Auteur Sujet: Déploiement de fibre optique sur câbles HTA dans la Nièvre  (Lu 2990 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 25 372
    • Twitter LaFibre.info
Le haut débit passera aussi par l’aérien

Le premier déploiement opérationnel de fibre optique sur câbles HTA et basse tension a été réalisé dans le département de la Nièvre, une liaison d'une dizaine de kilomètres reliant Saint-Pierre le Moutier à Chantenay Saint-Imbert.

Ce premier chantier innovant est le fruit d’une convention quadri partite issue directement de la nouvelle loi sur la Modernisation de l’Economie qui fixe un cadre juridique précis pour les différentes collectivités territoriales. Pour cette opération, sont donc intervenus : ERDF, la filiale exploitation d’EDF, le Syndicat d’électricité Niverlan, délégant du réseau d’initiative public de télécommunications, mais aussi de son délégataire, NiverTel, le Conseil Général et la Communauté d’Agglomération de Nevers, fortement partie prenante, pour l’aménagement numérique de la Nièvre. Une opération réalisée également en partenariat d’Axione dont le cœur de métier consiste en l'aménagement numérique du territoire.

Facilité de pose


Etant donné la zone et la distance à couvrir, la solution technique RMS Zones Blanches d'Acome est apparue comme la plus judicieuse techniquement et économiquement. Elle répondait en effet aux contraintes des réseaux d'électricité et à celles des exploitants de réseaux Très Haut Débit, intégrant à la fois les performances, la rapidité, la sécurité, la pérennité et les coûts.
Cette liaison d'une dizaine de kilomètres a permis à l'opérateur concédant, Niverlan, de remplacer une liaison hertzienne tout en augmentant le débit disponible et la fiabilité de la liaison.
La technologie utilisée pour le déploiement sur câbles électrique HTA  basse, appelée ADSS (All Dielectric Self Supporting cable) est aujourd’hui recommandée par ERDF. Pour l’exploitant, elle reste la solution technique la plus pertinente pour le déploiement sur réseaux HTA et BT. Elle est basée sur la technologie autoportée, qui consiste à suspendre le câble optique sous la nappe des câbles électriques sur les poteaux existants. Elle offre de nombreux avantages pour l'ensemble des acteurs. Outre l'homogénéité entre les réseaux HTA et BT, la pose du câble optique s'effectue sans consignation ou arrêt de la ligne électrique HTA et le travail des équipes se fait en Travail Sous Tension (TST) par du personnel qualifié. Il faut ajouter que cette technique de mise en œuvre simple permet un déploiement rapide et sûr. Une fois le câble optique posé et les raccordements effectués, la liaison est directement exploitable et s'intègre harmonieusement au paysage.
La solution RMS Zones Blanche d'Acome, basée sur la mutualisation et la capillarité des réseaux électriques moyenne et basse tensions existants, permet de réduire les coûts de génie civil jusqu'à 90% par comparaison aux réseaux optiques classiques.


Source : France BTP - Octobre 2008

pilou055

  • Expert.
  • Client SFR fibre FTTH
  • *
  • Messages: 33
Déploiement de fibre optique sur câbles HTA dans la Nièvre
« Réponse #1 le: 23 mars 2009 à 22:51:02 »
Bonjour

Les réseaux HTA (Haute Tension Aérienne) est déjà pas mal exploité pour accélérer le déploiement de backbones.
L'idée est judicieuse car elle s'affranchit des problèmes liés aux câbles enterrés, ne nécessitant pas de travaux de génie et donc moins couteux avec temps de déploiement plus court.

Citer
La technologie utilisée pour le déploiement sur câbles électrique HTA  basse, appelée ADSS (All Dielectric Self Supporting cable) est aujourd’hui recommandée par ERDF
Logique, c'est un veritable débouché pour eux.

Citer
Une fois le câble optique posé et les raccordements effectués, la liaison est directement exploitable et s'intègre harmonieusement au paysage.
Là je serait plus critique. La technique ne rend pas la distribution aérienne moins disgracieuse, le bilan est plutôt neutre mais certainement pas harmonieux.

Enfin, avec les tempêtes qui se multiplient cette distribution présente le double risque rupture électrique et data.

@+