« Réponse #1 le: 01 février 2008 à 01:18:40 »
Je sais plus sur quel forum j'avais vu ca mais, il est possible d'avoir 100Mbits/s sur une paire de cuivre :

l'ADSL en 100 Mbps sur du cuivre

Un NRA France Telecom (source France Telecom)Un NRA France Telecom (source France Telecom)Alors que la fibre optique se présente comme la technologie devant succéder à l’ADSL en matière de connexion à Internet à haut débit et que cette même fibre est déjà présente à Paris et dans plusieurs villes de province, une autre solution pourrait bien donner un second souffle à notre bonne vieille paire de cuivre.
Une question de réglages

Le Dynamic Spectrum Management (DSM), présenté au BroaBand World Forum Europe l’année dernière et actuellement à l’essai pour des chercheurs de l’Université de Stanford, permettrait de faire grimper les débits de nos lignes téléphoniques autour des 100 Mbits théoriques. Concrètement, il s’agit d’observer le trafic réseau entre le central et l’abonné afin de pouvoir, grâce à de simples réglages adaptés à chaque ligne, augmenter considérablement le débit en atténuant les interférences.
Une solution peu coûteuse

Cette solution, relativement simple à mettre en place puisque tout n’est qu’une question de réglages et qu’aucune modification de l’infrastructure actuelle n’est nécessaire, vient donc directement concurrencer la fibre optique et ses débits. L’investissement financier est par ailleurs bien moindre puisque cette technologie ne nécessiterait pas la mise en place de tout le matériel nécessaire au déploiement de la fibre optique, ni de nouvelles lignes.

Mais les fournisseurs d’accès à Internet vont-ils accepter de redonner un coup de jeune à la paire de cuivre après avoir massivement investit dans la fibre optique ?


Source : Presence-PC mercredi 30 mai 2007 - source: Infos Du Net

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 28 085
    • Twitter LaFibre.info
De l'ADSL à 40 mégabits aux États-Unis
« Réponse #2 le: 01 février 2008 à 07:23:18 »
Bien sur, mais ce n'est pas de l'ADSL mais du VDSL2 et le seul opérateur à avoir annoncé qu'il allias ouvir des immeubles VDSL2 c'est Erenis.

La techno ADSL 40 Mb/s dont parle l'article dit "La société indique aussi que sa solution est nettement moins onéreuse (environ deux fois moins) que le passage en VDSL2 engagé dans certains pays"

Définition Wikipédia :
Le VDSL2 est le successeur du VDSL. Parmi les améliorations notables, la vitesse passe à 100 Mbit/s en full-duplex, et la distance entre l'utilisateur et le DSLAM est portée à 3 500 mètres.

Alors que les technologies VDSL2 semblent délaissées en France au profit de la fibre optique, la plupart des opérateurs européens ont annoncé des déploiement VDSL2 à grande échelle. En effet cette technologie permet des débits de 50 Mbits symmétriques pour des investissements 10 fois inférieurs à la fibre, en particulier en zone pavillonaire. En effet dans les zones pavillonaires (56,4% de l'habitat en France[1]) qui refusent les cables aériens, le coût du génie civil rend le VDSL2 incomparablement plus efficace que la fibre.

Le VDSL2 reste une technologie intéressante.

Le VDSL2 est une technologie standardisée (ITU G.993.2[2]) et plutôt efficace : elle permet d’obtenir une bande passante de 100 mégabits à 500 mètres sur une simple paire de câbles de cuivre (en symétrique), comme celle utilisée actuellement avec l’ADSL (250 mégabits à la source). Beaucoup de pays, dont la Finlande, la Belgique ou l’Allemagne (par exemple) comptent déployer du VDSL2 de façon commerciale. En France, même si des tests ont été effectués, il semble que la fibre optique (en FTTH) soit préférée. L’avantage du VDSL2, c’est évidemment le coût : il « suffit » de tirer la fibre jusqu’à une borne (placée par exemple en début de rue) ou jusqu'à cetains sous-répartiteurs bien choisis et les utilisateurs sont ensuite reliés avec le réseau actuel à cette dernière, ce qui évite 90% du génie civil. Il y a donc triple avantage : prix, délais et nuisances

Aussi efficace que l’ADSL sur les grandes distances Le VDSL2 est très rapide en dessous de 500 mètres, et au dessus la technologie reste équivalent à l'adsl2. À partir de 1,6 km, le VDSL2 est d’ailleurs équivalent à l’ADSL2+ au niveau des performances.

