Auteur Sujet: Swiss Fibre Net  (Lu 4317 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 225
  • Vierzon (18)
Swiss Fibre Net
« le: 12 février 2021 à 09:38:29 »
Fibre optique: Swiss Fibre Net promet 100’000 foyers supplémentaires en 2021


La couverture de Swiss Fibre Net.


Le déploiement de la fibre optique se poursuit péniblement en Suisse après le rachat de Sunrise par UPC. Dans ce contexte de concentration et de recul de la concurrence, Swiss Fibre Net AG (SFN), co-entreprise qui réunit notamment des fournisseurs d’énergie locaux, promet 100’000 foyers supplémentaires en 2021 en plus des ménages qui seront raccordés par d’autres fournisseurs. En Suisse romande aussi.

Cette nouvelle est plutôt bienvenue lorsqu’on sait que la Suisse, qui revendique un positionnement fort sur le numérique, est plutôt à la traîne dans le domaine de la fibre optique. En effet, seulement un tiers environ des foyers est actuellement raccordé. Il y a même pire, des villes comme Neuchâtel ou La Chaux-de-Fonds sont actuellement coupées de la fibre, paralysées par l’actionnaire en mains publiques…

D’abord le Plateau

Selon un communiqué de presse diffusé à fin janvier, les villes du Plateau suisse seront raccordées en priorité. «Le réseau SFN, qui dessert actuellement 600’000 foyers, doit ainsi être densifié et étendu», explique la coentreprise qui entre désormais parfois aussi en concurrence avec Swiss4Net, qui développe actuellement son réseau à Pully dans le canton de Vaud.

D’ici fin avril, environ 30’000 foyers supplémentaires auront déjà été raccordés aux réseaux SFN à Lenzbourg (AG), Lachen (SZ), Conches (VS), Kaltbrunn (SG), Wängi (TG) et dans d’autres villes. Viendront ensuite de nombreuses autres communes de toutes les régions de Suisse. Tout au long de l’année, SFN promet de rendre régulièrement compte de l’avancée du déploiement dans tout le pays.




Et davantage en Suisse romande ?

Interrogé sur la situation en Suisse romande, Andreas Waber, PDG de SFN indique être en contact avec différentes entreprises dans le secteur. Il faut dire qu’il y a parfois urgence comme à Neuchâtel où la population n’a souvent pas accès à un marché concurrentiel en raison non seulement de la politique des collectivités locales, mais probablement à la passivité de Swisscom, jugeant visiblement de tels investissements pas assez rentables à court terme.

Pour mémoire, SFN entretient une collaboration de longue date avec Sunrise et Salt. Espérons que l’acquisition de Sunrise par UPC ne perturbe pas trop cette dynamique au profit du réseau câblé, moins performant. Dans tous les cas, SFN poursuit son engagement en faveur de réseaux de fibre optique ouverts accessibles sans discrimination à tous les opérateurs de télécommunications.


Source : Le blog de Xavier Studer

vincen

  • Abonné FAI autre
  • *
  • Messages: 153
  • Lausanne (CH)
Swiss Fibre Net
« Réponse #1 le: 15 février 2021 à 12:18:21 »
Merci pour l'info et espérons que cela permettra d'accélérer le rythme sur le fibrage du pays malgré les batons dans les roues de Swisscom....

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 225
  • Vierzon (18)
Swiss Fibre Net
« Réponse #2 le: 15 février 2021 à 12:50:13 »
Merci pour l'info et espérons que cela permettra d'accélérer le rythme sur le fibrage du pays malgré les batons dans les roues de Swisscom....

