Auteur Sujet: Scaleway : comment font-ils d'un point de vue matériel?  (Lu 3340 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 318
Scaleway : comment font-ils d'un point de vue matériel?
« le: 22 novembre 2017 à 06:30:13 »
Bonjour à tous,
J'aimerais comprendre un peu plus comment est construite l'offre scaleway d'Online, d'un point de vue hardware. Plusieurs choses m'interpellent.

1) Des VPS sur un ATOM C2750? Ce processeur est un petit processeur peu performant. Du coup, je ne vois pas trop comment ils peuvent faire de l'over-subscription comme le font tous les fournisseurs de VPS.
(peut-être n'en font-ils pas du tout).
D'habitude, on met plein de VPS sur des gros serveurs avec des gros CPU et plein de RAM, pour pouvoir mutualiser au max et faire de l'oversubscription. Là, Online fait tout le contraire.

2) Partie Bare Metal
2.1) C'est quoi les "disques dur locaux"? Ca parle de disque dur local (local SSD), mais ça dit aussi que les disques dur sont raccordés en réseau. Ca n'est pas contradictoire?
Quelle techno est utilisée pour partager ces disques durs?
Ca parle de NBD, donc à priori, c'est du réseau, donc ça n'est pas local! Publicité mensongère?
Est-ce que ça nécessite que l'OS soit configuré (par Online) pour utiliser un disque "partagé"? Du coup qu'on ne peut pas installer d'autres OS que ceux proposés et bidouillés par Online?

2.2) Du "bare metal" avec moins de coeurs qu'un seul processeur. Là, c'est encore plus surprenant.
Les "scaleway bare-metal C2S" sont fait à partir d'Atom C2750 toujours (décidèment, ils doivent avoir des prix). Mais ce CS2 n'a que 4 coeurs, alors qu'un ATOM C2750 en a 8!
Comment fait Online?
* Est-ce qu'ils désactivent tout simplement la moitié des coeurs pour les machines CS2, qui consomment donc 2 fois moins?
* Est-ce qu'il y a une autre méthode permettant de séparer en 2 serveurs "physiquement isolés" un unique processeur?

Leon.

seb

  • Pau Broadband Country (64)
  • Client SFR fibre FTTH
  • *
  • Messages: 514
  • FTTH 100/50 Mbps sur Pau (64)
Scaleway : comment font-ils d'un point de vue matériel?
« Réponse #1 le: 22 novembre 2017 à 08:53:19 »
1) Des VPS sur un ATOM C2750? Ce processeur est un petit processeur peu performant.
Est-ce vraiment si étonnant ?

La très grande majorité des serveurs sur lesquels je suis amené à intervenir se tournent les pouces 99% du temps.
Dans ces conditions, je ne suis pas étonné qu'ils privilégient une solution économique, mais globalement peu performante.


Pour la partie "bare metal", il faut voir s'il ne s'agit pas plutôt d'une forme de partitionnement logique.
Tu as techniquement un accès exclusif aux ressources qui te sont allouées, mais ça pourrait tout de même rester basé sur des technologies de virtualisation.

Optix

  • AS41114 - Expert OrneTHD
  • Client Orne THD
  • *
  • Messages: 1 184
  • Strasbourg (67)
    • OrneTHD
Scaleway : comment font-ils d'un point de vue matériel?
« Réponse #2 le: 22 novembre 2017 à 09:57:43 »
Effectivement, Scaleway n'a rien à voir avec des VPS.

Les ressources sont plus modestes certes, mais elles sont garanties et à ton usage exclusif.

Aussi l'usage n'est pas le même. Ici Scaleway correspond davantage pour faire tourner des petits workers et paralléliser cela sur d'autres instances physiques Scaleway, plutôt que d'avoir un gros et unique worker sur un gros VPS.

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 318
Scaleway : comment font-ils d'un point de vue matériel?
« Réponse #3 le: 22 novembre 2017 à 12:44:12 »
Effectivement, Scaleway n'a rien à voir avec des VPS.
Tu as bien compris que Scaleway proposais 2 choses? D'un côté des "bare metal cloud servers" et de l'autre côté des VPS (VC1S/VC1M/VC1L)? Du coup, ma première question portait bien sur l'offre VPS de Scaleway. Et sur le site Scaleway, à aucun moment ils ne parlent de "ressources garanties" pour cette offre VPS. Donc c'est clairement du VPS.

Leon.

Marin

  • Client Bbox vdsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 2 784
  • 73
Scaleway : comment font-ils d'un point de vue matériel?
« Réponse #4 le: 22 novembre 2017 à 12:54:30 »
Effectivement, Scaleway n'a rien à voir avec des VPS.

Les ressources sont plus modestes certes, mais elles sont garanties et à ton usage exclusif.

Tu veux dire qu'il y a un hyperviseur donc on ne peut pas appeler ça un VPS (Serveur Privé Virtuel) ?

