Auteur Sujet: Starlink v2: communication directe entre smartphones 5G et satellites Starlink  (Lu 6425 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

kgersen

  • Modérateur
  • Abonné Free Pro
  • *
  • Messages: 8 347
  • Paris (75)
"C'est comme mettre une antenne-relais dans le ciel. Mais en beaucoup plus compliqué"

Résumé de l'annonce : partenariat sur les nouveaux satellites Starlink v2 a venir qui pourront joindre directement les smartphones actuels (5G a priori). Dans un premier temps pour de la messagerie uniquement (sms, rcs) puis plus tard de la data et de la voix.
L’intérêt est qu'en zone completement blanche on puisse quand meme avoir une connectivité minimale (texto) avec son smartphone actuel.

Techniquement ca passe par l'utilisation de la mid-band 5G. T-Mobile utilisera une petite partie sa bande pour ce service et Starlink équipera ses nouveaux satellites  v2 avec des grandes antennes spéciales capables de recevoir le signal émis d'un smartphone 500km plus bas...

Starlink annonce vouloir étendre ce partenariat avec d'autres opérateurs hors US.



Lors de l'événement d’annonce à la Starbase située à Boca China, au Texas, le patron de T-Mobile Mike Sievert a déclaré qu'il s'attendait à ce que le service soit inclus gratuitement sur la plupart des offres actuelles d'abonnement, mais qu'il pourrait y avoir un supplément pour les usagers sur les abonnements à plus bas coût. Le service sera proposé en bêta test en 2023, avec un lancement pour le grand public possible en 2024.

Les satellites imiteront une « cellule » sur terre qui pourra fournir une vitesse allant 2 à 4 Mb/s mutualisés pour l'ensemble de la zone de couverture du satellite Starlink. Elon Musk pense que cela permettra de gérer 1 000 à 2 000 appels vocaux simultanés ou des centaines de milliers de messages texte. C'est une solution pour les zones blanches (couvertes par aucun opérateur) qui représentent plus de 500 000 miles carrés de sol américain.



Tweet de Starlink: https://twitter.com/elonmusk/status/1562956451538014209

Vidéo de l'annonce intégrale de l'annonce :



alain_p

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 13 824
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
Donc il s'agit bien d'une communication directe entre smartphones et satellites Starlink, qui avait déjà été évoquée par Elon Musk. Mais il faudra attendre la génération v2 de satellites pour cela...

e-TE

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 1 133
  • Déville-les-Rouen (76)
et donc dans un premier temps, ils annoncent un délais jusqu’à 30min pour envoyer/recevoir un sms, et a terme de la communication vocal a plusieurs en direct / messageries instantanées...


et la société Lynk a mis un sat de démo en orbite l'année dernière pour le même type de système dans le but a terme de couvrir le globe et fournir un service d'urgence et d'alertes de niveau mondial, ils sont donc content que Starlink/Musk/T-Mobile confirme la validité d'un tel service, mais rappellent également qu'ils ont une licence FCC et des brevets la dessus  ::)

MoXxXoM

  • Abonné Starlink
  • *
  • Messages: 777
C'est le coté que j'apprécie de Spacex (au contraire du buzz et du flanby à base de twitter et dogecoin...), ils annoncent des débits crédibles (2 à 4 mbps par cellule) vu la bande (PCS - 1900 Mhz), et les offres d'emploi sont raccords avec le fait que c'est faisable uniquement avec une gNB dans le satellite (https://boards.greenhouse.io/spacex/jobs/6349138002?gh_jid=6349138002):
Citer
Custom 4G LTE and 5G network software supporting all layers of the protocol stack (L1/L2/L3), running for the first time on hardware in space.


Et à mon avis ils feront pas de NTN et l'implémentation sera faite de sorte à ce que les terminaux perçoivent un réseau fixe -ça expliquerait pourquoi il est dit que ça sera compatible avec les terminaux déjà existant-,  c'est en gros le même genre d'approche que Lynk https://payloadspace.com/a-qa-with-lynk-ceo-charles-miller/:
Citer
When we tell the phone what channel to talk on, we do doppler compensation and offset that at the satellite ‘cell tower’ level. The phone doesn’t see any of that. There’s also a time delay, and by the time the two are linked, if the phone thinks the satellite is too far away, it’s supposed to break the connection.