Je ne comprends pas pourquoi les cantons suisses ne prennent pas exemple sur le canton de Fribourg  :-\ C'est à dire créer un réseau FTTH géré par une régie.

vincen

  • Abonné FAI autre
  • *
  • Messages: 153
  • Lausanne (CH)
Swiss Fibre Net
« Réponse #3 le: 15 février 2021 à 13:24:30 »
Je ne comprends pas pourquoi les cantons suisses ne prennent pas exemple sur le canton de Fribourg  :-\ C'est à dire créer un réseau FTTH géré par une régie.
Probablement des raisons similaires à celles en France à l'époque où beaucoup de régions "couchaient" avec l'opérateur historique Orange pour des raisons que je ne vais pas détailler ici pour éviter toute polémique mais qui aboutissaient à la connerie infâme que certaines régions poussaient les gens à s'abonner chez Orange (seul opérateur valable lol) alors même que d'autres opérateurs avaient de bien meilleures offres disponibles grâce au dégroupage....

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 225
  • Vierzon (18)
Swiss Fibre Net
« Réponse #4 le: 15 février 2021 à 14:57:39 »
Probablement des raisons similaires à celles en France à l'époque où beaucoup de régions "couchaient" avec l'opérateur historique Orange pour des raisons que je ne vais pas détailler ici pour éviter toute polémique mais qui aboutissaient à la connerie infâme que certaines régions poussaient les gens à s'abonner chez Orange (seul opérateur valable lol) alors même que d'autres opérateurs avaient de bien meilleures offres disponibles grâce au dégroupage....

Et aussi une question de coûts. Le canton de Fribourg a refusé d'agrandir la zone couverte en FTTH par sa régie car ça aurait coûté 300 millions de francs suisses.

Source : https://www.rts.ch/info/regions/fribourg/10469129-fribourg-renonce-a-financer-limplantation-de-la-fibre-optique.html

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 225
  • Vierzon (18)
Swiss Fibre Net
« Réponse #5 le: 17 mai 2022 à 08:28:32 »
Fibre : Swiss Fibre Net AG et Sunrise UPC renforcent leur partenariat

A lire les grandes déclarations de collaboration sur la fibre optique, on a l’impression que la Suisse est très active et en avance sur ce marché. Par exemple, lundi, Swiss Fibre Net AG (SFN) et Sunrise UPC ont réaffirmé leur partenariat de longue date. Pendant ce temps, le déploiement s’est enlisé du côté de Swisscom, et la fibre avance peu.

Mais que prévoit cet accord? «Avec ses partenaires, SFN investit dans le développement, la construction, la distribution et la maintenance des réseaux à fibre optique FTTH* les plus modernes. Les deux entreprises poursuivent leur collaboration, ce qui permet à Sunrise UPC de continuer à accéder aux infrastructures à fibre optique FTTH dans toute la zone de couverture de Swiss Fibre Net», selon un communiqué.

Sunrise UPC sur tous les réseaux

Autrement dit, Sunrise UPC s’assure ainsi un accès aux infrastructures à fibre optique FTTH dans toute la zone de couverture de Swiss Fibre Net. Rien de neuf puisqu’en 2018, SFN et Sunrise UPC avaient déjà prolongé et renforcé leur partenariat datant de 2013, selon le même texte.

Parallèlement, il y a quelques jours, Swisscom écrivait : «Swisscom a renouvelé l’accord existant sur l’accès au réseau de Sunrise UPC: Sunrise UPC continue ainsi d’avoir accès à long terme à toutes les technologies de réseau fixe de Swisscom dans toute la Suisse, y compris aux nouvelles fibres optiques à venir». Avec son propre câble, Sunrise UPC possède donc un accès enviable à un maximum de ménages !

Sunrise UPC devient un poids lourd

Selon le même texte, «Swiss Fibre Net et ses partenaires peuvent profiter du fait que Sunrise UPC détient désormais une part de marché deux fois plus importante qu’avant la fusion. Cela augmente également le nombre de clients potentiellement intéressés par un raccordement FTTH rapide sur les réseaux à fibre optique de SFN».