Pour moi ça rendre dans la définition, et pour la FAQ de Scaleway aussi : https://www.scaleway.com/faq/servers/

Concernant la solution technique utilisée, il s'agit de KVM. https://www.scaleway.com/faq/servers/#-Which-hypervisor-do-you-use

Optix

  • AS41114 - Expert OrneTHD
  • Client Orne THD
  • *
  • Messages: 1 184
  • Strasbourg (67)
    • OrneTHD
Scaleway : comment font-ils d'un point de vue matériel?
« Réponse #5 le: 22 novembre 2017 à 14:23:53 »
Oui pardon, je parlais bien de la partie bare metal, ce qui fait sa spécificité.

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 318
Scaleway : comment font-ils d'un point de vue matériel?
« Réponse #6 le: 06 décembre 2017 à 07:02:40 »
Je viens tout juste de me rendre compte que le concept de Scaleway-BareMetal n'est absolument pas nouveau.
Regardez le RPS d'OVH sorti il y a 10 ans! Tout pareil : serveurs "bare metal" (sans couche de virtualisation) avec CPU + RAM + carte mère dédiée, mais avec disque dur réseau (iSCSI pour OVH RPS).
http://www.tomshardware.fr/articles/ovh-rps,1-15115.html

Les arguments des 2 offres (10 ans d'écart) sont globalement les mêmes:
* économique grâce au disque dur partagé
* mieux qu'un VPS, car CPU + carte mère + RAM sont 100% dédiées
* Possibilité de faire des snapshot / copie de machine pour déploiement en masse
* possibilité d'upgrader sur une machine plus performante sans rien réinstaller

Les inconvénients aussi sont les mêmes : accès disques plus lents qu'avec un disque dur (vraiment) local.
La seule grosse différence que je vois, c'est la location à l'heure chez Scaleway, qui n'existait pas chez OVH RPS.
Une autre grosse différence, c'est que les disques durs (SSD) de Scaleway ne sont ni redondés, ni montés en RAID, ni sauvegardés régulièrement. Donc en cas de crash disque, le client perd tout, comme sur un serveur mono-disque dur (le serveur Lafibre.info par ex). Sur le papier, RPS d'OVH faisait tout ça, mais dans la pratique c'était autre chose, et OVH a eu beaucoup de problèmes avec ses filers.

Certes, côté OVH, la qualité n'était pas au rendez-vous, mais le principe est le même!

Leon.

mirtouf

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 727
  • FTTH (Must) sur Chelles (77)
    • L'antre de la bête
Scaleway : comment font-ils d'un point de vue matériel?
« Réponse #7 le: 01 mars 2018 à 13:08:33 »
Par contre en cas de crash, pas de miracle.  :-*

underground78

  • Expert
  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 5 941
  • Orsay (91)
    • FreePON : suivi géographique du déploiement fibre EPON chez Free
Scaleway : comment font-ils d'un point de vue matériel?
« Réponse #8 le: 01 mars 2018 à 15:42:22 »
En l'occurrence ce n'était pas une offre baremetal que tu avais non ?

mirtouf

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 727
  • FTTH (Must) sur Chelles (77)
    • L'antre de la bête
Scaleway : comment font-ils d'un point de vue matériel?
« Réponse #9 le: 01 mars 2018 à 15:56:48 »
C'était bien du VPS mais sachant que le stockage des données se fait selon le même système en baremetal ou VPS, il faut mieux être prévoyant vis-à-vis de ses données amha.

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 318
Scaleway : comment font-ils d'un point de vue matériel?
« Réponse #10 le: 01 mars 2018 à 16:28:46 »
Comme je le disais un peu plus haut : contrairement à une grosse majorité d'offres de VPS concurrents, les VPS Scaleway ont un stockage non redondé, non sauvegardé. C'est difficilement compréhensible, mais bon... Beaucoup de gens se font avoir avec ça.

Normalement, un des gros avantages des serveurs virtuels, c'est justement de ne pas du tout s'occuper du matériel, et de s'affranchir des défaillances matérielles, avec une gestion de ces problèmes de manière relativement transparente par l'opérateur du Cloud.
Au minimum, pour une offre low cost, on a une interruption de service en cas de gros problème disque, mais c'est bien l'opérateur de Cloud qui gère tous ces problèmes, et qui redémarre les machines.
Ca n'est pas du tout le cas chez Scaleway : un crash disque, et le client doit réinstaller lui même.

Leon.

Hugues

  • AS57199 MilkyWan
  • Expert
  • *
  • Messages: 7 566
  • Paris (15ème)
    • Twitter
Scaleway : comment font-ils d'un point de vue matériel?
« Réponse #11 le: 01 mars 2018 à 16:31:33 »
If you pay peanuts, you get monkeys  ::)

 

Mobile View