Auteur Sujet: SDV (Switched Digital Video) chez Numericable: des chaînes en plus  (Lu 15257 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 35 532
    • Twitter LaFibre.info
Le SDV (Switched Digital Video) consiste à n’envoyer un chaîne TV sur le réseau qu'au moment où elle est demandée (comme en ADSL avec le requêtes IGMP d'abonnement à un flux multicast)

Numericable utilise le DVB-C (Digital Video Broadcasting - Cable) depuis 1994, date du début de la numérisation des réseaux câble en France, pour diffuser les flux vidéos. DVB-C qui est un système de diffusion appelé Broadcast pour diffuser ses bouquets de chaînes. Le processus, proche sur le concept d’une diffusion analogique, TNT (DVB-T) ou satelitte (DVB-S), consiste à envoyer toutes les chaînes de TV sur les décodeurs des abonnés. Ceux-ci, en sélectionnant une chaîne, se calent sur sa fréquence, rien de plus…

Cette méthode de diffusion, présente un inconvénient majeur: elle limite le nombre de chaînes pouvant être diffusées sur le réseau. En effet, puisque toutes les chaînes sont envoyées en même temps sur toutes les box, le réseau est assez rapidement saturé. Si on ajoute à ces flux DVB-C les canaux pour la VoD et les canaux descendants et montants pour internet, on comprend d'autant mieux la problématique à laquelle fait face Numericable (Arrêt des chaînes analogiques dans les zones où il y a nombreux canaux descendants pour Internet afin de libérer des fréquences)

Avec pas loin de 240 chaînes en DVB-C,les canaux VoD et Internet le réseau est quasi "complet", les chaînes broadcasté constituant le trés grande majorité de la bande passante du câble, qui est de plusieurs Gbits/s comme expliqué dans le post Et si le câble révolutionnait le très haut débit? de leon_m. La situation est d’autant plus absurde qu’on estime que 80% des abonnés regardent (seulement) les mêmes 20 chaînes en même temps… Il y a donc une place considérable «perdue» pour assurer la diffusion de chaînes dites «de niche» qui ne sont pas, ou peu, regardées… (source : médiamétrie)

Pour sortir de cette impasse, Numericable viens d'introduire le SDV, un nouveau procédé de diffusion de chaînes à la demande , analogue aux requêtes IGMP utilisées dans l'ADSL pour demander un flux sur le réseau. En ADSL,un DSLAM (le modem ADSL coté opérateur) ne reçoit pas toutes les chaînes du bouquet mais fait une demande à chaque fois qu'une chaîne est demandée par un client. Si un second client demande la chaîne sur le même DSLAM, il ne sera pas nécessaire de faire une seconde requête car il à déjà le flux.

Le SDV, pour Switched Digital Video, consiste à n’envoyer au décodeur que la chaîne demandée par le téléspectateur au moment précis de la requête. L'objectif est de pouvoir continuer à ajouter de nouvelles chaînes, sans perte de qualité. La mise en place de cette évolution est presque transparente pour l’abonné et permet d’accroître considérablement la capacité du réseau : en basculant la diffusion de certaines chaînes sur ce mode de diffusion, on repousse considérablement les limites techniques actuelles…


Le SDV, comment ça marche ?

Génération câble nous explique le fonctionnement :

1 L’abonné sélectionne la chaîne demandée sur son décodeur.
2 Une information est envoyée à la tête de réseau (équivalent câble du DSLAM) avec le numéro de canal demandé.
3 Le serveur SDV reçoit l'information et diffuse en réponse la chaîne demandée vers le décodeur de l'abonné.

À noter que si plusieurs abonnés regardent la même chaîne diffusée en SDV au même moment, celle-ci n’est envoyée qu’une seule fois sur le réseau, comme pour les flux multicast en ADSL.