La seule difficulté de déploiement est liée à la diaphonie avec l'ADSL : on ne peut pas mélanger l'ADSL et le VDSL sur des cables partageant la même gaine.

feyb64

  • Pau Broadband Country (64)
  • Client SFR fibre FTTH
  • *
  • Messages: 808
  • FTTH 100 Mb/s sur Pau (64)
De l'ADSL à 40 mégabits aux États-Unis
« Réponse #3 le: 02 février 2008 à 01:43:40 »
Dans l'article "40Mb/s" j'ai remarqué cette phrase :

"La société parle de 40 mégabits/s à 1,6 km et de 26 mégabits/s à 1,8 km"

C'est marrant mais c'est la même distance de 'chute brutale' qu'avec le vdsl2 :

"À partir de 1,6 km, le VDSL2 est d’ailleurs équivalent à l’ADSL2+ au niveau des performances"

Alors, je me demande bien si c'est pas simplement de l'intox 'pub' avec rien derrière de plus que du vdsl 2  ::)

Ou alors, autre hypothèse, probablement qu'ils s'enferment pendant des années dans des bunkers pour 'inventer' à l'abri des regards, du coup ils ne regardent plus non plus ce qui se passe dehors ...
Et cette boite croit simplement qu'elle vient tout juste d'inventer le Vdsl2 SANS avoir remarqué que c'était déjà fait  ;D
LOL


vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 28 085
    • Twitter LaFibre.info
De l'ADSL à 40 mégabits aux États-Unis
« Réponse #4 le: 29 septembre 2010 à 23:01:04 »
Après l'ADSL à 40 Mb/s, l'ADSL à 100 Mb/s il fallait faire plus. Huaweil le fait :

Bon le seul souci c'est qu'il faut 4 paires de téléphone et être contre son NRA : 400 mettre...

Bon, sur 4 paires et 100 mettre, je propose de 10 Gb/s symétrique. cela s'appelle le 10Gbase-T ou plus simplement lien Ethernet... La version 1 Gb/s est peu couteuse : elle est en standard dans chaque carte mére  :D bon le câble doit être de bonne qualité (catégorie 6 minimum), ce qui n'est pas le cas du câble téléphonique...



l'ADSL en 700 Mbps sur du cuivre

Huawei Makes DSL Breakthrough with World' s First 700Mbps Prototype
SuperMIMO technology enables operators to build high-bandwidth, cost-effective, and future-proof broadband access networks

[Hong Kong, China, 21 September, 2010] Huawei, a leader in providing next-generation telecommunications network solutions for operators around the world, announced that it has showcased a 700Mbps DSL prototype in Hong Kong – the first of its kind in the world – that enables operators worldwide to build high-bandwidth, cost-effective, and future-proof broadband access networks with SuperMIMO technology. This prototype far exceeds the industry' s current DSL broadband wireline communications technology, which reaches a data rate of 100Mbps, and is better suited to meet the needs of operators supporting ultra broadband services.

You Yiyong, President of Huawei's Access Network Product Line, said, "DSL technologies for broadband access are showing great market potential. As a leader in the development of DSL technologies, our newest DSL prototype demonstrates our commitment to providing customer-centric and groundbreaking solutions and services for operators to enhance their competitiveness and profitability."

SuperMIMO technology uses four twisted pairs to achieve a downstream rate of 700Mbps at a distance of 400 meters. This innovative technology methodically addresses crosstalk among multiple twisted pairs and dramatically increases DSL bandwidth by 75 percent, from an average of 100Mbps per twisted pair to approximately 175Mbps. Leveraging SuperMIMO, Huawei' s 700Mbps DSL prototype accommodates high-speed FTTB/FTTC access and bandwidth-hungry private line applications, such as base station access.

Huawei's FTTx products and solutions are currently servicing many of the world's major carriers, including China Mobile, China Unicom, China Telecom, Vodafone, France Telecom, and Telecom Italia, offering users new high-speed Internet and fixed-mobile convergence services and enriching people's lives through communication.


Source : Huawei 21 septembre 2010

fgundomiel

  • Expert Orange
  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 115
  • Saint-Etienne (42). FTTH Orange 200/200Mbps
De l'ADSL à 40 mégabits aux États-Unis
« Réponse #5 le: 11 janvier 2012 à 23:02:55 »
Dans mon souvenir, alcatel avait fait une expé qui permettait de monter à 300Mbps en VDSL2 avec 2 paires copper physiques.
N'est-ce pas une implèmentation plus évoluée de la chose qu'a fait Huawei ici? http://www.fiercetelecom.com/story/alcatel-lucent-squeezes-300-mbps-out-existing-copper/2010-04-22

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 28 085
    • Twitter LaFibre.info
De l'ADSL à 40 mégabits aux États-Unis
« Réponse #6 le: 12 janvier 2012 à 07:09:32 »
J'ai le message "Unable to connect to database server" sur ton lien...

fgundomiel

  • Expert Orange
  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 115
  • Saint-Etienne (42). FTTH Orange 200/200Mbps
De l'ADSL à 40 mégabits aux États-Unis
« Réponse #7 le: 12 janvier 2012 à 08:30:44 »
J'ai le message "Unable to connect to database server" sur ton lien...

Bug passager, ça marche chez moi

 

Mobile View