Auteur Sujet: Free coupe le peering avec Numericable  (Lu 117833 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 31 666
    • Twitter LaFibre.info
Free coupe le peering avec Numericable
« Réponse #60 le: 10 mars 2013 à 17:18:08 »
Oui, l'ARCEP régule, mais si Completel ne paye pas ses factures ?

C'est la rumeur qui circule sur la raison de la coupure du peering Free-Numericable.
Si je ne l'ai pas relayée, c'est que j'ai des doutes...
En cas de facture impayé, il me semble qu'il y a plus malin de couper le peering (= se faire justice soi-même)
Si c'était le cas, ils donnent des arguments a Numericable pour le procès.

Sinon sur le fait que c'est Free qui a coupé le lien, c'est vérifié, ce n'est pas une rumeur.

Synack

  • AS16080 Rentabiliweb Telecom
  • Expert
  • *
  • Messages: 687
Free coupe le peering avec Numericable
« Réponse #61 le: 10 mars 2013 à 17:19:23 »
Le souci du client de Online :

Depuis maintenant un bon moment, je rencontre de gros soucis de lag
avec des clients de chez Numéricable sur mes serveurs.

Serveurs :
Une Pro Dell R210 => id-29624
Une Classic + => id-31861

Après plusieurs MTR sur les adresses IP des utilisateurs concernés,
je remarque une perte de paquets MINIMUM de 40% ...

La situation commence a être très critique, c'est pour cela
que je vous expose aujourd'hui mon soucis.


Cela donne un exemple concret pour ceux qui me demandent ce que cela fait pour les clients d'avoir le peering Free - Numericable coupé.
Présentement que OVH va gagner un nouveau client...

La rumeur pour l’explication de la coupure du peering Free/Numericable serait un désaccord sur la terminaison d'appel pour le trafic Bouygues Telecom => Free Mobile acheminé par Completel qui aurait poussé Free à coupé le peering Numericable. Pour ceux qui ne le savent pas, Completel et Numericable, c'est presque la même boite : même actionnaire, même PDG.

Techniquement il a raison, mais il oublie que peut-être dans l'autre sens ils ne basculent pas là dessus parce que ce n'est pas dimensionné pour le volume. C'est amusant d'ailleurs, ils ont un problème de facture tééphonie, ils coupent le peering (rien à voir) et derrière ils veulent que les mecs utilisent un transitaire qu'ils payent et qui paye à free le peering pour les joindre.

En gros : "je t'emmerde je coupe même si ça n'a rien à voir et passe par un mec qui me paye le peering comme ça je toucherait toujours le fric pour ce trafic"

La morale ? On s'en fout. Les utilisateurs ? On s'en fout.

Merci free.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 31 666
    • Twitter LaFibre.info
Free coupe le peering avec Numericable
« Réponse #62 le: 10 mars 2013 à 17:30:33 »
Dans l'autre sens, c'est Numericable qui choisit où il envoi le trafic.

Numericable doit envoyer le trafic vers un transitaire, aucun de se peer n'est transitaire de Free. Numericable a le choix entre plusieurs transitaire pour envoyer le trafic.

Numericable a fait le choix de ne pas utiliser NeoTelecom qui est en peering payant avec Free mais Level3 pour que Free soit obligé de payer pour récupérer le trafic (via Cogent). Envoyer le trafic par NeoTelecom, cela signifie que Free se ferait payer pour ce trafic à l’arrivée... Un mauvais plan pour la remise en service rapide du peering privé.

Synack

  • AS16080 Rentabiliweb Telecom
  • Expert
  • *
  • Messages: 687
Free coupe le peering avec Numericable
« Réponse #63 le: 10 mars 2013 à 17:52:38 »
J'ai du mal m'exprimer, c'est aussi ce que je dis ;) En signalant que free est plutôt gonflé de dire "bah ils ont qu'à passer par Neo, nous on le fait, c'est ça le problème"

corrector

  • Invité
Free coupe le peering avec Numericable
« Réponse #64 le: 10 mars 2013 à 22:04:52 »
Super. Bravo Free. Clap clap clap.

Je ne suis même pas particulièrement surpris.

Bon, et cette enquête de l'ARCEP sur les échanges de trafic entre opérateurs de l'année dernière, ça avance?

gferon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • *
  • Messages: 8
  • FTTLA 100 Mb/s sur Paris (75)
Free coupe le peering avec Numericable
« Réponse #65 le: 13 mars 2013 à 14:04:59 »
Dans l'autre sens, c'est Numericable qui choisit où il envoi le trafic.

