Auteur Sujet: communauté de communes Haute Sarthe Alpes Mancelles  (Lu 206 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 1 314
  • Vierzon (18)
communauté de communes Haute Sarthe Alpes Mancelles
« le: 15 juillet 2018 à 14:22:09 »
Hautes Sarthe : Une couverture totale en fibre optique à l’horizon 2021-2024

La communauté de communes Haute Sarthe Alpes Mancelles a voté une enveloppe de 1,5 million sur quatre ans pour avoir un territoire entièrement maillé en fibre optique.

La Communauté de communes Haute Sarthe Alpes Mancelles (CCHSAM), lors de son conseil communautaire du 9 juillet, a voté une délibération engageant la collectivité à verser en quatre tranches au Syndicat mixte Sarthe Numérique 1,5 million d’euros pour bénéficier de la fibre optique sur la totalité de son territoire à l’horizon 2024 « et même 2021 si nous nous engageons fermement dès ce soir », a expliqué simplement Philippe Martin, le président de la CCHSAM. « Ce serait une avancée majeure pour nous parce qu’au départ c’était 2 035. Il faudra cependant ajouter à cette somme 120 000 à 150 000 € pour l’élagage avant l’installation des lignes puisque le Conseil départemental ne le prend plus en charge. »

Opérateur connu début 2019

1,5 million d’euros, cela correspondant au 40 % restant à la charge de la communauté de communes pour l’installation des plaques de mutualisation de fibre optique sur les territoires les plus éloignés car les autres 60 % sont financés et réalisés dans les zones plus urbanisées dans le cadre d’une Délégation de service public (DSP) voulue par le Département. Qui dit DSP dit opérateur privé. Ce dernier sera connu au premier trimestre 2019.

« Engraisser les opérateurs »

Voilà pour l’échéancier. Reste que cette délibération qui pouvait apparaître au premier abord « consensuelle » a suscité la critique. Francis Lepinette, maire de Ségrie, n’a pas manqué d’y aller de son petit couplet. « L’État nous transfère encore une fois une compétence, la Communication, qu’il exerce d’habitude. C’est une compétence très chère. On va encore engraisser les opérateurs. Et puis, 150 000 € pour l’élagage, cela me paraît être loin de la réalité du terrain. »

Deux communes désavantagées ?

Fabienne Labrette-Ménager, maire de Fresnay-sur-Sarthe, a expliqué que sa commune était désavantagée dans cette histoire. « 1,5 million d’euros pour avoir totalement la fibre en 2021. Alors que Beaumont-sur-Sarthe et ma ville ne l’auront qu’en 2024 puisque l’on dépend de la DSP. Ce serait peut-être bien qu’on l’ait plus tôt, non ? ». Pas faux.


Source : Actu.fr, écrit le 15 Juillet 2018 par Pascal Audoux.

 

Mobile View