Auteur Sujet: Photos d'un forage dirigé pour le passage de câbles sans faire de tranchée  (Lu 11366 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 26 328
  • FTTH 300Mbps sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Photos d'un forage dirigé pour le passage de câbles sans faire de tranchée

J'ai croisé par hasard un forage dirigé en me promenant (comprendre : je suis passé devant, me suis arrêté et suis allé voir), j'en ai donc profité pour faire quelques photos. Il a été réalisé pour passer un fourreau EDF (liseré rouge) mais on utilise la même technique pour les réseaux télécom.

On commence donc par la machine, une Vermeer D36x50. Me demandez pas ce que ça veut dire je n'en sais rien. Vu la taille de l'engin je pense qu'il doit avoir une poussée de ~10T.



Nous sommes donc ici au départ du forage dirigé (FD), d'où on va pousser pour se retrouver à l'autre bout. Il faut savoir que si le sol est meuble, la machine pousse principalement. Je précise parce que l'on a tendance à penser que la tête tourne à pleine vitesse, ce qui n'est le cas que lorsqu'on rencontre un obstacle.

Tout d'abord il faut bien arrimer la foreuse au sol, pour ça on enfonce des pieux dans le sol.


Le forage en question faisait ~100m, j'ai représenté le trajet (qui était tracé au sol, le forage étant terminé quand je suis arrivé) en rouge, les fouilles de départ/arrivée avec des ronds et l'emplacement de la foreuse en jaune :


Pour commencer, la foreuse pousse les tiges placées sur le côté (3m de long, probablement 30kg) après avoir placé au bout une tête. Cette "tête" n'est pas symétrique, c'est son orientation qui permettra au foreur de choisir où le forage doit aller (haut/bas, gauche/droite. On place la tête en fonction et on pousse, ça tourne. Plutôt efficace :)
A noter que si l'on souhaite aller tout droit, j'imagine qu'il suffit de faire tourner doucement la tête en forant.

Un exemple de tête, sachant qu'il en existe pour plusieurs type de sol.


Les tubes que l'on pousse avec la foreuse.


Pour connaître précisèment la position du forage, on utilise ce type de matériel de détection, placé à la verticale du forage (à condition que ce ne soit pas trop profond, que l'on puisse se placer à la vertical et que le champ magnétique dégagé par la tête ne soit pas perturbé).


Une fois que l'on a amené le forage jusqu'au point d'arrivée, ce n'est pas pour autant fini. On a fait un trou d'un diamètre pas très élevé, il faut maintenant l'agrandir. Pour cela on place un aléseur à la place de la tête de forage et on repart dans l'autre sens.


A ce moment là je pense qu'il y a deux possibilités. Soit le trou nécessaire n'est pas beaucoup plus gros que celui du forage et on passe l'aléseur et les fourreaux en même temps. Soit il faut pas mal agrandir et on passe une première fois l'aléseur (en remettant les tiges derrière) puis une seconde fois avec les fourreaux (cas qui m'est arrivé).

Au moment de tirer le fourreau (ou les fourreaux), on l'accroche à la suite de l'aléseur. On voit d'ailleurs un bout du PEHD pendre sur la photo précédente, voici l'autre morceau.


Une fois le PEHD arrivé, on peut au choix manchonner et continuer une tranchée, ou bien poser une chambre de tirage à cet endroit là.

Voici quelques photos supplèmentaires :









vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 26 041
    • Twitter LaFibre.info
Photos d'un forage dirigé
« Réponse #1 le: 10 août 2013 à 10:55:05 »
Merci pour le reportage, mais je n'ai pas tout compris.

Il y a deux trous. On fait tout le trajet depuis un point où on fait la moitié du trajet depuis le point de départ et la moitié depuis le point d’arrivée ?
J'imagine que tout est fait depuis un même point car ce n'est pas simple pour que tout coïncide avec précision comme pour le tunnel sous la manche.

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 26 328
  • FTTH 300Mbps sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Photos d'un forage dirigé
« Réponse #2 le: 10 août 2013 à 10:58:29 »
Non, on ne bouge pas la machine, elle fore d'un bout à l'autre (départ->arrivée). Le tracé est représentatif de ce qu'il y a dans la réalité.

Niveau précision, du moment que regardes tous les 3m (ou moins, mais en général tu fais ça à chaque tige) où ta tête est, tu peux vraiment choisir à quel endroit ça va ressortir !

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 26 041
    • Twitter LaFibre.info
Photos d'un forage dirigé
« Réponse #3 le: 10 août 2013 à 11:00:12 »
Pour le virage (90°c sur ton schéma) comment cela se passe pour les tiges de 3m de long ? Elles ne semblent pas trop faites pour être pliées

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 26 328
  • FTTH 300Mbps sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Photos d'un forage dirigé
« Réponse #4 le: 10 août 2013 à 11:05:04 »
Il y a un rayon de courbure à respecter, je redemanderai à l'occasion et je re-regarderai mais de ce que je me souviens ça passait à peu près comme ça. Ça semble pas mal tourner après y a 100m de long quand même.

Arnaud78

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 31
  • Versailles (78)
Oui moi non plus je comprends pas trop comment ils font pour tourner.

Et j'imagine que ça suppose beaucoup de précision et aussi que la position exacte de toutes les réseaux sous-terrain (eau, gaz, télécom, EDF...) soit bien cartographiée, sinon bonjour les dégâts.... Après https://twitter.com/AlertePelleteuz, @AlerteForeuz ?

octal

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 1 188
  • Paris (75)
    • Poli Tique
reportage  ;) le reste rien n'est jamais prévu c'est un vrai constat  :-[

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 3 714
Oui moi non plus je comprends pas trop comment ils font pour tourner.
A la première passe, on utilise une tête de forage orientable. Une tête munie d'actionneurs et télécommandée depuis la surface. C'est elle qui permet de "prendre les virages". C'est exactement comme pour les forages dirigés de l'exploration pétrolière, mais à plus petite échelle.

Citer
Et j'imagine que ça suppose beaucoup de précision et aussi que la position exacte de toutes les réseaux sous-terrain (eau, gaz, télécom, EDF...) soit bien cartographiée, sinon bonjour les dégâts.... Après https://twitter.com/AlertePelleteuz, @AlerteForeuz ?
En général, la majorité du forage dirigé passe à une profondeur suffisamment importante pour être en dessous de la majorité des réseaux urbains de gaz/électricité/eau... Mais ça n'empêche pas qu'il faut une étude sérieuse, et un suivi du parcours sur le terrain.

Leon.

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 26 328
  • FTTH 300Mbps sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
A la première passe, on utilise une tête de forage orientable. Une tête munie d'actionneurs et télécommandée depuis la surface. C'est elle qui permet de "prendre les virages". C'est exactement comme pour les forages dirigés de l'exploration pétrolière, mais à plus petite échelle.
Alors de ce que j'ai vu ce n'est pas exactement orientable, mais comme j'écrivais en haut la tête est asymétrique, et en la mettant dans une certaine position ça fait tourner le tout.