Auteur Sujet: Incendie OVH à Strasbourg: SBG2 complètement détruit. SBG1 détruit à 42%.  (Lu 302177 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

FloBaoti

  • Abonné MilkyWan
  • *
  • Messages: 1 300
  • 34
A priori l'API fonctionne pour modifier les DNS, non ?

Optix

  • AS41114 - Expert OrneTHD
  • Abonné Orne THD
  • *
  • Messages: 4 816
  • WOOHOO !
    • OrneTHD
A priori l'API fonctionne pour modifier les DNS, non ?
Le manager repose lui-même sur l'API...  :-\

nicox11

  • Abonné Orange Fibre
  • *
  • Messages: 190
  • Toulouse (31)
Les routeurs ont pas été touchés d’après Octave (ils ont eu beaucoup de chance…), mais le courant a été coupé pour pouvoir intervenir sur l’incendie.

Ils ont coupé le courant sur quasi tout le site. Une grosse partie de ce qui est hébergé à Strasbourg ne va pas être dispo avant un moment, que ce soit dans une salle touchée ou non.

Merci pour l'info.

hum manager down = on ne peut intervenir sur les enregistrements DNS gérés par OVH pour basculer sur autre chose...

moralité: prenez pas vos hébergements/cloud services et vos DNS chez le même prestataire.





J'aurai aussi besoin de changer une entrée DNS géré par OVH. Si je comprends bien, c'est cuit pour un moment et l'entrée bloqué vers un DC dead?

mirtouf

  • Abonné Bbox fibre
  • *
  • Messages: 1 314
  • Chelles (77)
    • L'antre de la bête
J'attends de voir si la réplication promise par OVH sera bien effective pour le stockage objets. :D

kgersen

  • Modérateur
  • Abonné Bbox fibre
  • *
  • Messages: 9 151
  • Paris (75)

J'aurai aussi besoin de changer une entrée DNS géré par OVH. Si je comprends bien, c'est cuit pour un moment et l'entrée bloqué vers un DC dead?

oui faut que le manager ou l'api refonctionnent . on peut suivre l'évolution sur http://travaux.ovh.com/?do=details&id=49498& mais lui aussi sature par moment... effet boule de neige...
bref ce n'est pas trop la gloire pour un prestataire dit 'cloud' que ces propres services ne soient pas tolérants aux pannes ou a une surcharge de fréquentation.

ils n'ont pas anticipé que le manager et l'api étaient des SPOF ?

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 47 715
    • Twitter LaFibre.info
On en a déjà un peu parlé, mais je remet le lien.

Un sujet pourraient intéresser : OVH et la protection incendie.

Je pense que les choses vont changer après ce sinistre incident ("incident" étant le terme officiel).

Dans le cas de Roubaix 4, le Datacenter est fait avec beaucoup de bois :


Les sprinklers sont très présents dans les habitudes américaines.
Quasiment tous les bâtiments aux états unis et au quebec sont équipés de sprinkler, qui sont quasi obligatoire règlementairement parlant et coté assurance. La méthode de protection incendie s'articule surtout autour de l'extinction automatique (quitte à avoir des gros sinistres), alors qu'en Europe nous sommes beaucoup plus dans le préventif (portes coupe-feu, compartiments, désenfumage, résistance au feu des planchers et des murs, évacuation, généralisation des SSI etc...).
Le débit d'une tête de sprinkler est de 15 à 20 m3 / heure, doit être remplis sous air en cas de risque de gel, et alimenté depuis une cuve autonome donnant deux heures d'autonomies avec 8 têtes déclenchées ou une double arrivée d'eau redondante. Il y a sans doutes quelques subtilités sur la règlementation et préconisations FM Global aux US. Imaginez les dégâts provoqués par 20 000 litres d'eau par heure sur des infrastructures informatiques...

En France, les datacenters sont règlementés essentiellement par le code du travail, par les préconisations ICPE (à autorisation ou déclaration) et par les assureurs.
Au niveau purement règlementaire, les seules choses qui sont demandées c'est :
- Le désenfumage mécanique ou naturel pour les locaux aveugles ou faisant plus de 300m2
- Le compartimentage coupe-feu au delà d'un certain volume / m2
- Des issues de secours accessibles avec une certaine largeur
- Une ventilation donnant un minimum d'air neuf par occupant
- L'accessibilité pompier par la facade pour les locaux sont le plancher bas du dernier niveau est à plus de 8 mètres
- 1 chiotte pour 10 personnes (occupant un poste considéré comme "fixe")

Rien n'est demandé ni en détection incendie, ni en extinction. C'est très léger.

