Auteur Sujet: OVH et la protection incendie.  (Lu 67958 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 5 006
OVH et la protection incendie.
« le: 11 avril 2013 à 19:32:52 »
Voici la façon dont OVH protège les serveurs contre des incendies au Canada. C'est la première fois que l'on voit OVH parler de protection incendie, donc il est probable que les autres datacenters ne soient pas encore équipés.

Le système de distribution d'eau à travers le DC et différents étages de tours :


le perçage de trous dans la distribution pour la mise en place d'un gicleur tous les 2 baies :


#Tyco assure la mise en pression et distribution d'eau dans le système anti-incendie :


l'intérieure de #Tyco .. de la belle mécanique ..


Ce sont de simples sprinkler qui arrosent avec de l'eau. Ca n'a rien à voir avec les systèmes de brumisation très haute pression, où l'eau s'évapore instantannèment, et qui permettent de sauver les serveurs. Ici, ça arrose, et tous les serveurs sont morts. C'est conçu comme ça. Etonnant, non?

Visiblement, ils comptent avant tout sur les humains pour éteindre un éventuel incendie, contrairement à tous les datacenters classiques.



Leon.

corrector

  • Invité
OVH et la protection incendie.
« Réponse #1 le: 11 avril 2013 à 20:31:08 »
C'est un problème psychologique?

Les anxiolytiques sont fournis avec le serveur?

kgersen

  • Modérateur
  • Client Free Pro
  • *
  • Messages: 8 053
  • Paris (75)
OVH et la protection incendie.
« Réponse #2 le: 12 avril 2013 à 10:24:19 »
par curiosité qu'est-ce qui peut declencher un incendie dans un DC et qu'est-ce qui fait que ca peut se propager ?

c'est pas que du beton, metal, et autres trucs qui brulent pas ou mal ?

ou c'est juste une question d'assurance ?

ou c'est pour 'noyer' les serveurs juste avant une descente de police ?  ;D

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 38 807
    • Twitter LaFibre.info
OVH et la protection incendie.
« Réponse #3 le: 12 avril 2013 à 10:29:14 »
Dans le cas de Roubaix 4, le Datacenter est fait avec beaucoup de bois :




Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 5 006
OVH et la protection incendie.
« Réponse #4 le: 12 avril 2013 à 19:36:47 »
par curiosité qu'est-ce qui peut declencher un incendie dans un DC et qu'est-ce qui fait que ca peut se propager ?
Pour ce qui peut déclencher un incendie, c'est très facile : un datacenter manipule de grosses puissances électriques. Et à tous les niveaux. La basse tension dans un serveur, c'est plusieurs dizaines d'ampères. Et l'alimentation des baies (240V) se fait aussi avec de gros ampérages. Et il suffit d'un raccord mal vissé, d'un connecteur qui fait un peu de faux contact, ou un début de court circuit pas franc pour faire un début d'incendie. Les composant d'un serveur aussi peuvent cramer, surtout l'alimentation.

Après, pour la propagation de l'incendie, rien que le matériel d'un serveur peut être inflammable. Les câbles aussi. On essaye au maximum de mettre des cables ignifugés, mais je suis certain qu'OVH ne prends pas cette précaution. Surtout pour les milliers de câbles qui raccordent les serveurs (câbles Ethernet ou électriques). Tout est bas de gamme chez OVH. Pareil pour les gaunes, goulottes, passe câble en plastique.

Dans le cas présent, Octave a clairement fait comprendre que le système de protection d'incendie par Sprinkler, installé à Beauharnois (Québec) était pour les assurance. Je suis certain qu'il prend le parie de ne jamais s'en servir. Imaginez les dégats sur plusieurs étages si un sprinkler se mets à arroser! J'ai déjà assisté à des essais incendie de différents dispositifs, dont un sprinkler, je peux vous dire que ça pisse fort! Et puis les Datacenters français d'OVH n'ont sans doute pas ce genre de protection, à part leur petit DC1 à Paris, qui fait du housing, mais c'est assez anecdotique.

Pour finir, on a d'autres photos du plancher de la tour d'OVH "Roubaix 4". C'est clairement du bois! J'espère que c'est du bois ignifugé! Un datacenter en bois... C'est quand même original, il faut avouer.

Leon.

online_fr

  • AS12876 Officiel Scaleway
  • Expert
  • *
  • Messages: 103
  • Paris (75)
OVH et la protection incendie.
« Réponse #5 le: 15 avril 2013 à 10:44:16 »
Ce sont d'excellentes questions !

