Auteur Sujet: Ubuntu s'attaque aux smartphones  (Lu 769 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Marco POLO

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 1 852
  • FTTH 1 Gb/s sur Paris (75)
Ubuntu s'attaque aux smartphones
« le: 10 février 2016 à 14:35:54 »
Smartphones - Canonical tente de rallier les fabricants Android à Ubuntu

Le PDG de Canonical, éditeur de la distribution Linux Ubuntu, explique discuter avec plusieurs fabricants d'appareils Android et certains se seraient déjà engagés à lancer des terminaux sous Ubuntu en 2016.

Sur PC, Ubuntu, supporté par Canonical, est sans conteste une des distributions Linux les plus populaires. Mais l'éditeur souhaite désormais se développer au-delà des ordinateurs et des serveurs en convainquant des constructeurs d'adopter sa plateforme sur smartphones et tablettes.

Et qui de mieux que les fabricants de terminaux Android pour démarrer ? C'est ce que confie la PDG de Canonical, Jane Silber, à The Register. Selon cette dernière, plusieurs constructeurs de smartphones et tablettes se sont engagés à lancer "plus tard cette année" des terminaux sous Ubuntu.

Du PC et des serveurs aux smartphones ?

De quels fabricants s'agit-il précisèment ? La dirigeante de Canonical ne le précise pas à nos confrères. "Nous parlons avec eux [partenaires OEM Android] régulièrement et beaucoup livreront des téléphones Ubuntu. Ils sont très intéressés par le fait de soutenir une autre plateforme."

Pour l'heure, l'éditeur de la distribution Linux peut compter sur au moins deux partenaires : BQ et Meizu. Mais Canonical peut-il réussir sur un marché où Mozilla, avec Firefox OS, a depuis peu jeté l'éponge, et où Microsoft, malgré sa taille, ne parvient pas à exister ?

"Il n'y avait aucune raison impérieuse justifiant pour les gens d'acheter un téléphone Firefox […] Nous offrons une vision différente, plus loin dans la convergence" répond Jane Silber. Et par convergence, elle fait notamment référence à la possibilité de connecter un téléphone ou une tablette Ubuntu à un écran pour un fonctionnement de type PC.

Cette fonction, baptisée Continuum sous Windows, Microsoft s'efforce lui aussi de la mettre en valeur pour Windows 10 Mobile. La firme de Redmond aura toutefois besoin de plus pour réussir sur le marché des mobiles.


Source: Par La rédaction de ZDNet.fr | Mardi 09 Février 2016

Marco POLO

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 1 852
  • FTTH 1 Gb/s sur Paris (75)
Ubuntu s'attaque aux smartphones
« Réponse #1 le: 10 février 2016 à 14:47:47 »
En tous cas, Ubuntu a déjà son téléphone:

Canonical dévoile un premier modèle de smartphone embarquant une distribution d’Ubuntu. En partenariat avec BQ, jeune constructeur espagnol, la marque dévoile sur le marché européen un téléphone Aquaris E4.5.

Ubuntu, depuis longtemps, aimerait poser le pied dans le monde du mobile. C’était déjà plus ou moins le projet porté au sein d’Ubuntu Edge, une opération de crowdfunding d’ampleur lancée par Canonical visant à donner naissance à un premier smartphone tournant sous Ubuntu et capable de concrétiser les rêves de convergences de la marque.

Le projet s’était achevé sur un demi-échec, l’objectif de 32 millions de dollars demandés par la marque était peut être un peu optimiste mais l’engouement de la communauté et des médias autour du projet avait confirmé les sentiments de Canonical. La demande pour les téléphones Ubuntu était bien réelle et le projet fut l’occasion pour Canonical de nouer des liens avec différents acteurs de la téléphonie mobile.

Cette opération d’ampleur avait également servi de coup de pub pour la nouvelle distribution d’Ubuntu pensée pour les terminaux mobiles, Ubuntu Touch sortie en 2013. Un signal fort à l’intention des constructeurs, qui souhaiteraient jouer l’alternative face au traditionnel couple Android/iOS. C’est le constructeur espagnol BQ qui avait saisi l’occasion et qui présente aujourd’hui un premier appareil équipé de l’OS libre : l’Aquaris E4.5 Ubuntu Edition. Le téléphone n’a rien de très novateur et BQ s’est contenté de modifier un de ses modèles préexistants afin de proposer une version adaptée à l’OS de Canonical.

Rien de révolutionnaire du côté des caractéristiques : un processeur quadricoeur à 1,3 Ghz, 1Go de mémoire vive, 8Go de stockage ainsi qu’un port micro SD pour augmenter la taille de stockage. Deux appareils photos équipent également le téléphone, 8Mpx pour l’appareil situé à l’arrière et 5Mpx pour l’appareil avant. Le téléphone propose également l’option dual sim, un must have pour ce produit qui vise à être vendu sur tout le territoire européen.


Secouer les habitudes

Reste la partie logicielle pour se démarquer : Canonical mise sur une approche différente de la concurrence en s’appuyant sur ses « scopes. » Ces pages thématiques regroupent sous un même onglet différentes notifications et fonctionnalités provenant des applications installées sur le téléphone. Une approche originale qui devra séduire les développeurs, bien que Canonical se soit assuré le soutien de plusieurs grands noms dès le lancement tels que Facebook, Twitter ou encore Soundcloud et Spotify.

Reste peut être la plus grande surprise de cette annonce : pour l’instant, l’Ubuntu Phone est uniquement disponible sur le territoire européen et rien n’a été annoncé concernant le territoire américain. BQ commercialisera ce modèle sur son site, à travers plusieurs flash sales ponctuelles au cours des prochaines semaines pour la somme de 169,90 euros.


Source: ZDNet.fr par Louis Adam | Dimanche 08 Février 2015

 

Mobile View