Par contre, c'est un non sens, surtout lorsque l'on manipule/héberge les précieuses données de centaines voir de milliers d'entreprises de ne pas respecter des règles de sécurité considérées comme "de base" par les règles de l'art :
- Salles informatiques coupe-feu 1 heure (murs, planchers, portes et ouvrants) et systématiquement désenfumées : en cas d'incendie le feu doit être contenu dans un espace restreint et résistant au feu (oubliez les planchers en bois!). Les matériaux utilisés doivent être M0 ou M1 (incombustible / ininflammable) Le désenfumage permet d'éviter les dégâts liés aux fumées et aux risques de stratification. Généralement on demande 12 fois le volume de la pièce par heure avec une vitesse inférieure à 3m / sec.
- Les locaux techniques, surtout contenant des batteries, sont considérés comme des "locaux à risques particuliers d'incendie" et doivent être coupe-feu 2 heures au moins. Les risques d'emballement batterie sont pas à négliger et provoquent des dégâts considérables
- Extinction automatique d'incendie par gaz (APSAD R13) ou brouillard d'eau (APSAD D2) : permet d'assurer la continuité de l'exploitation et du fonctionnement de l'IT même en cas d'incendie. Pour le brouillard d'eau, il est recommandé d'avoir sa propre réserve et une arrivée d'eau dédiée par la ville (la consommation est inférieure à 2m3/heure)
- Détection d'incendie précoce type VESDA sur tous les volumes, plénums et faux planchers : permet de détecter de manière très précoce un feu pour faciliter une intervention humaine sans risques. Généralement on demande une détection en 60 secondes et une pré-alarme en 40 secondes
- Agent de sécurité pompier formé et diplomé SSIAP1 présent 24x7

Le montant de la couverture de l'assurance est déterminée essentiellement les mesures préventives et de protection prises par l'exploitant.

Faire des planchers bois avec des structures portantes métalliques (qui n'ont strictement aucune tenue au feu) dans des espaces à risque important voir particuliers (j'imagine que les locaux techniques sont traités de la même manière) me parait vraiment dangereux et je suis curieux de voir l'avis de l'assureur et le montant de la couverture en cas de sinistre. Même des bureaux ou des ERP ne se permettent pas de telles choses.

De même, sur les photos on ne voit ni détection incendie, ni extinction incendie, beaucoup de tuyauteries en PVC pression (dont la combustion dégage de l'acide chlorhydrique, aucune façade ouvrante pour l'échelle pompier, ...
C'est vraiment prendre des risques / bricolages considérables avec les données des clients, surtout qu'il y a de grandes chances pour que la couverture d'assurance ne correspondes pas du tout à la valeur de ce qui est hébergé.
Il y a lieu de s'interroger sérieusement sur la sécurité de telles infrastructures.

Arnaud


thedark

  • Abonné RED by SFR fibre FttH
  • *
  • Messages: 5 681
  • Réseau Covage
Incendie sur un site OVH à Strasbourg
« Réponse #90 le: 10 mars 2021 à 13:53:28 »
On a une liste des sites connus qui ont eu une interruption à cause de ça ?
Candysan.

Tounet

  • Abonné SFR fibre FttH
  • *
  • Messages: 51
  • FTTH 500 Mb/s sur Lyon 7ème (69)
On en a déjà un peu parlé, mais je remet le lien.

Un sujet pourraient intéresser : OVH et la protection incendie.

Je pense que les choses vont changer après ce sinistre incident ("incident" étant le terme officiel).

L'analyse d'Arnaud était plutôt pertinente ... Sans même parler de gueguerre Online <-> OVH.

En fait, un départ de feu, dans un datacenter, ca peut arriver. Ce qui est plutôt hallucinant dans ce cas la, c'est que tout le bâtiment a cramé ce qui signifie que toutes les sécurités, actives ou passives ont echouées.
Je pense que les mois qui viennent vont être compliqués pour eux.

gonzague

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 2
  • Paris 75
    • Blog Perso
hum manager down = on ne peut intervenir sur les enregistrements DNS gérés par OVH pour basculer sur autre chose...

moralité: prenez pas vos hébergements/cloud services et vos DNS chez le même prestataire.

Hello ! c'est possible avec l'API https://fr.wikitwist.com/panne-ovh-comment-utiliser-lapi-pour-changer-votre-zone-dns/ :)

Douks

  • Abonné Orange Fibre
  • *
  • Messages: 190
Des photo impressionnantes des pompiers (https://x.com/sdis67/status/1369597903535304705)


De mémoire, c'est pas ce DC qui était prévu pour fonctionner sans clim lorsqu'il fait froid avec un système de trappes motorisées sur les façades ?
Ca fait un sacré paquet de condenseur (?) de clim à l'extérieur

butler_fr

  • Client Bbox adsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 3 612
  • FTTH orange
oui faut que le manager ou l'api refonctionnent . on peut suivre l'évolution sur http://travaux.ovh.com/?do=details&id=49498& mais lui aussi sature par moment... effet boule de neige...
bref ce n'est pas trop la gloire pour un prestataire dit 'cloud' que ces propres services ne soient pas tolérants aux pannes ou a une surcharge de fréquentation.

ils n'ont pas anticipé que le manager et l'api étaient des SPOF ?

pour le manager
il y a probablement tous les call API vers les services de strasbourg qui sont KO.
je suppose que chaque client qui se connecte (a des services impactés) entraîne donc des requêtes qui partent en timeout.
ajouté à ça une augmentation plus que significative du trafic avec probablement des services internes qui sont HS aussi, je connais pas beaucoup de sites / interfaces qui seraient capables de ne pas broncher.

et l'api semble fonctionner

kgersen

  • Modérateur
  • Abonné Bbox fibre
  • *
  • Messages: 9 151
  • Paris (75)