Avec le SDV, Numericable pourra :
- Augmenter significativement le nombre de chaînes proposées sur son réseau
- Ajouter des chaînes à moindre coût (chaînes étrangères, "ethnique", de téléréalité 24/24…).
- Peut être même proposer des bandeaux de pub ciblés…
- Mesurer avec précision l’audience d’une chaîne (c'est déjà le cas en ADSL et SFR par exemple publie sur son site les chaînes les plus regardées),

SFR propose de voir les 12 chaînes les plus regardées par ses abonnés avec "HIT VIEW" :


Les limites du SDV pouvant avoir un impact sur l’expérience utilisateur :
- Un temps de zapping légèrement plus long sur les chaînes SDV
- Une impossibilité de zapping "direct" en natif (obligé de presser le bouton OK après avoir zappé sur la chaine pour voir le flux chez Bouygues Telecom ou portail interactif comme pour les radios chez Numericable), qui peut toutefois être contournée grâce à des investissements supplèmentaires de la part de l'opérateur
- Un message après plusieurs heures pour demander si la personne regarde le flux SDV après plusieurs heures, le but étant de couper le flux et rendre les ressources occupées si plus personne ne regarde (cas de la TV éteinte avec le décodeur allumé sur la dernière chaîne regardée)
- Une impossibilité de programmer un enregistrement "direct" (là encore, cette limite peut être contournée, toujours grâce à des investissements supplèmentaires)
- L'impossibilité d’utiliser une Powercam + carte sim… mais cette offre, longtemps promise par Numericable, tarde de toute façon à sortir…

Pour Numericable, la mise en place du SDV représente un investissement puisqu’il faut ajouter des serveurs dans toutes les têtes de réseau (le local où est le CMTS, soit prés d'une centaine de sites en France) avec une calibration précise afin d'éviter un phénomène de saturation que certains expérimentent par exemple en VOD aux heures de "grande écoute" (le samedi soir, notamment…).

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 35 532
    • Twitter LaFibre.info
SDV (Switched Digital Video) chez Numericable et Bbox fibre
« Réponse #1 le: 28 mai 2011 à 15:26:06 »
Le SVD en pratique, cela donne quoi ?

Bouygues Telecom a été le premier (mars 2011) à lancer des chaînes en diffusion SDV avec la Bbox fibre sur le réseau Numericable.

Numericable viens de faire de même en annonçant de nombreuses nouvelles chaînes. Attention, les chaînes SDV ne sont accessible que sur les décodeurs de dernière génération.

Lancement, toujours au sein du portail MES CHAINES DU MONDE, de chaînes gratuites accessibles à tous : France 24 Arabe, Les 24 déclinaisons régionales de France 3, TLM (Lyon), Weo (Lille), Grand Lille TV (Lille), Zouk TV (Caraïbes), ACI TV (Caraïbes)

Bouquet Grande Muraille (Chine) - 8,88 €/mois pour 12 chaînes : CCTV F, CCTV News, CCTV 4, Beijing TV, China Movie, Shangai Dragon TV, Guangdong Southern TV, Phoenix Infonews, Phoenix Chinese, Jiangsu TV, Zhejiang TV

Bouquet Arabe (Moyen Orient) - 9,99 €/mois pour 6 chaînes : MBC, Rotana Cinéma, Rotana Clip, ART Aflam 1, ART Hekayat, Iqraa

Bouquet Africain (Afrique) - 6,99 €/mois pour 9 chaînes : RTNC (Congo), 2STV (Sénégal), Télé Congo (Congo), RTS (Sénégal), TCI (Côte d'Ivoire), RTB (Burkina Fasso), ORTB (Bénin), ORTM (Mali), CRTV (Cameroun)

Bouquet Africain Premium (Afrique) - 9,99 €/mois pour 13 chaînes : Toutes les chaînes du bouquet africain, Africable (Panafricaine), Canal 2 (Cameroun), STV 2 (Cameroun), RTG (Guinée)