Numericable doit envoyer le trafic vers un transitaire, aucun de se peer n'est transitaire de Free. Numericable a le choix entre plusieurs transitaire pour envoyer le trafic.

Numericable a fait le choix de ne pas utiliser NeoTelecom qui est en peering payant avec Free mais Level3 pour que Free soit obligé de payer pour récupérer le trafic (via Cogent). Envoyer le trafic par NeoTelecom, cela signifie que Free se ferait payer pour ce trafic à l’arrivée... Un mauvais plan pour la remise en service rapide du peering privé.

Et comment est-ce que ce genre de situation se résout (si c'est possible) d'habitude ? Je suis un peu embêté car nous venons, avec mon entreprise, d'installer une nouvelle architecture de serveurs chez Online et nos clients sont chez tous les FAI français... Après les tests ne donnent pas non plus de mauvais résultats, un ping bon en heure creuse et max. 90 ms de ping (toujours via Londres) aux heures de pointes (encore acceptable pour un site classique).

Synack

  • AS16080 Rentabiliweb Telecom
  • Expert
  • *
  • Messages: 687
Free coupe le peering avec Numericable
« Réponse #66 le: 13 mars 2013 à 14:12:02 »
Et comment est-ce que ce genre de situation se résout (si c'est possible) d'habitude ? Je suis un peu embêté car nous venons, avec mon entreprise, d'installer une nouvelle architecture de serveurs chez Online et nos clients sont chez tous les FAI français... Après les tests ne donnent pas non plus de mauvais résultats, un ping bon en heure creuse et max. 90 ms de ping (toujours via Londres) aux heures de pointes (encore acceptable pour un site classique).

Eventuellement mettre un reverse proxy (type Varnish) sur un serveur chez OVH (par exemple, c'est le premier qui me vient à l'esprit dans des offres concurrentes à Online) et utiliser un DNS qui renvoie l'IP du reverse proxy dans le cas d'une demande de la part d'un DNS du FAI Numericable, ça pourrait être une solution tant que NC<->OVH et OVH<->Online fonctionnent bien.

gferon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • *
  • Messages: 8
  • FTTLA 100 Mb/s sur Paris (75)
Free coupe le peering avec Numericable
« Réponse #67 le: 13 mars 2013 à 14:19:02 »
C'est effectivement pas une mauvaise idée, on a déjà un système de reverse proxy (justement Varnish) en place chez Online. J'essaierai de creuser ça si jamais on se rend compte que ça pose un vrai problème. Merci !

cali

  • Officiel Ukrainian Resilient Data Network
  • Fédération FDN
  • *
  • Messages: 2 071
    • Ukrainian Resilient Data Network
Free coupe le peering avec Numericable
« Réponse #68 le: 13 mars 2013 à 16:17:54 »
Eventuellement mettre un reverse proxy (type Varnish) sur un serveur chez OVH (par exemple, c'est le premier qui me vient à l'esprit dans des offres concurrentes à Online)

Ouais moi j'ai fait ca avec une connexion de chez renater :D J'espere qu'ils vont couper le peering aussi ;)

Mediactive Network

  • AS197133 Officiel Mediactive Network
  • Expert
  • *
  • Messages: 163
  • Alexandre
    • www
Free coupe le peering avec Numericable
« Réponse #69 le: 17 mars 2013 à 22:28:33 »
Et pourquoi ne pas prendre directement un bon hébergeur... tout simplement ?

Florian

  • Client SFR fibre FTTH
  • *
  • Messages: 916
  • FTTH 1Gb/s - Argenteuil (95)
Free coupe le peering avec Numericable
« Réponse #70 le: 17 mars 2013 à 23:35:35 »
 Si tu connais  un hébergeur  qui  fournit  un dédié  correct, avec 1gb/s de bp  sans  quota,  je  prends :o

Synack

  • AS16080 Rentabiliweb Telecom
  • Expert
  • *
  • Messages: 687
Free coupe le peering avec Numericable
« Réponse #71 le: 17 mars 2013 à 23:40:35 »
Et pourquoi ne pas prendre directement un bon hébergeur... tout simplement ?

Oui aussi, j'ai évité pour ne pas rentrer dans le débat du coût normal d'un hosting et de la refonte complète de l'archi déjà en place qui aurait été bien H.S.  :-\

Pis ça donnerait envie de faire sa propre pub et c'est pas vraiment l'endroit :D J'imagine aussi que le choix d'Online est plus lié à une réelle contrainte financière plutôt qu'à un choix qualitatif.

 

Mobile View