Et pendant ce temps, la pose de fibre optique par Swisscom semble gelée. En effet, aussi bien la Commission de la concurrence (COMCO) que le Tribunal administratif ont remis en cause le modèle de déploiement de la fibre du géant bleu, plus économique, qui privilégie désormais un modèle Point à multipoints (par opposition à point à point), c’est-à-dire sans fibre optique continue du salon jusqu’au central. D’aucuns y voient la construction d’un nouveau monopole…


Source : Le blog de Xavier Studer

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 225
  • Vierzon (18)
Swiss Fibre Net
« Réponse #6 le: 10 novembre 2022 à 08:32:02 »
Swiss Fibre Net : la Comco approuve le modèle de fibre optique

Zurich (awp) - Le secrétariat de la Commission de la concurrence a approuvé l'offre de fibre optique proposée par Swiss Fibre Net. Le regroupement d'opérateurs télécoms et de câblo-opérateurs locaux s'attend à ce que la Comco boucle "rapidement" l'enquête en cours sur Swisscom.

Le secrétariat du gardien de la concurrence "a vérifié si la solution de branche satisfaisait aux exigences du droit de la concurrence en matière d'accès au réseau" avant de la valider, selon le communiqué paru mercredi.

L'organisation appelle au développement des réseaux de fibre avec un style de construction coopératif, soit de point à point (P2P) ou de point à multipoint (P2MP). SFN assure que le second modèle "rend la construction environ 30% moins chère" et que pour les consommateurs, "ce concept se traduit par une meilleure couverture FTTH (fiber to the home) et des avantages tarifaires".

En octobre dernier, Swisscom a cédé dans le litige en cours qui l'oppose à la Commission de la concurrence et indiqué avoir adopté désormais le modèle d'une distribution directe, dite de point à point (P2P).

La Comco a bloqué le développement de la fibre optique du géant bleu, considérant contraire à la concurrence l'architecture de réseau alors adoptée par Swisscom, avec une seule ligne d'alimentation depuis la centrale téléphonique jusqu'aux immeubles. Le Tribunal administratif fédéral, puis le Tribunal fédéral, ont rejeté les recours interjetés par le numéro un des télécoms contre les mesures provisionnelles liées à la procédure des gardiens du libre marché. Swisscom attend une décision formelle dans cette affaire en début d'année prochaine.


Source : Zone Bourse

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 225
  • Vierzon (18)
Swiss Fibre Net
« Réponse #7 le: 13 novembre 2022 à 09:09:00 »
Fibre optique: après le volte-face de Swisscom, un pénible compromis ?

Décidément, le dossier de la fibre optique continue de rimer avec douleurs et frustrations. Alors que 400’000 raccordements tirés par Swisscom et prêts à l’emploi sont actuellement bloqués en Suisse, un compromis de la société Swiss Fibre Net(SFN) pourrait-il débloquer la situation comme l’évoquait cette semaine la NZZ?

En mars, SFN avait présenté une proposition de compromis pour sortir de l’impasse. Selon ce communiqué, il était proposé une sorte d’alternative entre une architecture point à point (P2P) et point à multipoint (P2MP) garantissant l’accès à tous les opérateurs au layer 1, c’est-à-dire un accès direct à la fibre, ouvrant toutes les possibilités techniques.

La proposition de mars 2022

En gros, l’idée de SFN est de garantir dans tous les cas l’accès à une fibre à un opérateur présent sur le marché de gros. Si le déploiement n’a pas lieu dans le cadre d’une coopération, Swisscom ou l’exploitant s’assure néanmoins qu’une offre de type Layer 1 est disponible sur le marché de gros, que ce soit dans une architecture P2P ou P2MP flexible, c’est-à-dire où les fibres restent accessibles dans le répartiteur de quartier et peuvent être attribuées à un ménage comme dans le cas du P2P (dédié), selon ce texte.

Jusqu’ici, la Comco n’avait pas pris proposition. Mardi soir, son secrétariat a toutefois prudemment approuvé le principe de ce modèle. Selon ce document, il semble que si la proposition de compromis de la SFN était mise en œuvre, il ne faudrait plus partir du principe que les mesures provisionnelles de la Comco seraient violées. Autrement dit, la situation serait débloquée. SFN applaudit dans un communiqué, diffusé peu après.