Les sprinklers sont très présents dans les habitudes américaines.
Quasiment tous les bâtiments aux états unis et au quebec sont équipés de sprinkler, qui sont quasi obligatoire règlementairement parlant et coté assurance. La méthode de protection incendie s'articule surtout autour de l'extinction automatique (quitte à avoir des gros sinistres), alors qu'en Europe nous sommes beaucoup plus dans le préventif (portes coupe-feu, compartiments, désenfumage, résistance au feu des planchers et des murs, évacuation, généralisation des SSI etc...).
Le débit d'une tête de sprinkler est de 15 à 20 m3 / heure, doit être remplis sous air en cas de risque de gel, et alimenté depuis une cuve autonome donnant deux heures d'autonomies avec 8 têtes déclenchées ou une double arrivée d'eau redondante. Il y a sans doutes quelques subtilités sur la règlementation et préconisations FM Global aux US. Imaginez les dégâts provoqués par 20 000 litres d'eau par heure sur des infrastructures informatiques...

En France, les datacenters sont règlementés essentiellement par le code du travail, par les préconisations ICPE (à autorisation ou déclaration) et par les assureurs.
Au niveau purement règlementaire, les seules choses qui sont demandées c'est :
- Le désenfumage mécanique ou naturel pour les locaux aveugles ou faisant plus de 300m2
- Le compartimentage coupe-feu au delà d'un certain volume / m2
- Des issues de secours accessibles avec une certaine largeur
- Une ventilation donnant un minimum d'air neuf par occupant
- L'accessibilité pompier par la facade pour les locaux sont le plancher bas du dernier niveau est à plus de 8 mètres
- 1 chiotte pour 10 personnes (occupant un poste considéré comme "fixe")

Rien n'est demandé ni en détection incendie, ni en extinction. C'est très léger.

Par contre, c'est un non sens, surtout lorsque l'on manipule/héberge les précieuses données de centaines voir de milliers d'entreprises de ne pas respecter des règles de sécurité considérées comme "de base" par les règles de l'art :
- Salles informatiques coupe-feu 1 heure (murs, planchers, portes et ouvrants) et systématiquement désenfumées : en cas d'incendie le feu doit être contenu dans un espace restreint et résistant au feu (oubliez les planchers en bois!). Les matériaux utilisés doivent être M0 ou M1 (incombustible / ininflammable) Le désenfumage permet d'éviter les dégâts liés aux fumées et aux risques de stratification. Généralement on demande 12 fois le volume de la pièce par heure avec une vitesse inférieure à 3m / sec.
- Les locaux techniques, surtout contenant des batteries, sont considérés comme des "locaux à risques particuliers d'incendie" et doivent être coupe-feu 2 heures au moins. Les risques d'emballement batterie sont pas à négliger et provoquent des dégâts considérables
- Extinction automatique d'incendie par gaz (APSAD R13) ou brouillard d'eau (APSAD D2) : permet d'assurer la continuité de l'exploitation et du fonctionnement de l'IT même en cas d'incendie. Pour le brouillard d'eau, il est recommandé d'avoir sa propre réserve et une arrivée d'eau dédiée par la ville (la consommation est inférieure à 2m3/heure)
- Détection d'incendie précoce type VESDA sur tous les volumes, plénums et faux planchers : permet de détecter de manière très précoce un feu pour faciliter une intervention humaine sans risques. Généralement on demande une détection en 60 secondes et une pré-alarme en 40 secondes
- Agent de sécurité pompier formé et diplomé SSIAP1 présent 24x7

Le montant de la couverture de l'assurance est déterminée essentiellement les mesures préventives et de protection prises par l'exploitant.

Faire des planchers bois avec des structures portantes métalliques (qui n'ont strictement aucune tenue au feu) dans des espaces à risque important voir particuliers (j'imagine que les locaux techniques sont traités de la même manière) me parait vraiment dangereux et je suis curieux de voir l'avis de l'assureur et le montant de la couverture en cas de sinistre. Même des bureaux ou des ERP ne se permettent pas de telles choses.

De même, sur les photos on ne voit ni détection incendie, ni extinction incendie, beaucoup de tuyauteries en PVC pression (dont la combustion dégage de l'acide chlorhydrique, aucune façade ouvrante pour l'échelle pompier, ...
C'est vraiment prendre des risques / bricolages considérables avec les données des clients, surtout qu'il y a de grandes chances pour que la couverture d'assurance ne correspondes pas du tout à la valeur de ce qui est hébergé.
Il y a lieu de s'interroger sérieusement sur la sécurité de telles infrastructures.