Et du coup c'est bien plus crédible que d'attendre que le NTN soit fini au 3GPP et que ça soit implémenté dans les téléphones d'avoir ce genre d'approche. Et surtout vu les débits annoncé c'est techniquement faisable.
« Modifié: 26 août 2022 à 11:08:41 par MoXxXoM »

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 42 588
    • Twitter LaFibre.info
La bande de fréquence utilisée a été indiquée dans la vidéo ?

Je n'ai pas eu l'impression.

MoXxXoM

  • Abonné Starlink
  • *
  • Messages: 777
La bande de fréquence utilisée a été indiquée dans la vidéo ?

Je n'ai pas eu l'impression.


Le CEO de T-Mobile mentionne "a slice of T-Mobile mid-band PCS spectrum" (14min15 de la vidéo youtube). Et en Amérique du Nord les bandes de téléphonie mobile sont quasiment tout le temps désignées par leur petit nom local (PCS, AWS, CBRS, etc. l'article Wikipedia anglophone reflète bien cela https://en.wikipedia.org/wiki/Cellular_frequencies_in_the_United_States). Du coup c'est sans ambiguité vu le contexte.
« Modifié: 26 août 2022 à 11:39:07 par MoXxXoM »

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 42 588
    • Twitter LaFibre.info
Donc PCS = Bande 1 900 Mhz.
En Europe la Bande 1 900 MHz (Bande LTE n°39 TDD) n’est pas accessible par la plupart des téléphones « grand public » et est réservée en France à des usages professionnels.

Maintenant on peut se demande si la bande des 1 800 MHz, relativement proche, pourrait être utilisé pour ce service en Europe.

MoXxXoM

  • Abonné Starlink
  • *
  • Messages: 777
Maintenant on peut se demande si la bande des 1 800 MHz, relativement proche, pourrait être utilisé pour ce service en Europe.


Clairement sans trop de soucis, sachant que d'emblée ils annoncent que ça les intéresseraient d'avoir des partenaire en roaming qui prêteraient leur spectre à Starlink de la même façon qu'eux. Et technologiquement c'est pas un problème de supporter les deux (surtout si c'est pas simultanément).

Après les téléphones supportent quasiment tous la bande PCS en GSM (c'est une des bandes des téléphones dits "quadribande"...) et en LTE (c'est pas la b39 en fait, c'est la b2 en FDD, indispensable pour le roaming vu les déploiements nord américain). En 5g c'est pas le cas la n2 n'est en pas supportée par tout les mobiles 5g variante européenne.


alain_p

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 13 824
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
Merci pour les liens. Dans celui de T-mobile, on lit :

Citer
...starting with a beta in select areas by the end of next year after SpaceX’s planned satellite launches.

Donc on ne verra rien avant la fin de l'année prochaine, soit fin 2023.
« Modifié: 26 août 2022 à 14:11:57 par alain_p »

xav-stargate

  • Abonné Orange vdsl
  • *
  • Messages: 607
  • Lupiac VDSL2 50/6 | Bordeaux FTTH 1000/200
Comment ça va se passer quand les satellites seront au dessus de pays pour lesquelles ils n’ont pas d’autorisation d’émettre en 1900Mhz ? Et au dessus des eaux internationales ça fonctionne comment niveau législation des bandes de fréquence 😅 ?

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 42 588
    • Twitter LaFibre.info
Les satellites n'émettent les fréquences des opérateurs partenaires qu'au-dessus des zones géographiques où ils peuvent le faire.

Quel sont les droits pour les fréquences une fois dépassé les eaux territoriales (largeur maximale de 12 milles marins, soit 22 224 mètres) ?

Qui gère les fréquences dans les eaux internationales ?
Quid des navires qui émettent déjà sur leurs bateaux des fréquences 1800 MHz dans les eaux internationales ?