D’autres sont plus critiques…

Selon cet article de la NZZ, un porte-parole de Swisscom salue prudemment les propositions de solutions qui contribueraient à flexibiliser l’extension du réseau. Il souligne que le processus de mise en œuvre prendrait entre un et deux ans, voire plus. Il y aurait également de nombreuses questions en suspens concernant les coûts et la mise en pratique. En effet, Swisscom préfèrerait construire seul dans un esprit monopolistique (Nostalgie, nostalgie…).

Evidemment, les critiques les plus virulentes viennent du côté d’Init7, à l’origine de la plainte à la Comco. Fredy Künzler, patron du fournisseur d’accès Internet Init7, est probablement le plus intransigeant, selon le même article de la NZZ. Le temps est peut-être venu pour ce tout petit opérateur de mettre de l’eau dans son vin, non? Histoire que Sunrise (UPC) et Salt puissent éventuellement titiller la concurrence?

Mon commentaire? Comme je l’écrivais récemment, la page de ce Swisscom incommensurablement arrogant qui donnait presque systématiquement l’impression d’être au-dessus de tout semble tournée. La pénible ère Schaeppi de «l’Etat dans l’Etat» semble derrière nous et le puissant opérateur, majoritairement en mains publiques, semble désormais se soucier un peu plus du concept de «bien commun», qui ne rime pas systématiquement avec lui. Enfin…


Source : Le blog de Xavier Studer

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 225
  • Vierzon (18)
Swiss Fibre Net
« Réponse #8 le: 08 juillet 2024 à 08:13:17 »
Fibre optique : Swiss Fiber Net lance Swiss FibreCo

Swiss Fibre Net, acteur alternatif du marché de la fibre optique en Suisse depuis plus d’une décennie, annonce une expansion de ses activités. Par le biais de sa nouvelle filiale Swiss FibreCo (SFC), l’entreprise s’engage désormais dans la planification, la construction et l’exploitation des réseaux de fibres optiques jusqu’au domicile (FTTH), tout en «optimisant» sa propre structure organisationnelle.

Cette initiative intervient dans un contexte où la Suisse accuse un retard en matière de couverture FTTH, avec quelque 46% des foyers équipés fin 2023, la plaçant dans le dernier quart des pays européens. Les raisons de ce retard sont multiples, incluant le regrettable changement de stratégie de Swisscom et la couverture non négligeable du pays par les réseaux câblés.

Une stratégie axée sur les partenariats locaux

Swiss FibreCo concentrera initialement ses efforts sur des partenariats régionaux avec les communes, certaines coopératives et les fournisseurs d’énergie. Dans une première phase, environ 25’000 foyers seront équipés de connexions FTTH, notamment grâce à des collaborations stratégiques avec des fournisseurs d’énergie et des communes comme Volketswil et Wiesendangen, selon un communiqué. La société veut notamment fournis ses services à Salt et Sunrise avec qui elle collabora déjà étroitement.

L’entreprise adopte le principe «la meilleure infrastructure garantit le meilleur prix» et vise à éviter les doublons et la construction parallèle, jugés économiquement nuisibles. SFC est également ouverte à une collaboration avec Swisscom, lorsque cela est commercialement viable et raisonnable.

Une réorganisation pour soutenir l’expansion

Pour gérer efficacement ce développement, Swiss Fibre Net a procédé à des ajustements organisationnels au 1er juillet 2024. Christian Schläpfer a été nommé CEO de Swiss FibreCo, tandis qu’Andreas Waber en devient le président du conseil d’administration.

Andreas Waber, CEO de Swiss Fibre Net, souligne l’importance de cette initiative pour accélérer le déploiement des réseaux FTTH en Suisse. Il insiste sur la nécessité d’utiliser intelligemment les infrastructures existantes, notamment celles des fournisseurs d’énergie et des opérateurs de réseaux câblés locaux, pour éviter des solutions de génie civil coûteuses.


Source : Le blog de Xavier Studer