Arnaud

Snickerss

  • Expert Free + Client Bbox fibre FTTH
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 506
  • Mes paroles n'engagent que moi :)
OVH et la protection incendie.
« Réponse #6 le: 15 avril 2013 à 17:01:57 »
Merci Arnaud pour ce message explicatif :-)

/édit : et +1 avec les 2 messages en dessous également
« Modifié: 16 avril 2013 à 20:12:43 par Snickerss »

Mieszko

  • Expert.
  • Client Bbox fibre
  • *
  • Messages: 241
  • Wambrechies 59
OVH et la protection incendie.
« Réponse #7 le: 16 avril 2013 à 10:06:08 »
et ce plombage d'ovh par free/online...
Ce topic va-t-il devenir un lieu de reglement de compte OVH vs Free/Online ?

Synack

  • AS16080 Rentabiliweb Telecom
  • Expert
  • *
  • Messages: 687
OVH et la protection incendie.
« Réponse #8 le: 16 avril 2013 à 11:01:51 »
Je suis assez d'accord, autant les arguments sur le sujet et les choix avec le pourquoi sont intéressants, autant le plombage en conclusion est inutile et malsain venant du concurrent direct en plus de retirer du crédit au reste (surtout qu'on parle de low cost des 2 côtés, ça peut vite tourner au combat dans la boue).

Je pense aussi que ce serait mieux si le triste spectacle de combat de coqs ne débordait pas ici (Twitter devrait suffire comme terrain de jeu)

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 5 006
OVH et la protection incendie.
« Réponse #9 le: 20 avril 2013 à 10:44:28 »
Arnaud,

Merci pour cet avis.

J'ai une question concernant les datacenters d'Iliad, dont tu as la responsabilité : pourquoi faire des volumes aussi grands? Pour combattre un départ de feu, on a tout intérêt à compartimenter, donc faire des salles de taille raisonnable. Or, tes datacenters sont constitués d'immenses salles, ce qui ne simplifie pas la tâche pour la protection incendie.

Peux-tu nous en dire plus, stp? Merci d'avance.

Leon.

Mediactive Network

  • AS197133 Officiel Mediactive Network
  • Expert
  • *
  • Messages: 168
  • Alexandre
    • www
OVH et la protection incendie.
« Réponse #10 le: 20 avril 2013 à 12:49:24 »
Ce qui est très étonnant chez OVH, c'est le choix d'un système à eau. En cas d'incendie, il seront couverts par les assurances, sans doute, mais les serveurs seront détruits.
En datacenter, la norme est plutôt l'usage de gaz inertes qui poussent et vident la salle de toute son oxygène afin d'asphyxier le feu sans pour autant causer de dégâts aux équipements.
Maintenant, vu le bâtiment, la taille et le manque de confinement, cela aurait été impossible à mettre en place (ou extrêmement couteux).
C'est le choix d'avoir de grandes salles versus des suites indépendantes et isolées.
Ceci dit et en y regardant de plus prêt, on peut aussi se poser la question de l'efficacité des installations à gaz inertes dans les grands datacenters qui ont fait ce choix. il y a parfois des espaces tellement grands qu'on imagine mal que toute l'oxygène puisse être évacuée grâce aux quelques bonbonnes qui traînent dans les coins.


online_fr

  • AS12876 Officiel Scaleway
  • Expert
  • *
  • Messages: 103
  • Paris (75)
OVH et la protection incendie.
« Réponse #11 le: 20 avril 2013 à 13:37:07 »
J'ai une question concernant les datacenters d'Iliad, dont tu as la responsabilité : pourquoi faire des volumes aussi grands? Pour combattre un départ de feu, on a tout intérêt à compartimenter, donc faire des salles de taille raisonnable. Or, tes datacenters sont constitués d'immenses salles, ce qui ne simplifie pas la tâche pour la protection incendie.

3 raisons :
1- Faire de grands volumes permet de mutualiser au maximum la redondance du site (donc réduire les coûts) et simplifie grandement l'urbanisation générale de la salle.
2- Le volume n'est pas gênant lorsque tu as une extinction incendie à brouillard d'eau, l'extinction étant compartimentée par tranches de 40-60m2 et non globale à la salle, le désenfumage (obligatoire en France dès que tu as un compartiment de 300m2) limite énormèment les dégâts liés aux fumées.
3- Pour ceux qui ont déjà visité DC3, ils ont peut être remarqués que nous utilisons une infrastructure de type "Hexaload" avec 4 branches électriques (A, B, C et D) chargées à 75%. Ceci donne 6 combinaisons 2N possibles (A/B, A/C, A/D, B/C, B/D, C/D) dans une même salle, donc forcèment, le raisonnement ne peut se faire qu'avec des puissances élevées, donc des grands volumes.