ORTC (Comores) - 6,99 €/mois pour 1 chaîne
LBC Europe (Liban) - 2,99 €/mois pour 1 chaîne

Enfin de nouvelles chaînes sont disponibles également au sein de plan de services "traditionnel" (non SDV) :
- Ma Chaîne Sport Bien-Etre sur le canal 70 (disponible depuis le 26/05) - accessible depuis toutes les offres
- Trace Urban HD sur le canal 248 (disponible dans les prochains jours) - accessible depuis toutes les offres
- ESPN America HD sur le canal 160 (disponible dans les prochains jours) - accessible au sein du PASS SPORT

Merci à Génération Câble pour toutes les infos !

corrector

  • Invité
SDV (Switched Digital Video) chez Numericable: des chaînes en plus
« Réponse #2 le: 28 mai 2011 à 19:47:49 »
La situation est d’autant plus absurde qu’on estime que 80% des abonnés regardent (seulement) les mêmes 20 chaînes en même temps…
Seulement 80%!

Il y a donc une place considérable «perdue» pour assurer la diffusion de chaînes dites «de niche» qui ne sont pas, ou peu, regardées… (source : médiamétrie)
Les autres chaines sont regardées par combien de personnes? combien de chaines sont regardées par personne à la fois?

À noter que si plusieurs abonnés regardent la même chaîne diffusée en SDV au même moment, celle-ci n’est envoyée qu’une seule fois sur le réseau, comme pour les flux multicast en ADSL.
Bref, c'est exactement la sémantique IGMP.

- Peut être même proposer des bandeaux de pub ciblés…
?

Les limites du SDV pouvant avoir un impact sur l’expérience utilisateur :
- Un temps de zapping légèrement plus long
Le temps de zapping, c'est essentiellement le temps de trouver une image complète, non?

- Une impossibilité de zapping "direct" en natif (obligé de presser le bouton OK après avoir zappé sur la chaine pour voir le flux chez Bouygues Telecom ou portail interactif comme pour les radios chez Numericable), qui peut toutefois être contournée grâce à des investissements supplèmentaires de la part de l'opérateur
?

- Une impossibilité de programmer un enregistrement "direct" (là encore, cette limite peut être contournée, toujours grâce à des investissements supplèmentaires)
?

- L'impossibilité d’utiliser une Powercam + carte sim…
?

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 35 532
    • Twitter LaFibre.info
SDV (Switched Digital Video) chez Numericable: des chaînes en plus
« Réponse #3 le: 28 mai 2011 à 21:44:21 »
Le temps de zapping, c'est essentiellement le temps de trouver une image complète, non?

Le temps de zapping a réception du flux ne change pas (il faut toujours attendre le descrambling, l'arivée de la PAT/PMT, une (ou deux) image i, la synchro audio / vidéo, ... pour afficher les flux)

Le temps pour recevoir le flux lui augmente. Avec un flux standard, il y avait 2 cas :
- Tuner calé sur la bon multiplex (donc déjà sur la bonne fréquence) => flux déjà présent
- Tuner calé sur une autre fréquence => il faut le temps de changer de fréquence pour avoir le flux
(A noter que pour votre décoder TNT, c'est pareil le temps de zapping est plus long si il faut changer de multiplex donc de fréquence)

Avec SDV, il faut :
- Faire une requête pour avoir le flux
- Attendre en retour la fréquence allouée
- Caler le tuner sur la bonne fréquence
- Attendre que le flux soit émis

menet

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • *
  • Messages: 676
  • FTTLA 100 Mb/s (Bois de Grâce) Champs/Marne 77
SDV (Switched Digital Video) chez Numericable et Bbox fibre
« Réponse #4 le: 29 mai 2011 à 20:59:36 »
...Numericable viens de faire de même en annonçant de nombreuses nouvelles chaînes. Attention, les chaînes SDV ne sont accessible sur les décodeurs de dernière génération....
Je suppose qu'il manque un "que"  dans la phrase en gras.  ::)

A+  ;)

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 35 532
    • Twitter LaFibre.info
SDV (Switched Digital Video) chez Numericable: des chaînes en plus
« Réponse #5 le: 29 mai 2011 à 21:18:34 »
Merci, j'ai corrigé.

