Auteur Sujet: Communauté de communes Osartis Marquion  (Lu 290 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 948
  • Vierzon (18)
Communauté de communes Osartis Marquion
« le: 30 janvier 2018 à 10:53:47 »
Pourquoi la fibre optique va arriver en zone rurale plus tôt que prévu

La vice-présidente du syndicat mixte La Fibre numérique 59/62 l’a annoncé lors des vœux à Villers-les-Cagnicourt : six villages du territoire d’Osartis-Marquion auront accès au très haut débit avant la fin de l’année. Une accélération du déploiement de la fibre qui concerne toute la région.

Le plan de déploiement du haut débit par le syndicat mixte La Fibre numérique 59/62 dans les zones non couvertes par les opérateurs privés a été lancé en novembre 2016. Pour marquer le coup, Axelle Lemaire, secrétaire d’État chargée du numérique dans le gouvernement du président Hollande, s’était déplacée à Arleux-en-Gohelle.

En attendant l’arrivée de la fibre optique prévue dans quelques années, une montée en débit sur le réseau filaire en cuivre avait été décidée dans certaines communes pour remédier à un débit insuffisant pour surfer correctement et recevoir la télévision par Internet.

Sur le territoire de la communauté de communes Osartis-Marquion, c’était le cas pour six communes dotées d’un un débit inférieur à 4 Mbits : Pronville-en-Artois, Lagnicourt-Marcel, Hendecourt-les-Cagnicourt, Riencourt-les-Cagnicourt, Villers-les-Cagnicourt et Cagnicourt.

Avec les participations financières de la Région à hauteur de 40 %, des Départements du Nord et du Pas-de-Calais et des intercommunalités (20 % chacun), «  le prix négocié revenait à 168 € la prise pour le territoire d’Osartis-Marquion, alors qu’il était de 411 € en moyenne dans la région  », précise Bénédicte Messeanne-Grobelny, vice-présidente du conseil départemental du Pas-de-Calais.

Sachant qu’il faudrait remettre la main au porte-monnaie ensuite pour faire arriver la fibre, une réflexion s’est engagée en 2017 pour chercher des économies. La Fibre Numérique 59/62, dont Bénédicte Messeanne-Grobelny est également vice-présidente, a planché avec le délégataire choisi pour le déploiement de la fibre, Axione. Pour les collectivités, il s’agit de réduire les coûts à long terme, et pour Axione, de contrer les opérateurs privés, prêts à proposer eux aussi la fibre.

Finalement, la décision a été prise de déployer la fibre plus tôt que prévu. L’avenant au marché a été signé le 23 décembre. Le calendrier sera juxtaposé sur celui prévu pour la montée en débit. Ainsi, Villers-les-Cagnicourt doit voir arriver la fibre avant la fin de l’année. Avec un prix en baisse pour l’intercommunalité, 68 € la prise, grâce à une subvention supplèmentaire de l’État.

«  C’est un projet pour l’équité des territoires, souligne Bénédicte Messeanne-Grobelny. Et tout le Nord – Pas-de-Calais sera fibré à l’aube de 2021 au lieu de 2022.  »


Citer
Comment ça va se passer pour l’usager ?

Norbert Grobelny, maire d’Arleux-en-Gohelle et vice-président d’Osartis-Marquion chargé du numérique, explique les modalités d’accès à la fibre.

Le déploiement. Pour faire simple, «  un gros tuyau arrive à l’entrée du territoire  » où seront installées «  cinq grosses armoires NRO (nœuds de raccordement optique). Les câbles transportant la fibre optique seront déployés en parallèle du réseau téléphonique actuel  », en aérien ou en souterrain selon les cas.

Les points de raccordement, des petites boîtes de branchement devant chaque habitation, seront installés «  très certainement cet été  ».

L’aspect commercial. Imposée par l’ARCEP, l’autorité de régulation des télécommunications, une phase de « veille commerciale » de trois mois sera alors observée. «  Elle permet aux opérateurs sur le marché de se positionner sur le réseau d’initiative publique Axione.  » Les opérateurs de téléphonie (Orange, SFR, Bouygues, Free) peuvent se manifester, de même que les nouveaux acteurs spécialisés sur le très haut débit. «  Le particulier choisira l’opérateur de son choix, selon ses offres  » et ses tarifs, notamment en triple play (Internet, télévision, téléphone). L’opérateur fera alors la liaison entre le réseau et l’habitation, un branchement à sa charge.

Source : http://www.lavoixdunord.fr/306954/article/2018-01-29/pourquoi-la-fibre-optique-va-arriver-en-zone-rurale-plus-tot-que-prevu

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 948
  • Vierzon (18)

 

Mobile View