Concernant Bbox fibre, tout le parc est compatible.

menet

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • *
  • Messages: 676
  • FTTLA 100 Mb/s (Bois de Grâce) Champs/Marne 77
SDV (Switched Digital Video) chez Numericable: des chaînes en plus
« Réponse #6 le: 29 mai 2011 à 22:04:22 »
Concernant Bbox fibre, tout le parc est compatible.
C'est logique, chez Bouygues, il n'y a qu'un seul type de décodeur TV actuellement qui est très récent (moins d'un an). :P

Ce n'est, par contre, pas du tout le cas des décodeurs TV chez NumeriCable où le nombre de modèles de décodeurs TV est sûrement supérieur à 10 dont les plus récents sont plus vieux que celui de Bouygues et une partie des clients doit avoir des décodeurs de plus de 10 ans donc assurèment sans la fonctionnalité pour les chaînes émises en SDV.  8)

A+  ;)

corrector

  • Invité
SDV (Switched Digital Video) chez Numericable: des chaînes en plus
« Réponse #7 le: 29 mai 2011 à 22:55:11 »
Ce n'est, par contre, pas du tout le cas des décodeurs TV chez NumeriCable où le nombre de modèles de décodeurs TV est sûrement supérieur à 10 dont les plus récents sont plus vieux que celui de Bouygues et une partie des clients doit avoir des décodeurs de plus de 10 ans donc assurèment sans la fonctionnalité pour les chaînes émises en SDV.  8)
S'ils savent faire de la VOD, ça devrait fonctionner, non?

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 35 532
    • Twitter LaFibre.info
SDV (Switched Digital Video) chez Numericable: des chaînes en plus
« Réponse #8 le: 30 mai 2011 à 06:33:51 »
Non car les vieux décodeurs pouvaient faire de la VoD via un modem 33kbs intégré. (pour rappel, avec Numericable le flux VoD n'est pas en IP mais en DVB-C, donc seul les commandes pour acheter et démarrer la VoD nécessitent le modem 33kbps)

corrector

  • Invité
SDV (Switched Digital Video) chez Numericable: des chaînes en plus
« Réponse #9 le: 30 mai 2011 à 13:05:56 »
Non
Non ça ne pourra jamais marcher
ou bien
non le firmware ne sait pas le gérer (et on n'est pas près de voir arriver un nouveau firmware)

Mekthoub

  • Expert Numericable
  • Client SFR sur réseau Numericable
  • *
  • Messages: 636
SDV (Switched Digital Video) chez Numericable: des chaînes en plus
« Réponse #10 le: 30 mai 2011 à 18:41:55 »
Moi j'sais pas. C'est vrai qu'il y avait dans le temps des décodeurs sans modem de bord, incompatibles VOD et SDV. Mais ça fait des années maintenant que tous les décodeurs fournis aux abonnés ont modem et VOD. Un modem de bord est une condition nécessaire au SDV. Mais est-ce une condition suffisante, ou faut-il en plus le firmware qui va bien? Je ne sais pas.

MITEL

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • *
  • Messages: 3
  • Blagnac (31)
SDV (Switched Digital Video) chez Numericable: des chaînes en plus
« Réponse #11 le: 09 juin 2011 à 12:48:12 »
Bonjour, quelques petits problèmes de connexion avec les chaines locales + les 24 FRANCE 3 par moment j'ai un écran noir puis au bout d'un petit moment cela revient sur le logo avec la cablebox hd ou alors j'ai de micro gel d'image. Pas très au point leur système.

 

Mobile View